Avant l'entretien

Invité

MessagePosté le: Mar 19 Mar 2013 - 17:55
Suite à une désagréable période de garde-à-vue, la justice avait accordé de commuer la fin de peine de Daniel en liberté conditionnelle. A sa charge de se trouver un travail, sans quoi il serait forcé de faire des travaux d'intérêts généraux et son désir de réinsertion mis en doute, mais aussi bien sûr la lourde tâche de témoigner contre des forces qui le dépassent, aussi bien les Rogues de Central City que les soi-disant héros de la Ligue, en particulier Green Arrow qui avait sa propre idée de la justice.

Ce matin-là, il s'était rendu en avance dans le quartier industriel de Keystone City. Il avait juste après midi une entrevue pour un poste d'ouvrier non-qualifié. Il allait travailler à la chaîne, ou simplement être technicien de surface - une autre manière de dire balayeur et homme de ménage. Du moins, si l'employeur acceptait de regarder au-delà de son passé de délinquant notoire. Il avait espéré une lettre de recommandation de la part de Barry, mais n'était pas sûr que celui-ci prendrait le risque de s'engager en son nom d'officier assermenté.

Surtout, il avait sauté sur cette excuse pour voir son neveu qu'il n'avait presque jamais connu, Wallace West surnommé Wally par ceux qui l'aimaient bien. Après tout, il était lui-même assez récemment entré dans la vie active, et son métier de mécanicien au poste de police lui donnerait toutes les cartes en main pour conseiller Daniel à propos de l'usine de fabrication et d'assemblage automobile.

Aussitôt qu'il avait acheté un téléphone avec l'argent prêté par sa soeur, l'ex-détenu avait enregistré et composé le numéro de son neveu. Au début le contact avait été un peu difficile, mais ils étaient tombés d'accord de se rencontrer à Keystone pour refaire connaissance et faire le point sur l'avenir de Daniel.

Dan attendait, arrivé un peu en avance par le réseau d'autocars, lorsque le bruit d'une moto le fit sursauter. Il songea qu'en ce moment il semblait avoir peur de sa propre ombre projetée au sol. Le délinquant endurci en lui avait pris un sacré coup, et sa fierté avec. Qu'à cela ne tienne, il fut rassuré de voir que ce n'était pas un membre de son ancien gang, les Dark Riders Motorcycle Crew, mais bel et bien son neveu qui arrivait au rendez-vous. Il lui fit un signe pour s'identifier.


"Wally, ça fait plaisir de te voir. Je ne sais pas si tu te souviens vraiment de moi... Tes parents avaient quelques réticences, et puis il y a eu ma période à l'ombre... Tu es vraiment un mécanicien ? Je te revois avec tes légos et mécano, c'est marrant."

Le jeune trentenaire s'avança maladroitement vers le fonctionnaire des forces de l'ordre et lui donna l'accolade. Il se recula pour le regarder de la tête aux pieds. Un instant la pensée lui passa par la tête que le monstre de métal le prenait pour Flash III. Il secoua la tête pour sortir cette idée saugrenue de son esprit. Puis il proposa au jeune homme :

"On n'a qu'à marcher un peu. Il y a quelques Grecs par là je crois, et aussi une ou deux cantines populaires."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 20 Mar 2013 - 12:48
Wally avait eu vent de la nouvelle évasion de prison de son oncle, Daniel. Il l'avait bien évidemment appris en tant que troisème Flash, le justicier, par les autorités de Central; mais aussi en tant que Wally West, le mécanicien au poste police de Keystone City, par sa tante Iris, la femme de Barry, le second Flash.

Enfin bref, c'est pour cela qu'il n'avait pas vraiment étonné de recevoir un appel de sa part. Daniel l'avait appelé alors qu'il était à son boulot de mécano, Wally avait donc reçu l'appel d'un numéro inconnu, mais il avait quand même décroché.
S'il ne l'avait pas croisé lors de l'évasion massive d'Iron Heights, causée par Green Arrow, il n'aurait pas reconnu la voix de son oncle.
Ce dernier lui avait alors balancé des banalités sans nom, histoire de commencer la discussion. Wally ne savait pas trop comment réagir, être chaleureux, ou froid, ou du moins aussi froid que Wally West en était capable.
Il avait répondu aux phrases toutes faites par d'autres phrases toutes faites, puis lorsque Daniel lui avait proposé de se voir pour parler, du passé, et de l'avenir maintenant que Daniel serait plus libre, peut être. Wally avait longuement hésité à accepter. Comment allait-il réagir en revoyant son oncle, et pas un détenu?


"OK, on a qu'à se voir en centre ville de Keystone. Ça te va?"

Ils étaient tombés d'accord sur le lieu et l'heure de la rencontre. Et la rencontre était prévue pour le lendemain, jour de repos en tant que mécano; à l'heure du déjeuner.

Le matin, Wally s'était préparé en Flash, il avait machinalement mis son costume de Flash sous sa tenue de civile, puis il s'était dit que Daniel aurait des chances de le voir; déjà que Graves avait presque dévoilé son identité secrète, il n'allait pas donnait d'autres chances à son criminel de tonton.
Puis il avait pris sa moto, également pour dissiper tout soupçons. Qui arriverait à l'heure, sans véhicules? A part un bolide écarlate.

Daniel descendait d'un bus quand Wally arriva. Quand il descendit de moto, Daniel l'interpella:


"Wally, ça fait plaisir de te voir. Je ne sais pas si tu te souviens vraiment de moi... Tes parents avaient quelques réticences, et puis il y a eu ma période à l'ombre... Tu es vraiment un mécanicien ? Je te revois avec tes légos et mécano, c'est marrant.
- Et ouais. On peut dire que c'est une vocation."


Puis vint lui donner une accolade, que son neveu accueilli un peu surpris. Wally ne put s'empêcher de regarder le torse de Daniel, là où l'énergie maléfique de Graves était entrée.

"On n'a qu'à marcher un peu. Il y a quelques Grecs par là je crois, et aussi une ou deux cantines populaires."

Wally avait faim, et il accepta:

"Volontier pour un Grec."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 21 Mar 2013 - 15:36
Comme il faisait beau, malgré la période qui était tôt dans l'année, Daniel portait un T-shirt jersey bleu et blanc aux couleurs de l'équipe de hockey de la ville, avec le liseré doré. Il ne portait pas de veste ni de manteau, mais par contre une casquette de base-ball bleue ornait le sommet de son crâne sur ses cheveux châtain. Il marchait aux côtés de son neveu comme si c'était normal, mais on sentait bien une gêne entre les deux. Il fouilla rapidement dans les poches de son pantalon en denim noir pour vérifier qu'il avait toujours assez de monnaie pour le déjeuner. Il souffla un petit air de soulagement.

Ils avaient rejoint Industry Way, une voie qui longeait le modeste centre d'affaires de Keystone, bien que certaines entreprises avaient maintenu leur siège ou certains bureaux là, c'était la crise et dans le meilleur des cas, ces instances se trouvaient à Central sinon en Chine ou à New York ou Californie. C'est pourquoi il y avait très peu de brasseries ou de restaurants dans cette zone de la ville. Danny eut un rictus en apercevant au loin devant eux la statue du mémorial de Flash I. Puis ses yeux roulèrent dans leurs orbites durant qu'il réfléchissait. Il rompit le silence gêné :


"Hé, c'est bien la statue de Jay Garrick, là-bas ? Je me souviens que les gamins s'amusaient à la vandaliser, quand j'étais môme. Tu le connais, toi, ce gars-là ? Après tout la police a son numéro, et il est un craque en bricolages, il paraît. Il n'a jamais mis les pieds dans ton... Comment tu appelles ça... Un garage ?"

A présent ils étaient juste en bas de la statue. Dan se tourna vers le jeune homme, il était encore très gêné.

"Tu crois qu'il faut faire une prière, ou un truc comme ça... Enfin je sais pas, je ne crois pas spécialement au bon Dieu, ni ces trucs-là... Mais la science pourrait me réussir. Un type qui fait de la vitesse comme ça, il peut peut-être m'aider à avoir le poste dans l'usine automobile."

Il sortit de sa sacoche, deux bières qu'il avait prises à l'appartement. Il en proposa une à Wally. C'était une sorte de tradition, dans les petites villes, de boire sur les monuments pour honorer l'intention de ceux qui y étaient célébrés. Et puis pour faire une sorte d'apéro. Daniel était passé pas loin de l'alcoolisme avec les milieux motards, mais finalement ça n'a jamais été le cas. Mais comme on ne buvait pas en prison, sauf trafics spéciaux, ça faisait du bien d'en descendre une, enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 26 Mar 2013 - 15:27
Wally marchait au côté de son oncle, un silence embarrassant s'était installé entre les deux hommes de la famille West. Wally avait les mains dans les poches de son pantalon en jean, il les sortis pour les mettre dans les poches de sa veste de moto, il ne savait pas quoi dire à son oncle, il s'était vu il y avait tellement longtemps, enfin, en civil, qu'il ne savait pas quels sujets aborder; mais il était vraiment content, Daniel semblait avoir décidé de se ranger, de laisser tomber sa vie de petit frappe, de prendre son avenir en main.

*Voilà que je réfléchis comme un conseiller d'orientation ou un officier de probation.*,pensa Wally en souriant.

Ils arrivèrent non loin du mémorial de Flash, de Jay Garrick. Une statue de métal représentant Jay avec son costume et son fameux casque ailé se dressait sur un piédestal sur lequel un écriteau était fixé et qui louait le Flash pour ses services rendues à la ville.

"Hé, c'est bien la statue de Jay Garrick, là-bas ? Je me souviens que les gamins s'amusaient à la vandaliser, quand j'étais môme. Tu le connais, toi, ce gars-là ? Après tout la police a son numéro, et il est un craque en bricolages, il paraît. Il n'a jamais mis les pieds dans ton... Comment tu appelles ça... Un garage ?
- Ouais. On peut appeler ça comme ça. Et c'est vrai que Jay rend souvent visite aux poste de police de Kesytone et Central, je l'ai rencontré plusieurs fois, je le connais assez bien même. C'est un ami de Barry aussi. C'est un bon gars.
-Tu crois qu'il faut faire une prière, ou un truc comme ça... Enfin je sais pas, je ne crois pas spécialement au bon Dieu, ni ces trucs-là... Mais la science pourrait me réussir. Un type qui fait de la vitesse comme ça, il peut peut-être m'aider à avoir le poste dans l'usine automobile.
- Les Flash ne sont pas des dieux Daniel.
, dit Wally en riant,Ce ne sont juste des hommes qui veulent le meilleur pour leurs villes. Ce qui pourrait t'aider, ce serait d'arrêter de faire le con. Et pour ton poste à l'usine, tu vas devoir prouver à tout le monde que t'as changé, ou que tu es en train de changer; tu vas devoir le prouver aux patrons, à Barry, mais aussi à la famille, à moi, mais aussi mais surtout à Iris. Tu sais, ça l'a tue à chaque fois qu'elle sait que tu retourne en prison, elle a peur pour toi.

Wally avait été sérieux sur ce coup là, c'était étonnant chez lui. Mais ça lui faisait de bien d'avoir dit ce qu'il pensait de Daniel, à Daniel.

"Mais bon, je te fais déjà confiance. Tonton."

Wally avait choisi ce mot, "tonton" pour montrer à Daniel qui ne lui en voulait pas vraiment, et qu'il ne le renié pas.
Puis lorsque ce dernier lui tendit une bière, il l'accepta, mais sans l'ouvrir; Wally n'aimait pas l'alcool, mais il ne voulait pas vexer son oncle, et alors que celui-ci buvait la sienne, il la tournait dans ses mains; tout en continuant à parler avec Daniel. Tout en se demandant quand est-ce qu'ils allaient aller manger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 27 Mar 2013 - 19:47
On en revenait toujours à Iris, cette femme centrale dans la vie des trois hommes, Daniel, Wally et Barry. Elle était sans aucun doute le liant de cette famille, quelque part elle l'avait toujours été. Danny sourit, d'un sourire triste. Un oeil aiguisé aurait vu perler les larmes au coin de ses yeux. Il n'avait jamais voulu lui causer du tort. Pourtant aucun homme n'est une île isolée. Il devait penser à la réputation de la famille, qu'il avait terni tout ça parce qu'il ne savait rien faire d'autre qu'une vie de délits et de petits crimes.

Il songea à son curriculum vitae, bien vide, qu'il devrait présenter au chargé de ressources humaines avec qui il aurait l'entretien. C'est vrai qu'à travers les années, il avait passé plus de temps en prison et en garde-à-vue avant cela, que dans des activités productives. D'un autre côté, il avait pris des choses dans la rue qu'il pouvait s'approprier pour bien faire, maintenant.


"Tu sais, j'ai jamais réfléchi à rendre à la communauté. J'ai toujours été avec des gens pas très fréquentables... Et j'ai oublié de faire attention aux autres. On finit par croire que la ville nous appartient, alors qu'en fait, la ville, ce n'est pas des rues, mais des gens. Des gens qui aiment et qui souffrent. Et j'ai assez fui ça."

Dan finit de siroter sa cannette, puis la jeta dans une poubelle située à proximité. C'était bête, normalement il l'aurait jeté sur un chien ou une vieille dame. Il remarqua que son neveu l'avait appelé d'un nom affectif, cela le toucha. Décidément, ce sentiment d'appartenance à une famille, cela commençait à le toucher. Il avait du mal à y trouver du sens, mais ça le touchait au coeur.

"Confiance, c'est peut-être prématuré. Enfin, je n'ai pas vraiment le choix. Je crois qu'il va falloir mettre les bouchées doubles, parce que personne ne ferait confiance à quelqu'un comme moi. Mais si tu as foi en moi, si ma famille a foi en moi, c'est déjà ça."

Il plongea ses mains dans les poches tout en reprenant le chemin pour un petit restaurant de chawarma qui ne se trouvait plus très loin. Quelques ouvriers et cheminots, et un petit groupe de lycéens, attendaient pour commander. Ce modeste établissement avait son petit succès, il pratiquait de très bons prix pour une qualité excellente.

"Eh, on dirait que j'ai encore les bons plans. Tu es déjà venu ici ? Moi non."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 2 Avr 2013 - 23:32
Daniel était allé jeter sa canette de bière dans une poubelle puis était revenu vers Wally avant de le conduire vers l'endroit où se trouver la plupart des restaurants de restauration rapide.

"Eh, on dirait que j'ai encore les bons plans. Tu es déjà venu ici ? Moi non.
- Moi non plus à vrai dire, je n'ai pas vraiment traîner dans le coin depuis un moment. Espérons que c'est bon. Et qu'on va pas finir avec une intoxication alimentaire."


L'oncle et le neveu arrivèrent finalement à un petit restaurant de chawarma fréquenté, à cette heure, par des lycéens et des ouvriers, pour la plupart mécaniques. Daniel allait peut-être bientôt les rejoindre.
Ils firent la queue, Wally aurait pu utiliser sa vitesse pour préparer lui-même les sandwichs, et ce sans même que quiconque s'en aperçoive. Mais bon, c'était une journée normale, normalement, sans pouvoirs, sans costume, juste un neveu qui va manger un morceau avec son oncle, pour parler de tout et de rien.
Quand vint leur tour, ils commandèrent chacun la même chose, puis allèrent s'assoirent sur un parapet qui se trouvait un plus loins.

Là, ils mangèrent tranquillement, discutant de la vie, de ce que Wally avait fait depuis la dernière fois que Daniel l'avait vu, Wally lui parla de sa vie civile: de son travail de mécanicien à la police de Keystone City, de sa rencontre avec Linda, de sa prochaine demande en mariage.
Daniel, lui, parla de sa vie de criminels: la prison, ce qu'il avait fait en dehors, mais Wally, notamment grâce à son rôle de Flash, savait que son oncle ne lui disait pas tout, et omettait les détails les moins glorieux, et qui pourtant occupaient la majorité de la mauvaise vie de Daniel.

Manger leur pris quelques minutes, puis ils restèrent assis encore plusieurs autres minutes, mais vint finalement l'heure où Daniel devait partir.
Ainsi, ils retournèrent à la gare routière, ils se dirent au revoir.


" Au revoir Daniel, ça m'a fait plaisir de te revoir et de te parler."

A peine Wally disait-il cela qu'il recevait un message sur son téléphone: ALERTE SUPER-VILAINS.

"Je dois y aller, à plus."

Il monta sur sa moto, alluma le contact, et parti en vitesse, il s'arrêta dans une petite ruelle un peu plus loin.
Il allait aller plus vite en Speed force.

Il se changea, et partit vers un nouvel affrontement avec un autre super-vilain. Peut-être un Rogue, peut-être un autre.



FIN
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Avant l'entretien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Conseil pour l'entretien de vos accessoires de peinture
» démontage/néttoyage/entretien rapide et complet à 90%
» [Entretien avec un Vampire] Lestat/Louis
» Pont avant super 7 gmc Séléné
» pont avant renault 489

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City-