[Bloodlines Phase 1.5] En un lieu inconnu et sombre...

Invité

MessagePosté le: Mer 6 Juil 2016 - 0:13
Quand Métallo et Crystal Frost se rematérialisèrent, ils étaient jusqu'à mi-cuisse dans une eau noirâtre et nauséabonde. Ce drôle de liquide semblait quelque peu corrosif et dangereux : il attaquait les tissus synthétique, irritait la peau et oxydait même le métal...

Les deux vilains purent observer l'endroit où ils se trouvaient. Ils ne trouvèrent en revanche aucune trace de Walker.


L'"eau" était contenue dans une sorte de canal long d'une cinquantaine de mètres et large d'une quinzaine de mètres. Les parois du canal étaient faites d'un étrange métal que les vilains ne reconnurent pas : peut-être même était-il d'origine ultra-terrestre !

Quoiqu'il en fut, le plus inquiétant venait du "plafond" : celui-ci était en fait un énorme tube organique qui était animé par des mouvements spasmodiques irréguliers... Un processus biologique semblait avoir cours à l'intérieur de ce conduit, mais lequel ?

Ce tube, enfin, finissait par traverser une membrane organique gigantesque qui terminait le canal... Les eaux de ce dernier, d'ailleurs, se jetaient à travers une fente, de l'autre côté de la membrane...

Des gargouillis sonores se faisaient entendre et de drôles d'odeurs méthaniques pouvaient être ressenties...

Puis Métallo & Crystal Frost durent se rendre à l'évidence : le tube était un tube digestif !

Et ils constatèrent de concert qu'une drôle d'alvéole, un étrange cocon gélatineux se trouvait à la surface du tube digestif, comme s'il s'agissait d'un appendice vermiforme (mais peut-être en était ce un ?)... et par transparence dans cette alvéole on pouvait y voir la silhouette d'une jeune fille endormie...
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 287
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Mer 6 Juil 2016 - 0:24
Là où était Rae, il n'y avait plus douleur, ni fièvre...

Les cauchemars avaient disparu mais pas les créatures, paradoxalement... Elle avait appris à les aimer. Après tout n'était-elle pas, en quelque sorte, leur fille d'adoption ? Sans la précieuse éducation de la morsure de Venev, jamais Rae ne serait devenue ce qu'elle est devenue !

Et c'est un sommeil engourdi et ouaté qui avait saisi Rae. Son dernier souvenir éveillé était d'avoir invité Felicity à boire un café. Elle était inquiète, angoissée, comme si elle était dans un danger de mort imminent.

Cela lui avait, donc, paru terriblement prémonitoire quand elle était tombée au sol et que les créatures venues d'ailleurs avaient fondu sur elle : elle avait même cru qu'elle y resterait...

... et d'ailleurs était-elle encore vivante ?

Car la vie, c'est sentir son corps, pouvoir interagir avec son environnement, courir et s'exprimer et là... là où elle était il n'y avait que de petits mouvements qui n'étaient jamais les siens. On entendait du bruit, mais toujours étouffé. Des odeurs passagères. On ressentait des ondes lointaines. Et...

... certes, elle n'était plus autonome mais la vie était tellement facile : il y avait clairement un sens à l'histoire et celui-ci ne pouvait être que celui des petits mouvements.

Et pendant que Rae se posait la question, prise qu'elle était dans ce milieu aqueux, en proie à une illumination d'ordre presque spirituel, elle ne remarquait pas qu'elle était captive dans un cocon sis le long du terrible tube digestif d'une créature inconnue.

Elle ne remarquait pas non plus la présence des deux vilains : dans le cocon alien, dans le garde manger cosmique, la vie était plus simple... tellement simple qu'elle ressentait le besoin de se laisser aller et de disparaître dans cette unité idéalisée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Mer 6 Juil 2016 - 0:51

Metallo a la rescousse
Komodo


Metallo se voyait : dans les journaux, se tenant sur le corps de la créature, avec les poings sur les hanches, l'air fier. Lane siégeait à coté de lui, fier, et Réactron était dans son coin, silencieux, pendant que le président lui remettait une médaille, essayant de ne pas se souvenir de ces bons moments où Metallo essayait de détruire la maison blanche pour le tuer. Superman, lui, observait d'en haut, impuissant, et obligé d'admettre que son pire ennemi avait fait ce que ce loser de Luthor ne pouvait pas faire : devenir l'ami du peuple !

Cependant, ses rêveries furent interrompues, rudement, par Walker, qui semblait avoir des troubles ! Metallo... hé bien, il ne pouvait pas vraiment le faire, mais il entreprit toutefois de froncer des sourcils, accélérant l'auto-réparation. Il était étrange que notre homme reçoive une tel influence alors qu'Angon était mort mais il allait l'extraire, cette influence, à coup de poings dans le museau ! Cette pique sur Superman lui revenait toujours.

Ses yeux verts observèrent Frost, un instant, avant qu'il ne se rende compte du phénomène qui affectait Loose Cannon : le malheureux était en train de disparaitre ! Corben se foutait de ce qui pouvait lui arriver, mais ce n'était simplement pas normal ! Par réflexe, il entreprit d'aller presser sur le crâne d'Angon, histoire de voir si ce dernier, aussi improbable que ça l'était, n'avait pas survécu.

Walker disparut dans des hurlements terribles, mais agréables aux oreilles de Metallo. Ce dernier se tourna vers Killer Frost.

Bon, bah, c'était chelou... tiens, d'ailleurs, t'es en train de disparaître, haha.

Metallo entreprit de se fendre la poire avant de réaliser que son doigt tendu était également en train de subir le même phénomène !

... MERDE !

Pas le temps de contacter la radio ou de lancer un monologue émouvant sur la nature de l'homme et du parasite démoniaque suceur de fluide : le Cyborg s'empara de son fusil et le garda contre lui alors que lui et Frost étaient téléportés !

Quand il se réveilla, Metallo était dans un liquide bizarre avec une fille, ce qui lui rappelait follement ces soirées avant sa conversion en une machine. Observant le liquide, il se rendit rapidement compte que ce dernier possédait des effets oxydants, et entreprit de bondir sur un mur, s'y agrippant avec sa griffe.

Putain, gèle ce truc !

Il réalisa, d'ailleurs, que ce métal semblait... inconnu, de la Terre, au moins. Normalement, il absorberait un truc dans le genre, mais même lui savait qu'il serait bête de se faire : sa tentation était trop grande, toutefois, et il entreprit d'aller casser un bout de sa griffe, encore couverte de sang vert, et la pressa contre le mur pour voir si cette partie de lui pouvait absorber le métal : de cette façon, si les effets de cette absorption étaient nocifs, il ne serait pas directement en danger !

Bon. La radio marche pas. Si tu veux geindre sur comment c'est pas juste de se faire transporter ici, fais-le. Moi, je vais aller me chercher la sortie de secours.

N'attendant pas la réponse de Crystal, Corben se mit en route : il ne voudrait pas se perdre ici, éloigné de toute civilisation compréhensible. Son endurance était sans limite, oui, mais il devrait éventuellement s'occuper de son corps, ce qu'il ne pouvait pas faire : il était une machine à tuer/colonel/Américain pur sang, pas ingénieur !

Après avoir quand même observé la reine des glaces (a deux, ils avaient plus de chances, non ?), le cyborg remarqua que la technologie semblait être bio-organique, et dégeulasse, aussi.

C'est comme être dans le trouduc d'un géant.

Merci pour le mot d'esprit.

Après, encore une fois, de la marche, le duo infernal remarqua une sorte d'alvéole, contenant la forme d'une jeune femme : vivante, d'après les signes.

Attends, je vais la réveiller comme les recrues.

Metallo s'approcha, doucement... et entreprit d'enfoncer ses mains dans le cocon pour aller directement choper la jeune femme avant de l'extraire, tout en lui hurlant au visage : un moyen utile de bien l'amener au réveil ! Le cyborg, histoire de pas faire du chici, entreprit d'essayer de lui mettre une paire de baffe.

DEBOUT ! ON VA SE FAIRE BOUFFER PAR UN GROS CHIEUR, ARRÊTE DE REVER MA GROSSE !


spoilers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 6 Juil 2016 - 13:29
Killer Frost chancelait un peu mais parvenait à tenir debout. Entre le combat contre Angon et ses parasites et l'infection qui avait sapé ses forces jusqu'à la dernière seconde, la nuit avait été éprouvante. Crystal fit son bilan personnel ; ses vêtements étaient en lambeaux, elle était couverte de sang verdâtre et de boue marécageuse, elle avait des blessures un peu partout -rien de sérieux mais pénible quand même-, elle retrouva d'ailleurs un petit pic de glace dans sa hanche, elle avait réussi à l'oublier celui-là, et enfin elle venait de vomir tripes et boyaux dans un réflexe physiologique destiné à expulser définitivement le parasite. Mais elle était vivante, c'était un début. Tout en enlevant le pic de glace de sa chair, elle n'aspirait plus qu'à deux choses : une bonne douche et une très, très, très longue nuit de sommeil. C'est à ce moment-là que Walker se mit à hurler.

Ce dernier se tenait la tête et hurlait de ne pas les laisser le prendre. Alors que Frost se demandait s'il s'agissait d'un problème lié à sa mutation, elle vit Walker disparaître peu à peu. Lorsqu'il ne resta rien du colosse, elle et Metallo se regardèrent. Est-ce que cela était dû à la mort d'Angon ? Si c'était le cas, elle ne devrait pas être en danger vu qu'elle avait "recraché" le sien. Elle vit alors le corps de Metallo et le sien devenir peu à peu transparents et elle sur qu'elle se trompait.

                                                       ********

Elle se réveilla dans un liquide pâteux et opaque et se dit, une fois de plus, que ce n'était pas plus mal qu'elle n'ait pas pu venir en costume. Observant autour d'elle, elle repéra bien vite l'énorme tube au-dessus d'eux qui se contractait, la disposition des parois qui les entourait et fit le lien avec le liquide dans lequel ils baignaient. Ils étaient dans un système digestif ! Il n'en fallu pas plus pour qu'elle bondissent hors du liquide sombre et se fixe à une paroi en créant une légère couche de gel sur ses mains et ses pieds. Metallo avait réagi au quart de tour lui aussi et s'était fixé sur la paroi opposée. Vivre des centaines de situations barrées conférait une bonne capacité d'adaptation, à condition d'en revenir avec toute sa tête. Et ici, ça semblait mal engagé. Metallo lui cria de geler le liquide. Trucider au tank, il savait faire, mais question biologie...

"C'est un suc digestif ! Il ferait fondre la glace en quelques secondes. Pour que ça marche il faudrait que je gèle l'organisme entier et il est beaucoup trop gros pour ça !"

Metallo regarda de son côté s'il pouvait absorber le métal des parois sur lesquelles ils s'étaient fixés, apparemment sans succès à en juger par ses grognements. Pendant ce temps, Frost voyait plus loin l'eau noire se déverser du tube digestif qui les surplombait. Le mécanique et l'organique semblaient cohabiter dans cet endroit étrange. Mais ce qui l'inquiétait surtout, c'était que Walker n'était nulle part. Même s'il était resté immobile à se laisser digérer, son gabarit lui aurait laissé largement assez de matière pour que les deux super vilains le repère. S'il n'était nulle part, c'est qu'il avait été amené ailleurs que dans ce système digestif... Et cela n'inaugurait rien de bon.

Elle vit le cyborg empoigner sa radio pour tenter d'appeler du secours et eut soudain une idée : le Network ! Elle gardait en permanence l'oreillette que lui avait donné Blacksmith depuis qu'elle avait rejoint le Réseau. Mais elle lui servait surtout à être contactée pour une mission. Elle n'avait jamais pris l'initiative de la communication, elle espérait seulement que ça marcherait.

"Blacksmith ? Ici Killer Frost, est-ce que vous me recevez ? Allo, est-ce que vous me recevez ? Je suis au milieu de ce qui semble être un vaisseau parasite avec Metallo, un peu d'aide serait la bienvenue. Est-ce que vous me recevez ? Nous avons besoin d'aide, quelle qu'elle soit."

Elle entendait des grésillements mais rien qui confirme que Blacksmith ait reçu le message. Et quand bien même, elle ignorait si Blacksmith ou le Network seraient capables ou ne serait-ce que motivés à les aider. Mais dans leur situation, il fallait tout tenter. Elle cessa ses essais de communication. Autant essayer de s'en sortir par eux-même. Après avoir confirmé que sa radio ne fonctionnait pas, Metallo entreprit d'avancer. Au point où ils en étaient, c'est tout ce qu'il leur restait à faire. Par chance les parois s'arrondissaient légèrement vers la base, ce qui permettait d'éviter le liquide noir en marchant prudemment. Metallo semblait de sale humeur. Ne rien avoir à tuer devait le frustrer. Il lâcha un "mot d'esprit" sur l'endroit où ils étaient.

"Comme s'il y avait besoin d'en rajouter." marmonna Frost.

Elle remarqua que leur alliance s'était rapidement érodée, passée la sensation de danger. L'instinct de survie les avait fait collaborer à merveille mais maintenant leur individualité revenait en force, avec toutes les frictions que ça risquait d'engendrer. Ils aperçurent alors une alvéole suspendue au tube digestif au-dessus. Intriguée, Frost créa un pont de glace pour eux deux afin de la rejoindre. Si c'était un Angon junior, autant que Metallo soit à proximité. Mais le cocon ne contenait rien d'autre qu'une jeune fille en position foetale. En observant de plus près, Frost remarqua des signes qui indiquait un état... de rêve ? Avant qu'elle n'ait pu chercher à en apprendre plus, le cyborg passa devant elle avec la ferme intention de la réveiller. Il plongea les bras dans le cocon et en sortit la jeune fille, lui hurlant dessus. Frost était sidérée, elle savait que le tact ou la prudence ne figurait pas dans le vocabulaire de Metallo mais elle ne pensait pas qu'il était dirigé à ce point par la brutalité. C'est lorsqu'il leva la main en arrière avec l'intention de gifler l'endormie qu'elle l'attrapa par le poignet, stoppant son mouvement.

"Eh, garde ça pour les propriétaires des lieux, tu veux ?"

Elle passa devant le cyborg avant de libérer sa main. Elle travaillait sur sa misandrie depuis quelques temps déjà mais elle n'en était pas encore au point de laisser un homme frapper une femme sans réagir. Elle prit délicatement le corps de la femme dans ses bras, il était brûlant. Elle absorba prudemment la chaleur de la jeune fille, amenant sa température à un seuil plus normal pour un humain. Elle tapota ensuite la joue de la femme qui ouvrit finalement les yeux. Intérieurement, Frost espéra qu'elle en saurait plus qu'eux sur ce lieu ou leur situation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 7 Juil 2016 - 0:06
Blacksmith reçu l'appel de Killer Frost. Elle n'aimait pas être contacté de la sorte, mais elle devait faire avec apparemment. Elle attendit afin de réfléchir quoi répondre. Killer Frost était un bon élément, très proactive, mais le Network, n'était pas "ce genre d'équipe" ce n'était même pas une équipe. Il n'y avait pas d'équipe de secours ou autres choses, c'était être seul dans la multitude.

Killer Frost, ici Blacksmith. Vous me prenez pour qui? Votre mère? J'ai l'air de la justice league? Vous, vous êtes fourré dans un merdier vous, vous démerdez.


Blacksmith n'était pas réellement en colère, elle était même honorée de la pensée de Killer Frost, mais elle ne pouvait pas commencer ce genre de choses. Si elle le faisait pour elle, elle devrait le faire pour n'importe quel autre mercenaire qui prenait un contrat chez elle. D'ailleurs parlant de contrat.

Par contre si vous voulez faire un peu d'argent, j'ai vu aux infos ce qui se passait. On parle de parasites extraterrestres qui métamorphosent les humains. Trouvez-moi des échantillons de cette... "chimie organique" sur votre vaisseau et j'aurai un beau paiement pour vous. Paiment que je suis prêt à vous échangez contre une téléportation au satellite. Donc on résume, pas d'échantillon, pas de porte de sortie. Oh et je n’arrive pas à vous localisez faudra atteindre un point non... organique, je crois. On dirait Jonas dans la baleine, merde. Dans quelle connerie vous vous êtes fichu. L'offre tient aussi pour Metallo. Si Killer Frost venait à mourir, prenez son communicateur, le prix sera le votre. Terminé.


Un truc de ce genre si elle réussissait à le synthétiser allait faire passer le Miraclo pour des cigarettes en chocolat. Ce n’était pas plus mal, elle avait deux agents sur le terrain, ce tenait loin de toute merde possible et peut-être même que tout cela ne lui coûterait absolument rien. Finalement, Crystal avait bien fait de l'appeler. Faudrait qu'elle songe à s'entretenir avec elle après tout cela, si elle survivait bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 287
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Jeu 7 Juil 2016 - 9:07

Metallo put se satisfaire de son initiative : il apprit ainsi - en arrivant partiellement à absorber le métal de la paroi avec sa griffe - que les murs étaient faits d'une sorte d'alliage bio-mécanique...

... il avait réussi, en effet, à absorber une petite partie du métal inconnu contenu sur la paroi : ce métal était tellement saturé de composés organiques qu'il en était extrêmement difficile à assimiler ! Par ailleurs, Corben comprit assez rapidement que son organisme mécanique ne serait pas capable d'en encaisser une grande quantité !

Néanmoins, hormis sa difficulté à être "digéré" par Corben, le métal n'était pas toxique...

Quoiqu'il en fut, Metallo put se rendre compte que l'endroit où ils étaient était un savant mélange entre un ou plusieurs organismes vivants et une mécanique savamment conçue. Tout cela dépassait, à vrai dire, largement ses possibilités d'analyse. Les gens (créatures ?) qui avaient conçu cet endroit devaient être d'une intelligence supérieure !

*
*  *

Rae se sentit soudainement tirée vers l'extérieur... Loin de cette mer (mère ?) primordiale où elle demeurait, à tout jamais calme et reposée, inanimée mais consciente et apaisée...

Le Monde venait à elle. C'était comme une seconde naissance. Comme si l'heure de se fondre avec le Tout n'était pas venue pour elle. Comme...

... le Monde avait une drôle de tête robotique et des yeux froids comme la mort !

Elle voulut crier mais elle ne le put pas. Comme si elle n'avait plus de souffle, comme si elle n'avait plus de bouche...

... et elle venait à naître à nouveau dans cet endroit étrange et sinistre, gardien d'une mort secrète et anonyme...

... elle hurla : le liquide qui avait empli son organisme le temps qu'elle avait passé dans le cocon, elle l'avait recraché... et maintenant ses poumons se dépliaient et se remplissaient comme pour la première fois de sa vie ! Ça brûlait et ça faisait mal et elle hurla de toutes ses forces, ...

... trauma de la naissance, qui a dit que ça n'existait pas ?

Tremblante, elle fit un léger sourire à la drôle de femme qui réussit à abaisser (elle ne savait trop comment) sa température corporelle...

Ses deux nouveaux "amis" étaient étranges. L'un était un robot, ce qui aurait du normalement, en d'autres circonstances, fasciner Rae. Dans des circonstances, par exemple, où elle n'aurait pas été enlevée par des parasites ultra-terrestres. Et l'autre... La peau et les cheveux bleutés, ce n'était pas commun... sans compter le froid qu'elle dégageait naturellement...

Donc un robot et une méta-humaine. Le tout dans un environnement hostile...

Rae se retourna et regarda partout, fébrilement. Elle serra les poings et tenta de calmer sa respiration. Elle savait OU elle était. Et ce n'était pas réellement une bonne nouvelle...

"M-Merci de m'avoir sortie de là..." commença-t-elle, en posant un regard dégoûté sur l'alvéole déchirée dont elle avait été extirpée.

"Moi c'est Rae... Je..."

Elle convertit instantanément son bras gauche en une lame faite d'un acier organique.

"Je sais faire ça... Avec les deux bras et les deux jambes aussi. Je voulais que vous le sachiez au cas où... On en aurait besoin, ici..."

Elle fit disparaître sa lame aussi vite qu'elle l'avait sortie.

Puis elle entreprit rapidement de leur raconter ce qu'elle savait : comment elle avait été, il y a de ça des années, infectée par une créature appelée Venev ; comment, laissée pour morte, elle s'était finalement réveillée avec ces étranges pouvoirs ; qu'elle n'avait pas été la seule à l'époque à être mordue et à avoir développé des pouvoirs ; qu'elle avait - semble-t-il - un lien psy avec ces créatures ; et qu'elle avait été enlevée sur Terre par ces mêmes parasites...

"Et je me retrouve dans ce... garde-manger vivant ?"

Elle se leva péniblement et s'approcha du déversoir, de l'ouverture par laquelle passaient les "eaux" nauséabondes du canal organique.

"J'ai été enlevée en même temps qu'un ami... Ballistic, un ex-flic qui est depuis sa morsure un gros monstre de plus de deux mètres... Il faut le retrouver"

Se tenant devant le déversoir, Rae informa ses deux nouveaux compagnons.

"La seule sortie semble être là... Mais c'est noir, étroit et ça a l'air de tomber, très, très bas... Une idée ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Jeu 7 Juil 2016 - 22:55

Metallo a la rescousse
Komodo

Garder son calme, c'est dur. Surtout lorsque que l'on est un psycopathe comme Métallo.

Pour Métropolis, tout avait bien été arrangé : il avait eu un tank, de l'équipement, des alliés et du contact, tout en étant en territoire connu avec un allié qui connaissait bien l'ennemi, et qui savait se battre, aussi. Il n'avait aucune raison de paniquer, donc. Cet endroit là, c'était différent : seul en territoire inconnu avec une alliée qui pourrait poser problèmes pour plus en tard, sans moyen de contacter qui que ce soit. Il doutait même que l'endroit soit répertorié sur les cartes de l'univers.

Le métal, il pouvait le sentir, n'était pas de la planète qu'il connaissait. Et il ne pourrait pas s'en servir en grande quantité. Du coup, c'était de la merde. Le dicton de Metallo, après tout, c'est que si tu peux pas t'en servir pour taper, c'est inutile.

Toutefois, il conserva le morceau. On ne savait jamais, après tout ! Notre homme, d'ailleurs, n'aimait pas du tout ça : quand il était précautionneux comme ça, la situation était mauvaise.

Ensuite, Frost s'interposa dans sa tentative de réveiller la femme. Elle avait de la chance qu'il ait été mou avec cette dernière, d'ailleurs : la différence de force entre les deux aurait sans doute pu simplement arracher le bras de Crystal. Il ne l'aurait pas regretté, mais en tant que seule allié du lot, il était important de garder Frost en bonne santé.

La jeune femme se réveilla promptement et, après une période d'adaptation aussi désagréable que possible, entreprit de se présenter. Rae, capable de transformer ses membres en sabres. Il pouvait faire ça, aussi, mais de façon moins pratique et... naturelle, si une terme expression s'y appliquait. Elle expliqua ensuite la genèse de ses pouvoirs, provoquée par les parasites et... tiens, il comprenait Walker, maintenant.

Elle mentionna ensuite Ballistic, un autre mordu devenu un géant de deux mètres. 

Mouais, on cherche aussi un mec, grand et bleu... et probablement coincé dans une sorte de truc bizarre comme tu l'étais.


Metallo se gratta le nez alors que Rae examina le réservoir, notant que ce dernier, seul porte de sortie, semble t-il, était quand même pas très commode : il serait dur de s'engager dans les ténèbres d'un tel endroit !

Et si on y jetait Frost en premier ?


Il fit un sourire mauvais un moment mais se calma vite fait.


Vais faire simple. Vous allez vous préparez, et moi, je vais illuminer le réservoir, histoire de voir si y'a des trucs moches dessus.

Si y'en a pas, je vais aller descendre en premier, je vous récupérerais à la fin et on progressera. Si y'en a ? On les bute.

Il fit une moue, attendit un moment puis tendit la main, doigts écartés, pour envoyer un rayon vert, capable d'illuminer la zone.

Tu pense que tu peux trouver la carrière de Johnny Depp là dedans ? Haha.


spoilers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 8 Juil 2016 - 13:12
La fille s'appelait Rae et était une mutante au même titre que Walker. Avec un peu de chance elle pourrait leur servir de boussole pour sortir d'ici. Elle voulait retrouver Ballistic, un troisième mutant. Avec Walker, ça faisait deux géants à retrouver dans une super structure extra-terrestre inconnue. A ce niveau-là, il ne restait plus qu'à espérer que la chance soit de leur côté. A cette idée, elle fit la moue. Bon nombre de super-vilains l'étaient devenus parce qu'ils avaient salement manqué de chance à un moment ou un autre. Se reposer dessus ne leur apporterait rien de bon, surtout ici. En se mettant debout, Rae indiqua le déversoir dans lequel s'écoulait l'eau noirâtre comme porte pour avancer. Au moins ils avançaient, c'était déjà ça.

Tandis qu'elle s'approchait du déversoir, Frost reçut soudain une réponse de Blacksmith dans son oreillette. Un coup de chance ? Pour des vilains ?! Le ton agacé de Blacksmith jurait un peu avec son calme habituel. Au moment où elle refusa d'envoyer de l'aide, Crystal se doutait que ce ne serait pas aussi simple. Le Network devait avoir fort à faire sur Terre et elle-même rentrait dans la catégorie des "pertes acceptables". Mais Blacksmith lui fit alors une offre : Récupérer du matériel génétique utilisé par les parasites pour transformer les humains contre une téléportation au satellite abandonné. En somme, Blacksmith convertissait la situation en nouvelle mission pour le Network avec un sauvetage gratuit en guise de paiement. Seule condition bonus, atteindre une zone non organique pour faire passer le signal. Frost fit passer le message aux deux autres en "omettant" que la mission pouvait être accomplie sans elle. Inutile de donner un prétexte à Metallo.

Il ne leur restait plus qu'à progresser. Metallo proposa de jeter Frost dans le déversoir pour tester. Tandis qu'il ricanait de sa propre blague, Crystal se fit la réflexion que, passé son irritation et le côté vacherie, l'idée n'était pas complètement mauvaise. Il y avait juste à problème concernant son execution... que Metallo résolut sans le savoir en activant son option "lampe torche". Pendant qu'il regardait dans le fond en blaguant sur Johnny Depp -Frost préférait Christian Bale- elle enleva ce qu'il restait de sa veste en cuir et fit monter Rae à califourchon sur son dos. Pour une fille à moitié métallique, elle était surprenamment légère. Elle l'assura ensuite en nouant sa veste en bandoulière, la jeune fille tenant encore difficilement debout, il valait mieux ne pas prendre de risque. Elle s'avança ensuite jusqu'à Metallo, encore penché. Au moment où il relevait la tête, elle créa une plateforme de glace sous leurs pieds et les éleva légèrement. Frost grimaça sous l'effort.

*Il pèse lourd le salaud !* songea-t-elle, trop concentrée pour parler.

Avant que Metallo n'ait pu réagir, elle étendit la glace jusqu'à la moitié de ses cuisses pour le maintenir en place et garda un main sur son dos, maintenant Rae de l'autre. Avec la lumière qu'émettait le cyborg, elle voyait bien loin devant.

"On est parti."

Elle fit alors plonger le trio sur une piste de glace dans le déversoir. Ils descendirent à toute allure le conduit dans une semi-chute. Frost serrait les dents en se focalisant sur ce qu'elle voyait. A force de se déplacer rapidement sur des pistes de glace, elle avait acquis une excellente vision cinétique mais elle n'avait pas le droit à l'erreur pour autant. Une demi-seconde de trop et ils s'écraseraient au fond, si tant est qu'il y en avait un. A l'instant où elle vit le fond à la lumière qu'émettait Metallo, elle fit virer la piste quasiment à l'horizontale pour les faire descendre en spirale afin de réduire leur vitesse. Peu avant le fond, elle les fit remonter à la verticale achevant de casser leur élan, avant de redescendre doucement sur le fond.

Frost déposa Rae derrière elle avec la veste, et avança de quelques pas en laissant les deux autres derrière elle, le temps qu'ils se remettent. Devant eux s'étendait un long couloir pas très large mais au moins il était sec. En quelque sorte. Par contre, il était évident à en juger par les palpitations qui l'agitaient qu'ils étaient encore dans la partie organique de la structure. Difficile de dire quelle partie. Frost l'examina du regard. Rien n'indiquait quoi que ce soit comme direction, que ce soit vers une sortie ou un labo pour récupérer le matériel génétique de Blacksmith. Le couloir résonna soudain d'un long rugissement.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 287
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Dim 10 Juil 2016 - 19:35
Ses deux nouveaux alliés étaient plutôt bizarres... mais non dénués ni d'ingéniosité (Metallo qui possédait l'application "lampe torche" comme s'il était un iPhone survitaminé, Frost qui avait un réel talent pour le bobsleigh improvisé), ni même d'une certaine forme de sollicitude (Frost qui avait devancé les difficultés de Rae pour se mouvoir juste après sa libération de l'alvéole ultra-terrestre)...

... leur aspect lui disait vaguement quelque chose mais elle n'arrivait pas à les remettre. Chez les Outlaws, elle n'avait pas encore fini de compulser les archives liées aux méta-humains...

Après la descente à travers le déversoir, Rae fut ravie de retrouver la terre ferme : cette terre était toujours organique et dégageait une odeur répugnante mais au moins elle avait les pieds au sec !

Le rugissement qui se faisait entendre était encore trop lointain pour que l'on puisse en déduire quoi que ce soit...

Pas vraiment rassurée, Rae indiqua néanmoins :

"Je ne connais pas de grand type bleu, désolée... Mais ça prouve qu'on doit être un certain nombre dans ce... conduit digestif ?"

Elle marqua une pause gênée, puis s'adressa à Frost et Metallo :

"Vous êtes des super-héros, ça je sais... Mais qui ?"

Rae observa attentivement Metallo, se concentra et décréta :

"Toi, tu dois certainement être Robotman de la JSA..."

Cette équipe de vieux ringards qui avaient combattu les nazis il y avait, genre, 1.000 ans !

"Et toi..." commença-t-elle en regardant Frost. "Tu fais pas partie des Super-Copains avec Blue Beetle et Booster Gold, par hasard ?"

Une équipe de gros nazes, donc, qui chantaient des cantiques et réussissaient toutes leurs missions de façon totalement involontaire !

Mais elle était bien contente de leur présence à eux deux.

C'est à ce moment que le rugissement s'amplifia. En fait le bruit se décomposa : il y avait bien un rugissement (qui n'était certainement pas produit par une voix humaine) mais également un hurlement de terreur et des bruits de course, d'une part, et de reptation d'autre part !


Un type blond, habillé comme si Boy George avait eu un fils skater avec Kurt Cobain, déboula sur les trois méta-humains en pleurant. Il trébucha et tomba aux pieds de Crystal à qui il ne put s'empêcher de dire :

"Wow. Cool. Une meuf bleue avec un gros pare-choc"

Puis se reprenant, il lança en hurlant :

"IL ARRIVE ! IL ARRIVE !"

Et il se retourna, pour montrer, terrorisé, la chose énorme et rampante qui le poursuivait, à la manière d'une vague impérieuse menaçant de tout engloutir...


Cette chose répugnante qui s'approchait à la vitesse d'une coulée de lave dégageait une odeur épouvantable, témoignage de toute la matière qu'elle avait décomposé et absorbé...

Il s'agissait d'un macrophage ultra-terrestre ! Preuve s'il en était de leur présence à toutes et à tous...

... au sein d'un organisme gigantesque ! Comme s'ils étaient dans le remake du Voyage Intérieur scénarisé par HP Lovecraft...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Lun 11 Juil 2016 - 1:53

Metallo a la rescousse
Komodo

Lampe poche, vous dites ? Oui. Il avait, en effet, installé des sortes de laser sur ses paumes, et il pouvait en controller la puissance. Passant de "blaster qui te fond la face" à "lampe de poche". Il pouvait changer de fréquence en un instant, alors s'il y'avait des parasites dans le coin ? Il aurait utilisé un pouvoir plus élevé. Si les deux demoiselles voulaient se moquer de ça, d'ailleurs ? Pas de problème ! Metallo était toujours ravi d'aller créer un trou dans la geule des autres !

Frost créa ensuite un pont de glace. Les pouvoirs de la reine des neiges étaient des plus utiles ! Une livewire aurait été foutue, dans tout les cas. Il craint un moment pour la glace, estimant que son poids pourrait la craquer, mais il se rendit compte que ça tenait, en fait ! Le trio se dirigeait lentement, mais surement, vers le niveau inférieur, et notre homme, pour un instant, s'imagina la geule de Killer Frost si jamais le criminel cybernétique lui tapait sur la tête en geulant un truc stupide genre "WAZZUT".

Un instant, vraiment.

L'arrivée sur la terre ferme fut accompagnée par un cri vicieux : Metallo vérifia promptement ses données, histoire de voir si ça avait concordance avec un infecté normal ou une créature similaire à Angon, mais l'on dirait bien que non. Dommage : le combat contre ce dernier était bien le seul truc vraiment excitant de la journée. Il dirait pas non à un autre round.

Razorsharp se mit ensuite à parler d'eux et... seigneur, Robotman ? La JSA ?! LES SUPER-COPAINS ! Le visage métallique de Metallo se modifia : passant de la confusion, à la surprise, à l'hystérie totale. Observant Frost, tout en agitant son index devant son front pour indiquer que Rae était folle, il entreprit de regarder cette dernière.

Superhéro ? Je pense pas ! Je suis Metallo, plutôt connu, tu sais ? Un mec est renversé par une voiture et un scientifique raciste le fout dans un corps surpuissant. J'ai fait de bons trucs, genre, j'ai renversé la grande tour de Métropolis sur la geule de Superman, ou j'ai saisi un paquebot pour lui faire un home run !

Metallo semblait ravi de partager ses exploits, un peu trop : un grand sourire sadique était affiché sur son faciès métallique, et ses yeux brilliaient d'une mauvaise façon. Il s'arrêta, cependant : Si Rae ne le connaissait pas lui, et Killer Frost (une autre grande connue, quand même !), y'avait un problème. Les parasites qui déconnaient avec sa mémoire ? Ou elle avait été enlevée avant que y'ait des méchants comme Frost et lui ? Bizarre.

En attendant, voilà qu'un grand type se ramenait en geulant ! Metallo leva le bout de son flingue, souriant, mais se rendit rapidement compte qu'il ne semblait pas infecté... et aussi, qu'il était déjà mort, vu son commentaire envers Killer Frost. Il avait pas l'air très doué, de toute manière. Enfin, le problème, c'était plus lui, mais le... truc derrière.

Il ne sentait plus rien, du coup, il ne se rendit pas compte de l'odeur dégoûtante que possédait la créature, mais pas besoin de ça pour savoir que c'était une saloperie ! Instinctivement, il entreprit de tirer un peu, au moins trois coups, puis se rendit rapidement compte qu'il allait devoir faire un peu plus.

Le centre de son torse luit en vert alors qu'il lança un puissant rayon vert sur sa cible, espérant la blesser et la faire reculer, ou, au mieux, la tuer. Ce faisant, il observa le plafond un peu : il n'était pas sûr s'il pouvait le faire avec un rayon mais...

Essaye de le ralentir avec, genre, une muraille de glace.

Ignorant toute protestation, il utilisa ensuite une stratégie que Frost pouvait sans doute bien identifiée, vu que cette dernière avait causé la perte du docteur light auparavant : il allait faire effondrer ce coin ci du plafond sur sa sale geule. Elle pouvait protester, bien sûr, mais c'était un moyen comme un autre.

Un rayon fut donc envoyé droit sur le plafond au dessus de la bête, avec l'intention de l'effondrer directement sur sa geule !


spoilers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 12 Juil 2016 - 16:06
Killer Frost fut sincèrement surprise que Rae la prenne pour un héroïne. Les super-vilains n'étaient certes pas réputés pour épargner les inconnus, mais quand même. Et puis, les Super-Copains ?! Metallo, au moins, était confondu avec un membre de la JSA ! Elle réalisa alors quelque chose. Ça faisait déjà plusieurs années que Blue Beetle était mort, abattu par Maxwell Lord. Comment pouvait-elle l'ignorer ? Cette incohérence pouvait signifier deux choses. Soit elle était ici depuis bien plus longtemps qu'eux, soit son séjour avait perturbé sa mémoire. Dans le deuxième cas, il fallait espérer que les aliens n'aient rien touché d'autre. Pendant que Metallo déballait son palmarès, Frost résista à la tentation d'en faire autant. Mieux valait éviter de surcharger la jeune fille d'information, la priorité était de sortir d'ici. Frost démontrait une forte volonté à protéger Rae. Elle ignorait cependant d'où ça lui venait. Peut-être que ce contexte n'était pas sans lui rappeler ce qu'elle avait subi quand elle s'est retrouvée enfermée seule dans la chambre froide. Toujours est-il qu'elle pouvait lui apporter l'aide qu'elle n'avait jamais reçu. A condition de trouver ces échantillons aliens et un point de sortie stable.

C'est à ce moment-là qu'elle vit un blondinet arriver en criant et en pleurant tandis qu'un rugissement et une odeur atroce le suivaient. Il tomba aux pieds de Frost et sa libido digne d'un ado pré-pubère pris le dessus un instant devant Crystal en débardeur et pantalon déchirés. Après sa remarque pour le moins déplacée, le premier réflexe de Frost fut de l'empaler vif. Elle retint cependant son geste en prenant conscience qu'elle pourrait effrayer Rae. Les deux pulsions la tiraillaient mais le cri du jeune et la créature monstrueuse offrirent une distraction bienvenue. Metallo tenta d'abattre la créature à coup de rayon de kryptonite mais ça ne semblait pas très efficace. Il lui demanda alors de ralentir la créature. Frost constitua à la suite plusieurs murs de glace hérissés de pointes dans la direction du shoggoth de l'espace afin de freiner sa course. La chose se jeta sur les piques et fracassa les murs les uns après les autres, ralentissant à peine. Crystal vit alors Metallo viser vers le plafond et cria.

"ATTENDS ! TU VAS-"

Trop tard. Le tir partit dans le plafond du couloir, le perforant d'un trou d'un mètre de diamètre. Toute la structure trembla un court instant avant de s'immobiliser tandis que le shoggoth brisait la dernière muraille. Hormis le trou, le plafond était intact. Un problème à la fois. Frost s'élança droit sur l'abomination qui continuait d'approcher. Au dernier moment, elle sauta en générant une piste de glace, passant en lobe au-dessus du shoggoth tout en faisant pleuvoir des stalactites sur l'abomination. En atterrissant à quelques mètres de la chose, elle fit volte-face et gela à distance la moitié du dos de la créature. Elle se précipita sur le shoggoth et plaqua ses mains sur sa chair visqueuse, absorbant sa chaleur le plus vite et le plus violemment qu'elle le pouvait. La chair noir semblait se refermer sur sa main et cherchait à l'attirer à l'intérieur de l'immondice mais Frost tenait bon. Une mâchoire apparut soudainement entre ses mains et partit vers son visage gueule béante... pour s'arrêter, les dents à quelques milimètres de sa peau. La chair noire commençait à prendre une teinte bleutée tandis que la créature gelait en émettant mille et un sons d'horreurs en tout genre. Dès que Frost sentit qu'elle avait absorbé toute la chaleur, elle retira prestement ses mains de ce qui était maintenant un bloc de glace. Pour faire bonne mesure, elle forma une lance de glace sur son bras et fracassa la statue congelée. Malgré tout ça, avoir absorbé de la chaleur lui avait fait du bien. Elle regarda ensuite vers Metallo qui la rejoignait, suivi par Rae et l'autre civil.

"On est dans un organisme vivant ! Taper n'importe où au hasard ne nous fera pas sortir de là ! Quand on attaque un organisme-"

D'autres rugissements résonnèrent soudain en provenance du trou qu'avait fait le cyborg. Innombrables. Metallo, Rae et le troisième se retournèrent lentement, regardant dans la direction des rugissements et de l'odeur.

"...il envoie les globules blancs." finit Frost.

Elle gela immédiatement l'ouverture du trou avec un pilier de glace, étendant le gel autour de l'ouverture.

"COUREZ !" cria Frost en faisant volte-face.

Elle s'élança dans le couloir, dans la direction d'où était venu le premier shoggoth. En même temps qu'elle courait, elle réfléchissait à toute allure. En partant du fait qu'ils étaient arrivés dans le système digestif, ils avaient dû passer par les vaisseaux capillaires et étaient maintenant dans le système sanguin. Les vaisseaux capillaires menaient aux veines, les veines menaient aux artères, les artères menaient au cœur. Si la physiologie de l'organisme géant n'était pas trop éloignée de ce qui existait sur Terre, ils se dirigeaient dans la bonne direction pour récupérer le matériel alien. Par contre sortir allait s'avérer compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 287
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Jeu 14 Juil 2016 - 10:52
L'horreur, l'horreur...

Ceux qu'elle avait par erreur pris pour des super-héros, allant même jusqu'à leur faire l'affront de voir en eux des participants à une maison de retraite (la JSA) ou à établissement pour débiles (les Super-Copains), ceux-là même qui d'habitude mettait tout en oeuvre pour taper la veuve et voler l'orphelin, ces vils super-vilains que l'on cognait joyeusement en balançant des bons mots quand on était un gentil, ceux que l'on n'invitait jamais pour Thanksgiving et dont on se moquait avec plaisir en savourant un bon verre de vin, ces indignes représentants méta-humains qui passaient un jour sur deux en prison...

... c'était eux-mêmes qui, avec l'énergie du désespoir et au péril de leur vie, sauvèrent Rae et le blondinet.

Metallo était une brute. Avec son flingue. Avec son énergie verte. En tapant directement ou en frappant le plafond. Metallo était une brute comme jamais Robotman ne l'avait été. Et pourtant... Il se battait pour eux.

Crystal se battait avec grâce et habileté. La voir créer des murs, des ponts de glace, s'acharner contre l'horreur était fascinant...

Ces deux-là, s'ils (s'ils !) s'en sortaient pourraient faire un duo redoutable.

Et la créature mourut. Le macrophage passa l'arme à gauche.

Et il fallut courir à nouveau, poursuivis qu'ils devaient être par une nouvelle horreur... Courant comme des poulets sans tête à travers la physiologie inconnue de ce gigantesque corps ultra-terrestre...

Blondinet (il se présenta, il s'appelait Jamm et se déclarait supertropcool et était content d'avoir été secouru par une mégameuf qui était gigacarrossée) leur emboîta le pas. Physiquement, il semblait encore plus affecté que Rae. Mais il ne fallait pas lambiner au risque de se faire bouffer par la menace sourde et invisible qui ne pouvait être qu'à leurs trousses.

Finalement, le bruit disparut et ils purent, se reposer dans le conduit, quelques instants.

Jamm en profita pour raconter son histoire. Il était un skateur-punk-clodo. Il était en compagnie de quelques amis quand l'épidémie a fait son apparition. Il a vu Rae dans les choux se faire vaporiser par les parasites (les petits) - bien que Rae n'en ait aucun souvenir ("j'étais malade, à l'article de la mort..." commenta-t-elle) - puis tous ses amis se faire tuer par ces mêmes bestioles. A la fin, il ne restait plus que la copine de Rae de debout (Rae eut un soupir de soulagement), un autre type et lui. Et Jamm, le grand Jamm se carapata à travers les rues...

... là, il se fit mordre par une bestiole, tomba et... se réveilla dans un cocon !

"Mais, hein, j'me sens pas colonisé ! Pax le Prophète a dit que j'était un nouveau sang ! J'sais pas ce que ça veut dire, mais c'est gigatopcool, presque autant que les airbags de gigameuf ici présente..."

Il regarda bêtement les 3 héros puis reprit :

"Sauf que Pax, je l'ai perdu... C'est bête, il avait l'air d'en connaitre un rayon sur les créatures... Mais j'ai entendu du bruit et j'ai eu peur et j'ai couru comme un dératé et..."

Jamm, pendant son histoire, regardait bizarrement les filles... et pas réellement dans les yeux en plus !

A ce moment, Crystal ressentit une impérieuse envie... celle d'enlever tous ses vêtements à elle ! Sans raison aucune d'ailleurs... Juste comme ça, comme si son cerveau n'était plus libre de ses mouvements...

Rae ressentit la même envie et se retrouva dans le plus simple appareil en quelques instants, comme possédée par un esprit malin.

Et Metallo... Metallo ne ressentit rien de particulier.

Quant à Jamm, d'où l'étrange phénomène semblait provenir, il parut surpris et commenta "sobrement", tout en observant Crystal et Rae :

"Trop cool ! Des héroïnes naturistes ! C'est Noël chez les aliens !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Jeu 14 Juil 2016 - 15:17

Metallo a la rescousse
Komodo

Ho ? On dirait que ça n'avait pas marché ? Bon, il allait juste laisser Frost agir. Dans des conditions normales, il irait bien taper la bête jusque à ce que cette dernière ne décède, mais il serait difficile de remplacer genre, son bras, dans un tel endroit. De plus, Frost avait un moyen utile de s'en débarrasser alors autant lui laisser avoir son heure de gloire.

Informant rapidement Metallo des conditions du groupe (leur présence dans un organisme géant, en tout cas), le groupe comprit rapidement que le corps allait réagir... en envoyant encore plus de globules blancs ! Ou l'équivalent alien, en tout cas. Ravi d'apprendre ça, Metallo fut le dernier à partir du groupe, offrant un gros coup de pied contre un mur (pas assez pour le trouer ceci dit) pour que l'enfoiré ait bien mal avant de foutre le camp, rattrapant facilement tout le monde.

D'après la direction qu'elle prenait, elle se dirigeait vers ce qui était le coeur de la bestiole. Une bonne décision, sans doute un poil risquée sans doute : il devrait y avoir les équivalents des globules rouges sur le chemin... ou pas, vu l'aspect bio-organique. C'était une bonne occasion de récupérer du matériel, quand même. Et pis, peut-être qu'il pourrait essayer de tuer la créature, ou lui donner de sacré douleurs cardiaques en tout cas ?

Pendant que Metallo réfléchissait à son plan, les hurlements s'estompèrent alors que le groupe prit une pause. Corben, infatigable, s'arrêta également mais observa en arrière. Au cas où ces trucs bizarres débouleraient de nouveau. C'est pour ça qu'il aimait bien son corps robotique : après tout ça, il n'était pas fatigué et était toujours à efficacité maximale ! Contrairement aux restes, bah, les plaisirs de la transformation mécanique non-voulue !

Le mec, Jamm (nom d'enfant battu, il dit) se présenta comme une abomination skateur-punk-clodo qui était présent lorsque Rae s'était fait enlevée par les parasites. Ses amis s'étaient fait tués, ce qui devait tenir d'un "mercy killing" vu qu'ils traînaient avec le bonhomme, qui s'était enfui dans la rue où un parasite l'avait mordu et s'était réveillé dans un cocon.

Détail intéressant : un prophète du nom de Pax l'avait décrit comme un "nouveau sang", ce que le punk qualifia de cool, comme les formes de Crystal, semble-t'il.

Il décrivit ensuite comme il avait perdu ce fameux Pax. C'était un ennemi du coup ? Enfin, on aurait dit qu'il l'avait libéré de son cocon au moins. Serait-ce le leader des parasites ? Pas le temps de se concentrer, malheureusement, car Frost et Rae entreprirent de se dévêtir, d'une manière aussi bien amenée qu'un film porno.

Ne faisant pas de commentaire sur le fait que Frost avait l'air plus couverte qu'avec son costume (surtout parce qu'il était trop occupé à rire d'elles, en fait), Corben se fendit la poire pendant dix intenses secondes avant d'étudier Jamm, qui semblait être la source de ce pouvoir. Metallo n'était pas affecté car il était un homme classe Masculin ? Ou parce que son alliage robotique le protégeait de toutes ces cochonneries ? En attendant, il ne fallait pas laisser ça continuer, au cas où.

Après avoir mis fin à son rire, Metallo s'approcha de notre homme et-

FALCON PUNCH !

Metallo asséna un puissant crochet à notre ami punk. Il n'y avait même pas mis un quart de sa force, histoire de ne pas lui arracher la tête (surtout parce qu'il pourrait identifier ce pax, au cas où) mais ses capteurs, alertes, firent un enregistrement éclair de l'impact du poing métallique sur la tronche de Jamm. Vu le comportement tête à claques de ce dernier, Corben se sentit, en un instant, bien mieux.

Notre homme s'écroula, inconscient, avec son effet chelou, ce qui libéra probablement Frost et Rae des griffes libido du blond.

Rahlalalala, les femmes. Tu les perds de vue pour un instant, et elles se déshabillent en territoire ennemi. Rhabillez vous ou je vous assomme aussi.

S'emparant de la jambe de Jamm, Metallo entreprit de le traîner vers sa prochaine destination.

Sympa le pouvoir quand même.


spoilers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 15 Juil 2016 - 14:11
Pendant que le blondinet -Jamm- se présentait, Crystal se fit la réflexion qu'il représentait à peu près tout ce qui l'horripilait : Stupide, prétentieux, trouillard et pervers. Il n'avait dû sa survie qu'à une chance insolente et à un mystérieux bienfaiteur qu'il appelait Pax le Prophète. Impossible de savoir s'il s'agissait de son vrai nom, d'un faux ou si Jamm lui avait inventé ce patronyme faute de mieux. Pendant qu'il parlait, Frost commença à se sentir bizarre. C'était une sensation différente de l'infection parasitaire qu'elle avait eu il y a peu, mais de la même façon elle sentait sa conscience sombrer. La différence était que cette fois-ci elle ne pouvait absolument pas lutter ni même réfléchir. Comme dans un état second, elle se vit enlever ses vêtements jusqu'à être en tenue d'Eve, le regard vide. Elle vit les lèvres du blondinet bouger mais ne comprit pas les sons qui en sortaient. Les brumes qui amolissaient sa conscience se déchirèrent soudainement quand Metallo assomma Jamm d'un coup de poing.

Frost chancela un peu en récupérant ses facultés. Ainsi que sa colère. Une furieuse envie de déchiqueter cet homme s'empara d'elle. Elle savait qu'il pouvait encore leur être utile. Elle savait qu'il détenait des informations qui pourraient s'avérer capitales. Mais elle avait un impérieux besoin de se lâcher. Elle tendit la main et projeta une couche de gel... sur le mur. Là où le gel s'étendait, des piques de glaces acérées poussaient, tel un champ d'herbe mortel. Le gel courait le long du mur, se rapprochant peu à peu de la tête de Jamm. Avant de s'arrêter à quelques millimètres de son visage, la dernière pique égratignant sa joue. Frost n'était pas réputée pour son self-contrôle, mais elle avait passé l'âge de faire des stupidités sous le coup de la colère. Pendant que Metallo prit Jamm par la jambe pour le trainer et que Rae remettait ses vêtements, Crystal entreprit de faire de même. Son pantalon n'était pas en trop mauvais état, même s'il s'approchait plus de la taille d'un short désormais. Son haut par contre était complètement foutu. Frost le roula sur lui même et se l'attacha autour de la poitrine avec un nœud dans le dos. Ça donnait l'impression qu'elle ne portait qu'un soutien-gorge de sport au lieu d'un haut mais entre ça et se battre dans la même tenue que Walker, le choix était vite fait. Une fois "rhabillée", elle emboîta le pas à Metallo et Rae.

Elle se fit alors une curieuse réflexion pendant qu'ils progressaient dans les couloirs qui devenaient de plus en plus larges : Si Rae avait été affectée par le pouvoir de Jamm, est-ce que ça voulait dire que cela pouvait également affecter les aliens ? L'aspect dépoilant mis de côté, s'il pouvait paralyser les propriétaires des lieux, ils auraient un avantage non négligeable. Mais elle abandonna l'idée. Metallo n'avait pas été affecté et, outre sa condition de cyborg, il y avait de fortes chances que le pouvoir de Jamm ne marche que sur ce qui le faisait bander. Et quelles étaient les chances que le maître d'un vaisseau bio-mécanique Lovecraftien soit une bombe avec un bonnet D ? Jamm commença à regagner conscience. Frost projeta aussitôt une fiche couche de glace sur ses yeux. Il y avait trois raisons à cela. Tout d'abord, afin de finir de le réveiller. Ensuite, l'empêcher d'utiliser son pouvoir si celui-ci passait par ses yeux. Enfin, parce que les cris de terreurs qu'il poussa par la suite furent une sublime mélodie aux oreilles de Frost. Elle refusait d'être à nouveau influencée par un pouvoir aussi humiliant, surtout venant de cette loque humaine. Pour faire bonne mesure, elle gela également son entrejambe avec une coquille de glace, accentuant ses cris. Une vraie coquille aurait sans doute été plus agréable mais ils n'en avaient pas emmené lors de leur chasse à l'alien. Heureusement que Frost était là. Elle avait déjà été manipulée par le Psycho-Pirate pour tomber amoureuse de Ronnie Raymond en Firestorm et ça lui avait bien suffit.

Elle regarda alors vers Rae. C'était la première fois qu'elle éprouvait quelque chose ressemblant à de la honte en utilisant ses pouvoirs devant quelqu'un. Vivement qu'ils puissent sortir d'ici, que chacun retourne à sa petite vie tant bien que mal. Mais elle ne put s'empêcher de tenter de rassurer Rae et de se justifier.

"On va sortir d'ici. Et avec nos vêtements sur le dos."

Le couloir qu'ils suivaient les fit alors déboucher dans une salle gigantesque. Des larges tuyaux verdâtres semi-translucides passaient à plusieurs dizaines de mètres au-dessus de leurs têtes, faisant traverser la salle à un liquide épais d'un bout à l'autre de la zone. D'autres tuyaux, rouges, teintés de noirs, passaient dans tous les sens, créant un enchevêtrement arachnéen dans toute la pièce. Et au centre, se trouvait une immense sphère noire par laquelle passaient les tuyaux verts et bon nombre de tuyaux rouges et noirs. Sur les parois du contour, d'innombrables portes s'ouvraient et se fermaient par quatre pans à intervalles réguliers.

*Pas des portes, songea Frost, des valvules.*

Aucun d'entre eux n'avait soufflé mot à leur arrivée. Même Jamm était passé des hurlements à des gémissements appuyés, comme un enfant qui ne savait pas s'il devait continuer à pleurer pour apitoyer ses parents. Faisant fi du blondinet, Frost se tourna vers ses deux autres compagnons.

"On a trouvé le cœur, je pense. Une idée ?"
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 287
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Sam 16 Juil 2016 - 0:42
Rae n'avait pas moufté quand Jamm s'était pris la beigne dévastatrice de Metallo. Le blondinet l'avait bien cherché ! Et il s'effondra dans une inconscience bienvenue, permettant à Frost et à elle-même de se dégager de son emprise mentale...

... et cette honte qui ne l'avait quittée à aucun instant alors que parfaitement consciente de ce qu'elle faisait - mais ne pouvant s'en empêcher - elle avait enlevé méthodiquement chacun de ses vêtements.

La honte absolue. Jamm s'était servi d'elle comme d'un objet et jamais elle ne le lui pardonnerait.

Se rhabillant en toute hâte, avec la maladresse de celle qui ne s'était jamais auparavant retrouvée nue devant des inconnus, Rae ne pipa mot. C'était suffisamment embarrassant comme ça, sans qu'elle ne soit obligée de commenter son désarroi, sa colère et sa gêne.

Et alors que Jamm se faisait traîner par la jambe par le robot psychopathe, Frost se vengea et vengea Rae par la même occasion : égratigner le visage du skater n'était qu'une mise en bouche... Le gel de ses yeux et de son entrejambe constituèrent un bon plat de résistance ! Les hurlements de goret de Jamm étaient du Mozart aux oreilles de Rae !

Certes, elle n'avait pas la méchanceté chevillée au corps mais ce n'était pas Mère Thérésa non plus, et encore moins une membre des Super-Copains !

Et puis ça défoulait et changeait les idées...

... aussi Rae s'offrit un petit dessert, changea son avant-bras gauche en lame, l'approcha du bas-ventre de Jamm et...

... trancha l'élastique de son pantalon, de manière à ce que le surfeur ait des petits soucis vestimentaires dans le futur immédiat.

C'était puéril, idiot, voir irresponsable (que feraient-ils s'ils devaient fuir en urgence ?)... mais Rae était tout ça à la fois !

D'ailleurs, pour l'heure, elle avait complètement oubliée sa situation présente... et notamment qu'elle avait été kidnappée par des monstres ultra-terrestres et emmenée de force dans un endroit inconnu pour y être digérée par un organisme gigantesque.

Ce n'est que quand Frost reprit la parole qu'elle se rappela qu'elle pataugeait dans de la cochonnerie organique et que leur objectif était le cœur de cette chose.

Elle sourit timidement à Frost et lui dit :

"Tu sais, t'es plutôt sympa pour une criminelle..."

Et ajouta à l'attention de Metallo :

"Toi aussi, j'aurai jamais cru qu'un robot psychopathe pourrait être aussi attachant !"

Ce n'était qu'une parenthèse dans leur vie mais le moment présent était important. Car que trouveraient-ils derrière ces portes colonisées par du tissu organique ? C'était quoi cette sphère noire de laquelle partaient et arrivaient ces tuyaux rouges et noirs ? Le cœur de la bête et ses artères et veines ?

Elle frissonna et se raidit. L'instant de vérité se trouverait derrière l'une de ces portes.

Jamm se débattit comme un dératé. Il semblait avoir oublié que sa jambe était retenue par Metallo et qu'il était partiellement gelé en divers endroit stratégiques du corps mais...

"NOOOON ! CA PUUUUUUUE LA MORT ! ON VAAAAA CREEEEVER ! PITIIIIIIE !"

Il reprit sa respiration et plaida frénétiquement sa cause devant Metallo :

"C'est pas ma faute si je suis un super-héros et que je suis tellement cool que megameuf et sa pote se sentent obligées de se dépoiler mais..."

Une trace marron se forma à l'arrière du pantalon de Jamm et il commença sérieusement à puer. Son conduit urinaire étant gelé, le blondinet avait du trouver une autre façon d'exprimer physiologiquement sa peur...

"MEEEEE LAISSSSEEEE PAAAAS CREEEEEVER !" conclut Jamm.

L'endroit commençait sérieusement à sentir le pourri (et ce n'était pas le pantalon de Jamm)... L'une des portes s'ouvrit brusquement et un souffle fétide aspira les 4 compagnons à travers la porte qu'ils franchirent en étant portés par ce vent nauséabond...

Une fois à l'intérieur du "cœur"... la porte se referma et ils s'écrasèrent brusquement...


... Jamm, Rae et Crystal étaient plaqués au sol sous la pression des courants fétides... Le revêtement rouge du "sol" était composé d'une substance organique composée d'une multitude de petites bouches qui gémissaient et frémissaient au contact de la peau humaine et commençaient à secréter des sucs digestifs hautement corrosifs, commençant à attaquer la peau et les vêtements des héros...

Seul Metallo arrivait encore à se tenir debout mais il pouvait ressentir la pression surhumaine qui pesait sur ses épaules.

Écrasés par les vents mauvais, en passe d'être digérés par le cœur de la bête, les héros étaient en fâcheuse posture.


Ils purent voir en revanche qu'ils étaient observés par une sorte de chaman crasseux...

... et ils remarquèrent que l'homme se tenait droit et n'était pas importuné par les vents et que bien que les petites bouches s'acharnent sur lui il ne semblait en subir aucun dégât.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Sam 16 Juil 2016 - 13:29

Metallo a la rescousse
Frost and Rae
Metallo continuait d"errer donc dans le corps de la créature, se dirigeant vers le coeur. L'idée de Frost, semble t-il, pour aller récolter du matériel génétique, ou un truc dégeulasse comme ça. Metallo ne pensait vraiment pas qu'il aurait besoin de l'aide de Blacksmith dans sa vie, mais bon, c'était une sortie comme les autres.

En attendant, voilà que les filles reprenaient du poil de la bête, et entreprirent de se venger sauvagement de Jamm. Metallo était surpris, vu que Frost était sans doute la plus mature du quator, mais ça le faisait surtout chier parce que la glace permettrait aux poursuivants de bien savoir quel chemin ils ont pris. Aussi, Jamm s'était réveillé et hurlait comme un républicain coincé à la gay pride, ce qui n'aidait pas.

Bref, autant hurler "ON EST LA MESSIEURS !", quoi. toutefois, aucun ennemi ne se ramena, au point que Rae entreprit de faire la discute de nouveau, jugeant Frost sympa et l'appellant même attachant ! Corben se retourna pour lui lancer un regard meurtrier mais se concentra sur la route au devant : on sait qui va se faire bouffer dès qu'ils seront sortis de cet endroit, humph.

Ils arrivèrent enfin au coeur, qui était... bah, alien quoi. Il se demandait si l'autre artiste, là, Giger, n'était pas un parasite qui s'était enfui et qui s'était inspiré de son monde pour faire des dessins chelous, ou si jamais les aliens aimaient bien les trucs dégeulasses et pas pratiques (ce qui allait bien avec leur apparence quand même). Jamm se mit à aller supplier Metallo mais ce dernier se contenta de le soulever pour le fracasser au sol. Sans le tuer, mais voilà quoi, ça devrait le taire.

Annonçant sa détresse via une évacuation du sphincter, ce que Metallo ne sentit heureusement pas, Jamm se tut enfin. Cependant, pas le temps de profiter ou de former un plan : dans un mouvement qui semblait volontaire, l'une des portes s'ouvrit pour aller aspirer nos joyeux lurons ! 

Encore une fois, ils se retrouvèrent coincé dans une partie du corps de la bête : son propre coeur ! Corben était toutefois dans une meilleure situation que le reste : sa force et sa constitution lui permirent en effet de résister aux assauts du vent sur sa personne. Conscient que c'était un atout indispensable, il manipula rapidement son corps, faisant disparaître la griffe pour se faire pousser des sortes de petits réacteurs sur le dos et les bras.

Se servant ensuite de sa kryptonite, les réacteurs s'allumèrent pour lui donner plus de force contre le vent, lui permettant de se tenir debout de façon plus naturelle ! Il irait bien soulever le reste, mais vu la force du vent, ça avait de quoi les déchirer en deux ! Il ramassa également son fusil avant d'observer le coeur, l'air énervé.

BON, LE DELIRE CARDIAQUE, CA ME GONFLE !

Allumant son torse pour alimenter sa kryptonite, il ouvrit le compartiment qui la contenait puis entreprit de tirer un immense rayon vert sur les parois du coeur, se tournant pour que l'effet dure plus longtemps ! De grandes explosions décimèrent rapidement les parois avant qu'il ne se baisse, refermant le compartiment, pour aller s'emparer du sol à main nues pour le déchirer !

ELLE VEUT DU MATERIEL ALIEN, LA GONZESSE ?! ELLE VA EN AVOIR !

Un sourire sadique logé sur son visage, il entreprit d'arracher les bouches, s'imaginant que la créature serait apte à en sentir les effets ! Il ne remarqua que plus tard le vieil homme et se redressa, se servant de son fusil pour tirer une dernière fois dans le "sol", histoire de faire encore plus souffrir ce truc.

QU'EST-CE QUE TU VEUX LE CLODO ?!



spoilers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 17 Juil 2016 - 11:33
Frost commençait à s'attacher à Rae et se rendait que c'était réciproque. Elle ne se leurrait pas cependant. Il était évident que la jeune fille penchait plus du côté des héros que des criminels. Mais ce genre de situation avait le don de rapprocher temporairement des gens qui se seraient étripés sans se poser de question s'il n'y avait eu aucun danger. Et en parlant d'étriper...

Lorsque la valvule aspira le groupe, Frost se retrouva plaquée au sol avec les autres. A la seule vue des bouches innombrables, elle créa une couche de verglas par dessus qui s'étendit à Jamm et Rae, Metallo s'en sortant très bien par lui-même. Mais le givre n'offrait qu'une maigre protection et Frost devait le générer en permanence pour le maintenir. Il fallait espérer que les tirs de kryptonite de Metallo changent la donne car sinon elle allait s'épuiser pour rien avant de finir dévorée. Heureusement pour eux, ils n'étaient pas seuls. Pendant que Metallo s'acharnait sur le sol, un homme vêtu de manière pour le moins insolite s'avança sans difficulté parmi les vents fétides. En arrivant à hauteur de Frost, Rae et Jamm, il plongea les doigts dans une petite bourse accrochée à sa ceinture et en sortit une fine poudre verte qu'il répandit au dessus des trois. Frost se sentit immédiatement à même de bouger. C'était étrange. Si cette poudre était la raison de leur soudaine immunité, elle aurait dû être balayée par les vents avant de les atteindre. Elle remarqua alors qu'elle ne sentait plus les vents sur sa peau. Et les bouches du sol environnant frissonnaient en émettant de petits couinements, comme si elles avaient peur. Prudemment, Frost avança le pied et le posa à même le sol. Ce dernier ne cherchait plus à l'attaquer.

Rae et Jamm se relevait, Jamm agrippant maladroitement son pantalon à deux mains, pendant que l'inconnu jetait une pincée de poudre sur un Metallo méfiant qui avait malgré tout remarqué les effets sur Frost, Rae et Jamm. La glace qui avait recouvert Jamm était partie entre le coup de Metallo et le ballottement des vents. Aussi, ayant recouvré la vue, il pointa un doigt tremblant vers l'homme, son pantalon descendant un peu sur le côté droit.

"C'est lui ! C'est lui dont je vous ai parlé ! Vous voyez que je suis utile. Me tuez pas !"

Apparemment sa libido avait pris un coup de froid. Tant mieux. Frost n'avait aucune envie d'opérer une castration dans ces conditions. L'homme se tourna vers le groupe tandis que le vent continuait de souffler autour d'eux.

"Je me nomme Pax. Inutile d'annoncer mon nom complet, je suis le dernier de ma race. Ils ont été exterminés par les parasites. Comme la vôtre prochainement si rien n'est fait. Je puis vous aider à les éviter, mais pas à les combattre."

Le groupe se regarda mutuellement. Au moins ils avaient trouvé quelqu'un qui savait à peu près quelque chose sur la situation. Frost vit alors l'occasion d'en apprendre plus sur la menace, d'aider leur évasion et de fournir une aide dans la lutte contre les créatures.

"Est-ce que vous sauriez où trouver ce qu'utilisent les parasites pour infecter nos semblables et comment empêcher la mutation ?"

Il était leur meilleure chance de s'en sortir, mais le danger restait omniprésent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 20 Juil 2016 - 19:08
Les coups portés par Metallo, tant au fusil qu'à la main, firent tressaillir l'endocarde de la chose et entraînèrent une terrible fibrillation ventriculaire. Les valvules mitrales et tricuspides étaient de même touchées et le foramen obturé n'avait plus rien d'obturé !

Pax posa un regard triste sur Metallo. Il posa un regard triste comme s'il lui disait que tout cela ne servait à rien...

"Tout cela ne sert à rien, jeune être métallique, car tu vas mourir..." lui dit-il d'ailleurs.

Il se tourna, alors, vers Crystal.

"Tout comme toi..."

Puis sourit tristement à Rae et à Jamm.

"Et comme toi et toi et comme moi-même..."

Pendant que le clochard-prophète appelé Pax partageait ses pensées les plus réjouissantes avec les méta-humains, une idée effleura ses derniers : s'ils étaient dans un cœur (et cela avait tout l'air d'en être un), quelle substance pouvait bien pomper cet organe ?

"J'ai vu mourir les miens et j'ai vu mourir mon monde. Je suis condamné, maintenant, à suivre cet abominable vaisseau spatial partout où il sème la désolation, témoignant de l'agonie des innombrables mondes qu'il a englouti sur son passage..." lança-t-il en parlant très près de la bouche des filles, tellement prêt qu'elles ne pouvaient que sentir son haleine fétide et chargée...

Pour autant le clodo avait son utilité : sa poudre verte avait en quelque sorte immunisés les méta-humains non cybernétiques des effets de leur présence en ce cœur étrange et gigantesque.

"Jeune fille" reprit Pax à l'attention de Crystal Frost, dont la poitrine avait retenu toute son attention. "Je puis vous emmener à la piscine des parasites, endroit maudit parmi tous où vous serez confrontés à la source des immenses pouvoirs des ravageurs de monde... Là, nous pourrons nous lamenter ensemble sur le sort de nos semblables, condamnés inéluctablement à être colonisés par des créatures extra-terrestres et à mourir dans des souffrances abjectes et indécentes"

Pendant qu'il devisait, il en avait profité pour poser sa patte crasseuse sur l'épaule de Crystal. Jamm semblait boire ses paroles et Rae... Rae soupirait en se demandant si la vie dans cette poubelle organique n'avait pas fini de griller les neurones du chaman crasseux !

Quoi qu'il en fut, Pax s'arrêta brusquement et s'humecta un doigt qu'il porta à son oreille. Il était à l'affût, à la manière d'un chien de chasse. Quelque chose dans les vents fétides semblait avoir changé...

Il expliqua, gravement, à l'attention des héros :

"Ma connaissance intime de la physiologie de cette chose et notamment de ses vents - qui sont en quelque sorte le sang de l'extra-terrestre - me fait dire que la fin est proche..."

Il pointa du doigt une porte organique vers laquelle il se dirigea aussitôt. Sortant une boulette qui ressemblait fortement à de l'excrément fermenté, il se retourna vers les héros et dit :

"C'est par là. La piscine des parasites. Nous y allons pour rencontrer notre destin"

Et mangeant la boulette, il entreprit à mains nues de déchirer le tissu organique constituant la porte et passa à travers...

[Ne répondez pas dans ce sujet ^^ Le sujet suivant sera bientôt ouvert et je vous communiquerai le lien ! En tout cas, bravo pour ce RP !]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Bloodlines Phase 1.5] En un lieu inconnu et sombre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite touche de fantaisie dans un lieu sombre !?
» Photos dans un endroit "sombre" : Question
» version PC au lieu de version Mobile
» des infos sur cette phase de lune raketa (en particulier sur le mouvement que l'on voit très mal) ?
» King Stephen - Le chant de susannah - La tour sombre T6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Espace-