[Bloodlines Phase 2] Surgi du fond de l'abîme...

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 02/05/2014
Messages : 181
DC : Animateur géré par Liberty Belle
Localisations : Coast City
New Titans
MessagePosté le: Jeu 21 Juil 2016 - 0:12

Suivant en marche rapide Pax, Razorsharp, Crystal Frost, Metallo et Jamm progressaient dans les méandres du vaisseau extra-terrestre ("le vaisseau est l'alien, l'alien est le vaisseau" se plaisait à répéter en boucle Pax) sans avoir, depuis qu'ils avaient croisé le chemin du prophète crasseux, fait la moindre mauvaise rencontre.


Pax s'arrêta soudainement au beau milieu d'un corridor qui n'était pas plus éclairé que n'importe quel autre, qui ne sentait pas différemment que la dizaine qu'ils avaient déjà empruntés... Bref, rien ne permettait de distinguer cet endroit de l'un quelconque des autres endroits de ce vaisseau qu'ils avaient déjà traversés en compagnie de Pax. Rien.


"C'est ici" décréta pourtant Pax en mettant un genou à terre, puis l'autre, avant d'embrasser le sol dégueu.

"C'est ici !" ajouta-t-il, en se redressant l'air un rien déséquilibré. "C'est ici que d'autres voyageurs vont arriver pour mourir ! C'est ici !"

Et il dansait et sautillait sur place, comme si ce qui lui restait de raison venait de l'abandonner sans crier gare !


Jamm, le néopunk-skateur-fashion-blondinet un brin agaçant, réalisa : son prophète était un simple malade mental. Un méta-humain, comme lui, mais un méta-humain taré. Il trouva néanmoins la force et l'énergie de préciser :

"Les potes... Wow... C'est là où Pax m'a trouvé. Enfin pas loin. Dans un cocon tout doux comme l'intérieur d'une maman. Wow"

Il regarda Crystal et ajouta, tout en tenant l'élastique de son pantalon de survêtement tâché pour éviter qu'il ne tombe :

"Megameuf. Wow. Cool. Tu veux aller dans le cocon avec moi ?"

Parce que le fait d'avoir été frappé par Metallo, gelé et écorché par Crystal et d'avoir vu les lames de Razorsharp de vraiment très près ne lui suffisait pas... La glace avait certes disparu lors du passage dans le cœur mais pour autant Crystal était encore suffisamment proche pour pouvoir y remédier...

... néanmoins, tous les méta-humains pouvaient convenir qu'au fur et à mesure de leur progression la température avait augmenté. Les 35° avaient du être largement dépassés, là où à leur arrivée l'atmosphère était plutôt glaciale.

Pax précisa :

"Nous sommes proches de la pouponnière. La température augmente"

Et finalement les murs tremblèrent et un bourdonnement se fit entendre et...

... sortant de nulle part 5 héros se matérialisèrent...

... il y avait tout d'abord The Question qui arrivait de Gotham City !

... puis Aquaman d'Ivy Town !

... Wally West de Central City !

... Orion de St Roch !

... et enfin Felicity Smoak de Gateway City !

Tous purent constater, en sus de la présence de Razorsharp, Metallo, Crystal Frost, Jamm et Pax (qui dansait maintenant la gigue, mu par la joie d'avoir autant de visites) qu'il faisait chaud, qu'ils étaient dans un environnement vraisemblablement bio-organique, que de drôles de grognements lointains se faisaient entendre, que tout cela sentait le pourri et la mort et...

... que Pax se prosterna devant eux avant de lancer de sa voix puissante et grave :

"Ô héros d'un monde moribond ! Moi, Pax le prophète, je vous salue ! J'ai longtemps, trop longtemps, assisté aux ravages des parasites... Je me réjouis de pouvoir partager l'horrible spectacle de la destruction de votre monde en votre compagnie. Les larmes me seront moins pénibles si elles sont partagées entre héros et braves !"

En revanche, les nouveaux héros téléportés en même temps qu'eux étaient introuvables, tout comme les cadavres des parasites...

[Hullo !

De manière à avoir un jeu fluide, je vous indique que je posterai avec le compte du Spectre d'ici 7 jours au plus tard. Vous pouvez poster dans n'importe quel ordre une fois. Cet ordre ne sera pas forcément à conserver la prochaine fois.

Pour le moment les PNJ sont tous incarnés par le Spectre. Des consignes complémentaires arriveront en cours de route. Bon jeu ^^ Et je reste disponible dans le sujet consacré ou par MP [privilégiez le MP de Jade en revanche] pour toute question ! Biz !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 21 Juil 2016 - 1:35

Metallo a la rescousse
Komodo


Les assauts de Metallo étaient brutaux, ils étaient sauvages, ils tenaient plus de l'animal énervé que d'une machine froide ou d'un humain. Toute cette merde, là, tout ce truc de coeur bizarre, c'était une drôle d'emmerde, quoi ! Vous feriez quoi si jamais quelqu'un vous coince dans un coeur avec la reine des neiges, un punk plus con qu'un toaster (en notant, au passage, que le toaster est utile à quelque chose) et une meuf qui les prend pour des héros ? Bah, vous donnez une putain d'attaque au mec qui vous fout là !

Il se demandait si jamais... bah, si jamais la source de cette abomination en souffrait. Pour être honnête, Corben l'espérait, continuant ses folles attaques sur le coeur, une pratique qui l'empêcha de remarquer un bien étrange SDF dans le coeur. C'était à croire que les parasites eux-mêmes avaient des problèmes, on dirait. Ils laissaient leurs pauvres dans les fonctions cardiaques, aussi. Je veux dire... c'est pas un four, quand même ?

Point de four, ceci dit, car Pax s'avança pour aller recouvrir les trois avec une poudre magique. Pardon ? Ils étaient dans un film Alien licencié par Disney ? Metallo n'eut pas le temps d'y penser, car il fut également recouvert par la poudre, qui marcha sur lui, pour une raison inconnue : en un instant, il sentit qu'il n'avait plus besoin de ses boosters, qu'il fusionna en boosters plus gros sur les coudes, le dos et deux autres plus petits sur les plantes des pieds, au cas où.

Metallo voulut lui dire si c'était de la bonne, mais le vieux type partit dans un délire, et accomplit un acte franchement étonnant : devenir plus chiant que Jamm. Voilà. Le mec était totalement fou, et hurlait sur sa race morte, décimée par les parasites. D'après lui, l'humanité était foutue contre ces terribles parasites.

Heh, Papy-Cocaïne prophète à ses heures, ça te dirait de te foutre ton bâton dans le cul ? Non ? 


Pas le temps de faire son malin, car Papy Cocaïne bondit pour aller se diriger vers la piscine des âmes, un truc bizarre. Là, c'était intriguant : qu'était-ce ? Un endroit sans doute rempli de ces cocons ? Opinion généreuse, mais cet endroit était bizarre, et leur seul guide était plus défoncé au crack qu'un enfant star. Ils pouvaient pas faire grand chose, du coup.

Le groupe prit la décision de suivre Pax, donc. Metallo contemplant l'idée de le tuer une fois qu'il se sera rendu inutile. Il était content de ne plus être en mesure de sentir, pour une fois, parce que ce mec, d'après la réaction de ses compères, pouvait faire passer une décharge pour de la Cologne. Le cyborg, d'ailleurs, emporta quelques échantillons, les trainant dans sa main.

Le groupe progressa donc, sans rencontrer d'ennemis. L'odeur de Papy, sans doute, était trop même pour une créature comme eux. Ou c'était à cause de la poudre, sans doute. Bon, après, sa présence ne semblait pas repousser les aliens, quand même : Jamm s'était bien fait chassé par un globule blanc alors qu'il était en présence du prophète.

Il aimait pas ça. Le silence avant la tempête. 

Finalement, Pax entreprit d'aller s'arrêter dans un couloir, hurlant... bah, de la merde qui faisait aucun sens, comme d'hab, quoi. Plus cette situation merdique continuait, plus Metallo se disait que l'univers l'avait foutu avec un clodo de la fin du monde, sérieux.

Le cyborg fut toutefois interrompu, quand les murs s'agitèrent pour dévoiler 5 nouveaux héros ! Comptons les !

A ma droite, le mec qui commande des poissons... sauf que y'a pas de poissons là. Je cite : Aquaman ! Paye ton utilité !

A ma gauche, le mec qui dort dans les poubelles, qui se bat avec des chiens pour sa pitance et qui est convaincu que JFK est un vampire immortel avec un château sur la lune : THE QUESTION !


Au dessus de moi... heu, un mec plutôt cool. Ha, monsieur "mon père est un conquérant universel qui veut la mort de la réalité et moi je fais ma crise d'ado" et qui se déplace en jet-ski spatial, ORION !


Derrière moi... heu, c'est qui ? Heu, L'INCROYABLE FELICITY SMOAK !


Et enfin, le mec qui se vautre monstre sur les peaux de banane, THE FLASH !


Metallo, devant cette réunion de héros, sut que... sut que... les téléporteurs aliens, c'était vraiment de la merde IKEA, en fait. Enfin. Le cyborg décida de se dévoiler au grand jour en déchirant le reste du peau sur lui, il se fit avec un grand mouvement du bras qui avait pour but de frapper "accidentellement" Pax, pas à le tuer, hein, mais juste à propulser ce dernier au sol... enfin, si le bras le touche.


 

Metallo était similaire à ça, donc, exception faite des boosters sur ses coudes, le dos et les pieds, de plus grosses griffes et même ce qui semblait être des armes aux quatre coins de son corps.

Okay les mecs, c'est du sérieux... si sérieux, tiens, Frost, va tout leur expliquer. C'te merde, ça me soule.

Corben entreprit de marcher, dépassant rapidement le groupe, auquel il ne paya pas attention : l'essentiel, c'était de trouver d'autres cocons dans le style, et de libérer ce que y'a dedans. Une petite armée de méta-humans, ça se fait, non ?

Sinon, je rajoute que va falloir coopérer si on veut s'en sortir en paix. Fermez vos geules si vous voulez vous plaindre.


spoilers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 21 Juil 2016 - 16:41
Une fois le cadavre de Venev à ces pieds Aquaman eu à peine le temps de regarder comment allais ces deux camarades, qu'il voyait son corps s'effacer peux à peux. Il ne comprenait pas comment cela pouvait être possible, surtout que lui arrivait-il ?

Sans réponse à toutes ces questions, Aquaman atteris dans un endroit assez étrange, en arrivant il regarda autour de lui cherchant un minimum de réponses qu'il ne trouva pas. Mais à sa grande surprise il n'était pas seul présent ici, à son arriver il remarqua un groupe de personnes.

Il ne les connaissait pas tous, il avait déjà entendu parlé de deux d'entre eux, Metallo un cyborg crée spécialement pour détruire l'homme d'acier et Frost, une femme aussi belle que dangereuse capable de gelé instantanément son environnement.

Mais en même temps que lui il remarqua des visages familiers tel que : Flash, Felicity et Orion.
Leur arriver le rassura car il ne se retrouvait pas seul avec deux criminels dangereux et un fou qui hurle à la mort.

Puis alors qu'il fixait les "vilains" présents, il entendit des hurlement et remarqua un homme barbu, assez imposant physiquement, avec de long cheveux. Cet homme était visiblement étrange.

Qu'est-ce que je fais ici ?


Il s'interrogea avant de voir le cyborg enlever la peau qui le recouvrait, pour laisser apparaître un physique plus imposant, blanc et légèrement plus intimidant. Aquaman bien que surpris, ne pût retenir un sourire quand le cyborg mis à moitié k.o l'homme qui hurlais.

Si nous suivons ton raisonnement, pourquoi avances-tu seul ? Ne devrais-tu pas nous attendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 269
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Lun 25 Juil 2016 - 11:30
Rae avait le cœur qui battait plus fort en voyant débarquer leurs nouveaux alliés : bien qu'appréciant la compagnie des vilains, tolérant celle de Jamm et étant reconnaissante à Pax de les avoir mené jusqu'ici sans encombres, voir se matérialiser des dignes représentants de la confrérie des héros costumés lui mettait du baume au cœur !

Elle ne les connaissait pas tous, loin s'en faut mais Aquaman et Flash Boy (elle se rappelait plus son nom exact) étaient célèbres. L'homme sans visage à l'imperméable crasseux lui disait vaguement quelque chose. Le type avec son harnais de combat était en revanche inconnu au bataillon mais surtout...

"Felicity !" s'écria Razorsharp, un sourire idiot aux lèvres. Elle se retourna pour s'adresser à Metallo mais s'aperçut qu'il venait de tracer son chemin, non sans avoir au préalable fait choir Pax, le prophète dégueu. Elle s'adressa alors à Crystal Frost pour lui dire :

"C'est Felicity ! C'est ma copine, j'suis trop contente !"

Puis ne pouvant que constater les trésors de diplomatie que Metallo s'était abstenu de déployer pour expliquer aux newbies la situation, Rae s'éclaircit la voix et fit les présentations :

"Euh... Tout le monde, voici, Frost. Avec Metallo que vous venez d'entendre, ils m'ont délivrée du cocon où j'étais prisonnière et... euh... Ce sont des héros, des vrais de vrais..."

Et il était exact que Frost et Metallo ne s'étaient pas comportés autrement que de manière héroïque en cet endroit maudit entre tous.

"Ça c'est Jamm" poursuivit-elle en désignant le skateur idiot. "Il a été mordu par les parasites et a développé un pouvoir... euh... qui force quiconque est à sa proximité à enlever ses vêtements quand, euh... Jamm en a envie. Visiblement, ça ne marche pas sur les machines"

Jamm leva les pouces en l'air pour montrer aux nouveaux arrivants qu'il était super-cool.

"Et moi c'est Razorsharp. J'peux transformer mes bras et mes jambes en lames. Et pour le reste..."

Elle baissa les yeux et entreprit de raconter aux autres, tout ce qu'elle savait. Comment, elle avait, à l'époque obtenu ses pouvoirs après avoir été mordue par un gros parasite extra-terrestre. Comment, il y a de ça quelques jours, elle ne cessait de cauchemarder à propos des parasites. Que malade comme cela n'était pas permis, elle avait voulu en parler avec Felicity et que c'était à ce moment qu'elles avaient été attaquées par des parasites. Que l'instant d'après, elle se réveillait dans un cocon dont Metallo et Frost l'avaient tirée. Qu'ils étaient - vraisemblablement - dans un vaisseau spatial composé partiellement de tissus organiques, le faisant ressembler à l'intérieur d'un gigantesque organisme. Que Pax connaissait bien l'anatomie du vaisseau et qu'il était en train de les amener au lieu-dit "la piscine des parasites" où, toutes et tous, ils étaient censés avoir rendez-vous avec leur destin.

Elle s'arrêta et observa tour à tour chacun des héros présents.

"Il faut qu'on se sert les coudes. Il faut qu'on se batte tous ensemble. Pour notre survie mais aussi pour la Terre et les innombrables planètes dont l'existence dépendent de notre combat de ce jour... Je..."

Rae tremblait comme une feuille.

"Je veux pas crever !"

Et elle emboîta rapidement le pas à Metallo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Jeu 28 Juil 2016 - 23:19
BOUM.

Noir, plus de gravité, plus d'estomac, plus de son, retour en flêche. Chancelement, reprise d'équilibre, migraine et nausée...encore des neuronnes en moins.

Non habitué aux subitilités des voyages sapciaux et leur retournement d'estomac, Question chercha fébrilement une clope dans ses poches, qu'il s'alluma d'une main tremblante, après avoir relevé son masque sur le nez dans la manière élégante et raffinée qu'il affectionait et qui laissait voir sa barbe de trois jours mal entretenu. L'était perdu, perdu...l'aimait aps ça; les gens qui l'entouraient était bizarre. Il n'y en avait pas un seul qui n'avait pas l'air de vouloir le poignarder dans le dos, à par la blondinette peut être, mais il avait l'impression que son éspèrance de vie baissait à vue d'oeil depuis qu'elle était arrivé dans cet endroit bizarre; ca puait le vaisseaux organique à la la martien, le genre de truc ou il n'y avait pas une seule ligne de codage à craquer. La misère pour des gens comme Felicity et lui.

question regarda Métalo et Frost sans réelle surprise. Entre Komodo et les autres, il commençait à avoir l'habitude de collaborer avec des salles types, et finissait par trouver leur schyzofrénie latente presque naturelle. N'empêche qu'il faudrait les surveiller, mauvaise graine restait mauvaise graine. question tira longuement sur sa clope et cracha un épaix nuage de fumée en direction de Corben.

Il écouta ensuite les explications de razorsharp avec une mine de plus en plus consternée, et regarda Jamm avec ce petit regard dédaigneux qu'il réservait au gouroux de secte. N'étant pas de la gente féminine, il supposait être relativement à l'abris de ses tendances voyeuristes, et il comptait faire tomber toutes ces petites légendes sectaires comme un château de carte.

En voyant Razorsharp tenter de faire un discours pour motiver les troupes et pour finir avouer qu'elle avait les jetons, Question sentit sa froide barrière émotionelle fondre. il avait une éspèce de fascination pour les représentante de la gente féminine à moitié brisée. ca lui rappelait les piafs tomber du nid qu'il essayait de soigner à l'orphelinat. Finissaient toujours par se faire balancer par la fenêtre par les autres gamins. Une fois il en avait retrouvé un sous son oreiller.

Question s'approcha de Razorsharp, main dans l'imper, clope au bec. Il l'inspecta comme une bête curieuse, écouta sa phrase par rapport à la mort.

-On fera en sorte que ça n'arrive pas.

Rien de plus. Il avait déjà l'impression de s'être noyé dans une mer de lien affectif hautement radioactive. Il partit à la suite de Métallo, tatant la parois spongieuse des couloirs avec intérêt, tout en demandant:

-Et comment on sait que Jamm n'est pas un agent double qui bosse pour les aliens au fait?

Valait mieux être prudent.  
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 02/05/2014
Messages : 181
DC : Animateur géré par Liberty Belle
Localisations : Coast City
New Titans
MessagePosté le: Ven 29 Juil 2016 - 12:00
Pax se redressa à l'aide de son bâton et entreprit de répondre de sa voix puissante à la question de Question :

"Les extra-terrestres n'ont pas besoin d'agents doubles. Ils n'ont pas eu besoin d'agents doubles pour tuer tout le monde, femmes, hommes, enfants, sur mon monde !"

Le prophète dégueu agitait son bâton en tout sens, comme pris d'une crise frénétique. Les spectateurs attentifs ne purent que constater qu'en dépit du "léger" coup porté par Metallo, Pax, qui aurait du se tordre de douleur ou être à moitié mort compte tenu de la force du vilain, n'avait aucun trouble (physique) apparent...

Pax se calma et, regardant Jamm puis Rae, mais aussi Crystal Frost et Metallo qui s'éloignait petit à petit.

"Ceux-là, mon doux ami sans visage, sont mes enfants. Je suis leur berger et je les aime comme si je les avais engendré de mes propres entrailles. Je les aime comme je vous aimerai bientôt tous. Et quand vous serez morts et que je demeurerai seul, je vous pleurerai et composerai des éloges funèbres qui rappellerons aux habitants du monde qui sera supplicié après la destruction de votre planète combien je vous ai aimé..."

Et il fit une espèce de sourire à Question qui dévoila des dents gâtées.

Quant à la question d'Aquaman, Pax y répondit de la manière suivante :

"Tu es ici pour assister au triomphe des parasites. Si tu es ici, c'est que tu t'es vaillamment battu contre l'une de ces choses et que pour te punir elles ont souhaité que ta mort soit lente et douloureuse. Vous êtes ici à l'endroit où les choses sont les plus puissantes : c'est d'ici que l'attaque finale sera conduite contre votre monde et vous vivrez tout juste assez longtemps pour en être les témoins impuissants..."

Jamm sourit bêtement, lui qui n'avait encore rien compris :

"Wow. Trop cool. On sera les derniers hommes et les dernières femmes du monde. Les gars, je prends MegaMeuf comme épouse. Qui veut Blondinette-Coquine ou de Brunette-Revêche ?"

Il s'agissait bien évidemment de Felicity Smoak et de Razorsharp...

Pour autant, Pax se précipita dans le couloir, son bâton à la main, et conduisit les héros à la suite de Metallo.

"En avant vers la pouponnière et la piscine des parasites !" brailla-t-il à la cantonade.

*
* *

Après quelques centaines de mètres de marche et alors que la température avait encore augmenté, les héros se retrouvèrent dans un drôle d'endroit.


Il s'agissait d'une sorte d'immense champ dans lequel étaient cultivés... des cocons, des cocons contenant des êtres vivants.

Au fond de la grande salle, une herse électrique bloquait l'accès à la pièce suivante. Pax commenta tristement :

"Les parasites ont activé les défenses électriques. Nous sommes dans la phase finale. Il n'y a plus rien à faire. Nous allons donc nous asseoir en tailleur et j'attendrai avec vous que la mort vienne vous prendre..."

Et joignant le geste à la parole, Pax s'assit au sol.

Les héros purent remarquer des formes connues dans les cocons. Il s'agissait, en effet...


... de Loose Cannon, le géant qui change de couleur et de taille et qui devient plus fort au gré de ses variations chromatiques ! Crystal Frost et Metallo l'avaient rencontré à Metropolis.


... de Sparx, la jeune élémentaire d'électricité, rencontrée par Question à Gotham City !


... de Gunfire, qui fait exploser les atome et les objets, rencontré par Wally West à Central City !


... d'Argus, qui voit dans le noir, qui peut se rendre invisible, qui a un pouvoir de guérison et qui est fort et agile (et que Felicity a rencontré à Gateway City) !


... d'Anima qui vole et à une armure et une dague magiques, qu'Orion a rencontré à St Roch !


... de Hitman qui non seulement est un tireur hors-pair mais a également une vision à rayons-X et quelques capacités télépathiques ! Aquaman l'a rencontré à Ivy Town.


... de Ballistic qui, en plus d'être un vilain monstre et de savoir se battre avec toutes sortes d'armes, est super-fort, super-résistant, a des super-sens et y voit dans le noir. C'est un ami de Razorsharp et Felicity l'avait rencontré au tout-début de l'invasion.


... d'un noir gigantesque qui ne disait, a priori, rien à personne !

Et d'un seul coup... Les héros entendirent un bruit familier : levant les yeux au plafond, ils virent que non loin de là, par un orifice situé au plafond, commençaient à descendre des gros parasites, les uns après les autres...


Le combat s'annonçait inévitable et âpre !

[Voilà un peu d'action pour vous ! Vous pouvez libérer (sans difficulté) les héros contenus dans les cocons. Chacun pourra jouer en plus de son PJ :

- pour Crystal Frost et / ou Metallo, Loose Cannon
- pour The Question, Sparx
- pour Aquaman, Hitman
- pour Razorsharp, Ballistic
- pour Felicity Smoak, Argus
- pour Orion, Anima
- pour Wally West, Gunfire

Je me réserve le droit dans le post du Spectre de faire agir à ma guise n'importe quel PNJ. Les aliens sont en nombre indéterminés et sont grosso modo forts comme ceux que vous avez déjà affrontés et vaincus sur Terre. Vous devez également trouver le moyen de progresser, sachant que la herse électrique est mortelle. Bon jeu ! Je reste à votre disposition par MP [Jade] si besoin ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 30 Juil 2016 - 14:19
Wally devait l’avouer, lorsqu’il avait été téléporté à bord de cet étrange vaisseau, il avait bien cru que le halo lumineux qui l’avait enveloppé signifiait qu’il était dans l’autre monde. Wally ne saurait dire s’il croyait ou non à l’au-dela. Mais force était de constater que dans ce métier, de superhéros, on était souvent confronté à des choses qui nous faisait croire en l’impossible, comme par exemple pénétrer dans la speedforce, la source de ses pouvoirs.
Avant d’attérir au milieu de ce groupe de méta-humains, à bord de ce qui semble être un vaisseau spatiale (Si Wally nétait pas à ce moment dans un état déplorable, il aurait trépigné comme un enfant), Wally livrait un rude combat contre un extraterrestre (qui devait certainement être lié à ce vaisseau) colossale et des humains zombifié par des parasites. Aidé de Barry Allen et d’un homme parasité, mais ayant acquis des pouvoirs, au lieu de perdre la raison, Wally avait neutralisé l’alien en traversant son corps avec des gros objets métalliques. De son côté, Allen ralentissait le monstre et Blake portait le coup de grâce. Enfin, Wally espérait que cela s’était terminé ainsi, car aussitôt qu’il avait fait son job, il s’était écrasé à grande vitesse dans les gradins du terrain de hockey.
Si l’on considérait comme un exploit le fait qu’il est reprit si rapidement ses esprits, West était dans un sale état. Il sentait en lieu de nombreuses fractures qui manquèrent de lui arracher des hurlements de douleurs. Il tenait ses lèvres pincées au point que celle du bas tremblait. Du sang coulait de son nez et de bien d’autres endroits, mais son costume rouge dissimulait les coulées. Il sentait également le liquide couler de son crâne, il passa une main dans ses cheveux poisseux de sang et de sueur, puis se tint la tête entre les mains, lorsqu’une douleur le déchira de l’intérieur. Wallace ignorait la raison de sa présence, mais si on espérait qu’il soit utile à quelques choses, il ne fallait rien attendre de lui avant plusieurs heures, le temps que son super métabolisme répart les dégats. Une chose était sûr, son sens de l’humour devrait se rétablir le premier.
Wally s’adossa à une paroi de l’engin, le temps de faire le point sur le lieu.
À première vue, Wally se tenait parmi un groupe de justiciers costumés et d’un homme sans visage. Wally remarqua la présence d’Arthur Curry, alias Aquaman de la Ligue de Justice, ou l’homme qui murmurait à l’oreille des poissons. Sur ce coup, Wally n’était pas convaincu par sa “blague”. Son sens de l’humour était sévèrement touché… dommage, il appréciait charier Findus.


Wally remarqua alors la boîte de conserve au design hardeux façon Metallica, donc la présence dans les parages ne présentait jamais rien de bon, surtout pour Superman.


“Qu'est ce que tu fais ici Métallo ? Superman t'as expédié dans l'espace pour avoir la paix ? Ou tu t'es reconverti en robot ménagé ? Ce ne serait pas de trop dans cet endroit.”

Un vieil homme étrange prit alors la parole et expliqua les raisons de leur présence ici. Ainsi, cet homme avait un rapport avec les attaques. D'où venait-il et quelles étaient ses intentions, Wally l'ingorait. Une chose était sûr, il devait rester sur ses gardes et se ménager. Le vieil homme conduisit le groupe vers une pièce. L'agent Blake qui avait aidé Barry et Wally se trouvait dans cette pièce avec d'autres gars comme lui. Soudain, un bruit familier attira l'attention de Wally. Des dizaines de créatures semblable à Glonth descendait d'un trou.

"Gunfire, peux-tu m'expliquer ce qu'il se passa bon sang ?"

L'homme ne répondit pas, aussi surprit que le héros.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 30 Juil 2016 - 18:17

Metallo a la rescousse
Komodo


Bon, la petite troupe s'organisait rapidement, c'était bien. Avec de la chance, ils pourront commencer à faire quelque chose, bon sang ! Dans ce vaisseau alien, il n'était pas bon de rester tout le temps en place.

Le truc, c'est que ces fichus parasites avaient déposés héros et vilains dans l'endroit. Alors, maintenant, Frost et Metallo étaient costauds. Un mec comme Question ne va pas les vaincre à lui tout seul. Mais Orion et Aquaman ? Ils étaient déjà plus balèzes. Les aliens pensaient sans doute que ces derniers, épris de justice, iraient donc affronter les super-vilains dans un conflit dévastateur qui affaiblira le groupe.

Mais il n'y eut point de tels actes. Aquaman et Flash étaient d'ailleurs assez peu surpris : sans doute à cause de leur quotidien mouvementé, déjà. Le dernier lui offrit d'ailleurs une pique, clamant que la présence du cyborg était dû à une défaite contre Superman ou une reconversion en robot ménager. Le robot se tourna donc vers lui, avec un air initialement irrité... qui fut rapidement remplacé par un air plus sournois ! 


Je m'occupe pas des déchets, voyons, même si y'en a un gros devant moi.


Un sourire méchant apparut sur le visage du cyborg, qui observa la réaction de Flash avant de balayer la fumée de Question. Ce mec ci... attends, qu'est-ce qu'il foutait là ? Il fallait battre un gros alien pour être amené dans cet endroit. Comment est-ce qu'un théoricien du complot pouvait faire ça ? Okay, il pouvait admettre que le "détective" était quand même compétent, mais là, il avait vraiment dû se procurer du lourd !

Aquaman vint ensuite à la charge, concernant les actions de Metallo. Ce dernier, de nouvelle fois, se tourna vers le prince des mers.

Hé Ariel, tu veux que je te tienne la main aussi ? Quand je bouge, tu bouges, c'est simple, bordel !

Razorsharp entreprit ensuite de former un léger speech. Il n'appréciait guère ses paroles sur le comportement héroïque de Metallo mais bon, un allié, c'est toujours du bonus. D'ailleurs, elle réussit à faire fondre le côté "j'suis un gros dur moi" de Question... qui entreprit toutefois de poser une bonne question alors qu'elle entreprit de se mettre en route : était t-elle une espionne ?!

Toutefois, cette question, qui aurait sans aucun doute provoqué un conflit, fut rapidement dispersée par Pax, moins blessé que l'on pourrait le penser ! Il répondit à Aquaman et expliqua la raison de leur venue. S'étant bien battu contre ces abominations organiques, ils avaient été invités dans le vaisseau pour y mourir. Les parasites jugeaient t-ils donc ce groupe comme... bah, les êtres les plus puissants de la planète ? Bon, lui, Killer Frost, Orion et Aquaman, ça se comprend. Mais Felicity et Question, bah...

D'ailleurs, ça voudrait dire que Pax était l'un de ces guerriers puissants ? Qui aurait été invité sur ce vaisseau pour assister à la mort de son espèce, comme punition pour son combat ? ça expliquait l'odeur, du coup. 

Le groupe entreprit donc de suivre le prophète pour pénétrer dans une grande salle bourrée de cocons. Les yeux verts du cyborg reconnurent bien Loose Cannon mais le reste était inconnu aux bataillons. Des métahumains infectés aux parasites ? Intéressant... même si ça n'expliquait pas la présence Razorsharp si loin du groupe. Elle avait sans doute été jugée moins importante que ces derniers, ou ils avaient été téléportés au hasard et les parasites récupéraient les cocons ensuite pour les apporter dans la pièce : le cyborg et la cryokinétiste ayant été plus rapides !

Enfin, Metallo entreprit de les libérer rapidement quand il vit plusieurs créatures semblables à Angon descendre d'en haut !

Okay les tapettes, libérez moi ces endormis !

Metallo fit un scan rapide : Loose Cannon et une sorte de monstre rose étaient proches. Il entreprit de libérer ces derniers avec un rapide coup de griffe et les observa descendre du cocon ! Dévisageant le reste, il prit la parole pour eux et le reste. Il était colonel, après tout, il savait ce qu'il faisait !

Je fais simple. Y'a plusieurs parasites qui viennent pour nous casser la geule. Notre rôle, c'est de faire de même ! Ils ont une armure puissante mais leurs articulations sont plus faibles. Ils sont forts, rapides, résistants et nombreux ! Tuez les rapidement ou vous serez débordés ! Va falloir taper fort sur leurs faiblesses pour les tuer rapidement, leur offrez pas de quartier, bordel ! Je veux que cette salle BAIGNE DANS DU SANG VERT dans une minute !

Corben accompagna son geste en allant offrir un puissant crochet du droit à une créature, l'envoyant valser plus loin. Il y mettait toute sa force cette fois, conscient de la nature de cette créature : la dernière fois, il avait fallu que lui, Loose Cannon et Killer Frost s'y mettent tous pour en tuer une. Pas question de déconner.

Oubliez pas, c'est pas parce qu'ils ont plus de têtes qu'ils sont morts !!!!!

Metallo bondit donc !

La salle descendit rapidement dans la violence totale, ensuite : Metallo put quand même garder un oeil sur Loose Cannon, presque rouge, qui était en train de taper sauvagement sur un alien avec son genou. Quand au cyborg, il avait pris quelques coups par ci, mais dans cette forme là, il allait falloir taper plus fort pour faire de bons dégâts ! En attendant, il manipula sa main pour la transformer en lance et empala l'une des créatures au genou ! Cette dernière ouvrit la bouche pour faire un cri sacrément désagréable mais le Cyborg se servit de sa main pour tirer un rayon de kryptonite droit dans la mâchoire, réduisant la tête en cendre !


1 kill !

Une autre créature lui bondit dessus ! Le cyborg esquiva le coup, ceci dit, et entreprit de lancer un uppercut sur la bête, la renversant en arrière !

Exploitant cette ouverture, Corben agrippa la queue pointu de l'ennemie et entreprit de le faire tourner autour de lui, frappant d'autres créatures et les repoussant en même temps ! Il leva une main en se faisant, pour y créer une scie, et entreprit de trancher directement la queue, le propriétaire de cette dernière s'envolant pour rencontrer en collision avec la porte électrique, ce qui eut pour effet de les affecter tout les deux.


Wow, deux kills !


Le robot, lui, bondit et entreprit d'enfoncer sa lance alien dans la gorge d'une des créature, avant de lever son bras pour offrir un puissant coup de poing sur la tête alien, la détachant du cou de cette dernière !

4 !


spoilers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 31 Juil 2016 - 2:24
.... Si'il existait un croisement hybride bizarre entre l'enthousiasme et la résignation, Pax en était l'une des tentatives ratées sans nul doute. Question se détourna de la tête de détraqué de Jamm et renifla en regardant le vieux gouroux . Il s'attendait à un bon vieux directeur de secte qu'il allait devoir tenir à carreaux avant qu'il ne convainque Flash de le rejoindre pour préparer l'arrivée des gentils grands architectes...mais en fait non. C'était juste un pauvre fou traumatisé par la disparition (fictive?) de sa planète. Question avait presque pitié. Entre ceux qui mettaient des slips rouges et les verdâtres qui intégrait divers groupe sans jamais parvenir à ce sentir chez eux, les specimens d'orphelin planétaire se diversifiait. En tout cas, voyait pas comment une seule personne pourrait douter de l'état déplorable de la santé mentale de Pax. Tranquille de ce coté là. Risque d’embrigadement: 0. L'homme avait autant de charisme qu'un raté génétique qui aurait mariner pendant cinq ans dans du phormol à Cadmus. En plus, il promettait à Question de l'affection, idée qui le glaçait jusqu'au sang.

Sa réponse sur le non-risque de trahison des infectés n'étaient absolument pas satisfaisante, mais Question en laissa peu paraître, se contentant de continuer d’observer la matière bizarre qui composait le vaisseaux. Y avait toujours des trucs intéressants à faire avec les tissus organiques, surtout ceux pourvu d'un systême nerveux. Les joies de l'électricité.

Ils arrivèrent dans une vaste salle avec une herse électrique. Le dépressif paisible s'assit et leur annonça qu'il allait les regarder passer l'arme à gauche dans cette position, tout en parlant des chants de louanges à venir. Question s'intéréssait à son image post mosterm-aurpès de la population non-criminelle à peu prêt autant qu'à savoir s'il avait un régime alimentaire équilibré, mais la perspective de voir ce pauvre vieux fous édentés chanter sur lui  le contrariait malgré tout. L'éspérait que quand il se serait finalement fait refroidir au chalumaux par une mafia ou l'autre, The Question serait un nom assez inquiétant que pour un avoir un effet dissuasif sur quelques politiciens verreux, histoire de laisser à Hub quelques mois de répis de plus , mais si un vieux gouroux de l'espace expliquait à tout le monde qu'il était mort entre Killer Frost et Metallo, exploser après avoir servit de couveuse à des parasites de l'espaces....Pas de quoi affoler la pègre.

Question écoutait le discours de Metallo, surveillant discretement l'état psychologique de Razorchsarp. C'devait être inquiétant. Arrivé au source de sa maladie...Comme un Constantine qui mettrait les pieds dans une manufacture de Lucky Strike. Ou plutôt dans un labo faisant des recherches sur les égos surdimenssionés.
Corben avait la subtilité d'un micro onde, mais c'était exactement ce qu'il fallait dans cette situation, et il semblait s'être imposer comme leader naturel. impressionnant. Question en aurait été incapable; son cerveau avait déjà du mal à ne pas le lâcher, perturbée par ce milieu trop neuf, trop inhabituel et hostile et le flot de menace qui affluait à chaque seconde. Il avait la sensation d'avoir dépassé ce qu'un simple humain devrait voir. Mais... Si des types comme Metallo s'occupait de la partie musclée, Q pourrait s'occuper des subtilités qu'on aimait en règle général bien oublier. il se recula dans le fond du groupe au risque d'avoir l'air d'un couard,  et en profita pour chercher du regard le ou était Sparx et réfléchir à son petit plan. L'idée de rediscuter avec la jeune femme en pleine crise d'adolescence, incapable de maitriser ses ressentiment et d'écouter la moindre parole le ravissait moyennement, mais elle était exactement ce qu'il lui fallait.

Les héros coincés dans une salle avaient tendance à vouloir saccager tout ce qui s'y présentaient, sans jamais tenter de crocheter la serrure. Héritage des jeux vidéo peut être? Tuer le boss intermédiaire...Bref, suivre la route toute tracée qu'offrait la situation, par la force et le courage. Question était pas un type à route. C'était un type à vielle ruelle mal famée, ou il n'était possible d'avancer que la ruse et la violence.

-J'aurais besoin que quelqu'un me couvre. Ai un plan pour ouvrir la grille avant de se faire héroiquement mais inutilement dévoré, mais ai besoin de mon intégrité physique pendant encore cinq ou six minutes, expliqua froidement Question après un rapide coup d'oeil à sa montre, en observant Metallo exploser un alien à mains nues.

Et après on osait dire que Question était un type violent. Sans faire attention à savoir si quelqu'un avait entendu ou juger digne d'intérêt sa demande, trop occupé à observer la pièce d'un oeil nerveux, le détective se dirigea vers le cocon de Sparx en murmurant avec un regard pour les deux hackheuses présentes:

-Oh, et si quelqu'un s'y connait en circuit électrique... un deuxième cerveau pourrait être utile.


Il arriva au cocon de Sparx avec inquiétude, tachant de se faire oublier des aliens, (Metallo aidait plutôt) desserrant sa cravate instinctivement, et libéra l'élémentaire brutalement, ses yeux fixé sur les parasites que vomissaient le plafond.

-Encore toi?  s'étrangla Sparx avec horreur en s’effondrant au sol. Mais tu me suis ou quoi espèce de sociopathe? je fais partis de tes pions préférés sur ton petit échiquier? je te suis utile pour quoi cette fois, immonde connard? Si tu comptes encore me proposer une collaboration tu peux bien aller te faire foutre je...

-Un plaisir renouvelé également,
coupa Question en l'aidant poliment à se relever. Toujours esclave de tes sentiments et incapable d'être rationnel ne serait ce que plus de cinq seconde?

Sparx lui asséna une décharge qui le propulsa au col. Question se redressa et sentit que ses muscles avaient moyennement apprécié la démonstration de la femme au tempérament électrique;

-Visiblement oui, grommela t'il en ramassant son feutre.

-Tu m'as volé ma vengeance, siffla Sparx avec la voix colérique qui lui était propre, des étincelles crépitant autour d'elle. Les cheveux du sans-visage se hérissèrent à cause de l'électricité statique. Tu n'es en aucun cas mon allié. Je ne t'aime pas. Je ne te suivrais pas. Je ne veux pas rester avec un type qui ne sait rien faire d'autre que poser des questions.

Question désigna la grille électrique plus loin dans la salle:

-Même si ce type t'aide à atteindre la pièce mystère ou se trouve sans doutes la chose qui régi tout ceci, la vraie chose à éliminer pour ta vengeance? Voyons Sparx, tu ne m'aimes pas beaucoup mais tu sais que je ne suis pas mauvais en bricolage non? Pas tentée par une nouvelle douloureuse mais prolifique collaboration? Je sais que tu as conscience que ton impulsivité est un freint.

Sparx se mordit les lèvres et ses cheveux crépitèrent plus intensément encore tandis qu'elle se perdait dans ses réflexions. Pour finir, visiblement à regret, elle siffla:

-Tu vas encore exploiter mes pouvoirs à défaut d'en avoir toi hein? C'est ta façons de te venger? C'est quoi ton plan cette fois le minable sans visage, sans ami et sans pouvoir?


Ne prenant pas ombrage de cette irritation très compréhensible, les très légère nuance de mouvement de muscle qui servaient de bouche à Question se fendirent en un demi-sourire tranchant, ses non-yeux braqués sur la herse électrique censée dissuader les héros.

-L'alien est le vaisseaux, le vaisseaux et l'alien,  comme dirait ce bon vieux Pax. Nous sommes dans un organisme. D'ou peut donc provenir toutes cette providentielle électricité, hein? Tu es la batterie et la herse est la prise Sparx. ....Prête à voir si on peut faire disjoncter un système nerveux?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 31 Juil 2016 - 20:45
Aquaman ne l'avais pas encore remarqué mais son épaule était ouverte et saignait abondamment. Sur le coup il ne ressentit aucune douleur surement dût à l'adrénaline me direz-vous.
Se demandant comment ils allaient pouvoir ce sortir de ce mauvais pat, il remarqua un grand nombre de blessure chez Flash et ceci ne donnais rien de bon.

Flash tu tiens le coup ? je vais te couvrir le temps que ton corps puisse récupérer.

A première vu tout le monde appart Flash était apte au combat, mais réfléchissons que pouvons-nous faire avec cet ensemble de pouvoir différent ? Il fallait trouver une solution rapide et efficace car vu le nombre de créatures et la chaleur ambiante, Aquaman n'était pas sûre de tenir longtemps.

Il ne savait pas si en libérant maintenant leur camarades ces dernier seraient en état de se battre, c'est pourquoi il hésitait à les libérer. Car si il peuvent se battre ce serais une erreur de s'en priver mais si ils venaient à être trop faibles ce seraient des poids mort à protéger en plus du dure combat qui s'annonce.

Mais à peine le temps de réfléchir que les alien étaient déjà là, Metallo engagea le combat en neutralisant une créature dès son arriver ce qui impressionna Aquaman.

Pas le temps pour ça, aquaman enfonça son trident dans l'une des créature lui assenant de violents, et fort coup de poing afin de le tuer rapidement. Alors que la créature se relevais elle comptais s'en prendre à Flash, Aquaman saisit la queue de la créature la tirant droit sur lui et utiliser l'élan pour lui collé une bonne droite qui l'envoya mourir contre la erse éléctrique présente dans le fond de la pièce.

Ils venaient d'en tuer deux mais si une dizaine de ces choses arrivaient en même temps ce serais ingérable il fallait trouver une solution pour se sortir d'ici.

Nous avons au moins un avantage cette erse peux nous aider si nous parvenons à les envoyé dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 269
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Jeu 4 Aoû 2016 - 8:44
"Brunette-revêche" ne réagit même pas aux propos de Jamm... car, d'une part, la question d'un repeuplement de la population humaine à l'aide de relations de quelque nature que ce soit avec le blondinet surfeur était purement spéculative, et, d'autre part, elle se battrait de toutes ses forces pour ne pas se retrouver dans une situation où elle demeurerait la dernière femme terrienne et Jamm le dernier homme terrien...

... quitte à lui retirer la vie de ses propres mains et à demeurer la dernière tout court !

C'est donc avec un petit sourire aux lèvres, qui dissimulait sa véritable angoisse, qu'elle suivit Pax...

... car il demeurait une dernière hypothèse : peut-être qu'il n'y aurait même aucun survivant ?

*
*  *

L'arrivée à la pouponnière du mal lui donna un haut le cœur. L'endroit avait cette beauté étrange des lieux indicibles, ceux où rodaient une terrible, ancienne et secrète mort. Rae ne pouvait comprendre cet endroit. Mais quelque chose en elle, sa part extra-terrestre, se mit à la démanger : elle savait qu'elle avait été sauvée d'un pareil cocon, semblable à ceux qui s'offraient dorénavant à son regard, elle savait qu'elle avait une horrible et terrifiante affinité avec cet endroit, que sa double identité chimérique la forçait pour le reste de son existence à avoir un pied dans ce monde là...

... et elle ferma les yeux, pensant qu'il serait tellement plus évident pour elle de s'allonger au sol, comme morte, et de laisser le vaisseau l'ensevelir dans un cocon protecteur, pour rejoindre la mer primordiale et s'y perdre à tout jamais...

Au loin la herse électrique, promesse d'une mort rapide et sans douleur. Les joues baignées de larmes, Razor se dit qu'elle pourrait se réveiller de ce long cauchemar en avançant vers cette menace et tendre la main pour la saisir de ses doigts fébriles... et choisir la disparition pour mettre un terme à cette sinistre mascarade qu'elle appelait son existence...

L'arrivée des parasites lui fit l'effet d'un électrochoc et la sortit de sa torpeur romantique et morbide... Soit, elle avait du sang alien dans ses veines, mais elle était une terrienne de souche, élevée au grain et si le fluide infecté et abject qui avait pollué son corps avait fait de Rae ce qu'elle était dorénavant, son âme restait pure.

Elle ne voulait pas mourir. Elle ne mourrait pas. Personne ne mourrait aujourd'hui.

Elle vit le véloce Flash Jr. délivrer l'un des newbies de son cocon (Gunfire). Elle voulut faire de même avec Ballistic mais Metallo - avec sa grâce légendaire - fut plus rapide, libérant au passage également le géant bleu (Loose Cannon), avant de se lancer dans une frénésie meurtrière, assisté en cela par Aquaman qui bazardait les parasites pour qu'ils aillent griller sur la herse électrique !

Ballistic, se frottant rapidement le corps pour virer les restes du liquide amniotique qui le recouvrait, lança, sans logique aucune :

"OK, mon p'tit pote. On dira pas qu'un flic méta-humain aura pas aidé un partenaire dans la panade !"

Rae se retourna : il s'adressait à Question et répondait favorablement à un plan de ce dernier... Ballistic sortit de sa ceinture un pistolet étonnamment petit pour ses habitudes, poussa un cri de guerre à la manière du gros monstre rose et moche qu'il était et s'élança vers les parasites voraces en leur tirant des balles qui - si elles ricochaient joyeusement sur leur carapace renforcée - avaient au moins le mérite d'attiser la fureur et l'attention des créatures.

Question avait les coudées franches pour parfaire la suite de son plan en libérant une élémentaire d'électricité complètement azimuthée et un poil pénible (mais Rae avait été était comme elle) : Sparx.

Rae opina du chef au plan de l'homme sans visage. Elle lança, un brin sure d'elle :

"Avec ta pote, Miss-ado-en-colère ici présente, on peut détourner le circuit électrique pour surcharger un organe quelconque..."

Elle se gratta les cheveux avant d'ajouter à l'attention de Sparx et Question :

"Je connais pas la physiologie de la bestiole aussi bien que Pax, du coup je sais pas où est le système nerveux, mais..."

Rae zyeuta du coin de l’œil Pax qui, hilare, tentait d'expliquer à Jamm qu'il allait bientôt mourir et que c'était le moment le plus important de sa vie ! Qu'il fallait donc qu'il en tire son parti...

La brunette avala sa salive, en conclut que Pax ne leur serait d'aucun secours (voir d'un secours négatif) et ajouta finalement à Sparx :

"Si tu pars dans cette direction..."

Elle se retourna et la pointa du doigt.

"... tu tomberas sur une espèce de sphère organique creuse qui ressemble à s'y méprendre à un cœur organique. Je pense que tu peux à l'aide de tes pouvoirs créer un pont électrique entre la herse et le cœur..."

Razor se mordit les lèvres et admit, un peu mal à l'aise :

"C'est certainement un plan débile mais donnez-moi un clavier informatique et je vous livrerez le monde... Parce qu'en cours de biologie, moi je faisais dodo, alors si vous avez..."

C'est à ce moment qu'un alien leur bondit dessus et que Rae fit jaillir ses lames qu'elle alla planter dans la bestiole, pieds et poings, pour partir dans un corps à corps douteux avec la créature.

Il ne restait plus qu'à voir si le plan élaboré par Question allait fonctionner ! Et si elle serait encore là pour le voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 02/05/2014
Messages : 181
DC : Animateur géré par Liberty Belle
Localisations : Coast City
New Titans
MessagePosté le: Ven 5 Aoû 2016 - 9:06
Tandis que Flash aidait Gunfire à reprendre ses esprits, la plupart des autres méta-humains présents étaient affairés à commettre un véritable carnage à l'endroit des parasites.

Loose Cannon, Metallo, Aquaman et Ballistic éclataient à coups de poings, de flingue ou de trident des mers leurs adversaires, contenant pour l'heure l'attaque dont le groupe venait de faire l'objet, empêchant les créatures de les encercler et de se repaître de leurs fluides vitaux...

Même Razorsharp se débrouillait - au moins - pour demeurer en vie, accrochée qu'elle était à la manière d'une araignée dont les 4 uniques pattes (SIC !) seraient faites d'un métal inconnu et fichées dans l'abdomen de sa proie... en l'espèce un parasite de taille honorable qui hurlait et se débattait en conséquence !

Crystal Frost et Orion servaient de gardes du corps à Felicity tandis que cette dernière tentait d'obtenir une connexion, sans succès pour l'heure, avec un réseau terrien à l'aide de son téléphone portable...

Seuls Pax et Jamm demeuraient relativement inactifs. Le premier parce qu'il attendait patiemment que tout le monde meurt (comme il l'avait déjà vu des millions de fois, dixit lui-même), le second parce qu'il était trop idiot pour pouvoir penser à faire quelque chose d'intelligent...

Finalement, déprimé par l'attitude négative du prophète crasseux, Jamm s'éloigna de lui pour aller examiner les cocons intacts, la zone où ils se situaient étant relativement protégée des attaques des monstres par les efforts sans cesse renouvelés des héros pour les repousser...

Marmonnant comme un demeuré, Jamm s'approcha du cocon qui contenait Anima, l'observa bien et conclut :

"Quitte à mourir dans l'espace. Autant que ce soit en faisant un dernier effort pour m'acoquiner avec une meuf... Hé, hé, hé..."

Il attrapa la membrane du cocon à mains nue et la déchira en deux, évacuant par cette même action le contenu amniotique de la structure organique et libérant Anima... La jeune femme, un peu sonnée, leva les yeux sur son sauveur et demanda, un poil confuse :

"J-Jamm ? On est où ?"

Jamm se mordit les lèvres et cogita l'espace d'un instant le fait d'utiliser ses pouvoirs ou non contre Anima... Mais il n'eut pas le temps de prendre le contrôle mental de la jeune femme pour lui ordonner d'enlever ses vêtements (Jamm pouvait mentalement contrôler autrui et pas uniquement pour se rincer l’œil)...

... car Sparx venait de s'envoler quelques instants auparavant, non sans avoir fait montre de sa mauvaise humeur adolescente :

"Franchement c'est naze. Et c'est même carrément pas juste. Vous les vieux vous savez que parler et dire aux jeunes quoi faire. Vous êtes vraiment pareils : deux gros ringards qui avez la haine d'avoir des pouvoirs nuls ou pas de pouvoirs du tout et qui s'en prennent donc à plus petits qu'eux... comme à moi !"

Ça s'adressait à Razorsharp et à Question. Mais surtout à Question, à vrai dire, Rae étant quelque peu occupée à ne pas se faire manger... Sparx tira la langue au sans-visage puis s'envola à toute vitesse dans la direction indiquée par Rae...

... elle atteignit le "cœur" sans difficulté et revenant en vol rapide dans la pouponnière, une traînée électrique à sa suite, elle alla toucher la herse électrifiée (sur laquelle rebondissaient joyeusement pour mieux finir d'y griller les parasites qu'Aquaman dérouillait à l'aide de son trident !) : par cet acte, elle ferma le circuit et créa un arc électrique entre les deux points de l'organisme du vaisseau ultra-terrestre.

Le résultat ne se fit pas attendre : le "muscle cardiaque" de l'endroit se mit à fonctionner de manière totalement erratique, tachycardisant au passage... Comme Pax le savait déjà, le cœur du vaisseau pompait non pas du sang mais une sorte de vent nauséabond aux relents méphitiques...

... aussi de grands vents vinrent s'engouffrer dans la salle de la pouponnière. De grands vents qui projetèrent dans les airs héros et parasites (même Metallo) et qui les rabattirent en direction de la herse électrifiée...

... quelques parasites s'y échouèrent et furent instantanément tués, Pax s'écrasa contre la herse mais ne broncha pas (peut-être était-il réellement immortel ?) et un grand cri se fit entendre alors que les héros allaient rencontrer, impuissants, leur destin...

"YAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHH !"

C'était Sparx qui se servit de sa propre masse corporelle pour absorber le courant électrique et rendre inerte la herse...

Une fois cet exploit accompli, elle alla s'écraser au sol, complètement KO. Elle allait bien mais ne serait plus en état de combattre pour les prochaines heures... Heures dont les héros ne disposaient pas nécessairement, d'ailleurs !

Néanmoins, elle sourit à Question pour lui signifier qu'elle était contente que le plan avait marché... Ou tout simplement parce qu'elle était en état de choc et qu'elle pensait - à tort - bien aimer le justicier sans-visage.

Quoiqu'il en fut...

... la herse venait d'être désactivée
... les vents avaient brutalement cessé

Loose Cannon, aidé en cela par Ballistic, put briser la herse et créer un passage suffisant pour permettre aux héros de progresser.

Pax se releva en rigolant. Il était parfaitement indemne. Il observa les parasites restants détaler, sans demander leur reste ni même chercher à combattre, par le passage créé par le géant bleu et le monstre rose. Le prophète commenta :

"Ils ont compris que le vaisseau allait se désagréger maintenant. Et qu'il ne reste plus qu'à réaliser le grand plongeon !"

Et sans attendre la réaction de qui que ce soit, Pax poursuivit son chemin à travers la herse...

*
*  *

Les héros, dont les derniers newbloods, délivrés par Ballistic, ne rencontrèrent plus aucun parasite... Le vaisseau semblait pourrir littéralement sur place. Au fur et à mesure de leur progression, ils se faisaient arroser par de la matière biologique en décomposition. L'odeur était à peine supportable et ils pataugeaient joyeusement à mi-mollet dans du liquide verdâtre légèrement corrosif...

... et en plus le vaisseau semblait se mouvoir (une sensation de chute affectait les héros) depuis quelques minutes !

Tout d'un coup, Felicity Smoak réussit à obtenir du réseau.

Elle tomba immédiatement sur une déclaration en direct du Chef d'Etat-Major du Président des Etats-Unis d'Amérique, un quelconque général bardé d'étoiles sur sa casquette et son col...

"... l'appareil entrera dans notre atmosphère, selon les calculs de nos scientifiques, dans une quinzaine de minutes. D'après nos spécialistes, il s'agit d'un phénomène lié à l'attaque parasitaire et en tant que tel nous devons y répondre avec toute la gravité et la fermeté qui conviennent à une menace de cette ampleur. Aussi, le Président en accord avec son conseil de défense et avec les membres qui ont pu être joints du Conseil de Sécurité de l'ONU a décidé d'une frappe nucléaire préventive à l'encontre du vaisseau alien, si ce dernier finissait par entrer dans notre atmosphère..."


Le visage de Channelman apparut à l'écran et remplaça celui du Général. Il avait l'air préoccupé.

"Felicity ! J'ai besoin de toi ! Ils vont faire n'importe quoi ! Il faut les empêcher ! Il faut qu'ils comprennent que ce n'est pas la solution !"

Et comme un malheur n'arrivait jamais seul, la troupe arriva enfin à la Piscine des Parasites...


Il s'agissait d'une gigantesque cuve, remplie du même liquide verdâtre dans lequel les héros marchaient depuis pas mal de temps déjà... De ce bouillon infect et bouillant, dépassaient des tentacules gigantesques... Mais surtout...

... les parasites présents, ceux qui déboulaient du plafond, des autres orifices permettant d'accéder à cette pièce, se jetaient volontairement dans le bouillon pour s'y dissoudre en poussant de terribles cris de douleur...

Pax commenta avec son optimisme habituel :

"C'est fini. On va mourir. Le Taker va apparaître. Il va vous tuer et détruire la Terre, même s'il se prend vos meilleurs armes dans la tête, il va tuer tout le monde..."

Et comme pour illustrer ses propos, un gigantesque monstre, haut d'une bonne cinquantaine de mètres fit son apparition en hurlant...


... le Taker. Le fossoyeur des mondes. La mort qui marche.

[On répond dans n'importe quel ordre. Vous avez plusieurs menaces : le vaisseau est en train de se décomposer et va bientôt pénétrer dans l'atmosphère terrestre, l'armée américaine est prête à vous balancer à la gueule des ogives nucléaires, et le Taker est une sorte de Godzilla super-costaud qui ne peut être vaincu d'un seul coup ^^ Je prends également des congés mais j'essaierai de me connecter pour répondre à vos questions éventuelles dans le sujet de discussion. Bon jeu à toutes et à tous !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 5 Aoû 2016 - 12:29

Metallo a la rescousse
Komodo


Il se rappelait de ce cliché des films, là, le genre de truc qu'il remarquait quand il était particulièrement bourré et que tout le faisait rire comme un gros.

Du genre... imaginons que le protagoniste rencontre un ninja. Holy shit, c'est du sérieux le ninja. Il affronte le protagoniste en 1v1 et perd seulement après un long combat, ça, c''est bien. Puis vient deux ninjas, puis trois ninjas puis une armée de ninjas. Logiquement, c'est la fin pour le héros, non ? Et bah non. Les ninjas en nombre se font atomiser sec, au point que tu finis par te demander pourquoi un seul ninja lui posait problème.

Remplaçons les ninjas, donc, par des abominations extra-terrestres au design quand même sacrément... "freudien", oui, et notre protagoniste générique par le groupe dans le vaisseau. Tous avaient affrontés une horrible créature, et tous avaient eu du mal devant la bête. Et, comme dans le film plus haut, nos héros se débrouillaient beaucoup mieux contre des groupes, composés entièrement de ces ennemis !

Les parasites enduraient pratiquement toutes les morts imaginables : poignardés, percés, tabassés à mort, réduits en cendre, étranglés. Vous décidez ! Metallo était plus ou moins couvert de sang à ce point, alors qu'il maintenait un alien sous son pied pour poignarder sa gorge. Le cyborg ne semblait pas conscient de ce qui se passait autour de lui, trop occupé avec son carnage. Toutefois, ses capteurs lui permirent de détecter une importe disruption de la barrière électrique, causée par la métahumaine de la foudre !

PUTAIN ATTENDEZ !

Metallo savait très bien qu'un vent violent semblait... nourrir le coeur, quelque part. Un vent qui s'annonça très rapidement, d'ailleurs, soufflant tout le monde, Metallo inclus. Lui qui pensait que cette étrange poudre verte pouvait les protéger... les individus les plus forts physiquement du groupe, comme lui, Aquaman, Orion ou Loose Cannon étaient incapables de résister au vent puissant, ayant été surpris ! Pire encore, ils s'approchaient de la herse !

Corben pouvait prendre d'immenses dégâts, il se demandait comment il allait réagir à ça ! Sans parler du reste du groupe, qui ne survivra pas... enfin, sauf Pax, le vieillard étant immortel, ou très résistant aux dommages. Ou...

Ha, même pas besoin de ça : Spark entreprit d'utiliser son pouvoir pour désactiver la herse, sauvant donc tout ce beau petit groupe. Le cyborg "souffla" un peu, observant une Sparx K.O.

Sauvé par une meuf, quoi.

Notre homme s'engagea encore et toujours dans la structure avec son groupe, se dirigeant donc vers la piscine dont parlait Pax. Avec de la chance, il pourra y noyer le vieil homme ! Ces pensées homicidaires furent toutefois distraites : le vaisseau semblait pourrir et semblait... chuter ? C'était un organisme, après tout. Les dommages au coeur étaient trop !

Le cyborg constata d'ailleurs l'absence des parasites sur son chemin. Ils avaient fuis, sans doute, étaient tous-morts ou attendaient dans la salle pour le combat final...

Ce vaisseau est encore plus dégeulasse que mon ex, merde !

La blonde reçut alors une communication terrestre : un vieux général (pas Lane, ceci dit) était en train de s'addresser au monde. D'après lui, le vaisseau allait bientôt entrer dans l'atmosphère pour s'y écraser, et naturellement, les fiers USA allaient répondre en bousillant la geule au vaisseau avec des bombes ! Metallo se contenta de poser une main sur sa radio, qui semblait marcher encore, au moins !

Bordel les mecs, vous foutez quoi ?

Et là, je l'ai observé et je lui ai dit "j'vais te liquéfier les couilles, mon con", et... huh, attendez, Sergent Corben ?!

En chair et en os.

Ils progressaient vers la piscine.

Où étiez vous ? Nous avons perdu contact avec vous récemment !

Je suis dans le vaisseau alien qui va s'écraser sur terre, pov con. Y'a tout un groupe de beauf avec moi mais c'est pas important... c'est quoi cette histoire de bombe nucléaire ?

Hé bien, il serait dangereux si jamais le vaisseau venait à s'écraser sur la planète... et puis, nous ne pouvons pas risquer un débordement de parasites.

Heu, les parasites sont en train de se suicider dans de l'acide, là. Vu l'odeur de l'autre prophète, je les comprends un peu.

Mais, monsieur Corben, vous ne pouvez pas sentir, pas vrai ? Et quel prophète ?

Tiens, on va voir si tu va faire le malin quand je vais redescendre, petit con. Sinon, pour les bombes, passe moi Lane putain, faut...

Un immense alien sortit alors de la piscine, quasiment instinctivement, Metallo sortit son fusil et entreprit d'ouvrir le feu : raté, les balles auraient eu le même effet si elles étaient en caoutchouc.

... Garde les bombes en fait.

Metallo ouvrit le feu, en tirant un vaste rayon de kryptonite, espérant que les autres iront le suivre. Le processus semblait quelque peu affecter la bestiole, mais pas assez pour l'endommager : c'était plus comme un pétard, quoi, un truc ennuyant qui te fait juste un peu mal.

Corben entreprit d'interrompre son attaque et bondit dans les airs, lançant la queue alien qu'il gardait encore vers l'oeil de la bête, espérant voir si ça pourrait l'affecter ! Mais quoi qu'il en soit, ils étaient tous dans la mouise ! Le vaisseau allait se crasher, les bombes nucléaires allaient bientôt tous les tuer et un Kaiju comptait les bouffer, ho putain !

Le cyborg paniqua un peu... puis une idée germa dans sa tête : c'était un truc super dangereux, mais bon, à ce point là, le groupe devrait être prêt à accepter n'importe quoi !

Vous savez où se trouve une salle pour piloter cet engin ?

Le cyborg afficha un sourire malsain, esquivant une attaque et ripostant avec un laser qui n'eut aucun effet, si ce n'est ennuyer le monstre.

J'ai un plan, si jamais vous êtes pas trop cons, on pourra envoyer ce fils de pute droit dans le soleil !


spoilers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 5 Aoû 2016 - 17:35
Aquaman se débarassais des créature assez rapidement, leur jeune âge ou inéxpérience pourrait surement expliquer pourquoi elles sont moins redoutable que Venëv et ces gentils camarades.

A peine le temps d'envoyer un dernier de ces monstres sur la herse, que cette dernière fut neutralisée par la jeune méta-humaine, chapeau elle venais de leur permettre de progresser dans la pièce suivante.
Mais Aquaman n'avais pas encore libérer les personnes présentes dans les cocons face à lui, alors qu'il s'apprétait à ouvrir celui d'Hitman, un vent violent le projeta en arrière sans qu'il ne puisse utiliser sa force ou son trident pour se retenir.

Mais le vent ne dura pas et Aquaman retomba contre le sol. Il réussi à ouvrir le cocon dans lequel se trouvait Hitman n'aillant pas le temps de vérifier si tout allais bien. Il venait de le voir ce lever donc sa signifiait qu'il était en vie.

Voyant Metallo se rendre dans la nouvelle ouverture, Aquaman se mis à le suivre. Mais alors qu'il comptait rejoindre Metallo, Felicity reçue une fréquence terrestre qui disais vouloir envoyer des ogives nucléaires sur le vaisseaux des alien dans lequel ils se trouvaient tous.
Bien évidemment il reconnaissait bien la l'espèce humaine, tout régler à coup de missiles afin de montré qui à la plus grosse puissance de frappe.

A peine le temps de recevoir cette information il remarqua un gigantèsque monstre haut d'une cinquantaine de mètres plein de tentacules. Cette chose baignais dans un liquide vert ressemblant à de l'acide.

Metallo ouvrit le feu sur le monstre mais visiblement la créature s'en moquais complètement. Afin de l'aider au mieux aquaman bondit envoyant un coup de poing puissant dans la tête du monstre.
Mais avant de gaspiller sa force inutilement, Metallo disais avoir un plan risqué qui pourrait les aider.

Dans ce cas la Aquaman voulait bien donner un coup de main à Metallo pour sortir tout le monde de ce vaisseaux voué à se faire explosé.

Je doit avouer que cela ne me tante pas trop, mais je te suis Metallo.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 6 Aoû 2016 - 16:57
Quand Frost a vu apparaître le groupe de héros, elle s'était instinctivement crispée. Par chance, les nouveaux venus étaient encore plus paumé que leur groupe. Elle avait néanmoins ce qu'elle abhorrait le plus sous les yeux : des héros. De sexe masculin en plus ! Il y avait même Kid Flash avec qui elle avait un petit historique déjà. Fort heureusement pour tout le monde, deux interventions évitèrent le bain de sang. D'abord celle de Metallo qui afficha un ras-le-bol au bord de la beauferie, offrant une touche de naturelle bienvenue dans une situation aussi peu naturelle, avant de s'éloigner sur son propre chemin. Rae ensuite, qui accueillit les héros avec un optimisme marqué et manqua exploser de joie à la vue d'une dénommée Felicity. Tous chez la jeune blonde évoquait une civile, aussi Frost n'avait pas de problème avec elle à priori. Elle réalisa donc que la situation pouvait déboucher sur autre chose qu'une sempiternelle confrontation héros/vilains. C'était pas plus mal, les forces n'étaient pas très équilibrées. Et, même si Flash était présent, Frost décida de l'ignorer purement et simplement. Ça avait l'air de marcher, il semblait lui rendre la pareille. Frost emboîta alors le pas à Metallo, avec le reste du groupe, marchant à côté de Rae et Felicity, qui partageaient leurs impressions sur les récents évènements. Ce qui signifiait que l'enlèvement de Rae avait eu lieu à peu près en même temps que Walker alias Loose Canon. Alors pourquoi ne l'avaient ils toujours pas trouvé ? Au moins ils avaient de la compagnie saine d'esprit.

Frost jeta un oeil vers Pax. Il semblait être ici depuis des temps immémoriaux. Ou depuis une semaine sans voir personne, au choix. Toujours est-il que l'aide potentielle qu'il représentait s'était avérée décevante. Ses précieuses connaissances de l'anatomie du vaisseau étaient hachées par ses accès de prophète de fin du monde. Il manquerait plus qu'il dise "Repentez-vous !" et l'image serait parfaite. Il les guidait mais ça ne restait pas très réjouissant. Et puis il y avait Jamm. Jamm qui était une aberration à lui seul. Un genre de mélange de tous les comic relief insupportables dans les comédies potaches américaines couplé à une mentalité d'ado consanguin et à des hormones en folie. Il lança une énième remarque sur ses désirs peu catholiques envers Frost. Une de trop. Elle avança vers lui, le saisit à la gorge et le plaqua contre la paroi de chairs visqueuses. Elle recula un peu sa main et fit pousser un pic de glace qui s'arrêta à quelques millimètres du front du blondinet, les yeux plissés. Flash n'était même pas en état d'intervenir, en pleine phase de récupération apparemment.

"Tu fais un son, tu meurs. Tu ouvres les yeux, tu meurs. Tu bouges d'un centimètre, tu meurs. J'entends ta respiration, tu meurs. Maintenant tu vas m'écouter très attentivement. La seule raison pour laquelle tu n'es pas encore mort, c'est parce que j'ai envie de faire ça bien et qu'on n'a pas le temps pour ce que je te réserve. Si tu tiens à survivre jusqu'à ce qu'on soit sorti d'ici, tu te fais oublier. Je veux que tu effaces jusqu'à ta présence. Que le monde lui-même oublie avoir jamais porté la loque que tu es. Et il s'en portera bien mieux. Alors si tu as compris, commence dès maintenant."

Sur ces mots, elle enleva le pic et s'éloigna du blond qui venait de recharger son pantalon.

*****

Après avoir continué dans les couloirs, ils finirent par arriver à une pouponnière. Là s'y trouvait de nombreux autres prisonniers parmi lesquels... Walker ! Mais ils n'eurent pas le temps de se réjouir. Des aliens qui évoquaient Angon commencèrent à se déverser des murs. A la demande de Rae (surtout de ses yeux de chiot implorant), Crystal lui fit comprendre qu'elle protégerait Felicity, qui cherchait à obtenir du réseau pour savoir comment ça se passait sur Terre. Le Réseau ! Frost avait complètement oublié d'informer Blacksmith du changement de situation ! Tant pis, elle n'avait pas le temps d'y réfléchir pour l'instant. De plus, elle remarqua immédiatement quelque chose qui clochait. Les aliens étaient légèrement plus petits et surtout beaucoup plus fragiles. Même si Frost était au mieux de sa forme grâce à la chaleur environnante, contrairement à son combat contre Angon où elle était fiévreuse et à moitié déboussolée, les pics de glace qu'elle envoyait perçaient trop facilement les carapaces ennemies. L'organisme leur envoyait des jeunes qui n'avaient pas terminé leur développement. Il n'y avait que deux explications. Soit le vaisseau se sentait acculé, soit il gardait ses meilleures cartes en réserve. Dans les deux cas, se débarrasser rapidement des aliens était la seule option. Du moins, c'est ce que Frost pensait.

Elle vit alors l'arc électrique se former et sentit les vibrations du corps entier qui se contractait. C'est là qu'ils furent aspirés. La mutante électrique les tira à nouveau d'un mauvais pas en absorbant l'électricité de la herse avant de s'évanouir. Frost était la plus proche de la jeune femme et la prit sur ses épaules avant de rejoindre les autres. Elle ne pouvait pas contacter Blacksmith discrètement mais ce n'était pas grave. Blacksmith n'allait de toute façon certainement pas importer Killer Frost et Metallo depuis un vaisseau alien directement dans une infrastructure importante du Network. Elle remarqua alors au sol un petit éclat rouge luisant. Ils n'étaient pas dans un temple ancestral d'Amazonie donc les règles concernant la dangerosité de ce qui brille ne s'appliquaient pas. Elle ramassa donc l'éclat et le mit dans sa poche non trouée. Avec un peu de chance, ça suffirait à Blacksmith. Les efforts de Felicity payèrent à ce moment-là. Ils reçurent des nouvelles de la Terre. Dommage qu'elles ne soient pas bonnes, mais bon, on peut pas tout avoir. Apparut alors le visage de Channelman. La situation était tellement foireuse que Frost était presque contente de le voir. Presque. Ils se retrouvaient avec trois problèmes critiques sur les bras : Le vaisseau alien se délitait dans l'atmosphère, des ogives nucléaires fonçaient sur eux et une créature évoquant le subconscient de Jamm leur barrait la route. Metallo et Aquaman se dirigeaient déjà vers la créature. Cogner, tout le monde pouvait le faire, mais générer du froid, seul Frost le pouvait. Et c'était le meilleur moyen de ralentir la décomposition du vaisseau, surtout s'ils devaient pénétrer dans l'atmosphère. Elle prit alors Sparx dans ses bras et la donna à Question qui semblait le mieux la connaître, même négativement.

"Tiens moi ça."

Sans attendre sa réponse, elle se dirigea ensuite vers Rae.

"Ecoute moi, je peux tenter d'utiliser mes pouvoirs pour ralentir le désagrègement du vaisseau, mais je dois le faire au meilleur endroit possible pour que ce soit efficace. La chaleur environnante alimentera mes pouvoirs et me permettra de les utiliser quasiment non-stop. Tu es un tant soit peu connectée à ce vaisseau, est-ce que tu aurais une idée de l'endroit que je cherche ? Et par pitié, ne me dis pas que c'est au milieu de la piscine d'acide. Je tiens vraiment à survivre à ce sauvetage."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 7 Aoû 2016 - 9:35
Question assénait un violent coup de pied dans la gueule de l'alien qui était en train d'éssayer de dévorer Razorsharp quand un vent violent éjecta ledit alien, Razorsharp et lui même dans des directions variées. A moitié assommé, il émergea, voyant Razorsharp faire de même quelques mètres devant lui, vivante.  

Le plan avait marché.  L''arc avait court-circuité le vaisseaux alien, comme le détective l'espérait. Pour autant, sa nervosité restait dangereusement proche de la rupture d'anévrisme. Le vaisseaux était en train de se dissoudre, il ne voyait plus Sparx, et vu la violence du champs, sa coéquipière étaits ans doutes mal . Rester calme, réfléchir. Englouti sous des litres de sang vert,  son feutre noyé il ne savait trop ou, le sans visage parvint à se relever en agrippant à une masse organique informe à sa droite -vraisemblablement l'alien qui tentait de transformer Razorsharp en casse-croute quelques secondes plus tôt.

-Sparx? demanda t'il d'une voix rauque.

Il capta alors le regard de la jeune femme, inanimée en bas de la herse et se dirigea vers elle pour verrifier son état de santé. Sparx tenta de lui adresser un sourire, ce qui mit le détective extrêmement mal à l'iase. Se sentait assez sale d'avoir envoyer une jeune femme faire le sale boulot.
En conséquence, Question laissa sans protestation Sparx aux soins de Killer frost, se contentant de surveiller de loin la véracité des bonnes intentions de la tueuse. Question tentait de se convaincre que c'était stratégique de laisser Sparx sous la surveillance d'une autre, pour être libre de ces mouvements en cas d'imprévu lui qui finissait toujours par être le joker foireux de la bande, tout en sachant au fond de lui que c'était juste la bonne vielle et gluante culpabilité qui l'empêchait de supporter les "on les a eu, hein, Q?" que Sparx l'enthousiaste ne manquerait pas de dire. d'un certains point de vue l avait manipulé Sparx, la petite impulsive. Pour l'intérêt du plus grand nombre, certes, mais tout de même. C'était moral ça.? APrès, elle savait ce qu'elle faisait, elle connaissait les risques, et puis elle allait bien, merde. Devait arrêter de se poser des questions. Agir. Plus grand nombre...N'empêche qu'il se sentait sale.

***

Le détective suivit Pax en dominant les pulsions de briseur de secte qu'il avait à l'encontre du prophète désabusé. L'endroit devenait difficilement viable, et il se prenait régulièrement des jets verdâtres dans le non-visage, avançant de plus en plus paisiblement dans l'espèce de marigot alien qui était en train de se former dans les boyaux décomposés. Se sentait pas très bien. Et impossible de s'enfiler un sucre pour remettre un peu d'énergie dans ce système, étaient dans sa poche, dissout ou imbibé de sang alien. L'éspérait que flash avait cicatrisé, l'osait  pas imaginer les dégats de ce truc dans un organisme. Se concentrer. L'odeur était intenable, et cette saloperie  de liquide alourdissait son imper. Il prit ses clés de bagnoles au milieu de la flaque vaseuse qu'était sa poche droitte, les fourras dans la poches de son pantalon et bazarda l'amas poisseux qu'était trench coat bleu, histoire d'avancé plus vite.  Tout son budget alimentation allait passer à s'en racheter un. Le détective retroussa ses manches verdâtres et continua d'avancer dans le cloaque, s'aidant du mur, gardant Razorchsap, Killer Frost et Sparx à l'oeil, éssayant d'économiser le peu d'énergie qui restait dans ses muscles. En arrivant près de la piscine alien, couvert de matière verte, il faillit vomir.  L'avait jamais été aussi dégueu, et pourtant, il n'avait pas la réputation de cottoyer des lieux très à cheval sur les règles d'hygiène.

Le détective suivit les communications terriennes de Smoak et Corben avec anxiété. En soi, les missiles nucléaires lui posaient pas de problèmes. Peut être une solution. Suffisait de trouver un moyen de déserté ce cadavre ambulant avant impact et le tour serait joué.
Mais l'entrée du taker changea la donne. Question se recula instinctivement, entrant en collision avec Curry et fronça le vide qui lui servait de sourcil. Il se tourna vers Corben et West (avait enquété, savait que c'était un scientifique quand il ne courrait pas en collant rouge), attendant leur commentaire. Etaient les plus qualifiés en l'occurance. Savaient mieux que lui si l'armée avait une bonne ou une mauvaise idée en balançant du nucléaire sur un truc alien. le leadership de Corben fit une nouvelle fois ses preuves -à noter pour plus tard d'ailleurs-, et le détective opina en direction de l'ancien militaire pour lui signifier qu'il suivrait son plan. Il allait ouvrir la bouche quand Frost lui déposa Sparx dans les bras.

-"Tiens moi ça."


La jeune femme dans les bras, le détective resta figé et muet, la regardant comme s'il s'agissait de sa conscience sur le point de lui dévorer la tête. Sparx ne s'en rendit pas compte, le regarda comme s'il était son mentor/coéquipier/relationintenseetconflictuelle -ce qu'il n'était pas! dieux merci!- et tourna faiblement la tête vers Frost.

-Ça, vous a sauvé la vie il y a vingt minutes! protesta elle péniblement, tentant de retrouver le timbre de voix volcanique qui était le sien habituellement. Un peu de respect bordel! et arrêtez avec vos putain de sous-entendus misogyne de vieux beauf texans! Tenta elle d'éructer sans grande énergie en direction de Métalo. Vous êtes tous médiocre et névrosé, je suis la seule ici à avoir le courage et la force de nous venger! Vous me devez la vie! Je suis votre...

- Sparx. Tais toi, intima Question de sa voix tranchante et froide. Problème plus important à régler que ta crise de...

Il ne put terminer, elle le coupa en le regardant avec flamme:

- Vous êtes tous des connards. Tu es un connard, et elle aussi, accusa elle en désignant Killer Frost. Question haussa un sourcil invisible devant cette révélation pointue: "Certes...?"  Mais Javel-Glacial m'a aidé. Et toi, tu as un bon fond et tu n'es pas aussi con que tu en à l'air. Vous m'avez soutenu. Plus que tous les autres inféctés, cracha elle en direction de Raezorsharp et Pax. Sans visage, Javel,  recollaborons, comme une team! Dis moi ou je dois balancer l'électricité et je...

Sparx ne termina pas sa phrase et sombra dans l'inconscience. Le détective vérifia son pouls en se disant avec une pointe de culpabilité qu'il serait pratique qu'elle ne ré-emerge pas. L''était pleines de bonnes intentions, mais le monde avait appris à Q que les bonnes intentions ne suffisaient pas. Jamais. L'aimait bien Sparx, et l'éspérait qu'elle resterait longtemps dans sa douce illusion, mais lui il avait des choix et des actes sales à faire, des vraies décisions à prendre. Trouvait ça difficile de voir quelqu'un qu'avait pas encore été brisé par la vie, évolué devant ses yeux. Comprenait pas comment Batman faisait avec ces Robins. Il chercha ou elle pourrait être en sécurité ici, évita consciencieusement le regard lacsif de Jamm, et au milieu des fous, des mysogynes, des pervers et des occupés qui peuplaient l'endroit, opta finalement pour les bras d'Argus.

-Fais gaffe, elle est vraiment HS.

Il n'ajouta rien d'autres, pas la moindre preuve d'affection ou de considération, et la posa avec délicatesse.  Il se tourna vers Corben, les traits tirés:

-Si Razorsharp ne peut pas nous l'indiquer, fit il en voyant qu'elle était occupée avec Killer Frost, je peux te collecter l'info que tu cherches, Corben.

Et disant ses mots, ignorant le taker qui s'agitaient derrière eux, le détective attrapa Pax d'une main, le traîna deux mètres plus loin et le plaqua sur une parois avant de l'étranglé à moitié, avec l'aisance de l'habitude.

-On arrête de jouer le taré. Dis nous ou on peut piloter cette chose ou ta vie immortelle va être extrêmement douloureuse dans les minutes qui vont suivre. Tu vas arrêter de te tourner les pouces et me dire ou est ce qu'on peut piloter cette saloperie, sans ton putain de laius sur la fin du monde. Clair? Ou y a un de tes mioches qui va brisé ta colonne vertébrale, ton baton, tes genoux, et voir comment pourrir encore ton éternité si tu livres pas l'info fissa.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 15/06/2016
Messages : 253
DC : none
Situation : devient hautement dangereux
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Lun 8 Aoû 2016 - 16:17


Depuis mon arrivée dans le ventre de cette chose qui servait de transport aux aliens tels qu'avait été Lissik auquel on m'avait arraché à peine trucidé, me laissant totalement ignorant vis à vis du sort de Jade et d'Anima et de tous les humains que nous protégions ainsi que sans la ressource de mon fidèle "A4" qui n'avait pas été inclus dans le voyage, j'avais suivi les autres à distance respectueuse sans chercher à communiquer.

Une des raisons était cette rage débordante qui avait fait resurgir ma nature profonde de fils maudit de Darkseid et d'Apokolips et qui avait profondément modifié mon aspect extérieur pendant la dernière phase de notre combat contre l'abomination qui avait envahi Saint Roch, modifications qui maintenant se résorbaient lentement au fur et à mesure de notre progression, me rendant mon visage humain même si mes yeux lançaient toujours des éclairs de sang par moment, preuve que l'autre moi même n'était pas encore si loin sous la croûte dont m'avait parée mon éducation à New Genesis.

L'autre raison était que je ne connaissais aucun des mes compagnons d'infortune et le peu que j'en observais ne me donnait pas l'envie de me rapprocher plus mis à part peut être cette jeune femme qui n'avait à priori aucun don particulier.

J'avançais donc derrière, surveillant tout autours et étudiant les lieux et c'est tout naturellement que je restais avec la jeune femme pour la protéger de la vague d'ennemis qui déferlèrent sur nous quand nous étions dans la couveuse. Une autre femme était restée avec Felicity, quelqu'un, je ne sais plus qui, l'avait appelée ainsi à un moment. Une drôle de gourgandine blafarde de peau et blanche de poil, au maillot échancré bien ras et prêt à exploser sous la pression d'une paire de mamelles prodigieuses, mais dont le caractère jetait un froid hivernal sur l'assistance comme sa faculté à manipuler toutes sortes de choses gelées ...

Mais bon, il arrive parfois qu'on ne choisisse pas ses alliés, et nous avons eu fort à faire pour protéger l'humaine qui s'évertuait à vouloir entrer en contact avec la planète. Plutôt que de perdre du temps à combattre à mort nos agresseurs, je les interceptais tout simplement et les propulsais vers les autres qui les terminaient, un de plus ou de moins pour eux, c'était pas la mer à boire, en plus ils leur arrivaient assez amochés pour ne pas trop leur poser de problème.

Certains avaient libéré des êtres qu'ils connaissaient des cocons dont je ne m'étais pas encore préoccupé, mais alors que je brisais un peu trop facilement à mon goût la mâchoire d'un alien baveux et que je l'expédiais à l'autre bout de la caverne contre la grille qu'utilisait déjà allègrement le gars au trident pour faire ses grillades, je vis Anima glisser littéralement hors de l'un d'eux que le dénommé Jamm  venait d'éventrer et qu'elle semblait reconnaître.

Utilisant ma vitesse et un bref moment de répit de mon côté, je bondis vers elle et l'attrapais sous le bras pour l'amener dans le même mouvement aux côtés de Felicity qui pianotait toujours sur son engins.
Tony ?!? Souffla t elle un peu fort Non ! Orion ! Reste là, tu es en sécurité ! Rétorquais je un peu brusquement peut être avant de me relever et d'aller percuter une de ces saloperie qui s'était glissée derrière Mam'selle Frigide.

Ce fut la dernière bestiole de la série car alors se produisit une série d'événements qui changèrent la donne.

Il y eut cet éclair, puis cette bourrasque qui nous souleva de ce qui nous servait de sol et nous aspirait vers la fameuse grille, nous faisant présager un mauvais quart d'heure. Dans mon élan, je chopais Felicity d'un côté et Anima de l'autre, ce qui doubla à peu près notre masse et nous ramena vers le sol, ou le plafond, où je plantais les talons, traçant deux sillons en contrant la force des vents.

Il y eut un hurlement, puis plus rien, et j'eu juste le temps de rétablir mon assiette avant d'atterrir au sol faute de vent, mes protégées toujours sous chaque bras. Tout compte fait, nous étions bien au plafond ...

Felicity, à peine troublée par cet intermède aérien, reprit ses tentatives de communication en suivant le mouvement et je m'occupais donc d'Anima qui reprenait enfin des couleurs.
Je ne comprends pas pourquoi Jade n'a pas été téléportée avec nous ... Lui confiais je alors qu'elle avait repris assez ses sens pour se déplacer sans mon aide.
Moi je pense savoir pourquoi, j'ai été infectée, et toi c'est peut être parce que que c'est toi qui l'a tué finalement ? non ?

C'est plutôt l'épée de Jade qui a fini le boulot, mais tu as peut être raison ...
Nous nous étions attardés un peu pour examiner les débris de cocons éparpillés au niveau de la grille, sans trouver de trace d'une quelconque portion de peau verte appartenant à ma grenouille préférée ce qui me soulagea un peu, puis avions suivis nos compagnons en discutant un peu de son expérience dans l'emballage et les avons rattrapés dans la salle de la cuve au moment où la maman de toutes les mamans pointait le bout de son nez hors de son bain gluant ...

En levant la tête, parce qu'il fallait bien la lever pour la regarder la marmotte, je regrettais de n'avoir pas "A4" sous la main ... Mais où était il donc celui là ?!

Certains parlaient qu'on allait se crasher, d'autre que l'armée allait nous pulvériser avec des missiles, que des programmes merveilleux au final, si on ne comptait pas aussi l'éventualité d'être mis en pièce par un monstre aussi grand qu'un immeuble.
Est ce que tu peux te charger de protéger Felicity, Anima ?

Déjà, les autres s'attaquaient à la chose chacun de son côté, ce qui ne leur fut que déceptions sur déceptions avant de chercher une autre solution.  

Tout à coup, la sensation agréable d'une translation me submergea. "A4" venait de pénétrer à bord quelque part et ne tarderait pas à arriver. J'aurais alors de quoi pulvériser la montagne et évacuer un maximum de monde avant toute catastrophe, avec le bonus de pouvoir utiliser un BoomTube par dessus le marché vu que nous étions dans l'espace. Le pied quoi !

Mais bon, des équipes s'étaient déjà formée et partaient d'un côté ou de l'autre ... Talonnées par ce truc moche et enragé comme des mouches d'une tapette ...


Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2016
Messages : 269
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Mar 9 Aoû 2016 - 10:23
Vivante, elle l'était mais pour encore combien de temps ?

Se relevant de la gadoue infecte dans laquelle elle était affalée depuis la fin de sa lutte avec l'alien, Rae sourit à Question qui lui avait prêté main-forte et convertit à nouveau ses extrémités en jambes et en bras. Encore une paire de pompes foutues. Elle allait devoir encore finir la mission pieds nus, à marcher sur dieu-sait-quoi. Pouvoirs pourris. Se la jouer araignée c'était toujours impressionnant mais ça finissait toujours, pour elle, de manière grotesque.

Elle constata avec satisfaction que Sparx avait réussi à les sauver tous et à leur permettre d'aller se faire tuer ailleurs. Du coup, elle fila à la suite du petit groupe et de Pax pour voir ce que ce vaisseau leur réservait encore...

... sur le chemin, la tablette de Felicity (qui avait été la sienne jusqu'à peu) vit apparaître le visage familier de Channelman sur son écran. Le sang de Rae ne fit qu'un tour et elle trotta en toute hâte jusqu'au niveau de l'informaticienne blonde. Elle fit un léger signe à un Channelman plus grave qu'à son habitude et prit acte des informations qu'il communiquait...

... bordel ! Si les aliens ne les bouffaient pas, ils auraient peut-être la chance de vivre assez longtemps pour se prendre une ogive nucléaire en pleine poire !

Elle ne fut pas la seule à se préoccuper de la question : Métallo semblait particulièrement occupé avec sa radio interne.

Mais le pire restait bien évidemment à venir... Le vaisseau se cassait la gueule, les parasites survivants se faisaient seppuku en se jetant joyeusement dans un grand bain d'acide (baptisé, on ne savait pas trop pourquoi, la piscine des parasites) et...

... surgi du fin fond de ce magma ignoble, un parasite grand comme un immeuble se dressa devant eux. Et Rae comprit. Et ses yeux s'éteignirent de toute lueur d'espoir car le maître-plan des parasites se tenait devant eux. Tous leurs efforts avaient été vains et n'avaient faits que servir les plans démoniaques de ces fléaux cosmiques : les parasites envoyés sur Terre collectaient les fluides vitaux humains et, de retour dans leur vaisseau, nourrissaient de leurs corps et de leurs êtres cet incroyable blasphème organique. Cette horreur se dressait justement au moment où les petits parasites avaient rempli leur office et cessé d'avoir la moindre utilité. Voilà tout. Et pour le vaisseau, c'était pareil... Ce n'était que le cocon de la chrysalide qui devenait papillon !

Sauf que ce papillon était en train de fondre sur la Terre dans ce vaisseau pourrissant et qu'il serait bien capable de résister au feu nucléaire. Rae contemplait de ses propres yeux la chose qui allait mettre un terme au monde.

Elle se dégagea de sa torpeur fataliste, se disant qu'elle n'était pas encore aussi timbrée que Pax, et se focalisa sur ceux qui tentaient de faire quelque chose.

Métallo avait un plan : trouver le poste de pilotage et envoyer le vaisseau dans le soleil.

Crystal avait un plan : ralentir la décomposition des parties organiques du vaisseau en le refroidissant.

Question était déjà en train d'agir : questionner Pax, le secouer un peu, bref trouver une utilité quelconque au pauvre type qui avait déjà rédigé leurs avis de décès, à eux et à tous les habitants de la Terre.

Et les autres n'allaient pas tarder non plus à agir.

Rae, opina du chef aux paroles de Frost, et se tourna vers Ballistic :

"T'as encore un peu de jus ? Tu peux nous couvrir pendant que je me concentre ?"

Le monstre rose fit un essai de sourire à Rae et lui dit :

"Pas de problème, p'tite. J'ai pas l'habitude de céder au désespoir. Si ça vit et que ça braille, c'est que ça peut saigner et mourir. Faut juste trouver l'arme adéquate !"

Et armé de son petit flingue, Ballistic chargea la créature, comme un lancier polonais s'élançant au devant d'une division de chars allemands !

La brunette reporta son attention sur Crystal et lui avoua :

"J'sais pas si ça va marcher mais je peux essayer de me concentrer... Après tout, j'ai un lien psychique avec Ballistic... J'ai cauchemardé des créatures avant qu'elles ne reviennent et..."

Elle ferma les yeux et, quelques instants plus tard, sourit.

"Bingo. Le vaisseau m'a "parlé". Du moins sa partie organique. Nous sommes en quelque sorte non loin du cockpit. Le reste du vaisseau n'a que peu d'importance. Ce sont des compartiments de stockage. Ils sont sacrifiables. Mais pour le reste..."

Rae montra une direction en arrière : la pouponnière, à équidistance entre là où elles se trouvaient et la salle du cœur.

"La pouponnière, grosso modo, fait office de mur porteur pour les parties vitales de la structure. Le vaisseau peut continuer à fonctionner - pour peu qu'on relance les machines - si la pouponnière est préservée..."

... et si le Taker ne les tue pas toutes et tous et que les ogives ne les frappent pas en pleine gueule...

... d'ailleurs à ce sujet, Rae sortit son téléphone de sa poche, chopa un brin de réseau et entreprit le piratage le plus naze de l'histoire de l'humanité, tout en priant pour que Channelman l'aide !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 02/05/2014
Messages : 181
DC : Animateur géré par Liberty Belle
Localisations : Coast City
New Titans
MessagePosté le: Sam 13 Aoû 2016 - 8:15
Metallo entendit une voix qui hurlait dans sa radio interne. C'était celle du Général Sam Lane, chef du Projet 7734, une division plus ou moins secrète de l'Armée Américaine dont le but était de protéger la Terre... des menaces extra-terrestres !

Inutile de dire qu'avec l'invasion des parasites, Lane & ses p'tits gars (dont Metallo) avaient pas mal bossé récemment.

Inutile de dire, même, qu'il y avait de fortes chances pour que Lane ait été consulté à un moment ou à un autre par le Président lui-même quant à l'opportunité de flanquer des missiles dans la gueule du vaisseau.

"Corben ?" brailla Lane dans le transmetteur. "Sergent Corben ?"

La voix de Lane avait une légère pointe d'espoir. Corben pouvait le sentir. L'espoir que peut-être il n'y aurait pas besoin de détruire l'un de leurs meilleurs agents (et ses alliés de fortune) avec du matériel potentiellement dangereux pour l'atmosphère.

"Sergent Corben ? Faut-il poursuivre l'attaque ou bien avez-vous encore la possibilité de prendre le contrôle, vous-même, du vaisseau ?"

Corben était, néanmoins, occupé comme bon nombre de ses comparses : si le Taker n'avait qu'à peine cillé en se prenant la queue alien en pleine poire, il poussa un cri de déplaisir au contact des rayons de kryptonite et faisait de grands gestes pour tenter d'attraper Metallo.

Le coup en plein visage d'Aquaman ne fut guère plus efficace. Le Roi des Océans put néanmoins constater que la chose était étonnamment rapide pour sa taille : en effet, Aquaman avait eu à peine le temps de regagner le plancher des vaches (ou du moins le sol en décomposition, inondé par des fluides corporels dégoûtants, d'un vaisseau lui-même en totale déliquescence) que déjà le Taker tentait d'utiliser l'une de ses innombrables tentacules à la manière d'un fouet... mais la rapidité légendaire d'Aquaman lui avait permis d'éviter la morsure cruelle de ladite tentacule !

Question, après avoir confié Sparx qui avait clairement besoin de repos (et avait sombré à nouveau dans l'inconscience) aux bons soins d'Argus, entreprit de passer Pax à la question, en l'interrogeant tout en l'étranglant...

Le prophète crasseux rit... aux larmes ! Il s'esclaffa, ne peinant nullement pour respirer. Néanmoins, avec une force impressionnante il déplaça les mains de Question pour les remettre différemment sur son cou :

"Là... Je pourrais plus facilement parler, le Sans-visage. Tu as peur et je te comprends. Tu vas mourir et ça va être affreux. Et peut-être que si tu es chanceux, tu mourras le premier, ignorant tout de l'horreur et des souffrances que tu vas ressentir quand les fluides du Taker passeront sous ta peau et te coloniseront à la manière d'une araignée méphitique..."

Était-ce la crispation des mains du détective sur son cou ou un certain maintien du reste de son corps mais Pax comprit que l'heure n'était pas aux envolées lyriques. Il reprit d'une voix étonnamment sobre :

"Tu veux survivre et je te comprends. Moi je suis immortel et c'est pour cela que les créatures me gardent depuis tout ce temps dans ce vaisseau qui devait être leur prison mais qui a, finalement, été la mienne. J'ai servi sur ce vaisseau du temps que des humanoïdes le contrôlaient et que la créature n'était plus qu'un petit œuf insignifiant... Oui, mon ami ! Après la destruction de mon Monde, nous avions cru bon de tenter de contenir cette horreur ! Ah... Nostalgie de l'innocence, ô toi, sombre psyché humaine de quels torrents de bêtise es-tu capable ?"

Pax stoppa à nouveau net, réalisant qu'il digressait quelque peu et indiqua une direction de l'autre côté de la piscine des aliens :

"Le Poste de Pilotage est sous ce fatras organique qui l'a recouvert depuis des temps immémoriaux. Je... Je crois que je suis encore capable de piloter si votre plan est de nature à détruire à tout jamais les parasites..."

Et chose étonnante, la voix puissante de Pax s'était colorée légèrement d'espoir !

Cet espoir pourrait également prendre la forme du harnais de combat, A4 d'Orion qui se rapprochait de plus en plus, frayant son chemin de manière intuitive dans ce dédale organique qui avait - pourtant - perdu jusqu'à présent la compagnie des héros.

Orion avait certainement sauvé Felicity et Anima. La première était trop occupée à pianoter sur sa tablette (pour tenter d'éviter une apocalypse nucléaire sur leur tronche) pour réagir mais la seconde, Anima, sourit timidement à Orion :

"Tu sais... Tu m'as sauvé et je protégerai Felicity, mais... Je..."

Subitement, elle secoua la tête, un peu confuse, puis se tourna vers Jamm, l'air méchante :

"Non, J’ENLÈVERAI PAS MES VÊTEMENTS ! ET SORS DE MA TÈTE !"

Le surfeur pervers recula, impressionné. Anima reprit à l'attention d'Orion :

"C'est comme si j'étais en lien avec tous les infectés ! Je... Je ferme les yeux et je sens leur présence... Je... Je sens leur force ! Je pourrai la toucher, oui, ou l'absorber !"

Son armure métallique apparut sur son corps. Les pouvoirs d'Anima étaient de loin les plus étranges du lot. Et également les mains d'Anima se transformèrent en lames, exactement comme Razorsharp était capable de le faire ! D'ailleurs Rae se sentit fatiguée, comme vidée, à ce moment précis...

La jeune femme parut étonnée et choquée. Elle ajouta néanmoins :

"Je crois que ce n'est pas tout... Je crois..."

Et elle vacilla et une drôle d'énergie verte fut projetée hors d'elle... elle s'agrégea rapidement et forma...


"SALUT MOI C'EST ANIMUS !" tonna la voix de la chose nouvellement créée. Elle était aussi grande que le Taker et considéra ce dernier d'un œil sauvage. Instantanément, il se jeta sur le Taker dans une mêlée titanesque... mais les personnes présentes ne pouvaient que prédire la défaite inévitable d'Animus : il paraissait moins fort que le chef alien !

Tandis que Ballistic et Loose Cannon, les gros bras, avaient contourné le Taker pour se rendre à la direction du poste de pilotage et arracher les membranes et tissus organiques qui le recouvraient, révélant finalement un poste de commande et une surface vitrée derrière laquelle se trouvaient l'Espace infini et... la Terre qui devenait de plus en plus grosse, témoignage fiable qui indiquaient qu'ils allaient bientôt pénétrer l'atmosphère terrestre ; Rae réussit son piratage avec son téléphone et l'assistance de Channelman et de Felicity. Mais...

... annuler les lancements des missiles, c'était trop compliqué...
... paralyser la transmission des ordres, c'était trop long...

... à la place Rae avait remplacé l'image diffusé sur les écrans du QG de l'US Air Force. Ce n'était plus leur progression en direction de la Terre qu'ils voyaient mais (et c'était une idée de Channelman)...


... le Roi Lion ! Seul fichier vidéo qu'elle avait pu trouver dans les dossiers personnels d'un Général 5 Etoiles présent au QG...

La radio de Corben brailla à nouveau. Il pouvait entendre la voix de Lane, furieux, sur un drôle de fond sonore... Hakuna Matata !

"Bordel, Corben, on vous voit plus ? On fait quoi ? ON FAIT QUOI ?"

C'était peu dire que dire que Lane était furieux !

Alors que Pax s'installait timidement au poste de pilotage, tentant désespérément de dévier l'engin en pleine décomposition qui filait vers la Terre et criant que ce bidule se pilotait à deux ; qu'Animus était loin d'avoir le dessus dans la mêlée mais que ces avants-bras étaient bizarrement en train de se transformer eux aussi en lames à la manière de celles de Razorsharp, le Taker entreprit de riposter !

Il saisit Animus et le mit au tapis. Puis, il déploya ses tentacules qui se mirent à filer à grande vitesse sur toutes les personnes présentes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 13 Aoû 2016 - 15:02

Metallo a la rescousse
Komodo


Metallo se trouvait là dans une situation fort délicate : confronté à une entité alien surpuissante, dans un champ de bataille qui se décomposait sous ses pieds, alors que la menace d'un assaut nucléaire se faisait de plus en plus réelle. Pour la première, et dernière fois dans sa vie, pour la seule fois de son existence mécanique, il aimerait que Superman soit là.

Pas homme à paniquer, le cyborg se contenta d'esquiver les mains crochus du Taker. Sa nature mécanique le rendait immunisé à toute infection mais il n'aimerait quand même pas se retrouver coincé avec une si grosse entité. Il avait le pouvoir de faire trembler des montagnes, oui, mais il n'était pas sûr que ça marche, sachant qu'Aquaman n'avait pas pu faire grand chose avec sa propre super force !

Sa radio lui cracha a l'oreille : Lane. Le bon général, parano à l'extrême, semblait ravi quand à l'idée de reprendre le contact avec un puissant homme de main. C'était bien pour le groupe : sans la présence de Corben, il aurait déjà envoyé les bombes nucléaires, hum !

Y'a une créature géante dans le vaisseau, général, et... attendez.

Metallo mit un puissant coup de poing sur une main du Taker, repoussant cette dernière en arrière sans pour autant lui infliger des dégâts. Résistante, la sale bête.

Donnez nous... allez, 10 minutes. On a trouvé le poste de commande et on va s'en servir pour propulser la bête dans le soleil, ou tout du moins, si elle n'atteint pas cette distance, ça va l'envoyer chier dans l'espace, sans moyen de retourner sur Terre.

Il gardait son calme, surtout parce qu'ils avaient trouvés les commandes et parce qu'Anima venait de se transformer en un puissant Kaiju, ce qui permit à Metallo de siffler pendant un moment, satisfait de pouvoir regarder un remake bizarre de "Pacific Rim". Cependant, il était clair que le Taker était plus puissant et résistant, Anima offrait une bonne distraction mais elle risquait fort de passer à la trappe si jamais le groupe ne saisit pas l'occasion !

Metallo bondit pour aller aider les gros bras, incitant les autres costauds (Aquaman, Orion) à le suivre, aussi, et fut satisfait quand il constata que la Terre était bien en vue ! Ha, la Terre, maison des bières, des fusils et des bonnes valeurs Américaines... comme les bombes qui vont bientôt tuer tout le monde, putain !

Pax prit donc les commandes alors que Metallo entreprit de s'arracher quelques morceaux de son corps (comme sa grosse griffe, par exemple) pour les jeter au sol. Il manipula rapidement ces pièces inutiles pour en créer un petit robot (pour lui : le robot en question atteignait facilement la taille de Felicity ou Rae) qui entreprit de se déplacer vers le poste de commande, afin d'aider Pax. Dénué de conscience, cette petite machine plongera dans le soleil sans problèmes !

La voix de Lane retentit ensuite, accompagnée de... Hakuna Matata ?! QUOI ?! Qu'est-ce qui se passe ?!

PUTAIN MAIS IL EST NUL CE FILM ! ON A LES POSTES DE COMMANDE, GARDEZ LE DOIGT AU DESSUS DU BOUTON SI ON LE DEVIE PAS ET COUPEZ MOI CETTE CHANSON ! JE VAIS DEVENIR FOU SINON !

Le Taker, de son côté, entreprit de produire des tentacules, se débarrassant d'Anima au passage, et s'en servit pour nuire au petit groupe. N'ayant pas signé pour servir dans des hentai, Corben esquiva les tentacles, même si l'une d'entre elle réussit à l'envoyer paître dans un mur !

CONCENTREZ LE FEU SUR CETTE CREATURE ! ET TROUVEZ NOUS UN MOYEN DE SORTIR DE CETTE MERDE DE VAISSEAU !

Metallo accompagna ses ordres en lançant un puissant rayon de Kryptonite sur le Taker, espérant que le reste de l'équipe suivra : ils ne pourront pas tuer la bête, mais ils auront de quoi la sonner pour un moment !


spoilers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 16 Aoû 2016 - 14:28
Demeurant stoïque face aux envolées lyriques de Pax, Question tentait d'oublier les fluides verdâtres qui avaient imbibé sa chemise et entreprenait d'attaquer sa peau. On pouvait deviner son regard dur uniquement aux lignes éffacées qui lui servaient de visage. Mais si les prognostiques sur sa durée de vie plus ou moins longue ne provoquèrent pas chez lui beaucoup d'émotionq, voir de l'espoir chez la vielle chose désabusée qu'était Pax le...Surpris, consterna -et rendis suspicieux (mais Question l'était souvent.) Il avait craint que la violence ne marche pas sur Pax, et il n'aurait jamais cru qu'il pourrais...Reprendre du poil de la bête. Suspect. Comme cette chanson du roi lion d'ailleurs. Disney était de mèche avec les aliens? Non, ne pas partir dans délires paranoïaques maintenant, il prouverait les ambition sectaire de Disney et ses affiliations maléfiques plus tard. Le Sans-Visage lâcha le vieux et le regarda se diriger vers la cabine de pilotage avant d'écouter les paroles de Corben et sa rigueur militaire, sombrement, et de le voir bricoler un robot. De quoi envoyer le vaisseaux dans le soleil sans faire de victime. Question s'approcha de Pax en évitant la chose terrifiante qu'était en train de devenir Anima et l'escadron de poids lourd qui se joignait à elle pour contrer le Taker. Cependant, cela semblait avoir... drainer l'énergie des Bloodlines, dont la femme au rasoir. Et être pris de faiblesse dans ce contexte n'était pas enviable.

- Du renfort pour mainten Razorsharp en vie? Pax, grogna Question, désormais apparament chaperon du prophète poisseux, si se vaisseaux possède des capsules de sauvetages, il faut que tu nous guides jusqu'à elles...Sinon...Le système de téléportation du vaisseaux marches encore malgré le court circuit? Interrogea t'il en fronçant son arcade sourcilière.

Les autres gérait la partie "boum boum", il s'occuperait d'évacuer tout ce beau monde et...Mais ces réflexions pragmatiques se figèrent soudain quand il se rendit compte que Corben n'avait bricolé qu'un seul robot.

-Bordel de crétin de militaire...Corben! Faut être deux pour piloter cet engin, et tu ne peux pas forcer Pax à assumer le rôle de copilote pour ta promenade dans le sol...

Mais une tentacule alien l'empêcha malheureusement de terminer ses doléance.
SPLASH, projeté contre le mur, Question s'éffondra, tenta de se relever, recracha le liquide verdâtre dégueulasse qui tapissait le sol, retomba dans le fluide immonde, se releva de nouveau avant de se rendre compte dans un spasme de douleur qu'il avait un truc cassé, une côte vraisemblablement. C'était bien sa veine, il allait encore s'endetter pour pouvoir se trainer jusqu'à un hosto. Et puis berk, ce jus dont il était imbiber, il éspérait vraiment ne pas s'être fait contaminer par cette saloperie. Ne pas se laisser corrompre par le discours alarmistes de Pax, avancer, oublier la douleur, ne pas penser qu'il risquait de se retrouver transformer en couteau suisse géant comme Razorsharp...

-Pax, trouve un moyen d'évacuer les troupes. Et Corben, bordel, construit un deuxième rob...

Il fit un pas quand la tentacule s'enroula soudain autour de son pied, le fit s'éclater sur le sol spongieux, et le traina vers le taker avec une violence et une force digne d'un reptile. Question hurla quand il sentit un craquement à sa cheville.  Douleur, douleur, douleur. Merde! Il n'était pas un foutu papier bulle qu'on pouvait exploser au fur et à mesure comme semblait le penser le taker...Stop, agir, pas réfléchir. Les muscles tendus Question se cambra pour tenter de retirer son pied de la tentacule. Peine perdu, autant tenter de faire lâcher prise à un boa constrictor. Et la tentacule le trainait toujours.  Horrifié, Question vit le bord du bassin au Taker se rapprocher. Il planta ses mains dans le sol en décomposition, tenta de sortir son pied prisonnier de la chaussure, rien ne marchait, et il était si proche du bord que l'odeur était sur le point de lui faire rendre ce qu'il lui restait dans l'estomac.

-SPARX! Appela t'il de sa voix rauque, tandis que ses mains creusaient peu à peu des sillons allant du mur jusqu'au bassin.

Mais, bien qu'entre de bonne main, elle était toujours inconsciente. Question sentit alors sa jambe basculé dans le vide. Tandis que la tentacule tentait de trainer le reste de son corps. 'Chier. Pas paniquer. Ou si, justement, paniquer... Le regard fou d'un loup pris au piège, Question attrapa le couteau misérable qui trainait au fond de la poche de son pantalon et donna, dans un accès de rage, des coups répétés dans la tentacule.

-Pas comme ça, grogna Quesiton, les yeux injectés de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 15/06/2016
Messages : 253
DC : none
Situation : devient hautement dangereux
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Jeu 18 Aoû 2016 - 10:14


L'arrivée d'"A4" m'avait donné un bon coup de bonne humeur, la transformation d'Anima me rendit pantois. Nous avions une version gluante de Godzilla sur les bras et maintenant une version féminine d'Artarus et de Goldorak qui combattaient de notre côté.

La petite, qu'on avait plus envie de protéger qu'autre chose tant elle paraissait fragile et peu sure d'elle même avait d'un coup monté d'un ou plutôt de plusieurs crans dans le palmarès des héros en qui les méchants auraient à se méfier.

Une armure était apparue pour la protéger, rien de bien extraordinaire jusque là, mais des trucs longs et tranchants avaient remplacé ses mains. Non ! Non ! Pas des trucs qui viennent se matérialiser dans ses mains mais bien ses avant-bras qui se terminaient maintenant par des trucs tranchants à souhait en lieu et place de ses mimines !

Et comme si ça ne suffisait pas, la voilà qui suinte à gros débit un truc verdâtre et impalpable qui se rassemble et devient une sorte de géant, de même gabarit que notre ennemi en fait, qui se jette sur l'autre après avoir annoncé son nom. Original le nom d'ailleurs, "ANIMUS" masculin d'Anima, mais j'irais pas voir dans le pantalon si il a les affaires de ses prétentions ...

Quand à celles de battre l'autre gluant de Taker, heu ... Et bien ... L'affaire n'était pas gagnée d'avance, un coup de main lui serait salutaire ...

Au moins cela nous donna un répit le temps qu'il s'en prenne quelques unes, de courte durée, trop courte à mon goût, car lui n'avait que deux bras et deux jambes alors que l'autre, il lui poussait des tentacules à volonté qu'il employait au mieux de ses intérêts.

Animus se retrouva très vite le dos cloué au sol tandis qu'une flopée de ces machin sinueux filaient dans toutes les directions dont la mienne avec la ferme intention de s'occuper de nos cas simultanément.

Après quelques pas de danse avec celui qui m'était dévolu, épiant du coin de l'oeil Anima qui se défendait bec et ongle avec le sien, pardon bec et lames, et que Felicity avait disparu avec deux des autres, je fus finalement attrapé par mon partenaire qui essaya dans un premier temps de me réduire en bouillie en m'enserrant.

Mais on ne vient pas à bout d'un Néo-Dieux comme ça, surtout quand on a de la guimauve en dessous d'une peau plus ou moins élastique et résistante, peau qui éclatait littéralement sous mes coups de poings, giclant un truc pas clair à l'odeur méphitique qui recouvrait tout comme de la gélatine en séchant puis tombait en poussière.

Plus je frappais, plus j'étais englué, plus ça puait ! Mais finalement, le bout qui m'avait saisi tomba et le tentacule reflua quelques instants pour se reconstituer avant de revenir à l'attaque.

Anima m'avait vu faire et suivit mon exemple, taillant dans le lard à tour de bras. Quand son agresseur recula, elle était couverte de la tête aux pieds de ce truc qui collait et bougeait comme ces machins qu'on vous sert immanquablement en Angleterre et qui vibrent au moindre souffle de vent ou frémissement de votre chaise.

D'un regard, d'un geste du chef, nous échangions plus en un instant qu'en un millier de paroles, surtout qu'Anima lisait dans les esprits et que le mien lui était ouvert et tourné vers elle à ce moment. Un sourire amusé se dessina même sur nos deux visages en contemplant l'autre, puis la concentration revint, prêt au combat.

Ce petit intermède anti-gastronomique vit l'arrivée de mon "A4" qui vint se placer près de moi prêt à servir ... Restait à savoir comment !?!

La bestiole avait affiché une remarquable résistance aux tirs de mes comparses, pourtant divers et variés, et vu la résistance des tentacules, je pouvais imaginer celle du tronc principal. Mais chacun sait que ce qui est dur à l'extérieur est souvent mou à l'intérieur, (NB : l'inverse peut être vrai aussi), la preuve avec ce truc dégueux qui nous recouvrait, mais le problème viendrait de la capacité régénératrice de ce qu'ils nommaient Taker ...

C'est alors que l'idée me vint, déjà expérimentée plusieurs fois avec succès sur d'autres monstres en d'autres lieux ... Il suffisait de faire comme ce petit crabe et d'attendre le moment où l'huître ouvrirait toute grande sa coquille pour s'y loger et y vivre, mais là, moi, je comptais plutôt lui mener la vie dure et lui rendre la vie plus courte, de l'intérieur ...

Je sautais dans les étriers et filait immédiatement à grande vitesse vers le Taker, toujours occupé à maintenir et à pulvériser Animus, un four plus grand qu'une entrée de métro bien ouvert où je fonçais tout en évitant les appendices qu'il envoyait pour m'intercepter.

Je ne vous dirais qu'une chose, il fait noir là dedans, et si mon appareil n'avait pas eu la lumière intégrée, j'aurais pu déprimer sec. Autre remarque, Taker est bien fourni en sucs gastriques, quand à l'odeur, pas d'infos désolé, mon casque s'est refermé automatiquement me privant de ce genre de désagréables sensations.

Arrivé dans ce qui devait être son estomac, après un petit parcours dans un tuyau aussi large qu'un boulevard, je me retrouvais confronté à nouveau à des tentacules, ce truc se défendait aussi bien dedans que dehors, sauf que ceux là étaient d'une mollesse à pleurer. Rien qu'en fonçant dessus, ils partaient en bouillie qui venait alimenter son bol alimentaire.

Quand je commençais à tirer des salves depuis le centre approximatif de la caverne digestive du Taker en tournant sur moi même, je sus immédiatement que ma supposition avait été la bonne. Les huîtres étaient des parentes éloignées de son engeance ... Et avec moi, il avait récupéré une forme d'ulcère qui lui serait fatale ...



Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 18 Aoû 2016 - 11:14
Autour de Wally la situation s’aggravait. Le groupe se trouvait à présent devant une cuve d'acide, le vaisseau alien s'effritait et le gouvernement américain semblait décidé à faire un reboot d Independance Day. Tandis que l'armée américaine songeait à faire péter le vaisseau à coup de feux d'artifice nucléaires, un genre de poulpe croisé à Godzilla se baladait tranquillement dans le vaisseau et s'en prenait joyeusement à l'équipe de super héros/ vilains que ce Pax lui avait offert pour le dîner… Tandis que le groupe résistait aux pièges du vaisseau, tout en cherchant une manière de s'en sortir vivant, Wally ne pouvait que constater son inutilité tant il peinait à recouvrer ses forces. Sa tête tournait si violemment que si Aquaman n'avait pas assuré ses arrières à plusieurs reprises, Flash aurait fini dans les intestins de ce monstre.

Même si sa remise en forme prendrait du temps, Flash devait aider ses camarades. Il fit un point rapide de ce qu'il ressentait: vive douleur au crâne, cause de ses vertiges et vomissement. Wally n'était pas médecin, mais les symptômes parlaient d'eux mêmes: traumatisme crânien. Sa jambe qui jusque là saignait se remettait lentement, même s'il sentait la vive douleur d'un quelconque os certain cassé; mais cela ne devrait ni durer bien longtemps ni trop le gêner, à force d'habitude.
Quant à la situation alentour, boîte de conserve voulait lancer le vaisseau dans le soleil, why not, et Frost voulait consolider le vaisseau à la glacière… beaucoup mieux.
Aquaman avait tenté un coup sur la gueule du colosse qui fut évité avec une vitesse qui laissa Flash pantois.
Le vieux débris de Pax semblait vouloir se racheter une conscience en se portant volontaire pour piloter le vaisseau. Problèmes : monstre géant rapide avec méga tentacules de la mort plus distance cuve- poste de pilotage multiplié par débris de vieille carlingue sur le chemin, égale gros bordel pour traverser. En gros Flash allait devoir se bouger, en espérant ne pas finir une nouvelle fois sa course dans le mur.


Laissez moi vous aider. Pax je vous largue au poste de pilotage fissa et vous faites ce que vous voulez là-bas, Frost je t'emmène colmater les brèches avec ta crème glacée pendant que j'assure tes arrières au cas où Monsieur Poulpe envoie ses sbires.


À peine Wally avait-il fini d'exposer son plein qu'une créature géante se jettait sur le poulpe. Pendant ce temps là, Balistic et Loose Canon dégageaient la voie vers le poste de pilotage. Au moins, Flash n'aurait pas à vibrer avec le vieux au travers de tout ces trucs bizarres. Wally attrapa le vieux, posa sa main sur sa nuque pour éviter le coup du lapin et se lança jusqu'à ma salle de contrôle. Une fraction de seconde plus tard Flash revint sautant à clocher à cause de sa jambe blessée. Sa tête tournait rapidement. Il s'appuya contre les parois du vaisseau.

Frost fit Wally entre deux vomissements, à toi.

Wally attrapa la jeune femme et rallia la pouponnière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 19 Aoû 2016 - 17:36
Au moment où Rae donna à Frost l'information qu'elle voulait, un tentacule vola dans leur direction. En un instant, Crystal vit que la jeune fille ne serait pas en état d'esquiver et la poussa , les mettant toutes les deux hors de la trajectoire. Ballistic, qui était lui aussi à portée, esquiva souplement le colossal appendice. Occupée à se relever, Frost n'eut même pas le temps de s'interroger sur son curieux réflexe, Flash était venu proposer son aide pour atteindre la pouponnière dans les temps. Ça ferait toujours ça de moins à gérer. En temps normal, collaborer avec Flash ou n'importe quel héros serait complètement contre-nature pour Frost. Mais la situation était très loin de sa norme, même en tant que super-criminelle. Aussi quand Flash revint après s'être occupé de Pax et l'agrippa pour la transporter à son tour, sa seule réaction fut de grimacer -ce qui était un record en terme de self-contrôle-. Il arrivèrent en une fraction de seconde à la pouponnière, heureusement déserte. Frost avait un peu de mal à retrouver son équilibre mais ce n'était rien comparé au jeune héros. Il avait clairement forcé sans être en état et était à genoux, secoué de spasmes et de hauts-le-coeur. Il ne pourrait pas se déplacer avant un moment, et ils n'étaient pas en position de perdre une seconde. Frost fit alors quelque chose qu'elle n'aurait jamais cru faire de toute son existence avec un héros.

"Reste à l'abri." dit-elle à Flash.

Elle créa alors un dôme de glace autour du héros, qui n'était pas en état de bouger de toute façon. Elle-même ne comprenait pas son geste. Ses gestes. Elle s'était montré incroyablement protectrice envers les autres depuis qu'elle était ici. Pourquoi ? En pleine apocalypse extra-terrestre et avec leurs vies en jeu, il aurait été plus logique de prioriser sa propre survie. A moins que ce ne soit parce que la situation était aussi dangereuse. Qu'inconsciemment elle ne voulait pas être seule si ce devait être la fin...

S'arrachant à ses pensées, Frost se concentra. Il ne manquerait plus que Pax déteigne sur elle. L'heure n'était pas aux adieux, aux crises de larmes, aux sauts sacrificiels dans le réacteur alien. Il était temps de s'en tirer et de s'en tirer ensemble. Réunissant ses pouvoirs dans ses mains, Killer Frost projeta un violent blizzard qui fit chuter la température. La tâche restait néanmoins ardue à cause de la température naturellement élevée de l'endroit. Frost devait décupler ses efforts pour créer une zone dangereuse pour elle-même. Mais c'était le seul moyen. La température était maintenant nettement plus basse et elle pouvait voir la corruption ralentir à vue d'oeil. Frost perdit soudain l'équilibre et chuta sur un genou. L'exercice était épuisant et dans sa situation, elle n'était en mesure de reprendre des forces. Mais il fallait qu'elle tienne ! Il fallait que cette saloperie de vaisseau tienne le coup le plus longtemps possible ! Tout son esprit était focalisé sur le blizzard qu'elle créait, ralentissant la corruption le plus possible. Il fallait qu'elle tienne. Mais elle ignorait combien de temps ça durerait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 22 Aoû 2016 - 14:48
Le combat maintenant lancé depuis plusieurs minutes, Aquaman s'efforçais de frappé la grosse creature gluante. Mais malheureusement même sa super force ne pouvait rien contre la résistance du Taker. Alors qu'il venais d'assener un coup de poing violent au monstre mais qui n'avais rien sentit, Aquaman évita deux tentacules.

Dommage pour Question, car la tentacule évité par Aquaman, vint le frappé et le saisir au niveau de la cheville. Cette dernière comptait l'attiré dans la cuve, il ne pouvais pas laisser faire ça ! Aquaman saisi alors son trident comme on prendrais un javelot pour le lancer et envoya se dernier sur le tentacule.

Bien que coincer ce dernier tenait toujours fermement Question, et avait clairement l'intention de l'emmener dans cette cuve d'acide. L'atlante attrapa le tentacule et tira de toute ces forces dessus afin de le couper en deux. Mais il n'avait pas beaucoup de temps son camarade était déjà au bord de la cuve et le temps pressait. Aquaman arracha le tentacule qui tenait Question, mais se vit projeter assez violemment contre la paroie visqueuse des murs. A peine le temps de reprendre ces esprit qu'un autre coup lui tomba dessus ce qui eu pour effet de le mettre à genoux.

Si il avait été dans l'atmosphère terrestre il aurait pût foudroyer cette bestiole jusqu'à ce qu'elle grille sur place. Mais la il se devait de résister avec sa simple force, le tentacule tentait de l'écraser contre le sol, a genoux aquaman forçais pour ne pas finir en carpette pour alien.

Décider à ne pas mourir il tendit le main vers son trident qui vint directement le rejoindre, une fois ce dernier en main, Aquaman posa le trident contre le sol et roula pour laisser le tentacule s'empaller directement dessus.

Tu ne nous auras pas comme ça.


Il enleva son trident du tentacule du monstre, fit un bon atteignant le visage du poulpe. Arriver devant son horrible visage il fallait tenter quelque chose ! Ces yeux étaient-ils aussi résistants ? On allais le découvrir tout de suite quand Aquaman envoya un puissant coup de trident dans l'œil droit du Taker. Ce coup avait été possible car Anima, devenue Kaiju distraillait suffisamment le Taker.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Bloodlines Phase 2] Surgi du fond de l'abîme...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» (vendu) Waldan Astronic Chronograph or rose (ElPrimero phase de lune)
» [INFO] Problème aléatoire (ou programme qui tourne en fond) La BATTERIE!!!
» [REQUETE] Fond d'écran Androïd
» [REQUETE] Fond d'écran animé !!!
» Fond de cocotte brûlé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Espace-