[OVER]La nuit tous les chats sont rouges [PV: Catwoman]

Invité

MessagePosté le: Lun 27 Juin 2016 - 18:09
Une nuit comme celle- ci, c'est vraiment le pied. Y a pas un chat dehors et Batmachin n'est pas dans le coin. Comment je le sais? Parce que je suis perché en haut de la tour Wayne, gros malin! Je le fais pas pour ressembler au looser aux oreilles pointues, c'est pas mon style. J'aime seulement m'asseoir sur le coin d'un bâtiment comme je le fais, posed en mode cool la vie, sentir le vent sur mon masque, faire voler ma cape toujours aussi classe et cracher sur les passants. Pour ça, je dois retirer le bas de mon masque, mais comme je l'ai dit, y a pas un chat. Et puis si c'est aussi difficile de reconnaître Bat-ârd avec son masque qui cache que le haut de son visage, je vois pas pourquoi ça serait plus facile pour moi si on mate mon menton et ma bouche. Bref, toute façon, le temps que mon mollard touche le sol, il est déjà désintégré, c'est juste pour la forme, en fait. Ouais mais voilà. Ce soir, je vais devoir écourter ma petite séance pour bosser un peu. C'est pas que j'aime pas glander -oh non, loin de moi une telle accusation- mais c'est pas comme ça que je remplirai ma gamelle.

Il est minuit passé, c'est le moment de redevenir sérieux (non mais vous y avez vraiment cru?). Je me téléporte sur le toit en face, puis un autre, et un autre... Quand je vois ces blaireaux qui marchent en- dessous, j'ai presque envie de leur tomber dessus, juste pour qu'il sachent que je peux le faire. Je possède le meilleur équipement du monde, fabriqué par le grand Nightwing lui- même récemment devenu Batman II. Personne ne peut m'arrêter, pas même lui et sa bande de copains de cours de récré. Contrairement à eux, je suis un pro de l'arnaque, une vrai pourriture qui n'a pas peur d'utiliser des sales moyens pour gagner. Le but étant de m'amuser autant que possible, et de me faire un maximum d'argent. C'est ça la vraie vie, rien à voir avec les plages de Miami ou Disneyland. C'est beaucoup mieux, beaucoup plus excitant, beaucoup moins cher aussi, puisque gratuit. A moins de se faire chopper, alors là, on prend effectivement cher.

En quelques "sauts", je suis devant une fenêtre d'une grande bijouterie. Passer à travers n'est pas un problème quand on peut se téléporter, c'est la suite qui devient problématique. Le plus gros soucis dans la ville la plus pourrie par la criminalité du monde, dans un pays aussi développé que les États- Unis, c'est que la sécurité est beaucoup plus importante qu'ailleurs. Un bref coup d'oeil m'apprend que je pourrais pas subtiliser les bijoux sans faire sonner l'alarme, il faudrait que je reste immobile. Dès que je suis entré dans ce guêpier, j'étais piégé. Un seul autre mouvement et je suis fini: les autorités seront alertés. Sauf que j'ai pas vraiment le choix, même si je suis plutôt bon à un deux trois soleil. Je dois le choisir avec précision mes prochains mouvement pour pas perdre de temps. Une fois mon plan en tête, je me mets au travail.

Première étape, se téléporter devant la plus grosse pierre. Surtout, ne pas soulever le couvercle, les autres seraient aussitôt recouvert par un blindage plus compliqué à se débarrasser, et byebye la grosse somme! Deuxième étape, poser ma main dessus délicatement, générant un X rouge qui s'agrandit en désintégrant le verre juste assez pour me permettre de glisser mon bras et attraper la pierre. Dernière étape ,retirer mon bras en faisant gaffe à pas faire tomber le couvercle arborant un trou en forme de X pour place ma prise dans mon sac à dos. ça fait dix secondes. Maintenant, il ne me reste que trois minutes avant l'arrivée des flics.

En deux minutes, j'ai déjà dévaliser la bijouterie, en recommençant les trois étapes pour chaque pierre précieuse. Quand les policiers entrent par la porte, je suis déjà sur le toi, le sac à dos chargé. La marque du X sur chaque couvercle en verre.

"Souvenez- vous de ce soir où vous vous êtes fait entuber par Red X! Salut les poulets!"

Dis- je en sachant qu'ils ne m'entendent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 27 Juin 2016 - 21:04
Depuis ma séparation avec Virgil, je ne peux m’empêcher de penser à ce dernier. Il m’est assez difficile de vivre ce moment car je me sens à nouveau trahie par un super-héros. Qu’ai-je fait pour mériter une telle chose ? Je suis pourtant passée du côté des gentils, montrant ainsi ma bonne volonté pour faire le bien au lieu de passer mon temps à voler les autres pour mon propre plaisir. D’ailleurs, je ne suis plus sortie en Catwoman depuis ma rupture et je dois dire qu’un break m’a fait énormément de bien. Cela m’a permis de réfléchir et de savoir sur ce que je compte faire à l’avenir. Je pense que rester du côté des gentils n’est pas si mal car je ne me vois pas retourner du mauvais côté à cause de ma rupture. De plus, je suis certaine que je retrouverai un autre homme et ce jour-là, je n’accorderai pas directement ma confiance car cela m’a joué des mauvais tours.

Ne trouvant pas vraiment le sommeil, je décide d’enfiler mon costume sexy en cuir noir pour patrouiller et espérer mettre la main sur un quelconque criminel. Comme je l’ai promis à Bruce, je compte me rendre utile à ma manière et lui prouver que je ne suis plus la mauvaise personne du passé. J’évite les rues comme à mon habitude surtout en portant mon costume car certaines personnes croient que je suis toujours la même femme, la célèbre cambrioleuse. Etre connue, cela ne me dérange pas du tout mais être traitée de voleuse ou autres, c’est assez dérangeant, il faut le reconnaître. Placée sur le toit d’un bâtiment assez haut, je me contente d’observer pour le moment, guettant le moindre signe qui peut me conduire à un criminel à arrêter.

D’ailleurs, cela ne tarde pas à venir vu que je remarque plusieurs voitures de police, sirènes en marche, se dirigeant vers un point précis et je décide de les suivre le plus rapidement possible, histoire de voir où elle se rendent. Quelques instants plus tard, j’arrive devant une bijouterie qui vient d’être cambriolée et par chance, je remarque que le criminel qui a fait une telle chose, se trouve sur le toit du bâtiment, satisfait de ne pas s’être fait prendre par les forces de l’ordre. Décidant de m’élancer à sa poursuite, je ne tarde pas à le rattraper grâce à ma rapidité et mon agilité.

« Tu as peut-être réussi à entuber les forces de l’ordre mais c’est loin d’être mon cas… »

Suite à mes mots, j’attrape mon fouet et j’utilise ce dernier pour entourer la cheville du criminel que je connais parfaitement.

« Tu ferais mieux de te rendre sans faire d’histoire. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 28 Juin 2016 - 0:19
"Salut mon minou!"

Elle est là, arrogante et sensuelle à la fois, la sublime Catwoman en personne.Trop d'honneur, vraiment! Et dire que je commençais à me sentir seul! Son ordre ne laisse aucun doute sur ses intentions, mais ça m'empêche pas de faire mon malin.

"Catwoman? Sérieusement, je suis de la maison! Tu veux ta part c'est ça? Désolé, mais je cautionne pas le rackette!"

Je me prépare à prendre la tangente, quand je sens son fouet s'enrouler autour de ma cheville.

"Ouh... J'ai pas prévu de me faire passer la corde à la cheville tout de suite Caty!"

Je lance des X rouges générés depuis la paume de mes mains vers Catwoman, qui se plantent en rangée devant elle. On pourrait croire que je l'ai ratée, si c'était pas suivi de plusieurs explosions: une par shuriken plantée au sol. Je profite de cette diversion pour me détacher, et sauter sur elle à travers le brouillard de poussière, pour lui tomber dessus.

"Chérie... Combien de fois tu t'es retrouvée dans ma position, avec ou sans ta jolie combi?"

Dis- je assis à califourchon sur elle, tout en lui attachant les poignets avec son propre fouet que je me suis saisi plus tôt après m'en être débarrassé. Je me projette en arrière en effectuant un agile salto arrière pour éviter un éventuel coup de pied, prenant appuie sur mes mains pour augmenter ma force de propulsion, et retombe sur mes pieds en m’inclinant fièrement.

"Je dois y aller! La prochaine fois, je te laisse mon numéro, c'est promis!"

Finalement, je me téléporte plus loin pour m'enfuir. Je sais pertinemment qu'elle ne tardera pas à me rattraper à nouveau, elle est rapide et saura se détacher de sa propre arme qu'elle doit savoir enlever autant qu'elle sait l'utiliser sur les autres. Je n'ai fait que gagner du temps en attendant de trouver un plan de fuite, mais rien ne me vient. Cette ville est autant la mienne que la sienne, et elle connaît toutes les astuces des voleurs dans mon genre. Elle est de la même espèce que moi après tout. Alors qu'est- ce qu'il me reste?

L'idée me vient en voyant une voiture de patrouille au loin, sur la route. Je m'y dirige en "sautant" d'un point à un autre, jusqu'à tomber sur le toit du véhicule, bruyamment. Là, la voiture freinent brusquement, les flics sortent et pointent leurs flingues sur moi en me demandant de me rendre.

"C'est bon les gars, vous êtes trop forts pour moi, je peux pas lutter..."

M'exclamai- je avec un mauvais jeu d'acteur, les mains en l'air. Maintenant, qu'est- ce que tu vas faire ma petite Caty? Tu restes une criminelle aux yeux des autorités, même si tu joues la vigilante de service. Tu vas prendre le risque de t'exposer pour moi? Viens, je t'attends! Je tourne la tête dans la direction où je pense qu'elle se trouve, et lui fais un clin d'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 28 Juin 2016 - 15:18
Après avoir rejoint le cambrioleur, je n’hésite pas un seul instant à lui annoncer ma présence et également mes intentions le concernant. D’ailleurs, il se permet de faire de l’humour avec moi et même si je ne suis pas là pour ce genre de chose, je ne peux m’empêcher d’esquisser un fin sourire avant de m’exprimer.

« Salut, beau gosse masqué… Excuses-moi, je suis impolie sur le coup et pour ce qui est de ton butin, tu vas le rendre sans discuter. Je me moque complètement de ton butin ou de te racketter, je ne suis plus la cambrioleuse du passé… »


Après avoir utilisé mon fouet pour lui attraper la cheville, il se permet à nouveau de faire un peu d’humour.

« Je ne te demande pas ton avis pour ça. » Ajoutais-je avec le sourire.

Red X m’envoie des objets sous forme de X depuis la paume de ses mains qui se plantent dans le sol. Pensant que ce dernier m’a raté, je me fais surprendre par l’explosion de ses objets et il en profite pour me maîtriser, me retrouvant ainsi allongée sur le sol avec lui assis sur moi en califourchon. A nouveau, il se permet de faire de l’humour tout en m’attachant les poignets avec mon propre fouet et j’en profite pour m’exprimer à mon tour sans me débattre sur le moment.

« Pas énormément de fois mais cela peut s’arranger si on échange nos positions. » Lui répondais-je avec un peu d’humour également.

Etant sur le point de lui donner un coup de pied pour essayer de le maîtriser, il me devance en s’éloignant de ma personne en faisant un salto arrière avant de s’incliner. Je commence à essayer de défaire mon étreinte tandis qu’il décide de prendre congé, promettant qu’il me laissera son numéro de téléphone la prochaine fois.

« Tu ne perds rien pour attendre. »

Il s’éloigne en se téléportant et quelques instants plus tard, j’arrive à me libérer de mes liens, replaçant mon fouet à ma taille pour m’élancer à sa poursuite. Il est rapide, c’est un fait mais je ne me laisserai pas distancer par ce dernier. D’ailleurs, il décide d’agir autrement pour atterrir sur le toit d’une voiture de police qui s’arrête immédiatement. Les agents sortent du véhicule pour pointer le criminel avec leurs armes tandis que ce dernier se montre coopératif sur le moment. Chose qui me semble assez louche, il faut le reconnaître et d’ailleurs son clin d’œil qui m’adresse veut tout dire. Cependant, si je décide d’intervenir, je risque de me faire arrêter vu que je suis toujours considérée comme une criminelle aux yeux des forces de l’ordre mais je n’ai pas le choix, il faut que je sauve ses deux hommes. Arrivant sur place assez rapidement, je fixe les deux policiers ainsi que Red X avant de mettre en garde les agents.

« Il vous a tendu un piège et vous êtes certainement en danger… Laissez-moi m’occuper de lui. »

Au lieu de cela, l’un des deux agents pointe son arme dans ma direction et je ne peux m’empêcher de soupir légèrement.

« Je suis de votre côté ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 29 Juin 2016 - 2:22
Qui serai-je si je n'en rajoute pas un peu beaucoup?

"Ah Catwoman! T'es venue me sortir d'affaire! Merci!"

Dis- je en prenant l'air le plus soulagé possible, qui se devine aisément malgré mon masque grâce à mes exagérations gestuelles. Les policiers me regardent d'un air méfiant, puis l'un d'eux attrape la radio de la voiture pour demander du renfort, précisant que le voleur qu'ils ont attrapé a Catwoman en complice qui vient d'arriver.

"Ohhh..."

Lançai- je d'un ton faussement navré.

"On dirait que je viens de mettre par terre ton plan pour gagner leur confiance! Criminelle un jour, criminel toujours!"

Je me téléporte à l'intérieur de la voiture de police, avant de démarrer, quittant les lieux sans attendre. Alors que les flics continuent de menacer l'ancienne cambrioleuse avec leurs armes, ils me regardent m'en aller en poussant des exclamations indignées.

"Fallait pas laisser la clef sur le contact HAHAHAHAHA!"

Je mets la sirène pour que les autres conducteurs dégagent de mon chemin, j'esquive agilement les plus attardés d'entre eux. Les renforts policiers arrivent en face de moi, je passe entre deux de leurs voitures sans qu'aucune ne s'arrête. Eux comme moi allons à pleine vitesse, fast and furious! Les autorités ne savent pas encore que le voleur le plus rusé de Gotham fait des siennes avec l'une de leur putain de bagnole! Maintenant, j'aimerais bien voir comment notre félin va faire pour m'arrêter! Elle va facilement se débarrasser des flics, d'une manière ou d'une autre, mais je serai déjà loin quand elle aura fini de les semer. Sans compter que... Hop, je me téléporte dans une voiture tournant sur une route perpendiculaire à la mienne, laissant la voiture de patrouille continuer son chemin à pleine vitesse sur quelques centaines de mètres jusqu'à s'encastrer dans un mur.

"Coucou! Je peux?"

J'ouvre la portière du côté conducteur pour balancer celui- ci à travers, avant de prendre sa place et le volant pour regagner la tour Wayne d'où je viens au départ.

"Fallait mettre ta ceinture, looser!"

Je me gare non loin du bâtiment, pour terminer le trajet par mes propres moyens, avant de monter tout en haut. J'espère que Catwoman n'a pas trop d'ennuis, je veux seulement qu'elle me fiche la paix, pas la faire enfermer, même si elle a trahi le métier. Et dire que je la respectais et l'admirais avant, comment elle a pu aussi mal finir? C'est à force de traîner avec un schizophrène qui se prend pour une chauve- souris, à mon avis. Je pose le pied sur le bord du toit et me tourne vers la ville en faisant le signe de victoire avec la main.

"Je ne vous crains pas, gros moches!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 29 Juin 2016 - 11:01
Comme je le pensais, Red X m’a attiré ici pour utiliser les forces de l’ordre afin de m’arrêter et je grimace légèrement tout en le fixant.

« Ne l’écoutez pas, il se sert de vous pour pouvoir m’empêcher de l’arrêter. Il vient de voler dans une bijouterie et je ne suis pas sa complice… Je suis de votre côté. »

Visiblement, ils continuent à se méfier de moi et l’un d’eux attrape la radio pour demander des renforts. Red X en profite pour me faire part qu’il vient de mettre à terre mon plan pour gagner la confiance des forces de l’ordre et je plisse légèrement les yeux avant de prendre la parole.

« Bien joué, je dois le reconnaître… Et ce passé continuera à me coller à la peau, malheureusement. »

Le fait d’avoir été une criminelle n’arrange pas les choses car ses deux policiers ne me croient pas et ils vont certainement m’arrêter. Je sais parfaitement que Red X ne se laissera pas faire et il en va de même pour ma personne. D’ailleurs, ce dernier agit en se téléportant à l’intérieur du véhicule de police et décide de filer sous le nez des deux hommes alors qu’ils pointent leurs armes dans ma direction. Un motard, passant dans le coin s’arrête suite au démarrage rapide de Red X et j’en profite à ce moment là pour maîtriser les deux policiers grâce à mes acrobaties.

« Désolée mais je n’ai pas le temps de me justifier. »


Je me rapproche du motard en question pour utiliser mon charme même si je n’ai pas le temps pour ce genre de chose et je pose mon avant bras sur son épaule pour m’exprimer avec douceur.

« Puis-je vous emprunter votre moto ? Je suis à la poursuite du criminel qui vient de voler la voiture de police. »

-Catwoman ! C’est un honneur de vous prêter ma moto.

« Merci, tu es trop chou. » Lui avouais-je tout en lui déposant un baiser sur la joue.

Pendant que le jeune homme se remet de ses émotions tout en me laissant la place afin de me lancer à la poursuite de Red X qui se trouve au volant d’une voiture de police. Il faut que je me donne à fond pour le rattraper vu qu’il a une petite avance sur ma personne et au bout de quelques instant, je peux enfin le percevoir. Par malheur, la voiture se fracasse dans un mur avec violence et je ne peux pas croire qu’il a cherché à se suicider. Descendant de la moto, je m’approche du côté conducteur même si le véhicule est en mauvais état et je remarque qu’il n’y a personne à l’intérieur.

« Il a réussi à me semer… Il est très fort… »

Au passage, le véhicule commence à s’enflammer et je m’éloigne rapidement avant que ce dernier explose. Je décide de garder la moto, histoire de patrouiller encore un moment et peut-être réussir à retrouver la trace de Red X.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 2 Juil 2016 - 16:58
Une minute dans cette posture, je finis par me lasser et m'étirer en bâillant légèrement. La sensation grisante de tout à l'heure vient tout doucement de retomber, ne me laissant que la seule réflexion raisonnable à avoir dans ma situation: comment vais- je bien pouvoir revendre tous ces pierres précieuses volées? Bien sûr, je connais bon nombre de revendeurs qui seraient prêt à le faire pour moi contre une part des gains, mais j'ai Catwoman aux trousses. Elle serait bien capable de remonter à moi si je ne fais pas gaffe, je décide de rentrer dans ma planque pour cette nuit. Je réfléchirai à tout ça le matin, la tête reposée.

"Qui est là?"

Je me fige sur place au son de cette voix que je ne connais pas, elle a des intonations effrayées qui me rassurent. Comme je dis rien, il me dit qu'il est armé et que j'ai pas intérêt à faire le malin. Je comprends instantanément que c'est un agent de sécurité, sûrement en patrouille, venu voir si tout va bien sur le toit qui n'a pas de caméra. Il informe la sécurité centrale qu'il a trouvé un intrus, juste avant que je ne me retrouve derrière lui et ne l'assomme d'un coup bien placé. Il s'écroule au sol pendant que le collègue avec lequel il parlait lui demande sans cesse si tout va bien. Je prends la radio et le porte à mes lèvres:

"ça roule ma poule, il fait un petit somme!"

J'écrase ensuite l'appareil au sol pour le briser, avant de sauter du toit pour prendre la fuite. Après plusieurs téléportations et acrobaties aériennes, je pose agilement les pieds sur le rebord de ma fenêtre ouverte, ressemblant de loin à une ombre noire encapée venant d'apparaître, avant de bondir sur le sol de ma chambre. L'appartement est assez petit, mais son mon petit chez moi, loin du tumulte de ma vie de voleur expérimenté. Personne ne l'a jamais découverte, et Dieu sait qu'on a essayé. Je pose mon sac au pied de mon lit, avant de retirer mon équipement et de me laisser tomber sur le lit, avec un simple t-shirt et un pantalon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 3 Juil 2016 - 14:42
Continuant à patrouiller sur la moto que j’ai emprunté à un fan, oui cet homme est un fan à mes yeux vu qu’il n’a pas hésité à me prêter son engin, je continue à parcourir les rues de la ville de Gotham pour tenter de mettre la main sur Red X. Malheureusement, ce dernier semble avoir complètement disparu et à cette heure, il doit être certainement loin. Soupirant légèrement, je décide de m’arrêter un peu pour en profiter pour me masser la nuque à l’aide de mes deux mains et j’observe un instant le ciel pour remarquer sur le toit d’un bâtiment non loin de là où j’observe, le fameux Red X.

« Tu es donc là… »

Me remettant en route pour éviter de le perdre, je compte bien l’arrêter pour rendre les biens à la bijouterie qu’il a volé. Finalement, il entre dans un appartement en passant par la fenêtre de ce dernier et je décide de garer la moto sur le côté. Me déplaçant silencieusement, j’escalade facilement la façade grâce à mon agilité et je m’arrête à côté de la fenêtre où est entré Red X pour jeter un rapide coup d’œil dans la pièce.

« C’est donc là que tu te caches… » Marmonnais-je entre mes dents.

Le criminel vient tout juste de retirer son costume pour s’allonger sur son lit, visiblement enjoué d’avoir réussi son coup et j’esquisse un léger sourire en coin. Me glissant silencieusement à l’intérieur, je me rapproche du lit de Red X pour bondir dessus afin de m’asseoir sur lui en califourchon et j’en profite pour lui immobiliser les mains avec les miennes.

« Salut, je crois que les rôles sont inversées cette fois… » Lui avouais-je avec le sourire. « Que ressens-tu en ce moment ? Surtout que je vais te livrer aux forces de l’ordre avant de rendre les bijoux que tu as volé. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 11 Juil 2016 - 17:53
Personne ne peut être tranquille bien longtemps, t'as toujours un couillon pour te sortir du lit quand tu fais un rêve avec Angelina Jolie dedans. Par contre, je m'attendais vraiment pas à ce que ça soit l'inverse. Je veux dire, c'est pas tous les jours qu'une fille du genre Angolina Jolie -et même mieux- me réveille pendant que je rêve d'un couillon (celui à qui je voudrais refourguer les pierres précieuses). S'en est tellement drôle que j'évite de rire, pour ménager mon effet. Je me contente de lâcher un petit sourire charmeur en sentant le poids de Catwoman sur moi, elle me tient fermement par les poignets... ça va pas être de la tarte de me débarrasser de cette prise, mais je sais me montrer imaginatif. Sa réplique me fait sourire avec amusement cette fois, elle doit croire qu'elle a gagné en ce moment. C'est le but recherché.

"Ce que je ressens, chérie? Je suis honoré! J'ai hâte que tu me passes les menottes!"

Sa poigne est de fer, elle me coupe presque la circulation du sang au niveau des poignets. Mais j'ai pas dit mon dernier mot: je plonge en avant pour lui mettre un coup de boule sur son front, lâchant au passage un petit cri de douleur car j'ai failli me déboiter les bras au niveau des épaules dans ce geste brusque.

"Mais ça sera pas pour ce soir, ou alors, tu m'invites au restau avant!"

J'utilise le moment où elle est déstabilisée par mon coup pour la repousser violemment en la projetant hors du lit. Je bondis immédiatement à sa suite, lui tombant dessus alors qu'elle est au sol sur le dos et lui bloque les bras comme l'a fait. Mais je garde mon buste dressé de manière à ce qu'elle ne puisse pas retourner ma technique contre moi.

"Écoute Catwoman: t'as découvert ma planque et ça, c'est ce que je voulais le plus éviter. Je veux bien te rendre les bijoux, si tu me laisses partir. Ou tu peux rester pour profiter avec moi de ce lit très confortable... Mais je m'égare! Je te laisse les pierres, tu les rends à la police, tu passes pour une héroïne même si j'y crois pas encore et on est quitte. Marché conclu?"

Je me relève pour la laisser décider en tout bien tout honneur, mais me prépare à une éventuelle attaque de sa part. Car en cas de refus, le combat va reprendre et cette fois, je me retiendrai pas parce que c'est une femme. Je tiens trop à ma liberté pour me laisser attendrir par ses belles miches.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 14 Juil 2016 - 18:31

Après m’être faufilée discrètement dans la chambre de Red X, je profite que ce dernier soit allongé sur le lit pour prendre le dessus sur lui. J’immobilise ses poignets à l’aide de mes mains après m’être placée en califourchon sur son corps et j’esquisse un sourire avant de m’exprimer. Je dois reconnaître que je suis assez fière de moi car je n’ai pas baissé les bras lorsqu’il avait réussi à m’échapper un peu plutôt dans la nuit et là, il est temps pour lui de se retrouver derrière les barreaux. Après cela, j’irai rendre les bijoux en espérant que les personnes me verront autrement après un tel geste. Malgré la situation, il se permet de faire un peu d’humour et je n’efface pas mon sourire pour autant.

« Cela ne va pas tarder, un peu de patience… chéri. »

Le jeune homme ne se laisse pas pour autant maîtriser comme je le souhaite vu qu’il arrive à me mettre un coup de tête dans la mienne et poussant un cri de douleur sur le moment, je ne peux m’empêcher de lâcher prise. Une nouvelle fois, un peu d’humour de la part de mon interlocuteur avant que ce dernier me repousse violemment hors de son lit et je me retrouve légèrement sonnée sur le sol. Je grimace de douleur alors que j’essaye de me relever mais à présent, il se retrouve sur moi pour m’immobiliser comme je l’ai fait un peu plutôt.

« Génial, je me retrouve à nouveau dans cette position… » Lâchais-je avec un fin sourire. « Je crois qu’on est fait pour s’entendre tous les deux. »

Après cette petite touche d’humour de ma part, je reprends immédiatement mon sérieux pour essayer tant bien que mal de me dégager de sa prise mais il n’y a rien à faire pour le moment. J’écoute ses paroles avec attention et il semble légèrement furieux d’avoir découvert sa planque, ça peut se comprendre. Même si il s’égare, il souhaite partager son lit avec moi et je ne peux m’empêcher de lâcher un léger rire sur le coup. Ensuite, il veut me rendre les bijoux si je le laisse partir et cela me semble un bon marché. Il se lève, me libérant ainsi de son étreinte et à mon tour, je me mets debout tout en le fixant droit dans les yeux.

« Cela me convient parfaitement… Marché conclu. » Lui avouais-je avec un doux sourire.

Je m’avance pour passer à côté de lui et je m’allonge sur son lit tout en ayant tout de même mon regard posé sur sa personne.

« Par contre, je veux bien que tu partages ton lit avec moi… Je suis crevée pour t’avoir couru après toute la nuit… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 23 Juil 2016 - 17:12
Je dois avouer que je ne m'attendais pas trop à ce que Catwoman accepte le deal, on dirait bien qu'elle n'est pas aussi droite qu'elle aimerait faire croire. Ni aussi rigide que le Bat de Gotham! En parlant de rigidité -ou plutôt du manque de rigidité- Selina se montre aussi séductrice que sa réputation le suggère. Est-ce que c'est une manière de me mener en bateau ou...? Je dois avouer qu'elle ne me laisse pas insensible, surtout dans sa jolie tenue de cambrioleuse féline. Mais est-ce prudent de baisser ma garde pour céder? Mhmmm... En tout cas, le sourire accompagnant sa réponse me rend plutôt réceptif. Même si son masque cache une grande partie de son visage, il est évident qu'elle est une véritable beauté. Et puis elle a tout un tas d'autres atouts que sa joli combinaison met en valeur. Je me crispe légèrement quand elle s'approche de moi de sa démarche sensuelle puis me dépasse pour s'allonger dans mon dos, sur mon lit. Oh oh... Je me retourne avec un sourire ravi sur le visage, alors qu'elle répond à mon autre proposition qui n'était pas très sérieuse au départ. Je ne l'ai prononcée que par taquinerie, mais on dirait que la sulfureuse Catwoman va me faire l'honneur de passer la nuit avec moi.

"Rhalala! Les vilaines filles dorment trop tôt! Au moins, enlève cette tenue encombrante, tu seras plus à l'aise pour dormir!"

Je m'assois à califourchon sur elle, comme quand on se foutait sur la gueule comme des rats devant un fromage, mais cette fois avec plus de douceur, et me penche pour lui retirer délicatement son masque avec un sourire charmeur. Je n'ai jamais vu Selina Kyle, même si son identité n'est un secret pour personne depuis des lustres. La vérité c'est que c'est la première fois que j'ai un contact direct avec elle, dommage que ce soit en se battant.

"Oulala... Quel joli morceau!"

Dis-je en admirant son beau visage, qui n'a pas la moindre imperfection. C'est vraiment cette beauté que cette merde de Batman a repoussé!? Il sait ce qu'il rate!

"Tu permets?"

Ajoutai-je mystérieusement. Sans attendre de réponse, je colle mes lèvres aux siennes et l'embrasse presque de force, presque. Qu'est ce que je risque pour ça? Dès griffures? Dès coups de fouet? Où peut-être dès lechouilles? Haha! Au bout de trente longues secondes, je me redresse pour m'éloigner, et jette le masque à côté du lit, alors que je m'allonge à côté d'elle sans la regarder.

"Bonne nuit! La dernière fois que j'ai embrassé quelqu'un avant de dormir, je devais avoir 9 ans! Hahahaha!"

Évidemment, je mens. Mais j'aime la laisser penser ce que je veux. J'attrape un vêtement à moi pas loin pour lui tendre, au cas où elle voudrait vraiment se changer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 2 Aoû 2016 - 14:04
Peut-être qu’il est temps pour moi d’être à nouveau la cambrioleuse tant connue et ne plus lutter contre le mal. A chaque fois que j’ai changé de côté, c’est à cause d’un homme et à chaque fois, ce dernier finit toujours par me larguer. Qu’ai-je fait pour mériter une telle chose ? A ma connaissance, rien de mal en tout cas, bien au contraire. Après avoir accepté le dilemme de Red X, je m’allonge sur son lit tandis qu’il se tourne dans ma direction, visiblement ravi de la situation et surtout le fait d’avoir accepté sa proposition de passer la nuit dans sa chambre. Ses nouvelles paroles me font rire et je me redresse légèrement pour l’observer avec mon regard de félin.

« Si j’enlève ma combinaison, tu vas vouloir profiter de moi, petit coquin. » M’exprimais-je avec amusement. « Je n’aurai pas dit non mais je sors d’une relation douloureuse et je ne suis pas encore prête à faire des folies de mon corps. »

Après s’être placée sur moi en califourchon, il en profite pour retirer mon masque et je le laisse faire sans protester. A sa façon, il me complimente car il me trouve jolie et cela me fait sourire d’être également appréciée par les vilains.

« Je te remercie. »

C’est la moindre des choses de le remercier après une telle chose et je suis assez surprise par le geste qui suit. Sans gêne, Red X décide de m’embrasser et au lieu de le repousser, je prolonge l’échange même si je n’ai pas vraiment la tête à ça. Il est évident que j’aurai pu le repousser mais ce baiser prouve clairement que je suis toujours autant désirable par la gente masculine, ce qui est rassurant en soi.

« C’était un échange fortement agréable, je dois le reconnaître. » Lui avouais-je tout en esquissant un sourire en coin.

Suis-je obligée de croire à son histoire du dernier baiser ? Pas vraiment et d’ailleurs, cela me fait rire sur le moment.

« Comme si j’allais te croire… Cependant, c’est bien essayé. »

J’attrape le vêtement tendu par Red X et je me lève pour enlever ma combinaison. Je prends le temps pour le faire, histoire de le laisser profiter de la vue que je lui offre et j’enfile sa chemise avant de retourner à ses côtés.

« Passes une bonne nuit également vilain criminel. »

Sans m’en rendre compte, je me réfugie dans ses bras pour avoir une sorte de protection de sa part et je ne tarde pas à m’en dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[OVER]La nuit tous les chats sont rouges [PV: Catwoman]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-