[Bloodlines Phase 2] Surgi du fond de l'abîme...

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Inscription : 22/02/2016
Messages : 319
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Mar 23 Aoû 2016 - 13:24
Le piratage avait fonctionné. Avec un téléphone bidouillé, ses petits doigts agiles et l'assistance du meilleur hacker virtuel à avoir jamais surfé sur la toile, Rae - la Samouraï du Réseau - avait déjoué les sécurités du Projet 7734...

... ou tout du moins avait su exploiter une faille technique  et s'y était faufilée pour diffuser le Roi Lion sur les écrans du Grand Quartier Général !

Elle sifflota tout en se disant que tout allait aller bien à partir de maintenant: ils ne seraient pas vaporisés par un missile interplanétaire à tête nucléaire, Crystal allait réparer le vaisseau, Pax irait le garer droit au cœur du soleil, ils trouveraient une solution pour s'enfuir avant de griller et le Taker allait, bien entendu, se laisser faire !

Hakuna Matata, quoi !

Elle se sentit soudainement fatiguée peu après qu'Anima ait projeté le Gigantesque Animus hors de son corps (ou un truc dans ce goût là...). Elle sentit ce soudain coup de barre, comme si elle avait pris 30 ans en 30 secondes, au moment même où les mains d'Animus se transformèrent en lames tout à fait similaires aux siennes...

Anima était une sorte de vampire psychique. Sa force. Ses capacités. Elle s'en nourrissait. Et elle avait l'air aussi effrayée que Rae...

D'autant plus (et c'est là où les choses ne s'amélioraient pas tant que ça) qu'Animus vola dans le décor, sous les coups d'un Taker survitaminé et que ce dernier, l'horreur absolue qui se tenait devant eux, entendait riposter contre les petits méta-humains (et la petite humaine) qui avaient l'outrecuidance de vouloir l'empêcher de croquer la Terre comme une pomme trop mure !

Alors que Rae se relevait, elle constata que Metallo n'était pas demeuré inactif... Le robot sociopathe avait créé une sorte d'auxiliaire pour aider le prophète crasseux à crasher l'appareil dans le soleil, tandis - qu'après avoir survécu à un coup de tentacule (mais quel effet pourrait avoir pareille horreur sur un organisme 100% vivant et ne bénéficiant pas d'une armure mécanique ? Rae en frissonna d'avance...) - il ripostait avec son rayon à kryptonite.

Mais ça, Rae, elle pouvait pas le faire. Elle avait pas la force ni la résistance du robot.

Elle était plus comme Question qui se prenait la danse de sa vie...  Le détective crasseux était bien parti pour faire un plongeon final dans la piscine des parasites... Et si le liquide contenu dedans était de nature à dissoudre des parasites, elle ne put que faire une prière silencieuse pour Question... même si l'intervention d'Aquaman semblait être de nature à retarder le trépas du sans-visage !

Anima et Orion se battaient comme de beaux diables. Et un appareil volant arriva à rejoindre Orion et l'entraîna... droit dans la bouche du Taker !

Orion venait de se faire bouffer. Ce qui en soit n'était pas une situation très encourageante pour la suite.

Et Frost... Frost la poussa au sol et lui permis de ne plus être à l'endroit où elle était quand la tentacule balaya le sol.

Quand Rae se redressa timidement pour constater l'étendue des dégâts et remercier sa sauveuse, cette dernière n'était plus là. Et elle... Elle était vivante mais pour combien de temps ?

Il était évident qu'elle servait à rien et qu'elle ne mouillait pas plus la cheville que ça. D'ailleurs, la question de sa survie personnelle deviendrait totalement accessoire si le Taker arrivait sur Terre. Rae n'avait aucun esprit de sacrifice mais...

... elle rampa en direction d'Anima et saisit d'une main sa cheville.

"Prends ma force... Prends ce qu'il te faut..."

Ballistic, voyant ce que Rae était en train de faire, abandonna le poste de pilotage et lança en posant sa main sur l'épaule d'Anima :

"P'tite, si t'es aussi forte que t'en as l'air, prends aussi mes pouvoirs et ma force !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Mar 23 Aoû 2016 - 14:01
"Bordel Corben, on peut rien faire pour le Roi Lion ! L'abruti qui a collé ce fichier sur nos écrans a eu l'idée à la noix de le verrouiller avec ses données biologiques personnelles..." aboya Lane dans la radio de Metallo.

Puis reprenant son calme, il ajouta :

"OK, Corben. Dans 10 minutes, visuel ou pas visuel, je vous envoie 4 gros missiles dans le fondement. J'espère juste que vous me contacterez avant pour me dire de pas le faire..."

Lane avait comme un sanglot dans la voix. A la manière d'un Général paternaliste, sur le point de remercier ses troupes d'aller faire le sacrifice suprême à sa place. Il coupa, néanmoins, la communication, en concluant :

"L'Amérique est fière de vous, Corben. Le Monde Libre est fier de vous ! Vous êtes... le plus grand héros de tous les temps !"

Visiblement Lane avait l'air de penser qu'il ne reverrait plus jamais le robot !

Mais l'heure n'était pas à la blague... Le robot de Corben s'était installé au poste de pilotage sous l’œil approbateur de Pax. Le prophète trouvait que c'était une superbe idée que d'aller tous se suicider dans le soleil. Et il allait y mettre du sien pour y arriver !

Quant à l'attaque contre le Taker, elle était menée sur tous les fronts : le tir de Corben fit se tordre de douleur la chose blasphématoire venue d'un autre monde ; Orion, qui avait tout l'air d'être le dernier repas du Taker, poursuivit la lutte de l'intérieur, créant avec ses tirs de A4 des ravages conséquents dans le conduit digestif de la créature... La créature hurla à la mort et expulsa Orion et l'A4 dans un vomissement de bile corrosive mâtinée de substances sanguinolentes (et vertes) !

Aquaman, lui, prêta main forte au détective sans-visage. Le petit couteau de Question n'était pas aussi efficace que le trident magique du maître des Océans ! Surtout que ce dernier se retrouva fiché dans l’œil droit du Taker qui poussa un nouveau hurlement de rage incontrôlable.

Pour le moment les héros tenaient bon... Mais jusqu'à quel point le Taker était-il fort ? Blesser une créature sauvage n'était-il pas le meilleur moyen de se retrouver avec les deux pieds dans la tombe, victimes d'une rage incontrôlable, la douleur ayant malheureusement tendance à décupler les forces de certaines créatures ?

Quoi qu'il en fut, l'action combinée des héros permit à Animus de se redresser. Sa peau prit la teinte de celle de Ballistic et son corps sembla s'étoffer, prendre du volume musculaire. Ballistic et Rae vacillèrent un peu plus, tandis qu'Anima canalisait leurs énergies au sein de l'Animus...

... et ce dernier, profitant de la faiblesse du Taker - blessé par Orion, Aquaman et Corben (et égratigné par le canif de Question) - le chargea et le projeta au sol... Visiblement la fin de partie allait se jouer à la lutte gréco-romaine entre ces deux créatures de cauchemar...

Question, en se dégageant de la cuve où il avait failli être projeté put obtenir sa réponse d'un Pax, tout affairé à tenter de redémarrer l'appareil, aidé en cela par la créature de Corben...

"Mon ami... Nous avons des navettes de sauvetage, oui..."

A ce moment, il mit les gaz, tandis que Frost - sur les conseils de Rae - stabilisait la pouponnière avec ses pouvoirs de glace, tout en assurant une bonne protection à l'héroïque mais blessé Flash en le couvrant à la manière d'un fromage d'une cloche de gel...

L'appareil pivota et - se détournant de la Terre - prit le cap du soleil... Cela prendrait certainement le temps qu'il faudrait mais au moins le vaisseau était en train de s'échapper de l'attraction terrestre !

Et à ce moment, Pax blêmit : un craquement sinistre venait de se faire entendre. Ils avaient perdu un bout autonome du vaisseau (évitant ainsi une dépressurisation fatale). Et au loin, à travers l'immense vitre du poste de pilotage, les héros purent voir dériver les bouts du vaisseau et... les navettes de sauvetage.

"Uh, oh..." ajouta Pax.

"OHMONDIEUONVAMOURIR !" s'écria Jamm qui, pourtant, était toujours vivant.

Il restait certes la téléportation, l'une des plateformes de téléportation se trouvant dans le cockpit, précisa Pax. Mais il eut l'air très réservé quant à cette solution : vu le court-circuit qu'avait pris l'appareil, il était probable que la plateforme soit mal configurée et que les héros se rematérialisent en des endroits où ils n'aimeraient pas du tout être (comme à l'intérieur d'un solide, au fond de l'océan, au centre du soleil...) !
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 15/06/2016
Messages : 311
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Mar 23 Aoû 2016 - 15:13


Même moi j'en arrivais à avoir mal au coeur en tournant sur mon axe et en arrosant les viscères du Taker du feu sorti d'A4, montant et descendant et taillant dans le vif. Mais la chose cicatrisait rapidement même si une infime baisse de la rapidité de guérison se faisait sentir maintenant. Il y eut un soubresaut, une sorte d'expectoration gazeuse qui me propulsa vers le haut, puis je fus finalement éjecté environné de miasme gélatineux et corrosifs en dehors de son bec, A4 effectuant un crochet in extremis pour nous éviter l'écrasement contre les murs. La vitesse acquise sépara le reste de cochonneries qui nous avait recouvert aspergeant copieusement les parois du vaisseau.

Je me posais enfin près de Felicity, jurant comme un charretier alors que là bas, Animus transformé par l'apport d'énergie dispensé par Anima sautait à la gorge du Taker et le plaquait à terre à son tour.
Evaluant la situation, ceux qui se nommaient Basilic et Rae semblaient s'étioler aux pieds de la jeune femme inversement proportionnellement à la prise de force de son invocation géante, j'entendis les échanges de Pax et du prophète à propos de nos chances de quitter le vaisseau avant son effondrement définitif sous la chaleur du soleil ...

Felicity, dit leur que j'ai une autre solution, mais qu'il faut qu'on soit tous regroupés au même endroit pour faire ça, le poste de pilotage serait un bon local ...
Toujours juché sur A4, je filais vers Anima qui ponctionnait toujours ses victimes consentantes, faisant un crochet vers Aquaman pour lui demander de l'aide :
hey, Trident ! Faut séparer ces deux là de la petite et les amener au poste de pilotage ! Je me chargerai d'Anima au retour !
Et je continuais mon chemin, évitant les tentacules agités de mouvements désordonnés,dévastateurs et meurtriers, pour enfin me faufiler jusqu'à la pouponnière ou un froid plus que Sibérien m'accueillit.

Au beau milieu de tout ce blizzard se dressait la jeune femme à l'origine de cette baisse de température qui n'avait pas l'air de la déranger plus que ça alors qu'elle était en maillot de bain, et derrière elle, enfermé dans une coupole de glace, on devinait la silhouette de Flash ...
Les patins de mon engin s'agrandirent assez pour permettre à quelques personnes de grimper derrière moi alors que je m'arrêtais à sa hauteur :

C'est bon ! Il faut filer maintenant, et emmener ton protégé avec nous ! ça tiendra bien assez jusqu'au bout ! Lui criais je en sautant à terre et en commençant à bourrer de coup de poings la protection du dôme puis à élargir le trou suffisamment pour choper Flash et le tirer à l'extérieur avant de le charrier sur mon dos et de remonter à bord.
Faudra le tenir pendant le voyage ... Venez vite ...


Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2016 - 19:44
Corben n'avait rien répondu. C'était bien commode, hein? 'Chier.
Sauvé par Aquaman -qu'il ne compte pas sur ça pour que le détective arrête de soupçonner l'atlantide d'envoyer des cellules terroristes dans les rayons poissonneries des supermarchés-, Question se traina debout et le...remercia...?...D'un signe de tête aussi froid que s'il venait de lui proposer de faire moitié-moitié avec le dernier sandwich jambon beurre. Euh ouais. C'était très généreux d'aider le détective mais il fallait être suffisamment altruiste -ou lucide sur son état social- que pour ne pas espérer des boites de chocolat en retour.

Couvert du sang alien que le harpon d'Aquaman avait projeté, Question et ses os cassés se dirigèrent vers la cabine, apprirent qu'il y avait bien des navettes de sauvetage, pour réaprendre quelques secondes plus tard qu'elles étaient partie dans l'espace, sans eux. Encore une bonne journée. Et Jamm qui beuglait...bordel... Pragmatique, Question agrippa et lui mit une baffe pour le calmer. Il entendit alors Orion parler d'un plan d'évacuation et demander à Aquaman de traîner Rae et Ballistic dans la cabine; Question regarda son canif, puis le trident d'Aquaman. Et...Qui était censé de l'évacuation, qui était censé s'occuper de l'offensive? Ok, le calcul était rapide.

-Je m'en occupe, Curry...


Boitillant et se sentant globalement un peu comme un meuble Ikéa mal monté, Question alla éviter des tentacules, anima, et tout un tas de truc qui aurait pu représenter une menace assez sérieuse pour l'amas de chair et d'os parano sans pouvoir qu'il était. Il hissa Razorsharp sur une de ses épaules -oui pas de délicate position de princesse ou elle pourrait laisser tomber fémininement sa tête en arrire, il s'agissait de Question tout de m^me- et...Voulu faire de même pour Ballistic, compris que ça n'allait pas être possible du tout, et le traina vers la cabine de pillotage. Ceci fait il les déposa à même le sol, sur les trucs verdâtres qui servaient de moquette. Il vérrifia qu'ils étaient encore conscients. Puis...Des soins, des paroles d'encouragement? Rien du tout, il n'avait rien à dire ou à faire de plus. Il verrifia que Felicity, ainsi que Sparx et son nouveau chevalier servant avait compris les instructions d'Orion mais resta totalement hermétique, quand Sparx, sortit des vapes, demanda si elle allait un jour revoir son frère. Attentioné et simpas, les deux adjectif qui accompagnaient Question au quotidien.


A part trainer les bléssés au poste de pilotage. Lui restait encore quelque chose à faire. Tout le monde planait sur ses merveilleux plans héroiques et patriotiques, dans une entraide bad guys good guys merveilleuse qui redonnait espoir en l'amitié et donnait de très belle leçons d'abnégation.... Mais il fallait un emmerdeur. D'urgence.  Pour se charger d'expliquer à Corben qu'ils ne pouvaient pas laisser Pax aller se suicider dans le soleil, parce que la valeur de la vie, les principes moraux, le respect d'un type qu'en avait baver, ect, tout un très beau discours qui n’intéresserait pas grand monde (chacun ayant apparemment décidé que le prophète dégueu était un dégât collatéral tout à fait acceptable) et certainement pas le robot mais qu'il allait quand même aller cracher à la tronche de leur gentil petit comité. Le détective attendit que Métalo rejoigne la cabine de pilotage et l'empoigna au col...

-CORBEN! Grogna t'il, ses non traits tendus dans une expression animale. Pt'être qu'pour toi Pax n'est qu'un pion destiné à être un dégat collatéral, mais il se trouve que non, c'est une foutue vie humaine que tu peux pas balancer à la poubelle comme ça. Faut un robot pour remplacer Pax. MAINTENANT.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2016 - 20:35

Metallo a la rescousse
Komodo


Ho mon dieu, le vieux général délirait de nouveau et se croyait coincé dans un film Américan bien pourri : le soldat, héroïque, qui se sacrifie pour exterminer l'abomination qui menace la terre, le vieux général qui observe le tout avec des larmes aux yeux, le gros speech... ho putain, non ! Il n'était pas le héros d'un script Hollywoodien ! Il devait se barrer !

La créature se tord de douleur, agitant son corps repoussant dans tout les sens alors que les barrages d'attaques s'abattent sur sa peau blanche. Dans sa confusion, dans sa terreur, dans sa rage impossible, la créature dégeule sur le carpet comme un vulgaire chat malade. Le malheureux Orion fut recraché, couvert de vomis, par l'immondice.


Question lui hurla quelques insultes, d'ailleurs, mais Corben ne l'écouta pas, trop occupé sur le Taker et jugeant que le détective n'était pas assez important pour mériter son attention dans une situation pareille.

Metallo, lui, se contenta de se diriger vers la cabine de pilotage, observant son robot et Pax. Une idée lui venait, une drôle : ils réagiraient comment si jamais il fait un trou dans le vaisseau et saute ? Je veux dire, il a pas besoin de respirer, il peut se servir des boosters pour repartir vers la Terre et il encaissera très facilement l'atterrissage musclé, tout en envoyant tout un tas de mecs dans le soleil... si jamais ils sont pas aspirés dans l'espace et meurent, héhé.

Inconsciemment, son bras forma une lame alors qu'il observa la vitre, se préparant à faire un trou, il remarqua deux choses : le vaisseau se dirigeait vers le soleil (sympa) et avait perdu quelques pièces comme... les capsules de sauvetage ! Merde !

Il écoute les autres : Orion désirait que le petit groupe se réunisse dans le poste de pilotage, pour une raison qu'il n'expliqua guère. Il allait devoir choper Killer Frost et Flash, du coup, ainsi que les autres inutiles présents dans l'appareil. Se bouger le cul pour aider Smoak ou les autres assommés ? Impensable. Si c'était lui, il aurait cassé une jambe (ou deux) et aurait laissé les blessés comme distractions, plus efficace.

Corben observa un moment la Terre, ne se souciant pas des courses de ses camarades dans le vaisseau, et observa son monde natal, sans aucun amour, ceci dit. Notre homme, en fait, imaginait du feu sur la planète, il imaginait que la Lune s'y écrasait, il imaginait la planète coupée en deux par un météore, il imaginait un puissant rayon qui détruirait la surface, tant de choses qu'il voulait faire, tant de choses pour se débarrasser de cette... masse sur la planète.

Ses mains ne sentent rien mais ses capteurs, puissants, détectent des mouvements, alors que son audio lui permit de détecter des beuglements. Question, encore, voulait que le cyborg laisse Pax en vie en créant un autre robot pour piloter le vaisseau. Normalement, Metallo aurait sûrement accompli le geste après avoir mis un coup de poing au mec mais... mais... son état mental lui dictait de faire quelque chose de bien pire.

OTE TES PATTES DE LA, SALE CON !

Un coup de poing s'abat en direction du visage de Question, pas a pleine puissance (une montagne en exploserait : que pourrait faire le mec a l'imper ?) mais si le poing marche... bah, attendez du sang quoi !

Sans pitié, le cyborg saisit ensuite le col du parano pour essayer d'en mettre un autre... mais s'arrête.

Tu veux un autre pilote ? Ha, mais bien sûr !

Souriant, le cyborg écarte son robot... et essaye de foutre Question lui-même aux commandes.

Bonne chance, couillon !


spoilers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 29 Aoû 2016 - 1:41
Le blizzard que générait Frost pompait ses forces de plus en plus vite. Presque à bout, elle relâcha un instant ses pouvoirs afin de récupérer. La couche de glace qui se formait depuis tout à l'heure dans la pouponnière se mit à fondre presque instantanément, tout comme le dôme qui abritait Flash. Frost en était à deux doigts de désespérer. La température ne cessait de grimper, ce qui lui compliquait la tâche. En plus, des pans entiers de chair commençaient à se détacher des murs. Elle ne savait pas ce que foutaient les autres mais elle n'était guère rassurée. Même son absorption de chaleur avait ses limites, bien qu'elle détestât se l'admettre. Sans qu'elle le remarque, le dôme avait presque fini de fondre, libérant Flash. Frost décida de changer de tactique : Plutôt que de geler l'ensemble de la pièce en dispersant ses pouvoirs, elle gèlerait des points clés de la pièce pour retarder l'effondrement de la structure. Un rapide coup d'oeil et elle nota trois noeuds d'intersection clairement plus gros que les autres. Rassemblant le froid dans ses mains, elle projeta un puissant rayon de gel vers le noeud le plus proche.

La tâche s'avérait ardue, plus encore qu'elle ne l'imaginait. Elle pouvait à peine passer à un autre noeud quelques instants avant d'être contrainte de revenir sur le premier, pour empêcher la fonte et la corruption du précieux appendice charnu. Et utiliser ses pouvoirs non-stop, même avec une chaleur omniprésente, la fatiguait beaucoup trop. Bien vite, elle mit un genou à terre sans cesser d'utiliser ses pouvoirs. Le contrecoup était trop fort, ses pouvoirs n'étaient pas prévus pour l'endurance. Mais elle devait tenir. Il fallait qu'elle retarde la destruction du vaisseau. Alors que sa conscience devenait de plus en plus brumeuse, sa volonté de tenir n'était pas dûe au vaisseau alien. Pas plus qu'à l'aspect mission de ce qu'elle accomplissait, ni même pour la sauvegarde de l'humanité ou de ceux qui étaient de le même bateau -ou vaisseau-. Ce n'était rien de plus qu'un simple instinct de survie. Il fallait qu'elle tienne pour continuer à vivre, elle tiendrait. Son refus de flancher lui permit de reprendre ses esprits un bref instant. Elle vit avec un netteté parfaite la structure qu'elle avait sous les yeux et sentit son esprit ne faire qu'un avec ses pouvoirs. Elle tendit brutalement les mains devant elle et projeta des centaines de dards gelés qui propageaient une dure couche de glace autour de leur point d'impact. Le mur entier se couvra rapidement d'une épaisse couche de givre qui se mit à suinter sous l'effet de la chaleur. Mais elle tenait à peu près.

Killer Frost fut soudainement prise de violents vertiges. La fatigue, ses pouvoirs, sa concentration, la chaleur, le froid, ses derniers efforts avaient eu raison de toutes ses ressources. Elle tomba en arrière, s'enfonçant dans l'inconscience. Mais avant, elle eu le temps de formuler mentalement une dernière pensée :

*J'aurais sauvé des civils et des héros et j'aurais même pas pu voir la gueule qu'ils tirent en l'apprenant. Fais chier...*
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 319
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Mar 30 Aoû 2016 - 9:20
Rae se sentait comme la dernière feuille du rouleau de papier-toilette. Elle, comme Ballistic, était devenue une réserve alimentaire pour l'Animus. Et elle se traînait par terre, se demandant quel serait le meilleur endroit dans ce vaisseau pourri pour s'allonger et y mourir...

Tout était en train de s'effondrer. C'était une ambiance de fin de partie, tout autour d'elle. Elle entendit que les navettes avaient été larguées sans les passagers et accueillit l'information avec indifférence.

C'était comme cela que ça devait finir. Pas dans un "boum" sonore mais dans le silence d'une mort secrète dans l'espace infini. La Terre serait sauvée, elle en était sure. Par leur action à eux ou par celle d'autres sauveurs, elle n'en doutait pas. Mais elle ?

En fait, une part de Rae avait été définitivement corrompue lors de sa première rencontre avec les parasites, une part d'elle était morte quand le dard infect de la chose s'était enfoncé dans sa nuque et avait souillé son organisme. Et cette même part qui se sentait une affinité répugnante avec ce vaisseau, celle qui avait aspiré à ne jamais sortir du cocon nourricier, cette même part allait mourir... Avec tout ce qu'elle était. C'était peut-être mieux ainsi.

Fermant les yeux pour se reposer quelques instants, cédant petit à petit à une douce narcose, Rae réalisa que quelque chose - ou plutôt quelqu'un - était en train de la soulever et de la porter sans ménagement sur son épaule.

Encore un sauveur... qui se faisait un point d'honneur à faire en sorte que personne ne reste en arrière ! Un sauveur qui la remettait sur pattes pour mieux qu'elle se casse la gueule l'instant d'après !

Question.

Elle se laissa retomber la nuque en arrière. Tout le monde était affairé à s'en sortir ou à lutter contre le Taker. Anima se battait bien sous sa forme archétypale. Question remuait ciel et terre pour trouver une solution pour vivre. Pax pilotait et Jamm paniquait. Corben était Corben mais ça on le savait déjà. Orion avait peut-être une solution et Crystal et Flash devaient être occupés à éviter que tout le monde nage dans l'espace sans bouteilles d'oxygène...

... alors elle, elle n'avait qu'à s'abandonner au sommeil pendant qu'Anima continuerait de puiser ce qui lui restait de forces... Si elle survivait, tant mieux, si elle y laissait sa peau, tant pis. Mais quoiqu'il en soit, elle comptait bien dormir jusqu'à la fin de cette histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Jeu 1 Sep 2016 - 10:07
Et Anima, comme dépassée par ses pouvoirs, était à genoux, ses étranges yeux verts écarquillés et son visage renversé en arrière, traversée par la puissance qu'elle absorbait et redistribuait en direction de l'horrible géant qu'était sa projection onirique, l'Animus !

Et l'Animus se débattait lui-même au sol, tentant de restreindre les mouvements d'un Taker qui devenaient de plus en plus frénétiques. Les tentacules de la créature étaient projetés un peu au hasard, faisant de considérables dégâts dans le cockpit. Bientôt il n'y aurait plus rien à détruire si cela continuait ainsi. Du sang vert (celui du Taker) était projeté sur les murs dans de grosses giclées. Bref...

... les petits méta-humains qu'ils étaient toutes et tous ne pouvaient que se sentir encore plus petits face à ce combat de Titans.

Et pour la plupart, cela ne pouvait qu'annoncer et vouloir dire la banqueroute finale. Beaucoup des héros avait décidé de baisser les bras... A quoi bon ? La Terre était sauvée. Et pour le reste... leur survie était trop hasardeuse (et d'autant plus quand Corben tenta d'installer Question au poste de pilotage du vaisseau !) !

Il n'y avait plus de navettes (les navettes naviguaient dans le vide intersidéral, définitivement hors d'usage et de portée des héros) et la téléportation était une promesse de mort instantanée et étrange. Alors... Quitte à devoir choisir la disparition, autant que le grand départ soit le moins douloureux possible ! S'asseoir et mourir, voilà le parfum de débâcle qui régnait en cet instant précis !

(Ou bien les pouvoirs d'Anima étaient par nature source de dépression mentale pour qui se faisait absorber son flux vital ? Car, nombreux étaient les méta-humains qui - finalement - par leur inaction s'étaient vus "emprunter" de l'énergie !)

Et pourtant, ils allaient tous être sauvés et personne (ou presque) ne mourrait. Par l'intervention du néo-dieu Orion et de son fidèle A4, Flash et Frost furent ramenés dans la pièce principale, la vilaine et le véloce, tous deux unis - pour une fois - dans un but purement altruiste.

Et Razorsharp avait été traînée à l'abri par le courageux Question.

Et les minutes défilaient, laissant entrevoir la fin brutale et imminente de toutes et tous...

Quand...

Un boom-tube s'ouvrit, véritable couloir spatial reliant pour quelques instants la Terre avec l'étrange vaisseau ultra-terrestre.

Un boom-tube par lequel les héros et les héroïnes du jour purent traverser, l'un après l'autre, sous les encouragements et la surveillance d'Orion.

Et tous le franchirent... Certains sur leurs deux jambes, d'autres aidés par leur camarades moins amochés...

Jamm, Sparx, Freight Train, Ballistic, Hitman, Gunfire, Argus, Loose Canon, Pax...

Aquaman, Metallo, Crystal Frost, Felicity Smoak, Razorsharp, Wally West, Question...

Orion n'eut plus qu'à vérifier que le robot qui était resté au poste de pilotage était à même, la navette une fois lancée, de la diriger vers sa destination finale... Rassuré, il saisit alors Anima, complètement en transe, qui - perturbée - relâcha sa concentration et fit disparaître l'Animus...

... le Taker, furieux, se redressa et voulu saisir l'opportunité du boom-tube pour rallier la Terre et accomplir sa mission...

... mais trop tard ! Orion et Anima avaient déjà franchi le passage et le Néo-Dieu venait de le refermer !

Et quelque part, naviguant vers sa mort imminente, le Taker hurlait dans un vaisseau vide... Hurlait son désarroi d'avoir été vaincu... définitivement !

*
* *

Et c'est en plein Central Park que les héros réapparurent sur Terre. Il faisait jour et il n'y avait personne. Il était évident que tout le monde était devant sa télévision pour savoir si - oui ou non - le vaisseau ultra-terrestre avait été détruit... Si la Terre était sauvée ou damnée. Bref, les rues étaient désertes et les commerces vides.

Et dans tout Central Park, il n'y avait que les héros et la nature. Permettant à toutes et à tous de pouvoir humer un air pur, comme si la simple disparition de la menace parasite venait de réenchanter l'existence en tant que telle...

Et dans la radio interne de Corben, une voix familière braillait :

"Corben ? Vous êtes où ? Il se passe quoi ?"

C'était Lane. Et sa voix portait l'angoisse de toute une planète !

[Dernier tour pour tout le monde ! Si vous souhaitez écrire un dernier post, c'est le moment ^^ Je posterai un tout dernier message pour clôturer tout ça ^^ Mais dès à présent, je ne peux que vous remercier pour votre participation tout au long de cet event qui a été très dynamique, je trouve, et très plaisant à animer ! J'espère que vous vous êtes autant amusés à le jouer que moi à le masteriser et - qui sait ? - peut-être qu'un jour nous aurons à nouveau à lutter contre les parasites de Bloodlines ! Dans l'attente, à+ en RP ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 15/06/2016
Messages : 311
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Jeu 1 Sep 2016 - 14:52
[center]


Les oiseaux chantaient, les poissons glougloutaient, les arbres frissonnaient au vent, et tout le monde était sauf, à mon grand étonnement. Anima se relevais déjà, complètement groggy mais souriante, fière d'avoir mené si bien sa bataille, et elle pouvait l'être ...
Les autres aussi se remettaient déjà, normal, car c'étaient de vieux baroudeurs déjà. Je regardais chacun d'eux, les saluant d'un mouvement de la tête parfois, puis je m'approchais d'Anima et lui posais la main sur l'épaule, sentant une sorte d'échange fugace s'établir entre nous par ce contact :
Bien joué petite ...

Même si je n'avais fait que constater ses prouesses lorsque j'étais venue la rechercher avec Flash, je croisais la reine du givre et lui exprimais aussi mon admiration pour sa performance :
Belle prestation aussi, ils n'auraient rien pu faire sans vous ...
Je me dirigeais ensuite vers mon A4 qui flottait à quelques centimètres du sol, bien sagement, et l'enfourchais, puis, après un dernier regard circulaire, je donnais des gaz et disparaissais en direction de L'Ouest à très grande vitesse, m'infiltrant entre les buildings et suivant les méandres des rues et des artères au grès de quelques tournants pour enfin atterrir sur un toit et renvoyer mon engin chercher ma bécane là où elle avait été abandonnée avec pour consigne de la ramener en bas de mon propre immeuble dans le Queens.

Il avait à peine disparu que je reprenais mon apparence civile, mis à part les lentilles que j'avais finalement toutes deux perdues dans la mêlée et je descendis dans la rue pour me perdre dans la foule des passants, puis dans les entrailles du métro New-Yorkais.
Quand enfin je poussais les portes battantes de ma cuisine et que je liais mon tablier autours de mes reins, je poussais un profond soupir, m'emparant d'un couteau et de quelques oignons afn de préparer la garniture de la spécialité du jour.

On n'était pas passé loin d'une catastrophe planétaire, une de plus, mais cela avait au moins eu le mérite de me faire rencontrer des gens avec qui je n'aurais jamais eu aucun rapport sans cela.
Après les oignons, je commençais la réalisation de la pâte pour les tourtes ... Une tourte aux encornets qui avaient tous l'air de mini Talker ...



Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 1 Sep 2016 - 17:17
En sentant le soleil réchauffer sa peau, Crystal papillonna des yeux, reprenant doucement conscience. Elle s'assit sur la pelouse et regarda autour d'elle. Elle aurait presque pu croire qu'elle était morte sans les quelques curieux qui observaient le groupe. Elle se releva non sans difficultés. Tout son corps étaient endolori, l'adrénaline redescendait et le retour était sévère. Mais elle n'allait pas se plaindre d'avoir survécu, aussi improbable que soit leur réussite. Elle vit alors Orion s'approcher d'elle pour la féliciter. Prise de court, Frost ne sut comment réagir, et ce n'est qu'une fois Orion parti sur son véhicule spatial qu'elle fut secouée d'un frisson. Les autres autour d'elle semblaient tous en assez bon état pour se relever, sauf Rae qui semblait roupiller doucement, sa poitrine se soulevant à intervalle régulier, le visage paisible. Frost prit alors conscience qu'avec ses vêtements en lambeaux, elle était plus nue qu'habillée. Instinctivement, elle tourna la tête vers Jamm qui l'observait avec de grands yeux. Elle projeta immédiatement de la main un vent glacé, créant une plaque de givre sur le visage de Jamm, l'aveuglant à nouveau. Le pervers ne devait sa survie qu'au nombre de super héros autour. Et Frost n'était pas d'humeur à se battre, encore moins pour avoir écrasé un moucheron.

Elle tourna le dos et reste de ses alliés d'un jour et commença à s'éloigner en fouillant dans sa poche. Le petit éclat rouge qu'elle avait trouvé était toujours présent. Un miracle que les quelques restes de son pantalon aient tenu suffisamment. Elle rejoignit une ruelle et activa son oreillette.

"Blacksmith ? Ici Killer Frost. J'ai survécu et j'ai mis la main sur quelque chose dans la zone du vaisseau appelée la Pouponnière. Ça ne ressemble à rien de ce qui s'y trouvait, j'espère qu'on pourra en tirer quelque chose. Je rejoint le lieu habituel pour déposer le colis."

Tout en poursuivant son chemin, Frost ne pouvait s'empêcher de penser à cette alliance contre-nature provoquée par une situation désespérée. Il lui faudrait bien quelques mois pour complètement digérer les évènements de ces dernières 24 heures. Peut-être aller à Gotham l'aiderait un peu à oublier Metropolis et le vaisseau. Quoique sa rencontre avec Rae avait été plutôt sympathique. Elle adorait les héros mais elle aurait peut-être de l'avenir dans le crime organisé. C'était en tout cas la seule personne du groupe que Frost ne détesterait pas revoir. Peut-être qu'elle pourrait... Non, c'était trop tôt. Peut-être plus tard... Il y avait encore à faire pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 1 Sep 2016 - 22:01

Metallo a la rescousse
Komodo
Quelle ironie du sort. Metallo, un monstre qui avait pour mission de pourchasser et d'abattre violemment des aliens (et qui avait passé sa vie à affronter un alien bien connu, d'ailleurs) allait se faire suaver par une entité qui n'était pas de ce monde : Orion, le brave Néo-Dieu, venait d'invoquer un Boom Tube afin de ramener tout le monde sur la planète, a l'exception du robot de Metallo et de, bien sûr, le Taker !

Se dépêchant, le cyborg lança un dernier coup d'oeil vers la créature, qui devait être consciente de sa direction inévitable envers le soleil, et du destin funeste qui l'y attendait. Il se poserait bien des questions mais déjà, fallait passer !

Quelques jolis lumières, quelques accélérations bizarres, beaucoup d'images truquées et voilà ! Ils venaient d'atterrir, sains et sauf, dans Central Park ! Lui qui n'appréciait pas trop New-York, beurk. Enfin, c'était toujours mieux que coincé dans un vaisseau qui se décompose en orbite, humph ! Corben observa les derniers passagers du Boom-Tube puis leva la tête, activant ses capteurs inscrits dans ses yeux mécaniques !

Cette puissante invention lui permit rapidement de détecter la trace du vaisseau, qui prenait rapidement de la vitesse en se dirigeant vers le soleil. Son robot avait appris l'auto-pilote, ce qui permettra à l'engin de conserver sa trajectoire même si le Taker détruit la création mécanique : si jamais le gros machin n'était pas envoyé dans le soleil (la faute à la décomposition du vaisseau, désormais plus ralentie par Frost), il allait être perdu dans l'espace, sans moyen d'atteindre la Terre, grâce à l'effort collectif du groupe !

Corben, quand même, restait sceptique : déjà parce qu'il n'aimait pas ce truc de "l'amitié peut tout conquérir, OOUUASIISS !", mais aussi parce qu'il se demandait s'il existait d'autres parasites dans l'univers, s'ils étaient plus puissants que le vaisseau repoussé et si jamais ils allaient revenir pour conquérir la Terre... hum, nan. Il s'en foutait, en fait. Si ça se produit, ils gagneront comme ils le font toujours : avec de la violence et des armes !

Sa radio grésille, la voix quasi nasillarde du colonel en sort, alors que plusieurs habitants remarquent le groupe, qui se sépare peu à peu : Killer Frost et Orion sont les premiers à partir, rapidement suivis par Aquaman. Metallo répond quand même avant de faire quoi que ce soit, réfléchissant déjà à son départ du groupe d'un jour.

Succès Total, le Taker est en route pour brûler dans le soleil dans son vaisseau de merde. Ca, ou il meurt de ses blessures dans le vide intersidéral. Tout le monde en est ressortit vivant, bla-bla... on les as bien niqués, quoi.

Corben adopta un sourire satisfait, conscient que son plan avait marché, et ignorant délibérément les efforts des autres héros et vilains : il attendit quelques minutes, alors que la nouvelle se répandait : des héros et des vilains avaient sauvés le monde, les parasites mourraient en masse, on jouait le Roi Lion partout dans les villes, on faisait des speechs sur "ha bah je suis content qu'on m'ait pas baisé la face" !

Le cyborg savait qu'il allait être traité comme un héros pour ses actions, ayant sauvé Métropolis et le monde. Et ça lui plaisait ! Il allait recevoir de la gloire ! Du fric ! Des améliorations ! Il allait pouvoir se foutre de la geule de la communauté des héros sans qu'on le touche ! Les militaires vont lui essuyer les chaussures ! Parfait !

Satisfait de son succès, il ramassa le bout de coeur du vaisseau qu'il avait gardé dans une partie de son corps (désormais super sèche, à cause des derniers évènements) et entreprit... d'essayer de l'étaler sur le visage de Question, vu que la matière lui était désormais inutile. Et puis, il avait déjà des parasites pour de potentiels tests ADN, pas besoin de conserver les pièces du vaisseau.

Bon, j'me casse. J'en avais marre de voir vos faces de victimes, de toute façon. J'vais me faire une putain de réunion à l'armée, avec des tables de Blackjack et des putes.

Le robot tendit fièrement son majeur, un immense sourire vulgaire affiché sur son visage, puis entreprit de s'envoler au loin, se servant de boosters sur ses pieds pour s'envoler au loin !



spoilers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 319
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Sam 3 Sep 2016 - 11:31
Quand Rae ouvrit à nouveau les yeux, elle vit le ciel et sentit de l'herbe contre son visage. Était-ce cela le paradis ? Une légère brise vous chatouillant les naseaux et un beau ciel bleu à contempler pour les siècles des siècles ?

Cela lui aurait convenu à Razor. Un paradis comme ça. Un point final à une existence un peu chaotique mais qui s'était pas mal améliorée sur la fin...

Elle avait eu des amis. Elle avait été (brièvement) amoureuse. Elle avait réussi à s'en sortir, globalement, toute seule. Elle avait eu un job. Et avait décroché de la drogue.

Peut-être que son seul regret serait de ne s'être jamais réellement sentie lavée de la morsure infecte de Venev. Oui. Mais bon c'était comme ça et pas autrement.

Elle se massa les tempes en tentant de se redresser doucement. Elle y arriva.

Elle entendait des voix. Orion qui félicitait les gens. Corben qui faisait du... Corben.

Elle les voyait s'éloigner les uns, les autres. Crystal qui n'était pas si méchante que ça. Orion qui les avait tous sauvé. Corben qui avait tant donné de sa personne dans l'opération (et même quelques pièces).

Rae n'était pas morte, clairement. Elle se sentait bien.

Se massant à nouveau les temps et fermant les yeux, elle conclut :

"Mon lien psychique avec le vaisseau est en train de disparaître... Je crois qu'on n'entendra plus parler d'eux pendant un bon p'tit moment..."

Ballistic opina du chef et lança en guise de confirmation à la cantonade :

"La gamine a raison. Les parasites sont en route vers le soleil, alors, même en stop, ils risquent pas de revenir de sitôt ! Et c'jour là, mes potes..."

Il fit un grand sourire et bomba le torse : la suite était évidente ! Ce jour là, les héros s'uniraient à nouveau pour repousser la menace !

Ballistic fila ensuite. Il avait, lui-aussi, le cours de sa vie à reprendre.

Rae se leva et s'épousseta le fessier. Elle fit une drôle de moue en voyant que ses vêtements étaient maculées de substance organique dégueulasse et qu'elle allait devoir encore se trouver une nouvelle paire de pompes pour remplacer celle qu'elle avait éclatée en jouant à la femme-araignée.

Bref, d'abord des fringues, puis des godasses, puis appeler les copains et ne plus émerger de chez elle pour la (ou les) prochaine(s) semaine(s) !

En gros, elle prit congé de tout le monde et, sifflotant, un brin d'herbe entre les lèvres, les doigts de pieds en éventail, entreprit de rejoindre la ville... heureuse tout simplement d'être vivante et d'avoir contribué à dissiper l'orage qui aurait du normalement anéantir la Terre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Sam 3 Sep 2016 - 23:42
Dans un réflexe de survie douloureux, Question était parvenu à balancer ses pieds crasseux dans la tête d'acier de Corben. Il avait définitivement foutu sa cheville droitte en l'air, la gauche était en train de lui hurler qu'il avait vraiment des réflexes à la con, mais le sadique le lacha, et sanglant, Quesiotn put s'extraire du poste de copilote et y fourrer le robot à la place; Très bien il ne voulait pas en faire un deuxième? Il n'y aurait qu'un seul pilote en ce cas. Trainant Pax en dehors de son siège en se fichant bien de son avis -il jugeait le malheureux immortel trop atteint que pour pouvoir décider s'il voulait vivre ou mourir pour l'instant- il parvitn à trainer ses os brisés jusqu'ua tunnel Boom ouvert par Orion, trainant péniblement Razorsharp et Ballistic dans son sillage. Ils quittaient enfin cet endroit de mort, et avec Pax, et même s'il était bon pour des béquilles, Corben l'avait laché.

***

Effondré sur l'herbe verte, les non-yeux brulé par un soleil bien trop rayonant après les entrailles putrides de l'aliens Quesiton songeait qu'après avoir sauvé la terre, une fois de plus, les gens passaient outre les petite chose, les dégats collatéraux. Une des nombreuses choses qu'il reprochait à la Justice League se produisait dans leur team. Enfin, c'était la vie et l'humain n'est ce pas? Ou pas toujours l'humain d'ailleurs, au vu de certains représentants de peuple lointain et profond. m'enfin, fallait quelqu'un pour s'occuper des petite sfourmis écrasés. Son boulot. Et il continuerait de le faire jusqu'à en crever le détective se tourna péniblement vers Razorsharp, Ballistic, Flash Anidma, Sparx, boitillant avec aussi peu de panache qu'il était possible d'en avoir, vérrifia qu'ils avaient tous un pouls vaguement vivant, leur donna une giflette dénué de scrupule pour réveillé ce qui pouvait être conscient -comptait pas faire les nounous 30 ans, ils avaient intérêt à se remettre sur pied- puis appela l'hosto. Ainsi que le numéro d'un psychatre que Mary perfim avait voulu lui coller au basque quand ils étaient ensemble, et à qui il avait brisé le poignet mais qui .

Ceci fait, il tomba à genoux dans l'herbe, pour finir par s’effondrer totalement après une demi-seconde de lutte, le non-visages orientés vers un mur de béton qui faisait le tour du parc. Tout le monde qui s'en foutait de la vie de Pax, le général qui remerciait l'autre sociopathe qui allait maintenant avoir de l'aide médiatique... Le monde, le monde, le monde... Le détective voulait juste dormir, récupérer ne plus jamais se réveiller. Bien sur, c'était égoiste, contre ses principes, tout ça, mais là il venait de patauger trois heures dans des liquides aliens, il étiat juste...A bout. Non, te laisses pas aller. Il lui faudrait une petite impulsion, un truc, pour lui foutre la rage, qu'il se relève. Le soleil n'avait jamais été un motif suffisant pour lui.

Ce fut Corben qui le lui offrit, sous la forme d'un énième échantillon organique étalé sur lui. question se redressa douloureusement et analysa le cyborg d'un regard froid. Quoi, il pensait l'avoir humilié là? Raté. Vic Sage avait passé son enfance dans un orphelinat... en étant roux. Corben ressemblait à un apprenti tyran, sans subtilité. question le regarda partir avec une non-expression faciale bizarre. Il se tourna vers Sparx:

-Tu as récupéré?
Spoiler:
 


-Tout le monde n'est pas un misérable amas organique sans aucun pouvoir comme toi. J'irais pas courir un marathon, mais je vais aller. Et toi, toujours minable et sans visage, mon mignon? Balança Sparx avec la verve adulescente qui lui était caractéristique.

Néanmoins, elle ne le traitait plus d'immonde connard. Et si Quesiton n'avait pas un sens social suffisament affuté que pour déceler que la jeune femme avait le béguin pour lui, il savait pouvoir compter sur sa loyauté. il lui désigna Métalo qui s'éloignait.

-Ca t'dérangerait de le suivre et de...comment dire...lui faire découvrir ce qu'un haut voltage provoque sur un organisme à moitié composé de métal quand il sera sur le point de jouer au carte avec des foutus lieutenant prêt à graisser la patte à un salaud? Rien de mortel, hein Sparx juste..Histoire de montrer aux gradés gros-dur qui joueront aux cartes avec lui qu'il peut se faire térasser par une femme en moins de deux secondes...Petite démonstration.

-Tu veux que j'humilies captain Mysogine? Demanda Sparx avec un fin sourire. Tu plaisantes ou quoi? Avec plaisir que je m'en vais te le trucider socialement le sieur acier et testostérone,
murmura Sparx en suivant Métalo, un sourire maléfique au lèvre. Il pouvait compter sur elle. Merci pour le plan Q! Je me charge de donner du jus à tout ça.

De son coté, le Sans-Visage regarda Razorsharp s'éloigner, silencieux. Elle avait dit toujours sentir la connexion. L'avait pas réussi à se délivrer de ce qui l'enchainait, la terrorisait la première fois qu'il l'avait vu dans le vaisseaux. Toujours esclave d'une substance bizarre qui l'avait infecté. Toujours esclave. Pas aussi facile qu'enlever ses bouteilles d'alcool à Montoya. Quesiton ramena son feutre devant son visage et s'éloigna vers la sortie du parc, en direction de Harlem, ou du Queens, loin du somptueux Manhattan. Leur victoire triomphale avait pour lui un arrière gout amer.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 9 Sep 2016 - 19:01
Et tout le monde partit de son côté dans un Central Park fantomatique... Et partout sur toutes les chaines, c'était la même information qui tournait en boucle, dans toutes les langues...


"... Terre est sauvée. Je répète : la Terre est sauvée. Un groupe de héros, dont les identités demeurent pour le moment inconnues, ont, semble-t-il, investi la forteresse volante des parasites et ont réussi à la détourner et à l'envoyer vers le Soleil. L'invasion est dès lors, officiellement, terminée, et notre planète peut enfin respirer ! Alors où qu'ils soient et qui qu'ils soient... merci ! Mais tout de suite, nous sommes en duplex avec le héros costumé, Joe Public, un ancien professeur de sport qui connait très bien les parasites, pour avoir obtenu ses fabuleux pouvoirs suite à la rencontre avec l'un d'entre eux..."


"Salut l'Amérique ! Moi c'est Joe Public, le héros préféré des patriotes et... Moi aussi, un jour j'ai été mordu par ces cochonneries qui sont déjà venues sur Terre pour la conquérir et en faire une Planète Rouge, infestée de bolcheviques en tout genre..."

Joe fut coupé brutalement et l'image revint sur la présentatrice.

"Euh... Nous avons un problème technique avec la communication avec M. Public. Mais nous reviendrons sur cette grande nouvelle en détail..."

*
*  *

Les radars de pointe du Général Lang et du Projet 7734 confirmèrent la dislocation du vaisseau ultra-terrestre à proximité du soleil... Il était dès lors inconcevable que quoi que ce soit ait pu survivre, même le Taker ou des spores parasitaires... Pas vrai ?

Seule l'histoire le dirait !

*
*  *

Des semaines ont passé, le monde a finalement repris son cours, et partout en Amérique, de jeunes méta-humains, connus sous le sobriquet de New Bloods, commencent leurs carrières...

Ils s'appellent Jamm, Anima, Loose Canon, Gunfire, Argus, Sparx ou Hitman... et on n'a pas fini d'entendre parler d'eux !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Bloodlines Phase 2] Surgi du fond de l'abîme...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» (vendu) Waldan Astronic Chronograph or rose (ElPrimero phase de lune)
» [INFO] Problème aléatoire (ou programme qui tourne en fond) La BATTERIE!!!
» [REQUETE] Fond d'écran Androïd
» [REQUETE] Fond d'écran animé !!!
» Fond de cocotte brûlé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Espace-