Des Néos Dieux dans les cieux

Inscription : 15/06/2016
Messages : 311
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Ven 12 Aoû 2016 - 16:19

Quelque part dans l'espace, au dessus de New York

J'en avais ras le bol ... Les affaires de mon patron allaient de mal en pis avec la recrudescence des activités criminelles et la situation économique qui faisaient fuir les clients.
Heureusement que je n'avais pas de loyer à payer, vu que c'était lui qui me logeait au dessus de son établissement, car il ne m'avait pas versé de salaire depuis plusieurs mois maintenant, avec mon accord.

Mes finances personnelles m'aidaient à tenir le coup, j'avais mis de côté ce que j'avais gagné en Asie et en Europe, mais je commençais à grignoter aussi ce petit capital durement acquis.
Mais le pire n'était pas là. Avec ces derniers événements, l'invasion de ces cochonneries venues de l'espace entre autres, j'avais repris goût à mon armure et à ces déplacements monté sur mon "A4" non camouflé dans une motocyclette pétaradante et limitée à rouler sur le sol ...

Pendant toutes ces années, j'avais absolument évité de l'utiliser, comme de revêtir ce qui faisait partie de moi depuis si longtemps. Si mon père ou ses séides avaient pu me repérer rien qu'à cela, je les aurais vu débarquer illico presto dans le coin. Mais d'eux, nulles traces, par contre, certaines informations étaient venues à mes oreilles selon lesquelles il y aurait d'autres Néo-Dieux ici, sur Terre, et qu'eux on les laissait tranquille ... Du moins ceux d'Apokolips ...

J'en étais donc venu à la conclusion que tant que je faisais pas de transition avec un BoomTube et tant que je n'utilisais pas l'Astro-force, je pouvais redevenir ce que je suis, Orion, le néo-dieu ...
J'en avais besoin, psychologiquement, et peut être qu'en portant mon armure mes forces se régénéreraient un peu car je sentais bien que celui qu'on nommait  le "Chien (fou!) de Guerre" n'était plus qu'une ombre derrière moi faute d'entraînement et de combats. Que mon père vienne aujourd'hui et il ne ferait qu'une bouchée de moi, d'un seul geste du petit doigt qui plus est ...

Je profitais donc d'une tempête qui balayait la côte pour poser mon tablier en cet après midi et roulais jusqu'à la plage, planquant mon deux roues dans un coin des dunes pour faire apparaître mon armure des limbes et dissocier "A4" de sa cachette à moteur.

Lorsque j'enfilais mes pieds dans les étriers et que je saisis les poignées de contrôle, ce fut comme un bain de jouvence. Lorsqu'il s'élevant dans le fracas des vents et des embruns, un sourire sans égal depuis longtemps illuminait ma face, accentué par les éclairs qui zébraient les cieux.

Entrant dans la tourmente, je montais ensuite, régulièrement, jusqu'à être au dessus des éléments déchaînés, jusqu'à ce que mon casque se ferme pour assurer ma survie dans l'espace sans air, jusqu'à ce que de là haut, très haut, plus haut qu'aucun oiseau, juste au dessus des chemins empruntés par les satellites artificiels de ce peuple primitif, je contemple cette planète à la couleur d'azur, seul, apaisé, entier ...

La tempête se mouvait tout en bas sous moi, un engin passa entre elle et moi suivant son imperturbable trajet tout en envoyant des informations vers le sol, rien ne troublait sinon cette retraite spirituelle que je m'étais impartie.
Rien ? Pas sur ... D'en bas, suivant plus ou moins le trajet que j'avais pris arrivaient deux points grossissant rapidement.

Des missiles ? Non, trop petits ... Alors quoi ? Un rayon solaire accrocha l'un d'eux lorsqu'ils furent hors de la tempête et au dessus des nuages, ce qui fit naître un éclair doré qui illumina les cieux tout autours.
Une chose était sure, ils venaient droit sur moi, moi qui n'aspirais qu'à une tranquillité ici, quelqu'un venait me casser les pieds ... Mais qui ...

Plus ils approchaient, plus je pouvais les détailler, un homme et une femme à priori, deux inconnus fonçant vers moi sans le concours d'artefacts visibles. Des Héros ? Des Super vilains ? Que sais je, l'un comme l'autre, je ne voulais pas les rencontrer ...

D'une pensée je mis "A4" en branle pour prendre la tangente, mais ils obliquèrent et me suivirent accélérant encore. Je ne pouvais pas donner plus à ma course risquant d'utiliser cette force qui annoncerait à l'univers qu'ici se trouvait Orion fils de Darkseid.

Ne me restait plus que la confrontation, du moins devoir les rencontrer d'une façon ou d'une autre. Advienne que pourra ...
Je stoppais donc brusquement et pivotais pour faire face à mes pisteurs inconnus revêtus d'armures rappelant vaguement celles utilisées sur New-Genesis. Mon coeur fit un bond, peut être des compatriotes ? Mais l'ennemi aussi pouvait se dissimuler sous ce genre d'apparence donc la méfiance était de mise.

Qui êtes vous et que me voulez vous ?



Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10650
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Ven 19 Aoû 2016 - 14:58
"Direct, incisif et menaçant."

Du fracas de la tempête s'élève une voix sûre et enjouée. Tandis que les deux formes s'approchent, et qu'Orion peut les apercevoir mieux, il découvre que l'élément masculin du dos s'approche de lui en étant accroupi, ses deux pieds surmontés d'étranges disques qui semblent lui permettre de voler.


Quelques secondes suffisent pour qu'il rejoigne le Néo-Dieu déjà présent au-dessus des cieux. Le nouveau venu se redresse, fixe Orion lui-même, puis sourit en croisant les bras.

"Ah, je suis quand même heureux de te revoir. En un sens, cela m'a manqué."

D'une pensée, il donne l'ordre mental à ses Aéro-Disques de l'approcher. Il s'arrête à un bon mètre de son interlocuteur, et lève sa main droit dans un signe universel de salut.

"Je suis Mister Miracle. Mes amis m'appellent Scott Free - et même si cela n'a jamais été évident, tu en fais partie, vieille branche."

Au fond, le Néo-Dieu sait combien il a raison.
A la base, le fils de Darkseid, Orion, et le fils du Haut-Père, dont le nom véritable n'a jamais été révélé, ont été échangés par leurs pères pour forger un accord de paix entre les deux mondes. Le premier a donc été élevé sur la douce et paisible Néo-Génésis, où sa nature violente et directe a pu être calmée par moments par la tendresse de ce monde ; le second a alors été élevé sur la terrible et brutale Apokolips, dont il a fui après des années de torture et d'horreur.
Par principe, Darkseid en a profité pour relancer la guerre, officiellement du moins. En vérité, cela faisait déjà des années qu'il manipulait dans l'ombre pour nuire à la planète jumelle de son royaume désolé.

Par conséquent, si Scott a toujours su qu'Orion n'était pour rien dans son triste destin, une nature primaire en lui en a toujours un peu voulu au guerrier. En outre, leurs différences, si grandes entre un pacifiste adepte de l'évasion et du mystère et un combattant acharné et invincible, ont tôt fait de creuser un fossé, que même Barda, épouse de l'un, amie de l'autre, n'a pu combler.

Cependant, Mister Miracle tient en haute estime son "cousin", et s'est inquiété de son étrange et longue absence.
Pour les Néo-Dieux, le Temps est différent, ils vivent plus longtemps et sont donc moins attachés aux années que les Humains. Il a néanmoins bien senti que la disparition d'Orion, qui avait déjà été coutumier du fait, était différente. Cette fois-ci, il "sentait" qu'il y avait autre chose, qu'il se passait autre chose.

Ainsi, il a lancé une sonde dans l'Univers, à la recherche des relevés de l'Astroforce mais aussi de l'énergie de l'appareil même d'Orion. Si ce dernier est bien moins détectable, ses systèmes ont néanmoins réussi à le retrouver - ici, aujourd'hui. Enfin.

"Orion..."

Le visage de Scott change d'émotion, et passe de la joie à l'inquiétude. Il est soucieux.

"Orion, que se passe-t-il ? Que s'est-il passé ?"

Il connaît le goût du secret des Néo-Dieux, et bien sûr du fils de Darkseid et pupille d'Izaya. Cependant, il espère que leurs liens, la présence de Barda et les retrouvailles feront sauter le verrou d'Orion, pour qu'il se livre enfin.
Eux trois sont bien loin de chez eux, et ne peuvent ou ne veulent y revenir pour des raisons bien différentes ; il est temps, pense-t-il, espère-t-il, qu'ils prennent conscience de leur exil, et du réconfort qu'ils peuvent avoir à l'évoquer, enfin, ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 15/06/2016
Messages : 311
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Lun 22 Aoû 2016 - 13:00

Ils sont deux, l'homme devant moi en sustentation sur ses aéro-disques et la femme derrière. Leur armures me sont inconnues mais pas vraiment étrangères. De la femme je ne fais que deviner la forme silencieuse et attentive, en contre jour et masquée par l'imposante stature de l'homme qui s'adresse à moi en leurs noms.

Il est heureux de me revoir ? Mais qui est il ? Leur nature est impossible à ne pas deviner, ce sont des gens de chez moi, mais de quel bord ? Amis ou ennemis ? Qu'ils soient envoyés par l'un ou l'autre de mes pères, je ne peux que m'en méfier, le premier, mon père naturel, voulant ma mort, l'autre, mon père adoptif, m'ayant banni de New-Genesis ma patrie à tout jamais avec une sentence de mort si j'y remettais les pieds ...
L'un comme l'autre ne veulent de moi, ou plutôt si, tous deux me promettent une mort certaine si nos chemins venaient à se croiser.

Je ne réponds rien, sur mes gardes, et voilà que lui, confiant, il se rapproche et me salue bien poliment. "Mister Miracle", cela ne me dit rien, sans doute un nom pris pour le peuple de la Terre afin de l'aider à le désigner. Comme aucune mauvaise information ne me vient en mémoire à son propos, je conçois qu'il n'est pas hostile envers ce monde, mais il se présente ensuite comme étant Scott Free et m'intègre dans le cercle de ses amis ayant connaissance de sa véritable identité, bien que ce second patronyme soit lui aussi d'origine terrienne et pas le nom qu'on aurait donné à un Néo-Dieu ...

Pourtant, ce "Scott Free" ne m'est pas inconnu lui ! Les rouages de ma mémoire tournent à plein régime alors que je le fixe silencieusement. "Scott Free" !?! Où ais je déjà entendu ce nom ? Là bas, sur New-genesis, il y a des archives toujours mises à jour de nos frères et soeurs et de ceux d'en face, des identité qu'ils endossent dans leurs voyages au sein de l'univers. Je les avais consultées et mémorisées avant de partir, mais c'était il y a maintenant presque une éternité ... "Scott Free", ce nom était dans une liste spéciale, une liste d'ennemis, c'était le nom de ...

Mon silence lui semble long pendant que je cherche et il s'inquiète, m'appelant par mon propre nom, "Orion", et c'est ça qui enfin m'aiguille jusqu'à la solution ...
Mes poings se serrent et ma mâchoire se crispe lorsque la vérité me saute des limbes et me prend la gorge dans un étaux. Il est celui qui fut échangé en même temps que moi pour garantir la paix entre les deux nations qui constituent notre peuple exceptionnel, il est celui qui fut élevé par mon père naturel Darkseid comme son propre fils.
Et si le Haut Père a su canaliser ma nature profonde pour m'amener peu à peu à être plus proche des siens et à refouler pour finir mon Moi ténébreux et brutal au plus profond, mon père a dû faire de même avec lui pour le faire tomber dans les gouffres de la haine et de la malignité...

Tout à coup ses paroles sonnent faux là où il s'inquiétait, comment puis je être ami d'un inconnu dont j'ai pris la place et le bonheur, l'amour d'un père et d'une nation, pour ne lui céder que la douleur et la peur, la rage et le malheur ?
Son attitude pour me mettre en confiance me semble tout à coup menaçante, il est l'ennemi personnifié et prédisposé !
Sous ces airs amicaux et ces paroles engageante, je ne vois que la duplicité d'Apokolips ... C'est mon père qui t'envoie pour m'éliminer ? Sache que je ne me laisserai pas faire sans combattre ! Lui crachais je au visage en prenant ma position de combat et d'une détente je me jetais sur lui, écrasant mon poing sur sa mâchoire avant qu'il ne puisse réagir et l'envoyant valdinguer au loin en tournoyant.

Mon élan m'a trop déporté vers sur le côté pour pouvoir enchaîner mon attaque contre la femme, preuve que tout ce temps à me cacher ici a émoussé mes talents de combattant, avant cela ne serait jamais arrivé !

Pivotant sur mon axe, j'engage le processus qui amène en moi la puissance de l'Astro-Force avec la ferme intention de défendre ma vie au prix de cette action qui confirmera à mon père que je suis bien ici, sur Terre. Mais à quoi bon me cacher puisque son fils adoptif m'a trouvé et que cette femme est peut être une de ses Furies de sa garde personnelle !

Quand je libère cette force dévastatrice en direction de mon second ennemi, elle ne rencontre que le vide, l'autre a esquivé et seul un réflexe fulgurant m'évite d'être totalement sonné par le coup qu'elle m'envoie en riposte. La douleur cependant réveille mon vieux démon et des tréfonds de mon être remonte le natif d'Apokolips, le fils de son maître et seigneur Darkseid, annoncé par la lueur de sang qui s'éclaire soudain dans mes yeux et la sensation longtemps oubliée de mon corps qui se transforme ...

Quand je tourne à nouveau mon visage vers cette combattante, c'est celui là qui lui fait face et qui la reconnaît avant de sombrer dans l'oubli donné par le coup suivant :
Juste avant, ma nouvelle bouche n'a eu le temps que de prononcer son nom enfin reconnue : Barda ?!?

Quand je rouvre les paupières, le soleil est au dessus de moi et le sol dans mon dos, leurs deux visages penchés sur moi ... Barda ...


Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/05/2013
Messages : 661
Localisations : Lune
Justice League

MessagePosté le: Jeu 25 Aoû 2016 - 12:45
Dissimulant son étonnement derrière un calme impassible, Barda observait Orion désormais allongé sur le sol terrien. Ses coups avaient été vifs mais bien retenus, ne cherchant qu'à empêcher Orion de se battre davantage. Barda le savait incapable de tenir face à son époux et elle-même, et ne désirait pas le voir s'épuiser inutilement en croyant se défendre contre deux envoyés de Darkseid.

Que lui avait-il pris de s'attaquer à ses amis comme cela? Bien entendu, il ne savait pas ce qu'il faisait, et la guerrière d'Apokolips avait trouvé plus juste de le mettre à terre plutôt que de devoir se combattre contre lui plus longtemps. Orion avait maintenant prononcé le nom de Barda, et elle sut qu'il n'était pas si perdu que ça.

Quand Scott avait repéré Orion, Barda l'avait suivi sans tarder. Ça avait été une belle surprise, mais voir ensuite ce dernier dubitatif et ne les reconnaissant pas avait mis Barda sur ses gardes. Puis, il s'était mis à les accuser de complicité avec Darkseid et avait porté les premiers coups. Ne laissant transparaître aucune émotion, pas pour le moment, Barda s'était défendu sans grand mal et avait décidé de le rendre KO afin de pouvoir s'entretenir avec lui plus calmement. Scott avait des choses à lui demander, et Orion avait tout intérêt à donner des réponses.

Si sa mémoire semblait lui faire défaut, il avait reconnut Barda avant de s'évanouir, ce qui avait finalement fait décrocher un sourire à la guerrière.

- C'est bien moi, dit-elle en se redressant, son visage le scrutant toujours.

Les bras croisés, une main tenant sa Mega-Rod, elle se tenait fière aux côtés de Mister Miracle et espérait voir se relever face à elle un Orion sûr de lui et plus amical qu'il ne venait de paraître quelques instants plus tôt. Elle désirait elle aussi savoir ardemment ce qu'il s'était passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5368-fiche-rp-de-big-barda http://dc-earth.fra.co/t5365-big-barda-reprise
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10650
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 28 Aoû 2016 - 18:55
Mister Miracle reste souriant devant Orion, même s'il sent que le guerrier qu'il a connu n'est pas vraiment celui devant lequel il se trouve.
Son masque sensible continue de produire une expression sympathique, rassurante, mais son esprit ne cesse d'analyser la situation, cherchant le moindre signe, le moindre indice, le plus petit élément qui pourrait indiquer que le fils de Darkseid n'est définitivement pas dans son état normal.
Hélas, s'il est rapide, s'il l'est bien plus que les Humains, il demeure bien inférieur dans le domaine de la vitesse à Orion lui-même - comme ce dernier l'illustre parfaitement à son corps défendant.

"Ton père et moi sommes en aussi mauvais termes que..."

Scott Free ne peut finir sa phrase : le poing d'Orion s'écrase sur son visage, et l'envoie au loin avec toute la force que ses formidables capacités lui donnent.
La suite... la suite, le Néo-Dieu a un peu de mal à la suivre, il faut bien l'avouer. Si son corps est plus résistant que celui des Humains, il a besoin de quelques instants pour se remettre du coup encaissé. Quelques étoiles passent devant ses yeux, ses membres tremblent légèrement, et il a besoin de toute sa concentration, toute sa détermination pour se reprendre - et cesser sa chute.

"Humf."

En premier, Mister Miracle relance son ordre mental à sa Boîte-Mère, et cette dernière réactive ses systèmes pour cesser sa chute. Les Aéro-Disques sont à nouveau mobilisés, et il retrouve une forme d'équilibre en se tenant dans les airs.
Lentement, il approche sa main gantée de son menton - et découvre avec plaisir qu'Orion ne lui a rien brisé. Du moins, pour le moment.

"A voir s'il voudra se rattraper..."

Il lève les yeux, et découvre alors le ballet que mènent soudain Barda et Orion.
S'il sait, au fond, que son épouse n'a rien à craindre, il ne peut s'empêcher de s'inquiéter - et file, à pleine vitesse, vers eux pour essayer d'être utile.

**
*
**

Quelques secondes - et une sacrée défaite pour Orion - plus tard.
Le fils de Darkseid a été vaincu et transporté sur la plage, bien loin de la tempête qui a permis à ses proches de le rejoindre. Barda a excellemment géré le problème posé par son ancien camarade de lutte, et son époux s'accroupit désormais pour faire face à l'ancien chien fou qui a terrorisé bien des mondes, et bien des Paradémons.

"Oui... Barda. Heureux de voir que tu la reconnais."

Il sourit, et son masque sensible reproduit l'expression - même si elle fait un peu mal, après le sale coup donné par Orion lui-même sur son visage.

"Et, si tu la reconnais, est-il possible que tu me reconnaisses entièrement ? Je suis Scott Free. Mister Miracle. Nous avons déjà balisé cela."

A mi-hauteur entre Orion et Barda, le Néo-Dieu adopte une voix sympathique, sûre, rassurante, en espérant que le chien fou restera calme... au moins pour quelques instants.

"En effet, nous avons été échangés quand nous étions jeunes : tu as été élevé par mon père, Izaya, sur Néo-Génésis ; et j'ai été élevé par le tien, Darkseid, sur Apokolips.
Cependant, si tu as en effet réussi à te libérer du carcan de la folie de ton propre géniteur en adoptant le point de vue de Néo-Génésis sur Apokolips, le contraire n'est pas vrai. Je n'ai jamais rejoint Darkseid, et je ne cesse de lutter contre lui - avec toi, notamment, mais surtout avec Barda."


Scott lève sa main, et caresse tendrement celle de la guerrière. Il lui adresse un clin d'oeil et un sourire rapides - ils ont vécu de terribles épreuves, récemment, mais leur couple semble n'en être sorti que renforcé. Encore une fois.

"Ma femme, bien sûr. Tu étais au mariage, tu te souviens ?"

Il sourit encore, mais le coeur n'y est pas.
Orion - Orion n'est définitivement pas celui qu'ils connaissaient. Il a changé, et ils doivent découvrir pourquoi ; car ce qui a fait ça à un Néo-Dieu, est un danger pour tous les autres.

"Orion... maintenant que les présentations sont faites, à ta façon et à la mienne, passons à la suite, d'accord ?
Que s'est-il passé ? Que fais-tu sur Terre ? Et que t'est-il arrivé ?
N'oublie pas : nous sommes tes alliés, et sûrement le plus proche d'amis pour toi. Nous ne voulons rien de toi, hormis t'aider. Alors, hum, si tu pouvais éviter de reprendre là où notre précédente conversation a terminé... j'apprécierais."


Mister Miracle lui fait un petit clin d'oeil, et attend. En espérant, très franchement, que le chien fou reviendra un peu à lui.
A l'heure actuelle, il n'a plus beaucoup d'amis véritables - et il aurait vraiment, mais vraiment, envie de retrouver Orion, aussi insupportable qu'il ait toujours été.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 15/06/2016
Messages : 311
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Mer 31 Aoû 2016 - 12:46

Je reste là, étendu, passif. Quelques secondes passent après les dernières paroles de celui qui se nomme Mister Miracle, Scott Free, celui dont je me souviens bien qu'il a été échangé avec moi pour la paix des deux mondes. Et Barda, Big Barda ... Il a parlé de mariage ? Le sien avec la meilleure guerrière qu'Apokolips ait pu porter jusque là ... Mariage ... Un nom brûle mes lèvres remontant d'un territoire oublié, accompagné d'une douleur lancinante à la poitrine qui ne provient pas des quelques coups que je viens d'encaisser. Les visages heureux défilent, et d'autres s'y superposent jusqu'à être occultés par un masque de rage et l'éclat d'une épée plongeant vers moi, mortelle ...
Je ferme les yeux et les rouvre plusieurs fois, lentement, essayant de remettre en place mes pensées à défaut de pouvoir chasser ces images qui remontent en masse ...

Mes yeux s'arrêtent sur le visage de Barda, une profonde tristesse les embrume un instant puis ils redeviennent neutre. Où est la réalité ? Le mensonge ? L'illusion ?
Je me souviens, le ... le mariage ... Tu étais si jolie, presque autant que ... Bekka par la suite ... Ces derniers mots meurent entre mes lèvres qui se crispent. La douleur dans mon torse, même si elle n'est qu'un souvenir, me semble vouloir et pouvoir le faire éclater ... Je tourne la tête vers Scott et je lui souris malgré moi, Sacré veinard ! Si j'avais su, j'aurais tenté ma chance ... Mon ami ... plaisantais je, mais le coeur n'y était pas ... Je me redressais sur mes coudes puis réussissais à m'asseoir et enfin à me lever. Un soleil bienfaiteur m'inonde et me réchauffe alors qu'un froid intersidéral me submerge, celui de la mort que j'ai connu et dont je me souviens, celui de la perte de tout, celui de la peur et de la solitude.

Je ... Je ne me souviens pas ... Juste des images et des sensations ... Le bonheur déchiré par la douleur, un sourire effacé par une épée plongée dans mon coeur, la Source, mon père me bannissant à jamais de New-Genesis et l'autre qui veut voir ma tête au bout d'une pique à cause d'une prophétie idiote qu'il fait son possible pour qu'elle ne puisse s'accomplir ... Je me prends la tête entre mes mains et la secoue lentement, cherchant à reprendre le contrôle de ce qu'elle contient.
J'ai erré un moment, je suis arrivé enfin ici sur Terre il y a quelques années de vie humaine avec l'intention d'y survivre en secret et de veiller à empêcher le seigneur d'Apokolips d'y trouver ce qu'il y cherche et de la réduire en esclavage ou en cendres ... Je pousse un soupir en laissant tomber mes bras le long de mon corps, puis, je me tourne vers la guerrière et j'éclate de rire.
Mais je crains que tout ce qui m'est arrivé et dont je ne me souviens qu'à peine ainsi que ce séjour prolongé à me cacher ne m'ai affaibli ... Tu ne m'aurais pas terrassé aussi facilement avant Barda Chérie, mais d'un autre côté, tu aurais maintenant en face de toi le digne fils de Darkseid si cela s'était passé avant ... Aujourd'hui, je suis aussi faible qu'un enfant mais le monstre qui sommeille en moi est sous mon contrôle, du moins partiellement ...

D'une pensée, j'appelais A4 qui vint se placer derrière moi alors que je les embrasse du regard, ainsi dressés devant moi l'un à côté de l'autre, unis par ce lien immortel et unique qui se révèle à chacun de leurs gestes et de leurs regards échangés, et une pointe d'amertume et de joie vient me perforer l'âme.
Je sais maintenant ce que vous êtes réellement pour moi, et c'est pour cela que je dois disparaître, je ne dois pas vous faire courir ce risque mortel d'être à la fois la cible de mon père adoptif qui m'a renié et du maître d'Apokolips qui m'a donné la vie et veut la reprendre. Je dois disparaître jusqu'à sa venue et notre combat. J'avance d'un pas et et pose une main sur chacune de leurs épaules, les pressant avec tendresse avant de les relâcher et de reculer jusqu'à mon appareil.

Soyez heureux pour moi et loin de moi, vivez ... Et toi prends soin d'elle sinon ... Je lui fais un sourire grimaçant et explicite, tendant déjà la main vers la poignée à ma portée prêt à mettre le pied dans l'étrier pour enfourcher mon véhicule ...


Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10650
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 25 Sep 2016 - 13:50
Durant tout le discours d'Orion, Scott Free est resté silencieux. Il a volontairement laissé à son allié, à son ami même, l'opportunité de tout révéler, de sortir ces mots qui semblent encore brûler sa langue et ronger son esprit.
Il le comprend - ce qu'il raconte est dur et lourd.
Et alors que le fils de Darkseid se relève, difficilement, son camarade fait de même. Debout face à lui, il l'observe, l'écoute ; et sent, enfin, la douceur de sa main sur son épaule, signe du départ prochain d'Orion.

"Hum."

Les bras croisés, il plonge son regard sur Orion - avant de reprendre la parole, d'une voix bien plus froide et dure que précédemment.

"Sinon... quoi ?"

Le Néo-Dieu pose sa propre main gantée sur celle d'Orion, et la repousse comme si elle était infectée ou repoussante.

"L'homme que je vois devant moi n'est pas digne d'une telle menace.
Bien entendu, Orion, le vrai, pourrait la proférer, et je la comprendrais. Son attachement à Barda est évident, et je sais très bien que je n'ai pas intérêt à adopter une conduite indigne - déjà, parce que mon épouse elle-même me le ferait payer ; ensuite, parce qu'il est clair que celui qui apparaît vraiment comme un ami ne le supporterait pas.
Oui : si Orion me menaçait ainsi, j'en prendrais acte - mais tu n'es pas Orion."


Mister Miracle pousse un profond soupir, avant de décroiser ses bras. Plaçant ses mains à l'arrière de son dos, au-dessus de sa cape d'émeraude, il commence lentement à tourner autour de l'autre Néo-Dieu.

"Oh, bien sûr... tu as son corps, tu as sa voix, tu as ses souvenirs, et tu incarnes même l'espoir de son retour, mais... tu n'es pas Orion.
Tu n'es pas digne de l'Orion que nous connaissons, respectons - et aimons, il faut bien l'avouer."


Ayant fini son petit tour, il s'arrête à nouveau devant le Néo-Dieu. Son masque sensible reproduit son air sévère et déterminé.

"J'ai entendu et compris ce que tu as dit. Je ne sais ce qui t'es réellement arrivé - mais il est clair que la Source t'a impactée, et qu'une défaite a rongé ton âme.
Izaya, mon géniteur, ton père, n'est guère celui chez qui chercher du réconfort et de l'aide... jadis, peut-être, mais plus depuis longtemps. Darkseid, bien sûr, te veut mort, et jouit de ta disparition, envisageant, espérant même que tu n'es plus qu'une loque, qu'une coquille vide, un guerrier à la lame émoussée, attendant autant que craignant le jour du combat, qui sera fatal, qui ne peut être que fatal vu ce que tu es devenu.
Oh, oui... je comprends ta douleur. J'y compatis, j'en suis sincèrement désolé, mais... cela ne justifie pas tout. Cela n'excuse pas ce que tu t'infliges."


Il lève sa main, et pointe directement son index sur Orion.

"Tu parles de risque mortel, d'Apokolips qui nous menace ?
Ah! mais pour qui nous prends-tu ?
J'ai grandi sur Apokolips, comme mon épouse. Nous avons affronté, chaque jour, des horreurs que tu n'as fait qu'imaginer dans ta jeunesse idéale sur Néo-Génésis. J'ai affronté Darkseid et ses hérauts, encore et encore. J'ai vécu en Enfer - et j'en suis revenu.
Darkseid et Apokolips ne provoquent pas de terreur en moi, et je ne crains pas de les affronter. Ne fuis pas pour nous protéger : admets que tu fuis pour toi-mêmes."


Les coups portés sont durs, brutaux et terribles. En temps normal, ils devraient provoquer une fureur absolue chez le Chien Fou - et c'est bien là l'objectif.
Raviver la flamme, la furie ; ramener la vie dans cette carcasse abandonnée.

"Je ne sais ce qui t'es arrivé - mais nous pouvons t'aider. Pour tout.
Cependant, ne te cache plus derrière de fausses excuses.
Tu es Orion : élevé par Izaya, fils de Darkseid, destiné à tuer le Fléau d'Apokolips, apaisé par la technologie de Néo-Génésis et l'amour de Bekka. Tu es le plus grand guerrier du Multivers, et l'espoir qui anime nos coeurs que Darkseid disparaisse un jour.
Je comprends la douleur, la crainte, l'abandon... mais je ne comprends pas que cela dure. Réveilles-toi, redeviens celui que tu fus - n'oublie pas qui tu es, Orion. Nous, nous ne t'avons jamais oublié..."


Et Mister Miracle se tait, considérant en avoir déjà assez dit.
Et se prépare, discrètement, à encaisser des coups si Orion venait à se réveiller - si ses mots atteignaient leurs cibles, et provoquaient la fureur tant attendue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 15/06/2016
Messages : 311
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Mer 28 Sep 2016 - 13:57

Je suis d'abord surpris, puis alors que Mister Miracle repousse ma main que je voulais amicale et s'adresse à moi avec un ton glacé, une onde de fureur parcoure mon échine, m'indiquant que mon double sauvage et agressif remue à l'intérieur, prêt à sortir et à fondre sur lui pour le réduire en miettes s'il le pouvait.

Usant d'une grande force morale, je repousse ses ardeurs tout en recevant en pleine face la diatribe de ce qui était mon frère de lait et mon ennemi à la fois.
Pourtant ses paroles sont dures à écouter et à entendre, surtout qu'elles recèlent une grande part de vérité mêlée d'une incompréhension totale de mon vis à vis.

Bien sur il était passé par des choses bien pires que moi dans son enfance, lui, natif d'un monde soit disant idyllique puis échangé avec le fils du pire ennemi de son père pour être châtié jusqu'à sa révolte finale et son évasion inévitable alors que moi j'étais entouré et choyé afin de brider ma nature intrinsèquement malfaisante et brutale.

Il parle de moi comme si je n'étais pas celui dont il fait l'éloge, transformant ses propos en un réquisitoire sur ce qu'il croit que je suis devenu. Une larve, un lâche. Ma main se crispe un instant sur la poignée de mon A4 qui heureusement peut subir une telle pression sans se disloquer, mon pied toujours engagé dans l'étrier alors que mon élan est suspendu à ses lèvres, à ses reproches, à SA vérité.

Je jette un bref regard vers Barda et n'y trouve aucun réconfort. Elle aussi doit penser comme lui. Et alors se dessine un sourire crispé bien visible sous la limite de mon heaume. Ils ne comprennent pas, eux, ceux que j'aime et que je croyais être des alliés, des amis même. Et si c'est le cas, mes ennemis doivent penser de même, mes pères surtout.

Qu'ils me croient lâche et vil, affaibli, tremblant de peur en attendant l'exécution finale allant à contre sens de la stupide prophétie qui m'a conduit ici !
Tu as raison ...  Je lâche enfin après un silence pesant qui s'est installé entre nous où je devine sa tension. S'il croit que je n'ai pas vu son jeu, son objectif, il se trompe. Vivre banni des miens au milieu des humains en dehors de toute légitimité m'a fait apprendre bien des choses, et la principale est celle de la tempérance.

Dans mon esprit, je ressens comme une herse qui se referme devant le monstre qui m'habite, l'emprisonnant afin qu'il ne puisse surgir au dehors, sans le secours de la MotherBox qui le contient et me bride.
Je ne suis plus Orion, du moins celui que tu as connu, je suis Anthony J. Masters, habitant de la Terre et soucieux de la garder libre et intacte de toute ingérence des Néo-Dieux quelque soit leur camp ... Si mon monde devait être menacé, ils me trouveraient face à eux, furent ils anciens amis ou ennemis de toujours, Père adoptif ou naturel.
Et je n'aurai de cesse de les combattre et d'offrir ma vie dussé je la perdre finalement pour protéger ceux qui sont maintenant mes compatriotes.


D'un coup de reins, je me plaçais en position sur mon véhicule puis je m'accoudais sur son guidon :
Si toi, vous, pensez comme cela, c'est un bien ...
Darkseid me connaît trop bien, enfin connaissait Orion trop bien ... Anthony sera une surprise autant que pour toi aujourd'hui si tu croyais me faire sortir de mes gonds aussi facilement, même si tu as raison sur toute la ligne, ou presque.

Je ne suis plus Orion le fils du maître d'Apokolips ni Orion le fils adoptif d'Izaya ! Mes deux patries m'ont jeté dehors l'une après l'autre et je n'y reviendrais pas, leur sauvegarde en dépendrait elle.

Je suis Orion de la Terre et prêt à mourir pour elle, je n'ai plus rien à perdre, on m'a tout pris, il ne me reste que ce nom, cette armure et mon A4 et cela me suffit.

Je me redresse alors et le toise alors que mon engin s'élève de quelques centimètres.
Penses ce que tu veux, quand la Source m'a ramené, j'y ai entrevu plus qu'elle n'aurait voulu. Je n'ai besoin de personne, et surtout ni de reproches ni de faux amis ... Quand on doit mourir, c'est toujours seul de toute façon, j'en ai déjà fait l'expérience alors je m'y prépare. Orion n'est plus, vive Orion !  Et je mets les gaz pour échapper à la vue de ces deux témoins d'un passé révolu, de ces deux accusateurs qui se sont dressés devant moi, filant vers l'espace pour essayer d'y retrouver un semblant de paix.


Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10650
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 2 Oct 2016 - 18:01
Mister Miracle a envisagé de nombreuses issues à ses déclarations, ses attaques, ses terribles sous-entendus. S'il a bien pensé au fait que l'être devant lui demeure calme, maître de ses émotions, et s'empêche de libérer le Chien de Guerre en lui... et bien, il n'aurait jamais imaginé en être véritablement le témoin.

"Humf."

Les bras croisés, il fixe Orion alors qu'il continue de confirmer les paroles précédentes - jusqu'à ce moment terrible, où il renie définitivement son statut d'Orion de Néo-Génésis et d'Apokolips, pour embrasser définitivement sa condition d'Orion de la Terre...
Des paroles terribles, à l'impact beaucoup plus lourd qu'il ne le pense sur Scott Free.
Ce dernier, longtemps en recherche de ce "cousin maudit", a fondé de grands espoirs sur le fils de Darkseid. Il sent, il sait que quelque chose est en train de se tramer, que les étranges comportements de leurs pères vont mener à des événements bien plus terribles ; il voit, définitivement, qu'une catastrophe arrive.

"Je..."

De ce fait, le Néo-Dieu a absolument besoin de pouvoir compter sur Orion - d'une part pour sa puissance, de l'autre pour sa connaissance des deux empires, et enfin... enfin, parce qu'il l'apprécie.
Parce que, malgré tout, Orion est son ami.
Son frère.

"Je suis allé loin."

Orion vient de partir, les laissant là avec ces quelques mots qui résonnent encore dans son esprit. Scott se tourne vers son épouse, silencieuse et calme - ce qui est encore plus terrible que ses accès de fureur, il doit bien l'avouer.
Il esquisse une grimace, que son masque sensible reproduit à la perfection.
Barda ne dit rien, et il comprend. Il comprend ce discours qui va bien au-delà des mots.

"J'y vais. Je m'en occupe."

Un petit signe de tête, et Mister Miracle s'envole.
Activant ses Aéro-Disques, le Néo-Dieu s'élève dans les airs et file pour rejoindre celui qu'il vient de faire partir en précipitation.
Quelques secondes lui suffisent pour rejoindre Orion, et sa voix s'élève à nouveau - plus douce, plus sympathique que précédemment.

"O... Anthony."

Scott se place devant Orion, et lève une main pour l'arrêter.

"Anthony, si ce nom te sied plus."

Une grimace, une esquisse de sourire, passe sur son masque sensible. Mister Miracle hésite quelques instants, cherche ses mots - puis se lance, tout simplement.

"J'ai... délibérément tenté d'évoquer des éléments difficiles, d'avancer des arguments brutaux pour te provoquer. J'espérais ainsi ranimer en toi... l'Orion que j'ai bien connu, que j'apprécie, que je respecte, et dont j'ai besoin.
Ce fut une erreur - je la regrette.
Je te présente mes excuses. J'ai cherché, et tout fait pour trouver, un Orion qui n'est plus, après les épreuves traversées. Je respecte cela, comme je respecte la personne suffisamment forte pour encaisser mon discours et mon flot d'insultes sans broncher."


Scott lève cette fois-ci sa propre main, en signe bienveillant.

"Ne pars pas - car nous avons besoin de toi.
Quelque chose approche, Orion. Quelque chose de sombre, d'ancien, de mauvais... et lié aux Néo-Dieux.
Barda et moi ne saurions l'affronter seuls, et... et Izaya ne fera rien pour nous. Aide-nous... aide l'Univers, Orion. Je crains qu'il en ait terriblement besoin..."


Et le Néo-Dieu se tait, attendant tout simplement la réaction de l'autre, espérant plus d'ouverture d'esprit que Mister Miracle n'en a fait preuve jusque-là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 15/06/2016
Messages : 311
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Lun 3 Oct 2016 - 16:30



Une voix dans mon dos, puis Celui qu'on nomme Mister Miracle qui se place devant moi et vole de concert quelques instant avant que je ne stoppe pour écouter ce qu'il a à dire. je lui dois peut être bien ça après tout, même si il a été assez dur avec moi à l'instant et avait voulu faire resurgir ce qu'il y a de plus terrible en moi, comme tout bon Néo-Dieux qui se respecte.

Je hoche la tête pour répondre à sa question à propos de l'usage de mon nouveau prénom, invitation tacite et patiente à poursuivre. Je l'écoute, un masque impassible sur le visage, je l'entends m'avouer tout haut ce que j'avais deviné aux travers de ses paroles et de ses reproches. J'allais intercéder en sa faveur mais son geste m'en dissuade et voilà qu'il me supplie presque de leur apporter mon aide à l'opposé de ses invectives précédentes.

Si tu avais commencé comme ça tout à l'heure, cela nous aurait évité bien des amertumes mutuelles ... Tu n'as pas à demander mon aide si quelque chose menace l'univers et donc cette terre, elle t'es acquise tout naturellement ... D'autant plus si les Néo-Dieux sont impliqués de près ou de loin.  Tout en parlant d'une voix calme je fais dériver mon A4 qui rebrousse chemin vers son point de départ, vers Barda, suivi automatiquement par les Aéro-Disques, et bientôt nous revenons à terre et je descends de mon engin.

Si cela peut te rassurer, le Chien de Guerre est toujours là, mais sa fidélité est à d'autres et sa laisse suffisamment solide pour qu'il ne sorte que sur mon ordre, qu'à l'appel de ma volonté. Quel est ce mal qui approche dont je ne sais rien ? La Source aurait elle abrégé le temps ? Ou est ce encore une conséquence de la folie de ceux que je nommais père autrefois ? A quoi allons nous être opposé cette fois ?

J'enlevais mon casque et l'accrochais au guidon de mon A4 en signe de paix et de confiance. Bien sur ils découvriraient mes cheveux teints en brun et le visage qui assurait mon anonymat, mais qu'importe, ils me savaient vivant donc n'auraient de cesse de me retrouver et me dénicheraient très vite s'ils le voulaient vraiment.


Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10650
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 3 Oct 2016 - 21:34
Scott Free esquisse une petite grimace, quand Orion met en avant le fait qu'un tel discours, s'il avait été énoncé en premier, aurait grandement facilité leurs échanges, et notamment le ton de leur discussion.

"Ah... je sais."

Le Néo-Dieu hausse les épaules, visiblement gêné d'avoir agi ainsi. Il avait espéré pouvoir raviver en Orion la furie du Chien de Guerre, il n'a réussi qu'à toucher et blesser quelqu'un d'autre, loin de la colère de son "cousin", mais tout aussi intéressant et utile.

"Il m'arrive aussi de commettre des erreurs. Cela rappelle aux nôtres que nous ne sommes, finalement, des Dieux que par nos noms, et que notre divinité n'est que relative."

Son sourire se ravive légèrement, alors que son camarade se détourne de sa fuite pour rejoindre Barda.
Son époux fait un petit signe de tête à la guerrière d'Apokolips, qui est certainement ravie de voir deux des êtres les plus importants de son existence revenir finalement à de meilleurs sentiments. Le maître de l'évasion désactive ses Aéro-Disques, qui disparaissent dans ses bottes, pour se poser à nouveau sur le sol terrien.

"Bien."

Mister Miracle adresse un petit sourire à son épouse, avant de se tourner directement vers Orion. Son expression joyeuse s'efface, alors qu'il croise les bras et se concentre à nouveau.
Les choses sérieuses commencent.

"Soyons simples et directs : la Guerre menace. A vrai dire, la Guerre n'est même plus une menace - c'est une réalité.
Dans le plus grand secret, de la Terre ou des Gardiens de l'Univers, les deux camps ont déclaré les hostilités, et leurs forces s'affrontent déjà avec une brutalité extrême. Des planètes entières ont été rasées, des galaxies sont menacées, et... et des milliards de vivants ont déjà cessé d'être."


Scott pousse un profond soupir, en lançant son regard rêver devant lui.
Une grimace de dégoût passe sur son visage, alors qu'il reprend lentement la parole, d'une voix lourde et terrible.

"La Guerre a commencé, Orion.
Néo-Génésis et Apokolips ont enclenché une folie qui peut ravager l'Univers entier - et personne ne le sait, et personne ne fait rien. Je ne peux l'accepter."


Mister Miracle relève un regard farouche, animé d'une énergie terrible, indomptable.

"Je veux les arrêter - tous les deux. Darkseid et Izaya.
Je veux les arrêter, car ils vont trop loin. Tous les deux.
Je veux les arrêter, quoi qu'il en coûte. Quoi que ça demande. Quoi que je sois obligé de faire pour y parvenir."


Le Néo-Dieu s'avance, et tend une nouvelle fois une main pleine d'espoir vers son "cousin", si éloigné, mais si proche dans leur vision du monde et de leur peuple.

"M'aideras-tu ? Nous trois, seuls, contre deux empires de pseudo-divinités, acharnées à s'anéantir, annihilant tout sur leur passage ?
M'aideras-tu... à réaliser l'impossible ?"


Il sourit - mais c'est un sourire triste, grave.
Les heures à venir seront terribles, et ne prêtent guère à rire ; mais Mister Miracle ne s'interdira un trait d'humour ou d'esprit qu'à l'aune de la Fin de Tout.
Heureusement, ils n'en sont pas là - pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 15/06/2016
Messages : 311
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Mar 4 Oct 2016 - 16:29



Les nouvelles que me donne mon alter ego fraternel me font froid dans le dos mais je n'en laisse rien paraître en surface. Ainsi les peuples ennemis se sont finalement déclaré la guerre sous les bannières respectives de leurs souverains Darkseid et Izaya, mes pères ... Ces deux là qui m'ont finalement mis au ban de mon peuple, qu'il soit de l'un ou de l'autre bord.

Et l'univers en souffre, comme il était prévu, comme la Source me l'avait laissé entrevoir au milieu de tant d'autres abominations. Je savais que j'allais être la fin de mon géniteur, que j'y perdrai la vie, mais je m'y étais préparé. Cependant, la trahison maintenant explicite que j'avais subie de mon tuteur adoptif auquel je vouais presque un culte fit s'effondrer en moi quelque chose de très profond, faisant exploser un ricanement morbide de cette autre partie de mon être qui ne demandait qu'à libérer sa fureur si longtemps contenue.

Scott, ou Mister Miracle, voulait beaucoup, allant même jusqu'au désespoir de se perdre. Mais il faisait ce choix pour la multitude et contre les siens, les nôtres ...
Je regardais sa main tendue comme on scrute les termes d'un pacte avec le diable dont on ne retirera rien d'autre que perdre son âme, et je souris soudain largement, car maintenant, on m'offrait un but ultime et une rédemption.

Je lui pris la main et l'attirais vers moi en une accolade virile avant de le repousser tout en maintenant ce contact.
Nous avons des comptes à régler et eux des comptes à rendre. Tous Néo-Dieux soient ils, ils ne peuvent ainsi menacer un équilibre si chèrement payé par le passé ... Nous sommes trois, soit ... Je jette un regard vers Barda et lui fait un clin d'oeil complice, Mais quel trio ! Nos pères respectifs ne se doutent pas qu'ils ont engendré des fils aussi puissants ... Seulement ... Je lâche sa main et reste songeur un instant.

Seulement ... Nous ne pouvons pas foncer dans le tas sans un minimum de clairvoyance ... Il peut y avoir là-bas des compatriotes qui nous soutiendraient et ajouteraient peut être leurs forces aux nôtres ... Je ne voudrais pas exterminer ceux qui nous seraient favorables ...
Je pensais à Bekka et à son père, et à bien d'autres de part et d'autre ... Puis une idée saugrenue me vint à l'esprit et j'éclatais de rire :
Ah!Ah!Ah! Peut être est il temps d'entrer dans notre héritage ou de mourir dignement pour une noble cause !

Mon hilarité s'éteint en voyant sa tête si grave, Scott n'a jamais eu le même sens de l'humour que moi semble t il, et il a plus à perdre peut être, moi je n'ai déjà plus rien à espérer  ...
Ne t'inquiètes pas, je suis de la partie, dis moi où et quand et le Chien de Guerre sera à tes côtés pour les déchirer de ses crocs, il te faudra juste garder assez de forces pour m'arrêter si la soif de sang me submerge mon ami ... Et les dieux seuls savent ce que ça impliquait, surtout Barda ...



Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10650
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 5 Oct 2016 - 21:26
Orion hésite - et le temps semble s'étirer terriblement, alors que le Chien de Guerre réfléchit, tente de former véritablement son avis et sa décision sur l'horrible choix qui lui est proposé par son "cousin".
Finalement, quand le fils de Darkseid se positionne, il s'empare de la main tendue par Scott Free, puis l'attire brutalement contre lui, dans une étreinte virile, mais surtout violente et sans aucune retenue.

"Houff..."

Réussissant à reprendre sa respiration quand Orion le lâche, son interlocuteur esquisse un petit sourire, satisfait de la réponse de l'autre - mais il se serait bien passé d'un tel geste d'affection.

"Non... je doute sincèrement qu'ils envisagent réellement ce dont nous sommes capables. C'est à nous de leur prouver leur erreur... celle-ci parmi tant d'autres, hélas."

Mister Miracle tourne rapidement son visage vers Barda, et lui adresse un petit clin d'oeil avant d'afficher un sourire franc.
Malgré la situation, malgré le premier contact compliqué, malgré la teneur de son discours si alarmiste, il ne peut s'empêcher d'être content d'avoir ainsi trouvé un allié de poids, et surtout d'avoir retrouvé Orion - pas forcément celui dont il se souvient, mais en tout cas un guerrier Néo-Dieu qui a de grandes similitudes avec celui qu'il a connu.
Et si ce n'est pas parfait, c'est déjà beaucoup.

"Ah... un Humain a décrété un jour vouloir "vivre libre, mourir jeune et faire un beau cadavre" - sur le fond, ce n'est pas forcément éloigné de ton idéal, Orion."

Son sourire se transforme, se fait moins joyeux, pour devenir un peu plus triste, ou plutôt doux-amer.
Il a bien noté les propositions, guerrières, de son interlocuteur ; s'il est ravi de le retrouver dans de telles dispositions, il est clair que Mister Mircale n'est pas et ne sera jamais dans cette optique vis-à-vis de l'existence. S'il a pris ce nom, s'il a dédié sa vie à honorer Thaddeus Brown et à donner du sens à sa mission, c'est parce qu'il entend réprouver au maximum la violence et la guerre - même s'il doit, hélas, s'y adonner quand la situation l'exige.

"Je... comprends, mon vieil ami."

En évoquant sa soif de sang, si problématique mais compréhensible vu la lignée dont il descend, et qui rend la volonté farouche d'Orion de lutter contre cette folie encore plus honorable, le Chien de Guerre fait une concession et un pas envers Scott. Ce dernier le comprend, et pose une main compatissante et chaleureuse sur son épaule.

"Je serai là - Barda aussi. Tu ne seras pas seul... tu ne le seras plus jamais, je puis te le jurer.
Face à l'Enfer qui menace, et qui règne déjà dans plusieurs galaxies, nous devons nous serrer les coudes, nous entraider, nous sauver l'un l'autre ; et j'entends le faire pour toi, comme pour Barda, comme pour tous ceux - Humains, Néo-Dieux ou autre - qui seront emportés dans ce conflit."


Mister Miracle soupire, en songeant à ceux déjà disparus dans cette terrible Guerre, et aux morts à venir - incontournables, malgré tous les efforts qu'ils vont déployer.

"Demain - je te propose de nous retrouver demain. Pour nous permettre de régler quelques affaires, et de nous préparer.
Demain - je te propose de nous rendre sur Néo-Génésis dès demain. Si ça te convient."


Il sourit, une nouvelle fois tristement, avant de hausser légèrement les épaules.

"Et, bien sûr, si tu viens équipé de toutes tes armes, je ne t'en voudrais pas... je suis même prêt à t'encourager."

Un petit clin d'oeil, et Mister Miracle lâche son allié pour le laisser répondre.
L'accord est passé - l'entente est formée.
Pour le meilleur, et évidemment pour le pire, Barda, Orion et Scott Free viennent de sceller une alliance qui va les opposer à deux empires terribles et monstrueux, prêts à tout pour l'emporter, même à anéantir des galaxies entières.
Au regard des déterminations de ce trio et de leurs pouvoirs... que les dieux aient pitié de leurs adversaires !

(HJ/ Je te propose qu'on en finisse au prochain tour, pour embrayer sur une suite dans un autre sujet. Wink /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 15/06/2016
Messages : 311
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Ven 7 Oct 2016 - 12:47



Le sourire qui répond au sien est légèrement narquois. Mes armes sont toujours avec moi, et il le sait, le sait il au fait ? Mon sourire s'élargit pour devenir carnassier et je claque de la mâchoire ostensiblement en retroussant les babines comme le "chien" que j'étais sensé incarner :
Les dentistes n'ont jamais fait fortune avec moi et aucune capsule de bière ni aucun paquet ne résiste à ces dents là !

Je lui mets une petite claque sur l'épaule, juste assez soutenue pour le déséquilibrer un peu, me tourne vers Barda pour lui faire un clin d'oeil complice avant de bondir sur le A4 toujours sagement en suspendu dans les airs à m'attendre. Lui donnant à son tour deux petite tapes comme on le ferait pour flatter l'encolure d'un cheval, je jetais un regard plein de gaieté vers mes deux compatriotes et maintenant devenus partenaires-conspirateurs.

Demain ? Heureusement que j'ai quelques affaires à régler avant de disparaître, sinon j'aurais trouvé le temps long ! Demain donc, même endroit au lever du soleil ! Et je filais dans les airs après les avoir salué de deux doigts portés à mon front, signe que j'avais vu faire dans un film parlant d'une invasion martienne totalement inimaginable.

Il me fallait donner mon congé à mon patron, du moins temporairement, en trouvant un prétexte plausible, la mort d'un parent proche en Europe ferait l'affaire et ne serait qu'un demi mensonge vu que notre objectif était d'éliminer la menace représentée par mes deux pères d'une façon ou d'une autre ...
Sinon, pas grand chose d'autre de toute façon, je n'avais pas beaucoup de possessions et le peu de précieux était enfermé en sécurité dans un coffre de banque ... Alors ... Régler mes affaires se bornerait à aller en ville boire une bière et quelques petites soeurs face à la mer ou au fleuve au milieu des humains une dernière fois ... très bonne idée ça !


Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10650
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 10 Oct 2016 - 21:21
Mister Miracle ne peut s'empêcher de sourire en découvrant qu'Orion est toujours aussi enthousiaste à l'idée de risquer sa vie et de plonger dans l'inconnu. Si beaucoup de choses ont changé en lui... l'essentiel semble toujours être là.
Heureusement.

"Ah !"

Le Néo-Dieu recule sous l'impact de la main de son "cousin", avant d'esquisser une petite grimace de douleur. Il a toujours la poigne dure... même si Barda semble n'avoir aucune difficulté à encaisser le choc.

"Demain, donc... parfait. Parfait, parfait, parfait... par-fait."

Il croise lentement les bras, tout en regardant Orion se préparer à partir.
Après avoir rapidement repris ses éléments, le Chien de Guerre s'échappe dans les airs, pour aller préparer son futur départ - voir faire ses au-revoirs à ceux qui le connaissent comme Anthony, sur Terre.
Les deux Néo-Dieux savent très bien ce qu'il va risquer en allant sur Néo-Génésis, et pire encore sur Apokolips, et encore plus en se plongeant dans la guerre terrible entre ces deux civilisations. Il est clair qu'il va avoir besoin de régler quelques affaires avant de se lancer là-dedans...

"Humf."

Scott Free se tourne vers Barda, et hausse les épaules. Il place ses bras dans son dos, puis tient ses mains en froissant sa cape.

"Ca va être... compliqué. Encore plus que je ne le craignais.
Je... me doutais qu'il aurait été impacté par la vie terrestre, mais je ne pensais pas autant. S'il demeure Orion, il n'est clairement pas celui que nous avons connu - il le redeviendra, peut-être, mais il ne l'est pas encore. Et ça ne nous arrange pas."


Il pousse un soupir, avant de lâcher ses mains pour lancer un ordre mental. Immédiatement, la Boîte-Mère réagit, et...
... un Tunnel-Boum apparaît. Mister Miracle tend sa main gantée à son épouse, et esquisse un sourire chaleureux à l'élue de son coeur.

"Bien... nous y allons ?
Nous avons aussi, après tout, quelques affaires à régler de notre côté..."


Un petit clin d'oeil, et tous deux pénètrent dans le Tunnel-Boum.
Ils disparaissent définitivement du lieu, pour une destination inconnue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Des Néos Dieux dans les cieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sur terre et dans les cieux !
» Les dieux dans la Voie du Tigre
» Créations Warhammer Battle
» Bédeu
» Asgard - La Guerre des Dieux (Film 2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Espace-