[New York] Waiting for Somebody

Inscription : 22/02/2016
Messages : 251
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Sam 15 Oct 2016 - 10:32

Alors qu'elle était encore chez ses parents, avec Jeremy, son frère, Courtney avait toujours fait le mur, du stop et découché pour aller voir ses groupes favoris, quand ceux-ci jouaient en ville. Ils avaient toujours été doués pour se faufiler par la porte de service et rentrer à l’œil dans les salles de concert. Ou bien pour prétendre avec beaucoup d'aplomb qu'ils étaient sur la Guest List.

Bref, se réjouir les oreilles sans débourser de l'argent, qu'ils n'avaient d'ailleurs pas en poche !

C'était le bon vieux temps, le temps d'avant la fugue, d'avant le parasite...

Mais si Courtney Mason avait disparu pour être remplacée par un être qu'elle ne connaissait pas encore bien, la puissante et mystérieuse Anima, la jeune méta-humaine n'avait pas changé sur un point : elle était toujours prête à remuer ciel et terre pour aller assister à un concert d'un groupe qui lui plaisait !

(et d'ailleurs ça faisait, des fois, de très belles surprises : comme la fois où toutes les filles de Sleater-Kinney lui avait dédicacé son T-Shirt ou quand Jello Biafra des Dead Kennedys lui avait laissé finir sa bière)

Sauf que tout n'était pas exactement comme avant... maintenant elle volait ! Et assister à un concert des L7 à New York ce n'était plus réellement un problème quel que soit l'endroit dont on partait...

*
*  *

Après un vol court et agréable, protégée par son armure d'ombre, Anima s'était posée sur le toit de la salle de spectacle, avait fait disparaître sa carapace mystique et s'était faite une "beauté" : en s'ébouriffant un peu plus plus les cheveux, en vérifiant que ses badges étaient bien en place ou que ses godasses coquées étaient suffisamment peu cirées pour témoigner qu'elle était encore une punk, une vraie de vraie...

... ce qui n'était pas SI compliqué que ça, compte-tenu du fait qu'elle vivait en squat et qu'elle n'avait pas une garde-robe de malade !

Passant par la porte donnant sur le toit, Anima entreprit de suivre les bruits du concert, faisant gaffe à ne pas croiser des types de l'équipe technique et put enfin...

... se retrouver au concert des L7 justement au moment où elles jouaient "Fuel my Fire" !

C'était un moment parfait, un moment qui ne reviendrait jamais... et rien ne pourrait le perturber, pensait Anima alors qu'elle se laissait aller au rythme de la chanson et qu'elle sautait en tout sens, dans le but évident de pogoter contre plus grand qu'elle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Sam 15 Oct 2016 - 19:46
Journal de bord du lieutenant Terra. Date stellaire 2016.9. Sujet du jour : patrouille en secteur urbain et investigation d’une menace potentielle. On m’a informé d’une possible attaque sur une salle de concert en ville, ce soir. Je le tiens de source sûre d’un post sur un site qui s’appelle Reddit. Je crois… Enfin bref. Un grave danger (potentiel) menace les citoyens de New York et en tant que super héroïne, il est de mon devoir de protéger les faibles et les innocents. Je dois enquêter et découvrir la vérité. S’il y a vraiment des méchants en activité ce soir, ils vont me trouver sur leur chemin. Je note au passage que je vais opérer en solo, sans le soutien de Rik, Divine ou Karen. Je vais affronter l’inconnu et revenir auréolée de gloire. Telle est la mission du NYC Protector et de son vaillant équipage. Lieutenant Terra, enregistrement terminé.

Voilà ce qui arrive quand vous faites un marathon de Star Trek avec Atlee. Elle s’immerge dans l’univers et commence à prendre des tics et des habitudes propres aux personnages de la série. À commencer, par exemple, par renommer l’appartement de Karen le NYC protecteur, de référer à la blonde kryptonienne comme étant le capitaine Starr, à faire le salut vulcain à Rik et Divine... Et évidemment, elle s’était mise à lire et tenter de trouver le plus d’informations possibles sur la série. Et justement, l’incident qui va suivre découle d’une loi universelle : quand on ne connait pas, on ne touche pas. Et Atlee, bien que sachant se servir d’un ordinateur, n’était clairement pas prête pour les Facebook, Twitter, Reddit, Instagram et compagnie de ce monde. Parce que ce qui est écrit n’est pas forcément vrai, comparé à ce qui se fait à Strata, lieu de sa naissance.

Chez les Stratans, pour éviter toute confusion, une œuvre de fiction est clairement indiquée comme tel. Mais ici à la surface, où le mensonge existe, personne ne prend vraiment la peine de le préciser. On se rappellera de l’incident avec Orson Welles et sa lecture de « la guerre des mondes » qui causa une panique monstre, les gens pensant à une vraie attaque extraterrestre. Plus encore, les gens peuvent dire ce qu’ils veulent en justifiant l’inattaquable liberté d’expression. En faisant des recherches sur les différentes désignations de vaisseaux, les personnages obscurs, le fanon et le reste, une faute de frappe lui fit écrire « L7 » au lieu de « K7 », en référence aux coordonnées stellaires d’une carte d’un des systèmes dans Star Trek. Ce faisant, elle tomba sur les élucubrations d’un individu, sur Reddit, parlant de « L7 ». Jusque-là, rien d’anormal, non, non…

Jusqu’à ce qu’elle lise que ce concert serait « de la bombe », « une vraie tuerie » et que ce serait « explosif ». Autant dire que la vaillante lieutenant Terra, de la Fédération unie euh… De toutes les faces de la Terre… Se devait d’intervenir. Et intervenir elle fit car elle débarqua en plein concert, cherchant les méchants des yeux avant de repérer des gens en costume s’avançant vers la scène en hurlant. Bon, certaines personnes chantent très mal, plus encore une fois imbibés d’alcool ou défoncés par quelque substance illicite et les oreilles sensibles d’Atlee, habituées à la beauté et à l’harmonie du monde souterrain, perçurent la chose comme quelque obscur cri de guerre assurément hostile. Et donc, en plein concert, devant cette foule rassemblée et après être entrée sans billet, elle décida, pour l’unité planétaire et tout ce qui est bien sur Terre de se porter à la défense de ces gens innocent en se jetant « toutes griffes dehors » sur ces « méchants »…
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 251
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Lun 17 Oct 2016 - 12:15
Alors que Courtney commençait à s'abandonner sur la musique punk, redevenant pour quelques brefs instants simplement une adolescente, exprimant un débordement d'énergie en sautant dans tous les sens et en poussant des cris stridents et dont la seule préoccupation pour l'avenir était de savoir si elle pourrait toucher ses idoles, avoir un autographe ou - mieux - leur parler... Eh bien c'est ce moment là que choisit une drôle de créature bizarrement costumée pour faire son apparition dans la salle.

Bon, c'était New York, alors des gens attifés bizarrement, ça ne choquait pas. Même si parmi ce parterre de cheveux sales, gras, en bataille, peroxydées à la sauvage, teints selon toutes les couleurs de l'arc-en-ciel ou coupés à l'iroquoise, présents sur des centaines têtes qui s'agitaient pour marquer le rythme de la batterie, la frimousse d'Atlee détonnait.

Comme ses vêtements. Car elle ne portait ni jean troué, ni chemise à carreaux, ni perfecto élimé, ni chaussures coquées.

Et elle n'était ni ivre - d'alcool comme de joie - ni défoncée - aux produits stupéfiants ou à la musique punk !

Et alors qu'Atlee suivait son bonhomme de chemin pour s'avancer vers la scène et - par méprise - s'en prendre aux gaillards qui souhaitaient juste monter sur la scène pour se jeter dans le public (faire un dive quoi !), Anima la remarqua.

Une baston c'était pas anormal à un concert. "Pogo + Alcool = Rixe", malheureusement trop souvent.

Mais là...

D'une part, la fille n'avait pas le genre "bagarreuse de concert". Et elle n'insultait pas non plus copieusement les gens à qui elle s'en prenait. Son élocution n'était ni malhabile ni pâteuse. Non.

Et puis d'autre part, elle avait très largement le dessus. Très nettement même. Comme si elle était capable de neutraliser toute la salle en suant moins que si elle avait bouffé une pizza.

Un peu à la manière d'une...

"... méta-humaine !" s'écria Anima en jouant des coudes parmi la foule pour s'approcher un peu plus de l'inconnue.

Sur scène ça continuait à jouer, bien sur car... a) the Show must go on ! & b) les filles de L7 ne voyaient pas grand chose d'anormal qui se passerait dans la fosse !

Arrivant à proximité immédiate de la fille, Anima crut pouvoir lire en elle : et elle vit non pas la malfaisance d'un vilain quelconque mais bel et bien la candeur et la naïveté toute super-héroïque. Elle avait pu lire ce genre d'expression satisfaite sur le visage de collègues-héros. Cela ne pouvait dire qu'une chose...

"Oh, Superminette, on se calme !" lâcha Anima en activant son pouvoir et en saisissait Atlee par le bras pour attirer son attention.

La prise était ferme et amplifiée par l'énergie vitale qu'elle ponctionnait dans les parages. Anima devait se concentrer pour que ses "cibles" ne sentent pas autre chose qu'une très légère fatigue passagère. C'était épuisant et si elle perdait le contrôle ben... la salle de spectacle allait se remplir d'une sacrée bande de petits vieux avant l'âge et elle, elle risquait d'exploser sous l'effet de la montée soudaine de puissance !

Mais tout se passa correctement. La pupille, l'iris et le blanc de ses yeux étaient devenus totalement verts. Normalement, le public ne devrait pas y faire gaffe mais cela témoignait qu'elle avait absorbé l'énergie et qu'elle allait pouvoir la redistribuer, éventuellement en foutant des gnons.

"Tu joues à quoi ?" ajouta-t-elle, après s'être rapprochée de la jeune femme (tout en évitant de se prendre elle-même des coups de la part des spectateurs qui risquaient de contre-attaquer à tout moment).

Parce que bon là, on ne pouvait pas forcément dire que Courtney avait agi avec discernement.

Elle était serrée contre une inconnue méta-humaine potentiellement belliqueuse et en tout état de cause plutôt puissante.

Elle s'était exposée elle-même en tant que méta-humaine et risquait de se faire lyncher comme telle par la foule, dès que cette dernière reprendra ses esprits

Elle était pressée de toutes parts, comme sa nouvelle camarade, par la masse des spectateurs dont un bon nombre avaient des raisons légitimes de se plaindre de l'inconnue.

Ce n'était pas - franchement - l'idée qu'elle s'était faite de ce concert-événement. Ni d'une bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Lun 17 Oct 2016 - 14:38
Atlee, qui n’avait toujours rien compris à ce qui se passait, ne connaissant évidemment pas entièrement la culture humaine et ses courants plus « underground », ne comprit pas pourquoi quelqu’un s’interposait entre elle et ces dangereux terroristes déguisés en monstres qui braillaient des insanités et des paroles étranges, potentiellement hostiles ou pire, sataniques (les effets pervers d’oublier Atlee à la maison et de la laisser scotchée sur une chaine où un télévangéliste fait son laïus…). Elle faisait son travail de super héroïne et de défenderesse des membres de la Fédération, comme en témoignait son badge et son élocution plus articulée que la moyenne des gens présents ici. Sa réaction immédiate fut de penser que cette jeune femme aux yeux d’un vert lumineux était la vraie responsable de cet attentat en devenir et donc…

Est-ce qu’elle allait l’attaquer? La frapper? Dispenser la justice de ses poings héroïques? Non. Atlee se dégagea de la prise de l’inconnue (merci à Divine pour les cours de combat de rue, chose qui avait manqué de rendre Karen hystérique quand elle l’avait appris) puis se contenta de garder une distance sécuritaire, la regardant avec méfiance. Pas d’attaque pour le moment. Alerte jaune pour tout l’équipage. On fait moins la maline, madame la chef terroriste, hein? Superminette. C’était Terra, son nom, le « T » qui figurait sur le haut de son costume était pourtant indicateur de la chose. Certes, c’était petit et peu visible mais... Encore une fois, la justice et les valeurs inébranlables de la Fédération allaient permettre de… HEY! Quelqu’un venait de tenter de profiter de son inattention pour l’attaquer par derrière! Elle sentit des mains étrangères sur son postérieur!

Le fait étant, certaines personnes proches commencèrent à se rendre compte qu’il y avait de l’agitation et les choses pourraient bien vite dégénérer (alcool + effet de groupe + substances illicites = baisse importante du QI moyen) et tout ceci à cause de l’excès de zèle d’Atlee qui n’avait voulu faire qu’une chose, au fond : protéger tous ces spectateurs d’un attentat terroriste qui en fait était purement fictif, imaginé par Atlee qui ne comprenait pas les expressions humaines. Et puis bon, ce serait peut-être mieux si la Stratane ne prenait pas la parole pour se lancer dans un discours sur la justice et la paix galactique… En fait, non pas qu’elle fut claustrophobe mais la proximité de tous ces vilains potentiels la rendait nerveuse. C’est qu’elle avait l’impression d’être au milieu d’une horde de zombies qui n’attendaient qu’on prétexte pour la bouffer tout cru.

Réalisant conséquemment avec un temps de retard que la jeune femme aux yeux verts flash était probablement une sorte d’ambassadrice, elle lui offrit quelques excuses polies et en la plaçant derrière elle pour la protéger. Peut-être était-elle Klingon, ce qui expliquerait ses manières bourrues… Ses interrogations furent écourtées quand quelqu’un ou plusieurs personnes attrapèrent l’ambassadrice mal léchée pour la hisser sur scène. Horreur et consternation! Déjà qu’on avait frôlé l’incident diplomatique, s’il fallait qu’il arrive quelque chose à cette curieuse émissaire… La femme aux yeux fluo semblait avoir une influence sur la foule environnante car une fois « partit » les choses dégénérèrent bien vite en une belle bagarre : le lieutenant Terra de la Fédération contre les présumés terroristes et leurs copains, offrant une double distraction : une baston générale en bas et une « punkette » aux yeux iridescents sur scène qui devait être bien plus dans son élément que le Stratane…
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 251
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Mer 19 Oct 2016 - 18:25
Elle était un peu louf' la minette.

Ça c'était sur !

Mais c'était pas non plus la première venue ! Car se dégager de la poigne d'Anima quand elle était boostée par ses pouvoirs n'était pas à la portée du pékin lambda...

Pourtant... elle n'était pas hostile, plutôt... partiellement démente ? Ou en plein jet-lag dimensionnel ?

Quoi qu'il en fut, l'inconnue eut comme un geste amicale à son endroit en se mettant en avant pour faire rempart de son corps contre la foule des punks et des pogoteurs.

Cela devenait franchement n'importe quoi !

D'autant plus que quelqu'un semblait avoir oublié sa main sur le fessier de Terra... juste le genre de trucs qui agaçait prodigieusement Courtney... mais elle n'eut pas le temps de s'indigner que déjà des camarades keupons la hissèrent par les aisselles et les pieds pour l'envoyer sur scène... Visiblement, il y avait des gens dans la salle qui semblaient vouloir que Courtney fasse un dive.

Alors, assise sur son postérieur avec les L7 derrière elle (le Paradis ! Etre sur scène avec ses idoles !), Courtney caressa l'idée de rester là, de prendre un peu de bon temps, de profiter de l'instant présent...

... sauf que dans la fosse ça commençait à devenir un chouia agressif. Ça dégénérait en bagarre généralisée et l'inconnue, aussi costaude qu'elle pouvait être, semblait difficilement de taille à mettre KO toute la salle de concert...

... mais derrière elle, il y avait les L7...

... et au fond, cette nana n'était que des embrouilles en perspective et avait initié le truc qui lui arrivait. Après tout, sa vie, ses erreurs, ses problèmes, c'était à elle et rien qu'à elle. Sa gueule après celle d'Anima. Vivre et laisser vivre.

Sauf qu'Anima n'était pas comme ça en fait, que la fille avait l'air réellement paumée et que l'ambiance du concert semblait la détraquer complètement...

Alors Courtney fit un truc débile et pompa un peu d'énergie psychique aux L7 (et les experts musicaux présents dans la salle purent noter que pendant quelques instants ça joua moins fort et plus lentement... comme si le groupe venait d'avoir un gros coup de mou ! Ce qui était une façon comme une autre de décrire ce qui venait de se passer...). Gorgée de puissance, elle s'élança dans la fosse comme pour faire un dive mais, plutôt que d'atterrir dans les bras tendus des punks, elle se mit à voler juste au dessus de l'inconnue, la saisit sans lui demander son avis par les aisselles et la fit décoller jusqu'à la sortie, en vol rapide...

... une fois dehors, Anima avisa une allée sombre et alla se poser et poser Atlee à cet endroit. Essoufflée et hors d'elle, elle saisit à nouveau l'épaule de la jeune inconnue et lui lança sur un ton un brin directif tout en la pointant du doigt :

"Non mais, c'est quoi ce foutoir ? Tu es venue faire quoi ici ?"

Avant de se calmer quelque peu et d'ajouter d'une voix plus douce :

"Tu viens d'où ? Certainement pas du coin, pour foutre un bordel pareil... Et c'est quoi ce costume ? C'est Halloween ou quoi ?"

Et elle savait déjà qu'elle allait regretter de ne pas avoir fui sur le champ en posant son regard sur la fille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Mer 19 Oct 2016 - 22:03
Atlee ne comprit pas trop la suite des événements parce qu’elle était plus occupée à repousser des formes de vie hostiles qui semblaient vouloir s’en prendre physiquement à elle. Cela ne l’inquiétait pas outre mesure, non. Elle avait bien été formée au combat et les Stratans sont naturellement plus forts et plus endurants que les êtres humains. Se retrouver dans les airs, à voler, ou plutôt à être transportée sans crier gare… Habituellement, quand elle utilisait la voie des airs, c’était sur une roche de transport ou quand Karen et/ou Divine la transportait car dire que les Kryptoniens disposent d’aptitudes dépassant l’entendement serait comme dire que l’eau est mouillée. Mais là, apparemment, c’était la demoiselle qu’elle venait de sauver héroïquement qui la transportait. Curieux ça… Elle n’avait pas le profil des gens de Krypton, elle…

Mais en tant que membre de la Fédération unie de toutes les faces de la Terre, elle était parfaitement compétente en matière de diplomatie donc… Elle était parfaitement disposée à échanger de façon pacifique avec la demoiselle. Atlee était toujours souriante et joviale depuis qu’elle avait recommencé à mordre dans la vie. Plus mature qu’avant, oui mais paradoxalement, elle retrouvait aussi de sa naïveté perdue, nommément par le biais de soirées télé avec ses amis. Là, elle se rendait bien compte que tout ceci n’était qu’un gros malentendu et elle n’était que trop volontaire pour éliminer toute confusion. Le truc par contre, comment allait-elle se présenter à cette inconnue? Parce qu’une Atlee qui part dans ses délires est une Atlee qui peut causer plus d’incompréhension qu’autre chose. Encore heureux qu’elle ne soit pas sortie avec des oreilles de vulcains.


« Bonsoir, citoyenne! Je m’appelle Terra et je suis une super héroïne! Alors que je surfais sur le Net pour parfaire mes connaissances de l’univers de Star Trek, je suis tombé sur un curieux échange codé sur un site qui s’appelle Reddit où de sombres machinations étaient en marche. Je ne pouvais faire autrement qu’intervenir.

Sur ce site, il était écris que ce concert serait de la bombe, une vraie tuerie et que ce serait explosif. Je ne comprends pas comment les autorités ont pu manquer quelque chose d’aussi flagrant ou comment il se fait que la communauté super héroïque n’ait pas réagi… Je me devais de me porter à la rescousse de ces innocents. Mon instinct ne m’a pas trompé. Ces vilains costumés qui voulaient monter sur scène… Oh non! Les vilains! »


Plaquant ses mains contre sa bouche, se rendant compte qu’en étant ici elle permettait aux méchants en costume de fuir, Atlee réalisa que bien qu’elle se devait d’être polie avec cette jeune femme, l’appel de la Justice, lui, se faisait bien plus insistant. Elle devait retourner là-bas et terminer ce qu’elle avait commencé : il y allait de la survie de la veuve et de l’orphelin! Et puis bon, comment en vouloir à la brunette avec un minois si adorable? Atlee était de la gentillesse concentrée et si elle était capable de faire fondre Raven, fille d’un démon ultra puissant, il fallait avoir de sacrés bonus à sa feuille de personnage pour ne pas se laisser attendrir par la jeune intraterrestre. Elle voulait toujours bien faire, évidemment. La notion même de faire quelque chose de mal lui était complètement inconnue pour ne pas dire incompréhensible. Elle ne pouvait pas concevoir faire quelque chose de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 251
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Mer 26 Oct 2016 - 17:29
"Euh..." commença Anima, en entendant les explications de Terra... Elle était perplexe mais prête à entendre toute tentative que pourrait faire la jeune inconnue pour éclaircir la situation. Car après tout, ce qui semblait obscur du premier regard pouvait, en fin de compte, devenir aussi éclatant que le Soleil pour peu que l'on se donne la peine de l'expliquer, d'une part, et de le comprendre, d'autre part...

"Ben..." ponctua la méta-humaine, une fois que Terra eut terminée de dire ce qu'elle avait à dire.

Cette fille était une exception qui réussissait, à elle toute seule, à faire se fiche par terre la règle sus-exposée (ce qui au final était la définition même de l'exception).

Bon s'il fallait récapituler, méthodiquement, les éléments du discours :

1) Une super-héroïne nommée Terra, OK. Jusque là tout allait bien. Elle était méta-humaine, ce n'était pas une grande surprise.

2) Elle regardait la TV et aimait Star Trek, pourquoi pas ? Courtney avait toujours eu de la sympathie pour les vieux épisodes avec Kirk, Spock et la clique, en pulls râpés et avec des effets spéciaux à trois francs, six sous...

3) Terra avait fait un tour sur le site de partage communautaire www.reddit.com, certes, et elle y avait lu...

?) ... que des terroristes auraient annoncé qu'ils allaient tuer tout le monde au concert des L7 ?

Là, Terra venait de perdre Courtney en route et la punkette mis bien quelques secondes avant de piger...

Alors, avant que son interlocutrice un peu timbrée puisse mettre à exécution son projet - certes noble mais complètement débile - Courtney posa sa main sur l'épaule de Terra et lui dit d'une voix ferme :

"TU NE BOUGES PAS"

Puis précisant ses intentions, elle ajouta d'une voix douce (de celle que l'on prend, un brin chantante, pour ne pas contrarier les fous) :

"Il n'y a ni méchant, ni attentat en projet, ni danger pour qui que ce soit... CROIS moi. Je suis aussi... euh... une héroïne. C'est... euh... mon métier de savoir les choses comme ça..."

C'était assez gênant. La fille semblait un poil plus âgée qu'elle mais elle lui parlait comme si c'était une gosse (enthousiaste, sympathique et volontaire mais... timbrée).

Elle fit signe à Terra de s'installer sur le couvercle d'une poubelle et fit de même de son côté.

"C'est une façon de parler le fait de dire d'un concert que c'est... euh... une "bombe", une "tuerie"... C'est une image, euh... Une façon de dire qu'on va bien s'amuser. Euh... c'est... euh..."

Courtney ne pouvait s'empêcher de penser que Terra avait du s'échapper d'un asile pour méta-humains dérangés. Elle savait qu'il y avait Arkham à Gotham pour les méchants. Il était où celui des gentils (car Terra respirait la gentillesse) ?

"C'est... euh... du parler-punk, tu vois ? Les gens c'étaient pas des méchants et ils étaient juste "lookés" pour le concert... histoire de passer un meilleur moment... euh... Comme si tu te déguisais en Spock pour le fun !"

Avalant sa salive et espérant avoir réussi à dissuader Terra de faire n'importe quoi, Courtney la regarda dans le blanc de l’œil pour espérer y voir une lueur de compréhension, puis termina d'une voix amicale :

"Au fait, Terra, moi c'est Anima... Et.. euh... je suis ravie de faire ta connaissance"

En espérant qu'elle n'aurait pas à se mordre les doigts d'avoir effectué une telle déclaration !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Mer 26 Oct 2016 - 19:30
Plutôt que de s’asseoir sur un couvercle de poubelle, Atlee utilisa ses pouvoirs de géokinésiste pour se faire apparaitre une chaise en roche. Elle regardait attentivement Anima de ses grands yeux innocents, comme une gamine à qui on raconte une histoire. Ah donc c’était une énorme méprise, en fait. De ce qu’elle comprenait, les gens qui avaient écrit le message parlaient en punk. Curieux. Elle ne se souvenait pas avoir vu du dictionnaire anglais / punk à la librairie près de l’appartement de Power Girl. Peut-être qu’elle avait mal regardé? Elle formula le mot avec sa bouche sans faire de son, s’habituant à la curieuse sonorité du mot. Les gens de la surface avaient vraiment le don d’utiliser des mots étranges. Ces punks encore bien plus. Pourquoi… Bien… Pourquoi ne pas juste dire « on va bien s’amuser »? Pourquoi utiliser des termes « violents »?

Non vraiment, il n’y avait rien de ce genre de vocabulaire à Strata où on disait les choses le plus clairement possible. Pourquoi utiliser ces formulations étranges qui ne voulaient rien dire? Anima pu lire de la confusion dans le regard d’Atlee qui essayait tant bien que mal de voir le rapport entre un massacre et du plaisir. Non. Non vraiment, malgré tous ses efforts, elle continuait de n’y rien comprendre. Ce n’était pas logique. Et pourtant, pour avoir un discours cohérent et compréhensible, il fallait être logique. C’était probablement pour cette raison qu’elle était complètement perdue quand le candidat aux cheveux orange des présentes élections parlait à la télé. Ce manque total de logique. D’un autre côté, pourquoi Anima lui mentirait-elle? Elle n’avait pas de raison de le faire. Quelque part dans ce non-sens, il y avait un fil conducteur qu’elle ne voyait pas.


« Euh… Je te crois… Je ne suis pas sûre de comprendre mais d’accord. Ce n’étaient pas des méchants. Mais pour le reste, c’est plus facile de comprendre le klingon que le punk. Parce que bon, dans un anglais normal, une tuerie, c’est mal et une bombe, c’est dangereux. Pourquoi ne pas juste dire : on va bien s’amuser? Je ne comprends pas ce besoin d’exprimer les choses sans vraiment les exprimer. »

Elle était sincère et elle ne jugeait pas. Elle essayait vraiment, sincèrement, de comprendre. Elle n’était pas certaine d’y parvenir mais au moins elle aurait essayé. C’était ce qui était bien avec Atlee. Même devant l’incompréhension la plus totale, elle faisait son possible pour faciliter les échanges. Comme en ce moment. Et puis bon, maintenant que les présentations étaient faites, elle salua Anima à la manière de son peuple : par un énorme câlin. Les poignées de main, franchement, c’est tellement impersonnel. Et puis bon, c’est aussi un signe de confiance. De Stratan à Stratan, aucun danger. Mais offrir son dos aux gens de la surface, c’est le plus sûr moyen de voir une dague se retrouver planté dedans. Et encore, ce n’était pas dit pour dénigrer tous les humains, attention. Simplement, le mensonge existait à la surface, après tout…

« Tu as l’air sympa. C’est bien. Les gens d’habitudes pensent que je suis une sorte de phénomène de foire. Ou que je suis folle. Non mais tu imagines. Moi. Folle! Il faut vraiment être méchant pour penser une telle ignominie. Je ne viens pas de la surface alors… Nos coutumes sont différentes. Tu aimes la pizza, au fait? J’ai faim! L’action, ça creuse. Euh… Quoi que si tu veux retourner à ton concert, je suppose que c’est bien aussi? »
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 251
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Dim 30 Oct 2016 - 8:58
"Euh... parce que c'est pas "punk" de faire des câlins et... euh... de dire qu'on va bien s'amuser !"

Mince ! Glen Matlock, le premier bassiste des Sex Pistols (et qui jouait mieux [ce qui n'était pas très compliqué, en fait] que Sid Vicious, son remplaçant) s'était, à l'époque, fait jeter du groupe car il avait été surpris en train... d'aider une mémé à traverser la route !

Mais formulé comme ça, l'esprit punk semblait un peu grotesque et Anima se faisait l'impression d'avoir dit une énormité plus grosse que toutes les bêtises de la soirée accomplie par Terra.

Puis, elle réfléchit et - après avoir "subi" l'accolade vigoureuse de Terra (qui était effectivement une méta-humaine, géo-kinésiste de surcroît... Mais ça, ça ne pouvait guère choquer une fille qui volait et pouvait invoquer l'Animus) - ajouta dans un grand sourire :

"Après on fait juste semblant d'être des durs et des mauvaises filles et des mauvais garçons. C'est de l'esthétique, du cosmétique, enfin... du flan, quoi ! Au fond, nous quand on se dit fuck, je te défonce la gueule tout en insultant les papas, les mamans... Au fond, nous, tout ce qu'on cherche, tout ce qu'on veut c'est des bisous..."

Ben oui, Anima aussi - de temps à autres - avait besoin d'un peu de douceur. Etre punk, c'était être dure en apparence, se looker punk, parler punk, écouter et vivre punk... Bref se déguiser pour ne plus souffrir des coups de la vie. Mais au fond... Nan, ça elle en parlerait pas... Ça faisant encore trop mal !

Elle conclut seulement :

"On est gentils, la plupart d'entre nous, on est sympas. On est là pour la musique, la danse, les T-Shirts et les colorations bizarres ... Mais on n'est ni racistes, ni violents, ni homophobes, ni fondamentalistes. On veut tous une meilleure planète pour y vivre, avec des flics moins bêtes, des lois plus justes, des droits pour les minorités opprimées, des toits pour les mal-logés, de la nourriture pour ceux qui ont fait et la paix dans le monde ! On est des gentils, en fait !"

Rien que ça. Sauf qu'être punk, c'était surtout avoir de l'énergie mal canalisée, une révolte chevillée au corps dont on ne savait guère que faire... Et puis, après tout, on n'était pas sérieuse quand on avait 17 ans...

Anima fronça du sourcil quand Terra indiqua qu'elle ne venait pas de la surface. Elle laissa échapper, d'un ton terriblement désolé :

"Tu... Tu veux dire que tes parents t'avaient enfermée dans la cave ?"

Elle avait déjà entendu parler d'histoires comme ça par des gens croisés dans la rue. Le père de sa pote Alison était un vrai con aussi avec option brûlures de cigarette et tout et tout. Kurt Cobain avait écrit la chanson Paper Cuts sur le thème. Bref... Courtney et sa petite famille dysfonctionnelle étaient des petits joueurs à côté de ça : sa mère était juste en dépression et son père un alcoolique en pleine rechute. Mais avec Jer', ils n'avaient jamais été cognés ni maltraités. Bien au contraire.

Et puis, Terra raconta que tout le monde la prenait pour folle... et Anima se sentit honteuse car elle aussi l'avait pensé très fortement. Alors à partir de maintenant, elle cesserait de considérer la jeune femme comme timbrée... elle était juste...

"Un peu excentrique, c'est ce que t'es. Pas folle. Excentrique. Excentrique, c'est bien. T'es excentrique. C'est cool. C'est punk"

Elle fit un grand sourire à Terra puis opina du chef à la proposition.

"Une pizza. Cool. Ça aussi c'est punk. Le concert, laisse béton, j'avais pas payé de toute façon..."

*
*  *

Une vingtaine de minutes plus tard, elles étaient toutes deux assises, bien au chaud, dans une pizzeria à moitié déserte. On était en fin de service et l'établissement était relativement miteux. Tandis qu'elle consultait mollement la carte des consommations, Courtney lança à sa nouvelle amie :

"Parle moi un peu de toi. De ce que tu fais. D'où tu viens. Où t'as eu tes pouvoirs. Tout ça. Et c'est quoi ton vrai prénom ? Terra, c'est un blaze comme Anima... Mais moi, en vrai c'est Courtney..."

Ouais, elle l'aimait bien Terra. Finalement. Comme quoi. La fille qui lui avait pourri son concert des L7 allait peut-être devenir une bonne copine... La vie était parfois étrange. Et marrante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Dim 30 Oct 2016 - 16:58
Au final, c’était un regrettable malentendu. Oh il y avait des éléments du discours de la jeune « punk » qu’elle ne comprenait pas, différences culturelles oblige mais au moins, la tension était retombée d’un cran et une saine curiosité avait remplacé la méfiance. Avec un peu de chance, elles pourraient même bien s’entendre, ces deux-là. Une excentrique débordant de gentillesse et une dure de dur avec un cœur fondant. Le beau duo. Divine allait en rigoler pour deux jours de temps, Rik sourirait et Karen se donnerait une claque dans le front. Atlee avait le don de rencontrer les gens étranges que la société refusait obstinément de considérer comme « normaux ». En même temps… Qui se ressemble s’assemble. Et elle était un beau cas de bizarrerie. Mais elle amenait la joie autour d’elle (ainsi que des pensées impures mais chut) alors…

Peut-être alors qu’elle était punk aussi sans le savoir. Elle cognait les méchants mais elle voulait aussi la paix dans le monde. Elle devait jouer les dures mais elle était probablement la plus gentille d’entre toutes. Et puis bon, certes elle ne criait pas des choses méchantes aux gens mais elle pouvait se montrer menaçante (vous y croyez, vous?) si la situation le demandait. Une Stratane punk. Ce serait une première. Autant c’était comique que c’était terrifiant. Vous imaginez Atlee habillée en punk, dispensant la justice? Mauvaise idée ça, des plans pour qu’elle se renseigne mal sur le mouvement et fasse peur aux enfants. Et franchement, une super héroïne qui fait peur aux enfants, ce n’est pas très « vendeur ». Elle aurait besoin qu’on lui explique deux ou trois trucs avant de se lancer dans une telle entreprise, si elle se lançait dans une telle entreprise.

La métahumaine lui faisant face semblait penser qu’elle avait subi quelques sévices de la part de ses parents. Jamais! Jamais dans cent ans! Ses parents étaient les meilleurs parents au monde, pleins d’amour et d’affection pour leur fille unique. Il était absolument impensable qu’ils soient capables de quelque mal que ce soit. Mais bon, discuter de sa vie, de sa famille et du reste, ce n’était pas une bonne idée que de le faire au milieu de la rue. Mieux valait le faire devant une bonne bouffe la proposition semblait plaire à la punkette. Tant mieux. Le meilleur moyen d’unir tous les peuples de la Terre, c’est encore la nourriture. Comment peut-on se chamailler le ventre plein, c’est absurde. À Strata, l’importance des événements communautaires, de grands repas, de grandes fêtes, c’était une partie intégrante de la culture. Un pizza, c’était un peu une union par le mélange.

Accessoirement, on y trouvait aussi tout ce que le guide alimentaire demandait donc malbouffe… Et puis on ne le dira pas trop fort pour ne pas faire de jaloux mais Atlee pourrait manger comme trois et ne pas engraisser du tout. Béni soit le métabolisme des Stratans. Cet improbable duo, l’une punk et l’autre « apprentie punk » se dirigea vers un établissement qui s’il n’avait pas le prestige et le glamour des grandes enseignes avait la réputation de faire une pizza à vous faire tomber en bas de votre chaise et on ne parle pas ici des suites d’un empoisonnement alimentaire violent. Attablées et Atlee déjà en train de réfléchir à ce qu’elle allait manger, elle reporta son attention et ses grands yeux mauves sur Anima, non, Courtney, qui lui avait posé une série de questions. Regardant à droite puis à gauche, elle se pencha en avant avec un air de conspirateur.


« Je m’appelle Atlee, en vérité. Je suis une Stratane, une nation de la sousface, élue de mon peuple et ambassadrice auprès de la surface. Mais il ne faut pas le dire, c’est un secret. Mieux vaut que les gens pensent que je suis juste une super héroïne de plus avec des pouvoirs super cools. Ce n’est pas pour me vanter mais je suis la géokinésiste la plus puissante qui soit. Ça aussi c’est un secret. Il ne faut pas le dire.

Ici, les gens me prennent pour une humaine sympa un peu folle mais ils ignorent tout de ma mission. Je suis la Gardienne de la Terre et combattre le mal est mon devoir le plus important. Je suis encore en apprentissage : la surface est tellement compliquée. Le mensonge, les mauvaises émotions, les tendances individualistes : c’est le chaos total ici! À Strata, nous vivons comme une grande communauté. Et toi. Parles moi de toi! Et je prendrais bien la pizza spécialité maison! »
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 251
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Ven 4 Nov 2016 - 18:14
"De la sousface ?"

Les mots étaient sortis comme ça, sans y prendre gare de la bouche d'Anima.

Au début elle crut qu'Atlee se foutait de sa gueule, c'était ça l'effet Atlee...

Puis, au fur et à mesure qu'elle expliquait le sens de sa mission, Courtney se dit qu'après tout... pourquoi pas ?

Elle avait bien la possibilité d'invoquer à volonté un gros machin rougeâtre et un peu sanguinaire appelé Animus. Elle avait été, de même, croquée par un Parasite ultra-terrestre et laissée pour morte. Elle pouvait voler, faire apparaître de nulle part une armure la rendant quasi-invincible. Sans compter qu'elle était une sorte de vampire psychique.

Il y avait plus étonnant, du coup, qu'une élue de la sousface venue chez nous pour nous protéger !

Et ça ne risquerait certainement pas de gâcher la bonne pizza qu'elle s'était commandée. Un truc avec beaucoup de parmesan dessus, des olives, des anchois et beaucoup de sauce piquante. Avec une boisson gazeuse (vu qu'elle ne voulait pas tester, ici et maintenant, sa fausse carte d'identité qui lui aurait peut-être permis de boire un peu d'alcool...).

"Strata ça a l'air vachement moins pourri que chez nous... Parce que j'ai l'impression qu'en ce malfoutu monde, t'as soit le confort... mais au prix de l'hypocrisie et de l'égoïsme ; soit t'as la chaleur humaine de tes potes et de tes amis... mais tu seras transie de froid et tu vivras comme une clocharde !"

Ouais, il y avait AUSSI des héroïnes mal-logées. Et qui vivaient de la charité publique et de la rapine.

"Bah... J'm'appelle Courtney, j'ai 17 ans et depuis que j'ai acquis mes pouvoirs, à la suite d'une rencontre avec un extra-terrestre qui m'a refilée une sorte de virus ou de champignon, je me suis barrée de chez moi. Ma mère était à deux doigts d'entrer dans une secte. Mon père buvait comme un trou. Je pouvais pas rester là... Je..."

Sa famille lui manquait à la manière d'un paradis perdu qui ne pourrait jamais être retrouvé.

"J'ai finalement rencontré des jeunes à Gotham qui sont devenus mes meilleurs amis. On vit dans une sorte de squat dans un quartier pourri. Maintenant, ça va un peu mieux, avec Robin - le p'tit gars qui accompagne Batman - on a dérouillé un gang qui sévissait dans le coin, et la Mairie a accepté de nous laisser rester encore un petit peu dans le squat... Y a même des travaux qui ont été faits mais..."

Courtney baissa les yeux et s'interrompit pour laisser le serveur apporter les plats. Une fois celui-ci parti, elle termina :

"Tu vois, je me demande tout le temps ce que je vais faire de ma vie... Là, je traîne, je protège mes potes mais... J'aimerai tant être utile à quelqu'un, tu vois ?"

Elle sourit et passa la main dans les cheveux.

"Mince, j'sais même pas pourquoi je te raconte tout ça... Je suis en train de plomber l'ambiance, là. Comme si deux héroïnes pouvaient pas parler autre chose que boulot et sens de la vie quand elles se croisent..."

Courtney éclata de rire et se rejeta en arrière de sa chaise. Puis, reprenant son calme, elle demande, intéressée, à Atlee :

"Tu fais quoi pour t'amuser ? T'écoute des disques, tu sors voir des gens ? J'veux dire, tu peux pas être gardienne de la Terre en permanence... Des fois, faut relâcher la pression, non ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Ven 4 Nov 2016 - 20:13
« Si tu as besoin d’aide financière, je peux aider. Or, argent, pierres précieuses en tout genre : il y a des dizaines de gisements non exploités, ce ne serait donc voler personne. Et en tant que collègue super héroïne, il serait logique que je t’offre tout le soutien possible ainsi que de te tendre la main de tout un peuple, mon peuple, en signe de camaraderie dans nos luttes respectives contre le mal. »

Comptez sur Atlee pour vous débiter un tel discours d’un trait et sans reprendre son souffle. Certains prétendaient à la blague qu’elle n’avait pas une forte poitrine, simplement une deuxième paire de poumons pour lui permettre de babiller sans interruption. Mais bon, ce n’était pas le plus important. Du point de vue d’Atlee, elle ne pouvait pas « juste » laisser Courtney dans la misère sans rien faire. Et en tant que Stratane, on ne laissait jamais un membre de la communauté seul ou en difficulté. C’était presque… Un crime, en fait. La notion de crime n’existant pas à Strata, elle avait emprunté le mot au vocabulaire des humains de la surface. Pour Atlee, ce que les humains voyaient comme des ressources précieuses, elle les voyait comme de jolis minéraux à utiliser pour ses créations artistiques, tout simplement. Rien de plus.

Et évidemment, avec son cœur gros comme la lune, ses grands yeux exprimant toute la bonté d’un peuple et sa nature joviale, qui pourrait rester de marbre devant elle? Elle commença à manger sa pizza (mentionnons que c’était le format extra giga large, la spéciale omnivore, donc mettez en abondance après 90% des composantes possibles dans une pizza et qu’elle allait manger tout ça toute seule, avec une frite format familial et évidemment, une boisson gazeuse) tout en se demandant si elle ne pourrait pas aider à un effort de construction ou de reconstruction pour Courtney et ses amis. Après tout, être une super héroïne ce n’est pas JUSTE brutaliser des méchants. C’est également aider ceux qui sont dans le besoin. Il n’y avait aucune honte à avoir besoin d’aide de toute façon. Ou tout du moins, à son avis, il n’y avait pas de honte à avoir, tout simplement.

Profitant du fait qu’elles étaient relativement isolées et seules, elle sortit… De son costume… Considérant qu’il n’y avait pas vraiment de poches visibles…Une petite poignée de diamants. Pas beaucoup, peut-être cinq ou six qu’elle déposa devant Courtney. De jolies pièces d’ailleurs. Atlee s’y connaissait en joaillerie? Bien évidemment, le travail des minéraux, c’était un peu une partie intégrante de ses pouvoirs, après tout. Et comme elle était artiste dans l’âme… C’était une raison supplémentaire de s’y intéresser. Et naturellement, elle ne demanderait rien en échange. Comme avec Raven et tant de ses amis et connaissances, Atlee donnait sans arrière-pensée parce que là d’où elle venait, faire un monde meilleur, ce n’est pas un idéal, c’est une philosophie de vie. Elle était sincèrement contente de pouvoir aider son prochain ou sa prochaine.


« Tiens. Si ça peut t’aider, ça me fait plaisir. Et oui, pendant un long moment, je ne faisais que mon devoir. C’était avant de rencontrer Power Girl, ma meilleure amie au monde. Maintenant je prends du temps pour moi. J’aime cuisiner, je suis une artiste dans l’âme, j’aime découvrir des choses. Je fais de gros efforts pour aimer les sushis et je suis toujours aussi terrifiée par les films d’horreur. Comment vous faites pour regarder ces choses? »
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 251
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Jeu 10 Nov 2016 - 10:33
Anima sursauta quand elle vit la poignée de cailloux posée devant elle... C'était... une blague ?

Son regard fit plusieurs mouvements de va-et-vient pour fixer, incrédule, à la fois les diamants et sa nouvelle amie.

Elle était sérieuse. Elle était MÊME très sérieuse.

Courtney sursauta à nouveau quand elle réalisa, finalement, que sur la table il y avait peut-être de quoi acheter un Ferrari (ainsi que deux pizzas et deux boissons). Elle referma sa main sur les cailloux mais ne les empocha pas. Il était évident qu'elles ne devaient pas attirer l'attention, il est évident que...

"Toi, on t'a jamais lu l'histoire de la poule aux œufs d'or quand t'étais petite, j'imagine..."

C'était sorti, tout naturellement. Atlee ne devait pas agir comme ça. Tout simplement, car il ne pourrait rien en ressortir de bon... et puis...

"Tu sais, tu devrais pas te prendre la tête pour moi. Y a plus malheureuse que moi et on s'en sort quand même avec mes potes. C'est gentil et très généreux de ta part mais..."

Elle passa ses mains sous celles d'Atlee pour lui restituer les diamants sans que personne ne les voit.

"Mets les plutôt dans la boite aux lettres de l'Association de ton choix. Ça sera plus utile, employé par des gens qui savent ce qu'ils vont faire de leur argent, plutôt que par des gamins dans un squat. On se débrouille, t'inquiète. Désolée d'avoir déballé ma vie comme ça, c'était pas pour me faire plaindre..."

Mais elle eut néanmoins un sourire radieux, tout en retirant ses mains vides de celles de sa nouvelle pote...

"Mais t'es vraiment sympa, ça c'est clair ! Et c'est très gentil de te préoccuper de moi... Mais t'oublies pas au passage et..."

Elle poussa un léger rire en entendant sa question sur les films d'horreur.  Courtney reprit une expression plus grave et entreprit de répondre à Atlee :

"Les films d'horreur, c'est marrant. Quand j'étais gosse, avec mon p'tit frère, ça nous faisait peur mais pour de faux, tu vois ? Jouer à se faire peur c'est comme se déguiser pour aller collecter des bonbons, c'est amusant. C'est de l'horreur pour de faux, que l'on peut arrêter en éteignant la télé. C'est pas comme les horreurs du monde que tu peux pas débrancher..."

Et elle pensa à ses parents qui passaient leur temps à se disputer quand Courtney et Jer' étaient dans leur chambre, à pleurer et à prier pour que ça passe... Elle dut se rembrunir un instant mais décida de changer de sujet :

"Une artiste ? Genre tu fais quoi comme art ? Du graffiti ? Du breakdance ? Tu chantes ?"

Elle était sincèrement intéressée par ce que pouvait lui dire Atlee. Son interlocutrice était rafraîchissante et haute en couleurs. La suite de la soirée allait s'annoncer pour le moins... intéressante.

Finalement, la boisson de Courtney était vide et sa pizza sur le point de se finir. Elle ajouta à l'attention d'Atlee :

"Tu as prévu quoi de beau pour la suite de la soirée ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Jeu 10 Nov 2016 - 15:05
L’expression de confusion totale dans le regard d’Atlee quand Courtney lui rendit les diamants indiquait qu’il s’agissait là d’un violent choc culturel. Là d’où elle venait, aider son prochain était un honneur, un privilège. Aider autrui à s’en sortir, dans une société qui ne connait pas de pauvreté, c’est permettre à l’autre de vivre confortablement pendant qu’il est malade ou s’il est blessé, par exemple. Ce n’est pas la charité. Cette notion n’existe pas dans une société sans argent et sans classe économique. L’acte d’aider était si naturel à Strata que Divine l’avait une fois comparé au film LEGO : « Everything is awesome! Everything is cool when you're part of a team! Everything is awesome when we're living our dream! » disait la chanson. Et c’était ça, Strata. Une communauté souterraine où il fait bon vivre, sans guerre et sans crime.

« Je ne comprends pas. Pour nous, Stratan, aider son prochain est naturel, c’est un privilège d’aider au bonheur des autres. Tu dis avoir des difficultés, n’est-ce pas le devoir d’une communauté que de veiller au bien-être collectif? J’insiste, ce geste est posé pour toi. Je ne donne pas aux organismes. On ne sait jamais où l’argent va vraiment. Toi, tu as pris le temps de me raconter ton histoire. Je te fais confiance. »

Après, si Courtney ne voulait vraiment pas accepter, ce serait alors son choix. Atlee aurait agi selon ses principes, selon sa conscience et n’insisterait pas davantage. La surface était si étrange… Tout cet aspect de vivre ensemble qui semblait étrangement absent… C’était désorientant. Toutes ces guerres, tous ces crimes… Ce n’était pas étonnant au vu du faible lien social. Les super héros pouvaient changer le monde, pourquoi est-ce qu’ils ne travaillaient pas plus activement à faire changer les gouvernements et les mentalités? Souvent, les criminels « communs » étaient au moins partiellement victime de ces injustices. Il fallait faire un travail en profondeur, pas juste gratter la surface et dire que oui, on faisait quelque chose. Ouf… Trop de philosophie pour un soir. Elle préférait penser à autre chose de plus joyeux, de moins triste.

« Je fais de la sculpture. Je sais danser et on dit que j’ai une très belle voix mais j’utilise beaucoup mon pouvoir pour créer des œuvres avec ce qui vient du monde minéral. Je participe à des événements caritatifs où j’expose mon art pour aider une cause. Mais je n’aime pas ça. Les gens ne viennent pas pour aider leur prochain. Ils viennent pour voir les créations d’une métahumaine et s’en vanter. Et toi? Et pour le reste de la soirée, je ne sais pas trop… On pourrait brutaliser du méchant! »

Curieux, elle pensait que les graffitis étaient interdits par le règlement municipal. Pourtant, Courtney avait dit être une héroïne donc logiquement, elle ne pouvait pas faire quelque chose allant contre la loi. Ce n’était pas bien ça. Du coup, elle attendait la réponse de sa voisine de table avec une curiosité revenue au galop. Est-ce que c’était une sorte d’héroïne punk qui se rebellait contre tout pour faire une vraie croisade de justice sociale? Est-ce qu’en vérité c’était une méchante amnésique convaincue d’être une gentille? Un peu comme avec Revan dans Star Wars! Gentil, méchant, gentil… Ou peut-être que Courtney avait une double personnalité rebelle qui faisait les mauvais coups à sa place? Tant de possibilités… Et on remarquera qu’elle n’avait passé aucun commentaire sur les films d’horreur. Elle avait même frissonné quand Courtney en avait parlé. Les films d’horreur…
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 251
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Mer 16 Nov 2016 - 22:16
Les cailloux, c'était un coup à se faire mettre les canettes aux poignets par les flics : jamais personne ne pourrait croire qu'une petite marginale comme Courtney puisse posséder en toute légalité des diams' en quantité.

Et quand bien même, qui pourrait bien les accepter en paiement ? Et puis... c'était trop, tout simplement. Comme quand Tim avait fait le nécessaire pour que leur squat soit retapé. Tout cela lui semblait... indu, tellement indu...

Car Anima était en galère. Mais il y avait pire qu'elle. Plus pauvre. Plus malheureuse. Plus seule.

Elle dormait dans un squat avec des amis. De temps à autre, ils avaient froid et aimeraient prendre une douche ailleurs qu'aux bains publics. Certes. Mais elle n'avait jamais été contrainte de dormir seule, dans un jardin municipal, avec tout ce que cela pouvait impliquer en termes de risques de se faire agresser ou bien violer.

"Tu peux pas donner des trucs comme ça, juste parce qu'on t'as raconté une histoire, ma belle..."

Elle pressa ses mains sur celles de Terra. Pour que cette dernière comprenne qu'il fallait qu'elle garde les pierres ou qu'elle les jette. Mais que jamais - ô grand jamais ! - elle ne pourrait accepter un tel cadeau qui ne pouvait qu'être empoisonné.

Car, les galères d'Anima elle les appréciait aussi. Car, elle avait des chaussettes trouées et elle ne sentait pas toujours la rose. Des fois, elle mettait plusieurs T-Shirts les uns sur les autres pour ne pas avoir trop froid. Mais...

... était-elle malheureuse à cause du manque d'argent ? Non.

Ce dont elle avait besoin, elle le mendiait. Ce qu'elle ne pouvait mendier, elle le volait. Ils vivaient toutes et tous de la récupération et du glanage à la sortie des marchés. Ils mettaient en commun. Ils partageaient. Ils n'avaient pas besoin de diamants.

Courtney décida de changer de sujet, histoire de ne pas laisser l'opportunité à Terra d'insister :

"La sculpture c'est cool. Les arts c'est cool. Nan, franchement, savoir faire un truc de ses 10 doigts, c'est chouette..."

Anima regarda son assiette vide et réfléchit un instant à la suite des réjouissances. Puis son regard s'illumina et elle lança :

"J'suis sure que mes copains t'adoreront ! Ça te dirait de les rencontrer ? Comme ça tu verras que je suis pas si malheureuse que je veux bien le dire..."

Une diversion et un divertissement. Courtney s'impressionnait elle-même, pour une fois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Jeu 17 Nov 2016 - 3:48
Elle ne voulait pas, elle ne voulait pas. Ce n’était pas à elle d’imposer sa volonté sur autrui tous avaient le droit de faire leurs choix, de prendre les décisions qu’ils jugeaient les plus aptes pour eux. Son père lui avait dit un jour que ce qui semble être la bonne décision pour un peut en vérité avoir de très néfastes conséquences pour d’autres. Personne ne se connait mieux que soi-même, avait-il ajouté. On peut penser faire le bien et finalement faire le mal. Un proverbe de la surface disait d’ailleurs que l’enfer était pavé de bonnes intentions. Et si même les plus vertueux pouvaient se tromper, elle, qui était loin de se considérer supérieure aux autres, pouvait errer dans le mauvais chemin également. Elle reprit les diamants qui semblèrent disparaitre dans sa paume. Ils seraient utilisés pour autre chose, en un autre temps et en un autre lieu.

Plutôt que d’afficher un air désolé, car on lui avait enseigné que les gens victimes d’injustice mérite toute la compassion que l’on peut offrir, elle décida de sourire parce que Courtney semblait s’accommoder de sa situation et elle semblait même, étonnamment, heureuse de cette dernière. Comment ou pourquoi, elle n’en avait pas la moindre idée. En fait, le concept même d’apprécier une situation défavorable lui apparaissait comme du masochisme. Elle avait appris le mot presque par accident, lors d’une visite des plus traumatisantes sur un site de fétichisme. Ne pas comprendre fétiche, ce que vous préférez, comme votre artiste fétiche, et le mot précédemment cité. Tout cela pour dire qu’elle trouvait cela étrange et elle préféra revenir en terrain connu en répondant à ce que la jeune femme venait de dire. Les arts, ça elle connaissait.


« C’est important de trouver un moyen de s’exprimer, d’évacuer ses sentiments. Souvent ce sont les peintres qui font ça mais les arts c’est fait pour se libérer la tête, au fond. Il y a des choses que je ne comprends pas bien avec l’art, souvent ces choses contemporaines mais sinon… Je veux bien rencontrer tes amis, oui! Tu vas me montrer ta maison? On va à Gotham? Brrrr… Je n’aime pas cette ville… »

Ajoutez à cet échange une grimace contrite et vous avez une bonne idée de l’affection qu’avait Atlee pour Gotham. Non, de toutes les métropoles qu’elle avait visité, c’était probablement la pire qui soit. Tout y était si sombre, si glauque, comme si toute la joie de vire s’était évaporée… Pour quelqu’un de positif et d’optimiste comme elle, c’était presque une torture que de s’y rendre. Et puis les super héros locaux étaient si graves et sévères, avec leurs masques de chauve-souris… Ce n’était pas un endroit pour elle. Elle aurait payé cher pour voir un arc-en-ciel au-dessus de la ville. On peut toujours rêver, non? Encore que bon, parfois, il fallait hélas rester dans la tyrannie d’une réalité qui était hostile au rose bonbon. Enfin, pas à Strata mais Strata n’était à la surface. C’était un monde qui était vierge de l’influence corruptrice qui y était présente.

« Enfin bon, je suppose que je peux bien faire un effort. Rencontrer des gens, c’est chouette. C’est comme une aventure et les aventures, c’est cool. Alors je veux. Euh… Est-ce que je dois porter quelque chose de spécial? Est-ce qu’il y a une poignée de main secrète punk que je devrais apprendre? Histoire de mieux m’intégrer au groupe, tu comprends? Je vais dire comme dans la chanson : à l’aventure, compagnon je suis parti vers l’horizon… »
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/02/2016
Messages : 251
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Dim 4 Déc 2016 - 8:42
"Nan, pas de poignées de mains secrètes ou de codes à respecter... T'as qu'à être toi, c'est suffisant..."

Car pour Courtney, au-delà de l'esthétique du mouvement, être punk c'était surtout un grand cri de révolte. Révolte contre l'injustice et l'Etat policier. Révolte contre la pauvreté et la violence. Révolte contre tous les gens qui trouvaient qu'elle avait mauvais genre ou mauvaise allure...

... bref, une culture de la différence et une culture du respect de l'autre. Un truc idéal pour les jeunes gens qu'ils étaient. Tu es bizarre ? Et alors !

Il y avait même de grandes chances pour qu'ils trouvent que Terra était la plus punk du lot !

*
*  *

Volant vers Gotham, les deux jeunes filles eurent le temps de mieux faire connaissance, à la manière de deux ados se rencontrant pour la première fois et discutant des disques qu'elles écoutaient ou des trucs qu'elles trouvaient trop injustes... deux jeunes filles normales, volant l'une sur un caillou, l'autre revêtue d'une armure mystique...

... tellement éloignées de l'existence des sans-pouvoirs, tellement proches de leurs aspirations. Pouvoirs ou pas pouvoirs, quelle différence au fond ? Elles respiraient le même air que tout le monde, elles mangeaient les mêmes choses, pleuraient devant les mêmes films et étaient terrifiées par le même tonnerre. Leurs pieds foulaient la même terre.

Et en cet instant précis, Anima se sentit proche - non pas de Terra seulement - mais de l'humanité toute entière, alors qu'elles survolaient les lumières des villes endormies, en direction de Gotham, de leur squat, de ses amis à elle qui allaient devenir aussi les amis de Terra, pour écouter des disques et boire de la bière éventée, tout en parlant de leurs vies, de leurs rêves, de leurs espoirs...

*
*  *

C'était ça être une méta-humaine : comprendre à quel point les existences de tout le monde étaient interconnectées.

Ça allait être une soirée mémorable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
 

[New York] Waiting for Somebody

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Apprentit Barman au New York city bar =)
» Empire State Club au New York
» New York Unité Spéciale
» Patinoire artificielle de l'hôtel New York
» Toy Fair International New York 2010 - 14 au 17 Février 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-