Protéger la Lune [Time Trap] [LIBRE]


Inscription : 02/05/2014
Messages : 201
DC : Animateur géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Lun 29 Aoû - 14:22
Arrow Le briefing avant la bataille.

A la base, Cyborg devait être le lien entre les deux groupes de la Justice League : Atom, Flash, Big Barda, Green Arrow et Mister Miracle partaient dans le Futur, pour ramener le cadavre de TimberWolf, la prisonnière Saturn Queen et le comateux Lightning Lad, aidés de sa soeur, Lightning Lass.
En parallèle, Batman, Jade, Wonder Woman, Aquaman, Dawnstar et Wildfire devaient enquêter dans le Présent sur les perturbations temporelles, et notamment l'identité du membre de la Légion des Super-Héros ayant perdu son anneau.
A son niveau, Victor, encore endommagé par une attaque de Clock King, devait établir un contact entre chaque micro-équipe, et coordonner leur action ; hélas, rien ne s'est passé comme prévu.

Alors que le groupe du Futur partait sur le Cosmic Treadmill/Tapis Cosmique de Flash, Mister Miracle, Lightning Lass et TimberWolf se sont révélés être des Durlans, des extraterrestres métamorphes. Et si seul le "Mister Miracle" est parti dans le Futur avec les autres, ceux supposés rester ici ont disparu d'un coup, emmenant au passage "Lightning Lass" et "TimberWolf".

Cyborg est donc maintenant seul dans la Tour de Garde - sans aucune possibilité de contacter ses alliés, les communicateurs étant muets.
Ce n'est cependant pas le pire.

Les capteurs de ses systèmes l'alertent immédiatement, et font apparaître une visualisation de l'extérieur. Il découvre ainsi l'immense structure qui leur sert de base, sur la Lune...


... mais pas uniquement.
Rapidement, plusieurs dizaines de vaisseaux apparaissent au-dessus de la Lune, téléportés via des Tunnels-Boum sans que les propriétaires de ces appareils n'y aient normalement accès. Cyborg évacue cependant bien vite cette idée, quand ses systèmes reconnaissent l'identité de ces vaisseaux.

"Mon dieu..."

Ces vaisseaux appartiennent aux :
- Dominators,
- Khunds,
- Thanagariens,
- Gil'dishpan,
- Daxamites,
- Psions,
- Warlords d'Okaara,
- et à la Citadelle.
Pire que tout, ils sont menés par des appareils de cauchemar Durlans, ce qui n'est guère étonnant vu les événements récents.
L'Alliance Alien, celle qui a failli mener à la conquête de la Terre par ces derniers lors d'une Invasion, est de retour - et s'en prend immédiatement à la Lune et à la Tour de Garde !


Immédiatement, Victor lance les boucliers mais il sait que ça ne tiendra pas. La Tour de Garde n'est pas habilitée à tenir face à une telle force de frappe, mais si elle tombe - la Lune tombe. Et si la Lune, première défense de la planète, tombe, alors que la Justice League est absente...

"Non. Non, je le refuse."

Alors qu'une partie de son esprit prépare la contre-offensive, une autre se branche sur tous les systèmes de communication de la planète - et lance un appel à l'aide, que tout le monde peut entendre, sur tous les réseaux, dans toutes les langues.

L'Appel a écrit:
"Ici Cyborg, de la Justice League.
A l'heure où je vous parle, la Justice League a été enlevée par des extraterrestres et je n'ai aucun moyen de les contacter. Pire encore, ces extraterrestres et beaucoup d'autres viennent de lancer une attaque de grande envergure contre la Lune - et la Tour de Garde ne pourra pas les arrêter.
La Terre n'est pas prête pour une telle Invasion, et s'ils accèdent à la planète, ils pourront se cacher et annexer des zones par centaines. Nous ne pourrons pas les gérer, s'ils accèdent à la planète.
La Lune ne doit pas tomber - je refuse que la Lune tombe.
C'est pour cela que je lance un appel... héros, criminels, justiciers, civils, militaires, je m'en fiche. A nouveau, notre monde est menacé. A nouveau, si nous ne nous unissons pas, nous périrons - tous. Ce n'est pas une guerre entre nous tous, c'est une guerre entre des envahisseurs et nous.
Si vous souhaitez sauver le monde, rejoignez-moi : des portails de téléportation seront ouverts un peu partout. Si vous voulez simplement prouver que vous êtes meilleurs que la Justice League, ou si vous voulez encore commettre des crimes, ou si tout simplement votre survie et celle de vos proches vous importe... rejoignez-moi.
Nous pourrons amplement nous combattre plus tard - une fois que nous aurons bottés le cul de ces envahisseurs !!!"

Et Cyborg s'arrête là, avant de se préparer à la suite.
Une prière silencieuse s'échappe de son esprit, avant qu'il ne se tourne entièrement vers l'affrontement.
La Bataille de la Lune vient de commencer.

(HJ/ En lien avec les sujets Protéger le Futur et Protéger le Présent, ce sujet permettra à ceux qui ne sont pas dans la Justice League de taper de l'extraterrestre. Pas de tour de jeu, pas d'organisation spécifique : poste celui qui veut, le Maître du Jeu que je suis relancera régulièrement en s'attachant à chaque situation.
Pour simplifier : des dizaines de gros vaisseaux attaquent, certains vont débarquer sur la Lune, d'autres non. L'idée est de les anéantir, tout simplement ! Cyborg donnera des scaphandres et des armes aux volontaires, en bref, éclatez-vous ! Very Happy
Je vous invite bien sûr à consulter ici les descriptions des différentes races pour pouvoir les affronter. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 05/10/2014
Messages : 1373
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Lun 29 Aoû - 16:03
Encore une belle journée sur Terre. Des arbres verdoyants, des oiseaux chantants, un ciel bleu rempli de petites puces spatiales, des vaisseaux de guerre en orbite à plusieurs milliers de kilomètres de là et des téléporteurs aux quatre coins de la planète. Eh bah, impossible de s'ennuyer sur ce petit caillou bleu, sensé être paumé au milieu d'un système solaire lointain reposant. C'était en tous cas pour ça que Rik Starr avait choisi la Terre comme cachette à la base. En train de bricoler dans son vaisseau, le Space Ranger avait du cambouis jusqu'aux coudes. Entretien, réparations, améliorations, pas le temps de se reposer. On ne savait jamais quand le Solar King II pouvait servir. Il était vrai que l'armure de Darkstar rendait possiblement le vaisseau spatial obsolète, mais jamais, au grand jamais le Ténébrien ne se séparerait de son astronef. Il aimait trop piloter pour ça.
Alors qu'il allait désactiver le système de combat pour inspection générale, Bad to the bone fut interrompu par un nouveau message, à la radio. Une voix que connaissait bien le blondinet, d'ailleurs. Une voix qui l'avait tiré des emmerdes. Une voix qui appelait à l'aide. Cyborg demandait du soutien pour contrer une attaque d'envergure sur la Lune. Une alliance d'extra-terrestre comptait balayer la Ligue de Justice pour ensuite s'occuper d'une Terre démunie, livrée à elle même. Jaillissant des morceaux de ferraille éparpillés, l'alien revissa tout ce qu'il put en écoutant le message. Une fois l'appel terminé, le jeune homme sortit son propre communicateur, l'activa, et contacta un peu de monde.
______________________________________________________

Dans les oreilles mécaniques du super-héros robotique retentit alors une puissante musique, qu'il put très vite identifier grâce à ses bases de données titanesques, ou alors tout simplement dans ses connaissances personnelles. Eh oui, quelqu'un balançait du Wagner à tout va sur une connexion ouverte avec la Tour de Guet, sur la Lune. Et tout le monde en était pas capable, ça non.


Première à répondre à l'appel, une voix familière résonna par dessus la musique. Une voix qu'il avait déjà tiré d'une ou deux embrouilles avec ARGUS et Amanda "The Wall" Waller. Si ça ne faisait pas sourire l'ancien sportif, au moins devait-il ressentir un certain amusement malgré le danger terrible qui attendait sa planète.

- Cyborg, ici le capitaine Rik Starr, je sais pas si tu te souviens de moi. Central City, Belle-Rêve, tout ça... Bref. J'arrive aider à la défense. Avec moi, Tigorr et Rik Sunn. Je t'ai envoyé Cpt K'rot et Ilda en renfort, ils devraient pouvoir t'aider.

Des téléporteurs surgirent immédiatement une espèce de lapin humanoïde borgne perché sur deux guiboles en métal, l'air menaçant et expérimenté, ainsi qu'une jeune femme blonde aux yeux d'un bleu électrique, littéralement. L'un comme l'autre s'avança vers Cyborg pour le saluer amicalement. Ilda, l'androïde, se brancha immédiatement sur la Tour de Guet, usant de sa fabuleuse technokinésie pour animer d'elle même les différents machines et systèmes de sécurité de l'endroit. K'rot, quand à lui, sortit un pistolaser, deux pistolasers, trois pistolasers, un lance-plasma, des mines et deux lames brillant d'une lueur enflammée. Le sourire du lagomorphe grandit, dévoilant une paire de dents dont l'une d'entre elles était brisée depuis un bon petit bout de temps.

Ilda:
 

K'rot:
 

Rik Sunn:
 

Tigorr:
 

Pendant ce temps, autour de la Lune, le Solar King II subissait déjà de terribles assauts, repoussés par les boucliers déflecteurs et évités par les manœuvres habiles du Space Ranger, meilleur pilote de l'univers. Le front perlé de sueur, la peur au ventre, il alternait accélérations et ralentissements à des vitesses qui, dans un vaisseau terrien, auraient tué les passagers et le conducteur.
Ne bénéficiant pas d'une puissance de feu nécessaire, le Space Ranger ne pouvait qu'affronter les autres petits vaisseaux, bien moins dangereux que les croiseurs de guerre. Eh bien soit, il allait falloir passer à un niveau supérieur. Confiant les rennes à ses deux comparses, Rik bondit dans son armurerie personnelle, verrouillée, et se saisit de son armure de Darkstar. Une arme, dessus, allait pouvoir faire toute la différence. En tous cas, en théorie. Hurlant à ses amis de stabiliser au maximum le vaisseau, il sortit par une écoutille de secours. La vitesse secouait terriblement. Des débris de roche et de poussière lunaires glissaient le long du corps du Ténébrien. Ce dernier s'agrippa difficilement à la carlingue et...

- Activation des canons à gravité.

Deux petites protubérances sortirent des épaules de l'armure.

- Canons à gravité armés.

Face au Solar King II, un énorme vaisseau de guerre Khund pointa le bout de son nez. En espérant que Kho ne lui en voudrait pas trop, Starr se redressa, écarta les bras comme s'il allait saisir à mains nues l'entièreté de la machine ennemie, et murmura:

- Hasta la vista, baby.

Deux rayons blancs tourbillonnants jaillirent de chacun des orifices et vinrent heurter deux parties du gigantesque vaisseau de mort. Au début rien ne se passa. Puis, dans un bruit qui aurait été déchirant si l'espace n'avait pas été fait de vide, l'astronef Khund se déchira en deux, petit à petit, les deux parties subissant des gravités opposées. Le spectacle, saisissant, enserra le petit coeur du Space Ranger d'effroi: ils fonçaient droit vers les débris innombrables laissés par la carcasse. Bien décidé à protéger son Solar King au péril de sa vie, le Ténébrien activa ses armes maser et commença à nettoyer la route devant lui, à toute allure. Malgré certains moments où il faillit être désarçonné, tout se passa bien. Ce fut spectaculaire, mais tout se passa bien. D'autant plus qu'en se brisant, la machine militaire avait endommagé trois vaisseaux autour, et détruit au moins deux autres. Sur les dizaines qui restaient, ça faisait bien peu.

- Eh bien eh bien, Rik Starr... j'aurais dû me douter que tu y étais pour quelque chose.

Le jeune blondinet sursauta. Tiens tiens... un allié imprévu allait se ramener dans la bataille ? Et pas des moindres, ça non. Un justicier universel, un Batman de l'espace, doué en tout, bien qu'un peu con et psychorigide sur les bords... fallait bien des défauts, quand même. En temps normal, le savoir si proche ne plaisait pas à Rik, mais vu la situation...

- Bah ça alors, le légendaire Space Ghost nous fait l'honneur de sa présence. Tu viens donner un coup de main, ou tu fais chier ?

Space Ghost:
 

Un rire retentit dans le communicateur du petit contrebandier spatial.
Apparemment, la remarque avait amusé Bach.
Ne cachant pas un soupir de soulagement, l'alien ria de bon coeur à la réponse non pas dénuée d'humour du Space Ghost, ce faiseur de paix intergalactique.

- Les deux, filou, les deux.

Pianotant mentalement pour ouvrir et fermer les liaisons, Rik reprit avec Cyborg:

- Bon, Victor, on a un soutien supplémentaire. Je fais ce que je peux de mon côté, mais vu le nombre de vaisseaux, ça suffira pas. J'espère que tu as ratissé large niveau fréquences, on va manquer d'effectifs.

La situation était critique.
L'alliance n'avait pas chômé, et des hordes de guerriers divers n'attendaient que de déferler sur la Lune, puis sur Terre. Khunds, Daxamites, Okaarans, Psions, Thanagariens et les autres... des conquérants, des destructeurs, des vainqueurs, des barbares philosophiques, des hommes d'action et d'esprit... des gens qui avaient théorisé sur l'art de la bataille des millénaires durant. La Terre avait-elle vraiment la moindre chance contre ces êtres hors du commun ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 19/05/2016
Messages : 225
DC : Jinx - Faora
Situation : Fou furieux et perdu
Localisations : Espace
MessagePosté le: Lun 29 Aoû - 21:31

Bataille Lunaire
LA LUNE

Les balles transpercèrent complètement le torse en bois du mannequin, explosant complètement la torse de la créature de bois et dispersant ses membres aux quatre coins de la salle, près d'un stagiaire qui entreprit de ramasser les parties du corps de la cible.


Corben, souriant, observa l'arme qui avait totalement anéantie la poupée de bois : un fusil à pompe, avec un nom compliqué pas important. Une arme gigantesque (vachement plus grosse qu'un bras) capable de percer murs et arbres, cette arme de guerre était redoutable contre les humains ordinaires et même les aliens plus costauds. Pas efficace contre Superman, en revanche, mais bon, il avait déjà mieux que ça sur lui.


CORBEN !


La voix stricte du générale retentit dans les "oreilles" du cyborg, qui se tourna vers son supérieur : ce dernier était... très en colère, enfin, plus que d'hab. Sa peau était entièrement rouge, son chapeau n'était plus là et il était entouré de gardes en armures, avec des armes bien plus avancées que celle qu'avait Metallo en ce moment.


Des aliens Mexicains ? Encore ?


Le général se contenta de faire de rapides mouvements de la tête et entreprit de faire des mouvements du bras rapide en direction d'une salle, signalant aux soldats et à Corben de s'y diriger : surpris, ce dernier suivit le pas, curieux.


"ATTAQUE MASSIVE ALIEN" signalait la télé, alors qu'un présentateur hurlait des informations sur l'écran, luttant contre le capharnum de la population, la caméra se concentrant sur lui ou sur l'astre, où l'on distinguait une sorte de nuage noir bizarre. Pour un homme normal, c'était la fin du monde, clairement : les aliens déferlaient en masse sur la planète, se souciant peu des super-vilains et super-héros, et ils détruisaient les villes, ravageaient les grandes structures, pissaient dans les châteaux d'eaux, etc en se faisant. 


Pour Metallo, en revanche ? Une occasion de s'amuser !


CORBEN, VOUS ALLEZ ENFILEZ LE CORPS DE COMBAT ET VOUS ALLEZ ETRES DEPLOYEZ SUR LA LUNE AVEC REACTRON ET CE QUE L'ON PEUT MOBILISER. VOTRE ORDRE : TUEZ LES TOUS !

Souriant, le cyborg se contenta de marcher dans la base, en direction d'une salle précise, ignorant les mouvements de foules variés alors que plusieurs engins de destructions étaient activés pour combattre la menace alien : les hélicoptères volaient, les jets partaient, les tanks roulaient, des armes aussi aliens que les vaisseaux envahisseurs se dévoilaient au grand jour pour aller livrer le combat de leur vie aux extra-terrestre.


Metallo pénétra dans un long couloir blanc, isolé de la base, et pénétra rapidement dans une immense salle blanche : devant l'urgence de la situation, pas le temps de philosopher, il fallait se dépêcher ! Tapant sur une console, notre homme se tint au milieu de la salle alors qu'une pince entreprit de retirer sa tête hors de son corps, qui fut emporté dans un endroit plus profond de la salle, remplie de corps cybernétiques variés.


Celui qui revint était, simplement, gigantesque : 4 mètres, facile. Entièrement noir, et recouvert de lignes vertes fluorescentes, il était composé d'un métal extrêmement puissant, suffisamment pour encaisser facilement des coups de Kryptoniens (même sans l'effet de sa kryptonite) ou faire saigner ces derniers, d'ailleurs ! Aussi bourré d'armes, d'ailleurs, et de plusieurs réacteurs à kryptonite.


C'était un corps "ultime", l'anti Superman, et il allait l'utiliser sur de la pitance alien, beurk. En espérant que ça en vaille l'occasion ! Metallo attacha sa tête sur le corps, absorba un cube de métal tout prêt et entreprit de se diriger vers la salle où trônait Lane, qui semblait l'appeler, d'ailleurs.


Quand il arriva, notre homme remarqua qu'une sorte de téléporteur était présent dans la pièce, et que le message sur la télé avait bien changé !


"Ici Cyborg, de la Justice League.
A l'heure où je vous parle, la Justice League a été enlevée par des extraterrestres et je n'ai aucun moyen de les contacter. Pire encore, ces extraterrestres et beaucoup d'autres viennent de lancer une attaque de grande envergure contre la Lune - et la Tour de Garde ne pourra pas les arrêter.
La Terre n'est pas prête pour une telle Invasion, et s'ils accèdent à la planète, ils pourront se cacher et annexer des zones par centaines. Nous ne pourrons pas les gérer, s'ils accèdent à la planète.
La Lune ne doit pas tomber - je refuse que la Lune tombe.
C'est pour cela que je lance un appel... héros, criminels, justiciers, civils, militaires, je m'en fiche. A nouveau, notre monde est menacé. A nouveau, si nous ne nous unissons pas, nous périrons - tous. Ce n'est pas une guerre entre nous tous, c'est une guerre entre des envahisseurs et nous.
Si vous souhaitez sauver le monde, rejoignez-moi : des portails de téléportation seront ouverts un peu partout. Si vous voulez simplement prouver que vous êtes meilleurs que la Justice League, ou si vous voulez encore commettre des crimes, ou si tout simplement votre survie et celle de vos proches vous importe... rejoignez-moi.
Nous pourrons amplement nous combattre plus tard - une fois que nous aurons bottés le cul de ces envahisseurs !!!"
J'en ai les larmes aux yeux. 


Réactron était présent. Bien. Le soldat était un psycopathe extrême mais dans ce genre de situations, on avait besoin de types comme lui. Plusieurs soldats, équipés d'armes du dernier cri, se tenaient tout près du super-vilain.


Allez, assez perdu de temps ! On va les niquer !


Toujours aussi impatient, hein ? C'est bien ! Oublie pas...


AUCUN SURVIVANT ! TUEZ LES TOUS !


Metallo s'empara de plusieurs armes, hocha la tête et entreprit de pénétrer dans le téléporteur...


------------------------


La tour de garde. Ha. Metallo n'aurait jamais pensé pénétrer dans l'endroit... et il aurait sans doute pas apprécié ! C'était beaucoup trop "blanc" et "pur", pour lui. Beurk.

Des aliens !


Metallo ricana, remarquant que des extra-terrestres se terraient bien dans l'endroit ! Cependant, le moment n'était pas à ça !


Réactron, va tirer sur les aliens dehors. Le reste, allez chercher les scaphandres, crétins.


Le métahumain militaire ricana et entreprit de s'entourer d'énergie dorée avant de bondir en dehors de la salle, n'ayant pas besoin d'air, l'on dirait. L'autre militaire taré se contenta d'observer Cyborg, l'air amusé.


Salut, mon copain mécanique, il était sympa ton speech, vraiment. Essaye les Oscars, après ça.


Un rire gras sortit de la gorge du cyborg, qui entreprit de se diriger vers l'extérieur de la base : Réactron, remarquable par son aura dorée, volait dans l'espace, lançant de puissants rayons sur les vaisseaux et esquivant avec aise les tirs d'énergie. Ses attaques étaient efficaces, mais pas suffisantes : le militaire se saisit d'une énorme arme au design alien et entreprit de se servir d'un petit écran posé sur l'arme pour repérer les vaisseaux affaiblis par Réactron (3 en tout) : ce faisant, il remarqua qu'un autre appareil se trouvait dans la zone, plus petit et qui se faisait tout autant tirer dessus que Réactron... hm...


Souriant, le cyborg propulsa des roquettes d'énergie sur les vaisseaux ennemis, explosant ces derniers, déjà bien affaiblis ! Levant son autre bras, il entreprit de transformer le membre en un canon, propulsant un grand rayon vert sur quelques vaisseaux : beaucoup y échappèrent mais deux furent moins chanceux et furent touchés, l'un fut même réduit en pièce par le coup !


Corben sourit, esquivant un tir de vaisseau et bondissant pour aller frapper le dit vaisseau avec son poing, l'explosant : qu'il adorait la violence gratuite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 1 Sep - 1:31
Crystal déambulait dans les quartiers de Gotham. Cela faisait un moment qu'elle n'y était pas revenue. Depuis sa dernière confrontation avec le Chevalier Noir en fait. Une bête histoire de dispositif météorologique destiné à faire cuire la moitié de la ville. Batman n'avait pas apprécié l'idée. Et Frost avait bêtement oublié la propension des batarangs à revenir par derrière quand on les esquivait. Ce coup-ci, elle n'était pas venu avec un plan en tête, plutôt mue par une forme étrange de nostalgie. Gotham était l'une des rares villes à avoir poussé le taux de criminalité au rang d'art. N'importe quel criminel en panne d'inspiration trouvait toujours le moyen de se ressourcer en venant à Gotham. Frost n'en était pas encore là mais elle ne pouvait nier le charme des bas-quartiers de la ville, les immeubles délabrés, les feux qui brûlaient dans la rue avec des clochards autour, les avis d'expulsions vieux de plusieurs années qui s'accrochaient désespérément à une porte branlante, abandonnée depuis des lustres. Quelques voyous malvisés commencèrent à encercler Frost à distance respectable, croyant être discrets. Elle portait son costume de super criminelle et ça ne les avait même pas interpellé ? Tant pis pour eux.

En continuant son chemin, Frost observait du coin de l'oeil les silhouettes se rapprocher. Finalement, deux d'entre eux se mirent devant elle, lui barrant la route. Elle entendait les autres approcher par derrière tandis qu'un de ceux qui la bloquait mettait la main dans sa poche. Au moment où il en sortit un couteau, il reçu un petit pic de glace en travers du poignet. Son comparse eut tout juste le temps de regarder son camarade blessé avant qu'un revers de la main de Frost ne lui ouvre la gorge. Crystal se tourna vers ceux qui restaient -au nombre de quatre-, une lame de glace au bout des doigts. L'un d'eux sortit un pistolet mais pas assez vite. Un stalactite s'était fiché en travers de son crâne. Les trois autres cherchèrent à s'enfuir mais Killer Frost ne comptait pas les laisser s'en tirer à si bon compte. Frappant le sol du talon, elle généra une couche de givre qui rattrapa les fuyards, qui glissèrent et chutèrent. Le premier à se relever reçut un pic en travers de la jambe. Un autre ne fut pas assez rapide et quand la main de Frost se referma sur sa cheville, il mourut gelé en quelques secondes. Le troisième, qui s'était mis sur les fesses, ouvrit la bouche pour tenter de négocier, mais il ne fit qu'ouvrir le chemin à la lame de Frost. Celui qui s'était fait transpercer la jambe s'éloignait déjà en rampant. Frost n'eut aucun mal à le rejoindre à lui trancher proprement la gorge. Elle regarda alors vers celui qui s'était fait blesser au poignet. Ce-dernier courait à toutes jambes, fuyant la femme de glace. Frost tendit le bras, prit le temps de viser et projeta un stalactite qui traversa le torse de l'agresseur.

Le temps passait mais Gotham restait la même. Des haut-parleurs se mirent soudain à cracher. Le temps que le signal se stabilise et les haut-parleurs diffusèrent un message provenant... de Cyborg ? Et, plus que l'auteur, la teneur du message était étrange. Des aliens attaquaient la Lune ? La Justice League était "indisponible" ? Et ils utilisaient leur plan B quand ils étaient dépassés : faire appel à tout ce qui leur tombait sous la main, héros, vilains, civils, chiens, chats, oiseaux, gorilles et autres. Le ton désespéré du message arracha un sourire à Frost tandis qu'elle voyait s'ouvrir un des portails mentionnés dans l'appel à l'aide. Que la JL se débrouille, elle n'était pas leur nounou. Qu'avait-elle à gagner à se friter contre des extra-terrestres ?

Elle se figea un instant sur cette pensée. Si c'était des extra-terrestres et qu'ils étaient venus jusqu'à ce point de la galaxie, ça devait être à bord de vaisseaux. Ce qui voulait dire technologie alien. Ce qui voulait opportunité de mettre la main sur des artefacts précieux. Elle pourrait même demander un coup de main au Network pour voir s'ils y trouvaient quelque chose d'utile. En tout cas, elle aurait plus de chances de trouver des trucs intéressants en rejoignant le combat sur la Lune qu'en flânant dans les rues de Gotham. Elle porta la main à son oreillette pour contacter le Network.

"Blacksmith ? Ici Killer Frost. Prévenez-moi quand vous aurez ce message. Je compte rejoindre le combat contre les aliens, histoire de mettre la main sur des échantillons de leur technologie. J'aurais besoin de vous une fois sur place pour choisir les artefacts les plus intéressants, et accessoirement éviter de me retrouver enfermée dans la Tour de Garde. Je vous recontacterai si je trouve quelque chose."

Le sourire aux lèvres, Frost s'engagea dans le portail. Même si elle ne trouvait rien, elle disait rarement non pour casser de l'alien.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 02/05/2014
Messages : 201
DC : Animateur géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Sam 3 Sep - 22:25
Cyborg avait lancé son appel - mais n'avait même pas le temps de se demander s'il avait bien fait, s'il avait su utiliser les bons arguments.
L'ennemi est déjà là. Même si l'essentiel du combat est dans les airs, un vaisseau s'est déjà crashé sur la Lune, et a laissé sortir des dizaines de robots qui commencent à s'approcher de la Tour de Garde. Pour l'anéantir et passer à la suite de l'invasion, évidemment.
Mais il est hors de question qu'il les laisse faire.


Sans un mot, avec une précision chirurgicale, Victor Stone s'en prend à ces premiers envahisseurs, et les détruit avec toutes les armes à sa disposition : canons laser, missiles, rayons meurtriers, super-force, et tant et tant d'autres...
Heureusement, les premières dizaines de robots sont repoussés et brisés grâce à lui. Il relève la tête des débris et gravats, juste au moment où les premiers renforts arrivent. Ouf.

"Bien sûr, Starr. Je me souviens de toi - mon esprit informatique ne peut oublier personne, et... franchement, je ne t'aurais pas oublié. Merci."

Le jeune homme sourit, et fait face aux quatre héros spatiaux qui viennent de le rejoindre. Il leur fait un petit signe, avant de téléporter directement près d'eux des combinaisons de survie.
La Lune est dotée d'une micro-atmosphère terrestre, aux alentours de la Tour de Garde, au cas où les membres de la Justice League auraient à faire une sortie rapide. Cependant, pour la défendre, il va falloir quadriller toute la surface du satellite naturel, et il ne sait pas s'ils peuvent survivre dans l'Espace - dans le doute, autant qu'ils se protègent.

"Bon, nous allons nous organiser... K'Rot, Sunn, prenez la face Sud, les autres avec moi, nous allons..."

C'est à ce moment-là que Metallo et Reactron arrivent.
Si Cyborg a bien appelé toutes les forces vives à le rejoindre, il doit avouer qu'il n'est pas ravi de voir deux monstres pareil ici - même s'il est vrai que leurs premières actions sont efficaces.

"Merci... Si tu veux que je fasse un rappel, bats-toi pour qu'il y ait un "après"."

Victor grimace en voyant Reactron et Metallo agir.
Au-dessus d'eux, Rik Starr s'en prend avec brio à de nombreux vaisseaux, et parvient même avec son propre appareil à anéantir des adversaires bien plus gros. Il est rapidement aidé par le Space Ghost, une légende de l'espace qui va leur être d'une aide certaine... sans compter que l'arrivée de renforts n'est pas terminée.
Devant le jeune homme, Killer Frost, une super-vilaine mortelle mais qui peut avoir des sautes de bonne volonté, arrive également. Cyborg lui envoie également une combinaison de survie, avant de se tourner vers les forces vives qui sont désormais rassemblées pour protéger la Lune.

"D'accord... ici Cyborg, j'ai utilisé mes systèmes pour me brancher sur les communications des vaisseaux, combinaisons ou propres appareils que vous emportez avec vous. Même si vous n'avez jamais travaillé ensemble, il va falloir le faire maintenant - et en évitant le massacre jouissif que certains ici semblent privilégier.
Je résume : Starr, Space Ghost, vous êtes la ligne de défense aérienne. Nous n'avons pas encore de puissance de feu pour repousser entièrement l'armada, nous devons donc nous concentrer sur un seul objectif - les empêcher d'alunir.
Starr, Space Ghost : anéantissez tout ce qui se rapproche de la Lune.
K'Rot, Sunn : vous prenez la face sud avec... Reactron, qui gérera la zone entre l'Espace et le sol lui-même : si Starr et le Space Ghost ont laissé passer quelqu'un, tu le détruis avant qu'il se pose. Ilda, Tigorr : la face nord, avec... Metallo - je sais que tu préfères jouer le franc-tireur, mais on n'a pas le temps. Joue-la en équipe, sinon tu disparaîtras aussi.
Killer Frost, tu viens avec moi : il n'y a pas d'eau dans l'espace, donc pas de vraie possibilité de créer de la glace... mais je peux libérer les réserves d'oxygène et d'eau de la Tour de Garde d'un coup. Je te demanderai de transformer tout ça en deux formes de glace - une pour protéger entièrement la Tour de Garde, une pour constituer des projectiles que nous enverrons vers l'ennemi. OK ?"


Victor, qui n'est pas le leader de l'équipe, semble à l'aise dans ce rôle de distributeur des rôles.
Cependant, alors qu'il est sur le point de se mettre en marche, Cyborg subit un terrible tir laser dans le dos - qui le fait s'écrouler, temporairement inconscient.
Les différents protecteurs de la Lune se tournent pour découvrir l'origine de cette attaque... et se rendent compte qu'un vaisseau a déjà aluni, et libéré des envahisseurs bien pires que les premiers robots.


Des dizaines de troupes de mercenaires, qui semblent avoir volontairement forgés leurs armures sur les pires cauchemars de l'Humanité, s'avancent alors pour anéantir les défenseurs de la Terre.
La véritable bataille pour la Lune vient de commencer.

**
*
**

Rik Starr.
Dans l'Espace, le Space Ghost tente de briser au mieux les attaques ennemies, de concert avec son allié Rik Starr. Cependant, ce dernier découvre rapidement sur le radar de son appareil qu'il est suivi - non, qu'il est pris pour cible par un terrible traqueur GIL'DISHPAN, qui se fixe sur ses ondes cérébrales pour le poursuivre, anticiper ses mouvements, et l'anéantir sous peu.


Ses systèmes l'informent de tout ça - et n'ont pas de solution à apporter.
Rik Starr est seul, face à un ennemi qui commence à tout apprendre de lui... et à devenir comme lui.
Bonne chance, pilote.

**
*
**

Metallo.
Alors que les dizaines de mercenaires approchent, Reactron tente d'anéantir un autre vaisseau qui s'approche - mais le super-vilain est soudain abattu par quatre tirs terribles, qui brisent sa jambe et son bras en un coup. Il s'écrase violemment, et ne peut se relever car un pied monstrueux s'abat sur son crâne... laissant peu d'espoir, hélas, sur sa survie.
En se tournant, Metallo peut alors trouver quatre mercenaires au design proche des autres - mais à l'allure cybernétique, qui ne peut que lui rappeler sa propre allure.


Des mercenaires monstres cyborgs, qui l'ont aperçu et semblent vouloir l'anéantir dès maintenant.
Bonne chance, soldat.

**
*
**

Killer Frost.
A côté de Cyborg quand ce dernier a été abattu, elle assiste impuissante au départ des alliés de Rik Starr pour le combat direct avec les mercenaires.
Cependant, alors qu'elle va décider d'agir d'elle-même, elle découvre un nouveau venu qui se téléporte juste devant elle.


Un géant, qui semble avoir pris pour cible directement Cyborg, qu'il entend "finir" pour que la défense de la Lune soit définitivement compromise. A elle de voir ce qu'elle compte faire maintenant, et si elle veut le protéger ou non.
Bonne chance, petite.

(HJ/ Merci de votre participation Smile Quelques spécificités :
1) Ceux qui ont introduit des PNJs peuvent les jouer eux-mêmes, c'est même conseillé vu que vous les connaissez. Wink
2) Reactron n'est pas mort, mais il est mal en point.
3) Les ennemis sont des mercenaires, ici car ils sont payés : si vous y allez franco, ils ne se battront pas à mort et fuiront s'ils ont peur de votre férocité.
4) Pas de tour ni d'ordre de message !
5) Les autres peuvent encore intervenir s'ils le veulent, pas de souci ! Smile
6) Va falloir être bon... car ça va vraiment devenir difficile, bientôt. Wink
Bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 19/05/2016
Messages : 225
DC : Jinx - Faora
Situation : Fou furieux et perdu
Localisations : Espace
MessagePosté le: Lun 5 Sep - 21:21

Bataille Lunaire
LA LUNE

Ha, les explosions dans l'espace. Un grand dôme qui s'étendait de façon incroyable rapide avant de disparaître de façon tout aussi preste. Pas aussi satisfaisant que les explosions sur Terre mais c'était quand même marrant, surtout quand t'avais des vaisseaux aliens bien au centre ! L'unité 7334 était faite pour ce genre de situations, et ça se voyait. Les armes du cyborg étaient faites pour se battre dans l'espace !


Encore une fois, sa radio vient lui hurler aux oreilles, alors que Cyborg prend la parole pour expliquer les groupes. Des mecs avec des noms d'enfants battus seront envoyés dans la section Sud, avec Réactron. Metallo fit une moue déplaisante, se servant d'une puissante gatling pour abattre un appareil en se faisant. Réactron était, honnêtement, pire que lui, vraiment. Le mec commettrait un génocide avec un sourire, et si jamais Corben n'était pas un enfant de coeur (du tout), il était quand même capable de se retenir et de taper sur autre chose que des alliés.


Le mec à la kryptonite dorée ? Pas autant. Il se foutait de la vie des autres tafioles, mais moins y'a de mecs pour défendre, plus c'est le bordel ! Cyborg continue, cependant, et est mis en équipe avec deux autres aliens. Putain, Cyborg veut l'amour entre les peuples ou quoi ? Il vient de placer deux psychopathes notoires (avec une seule mission officielle : tuer des aliens) avec... des aliens ! C'est un bon truc pour les catastrophes ça !


Il détecte aussi un autre appel : Frost. C'est bien la seconde fois qu'il la rencontre, tiens. Pas sûr qu'elle soit efficace dans l'espace mais c'est une bonne humaine de plus. Et elle a une âme de tueuse, une vraie. Elle a de quoi être utile !


Un bruit étouffé le surprend : Metallo se retourna, surpris, alors que ses capteurs se mirent au boulot pour repérer des formes de vie hors de sa vision, qu'elles soient synthétiques, organiques ou des deux : Cyborg venait de se faire tirer dessus ? Ho bah merde ! Pas le problème de Corben, ceci dit, qui se concentre sur un problème plus proche : des mercenaires !


Et ils déconnent pas ! Après avoir tiré sur Cyborg, ils abattent promptement Réactron avec plusieurs tirs, propulsant le maniaque au sol, encore vivant, mais mal en point. Et merde, ils visaient bien ! Le problème du bonhomme, c'est qu'il est fragile. Puissant, rapide, mais il en faut pas beaucoup pour le vaincre. Sa tenue, ceci dit, le garde en vie, bien? Il s'en souciera après la mort des quatre ennemis !


Tout aussi pragmatiques qu'avec les autres, ils sortent des flingues et canardent Metallo, aspergeant la zone de balles pour le tuer rapidement. Efficace mais dans son corps actuel, ces balles avaient moins d'effets que du coton ! S'avançant lentement vers les mercenaires, un sourire monstrueux apparut sur le visage de jais du robot, qui entreprit de lever son immense bras pour l'abattre sur la tête du premier mercenaire, explosant, simplement, une bonne partie de ce dernier dans une gerbe de sang en suspension !


Pas très résistante cette armure, tiens ! J'ai vu des immigrants plus solides !


Un rire gras sortit de la bouche du Cyborg, alors que plusieurs lasers s'écrasèrent directement sur lui ! Résistant à l'assaut, le cyborg fut toutefois maintenu dans son cratère, levant à peine la tête pour remarquer que deux vaisseaux se trouvaient au dessus de lui ! S'apprêtant à bondir pour aller leur casser la geule, le robot fut surpris quand il sentit que "quelque chose" venait de s'attacher à lui ! Surpris, Metallo fut rassuré quand il constata que ce n'était qu'un simple objet gris.


Il le fut moins quand il fut élevé dans les airs, incapable de manipuler (ou même de bouger) son corps pour y échapper ! Le vaisseau se servait, d'après ses capteurs, d'une sorte de puissant rayon électro-magnétique le maintenait dans les airs, gelé.  Il possédait bien une sorte d'écran pour éviter que ça n'arrive, mais cette technologie, puissante, semblait avoir outrepassée sa protection ! il était, pour le coup, coincé et éloigné du combat !


Jetez le hors de la planète, les mecs. Gardez un vaisseau près de lui s'il essaye de se barr-


Un rayon doré fut probablement la dernière chose qu'aperçut le mercenaire, l'éclair lui perçant le torse, faisant fi de toute protection en se faisant. Les individus sur scènes se tournèrent tous vers Réactron, mal en point, mais encore en vie !


Un bras et une jambe ! J'ai besoin que d'un bras et une jambe pour tous vous tuer, salauds ! Hahaha !


Un nouveau rayon doré sortit de la main du tueur doré, détruisant une bonne partie du vaisseau au dessus de Metallo. Rapide, ce dernier bondit dans les airs (la chute progressive du vaisseau et la gravité plus faible furent bien utiles), s'empara aisément de la masse mécanique et entreprit d'abattre le vaisseau sur un mercenaire, l'autre ayant été plus rapide dans son esquive.


Le cyborg atterrit directement sur les ruines, observant Réactron, plus loin, avant de se tourner vers le dernier mercenaire : la vision du robot des enfers, dressé parmi les débris du vaisseau, avec le cadavre de quelques mercenaires près de lui, semblait avoir quelque peu calmée les ardeurs du bonhomme, qui se contenta de déposer son arme au sol avant de repartir à toute vitesse !


Souriant, Metallo tendit le bras, un petit lance-roquette sortant du poignée de notre antagoniste préféré, et lança un puissant projectile explosif sur le fuyard, tuant ce dernier sur le coup !


Pas de survivants, ha !


Corben tourna rapidement la tête, ceci dit, et se dirigea vers Réactron, après avoir obtenue l'arme du mercenaire. Les vaisseaux volaient encore autour d'eux, alors que les héros en haut essayaient de repousser l'armada !


On a une tafiole blessée, z'avez de quoi le soigner ?


N'attendant guère de réponse de la part des "héros" (sachant que le leader non-officiel du groupe était ko), le cyborg observa un peu son protégé.


T'as encore du jus ?


Ouais, laisse moi tirer sur ces bâtards, vas y ! 


Ho ? Mais t'as de quoi mourir, là. Je m'en fout, perso, mais ta tenue est abîmée, t'as des bras cassés, t'es moche, t'es...


TA GEULE ! Laisse moi tirer sur ces merdes !


Metallo fit un sourire mauvais, voire cruel, et s'empara de Réactron avec une seule main !


Tuer les autres de façon aveugle, même quand c'est pas le truc à faire ? T'as ma mentalité, coco ! Vas-y, je te tiens. Tire sur les vaisseaux qui s'approchent de la surface, si ça les tue pas, je vais déployer des missiles pour les achever. On pourra probablement pas tous les détruire mais ça donnera du temps.


D'autres mercenaires allaient venir, oui, mais mieux valait tirer en attendant. Retirant le projectile de son torse (histoire qu'un vaisseau vienne pas le jeter dans l'espace) pour le jeter au loin, Metallo fit sortir plusieurs mini lance-roquettes de son corps, et entreprit de tirer, les projectiles dorés de Réactron et les missiles de Metallo détruisant les vaisseaux aliens trop proches, ou trop belliqueux, à voir.


Oui, ils faisaient du boulot... mais il devenait clair que les munitions du cyborg n'étaient pas infinies, de plus, si Réactron ne reçoit pas de soins urgents dans les minutes qui suivent, il mourra sans doute !<div>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 10 Sep - 1:44
En arrivant sur la Lune, Frost s'attendait à trouver des légions de héros en mal de gloire ou de combat, prêts à tout donner pour défendre la Terre. Quelle ne fut pas sa surprise -et déception ?- de découvrir qu'ils étaient à peine une poignée ! Et Metallo était dans le lot ! Décidément, là où il y avait de l'alien à casser, il n'était jamais loin. Frost était tout de même frustrée de ne voir aucun héros terrien à l'exception de Cyborg. Il avait mentionné le côté désespéré de la situation mais quand même, ça n'avait quand même pas découragé tous les aspirants héros qui fourmillaient sur Terre... pas vrai ? Si même les héros n'était plus fiables, où allait-on ! Mais bon, l'heure n'était pas à l'inventaire des renforts. Cyborg n'avait pas exagéré : ça s'annonçait mal. Une vraie flotte d'invasion s'était rassemblé pour leur petite bille bleue et la Justice League avait été neutralisée d'une façon ou d'une autre. Heureusement Cyborg prit rapidement les choses en main, assignant des tâches aux maigres renforts en espérant qu'ils pourraient y changer quelque chose. Ils avaient à peu près le nombre de la Justice League, restait à voir s'ils en avaient l'efficacité.

Et ça démarra très mal. A peine ses directives données, Cyborg reçut un violent tir qui le fit s'écrouler non loin de Frost. Rick Starr, à bord de son vaisseau, se retrouve à affronter seul toute la flotte sans le support de la Watchtower. Reactron, le pote doré de Metallo, si tant est qu'il ait des potes, se fit abattre en plein vol après être resté dans les airs à peu près cinq secondes. Et ça devait empirer. Un géant en armure apparut soudain juste à côté de Frost et Cyborg. Ce dernier s'approcha alors dangereusement du héros inconscient. Crystal savait qu'elle ne pouvait pas laisser Cyborg mourir. Leur nombre était déjà trop peu pour qu'elle le laisse se réduire et surtout, Cyborg avait accès en permanence à tous les systèmes de la Watchtower. Sans lui, les dispositifs de défenses seraient inopérationnels et leurs chances d'appeler du renfort, nulles. Mais sans oxygène et sur la Lune, Frost allait avoir du mal, malgré sa combinaison qui lui donnait un semblant de poids et d'équilibre.

Elle fonça vers le géant et ce dernier braqua alors son fusil vers elle. Au lieu de ralentir, Frost accéléra en se baissant, mettant tout son poids vers l'avant et passant sous l'arme au moment où le géant tirait. La moindre erreur lui serait fatale mais ça ne différait pas beaucoup de d'habitude. Par contre elle n'avait aucun moyen d'utiliser ses pouvoirs. Le mercenaire se retourna en envoyant un coup de pied, Frost accompagna le mouvement de la jambe de soutien et frappa violemment l'intérieur du genou. Le géant reposa son pied un peu maladroitement mais ne sembla pas affecté outre mesure. Entre le gabarit des ennemis et leurs amures, la partie s'annonçait difficile. Frost réalisa alors quelque chose. Des armures ? Si ce sont des armures, ça voulait dire qu'il s'agissait de créatures organiques. Qui auraient donc besoin de respirer ! Ce qui voulait dire qu'il y avait de l'oxygène ou un autre gaz quelque part sur le mercenaire.

Frost esquiva un violent revers du géant et se plaça sous ses yeux, immobile. Agacé par leur petit jeu du chat et de la souris, le mercenaire leva un poing colossal et frappa avec une violence inouïe. S'il y avait eu de l'air sur la Lune, l'onde de choc aurait été stupéfiante. Au lieu de quoi, le sol se fissura et vola gracieusement en silence, sans trace de Killer Frost. En effet, juste avant l'impact, Frost s'était jetée sur le genou opposé du géant et avait escaladé son épaule au moment du choc. Bien qu'elle ressentit la force de l'impact à travers le corps du géant, elle resta fixé sur son ennemi et ressenti enfin ce qu'elle cherchait. Dans le dos de l'armure, sous une cloison, se trouvaient les réservoirs d'air du mercenaire. Et Frost était assez proche pour les manipuler avec son pouvoir.

Se concentrant profondément, elle diminua fortement la température de l'air à l'intérieur du réservoir. Elle sentait sa prise se raffermir sur les molécules gazeuses. Le géant se secouait comme un taureau à présent. Une de ses mains finit par se refermer sur la jambe de Frost avant de l'envoyer au loin. Elle ressentit lourdement l'impact mais fut admirative de combien la combinaison avait absorbé le choc. Elle vit alors le mercenaire reprendre son fusil à deux mains et commencer à la viser. Frost se permit un petit sourire.

"Goûte-moi ça, enfoiré."

L'air condensé dans les réserves du mercenaire s'étendit soudain en pics de glace dans tous les sens. Comme si un hérisson était apparu depuis l'intérieur de l'armure. Le géant ne réalisa pas tout de suite qu'il était transpercé de part en part, il fallu que son fusil tombe de ses mains pour qu'il réalise que quelque chose clochait. Il s'effondra alors lentement. Frost restait pensive. Elle avait espéré abîmer suffisamment son armure pour provoquer un dysfonctionnement mais elle ne pensait que la glace transpercerait le métal de la sorte. Elle ignorait quel gaz respirait le mercenaire, mais ce n'était pas de l'oxygène. Qu'importe, elle pouvait le manipuler à grande distance, et il créait une glace très efficace. C'était l'essentiel pour l'instant. Elle se dirigea vers Cyborg et le prit à moitié sur l'épaule pour le conduire à la Watchtower, afin de lui offrir un abri relatif le temps qu'il reprenne ses esprits.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 10/12/2012
Messages : 406
MessagePosté le: Sam 10 Sep - 22:17
La bataille fait rage. C'est une véritable folie qui se déroule sur la Lune.
Alors que d'aucuns pouvaient imaginer que la blessure de Cyborg réduirait à néant les défenses de la Tour de Garde, il s'avère que ces dernières continuent de faire leur oeuvre, et de protéger au mieux la zone.
Pour le moment, les nombreux canons parviennent à toucher les vaisseaux qui s'approchent, tandis que le Space Ghost réussit aussi à les repousser. Les Héros ramenés par Rik Starr agissent suffisamment pour anéantir tout ce qui ose poser le pied, la patte ou une tentacule sur la surface de la Lune.

Pour l'instant, ça tient. Mais ça risque de ne pas durer.
L'Enfer approche.


**
*
**

Rik Starr.
Dans l'Espace, nul ne peut t'entendre crier - ou jurer.
Alors que l'ancien Space Ranger s'acharne, en commandant son fantastique navire stellaire, à anéantir tout ce qui tente d'approcher de la Lune en compagnie du Space Ghost, il ne fait guère attention au vaisseau qui l'a pris en chasse.
En douceur, en pleine discrétion, l'appareil venu du fin fond d'une galaxie terrible parvient à rester loin des capteurs de Rik Starr, en passant derrière des gravats, des débris, des coques percées et des corps abandonnés au froid spatial ; pourtant, il continue de s'approcher, tout en analysant sa cible.
Pour trouver ses faiblesses, pour comprendre ses forces. Pour l'anéantir.

Et, sans prévenir, au moment où Rik ne s'y attend pas, deux torpilles s'échappent du vaisseau mystérieux - et pénètrent brutalement sa coque.
Alors que les systèmes ne cessent de hurler, le pilote se rend compte qu'il ne peut rien faire... hormis de mener sa chute vers la Terre, pour éviter d'être anéanti directement par l'attaque de l'armada extraterrestre.
Jurant, grognant, Starr se rend compte qu'il est en train d'échouer - la bataille pour la Lune va devoir faire sans lui, maintenant !


**
*
**

Metallo.
Le cyborg a décidé d'aider Reactron, qui a lui-même décidé de continuer le combat. Ses blessures sont extrêmement graves, mais il est suffisamment obsédé pour refuser les soins et affronter encore l'ennemi ; l'Histoire décidera s'il était plus fou ou courageux.
Cependant, il est clair que les deux Vilains sont une des menaces principales pour l'Invasion. Ils sont parvenus à détruire les étonnants mercenaires qui avaient commencé à s'en prendre à eux, et c'est à un véritable carnage qu'ils s'adonnent pour empêcher la conquête de la Lune puis de la Terre.

A vrai dire, s'ils avaient le temps et les munitions, ils pourraient aisément briser seul l'armada qui leur fait face.
Hélas, ils n'ont ni l'un, ni l'autre.

Metallo continue de tenir Reactron. Son attention est attirée à quelques mètres devant lui, quand l'un des mercenaires qui s'en était pris avant à son allié se relève légèrement - avant d'être finalement anéanti par un tir du cyborg.
Ce dernier sent alors quelque chose d'étrange de l'autre côté - Reactron semble plus mou, il y a moins le recul de ses tirs.
Et en se tournant vers Reactron, Metallo se rend compte que le Vilain n'est plus. Son crâne a été anéanti, littéralement ; il n'y a plus rien au-dessus de son cou, et des gerbes de sang et de cervelle reposent sur le sol de cette zone à la gravité artificielle.

Mais, avant qu'il puisse réagir, Metallo découvre trois points d'un viseur rouge sur son torse - et il ne tarde pas à le remonter pour en découvrir l'origine.
Qui pourrait le faire frissonner s'il avait encore une vraie peau.

Le lien avec une étrange affaire à Gotham City, où une créature terrifiante avait attaqué la ville et avait été repoussée par le Batman avec les plus grandes difficultés, se fait dans l'esprit du cyborg.
Ca va être dur, il le sent. D'autant plus qu'il n'a plus que cinq chargeurs, en gros. Il sait qu'il y a des recharges dans la Tour de Garde, mais... la route est longue pour y parvenir. Et il y a un gros obstacle avant...


**
*
**

Killer Frost.
Aussi étonnant que cela paraisse, la jeune femme prend faits et causes pour son allié. Alors qu'elle est officiellement considérée comme une Vilaine, elle n'a pas hésité précédemment à lutter à Ivy Town, certes pour remplir un contrat mais également pour protéger le monde et ceux à qui elle tient.
Killer Frost se bat donc contre l'étonnant mercenaire jaune, pour sauver la vie d'un Héros qui n'hésiterait pas à la mettre en prison s'il en avait l'opportunité.
A nouveau, la définition du Bien et du Mal est remise en question en temps de guerre.

Heureusement, Killer Frost parvient, après un terrible affrontement, à vaincre cet adversaire puissant.
N'écoutant que son courage, elle se précipite vers Victor Stone, encore inconscient et immobile, pour le ramener vers la Tour de Garde. Ils pénètrent à l'intérieur, et un phénomène étrange intervient immédiatement : des dizaines de câbles s'échappent des ordinateurs, des systèmes pour se précipiter vers Cyborg.
Quelques secondes après, le jeune homme rouvre les yeux, et est parcouru de nombreux spasmes. Killer Frost est invitée à le lâcher, avant que d'étranges éléments informatiques soient attirés vers lui. Il apparaît alors que le membre de la Justice League est en train de s'améliorer...

... de s'armer, en fait. Les câbles finissent par le lâcher, et il se tourne lentement vers Killer Frost. Sa voix reprend, d'un ton calme et lent.

"OK... merci, Killer Frost. Merci vraiment. La Tour tient encore, mais nous allons devoir passer à la suite, et lâcher l'oxygène et l'eau pour constituer le bouclier. Est-ce que..."

Cyborg n'a malheureusement pas le temps de réagir - les alarmes les plus graves de la Tour viennent de s'activer. Sa peau blanchit soudain quand il comprend ce qu'il se passe, et que les écrans retranscrivent directement ce que l'armada extraterrestre est en train de préparer.
Les caméras de la zone se fixent en effet sur un dispositif amené par un vaisseau Dominator, qui s'avère être une sorte de rayon...


"Non... non... c'est censé être juste un projet... pas encore fini. C'est... mon dieu... c'est un Annihilator, Killer Frost...
Ils ne veulent pas seulement briser la Tour de Garde - ils veulent détruire la Lune !!!"


Et, avant que l'idée finisse de faire son chemin dans leurs esprits, avant qu'il puisse réagir, l'Annihilator fait feu.


L'Enfer s'abat alors sur la Lune. Qui n'en a déjà plus pour longtemps.


(HJ/ Je relance en laissant de côté Rik Starr car il s'amuse seul dans l'Espace. Metallo, si le mouvement te gêne, n'hésite pas à me le dire. Killer Frost, sache que l'Annhilator tire sur la Tour de Garde, donc toi, mais les défenses vont un peu tenir.
Sachez juste qu'un rayon de la mort tire sur la Lune, et qu'elle n'y survivra pas à terme. Faut l'arrêter, et vite ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 14 Sep - 0:49
Pendant qu'elle amenait Cyborg à la Tour, Frost songeait que ce n'était pas la première bonne action qu'elle accomplissait. D'ailleurs peu de vilains cautionnaient l'aide au héros, quitte à se mettre en danger. Ça allait à l'encontre de l'honneur soit disant. Parce que crever la gueule ouverte en passant ses derniers instants à se gratter négligemment les couilles c'était honorable ? Au moment où ils pénétraient dans la Tour de Garde, des câbles surgirent pour remettre Cyborg sur pied et le préparer au combat. C’était rassurant de savoir que les systèmes de la Tour étaient restés opérationnels. Cette débauche technologique rappela à Frost la raison de sa venue : mettre la main sur de la technologie alien intéressante. Seulement l’heure n’était pas à la récup, et elle n’avait vu grand-chose de toute façon. Peut-être la glace étrange qu’elle avait façonnée pour tuer le mercenaire. Si la glace –et Frost- tenait jusqu’à la fin de la bataille, cela pourrait faire un souvenir digne d’intérêt pour Blacksmith. L’élément inconnu qui la composait constituait une piste intéressante dans tous les cas.

Pendant que Cyborg se préparait à reprendre le contrôle de la bataille, des alarmes retentirent dans toute la Tour. Ça n’annonçait rien de bon. Les écrans le confirmèrent en affichant l’Annihilator et le rayon de la mort qu’il tirait sur la Tour de Garde. Frost réfléchissait à toute allure. La Lune n’encaisserait pas longtemps une telle puissance de feu en continu, et le tir était directement sur la Tour qui risquait de lâcher rapidement. Même s’ils faisaient feu, le rayon détruirait les munitions avant leur lancement, causant plus de dommages à la Tour. Il fallait l’atteindre depuis une certaine distance de la base de la Justice League. Mais avec quoi ? Dans tous les cas de figure que Frost imaginait, elle ne pouvait rien faire. Ses pouvoirs n’étaient pas suffisamment puissants. Si elle pouvait être aussi forte que lors de…

Elle s’arrêta un instant sur cette pensée. Elle avait déjà été plus puissante. Bien plus que dans ses rêves les plus fous. A Ivy Town, contre Zauriel. Et ce qui avait déclenché cette transformation avait été l’absorption d’une chaleur différente. Qui venait d’ailleurs. Frost attrapa immédiatement Cyborg par l’épaule pour le tirer de ses tableaux de bords.

"J’ai besoin que tu me téléportes à l’extérieur de la Tour ! Maintenant ! J’ai peut-être une idée. Je ne sais pas si ça va marcher mais même si je me foire, ça ne changera pas grand-chose. J’ai aussi besoin que tu téléportes les réserves d’eau et d’oxygène non loin du point d’arrivée. On n’a pas beaucoup de temps. Dépêche !"

Sans attendre la réponse de Cyborg, Frost se dirigeait déjà vers un téléporteur. Heureusement, Cyborg l’activa rapidement et elle se retrouva à l’extérieur de la Tour, pas très loin du rayon. Même à cette distance, elle en sentait déjà la chaleur. D’un pas décidé, elle commença à avancer vers le rayon. La température augmentait rapidement au fur et à mesure de son avancée, confirmant que l’énergie émanée par le rayon ne ressemblait à rien de ce qui existait sur Terre. Crystal ne s’arrêta que lorsque la chaleur devint insoutenable, même pour elle. Alors elle absorba autant de chaleur qu’elle le pouvait. Elle sentit ses pouvoirs lutter pour maintenir sa température corporelle en dessous de zéro. Elle sentait les assauts de l’énergie, tentant de la réduire en cendre, de la faire fondre. Mais Crystal restait déterminée, faisant de la chaleur ses muscles, ses os, son sang… Enfin, une sensation familière s’éveilla au plus profond de son être. Familière et en même temps différente. Frost se concentra dessus, s’y raccrocha de toutes ses forces. Alors la puissance envahit ses veines et elle poussa un profond hurlement à la fois de douleur et de jouissance. Elle était Killer Frost. Mais elle était différente.




L’eau et l’oxygène arrivèrent enfin non loin. Sans perdre un instant, Frost fila à toute allure sur une piste de glace, s’éloignant de la Tour avec la masse de ressources jusqu’à ce que l’eau mette plusieurs minutes avant de commencer à s’évaporer. Non seulement elle contrôlait la glace, mais elle avait également une maîtrise parfaite sur les éléments qui la composait. La zone où elle s’était arrêtée comportait plusieurs groupes de mercenaires. D’un geste, elle ajouta sous forme de glace leurs réserves d’air à la masse élémentaire déjà immense, laissant les envahisseurs suffoquer. Killer Frost rassembla alors sa concentration et s’éleva à une vitesse folle à la verticale sur un immense pilier de glace. Elle fonçait droit sur l’Annihilator, sans répit. Au fur et à mesure de son ascension, elle réduisait l’épaisseur du sommet du pilier, afin de gagner plus de distance. Une bonne partie du vaisseau était ouverte en demi-cercle avec des arcs électriques passant à l’intérieur. Frost généra un cerceau de glace à pics dont elle maintint les bords à quelques centimètres autour de sa taille. Ainsi le cerceau attira et dévia les arcs électriques, permettant à Frost de traverser la zone ouverte sur son pilier sans danger.
Une fois que le pilier eut traversé le vaisseau sans dommage, Frost écarta la paume de la main. Des pics colossaux jaillirent immédiatement du pilier, transperçant le vaisseau en tous sens depuis l’intérieur, tel l’éclosion d’une fleur. L’électricité circulant sur les pics jusqu’au cœur du vaisseau acheva de désactiver les systèmes, mettant fin au rayon. Pendant que l’Annihilator commençait à exploser de toutes parts, Frost se laissa tomber vers la Lune. Convertissant son cerceau en disque de glace, elle le chevaucha afin d’accélérer au maximum sa chute. La dernière fois qu’elle avait augmenté ses pouvoirs de la sorte, ils l’avaient lâché au pire moment, la laissant dans un état proche de la mort. Elle aurait d’ailleurs succombé sans l’intervention de Catman. Et là elle était dans l’espace, sa combinaison réduite en miettes lors de sa transformation. Elle devait rejoindre Cyborg à la Tour de Garde si elle voulait avoir une chance de survivre.

Tout en maintenant son accélération, Frost observait du coin de l’œil le pilier de glace se fracturer à cause de l’abandon du contrôle et de l’explosion de l’Annihilator. Des pans entiers se détachaient et chutaient vers la Lune. Plusieurs vaisseaux de l’armada alien avaient déjà reçu de petits débris. Une nouvelle raison de se mettre à l’abri, il allait se mettre à pleuvoir. Killer Frost espérait que les débris de glace et de vaisseaux n’auraient pas raison des défenses de la Tour affaiblie. Arrivant au sol, elle changea de trajectoire et fonça vers l’entrée de la Tour. La même par laquelle elle avait amené Cyborg plus tôt. Bientôt, elle sentit qu’elle avait du mal à maintenir le contrôle de son disque. Ses pouvoirs commençaient déjà à disparaître. Abandonnant le disque, elle sprinta sur les derniers mètres et regagna enfin l’intérieur de la Tour de Garde. Tandis que Frost reprenait son apparence normale, elle put à peine faire deux pas en direction de Cyborg.

"Ch...Chaleur...Je..."

Elle s'effondra, épuisée et gelée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 14 Sep - 20:22
"Rends- toi Daemonite, ce combat a assez duré."

Au-dessus du désert du Texas, j'observais le dernier prisonnier sorti de la Zone Fantôme à ce jour. Il avait l'apparence d'un Kryptonien, ainsi que les habiletés que mon peuple possédait sous le soleil jaune, mais il n'en était rien. Ce n'était rien d'autre qu'un parasite dans le corps d'un homme aujourd'hui "mort". Mais il restait un être conscient, il devait être possible de discuter avec lui, le raisonner. Quand mes paroles ne le poussaient qu'à attaquer plus intensément, j'usais de mes poings pour le calmer, créant divers cratères dans ce grand terrain vague aride. Au bout d'une bonne heure à jouer ce jeu, je me rendis compte qu'il ne se résignerait jamais à se rendre, alors je changeais de méthode pour chercher non plus sa reddition, mais sa défaite. S'il avait accepté mon marché, j'aurai revu sa peine, car depuis l'incident Zone Fantôme, j'avais remis en question le système même qui les avait placé dans la prison. En effet, il était à mon avis temps de leur redonner une chance de prouver qu'ils n'étaient pas que des criminels, ou qu'ils avaient changé. Je dois avouer que j'avais réussi à l'assommer en quelques coups bien placé grâce à son inexpérience de ses pouvoirs. C'était sa première sortie depuis qu'on l'avait enfermé pour avoir tenté de voler le corps d'un Kryptonien, ce qui lui avait valu la prison éternelle pour une chose considérée comme bien pire qu'un simple meurtre.

Essuyant la poussière maculant ma joue, en vérifiant de ma main libre que mon adversaire était bel et bien hors de combat, je reconnectais mes sens au monde, augmentant à nouveau ma bulle de conscience au monde entier. Ce que j'entendais était des plus déconcertant, c'était comme si les habitants de la Terre devenaient fou, des événements de grande ampleur se déroulaient. Je levai alors le yeux au ciel pour vérifier que ce que j'avais entendu était vrai, utilisant ma vision télescopique et rayon X pour voir à travers les nuages. En passant chaque couche de l'atmosphère au peigne fin, mon coeur battait de plus en plus vite. J'avais peur. Une peur dont je n'avais plus l'habitude, le monde courait un danger imminent qui risquait de détruire toute notre civilisation. J'avais une très mauvaise impression. Impression qui se confirmait avec le spectacle qui se déroulait dans l'espace. Je serrai les dents en comprenant que j'allais devoir abandonner le Daemonite sans l'avoir placé dans un endroit adéquat, et m'envolai sans attendre, prenant de la vitesse en quelques fractions de secondes. A mon arrivée au niveau de la Lune, mon regard fut attiré par une traînée de glace qui se dirigeait vers la Tour de Guet. C'était Killer Frost, celle qui venait de détruire l'annihilateur. Elle était mal au point, mais on prenait déjà soin d'elle.

J'utilisai ma vision thermique au maximum de sa puissance pour pulvériser les blocs de glace géants, avant qu'ils ne détruisent le bouclier du QG ou d'autres vaisseaux envahisseurs qui n'y survivraient pas. Un vaisseau sur le sol lunaire me semblait familier... C'était celui de Rik Starr. Il était tombé, je voulais vérifier qu'il allait bien mais déjà, les vaisseaux s'en prenaient à moi. Oui, c'est ça, concentrez- vous sur moi pendant que Cyborg prépare quelque chose d'efficace contre vous! Je pouvais encaisser le temps qu'il fallait. Je fonçai sur chacun d'eux pour accomplir deux travaux qui avaient deux buts: détruire leurs armements et détruire leurs systèmes de navigation externes, avant de les faire se crasher plus ou moins en douceur, pour faire diversion comme je le disais et réduire le nombre d'ennemis autant que possible. N'ayant plus mon système de communication JL, il m'était impossible de dire quoi que ce soit à Cyborg ni avoir la moindre information. J'espérais qu'il avait le moindre plan, je ne venais qu'en aide, non en sauveur...
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 19/05/2016
Messages : 225
DC : Jinx - Faora
Situation : Fou furieux et perdu
Localisations : Espace
MessagePosté le: Mer 14 Sep - 23:33

Bataille Lunaire
LA LUNE

Les vaisseaux explosaient dans d'immenses explosions jaunes, des vies entières s'éteignaient en un instant, emportées par le vide de l'espace, dans une cacophonie quasiment silencieuse, qui semblait se dérouler au ralenti. C'était un carnage horrible, une apogée de la mort, une véritable mer de sang, que le dit sang soit rouge, jaune ou bleu, d'ailleurs.


Et c'était pour ça qu'il vivait.


Réactron aussi, d'ailleurs : en dépit de ses blessures immenses, il avait un sourire quasiment idyllique sur son visage, comme un enfant qui découvrait un jouet... ou qui brûle des fourmis sous le soleil ! Remarque, c'était pour ça qu'il vivait : massacrer des trucs vivants, à l'infini, sans laisser des trucs idiots comme des droits ou la loi sur son chemin. C'était magnifique, rien ne pouvait gâcher l'espèce de beauté sinistre de l'instant.


Corben, tout aussi impliqué dans l'action, put détecter une forme de vie faible, via ses senseurs : l'un des mercenaires de tout à l'heure ! Résistant ! Le cyborg leva rapidement le bras pour exterminer ce qui restait de l'armure et entreprit de vérifier ses environs, histoire d'éviter une attaque surprise de merde. Il ne craignait pas ces ennemis, mais ils avaient une technologie bizarre. Ce serait bête de se faire choper dans un truc tout con.


En attendant, Réactron se fait... mou ? Métallo se tourne en direction de l'armada, désormais moins épaisse (grâce aux efforts des psychopathes et de Rik, tout en haut) et constate que la tête du bonhomme n'était plus ! Comment ?! Qui aurait bien pu être aussi discret pour lancer une tel attaque sans attirer l'attention du cyborg ?


Le coupable se révèle rapidement, et Metallo... hausserait un sourcil s'il en avait un. Un Yautja (ou "Predator") d'après ses sources. Cette race était déjà venue sur Terre. Ils étaient redoutables pour des humains normaux mais rien de bien fantastique pour Metallo. Il était surprenant de les voir sur la Lune, ceci dit. Enfin, les questions viendront plus tard.

Je savais pas qu'il avait un cerveau, tiens.


Metallo entreprit de transpercer le corps du malfrat avec ses griffes, absorbant sa kryptonite en lui. Un petit coup pour la batterie ! Bon, il allait devoir trouver un autre Réactron pour le coup, merde. 


Poussant un hurlement terrifiant, le Prédator se sert de ses canons et ouvre le feu sur sa cible, le feu bleu s'acharnant sur le corps métallique du Cyborg, qui se tient droit devant l'assaut, nullement blessé par l'attaque. L'alien honorable, surpris, esquive à peine la roquette du cyborg, qui provoque une explosion visible : raté ! Plus que 4 chargeurs avant qu'il soit forcé d'utiliser ses poings, et il voudrait éviter de s'approcher de l'alien, au cas où ce dernier pourrait utiliser l'étrange objet pour le magnétiser.


Le Yautja, pendant ce temps, se relève et contemple son ennemi, abasourdi par la résistance et la puissance du cyborg : levant rapidement le bras, le chasseur tape rapidement sur sa console au bras, un vaisseau, au loin, réagissant à sa commande et propulsant un objet en direction de l'alien.


Curieux, Metallo laisse le tout se produire alors que le projectile, une sorte de cube en métal, se sépare et se met à recouvrir le Yautja, comme une sorte d'étrange armure. Le résultat ? Un Prédator en métal, plus ou moins.


La créature contemple la Lune, pendant un instant, observe Metallo et... quitte son champ de vision.


Hum ?


L'épaule argentée du chasseur s'abat rapidement sur le torse du Cyborg, propulsant ce dernier en arrière sur plusieurs kilomètres ! Sonné, le meurtrier garde à peine sa poignée sur le lance-roquette, l'absorbant en son être alors que la silhouette du chasseur se rapproche de lui.


Il avait parcouru une distance de plusieurs kilomètres en quelques secondes seulement ! On dépassait facile la vitesse du son là ! Le cyborg, toutefois peu impressionné, lève son bras pour coller son poing sur son ennemi, qui dresse le sien en réponse. Le choc qui en résulte est... puissant, simplement ! Un grand cratère se forme sur la Lune, visible depuis la planète, et l'onde de choc est suffisante pour être ressenti sur l'astre, déstabilisant quelques vaisseaux affaiblis.


En parlant de vaisseaux, certains d'entre eux se dirigent rapidement vers la location des deux combattants, qui s'échangent rapidement des coups. Insensible à la douleur (ou n'ayant pas le temps de s'en occuper, peut-être), les deux ennemis s'envoient de gros coups de poings, sans la moindre trace de finesse ou de précision. Que le choc brutal entre le pire que ce que pouvait offrir l'Humanité et un Chasseur des étoiles. 

Des rayons de lumières voltigent entre les deux combattants, rebondissant sur leurs corps métalliques ou atteignant le cratère près des deux bonhommes. Les ondes de choc déstabilisant les deux vaisseaux, après tout. Corben et le Prédator ne remarquent pas, ceci dit, trop occupé à se bastonner pour faire gaffe à des détails aussi mineurs.

L'alien en armure chope rapidement le poing du Cyborg, résistant à peine à la pression exercée par l'attaque, et entreprend de tabasser le flanc droit, exposé, de la créature de métal. Le criminel, endommagé par l'attaque, se sert prestement de son bras libre pour tabasser le visage de la créature, provoquant des craquelures importantes sur le masque de l'alien, qui parvient néanmoins à saisir le bras du cyborg.

Piégés, le robot et l'alien entreprirent de faire pression sur l'autre, essayant d'écraser totalement l'autre. Une tâche difficile, ceci dit, en vue de la présence d'une sorte de mini étoile de la mort au dessus de la lune : pas encore remarquée par le puissant Cyborg, l'erreur de ce dernier lui vient en plein visage quand le vaisseau propulse un immense rayon en direction du satellite naturel !

Les deux combattants entreprirent de lever les yeux, observant l'immense laser : la destruction de la Lune signifiait que les aliens gagnaient, simplement ! Privée de la Justice League, l'Humanité sera détruite, simplement : à cause des aliens, à cause des débris lunaires ou à cause des terribles effets sur les océans. Metallo, en orbite (il avait de quoi survivre au rayon : rentrer était le problème) ne pourrait qu'observer la destruction de l'Humanité, voire de la planète ! Et surtout... de lui !

NON !

Plusieurs lames acérées sortent du torse du cyborg, transperçant le torse de l'extra-terrestre. La surprise de ce dernier permet au cyborg de le dépasser en puissance, lui permettant d'écraser la tête de la créature comme l'on écraserait un fruit ! Victorieux, le cyborg se tourna vers le rayon mais constata qu'il était trop tard ! La Lune allait disparaître !

Pas tant que ça, heureusement ! Il reconnut... de la glace ? Oui, de la glace ! Elle s'élevait en direction de l'engin de la mort, s'infiltrant rapidement dans le terrible vaisseau ! Il n'y avait qu'une seule personne capable de produire un tel carnage élémentaire, il le savait !

Killer Frost venait de sauver la Justice League, la Lune... bon, on va faire court. Une super-vilaine venait de sauver la planète, en détruisant le vaisseau avec une gigantesque attaque glaciaire ! Des débris s'abattaient sur les défenses de la Watchtower et les vaisseaux... en parlant de ça, le cyborg bondit pour apparaître au milieu des dispositifs qui flottaient au dessus de lui tout à l'heure, pour sortir son lance-roquette !

Hasta la vista, baby !

Toutes les roquettes encore présentes sortirent de l'engin, s'écrasant sur les vaisseaux pour les réduire complètement en miettes ! Le cyborg, satisfait, absorba l'arme en lui et se propulsa vers la Watchtower, histoire de se rapprocher de ce qui restait de l'invasion !

Pénétrant rapidement dans le bâtiment, le cyborg bouscula toute personne présente sur son chemin pour aller recharger ses armes, ricanant de façon inquiétante avant de ressortir rapidement : ses capteurs venaient de détecter quelque chose de précieux !


Cape rouge ? Tenue bleue ? Slip rouge ? Menace "Rouge" capable d'anéantir la planète avec la seule force de ses poings ? Superman ! Son némésis !


Le Cyborg se tint sur le sol lunaire, ricanant ! Superman et Metallo qui coopèrent ? Ha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 02/05/2014
Messages : 201
DC : Animateur géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Dim 18 Sep - 11:56
Cyborg, encore affaibli par les attaques, ne peut qu'acquiescer aux paroles et à la proposition de Killer Frost ; en réalité, il n'a tout simplement pas d'autre idée.

"OK... vas-y, je gère derrière."

Accédant aux systèmes de la Tour de Garde, Victor Stone ordonne au système de téléportation de mener la jeune femme à l'extérieur, au plus près de l'Annihilator.
Tandis qu'elle est envoyée ailleurs, son esprit et ses logiciels tentent de trouver des plans B - mais aucun n'est satisfaisant. L'Alliance Alien a clairement mis de gros moyens pour s'en prendre aujourd'hui à la Terre, et même si les valeureux volontaires qui ont donné suite à son appel donnent autant qu'ils le peuvent, il est clair que l'opposition est terrible...


"Allez, allez... trouve un truc, trouve un truc..."

Deux extraterrestres armés approchent de la Tour, mais Cyborg les atomise tout en concentrant une grande partie de ses systèmes sur la recherche de solution. Il ne trouve pas, ce qui est un peu inquiétant - il a dû être plus atteint, plus affaibli que prévu. Il faudra regarder ça quand tout sera terminé...
Néanmoins, ses liens avec les caméras extérieurs lui permettent cependant d'esquisser, un quart de secondes, un micro-sourire. L'espoir n'est pas mort.


"C'est pas vrai... elle a réussi..."

Killer Frost - super-vilaine, voleuse, tueuse même. Et également sauveuse de la Lune et de la Terre à ses heures perdues.
L'Annihilator est brisé par son action insensée, mais efficace. La jeune femme s'écroule cependant et fonce vers la Lune, accompagnée par des débris dangereux - mais une nouvelle bonne nouvelle vient enfin briser la suite de catastrophes.
Superman, récemment en retrait de la Justice League, intervient quand la situation est au pire, et parvient à éliminer la majorité des débris. Les systèmes de la Tour de Garde téléportent automatiquement Killer Frost vers lui, et Metallo fait lui-même sa réapparition.


"Hey..."

Le cyborg meurtrier est recouvert de sang, de sueur, de cendres, et de liquides étranges. Victor découvre, avec les caméras de la Tour, qu'il vient d'anéantir ce qui est considéré comme un Predator, mais que Reactron est mort - hélas, il semble que Metallo soit bien loin de le pleurer.
Déjà, car ça n'est pas son caractère ; enfin, parce que la folie de la bataille l'a définitivement emportée.

Cyborg le comprend bien vite, et décide de le laisser de côté. Devant lui, Killer Frost est inconsciente et blessée, dans cette étrange "super-forme" qui l'inquiète ; Superman continue de tenir en respect leurs ennemis, ou du moins ceux qui restent.
Même si c'est difficilement envisageable, l'action conjuguée de Rik Star, Space Ghost, des autres alliés de l'ancien Space Ranger et surtout de Metallo a permis d'anéantir la grande majorité des troupes de l'Alliance Alien.
Victor a du peine à le croire, mais... ils peuvent réussir. Ils peuvent l'emporter.
Et, en plus, la communication lancée avec Dick depuis sa disparition se signale comme active !


"Dick ? Dick, tu m'entends ?"

La réception est difficile, mais le jeune homme peut entendre quelques mots prononcés par son vieil ami, à plus d'un monde de là.

Citation :
"Oui grzzor je grrrrrzzzz, on a grzzzz attaqgrzzz et on se trouve sur grzzzzète inconnue...
Il faut grzzzztactes les autres grzzzzessayent de me rejoindre, grzzzzentends ?"

"Oui, je t'entends - à peine ! Je ne sais pas où sont les autres, mais ici c'est l'enfer... l'Alliance Alien attaque la Lune, un Annihilator a été utilisé mais il a été stoppé avant de..."

Victor Stone ne peut finir sa phrase - car il se rend compte de son erreur.
Malgré son action courageuse, Killer Frost n'est pas parvenue à bloquer à temps l'Annihilator : ce dernier a pu agresser la Lune suffisamment longtemps pour l'endommager - et cette dernière se craquelle désormais devant les yeux terrifiés de ses occupants !



Pour son malheur, la Tour de Garde et ses occupants - Cyborg, Killer Frost et Metallo - se trouve sur la partie qui se détache. Les systèmes de téléportation sont anéantis par le choc, et tous trois se retrouvent à rapidement flotter dans l'Espace - et à se précipiter hors de la zone de respiration !

Et si Superman l'aperçoit, et envisage d'aller les sauver, l'Homme d'Acier se rend soudain compte que l'Alliance Alien vient de jouer son va-tout en lançant son arme ultime...


... un géant d'acier, terrifiant, qui s'écrase sur ce qui reste de la Lune qui se craquelle.
Si le Kryptonien envisage d'aider ses alliés dans la Tour de Garde désormais anéantie, il ne doit pas oublier les autres extraterrestres ramenés par Rik Starr, et qui perdent pied sur la Lune.
Et, surtout, il doit gérer le problème du géant. Définitivement un job pour Superman.


(HJ/ J'adore ce sujet et j'adore ce que vous faites ! Very Happy Je relance de manière agressive, en rassemblant quasiment tout le monde au même endroit.
Pour simplifier : la Lune est vraiment brisée, Killer Frost/Metallo/Cyborg sont en train de dériver, et les PNJs de Rik sont en danger. Et il y a le gros géant. Bon courage ! Laughing /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 18 Sep - 13:00
Alors qu'il se trouvait en mission importante Kyle reçu un message. Une demande de SOS vu à quelle distance il se trouvait de la terre c'était compréhensible que le message mette du temps.

Il venait de détruire un gang galactique qui pillait toute les planètes se trouvant dans leur siages, Kyle venait de les déposer dans une des rare prison intergalactique de haute sécurité. Aucun autre pénitencier ne pouvait contenir si facilement autant de gros criminels.

Une fois le message écouter il reconnu la voie de Cyborg, un membre de la justcie league et visiblement il avait besoin d'aide. Kyle s'envola alors très rapidement au travers de l'immensité que se trouve être l'espace. Avec son anneau il matérialisa une sorte de vaisseau puissant et rapide qui lui permis d'arriver quelques heures après.

Mais à son arriver l'heure était grave, la lune commençais à se détruire une partie se détachais de l'autre. Et d'un côter on pouvait voir Superman affronter les Alien qui avaient envoyé un immense robot. L'homme d'acier ne pouvait pas faire les deux choses en même temps.

C'est pourquoi plusieurs tuyaux de lumière attrapèrent Chacun des membres présent sur la partie détruite. Kyle les tenait maintenant dans une sphère de lumière qui les protègeraient des degat.

Désolé pour le retard je suis venu en renfort. Je ferais de mon mieux pour vous aidez.

Une fois les autres mis à l'abri une main géante vint retenir les morceau de lune qui se détachaient. Il detacha la main son anneau, celle-ci continuais de tenir les débris de lune.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 18 Sep - 14:31
Je dois sauver mes amis. Le peu de vaisseaux Aliens qui restaient ne tint pas bien longtemps face à mes assauts. Bientôt, le ciel de la Lune était nettoyé, grâce à nos efforts combinés. Malheureusement, durant le temps où j'oeuvrais pour mettre nos ennemis littéralement à terre, ce même sol se fendit et se morcela jusqu'à n'être qu'un oeuf brisé en plusieurs coquilles grises. Je ne perdis pas une minute pour aller récupérer mes amis, mais à quelques dizaines de mètres du QG, un immense géant mécanique s'écrasa sur le sol en soulevant une énorme gerbe de poussière, posté entre moi et mon but. En général, ce n'était jamais une bonne idée.

Va -t- en! Mon poing s'écrasa sur le sien alors qu'il se dirigeait sur moi, le repoussant sans difficulté. Mais mon contre, loin de m'éviter un coup bien placé, fit pivoter le buste de la machine qui tourna sur lui-même à 360 degrés avec une fluidité surnaturelle pour me frapper avec son autre poing en utilisant ma propre force contre moi. Je fus projeté sur sa droite en d'innombrables pirouettes, jusqu'à réussir à me maîtriser dix centaines de mètres plus loin. Je revins immédiatement à la charge, dans son dos, mais le robot pivota de nouveau pour me faire face instantanément, sans avoir à bouger ses jambes qui etaient son point faible sur une telle terre à la fois instable et peu attractive. Il utilisa son effet de surprise pour me frapper à nouveau et me repousser avant que j'ai pu préparer une contre-attaque. Je rageais intérieurement.

Alors que je revenais une nouvelle fois à la charge, je vis mon adversaire lever bien haut ses poings joints et les abattre sur une faille. Son but étant de couper le morceau lunaire -le plus gros de tous- sur lequel il était posé en plusieurs autres parts, et provoquer le mort de Rik Starr et ses amis. Je laissai ma première intention de côté -qui était de le frapper dans le dos bien qu'à cause de son attaque il était devenu vulnérable- pour me placer entre son attaque et les vaisseaux. Mes mains amortirent la chute des poings, puis les maintinrent à bonne distance. Aucun de nous deux ne voulait lâcher le morceau, si l'un de nous venait à perdre cette confrontation, on perdrait beaucoup: moi mes amis, lui ses bras que je me ferais un plaisir d'arracher en remontant. Malheureusement, ses poings n'étaient pas mes seuls ennemis: les jambes de la machine humanoïde, utilisant le sol lunaire en appuie, augmentait par notre seul bras de fer l'importance de la faille et en créait d'autres. La terre tremblait et se craquelait par ce simple appuie, dont il doit en déployer une puissance phénoménale pour me tenir en place. Le temps m'était compté.

Je me décidai à envisager une idée dangereuse, une prise de risque qui serait catastrophique avec un mauvais timing. Ai-je vraiment le choix? Ils mourront de toute façon si je ne fais rien. Je relâchai peu à peu ma puissance pour glisser mes bras minuscules entre ses paumes serrées. Celles-ci reprirent alors leur descente vers ce sol fragile, alors que mes bras montaient de plus en plus pour s'installer dans la minuscule ouverte. Cependant, le sol continuait de se détruire sous le poids du mastodonte, l'exécution de mon attaque s'étant enclenchée trop tardivement, je n'aurai jamais fini à temps.

Soudain, une lumière verte en bas m'apprit qu'un Green Lantern était dans les parages, le policier intergalactique saisit les rescapés pour les mettre à l'abri. J'étais maintenant soulagé d'un énorme poids, je pouvais en finir. Mes bras traversèrent l'entre paumes avec un forcing qui fit rougir mes joues -ce qui ne m'était jamais arrivé par le passé- et, une fois à l'intérieur, j'ecartai brusquement mes bras pour briser sa prise. La force que j'y mis suffit à faire s'écarter les bras du géant d'acier l'un de l'autre, me permettant de frapper son torse de mes deux poings tendus en une impulsion de vol gigantesque. Les jambes étant le point faible du robot, il en perdit son équilibre et fut expulsé en arrière. J'usais de trois autres impulsions pour l'éloigner au maximum de la Lune, puis transperçaient sa cuirasse pour me loger à l'intérieur de son armure pas si impénétrable. Enfin, je libérai toute l'énergie solaire contenue dans mes cellules et l'expulsai avec la puissance d'une bombe atomique.

Quand la lumière se dissipa, il ne resta que des débris d'aciers tout autour de moi qui flottait dans l'espace. N'ayant plus ma physionomie kryptonienne, j'utilisai le peu de force qui me restait pour retenir ma respiration, en espérant qu'on me secourerait.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 19/05/2016
Messages : 225
DC : Jinx - Faora
Situation : Fou furieux et perdu
Localisations : Espace
MessagePosté le: Dim 18 Sep - 17:41

Bataille Lunaire
LA LUNE

Metallo rechargeait rapidement ses nombreuses armes, sifflotant d'un ton léger en se faisant. Bon sang, qu'est-ce qu'il adorait ça. Recharger. Insérer des balles ou des munitions chelous dans des machines de morts, en se disant qu'elles vont tous finir par se loger dans de la chair alien... ou humaine, d'ailleurs. Vous pensez que l'armée fait quoi des fouineurs qui vont espionner leurs bases top-secrètes ?

Son corps, lui, évacuait les traces organiques présentes sur son corps, comme du sang, de la sueur ou des liquides aliens improbables. Il observait alors que son autre ami robotique, Cyborg, s'occupait de Killer Frost, inconsciente. La reine des neiges avait fait du bon boulot, mais il ne prit pas la peine de siffler le moindre remerciement, trop imbu de sa personne pour se faire. 

Sa radio grésilla un moment, alors qu'il finit de tout recharger, un sourire sadique se dessinant sur son visage alors que des images de carnage se dessinaient sur son visage robotique. Y'a bien que dans l'armée que tu peux imaginer ça et garder ton boulot, tiens ! Il intercepta, toutefois, la communication avant de se relancer au combat. Avec de la chance, il aura des renforts ou une confirmation qu'ils ont trouvés un nouveau maniaque pour faire Réactron.

Faites vites, y'a des culs aliens qui ont pas encore la marque de mon pied.

Sergent Corben, nous avons bien envoyé des renforts. Nos chasseurs spatiaux viennent de quitter l'atmosphère, ils devraient arriver d'ici un... un...

Le robot, surpris, entreprit de lever un sourcil mécanique avant de taper un peu sur sa radio, estimant que cette dernière venait d'avoir un problème technique : le wi-fi dans l'espace, c'était vraiment de la merde. 

Cyborg, laisse moi voir la putain de Livebox de... ho. Je vois.

La machine de mort galactique avait quand même réussie. La Lune n'était pas complètement détruite mais plusieurs morceaux se détachaient... et nos héros étaient justement sur un morceau en question, ils allaient tout droit en orbite ! Le cyborg ne craignait nullement les pertes d'oxygènes, cependant, et il pourrait revenir avec son réacteur !

Ceci dit, il n'était pas très doué pour voler : il serait dur pour lui de bien se diriger, et utiliser trop de force dans son propulseur, surtout avec ce corps, pourrait bien détruire ce qui reste du satellite naturel ! Ha, les aléas de la force ! Il devait trouver un plan pour rapidement rentrer, ou la situation pourrait empirer.

Perso, je peux respirer dans l'espace. Allez, j'me casse.

Le cyborg fit un signe sarcastique (et assez vulgaire) à ses compagnons d'infortune, et entreprit de sortir de la tour avec son réacteur, finissant rapidement dans le vide spatial. C'était bien la deuxième fois qu'il se trouvait dans un vaisseau en ruine près de la Terre, d'ailleurs, qu'on rembourse !

Sur la Lune, la situation était un peu plus critique : Superman affrontait un énorme robot, alors que les vaisseaux aliens survivants entreprit de contourner simplement les deux combattants : avec l'éjection forcée de la Watchtower et ses occupants, ils avaient de quoi se diriger rapidement vers la planète pour commencer l'invasion ! En un sens, ils étaient triomphants... un triomphe qui dura quelques instants, ceci dit, et fut promptement interrompu par l'arrivée d'une lumière verte.

Plusieurs constructions de lumière apparurent, encerclant les individus présents pour les protéger : Kyle Rayner, un humain avec des contacts aliens, et donc, un "traître" pour l'unité dont faisait partie Metallo. Ce dernier se contenta de se tourner vers la Terre, attendant un moment.

Cinq lumières firent alors leurs apparitions : une observation plus poussée indiquerait qu'il s'agissait de jets, qui étaient toutefois bien plus rapides que leurs homologues terriens : ils venaient de parcourir la distance Terre-Lune en un temps record !

Les jets firent quelques acrobaties autour des débris, admirant la Lune brisée, puis 4 d'entre eux se dirigèrent vers l'armada alien : leur vitesse de pointe absurde ainsi qu'un armement adapté aux forces aliens leur permit de mener des attaques efficaces contre l'armada, attaquant, en priorité, des vaisseaux déjà affaiblis !





Le cinquième, lui, entreprit de se diriger vers la position du cyborg, qui brisa rapidement la barrière qui l'entourait pour s'emparer du véhicule !

Une fois posé sur l'avion, le cyborg entreprit de fusionner le bas de son corps avec l'appareil, histoire de le rendre plus résistant et armé. Le pilote ne prit pas la peine de répliquer, observant la situation sur l'astre.

Superman avait pris un avantage définitif sur le robot (hurm) et venait d'exploser au centre de ce dernier, propulsant des débris aux environs... tout en laissant un Superman blessé dans le coin ! Le cyborg bondit rapidement vers l'occasion et se transporta vers ce dernier, son espèce de jet s'arrêtant tout prêt du Kryptonien.

Ce dernier aurait de quoi paniquer : son pire ennemi, dans son corps le plus puissant, rayonnant de kryptonite, se tenait droit devant lui alors qu'il était encore affaibli. Les intentions de Metallo ne semblaient pas nobles, d'ailleurs : un sourire maniaque était inscrit sur son visage !

J'aurais jamais pensé me retrouver dans cette situation : te sauver, pfff...

Le cyborg s'empara du corps du kryptonien avec son énorme main, et entreprit de voler vers les débris de la tour de garde, lançant le héros de la terre vers Cyborg.


Occupez vous en.


Le robot sourit puis entreprit de se tourner vers l'armada alien, bondissant vers cette dernière pour arroser cette dernière avec ses flingues !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 19 Sep - 22:11
J'étais sur Paradise Island, en train de discuter de l'opportunité de faire visiter l'île à des touristes, pour montrer la vraie vie des Amazones et faire cesser les suspicions et autres rumeurs non-fondées sur ses habitantes et alors que je débattais avec Hippolyta de cette éventuelle possibilité, une alerte retentit dans la salle du temple dédiée aux déesses lunaires Sélénée, Artémis et Hécate. La statue de la Trinité Lunaire était tournée de façon à montrer la représentation de la Nouvelle Lune ou Lune Noire de la déesse Hécate, symbolisant la mort.


C'était un mauvais présage et le taux de l'énergie lunaire, emmagasinée par le biais de la réverbération de la lumière les nuits de pleine lune et utilisée pour emprisonner et retenir les démons et les spectres dans le monde infernal, commençait à diminuer dangereusement, comme absorbée par une présence qui en avait besoin pour s'alimenter... Hécate allait accomplir son œuvre en tant que déesse des carrefours pour relier les Enfers, la Terre et le ciel et en tant que déesse de l'ombre qui allait susciter cauchemars et terreurs nocturnes en libérant spectres, fantômes et autres créatures chtoniennes, symbolisant les désirs refoulés parfois primitifs de l'inconscient qui pouvaient alors resurgir sans filtre, au sein du monde de la vie humaine, comme le voudrait la légende.

< Il se passe quelque chose, là-haut, au cœur de l'espace... nécessitant le déploiement d'un formidable besoin d'énergie... peut-être un problème lié à la lune elle-même, il faut que j'aille voir de quoi il retourne...

Il n'y avait pas de temps à perdre et je demanda l'autorisation à l'Amazone Mala, d'utiliser l'Avion-Cygne, capable aussi bien de se transformer en vaisseau, grâce à la technologie du Crystal Morphing, pour rejoindre l'espace et je m'exécuta. Arrivée à destination, j'allais alors être confrontée à un spectacle de désolation où l'astre lunaire se dérobait devant mes yeux alors qu'une guerre était en train d'éclater. Je mis le pilotage automatique et descendit de l'appareil afin de me rendre utile.

J'utilisa mon lasso magique, extensible à l'infini, pour arnacher les morceaux de roche lunaire et les rassembler prés du fragment principal, menaçant de s'effondrer sur lui-même à tout instant mais heureusement retenu par une main gigantesque, constituée de l'énergie de la lanterne verte de Kyle Rayner. Je devais faire pivoter les différentes pièces, dans le bon sens, de ce qui s'apparenter maintenant à un gigantesque puzzle et les pousser pour les encastrer ensemble... La construction de lumière verte, qui n'était plus rattachée à la bague de kyle, avait faiblit jusqu'à disparaître totalement mais suite à mes efforts, la structure tenait bon mais pas pour très longtemps. Rayner, qui était un véritable geek, un otaku vrai de vrai, joigna ses forces aux miennes afin de m'aider à compléter ce "jeu de puzzle" en créant grâce à sa bague, un programme mathématique directement lié à son cerveau frémissant, afin de l'aider à réfléchir face à la Lune et tester différentes formes encastrables, grâce aux constructions d'énergie, pour faciliter notre travail. Le satellite de la Terre, plus ou moins reconstitué, fut ensuite encerclé par une sphère de lumière verte, se rétractant sur elle-même pour faire tenir l'ensemble. Je proposa alors à Rayner de combiner nos différentes forces de vol, associées à ma vitesse supersonique pour faire plusieurs fois le tour de la Lune rapidement et encercler l'astre avec mon lasso, qui une fois relié et rattaché, ferait tenir le tout bien en place. Tout cela se passa, plus ou moins, sans encombres.


< Je pourrais par la suite récupérer mon lasso quand tout sera terminé mais pour l'instant, il faut mettre à l'abris les figurants de cette catastrophe dans l'Avion-Cygne, surtout Superman qui semble bien vulnérable... Green Lantern il faut m'aider à les protéger.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 02/05/2014
Messages : 201
DC : Animateur géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Mer 21 Sep - 22:15
La Lune est brisée.
Aussi fou que cela paraisse, le satellite artificiel de la Terre est amputé, des kilotonnes de matériaux se déversant dans l'Espace, alors que la faible atmosphère locale s'est définitivement estompée.
La Lune est brisée ; l'espoir s'amenuise
Et seule une poignée de Héros et de Vilains peut encore empêcher la catastrophe imminente.




**
*
**

Superman & Cyborg.
L'Homme d'Acier a une nouvelle fois tout donné pour le monde qui l'a accueilli.
Cependant, alors qu'il est parvenu à anéantir le Géant de Métal qui s'était posé sur la Lune, il s'est retrouvé affaibli - et à la merci d'un adversaire qui ne vit que pour le détruire. Une étincelle d'humanité, ou plutôt de cynisme, a cependant survécu dans ce qui reste de l'âme de Metallo, et ce dernier a renvoyé le Kryptonien vers les survivants de la Tour de Garde.
Victor Stone, pouvant survivre dans l'Espace, a alors utilisé ses capacités pour récupérer son allié - dont la présence lui fait bien plaisir.


"Superman, je..."

Victor Stone ne sait pas quoi dire.
Parler de la Justice League, perdue dans le Temps et l'Espace ? De la perte de la Tour de Garde, dont les débris flottent autour d'eux malgré la tentative désespérée de Wonder Girl et de Kyle Rayner ? Ou tout simplement du plaisir de revoir l'Homme d'Acier ?
Hélas, aucun de ces sujets ne sera évoqué - car tous deux voient soudain l'horreur se dérouler devant eux.

Un vaisseau alien s'est approché de la Terre.
Et a tiré six missiles vers la planète.
Si les systèmes de défenses américains et russes en bloquent deux, quatre autres s'échappent - et semblent armés pour anéantir des millions de vie dès leur impact !



**
*
**

Metallo.
Nul ne saura jamais quelle folie s'est emparée de l'esprit de John Corben quand il sauva la Merveille de Metropolis, malgré tout le mal que ce dernier lui a fait.
Cependant, s'il le regrette, le cyborg évacue certainement ces pensées pour se concentrer sur l'instant présent. Sur l'aide envoyée par la mère patrie. Sur les vaisseaux qui ne cessent de s'avancer, encore et encore.
Et surtout sur l'ultime tentative de l'armada elle-même.

L'action de Metallo est terrible et efficace : à lui seul, il a quasiment anéanti la moitié des troupes adverses. Si tout continuait ainsi, il pourrait même vaincre en solitaire.
Hélas, l'Alliance Alien l'a repéré ; et si elle a tenté de l'arrêter mano-a-mano, ce plan a vécu.
Ils passent à une autre étape.



L'attention entière de toute l'armada, enfin ce qu'il reste, est maintenant fixée sur lui.
John Corben, Metallo. Le cyborg à abattre.
Si l'Alliance Alien échoue ce jour - qu'au moins elle emporte le Boucher Lunaire avec elle.


**
*
**

Wonder Girl & Kyle Rayner.
L'arrivée des deux jeunes héros est une vraie bouffée d'oxygène et d'espoir pour la Lune et ses défenseurs.
Le Green Lantern est parvenu à sauver d'abord Cyborg et Killer Frost, puis les extraterrestres amenés par Rik Starr, y compris le Space Ghost ; ceux-ci sont cependant tous inconscients du fait du choc. En parallèle, Cassie Sandsmark est venue prendre le relais, et tous deux tentent de "réparer" la Lune.
A vrai dire, s'ils en avaient le temps, ils y parviendraient ; ce n'est hélas pas le cas.

L'Alliance Alien sait que tout se joue maintenant, c'est pour cela qu'elle lance toutes ses forces pour anéantir la Terre, anéantir Metallo et donc empêcher que la Lune soit sauvée.
A nouveau, si l'Alliance ne peut réussir - qu'au moins les Humains payent et souffrent. Et que la Lune disparaisse.

De ce fait, l'adversaire lance une attaque vicieuse : des milliers, des millions de micro-insectes, de bactéries de la taille d'une mouche sont expulsées des vaisseaux ennemis pour filer vers Wonder Girl et Green Lantern.
Si ces derniers sont touchés, infectés, l'effet est immédiat : perte de la vue, perte de l'ouïe, perte de concentration - et asphyxie.
Ils ne le savent pas encore, mais les deux jeunes héros doivent se protéger... et surtout ne pas ouvrir la bouche.
Leurs destins, et la Terre, sont en jeu.



Ceci est une vue agrandie.

(HJ/ Je relance de suite vu la cadence des messages. Comme pour les sujets Justice League, la fin approche : je pense qu'il y aura encore deux tours, éventuellement trois mais j'en doute. Merci en tout cas pour ce bon moment ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 21 Sep - 22:48
Kyle était déçu malgré leur tentative à lui et à Wonder Girl la lune c'est brisée en morceaux. Heureusement pas entièrement, le bouclier et sa mission précédente avaient fragiliser l'énergie de son anneau . Mais pas le temps de réfléchir un dilemme se présentait sois il utilisais cette dernière énergie pour protéger lui et Cassie sois il allait sauver la terre.

Le choix ne mis pas longtemps à se faire en effet en tant que Green Lantern il se devait de faire passer la Terre avant son bien etre, si il devait y passer ? Ce n'est pas grave d'autres héros prendrons le relais et il y aura toujours quelqu'un pour veiller sur cette magnifique planètes.

Avant de partir stopper les missiles il deposa prêt de Cyborg Killer Froste et les alien avec des masque à oxygène en lumière verte. Il se retourna vers les missiles et partit très rapidement dans leur direction.

Le Lantern était déterminé et n'avait pas peur de la mort, à peine ingérer ces mouches feraient effet. Il mis autour de son corps un champ protecteur fin pour garder un max d'énergie sachant qu'il devrait l'enlever pour les six missiles.

En plein jours ou dans la nuit noire, Nul mal n'échappe à mon regard, Que ceux qui devant le mal se prosternent, Craignent la lumière des Green Lantern.

Il se recita ainsi son serment, voyant les missiles dans l'atmosphère terrestre il devait se dépêcher sachant qu'ils avaient 50 mètre d'avance sur lui.

Kyle envoya face à lui un faisceau de lumière qui pris la forme d'un gant de baseball, se dernier fut assez grand pour venir frappé les missiles. Une fois en contact avec les engins le Lantern s'éloigna resantant les effets des insectes envoyer plus tôt, sa vue se troublait, il ne respirait plus correctement et ressentait des douleurs dans tout le corps.

Est-ce la fin ? Je n'aurais aucun regret. Au revoir.

Il tenait les missiles dans un gant fermé les relâcha en direction d'une barrière d'astéroïde afin qu'ils aient exploser de simples rocher. Quant à lui sa lumière s'eteigna au bout de quelques minutes. Son corps ne lui répondait plus il ne voyait et entendait plus rien autour de lui.

Son costume partit peux à peux laissant apparaître sa tenue civil avant qu'il ne se mette à dériver dans l'espace inconscient et sûrement mort.

Était-ce la fin du Green Lantern ? Probablement.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 19/05/2016
Messages : 225
DC : Jinx - Faora
Situation : Fou furieux et perdu
Localisations : Espace
MessagePosté le: Jeu 22 Sep - 17:16

Bataille Lunaire
LA LUNE

Pour tout observateur qui le connaissait un peu, l'action de Metallo était insensée... non, quasiment stupide : lui, l'horrible machine, le sociopathe mécanique, l'atrocité de métal, venait de sauver son pire ennemi, alors que ce dernier était sans pouvoirs, blessé et isolé de ses alliés. Il ne retrouvera jamais une seconde chance comme celle là.

Mais pourtant, il décide quand même d'aider son némésis, pour des raisons que lui seul connaît. Ce n'est pas du respect pour un adversaire valeureux, non, ni un élan de pitié devant la figure affaiblie du super-héros, ou encore même un ordre d'une sorte d'entité supérieure (Lane serait très satisfait, au contraire) mais c'était une façon comme une autre de se montrer supérieur au héros. De lui faire savoir que sa vie ne tenait qu'a un fil, de le tourmenter avec sa décision étrange.

Et puis, Metallo était un guerrier. Il n'avait aucun respect pour Superman mais ce dernier était son meilleur ennemi. Il ne voulait pas que Superman meure comme un con dans l'espace : il voulait qu'il meure sous les pieds du cyborg, dans une flaque de sang, alors que de la kryptonite passait dans ses veines. Sa revanche contre l'homme d'acier était personnelle, au diable les aliens !

Il observa un peu la situation : Killer Frost semblait K.O, Superman était dans les vapes, le Green Lantern fonçait pour sauver la planète (le vaisseau responsable fut d'ailleurs promptement canardé par les jets, au cas où il lancerait une seconde salve), Cyborg trônait dans les ruines de la Watchtower, impuissant et la blondasse nouvellement arrivée essayait tant bien que mal de récupérer les débris lunaires.

Dans cette situation, l'unité 7734 était pratiquement le dernier espoir de l'Humanité pour l'instant. Une équipe menée par un vieux con paranoïaque, avec un robot tueur, des psychopathes surpuissants et des soldats sans émotions devait sauver le monde pendant que la Justice League reprenait ses forces, ho putain.

Metallo forma une longue épée avec son bras gauche et l'agita devant lui, découpant les vaisseaux sur son passage. Les jets volaient près de lui, concentrant le feu sur ses cibles pour apporter plus de punch aux attaques. Ils allaient vite, oui, mais ce n'était pas assez : une seule attaque de missile avait bien failli tuer des millions ! Ils devaient tous mourir avant de pouvoir relancer une autre offensive !

Souriant, le cyborg canarde un bâtiment de guerre Thanagarien, d'immenses explosions vertes criblent l'ennemi, la lumière verte se reflétant clairement sur le visage robotique du criminel, qui se prépare à tirer sur un autre vaisseau, remarquant, au dernier moment, que l'armada entière était tournée contre lui, prête à faire feu !

Un véritable spectacle de lumière prend place au dessus de l'astre brisée, visible depuis la Terre elle-même. Les jets près de Metallo, clairement surpris par l'offensive, sont instantanément anéantis, sans avoir le temps de hurler. Le cyborg déploie bien un bouclier de Kryptonite mais c'est inutile : quand l'offensive se termine, il ne reste que lui et le dernier jet, contre toute l'armée alien ! Il était seul contre une force d'invasion capable d'envahir la planète !

Et ils étaient tous concentrés sur lui ! Corben était la cible à abattre, et il allait subir toute la puissance de l'armée extra-terrestre. Seul un Kryptonien pourrait survivre à un tel merdier !

Pourtant, c'est bien un sourire qui apparaît sur son visage, excité : va t-il enfin mourir ?! Ou va t-il défier cette immense armada à lui seul et en sortir vivant ?! Il allait le voir de suite !



Les tirs fusent près de lui, alors que le pilote essaye d'esquiver du mieux qu'il peut ! Toutefois touché sur l'aile, le jet se met à bouger de façon erratique, droit sur le flanc d'un des vaisseaux !

Pour la Terre.

Le pilote déclare ces mots de façon stoïque, et vide toutes ses armes sur le flanc du vaisseau, ouvrant un gros trou pour Metallo, qui saute promptement hors de l'appareil (qui s'écrase sur une des tourelles) et active son Jetpack pour s'élancer vers l'ouverture !

Pénétrant avec force dans l'engin, le cyborg active toutes ses armes et progresse dans la structure alien, canardant, décapitant ou écrasant tout alien sur son chemin. En se faisant, il alimente son coeur de Kryptonite avec l'énergie dorée de Réactron, son corps prenant des teintures jaunes pour un instant alors qu'il clappe ses mains, propulsant une grande explosion de Kryponite jaune autour de lui, réduisant le vaisseau en bouillie.

S'accrochant à l'un des débris, les capteurs de Corben s'enclenchent : le vaisseau le plus près est Okaaran, sa prochaine victime.

S'entourant d'une sphère verte, le soldat bondit dans l'atmosphère, bondissant de petits vaisseaux à petits vaisseaux en se faisant, explosant ces derniers au passage pour se rapprocher du gros avec plus d'efficacité : une fois arrivé devant l'immense structure, en revanche, il ne cherche pas à entrer ! Au contraire, il fonce droit vers l'immense structure et la tabasse avec la force de ses poings, ouvrant d'immenses trous dans sa cible par la seule puissance de l'assaut.

John lève le poing (qui prend du volume) et l'abat sur la structure affaiblie, explosant complètement cette dernière ! Il rebondit ensuite vers un autre vaisseau, remarquant que ce dernier possédait une sorte d'immense antenne moche en son milieu, parfait !

RRRRRRRRRRRRRAAAAAAAAAAAAAGGGGGGGGGGGGGGGHHHHHHHHHHHH

Arrivant droit sur le pont ennemi, notre héros court en avant, atomisant tout ennemi sur son passage avant de bondir vers la base de l'antenne, la sectionnant avec un puissant coup de pied ! Pas pour qu'elle s'abatte sur le vaisseau, non, ce serait trop ennuyant. Au contraire, le puissant robot bondit, s'empare de l'objet extrêmement lourd et empale le vaisseau avec !

Le super-vilain atterrit sur la pointe de l'antenne... et bondit promptement vers les derniers vaisseaux, qui le canardent de toute leur force. Ces assauts touchent le cyborg, qui est propulsé en arrière et s'écrase sur le vaisseau.

Complètement dominé par sa rage insatiable, il se relève, toutefois, et hurle avant de rebondir, se servant de toutes ses réserves pour activer sa pleine puissance.

Le boucher lunaire frappe le premier bâtiment ennemi, bousillant ce dernier de fond en comble ! Se faisant,  il active de nouveau son Jetpack et s'élance vers les deux derniers ennemis : il n'a plus beaucoup de temps !

Activant une immense hache avec son bras droit, le cyborg court sur la surface de l'avant-dernier bâtiment ennemi et sectionne ce dernier en deux avec un immense coup vertical, utilisant le réacteur sur son dos pour s'élancer sur son dernier ennemi : Plus que 5 secondes.

Il se met à tourner autour du vaisseau, la Kryptonite l'entourant alors qu'il laisse un passage brûlant sur toute la surface ennemi, 4 secondes.

Il place de l'armure sur ses jambes, 3 secondes !

Il active tout son pouvoir et fonce vers le poste de commanda, transperçant le mur pour aller frapper le bon capitaine avec son genou, 2 secondes...

Un flash de lumière apparaît, éblouissant entièrement les restes de l'Armada, alors que le coup de genou de Metallo prend de l'envergure et provoque une gigantesque onde de choc, couplée avec une explosion de Kryptonite. Le vaisseau est pulvérisé, dans une explosion immense. Le reste de la terrible équipe Alien est complètement détruite par cette dernière attaque. 1 seconde.

Il active son dernier propulseur pour s'élancer vers la Lune, atterrissant directement sur un énorme cratère. Des débris de l'invasion s'écroulent tout autour de lui, alors que ses réserves se rechargent lentement : il a tout donné. Il vient de détruire l'armada, plus rien à offrir pour le coup.

Et pourtant, il bouge.

Titubant, Corben se lève, au milieu des ruines de son attaque... et hurle !

Il hurle sa rage ! Il hurle sa fierté ! Il hurle ! Un terrible hurlement que tous pouvaient entendre, que ce soit sur la Watchtower ou la Terre elle-même ! Son hurlement qui indiquait sa victoire totale ! Son hurlement qui défiait tout l'univers ! Celui de Metallo !

Et... il s'arrête, quasiment inactif, trônant au centre des débris. Plus aucune énergie.

Mais le cerveau de Corben, lui, n'est pas K.O, et il reste coincé dans sa cage métallique, obligé d'attendre que ses réserves se rechargent. Coincé sur la Lune, coincé dans son propre corps, coincé dans dans cette petite cage métallique, observant la Terre, si proche, mais si loin.

Et il hurle.

Mais personne ne l'entend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 02/05/2014
Messages : 201
DC : Animateur géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Jeu 29 Sep - 22:13
Metallo.
Une armada entière s'est placée devant John Corben.
L'Alliance Alien a décidé de lancer toutes ses troupes, toutes ses armes, toute sa furie destructrice dans une seule direction - Metallo. Pour attaquer, briser, détruire, anéantir ce monstre qui a mis fin, quasiment seul, à l'attaque qui visait au contrôle et à la domination totale de la Terre.
Et le cyborg l'a emporté. Seul.

Désormais seul sur un bout de Lune, il hurle - sa colère, sa rage, sa fierté.
Sa folie.
Il hurle, et personne ne l'entend. Il a vaincu, et personne sur Terre ne le sait.
Il est le meilleur - mais l'Alliance Alien n'a pas dit son dernier mot.

L'armada est vaincue oui... dans sa majorité. Quelques dizaines de vaisseaux demeurent, et menacent encore la planète et ses défenseurs, qui sont hélas en mauvaise condition.
Metallo, toujours lui, aura sûrement l'idée de "finir le travail", et d'anéantir les appareils isolés. Ces derniers le savent, et n'entendent pas se laisser faire.

A l'intérieur d'un de ces vaisseaux, un capitaine Durlan a vu - il a tout vu.
Les destructions, les massacres. La folie. Le Boucher Lunaire qui ne peut être arrêté. Le cauchemar mécanique. Le bourreau indestructible.
Le Croque-Mitaine.
Et, si le capitaine comprend qu'il a perdu, que son armée est vaincue ; si son coeur espère que les siens, ses frères, réussiront à changer le Passé ; ah, s'il sait que la vraie bataille se passe ailleurs... qu'il soit maudit s'il laisse ce monstre s'en tirer comme ça !

Alors que Metallo hurle et bande ses muscles métalliques, mais même ses senseurs ne peuvent entendre le choc sonique qui apparaît juste derrière lui.

Un Tunnel-Boum, pourtant de la technologie de Néo-Génésis, est activé par le capitaine Durlan juste derrière Metallo. Ce dernier est soudain aspiré par le dispositif - et disparaît brutalement de la Lune.

Le transport ne dure que quelques instants. Quand John Corben rouvre les yeux, il se découvre...

... devant le Soleil.
Et suffisamment près pour être attiré par l'étoile en fusion - qui ne manquera pas de le fondre et de l'anéantir si rien n'est fait pour l'empêcher.
Mais comment un Boucher Lunaire pourrait-il survivre à une telle folie ?


**
*
**

Kyle Rayner.
Comme toujours, le Green Lantern met en avant les besoins des autres avant les siens.
Alors que les quatre missiles filent directement vers la Terre, le jeune homme décide de les arrêter, pour protéger le maximum de personnes, le plus grand nombre d'innocents. Même au mépris de sa propre vie, lui qui se sent affaibli de seconde en seconde par les terribles monstres microscopiques qui le rongent de l'intérieur.

S'il parvient également à protéger les autres combattants et protecteurs de la Lune, Kyle Rayner ne réussit qu'à anéantir deux missiles sur quatre - avant de céder.
Avant de lâcher.
Avant de se sentir lentement tomber dans l'inconscience, voire pire.

Sa gestion de l'anneau, basée sur sa volonté, s'éteint également. Son habit civil apparaît rapidement. Sa protection disparaît. Sa faible condition humaine est agressée par l'environnement hostile et mortel de l'Espace.
Il meurt.
Un homme meurt en pleine action - en vouant sa vie, en la sacrifiant pour autrui. Un Héros, définitivement.


"Non, non, non... tu ne mourras pas avant de m'avoir offert ce dîner aux chandelles que tu m'as promis, Kyle Rayner !"

Une voix féminine se fait entendre à ses côtés, avant qu'un halo vert n'entoure le Héros. Une forme apparaît alors, celle de...


... Soranik Natu, Green Lantern émérite qui vient d'arriver dans ce secteur de l'Univers après les désordres constatés par les Gardiens.


"Même si je n'ai aucune idée de ce que ça veut dire, cela semble suffisamment alléchant pour l'exiger. Mais, pour ça, tu dois aller mieux..."

Soranik a pris le relais de Kyle pour protéger les autres combattants avec l'énergie de son anneau, et elle pose maintenant ce dernier contre la nuque du jeune homme. Ce dernier ressent alors une légère douleur dans sa peau.

Vingt secondes passent.
Et Kyle Rayner se sent soudain mieux. Ses forces reviennent. Ses sensations reprennent. Son corps se revigore. Sa volonté se ranime. Et son anneau refonctionne - depuis que Soranik Natu lui a injecté quelque chose, ou plutôt...


... quelqu'un. Leezle Pon. Un Green Lantern sous la forme d'un biovirus conscient, qui a anéanti toutes les infections à l'intérieur du corps de Kyle.

En quelques instants, Rayner redevient lui-même, avant que Leezle Pon s'échappe de lui pour filer vers Wonder Girl. Celle-ci devrait être guérie sous peu.
Et, alors, la fin de la défense de la Terre pourra reprendre. L'armada pourra être définitivement détruite.
Ce cauchemar pourra enfin s'achever.


(HJ/ Message rapide, uniquement pour Metallo et Kyle Rayner. La prochaine intervention du M.J. sera la dernière, vous pouvez encore poster selon les éléments vous concernant. Wink /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 29 Sep - 22:46
Kyle derivais après avoir arrêté que deux missiles sur quatres, à son grand regret il n'avais pas put sauver ces camarades heros également. Avant de mourir il espérait qu'ils comprendraient son choix , vallait mieux sauver la terre que les héros.

Clairement le Lantern était mort du moins c'est ce qu'il pensait, quand un halo vert l'entoura et qu'il ressentit une petite douleur dans la nuque. Mais attendez, comment ça quand on meurt on ressent une douleur ?

Quelques instants plus tard de nouveaux il sentit son corps de nouveau, le plus surprenant c'est quand son anneaux ce mis a briller et son costume le recouvrait de nouveau. Il était vivant ? Il ne comprenait pas tout jusqu'au moment où il tourna la tête et vis une Green Lantern Soranik Natu, nouvelle dans le corps qui l'avais sauver lui et les autres héros.

Je... Je te remercie d'avoir sauver la vie de mes camarades ainsi que la mienne. J'ai maintenant une dette envers toi. Mais si cela ne te dérange pas on réglera sa un peux plus tard.


Après ces parole il sortit du halo de lumière, sa force lui était revenue. En se réveillant il vis juste un tunnel boom emmener Metallo qui d'après sa position se trouvait proche du soleil. Kyle devait aller le chercher ce qu'il fit assez rapidement en créant une tenue de lumière autour de metallo qui pourrait résister à la température du soleil lui même.


Il ne fallait pas que le Cyborg meurt fondu, il venait de sauver la terre en éclatant littéralement toute l'Armada ennemie.

Tu n'as peut-être pas envie de ça mais je vais t'aider à te sortir de la. Je n'attend aucun merci ni rien je fait ça car tu as sauver la terre et en tant que Green Lantern je t'en doit une.

La chaleur était lourde une armure entoura également Kyle avant que ce dernier ne tire metallo loin du soleil.

Le combat n'était pas fini on allait avoir besoin de toute l'aide possible.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 19/05/2016
Messages : 225
DC : Jinx - Faora
Situation : Fou furieux et perdu
Localisations : Espace
MessagePosté le: Sam 1 Oct - 22:27

Bataille Lunaire
LA LUNE

Metallo ne doutait nullement de sa victoire, pour le coup : l'armada alien était en ruines, simplement. Ses armes les plus puissantes étaient éparpillées autour des débris lunaires, ses fiers vaisseaux de combats tenaient désormais plus de la poussière spatiale qu'autre chose et les aliens les plus vicieux qu'ils avaient pu trouver flottaient dans le vide infini, en sang.

Pour les forces de l'unité 7334, c'était un immense succès ! Les efforts des plus fiers combattants de l'Amérique (et la Justice League, aussi) venaient de sauvé l'Humanité de ses envahisseurs vicieux ! Oui, la Lune avait finie en morceaux à cause d'une attaque Alien, mais les puissants héros de la Justice League se dépêcheront de la sauver, certainement !

D'autres jets décollaient déjà, prêts à aller nettoyer le reste des survivants, alors que la nouvelle se relayait auprès des autres forces militaires de la planète. Encore une fois, la Terre venait de survivre à un assaut mené par des forces bien supérieures sur le plan technologique. Encore une fois, la fourberie spatiale venait d'être déjouée par la volonté de l'Homme. C'était la victoire ultime ! La Lune deviendra le cimetière des forces Durlan, un immense avertissement aux autres forces ambitieuses : l'Humanité ne déconne pas.

Ils ignoraient bien que cette vague n'était rien d'autre qu'une facette d'un sombre plan qui s'étalait sur tout le continuum espace-temps. Ils ignoraient que des batailles encore plus importantes se produisaient à... "l'heure" actuelle, ils ignoraient les terribles conséquences qui pourraient avoir lieu si les héros ailleurs échouent.

Autre qui ne comprend pas : Metallo. Ce dernier, victorieux, est occupé à manipuler son corps robotique pour activer une autre source d'énergie, ayant vidée sa première Kryptonite : il avait quelques autres morceaux encore, ce qui lui permettrait de continuer pendant un bon bout de temps, mais ces réserves étaient inutiles en vu de sa situation : il lui faudra moins d'une minute pour détruire le reste de l'Armada !

Son réacteur s'active et son corps prend vie... pile au moment où il en a besoin, d'ailleurs : un gigantesque éclat se manifeste derrière lui, aspirant rapidement Corben avant que ce dernier ne puisse penser à se défendre ! Ho, il reconnaissait ce maudit piège : un Boom Tube, un engin que de misérables abominations cosmiques ne devraient pas avoir ! 

Metallo s'attend à finir dans une immense salle, piégé, ou dans un autre coin de l'univers, bien loin de tout allié (et incapable de revenir sur sa planète), mais à sa grande surprise, il atterrit devant... de la lumière, simplement.

La masse qui se tient devant lui est gigantesque, bien trop gros pour qu'il puisse l'imaginer entièrement. La taille de l'objet est... véritablement immense, au point d'en rendre un homme fou, mais la taille de la chose n'est pas ce qui l'intéresse : le truc qui lui pose du souci, c'est sa chaleur.

Ô, Dieux cruels ! Ô, Dieux ironiques. Metallo vient d'être propulsé devant le soleil ! Lui, qui s'est débarrassé d'un autre envahisseur en se servant de cet astre, vient de subir le même sort que le Taker : bien trop puissant pour ses ennemis, il est projeté dans des flammes infernales afin de succomber !

Metallo hurle, alors qu'il s'approche inexorablement de son destin cruel. Une question lui apparaît à l'esprit : va t-il mourir, ce qui le libérera enfin de ce sort cruel qu'est son existence dans ce cercueil de métal ? Ou son corps mécanique sera t-il trop résistant et résistera aux flammes de l'enfer, le forçant à passer l'éternité dans une chaleur folle ? Ho, qu'est-ce qu'il espère tomber sur la première !

Enfin, il sera libéré ! Enfin, il pourra au moins ressentir quelque chose quand il quittera cette envelope corrompue et plongera dans le prochain voyage ! Y'a t-il un enfer ? Un endroit où il souffrira pour l'éternité, tourmenté par des diablotins rouges ? Il l'espère !

Sa vie passe rapidement devant ses yeux : son enfance, son adolescence, ses premiers meurtres, son voyage vers Métropolis, la voiture fatale, le docteur, sa première rencontre avec Superman, Lex Luthor... Que des souvenirs de merde, bah !

Plongé dans son hésitation, Metallo ne remarque pas qu'un champ de force vert l'entoure : comprenant rapidement qu'il s'agit d'un Green Lantern, le Cyborg est rapidement propulsé en arrière alors que Kayle Rayner, remis sur pieds, se met en route vers la Terre, utilisant une vitesse supérieure à celle de la lumière pour se faire !


Rapide, le gaillard, mais Metallo ne prit pas la peine de ronchonner, satisfait.

Putain, t'aime bien les sauvetages de dernière minute, toi !


Le cyborg grimace, satisfait, et se met en position : à cette vitesse, ils n'auront besoin que de quelques secondes pour atteindre la planète.

Dépose moi auprès du reste des vaisseaux, tiens ! Je vais les massacrer !

Le tueur attends confirmation, s'accroupit en attendant de pouvoir sortir... et, une fois arrivé, bondit en direction de ce qui reste de l'armada, transformant son bras en un canon pour flinguer le vaisseau Durlan avec un énorme rayon laser ! Ho putain !


PUTAIN, JE ME LASSERAIS JAMAIS DES EXPLOSIONS DANS L'ESPACE ! OUAIS !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 02/05/2014
Messages : 201
DC : Animateur géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Sam 8 Oct - 20:18
Arrow Protéger le Présent.

Le Green Lantern Corps a sauvé Kyle Rayner, qui a lui-même évité à Metallo un sort pire que la mort.
Revenus directement sur le champ de bataille, les deux surhumains peuvent reprendre la lutte, contre une armada grandement affaiblie mais qui n'a pas encore dit son dernier mot.
Superman tente lui-même de gérer la situation, même s'il semble que les derniers vaisseaux aient décidé de s'en donner à coeur joie contre lui. Il n'y a donc pas grand-monde pour pouvoir empêcher les deux derniers missiles de filer vers la Terre - pas grand-monde, hormis Victor Stone.

Depuis le début de cette folie, Cyborg a été témoin d'événements terribles : ses camarades ont disparu devant ses yeux, leurs alliés se sont révélés être des traîtres, la Lune a été attaquée, des surhumains - Héros ou Vilains - ont répondu à son appel désespéré.
Mais la Lune a été détruite - et la Terre est menacée.
Même si l'Alliance Alien est globalement vaincue, cette bataille pourrait avoir un goût de victoire pour leurs ennemis si des innocents périssent grâce à ces missiles.

Et ça, Victor Stone le refuse.
Lévitant dans l'Espace grâce aux Green Lanterns, le jeune homme fixe les engins de mort - et décide qu'il en a définitivement assez.
Sans un mot, sans un bruit, Cyborg étend sa conscience... et la coupe. Il laisse le Système prendre le contrôle, il laisse l'Ordinateur en lui se développer entièrement - et il prend contact.
Il prend contact avec toutes les défenses de la Terre.

O.T.A.N., Russie, Japon, Corée du Nord, Australie... tout ce que la planète compte d'armes de destruction massive, tout ce que le monde comporte d'abominations sont alors activées, contrôlées par Victor Stone.
Qui les envoie vers les missiles extraterrestres. Toutes en même temps.

Les deux missiles sont ainsi anéantis, et l'atmosphère terrestre délivre un feu d'artifice terrible - heureusement sans danger pour les populations, Victor n'ayant pas pris le contrôle du nucléaire.
Cependant, Stone n'a pas l'occasion de s'en réjouir... ou de se réjouir de l'arrivée, étonnante, des membres de la Justice League perdus dans d'autres époques.
L'effort a été grand, trop pour son corps et ses systèmes. Cyborg s'écroule - après avoir sauvé le monde, tout simplement.


**
*
**

La Justice League, ou ce qui en reste, revient du repaire du Time Trapper.
Jade, Flash, Batman II et Aquaman, qui tient Wonder Woman et Green Arrow vaincus, s'échappent d'une scène de bataille terrible et asphyxiante. Ils découvrent devant eux la Lune brisée, des surhumains en pagaille, et des millions de morts et de gravats.
Cependant, si l'Alliance Alien a perdu la guerre, de nombreux vaisseaux demeurent menaçants - et ils peuvent encore causer de nombreux dégâts.
Mais cela n'arrivera pas.

Sans aucune explication, plusieurs vaisseaux Durlans se retournent soudain contre leurs alliés, et anéantissent tous ceux qui pourraient attaquer les nouveaux venus.
Ces derniers n'ont cependant pas l'occasion de s'en préoccuper - car tous leurs regards sont tournés vers le vortex temporel par lequel ils viennent d'arriver.
Et au bout duquel se trouve toujours Atom.


"Ah..."

De l'autre côté, Ray Palmer se tourne, et esquisse un sourire triste vers ses alliés. Son armure vient de créer une sorte de bouclier de protection, contre lequel les Super-Durlans s'acharnent. Il est clair que cette défense ne durera pas, mais le scientifique ne s'en préoccupe guère.
Il est entièrement tourné vers ses alliés - ses proches. Sa famille.


"Je... je crois que je vous dois quelques explications, hein ?
Je n'ai pas de bombe - il n'y en a jamais eu. Il... il y avait trois miroirs, ici, donnant sur le Passé, avec la planète Durla de la Guerre-des-Six-Minutes ; le Futur, avec la Légion des Super-Héros, qui nous ont sauvé aujourd'hui ; et donc le Présent, notre monde. Où vous êtes. Où vous devez encore protéger ceux qui le méritent."


Il passe lentement sa main dans ses cheveux en pagaille, et hausse doucement les épaules.

"Il faut que quelqu'un brise le miroir - il faut que quelqu'un empêche les Super-Durlans de venir ici. Je... c'est la Lune, là ? Brisée ? Bordel...
Bon, bref. Il est clair que quelqu'un doit les empêcher de venir causer encore plus de dégâts, et... et... je ne pouvais le demander à personne d'autre.
Je vous l'ai dit : j'ai foiré. Je n'ai pas bien mené le groupe, j'ai... on a accumulé les conneries. Krona, Libra, on a géré, mais on a eu de la chance. J'ai failli y passer, heureusement Scott m'a sauvé, mais là... là, il n'est pas disponible, et on a foiré.
On a été manipulés, on a... on n'a rien pu vraiment faire pour Durla. On a foiré, et c'est de ma faute, ne nous mentons pas. C'est moi qui vous ai menés, je suis responsable. Je... je suis désolé."


Atom pousse un long soupir. Le bouclier derrière lui est sur le point de s'effondrer.

"Quelqu'un doit briser le passage - et quelqu'un doit empêcher les Super-Durlans d'accéder aux pouvoirs du Time Trapper... hors de question d'avoir fait tout ça, pour que ces fous puissent accumuler une telle puissance."

Il esquisse à nouveau un sourire triste.

"Je suis... désolé.
De vous avoir déçus. De ne pas avoir été à la hauteur. De... de ne pas avoir été le chef qu'il fallait, le Héros qu'il fallait.
Arthur, tu as toujours été mon inspiration de courage, de volonté ; tu es un Roi, dans le plus noble sens du terme. Barry, tu es... mon ami, mon compagnon de science, le meilleur camarade d'expériences qu'on puisse espérer. Dick, tu es totalement digne de ce manteau... je suis même sûr que tu seras meilleur.
Et... Jade..."


Ray Palmer plonge son regard dans le vortex - puis se détourne, gêné.

"Mes mots n'auraient pas assez de sens, ou de poids pour tout dire, mais... tu sais, j'en suis sûr. Et je suis tellement, tellement désolé..."

Tournant le dos aux siens, il écrase une larme sur sa joue.

"A... bientôt, mes amis. A bientôt..."

Atom brise, d'un geste, le miroir - et donc le passage entre les époques et les mondes.
Devant lui, le bouclier cède, mais les Super-Durlans cessent leurs attaques. Ils se rapprochent, se sourient... puis fusionnent à nouveau, pour créer un Super-Super-Durlan.
Une monstre. Une véritable abomination.



Atom fixe la monstruosité - et sourit.
Son armure est hors-jeu, ses pouvoirs seront ici inutiles, et il n'a ici qu'une épée atomique héritée de Durla. Une épée dont il parvient enfin à réactiver les capacités énergétiques. La lame se colore alors, devient telle une émeraude brillante et brûlante.
Les éclats de lumière et d'ombre rebondissent sur son visage, et son sourire s'amplifie alors que la créature approche.


"Vous êtes... quoi ? Des dizaines ? Des dizaines fusionnés ensemble, c'est ça ?
Des dizaines, donc... des dizaines contre moi."


Ray fait glisser la lame entre ses doigts, et s'avance.
Un pas, d'abord. Puis un autre.


"Vous croyez que ça me fait peur ?"

Le monstre s'approche aussi.
Le scientifique continue de même.


"Vous croyez vraiment que ça me fait peur ?!"

L'abomination se penche, pour frapper.
Atom lève sa lame pour faire de même.
Et son sourire s'agrandit, encore, alors qu'il saisit ce qu'il vit - il est seul, dans un endroit hors du temps, face à une horreur venue du pire de l'Univers, à protéger son monde, ses proches, la femme qu'il aime, et le destin de milliards de personnes.
Il comprend qu'il y a, définitivement, bien pire façon de disparaître.


**
*
**

"Journal de Brainiac-5 - entrée pour l'événement connu sous le nom de Time Trap.


Comme je l'avais envisagé, le Time Trap concernait bien la Justice League de 2016 - et s'est déroulé, hélas, comme nous l'imaginions.
Les Héros du Passé sont parvenus à sauver environ dix milles Durlans durant la Guerre-des-Six-Minutes ; un exploit, au regard du peu de temps disponible. Dawnstar, Wildfire et Sodam Yat sont rentrés sains et saufs, et les survivants sont gérés par la Légion. De notre côté, tout va bien.
Ce n'est bien sûr le cas pour la Justice League. Si les défenseurs de la Lune ont pu empêcher le pire, le satellite a été brisé - puis reconstruit, par les Green Lanterns et Flash, heureusement. Ils ont également été aidés par des vaisseaux Durlans : même s'il est évident que la majorité des informations de la Guerre-des-Six-Minutes a été perdue, certains se sont souvenus avoir entrevus la Justice League sur quelques bandes de cette époque, essayant de sauver le maximum. Cette cellule espionne, traîtresse à l'Alliance Alien, a donc attendu confirmation du retour des Héros pour les aider. A l'heure actuelle, ce sont eux qui reprennent le contrôle des forces Durlans.
Le Temps est quelque chose de troublant - et de troublé. Il est évident que le sauvetage de Durlans du Passé par la Justice League et la Légion aura un impact... mais ce n'est bien sûr pas ce qui nous intéresse le plus.
Si les défenseurs de la Lune ont été amenés sur Terre, et décorés et récompensés pour leurs actes, tous les regards se tournent vers le Time Trapper. L'identité de ce dernier a énormément changé au fil des années, notamment du fait de nos actions pour l'empêcher d'exister. Nous savons qu'il fut un avatar futuriste de Cosmic Boy, Lori Morning et Superboy-Prime, mais là...
Là, le mystère demeure. Serait-ce Ray Palmer ? Est-ce que ça justifierait les visions subies par la Justice League, qui auraient été des alertes, des appels à l'aide d'un Time Trapper tentant de vaincre les Durlans discrètement ?
Ray Palmer se serait-il sacrifié pour devenir le Time Trapper ? On peut en douter, il est clair que les ennemis à affronter allaient l'emporter contre lui... il est évident que, objectivement, Ray Palmer est mort.
Mais si ce n'était pas le cas ? Quelles seraient les conséquences d'un Trapper "positif" ? Le pouvoir ne serait-il pas trop lourd pour lui ? Quel serait l'impact d'actions "pour bien faire" ?
En soi, la question est simple : vaut-il mieux que Ray Palmer soit le Time Trapper, au risque d'endommager encore plus le Temps - ou vaut-il mieux qu'il soit mort, pour le bien de l'Univers ?
La réponse risque bien de nous coûter cher..."


(HJ/ Et voilà, c'est terminé ! Je vous remercie, énormément, pour ce sujet. Je remercie autant les membres de la Justice League que les acteurs de ce sujet, passionnant et génial à mener ! Merci pour tout, ce fut un immense plaisir, j'espère vous avoir amusé aussi ! Smile /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Protéger la Lune [Time Trap] [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Protéger la Lune [Time Trap] [LIBRE]
» Protéger le Futur [Time Trap] [JL]
» [Time Trap] La bataille du Musée Flash [PowerGirl/Flash]
» Coup de coeur horloger ou choix raisonné : Lange Time Zone, Journe Chrono Souverain, IWC Perpetual Calendar ou Réserve Auto Noire ?
» Le CF approuve le message sur le libre choix du décodeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Espace :: Watchtower-