Le Deal du moment : -39%
Huawei P30 Smartphone
Voir le deal
395 €

 

 L'ordinateur a l'intelligence de celui qui s'en sert. (network)

Invité

MessagePosté le: Jeu 30 Juin 2016 - 17:25
Holt industries est une merveille technologique. On l'appelle sans gêne la cité de demain. C'est pourtant qu'un endroit pour aller travailler et pourtant les employés comme les gens de Gateway City y voit vraiment comme une cité à part. Il faut dire que Holt industries emploie vraiment beaucoup de gens et que littéralement il y contient la population d'un petit village.

C'est ici que plusieurs programmes informatiques et invention robotique ont vue le jour et verrons encore le jour. Un campus d'idée qui utilise tout ce qui existe et essaie de le rendre au mieux. Michael Holt, Alias Mister Miracle est très fier notamment de la T-Sphere qui est ni plus ni moins qu'une sphère volante tout usage.... MAIS TOUT ÇA ON S'EN FICHE.

Il y a dans le bâtiment principal ce qu'ils appellent la chambre rouge. C'est une chambre ou est enfermé quelques utilités scientifiques jugées trop "dangereuses" pour le moment. En réalité c'est essentiellement de la technologie de supervilain qui a été remisé là, jusqu'à se que Mr. Holt lui-même est le temps d'aller voir se qu'il pouvait en faire, enlever tout le "fun" et bazardé le reste. Je vais être honnête avec vous, la plupart des choses qui s’y trouvent sont probablement vétustes. On parle essentiellement de première génération de truc de supervilain, qui ont au final que très peu de valeur autre que pour les héros. Cependant, nos informateurs nous avisent qu'il y aurait des traces de Colonel Computron et de ses programmes dans la chambre rouge. J'aimerais beaucoup que vous alliez me cherche ce qu'il y a là. Je ne sais pas si c'est une armure, mon vieux programme, ou des computrons de base, mais je veux tout se que vous pourrez trouver à l'intérieur au sujet de computron.

Bonne chance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 3 Juil 2016 - 16:55
Le port de Gateway City abrite l'une de mes planques, j'y fais parfois un saut pour récupérer des équipements spécifiques à une mission, ou juste me cacher. Comme dans la plus part de mes larcins, j'attends la nuit pour entrer en action. Le travail ne semble pas compliqué à première vue, mais il y a un hic. Son nom est Killer Frost. J'ai l'habitude de travailler en solo, c'est plus simple mais surtout, la récompense en est grandement améliorée. Là, je vais devoir la partager avec elle et ça me fout les boules. Mais bon, c'est l'employeur qui décide, The Network plus précisément, ou Blacksmith, peu importe. Cette super- organisation est connue pour payer généreusement, c'est tout ce qu'il me faut pour me motiver à accepter tout et n'importe quoi. Surtout n'importe quoi dans ce cas- ci.

"Suis- moi et ne fais rien de stupide, je fais pas nounou pour amatrice."

Dis- je à la super- vilaine devant l'entrée principale de Holt Industries. Je veux juste que les choses soient claires: elle s'occupe d'elle- même, je fais passer la mission avant tout et enfin, qu'elle me mette pas de bâtons dans les roues. J'ai la réputation d'avoir un taux de 90% de réussite -faut juste que les gamins de Saint Roch s'emmêlent pas pour que je m'en sorte pas trop mal- je veux pas qu'elle s'effondre à cause d'une novice dans son genre. Killer Frost n'est pas vraiment connue pour ses talents de cambrioleuses. J'ouvre un passage à travers le mur d'enceinte grâce à un X rouge générée avec la paume de ma main qui grandit et écarte la matière solide autour d'elle avant de disparaître. Je refais la même chose à travers plusieurs autres murs, tout en suivant un plan que j'ai piraté depuis ma planque de Gateway avant de venir sur place.

Un quart d'heure plus tard, nous sommes devant cette fameuse chambre rouge, sans avoir déclenché la moindre alarme. Le système de sécurité n'est pas aussi développé que ce que je m'attendais, c'est un lieu de travail comme un autre. C'est plutôt décevant pour tout dire, ma seule consolation étant de pouvoir obtenir ma prime plus rapidement que prévu. Je tends la main vers la porte pour ouvrir un dernier passage à notre fine équipe, avant d'entrer.

"Les professionnelles d'abord, mi Lady."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 4 Juil 2016 - 0:12
Gateway City. Frost n'y avait pas remis les pieds depuis l'histoire du canon qu'elle avait dérobé à Checkmate. C'était une sacrée ironie que la raison de son retour soit le vol de technologie de pointe, une fois de plus. Mais cette fois-ci, elle n'était pas seule. Elle était accompagnée du mystérieux Red-X, un super-criminelle qui en restait aux cambriolages en tout genre. Même parmi les super vilains, personne n'arrivait à le cerner. Il ne laissait filtrer aucune infos sur lui et il y avait même des rumeurs comme quoi ce costume serait sa véritable apparence. Mais Frost se moquait de tout ça, elle savait simplement que son costume avait de nombreuses fonction et qu'il faisait partie des rares vilains à avoir réussi à éviter la prison. Une fois devant le bâtiment de Holt Industries, ils se préparèrent à entrer. Et c'est là que son "camarade" la qualifie d'amatrice avant d'ouvrir le passage.

Elle ? Une amatrice ? Être provoquée aussi ouvertement la prenait au dépourvu mais elle n'en restait pas moins piquée au vif. Apparemment Red-X avait l'intention de la jouer solo en espérant qu'elle resterait dans un coin à attendre qu'il finisse. Frost contint son premier réflexe, consistant à geler Red-X sur place et à appeler la police pour lui apprendre les bonnes manières. Mais elle se retint, premièrement parce que sa collaboration avec le Network était trop récente pour se le mettre à dos en sabotant une mission, deuxièmement, parce qu'elle avait une meilleure idée pour lui rendre la monnaie de sa pièce. Elle ne prononça donc aucun mot et emboîta le pas au cambrioleur pas très gentleman.

Grâce à son costume, ce dernier traça sans mal un chemin jusqu'à la chambre rouge, ouverture après ouverture. La progression fut aisée mais clairement trop facile. Le Network n'aurait jamais fait appel à eux deux si la seule difficulté était d'ouvrir les murs. En arrivant à la chambre rouge, Red-X s'octroya la priorité et s'engouffra dans le trou qu'il venait de faire. C'était exactement ce que Frost attendait. Qu'il fasse une erreur. Leur progression simple l'avait rendu confiant au point d'oublier que la sécurité des lieux avait été gérée par Mister Miracle lui-même. Et comme on dit, les braconniers font les meilleurs gardes-chasse. A peine Red-X avait-il pénétré la chambre rouge que Frost vit un oeil s'allumer sur sa droite depuis l'extérieur. Elle créa un mur de glace sur la droite du cambrioleur juste à temps pour contenir l'explosion d'un missile. Le souffle projeta Red-X sur le côté. C'était une des raisons pour lesquelles Killer Frost ne mettait pas de masque. Elle appréciait son visage tel quel et, surtout, ça réduisait le champ de vision. Avant que l'agresseur n'ait pu continuer son attaque, elle gela le canon qui avait tiré le missile. Le robot explosa en voulant faire feu. Frost pénétra enfin dans la chambre rouge et regarda vers Red-X, resté sur les fesses.

"Amateur."

Humilier une tête brulée faisait partie de ses petits plaisirs, mais l'heure n'était pas à l'amusement. D'autres yeux lumineux s'allumaient dans la pièce sombre, et Frost se doutait qu'il ne s'agissait que d'un avant-goût. Aucune alarme n'avait sonné et le maître de l'évasion avait sans aucun doute prévu bien plus pour d'éventuels hôtes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 12 Juil 2016 - 11:48
Je l'avoue: je l'ai pas vu venir celle- là. J'aurais dû, j'ai été arrogant, comme toujours. Bah j'y peux rien, c'est mon caractère, mon seul et unique. La surprise bien plus que l'explosion elle- même me projette au sol. J'utilise mes mains pour amortir le choc en restant presque bouche- bée, les yeux dans le vague. Quelque chose ne va pas... Je devrais être en morceaux, éparpillé sur le sol. Je comprends en regardant les débris de glace autour de moi que l'amatrice m'a protégé avec une construction. On aura tout vu... Je soupire en me relevant, essuyant mes mains pleine de poussières. Comment j'ai fait pour rater ça? Une stupide erreur de débutant. Comme toute criminelle vicieuse qui se respecte, Killer Frost n'a pas hésité à m'achever d'un seul mot, celui que je me suis servi pour la qualifier elle... C'est vrai que je le mérite, mais ça ne change rien au fait que je dois trouver un moyen de lui renvoyer l'ascenseur, d'une manière ou d'une autre. Une petite vengeance mesquine ne me fera pas de mal, après l'humiliation subie.

"Je pourrais me sentir vexé très chère, mais je suis au- dessus de tout ça. La bave du crapeau n'atteint pas la blanche colombe."

J'essaie évidemment d'endormir sa méfiance, pour que le moment venu, elle ne s'attende pas au retour de bâton. C'est immature et sûrement suicidaire, et s'en sera que plus drôle pour moi. Pour mon plus grand plaisir, le moment de goûter ma vengeance arrive rapidement. En effet, une alarme sonne immédiatement après que Killer Frost pose ses pieds dans la salle en me rejoignant:

"Killer Frost et Red X, super- criminels de catégorie internationale, identifiés."

C'est celle du PDG de l'entreprise.

"Début des mesures de confinement."

Soudain, l'atmosphère change, comme si nous changions d'endroit. Un grand mur s'élève entre moi et ma coéquipière, mais je me téléporte de son côté avant de la perdre totalement de vu. Bien évidemment, l'ouverture n'est plus à l'entrée. Pour tout dire, il n'y a pas la moindre porte de ce côté de la pièce, elle a totalement changé de nature. C'est comme entrer dans son congélateur, et s'y enfermer pour les vacances. Il y a des rafales de neige, des blocs de glace, et beaucoup de neige. C'est un super endroit pour skier, si on aime skier sur du terrain plat. Il manquerait plus que les pingouins.

"Super la déco...
- Bienvenue dans l'espace de confinement Killer Frost. Restez calme jusqu'à l'arriver de la police, merci."

On peut entendre le même message en beaucoup moins fort, mais qui m'est adressé, dans l'autre nouvelle pièce avoisinante. Dommage pour vous, je n'y suis pas. Je me demande ce que j'y aurai trouvé...

En tout cas, cette voix m'agace beaucoup. Je me tourne vers Killer Frost, après avoir parcouru la pièce des yeux.

"Paraît que c'est chez toi ici, je vais pas te déranger plus longtemps!"

Je repars à l'extérieur en "sautant", et me laisse glisser sur le dos contre la surface extérieure de la porte. Je vais la laisser mariner un peu avant de la délivrer, le temps de trouver un moyen de désactiver le système de sécurité qui nous empêche d'atteindre les objets de valeur de la salle. Gars qui a fait ça était bien préparé, être prudent ne suffira pas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 14 Juil 2016 - 1:28
En voyant Red-X se relever et lancer sa bravade, Frost ne fut pas dupe une seconde. Sa pique avait fait mouche. Restait à espérer que le cambrioleur se tienne à carreau désormais et soit plus attentif. Les yeux qu'elle avait vu s'illuminer plutôt ne bougèrent pas, contrairement aux attentes de Frost, mais scannèrent les deux malfrats. Une alarme résonna dans la pièce et une voix les identifia depuis un haut-parleur. C'est là que commencèrent les problèmes. Un mur d'acier surgit du plancher, tentant de séparer les deux. En vain, grâce aux pouvoirs de Red-X mais ça n'augurait rien de bon. Soudain la pièce changea d'aspect, comme si elle s'était agrandie d'un coup. Un vent glacé se mis à souffler, se transformant peu à peu en blizzard déchaîné.

Red-X fit un commentaire que Frost ne put entendre avant de prendre congé. Crystal tomba à genoux en se tenant les épaules. La voix du haut-parleur prétendait que c'était pour la contenir mais cette pièce risquait de la tuer bien avant que la police n'arrive. Et surtout, elle refusait d'échouer aussi lamentablement ! Elle avait beau souffrir le martyr à cause du froid, elle avait quand même sa fierté. Mais elle ne pouvait rien faire. Il n'y avait aucune source de chaleur dans les environs, aucun moyen d'empêcher le froid de pénétrer sa peau par tous les pores, exactement comme quand- Elle s'interrompit dans ses pensées.

*Exactement comme quand j'ai obtenu mes pouvoirs.* songea-t-elle.

Elle était restée dans la chambre froide plus longtemps qu'elle n'aurait dû y survivre et l'obtention de ses pouvoirs n'était pas la seule explication. Son meilleur espoir de salut tout en lui donnant une petite chance de réussir la mission était de reproduire l'état léthargique qui l'avait aidé à survivre la première fois. Le seul inconvénient serait la soif de chaleur dévorante qui l'accueillerait au réveil, mais un problème à la fois. Et puis, si elle était réveillée par la police, elle aurait largement de quoi se sustenter. Elle avança péniblement jusqu'au mur opposé à celui où se trouvait l'entrée quelques minutes plus tôt et se laissa tomber en position assise. Frost s'était placée légèrement en diagonale afin d'obliger les policiers à rentrer dans la pièce pour la récupérer. Ils n'auraient aucune échappatoire et le geôlier serait moins méfiant que si elle était à côté de la porte. Elle ralentit sa respiration et diminua d'elle même sa température corporelle jusqu'à son seuil vital. Alors qu'elle fermait les yeux, elle eu une pensée pour Red-X.

"Et si c'est lui qui vient me réveiller ?"

Mais elle se fit la réflexion qu'il y avait peu de chances tout en sombrant dans sa léthargie. Et puis, quand bien même, Blacksmith n'aurait pas joint n'importe qui à Frost. Il serait sûrement apte à survivre s'il réveillait Frost lui-même. Probablement. Peut-être. Il avait ses chances. Pas son problème. Trop froid. Et Crystal s'endormit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 17 Juil 2016 - 23:35
Un profond soupire plus tard, je suis debout, examinant le couloir perpendiculaire à celui auquel nous sommes venus dont je fais face, les poings sur les hanches. Rien ni personne ne vient, l'alarme ne sonne pas dans la "cité". Ce calme plat est plus inquiétant qu'il devrait. En tout cas, ça me permet de réfléchir calmement à ce que je vais pouvoir faire pour sortir l'amatrice de son trou, j'aime pas travailler sous pression, c'est bien pour ça que je préfère travailler en solo. Parce que oui je la méprise, mais jamais, ô grand jamais, je n'abandonne un camarade dans la mouise. Même si cette mouise, c'est en partie de ma faute qu'elle y est... Rhalala si seulement je pouvais voir sa tête! Tant pis, je me contenterai d'imaginer.

En attendant, je prends une direction au hasard dans le couloir que j'examinais, suivant mon intuition. Je m'arrête en plein milieu en réalisant que je pouvais faire mieux que de simplement partir en vadrouille dans la nature: je peux utiliser ma tactique habituelle qui est de me servir des autres pour arriver à mes fins. Tactique qui a très largement fait ses preuves! Je me cache donc non loin de l'entrée et attends quelques minutes que les autorités viennent ouvrir la porte. Dès qu'ils auront sorti Crystal, je leur tomberai dessus en embuscade. Un plan qui devrait se dérouler sans accro! Là, arrive une équipe d'intervention policière, qui n'a rien à voir avec les flics habituels...

"Des agents anti- métahumains... Quel conna... Oups!"

Deux agents ont collé leurs canons, ensemble, contre mon dos, me forçant à lever les bras. Ce qui est bizarre dans cette position délicate, c'est que ma ceinture refuse de m'obéir: je peux plus me téléporter.

"Bouge pas! Ou on te trou la peau avant que t'aies eu le temps de te volatiliser!"

Je secoue légèrement la tête d'un air dépité, mais ne bouge pas comme ordonné. C'est la première fois depuis longtemps que je me sens piégé, je vais devoir me surpasser. Pendant que je réfléchis, le gros des troupes ouvre la porte pour entrer dans la chambre de confinement de Killer Frost. Ils avancent prudemment vers le fond de la pièce en pointant leurs fusils spéciaux devant eux. Leurs combinaisons isolantes empêchent toute variation de température d'origine quelconque du porteur. Je me rends rapidement compte qu'ils sont trois à me mettre en joue, le troisième est le seul à n'avoir pas son arme contre mon dos, restant à distance. J'y vois une ouverture.

"Killer Frost va en faire une bouchée des poulets...
- Ta gueule!
- Comme vous voulez messieurs les agents, moi je dis ça pour vous, pas pour moi... Vus connaissez sa réputation, ils vont pas tenir une minute contre elle."

Le silence retombe durant quelques secondes, mais je sens l'agitation muette de mes gardiens. Finalement, je sens le mouvement de tête du leader du trio à l'intention du collègue qui reste à distance depuis le début. Ce dernier passe à côté de moi pour rejoindre la salle, je lui saisis brutalement le bras. Je n'ai jamais pris un aussi grand risque, ils pourraient me tuer pour ce geste, surtout aussi brutal... Mais non, ils se contentent de sursauter et d'aboyer.

"Ecoute... Laisse- moi te donner un conseille mon pote: éviter de lui rouler une pelle."

Puis je le relâche en riant. L'homme reprend son bras et s'enfuit en trottinant, soulagé que la situation soit terminée pour lui sans autre incident. Ce qu'il ne sait pas, c'est que j'ai parié que le draineur qui empêche ma ceinture de fonctionner n'agit pas sur ma capacité à créer des objets, d'où le fait qu'ils m'obligent à lever les bras et rester immobile malgré tout. J'ai alors fait un minuscule petit trou sur l'avant- bras de sa combinaison avec une branche incomplète de X qui a tout de suite disparu, laissant une chance à Killer Frost d'absorber sa chaleur si elle réussit à repérer cette ouverture que je lui offre. J'attends donc beaucoup plus sereinement de voir la suite, si elle sortir de cette pièce menottée ou libre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 18 Juil 2016 - 15:34
A l'arrivée des forces spéciales anti-métahumains, Frost ne put réagir. Leur combinaison spéciale qui retenait les fuites de température empêchait Crystal de sentir la chaleur et de sortir de sa léthargie. Elle resta donc immobile et inconsciente tandis que les hommes la soulevait prudemment en s'y mettant à deux, non sans l'avoir au préalable menotté avec de gros bracelets qui couvraient ses mains jusqu'à la moitié de l'avant-bras. Tandis qu'ils la traînaient à travers la pièce, vers la sortie, elle passa à côté d'un homme. Et elle sentit la chaleur émaner de lui. Réveillée brutalement par un instinct animal, elle se jeta sur le côté et enfonça ses dents dans le poignet de l'homme, là où la chaleur était la plus forte, qui hurla autant de surprise que de douleur. Avant que les hommes n'aient pu réagir, Frost se retourna abruptement, envoyant l'homme blessé sur ses collègues à la seule force de sa tête. Ceux plus en arrière la mirent en joue et commencèrent à tirer. Mais s'ils avaient pensé à neutraliser ses mains, ils avaient oublié les jambes. Générant une piste de glace, Frost passa au-dessous du groupe en un instant avant de se laisser tomber sur eux. Elle écrasa la tête de l'un d'eux avec le lourd bracelet qui entravait ses bras et envoya un revers dans le visage des autres. Elle plongea la tête dans la bouillie rouge qu'était devenu la tête de celui qu'elle avait écrasé. Mais ce n'était pas suffisant. Un autre soldat des forces spéciales s'approcha pour la mettre en joue. Elle bondit en arrière pour être sur lui et plaqua le milieu du bracelet sur le canon au moment où l'homme tirait.

L'impact fut violent et fit reculer les deux, mais ça avait suffit à fissurer l'entrave. Concentrant son pouvoir dans ses mains, Frost fragilisa avant de faire tomber le bracelet en pièce, complètement gelé. Elle fondit alors sur un soldat qui se relevait et lui trancha le bras d'une lame de glace. Il hurla pendant que Killer Frost plaquait sa bouche sur le moignon, absorbant goulûment la chaleur et le sang. D'autres hommes se préparèrent à faire feu, Frost s'interrompit à contrecœur pour faire pivoter le soldat mutilé et l'utiliser comme bouclier humain. Ce dernier s'effondra presque immédiatement après reçu les balles. Les forces spéciales avaient troqué les tranquillisants contre des balles réelles. Il ne restait que cinq soldats. D'un revers, elle projeta trois stalactites, faisant trois morts, tout en glissant sur un piste gelée. Elle s'éleva dans les airs et retomba à côté d'un des deux survivants. Elle l'agrippa et s'en servi pour se protéger du deuxième qui essayait de lui tirer dessus. Au moment où sa protection s'écroula, elle envoya un dard de glace dans la gorge du dernier soldat. Le rejoignant en quelques pas, elle saisit le dard et lui ouvrit la gorge. Elle plaqua alors ses lèvres à l'intérieur de la plaie béante et but longuement jusqu'à étancher sa soif de chaleur. Elle laissa ensuite le corps s'effondrer comme un pantin désarticulé et se dirigea vers la sortie.

Elle attrapa un des cadavres et le jeta par la porte. Des tirs criblèrent le cadavre, arrivant seulement de la gauche. Générant un large disque de glace dans chaque main pour se protéger, elle sortit en faisant face à la source des tirs. Deux soldats se tenaient à côté de Red-X. Mais leurs armes étaient désormais braquées sur elle. Ils commencèrent à faire feu en reculant ce qui laissa une ouverture à Red-X qui se débarrassa promptement des gêneurs. Crystal était complètement elle-même désormais. Elle laissa tomber son "bouclier" et s'essuya les lèvres du revers de la manche. Ils s'étaient tirés mutuellement d'un mauvais pas avec Red-X. Autant en profiter pour tenter de repartir sur de bonnes bases.

"Merci du coup de main. Une idée d'où trouver Computron ? La chambre rouge a plus l'air d'un appât à criminels qu'autre chose."

Elle donnait l'air de rien mais la chambre en question l'avait poussé dans ses derniers retranchements. Elle aimait autant ne pas y retourner. Cette réflexion la frappa soudain. Ne serait-ce pas ce que voulait le maître des lieux ? Qu'il y ait une pièce que les voleurs tiennent absolument à éviter ? Elle regarda à nouveau la pièce d'où elle venait de sortir et s'y redirigea, examinant l'extérieur.

"A moins que... Cette pièce était parfaitement adaptée pour nous emprisonner. On peut en déduire qu'elle aurait fait de même pour n'importe quel autre criminel. Il y a donc de multiples pièces en une seule ici. Ce qui veut dire que la vraie chambre rouge se cache peut-être dans cette multitude..."
Revenir en haut Aller en bas
Abra Kadabra
Abra Kadabra
Super-Vilains
Inscription : 08/10/2014
Messages : 312
Localisations : Présent
L'ordinateur a l'intelligence de celui qui s'en sert. (network) 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 2 Sep 2016 - 14:54
La pièce dans lequel Killer Frost était donné sur un mur extérieur. Une idiotie, malgré l'intelligence de l'endroit. Se que Killer Frost ne savait pas c'est qu'avant de partir en mission Blacksmith avait mis un localisateur sur la froide mercenaire. C'était d'ailleurs très bizarre car la chef de Network n'était pas connu pour faire du sentiment, peut-être avait-elle vue quelques choses dans elle pour l'avenir du réseau car elle venait d'envoyer Airstryke à la rescousse. Il ne fit aucun détour pour éviter de la possible sécurité. C'était une mission d'extraction, l'objectif principal était abandonné, Airstryke devait sortir Killer Frost de là.

Il plongea vers la pièce. Arrivé face au mur il sortie griffe des jambes et des mains et lacéra le mur. Ses serres étaient extrêmement résistance et avaient brisé du matériel beaucoup plus consistant. Malgré la technologie de Holt industries, il n'avait rien qui se comparait au Nth Metal dans ces murs. Une fois bien affaibli, il utilisa sa superforme et tira le mur vers l'arrière et l'arracha.

Okay Frost... on s'en va, Blacksmith m'envoie.

Avant qu'elle est pus répondre, il la saisit par les épaules avec ses serres et s'envola. Il n'avait reçu aucun ordre sur Red X alors il s'en fichait, le Network, n'avait jamais offert aucune aide normalement c'était clairement un traitement spécial que Frost recevait. Puis Airstryke ressentit instinctivement un problème...

Des T-Sphère. Tu t'occupes d'elles Crystal? Sa couvrira notre fuite

Les T-Sphères sont les armes préférées de Michael Holt alias Mister Terrific. Ils peuvent presque tout faire et c'est bien cela le problème. Mais si Killer Frost réussissait à s'en débarrasse, Airstryke pourrait disparaître rapidement au-dessus des nuages. Il ne fallait tout simplement pas que les sphères les suivent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 3 Sep 2016 - 0:22
Le mur explosa derrière Killer Frost pendant qu'elle examinait la paroi de la chambre rouge. En faisant volte-face, elle vit une sorte de ptérodactyle mutant. Un système de défense ? Non, ça n'a pas de sens, il n'aurait pas défoncé le mur. Lorsque la créature évoqua le nom de Blacksmith, Killer Frost se relâcha un instant. Grosse erreur. Le ptérodactyle la saisit par les épaules et s'envola à toute allure sans lui donner le temps de prononcer un mot, laissant Red X figé sur place. Ils étaient dehors en un instant, la créature volant à tire-d'aile. Il demanda alors à Frost de détruire un autre système de défense qui s'était mis en tête de les pourchasser. Des sphères apparemment. Des T-Spheres. Elle avait déjà vu Batman utiliser ces machins et la surprise n'avait pas été des plus agréables. Mais outre tout cela, une chose la frustrait considérablement : elle refusait d'abandonner la mission. Et vu les systèmes de défense et les ressources de Holt, le progrès de ce soir serait réduit à néant en moins de 24 heures. Elle eu soudain une idée mais il lui fallait la coopération le l'homme ptérodactyle.

"Eh là haut, écoute-moi ! Je peux nous débarrasser de ces sphères ET nous donner une chance d'accomplir la mission. Mais il va falloir que tu fasses ce que je te dis. Les T-Sphères sont à nos trousses, tu vas plonger et revenir droit sur la pièce d'où on est venu. Il va falloir que tu fonces le plus vite possible droit sur le mur que j'examinais avant que tu arrives et que tu redresses à la dernière seconde. Laisse-moi gérer de mon côté et tout se passera bien."

Frost attendit la réponse, tâchant de garder son calme. Elle refusais l'échec. Echouer une mission en auto-didacte était une chose, elle n'avait de compte à rendre qu'à elle-même. Ici, elle accomplissait une mission pour le Network. Sa réputation était en jeu et son estime personnelle aussi. Elle ne se retirerait pas sans avoir tout donné. Mais pour ça, il lui fallait la coopération du ptérodactyle. Ce dernier, après d'interminables secondes, émit un grognement étouffé et plongea en piqué. Si le vent ne fouettait pas aussi fort son visage, Frost aurait soupiré de soulagement. Le mutant suivit ses instructions à la lettre et fonça vers le bâtiment à grande vitesse, les sphères gagnant petit à petit du terrain sur eux. Frost se cramponnait de toutes ses forces aux puissantes serres et maintenait les yeux aussi ouverts que possible. Le timing était vital. Au moment où le ptérodactyle pénétrait en trombe par là où il était entré, Frost leva le bras et généra une piste de glace à deux mètres du sol, derrière eux. Au moment où la créature remonta, frôlant la paroi de la chambre rouge, Frost referma la piste et entendit les sphères percuter la glace avant de se crasher contre la chambre rouge et d'exploser. Les T-Sphères étaient pourvu d'un mécanisme d'auto-destruction pour empêcher les criminels de dérober leur technologies. Voilà que le même dispositif leur avait ouvert la voie à des technologie encore plus précieuses.

Frost sentit que son nouveau collègue la lâchait et elle atterrit souplement avant d'observer les dégâts. Sous l'impact de l'explosion, le mur de la chambre rouge s'était tordu et même déchiré en plusieurs endroits. Et un éclairage rouge clignotait depuis l'intérieur. Par chance, les explosions avaient suffisamment endommagé la multitude de salles anti-criminels. Ne restait qu'une pièce, la première installée : la chambre rouge. Mais les déchirures n'étaient pas encore assez grande pour leur permettre de passer et le temps pressait. Elle regarda alors vers les serres du ptérodactyle puis son visage.

"Tu pourrais ouvrir ça ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 8 Sep 2016 - 20:24
"D'accord... A plus. On se téléphone?"

Une créature mi- homme mi... ptérodactyle? Déboule dans la pièce et kidnappe ma coéquipière (oui je l'ai dit, on va pas en faire un camembert). Heureusement que je m'attache pas facilement, son absence me fait ni chaud ni froid (humour...). En réalité, la véritable raison pour laquelle je ne panique pas, c'est que le mutant tout droit sortit du dernier X-men a dit qu'il était envoyé par le patron pour lequel on bosse. Donc là, ça veut dire deux choses: soit le connard en chef me laisse me démerder seul, soit la mission est annulée (y a rien qui me plaît là- dedans, j'ai jamais vu des conditions e travail aussi déplorable). Et comme je suis pas très futé, je préfère penser que la première option est la plus probable. Voilà pourquoi je continue la mission, seul. J'entre dans la pièce qui devait servir à affaiblir suffisamment Killer Frost pour la capturer, et l'examine un moment. Une chose est sûr: ça caille à mort! Après six ou sept bâillement et quelques frissons incontrôlés, un bruit étrange venant de la fenêtre improvisée me fait m'y rapprocher, pour regarder.

"Putain! T'es sérieuse!?"

Killer Frost a du réussir à dompter l'homme-dino volant, parce que l'affreuse bêbête ramène sa proie au bercail comme si de rien n'était. Mais c'est pas ça qui me me met dans cet état... Ce sont les T- Sphères qui les suivent de près. Je sais pas grand chose sur ces machins là, à part qu'ils font mal... Très mal. Vaut mieux pas qu'elles me repèrent, ou je suis fini. Je me barre en courant pour me cacher dans le couloir, quittant la pièce sans attendre. Comme attendu, des explosions en rafale ne tardent pas à se faire entendre, je peux sentir les secousses du bout du couloir. Quand j'estime que tous les désagréments du genre "mort subite" ou "blessures handicapantes" ne sont plus d'actualité, je reviens prudemment à l'intérieur, trouvant ma "fabuleuse" collègue reconvertie dans le domptage d'animaux exotiques, qui fait face à une fissure dans le mur. Tout autour d'elle, il n'y a rien d'autre que la destruction... Elle a causé ça, à elle toute seule... Je lâche un sifflement admiratif en me postant à côté d'elle, fixant son oeuvre.

"Franchement, bravo! J'ai déjà rencontré des experts en démolition, mais toi, on devrait te donner un doctorat!"

Dis- je en frappant doucement et exagérément mes mains pour simuler un véritable applaudissement, d'un air appréciateur caché. Puis, je tends la main pour générer un X- portail contre le mur fissuré, et la laisse entrer dans la pièce secrète qui n'attend que d'être pillée.

"Si la démolisseuse de l'extrême veut bien se donner la peine!"

Je me tourne tout de même vers le ptérodactyle humain, d'un air méprisant qu'il est impossible d'apprécier sous mon masque.

"Et toi la vilaine bête en voie d'apparition, tu devrais savoir que je travaille aussi pour ton patron, donc m'oublie pas la prochaine fois que les rats doivent quitter le navire!"
Revenir en haut Aller en bas
Abra Kadabra
Abra Kadabra
Super-Vilains
Inscription : 08/10/2014
Messages : 312
Localisations : Présent
L'ordinateur a l'intelligence de celui qui s'en sert. (network) 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 12 Sep 2016 - 15:21
Il n'allait pas tout risquer pour elle. À la limite si le network le met à l'extérieur, il louerait ses services ailleurs.

À peine arrivé au sol, le kid X se pointe et de toute évidence ne comprend rien de la situation... il est sacrifiable.

Bon, ma mission n'est pas de gérer vos conneries. Je suis payé pour l'Extraction de Killer Frost. Je vais rester en retrait dans le ciel à éviter de me faire pincer par les trucs volant de Holt industries.

Il tendit une balise GPS à Killer Frost.

Quand vous êtes prêt, vous activez ça. Je vais revenir vous chercher. Si dans 1 heure vous ne l'avez pas activé, je considère que vous êtes mort donc je ne serai pas payé. Et toi le type au masque, t'es pas sur mon contrat. Je ne me casserai pas le cul pour te sauver, si t'as le moindre pépin lors de la manœuvre de sortie, tu y restes.


Airstryke se souleva et s'envola dans un mouvement violent qui provoqua une bonne poussée de vent. Il savait que probablement la mission ne durerait plus longtemps, mais il préférait ne pas prendre de risque. Il maîtrisait mieux la situation dans les airs que sur terre. Une fois au-dessus des nuages, il se stationna en vole immobile et attendis l'appel de Killer Frost.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 15 Sep 2016 - 0:21
Après avoir fissuré l'entrée, Frost s'écarta pour laisser Red X ouvrir le passage. Elle n'avait pas vraiment réagi à ses commentaires et piques, focalisée sur l'idée de finir la mission. Elle prit la balise GPS d'Airstryke et pénétra dans la chambre rouge. Ils avaient une heure. Red X la suivant de près, Frost observa la débauche de technologie autour d'eux. La pièce paraissait plus grande une fois à l'intérieur. Impossible de déterminer s'il s'agissait d'un effet d'optique où d'un système de stockage. Crystal ne savait pas grand chose sur Computron mais elle avait consulté le dossier de briefing et savait à peu près ce qu'elle cherchait. Par chance, la taille de l'armure et sa forme atypique la rendirent facile à repérer.

L'ordinateur a l'intelligence de celui qui s'en sert. (network) Colcomputron

Néanmoins, en s'y rendant, il devenait évident que l'armure avait déjà été partiellement désossée de l'intérieur. Sur certains endroit, ce n'était rien de plus qu'une coquille vide. Apparemment Holt s'y était déjà intéressé. Et le résultat était posé non loin, à moitié construit. Des versions "mise à jour" de Computron.

L'ordinateur a l'intelligence de celui qui s'en sert. (network) Latest?cb=20121027161907

Elles étaient plus petites que l'original mais restaient massives. L'idéal pour remplir les critères de la demande était d'emporter ce qui restait de l'ancienne version et les nouveaux modèles. Mais ils n'avaient malheureusement pas de moyens de transport, ceux de la chambre rouge étant soit hors d'état, soit trop particuliers pour être maîtrisés du premier coup. En dernier recours, elle se tourna vers Red X.

"T'as un gadget pour transporter ces joujous ?"

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 16 Sep 2016 - 19:07
Je grogne à la question de Killer Frost. Le seul moyen que j'ai à disposition va me faire user d'une cartouche que je garde pour une situation d'urgence... Quelque chose qui me demanderait de disparaître en une fraction de seconde et me retrouver dans un endroit où je pourrais panser mes plaies tranquillement. Mais le boulot passe avant tout, surtout quand je suis aussi bien payé.

"Ouais... Je m'en occupe poulette."

Je tends les mains vers les robots et tire des X depuis mes paumes qui s'étalent entre les trois paires de "jambes". Deux portails se forment d'un coup pour avaler les marchandises, puis disparaissent en une fraction e seconde. Deux portails s'ouvrent dans le satellite -pas si- abandonné de Network, à deux emplacements que j'ai marqué avec trois X discrets la première fois où j'ai foutu les pieds là- bas. Je suppose que des "employés" de Blacksmithh finiront par les repérer et les apporter à leur patronne, moi j'en ai fini avec cette mission qui était des plus sales à mon goût. C'était censé être une mission débile et sans intérêt, et il a fallu qu'on tombe dans un piège tout con et qu'on -surtout ma coéquipière- trucide un tas de gens. C'est pas que j'aime pas tuer des flics, mais c'est pas ma manière de faire. Avec Red X, tout est propre et net, pas de bavure pas de lynchage. Puis voilà que je me retrouve avec un bain de sang sur les bras, c'est ce qui arrive de bosser avec une psychopathe sadique.

Je me tourne justement vers elle pour lui signifier que la mission est bouclée, avant de reprendre la route vers la sortie de fortune. J'espère que le poulet parlant et sans plume ne se contentera pas de me laisser sur place comme il a tenté de faire tout à l'heure. Je sais qu'il a dit qu'il nous récupérerait tous les deux, mais comme on a pas élevé les cochons ensemble, je me demande s'il n'a pas menti pour me pousser à continuer d'aider sa petite protégée. Bien que j'en avais l'intension depuis le début, puisque cette mission, j'y tiens autant qu'elle. Je m'arrête devant l'ouverture donnant sur l'extérieur pour attendre que la femme de glace rappelle son Zazou, bras croisés, épaule contre l'épaisseur métallique.
Revenir en haut Aller en bas
Abra Kadabra
Abra Kadabra
Super-Vilains
Inscription : 08/10/2014
Messages : 312
Localisations : Présent
L'ordinateur a l'intelligence de celui qui s'en sert. (network) 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 19 Sep 2016 - 16:42
La balise ne mit que très peu de temps avant de s'activer. De toute évidence, soit la mission en était presque à sa toute fin, soit ils avaient abandonné. Quoi qu'il en soit, Airstryke avait une mission, celle d'extrader Killer Frost. Il se rendit donc sans difficulté à l'endroit indiqué par la balise. Red X était toujours en vie et les deux semblaient amplement satisfaits.

J'en conclus que c'est une réussite.

Il regarda les deux mercenaires puis pris la décision qui convenait, il n'allait pas laisser Red X ici. Il n'était pas bien grand et ne devait pas être bien lourd, Airstryke pourrait le prendre sur son dos.

Ok, je vais prendre Killer Frost par les épaules comme tout à l'heure. Red X tu va t'agripper sur mon dos, mais attention à ne pas gêner les ailes. Je vous amène au téléporteur le plus prêt. Je sais que Blacksmith ne vous le dira pas, mais... bon boulot.


Il s'installa pour faciliter la montée de Red X et agrippa Killer Frost de manière plus douce que la première fois puisqu'il avait le temps. Heureusement pour eux, il y avait un téléporteur bien caché à Gateway City, ce qui diminuerait le temps de vol pour Airstryke bien que sa superforme soit suffisante pour ce poids. Il était content pour le réseau, car le compterons était un élément essentiel de son fonctionnement selon se que Blacksmith avait dit. Il serait un allier de choix dans cette bataille qu'ils étaient sur le point de lancer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

L'ordinateur a l'intelligence de celui qui s'en sert. (network)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gateway City :: Holt Industries-