Quand des jouets et des clowns passent à l'attaque.

Invité

MessagePosté le: Mer 24 Aoû 2016 - 15:40
Ce matin c'était le début d'une journée basique pour Tim, il se levait et partit en cours. Depuis qu'il était à l'université il avait pas mal de travail à faire. La journée se comporté en étudiant lambda et la nuit neutralisé tout les pires criminels existant. Sur le campus il pouvait voir de tout, en effet certains étudiant avaient des t-shirt avec le "S" de superman alors que d'autres arboraient le sourire du Joker.

L'ayant déjà affronter Tim se demandais ce que ces imbéciles pouvaient bien lui trouver. En quoi cet homme pouvait être considérer comme un idole ? Mais rassurez-vous il y en à pour toutes les sauces, certains ont des point d'interrogation, d'autres on même des pingouin.

Des fans du pingouin ? On vois qu'ils ne l'ont jamais vraiment approché, cet homme n'as rien d'admirable. Mais en trainant prêt de ces fans de criminels il apprenait parfois certaines pistes, notamment quand les fan clubs venaient à se disputer sur le fait de savoir lequel de leur idoles est le meilleur.

Cela prouvait bien la débilité de ces gens , à croire que pour eux ce n'était que fiction, qu'il n'y avais pas de morts. Seulement pendant qu'eux son la à vanter les exploit de leur fausses "idoles", les criminels eux tuent des gens innocent qui ne leur ont rien fait et tout ça pour atteindre les héros.

Bruce avait raison, comme le dit le proverbe " Plus il y a de lumière, plus il y aura d'ombre" l'un ne vas pas sans l'autre. C'est en passant à côté d'une sosie de cette folle d'Harley, qu'il entendit parlé d'un prochain exploit de cette dernière accompagnée de Toyman.

Que pouvait avoir en tête ces deux la ? Pour le moment il n'en savait rien, mais il rentra au manoir Wayne et se mis à chercher sur son ordinateur portable. Bien qu'il sois bien entraîner il ne pourras pas faire face à ces deux la seul.

Je ne sais pas encore ce que vous avez prévu tout les deux, mais je compte bien vous en empêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 24 Aoû 2016 - 16:45
Ah....douce journée....C'était ainsi que Toyman aimait se lever le matin...Il faisait beau sur Gotham, c'était assez inattendu pour lui mais assez commun vu qu'il semblait toujours n'y avoir aucun petit nuage sur Metropolis...Mais l'important était qu'il avait organisé une petite fête et ses invités commencèrent à s'impatienter.

- MONSIEUR !!! PITIE !! ON VEUT RENTRER CHEZ NOUS !!
- JE VEUX MA MAMAN !!!
- MONSIEUR !!! VOUS FAITES PEUR !!!

Toyman se tourna vers eux et les regarda longtemps, vraiment très longtemps afin que le sourire malfaisant de son masque les fasse terre et reculer au fond de leur cage comme un tas de petites souris apeurées. Il fit quelques pas en sautillant joyeusement et continuait de peindre des manettes qu'il alla ensuite installer sur son énorme train mécanique et plus précisément dans la cabine de contrôle.

- Et voilà les amis ! Mon train est terminé ! Il ne reste plus qu'à les faire embarquer...Messieurs ? Pouvez-vous aider nos charmants camarades à monter à bord ?

Des gros bras armés jusqu'aux dents sortirent des dizaines d'enfants des cages pour aller les attacher dans les sièges des différents wagons, les attachant solidement avec des chaines et des menottes.

Toyman sortit alors une grosse casquette de conducteur ferroviaire et actionna les commandes de son énorme train-jouet qui démarra d'un coup pour sortir dans les rues de Gotham, il fonça sur les quais et plus précisément à Amusement Mile.

- Avant que la fête ne commence, il faut que j'aille chercher quelqu'un ! Dit-il sous son masque.

En approchant d'Amusement Mile, les hommes du Joker mirent en joue l'énormité mécanique qui approchait. Toyman laissa le volant de sa machine à un de ses sbires et sortit la tête de la salle de commande pour faire coucou. Les hommes du Joker laissèrent passer le monstre puis Toyman klaxonna pour appeler Harley...un peu comme si ils allaient faire une petite virée...Et c'était le cas mais dans ce cas de figure...Ce serait monstrueux...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 24 Aoû 2016 - 19:28
Quand des jouets et des clowns passent à l'attaque. Tumblr_o1slhnhCz81shice1o1_500

Les yeux fermés, une mélodie douce s'échappait des lèvres de l'arlequine. Cela faisait une bonne demi-heure qu'Harley se reposait sur son matelas de fortune, dans le repère du Joker. En effet, il était en balade et elle n'avait pas la permission de dormir dans son lit en son absence. Elle avait quelque chose de prévu d'aujourd'hui, mais ne se souvenait plus exactement du plan. Mais pour l'ancienne psychiatre, tant que c'était fou, dangereux et violent, ça lui plaisait. Elle entendit un bruit de pas, et ouvrit les yeux par panique. Un des chien chien de Monsieur J se tenait là, planté devant la porte. Harley se leva et s'approcha de lui.

- Jeff, mon pauvre Jeff, je t'ai déjà dit... l'homme ouvrit la bouche pour la rectifier mais son interlocutrice plaça un doigt sur ses lèvres. Sh, ne dit rien. Toi et moi c'est impossible tu le sais, mon cœur appartient déjà au Joker- les mots « Toyman dehors » étaient à peine prononcé par le sbire qu'Harley se mit en colère MAIS QU'EST CE QUI N'EST PAS CLAIR DANS « NE DIT RIEN » ? ON NE ME COUPE JA-MAIS LA PAROLE, C'EST CLAIR ? TU NE TE SOUVIENS PAS CE QUI EST ARRIVÉ AU DERNIER QUI M'A COUPÉ LA PAROLE ? ALORS FERME-LA.

L'expression du visage du garde était à présent effrayée, à moitié par la menace qui venait de se poser sur lui, à moitié par l'attitude de la jeune femme qui semblait pouvoir changer en quelques secondes. D'ailleurs, après un court blanc, la blonde aux cheveux colorés sourit tendrement et caressa les cheveux de l'homme qui semblait s'appeler tout sauf Jeff. Elle prit sa batte dans le coin de la chambre et partit dehors en sautillant. C'était donc ça, le plan ! Toyman était toujours super marrant, enfin quelqu'un qui pourrait apprécier les blagues d'Harley. En plus il se balade toujours avec plein de jouets, et quoi de mieux que la femme d'un clown pour accompagner des joujous ! Un klaxon se fit entendre.

En sortant, entourée de gardes qui n'osaient pas bouger d'un poil, elle aperçut le train qui venait la chercher, et entendait les cris des enfants demandant à sortir et à voir leurs parents « C'est bien les gosses ça, attachés à leur famille.. Mais maintenant la seule chose à laquelle ils sont attachés, ce sont des sièges ! » et le petit rire que sa blague intérieure lui provoqua attira les regards de quelques sbires. Arrivée au niveau du train, Harley monte à l'avant, salue le sbire et sourit à Toyman.

- Tu es bien la seule personne qui me donne envie d'avoir un masque plutôt que du maquillage ! En route pour… J'ai oublié, on va où déjà ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 26 Aoû 2016 - 15:11


Le soleil laissait paraître enfin ses premiers rayons au dessus de Gotham. Obsidian regardait le levé de soleil en haut d'un toit, assis sur la corniche, le regard perdu au loin, respirant calmement et profondément.

La nuit n'avait pas été spécialement éprouvante, une arrestation et un "acte héroïque". La première une effraction dans une bijouterie, le voleur a à peine eut le temps de déclencher l'alarme qu'Obsidian lui avait coller une droite pour l'expulser de la boutique avant de l'attacher solidement à un poteau électrique à l'aide de chaine faites d'ombre. Les flics sont arrivés rapidement et voleur fut emmener tout droit au commissariat de Gotham.

La seconde arrestation fut celle d'un mauvais mari, complètement saoul qui battait sa femme et son fils après être rentré du bistrot. Obsidian entendit des cris lors de sa patrouille nocturne et il s'arrêta au niveau d'un fenêtre du 22 étages d'un immeuble flambant neuf.
Ce cadre d'entreprise les avait déjà bien cogné et il était en train d'enlever sa ceinture pour le second round. Fort heureusement Obsidian passa à travers le mur et maintenu le poing du poivrot avant même qu'il puisse mettre une seconde volé à sa femme et son fils, tous les deux en pleure.

L'homme beugla qu'Obsidian dégage de chez lui, que c'était, dans ses termes, de la violetation de domicile. Le héros d'ombre passa le bras de l'homme dans son dos et le fit légèrement craquer. L'ivrogne lâche sa ceinture et Obsidian lui mit une raclé, lui demandant bien distinctement s'il aimait ce qu'il lui mettait dans la tronche. L'homme, assommé de coup, répondit que non et Obsidian lui répondit qu'il ressentait maintenant ce qu'il venait de faire subir à ses proches.
Cela aurait pu suffire mais le héros avait d'autre plan. Il prit au col et avec une main, l'homme recroquevillé sur lui sur lui même avant de l'amener vers la fenêtre qu'il ouvrit avec son autre main. Obsidian avait pour idée de lui faire faire un faux saut de la mort du 22 étages afin de bien lui foutre les boules mais la femme battue s'interposa. En sanglot elle supplia le héros de ne pas le tuer, qu'elle l'aimait et que même si elle ne savait pas qui était Obsidian, voulant dire anti-héros ou héros tout court, il n' y avait plus de raison de faire ça.

Todd tourna la tête pour voir le visage de l'enfant et décida d'abandonner son idée. Il balança le tas de merde qu'était le mari dans le canapé et lui dit de sa voix la plus rauque que sa femme venait de lui sauvé la vie. Que ses proches n'avaient pas à payer ses erreurs et son alcoolisme et que, bien sur, il n'avait pas intérêt à relever la main sur eux sous peine d'une mort lente et douloureuse.

Après ce sermon Todd quitta la pièce en passant à travers le mur. Il resta un moment et écouta les membres de la famille pleurer ensemble, le mari promettant de ne plus recommencer et d'arrêter de boire.

Ses méthodes étaient discutables mais elles portaient leurs fruits sans conteste.

Bref, il se reposait tranquillement quand il entendit un bruit de jouait. Le tchoutchou d'un train pour être précis. Il regarda en contre bas et fut un gros train en jouet et pourtant de la taille d'un mini train touristique à priori passer en dessous de lui. Il pensa d'abord au joker et vu que que ce transport étrange allait vers Amusement Mille pour Todd ça ne pouvait être que le clown de Gotham. Il s'envola alors et décida de le suivre tout en restant à bonne distance et en se camouflant dans les dernières ombres de la nuit ...

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 26 Aoû 2016 - 15:35
Alors qu'il se trouvait en cours Tim ne savait toujours pas ce que préparais cette folle d'harley. Venant de la femme du Joker tout pouvait être possible, alors qu'il aidais son camarade de classe sur le devoir, une alerte fit vibré son téléphone.

Il glissa discrètement la main dans sa poche, et remarqua juste la lumière rouge qui venait de l'écran. Cette lumière ne voulait dire qu'une chose, la folle de service était dans les rues. Bien évidemment il quitta le cours, prétextant une urgence familiale, avant de se diriger vers le manoir.

Il enfila rapidement son costume de red robin, puis enfourcha une moto rouge qu'il démarra à toute allure direction le centre ville de Gotham. Sur les vidéo prises par les civil on pouvait y voir un train filé à travers la ville. Où cette dingue avait-elle pût se dénicher un train pareil ?

Tim réfléchissais tout en évitant les voitures et piéton se trouvant sur la route, il roulait assez vite mais il ralentit légèrement laissant de la distance entre le train et lui. Si batman lui avait appris une chose c'était de réfléchir avant d'agir, toujours avoir un plan en tête avant de se montré.

L'effet de surprise était la méthode classique de son mentor, et cela marchait relativement bien. Il lança une analyse du train en question, en voyant qui se trouvait dans le train il compris rapidement.
Voilà que ce grand gamin de Toyman avait décider d'aller faire un tour en compagnie d'Harley. Mais il remarqua aussi qu'ils avaient emmener des passager contre leur gré.


Des enfants se trouvaient dans le train, et d'après les résultat du scan ils étaient totalement paniquer, en même temps il y avait de quoi.


Bon je crois bien que c'est à moi d'entré en piste.

Il activa une sorte de pilote automatique sur la moto, et bondit sur le train. Il resta coucher sur le ventre une foi sur le train, histoire qu'il ne se fasse pas repérer bêtement par son ombre ou une bêtise de ce genre.

Tim avait déjà vu Batman faire ce genre de chose et s'en inspirait, il fit signe aux enfant de ne rien dire et entra dans le tout dernier wagon.

Je vais vous sortir de la les enfant mais ne faites aucun bruit et surtout faites comme si je n'était pas la.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 26 Aoû 2016 - 22:21
Après avoir récupéré Harley, qui allait être le fil rouge de cette petite promenade de santé, Toyman relança sa machine infernale après avoir fait monter quelques-uns des hommes du Joker avec les siens dans les divers wagons. L'immense machinerie reprit sa route dans les rues de Gotham à pleine vitesse, dévastant tout véhicule sur son passage. Il activa les moniteurs, les écrans et les mégaphones des wagons pour s'adresser à ses hommes et ses otages le plus efficacement possible.

- Loco aux Wagons, Loco aux Wagons. Au rapport, les grandes personnes !

- Wagon 1 OK !
- Wagon 2 OK !
- Wagon 3 OK !
- Wagon 4 OK !
- Wagon 5 OK !
- Wagon 6 OK !
- Wagon 7 OK !
- Wagon 8, je termine de pisser et je vous dis ça.


Parfait, dans l'ensemble tout se passait bien, des hommes armés chaque wagon, pas juste un seul blaireau à la vessie trop pleine pour le dernier, comme un petit cadeau tentant pour les petits passagers clandestins...Des otages sur chaque place, beaucoup de wagons, une folle furieuse en co-pilote et la police qui n'a pas encore réussie à intervenir...le plan de Toyman débutait bien. Il fonça dans les rues les plus embouteillées de Gotham, se frayant un passage au moyen de son énorme pare-choc du train mécanique grandeur nature, espérant causer assez de dommages " collatéraux " pour attirer l'attention d'un héros ou deux...la surprise était dans ce petit moment de plaisir...

En parlant de surprise, le larbin de Toyman termina enfin son affaire avant de se rendre dans le dernier wagon, il quitta les commodités du train pour retourner à son poste et tomba nez à nez avec un Robin qui essayait de retirer les chaines des enfants. Le sbire se jeta sur son talkie-walkie et hurla à en perdre haleine.

- TOYMAN ! ROBIN EST DANS LE DERNIER WAGON ! dit-il avant de jeter le petit engin et d'ouvrir le feu sur le Moineau, sans faire attention à voir si il blessait ou non les enfants...ils n'étaient essentiels aux plans de Toyman qu'en tant que victimes...

Dans la locomotive, cette nouvelle fit dessiner un sourire sur les lèvres cachées par le masque grossier de Toyman.

- Robin seulement ? Je suis un peu déçu...Je m'attendais à du Batman...mais bon...Peut-être qu'il interviendra quand j'aurai fais de la compote de son acolyte...Bien ! La fête peut commencer maintenant...Dit-il en appuyant sur un bouton vert avec écrit " ON LES SÈME ! " dessus.

Le Wagon 8 se détacha du reste du train et des réacteurs s'actionnèrent pour le propulser à très grande vitesse dans la vitesse opposée à la direction du train. Toyman prit une tablette tactile et la donna à Harley Quinn, l'ecran montrait la direction du wagon 8 avec un joystick numérique et les traditionnels boutons A et B sur le côté droit de l'écran.

- Tu vas pouvoir conduire le Wagon 8, envoie-le où tu veux ! Contre un immeuble, un bus, au fond de la baie de Gotham, peu importe ! Du moment qu'il est loin de nous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 27 Aoû 2016 - 15:06
Quand des jouets et des clowns passent à l'attaque. Tumblr_o1slhnhCz81shice1o1_500

Harley était aux premières loges pour sentir la vitesse à laquelle le train se déplaçait à travers la ville. Toyman vérifiait à l'aide de ses gardes si tout se passait bien dans les wagons, et il semblait que c'était le cas. Par contre, il n'y avait aucune trace de chauve-souris, et ce détail déçut la blonde, qui voulait absolument détruire le « héros » de Gotham. Juste quand elle se demandait quand il y aurait un peu d'action, une voix sortit du talkie-walkie, signalant au conducteur du train que Robin était dans le dernier wagon. Un sourire fit son apparition sur le visage de l'arlequine, qui y vit une occasion de s'amuser un peu. Apparemment, Toyman voulait aussi voir Batman, mais il la venue de Robin ne l'embêtait pas le moins du monde. Il appuya sur un gros bouton vert, et un bruit se fit entendre venant du fond du train. Harley se pencha pour comprendre, et vit que le dernier wagon s'était détaché et que des réacteurs le propulsaient loin des enfants. Un vrai technicien, ce Toyman. D'ailleurs, il donna une tablette à son accompagnatrice en lui indiquant qu'elle pouvait faire ce qu'elle veut du toutou de Batou. Elle murmura alors « T'es mort, Roro »

Avant de faire rentrer le wagon dans un mur, Harley s'amusa à lui faire faire des zigzag – quitte à mourir, autant mourir dans son vomi – pendant un peu moins d'une minute, tout en faisant attention de le diriger le plus loin possible d'eux. Finalement, elle le mit au milieu de la route et le fit rentrer de plein fouet dans le chargement d'un camion à l'autre bout de Gotham. Chargement contenant, selon les plaques apposées sur lui, des substances inflammables. S'il résiste au choc, les réacteurs ont forcément du foutre le feu au camion, non ? Elle rendit la tablette à Toyman, en chantonnant :

- J'espère que l'incinération était dans les plans de ce minable, j'ai oublié de lui demander !

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 7 Sep 2016 - 20:44


L'aurore était en train de finir, les dernières ombres de la nuit se dispersèrent peu à peu et le jouet géant en forme de train quittait Amusement mile le repaire possible du Joker. Obsidian ne savait toujours pas qui était aux commandes, le joker lui même peut être. Ca ne l'étonnerait pas puisqu'il venait de voir Harley Quinn et ses sbires monter dans le train.

La locomotive se lança dans l'une des grandes avenues de Gotham, avenue encore peu fréquenté vu l'heure matinale qu'il était. Obsidian suivit le train en volant par dessus les immeubles, toujours en se camouflant du mieux qu'il pouvait ne souhaitant pas se faire voir. Le train prit de la vitesse et commença à bousculer à peu près tout ce qui se trouvait sur son passage. Tandis qu'il allait intervenir il vit une moto rouge foncer à toute allure vers le train. Il comprit rapidement qu'il s'agissait de l'un des justicier de Gotham, le jeune Red Robin. Obsidian observa la monté du héros sur le wagon se disant qu'il valait mieux le laissé faire pour le moment.

Il changea très vite d'avis que le dit wagon se détacha des autres et partit dans le sens inverse, poussés par des réacteurs. Obsidian regarda le wagon zigzager au milieu de l'avenue, avec Red Robin à l'intérieur et surement des vilains ou pire des otages. Quand il vit un camion qui transportait des substances dangereuses Obsidian descendit en piqué avant l'impact. Il eut juste le temps de s'immiscer entre le wagon et le camion et de créer un ressort d'ombre pour minimiser l'impact. Malheureusement ce ne fut pas assez et lorsque le wagon percuta le chargement du camion son contenu ce déversa dans la rue. Contenant toujours le wagon dans son ressort Obsidian le poussa de façon à ce que les réacteurs n'approchent pas des substances inflammable. Une fois le wagon hors d'atteinte de toutes explosions inopinés Obsidian utilisa une pince d'ombre pour refermer le métal du conteneur sur lui même et colmater la fuite. Il créa une pompe qui aspira le contenu du liquide ui était sur la route pour le remettre dans le camion. Une fois tout cela finit il alla vers le wagon ou il entendit des pleures. Obsidian vit alors que le wagon était plein d'enfants apeurés et en déduit que les autres devaient être pareil. Sur le côté il vit Red Robin se mettre debout péniblement. Obsidian engagea la conversation :

- Tout le monde va bien ?

Les enfants répondirent en chuinant un peu par la positive.

- Red Robin j'espère que tu vas bien car on en a pas finit avec ce train accroche toi !

Obsidian ne perdit pas une seconde, il créa un brancard d'ombre, mit Red Robin dessus et partit dans les airs le brancard derrière lui.

- Faut que tu te reprennes mon gars, sais-tu qui est dans ce train, qui le conduit ou le pilote ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 7 Sep 2016 - 23:14
Alors qu'il venait d'infiltrer un wagon, Tim n'avait pas prévu l'arrêt surprise qu'à fais le train pour laisser monter à bord des hommes d'harley. Il eu juste le temps de se cacher avant que l'un d'eux entre et le vois. Ce dernier donna alors l'alerte et ouvrit le feu sur le jeune justicier, sans se préoccuper des enfant présent.

Tim plongea en direction des deux enfant les plaquant au sol, les mettant à l'abri sous sa cape pour les protéger des impactés perdus.
Mais comme si cela ne suffisait pas il entendit un bruit mécanique et sentit que le wagon prenais de la vitesse. Apparemment ils avaient détacher le wagon qui était munie de réacteurs. L'avantage c'était que le sbire avait perdu l'equilibre.

Robin envoya rapidement un coup de grappin sur ce dernier pour l'assomé à l'aide d'une barre faite pour se tenir. Le wagon semblait filé dans les rues à toute allure, mais alors qu'il allait heurter un camion citerne quelque chose le stoppa.

Tim tomba alors sur le coup légèrement blesser à la jambe, il vit un héro qui venait de l'aider Obsidian. Il le connaissais des registres de Batman.

Oui ça va aller, à l'avant se trouve Harley Quinn et Toyman. Il y a encore sept wagons avec des enfants à l'intérieur. D'après l'imbécile qui m'a tiré dessus deux homme armés dans chaque. Et ils n'ont pas de destination précise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 22 Sep 2016 - 15:29
La partie continuait...Et Toyman s'amusait comme l'enfant qu'il était. Harley lui rendit la tablette et son immense train continuait de traverser la ville en défonçant tout ce qui passait devant son inarrêtable pare-chocs. Toyman donna le signal et il détacha quatre autres des wagons pour les envoyer aux quatre coins de la ville tandis que le train semblait foncer droit sur la Tour Wayne. Toyman avait prévu un massacre en règle, autant faire les choses comme il le fallait.

- Le train arrive avec ses wagons étincelants, ses sièges douillets et ses roues de diamant. Vite mes petits, ne craignez rien...l'homme dans la lune est le mécanicien...

Toyman actionna les boutons de ses machines et les wagons se détachèrent, les uns après les autres du reste du train infernal, partant dans plusieurs directions en même temps, envahissant divers lieux, centres commerciaux, places fréquentées, rues embouteillées. Tous les lieux fréquentés étaient des cibles idéales pour son petit plan...Et en grand chef-d'orchestre, il dirigerait tout cela depuis une position idéale pour admirer l'étendue de son oeuvre...Quatre wagons avaient été décrochés et avaient finis leurs courses dans la ville de Gotham...il était temps maintenant que donner les derniers coups de pinçeau à cette belle petite toile. Toyman actionna tous les propulseurs, fonçant sur la Tour Wayne, située droit devant lui. Il prit le microphone et déclara dans les wagons.

- Mesdames et messieurs, veillez attacher vos ceintures, nous arrivons au terminus de ce train...Tour Wayne/Destruction, merci d'avoir passé cet agréable voyage en notre compagnie et nous vous souhaitons une belle mort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 11 Oct 2016 - 18:49
Quand des jouets et des clowns passent à l'attaque. Tumblr_o1slhnhCz81shice1o1_500

Harley observait les wagons partir, chacun dans des directions qui semblaient complétement aléatoire – mais qui, elle s'en doutait, ne l'était pas –. Elle rit à chaque détonation signalant qu'un wagon quittait ce joyeux train. Quand elle entendit Toyman parler de foncer sur la tour Wayne, son rire se fit encore plus grand. Elle espérait bien que ce sale petit milliardaire se trouvait à l'intérieur. Quoi que s'il était à l'extérieur pour pouvoir voir son « chef d'oeuvre » s'anéantir, ce serait encore plus gratifiant.
Par contre, mourir n'était définitivement pas dans les plans d'Harley. Elle voulait demander à Toyman s'il comptait nous expulser du train d'une quelconque manière que ce soit, mais il semblait un peu trop heureux et passionné par son exploit. La jeune femme décida donc de ne pas le déranger et de se tourner vers un garde pour plus d'information, espérant secrètement qu'ils descendraient se bastonner parce que sinon, c'est pas drôle. Le garde lui répondit qu'il n'en savait rien et qu'il "obéissait juste au chef". En poussant un soupir, Harley renonça à, un jour, obtenir une réponse. Le fou des jouets était bien trop concentré pour qu'elle le dérange, elle ne voulait pas être transformée en poupée. Elle attendit donc patiemment de pouvoir taper sur quelque chose ou quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Quand des jouets et des clowns passent à l'attaque.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand les rapaces..les mulots trépassent !
» [REQUETE] Eteindre la led quand la batterie pleine
» Coffre à jouets ♪♫
» quand on est amoureux
» Quand Un Poète Meurt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-