[Golden Month] A l'heure d'Internet [Libre]

Inscription : 02/05/2014
Messages : 207
DC : Animateur géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Mar 1 Nov 2016 - 12:21
À l'heure d'internet

***


Quelques heures plus tôt.
Devant le capot d'une voiture de police arrêtée sont réunis trois hommes - tous en costume. Mais si deux d'entre eux arborent l'uniforme classique, bleu et noir, des représentants de la Loi, le dernier a choisi des couleurs bien plus vives.

"... et mes pouvoirs se sont alors estompés ! Au beau milieu du dernier round !"

"Et... et alors ?"

"Et alors ? Ben, j'ai tenté de la jouer tactique... d'éviter les coups, de tenir la corde, d'attendre la fin du chrono... mais ça n'a pas pris. J'ai fini à terre, une fois, deux fois, et la troisième fut la bonne. J'ai tenu autant que possible, mais si je peux tenir quelques rounds face à Wildcat avec mes pouvoirs, ce n'est pas la même chose sans eux !"

Quelques sourires, et les deux policiers ricanent poliment devant l'histoire formulée par leur interlocuteur. Ils se connaissent depuis des années, et se retrouvent régulièrement pour discuter de tout et de rien, pour évoquer quelques souvenirs et histoires drôles ; tous les policiers de Gateway City, où il a passé une partie de sa jeunesse et où il revient souvent, savent que ce Héros-là est accessible, et qu'ils peuvent discuter avec lui.

"D'ailleurs, va falloir que j'y retourne..."

"Une nouvelle aventure, gamin ?"

"Ah, même pas... mais un vieux copain m'a demandé de veiller sur ses trucs, alors je vais vérifier..."

Le Héros sourit, pose sa main sur son gant pour activer ses capacités...
... et Rick Tyler, le fils de l'inventeur Rex Tyler, devient lui aussi Hourman, comme son père.

"A bientôt les gars !"

Utilisant sa super-force pour bondir plus haut que n'importe qui, Hourman se déplace aisément en ville et se dirige vers sa destination - le siège de Holt Industries, l'entreprise de son camarade Michael Holt, dit Mister Terrific. Ce dernier, occupé, a sollicité ses anciens alliés pour veiller sur ses locaux en son absence, et Rick entend bien réussir au mieux cette mission !

**
*
**

Quelques heures plus tard.
Rick Tyler pend au bout d'une corde, dans une des arrières-salles de Holt Industries.

Situé au coeur de Gateway City, le siège de l'entreprise de Mister Terrific impressionne par sa grandeur, son immensité, mais aussi l'extrême avancée technologique de l'immeuble lui-même, qui éblouit quiconque s'en approche...

... même la nuit, avec les multiples lumières présentes autour.

Après avoir quitté ses camarades policiers, Rick Tyler est entré dans le bâtiment comme à son habitude - et a été frappé par derrière, par des machines soudainement prises de vie.
Quelques temps après, Hourman a découvert que son agresseur était en réalité... le Thinker, un ancien Vilain de l'Âge d'Or qui a plongé sa conscience dans l'informatique...

... et Clifford DeVoe ne s'en est jamais réellement remis. Désormais plus programme informatique que véritable être humain, il est obsédé par la connaissance et le contrôle, et prépare sûrement de mauvais coups en souhaitant ainsi prendre le contrôle de Holt Industries.

Rick est malheureusement incapable de se détacher, l'effet de ses pouvoirs a disparu... et il ne peut s'empêcher de pester contre ce coup de sort, alors que des coups de feu sont tirés, et que des hommes de bien hurlent.
Un peu plus loin, à l'entrée du siège, les deux policiers croisés précédemment sont venus rendre visite à leur camarade, qui ne donnait plus de signe de vie. Ils ont voulu en avoir le coeur net, et sont maintenant les victimes d'une attaque brutale des nombreux systèmes de sécurité de Holt Industries.
Si les deux hommes sont blessés et tombent dans l'inconscience, l'un d'entre eux peut cependant appeler à l'aide - et ses déclarations sont suffisamment graves pour que la police de Gateway City fasse le lien avec la Justice League et la Justice Society of America pour appeler toutes les bonnes âmes à la rescousse.

Un Vilain terrifiant prend le contrôle d'un des bâtiments les plus avancés du monde, et est à quelques minutes de posséder un stock terrible d'armes et de merveilles. Il n'y a plus de temps à perdre !


(HJ/ Quelques informations pratiques :
1. Le principe du sujet est de pénétrer dans le bâtiment pour libérer Hourman.
2. Le concept est donc bien de détruire/dépasser chaque défense/niveau pour se rapprocher.
3. Vous pouvez intégrer les défenses de cette super entreprise de Mister Terrific, et l'Animateur interviendra régulièrement pour relancer les choses.
Bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 13 Nov 2016 - 10:38
Contacté par les forces de police, Wildcat bande ses poings, enfile son costume, met son capuchon à l'image de son homonyme animal. Il n'est plus qu'une silhouette bleu nuit qui a pour seul fanal dans la ville éclairée des mille feux de la civilisation, la destination : Holt Industries, un bâtiment ultra-sécurisé et appartenant à son ami l'une des plus grosses têtes de la planète et sans doute la seule à oeuvrer chaque jour de sa vie du côté du bien. Seul problème : le crépuscule est arrivé, et avec lui, la prolifération de la vermine super-vilaine. A l'arrière d'un avion rénové de la Seconde Guerre Mondiale, piloté par l'héroïque Lady Blackhawk qui se rend sur un théâtre d'opérations dans un archipel oublié, Ted fait rugir le moteur de son Cat-cycle, moto aux cylindrées incroyables, rapide, maniable et redoutable, comme son propriétaire. Il ajuste son parachute, voit le hatch s'ouvrir devant son feu avant, et démarre le véhicule pour descendre le long de la trappe. Les cuisses bien serrées contre sa bécane, il observe la ville de son regard affûté. Puis, ne laissant pas la chute libre se changer en cauchemar, il ouvre son ralentisseur de chute, qui se déploie, toile hémisphérique aux couleurs de son avatar félin.

"A plus, Zinda ! Et je te dis merde pour ta mission."

Il ajuste une visière digne des premiers aviateurs sur le haut de son visage bourru. Il voit d'en-haut le bâtiment en question, une immense tour à base carrée qui semble taillée dans le diamant. Des ondes lumineuses vert pomme s'avèrent parcourir le building, semblables à l'idée que l'on se fait d'un code informatique. Est-ce normal ? Ted n'est pas des plus férus en technologie, et il n'a jamais eu accès aux fichiers de Holt, ni à plus d'explication sur le matériel de Michael Holt sinon ce qui concerne les T-Spheres et le Terrifitech, matos employé par celui-ci en tant que super-héros Mr. Terrific. L'ennui, c'est que même ces informations tactiques essentielles pour coordonner le travail d'équipe au sein de la JSA, est et demeure à jamais obsolète, vu la folie créatrice du scientifique toujours sur la brèche et prêt à améliorer ses propres conceptions. Eloigné par les vents marins, le héros nocturne atterrit, moteur ronronnant, à quelques blocs de là et ouvre les écouteurs de son masque-chat sur les fréquences de la police.

"Wildcat, au rapport pour l'action. Je m'approche du siège de Holt Industries."

A peine a-t-il communiqué avec les forces de police pour signifier sa présence, les systèmes d'écoute à la base bienveillants de Terrifitech sont mis au courant de l'approche du héros bagarreur. Une paire de T-Sphères aux fonctions spécifiques encore inconnues s'approchent en tournant et lévitant autour du motard empressé. L'une développe une grille lumineuse servant à identifier le visage du justicier ou du moins celle de son alter ego félin par reconnaissance du masque. La seconde, après un rapide échange de PINGs entre les deux, déploie une substance anti-adhesive sur les roues de la motocyclette, qui immédiatement se met à glisser et vient déraper juste dans un lampadaire de la voirie. Sonné, Wildcat comprend qu'il aurait dû enfiler un casque pour conduire sa bécane. Il regarde devant ses yeux ébahis l'immense bâtiment de Mr. Terrific. Les portes classiques en verre et acier sont remplacées par d'immenses mâchoires métalliques porteuses d'un nombre incroyable de signes et symboles lumineux, dont la plupart lui sont inconnus. Un code, ou un avertissement. Le chat sauvage crache à terre avant de tenter d'assembler ses esprits pour le résoudre.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Dim 13 Nov 2016 - 16:49
(HJ/ Message court pour te lancer. A priori, tu seras le seul dans ce sujet, donc ce sera entre toi et... un enfer sécuritaire. Smile /HJ)

Après son arrivée remarquée, via une moto lancée depuis un avion en plein vol, avec un atterrissage grâce à un parachute, Wildcat est salué par quelques policiers qui s'étaient attroupés auprès de l'immense siège de Holt Industries.
Cependant, très vite, le Héros se précipite vers l'entrée principale.
Quelques Sphères-T volent autour de lui, avant que les portes classiques ne se ferment, et qu'une étonnante grille apparaisse devant lui. Un code doit être donné, un code mis en place par l'esprit sur-intelligent de Michael Holt, avec bien sûr les nouveaux verrous de sécurité du Thinker.

Cependant, si ce dernier entend faire main basse sur les énormes trésors du siège de Holt Industries - il ne peut s'empêcher d'être joueur.
Et s'il y a bien une chose qu'il fut lorsqu'il était totalement humain, c'était arrogant et suffisant, constamment persuadé d'être meilleur que les autres. De ce fait, il n'est pas complètement étonnant que, par surprise, l'immense grille devant Wildcat s'ouvre, pour révéler l'entrée principale du bâtiment.


Accès Autorisé


Mais, alors que Ted peut formuler de légitimes doutes sur la suite, il découvre deux immenses pinces métalliques qui s'échappent de l'intérieur, et viennent s'enrouler autour de ses bras !
Il est immédiatement happé et entraîné vers le coeur de Holt Industries - et la grille se ferme dès qu'il pénètre à l'intérieur. Soudain, il entend une voix étonnante, désagréable, tandis qu'il est brutalement amené vers un mur.


Bonsoir, Wildcat.
Ravi de pouvoir m'occuper avec toi.


A l'intérieur des systèmes, le Thinker sourit en précipitant Wildcat contre un mur - avant de libérer un monstre métallique...
... qui se précipite vers Ted, pour l'anéantir au plus vite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 23/02/2015
Messages : 218
DC : /
Localisations : Ivy Town
Justice League

MessagePosté le: Lun 14 Nov 2016 - 11:34
HRP : Désolé du retard, je me suis arrangé avec Wildcat pour intervenir, j'espère que ça ne dérange pas.

RP: Jim regardait paisiblement sa télé, écoutant un de ses vieux disques de jazz, profitant alors de ce calme, chose rare qui arrivait dans le centre de Cadmus. Mais pourtant, ce calme apparent n'allait pas durer. Sa télé sauta d'un seul coup, le programme fit place à un flash spécial. Le présentateur était clair : Un immense bâtiment, que Jim reconnu immédiatement, appartenant à Michael Holt, alias Mister Terrific, entouré par les forces de l'ordre, avec en bande défilante en bas avec un titre raccoleur, mais réaliste : Hourman en otage ?

Presque aussitôt, l'intercom sonna aussi. Jim répondit à l'appel et un des leaders de Cadmus s'adressa à lui :


- Jim, il est de notre devoir d'intervenir. Vous avez quinze minutes pour vous préparer, nous vous retrouvons sur le tarmac.

- Entendu.


La communication se coupa, et Jim se leva pour se diriger vers son casier. Il enfila sa tenue, et récupéra par la même occasion son bouclier. Le Guardian était prêt à l'action. Il se dirigea vers un hélicoptère d'assaut, ressemblant à une sorte de vertipètère, qui décolla presque aussitôt. Guardian, accompagné de plusieurs escouades d'assaut de Cadmus, fonça vers Gateway city, et rejoignit la zone de crise au centre de la ville.

- Nous avons les forces de police en ligne, Wildcat est déjà sur place. Que faisons-nous, Guardian ?

- Que les unités de Cadmus se déploient autour de la Tour, il nous faut en priorité évacuer la zone, et empêcher une éventuelle sortie des preneurs d'otage. Quand à moi, je me dirige sans attente vers la Tour. Pilote, je vous demande de me laisser les commandes.

- Bien monsieur.


Le transport s'arrêta alors au niveau d'une ZA improvisée par les forces de l'ordre de Gateway City. Les hommrd de Cadmus débarquèrent, et presque aussitôt, Guardian redécolla pour se diriger vers la tour, où il remarqua Wildcat, fonçant lui aussi en moto vers la tour.

Mais d'un coup, ce dernier fit mit à terre, et presque aussitôt, deux grandes pinces mécanisées qui l'attira directement au coeur de l'industrie.


- Bordel.

Les T-sphères commencèrent alors à se diriger vers l'hélicoptère de Guardian, et crachèrent leur même substance dans les rotors, ce qui provoqua instantanément la perte de contrôle de l'appareil. Guardian tenta de relever l'appareil, mais rien n'y faisait. Mais il y vit alors une opportunité en or. Il tenta de diriger tant bien que mal l'appareil vers les deux machoîres d'acier, et vida à peu près tout les missiles en stock sur la porte en acier. Tout cela dans le but de l'affaiblir avant le choc. Il fonça droit vers la porte, en hurlant.

- RAAAAHHHH

L'hélicoptère s'écrasa contre la porte, qui céda sous le choc, l'hélicoptère vit un de ces rotors exploser, puis la queue de l'appareil fut arrachée. Le cockpit vola à l'intérieur, effectua quelques tonneaux avant de finir sa course dans un pilier. Guardian sentit alors qu'il aurait quelques bleus, mais malgré tout, il avait bien absorbé le choc. Il posa le pied sur la portière, qu'il fit sauter d'un coup sec. Il sortit de la carcasse, se tenant la tête, reprenant peu à peu près ses esprits. Il eu le temps de voir, grâce à ses super-réflexes, un robot géant foncer vers son camarade. Il attrapa presque aussitôt son bouclier et l'envoya vers le robot.

Le bouclier alla s'écraser vers le robot, ce qui le coupa dans sa charge, le bouclier revint dès lors dans les mains de Guardian, qui fonça vers son camarade. Le robot, légèrement sonné, commença alors à faire tourner ses miniguns.

Avanta que la pluie de balles ne s'abattent sur Wildcat, Guardian se plaça devant lui et mit son bouclier en avant tout en posant un genou à terre. Les balles pleuvèrent sur le bouclier, qui les fit ricocher. Pendant cette pluie, Guardian tourna la tête vers Wildcat :


- Ravi de te revoir mon vieux ! Prêt à en découdre comme au bon vieux temps ?


"I know you don't play sports. You hate the outdoors and you're afraid of heights. You have asthma and allergies. Honestly, you're a bit of a mess. But you're also the only one who knows my tech and what I do with it as the Atom as well as I do. And more important than all of that ... you're the only one I can trust with this. "
The Atom (Ray Palmer)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 16 Nov 2016 - 18:14
Wildcat fut étonné de voir le système s'ouvrir. C'était manifestement un piège, mais il ne pouvait pas ne pas tomber dedans. Il se doutait ou du moins espérait que ça ne se ferait pas pour des badauds pouvant servir éventuellement d'otages ou de jouets pour le cerveau qui avait décidé de s'emparer de la citadelle de technologie de Mr. Terrific. C'était les héros qui étaient visés. Holt, Tyler, lui. Une forteresse virtuellement imprenable. D'ailleurs, il ne comprenait pas pourquoi seulement des membres de la Justice Society se trouvaient emmenés dans cette histoire, c'était assez fréquent, comme si chacun ou chaque groupe avait sa propre galerie de vilains, ses terrains gardés, ses aventures qui ne venaient pas empiéter sur les combats des autres héros. En tout cas, si on considérait les capacités mises en oeuvre et le mode opératoire, ainsi que les adversaires auxquels ils s'exposaient, la liste des ennemis qui pouvaient avoir pris ce piège de cristal pour en faire un piège encore plus acéré s'amenuisaient à vue d’œil : se réduisant à Clifford Devoe, ou plutôt son fantôme cybernétique qui avait combattu les Flash puis la JSA, s'était retrouvé soumis par des miracles de firewalls et autres manipulations électroniques auxquelles Ted n'entendait rien, puis s'était rebellé avec l'aide d'alliés pour faire justement du QG de l'équipe une maison de massacre... Le même Devoe qui sous le nom de Thinker, avec l'aide de Shade et Fiddler avait coincé Keystone City dans le temps pendant des décennies... Clifford Devoe, l'avocat changé en criminel par facilité et sentiment de supériorité mentale.

On pourrait facilement comparer ce qui s'en venait à une lutte des muscles contre la cervelle, mais ce serait sous-estimer Wildcat... Qui néanmoins était loin du degré d'intelligence et de maîtrise de Devoe ou de Holt. Mais il avait l'intelligence de la rue, l’œil du tigre comme on dit en ce qui concerne le jauger d'un combat de quelque nature que ce soit. Alors qu'il s'avance à pas feutrés pour voir un peu ce que sa présence peut déclencher comme contre-mesures, une voix raisonne, qui semble corroborer sa suspicion - mais, ne pas sauter aux conclusions. Cela pouvait être quelqu'un d'autre, quelque chose d'autre... non, il n'y croyait pas.


"J'ai déjà vécu ça."

Le magicien derrière les artifices envoya valser le champion par le biais d'immenses bras métalliques qu'il ne vit pas arriver. Le souffle coupé, il sentit un mur résister à ses côtes d'une façon qui allait laisser des bleus. Il reprit position. On voulait l'épuiser, le mettre à l'épreuve, mais pas l'anéantir trop vite. C'était un jeu pour son adversaire. Une machine fit son entrée, ou une armure mécanique. Intérieurement franchement inquiet pour son devenir, il cracha à terre avec une référence à Magicien d'Oz lancée à la cantonade comme pour lui-même.


"Le bûcheron en fer-blanc. J'ai du cœur à en revendre, moi!"

La création de métal ne perdit pas de temps pour enfoncer ses immenses pattes dans le sol dans des pas de plus en plus rapides, s'intensifiant avec l'élan pour parcourir le lobby et s'avancer inéluctablement vers Ted, qui commençait déjà à en observer le fonctionnement et les éléments. La plus grande faiblesse était de lui avoir donné des jambes comme à une vraie personne, ce qui en faisait un adversaire plus facile à appréhender pour le boxeur, et généralement des faiblesses associées qui n'étaient pas du tout nécessaires chez un robot. Il détailla des yeux les éléments rotatifs, les charges qui se passaient à travers ce qui passait pour des membres inférieurs. Un peu d'agilité pourrait permettre de le balader un moment, même si la moindre erreur serait potentiellement fatale. Ted se mit à courir dans la direction du monstre mécanique, pour changer rapidement d'orientation dans une glissade et du coin de l'oeil il jaugea le temps de réaction de la chose. Mais lorsqu'il allait se relever pour tester à nouveau son adversaire en vue d'une manoeuvre pour le mettre le plus rapidement hors service, celui-ci fut soufflé par une vague d'air, de bruit et de gravats qui vinrent depuis l'extérieur. Le système scellé était rompu par quelqu'un ou quelque chose... Un hélicoptère en plein crash.

De l'hélico, une silhouette envoya voler une arme de jet d'assez grosse dimension, que Wildcat reconnut au retour comme étant le bouclier doré du Guardian, lequel avait frappé assez sonorement l'antagoniste d'acier. Il fallait le vaincre ou le semer rapidement, ce n'était qu'un degré éloigné de sécurité car forcément, le grand responsable et sa victime se trouveraient dans les derniers étages. Ted était content de retrouver Guardian, un partenaire respecté qui tombait à pic.


"Eh ben, bonsoir, Guardian. Merci pour le coup de main, non pas qu'il ait été indispensable."

Ils se prirent une volée de balles, protégés qu'ils étaient par le bouclier du héros de Metropolis, Ted n'eut guère qu'à se soucier de la nuisance sonore. La chose s'arrêta pour recharger.

"Qu'est-ce que ça sera, partenaire ? Tu le frappes bas et je le frappe haut ?... A trois !"

Sans plus attendre, Ted bondit entre les jets de balles dirigés vers eux envoyés par les deux bras de la chose de fer, pour atterrir sur ce qui ressemblait à un cockpit. Il s'en saisit à deux mains pour ne pas tomber, et colla son visage à la vitre pour y voir plus clair. C'était plutôt flou, même vu d'ici. Rien qu'un bon coup de poing je pourrait arranger. Pendant ce temps, Guardian était censé mettre en déséquilibre le bas du 'corps' de la machine.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/02/2015
Messages : 218
DC : /
Localisations : Ivy Town
Justice League

MessagePosté le: Jeu 17 Nov 2016 - 12:23
"Eh ben, bonsoir, Guardian. Merci pour le coup de main, non pas qu'il ait été indispensable."

Guardian lâcha un grand sourire à Wildcat. La pluie de balles continuaient à frapper le bouclier, les renvoyant de manière aléatoire, et refaisant au passage la décoration du rez de chaussée de la Tour de Holt Industries. C'est sûrement Mister Terrific qui serait heureux d'apprendre dans quel état les deux streets héros ont mis sa tour. Michael Holt, aka Mister Terrific, on se demandait d'ailleurs où il était. Une simple manipulation de sa part aurait pu résoudre le problème non ? Ou au moins, il aurait pu porter un coup de main. Ou peut-être était-il tout simplement introuvable.

- Au plaisir camarade. Y'a un beau foutoir ici, et ce gros mécha semble être déréglé. Mais cette perte de contrôle me paraît étrange. J'ai l'impression de reconnaître le style du bandit derrière ça.

En se posant quelques secondes, Guardian se demanda si le super vilain Thinker n'était pas derrière tout ça. Le super vilain était une intelligence artificielle capable de pénétrer dans n'importe quel système pour en prendre le contrôle. Mais comment avait-t-il pris le contrôle de la Tour Holt, l'une des tours avec l'un des meilleurs de système de défense au monde ? Thinker restait un super vilain de seconde classe, et un plus gros ennemi devrait se cacher derrière lui.
Le gros mécha fit taire ses canons. A priori, l'engin était soit à court de munitions, où en train de recharger, il y avait donc une ouverture pour nos deux héros, une brèche que Wildcat comptait exploiter :


"Qu'est-ce que ça sera, partenaire ? Tu le frappes bas et je le frappe haut ?... A trois !"

- A l'attaque !

Guardian retira le bouclier devant lui, et se releva pour suivre Wildcat. Il fonça, usant de ses capacités quasi méta-humaines. Son bouclier en main, il fonça vers le mécha, et usa de son bouclier pour le frapper vers la jambe droite du mécha, pour lui faire perdre l'équilibre, Wildcat, lui de son côté, allait frapper en haut, pour sûrement atteindre l'unité centrale de la machine, et la mettre hors d'état de nuire. Le coup fut vif et précis, et la machine fut obligée de lever son pied droit. Il se tourna ensuite vers le pied gauche, et envoya son bouclier contre le pied gauche, histoire d'achever cette perte d'équilibre, combinée au coup de Wildcat, lui allait finir le travail.


"I know you don't play sports. You hate the outdoors and you're afraid of heights. You have asthma and allergies. Honestly, you're a bit of a mess. But you're also the only one who knows my tech and what I do with it as the Atom as well as I do. And more important than all of that ... you're the only one I can trust with this. "
The Atom (Ray Palmer)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Jeu 17 Nov 2016 - 22:35
(HJ/ Pour information : je vous laisse achever le robot avant de relancer. J'agirais ainsi pour la suite : je vous oppose une menace, vous la gérez selon le nombre de posts que vous voulez, et je relance. Smile /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Ven 16 Déc 2016 - 21:32
Le robot est vaincu.
Les forces combinées de Wildcat et du Guardian sont parvenues à briser la résistance et la puissance d'une des nombreuses lignes de défense de Holt Industries. Mister Terrific est définitivement un génie, mais surtout un génie qui aime à conserver, bien au chaud et en sécurité, les mystères de ses inventions.

Néanmoins, ses deux alliés, présents ici pour sauver le bâtiment et ses secrets des terribles machinations du Thinker, peuvent maintenant avancer un peu plus à l'intérieur du premier niveau de cet immense bâtiment.
Rapidement, les deux Héros découvrent que les ascenseurs sont bien évidemment bloqués - ne restent que les escaliers, plus sûrs mais plus longs.
Quelques instants à peine à monter les nombreuses marches qui peuvent les mener vers les niveaux supérieurs, vers les centres de données et de pouvoir de Holt Industries, et Wildcat et Guardian sont interpellés par une voix robotique et nasillarde.


Votre détermination est impressionnante.
Cela fera une belle épitaphe.


Aucun ne peut réagir que soudain les lumières de la cage d'escalier s'éteignent.
Des bras métalliques armés de fusils sortent soudain des murs, pour menacer les deux Héros. Ces derniers se préparent à se défendre et à réagir - mais ils n'en auront guère le temps.
Car avant même de tirer, ou d'attaquer, les dispositifs... s'écroulent d'eux-mêmes.

Un grésillement intense se fait soudain entendre, comme si une nouvelle annonce devait être passée - mais étant bloquée par le système lui-même.
Puis, plus rien.
Une opportunité idéale pour avancer encore, et monter jusqu'au quatrième étage, siège officieux mais réel du contrôle de Holt Industries ; il s'agit également de l'endroit où est détenu Hourman.

Au même moment, le Thinker entame une lutte imprévue mais brutale contre les systèmes de défense de Mister Terrific, qui a prévu des sauvegardes et des pare-feux bien plus impressionnants et résistants que prévus...


(HJ/ Vous avez jusqu'au vendredi 23 décembre 2016 pour répondre. Après, le sujet sera clôturé. Merci de votre participation ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 23/02/2015
Messages : 218
DC : /
Localisations : Ivy Town
Justice League

MessagePosté le: Sam 24 Déc 2016 - 9:52
Alors que Guardian avait ramassé son bouclier après avoir frappé le robot, ce dernier commença à perdre l'équilibre, et s'écrasa lourdement au sol. Plusieurs millions de dollars étaient partis en fumée, et Jim se sentait comme un enfant ayant cassé quelque chose d'important. Mais malgré cela, il devait faire vite, et retrouver Hourman au plus vite. Ils se dirigèrent d'abord vers l'ascenseur, mais rien n'y faisait, impossible de les faire fonctionner. Il restait donc l'option 2 : Monter à pied. Nos deux héros s'engagèrent dans les dédales d'escaliers, montant, étage après étage, se rapprochant peu à peu de leur objectif ultime.


Votre détermination est impressionnante.
Cela fera une belle épitaphe.

D'un coup, une grande voix avait fait place. Thinker, perché dans sa tour de contrôle, semblait jubiler de pouvoir s'amuser avec tout les différents gadgets de Holt Industries, et d'en trouver une utilisation plus "intéressante" pour son cas. A travers ces mots, Guardian sentait qu'il avait posé son pied dans un piège à ours, et que ce dernier n'allait pas tarder à se refermer sur lui.

Diverses armes à feu, léthales ou non, sortirent des murs, et par pur réflexe, Jim plaça son bouclier devant lui, prêt à recevoir la pluie de balles qui semblait l'attendre. Mais au lieu de cela, rien ne se passa. Il vit Wildcat pointer du doigt les différentes stations de défenses, qui s'étaient comme désactivées.


- Une contremesure de Mister Terrific ?

- A voir, profitons-en pour avancer et déloger ce type !


Jim fonça vers le 4ème étage, et envoya la porte voler d'un coup de pied bien placé. Il rentra à l'intérieur de la pièce, prêt à combattre...


"I know you don't play sports. You hate the outdoors and you're afraid of heights. You have asthma and allergies. Honestly, you're a bit of a mess. But you're also the only one who knows my tech and what I do with it as the Atom as well as I do. And more important than all of that ... you're the only one I can trust with this. "
The Atom (Ray Palmer)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Dim 25 Déc 2016 - 20:05
En filant à l'intérieur des locaux de Holt Industries, Guardian et Wildcat découvrent que tous les systèmes de sécurité ont été déconnectés. S'ils ont affronté jusque-là des horreurs technologiques, capables de résister à plusieurs attaques massives, ils peuvent ainsi souffler - mais, surtout, se précipiter pour aller aider leur allié sur place, et protéger l'immeuble tout entier.

En pénétrant à un étage situé au milieu du bâtiment, les deux Héros découvrent devant eux la silhouette de Hourman, prisonnier de liens résistants, exhibé la tête en bas.
En les voyant arriver, Rick Tyler esquisse son premier sourire depuis un temps certain.


"Ah, ça fait plaisir !"

Si le fils du Hourman original a disposé, en arrivant ici, de ses pouvoirs, ceux-ci ont maintenant disparu. Il tente, depuis son réveil, de se libérer, mais doit avouer son impuissance ; l'arrivée de deux camarades lui apporte un espoir bienvenu, et la possibilité de reprendre rapidement le contrôle.

"Libérez-moi, que cette saloperie informatique tâte de mes poings..."

"Ce ne sera pas nécessaire."

Alors que les deux Héros s'approchaient de leur camarade, ils entendent une nouvelle fois la voix métallique et désagréable, dont le discours est rapidement suivi par l'apparition d'un hologramme juste devant eux.
La version informatique du Thinker leur fait face, avec son visage froid et terrible.

"La conquête de Holt Industries a été interrompue du fait des défenses installées par Mister Terrific - il a fait preuve d'une originalité déconcertante. Je ne souhaite guère m'attarder ici, l'alliance menée avec mes camarades est désormais caduque."

L'hologramme lève une main, et les liens de Hourman cèdent. Ce dernier s'écroule - mais il est désormais libre.

"Ne considérez pas ceci comme une histoire. Ce n'est qu'une étape pour moi."

Thinker disparaît... et toute l'installation reprend soudain le contrôle total du bâtiment.
Rapidement, les assistants électroniques viennent auprès des trois Héros, pour les aider et les secourir. Holt Industries a bénéficié de l'aide de Wildcat et du Guardian, mais s'est aussi défendue seule - une belle victoire, pour les défenseurs de Mister Terrific !


(HJ/ Merci pour votre participation, et bonnes fêtes ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Golden Month] A l'heure d'Internet [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Golden Month] Exploded Past [Réservé aux villains]
» Partage internet Mac
» Internet Box bientôt pour les clients cuivres ?
» [SONDAGE] Partage de connexion Internet HD2 + User Agent / Orange
» [AIDE] Pas de connexion internet avec le WIFI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gateway City :: Holt Industries-