[Bloodlines Phase 0][Newark, New Jersey] Non loin du Manoir des Outlaws...

Inscription : 22/02/2016
Messages : 253
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Mer 8 Juin 2016 - 23:29
Rae s'était attablée en terrasse, attendant qu'on la rejoigne. Planquée derrière d'épaisses lunettes de soleil, elle ruminait les pensées des derniers jours...

Cela avait été horrible. Vraiment. Elle en tremblait encore et était prête à s'effondrer en larmes au moindre moment.

Et en temps normal, quand elle était dans un tel état, elle aurait appelé Hack et il aurait réussi à la faire sourire. Ou il lui aurait parlé du dernier jeu vidéo qu'il avait piraté directement sur le réseau prétendument sécurisé des compagnies de production de ces mêmes jeux. Et ils y auraient joué pendant des heures durant, en mangeant de la pizza et en buvant des bières. Et puis, ils se seraient endormis sur le canapé, fatigués et blottis dans les bras de l'autre...

Sauf que cela faisait maintenant une semaine que Hack s'était pris une balle dans la tête, abattu sous les yeux de Rae par l'assassin appelé Deadshot.

Et une semaine qu'elle avait envie de tout casser ou de se foutre en l'air et qu'elle n'avait personne pour le raconter !

Sans compter que son autre ami, Channelman, se faisait plus que discret depuis peu et que la mort de Hack avait réveillé en elle d'horribles souvenirs... Des souvenirs de sa métamorphose ! De l'obtention de ses pouvoirs et du Monstre venu d'ailleurs !

Elle dormait mal, elle cauchemardait et avait de violents maux de crâne.

Soit elle allait devenir folle, soit elle allait devoir s'ouvrir quelque peu...

Et c'est pour cela qu'elle avait décidé d'inviter Felicity à boire un café (ou ce qu'elle voudrait) en terrasse. Rae avait pensé à l'autre magicienne du clavier du groupe. Parler à quelqu'un qui avait une vague idée de ce qu'on pouvait faire avec un ordinateur (le levier qui permettra de soulever le Monde !) serait rafraîchissant !

Maggie était sympa mais elle se voyait mal parler avec elle de ses histoires de fesses, elle ne savait pas grand chose de Batwoman, John ne savait certainement pas ce qu'était un ordinateur, encore moins s'en servir, les Arrows habitaient Dieu seul savait où et...

... Felicity avait l'air d'une brave fille qui pourrait lui être de bon conseil !

Sans compter qu'avec Hackrat de mort, Rae était non seulement veuve éplorée mais également un peu à court de gens à qui parler.

Elle se fit l'impression d'être monstrueuse en pensant ça mais... Hack était mort et elle avait toute sa vie, malheureusement, pour y penser. Et la vie vécue pour personne, sans attache ni famille, paraissait un poil trop longue pour être honnête.

Et c'était, plongée dans ces pensées cafardeuses, que Rae attendait, avachie sur sa chaise, jouant avec la petite cuillère de son café, que Felicity arrive...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Jeu 9 Juin 2016 - 10:14
Aujourd'hui, Oliver étant occupé à régler des affaires qui n'ont pas forcément de points communs avec son boulot de super héros, j'ai décidé de prendre un peu de temps pour moi et contrairement à ce que les gens pensent, ça ne veut pas forcément dire rester sur un ordinateur et m'amuser à pirater quelque chose. Je suis peut être une geek en puissance mais je suis avant tout une femme et une femme ça a besoin de penser un peu à soi. Enfin bon, ce n'est pas le plus important. Aujourd'hui je vais travailler mon relationnel avec les êtres vivants. Oui oui, vous m'avez bien comprise. Aujourd'hui j'ai rendez vous avec Rae, une membre des Outlaws qui est aussi geek à ses heures perdues. J'avoue que j'ai été peu déstabilisée par sa proposition d'aller boire un café mais j'ai tout de même accepté. Je sais qu'elle ne vit pas des choses faciles en ce moment et c'est la bonne occasion pour m'aider à améliorer mon contact avec les gens. C'est donc pleine de bonne volonté que je me rend sur le lieu du rendez-vous.

Sur le chemin, j'essaye de réfléchir à ce que je vais pouvoir dire, je n'ai pas envie de faire de bêtises ni de dire de stupidités. Alors que j'arrive à proximité de la terrasse, j'aperçois Rae. Elle me tourne le dos mais de là où je suis je peux voir qu'elle est à moitié affalée dans sa chaise et ça généralement, c'est signe que quelque chose ne va pas. Oui je suis peut être pas la championne des relations humaines, mais je sais reconnaître quand quelqu'un ne va pas. Je m'approche doucement de la table où elle se trouve et je pose une main sur l'épaule de la demoiselle.

- Bonjour Rae..

Je lui adresse un sourire et je vais m'asseoir en face d'elle. Le serveur se rend compte de mon arrivée et vient prendre ma commande. Pour moi pas de café, juste un thé. Une fois le serveur parti, je remonte mes lunettes sur mon nez et je souris une nouvelle fois à Rae qui joue avec la petite cuillère dans son café.

- Je ne vais pas te cacher que j'ai été surprise par ton invitation... non pas que je ne t'aime pas hein, au contraire... Mais je ne suis pas vraiment du genre à être douée avec les autres...

Je grimace et je remarque sans peine les traits tirés de mon interlocutrice. J'ai envie de lui demander comment elle va mais je sais d'avance que ça ne va pas. Ne sachant pas trop quoi faire, je me mordille les lèvres alors qu'un silence vient s'installer à notre table.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 253
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Sam 11 Juin 2016 - 10:21
"Lu' Felicity" lança Rae en se massant les tempes. "Excuses de l'état, mais j'ai super mal dormi et en ce moment j'ai un mal de tête abominable..."

La jeune femme tenta un sourire qui ressemblait plus à une grimace qu'à autre chose.

"... je devrais peut-être consulter mais j'aurai trop peur, en plus de tout le reste, que le toubib me trouve - genre - un machin mortel à la tête..."

Là, le sourire se fit plus assuré. La simple présence de Felicity semblait sortir quelque peu Razor de son morne quotidien et l'ancrer à nouveau, les deux pieds, dans la réalité.

Il était encore assez tôt et le café relativement désert. Elles pourraient parler tranquillement.

"Je suis pas douée non plus pour le relationnel. Et... J'avais besoin de parler à quelqu'un... sachant que dans la bande de joyeux lurons que nous constituons, tu sembles être la plus... normale"

Razor se relaxa quelque peu et avala péniblement sa salive. Elle poursuivit :

"Je m'excuse par avance de te jeter ma vie en pleine gueule mais, si j'arrive pas à dormir et que je cauchemarde toujours le même rêve et que j'ai des maux de crâne terrible qui vont en s'intensifiant, je crois savoir pourquoi et je pense que tu peux m'aider..."

Elle farfouilla dans son sac et en sortit une tablette graphique éteinte, qu'elle posa sur la table.

"Faut savoir qu'avant d'être dans les Outlaws, d'aller en taule et même avant d'être une méta-humaine, j'étais une hackeuse qui faisait partie d'un groupe de pirates informatiques. Sur les 4 membres de ce groupe..."

Là, c'était le passage difficile... Là, il allait falloir éviter de flancher ou de s'effondrer en larmes.

"... le premier a été abattu, il y a quelques années par un mafieux, le deuxième - Channelman - est devenu un être désincarné habitant le cyberspace depuis que son corps a été infecté par un virus alien, la troisième, c'est moi, et j'ai obtenu mes pouvoirs après avoir été infectée par le même alien que Channel et... le dernier, Regi... Hackrat, était mon petit ami et il s'est pris une balle dans la tête sous mes yeux la semain..."

Rae s'effondra en sanglots : c'était trop dur de se replonger là dedans. Pleurant à chaude larmes, tentant de ne pas hurler, elle actionna le bouton de démarrage de sa tablette. Un écran noir contenant uniquement l'inscription "Channelman ne reçoit pas. Merci de ne pas revenir" apparut.

Razor fit glisser la tablette en direction de Felicity.

Elle finit par se calmer et précisa :

"Channel, même s'il n'a plus de corps, continue à exister et communique avec nou... moi, via la télévision ou les réseaux informatiques. Depuis quelques jours, il refuse de me parler. Lors de notre dernière conversation, il était... terrorisé. Je..."

La jeune femme prit une grande inspiration et conclut :

"C'est mon seul ami encore vivant. Je ne veux pas le perdre. Tu es la meilleure informaticienne que je connaisse et de loin. Tu es une fille bien : humaine, rigolote et attentionnée. Je... Ramène moi Channelman. Fait de la psychanalyse informatique mais... Par pitié... Ramène le moi..."

Ces derniers mots avaient été prononcés par la voix d'une femme qui était au bout du rouleau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Sam 11 Juin 2016 - 15:23
Rae me confirme ce que je pense tout bas. Rien qu'en voyant sa tête, j'ai deviné que quelque chose ne va pas et je n'ai même pas besoin de le lui demander parce qu'elle m'en parle d'elle même. Je grimace, là j'avoue, je ne sais pas pourquoi elle m'a demandé de venir la voir. Alors que je m'apprête à lui dire qu'il faut qu'elle aille voir un médecin, elle dit qu'elle devrait le faire mais qu'elle n'ose pas parce qu'elle a peur qu'on lui trouve un truc dans la tête. Je ne peux pas m'empêcher d'afficher un léger sourire et le fait de la voir sourire à son tour me soulage et me permet de me détendre un peu plus. Les choses reprennent cependant leur sérieux quand elle m'avoue qu'elle avait besoin de parler à quelqu'un tout en précisant que je suis la plus "normale" de la bande. Alors là, je ne peux pas lui dire que ce n'est pas le cas parce qu'elle a tout à fait raison. Silencieuse, je l'observe, je remonte mes lunettes sur le nez alors que le serveur vient me déposer mon thé. Je l'en remercie et mon attention se reporte sur Rae. Je secoue la tête pour qu'elle comprenne que ça ne me dérange pas qu'elle me parle de sa vie et aussi pour qu'elle sache que même si je ne suis pas douée pour le relationnel, je suis là si elle a besoin de vider son sac.

Elle doit s'en douter toute seule puisqu'elle commence son récit. Récit que j'écoute avec une grande concentration. Plus j'en apprend sur elle plus je me dis qu'elle a vécu pas mal de mauvaises choses dans sa vie et je ne peux pas m'arrêter de penser qu'elle ne les a pas méritées. La gorge nouée, je l'écoute, je ne peux pas m'empêcher de poser une main sur la sienne et de la presser doucement... Quand elle en vient à déposer une tablette sur la table, mon regard passe de l'appareil à Rae, étonnée. Je veux lui demander ce qu'elle attend de moi, mais elle se remet à parler et je ne peux que l'écouter. La voir pleurer me fait mal au coeur et même si nous ne sommes pas spécialement proches, j'ai envie de prendre soin d'elle et d'être là si elle en a besoin. C'est bête mais ça me donne envie d'être son amie, le genre d'amie qu'on peut appeler à pas d'heure la nuit quand on a un soucis. Impuissante, je la vois appuyer sur le bouton "marche" de la tablette et je comprend très vite ce qu'il se passe quand je vois le mot inscrit sur l'écran noir. Elle fait glisser la tablette dans ma direction et de ma main libre, je la fais pivoter pour la positionner correctement, face à moi.

Une fois calmer, Rae reprend la parole et dans ses yeux, je peux facilement lire de l'impuissance et surtout de la peur. Peur qu'il arrive quelque chose à son ami. Sa demande me laisse sans voix et ma tête me dit que ce n'est pas une bonne idée, que si jamais je n'y arrive pas, Rae risque de ne pas s'en remettre. Mais d'un autre côté, j'ai mon coeur qui me supplie de l'aider... Je presse un peu plus sa main dans la mienne avant de la fixer droit dans les yeux. Cette fois, c'est mon coeur que j'ai envie d'écouter.

- Je... Je te promet que je vais tout faire pour que tu aies de ses nouvelles....

C'est peut être une promesse utopique mais je suis le genre de personne qui tient ses promesses même si pour ça je dois déplacer des monts pour y arriver. Mes yeux fixent quelques secondes l'écran noir avec le message écrit dessus et je tourne mon visage vers Rae avant de boire une gorgée de thé.

- Dis moi tout ce que tu sais. Tout ce qui te passe par la tête peut m'aider d'accord ?

Quand Channelman a décidé de disparaître et de ne plus donner signe de vie, il ne devait pas se douter qu'une génie de l'informatique allait tout faire pour le faire revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 253
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Mar 14 Juin 2016 - 19:36
Rae se laissa aller en arrière et se détendit quelque peu. Elle avait visiblement toqué à la bonne porte et était soulagée de l'intervention de Felicity.

"Channelman, c'est un pote, un vieux de la vieille... Le fait d'avoir perdu son corps ne l'a pas abattu : quand il était totalement humain, il était déjà fasciné par la notion de réalité virtuelle. Jusqu'à présent, ça l'a toujours éclaté d'être le fantôme dans la machine. Il m'a même soutenue les premiers jours après la mort de Hack... Il..."

La jeune femme ferma les yeux pour se concentrer et essayer d'évacuer ses maux de crâne.

"Il a été grognon, juste après. Il ne voulait plus plaisanter comme avant. Il... Mais comme j'étais en proie à d'horribles cauchemars, je n'y ai pas plus fait attention que ça, je..."

Razor se dit qu'elle avait été bien égoïste : quelle amie était-elle ? De simples rêves - aussi traumatisants qu'ils pouvaient être - avaient réussi à lui faire fermer les yeux sur le sort de son ami le plus fidèle... C'était peut-être même normal qu'il ne veuille plus lui parler, non ?

Elle avala sa salive et poursuivit :

"Et puis, il y a 3/4 jours, alors que je lui racontais le rêve que je fais depuis plusieurs jours, Channel a paru préoccupé, puis a prétexté une urgence et a disparu de l'écran... Il ne m'avait jamais fait ça avant ! Il..."

Rae s'aperçut qu'elle tremblait comme une feuille et qu'elle était en sueur. Son mal de tête empirait et elle sentait une angoisse diffuse sourdre en elle. Quelque chose allait se produire. Quelque chose de terrible. Mais quoi ?

"Je crois qu'il n'a pas supporté que je lui rappelle le jour où, lui et moi, nous avons été infectés et où nos vies ont changé à jamais..."

A ce moment là, Felicity vit qu'une jeune punkette s'était approchée d'elles.


"Euh..." lança-t-elle un peu hésitante avant de reprendre du poil de la bête : "Vous auriez pas un p'tit brin de monnaie parce que ma grand-mère est malade et il faut que j'aille à l'hôpital pour la voir mais j'ai plus d'argent pour le bus. Alors vous seriez chic, si vous pouviez me dépanner, genre charité chrétienne et tout et tout..."

Le texte avait été dit d'une traite comme s'il avait été savamment répété. En outre, la jeune fille sentait mauvais comme si elle n'avait pas changé de fringues depuis plusieurs semaines et elle était pâle avec les traits tirés typiques des gens qui ne mangent pas à leur faim et qui ne dorment pas assez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Ven 17 Juin 2016 - 23:18
Ce que Rae me demande n'est pas chose aisée. J'espère que je ne lui ai pas fais de promesse en l'air parce que si j'échoue, je vais m'en vouloir pour le restant de ma vie. La voir dans cet état ne me plait pas et j'ai vraiment envie de l'aider, elle a l'air si mal que je ressens presque sa peine et ce n'est pas quelque chose que j'ai l'habitude de ressentir. Alors qu'elle commence à me parler de son ami, j'attrape rapidement mon bloc notes dans mon sac à main, ainsi qu'un crayon et je note toutes les infos qu'elle me donne. Certains peuvent trouver ça inutile, mais pour moi, ça va m'être d'une grande aide. Même si elles semblent anodines, toutes ces petites informations qu'elle me donne vont me servir à trouver le pourquoi du comment du silence de Channelman.

Alors qu'elle me parle, je remarque que Rae tremble. C'est tout naturellement que je vais poser ma main libre sur la sienne pour essayer de la calmer. Il doit vraiment être important pour elle si elle agit comme ça... Je n'ose même pas imaginer dans quel état je serais si un ami, si Oliver, venait à disparaître sans explications. Le fait qu'elle pense qu'il a réagit comme ça à cause du fait qu'elle ait parlé de ce qui leur est arrivé me laisse pensive. Pourquoi réagir comme ça ? Au pire des cas, il se serait énervé etc mais de là à disparaître, non je ne pense pas. Cette histoire est vraiment bizarre et j'espère vraiment que je vais réussir à lui donner des réponses.

Alors que je suis occupée à noter tout ce que Rae me dit, mon regard est attiré par une silhouette, une punkette qui s'approche de nous sans rien dire. Par pur réflexe je cache les infos données par Rae et surtout, je ne laisse pas la tablette sur la table. Oui bosser avec des super héros n'a fait que renforcer mon côté parano. Dés qu'elle commence à parler, je hausse un sourcil, je remonte mes lunettes sur le nez et je jette un coup d'oeil à Rae, incrédule. Personnellement, le coup de la mamie malade, j'y crois moyennement. Je fronce les sourcils et je répond à la blonde au look destroy.

- On vous a jamais dis que mentir ce n'est pas bien. Votre grand mère ne serait pas ravie je pense...

J'ai envie de l'ignorer et de lui dire d'aller voir ailleurs, mais à mieux y regarder, elle fait peur... Ses traits sont tirés, elle a l'air affamé et elle ne fait pas preuve d'une grande hygiène. Je pousse un soupir et j'attrape mon portefeuille sans pour autant tout quitter des yeux. Je lui sors un billet que je lui tend et je lui adresse un timide sourire.

- Allez manger...

Je jette un coup d'oeil perplexe à Rae. Tout ça ne me dit rien qui vaille et j'ai la sensation qu'on va se prendre un retour de bâton. Je range tout dans mon sac, tablette comprise et je le garde bien à côté au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 253
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Lun 20 Juin 2016 - 19:37
"Merci, m'dame..." marmonna la punkette en prenant les sous que Felicity lui tendait, avant de s'éloigner en direction d'autres jeunes (des filles et des garçons) lookés un peu comme elle.

Felicity put les observer quelques instants : ils faisaient la manche c'était sur... Certains en donnant des prétextes bidons (la grand-mère malade), d'autres en jonglant avec des oranges ou des quilles ou en jouant de la guitare sèche.

Pauvres gosses...

Quant à Rae, Felicity s'aperçut en lui tenant la main, qu'elle était d'une pâleur effrayante. Elle transpirait et semblait au bout du rouleau.

"Fel... Je crois que je me sens vraiment pas... bien..." commença-t-elle. "Ma tête va exploser et..."

Elle ferma les yeux et serra fortement les mâchoires. Elle parut aller quelque peu mieux sans que ce soit pour autant grandiose...

"J'ai peur... de dormir. Les cauchemars sont horribles et... T'inquiètes pas, j'ai juste peur de dormir et de voir le monstre... Je tombe de sommeil, voilà tout..."

La voix était pénible et pâteuse mais Rae tentait de faire des efforts pour donner le change. Après tout, n'était-elle pas un peu grande pour croire au croque-mitaine ?

"Le monstre..." ajouta Rae, un peu partie. "Le monstre... Je crois que je vais vomir..."

Alors que Rae mettait sa tête entre ses jambes dans une intention évidente, Felicity vit que dans le groupe de jeunes punks, ça s'agitait. Quelqu'un poussa un cri et tendit le doigt dans une certaine direction.


Un gros monstre, de deux mètres de haut, armé jusqu'aux dents se traînait - péniblement - dans la direction des deux filles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Jeu 23 Juin 2016 - 10:36
Pleine de pitié, je regarde la jeune femme rejoindre un groupe un peu plus loin. Ils ont tous la même dégaine et je n'ai pas besoin de mon QI sur-élevé pour me rendre compte qu'ils doivent tous être dans la même galère. Ça me fait de la peine de voir des gens galérer comme ça... Je grimace en repensant à ces quelques années derrière moi où je n'avais pas la tête d'une fille recommandable... J'espère qu'eux aussi ils auront la possibilité de changer leur vie. Le monde a vraiment besoin de changer et en faisant ce que je fais, j'espère y contribuer un tant soit peu.

Mon attention se reporte sur mon amie et alors que j'ai toujours sa main dans la mienne, je me rend compte que la jeune femme n'est pas en aussi bon état qu'elle veut le faire croire. Rae est blanche à faire pâlir d'envie les fantômes et sa main est moite ce qui n'annonce rien de bien encourageant. La jeune femme me confirme assez vite que ce n'est pas la grande forme. Immédiatement, je me lève de ma chaise pour m'approcher d'elle, sans pour autant lâcher sa main. Rae a les yeux fermés, elle respire lentement. Je suis un peu désarmée, je ne sais pas quoi faire pour l'aider à se soulager. Moi, à part les ordinateurs, j'ai bien peur de ne pas savoir réparer les coeurs malades... Alors qu'elle a toujours les yeux fermés, je l'écoute me parler de ses mauvais rêves, de tout ce qui l'empêche de dormir correctement. Quand elle parle de monstre, je tique et je hausse un sourcil. J'ai envie de lui demander de quel monstre elle me parle mais j'ai plus la sensation qu'elle divague en fait. Les secondes passent et alors que j'essaye de me convaincre qu'elle délire complètement, la voilà qui parle encore de monstre comme si elle essaye de me prévenir de quelque chose. En fait, je m'en fous du monstre, je suis plus inquiète concernant son état de santé. D'ailleurs, Rae se baisse pour vomir mais je reste près d'elle, tout en gardant une distance de sécurité, pour m'assurer que ça va. Ce sont les cris poussés par le groupe de gosses qui faisaient la manche un peu plus tôt qui détournent mon attention.

Je me retourne et là, je sais pas pourquoi, je reste sur place, sans bouger, quand je vois un gros machin rose s'approcher de nous, lentement mais sûrement. Sans le quitter des yeux, à tâtons, ma main va chercher la tête de Rae pour taper doucement dessus.

- Mo...Mon...Monstre....

Si c'est ça le truc qu'elle voit, ça ne m'étonne pas qu'elle ne dorme pas la nuit. Je reprend mes esprits et je me rend compte que le tas de muscles rose est bien trop près de nous maintenant.

- Rae... Rae s'il te plaît... RAEEEEEEEEE !

Mais c'est quoi encore ce truc là ?! Je secoue Rae pour qu'elle redescende sur terre elle aussi et surtout pour qu'elle se bouge, parce que si elle compte sur moi pour faire quelque chose, elle a intérêt d'avoir une bonne assurance vie !
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 253
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Jeu 23 Juin 2016 - 18:48
Les punks demeurèrent figés, interdits et stupéfaits de l'apparition de 2 mètres de haut qui se traînait en direction de Felicity et Rae...

Rae était en train de finir de vomir de la bile quand elle redressa la tête et vit...

"Ba... Ba... Ballistic ?" lança-t-elle, très hésitante.

Le colosse monstrueux se posa juste devant les filles, créant un mini-mouvement de panique dans les environs directs du bar : tout le monde était en train de se tirer, à l'exception des punks qui, eux, étaient trop étonnés pour faire quoi que ce soit.

La créature observa Rae puis Felicity et lança à cette dernière d'une voix qui se voulait bourrue :

"Pas la peine d'avoir peur ma p'tite dame"

Il sourit et cela ne le rendit pas plus beau.

"J'suis pas vraiment un monstre. J'suis un ex-policier avec des pouvoirs. Et j'aimerai causer à mon amie Raelene... J'ai l'impression que nous vivons actuellement la même chose et notre lien psychique me dit que ça ne va pas aller en s'améliorant..."

Rae se rejeta en arrière, essoufflée et transpirante et répliqua :

"Cause avec Fel... Elle est clean... Moi... Tu m'en voudras pas mais je crois que je vais fermer les yeux... quelques... instants..."

Et il semblait de plus en plus dur pour Razor de rester éveillée...

Ballistic précisa à Felicity :

"Je m'appelle Ballistic. Raelene et moi et quelques autres nous avons un agent pathogène extra-terrestre dans notre organisme suite à une rencontre du troisième type qu'on aurait préféré éviter... Cela nous a donné nos pouvoirs. Mais cela a aussi quelques effets secondaires inattendus : comme ce lien psychique que nous avons quand nous sommes à proximité les uns des autres mais aussi..."

Il avala péniblement sa salive : s'il semblait plus costaud que Rae, Ballistic n'était pas au meilleur de sa forme et, quelque chose, dans ses gestes avait l'air... fatigué.

"Des maux de crâne. Des cauchemars. Des angoisses de mort imminentes"

Et comme pour ponctuer ses paroles, Felicity entendit un drôle...

... de bourdonnement, comme celui que feraient mille insectes frottant leurs ailes dans la nuit noire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Dim 26 Juin 2016 - 18:55
Rae est toujours dans les choux près de moi. J'ai beau la secouer, lui dire de se bouger parce que quelque chose s'approche de nous dangereusement, elle n'a pas l'air de vouloir se réveiller. Plus le monstre avance vers nous, plus je recule. J'ai la trouille de ma vie et je crois que si je n'avais plus toutes mes capacités, je me serais déjà fait pipi dessus. Je recule tellement, que je bute contre une table du café et que je manque de la faire tomber à la renverse et moi avec.

Rae a finalement un petit sursaut d'énergie et je la vois redresser la tête pour prononcer, assez difficilement, un nom. Mon regard se balade sur Rae puis sur la chose rose de deux mètres de haut avant de revenir sur mon amie. Ils se connaissent ? Je n'ai pas le temps de me poser plus de questions parce que le truc, le colosse qui se trouve maintenant à quelques petits mètres de nous, s'adresse à moi avec une voix affreuse pour me dire de ne pas avoir peur. J'avale difficilement ma salive et je me contente de reste là, la bouche ouverte et muette. Mes lunettes glissent sur mon nez mais je n'ose même pas les remettre en place de peur qu'il prenne mon geste pour une attaque. Alors qu'il esquisse un sourire pour tenter de me rassurer ou de faire je ne sais quoi, j'essaye de ne pas faire une grimace qu'il peut mal interpréter. Je prend une profonde inspiration et je me cramponne à la table, prête à sauter par dessus si je dois me tirer de là. Ballistic, puisque c'est comme ça que ça... qu'il s'appelle, prend une nouvelle fois la parole et me raconte le pourquoi du comment de cette apparence. C'est donc pour ça qu'il connait Rae.. Je ne dis rien, je suis toujours cramponnée et silencieuse. Près de moi, Rae se redresse pour dire, ou du moins essayer, qu'il peut me parler et qu'elle n'est pas en état de faire quoi que ce soit pour le moment. Je tourne la tête et mon regard va se poser sur le visage, si on peut appeler ça comme ça, du colosse. Lui aussi ne se sent pas bien et tout comme Rae, il ressent des choses, il dort mal voir pas du tout, sans parler des migraines. Je me détend et je me redresse. Je remonte mes lunettes tout en m'assurant tout de même de ne pas faire de geste brusque.

- Est ce que....

Je n'ai pas le temps de finir ma phrase qu'un bourdonnement assourdissant me parvient. Je me tourne vers Ballistic.

- Euh, c'est quoi ça ?!

A entendre ce bruit, j'ai l'impression, la sensation qu'on va voir arriver des milliers de criquets genre plaie d'Egypte. Ma main va instinctivement se poser sur le bras de mon amie.

- Rae, on peut pas rester là, faut qu'on bouge.

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 253
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Lun 27 Juin 2016 - 15:42
En prenant le bras de Rae, Felicity s'aperçut que cette dernière avait sombré dans une profonde inconscience. Elle respirait (trop vite) et marmonnait (des choses incohérentes) mais ne risquait certainement pas de fuir en compagnie de qui que ce soit.

"Je... Non... Pas... Je... Pas ça..." étaient les seuls sons que produisaient les lèvres déshydratées de la jeune Outlaws. Fiévreuse et inanimée : elle aurait besoin certainement d'un médecin de tout urgence.

Et Ballistic ! Le bourdonnement des insectes semblait le rendre fou !

Ballistic venait de sortir un pistolet presque aussi grand que Felicity d'un étui et le braqua péniblement dans le vide.

"A couvert, ma p'tite dame... A couvert... ILS ARRIVENT !" hurla-t-il de sa voix puissante.

Et il tira au jugé plusieurs balles qui firent voler en éclats des fenêtres ou allèrent  joyeusement ricocher contre les murs.

Le bourdonnement allait en s'intensifiant : ça vrillait la tête de tout le monde et surtout - visiblement - celles de Razor et de Ballistic... Ce dernier posa son arme à même le sol et s'allongea, par terre, les deux bras sur ses oreilles pour empêcher le bruit...

"Ils sont de retour... Ils sont là..."

Il pleurait pendant qu'il disait cela.

Les punks n'étaient pas non plus très rassurés. Une discussion animée semblait avoir lieu entre eux. Felicity pouvait entendre des éclats de voix :

"Court', faut se barrer, ..." lança une voix de mec, geignarde et affolée...

"Ouais, mais pas tant que le gros machin tire des balles partout !" répliqua la gamine à qui Felicity avait donné de l'argent.

"Dites les gars... C'est quoi ça ?" répliqua une dernière voix, celle d'une fille, voix qui se conclut par un cri déchirant !

Et d'un coup les punks jaillirent de leur planque, poursuivis par des choses qui bougeaient trop vite pour que Felicity puisse les remarquer distinctement...

Ils couraient, ils étaient 4, deux garçons et deux filles, comme si leur vie en dépendait...

Une première fille s'effondra rapidement et fut recouverte par une nuée noire et grouillante qui l'engloutit à tout jamais...

Puis... Un gars ne tarda pas à subir le même sort mais Felicity put le voir d'un peu plus près  : un truc lui bondit à la gorge, il fit encore quelque pas en se débattant comme un dératé avant de s'effondrer et d'être... lui même enseveli par la masse grouillante !

Finalement, deux punks purent arriver jusqu'à Felicity sain et saufs.

Il s'agissait de la mendiante et d'un autre gars qui, au passage, avait réussi à attraper le flingue que Ballistic avait laissé au sol.


"Salut poupée, je m'appelle Jamm..." lança-t-il avec un air prétendument charmeur. Il sentait l'après-rasage bon marché et le cannabis.

Avec l'autre fille, ils renversèrent la petite table où Rae et Felicity s'étaient posées puis encouragèrent Felicity à venir se réfugier directement dans le café...

La punkette (qui se prénommait Courtney) aida Rae à marcher (elle la traîna plus exactement) à l'intérieur, tandis que Jamm et la seule autre personne présente à l'intérieur, en l'espèce le patron de l'établissement, barricadaient la porte.

En revanche, pour Ballistic rien n'avait pu être fait. Il était entouré, inconscient ou mort, par la masse grouillante noire.

Jamm avait, néanmoins, son pistolet à la main.

"Dites les gars, j'ai chouré ça au chef des aliens... Vous croyez que c'est genre un fusil blaster à laser à particules anti-alien ?"

Il s'agissait d'un énorme pistolet mais qui n'en demeurait pas moins qu'un... pistolet, avec le chargeur à moitié vide.

Et le bourdonnement rappelait à toutes et à tous que derrière les fanfaronnades de Jamm, leur situation était excessivement précaire.

Razor était inconsciente.
Le patron du bar venait de se faire pipi dessus.
Courtney tremblait comme une feuille.
Jamm avait l'air niais mais faisait de temps à autre des pauses qui ne pouvaient que signifier qu'il crevait, lui aussi, de trouille.

Et la masse noire se répandait de plus en plus sur l'extérieur des vitres.

Quoi que ce fut que ce truc, ça cherchait à s'insinuer dans le commerce. Et à venir : pour eux.

Et Felicity était au milieu de tout ça, la tablette de Rae à la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Jeu 30 Juin 2016 - 11:24
Okay, alors là; il va vraiment falloir qu'on m'explique ce que c'est que tout ça. D'abord Rae qui est au bord du coma, ensuite la bestiole rose qui dit avoir les mêmes maux que mon amie et maintenant ce bourdonnement incessant qui me prend la tête et me donne envie de m'arracher les oreilles pour ne plus l'entendre. J'ai beau secouer Rae rien n'y fait. Elle semble être partie totalement ailleurs et n'a pas l'air d'avoir envie de revenir ici, avec moi.

- Rae secoue toi s'il te plaît...

J'essaye de garder mon calme mais j'ai la trouille de ma vie et le fait de voir que Rae ne bouge pas, qu'elle comate à moitié ne me rassure pas. J'aurais pourtant tellement besoin d'elle en bon état là de suite. Je pousse un cri de surprise lorsque je manque de me prendre un coup de canon. Ballistic vient de sortir son arme, qui soit dit en passant n'a rien à envier aux armes terrestres, et semble viser quelque chose, dans le vide... Je me baisse, je n'ai pas envie de me prendre une balle, ou quoi que ce soit d'autre, perdue. J'ai à peine le temps de me mettre à l'abri et de tirer Rae vers moi que déjà, les coups de feu retentissent. J'essaye de voir ce qu'il vise, mais rien, je n'arrive pas à voir ce qu'il veut tuer. Il n'y a que ce bourdonnement qui prend la tête et vu l'expression sur le visage de mon amie, elle n'apprécie pas non plus. Ballistic finit par abandonner, il lâche son arme et incrédule, je le vois s'allonger par terre, les deux mains sur les oreilles. Voir ce colosse dans cet état ne me rassure pas, au contraire. Planquée derrière ma pauvre table, je ne sais pas ce que je dois faire ni où je dois aller. Et Rae qui est incapable de bouger... Quelle merde ! Des éclats de voix attirent mon attention et en me tournant, je vois la fille à qui j'ai donné des sous un peu plus tôt. Elle est avec deux mecs et une fille. Et puis j'entend un cri, avant de les voir tous sortir en courant de leur planque. Ils sont poursuivis par quelque chose mais c'est tellement rapide que je n'arrive pas à voir de quoi il s'agit. Ca dérape. L'autre fille tombe par terre et en quelques secondes elle est ensevelie sous un nuage de ces trucs indéfinis. Je plaque mes mains sur la bouche, j'ai envie de crier mais je ne veux pas attirer leur attention. Tout près un des types est attaqué par un de ces trucs. Il lui saute à la gorge, il a beau se débattre, rien n'y fait et il fini, lui aussi, par être enseveli par ces saloperies. Les deux autres finissent par me convaincre de les rejoindre à l'intérieur du bar, derrière une table renversée au sol. Je ne me fais pas prier et la punkette à qui j'ai donné des sous plus tôt m'aide à déplacer Rae. A peine on entre que le patron du café et le fameux Jamm barricadent derrière nous.

Bref, faisons un topo de la situation. On est plus que 5 dont une personne à moitié inconsciente, le chargeur du pistolet est presque vide et tout ces trucs cherchent à entrer dans l'établissement. C'est la galère. Mes yeux se baissent machinalement sur la tablette que Rae m'a tendue un peu plus tôt... Je pense à quelque chose, ça fume et la masse qui essaye d'entrer me motive à chercher plus vite.

- Et si...

Je m'adosse à la table et je me met au travail. Je suis sûre que tout ça a quelque chose à voir avec tout ce que Rae m'a raconté. Je dois demander à Channelman d'arrêter de bouder et de nous filer un coup de main. Son amie a besoin d'un coup de main. Le message s'affiche encore et toujours, mais je ne laisse pas tomber. Il est têtu ? ça tombe bien, moi aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 253
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Jeu 30 Juin 2016 - 15:22
Tandis que Felicity trafiquait la tablette pour tenter de passer outre le refus de Channelman de communiquer avec elle ou avec qui que ce soit, la situation semblait se calmer quelque peu dans le bar.

Jamm faisait de grands gestes avec le pistolet de Ballistic, le pointant un peu partout, comme s'il était Clint Eastwood ou un quelconque gros dur de la télé, en beuglant des insanités à l'attention de Felicity :

"Ouah ! Poupée, mate le matos que j'ai !"

Mais tout cela ne pouvait que signifier deux choses pas forcément en contradiction l'une avec l'autre : Jamm était totalement idiot et / ou totalement mort de peur et ressentait un besoin pathologique de se rassurer en faisant des choses "normales"... comme dire des grossièretés à Felicity !

Le patron venait de se servir un verre et d'en servir un à Courtney.

"Les flics me feraient sauter ma licence s'ils me voyaient servir de l'alcool à une mineure..."

"Hey ! J'suis majeure !" répliqua Courtney, indignée.

"C'est ça, c'est ça" reprit calmement le patron en buvant à grandes gorgées son verre. "Mais, les flics, c'est le cadet de mes soucis, là, présentement..."

Personne n'osa contredire le brave tenancier et Courtney, reposant son verre, s'approcha de Rae qui ne bougeait plus du tout.

"Euh... Ta copine est morte ?" s'essaya Courtney d'une petite voix hésitante...

Tel n'était bien sur pas le cas : Rae était juste à l'article de la mort. Et ne parlait plus et ne bougeait plus.

Finalement, Felicity réussit à obtenir une réponse de Channelman : un visage affolé apparut sur l'écran.


"ILS ARRIVENT ! ILS ARRIVENT !" brailla l'apparition numérique d'une voix paniquée. "ILS ARRIVENT ! TOUT LE MONDE VA MOURIR !"

Surpris par la panique de Channelman, Jamm commit l'irréparable : son doigt se crispa sur la gâchette du pistolet de Ballistic et une balle partit "toute seule"...

... elle brisa une vitre et la masse noire et grouillante se répandit sur le sol du bar...

"ILS SONT LA ! JESUS-MARIE-JOSEPH !" cria Channelman, terrorisé.

La masse se rua sur Rae, de la même manière qu'elle avait englouti Ballistic quelques instants auparavant... Elle recouvrit, en bourdonant, la jeune fille qui ne broncha pas...

Jamm se recula et poussa Felicity en arrière.

"On va mourir ! Ouuuuuuuuuin !" lança-t-il les yeux pleins de larmes.

Le patron, tout comme Courtney se précipitèrent vers Felicity et Jamm, pour s'éloigner de la malheureuse Rae... Mais si le premier arriva vers eux indemne... Tel ne fut pas le cas de Courtney. Elle poussa un cri abominable en se tenant le cou...

Et là, Felicity vit l'horreur... Vit ce dont quoi cette masse grouillante était composée.


Une monstruosité ressemblant à une très grosse araignée était fichée dans le cou de Courtney. Le regard de cette dernière, alors qu'elle vivait une véritable agonie et qu'elle hurlait comme si chacune de ses terminaisons nerveuses avait été chauffée à blanc, était effroyable : la jeune punkette avait la pleine et entière conscience de ce qui était en train de se produire.

Puis finalement, "l'araignée" laissa sa proie et Courtney tomba au sol, morte et le visage suppliciée.

Elle était devant Jamm, le patron et Felicity, prête à frapper une nouvelle fois. Jamm était tellement terrorisé qu'il n'osait même pas se servir de son pistolet.

Le reste de la masse grouillante abandonna le bar : les "arachnides" en avait terminé et quand elles quittèrent les lieux il n'y avait aucune trace de Razor...

... d'ailleurs, dehors il n'y avait pas non plus la moindre trace de Ballistic.

... alors que les corps décédés des deux autres punks gisaient sur la chaussée.

Ballistic et Rae avaient-ils été enlevés vers un lointain garde-manger par les créatures ?

Fixant l'arachnide qui les dévisageait, Channelman - un peu calmé - lança à Felicity.

"Te laisse pas mordre. La perd pas des yeux. Et agit ! Elle est toute seule et tu n'auras pas un million de chances de t'en sortir..."

Et en effet, l'arachnide - à peine régalée du festin qu'elle avait effectué dans le cou violacée de Courtney - s'apprêtait à bondir sur sa prochaine proie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Lun 4 Juil 2016 - 22:51
Les tablettes sont comme les ordinateurs, elles n'ont pas de secrets pour moi. Je suis tellement concentrée sur ce que je fais, que je n'entend même pas la voix de Courtney qui s'adresse à moi et me demande si Rae est bien toujours vivante. Au bout de plusieurs minutes de concentration et d'acharnement, je finis par avoir une réaction de la part de Channelman. Je vais pouvoir rassurer Rae et lui dire qu'il est en vie, mais par contre, ce n'est pas du tout la réaction que j'attendais de la part du génie de la tablette. Son visage, l'expression qui est dessinée dessus... Je comprend rapidement que l'heure est grave et que quelque chose d'important est en train de se passer. Je lui pose des questions, j'essaye d'en savoir plus mais à part hurler qu'ils arrivent et que tout le monde va mourir, je n'arrive à rien obtenir de la part de l'homme.

Je sursaute, un coup de feu vient de retentir dans le café. Je relève les yeux et c'est complètement affolée que je me rend compte que ce crétin vient d'exploser une vitre, un des rares remparts qu'on avait contre toutes ces choses qu'il y a dehors. J'ai envie de lui mettre un coup mais je sais que ça ne va servir à rien et que ça ne changera pas ce qu'il a fait. Vient s'ajouter le cri de panique de Channelman qui est en pleine crise d'hystérie et de terreur. Sans que j'ai le temps de comprendre ce qu'il se passe et sans que j'ai une seule petite idée de ce que je peux faire, la masse sombre se rue sur mon amie et la recouvrit entièrement. Je fais un geste en avant pour m'approcher d'elle mais Jamm me bouscule en reculant. Je tombe au sol et il me faut quelques secondes pour retrouver mes lunettes. Mon attention est attiré par un cri sorti de nulle part et je vois avec horreur que Courtney est attaquée par une de ces choses. Elle se débat, se tient le cou et là, je finis par voir ce qui nous court après depuis maintenant trop longtemps à mon goût. Mes yeux se remplissent d'effroi. Je recule et je vais buter une table couchée au sol. J'assiste impuissante à la mort de Courtney... D'ailleurs, celle-ci ne tarde pas à tomber au sol, morte. Je me colle le plus possible pour mettre le maximum de distance entre cette créature et moi. Elle est là, juste devant moi et les deux hommes, prête à bondir et à assouvir une nouvelle fois sa faim. Je jette un rapide coup dans le café et c'est stupéfaite que je constate que Rae n'est plus là. Il ne reste rien, juste les victimes "humaines". Toutes les bestioles quittent le bar, toutes sauf une.

Dans mes bras, j'ai toujours la tablette et Channelman est toujours là, bien présent sur l'écran. Cette fois, il est calme et il me donne même quelques conseils sur ce que je ne dois, surtout, pas faire. Je murmure quelques mots, plus pour moi, mais je sais que Channelman va les entendre.

- Et je fais quoi moi là....

CE n'est même pas la peine que je demande de l'aide aux deux hommes, ils sont complètements paniqués et j'ai même l'impression que si je leur parle, ils vont s'échapper en courant. Je réfléchis à vive allure, il me faut une situation et il me la faut maintenant. Mon cerveau tourne à plein régime et alors que je jette un rapide coup d'oeil vers Jamm, une idée me vient. Doucement, lentement, je pose la tablette au sol et j'approche ma main de l'arme de Ballistic. Je ne dois pas faire de gestes brusques, je le sais. Délicatement, ma main agrippe la poignet du fusil chargé. Je ferme les yeux quelques secondes et je prend une profonde inspiration. AU moment où je me jette sur l'arme, l'espèce d'araignée bondit, prête à me sauter dessus. Je ferme les yeux et j'appuie sur la gâchette tout en priant que je ne rate pas ma cible. C'est seulement lorsque je vide le chargeur que j'ouvre un oeil et l'autre. A quelques centimètres seulement de moi, le corps fumant de la bestiole gît. Les mains tremblantes, je lâche le fusil et d'un geste du pied, je l'envoie glisser le plus loin possible.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 253
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Mar 5 Juil 2016 - 21:44
Felicity n'y était pas allée avec le dos de la cuillère : il ne restait même plus assez de morceaux intacts de la bestiole pour que l'on puisse encore se rendre compte de quelle abomination c'était...

Jamm et le patron ne demandèrent pas leur reste et filèrent comme des dératés, Jamm allant même jusqu'à oublier de dire un truc salace à Felicity avant de se barrer.

Il ne restait plus que la jeune femme blonde, le cadavre de Courtney et celui de la créature, dans l'établissement.

Quant à Rae et Ballistic, c'était comme s'ils n'avaient jamais existé...

"Bravo... T'es aussi douée avec un flingue qu'avec un clavier... Rae avait raison d'être un peu jalouse de toi..."

Il s'agissait de la voix de Channelman. Il ajouta :

"Je... Je suis désolé d'avoir paniqué mais... Ce que vous avez vécu là n'est qu'un avant-goût de ce qui va se produire sur une plus grande échelle. Et... JE LE SAIS, pour le sentir même dans mon être numérique... CES CRÉATURES cherchent à me contacter télépathiquement. Rae aussi. C'est pour ça qu'elle dormait mal. C'est aussi pour ça que Ballistic était si fatigué. ELLES NOUS EN VEULENT. On possède un truc à elles et elles veulent le récupérer. A TOUT PRIX..."

Channelman marqua une pause puis sembla observer le cadavre de Courtney.

"Pauvre gosse, ça aurait pu être Rae ou moi à l'époque de notre contamination... et je sais qu'il y en aura beaucoup d'autres comme elle..."

Il s'arrêta de parler comme s'il faisait une minute de silence en l'honneur de la gamine qui gisait devant eux. Puis, il ajouta :

"Bon, faut qu'on se tire, Felicity... J'suis sur que Razor, où qu'elle soit actuellement, voudrait que tu gardes sa tablette... et moi-même, j'ai pas trop envie de rester seul là..."

Il finit, presque suppliant :

"Tu m'emmènes avec toi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Ven 8 Juil 2016 - 15:15
Un peu sous le choc, mes yeux fixent la bestiole, enfin ce qu'il en reste, étalée sur le sol, un peu partout. Je crois que je ne suis pas prête de me resservir d'un flingue en tout cas. Je remonte les jambes et je pose mon menton sous mes genoux. A présent, maintenant que je me suis faite lâchement abandonnée par les deux hommes, je me retrouve seule dans le café avec pour seul compagnon d'infortune, la tablette et Channelman. Je ferme les yeux quelques secondes histoire de me remettre les idées en place. Depuis la tablette, l'ami de Rae me parle et quand il me dit que Rae est un peu jalouse de moi, je tourne vers l'écran un visage interrogatif. Jalouse de moi ? alors qu'elle est beaucoup plus vaillante que moi... Une fois calmée et une fois que mes mains cessent de trembler, je me relève et, geste complètement stupide, je frotte mes genoux. Par terre, Channelman reprend la parole et il s'excuse d'avoir paniqué avant de m'expliquer ce qu'il se passe. Il me faut quelques secondes pour assimiler ce qu'il vient de me dire. Je me tourne vers lui et je baisse les yeux vers l'écran de la tablette.

- Ils vous en veulent ? pourquoi ?

Je remonte mes lunettes et je plisse le nez quand il parle de Courtney. Je ne la regarde pas, je me contente juste de retirer ma veste et d'aller la poser sur son visage tout en retenant de toutes mes forces un haut le coeur. Les mains sur les hanches, je réfléchis à ce qu'on peut faire. On est seul, la rue est déserte et à part les quelques cadavres qui jonchent le sol, il ne se passe plus rien. Plus de bourdonnement, plus de créatures... La voix de Channel me sort de mes pensées. Je file attraper mon sac et la tablette. Tout en enjambant le corps de Courtney pour quitter le café, je m'adresse à la tablette que je serre contre moi, tout en prenant soin de le mettre face à la route.

- Il va falloir tout me raconter, du début jusqu'à la fin. Je pense que j'ai le droit de savoir.

Je m'assure que la voix est libre et on quitte les lieux. Je me rend à l'endroit le plus proche et que je connais, le Manoir des Outlaws. Avec un peu de chance il y aura quelqu'un là bas.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 253
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Sam 9 Juil 2016 - 8:47
Tandis que Felicity s'éloignait du café dévasté et des rues jonchées de cadavres, Channelman entreprit de lui raconter son histoire...

*
*  *

Il y a de ça quelques années, Channelman faisait partie d'un groupe de pirates informatiques particulièrement culottés appelé Psyba-Rats. Ce groupe était composé également de deux autres hommes, Hackrat (assassiné la semaine dernière par le tueur Deadshot) et Megabyter, et d'une jeune fille... Raelene Sharp, alias Razorsharp, qui était aussi leur chef.

Ils avaient la particularité de vivre pour le frisson et de réaliser des opérations de plus en plus périlleuses qui impliquaient de l'escalade, du saut en parachute, de la descente en rappel... et des affrontements physiques avec les vigiles des boites qu'ils essayaient de pirater.

Un jour une mission foira (à cause du Robin de l'époque, d'ailleurs). Une mission qu'ils devaient réaliser pour un mafieux appelé le Collecteur.

Ce dernier, tolérant difficilement l'échec, donna rendez-vous au Psyba-Rats sur un chantier, la nuit, pour entendre leurs explications... Du moins, c'était ce que les Rats croyaient ! En fait, le Collecteur voulait surtout se détendre en les tuant tous les quatre...

Megabyter se fit descendre à peine les explications de Rae terminées. Hackrat réussit à remonter dans le van des Rats et a démarrer, tandis que Rae et Channel s'enfuyaient dans un bâtiment en construction, poursuivis par deux tueurs en armes...

... ce qu'il arriva à ces derniers, Channel ne pouvait que le supposer : il entendit leurs cris et put lire dans le journal du lendemain que deux mafieux avaient été retrouvés morts, le visage déformé par la terreur, sur ce même chantier. La particularité physiologique du dossier était qu'ils avaient été vidés de leurs liquides céphalo-rachidiens !

Ce qu'il arriva, en revanche, à Rae et Channelman est mieux connu...

L'un comme l'autre tombèrent entre les (nombreuses) pattes d'une immense créature extra-terrestre qui, à l'aide de ses puissantes mâchoires, les mordit dans le cou et les laissa pour morts.

De la description faite par Channel, Felicity put comprendre qu'il ne s'agissait pas de la même créature que celle qu'elle avait explosé avec l'arme de Ballistic...

D'ailleurs, sur l'écran de la tablette, une image apparut pendant quelques secondes...


Channel poursuivit en indiquant que leurs corps brûlants de fièvre, traversés par des douleurs inhumaines, avaient été recueillis par Hackrat qui les avait soigné...

... et le lendemain Rae avait ses pouvoirs et Channelman avait été, définitivement, séparé de son corps (qui d'ailleurs sera tué un peu plus tard par le Collecteur lui-même) !

*
*  *

"Et voilà toute l'histoire !" conclut Channelman.

Ils étaient arrivés aux abords directs du Manoir des Outlaws.

"Avec Rae, nous avons un petit lien psy, tout comme avec Ballistic et les autres infectés de l'époque. Je crois qu'en nous suçant notre liquide céphalo-rachidien elle nous ont infectés avec leur salive, ces sales bestioles ! C'est pour cela que nous "ressentons" leur présence"

Le ton de Channelman se fit plus grave soudainement. Comme s'il en arrivait aux choses déplaisantes.

"Elles n'ont pas été vaincues à l'époque. Elles ont simplement quitté la Terre. Et maintenant, elles sont de retour ! J'ai l'impression..."

Il baissa d'un ton.

"J'ai l'impression que leur première visite n'était qu'un test, un essai... Que ce coup-ci, elles vont réellement nous envahir ! Et que..."

La parole se faisait plus difficile, même pour un être uniquement composé de données numériques...

"Rae n'est pas morte. Elle ne peut pas l'être. ILS ont peur de nous car ils doivent penser qu'on leur a volé une part de leur puissance... Avec laquelle nous pouvons les battre !"

*
*  *

Au Manoir des Outlaws, Felicity ne trouva personne de susceptible de l'aider. Certains des techniciens présents se moquèrent même d'elle : il la prenait pour une geekette impressionnable qui aurait fait des cauchemars après avoir vu Mars Attacks !

Mais quoiqu'il en fut, quelques jours plus tard, plus personne ne pouvait nier l'existence de l'épidémie extra-terrestre...

[Merci pour ce super RP, qui a constitué l'une des deux introductions à l'event de l'été ! J'ai pris énormément de plaisir à jouer avec toi & j'espère que l'on pourra se refaire ça à l'occasion ! Dans l'attente, je te confie la tablette de Rae (qui permet de contacter Channelman) ! BIZ !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
 

[Bloodlines Phase 0][Newark, New Jersey] Non loin du Manoir des Outlaws...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jersey au loin.
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» des infos sur cette phase de lune raketa (en particulier sur le mouvement que l'on voit très mal) ?
» [Brewer, Gene] K-Pax, l'homme qui vient de loin
» lettre ayant voyagé(loin)avant d'arriver à son destinataire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-