Les funérailles de Ray Palmer [Justice League + Libre]

Inscription : 02/05/2014
Messages : 204
DC : Animateur géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Sam 15 Oct 2016 - 19:24
(HJ/ Note pour les joueurs : ce sujet vise à réunir les membres de la Justice League après leurs dernières épreuves, mais ce sujet est également libre pour tout joueur intéressé à l'enterrement d'Atom Smile Bon jeu ! /HJ)

Récemment, la Lune a été attaquée par une Alliance Alien, menée par les Durlans.
Dans le cadre d'un plan global pour modifier le Temps, les Durlans ont manipulé la Justice League et la Légion des Super-Héros pour tenter de rejoindre la Guerre-des-Six-Minutes et ainsi empêcher cette tragédie de stopper l'avancée de leur civilisation.
Si l'équipe est parvenue à sauver de nombreuses vies, et à renvoyer chez eux tous ceux qui n'étaient pas à leur époque, le prix fut lourd... Ray Palmer, dit Atom, s'est sacrifié pour empêcher des monstres terrifiants de rejoindre le Présent.
Il a fermé le vortex derrière lui - et est maintenant considéré comme disparu en service.

Si la Lune a été reconstruite par les Flashs et les Green Lanterns, la Justice League ne s'est pas réellement réunie depuis cette tragédie.
A cette occasion, Wonder Woman et Green Arrow ont été blessés durant les combats ; Martian Manhunter a été lourdement impacté par un choc mental ; et tous les autres ont été grandement blessés, tant physiquement que psychologiquement.
A ce titre, Aquaman a demandé un congé du groupe, comme J'Onn J'Onzz. Les autres n'ont pas donné de nouvelles - et Cyborg demeure le seul à répondre aux appels à l'aide, en demandant régulièrement des renforts auprès de quelques Héros solitaires.

Cependant, Victor Stone n'a rien dit.
D'une part, parce qu'il ne saurait en vouloir à ceux qui ont vécu en enfer dans le Futur ou dans le repaire du Time Trapper d'avoir besoin d'un peu de temps. De l'autre, parce qu'il sait très bien qu'ils allaient bientôt se revoir tous... aux funérailles de Ray Palmer.

Ivy Town, protégée jusque-là par Atom, Ray ou Ryan Choi, mais également maintenant par Jade, a été durablement impactée par la nouvelle de sa disparition.
Ray était connu comme Héros, mais aussi comme scientifique et professeur émérite. Cette petite ville, sans histoire et appréciant de vivre comme une communauté, a été choquée et a institué plusieurs semaines de deuil terrible.

Et, aujourd'hui, c'est le grand jour.
Réunis au Patriot Park Cemetery, des centaines de personnes ont rejoint, silencieusement, les nombreux Héros qui ont également fait le déplacement.
C'est un moment difficile, plein d'émotions, de douleurs. De discours engagés, encourageants. D'anecdotes sur le défunt. De sanglots étouffés. De sourires tristes. Et beaucoup, beaucoup de regrets;
Ce sont les funérailles de Ray Palmer.

**
*
**

Plus tard, plus loin.
Les allocutions sont terminées, les mains sont serrées ; les rangs des Héros se vident, la foule se disperse lentement. L'instant d'émotion s'achève.
Et Cyborg fait plusieurs signes au moindre de la Justice League, pour réunir le groupe dans un coin. Sous quelques arbres, dans cette fraîche journée d'octobre, le jeune homme esquisse un sourire triste en serrant les mains et en prenant dans ses bras ses camarades - il est bon de les retrouver, en vie, même dans un tel moment.

"Bonjour. Merci de prendre quelques instants."

Sa voix métallique s'élève dans les airs. Vêtu d'un costume noir, au-dessus de son armure, il place ses lourdes mains dans ses poches, et se place au milieu de ses camarades.

"Les dernières semaines... ont été difficiles. Pour vous, pour nous, mais aussi pour l'équipe. Il y a quelques... alertes, je ne vous ai pas contacté car je comprenais la douleur que vous avez subie, mais... le monde a besoin de la Justice League.
Nous devons... nous reprendre. Nous devons refaire front commun, et protéger la planète, tout simplement. Je... je ne suis pas habitué à faire ça, en soi je ne veux pas faire ça, mais... maintenant que Ray est... enfin..."


Il soupire lourdement, avant de secouer sa tête baissée. Victor la relève, cependant, et esquisse un nouveau sourire triste.

"Bref. Nous devons recomposer la Justice League - vous en êtes ? Vous en êtes avec moi ?"

Son sourire demeure sur son visage, et Cyborg attend. En espérant sincèrement de nombreuses réponses positives...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 15 Oct 2016 - 20:42
Bruce n'avait pas été présent pour faire face sur la Lune. Aujourd'hui on enterrait l'un de ces amis et comme à son habitude il resta silencieux debout sa cape entourait son corps.


Il observait tout ces camarades autour, cette nouvelle ne l'enchantait pas bien au contraire. Cependant on ne pouvait pas dire qu'il en pleurait ce n'était pas son genre de pleurer. Tout ce qu'il se contenta de faire c'est posé une rose blanche sur le cercueil de Ray.

Alors qu'il s'apprêtait à partir, il remarqua le signe de Victor. Afin de lui répondre il vint le voir savoir ce qu'il voulait, et quand il écouta ce qu'il avait à dire il fut surpris.

Surprise qu'il manifesta par un léger plissement des yeux, Victor venait de demander qui le suivrait sur la re formation de la ligue. Il serra la main de son vieil ami, qui le pris dans ces bras. Bien sure sans hésiter Batman pris la parole :

Après tout ce qu'il viens de ce passer je pense qu'il est préférable de réformer le groupe. Moi je suis de la partie, cette terre à besoin de la Ligue.

Comme d'habitude il parla peux mais tout en disant ce qu'il pense. Mais il était partant pour réformer le groupe et serais présent. Malgré les nuits difficiles à Gotham  mais Gotham n'était pas la seule ville au monde.

Avec l'ancienne Ligue ils avaient sauver un nombre incalculable d'innocents et juste pour ça la ligue devrais être réformé. Victor n'aurais plus à gérer tout tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2820
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Lun 17 Oct 2016 - 0:46
Le passé - L'appartement de Jade, quelques heures avant les funérailles

Ce métier finira par la tuer.

Et cela ne sera que justice.

Car, ce n'est pas la première ni la dernière fois qu'elle doit assister à ce genre d'exercice. Les funérailles d'un héros, les funérailles d'un ami, les funérailles...

Non. Elle ne devait pas aller . , ça faisait trop mal. , c'était un mur et c'était réel et définitif... comme la mort.

Il fallait prendre de la distance, de la hauteur comme l'on pourrait dire. S'en tenir à un blabla creux sur la vie, la mort, le temps qui passe, la terre à la terre, la cendre à la cendre, la poussière à la poussière...

Mais elle racontait mal. Pour bien faire, il aurait fallu commencer par le début et non pas par le milieu. Et le début avait une forme de fin...

*
*  *

Le passé - De l'autre côté du miroir...

Jade venait de franchir le miroir donnant vers son présent et son monde à elle. En compagnie de ses coéquipiers. Mais il en manquait un, bien sur...

Et si le présent et la Lune étaient fracturés, fragilisés, en miettes, elle se tourna pour regarder par dessus son épaule, derrière elle, à travers le vortex temporel... celui qui ne viendrait pas.

Et elle le vit. Jeter sa bombe factice qui avait su les leurrer. Et elle l'entendit. Et pendant qu'il prononçait ses dernières paroles, qu'il faisait part de ses dernières pensées, à travers ce couloir temporel, Jade sentit un grand poids s'abattre sur elle, nouer sa gorge, enlever toute force à ses jambes.

Elle aurait voulu pleurer. Mais elle ne le put.

Elle aurait voulu à travers le vortex dire quelque chose, à Ray, pour meubler toute une vie qu'ils ne passeraient jamais ens...

Non. Elle se refusait à penser à ça, à ce moment précis. A ce moment, elle était là. Les pieds vacillants sur le sol inhospitalier de la Lune, spectatrice bâillonnée d'un film qu'elle ne voudrait pas voir. Mais elle n'avait plus de paupières. Les muscles qui lui auraient permis de détourner le regard ne fonctionnaient plus. Et même ses larmes... Ses larmes refusaient de couler comme si, de là haut, le Grand Farceur voulait lui refuser de voir la disparition de Ray à travers un regard troublé...

Et il détruisit le miroir, comme le héros qu'il avait toujours été, se condamnant lui-même à la disparition dans cet endroit sinistre et lointain...

... et sa mort fit, à Jade, l'effet, sur le coup, d'une télévision qu'on éteignait.

Une mort solitaire, en un endroit froid et lointain...

... sans même qu'elle ait pu lui dire quoi que ce soit... d'important.

*
*  *

Le passé - Les funérailles

Elle y était allée en tenue civile. Elle n'avait aucune identité secrète à cacher. Elle n'en aurait eu rien à cirer d'ailleurs. Ce n'était pas tant Atom qu'elle pleurait que son am... que Ray Palmer. Un être courageux et bon mais surtout un être qui lui manquait terriblement...

Elle ne voulait pas se présenter à ses funérailles avec son costume grotesque. Non, elle voulait lui dire au revoir à hauteur de femme, sans spandex ni signes extérieurs d'héroïsme. C'était déjà assez terrible pour elle que d'imaginer que dans la boîte qu'ils enterraient il n'y avait rien...

Au moment de prendre brièvement la parole pour une lecture de William Blake - un poème au sujet de deux rives et d'un navire qui disparaissait de la vue du rivage et du monde mais qui devenait, par la même occasion visible pour les gens qui l'attendaient sur le continent de l'autre coté de l'océan - Jade crut qu'elle craquerait. Et s'effondrerait en larmes. Mais non. Elle lut. D'une haute et intelligible voix. Et peut-être même que l'on se dirait en l'écoutant qu'elle avait bien lu et qu'elle avait certainement l'habitude de prendre la parole dans les cérémonies religieuses. Ou qu'elle se fichait de ce qui se passait autour d'elle et qu'elle avait le cœur de pierre.

Mais c'était sa façon à elle de ne pas craquer.

C'était sa façon à elle d'oublier qu'il y avait dans son répertoire téléphonique un numéro qui ne répondrait plus jamais.

Ou de ne pas penser au dernier courriel que Ray lui avait envoyé, qu'elle n'avait pas lu et qui constituerait le dernier mot adressé à elle qu'elle pourrait jamais lire de lui. Et ce texte avait pour objet "RE : Ivy Town - Galas de charité" et ne devait être qu'un mémo technique sur des apparitions publiques qu'ils avaient prévu de faire... et où elle irait finalement toute seule.

Enfin, c'était sa façon de se dire qu'elle pourrait un jour se baigner à nouveau dans la même eau, que le temps ne s'écoulait pas et que rien ne changerait ni en mieux, ni en mal.

Et que la douleur prendrait fin. Et que les larmes se tariraient.

Mais le pire était que Jade savait qu'un jour il n'y aurait plus de larmes à pleurer, qu'elle effacerait le numéro de Ray et qu'il ne serait plus qu'une petite masse de jolis souvenirs et un seul petit regret...

Et alors qu'elle s'écartait, elle se prit à se demander où était Dieu ce jour là, quand Ray est mort...

... et puis, elle réfléchit. Et pensa aux Durlans qui avaient été sauvés. Et pensa à ce qu'avait été la vie de Ray. Et pensa à tout ce qu'il avait accompli.

Et elle se dit que la question n'était tant pas de savoir où était Dieu à ce moment précis mais plutôt où était l'Homme ?

Et l'homme était dans le passé, à briser un miroir, à rompre le fil de sa destinée, pour que les horreurs du passé ne viennent jamais hanter le présent.

Pour les Durlans. Pour les humains. Pour elle. Pour tout le monde.

Adieu Ray.

*
*  *

Maintenant - Quelques instants après les funérailles

Jade était encore perdue dans ses pensées quand Cyborg lui fit signe d'approcher, à elle et à ses camarades de la Ligue.

Et en civil, parmi tous ces gens costumés, seule comme elle ne l'avait jamais été, désespérée par son propre avenir, elle entendit la drôle de voix mécanique de Cyborg...

... elle l'entendit et pensa que la Ligue, c'était cuit, c'était out. Ray venait de mourir et ils voulaient déjà remettre le couvert ? Comme s'il n'était rien, comme si...

Elle se ressaisit. La colère était mauvaise conseillère.

Et elle imagina Ray, à ses côtés, là, bien présent.

Et de sa voix tellement posée et amicale, il le lui aurait dit, de continuer sans lui, d'aller de l'avant et de faire ce travail qui comptait tant pour lui, pour lequel il avait décidé de sacrifier sa vie...

Et si la mort de Ray se devait d'avoir un sens, ce serait celui là.

Aussi, juste après l'intervention de Batman, Jade sourit timidement et dissimula avec des lunettes de soleil ses yeux embués de larmes - car maintenant que la cérémonie était passée les vannes s'étaient à nouveau ouvertes - avant de dire :

"Quelle idée ? J'en suis... Je..."

Et si elle pleurait, c'était dans un hoquet qui aurait pu être celui d'une démente. Mais ce n'était pas le chagrin ni la folie qui lui faisait verser des larmes. C'était des larmes de gratitude. Et elle imaginait Ray, et sa voix résonnait dans sa tête, sa présence était toujours là.

Elle se calma et dit :

"Les morts nous regardent et nous jugent. Je... des gens comptent sur nous. Je... Le plus tôt sera le mieux, Cyborg..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Lun 17 Oct 2016 - 13:04
Décidément les enterrements n'étaient vraiment pas mal tasse de thé. Mais je le devais en mémoire de Ray. Si les Durlans ne m'avaient pas mis hors jeux, je serai probablement rester avec lui. Je me suis approcher de la tombe vide et j'ai souris tristement.

- Alors chacun son tour ? On ne t'oublira pas vieux frère.

Encore un mort.... Lors de la dernière mission j'avais perdu la vie mais le bon dans le temps me l'avait rendu. Mais visiblement la mort avait finit par reclamer son dû. Quoi que rien ne prouvait réellement que Ray était mort, la vie m'avait appris que sans le corps pas de preuve...
Tandis que j'écoutais Cyborg faire son discours je bougeais doucement le bras qui avec l'âge cicatrisait moins rapidement qu'avant. Cyborg avait raison, il ne fallait pas abandonner la Justice League mais certaines choses étaient cependant à clarifier.

- Pour ma part je suis toujours de la partie, mais il faut cependant définir des règles pour que tout cela ne se produisent plus.... Nos deux dernières missions ont faillit finir en échec et à chaque fois nous nous en sommes sortie de justesse. Nous sommes divisé et dépourvu de cohésion, si cela ne s'arrange pas la prochaine fois il pourrait y avoir plusieurs enterrement etu pour ma part j'en ai assez. Il nous faut une organisation sans cela la Ligue est inutile. Je vous laisse maintenant vous recueillir, Cyborg je te laisse me contacter dès que besoins. Au revoir tout le monde.

Sur c'est parole j'ai quitté le cimetière, il était temps pour moi de retourner à Star city que j'avais quitté voilà trop longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 11/05/2015
Messages : 1374
Situation : Ancien Nightwing
Localisations : Devant le Pc


MessagePosté le: Lun 17 Oct 2016 - 13:56
Aujourd'hui est un jour sombre. En effet, Atom, connu sous le nom de Ray Palmer, a disparu au combat, son corps n'a pas été retrouvé mais beaucoup pense qu'on ne le retrouvera jamais. Pendant la guerre des 6 minutes, beaucoup des héros ont été blessés physiquement et moralement et ce fut le cas de Dick, il s'était cassé la jambe pendant son combat contre les Durlans, il lui restait encore quelque jours avant de pouvoir remarcher normalement mais en attendant il se servait d'une canne. Depuis le tragique accident il n'avait revu aucun membre de la JL jusqu'à ce jour... Les héros se donnent alors rendez-vous au Patriot Park Cemetery de Ivy Town. Dick ne pouvant pas conduire à cause de sa jambe, c'est Alfred qui le conduit. Le jeune homme avait laissé son costume de Batman chez lui pour enfiler un tailleur noir, chemise blanche et cravate noir. Par ailleurs, il avait appris après la disparition d'Atom que Batman reprenait du service. Dick avait alors décidé d'abandonner le costume de Batman et de revêtir celui de Nightwing mais celui de ses origines.
La voiture se gare alors devant le cimetière, et avant de descendre Alfred interrompe Dick.

"Ça va aller Mr Grayson ?"

"Oui Alfred, ne vous en faite pas."

"Mr Bruce est déjà au cimetière, il a voulu partir seul."


Dick regarde Alfred et hoche la tête en guise de réponse. Il sort de la voiture et ferme la portière avant que la voiture ne s'en aille.

Dick se dirige alors difficilement vers la foule de héros certains portaient leurs costumes, d'autres non, mais Grayson ne porte pas attention. Son regard était fixé sur cette tombe, vide certes mais avec une douleur atroce, même si il ne connaissait Atom depuis moins longtemps que d'autres membres, la perte d'un coéquipier et souvent difficile. Après quelques minutes la foule de héros se disperse mais Dick reste sur place et s'avance sur la tombe, il pose la main sur le caveau avant de se retourner pour s'en aller, mais Cyborg lui fait signe. A ses côtés se trouvait déjà Bruce, Jade et Oliver.
Tout en boitant, il arrive à leur niveau et dit bonjour à ses collègues avec des poignées de mains. Une fois que Cyborg eu fini de parler ainsi que les 3 autres protagonistes, Dick pris la parole en s'appuyant sur sa canne.

"Je ne lâcherais jamais l'affaire même une jambe en moins."

Il sourit en montrant sa jambe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2466-fiche-rp-de-nightwing-batman-ii https://lacavernedebatsi.wordpress.com/
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Mer 19 Oct 2016 - 21:08
Si Scott Free a l'apparence d'un trentenaire bondissant, il cache derrière cette image d’Épinal plusieurs décennies d'une existence animée et extraordinaire. Les Néo-Dieux ne sont pas immortels, ils peuvent mourir au combat, ou de lourdes blessures, ou lors d'une infection au Radion, mais ils vieillissent surtout très lentement - et peuvent faire cesser l'avancée de l'âge quand ils le souhaitent.

Ainsi, alors qu'il rejoint silencieusement la masse des Héros et des civils qui s'est réunie pour rendre un dernier hommage à Raymond Palmer, Mister Miracle se rappelle qu'il ne s'agit pas de son premier enterrement - mais c'est certainement des plus tristes.
Lui n'accepte jamais les disparitions, et entend lutter jusqu'au bout pour protéger autrui et valoriser la Vie ; hélas, malgré le pseudonyme qu'il a choisi pour suivre l'exemple de Thaddeus Brown, il ne peut réaliser de tels miracles... à son plus grand malheur.

Tandis que les discours débutent, Scott se place légèrement sur le côté - et jette un coup d'oeil à son costume.
Son mentor, disparu trop tôt, l'avait coloré ainsi dans le cadre de son métier d'artiste de l'évasion, dans les cirques ; le Néo-Dieu l'a conservé pour l'héritage, mais aussi parce que les couleurs correspondent pour lui au positif, à la joie de vivre, et à une volonté farouche d'aller de l'avant.
Il croit toujours en ces messages - mais ne se sent guère à l'aise de les porter en un tel instant.

"Humf."

Alors que Bruce et Clark sont à proximité, Mister Miracle repense au disparu... non pas au Héros Atom, mais à l'homme Ray Palmer. Un scientifique, un aventurier, un amoureux de la vie - un ami, vraiment.
Une terrible perte, tant pour le monde que pour le Néo-Dieu.
Il donne donc un ordre mental à sa Boîte-Mère, et murmure quelques mots pour ses proches à proximité.


Scott Free reprend alors sa place.
La tête basse, les épaules voûtées, et le coeur lourd, au milieu d'une foule rongée par la douleur et la tristesse.

**
*
**

Après la cérémonie, alors que l'assemblée se sépare lentement, Cyborg fait signe aux membres de la Justice League de le rejoindre.
S'il n'est pas actif dans l'équipe, lui et Barda, hélas absente pour le moment, sont des "réservistes" ou "consultants", qui entendent jouer leurs rôles pour aider le groupe dans un moment aussi difficile.

"Salut."

Arborant toujours les couleurs sombres du deuil, le Néo-Dieu adresse quelques signes de tête en se joignant à l'équipe.
Batman a décidé de se replacer dans le groupe, et il ne sera pas de trop pour gérer les nouvelles urgences. Jade, bien sûr la plus impactée par cette disparition au regard de ses liens... étroits avec Ray, tente de faire bonne figure malgré la douleur. Green Arrow, brut et direct comme à son habitude, confirme sa présence mais évoque directement les erreurs de la gestion de l'équipe. Et Dick Grayson reprend le costume de Nightwing, en restant auprès d'eux après avoir plusieurs fois fait ses preuves.
Manquent uniquement Barda, absente, et Flash, qui ne doit guère être loin.

"J'en suis également. De récents événements, affectant les Néo-Dieux, occupent mon quotidien, mais je serai plus disponible que précédemment pour vous. Je... ne peux retirer de mon esprit l'idée que, ayant pu sauver Atom contre Krona, j'aurais dû faire de même face au Time Trapper..."

Scott Free pousse un profond soupir, où tout le désespoir du monde peut se faire sentir. Il secoue la tête, avant de reprendre en esquissant un sourire triste.

"Si j'ai abandonné mon... notre ami, je n'abandonnerais pas son héritage. J'en suis."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 27/07/2015
Messages : 290
DC : Mister Miracle - The Bat - The Atom - Sportsmaster
Situation : Assume l'identité de Hawkman en attendant le retour de l'original.
Localisations : Dans les airs.
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Mer 19 Oct 2016 - 21:24
Rappel : le casque de Ch'al Andar le protège des analyses télépathiques. En outre, les personnages, habitués aux morts et retours de Hawkman, n'ont pas de raison, pour l'instant, d'interroger l'identité de ce nouveau venu. Merci de faire "comme si" pour le moment !

Sitôt que Mister Miracle ait terminé, le petit groupe entend soudain un étrange bruit au-dessus d'eux - comme un vol, en rafales, d'oiseaux. Ou, plutôt, comme de puissants battements d'ailes...

"J'en suis également."

Une voix profonde, brutale, s'élève en provenance des airs - et les regards, s'ils sont d'abord échangés entre eux, se lèvent rapidement pour découvrir l'origine de ces sons, d'autant plus étonnants qu'ils se trouvent tous dans un cimetière.


La silhouette, hautement reconnaissable, de Hawkman s'approche rapidement d'eux.
Cependant, tous ne manquent pas de remarquer que ce nouveau venu porte un harnais plus massif, une armure plus présente, et un casque plus complet que précédemment.

"J'ai conscience de vous interrompre."

La silhouette massive se pose au milieu de l'assemblée. Ses puissantes ailes se replient dans son dos, alors qu'il fait jouer sa masse entre ses mains.

"Certains l'ignorent - je suis Carter Hall, le Hawkman originel. Si je suis mort il y a quelques mois, ou années, mes souvenirs sont flous, j'ai été réincarné dans le corps d'un Thanagarien récemment. Ma mémoire est encore hachée, ce qui est un phénomène classique - mais je suis de retour. Et si, en effet, je ne me souviens pas de tout..."

Derrière son heaume, un regard ardent et terrible glisse sur le visage de chaque membre de la Justice League. Sa voix roule alors comme le tonnerre.

"... je sais que Ray Palmer était mon ami - et que vous l'avez abandonné à son sort."

Ses mains se crispent sur le manche de sa masse.
Un moment de tension terrible s'instaure alors, pendant de longs instants, avant qu'il ne reprenne la parole - un ton légèrement en-dessous.

"Mais nous réglerons cela plus tard. Je me propose comme membre de la Justice League, autant pour vous aider à gérer les affaires courantes que pour retrouver Ray. Ma priorité."

Hawkman se tait alors, laissant aux autres le soin de réagir.
Intérieurement, Ch'al Andar, le mi-Humain, mi-Thanagarien agissant comme Golden Eagle et considéré comme mort, se retient de rire. Depuis qu'il est mystérieusement revenu à la vie sur Thanagar, et qu'il a décidé d'épouser son destin de Vilain, il entend se faire passer pour Hawkman - autant pour faire honneur à son mentor que pour piéger les Héros, et ainsi prouver sa supériorité sur tous les autres criminels.
En ce jour de deuil, de recueillement envers un Héros qu'il respectait et un homme qu'il a connu et respecté, il entend débuter son infiltration... et donc préparer la chute de la Justice League.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4149-le-retour-de-golden-eagle
Inscription : 02/05/2014
Messages : 204
DC : Animateur géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Mer 19 Oct 2016 - 21:46
Quasiment tous les membres de la Justice League ont répondu à l'appel de Cyborg - qui eut même deux surprises de taille dans cette micro-réunion.
Hormis Big Barda, certainement occupée par l'étrange affaire évoquée par son époux, qui a formulé le voeu d'être plus présent dans l'équipe après la disparition d'Atom, et Flash, certainement occupé à quelques mètres, tout le groupe est réuni, et répond présent aux demandes du jeune homme.
Ce dernier en serait ravi, si l'apparition surprise de Hawkman ne le perturbait pas autant.


"Euh..."

Victor s'avance, en lançant de nombreux capteurs pour analyser le nouveau venu. Ses bases de données confirment les informations sur les décès et réincarnations du Prince Khufu, monarque égyptien marqué, avec sa femme, par une malédiction le poussant à revenir, génération après génération, pour retrouver son amour et périr.
De même, des récents articles de journaux ont confirmé le retour d'un Hawkman à St-Roch - le précédent foyer de Carter Hall, quand il avait été réincarné un temps dans le corps du Thanagarien Katar Hol.
En soi, les arguments avancés par ce guerrier ailé sont sensés... mais Stone ne goûte guère son discours.


"Nous aurons beaucoup à discuter, Hawkman, quant aux propos que tu viens de prononcer. Il est clair que la Justice League n'a pas abandonné Atom, et nous pleurons la disparition de notre chef - et d'un ami.
Mais, en ce jour difficile, l'heure n'est pas aux débats... et nous sommes ravis de pouvoir compter sur un nouveau membre expérimenté, même si sa mémoire défaille."


Cyborg a pris du galon et de la maturité depuis qu'il a dû défendre, d'abord seul puis accompagné de Vilains et de Héros volontaires, la Lune. S'il n'apprécie pas les paroles de Hawkman, il est conscient de son apport, et lui présente donc sa main pour un salut viril.

"Nous reparlerons de ta vision des choses - mais, en attendant, bienvenue."

Il esquisse un embryon de sourire, avant de lâcher Hawkman pour se tourner vers les autres.
Victor hésite, avant d'ouvrir sa main droite. Ses systèmes lancent immédiatement un hologramme, qui apparaît au-dessus de sa paume pour montrer l'image d'une étrange citée dans les arbres...

... une cité remplie de gorilles, qui vont, viennent, parlent et échangent comme des Humains, ou presque.

"Gorilla City - une ville secrète, située en Afrique. Après le crash d'un vaisseau extraterrestre, des gorilles ont étrangement évolué : devenus plus intelligents, et télépathes pour certains, ils se sont déconnectés de l'Humanité pour vivre en paix. Longtemps gouvernés par le bon Roi Solovar, ils ont fait la rencontre de Flash, et ont commencé un lent processus de rapprochement avec notre monde. Cependant..."

Victor modifie l'hologramme, pour faire soudain apparaître une vision terrifiante...
... celle de Gorilla Grodd et de plusieurs soldats, prêts à s'acharner sur quiconque osera se mettre en travers de leur route.

"Cependant, nous avons été récemment informé, par des rumeurs, que le Roi Nnamdi, fils de Solovar, serait en train de subir un siège de la part de Gorilla Grodd, despote télépathe qui entend dominer Gorilla City mais aussi le monde entier.
Nous n'avons pas encore de confirmation, mais laisser Grodd s'emparer de la ville équivaudrait à laisser un massacre se dérouler sous nos yeux - et mettre en danger la planète entière, si ce fou met la main sur la technologie de la cité."


Cyborg ferme la main, et l'hologramme disparaît. Son visage exprime une gravité inhabituelle.

"Je pars ce soir en Afrique pour aller aider Gorilla City... qui veut se joindre à moi ?
Je... je me dis que c'est ce que Ray aurait voulu qu'on fasse, tout simplement..."


Il pousse un profond soupir, en se rendant compte combien cet exercice de mener les troupes est difficile. Il entend cependant le mener à bien, tant qu'un autre chef ne se sera pas proposé ; hors de question de laisser l'héritage de leur leader, de leur ami tomber plus bas s'il peut l'empêcher !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 19 Oct 2016 - 22:11
Batman restait comme à son habitude silencieux même lors de l'arrivée de ces camarades. L'un des seuls visage qu'il apprécia de voir en forme fut Dick, son petit protéger il n'était pas heureux mais soulager qu'il aille bien.
Il écoutait dans son coin les discussions et avis des autres sans répondre pour autant que pouvait-il dire ?

Mais un individu porté disparut fit son apparition, Hawkman ce dernier semblait aller plutôt bien et honnête. Cependant Batman ne changea pas d'un poil il se méfiais à peux près de tout le monde ici présent. Donc l'homme-oiseau n'y faisais pas exception.

C'est la qu'à son arriver Hawkman pris de haut tout les membres de la ligue leur rapprochant d'avoir laisser mourir Atom. Pourquoi répondre à cette provocation aussi mal venue que bête et inutile. Où se trouvait-il lui ? Pourquoi ne pas avoir aider Atom ? Les récents retour venant de St-Roche prouvait qu'il avait fait son come-back avant les évènements liés à la Lune.

Trève de bavardage ce ne serais que puéril de se rabaisser à son niveau pour lui répondre. De plus le morale n'était pas présent.

Si Batman ne comptait pas répondre à cette provocation Victor lui le fit, remettant à sa place l'homme ailé. C'était ni le lieu ni le moment qu'une dispute éclate. Victor exposa les fait, une cité habitée par les gorille était menacée par Gorilla Grodd.

Un gorille qui comptait conquérir le monde. A quoi bon nos dirigeant son déjà aussi développé intellectuellement qu'un singe. C'est alors qu'il annonça son départ pour l'Afrique ce soir même. Avec Tim à Gotham Batman s'avança plus que les autres face à Victor.

Je vais venir avec toi. Cette histoire m'intéresse donc nous partons quand tu sera prêt.

Encore une des nombreuses participation courtes mais précise du héros.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3966
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Jeu 20 Oct 2016 - 16:23
Barry était resté en retrait avec Iris. Il se sentait responsable de la mort d'un ami, c'était un sentiment qu'il avait déjà vécu. Il avait l'impression que certains héros ne pouvaient pas sortir de la tragédie et étrangement il se sentait inclus dans ce cercle. Ralph Dibny un de ses meilleurs amis, Ray Palmer et lui-même étaient en quelque sorte un trio ayant rarement réellement travaillé ensemble, mais tous se rapprochait de Barry. Dans son coeur ils étaient de la même espèce, des scientifiques ayant préféré la lumière à la noirceur. Pourtant celle-ci ne semblait pas les quitter et Ray Palmer avait eu son lot de malheur, plus que bien des gens. Finalement il s'avança, une fleur à la main.

Il la déposa sur le cercueil. Puis s'approcha d'Hawkman, qui était probablement le meilleur ami de Atom dans la vie. Bien que ce Carter soit étrange, Barry s'avança vers lui.

Tu as raison... mais notre peine n'en est pas moins réel...


Puis il se retourna vers les autres.

J'aimerais dire quelques mots si vous me le permettez. Ray Palmer était un ami fidèle. Le plus petit des grands héros, et peut-être celui avec le plus grand coeur que j'ai connu. C'était un homme de science et un homme de principe. Il a connu son lot de malheur et pourtant ce que je me rappellerais toujours de lui est son sourire. Ray Palmer incarnait la résilience, celle qui nous aide à nous rappeler notre humanité, notre humilité. Que malgré nos pouvoirs ou nos costumes, nous restons des hommes et des femmes de la même manière que ceux qui répondent à d'autres vocations. Ray Palmer sera vivant dans notre esprit tant que nous nous rappelons que c'est son humanité qui aura fait de lui un des plus grands héros de l'histoire. Puis se tournant vers le ciel. Ray, en tant que scientifique je sais que tu ne croyais pas réellement à un paradis comme le veux les différentes religions. Mais si tu es là, et que tu nous entends de l'au-delà. Je te salue Atom, je te promets de ne jamais t'oublier, mon ami...

Puis se tournant vers Cyborg. Il hocha de la tête pour dire qu'il en était. Puis il retourna vers Iris pour la prendre dans ses bras, celle-ci pleurait abondamment. Elle connaissait bien Ray, il était venu à de nombreuses reprises manger à la maison et c'était quelqu'un qu'elle respectait au plus haut point. Barry l'embrassa sur le front et la calla contre son épaule.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2820
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Dim 23 Oct 2016 - 8:28
Jade ne disait rien. Elle était en retrait, avec les autres héros et elle écoutait ce que chacun avait à dire... en silence.

Visiblement, Green Arrow leur reprochait leur manque de cohésion, les rendant implicitement responsables de la mort d'Atom... Elle baissa les yeux derrière ses lunettes noires et ne put s'empêcher de penser que tout cela était... inévitable.

Ray avait pris la décision de rester en arrière, il leur avait menti avec cette fausse bombe qui était censée pouvoir faire le boulot à sa place, il...

Se leurrait-elle ? Auraient-ils pu faire quelque chose ? Aurait-ELLE pu faire quelque chose pour Ray ?

Et cette pensée là, formulée de manière un peu abrupte et à voix haute par l'Archer Vert, la hanterait longtemps...

Elle était déjà dans cet état d'esprit quand quelqu'un qui se prétendit être Hakman déboula dans leur champ de vision, équipé comme pour aller à la guerre, agitant sa masse d'armes tout en leur faisant des remontrances sur la façon dont ils auraient abandonné, là encore, Atom à son triste sort...

Elle voulut ouvrir la bouche et dire à cet Hawkman qu'elle n'avait jamais apprécié (elle se rappelait leur première rencontre quand, avec les autres membres d'Infinity Inc., elle avait été traitée avec condescendance par celui qui présidait à l'époque la JSA, de même comment il rabaissait perpétuellement son fils...) de battre un coup d'aile un peu plus fort et de dégager ailleurs pour voir s'ils y étaient mais... un truc dans son laïus la frappa : il parlait de Ray comme s'il n'était pas mort mais seulement échoué quelque part dans l'espace et le temps...

... ce n'était qu'une question d'attention : un truc s'était cassé dans le continuum, ils étaient allés le réparer. Dans la manœuvre, l'un des leurs était resté sur le carreau. Mais...

... ils avaient sauvé des milliers de Durlans qui auraient du - qui avaient toujours auparavant, dans toutes les "versions" de cet événement - trouvé la mort.

... par la Time Pool, avec l'aide d'une volonté inébranlable et inflexible et par la Grâce de Dieu, Jade comprit qu'elle aurait droit à un autre essai. Voyager à nouveau dans le canal de Dieu, à travers la piscine temporelle, pour réparer ce petit accroc au regard de l'éternité et de l'immensité de l'espace, cette chose fondamentale pour elle : la mort de Ray, pour la faire passer du statut d'événement à celui de non-événement...

... facile ? Elle en toucherait deux mots au Professeur Hyatt...

... tout en se doutant bien que tout cela n'était qu'une étape de son deuil et qu'on ne jouait pas avec le temps comme Dieu jouait aux dés : elle se raccrochait à cette pensée pour éviter de se rappeler que le Time Trapper et les Durlans avaient, eux aussi, voulu jouer avec le temps et que tout cela n'était rien d'autre qu'un jeu dangereux et mortel pour toute la création !

Elle ne répondit donc rien à Hawkman et se focalisa sur le discours de Barry qu'elle conclut en formant une petite prière silencieuse, logée entre deux battements de son cœur... Elle ferma les yeux et adressa toute l'immensité de ses sentiments à ce ciel où résidait dorénavant sinon l'âme, du moins le souvenir de son héros à elle, Ray Palmer, l'homme qui aurait pu donner un autre sens à sa vie à elle...

Quand Cyborg reprit la parole et leur proposa l'Afrique comme destination, Jade opina du chef. C'était un changement de décor. Une cause juste. Et de l'action.

Il y avait surtout des vies à sauver, des Ray Palmer simiens, du moins des gorilles avec des aspirations, des rêves et qui donnaient - de par le jeu de leurs interactions interpersonnelles - du sens et du relief à la vie de leurs proches...

Et Jade se jura que les tyrans et les despotes qui, par leur folie, voudraient mettre un terme à d'innocentes vies pour poursuivre des breloques chimériques comme le pouvoir ou l'argent (que l'on ne pouvait, de toutes manières, pas emporter dans l'au-delà) pouvaient commencer à trembler. Elle était d'humeur massacrante et, pour une Green Lantern, son imagination était la seule limite à ses pouvoirs !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 09/05/2016
Messages : 276
DC : Jade, Razorsharp & Tara Markov
Localisations : Philadelphie
Justice Society of America
MessagePosté le: Dim 23 Oct 2016 - 9:08
Les bras chargés d'une couronne de fleurs et d'une plaque en bronze gravée "A notre camarade, la JSA reconnaissante", Liberty Belle descendit en uniforme complet du taxi qui l'avait amenée jusqu'ici.

Et elle comprit, en voyant le nombre de héros présents, à quel point Atom avait été apprécié de la confrérie des fiers-à-bras et des aventurières masqués.

Elle alla s'installer, un peu en retrait. Elle n'avait aucun discours à prononcer. Au fond, elle le connaissait assez peu, Atom. Liberty savait juste, qu'en dépit de sa réticence à être enrôlé de force sous les couleurs de la Société de Justice (le Spectre n'étant pas le recruteur le plus diplomate), il n'avait pas hésité à faire sa part de travail pour empêcher le retour des nazis. Il s'était, de même, porté volontaire pour une mission risquée, aux confins de la folie, dont le rapport d'intervention d'Atom, adressé seulement quelques heures avant son décès, constitue le dernier message expédié par Atom à Liberty.

Ray était gentil et attentionné. Non dénué d'un certain humour et avec un coeur et un courage inversement proportionnel à la taille minimale qu'il pouvait atteindre.

En revanche, au-delà de sa qualité de Présidente de la Société, Liberty regretta de ne pas avoir plus connu Ray. Au fond, ils n'iront jamais boire une bière ensemble ou regarder un match à la télévision, elle ne connaîtra jamais sa couleur préférée ou la chanson qu'il mettait pour se détendre un petit peu et imiter John Travolta, elle...

Un enterrement était toujours la négation d'une somme impressionnante de possibles qui, du fait du décès de la personne, ne se réaliseront jamais.

Par exemple, Liberty ne se réconciliera jamais avec Johnny. Et ils ne vieillirons jamais ensemble.

La vieille dame à l'apparence juvénile et à l'air impassible eut une pensée pour celui qui était mort mais aussi pour toutes celles et ceux dont il avait touché l'existence. C'était un compagnon de route qui ne se relèverait plus. Mais il devait, certainement, signifier plus que ça pour bon nombre d'entre eux.

Et elle les observa de loin. Ses camarades de la Ligue de Justice, ses amis, ses frères... Jade, effondrée ; Green Arrow, en colère ; Flash, solennel et bouleversant.... et tant d'autres encore. Hawkman même (que faisait-il là ?) qui devait se rendre bien compte que tout le monde ne revenait pas, toujours, d'entre les morts...

... continuait-il d'attendre Shiera, d'ailleurs ?

Pour Liberty, penchée au-dessus de cette boite vide (car elle était vide, on le lui avait dit, n'est-ce pas ?), un enterrement était une universalité : si le mort n'était déjà plus là, le souvenir de tous les êtres chers disparus venait assaillir les gens présents...

Johnny, ses parents, ses amis, ses voisins... tout le monde. Tout son monde à elle...

Elle déposa rapidement la couronne et la plaque. Se signa devant la tombe de Ray et repartit sans demander son reste. Elle avait besoin d'une cigarette et de rentrer chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 02/05/2014
Messages : 204
DC : Animateur géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Dim 23 Oct 2016 - 16:17
(HJ/ Ce message clos la réunion de la Justice League ici, mais les joueurs, de l'équipe ou d'autres, peuvent encore interagir s'ils le souhaitent. Incarnant autant Mister Miracle, Ch'al Andar/Hawkman et l'Animateur, j'intègre tout dans ce message par souci de simplification. Smile /HJ)

Resté silencieux depuis ses propres mots, Mister Miracle, toujours vêtu de noir, a croisé les bras et a écouté avec intérêt les différentes interventions de chacun.
S'il n'a guère goûté l'arrivée de Hawkman, si brutal et si agressif dans un instant qui ne le demande pas, il a apprécié les paroles des autres - et notamment le voeu, généralisé, de continuer la lutte, pour rendre hommage à leur ami disparu.

[color⁼orange]"Je confirme ce que je vous ai dit : j'entends être plus présent pour l'équipe... quand elle aura besoin de mon expertise, ou de moi pour faire le nombre. Au regard de vos discours, vous entendez tous vous rendre à Gorilla City - et je ne pense pas être le plus utile dans un environnement aussi différent du mien."[/color]

Scott Free esquisse un sourire triste, avant de s'avancer un peu plus, pour se placer au milieu de l'assemblée.

"En ce moment, il y a... une crise, qui concerne les Néo-Dieux. Je ne peux pas encore tout vous révéler, mais... cela occupe mon temps. Cyborg connaît les moyens de me contacter - n'hésitez pas, même en Afrique. Le Tunnel-Boum me fera arriver immédiatement."

Son regard glisse lentement sur le visage de chaque membre de la Justice League, avant qu'il ne leur fasse à tous un petit signe de tête.

"Courage, à nous tous. Et à bientôt."

Mister Miracle se retire alors lentement, pour rejoindre le coeur de la foule - et les trop nombreuses personnes venues se recueillir auprès du défunt.

**
*
**

Avant de se lancer dans son discours, Ch'al Andar se demandait si la Justice League mordrait à l'hameçon.
Son petit jeu d'acteur a fonctionné jusque-là, avec les habitants de St-Roch et même les premiers membres de la Justice Society of America qu'il a croisés ; mais les surhumains présents autour de lui n'ont pas le même rapport avec Hawkman - et pouvaient plus facilement douter de sa version.
Ce n'est, heureusement, pas le cas.

"Hum."

Après avoir hurlé sur tout le monde, et menacé chacun d'entre eux, il est resté silencieux quand Cyborg a tenté de faire baisser la tension, en évoquant une nouvelle crise que l'équipe doit gérer.
S'il est déjà satisfait de voir que son plan fonctionne, il voit ici une magnifique possibilité pour s'intégrer encore plus - et endormir, définitivement, la méfiance qu'ils pourraient avoir envers lui.

"J'en suis également."

Alors que de nombreux regards surpris, voir irrités, se tournent vers lui, Ch'al s'avance, et joue encore un peu plus avec son immense hache entre ses mains.

"Soyez honnêtes et objectifs : après la disparition d'Atom, dont nous reparlerons plus tard, votre groupe est fragilisé. Vous avez besoin d'un nouvel équipier, mais aussi de quelqu'un qui n'a pas été impacté par la dernière mission. Et, enfin, vous avez besoin de quelqu'un capable de prendre les décisions au combat."

Par une simple pensée, il active les ailes de Carter Hall grâce à un ordre mental, et s'élève lentement au-dessus de l'herbe du cimetière.

"Vous n'avez personne d'autre sous la main - et je prends sur moi de veiller sur l'équipe constituée par mon ami. Jusqu'à son retour.
Cyborg, envoie-moi un vortex de téléportation quand le jour sera venu."


Et, sans un au-revoir ou un autre mot, Ch'al s'envole et disparaît rapidement dans les airs.
Satisfait d'avoir réalisé la première étape de son plan, dans les meilleures conditions possibles.

**
*
**

La réunion ne s'était pas passée entièrement comme prévue - mais elle finit bien mieux qu'elle n'a commencé.
Alors que Victor Stone pensait devoir gérer de nombreux refus de la part de ses collègues, il a eu l'agréable surprise de découvrir que la Justice League continuait à exister, même si chacun vit mal la disparition de leur leader.


"Bien."

Après sa propre intervention, suite à l'arrivée brutale et inattendue de Hawkman, il a laissé chacun réagir - et il est clairement satisfait de voir qu'il ne sera pas seul à se diriger vers Gorilla City d'ici quelques jours.
La plupart des membres de l'équipe ont répondu présent, hormis Mister Miracle qui semble cacher quelque chose d'étrange, sur lequel il faudra enquêter. Cependant, Hawkman semble bien décidé à s'impliquer dans le groupe, et Victor ne saurait dire non à de tels muscles... même s'il espère que l'autre sera un peu plus calme la prochaine fois.


"Je vous préviendrai de l'heure du départ via notre système de communication interne. Un Tunnel-Boum apparaîtra après, pour vous amener en Afrique où nous nous rejoindrons."

Stone esquisse un petit sourire, avant de placer à nouveau ses mains métalliques dans les poches de son costume de deuil.

"Merci... merci pour tout. Et à bientôt."

Son expression demeure triste : même s'il est satisfait de retrouver l'équipe complète, il n'oublie guère la raison de leur présence ici - et l'intense drame qu'ils continuent de vivre.
Lentement, lui aussi se retire et disparaît dans la foule... pour rendre un dernier hommage à leur vieil ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les funérailles de Ray Palmer [Justice League + Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ivy Town-