[Texas] Looking for Mayflower

Inscription : 22/02/2016
Messages : 253
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Dim 17 Juil 2016 - 8:33

Quelques jours après le succès mitigé de la mission à Progressido, et alors que la plupart des Outlaws pouvaient jouir d'un repos bien mérité, Batwoman eut les premiers retours d'enquête de la part de Barbara Gordon.

En effet, Madame Sawyer-Kane, s'étant prise d'amitié pour la jeune méta-humaine Mayflower, avait décidé de lui porter assistance : car aussi sympathique que pouvait être cette jeune femme, elle avait néanmoins l'esprit quelque peu perturbé...

... quelle éducation avait-elle pu avoir (subir ?) pour concevoir pareilles idées de la femme, de la différence et de la religion ?

... quels soins avaient pu être apportés à cette âme troublée pour l'empêcher de vendre sa force et ses talents à des racistes sans scrupules ?

... de quel amour avait-elle pu bénéficier ? Amour qui n'avait même pas été capable d'éviter que cette toute jeune fille ne s'associe avec les ordures de Progressido, trahissant par la même occasion ses sincères convictions religieuses ?

Car Mayflower, qu'on le veuille ou non, avait sa part de responsabilité dans les événements de Progressido. Pour elle, il semblait naturel de posséder un esclave ou de le fouetter. Elle croyait en la hiérarchie des prétendues races. Et se définissait en tant que Sudiste Nostalgique Radicale.

Et c'était une méta-humaine dotée de pouvoirs sur les végétaux.

Pourtant, Batwoman pouvait - en vérité - se dire qu'elle avait commencé à ramener à la raison May. Peut-être à cause de ses mots ? Ou d'un baiser échangé ? Le moyen, au fond, importait peu : il y avait de l'espoir chez elle, contrairement au Shérif Root ou autres personnes capturées ce jour là à Progressido...

... et d'ailleurs, Mayflower n'avait-elle pas, après avoir déposé un baiser sur les lèvres de la rousse, laissé son adresse dans la main de Batwoman ?

Et maintenant, Barbara Gordon transmettait son rapport... et il n'y avait rien de réjouissant ! Le consultant sur son ordinateur, Batwoman put y découvrir bon nombre de sources d'inquiétude...

- L'exploitation du téléphone portable de la jeune femme (mais comment Barbara faisait-elle ?) indiquait qu'elle avait bien été à Progressido le soir de l'attaque des Outlaws (en fait Barbara avait "interrogé" le fichier des abonnés [après avoir déterminé la véritable identité de Mayflower] de différents opérateurs et avait vérifié pour chacun des numéros trouvés lequel bornait à Progressido le soir des événements), puis qu'elle avait pris la route à bord d'un véhicule "récupéré" en ville, roulé quelques heures, s'était arrêtée dans une station-service et avait envoyé un SMS à un numéro que Barbara fut incapable d'identifier... Ce SMS dont le texte était "JE VE TOU ARETER. PITIE" a donné lieu à une conversation téléphonique d'une trentaine de minutes avec un numéro masqué. Puis, le téléphone de Mayflower n'a plus reçu, ni adressé d'appel et a continué à borner dans le périmètre de cette station-service jusqu'à environ 6 heures du matin, moment où il a cessé purement et simplement d'émettre...

- L'exploitation de la carte bancaire de la jeune femme a permis d'apprendre qu'elle a fait le plein, qu'elle a acheté une paire de lunettes solaires et un magasine pour adolescentes, un café et un sandwich. Puis Mayflower a réservé une chambre d'hôtel dans un établissement situé juste à côté de la station-service. La carte bancaire n'a pas fonctionné à nouveau depuis !

- Mayflower s'appelle en réalité May Canton et si son père est inconnu (à l'Etat-civil du moins), sa mère est la défunte super-vilaine schizophrène, Rose Canton qui - semble-t-il - s'est occupée de May pendant les premières années de sa vie... Elle a, aujourd'hui, 17 ans et a été placée à l'assistance publique vers 5 ans (suite à un jugement auquel Barbara n'a pas eu accès). Les registres relatifs (fichiers des hôpitaux, des permis de conduire, des écoles) à Mayflower ne contiennent aucune autre information depuis son placement dans une institution publique Texane : comme si May n'était jamais allée à l'école ! Par ailleurs, si May n'est pas déclarée pour un quelconque travail, elle perçoit sur son compte en banque un virement mensuel de quelques centaines de dollars, provenant d'un compte libellé "R84", compte débouchant sur un paradis bancaire (et donc dont le titulaire demeure à l'heure actuelle inconnu).

- L'adresse indiquée correspond à une bicoque délabrée, un peu en dehors d'une petite bourgade texane, appartenant à un certain Jedebiah Nahum Forrest, un vieil original déjà condamné pour divers actes de violences et d'alcoolisme...

En conclusion : il y avait toutes les chances pour que May ait disparu. En tout cas, elle n'est jamais arrivée jusque chez Forrest, son téléphone a brusquement cesser d'émettre et sa voiture n'a pas bougé depuis tout ce temps de devant la station-service... Sauf à considérer l'improbable et à imaginer que May soit suffisamment timbrée pour faire la route à pied alors qu'elle a un moyen de locomotion, il lui est - manifestement - arrivée quelque chose !

*
*  *


Et pendant ce temps, dans le même bâtiment, dans sa chambre du QG des Outlaws, Rae dormait comme une bienheureuse, ignorant complètement que - seule autre membre du groupe présent avec Batwoman - la rousse allait bientôt la tirer du sommeil pour l'emmener sur une mission toute personnelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Dim 17 Juil 2016 - 14:12
Un sérieux problème !
Je n'abandonnerai pas, May !


Durant l'extraction vers le quartier général établi par Maggie pour la mission de Progressido, Kate avait laissé partir Mayflower. Cette dernière l'avait embrassé pour la remercier et lui avait donné une adresse, sans doute la sienne. Batwoman en avait profité pour l'offrir à Barbara afin de la retrouver, le temps que Katherine se repose et guérisse de sa blessure par balle avant de la rejoindre au Texas à nouveau. Maggie n'était pas au courant de la fuite de Mayflower, la chef de la sécurité du commandant en chef. Si sa femme aurait été mise au courant de cette affaire, Mags auraient pourchassé May et l'auraient enfermé dans une prison. Malheureusement, ça n'aurait pas aidé la jeune adolescente qui méritait une seconde chance. C'était une brebis égarée dans un monde d'hommes cruel et raciste, lui ayant inculpé la mauvaise morale de ce monde. La méta-humaine devait jouer être aidé et accompagné par quelqu'un de bien pour lui apprendre le bien et le mal, lui donner une autre vision de la vie et du monde. Kathy s'en portait responsable et elle fera tout son possible pour l'aider, elle le lui avait promis. Il était hors de question de rompre cette promesse, peu importe les obstacles en face d'elle. Maggie ne sera pas contente, Kate était habituée que sa femme n'approuve pas toujours ses initiatives, mais elle devait s'y faire. Une famille, c'est bien, mais avoir une certaine indépendance à eux, pouvait rendre la vie plus simple.

La jeune rousse avait passé un marché avec Oracle, elle l'avait accepté en sachant très bien que sa femme n'aimerait pas du tout. Cependant, c'était pour la sécurité de Barbara et de sa famille ainsi que de son entourage. Caché des informations sur l'identité d'un membre de la bat-family était risqué et pire, si le Joker ou un autre détraqué tombait sur ce genre de document, c'était foutu d'avance. Du coup, Batwoman avait dû profiter d'une absence de sa femme pour voler les documents dans son appartement et son bureau, tandis qu'Oracle avait hacké l'ordinateur de Mags ainsi que celui des Outlaws par précaution. Par contre, Batwoman s'était assuré de garder le groupe secret en bloquant certains accès à Barbara. Kate n'était pas aussi doué que la Gordon, mais assez pour lui éviter d'en savoir trop. La jeune rousse s'était dirigé vers le quartier général de Babs, ce n'était pas l'appartement de Dick Grayson. La jeune femme avait utilisé le vieux cloché abandonné pour y installer le tout pour ne pas se faire remarquer. Passant dans un passage secret que Babs lui avait donné, elle arriva dans la salle des commandes. L'ex-Batgirl y était en train de chercher des informations. Batwoman déposa le tout sur un bureau avant de regarder Barbara.

« J'ai fais ce que tu m'as demandé, au risque que ma femme me tue ou me demande le divorce donc j'espère que ça vaut le coup. As-tu fais ce que je t'ai demandé ? » Demande Kate.

« Exactement, j'ai même enquêté sur elle, ça pourrait t'aider à la comprendre. Cependant, elle n'a pas eu une vie facile, je ne comprends pas pourquoi tu t'obstines à lui laisser une seconde chance. Elle a le profile typique de la criminelles raciste en puissance. » Soupira Barbara. « Pour ce qui est de ta femme, ne t'inquiète pas, je me suis débrouillé par faire en sorte que ça ne soit pas toi qui y volé tout ceci. Spoiler n'est certes qu'une débutante, mais elle est très douée pour donner de fausses pistes que seul Batman ou moi puissions comprendre. »

« Hum...Disons que cette fille me fait penser à quelqu'un que je n'ai pas pu sauver et de plus, je lui dois la vie. J'espère que ça va fonctionner, Maggie est brillante comme enquêteuse, mais elle a ses limites comme tout le monde. Bref, dis-moi tout sur May et où je peux la rencontrer. »

Donner une seconde chance à May, c'était tout de même un pari risquer en ayant une certaine responsabilité envers ce qui est arrivé à Progressido avant le débarquement des Outlaws. Barbara avait enquêté sur le passé de Mayflower, sans doute pour remercier Kate d'avoir obtenu tout ceci. D'après les premières analyses, May n'a pas eu une enfance tranquille et elle était la fille d'une psychopathe du nom de Rose Canton que Batwoman en avait déjà entendu parler. Il y avait tellement de sources d'inquiétudes vis-à-vis de sa future protégée, or ça n'allait pas la faire flancher si facilement. Certes, May ne semblait pas être un enfant de coeur selon les donnés que Barbara avait trouvés, mais elle allait tout de même l'aider. La jeune adolescente avait eu une super-vilaine psychopathe comme mère et l'ayant éduqué et de plus, le père était inconnu et sans doute tuer par sa femme. Une seconde, d'après les informations de Babs, Rose était aussi la mère de Jade et d'Obsidian, les gosses d'Alan Scott ? C'était tout de même fou maintenant qu'elle venait de le voir. Il y avait peut-être une chance que May puisse avoir une aide précieuse avec eux. Cependant, Batwoman devait tout de même éviter de brusquer les choses. À noter plus tard que Kathy allait devoir retrouver Jade et sa famille pour en discuter avec eux, peut-être qu'ils ne savent pas qu'ils ont une demi-soeur perdue.

Il y avait d'autres informations à prendre au sérieux pour le moment, le cas de sa famille, ça sera pour plus tard. N'empêche, la suite n'était pas du tout rose, rien qu'en écoutant Barbara et en regardant son écran, il semblerait que May a été portée disparue. Ce n'était pas officiel, car pour les gens, elle n'existait pas et du côté des criminels, c'était sans doute une lâche ayant laissé tomber son patron. D'après le piratage du téléphone de May Canton, elle avait envoyé un message qui voulait dire qu'elle voulait tout stopper et qui a suivi d'une conversation téléphonique de trente minutes environ. Sa carte bancaire avait été utilisé pour des lunettes et une chambre d'hôtel, de quoi se nourrir et de faire le plein, suite à cela, il n'y avait eu plus rien. Le passé de la métahumaine était triste à regarder, Oracle n'avait pas pu accéder à toutes les informations, mais assez pour en savoir un maximum. Son enfance avait été un carnage, est-ce que Bethy avait reçu la même enfance que May ? Kate n'en savait rien, mais au vu du comportement psychologique d'Alice, ça ne serait pas une surprise. Il y avait énormément d'information à propos de May, assez pour comprendre son passé et le fait qu'elle avait été porté disparue, sans doute kidnapper l'inconnu l'ayant parlé au téléphone. La rousse soupira et se sentait responsable de cela, elle n'aurait pas dû la laisser filer toute seule.

« Je vais aller au Texas pour enquêter et la retrouver. Si Maggie t'appelle pour quoi ce soit, dis-lui que je suis en mission par rapport à ma soeur, elle ne t'embêtera pas trop comme ça. J'ai assez d'information pour savoir où aller. »

« Pas de soucis, mais tu devrais demander de l'aide à quelqu'un, on ne sait jamais. Tu veux que j'appelle Spoiler ou Hawkfire ? »

« Non merci, je sais qui va venir avec moi. Si j'ai besoin de ton aide, je n'hésiterai pas à t'appeler. »

« Ça me va, je serais ici pendant un moment, j'ai beaucoup de boulot. Fais attention, Kate. » Ensuite, elle se mit à penser. *Elle me fait penser à Batman parfois*

Sortant de la tour de l'horloge, Katherine prit sa moto et partit vers le quartier général des Outlaws pour aller chercher Rae. Pourquoi elle ? Car cette fille avait du talent et elle avait un passé criminel qui pourrait l'aider à trouver des pistes à propos de tout cela. De plus, elle devait avoir un accès au donné de Progressido à propos du commanditaire de cette mission. May n'y avait pas été d'elle-même, quelqu'un lui avait dit de s'y rendre pour accomplir la sécurité des commandants. De plus, Razorsharp était doué en informatique, peut-être d'un niveau aussi élevé que Felicity et Oracle, mais c'était déjà mieux que le sien. De plus, Rae était l'unique personne étant au courant pour la jeune fille et du fait que Batwoman l'avait laissé partir de son plein gré. En espérant qu'elle n'ait rien dit aux autres sinon ça risquait de faire polémique au sein des Outlaws. Betty avait déjà eu une mission de toute façon, c'était de surveiller Jamie même si Kate lui a demandé de l'entraînement un peu au corps-à-corps. Maggie devait être très occupé avec son boulot, il y avait un tueur en série dans Gotham et elle était sur l'affaire, c'était bon signe pour partir bosser en dehors de Gotham. Arrivant dans le quartier général des Outlaws, la Kane savait très bien où était installée la chambre de la brune.

Marchant dans les couloirs du QG, c'était bien calme et il n'y avait pas beaucoup de personnes dans la base. Les autres membres devaient avoir affaire ailleurs et c'était mieux ainsi pour éviter d'avoir des questions sur ses intentions. Par contre, Batwoman savait très bien que Rae ne bougeait pas trop du bâtiment, elle profitait de la vie à sa manière. La rousse ne savait pas ce qui était le pacte entre Rae et Maggie, mais elle s'en moquait pour le moment. Entrant dans la chambre de Razorsharp sans faire trop de bruit, elle vit la brune dormir paisiblement. Malheureusement pour elle, Katherine allait devoir la réveiller et l'emmener avec elle jusqu'au Texas. La rousse secoua Rae sans chercher à se montrer trop gentille dans ses gestes, après tout, elle n'avait pas le temps de jouer à la bonne copine.

« Raelene "Rae" Sharp, il est temps de te lever ! Finis de dormir, il est temps d'aller au boulot ! J'ai besoin de tes services, jeune fille. » S'écria Kate. « Dépêche toi, on n'a pas le temps ! »

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 253
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Jeu 21 Juil 2016 - 16:32
C'était bien Batmeuf qui l'avait tirée si violemment de son sommeil ? Rae se frotta les yeux et eut la confirmation visuelle : Madame Batwoman Sawyer, en chair et en os.

Mais que faisait-elle ?

"Hummmmm...." marmonna Razor en se redressant. "J'imagine que ça doit être important pour que tu zappes de toquer à la porte".

Elle se leva, se gratta les fesses distraitement et observa la tronche que tirait Batwoman.

Ouch. Ça avait l'air important. Du coup...

"C'est pas pour un coup de main pour débloquer les niveaux cachés sur Candy Crush... et ça doit être encore moins légal que d'habitude, sinon c'est la Boss qui serait venue..."

Farfouillant dans son armoire, Rae commença à sortir un à un les vêtements qu'elle allait mettre. Elle ajouta, sa paire de pompes à la main :

"Si tu me racontais tout pendant que je m'habille on pourra décoller plus vite..."

*
*  *

Et pendant que Rae se douchait, s'habillait et avalait rapidement le petit café qu'elle venait de se faire réchauffer, Batwoman lui communiqua tout ce qu'elle savait sur Mayflower...

"OK" commenta sobrement une Rae devenue brusquement sérieuse. "J'en suis si tu me promets d'intercéder en ma faveur quand ta femme aura découvert le pot aux roses et qu'elle voudra me flinguer" ajouta-t-elle avec un léger sourire. Avant de conclure :

"Bon... On commence où ? Chez ce Forrest ? Au Motel où elle a été vue pour la dernière fois ? On prévient Jade ou Obsidian ? Ou t'as une autre idée ?"

Et Rae se disait qu'elle allait certainement, d'ici peu de temps, regretter amèrement de s'être encore - une fois de plus - laissée entraîner dans pareille galère... mais que ne ferait-elle pas pour une coéquipière ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Lun 25 Juil 2016 - 13:53
Briefing
On n'a pas le temps de plaisanter


Après son départ de la planque secrète d'Oracle alias Barbara Gordon, Batwoman se dirigea vers la planque des Outlaws après avoir eu des informations sur Mayflower. Il y avait plus de mal que du bon, c'était assez alarmant, mais Kate n'allait pas l'abandonner si aisément. Cette fille avait besoin d'aide, elle devait être ramenée sur le droit chemin de manière pacifiste. La rousse pourrait se croire comme une Amazone allait sauver l'une de ses soeurs, Diana aurait pu être contente. Or, la justicière ne pouvait pas le faire toute seule. En effet, Kathy avait besoin d'aide et cette aide sera tout simplement Razorsharp. La brune restait souvent dans la base principale du groupe, elle était nourri et logé par Maggie. Du coup, la Kane espérait la retrouver là-bas, en espérant ne croiser personne du groupe et surtout pas sa femme. En arrivant sur les lieux, Batwoman avait utilisé ses techniques d'infiltration silencieuse pour ne pas se faire repérer. Arrivant dans la chambre de Rae, elle pouvait la voir dormir et malheureusement pour la jeune femme, il était l'heure de se réveiller.

Il était temps de se réveiller, Batwoman la secoua assez brutalement comme le faisait un instructeur militaire lorsqu'il réveilla un retardataire. Kate appréciait Rae même si elle ne lui inspirait pas trop confiance, mais il y avait qu'elle qui pouvait l'aider à retrouver Mayflower. Jade et Obsidian ? La rousse ne les connaissait pas vraiment, mais ça ne serait que tarder après avoir récupéré May. Voilà que Razorsharp se mit à se réveiller doucement, elle ne devait pas s'attendre à ce que Katherine vienne la voir. Malheureusement pour elle, il fallait toujours se tenir prêt en cas d'urgence surtout lorsqu'on était un membre des Outlaws. Ayez, la voilà en train de penser comme Maggie et c'était mauvais signe. Raelene espéra que c'était important pour la réveiller si durement, or la justicière n'avait pas besoin d'émettre une parole pour le faire comprendre que c'était le cas. Rien que la fermeté sur son visage signifiait que c'était le cas, Batwoman agissait comme Batman, peut-être que c'était dans le sang. Bruce Wayne et Kate Kane n'étaient pas cousins pour rien, ils se ressemblaient sur certains points. Cette femme semblait toujours en train de plaisanter, mais sur un point elle avait raison. La mission sera moins légale ou plutôt personnelle pour que Mags ne soient pas au courant.

« Tu as vu juste, or on n'a pas le temps de traîner ici. Je ne veux pas que Maggie déboule ici et nous surprenne dans cette chambre. Elle est du genre à tirer des conclusions hâtives et je ne souhaite pas lui faire part de ma venue dans ce lieu. »

Rae suggéra à la rousse de tout lui raconter pendant qu'elle allait se changer, ainsi elles ne perdront pas de temps pour partir. Batwoman n'était pas gêné par la nudité de la brune, au contraire, elle avait déjà vu pas mal de femme sans vêtement dans sa vie. Du coup, Kate se mit à parler du fait qu'elle avait pu obtenir des informations sur Mayflower, son passé et tout ce qui s'ensuivit. Ce n'était pas très agréable à entendre, elle ressemblait au profil type d'une criminelle qui pourrait un jour être une menace pour beaucoup d'innocents. Cependant pour la rousse, l'adolescente a reçu une éducation non catholique et mauvaise, elle méritait d'avoir une seconde chance et d'être aidé pour avoir une meilleure vision du monde. De plus, Batwoman se porterait responsable de May jusqu'à temps qu'elle aille mieux et qu'elle puisse retrouver sa famille si bien sûr, Jade et Obsidian veulent bien d'elle parmi eux. Une famille comme la leur, ça pourrait sans doute l'aider à se sentir mieux et aimer. Batwoman raconta l'enfance difficile et inhumaine de Mayflower, une mère psychopathe, secte bizarre alors qu'elle n'était qu'une gosse.

Kate parlait même d'une possibilité que Rae se soit fait kidnapper par quelqu'un, sans doute celui qui l'avait envoyé là-bas. Au final, personne ne savait si May était directement liée à Progressido ou si elle avait été envoyé là-bas par quelqu'un d'autre. Cela allait être une chose que Batwoman allait découvrir en compagnie de sa partenaire, elle devait sauver la petite. Du coup, la Kane expliqua à propos de la carte, du téléphone et des lieux qu'elle devait aller où elle y vivait. Il y avait beaucoup de boulot. En temps normal, Kate aurait pris Hawkfire avec elle pour l'aider, mais Betty devait garder Jamie pour éviter qu'elle joue à l'apprentie justicière dans Gotham. En tout cas, l'affaire de Mayflower était très sérieuse et qui ne fallait pas prendre à la légère. Rae semblait comprendre l'importance de tout cela et de l'intérêt que Kate avait pour lui venir en aide. Après tout, May avait très bien aidé Katherine durant sa dernière mission avec les Outlaws, elle lui devait la vie. Par contre, elle aimerait bien que Kate la couvre pour éviter de se faire tuer par Maggie.

« Promis, mais t'en fais pas, Maggie sera très occupé par moi pour t'attaquer. » Dit-elle avec le sourire.

Là, Rae posa des questions intéressantes à propos du commencement de la mission. Kate n'en savait pas trop à propos de cela, mais le mieux, c'était d'aller voir l'endroit où elle a été vu pour la dernière fois. Prévenir Jade et Obsidian n'était pas nécessaire, ils ne comprendront pas la situation ni même le cas de Mayflower. La rousse lui répondit tout simplement.

« On va aller au Motel, ça sera déjà un bon début, si on ne trouve rien là-bas, on se rendra chez ce Forrest. Ne perdons pas de temps, empruntons l'un des véhicules volant de la base, on ira plus vite. »

Batwoman quitta la chambre en demandant à Rae de la suivre, il était temps d'y aller une bonne fois pour toute. De toute façon, il n'y avait plus rien à dire de spécial par rapport à la mission. Sur le chemin, Katherine entendit des bruits de pas et ce n'était pas bon signe. Maggie ne devait pas être à Gotham à l'heure actuelle, mais au pire, ça pouvait être quelqu'un d'autre et une excuse bidon pouvait être facilement trouver. La rousse fait signe à Rae de continuer de marcher, il n'y avait rien à craindre. Soudain, une silhouette se faisait apercevoir, vu la taille, c'était un enfant, mais que fait une gosse dans ces lieux ? Et zut, Betty n'était pas capable de la surveiller correctement à présent ? Jamie était là et surprise de trouver Kate en compagnie de Rae. Hawkfire était juste derrière elle, Jamie était imprudente et stupide de ramener Betty dans la base des Outlaws même si c'était la cousine adorée de Kate. Un soupire se faisait entendre.

« Que faites-vous là ? »

« Je pourrais dire la même chose de toi, m'man ! »

« Je suis désolé, cousine, mais elle a profité que j'aille aux toilettes pour s'enfuir. »

« Ouais enfin peu importe où tu vas comme ça sans rien nous dire, je te suivrai ! Que tu sois contente ou pas, maman ! Sinon je balance tout à maman Maggie ! »

« J'ai horreur de ce chantage, Maggie va me tuer, mais on n'a pas le temps. Betty garde un oeil sur elle. Je ferai un autre briefing dans l'avion. Magnez-vous. » Dit-elle en soupirant en sachant que là, Maggie va vraiment la tuer.

Kate n'avait pas non plus laissé le choix à Rae pour connaître son opinion à propos des deux filles à embarquer avec eux. Betty n'était pas trop à surveiller, elle avait été entraîné dans la même enseigne que Batwoman et elle était forte pour son âge, sans doute la future Batwoman si un malheur devait arriver à Kate. Par contre, Jamie était un vrai problème, elle n'était pas une pure combattante comme les trois femmes et elle allait être un fardeau plus qu'autre chose. Cependant, Kate lui avait promis de l'entraîner et d'en faire une sorte de Robin, donc autant commencer pour lui montrer la dureté de la vie d'un justicier. L'avion était là, une sorte de jet extraterrestre avec une technique que Rae et Kate avaient dû apprendre pour le piloter. Kate regarde Rae pour lui adresser la parole en premier après être monté à l'intérieur.

« Rae, tu prends les commandes de l'appareil, direction Texas. Je vais discuter avec les deux filles pour leur briefé la mission même si ça ne me plait pas du tout qu'elles soient là. Je te fais confiance pour la suite. Je reviens au plus vite pour qu'on discute. »

Kate va à l'arrière de l'engin et explique la suite de ce qui allait se passer, ainsi que de sa mission avec Rae. Or, elle ne parlait pas du tout des Outlaws à Betty, car c'était secret et qu'elle n'avait plus à mettre les pieds ici à l'avenir. Kate donna même un costume à Jamie, personne ne devait reconnaître la fille du commissaire de Gotham. Après avoir parlé avec les deux filles et leur demandait de rester sagement assise, Kathy retourna à l'avant pour être en compagnie de Rae.

« Désolé pour tout ça, je n'avais pas prévu qu'elles viennent nous déranger. J'aurais une conversation sérieuse avec elles après avoir sauvé Mayflower. Sinon, as-tu quelque chose à dire à propos du tout ça ? Ne te retiens pas, je suis ouverte à toute idée ou critique. »

[Hrp : Si la venue de Betty et Jamie te gêne, n'hésite pas à me le dire par Mp]

Betty Kane - Hawkfire:
 

Jamie Sawyer - Mockingbird:
 

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 253
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Ven 29 Juil 2016 - 10:37
Batmeuf semblait peu commode, à la réflexion. Si Rae s'était toujours demandée qui commandait chez les Sawyer - Kane, elle avait dorénavant sa réponse !

Installée aux commandes de l'appareil (qu'elles avaient volé), Rae tentait de se concentrer sur leur plan de vol (et d'oublier que la propre fille mineure de la Boss se trouvait à l'arrière de l'appareil), tout en priant pour que le signal prioritaire que le jet émettait (enjoignant aux autres appareils de se détourner de leur route pour les laisser passer) n'encourage pas quelqu'un, quelque part (à Washington ?) à décrocher son téléphone et à appeler Maggie...

... auquel cas, Rae se voyait déjà en pyjama orange, de retour au bagne, avec Batwoman en co-détenue.

Quand cette dernière revint au poste de pilotage, Rae l'observa du coin de l’œil et lui dit simplement :

"C'est ta mission, c'est toi qui gère. Quant au reste... Je préconise qu'on ne débarque pas en avion et en costumes sur le parking du motel..."

*
*  *

Le reste du vol fut sans histoire et, conformément au plan de Rae, l'appareil fut planqué en rase campagne, à un endroit où il n'y avait pas un chat... Rae activa la fonction "camouflage" de l'engin volant et - à la manière d'un caméléon - la carrosserie du jet prit la couleur de son environnement.

Tant que personne ne s'approchait trop de l'engin, ce dernier resterait invisible.

D'ailleurs Rae n'avait pas tant peur de se le faire voler (il était inviolable) ou dégrader (il était solide) que de se le faire repérer par un bouseux qui jugerait certainement très malin d'en aviser les autorités militaires - pensant avoir trouver un OVNI - et dans ce cas là...

... Rae et Kate iraient casser des cailloux, en pyjama orange, au Bagne le plus proche de chez elles.

Heureusement pour elles (et pour la fille et la cousine de Kate), l'appareil ne s'était pas posé trop loin du motel. A pieds, elles en auraient pour une demi-heure de marche. Un peu moins, si quelqu'un acceptait de les prendre en stop dès qu'elles auraient atteint la grande route...

Rae prit son sac à dos (qui contenait son costume, ainsi que du matériel informatique et des vêtements chauds, et lança à ses complices :

"Il fait 40°C dehors ! Bienvenue au Texas ! Amies de l'aventure, l'aventure nous appelle !"

*
*  *

Coup de bol pour les filles, le camionneur (un authentique texan avec une grosse barbe, un gros ventre, un gros stetson et une grosse cravate texane) qui les laissa monter dans sa cabine n'était ni un détraqué, ni un dingue de la gâchette, ni un gros raciste, ni un pervers, ni même un républicain...

... elles purent donc s'éviter 30 minutes de marche sous un soleil caniculaire sans avoir les désagréments habituels du stop (musique pourrie, conducteur ivre, chants religieux, tentative de viol)...

... car le chauffeur accepta de les déposer devant le Motel où Mayflower (du moins sa carte bleue) avait réservé une chambre.

Rae fit signe au camionneur qu'il pouvait tracer sa route et se dirigea vers l'accueil du Motel, non sans avoir fait remarquer à Kate que la voiture garée à côté de l'entrée était celle qu'avait piqué Mayflower.

Poussant la porte d'entrée du Motel, Rae et les filles se retrouvèrent dans un hall miteux, avec un distributeur de boissons cassé, des vieilles revues abîmées sur une petite table, des chaises de jardin en guise de fauteuils dans le coin-loisir, une moquette gondolée et un petit comptoir derrière lequel devait se trouver habituellement le réceptionniste. Sur ce comptoir, il y avait le registre des clients. Derrière la banque d'accueil, il y avait divers papiers (sales) et des écrans-vidéos éteints.

Lisant à l'envers, Rae et Kate s'aperçurent que May Canton avait pris la chambre 65, située au premier étage.

"J'arrive ! J'arrive !" lança la voix pâteuse d'un type qui devait certainement déjà avoir commencé à boire (et il n'était que dix heures du matin).

Débarquant de la porte qui donnait sur les toilettes, vêtu d'un vieux short sale, d'une chemise à fleurs (sale), de tongs (qui faisaient voir ses vilains orteils poilus et sales) et d'une casquette (ridicule), l'homme à l'haleine chargée et qui sentait le tabac froid fit un essai de sourire aux filles.


"C'est y pourquoi ?" ajouta-t-il tout en reluquant les cuisses de Kate & Rae et en se passant la langue sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Lun 1 Aoû 2016 - 18:54
Le Texas !
On va rencontrer des Cow-Boy !


Dans l'avion, Kate avait récupéré Rae pour venir avec elle à la recherche de Mayflower et la ramener à Gotham. Cependant, à peine débuter que les choses se corsaient déjà dans cette quête que Batwoman était déjà pris dans un problème. Sur le chemin pour aller voler un avion des Outlaws, Kathy avait eu affaire à Jamie et Betty. En effet, Betty devait surveiller ou plutôt jouer à la nounou avec sa nièce durant l'absence de Maggie et d'elle. Malheureusement, la gamine était plutôt hyperactive et difficile de la maintenir au calme pendant plusieurs heures devant la télévision et des popcorns. Sur le coup, la rousse n'avait pas trop le choix que de les embarquer dans ses problèmes sinon Jams allait tout faire saboter en balançant tout à sa mère. Quelle peste cette enfant, mais bon, Kathy n'était pas mieux à son âge surtout après la mort de sa mère et de Beth. Du coup, Kate les avait placé à l'arrière de l'avion extraterrestre qui avait les mêmes capacités que celui de la JLA ou de Wonder Woman. Quand on avait l'argent, on pouvait tout avoir surtout avec la famille Kane et Wayne.

Kate en avait profité pour donner un costume à Jamie, de sa taille et ce n'était qu'un prototype pour plus tard. En effet, Batwoman avait promis à sa fille de l'entraîner et de lui apprendre à être une justicière. Cependant, la rousse aurait préféré le faire dans d'autres circonstances que cela, mais la vie était imprévisible ainsi que le destin. Ça fera une bonne expérience à Jamie de participer à cette mission, elle apprendra au côté de Batwoman, Rae et Hawkfire tout en restant en arrière, ça va de soi. La jeune adolescente allait voir ce qui se passait vraiment sur le terrain et à quel point, la vie d'un justicier n'était pas facile. Évidemment, elle avait vu un avant-goût à l'église de Gotham, mais là, Kate savait que cela allait être différent de la dernière fois. Elle avait eu la chance de ne pas affronter Scandal Savage et la Banshee, la preuve, Rae avait été vaincu et elle avait dû user de bluff pour survivre. Après avoir expliqué le tout aux deux filles, Kate était revenu voir la brune qui pilotait l'engin et lui parlait. Razorsharp ne voulait pas avoir son mot à dire, c'était selon elle, la mission de Kate et c'était donc à elle de gérer. La brune ajouta qu'elle n'allait pas atterrir sur le motel, ce qui était logique.

« Je comprends, je te fais confiance après tout, c'est toi qui pilote. Je ne vais pas toujours te donner des ordres, je sais que tu es capable de prendre de bonnes décisions par toi-même. »

Le vol s'était bien passé, il n'y avait pas eu de soucis ni même une tentative de communication de la part de Maggie. Pour le moment, Kate n'avait pas à s'en faire, sa femme devait être trop occupé à régler certains problèmes pour avoir remarqué le vol d'un avion dans la base. Katherine en avait aussi profité pour discuter un peu avec Jamie et Betty du cas de Mayflower, sans parler de Progressido ni même des Outlaws, car la blonde ne devait rien savoir. Batwoman avait même donné des instructions à Jamie afin qu'elle ne fasse pas n'importe quoi ni qu'elle se mette en danger inutilement. En gros, elle devait se tenir à carreau et suivre les ordres de sa belle-mère ainsi que celui des deux adultes. La Kane était retourné voir la pilote pour réfléchir sur diverses choses à propos de May et de sa disparition mystérieuse, mais surtout bizarre. Arrivant au Texas, Rae se mit en mode camouflage afin que personne ne les voit atterrir ou les voit tout court. Tout semblait bien se dérouler pour l'instant, aucun méchant, aucun signe des forces de l'ordre, du FBI ou du Suicid Squad bref personne dans les horizons. Katherine demanda à tout le monde de descendre de l'appareil spatiale afin de commencer à marcher.

Le Texas, il faisait très chaud et il fallait vite se mettre à l'ombre et la rousse disait surtout ça pour Jamie et les autres. Après tout, Kate avait déjà vécu dans des conditions extrêmes en Afrique ou dans un pays froid, du coup, la température ne la gênait guère malgré son costume. En temps que militaire, elle devait s'adapter à n'importe quel milieu hostile et tout le monde devait en faire de même pour être fort mentalement. En tout cas, Razorsharp semblait très motivé et elle le disait haut et fort. La rousse afficha un léger sourire en la regardant.

« C'est bien que tu sois motivé, mais je me demande combien de temps, tu vas tenir sous cette chaleur. » Dit-elle avant de se tourner sur Jamie et Betty. « Jamie, si tu as trop chaud, n'hésite pas à te changer avant de te changer, il y a un costume plus léger pour toi. Pareil pour toi, Betty. Je ne voudrai pas que vous me faîtes un malaise. »

« Hum...Je vais éviter de faire la forte tête pour une fois et je vais me changer rapidement. »

« Ça ira pour moi, oncle Jacob m'a habitué aussi à cette forte température et je suis une experte en lance-flamme donc je sais m'y adapter. »

« Bien, attendons Jamie. » Elle se plaça à côté de Rae. « J'espère qu'on aura quelqu'un de sympa pour nous prendre en stop. »

***
Après s'être changé, Jamie avait mis une jupe à la place du pantalon pour ne pas crever de chaud rapidement. Le groupe de femmes se dirigea vers la grande route et par chance, elles ont pu avoir un chauffeur. Ce dernier n'avait pas trop fait attention aux costumes de la plupart d'elles, mais dans un sens, c'était mieux ainsi. Le plus important était de rejoindre le motel et de commencer les investigations sur les lieux afin de trouver des indices. Kate espérait que May avait laissé de quoi la trouver ou certaines choses qui leur seront utiles pour leur enquête. En même temps, Batwoman espéra de tout son être que la jeune adolescente aux cheveux argentés n'était pas mort et qu'elle puisse avoir une chance de vivre heureuse en étant loin du mal. Trente minutes de marche d'éviter, la rousse ne faisait pas trop attention au chauffeur alors que Jamie et Betty semblaient papoter tranquillement avec lui. Ce qui intéressait la justicière, c'était d'arrivée le plus rapidement possible au motel et de trouver des indices sur la disparition de sa jeune amie.

Le camionneur les déposa en face du motel, il était plutôt sympa et Rae lui avait signe qu'il pouvait partir. La Kane regardait autour d'elle pour voir si la voiture était toujours et c'était le cas, la brune le lui fit remarquer de nouveau. Jamie était resté derrière les deux Outlaws en compagnie de sa tante préférée, les deux nouvelles allaient devoir rester attentives et sérieuses à présent. Kate n'allait pas accepter les débordements ni même les caprices de tout le monde. La gamine n'aimait pas rester en arrière à ne rien faire, kathy ne la connaissait que trop pour le savoir. Cependant, la petite brunette allait devoir obéir et attendre un ordre de la part de sa belle-mère ou de Rae. Le quatuor féminin entra alors dans le hall d'entrée qui semblait bien miteux et rien n'en semblait en bon état dans ce bâtiment digne d'un film d'horreur. Devant le comptoir, Kate aidait de Raelene lisait des papiers avec des inscriptions jusqu'à remarquer que leur cible était bel et bien venu dans ces lieux. May Canton, chambre 65 et c'était au premier étage. Un homme s'écria qu'il allait arriver et après deux minutes d'attente, le voilà et ça ne semblait pas être un gentleman. Un gros pervers qui n'avait pas hésité à mater les cuisses des deux femmes et se lécher les babines. Il n'avait pas intérêt à voir touché à May sinon il allait souffrir.

« On recherche cette femme qui est porté disparu et on sait qu'elle est venue dans votre motel. » Dit-elle en montrant une photo de May à l'homme. « Donnez nous les clefs de sa chambre, c'est important ! Et dites-nous tout ce que vous savez sur ses faits et gestes quand elle était ici ! »

Batwoman ne semblait pas rigoler et ça se voyait sur son visage qui était similaire à celui de Batman, très sérieux et déterminé. La rousse se montrait intimidante quand elle le voulait et là, elle ne plaisantait pas du tout. Betty regarda Jamie et il était hors de question que la gamine voit sa belle-mère se montrait violente devant ses yeux. Hawkfire savait à quel point Kate pouvait être intransigeante lorsqu'elle devait retrouver quelqu'un. La blonde avait une idée pour occuper Jamie.

« Batwoman, moi et Mockingbird, on va inspecter la voiture de May. »

Sans les regarder et tout en fixant froidement l'homme, Kate répondit à sa cousine. « Très bien Hawkfire, n'hésitez pas à venir nous voir quand vous aurez trouver quelque chose. En attendant, je m'occupe de cet homme avec Razorsharp. »

Jamie et Betty partirent vers le véhicule qu'avait volé May pour le fouiller en espérant trouver des indices. De plus, Betty servait de mentor à la jeune fille pour lui expliquer pas mal de chose et savoir utiliser les bons gadgets. Dans le motel, Kate et Rae espéraient obtenir des réponses sinon ce type allait passer un sale quart d'heure.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 253
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Mar 9 Aoû 2016 - 9:05
Tandis que Jamie & Betty filaient examiner la voiture de May, Rae & Batwoman s'occupaient de l'agent d'accueil... Ce dernier les considéra avec circonspection - notamment en raison du costume de Kate - puis saisit la photographie de May avec ses doigts sales et l'examina de très près en plissant les yeux...

"J'me souviens de c'joli brin d'fifille. L'était arrivée tout'seule et l'est partie sans dire un mot... L'a même abandonné sa voiture sur l'parking"

Il se retourna et attrapa la clé de la 65 sur le tableau situé derrière lui.

"Vous savez mes jolies, l'secret d'mon métier c'est d'pas poser d'questions. L'vieux Toots - c'est moi - il en a vu des histoires et il pourrait vous en raconter, eh oui !"

Toots leur sourit lubriquement et ajouta :

"Si vous voulez, je pourrais vous en raconter dans ma chambre avec une bouteille d'whisky et un peu d'musique douce... Si ça vous dit, hum ?"

Rae lança un regard noir à l'homme puis attrapa la clé. Elles n'étaient pas - après tout - venues ici pour s'encanailler avec le premier dégueulasse venu. Rae était peut-être célibataire et en manque d'affection mais pas à ce point...

Toots ajouta, imperturbable :

"Allez faire votre petit tour et n'hésitez pas à vous servir un p'tit que'qu'chose à boire si vous avez soif !"

... dans la chambre 65, tout était sale et défait. D'ailleurs le registre indiquait que la chambre n'avait pas été relouée depuis le passage éclair de May. C'était d'ailleurs la seule chambre à ne jamais avoir été relouée depuis le départ de May.

Batwoman trouva quelques affaires appartenant à cette dernière : une trousse de toilette dans la salle de bains (qui ne lui apprit rien), un magazine pour adolescente posé - ouvert - sur le lit, un stylo également posé - décapuchonné - sur le lit, les bottes du costume de May sous le lit, un téléphone cassé non loin d'une carte SIM qui avait été cassée en plusieurs morceaux (la rendant définitivement inexploitable)...

En examinant de plus près le magazine, Kate put s'apercevoir que le stylo n'avait pas été utilisé pour faire les mots croisés. May avait griffonné une date (qui était le lendemain de la fouille de la chambre par Kate et Rae) et une sorte d'adresse... "Big Bend - 20km N.E. El Paso, Tx". Il était également marqué "R84".

La page où était marqué tout ça était légèrement gondolée... Comme si un liquide clair (pas du café, du jus d'orange ou du sang) était tombé dessus... De l'eau ? Des larmes ?

Le contenu du mini-bar, quant à lui, était surprenant : des mignonnettes d'alcool et des bouteilles de soda qui dégageaient toutes une drôle d'odeur une fois débouchées... De la drogue ?

Jamie et Betty revinrent, quant à elles, avec le contenu de la boite à gants : une carte routière, une paire de lunettes de soleil et le portefeuille de May...

... dedans, pas grand chose : de l'argent essentiellement, une vieille photographie de Rose Canton et d'un homme que Kate fut incapable d'identifier et le brouillon d'une lettre :

"Je ne veux plus faire ce que je fais. Je ne veux plus. Un ange m'a ouvert les yeux & c'est mal ce que l'on fait. Très mal et les Pères Pélerins ne seraient pas fiers de nous. Les autres ne sont pas comme tu les décrits : quand on les frappe ils crient, quand on les maltraite ils pleurent. Ils ont des âmes et ce sont des créatures de Dieu. Pardon, je sais que sans toi je serai rien et que je serai certainement déjà morte. Oncle Forrest s'est occupé de moi et je compte lui dire merci pour ça (mais pas pour les coups et le reste) et prendre mes affaires et m'en aller à tout jamais. Peut-être qu'on se reverra - j'aimerai bien - mais je ne t'aiderai plus JAMAIS. Je veux maintenant agir conformément à ce qui est juste. Je..."

Rae lança, tout en examinant la salle de bains, à Batwoman :

"Vu la chaleur, tu crois que je peux prendre une douche ? Ou le vieux Toots va râler car on lui bouffe son eau..."

La brunette s'était interrompue brusquement.

"En fait je vais pas prendre de douche. Et je te déconseille d'y aller. Ou d'aller aux toilettes. Ou... Il y a la lentille d'une caméra. Pas de micro mais une caméra"

Furieuse, Rae sortit de la cabine de douche et examina avec attention la pièce... Elle trouva pas moins de 3 caméras dans la chambre (une au plafond, une dans le mur qui fait face au lit et une dans la commode) auxquelles il fallait rajouter celle de la salle de bains et celle des toilettes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Dim 14 Aoû 2016 - 17:04
Enquête
Avons-nous loupé quelque chose ?


Batwoman et son équipe étaient arrivés dans le motel où May a été vu pour la dernière fois. Un chauffeur typiquement Texans les avait déposé devant le lieu, elles avaient eu de la chance en espérant ne pas trop attirer l'attention. Le véhicule de la Canton était sur le parking, mais Kathy ira le fouiller plus tard ou quelqu'un d'autre le fera à sa place. Pour le moment, Rae et elle allaient poser quelques questions à celui qui tenait ce bâtiment si pauvre et sale, franchement, rien d'envieux et de désirable pour s'arrêter. Celui qui tenait le motel devrait engager du personnel pour nettoyer tout ceci afin d'attirer un peu plus de clientèles moins désespérées. May avait dû s'arrêter ici pour une seule nuit, mais d'après ce que Barbara avait pu trouver, il y avait eu quelque chose d'étrange. L'homme qui les accueillit n'était pas vraiment des plus aimables ni même fiable, cela allait être un peu difficile d'obtenir des réponses de sa part. Heureusement, Kate et Rae ainsi que Betty étaient des championnes pour dénicher des informations par l'intimidation, le bluff ou par la force. Or, la Red Knight n'était pas d'humeur à perdre son temps avec ce pervers, une vie était peut-être en danger et elle devait la sauver rapidement avant que ça ne soit trop tard.

Betty avait eu l'idée d'emmener Jamie avec elle pour laisser Kate et Rae s'occupait du gérant du motel, elles trouveront peut-être un indice là-bas. Batwoman accepta alors leur requête d'aller enquête dans le véhicule, au moins, ça les occupera un petit moment. Kate en avait profité pour poser des questions à l'individu en lui montrant une photo de May. Il était temps pour la femme d'obtenir des informations sur la jeune adolescente. Elle avait à peu après le même âge que Betty ou elle semblait un peu plus jeune, mais ce n'était pas ça le plus important. En effet, la jeune Canton était beaucoup trop jeune pour fuir toute sa vie des gens menaçant sa vie ou de mourir si jeune. L'individu regarda attentivement la photo voir un peu trop prêt, ce qui dérangea un peu la rousse. Cependant, il répondit tout de même aux demandes de la justicière. May était arrivée seule et elle est partie sans dire un mot, mais toujours seul enfin du motel, mais à l'extérieur, il y avait dû se passer autre chose. Pour que la fille ait abandonné son véhicule, c'est qu'elle avait dû voir quelque chose de menaçant. Et le voilà en train de raconter une anecdote sur son métier, chose que Kathy et Raelene s'en moquaient royalement même de sa proposition d'aller dans sa chambre. Un regard noir et de même pour Rea, elles n'étaient pas là pour passer du bon temps avec ce paysan.

Avant de partir vers la chambre soixante-cinq dont Rae avait récupéré les clés, Toot conseilla aux femmes de ne pas hésiter à se servir si elles avaient soif. La rousse sentit quelque chose d'étrange dans sa façon de le dire, le ton n'était pas celui d'une personne honnête. De toute façon, Jamie avait de quoi boire dans son sac pour le groupe, cela n'allait pas être utile de se servir dans ce motel minable. Entrant dans la chambre où était logée May, la vue n'était pas agréable à voir, sale et bordélique. Comment avait-elle fait pour rester ici pendant une nuit ? Kate était une militaire et durant son entraînement de deux ans dans le monde, elle n'avait vu une chambre pareil depuis l'Afrique Central. Selon le registre, May Canton avait été la seule à avoir utilisé cette chambre jusqu'à leur arrivée sur les lieux. Cela allait faciliter leur enquête pour trouver des indices sur elle, en espérant trouver quelque chose. Les deux femmes se mirent alors à fouiller la chambre en quête d'indice potable. Cependant, Batwoman trouva quelques affaires de sa protégée et elle semblait être partie dans l'empressement au point d'oublier des affaires. La rouquine avait trouvé une trousse de bain, un magazine d'adolescent qui était ouvert sur le lit, un stylo décapuchonné à côté du magazine, les bottes du costume de May et d'un téléphone cassé en plus d'une carte SIMS inexploitable. Au final, elle n'avait rien trouvé d'intéressant et cela la frustrait légèrement en ayant aucun indice sur le coup.

La rousse examina tout de même le magazine, au cas où, May aurait noté quelque chose pouvant tout de même l'aider à la retrouver. En tournant bien les pages, Kate remarqua sur l'une d'elles que May n'avait pas utilisé son stylo pour les jeux à l'intérieur, mais pour y noter quelque chose d'intéressant. Une sorte de localisation de sa prochaine destination pour demain ? La rousse ne connaissait pas trop l'adresse ni ce qui ça voulait dire, cependant, elle remarqua qu'il y avait un liquide clair comme s'il y avait eu de l'eau dessus. Des larmes ? Peut-être que May allait regretter ce qu'elle allait faire. Kate continua tout de même d'enquêter en attendant le retour Betty et de Jamie pendant que Rae examina les petites pièces. Le contenu du bar n'était pas si sympathique qu'il y en avait l'air, le type à l'accueil n'était pas clair avec elles et Kate l'avait pressenti. Soudain, les deux justicières reviennent vers eux pour leur parler de la voiture. Les deux filles avaient trouvé des lunettes de soleil, une carte routière et un portefeuille. Il n'y avait pas grand-chose à l'intérieur, de l'argent, une photo de May avec un homme dont Kate n'arrivait pas à identifier. Lorsqu'elle crut n'avoir rien trouvé, la rousse remarqua un brouillon d'une lettre et se mit à la lire.

May avait changé, elle voulait devenir quelqu'un de meilleur et Kate allait l'aider. Rae s'adressa à Kate depuis la salle de bain. Malgré tout, la brune garda son humour durant cette enquête, mais Batwoman restait sérieux comme pouvait l'être Batman. Ses émotions ne devaient pas prendre le dessus, cela lui évitera de faire de mauvais choix et de faire bêtement des erreurs de débutant. Soudain, Razorsharp s'interrompit dans sa blague, ce qui surpris la justicière qui savait que Rae avait peut-être trouvé quelque chose d'intéressant. Betty et Jamie étaient encore dans la chambre en train de passer derrière Kate pour voir si cette dernière n'avait rien oublié. Selon sa coéquipière Outlaws, il y avait des caméras un peu partout dans la chambre et dans la salle de bain. Ce gros pervers mater ses clientes et parmi eux, il y avait eu May, c'était pour ça qu'il avait parler d'une anecdote de son boulot. Kate arracha la page où il y avait les notes de May et les confia à Rae.

« Rae et Jamie, vous vous rendez aux vaisseaux pour venir nous chercher ici, Rae une fois là-bas, renseigne toi sur cette adresse et faisons en sorte d'y arriver avant qui ne soit trop tard. Je m'en contre-fiche si Maggie ou Washington remarque l'engin volant, on n'a pas de temps à perdre. May est en danger. Jamie, sois obéissante envers Rae si elle te demande quelque chose tant que c'est raisonnable. » Ensuite, elle regarde Betty pour lui donner sa mission aussi. « Hawfire, fais cracher le morceau à l'autre pervers en bas à propos des caméras, il faut que je les vois et vite ! »

« Et toi Batwoman, tu vas faire quoi en attendant ? »

« J'ai un coup de fil à passer, je te rejoindrai après auprès de la salle de vidéosurveillance. »

Jamie regarda Rae. « Allons-y, Razorsharp ! Ne perdons pas de temps, il y a du chemin à faire et en espérant que tu sais où tu as garé le vaisseau. »

Jamie et Betty étaient descendu, Jamie allait attendre Rae dehors à l'ombre tandis que Betty avait déjà commencé à faire parler le type. Pas de bol pour lui, Hawfire avait été entraîné par le colonel et son black ops, c'est-à-dire, les meilleurs des meilleurs parmi les unités spéciales de l'armée de terre américaine. Betty connaissait beaucoup de techniques pour faire rapidement cracher le morceau à des morveux comme ce Toots. Katherine posa sa main sur l'épaule droite de Rae.

« Désolée de te demander de faire tout ceci, mais à la fin de cette opération, je pourrais faire quelque chose pour toi si tu veux, tu n'auras qu'à me le demander. Merci pour ton aide. » Dit-elle avec un léger sourire avant de la laisser partir.

Après qu'elle se retrouve finalement seule dans la chambre, Batwoman prit un communicateur et se mit à appeler Renée Montoya alias The Question II. La rousse avait besoin de renseignement et bien sûr, Maggie ne sera pas ravie si elle savait que sa femme était toujours en contact avec l'une de ses ex-petite amie. C'était toujours le bon numéro de téléphone, Renée était à l'autre bout du fil et elle était très douée pour enquêter sur de mystérieuse organisation comme l'intergang par exemple.

« Renée, j'ai besoin de tes services encore une fois, j'espère que ça ne te dérange pas. »

« Ta femme est intéressée par un plan à trois ou c'est pour autre chose Kate ? Je plaisante, de quoi as-tu besoin, car honnêtement, il y a intérêt que ça vaut le coup cette fois-ci et non que tu me parles de tes soucis avec x affaires. »

« Justement, c'est un soucis avec l'une de mes affaires, mais j'ai besoin que tu enquêtes sur une personne pour moi, en particulier, sur son passé et l'organisation avec qui elle travaille. »

« Hum...Bon, j'ai des contacts un peu partout, je veux bien t'aider cette fois-ci, mais en retour, tu m'invites à boire à Metropolis pour qu'on discute de quelque chose que je dois partager avec toi. »

« D'accord, ça me convient. Son nom est May Canton, c'est la fille de Thorn alias Rose Canton. Oracle n'a pas pu tout trouver sur elle, il y a des trous dans son passé et elle bosse pour une organisation qui m'est inconnu. Tu penses y arriver ? »

« Je vois, ça ne sera pas une mince affaire, je vais contacter Oracle et je te tiendrai au courant de l'avancement de mon enquête. Fais attention à toi Kate. »

Un sourire s'afficha sur le visage de Kate après avoir raccroché le téléphone, elle pouvait toujours compter sur Renée. Malgré leur séparation qui s'était un peu mal fini, elles avaient pu se réconcilier et devenir bonnes amies. Batwoman rangea son moyen de communication dans l'une des poches de sa ceinture, il était temps de voir ce que ça donnait avec Betty. La rousse descendit vers le hall d'entrée, c'était vide, en espérant que sa cousine a pu faire parler l'autre pervers. La justicière se dirigea vers eux pour savoir où ça en était dans tout ceci. Il leur restait encore quelques minutes avant l'arrivée de Rae et Jamie avec le vaisseau, ça leur laissait de la marge.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 253
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Mar 23 Aoû 2016 - 16:26
"Pas de souci, je file récupérer le vaisseau !" répliqua Rae, sans demander son reste. Il était évident que sa coéquipière ne plaisantait pas et qu'il était inutile de discuter ses ordres. D'ailleurs, c'était la chose logique à faire : récupérer leur mode de transport, faire chauffer les moteurs et se rendre au rendez-vous griffonné sur le magazine...

... d'autant plus que cette affaire puait de plus en plus : à moins de considérer que May avait voulu se rendre en chaussettes jusqu'à son domicile plutôt que de partir bottée, au volant d'une voiture, la jeune fille avait été enlevée. Par Toots ? Par R84 ? Par le destinataire de son dernier SMS ? Par celui à qui était destinée la lettre ?

Rae n'en savait rien mais elle savait que la vérité ne viendrait pas toquer à la porte de la chambre d'hôtel. Elle embarqua la gamine de Maggie (qui allait certainement lui faire connaître une fin horrible et terrifiante si Jamie revenait ne serait-ce qu'avec un bleu...). Et fila. Elle avait de la route à faire, vraisemblablement à pieds sauf si un gentil automobiliste les prenait en stop, et en plus une adresse à localiser...

*
* *

Au Motel et tandis que Batwoman conversait à Montoya, Hawkfire trouva les "mots" justes pour aider Toots à cracher le morceau...

... d'ailleurs l'homme était décevant : une simple brûlure indienne sur son avant-bras et un regard méchant et glacial suffirent à le transformer en un bavard impénitent.

Grosso modo, c'était pour des raisons de sécurité qu'il avait piégé mis des caméras dans cette chambre, pour pouvoir s'assurer qu'il n'arrivait rien à ces locataires...

Quand Betty mentionna le fait que cette chambre était invariablement louée à de jeunes femmes, Toots bafouilla et se retrancha derrière l'existence d'une sacrée coïncidence.

Quand il lui fut rappelé qu'il y avait une caméra dans la douche et les toilettes, Toots devint écarlate, bafouilla un peu plus mais finit par mentionner le fait que beaucoup de gens trouvaient la mort dans leur salle de bains ou leurs WC...

Quand il fut fait mention des breuvages drogués, Toots ne répondit rien et fila récupérer les bandes vidéos correspondant au passage de May dans la chambre.

Elles étaient rangées dans une grande pièce où il y avait beaucoup d'autres bandes, portant toutes un prénom féminin ou une description... D'ailleurs, Batwoman ne put s'empêcher de remarquer que Toots avait même trouvé le temps d'écrire sur une étiquette "Brunette grognon & Belle rouquine costumée".

Visiblement, il avait voulu ajouter une nouvelle K7 vidéo à sa collection !

*
* *

Le visionnage des images permis de voir que May était arrivée dans la chambre, s'était installée sur son lit son téléphone entre les mains, visiblement préoccupée. Avait finalement envoyé un SMS. Quelques minutes plus tard, elle était en grande conversation téléphonique. C'était agité. Par moments, elle pleurait et elle faisait de grands gestes. Visiblement, elle criait aussi. Dommage qu'il n'y avait pas de son sur les bandes. A un moment de la conversation, elle griffonna une adresse sur le magazine.

Au bout de 30 minutes, May raccrocha brutalement puis s'allongea sur le lit et entreprit de feuilleter le magazine, l'air visiblement satisfaite d'elle-même... Les bandes suivantes ne présentèrent guère d'intérêt : May a lu, est allée aux toilettes, a pris une douche et finalement est allée dormir...

... jusqu'à environ 6 heures du matin où (mais c'était difficile à distinguer compte tenu de l'obscurité de la pièce) la porte fut crochetée (Toots assura à Batwoman qu'il cuvait son vin à ce moment là et qu'il ne se souvenait de rien ! Chose qui était largement crédible vu le bonhomme...) et trois silhouettes pénétrèrent dans la chambre. Deux d'entre elles se ruèrent sur May et utilisèrent un mouchoir - surement imbibé de chloroforme - pour l'endormir, tandis que le dernier regardait ce qui devait être le téléphone de May. Il sembla le manipuler tandis que ses deux acolytes emmenaient hors de sa chambre une May inconsciente puis (vraisemblablement) en cassa la carte SIM...

... et c'était à peu près tout !

*
* *

Il était évident que le sort de Toots le dégueulasse relevait de la justice. Et vu le contenu de sa pièce secrète (les K7 vidéos) un séjour derrière les barreaux était plus que probable pour lui... Betty suggéra de reprendre une séance de tabassage en règle si Toots ne transmettait pas une confession circonstanciée à la Police locale, ce qu'il fit. Les vidéos furent également embarquées par les héroïnes pour pouvoir être remises le moment venu à la justice.

*
* *

Montoya communiqua à Batwoman quelques informations sensibles qu'elle avait pu collecter sur May...

... ce n'était guère plus que ce qu'avait pu trouver Oracle, mais c'était une bonne piste !

Oracle avait trouvé le compte en banque de May sur lequel était versé chaque mois de l'argent en provenance d'un compte libellé "R84". Ce compte était ouvert dans un paradis bancaire, interdisant toute possibilité d'identifier rapidement son propriétaire. Néanmoins, Montoya se souvint d'un projet gouvernemental intitulé REX 1984...

Il s'agissait en fait d'un projet qui, sous certaines conditions (et notamment en cas d'attaques terroristes d'envergure sur le territoire américain), autorisait le transfert de la totalité des pouvoirs aux autorités militaires, ainsi que la mise en détention dans des camps de prisonniers situés sur le territoire américain de tout élément déclaré comme subversif.

Ce projet top-secret était actuellement sous l'égide d'un homme politique d'extrême droite, Monsieur B. Eric Blairman, chargé par le Département d'Etat de réactualiser ce protocole mais qui possèdait aussi divers intérêts financiers dans des fabriques d'armes.

Bref, ça ne sentait pas réellement bon ni pour May, ni pour qui que ce soit à vrai dire !

*
* *

Quand Rae revint avec le vaisseau (et Jaime, qui s'était tenue à peu près tranquille), elle prétendit tout de go savoir où elles devaient aller. Ce n'était pas si loin que ça mais ça risquait d'être sacrément dangereux.

"Il faut qu'on plonge dans la gueule du mal" lança-t-elle, un brin mystérieuse, alors que Betty et Batwoman montaient dans l'appareil.

*
* *

En faisant mention de REX 1984 à Rae, Batwoman éveilla de mauvais souvenirs chez la jeune femme : son mec avait piqué des données informatiques relatives à REX 1984, il y avait de ça quelques mois et avait été tué pour ça... C'était dire si la situation était explosive !

De ce qu'en savait Rae, Blairman avait bossé sur REX 1984 de manière à élargir la notion d'éléments subversifs (en y incluant tout membre et leader d'un certain nombre d'organisations radicales ou non, pacifistes ou non, ... Les critères d'inclusion permettant de détenir jusqu'à 5 millions d'américains ! Sans compter, la mise en détention de TOUS les étrangers présents sur le sol américain) et sur un dispositif technique permettant de pirater tout signal (radio, télévisuel, internet) pour y intégrer des données subliminales : le tout pour conditionner la population américaine à signaler tout élément subversif (gauchiste, religieux, syndicaliste...) auprès des autorités de police et pour lui apprendre à respecter les "vraies" valeurs chères à Blairman.

D'ailleurs pour Rae, Blairman travaillait surtout pour créer les conditions permettant de déclencher l'application immédiate de REX 1984 sur le territoire. Heureusement, son ami Channelman avait réussi à détruire à Gotham de la technologie appartenant à Blairman (en l'espèce une antenne expérimentale)...

*
* *

La gueule du mal, c'était en fait le désert de Chihuaha et plus précisément le parc de Big Bend, situé non loin de la ville texane d'El Paso.

Ce parc accueillait sur demande, de temps en temps, des festivals ou des conventions dans sa partie la plus désertique.

Tel était le cas du Camp d'été de l'Alliance Raciste qui s'ouvrait aujourd'hui pour l'assemblée annuelle de cette fédération regroupant divers groupuscules, mouvements et associations unies par une même passion : la haine de l'autre.

Ainsi, le désert texan s'était retrouvé investi par des tentes et des chapiteaux, abritant une colonie d'environ un millier de personnes, issues de toute une nébuleuse de mouvements plus ou moins radicaux et plus ou moins du mauvais côté de la loi, pour 3 jours de conférences, débats, assemblées générales, concerts et jeux en tout genre.

Le campement s'était organisé autour de son centre : un grand chapiteau (à la manière d'un cirque) permettait de regrouper l'ensemble des participants pour l'assemblée générale. Tout autour, il y avait de plus petits chapiteaux servant à accueillir les différentes conférences et ateliers mais aussi la cuisine, les salles de convivialité, l'infirmerie et plusieurs réfectoires.

Enfin, le cercle le plus éloigné du chapiteau central était constitué de tentes plus ou moins grandes abritant les dortoirs (de 2 à une cinquantaine de personnes) ainsi que la tente des organisateurs, servant de passage obligé à qui voudrait pénétrer dans le campement. En effet, du grillage de 2 mètres de haut avait été installé en toute hâte, tout autour du camp, le temps de la durée de la convention, preuve s'il en était besoin des grandes capacités des organisateurs de l'événement.

Pour garantir la sécurité de la convention, des gardes armés (avec stetson et cravate texane) de carabines et de colts à poudre arpentaient en permanence les ruelles créées par l'installation des tentes et chapiteaux.

La presse et les officiels n'avaient pas été conviés et étaient clairement considérés comme persona non grata.

La police n'était pas non plus la bienvenue, comme les héros costumés.

Et pourtant c'était là que devaient se rendre les héroïnes, parce que c'était là que vraisemblablement May Canton devait se trouver...

*
* *

De ce qu'elles savaient, Batwoman & Rae étaient susceptibles de rencontrer des membres :

- du Ku Klux Klan : les cagoules pointues du Klan croyaient en la suprématie de la "race" blanche sur toutes les autres, souhaitaient réduire en esclavage les personnes de couleur, étaient le plus souvent homophobes et antisémites et n'écartaient pas l'action violente, notamment les lynchages, les violences physiques ou les menaces en tout genre

- du Parti Nazi Américain : néo-nazis nostalgiques d'un IIIème Reich qu'ils n'avaient pas connu, leur haine s'exprimait essentiellement à l'encontre des juifs et des tziganes mais touchait également les homosexuels et plus généralement les peuples "non aryens". Ils avaient la violence chevillée au corps et revendiquaient l'extermination pure et simple de leurs adversaires. Ils n'excluaient pas la possibilité de prendre un jour le pouvoir par la force

- des Valkyries de R'lyeh, des jeunes femmes adeptes de la magie noire et de la nécromancie, sur lesquelles on ne savait pas grand chose, juste qu'elles partageaient une admiration sans faille pour Adolf Hitler et les nazis. Elles aspiraient à la destruction du monde et de l'humanité toute entière, sous le joug des Grands Anciens, des divinités malfaisantes ! Leur arme était la magie, la violence directe ne semblant pas - a priori - faire partie de leurs méthodes...

- "d'Amérique d'abord !" : mouvements de jeunes gens friqués et désœuvrés qui souhaitaient "purger" l'Amérique de la prétendue gangrène qui la rongeaient... Ainsi pour les membres de ce mouvement, il convenait en premier lieu de se débarrasser des étrangers, mais également des aliénés et des SDF... Ils avaient pu s'illustrer en faisant de véritable chasse aux clochards et n'écartaient pas la possibilité de commettre des violences sur autrui. Leur particularité étant qu'ils avaient des noirs dans leur mouvement...

... et puis, en marge de ces "grands" mouvements, il y avait aussi des groupuscules ou de simples particuliers, représentant individuellement et en groupe toutes les nuances du racisme et de la xénophobie.

Ce camp d'été était très clairement un conservatoire de la haine. De toutes les haines.

Arrivées devant l'entrée du festival, les héroïnes se retrouvèrent devant l'un des organisateurs qui leur demanda simplement :

"Qui êtes-vous ? Que venez-vous faire ici ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Ven 26 Aoû 2016 - 16:25
Ligne droite !
Mode Splinter Cell


Kate avait fini de discuter avec Renée au téléphone, la rousse n'avait pas pensé à faire appel à son ex-petite amie. Cependant, Batwoman n'avait pas trop le choix que de la faire, car c'était la seule personne pouvant l'aider actuellement. Montoya avait bossé et enquêté sur le dossier de l'intergang, elle avait déjà dû entendre parler d'organisation secrète. En attendant, la rousse n'avait pas trop le choix que de patienter pour une réponse de sa part à propos de sa requête. Tout le monde semblait avoir suivi ses ordres et pour une fois, Jamie n'avait pas soufflé et elle semblait très motivée par tout ceci. La femme était fière d'avoir une fille si obéissante et déterminée alors que cette mission pouvait être très dangereuse si ça touchait à un gros morceau dans le monde des malfrats. En attendant l'arrivée de Rae et de sa fille, Katherine partit rejoindre sa cousine pour savoir ce que ça pouvait dire avec ce Toots. Cet abruti leur cachait quelque chose et il allait très vite cracher le morceau enfin il avait intérêt de l'avoir fait contre Betty, car contre Kate, ça n'aurait pas été la même chanson. Or, la rouquine connaissait très bien Hawkfire et elle n'était pas tendre si ce dernier semblait coriace ou elle savait se montrer intelligente face à un type voulant jouer l'intello de service. De toute façon, elle devait vite obtenir des réponses avant l'arrivée des deux filles avec l'avion extraterrestre.

Kate rejoignit Betty qui était en compagnie de Toots, il fallait voir s'il avait craché le morceau grâce à l'aide de Hawkfire. Selon sa cousine, Toots aurait piégé la chambre de caméra pour des questions de sécurité afin de s'assurer de la sécurité de ses clients. Cependant, la fameuse pièce n'était louée qu'à de jolies filles et ce dernier semblait dire que ce n'était que des coïncidences et évidemment tout comme Bette, Kate n'y croyait pas vraiment à cette histoire de coïncidence. Pour ce qui était de la drogue dans les boissons, il n'y avait pas besoin d'en savoir plus au vu du silence qu'il avait émis quand Betty le lui avait demandé. L'homme avait une grande pièce où il y avait pas mal de cassettes et une étiquette semblait distraire la rousse en lisant : Brunette grognon & Belle rouquine costumée. L'homme croyait qu'il y allait avoir quelque chose entre Rae et Kate, bonne blague même si la brune était pas mal dans son genre. Or, il était inutile de perdre du temps avec ces conneries et Batwoman demanda de visionner les K7 avec May dessus.

Le visionnage fut intéressant, l'hypothèse que May a été kidnappé s'avérer être bonne. Cependant, ce n'était pas plaisant à voir et la pauvre fille ne s'attendait pas à ce qu'on la retrouve. Chaque geste, chaque aspect facial, chaque déplacement et autres faits et gestes de May, Kate n'en perdirent pas une miette. Mayflower voulait en finir avec cette vie de criminelle et elle voulait vivre normalement tout en aidant son prochain. Cependant, elle avait fait l'erreur de contacter son patron sans avoir personne pour la protéger. Elle a été kidnappé tôt dans la matinée, endormie et emmené en dehors du motel sans que Toots puisse s'apercevoir de quoi ce soi. En parlant de lui, l'homme n'avait rien fait, il était en train er son vin à ce moment-là. Pour le coup, la rousse le croyait à coup sûr et elle pouvait voir qu'ils avaient dû y aller à plusieurs pour s'occuper de son cas. Et c'était tout ce qu'il y avait à voir. À présent, Betty menaça Toots à une nouvelle séance de tabassage en règle pour que ce dernier se livre à la justice pour les caméras perverses et la drogue dans les boissons. Ce dernier se rendit et il allait se vendre à la justice locale pour ses crimes. Kathy demanda à sa cousine de prendre les K7 pendants qu'elle répondit à son coup de téléphone venant de Renée.

Selon les informations de Renée, Kate et sa clique s'étaient fourré dans une affaire des plus compliqués. Le patron de May semblait être quelqu'un de très important et de dangereux ayant plusieurs contacts vicieux. Sur ce coup-là, il allait falloir être prudent et discret pour leur survie, surtout celle de May. Barbara Gordon allait être très utile pour cacher May et de pirater le gouvernement à propos de l'identité de May. Malheureusement, l'approcher d'Obsidian et de Jade sera très compliqué même en leur expliquant la situation. Pour le moment, Kate allait devoir se concentrer pour la récupérer et la suite se fera au feeling comme d'habitude. L'avion arriva au niveau du motel, Betty et Kate montèrent dans l'avion, mais bien sûr, Rae leur faisait un commentaire des plus mystérieux.

« Hum...Prenons le risque de s'y plonger alors ! »

Durant le trajet, Kate partagea les informations reçues à Rae et apparemment, ça éveillait de mauvais souvenirs à la brune. Selon les dires de Razorsharp, ce REX 1984 était vraiment quelque chose de trop gros et de pervers pour ce qu'il était capable de faire. Il fallait le détruire ou l'envoyer à la JLA ou à Oracle pour qu'elle en termine une bonne fois pour toutes. Cependant, Kate avait l'idée de transmettre ce programme au président des USA pour mettre fin aux agissements de Blairman, car son programme devait être illégal et une abomination pour la charte universelle américaine. Une mission secondaire pour Rae, c'était de s'occuper de dénicher ce programme s'il se trouvait là où elles devaient aller. Kate informa Jamie qu'elle allait devoir rester dans l'avion et de la surveiller. Il était hors de question que la petite sawyer aille dans la gueule du mal, c'était trop risqué et elle n'était pas assez expérimentée pour y aller. Évidemment, Jamie n'était pas contente, mais elle avala sa fierté pour réaliser les enjeux de cette mission et de l'inquiétude de Kate vis-à-vis d'elle en plus de son amour.

Dans les cockpits avec les deux filles tandis que Jamie jouait sur son portable, Rae expliqua la situation. L'endroit s'appelait la gueule du mal, c'était un désert de Chihuaha, un nom vraiment stupide, mais soit, il se situait non loin d'une ville texane d'El Paso. C'était le parc de Big Bend dont Razorsharp leur parlait exactement, Kate était déjà tombé sur ce nom en enquêtant sur la Religion du crime, mais elle n'a jamais su trouver l'endroit exact. Un endroit où toute la haine était ressemblé, racisme, homophobe et encore d'autre chose. Le Ku Klux Klan, les valkyries de R'lyeh ou encore le groupe de jeunes riches : "d'Amérique d'abord !". Bref, cela allait être fun comme partit de recherche pour trouver May et combattre beaucoup de ses fascistes n'allait pas être simple. Aucun policier dans les alentours, pas de héros ni même de renfort quelconque en cas de gros problème à part Jamie et les armes de l'avion en cas de soucis majeurs. Elles étaient arrivées, l'avion était caché, Jamie dans les cockpits après de longues explications de la part de Rae sur l'utilisation des armes et de le faire décoller etc. Cela n'allait pas l'aider à savoir piloter l'engin, mais elles croisaient les doigts quand même. Arrivant devant l'entrée du festival, l'un des organisateurs leur demandait qui elles étaient et ce qu'elles voulaient. La rousse n'était pas d'humeur à parler, elle assomma ce dernier et le cacha loin des yeux.

Batwoman se tourna vers eux pour donner leur ordre de mission et les objectifs.

« Notre mission la plus importante est de retrouver May, vous savez à quoi elle ressemble et je n'ai guère envie de la retrouver morte. Hawkfire, tu vas vers l'Est et essayes de la trouver. Rae, tu auras deux missions, la première reste la même que nous, c'est-à-dire, retrouver Mayflower. La seconde est de mettre la main sur ce REX 1984 si tu peux le trouver, on l'enverra à Oracle qui sera très difficile à tracer par les hommes de Blairman. Ta zone de recherche sera vers l'Ouest. Moi, j'irai au Nord, j'essayerai de désactiver tous leurs moyens de communication et de paralyser leur moyen de transport tout en cherchant May. En cas de soucis, n'hésitez pas à utiliser vos oreillettes pour communiquer. Soyez discrète et invisible, évitons de nous faire repérer, compris ? Go ! »

Betty partit vers l'Est en se plongeant dans l'obscurité tout comme faisait Kate de son côté. La mission n'allait pas être simple, il y a eu des hommes armés dans le parc et le but était de ne pas se faire repérer. Blairman devait être là aussi, mais aucune idée, si elle aura le temps de s'occuper de son cas pour que May ne soit plus en danger. Pour le moment, la priorité était de trouver May, en trouvant des indices et des informations en torturant certaines personnes si possible. Les ombres allaient être alliés si elles souhaitaient réussir tout ceci sans trop de sang versé.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 253
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Mar 30 Aoû 2016 - 10:01
Rae dissimula dans les fourrés le type que Batwoman venait de dégommer d'un coup de poing... Y avait pas à dire ! Fallait pas chauffer la rouquine !

Elle opina du chef quand Batwoman annonça les missions de chacune. Il était logique que les traces informatiques (ou non) du programme REX 1984 relève de ses prérogatives. D'une part, elle avait un compte à régler avec Blairman, de l'autre elle était la seule suffisamment calée pour détruire l'installation électronique si nécessaire.

La brunette partit donc vers l'Est, tentant dans la mesure du possible de se dissimuler du regard des autres participants... Au pire, elle avait toujours son identité foireuse de "Sorcière de Bavière" qui pourrait lui servir...

*
*  *

Batwoman, en progressant vers le centre du campement, ne remarqua aucun moyen de communication à paralyser ou à neutraliser. La zone était hors réseau téléphonique. Et tout cela ressemblait plus à une gigantesque colonie de vacances ou à un camp scout qu'à autre chose...

Elle remarqua juste la présence de quelques gardes armés (mais on était au Texas !) de pétoires de chasse et qui avait également des talkie-walkies.

Mais s'il s'agissait de professionnels de la haine, ils ne l'étaient certainement pas de la sécurité ! Batwoman put donc arriver devant le chapiteau central, sans trop de difficultés !

*
*  *

Il se tenait à l'intérieur de celui-ci une assemblée générale et les gradins du chapiteau était pleins à craquer de détraqués en tout genre : des cagoules pointues du Ku Klux Klan, des uniformes nazis, quelques jeunes femmes en mantes qui n'auraient pas fait tâche dans un livre de Tolkien !

Un type à la tribune parlait. Un jeune type qui avait un micro.

"Amérique über alles mes amis ! L'Amérique au dessus de tout dans le monde ! Une Amérique grande et belle et forte et purgée de tout élément d'extranéité ! Une Amérique telle que nous la rêvons toutes et tous !  Eh bien ! C'est à cette Amérique que travaille également M. Eric Blairman à qui je suis heureux de céder la parole..."


"Je vous remercie, Bob. Chers Amis, Chers Concitoyens. C'est une nouvelle ère qui s'offre à nous ! Une ère dans laquelle nous n'aurons plus à nous préoccuper de la couleur de peau de nos voisins car nos voisins ne pourront plus qu'être des américains authentiques ! Un monde dans lequel la criminalité n'existera plus car tous les criminels auront été emmenés... ailleurs ! Un monde dans lequel la pensée sera unique et droite, un monde sans gauchistes, un monde délivré des étudiants contestataires, bref... Un monde tel que nous l'attendons et le réclamons depuis des années !"

Tonnerre d'applaudissements.

Quoiqu'il en fut, après ce long préambule, Blairman commença à aborder le fond du sujet : il parla en termes cachés de REX 1984, que la version révisée serait bientôt soumise au Département d'Etat, qu'un certain nombre d'hommes à lui y sont infiltrés et s'assureront que les modifications nécessaires soient prises en compte, etc...

Au-delà de ces détails techniques, un truc glaça le sang de Batwoman :

"Mes amis ! Comme les Nazis, nous allons devoir forcer notre destin et mentir au Peuple Américain. Ce mensonge sera nécessaire pour faire taire toute contestation. Nous ne pouvons nous permettre d'attendre qu'une attaque terroriste rende nécessaire REX 1984, il est de notre devoir de le déclencher nous-mêmes !"

*
*  *

En faisant son petit tour, Rae avait pu trouver ce qu'elle cherchait. Une petite tente était lourdement gardée. Deux hommes en armes se tenaient devant celle-ci et les calibres qu'ils portaient ne pouvaient être qualifiées de pétoires à moineaux ! Il s'agissait de fusils mitrailleurs, comme ceux qu'utilisent les soldats.

Qu'est ce que dans ce campement pourrait mériter un tel dispositif de sécurité ? Certainement pas le garde-manger !

Persuadée d'avoir retrouvé Mayflower, Rae jugea néanmoins préférable de ne pas intervenir seule et alla chercher du renfort...

*
*  *

Elle trouva Betty, la première, qui avait enregistré sur dictaphone une conversation entre différents organisateurs au sujet d'une "attaque sur Ivy Town" qui - semble-t-il - les avaient totalement dépassés...

Puis les deux femmes rejoignirent Batwoman. Rae cracha par terre en voyant Blairman à la tribune, le rendant responsable de la mort de Hackrat, mais se ressaisit immédiatement : ce type était intouchable (pour le moment) et il y avait plus malin que de se battre contre 1.000 fanatiques réunis en assemblée générale.

Elle attira à l'écart Betty et Kate et leur dit :

"Bon, les gogols sont à leur espèce d'assemblée là... C'est pour ça que le campement est relativement désert. Il y a une tente..."

Elle leur montra où.

"Une tente où, je pense, Mayflower est retenue prisonnière. Elle est lourdement gardée par deux types avec des fusils mitrailleurs. Il y a aussi des filles en tenue de moine, capuche rabattue sur la tête, qui rentrent et sortent de temps à autre..."

Et d'ailleurs, il y en avait justement deux qui étaient en train de s'éloigner de la tente dont elle venait de sortir. Tapie dans l'ombre, Batwoman put entendre l'une d'elle dire à sa camarade :

"Sœur Fiona, je crois que notre prisonnière ne se rend pas compte de la chance qu'elle a ! Son sacrifice demeurera dans les livres d'histoire !"

L'autre répliqua, amusée :

"Oui, Sœur Judith, elle demeurera "Celle dont l'acte barbare aura rendu nécessaire la suspension des droits et libertés fondamentales à tout jamais" et qui aura permis la prise du pouvoir par des groupements comme le notre !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Mar 30 Aoû 2016 - 18:51
Sauvons May !
Pas de temps à perdre !


Après que Batwoman ait assommé l'un des organisateurs, Rae a été caché le corps de ce dernier afin de ne pas se faire repérer. La rousse donna ses ordres aux deux filles, il fallait faire vite, car Kate avait un mauvais pressentiment vis-à-vis de Mayflower. Cependant, le parc semblait bien grand et sans doute protéger par des gardes. Cela allait être compliqué d'y pénétrer et d'agir comme bon leur semblait, mais avec de la discrétion et jouant avec les ombres, il y avait moyen de se déplacer sans se faire voir. Katherine était entraînée pour agir furtivement, Bette également et sans doute Rae aussi. Le but n'était pas de se faire voir, cela éviterait de mettre May en danger ainsi qu'elles. Jamie était resté dans l'avion pour être en sécurité, la rouquine n'avait pas trop à s'inquiéter pour sa fille. Après avoir donné ses ordres et les objectifs des filles, elles se séparaient rapidement sans dire un mot à propos de tout ce qu'avait dit Kate. Rae était parti vers l'Est, Betty vers l'Ouest et Kathy était en direction du Nord. Batwoman espérait que tout allait bien se passer de leur côté ainsi que du sien et retrouver Mayflower à temps. La rousse lui avait promis de ne jamais l'abandonner, c'est ce qu'elle fera et elle tenait à ses promesses.

Batwoman était à présente seule en ayant été séparé de son groupe volontairement, elle se mit à enquêter sur le terrain en allant vers le nord du parc. La rousse ne remarqua rien en terme de système de communication qu'elle pourrait neutraliser ou paralyser. C'était bien sa veine, du coup, elle devait se concentrer sur autre chose et cela n'allait pas être facile. Cet endroit ressemblait vraiment à un parc de ce qui avait des plus normaux à vue d'oeil. Cependant, la rouquine n'avait jamais vu de garde bien armé se promener dans ces lieux touristiques. Évidemment, c'était le Texas donc ça ne devait pas être surprenant. Or, Kate n'était pas stupide et elle savait très bien que ce n'était pas un endroit comme un autre. Ses types semblaient être bien équipé, des pétoires de chasse et aussi des talkies-walkies. Dans un parc, la sécurité cachée au moins leur arme pour ne pas faire peur aux gosses ni aux parents. Silencieuse et discrète, elle se faufila d'endroit à endroit jusqu'à arrivée devant le chapiteau central. Il y avait du bruit, il devait avoir un rassemblement et la justicière allait y jeter un coup d'oeil tout en enregistrant le tout.

Apparemment, tout le monde était présent, nazi, raciste, femme chelou se prenant pour des valkyries ou des amazones, bref le gros coup du moment. Un petit discours pour ensuite passer au principal concerné, c'est-à-dire, Blairman qui allait entrer en scène. Batwoman resta silencieuse, enregistrement toujours activé, elle observa et écouta chaque mot. Alors c'était lui Blairman, sérieusement, il avait vraiment la tête d'un futur Adolf Hitler ainsi que son discours. Jacob, le père de Kate, se battait pour servir son pays et derrière tout ça, il y avait un type qui trahissait son père en convoquant des personnes haineuses et racistes jusqu'à la moelle. Hors de question qu'il y a un nouvelle Reich en ce monde et surtout pas aux USA. Ce type serait capable de commettre un attentat pour utiliser le REX 1984 et accuser des personnes voire une communauté n'ayant rien fait de mal. Il y avait de quoi faire glacer le sang à n'importe qui avec ce genre de discours. Un sale type, il ne méritait pas de rester en liberté pour tout ce qui venait de dire ni même ses amis. Apparemment, Rae et Betty étaient venues la chercher et la brune se retenait d'aller mettre une mandale à Blairman, ce qui était compréhensible.

Dans un coin un peu éloigné et sûr, Rae commença à leur expliquer la situation. Il était clair que le fait qu'ils étaient à leur assemblée pouvait donner un grand avantage aux filles pour récupérer May. De plus, la brune semblait avoir trouvé où était détenue la jeune fille et c'était bon signe. Suivant la brune, cette dernière montra la tente où était censée être la prisonnière. Cependant, la tente en question était lourdement armé pour y entrer aisément. De plus, il y avait des soeurs qui entraient et sortaient de temps à autre, elles devaient rendre visite à May pour lui faire changer d'avis avec leur douce parole mensongère. En parlant d'elles, il y en avait deux qui venaient de sortir et le trio de justicière pouvait les entendre en restant caché tapis dans l'obscurité de la nuit. Leur propos venait de mettre Kate encore plus en colère, ses poings se serraient de plus en plus. Or, elle devait se calmer et rester lucide pour ne pas faire d'erreur. Il fallait les laisser partir pour le moment, elles ne les avaient pas encore repéré, c'était bon signe.

« Je vais neutraliser les armes des gardes avec mon brouilleur, un petit cadeau de Batman. Dès que ça sera fait, vous deux, vous les neutralisez et pendant ce temps, j'irai chercher May. Sécurisez les zones en attendant que nous sortions de la tente. Normalement, j'en aurais pas pour longtemps. »

Kate se déplaça alors furtivement vers la tente, elle plaça le brouilleur en ayant la forme d'une balle à leurs pieds et d'un coup, ils ne pouvaient plus utiliser leurs armes. Des étincelles assez faibles se faisaient apercevoir à ce moment sur les lourdes armes, c'était le signal pour attaquer. Pendant que Rae et Betty neutralisaient les gardes, Batwoman entra alors dans la tente et aperçut May qui semblait être dans un triste état. La rousse observa autour d'elle avant de s'approcher de son amie et de tenter de la libérer.

« May, c'est moi, Batwoman. Je vais te sortir d'ici, on n'a pas beaucoup de temps avant que les femmes moines ne reviennent pour toi. Je t'ai dis que je ne t'abandonnerai pas et ta vraie famille a besoin d'apprendre ton existence. » Dit-elle en lui caressant les cheveux. « Tu te sens assez forte pour partir ? Es-tu capable de marcher ? »

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 253
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Ven 9 Sep 2016 - 18:38
Les gardes réagirent quasi-instantanément quand le brouilleur glissa à leurs pieds... Ils mirent leurs armes à l'épaule et posèrent un genou à terre, se mettant en position de tir !

Il était évident qu'il s'agissait de professionnels, eux, pour le coup.

Ils voulurent faire feu quand Batwoman arriva dans leur champ de vision mais eurent une cruelle déconvenue : le dispositif les empêchait de faire usage de leurs armes ! Aussi Kate put rentrer dans la tente sans aucune difficulté.

Betty et Rae, bien qu'emboîtant le pas à la rousse, durent jouer des coudes et en découdre avec les deux gardes. Ceux-ci s'étaient déjà redressés, avaient jeté leur fusil au sol et brandissait maintenant chacun un couteau militaire.

Sauf qu'en matière de couteaux, ils étaient particulièrement mal tombés...

Betty n'eut pas vraiment de difficulté à mettre à profit sa connaissance du Jiu Jitsu pour désarmer son adversaire dont elle s'assura la docilité par un coup de pied bien ciblé sur le nerf radial droit... Il survivrait, cela ne faisait aucun doute mais aucune force ne pourrait faire en sorte de lui permettre de tenir le moindre objet dans les prochaines heures....

Quant à Rae... La brunette avait peut-être un peu trop de colère retenue à évacuer ou entendait faire de l'humour... Mais quand le garde à la formation para-militaire voulut lui coller son petit couteau dans la gueule, elle transforma ses avant-bras en deux lames organiques qui n'avaient jamais été aussi longues !

L'homme eut un mouvement de recul et ne parut pas réellement rassuré quant à la suite des événements... La main tremblait et le couteau se faisait plus hésitant. Un coup asséné sur la tempe du type avec le plat de sa lame organique par Rae l'envoya au dodo... rejoignant en cela son acolyte, déjà assommé par Betty.

*
*  *

A l'intérieur de la tente, May faisait peur à voir... Elle était livide et allongée sur un lit de camp. Batwoman se rendit compte, en outre, qu'elle avait un cathéter souple installé dans le bras et qu'on lui avait fait visiblement plusieurs injections à l'aide de ce dispositif médical...

D'ailleurs la tente puait le désinfectant et le produit médical.

Mais ce que Batwoman ne remarqua pas, visiblement trop contente d'avoir retrouvé son amie, c'était ses yeux rouges et fixes, comme si May était droguée...

... elle avait également des écouteurs dans les oreilles. Si Batwoman en rapprochait un de son oreille, elle entendrait ce qui était diffusé directement dans le crâne de la jeune fille. C'était la voix de Blairman qui disait :

"L'Amérique doit être détruite, ma fille. Il faut tuer le maximum de gens au nom du marxisme-léninisme. En menaçant d'en tuer encore plus si les frontières des USA ne sont pas immédiatement ouvertes à tous les étrangers. Il faut tuer le maximum de gens dans un supermarché en utilisant tes pouvoirs végétaux. Ma fille, je t'ordonne de tuer le maximum de gens dans un musée et de détruire un symbole de l'Amérique, comme la déclaration d'indépendance. Il faut tuer des gens en masse à Philadelphie et dans une explosion végétale anéantir la Cloche de la Liberté. Il faut faire pousser des lianes géantes tout autour de la Statue de la Liberté et la faire s'effondrer dans l'Océan. Il faut..."

Blairman avait soumis Mayflower à un véritable lavage de cerveau !


Soudainement, comme possédée, Mayflower se redressa et repoussa son amie. Elle lança d'une voix dépourvue de toute émotion :

"Mort à l'Amérique ! Mort aux Américains !"

Et des ronces commencèrent à sortir du sol et à s'entourer autour des chevilles de Batwoman...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Lun 12 Sep 2016 - 18:28
Un destin commun, la mort !
Quand deux lames jumelles s'entrechoquent


Une intervention rapide était nécessaire pour faire sortir Mayflower de ce piège, mais il ne fallait pas faire d'erreur sinon ça sera difficile de sortir de ce parc. Le but n'était pas de se faire repérer, elles avaient eu le bon timing pour infiltrer la zone, la plupart avaient une conférence dans le chapiteau principal. Cependant, Batwoman ne pouvait pas les laisser faire encore plus longtemps avant que ça ne devienne grave. Une seule solution, après avoir délivré Mayflower, Kate devra faire appel à son père, elle lui en voulait encore, mais là, la rousse devait mettre sa haine de côté. Jacob possédait une unité militaire nommée the Murder of Crows et il était très dangereux de se frotter à eux. Pour cela, la rousse devait se rendre à son vaisseau et le contacter, mais avant ça, elle devait s'occuper de May. La justicière avait pénétré dans la tente après avoir fait une ouverture pour Bette et Rae afin de neutraliser les gardes. Difficile de savoir ce qui se passait à l'extérieur, mais la justicière avait confiance à ses coéquipières. L'état physique de May était difficile à digérer, la pauvre avait dû subir d'atroce torture mentale et physique. Katy n'allait pas les pardonner pour ce qui lui a été fait, elle s'occupera personnellement de ce Blairman.

N'empêche, Kate était heureuse de la revoir malgré son état, May était vivante et c'était le plus important. Batwoman connaissait quelqu'un qui pourra l'aider à retrouver la forme, mais pour le moment, il fallait partir. La rousse n'aimait pas cet endroit et il fallait vite l'amener ailleurs. S'approchant son visage de celle de Mayflower, la justicière entendit une voix et ça semblait être au niveau des oreilles de son amie. Des écouteurs, la justicière écoutèrent attentivement et c'était un message de haine. Cela faisait combien de temps que son amie écoutait ces horreurs ? Sans doute trop longtemps, comme si Blairman voulait faire un lavage de cerveau à May et cela semblait avoir réussi. Drogue, torture enfin tout y était pour affaiblir grandement la jeune adolescente. Avant qu'elle ne le réalise, la fille repoussa la rousse comme si elle était possédée par le démon. C'était mauvais signe, mais hors de question pour Batwoman de la laisser dans un tel état de lui faire commettre des meurtres. Sa voix dépourvue d'émotion, cela donnait un frisson dans le dos de la rousse, mais elle ne devait pas se laisser intimider. Une métahumaine, ce n'était pas une surprise, Kate s'en doutait énormément.

« Tu vaux mieux que ça, May. Lavage de cerveau, je suis désolée ma belle, mais je vais devoir te faire du mal pour te neutraliser. »

Vu l'odeur de drogue et composant chimique, la droguer ne servira à rien et il y avait une autre solution que Kate avait prévu au cas où. Des ronces sortirent du sol et entourèrent les chevilles de la rousse, il n'y avait pas une minute à perdre. Batwoman sortit son 9 mm et un chargeur de sphère électrique, un genre de tazer, mais perfectionner. La rousse lui tira rapidement en pleine tête pour la rendre inconsciente très rapidement. Cela n'était que temporaire, May pouvait se réveiller dans une trentaine de minutes. Se débarrassant des ronces, Kate prit son amie dans ses bras, cela allait être difficile d'être discrète, mais heureusement, elle avait un plan. La rouquine sortit en dehors de la tente, les gardes étaient neutralisé et ses deux amies avaient montés la garde en cas de soucis avec le retour des nones psychopathes. Kate leur fit signe de la suivre dans un peu plus sombre pour ne pas être vu par qui ce soit. La femme allait leur proposer son plan pour mettre May à l'abri de ces fous.

« Bien, May a reçu un lavage de cerveau et son état un critique, il me sera difficile de me déplacer discrètement pour la ramener au vaisseau. Rae, tu vas essayer de trouver un moyen de neutraliser ce REX 1984 pendant qu'ils font leur réunion de psychopathe. Et si tu pouvais neutraliser quelques gardes, ça serait parfait. Bette, tu passes devant moi et tu neutralises les gardes pour me créer un chemin sûr. »

« Pas de soucis, j'ai déjà eu à faire à plus costaud qu'eux. Tu as prévu quoi pour ces types ? On ne peut pas les laisser s'en sortir si facilement. » Demanda Bette.

« Non. Dans l'avion, je demanderai au Colonel de débarquer ici avec les Murder of Crows, ça sera un sacré nettoyage. Blairman sera piéger et son plan tombera à l'eau, disons que si les Black Ops du colonel débarque, peu importe son importance dans la politique, il risque de perdre très gros. »

Après avoir papoté cinq minutes, les filles filèrent alors à leur objectif afin de gagner du temps. Bette était passé devant et offrir un passage assez sûr sans trop rencontrer de grandes résistances. Pour Kate s'était louche et étrange, quelque chose semblait se préparer ou Blairman était tellement sûr de lui que la sécurité n'était pas la priorité. Peu importe, la rousse espéra que Razorsharp puisse s'en sortir durant leur absence. De toute façon, Bette allait revenir sur le terrain pour aller la récupérer et la sortir de là avant l'arrivée de l'armée. Arrivant dans l'avion, après dix minutes à traverser le parc, la femme installa May sur un lit et l'attacha après avoir demandé à Jamie de contacter le Jacob Kane et de lui envoyer certaines preuves de tout ceci. Kate s'occupa seule de May pendant que Hawkfire était retourné au parc pour nettoyer la zone pour l'arrivée des Murder of Crow. Après avoir attaché May au lit, la rousse la regarda attentivement et sourit légèrement.

« Je dois te rendre quelque chose aussi...» Kate profita d'être seule avec elle pour déposer un baiser sur les lèvres de May. « C'était la dernière fois que je faisais ça. On est quitte, May. »

Un soupir et la rousse allait voir dans le cockpit pour voir Jamie, l'adolescente venait de finir de discuter avec Jacob. La rousse allait devoir prendre connaissance de la situation sur le terrain, Rae et Bette n'avaient plus donné de nouvelle depuis quelques minutes. Après tout, elles leur restaient quarante minutes avant l'arrivée de l'unité Black Ops de Jacob Kane. Il fallait faire vite.

« Rae, Hawkfire, vous m'entendez ? Quelle est votre situation dans le parc ? Avez-vous besoin que je vous rejoigne rapidement ? »

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 253
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Lun 12 Sep 2016 - 20:22
Pour une fois tout se passa idéalement, comme si de temps à autre un plan pouvait se dérouler correctement...

... attachée au lit, dans l'appareil volant, Mayflower luttait contre son conditionnement, le temps jouant en sa faveur... A chaque seconde qui s'écoulait, le produit qui intoxiquait son organisme s'éliminait... et retrouvant ses esprits dans un environnement amical, la jeune femme redevenait la gentille fille qu'elle était, au fond d'elle !

Et dire que c'était elle qui avait été choisie par Blairman pour commettre l'attentat contre l'Amérique qui aurait du mener à la suspension immédiate des libertés individuelles et la mise en branle du plan REX 1984 !

Jamie avait eu "Pépé" Jacob au téléphone et ce dernier avait grommelé quelque chose qui ressemblait à une approbation. Il se demandait certainement ce que Kate pouvait bien avoir dans la tête pour emmener cette gamine en terrain hostile, mais bon... Ce qui devait être fait allait être fait ! Et les Black Ops de son unité allaient fondre comme des mouches sur la merde sur tout ce tas d'encagoulés et de suprématistes dégénérés ! Et tant pis si des mâchoires étaient éclatées au passage...

Quant aux filles restées sur le terrain... Rae et Betty n'avaient rencontré aucun problème. Visiblement, pendant la conférence fleuve de Blairman, personne ne faisait trop attention à ce qui se passait ailleurs dans le camp ! Alors, à moins de s'enraciner sur place et d'attendre sagement que tout le monde rentre dans sa tente et découvre les intruses ou de hurler au mégaphone qu'elles étaient là, l'équipe de Kate pourrait se barrer incognito, laissant le soin à l'Armée Américaine de procéder à l'assaut final !

Aussi, Rae et Betty rejoignirent l'appareil qui décolla immédiatement...

*
* *

Le compte-rendu du Colonel Kane était le suivant : une unité héliportée avait été parachutée sur le campement à 22h30 très exactement. Visiblement, l'assemblée n'était pas encore terminée et le bruit des appareils (pas tout à fait silencieux) avait attiré l'attention d'un certain nombre de participants au mouvement. Ils avaient été quelques uns à quitter la tente, certains tenant des armes légères entre leurs mains.

Aussitôt ils avaient été braqués tant par le projecteur de l'hélicoptère que par les armes des membres des unités spéciales qui venaient d'être parachutés. Les sommations d'usage furent rapidement énoncées au mégaphone et la plupart des unités ennemies déposèrent sur le champ leurs armes.

En tout et pour tout, face aux 6 réfractaires (3 du Ku Klux Klan, 2 d'Amérique d'abord ! et 1 du Parti Nazi Américain), 153 cartouches avaient été tirées par les forces spéciales contre seulement 8 pour les unités ennemies qui avaient été, d'ailleurs, toutes les 6 abattues.

Puis les forces spéciales agissant sur mandat permanent du Président des Etats-Unis d'Amérique, s'agissant de soupçons d'activités terroristes et anti-américaines, entreprirent de retenir sous leur garde l'ensemble des participants, dans l'attente de l'arrivée de véhicules suffisants pour les emmener à la Prison de type Delta la plus proche du parc.

*
* *

Dans les semaines qui suivirent, Kate en apprit un peu plus : Blairman n'avait pas été interpellé, il avait quitté l'Assemblée Générale juste après la fin de son discours, avant l'arrivée du Colonel Kane et de ses hommes.

Pourtant, une enquête fédérale venait d'être ouverte à son encontre s'agissant de sa participation supposée à un complot visant les intérêts fondamentaux de la nation... Il n'était pas en prison et l'enquête durerait certainement une éternité mais, néanmoins, la carrière de Blairman était terminée. Si Rae en fut satisfaite, elle n'en dit pas un mot. Mais il était évident que pour la brunette, elle était redevable pour ça à Batwoman, qu'elle était fière dorénavant d'appeler "son amie" ! C'était un peu comme si Hackrat venait d'être vengé...

Quant aux autres racistes, un certain nombre était toujours en détention à Camp Delta mais Kate ne put en savoir plus...

Quoiqu'il en fut, Mayflower alla rapidement mieux. Il ne lui restait plus qu'à découvrir la solution qu'avait réservé pour elle, son amie...

[Tu peux poster un dernier message mais je t'envoies un MP pour évoquer les suites à donner à Mayflower ! Quoi qu'il en soit ça a été un RP très sympa et je suis bien contente qu'avec la JSA nous ayons l'occasion de jouer à nouveau ensemble ! Et ce RP (et ce post) est du coup mon dernier avec Razorsharp ^^ Personnage que j'ai aimé incarner ! Mais de nouvelles aventures m'attendent avec mon prochain PJ ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
 

[Texas] Looking for Mayflower

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Texas] Looking for Mayflower
» (Coll) Texas Bill,la terreur du Wild-West
» Texas Cyclone - 1932
» Buffalo Bill,le prestigieux héros du Texas(E.F.F)
» ( Collection) Texas-Bill,le roi du Far-West (SEN/EDIP)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-