Une Planète en quête de Vérité (PV : Perry White et Clark Kent)

Invité

MessagePosté le: Mar 26 Juil 2016 - 23:47
Métropolis, « la ville de demain » comme elle se plaisait à se faire surnommé, était bien évidemment connu également pour être la ville de Superman. Un des plus proches amis de Diana, rencontré lors de la formation de la Justice League. C'était en tant que Diana Prince, ambassadrice de Themyscira, qu'elle était aujourd'hui présente dans cette ville. Elle avait eu plusieurs discussion diplomatique avec le gouverneur et le sénateur, qui était tout les deux de passages dans la ville pour affaire. En temps normal, elle aurait refusé l'invitation. Si des discussions étaient prises, elle était tout à fait disponible à Washington et même si le voyage jusqu'à la ville de Superman ne lui prenait guère de temps, elle préférait éviter de marcher sur les plates bandes de ses collègues super-héros lorsqu'elle pouvait l'éviter.

Aujourd'hui, elle ne désirait pas l'éviter. Elle voulait voir Clark, voir comment il allait. Il avait promptement décider de quitter la Ligue de Justice après la Crise du Multivers, à cause semble-t-il d'une altercation avec Bruce. Bruce lui-même avait cédé sa place à Dick. Diana ne pouvait que constater les dégâts. Elle connaissait bien les deux hommes, pour avoir été ses plus proches amis depuis des années. Mais si elle respectait leur décision à chacun, elle voulait entendre ce qu'ils avaient à dire. Mais pour cela, elle ne voulait pas déclencher d'hostilité envers eux, ou faire parler les journaux et les gens sur les possibles dissensions au sein de la Ligue. Elle préférait régler d'une manière plus douce, en tant que ambassadrice de la paix.

Son apparition en ville n'était bien évidemment pas passer inaperçu, et beaucoup de journalistes voulaient une conférence de presse, des interviews et ce genre de chose. Elle avait longtemps hésiter. Ce n'était pas son genre de parler avec ce genre de gens, avide d'informations et de potins, qui participait clairement à la corruption des hommes. Mais elle connaissait bien le Daily Planet et n'accepta donc de n'être interviewé que par ce journal. Perry White en personne avait proposé à Clark Kent, l'un de ses deux plus brillants journalistes avec l'intrépide Loïs Lane, de l'aider dans ce scoop. Une aubaine pour Diana qui aurait peut-être l'occasion de discuter avec son ami après, même si elle devait passer l'épreuve que lui imposait le Planet d'abord.

Elle se présenta alors à un restaurant qu'elle avait entièrement réserver pour l'occasion, à ses frais bien évidemment. Elle n'était évidemment pas dans son costume de Wonder Woman, n'avait pas ses armes sur elle, notamment son lasso de vérité qu'elle préférait éviter de porter lorsqu'elle devait être interviewer. Seul ses bracelets était encore présent, ainsi que sa tiare. Elle portait une robe à ses couleurs habituelles, le buste rouge et or et le bas bleu parsemé d'étoile scintillante. Elle attendait donc l'arrivé des journalistes, espérant que son vieil ami et son patron ne lui avait pas réserver des questions auquel elle devrait mentir. Elle détestait le mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 27 Juil 2016 - 17:03
Restaurant Grecque Mykonos quelques part dans Métropolis dans Sullivan Street un des plus fréquentes de la ville et bien sur de notre communauté helléniste.

J'ai passé une partie de la matinée et me faire beau et me trouver un costume cravate digne de cette interview et ma délicieuse épouse m'avais aidé, elle me taquiner aussi sur cette embellie pour mon physique et me lancer des piques gentilles du style
[color=#00cc00]"Alors on va voir une autre femme ?" " Elle est jeune et va te plaire " Une femme déesse qu'elle chance mon chéri, je ne peux pas rivaliser avec elle" ff0000]]et bien sûr, je répondais du tac au tac " Je vais voir une femme super héros " "elle est plus âgée que nous deux réunis dans l'absolu" "Une déesse oui, mais personne ne serait être aussi belle que toi ma chérie, c'est toi ma Wonder Woman et l'élu de mon cœur "

Et ainsi de suite puis je m'approchai. Elle me tendit ses bras autour de mon cou et nous nous embrassâmes avec délectation avant de m'éloigner à regret

"Elle parle rarement au journaliste, c'est une chance qu'elle nous accorde une interview, on peut remercier Clark Kent qui la connaît bien. Une grande faveur pour le Daily, mais je dois y aller mon amour, je ne veux pas faire attendre la reine des amazones "

Nous nous embrassons encore décidément elle est en forme ma Louise. Peut-être une légère jalousie la stimule ? Voilà qui est fort amusant, mais aucune femme merveilleuse en or ou super ne serait jamais dans mon cœur comme ma Louise. Je caressai mon chien Bolide III avant de sortir dans le jardin ou le taxi m'attendais, il me reconnut de suite et une fois installé en arrière, je n'eus pas le temps de préciser notre destination qu'il me dit en regardant dans le rétroviseur et un grand sourire

Vous inquiétez msieur White, on va être au Myknos dans 20 minutes... Vous en aviez de la chance de la voir, j'aimerais être à votre place !"

J'étais interloqué par le fantôme du grand césar comment peut-il être informé ? Il lut certainement le doute sur mon visage, car il reprit tout en jetant des coups d'œil dans le rétro.

"Je ne suis pas devin msieur White . Mais toute la ville est au courant "

Toute la ville ? Et Clark qui m'avait promis la discrétion ? D'ou vient la fuite ? Je suis légèrement contrarié peut être va-t-elle mal le prendre et se sentir offensé ? Je connais très mal les amazones, mais Clark m'a assuré qu'elles ont un grand sens de l'honneur et respectent toujours leur engagement. Très bon point pour elle et si tous les hommes pouvais aussi être inspiré notre planète serait un paradis enfin. Nous continuâmes à rouler et pendant ce temps, mon chauffeur apparemment nommé Bill Meyer me parler de sa vie je l'écouté à moitié, mais je savais sortir un "Ohh ! Ou un" Ah oui ?" Stratégique, mais cet homme n'est pas idiot, il réalise vite mon état

"Désolé msieur White c'est l'enthousiasme de savoir que vous allez la voir de prêt. Je cause, je cause et cela m'aide à passer le temps"

Je le regardai et décidai qu'il était très sympathique. Un homme qui travaille dur comme moi. Pas un milliardaire qui joue au golf

"Bon monsieur Meyer voilà ce que je vous propose, je vais essayer d'avoir des dédicaces vous avais des enfants ?"

"Fantastique, j'ai deux fils et ils sont fans ... Dite msieur White ce n'est pas une blague ?"

Pas du tout non seulement les dédicaces pour vos fils et une visite du Daily Planet dans le jour de votre convenance cela est-il bien pour vous ?"

"J'adore merci msieur ....... Mais... euhh"

Il hésita

"J'aimerais aussi une dédicace de Wonder Woman"

Je soupirai, c'était la suite logique, mais je me suis engagé et Perry respecte ses promesses

"Je vais essayer, je pense qu'elle ne refusera pas. Je ne vous promets pas de les avoirs, mais je vais vraiment lui demandé

"Merci msieur White voilà nous y somme"

Je sortis du véhicule jaune et me penchai pour le payer, mais il refusa

"Vous payeriez ma course en autographes bye et bonne soirée"

Il repartit alors que je protestais, mais c'est inutile, je me retournai pour regarder l'entrer du restaurant resserrant ma cravate inspira un grand coup et entra. La salle est magnifique avec des statues des dieux de l'olympe et des peintures murales de la Grèce vers les Années 1840 1870, ils y avaient aussi des photos jaunis sous verre des ancêtres de la famille Agrostis avant la guerre, puis après leur arrivée a Métropolis comme immigrants. Le directeur et propriétaire se nomme Zorba Agrostis, il m'a accueilli comme un frère en me serrant dans ses bras au point où je crus étouffer . Je pouvais voir le personnel homme et femmes intimidé discuté a voix basse. Je ne suis pas un néophyte et il est rare que je sois moi aussi timide, mais là cette présence, ce charisme

*Reprends-toi Perry, elle n'est pas inaccessible allons du courage*

Je m'approchai donc et me présentai en lui tendant la main

"Bonjour votre altesse, je suis Perry White rédacteur en chef du Daily Planet. Clark est en retard, mais il va nous rejoindre bientôt. C'est lui qui va vous interviewer et je serais là pour poser les questions complémentaires. Puis, je vous invité à nous asseoir et a commandé comme digestif le Tsepuros?"
Revenir en haut Aller en bas
 

Une Planète en quête de Vérité (PV : Perry White et Clark Kent)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» plan de baleinière
» Le plan musées de Frédéric Mitterrand - La Tribune de l'Art du 9 septembre 2010
» recherche plan tobrouk type 202
» [Recherche de Plan] Galère Antique
» Planète Terre, système solaire et mappemonde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis-