[Vienne] Coup de théâtre pour les Outsiders

Invité

MessagePosté le: Ven 2 Sep 2016 - 10:00
Géné car en retard, un nouveau -mal peigné, uniforme froissé...des nouveaux comme on aimaient détester- se présenta au poste de surveillance du chateau de Aubenseiter, gigantesque forteresse de pierre au coeur de Vienne, les pieds profondément enfoncé dans le Danube. Dérrière la vitre de la porte du poste de sécurité, le nouveau articulait des mots incompréhensibles et faisait des gestes maladroits pour se faire comprendre, l'air affolé. Misérable que c'en était une honte qu'il respire encore. Les menbres de sécurités des septs clans se jettèrent un regard oblique. Les outsiers avaient interdit l'accès à tout être vivant non-menbre. Et cet individu, clairement, avec son comportement d'homme tout en bas de la chaine alimentaire et ses cheveux roux, ne l'était pas. Les Outsiders avaient déjà eu affaire à une représentante du patrimoine qui c'était plainte de l'usage privé qui était fait du chateau. Elle avait finit au fond du Danube, ainsi en serait il pour cet individu. le menbre du clan de la Lance se leva et se mit derrière la porte, près à frapper. Un membre du clan de la Hache déverrouilla la serrure, une main sur la poignée de son arme.

-Vous voulez bien reprendre ça?

L'homme du clan de la Hache leva son arme sans somation. Hm, problême. Le nouveau lui tendit un bouclier, dérobé deux semaines plus tôt sur le cadadre d'un Bouclier.

-Je n'aurais pas du demander. On me dit tout le temps que je pose trop de question.

Le nouveau esquiva alors le coup d'arme et lança le bouclier dans la salle de surveillance -dans une imitation d'un célèbre héros d'une maison de comcis ennemie que nous ne citerons pas. Le bouclier projeta une fumée grisâtre et la salle se remplit d'un des trois gaz soporifiques les plus rapide de la planête. Il donna un violent coup de pied au combattant déséquilibré -c'était comme frapper dans un mur d'acier, le projettant dans le poste de sécurité, et referma la porte. Il y eut un vague coup de poing, mais tout se termina en un éclair. La carte banquaire de Komodo avait permis à Question d'acheter de l'équipement de pointe. Les composants chimiques qui planaient dans la salle de contrôle pouvaient endormir un éléphant en moins de cinq secondes, et prudent, question avait été généreux sur le dosage. Il enfila un masque à Gaz et entra, tout en murmurant dans son oreillette:

-Gloucester à son poste. LadyMcBeth?
Demanda t'il dans la fréquence de Rex X. J'ai désactivé les systèmes de surveillance dans le couloir 3. fais attention, créneaux de cinq minute avant la prochaine patrouille. Bouges toi, il est 7.31.

Si quelqu'un parvenait à craquer leur fréquence -ce qui n'était pas prêt d'arriver, mais prudence restait mère- dur lui serait de comprendre la précipitation de Gloucester. Question avait livrer toute une palette de scandale à divers tabloïds qui sortaient à 8.00 précisément. Si à ce moment là Rex X n'avait pas réussi à voler et mettre le totem de l'Epée, l'un des deux seul qu'il n'avait pas réussi à voler précédemment, dans les appartements réservés au clan de la Lance, là ou ils avaient entreposé les autres totems, la guerre civile qui devait éclater au moment des scandales médiatiques n'auraient pas lieu. Et les Outsiders feraient front commun, et survivraient à la déchéance médiatique. Étaient un peu pressé au niveau de l'horaire, donc. Enfin, particulièrement Question en fait, puisqu'il avait vendu toutes les informations sur les diverses magouilles des entreprises de lacroix à un quotidien qui sortait, lui, à 8H30. Si à ce moment là il se trouvait encore à distance de tir de Komodo, il ne donnait pas cher de sa peau.

-Othello? Demanda t'il. Diversion en place? Ils sont tous en salle de réunion?

De son coté, Komodo était en plein milieu du bassin au requin -ce qui chagrinait peu le détective-, chargé de veiller à la sécurité des autres clans qui avaient tous -exceptions de la Lance et l'Epée, perdu leur totem et étaient en situation de crise. Et tous devaient soupçonner Komodo. Red X avait fait un travail d'orfèvre et avait dérober cinq des totems les plus difficile d'accès au monde, qu'il fallait maintenant mettre dans les appartements du clan de la Lance pour faire imploser l'organisation, et la tension entre les clans étaient à son comble. Pour l'instant le plan avançait correctement. Vic Sage  défit nerveusement sa cravate, le regard braqué sur les caméras de surveillance de la salle de réunion. Dissoudre les Outsiders, doubler Komodo, controler l'electron libre qu'était Red X... Vic Leva le bas de son masque à gaz pour se tirer une bouffée de clope, allumée presque machinalement et avaler un sucre.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 27/07/2015
Messages : 277
DC : Mister Miracle - The Bat - The Atom - Sportsmaster
Situation : Assume l'identité de Hawkman en attendant le retour de l'original.
Localisations : Dans les airs.
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Ven 2 Sep 2016 - 14:39
Vienne - cité de Rois, de Reines, d'Empereurs. Cité de fantasmes, de balles, d'intrigues et de complots. Cité millénaire, qui a vu l'enfer de la gloire et la simplicité de la chute, mais qui continue encore et encore à aller de l'avant, à se construire et à forger son histoire dans la grande Histoire.
Ah, et bien sûr... Vienne, cité de châteaux.



Les Outsiders avaient choisi un bâtiment isolé du centre-ville pour leur réunion, non sans avoir fait quelques pressions sur quelques officiels pour s'assurer de leur tranquillité. Une agente publique n'avait malheureusement pas su comprendre les signes, et en a fait les frais - mais sa disparition demeurera discrète, au moins jusqu'au départ de l'organisation.

Depuis leur rencontre à Gotham City, Komodo avait eu fort à faire pour le compte de ses "employeurs".
Les mystérieux vols ayant touché de nombreux Clans avaient créé de multiples remouds, même si aucun d'entre eux n'avait voulu l'admettre officiellement ; le faire aurait été un aveu de faiblesse, impossible pour eux et leur histoire. De ce fait, les Outsiders se réunissaient en ayant tous conscience de la crise qui les hantait, mais sans jamais aborder le problème de face.
Un véritable casse-tête pour l'organisation de cette réunion, qui devait tenir compte d'exigences absolues et farfelues sur la sécurité, sans jamais obtenir de justification officielle... même si lui savait très bien pourquoi les Outsiders agissaient ainsi. Et ça lui plaisait beaucoup.

S'il était d'abord prudent dans son approche de son alliance avec Question, et s'il avait sincèrement douté de l'efficacité de ce dernier après leur rencontre, il doit maintenant avouer que lui et Red X ont clairement dépassé ses attentes. Ils ont totalement respecté leurs parts du marché, et le plan complètement fou qui devait faire tomber les Outsiders est définitivement en marche.
Il ne faut plus que quelques dominos de plus pour faire tomber toute la scène ; et il espère sincèrement y parvenir ce soir, pour que sa vengeance puisse enfin être consommée.


"Hum."

Simon Lacroix pénètre dans le poste de surveillance, situé à proximité du château et surtout de la salle de réunion principale. Son masque reptilien se tourne sur Question, déguisé en Bouclier, avant de se fixer sur l'homme de la Hache - pour retourner après sur le Bouclier.

"Il se réveillera. Tu devras t'en occuper, ou je le ferais."

Et tous deux savent comment l'archer "s'occupe" de tels soucis.
Il s'approche ensuite des caméras, et croise les bras. Derrière son masque, il scrute les écrans, analyse les différentes allées et venues - et ne cesse de se demander : est-ce que ça va fonctionner ? Est-ce qu'ils vont vraiment réussir l'impossible ?


"Que fait Red X ?"

**
*
**

Plus loin, plus haut. Sur le toit du château, plus particulièrement sur le toit de la structure qui fait le lien entre la bâtisse médiévale et le centre de surveillance.
Il attend.
Accroupi, les yeux rivés sur sa montre, qui lui révèle différentes informations issues de l'analyse que le satellite qu'Ils ont lancé l'an dernier a fait de la zone. Ces éléments lui permettent de connaître la situation de chaque personne présente, son identité, et son historique en lien avec leur base de données.
S'il l'ignorait, il saurait donc parfaitement les Clans formant les Outsiders ont décidé de se réunir ici, et que Komodo - Simon Lacroix - et Question - Victor Sage - sont à quelques mètres de lui, en train de discuter... alors qu'ils devraient s'entre-tuer, selon leurs profils. Deux solutions : soit l'un d'entre eux a changé de camp, mais ça n'est que trop improbable ; soit ils se sont alliés contre les Outsiders, ce qui correspondrait à leurs schémas mentaux, le premier étant d'une jalousie maladive tournant à la haine en cas d'empêchement d'accéder à l'objet de son désir, le second adorant affronter les sociétés secrètes.
Un grognement s'élève de sa gorge - définitivement la deuxième option. Un élément nouveau pour lui, car ce n'était pas dans la préparation de sa mission, mais ça ne change pas grand-chose.
Il est venu ici pour anéantir les Outsiders, arrêter ceux qui survivent et mettre définitivement Komodo hors d'état de nuire. Son association avec Question n'a pas d'impact sur son objectif, et sur les moyens à mettre en oeuvre.
Il est un Manhunter - il a une réputation à tenir, et des successeurs à respecter.
Il ne faillira pas.


**
*
**

"Je vais y retourner."

Simon, qui avait posé son arc à proximité d'une table, le récupère. Il pose son regard sur Question, avant de vérifier qu'il a bien tout dans ses sacoches à sa taille.

"Contacte Red X et vérifie ce qu'il fait. On reste en communication constante - mais à mon initiative. Ne me contacte pas, cela pourrait griller ma couverture."

Il se tourne, et repose son regard sur le guerrier de la Hache à ses pieds. Ce dernier grogne, commence à se réveiller, mais retombe dans l'inconscience quand la botte de Lacroix s'écrase très violemment sur son visage.

"Il n'est pas mort - mais le voudra sûrement demain, si tout se passe comme prévu."

A ce moment-là, Komodo hésite : il sent, il sait qu'il faudrait ici prononcer quelques mots, remercier, être sympathique et encourageant avec Question, qui risque beaucoup aussi ; mais il n'y arrive pas. Ce n'est pas lui, ça ne l'a jamais été et ça ne le sera jamais. Il n'est ni un leader, ni quelqu'un de gentil ou de sociable.
Il est ce que la vie a fait de lui, et ça suffit. Et si Sage n'est pas content, cela justifiera encore plus la flèche qui lui est réservée.

Sans un mot, donc, l'archer quitte donc le poste de surveillance, et referme la porte derrière lui. Il débouche sur une petite structure ouverte, un petit chemin qui doit mener à une porte dérobée du château. Il est déjà tout aux discours pompeux des Outsiders et aux sourires de façade qui ne vont pas tarder quand il sent... quelque chose.
Son instinct, ses réflexes le poussent à lever les yeux - et à découvrir une forme qui file en plein vers lui.



Komodo n'est pas assez rapide pour réagir, et l'autre écrase ses deux poings liés sur son crâne.
Sonné, Simon titube, recule, laissant suffisamment de temps au nouveau venu pour rouler sur le sol, se reprendre et se relever. Il dégaine immédiatement une arme de poing et une lame, et vise directement Lacroix.
Sans lui laisser le temps de répliquer, Manhunter tire deux balles, qui viennent pénétrer le torse de l'archer de manière très discrète grâce au silencieux. Il se jette ensuite sur sa victime, le fait chuter et glisse le couteau sous sa gorge.


"Tu as été reconnu coupable de crimes contre une quantité effroyable d'Etats et d'individus, Simon Lacroix, et donc contre l'Humanité. La sentence est la Mort, qui peut être immédiate ou selon le mode d'exécution le plus brutal du pays le plus arriéré que tu as enfoncé -quel est ton choix ?"

Et alors que Komodo tente encore de comprendre ce qu'il se passe, son agresseur commence à coller définitivement la lame contre sa peau - et à l'entamer, d'une manière terrible et cruelle.
Pour la première fois depuis longtemps, Simon Lacroix se rend compte de sa propre mortalité... et ce n'est pas une sensation qu'il est heureux de retrouver !


(HJ/ Vu que cela ne concerne que nous, je pense que tu peux immédiatement enchaîner, Red X pourra intervenir plus tard. Smile /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4149-le-retour-de-golden-eagle
Invité

MessagePosté le: Ven 2 Sep 2016 - 15:58
Occupé à pirater les systèmes de données auxquels lui donnaient accès le poste de surveillance, Question écoutait Komodo dans un silence respectueux. Le doubler ne serait pas chose facile, et il tachait de ne pas paraître trop suspects. Son masque à gaz toujours sur la tête tandis qu'il écrasait sa clope à coté du clavier -la carte banquaire de Lacroix lui avait permis de dire adieu aux roulées-, il resta coi en voyant Komodo écrasé la tête du type à la Hache. Déjà éveillé la Hache? Après la quantitée de gaz soporifique que devait contenir ses poumons? Question fronça les sourcils. Il aurait mit une demi heure de plus à s'en remettre, et c'était déjà un record parce qu'il était un habitué. Pourtant... D'un point de vue physique, lui et les larbins des différents Clan ne jouaient pas dans la même cours. Et pourtant, il était loin d'être le freluquet de service. A prendre en compte. Il avait eu de la chance contre les Boucliers sur le toit, mais Komodo le couvrait. Ici, en cas d'affrontement direct...il n'aurait qu'à espérer que son taser marche. Enfin, pour l'instant la priorité était: empêcher Lacroix de foutre son plan-sans-meurtre avec son foutu instincts de chiens enragés.

-M'en occupes. Laisses tes foutus semelles ou elles sont, ce type a déjà la poisse de traîner dans ta secte de taré. Et pour LadyMcBeth -mais oui, il les voulait ces noms de codes le paranoïaque persuadée que leur échange était espionné et leur ligne découverte- il a du éteindre son émetteur pour pénétrer la chambre forte des Epées. Notre fréquence pourrait interférer avec celles des systèmes de surveillance. Il prendra contact si besoin, c'est un pro.

Voyant que Komodo le regardait étrangement sur le seuil du poste de surveillance -sans animosité?-, le détective, dérrière son masque à gaz haussa un sourcil. Komodo voulait dire quelque chose... Quoi, il trouvait qu'il lui avait manquer de respect? S'il voulait le tabasser, faudrait qu'il se dépêche, leur horaire était serré. Peut être qu'il se doutait de quelques choses sur le double jeu de Question? Ou que lui aussi avait prévu de le doubler -de façons bien plus sanglante- et qu'il se demandait quelle partie de Vic Sage trouer pour que ce soit long et pénible une fois que tout serais finit? Qu'importe. Komodo était un type bouffé par la rancoeur, comme Question pouvait l'être d'ailleurs. Mais l'entretien qu'il avait eu deux jours avant avec Jia Tessa Surits était frais. Question avait autre chose que de la rage pure dans son coeur, pour une fois. De l'espoir, ou une connerie du genre, m'enfin, c'était là, au milieu de ses principes rigides et de sa vision du monde grise et froide. Lacroix n'avait pas cette chance. Sage espérait que quelqu'un réussirait à le récupérer un jour, histoire d'en faire autre chose qu'un taré obsessionnel. Il se demandait ce que Surits serait capable de faire avec un type comme ça. A voir. Il la contacterait peut être une fois que Lacroix serait dérrière les barreaux. Enfin, si Lacroix l'avait pas troué d'ici là.

-Il est 7.34,
murmura Question avec un regard indéchiffrable.

Komodo partit. Il le regarda se diriger vers le chateau de pierre en le suivant à l'aide des caméras de surveillances, tout en allant ligoter les types présents dans la salles de contrôles. Pour une fois inutile d'improviser des foutus liens avec ce qui trainait, il avait du scotch. Bosser avec un équipement correct était nouveau pour l'imper bleu, et il peinait à si faire. Question les liais tous à un meuble quand un mouvement attira son attention sur la caméra de surveillance. Lacroix avait des emmerdes.

-Othello? Murmura dans l’émetteur en s'approchant des écrans, désobéissant aux ordres de Komodo de ne pas établir le contact en premier.

Mais le traine-misère avait confiance en l'équipement de pointe qu'il avait acheté. L'oreillette n'émettrait de bruit que pour Lacroix. Question murmura à la fréquence de Komodo.

- Tiens, un putain de membre de ton club "flinguons d'abord, parlons après." 'Chier. Fais le causer, occupes le avant qu'il tranche ta foutue jugulaire de sociopathe, j'arrives.

Tendu, le détective enleva son masque à Gaz et mit son masque anonyme et sans trait, non sans avoir bouffer un nouveau carré de sucre avec la grâce qu'on lui connaissait. Il cracha l'emballage au sol et attrapa une hache au passage. Silencieux, il se glissa hors de la salle de contrôle et s'aventura au seuil du couloir dans lequel était en train d'être exécuter Lacroix. Bordel, mais pourquoi est ce que tout le monde voulait butter tout le monde sur cette putain de planète? Entre psychopathes, pourtant devraient comprendre qu leur façade cachait des réalités plus complexes et humaines que ce qu'ils ne laissaient voir? Q était le seul type présent ici à se demander si un type méritait réellement de mourir avant de le transformer en passoire. Ok, Lacroix était une immondice, mais contrairement à des types comme Dent ou le Joker, il était récupérable. Il était un Julien Sorel qui avait très, très, très très mal tourné.

L'attendit que Lacroix occupe le type -montagne de muscle, Question n'avait aucune chance en frontale- et se rua vers lui, taser à la main, près à lui asséner une décharge suffisante que pour griller un poulet. Oui bon, il tuait pas m'enfin c'était pas un doux agneaux du voltage non plus, fallait pas déconner.

-Mais c'est quoi votre foutu problème avec la vie humaine? Hurla t'il, les yeux injectés de sang sous son masque anonyme.





Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 27/07/2015
Messages : 277
DC : Mister Miracle - The Bat - The Atom - Sportsmaster
Situation : Assume l'identité de Hawkman en attendant le retour de l'original.
Localisations : Dans les airs.
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Ven 2 Sep 2016 - 21:10
Quelques instants plus tôt, Komodo a reçu une communication de Question, le moment suivant le terrible coup initial de son agresseur.
Trop sonné pour répondre, il a cependant pu intégrer l'information, et alors que l'ennemi glisse la lame contre sa gorge, il en vient à espérer que Victor Sage se dépêche de venir - pour le sauver.
S'il n'était pas sévèrement blessé par le coup sur le crâne, les deux balles - heureusement arrêtées par son costume mais douloureuses - et maintenant le couteau qui mord sa peau, il exploserait de rire. S'il en vient à espérer un sauvetage de Question, c'est que sa fin a vraiment sonné !


**
*
**

Le discours déroulé, la lame bien placée, il attend que Komodo se reprenne, supplie ou se défende : sa réaction déterminerait la suite.
Au fond, son envie véritable est d'arracher sa vie immédiatement, mais il sait que c'est dû à sa "naissance" récente, à ces émotions exacerbées après sa "création" ; selon Eux, cela devrait disparaître dans quelques jours, et c'est pour cela qu'Ils préfèrent attendre avant de l'envoyer sur le terrain.
Hélas, la découverte récente de la tenue de cette réunion des Outsiders a changé leurs plans, d'autant plus que son prédécesseur a brutalement disparu lors d'une explosion à Alep. Il a donc été envoyé ici, alors qu'il est encore instable - et que ses émotions sont décuplées à la moindre contrariété.
Comme un coup de taser à haute densité dans le dos, évidemment.

Un grognement de douleur s'échappe de sa gorge et de son masque blême, avant qu'il ne se reprenne. Il effectue un demi-tour, avec un coup de pied latéral qui touche directement Question en plein visage - ou en absence de visage, plutôt.
Il relâche ainsi Komodo, et se tourne directement vers l'enquêteur en levant son arme à feu vers lui.


"Le problème, c'est qu'elle profite à beaucoup trop de gens qui ne la méritent pas."

Manhunter pose son regard sur son adversaire, avide de s'en prendre à lui.
La douleur a été terrible, même si son costume en a absorbé une partie. Sous son masque, il grimace encore, et ses doigts se crispent autour de ses deux armes - il veut lui tirer dessus, il veut lui enfoncer la lame dans le corps, il veut l'entendre crier, il veut...
Il veut se calmer. Définitivement.


"Hum. Je suis surpris de découvrir celui qui se prétend détective, et qui supporte si peu la corruption, les complots et le crime organisé, décide de s'associer avec... ça."

Il fait un signe vers l'arrière, sans jeter un seul regard vers son adversaire.

"Je suis ici pour faire tomber les Outsiders et l'appréhender - si tu avais le même projet, nous pouvons collaborer. Sinon, je t'enjoins vivement de t'éclipser : au regard de ton historique, je suis prêt à t'accorder le bénéfice du doute... mais n'en abuse pas."

**
*
**

Alors que son agresseur discute avec Question, Simon Lacroix retrouve un peu ses capacités - et son esprit.
Il étouffe une petite toux, touche rapidement sa gorge pour vérifier que la plaie n'est pas trop profonde, puis pose définitivement son regard sur celui qui vient de s'en prendre à lui. Il ne l'a pas vraiment aperçu quand il lui tombait dessus, et encore moins quand il l'a attaqué directement ; maintenant, il a un peu plus de temps, et... et...


"Oh bordel."

Sous son masque, l'archer blêmit.
Il l'a reconnu.


"Oh bordel."

Komodo perd quelques secondes, à trembler et à stresser... mais il se reprend.
Il a survécu à l'Île, il a survécu à la famine et à la misère, et il a enfin survécu aux Outsiders et aux Queen. Il peut s'en sortir face à une telle horreur.
Sans un bruit, l'archer se relève, récupère son arc et une flèche, bande la corde - et vise directement son adversaire, qui échange encore quelques mots avec Question. Il pourrait aisément tirer, là, et le tuer, mais... Question ne le supporterait pas, il risquerait de lui exploser dans les mains ; et il ne peut prendre le risque, alors que l'opération est en cours.


"Bouge de là, laisse-le-moi - et, surtout, ne l'écoute pas."

L'ennemi jette un oeil derrière lui, mais Simon raffermit sa prise et relève un peu sa flèche ; "pas bouger", un ordre tacite et simple à comprendre.

"Tu ne le connais peut-être pas... ou plus. Vous, les Américains, avez la mémoire courte, surtout si tu l'endommages avec tes produits.
C'est... bordel, je ne pensais pas que tu es réel. Tu es une légende, un mythe, une terreur dans le milieu criminel. Les Etats-Unis sont persuadés d'être l'Alpha et l'Oméga du monde, mais c'est faux. Il y a des empires criminels en Europe, en Afrique, en Asie, en Russie - et, longtemps, beaucoup ont cru pouvoir s'y réfugier pour échapper aux encapés.
Jusqu'à ce type - jusqu'à Manhunter."


Lacroix s'avance quelque peu, en mettant toujours l'adversaire en joue.

"Ca fait quoi ? Trente ? Trente-cinq ans ? Depuis, en gros, les années 70, le Milieu criminel sait que... quelque chose les traque.
Quand un empire va trop haut, quand un taré va trop loin, quand quelqu'un dépasse les règles ou s'en prend à trop de monde - il disparaît. Il est éliminé, sans un mot. Ou alors, s'il peut se protéger, ses possessions sont détruites, et il est alors traqué... dans le monde entier. Par un monstre qui ne dort pas, ne se repose pas... ne meurt pas, bordel.
Il y a, quoi... des dizaines de témoignages de types sûrs qui affirment, sur leurs mères, l'avoir tué ; mais il est toujours revenu. Un taré immortel, qui s'en prend au Crime en dehors des Etats-Unis - avec le costume d'un héros des années 30 et 40, à New York.
On a fait des recherches : il s'appelait Manhunter, et c'était en réalité un type appelé Paul Kirk. Un ancien chasseur, qui a longtemps oeuvré en Afrique, avant de revenir chez lui pour devenir... flic, je crois. Il a fait quelques aventures, a participé à la Justice Society of America - et il a disparu.
Certains disent qu'il n'est pas mort, qu'il a trouvé en Afrique quelque chose pour survivre... mais personne n'en sait rien. Le seul truc, c'est que les criminels savent que, en dehors des Etats-Unis, faut essayer de ne pas déconner - car Manhunter rôde. Et, franchement, il nous fait plus peur que certains des vôtres, au pays."


Komodo n'est pas habitué à en dire autant, mais... il a peur. Sincèrement peur.
Et cela lui permet de tromper ses tremblements, d'apparaître plus sûr et plus fort qu'il ne l'est réellement.


"Maintenant, je peux enfin vérifier s'il est vraiment immortel - et nous ôter une sacrée épine du pied, Question. C'est ton choix : tu as vu ce qu'il m'a fait, ce qu'il voulait me faire : la Mort.
Je respecte notre accord : je ne tue pas - sauf si tu m'y autorises.
Réfléchis bien : on n'a pas le temps, les Outsiders ne vont pas tarder à relever mon retard, et... il a voulu me tuer. Il a franchi la ligne. Quoi qu'il soit... il n'est plus des tiens depuis longtemps. Il est au-delà - et il mérite de disparaître."


Sous son masque reptilien, Simon serre les dents et tente de respirer. Les balles ont été arrêtées par son costume, mais ses poumons sont blessés par les chocs, comme ses cotes ; il aura besoin de soins, pour pouvoir survivre à long terme. Pour l'instant, il peut encore tenir... mais il ne durera plus longtemps comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4149-le-retour-de-golden-eagle
Invité

MessagePosté le: Mar 13 Sep 2016 - 0:55
A croire que le destin de Question était de faire équipe avec des tueurs. Komodo, la Suicide Squad, Shiva, maintenant LE tueur qui lui proposait une collaboration contre Komodo et les outsiders...Une constante troublante. Qui aurait peut être du s'interroger plus sérieusement sur le type de justice qu'il représentait, vu l'inclination pour le coté obscur, gluant, poisseux et sanglant de ses nouveaux "copains de jeu"...Mais enfin, la théologie n'avait pas sa place pour l'heure. Planté entre les deux tueurs, armé seulement d'un taser déchargé et réputation de parano efficace qui les rendait prudent et intéréssé à son égard, le détective analysait la situation comme un putain de jeu d'echec démoniaque. Réfléchis. Réfléchis. Réfléchis. Empêche ce bain de sang d'arrivé.
Il se placa les mains au niveau de la tête, entre la flêche de Komodo et le crâne de Mahunter qu'elle visait, tendu à l'extrême. Réfléchis. L'était totalement illogique que Komodo l'élimine maintenant, et il avait suffisament confiance en ses talents d'archer pour ne pas craindre un tremblement, malgrès sa blessure. Mahunter l'inuiqétait plus. Le détective tourna son étrange visage anonyme vers Mahunter, la machoire crispée.

-Ca, a une place de choix à l'intérieur des Outsiders, Mahunter,
murmura le détective d'un ton froid. Je suis étonné que celui qui se prétend comme l'un des tueurs les plus efficaces de tout les temps oublie ce genre de détail.

Mais il s'arréta là. Il c'était déjà fait brulé son pauvre appart sous-loué par Komodo...Il préférait ne pas expérimenter qu'elle était la manière d'imposer le respect de Mahunter. Il écouta Komodo, toujours interposé entre les deux hommes, baissant sa main uniquement pour voir avec effroir les minuttes avancer. Il avait un TIMMING précis, bordel!

-Komodo, tues le et notre collaboration est finie, murmura Question, pour réfler le coté "Komodo veut tuer Mahunter". C'gars là est...important pour un certain équilibre, en un sens. Tu ne peux pas l'éliminer comme tu le ferais pour un rat qui menacerai de te mordre, il faut...Voir plus large. Tout est lié, plus grand que nous, arrête de l'oublier,
murmura fiévreusement le détective.

Komodo ne voyait en Mahunter qu'une menace. QUestion y voyait un fil qui le reliait à de nombreux mysétère de par le mone, fil qu'il aurait été catastrophique de couper à ce moment là. Le détective pris une seconde pour vérrifier que son coeur n'était toujours pas transpercé par une flèche et sa nuque toujours indemne -enfin si l'on omettait un petit trou au niveau de la colonne vertébrale, fait au cannif, mais il s'agissait d'une autre histoire sur laquelle nous ne nous attarderons pas ici.

Il se tourna vers Mahunter:

-Les Outsiders ne sont pas une simple organisation criminelle. Il s'agit d'une secte. Avec des adeptes et des sympathisants. Suis qu'un pauvre type en imper, mais il y a une chose que je sais: une secte assasinée devient une secte martyr, et tu peux être sur qu'elle renaitra de ses cendres un jour ou l'autre. Par conter, discrédites les... Plus d'adepte, plus de sympathisant. le monstre est définitivement tué.

Question fit une pause, pus, les mains toujours prudemment au dessus de la tête pour pas se faire trouer, désigna Komodo d'un mouvement de doight précis. Là, il réflait le probême "Mahunter veut tuer Komodo".

-Cet homme est nécéssaire pour pouvoir les discréditer. Vivant, j'entends. Faisons donc un deal: Laisses cet homme vivre jusqu'à ce que j'ai pu éliminer les Outsiders pour qu'ils soient éliminer avec des effets permanents -cela correspond à 8.00 niveau horaire, tu ne m'accuseras pas d'imprécision. Ensuite...Nous verrons. Vous vous épargnez jusqu'à ce qu'on démentèle cette foutue organisation dans une fuctueuse collaboration -sans foutu rêglement de compte surprise- deal? Aucun de vous deux n'est con, vous avez besoin de moi pour réellement éliminer cette horde de taré, et je viens de poser mes conditions.
..Murmura Question d'un air indéchiffrable en regardant les deux partis.

La triste vérité était qu'le détective gagnait du temps. Il voulait que Mahunter épargne Komodo jusqu'à 8.30, le temps que celui ci s'éffondre médiatiquement et se fasse enfermer, à l'abris de lui même -connerie m'enfin c'était pour résumer- et de Mahunter. Komodo doublé, il serait en sécurité. Le cas Mahunter en revanche...Question ne voyait pour l'instant aucun moyen de le matriser et l'empêcher de tuer tout le monde. Dans l'attente, autant collaborer. Mais il trouverait. Il trouverait toujours. Il le fallait. Se concentrer sur le présent. Il avait deux des hommes les plus dangeureux de la planête avec qui tenter de faire équipe...Let's start the show. Si Lacroix ne s'évanouissait pas avant. Sa blessure avait de le rendre vraiment foutrement pâle.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 27/07/2015
Messages : 277
DC : Mister Miracle - The Bat - The Atom - Sportsmaster
Situation : Assume l'identité de Hawkman en attendant le retour de l'original.
Localisations : Dans les airs.
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 13 Sep 2016 - 22:17
Perclus de douleur, rongé par la peur de Manhunter et par la crainte que les Outsiders se rendent compte de ce qui est en train de se passer, Simon Lacroix perd patience. Lui qui en a déjà peu ne supporte pas le contenu des paroles de Question, qui ne cesse de le décevoir avec un nombre hallucinant de choix et de positions stupides.

"Bordel..."

Sous son masque reptilien, l'archer grimace. La souffrance est terrible, sa respiration est saccadée, mais il maintient sa position de menace : l'arc demeure bandé, la flèche est tenue, et est surtout prête à filer dès que son esprit aura décidé de faire sauter les verrous qui l'en empêchent.

"Tu es crétin, ou quoi ?!"

Si son attention demeure fixée sur Manhunter, beaucoup trop dangereux pour être laissé de côté, mais son discours est uniquement orienté vers le détective qui est censé l'aider - qui est censé être de son bord, quand même !

"C'est un tueur, une légende vivante du meurtre et de la chasse. Je sais que vous qui vous prenez pour des Héros aimez à vous croire au-dessus des autres, mais... bordel ! Il chasse les criminels comme des animaux, comme si ce n'était que des bouts de viande ! Et il est , ici, maintenant ! Il veut faire foirer notre plan, car il a le sien !"

Il soupire, puis s'avance - et grimace une nouvelle fois de douleur.

"Bordel... je ne tuerais pas les Outsiders, je suis prêt à te le jurer... mais on ne peut pas le laisser vivre. Il est trop dangereux, il n'ira pas dans notre sens, et il n'a aucun respect pour toi. Question, putain... je ne t'aime pas, je rêve de te tuer, mais au moins je te respecte !"

Komodo serre les dents, prend une nouvelle inspiration, et acquiesce lentement.
Il a pris sa décision.


"Ca suffit... nous n'avons pas de temps à perdre avec ça."

Ses mains se crispent, sa respiration s'abaisse - il va tirer. Il va tirer pour tuer...

**
*
**

... et ça se sent. Pas besoin de nombreuses années d'expérience pour savoir où le discours de Simon Lacroix doit le mener. Manhunter, resté silencieux durant toutes les réponses de Question et la reprise de Komodo, fixe le détective derrière son masque crème.
Il doit agir, lui aussi. Maintenant.

Sans un mot, alors que Simon Lacroix lâche sa flèche, Manhunter se jette sur le côté et évite ainsi la flèche, qui file directement vers Question, qui aura cependant le temps de parer ou de se déporter sur le côté.
Manhunter n'arrête néanmoins pas son mouvement : s'il effectue un salto sur le côté, il enchaîne en se précipitant directement vers l'archer. Ses deux genoux s'écrasent sur le torse déjà blessé de sa cible, qui s'écroule brutalement, le souffle coupé.
Tombant avec lui, mais désormais sur lui, Manhunter est définitivement en position avantageuse. Armé de sa lame et de son arme à feu, il a quelques secondes de battement devant lui, nécessaires pour arracher la vie de Komodo.

Et il veut le faire - il va le faire.
Il l'aurait fait si une explosion n'avait pas éclaté à quelques mètres d'eux.



Manhunter arrête immédiatement son geste alors que de nombreuses pièces de l'immense bâtisse semblent emporter dans une furie de flammes et de cendres.

"Non..."

Et alors que l'événement vient de se dérouler sous leurs yeux médusés, une dizaine de membres du Clan de la Lance sortent immédiatement, armés et enragés. Ils avisent, hélas, le petit groupe situé près de l'espace de surveillance, qui était en train de s'entretuer joyeusement.

"Hum."

Manhunter réagit vite, se relève et abandonne Komodo, dont les blessures au torse sont désormais trop fortes - il a besoin de quelques minutes pour se reprendre. Il ne les aura peut-être pas.
Manhunter, quant à lui, fixe alternativement Question puis le Clan de la Lance, et acquiesce finalement en silence avant de lever son arme à feu vers eux.


"Je ne tue qu'en dernier recours. Fais-en ton affaire, et nous pourrons peut-être survivre ensemble à cette soirée."

Et, sans un mot de plus, Manhunter s'avance vers les guerriers qui se précipitent vers eux. S'il tire, il vise essentiellement les cuisses, les jambes, et les points pouvant handicaper l'ennemi. Il ne vise aucun point vital - pour le moment du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4149-le-retour-de-golden-eagle
 

[Vienne] Coup de théâtre pour les Outsiders

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mew le Dieu
» petit coup de main siou plait pour le team crazy cross!!!
» App Stop (application pour fermer plusieurs applications d’un coup)
» Juste pour rire un coup, Rumeur HE
» Coup de coeur pour Koxie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Europe-