[Golden Month] Suivre le rythme

Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Mar 1 Nov 2016 - 14:26

Un événement d'ampleur national était sur le point de se produire à Central City : le grand chef d'orchestre, Charles-Henri Bouverez, avait répondu au défi classique posé par le défunt compositeur John Cage (1912-1992)...

... diriger les 9 symphonies de Beethoven, oui, mais toutes en même temps et à la fois !

Défi qui n'avait finalement jamais été relevé, faute de musiciens et de place... En effet, un orchestre symphonique se devant de comprendre plus de 80 musiciens, il fallait pour exécuter cette performance (relevant de la cacophonie conceptuelle) au moins 720 personnes !

Sans compter le fait que les salles de concert, pouvant accueillir autant de musiciens et autant d'instruments, étaient pour ainsi dire inexistantes...

Mais tout cela n'avait pas arrêté Bouverez. Patiemment et avec toute la pugnacité le caractérisant, il avait réussi à convaincre chacun des 5 chefs d'orchestre du "Big Five",  rassemblant les 5 plus gros ensemble symphonique des Etats-Unis d'Amérique de participer à ce projet.

Tous finalement répondirent présents à l'appel. En effet, si New York avait dit oui presque immédiatement, Boston ne pouvait faire autrement que d'accepter aussi ! Chicago, d'abord, dit non mais se ravisa quand Cleveland accepta. Finalement, Philadelphie ne put qu'acquiescer de même...

... de peur que Bouverez, face à son refus, fasse la même proposition à un orchestre moins réputé mais tout aussi talentueux et que Philadelphie perde son statut de membre du "Big Five" aux oreilles des auditeurs de musique symphonique !

Restait le plus compliqué : le lieu. Et tandis que chacun des orchestres travaillait d'arrache-pied sur la très complexe coordination qu'il allait falloir mettre en oeuvre le jour J, Bouverez fit le tour des salles de concert de ce pays...

... et n'en trouva aucune.

Presque au bout du rouleau, Bouverez était sur le point de renoncer et d'annoncer à la presse que le projet "Beethoven - 9 Symphonies - Bouverez" (abrégé en B9B) allait être abandonné... quand l'un des rares amis de Bouverez (le chef était odieux et insupportable avec les gens l'entourant, d'où le vide qui s'était créé autour de lui) lui suggéra de regarder en direction d'autres lieux que des salles de concert...

... et Combines Area, le grand stade couvert abritant les exploits de l'équipe de Hockey sur glace de Central City fut finalement retenu ! A la fois pour sa capacité d'accueil en terme de public mais aussi de musiciens sur la scène installée au-dessus de la patinoire, mais aussi pour son acoustique, plus que satisfaisante aux dires du Maître...

*
*  *

Quand le Fiddler était sorti de taule la dernière fois, il avait décidé de se ranger des bagnoles et de cesser d'agir en criminel.

Il avait commencé sa carrière de malfrat à la fin des années 30 en Inde, avait acquis ses talents hypnotiques grâce à un compagnon de taule - un vieux fakir qu'il avait fini par assassiner - et avait tenté - la plupart du temps sans succès - de faire de l'argent en combinant son violon (sa passion de toujours) avec son mesmérisme.


Ce qui lui avait valu de passer la majeure partie de sa longue vie en prison.

Le tout, en passant, aux yeux de la jeune génération de vilains pour le raté ultime, le type que dans les réunions de super-vilains on ne saluait même pas ou dont on se moquait à mots couverts.

D'ailleurs, il était persuadé que si un type comme Luthor devait choisir de faire alliance avec lui ou avec Sportsmaster, ce dernier serait choisi sans hésitation.

Il avait été battu par le premier Flash, par le deuxième Flash, par tous les Flash. Chacun des membres de la Société de Justice avait, un jour ou l'autre, refermé une paire de menottes sur ses poignets.

Il n'était pas doué pour ça. Et en prison, sa frustration était montée encore d'un cran quand ses co-détenus lui rabattaient les oreilles avec le Joker ou des types du genre, sans classe ni goût.

Le Fiddler avait essayé de trouver du travail honnête en tant que violoniste. On le refusa à la radio, on le refusa dans les restaurants, on le refusa de partout.

Trop vieux. Avec un jeu trop raide. Trop daté. Il avait atteint sa date de péremption.

Le Fiddler avait eu un petit espoir quand il lut l'annonce pour le projet "B9B" de Bouverez. Il alla candidater à New-York. On l'écouta poliment et on lui dit que ce n'était pas la peine d'attendre une réponse favorable ni de les relancer. A Chicago, on lui proposa d'aller porter sa candidature dans une pizzeria. A Cleveland, le chef d'orchestre gloussa lors de son audition. A Philadelphie, on l'interrompit au bout de 4 secondes (4 secondes !) et à Boston...

"Pour intégrer l'ensemble ça sera un peu juste, Pépé, mais..."

Le recruteur avait marqué un temps de pause avant d'ajouter :

"On pourrait, éventuellement, vous prendre comme assistant - vous savez porter l'étui, transporter les partitions, apporter un jus d'orange, ce genre de choses - du jeune prodige Takashi Ko Ki Kawa, notre premier violon..."

La déception pouvait se lire sur le visage de Fiddler. Mais le pire restait à venir !

"... il a quatre ans, donc si vous savez vous y prendre avec les gosses, vous avez le boulot !"

*
*  *

Le Fiddler avait accepté, il avait besoin d'argent pour vivre. Mais sa frustration était telle qu'il alla en parler à certaines personnes... et retomba dans ses vieux démons !

*
*  *

Le jour de la grande répétition générale, le stade couvert de Combines Area était plein à craquer. En tribunes et dans les gradins, des officiels et des journalistes, tous réunis avec une seule question sur les lèvres : à quoi allait ressembler l'oeuvre de Bouverez ? Allaient-ils assister à une simple performance historique ou bien à un moment d'exception ?

Personne ne le saura jamais à vrai dire, car sur la scène avec les musiciens, juste à côté de l'agaçant petit prodige de 4 ans et du prétentieux et imbu de lui-même, Bouverez, se tenait le Fiddler, un étui à violon sous le bras.

Le jeune Takashi minauda et dit d'une voix autoritaire bien que juvénile au Fiddler :

"Le vieux, donne moi le violon. Donne le moi !"

Le Fiddler sourit et flanqua un coup de pied au gosse qui tomba au sol en pleurant, à la stupéfaction des gens présents autour d'eux. Bouverez tonna :

"Mais vous êtes gâteux ou quoi ? Vous avez perdu la boule, Pépé ?"

Ce furent ses dernières paroles car le Fiddler sortit un pistolet et fit feu en pleine poitrine sur Bouverez. Il s'écroula au sol, mortellement blessé.

Le Fiddler ajouta à qui voulait bien l'entendre :

"Maintenant, c'est la revanche des Pépés"

Et il partit dans un rire démoniaque alors qu'il ouvrait son étui qui ne contenait pas le violon du gamin (celui là, il l'avait fracassé en deux dans les toilettes, en dépit de sa valeur financière objective, juste pour passer ses nerfs) mais celui du Fiddler... celui là même qu'il utilisait depuis 70 ans !

Et le monde allait voir ce qu'il allait voir !

*
*  *

Rapidement un flash info fut diffusé sur la plupart des chaînes nationales : les "Big Five" venaient d'être pris en otages par un individu isolé qui semblait, aux dires des personnes ayant pu s'enfuir, avoir réussi à hypnotiser à l'aide d'un simple violon l'ensemble des musiciens et du public.

Au moins un mort était à déplorer.

*
*  *

Devant l'entrée de Combines Area, plusieurs équipes du SWAT avaient d'ores et déjà installé un périmètre de sécurité. Pour l'heure, aucune décision n'avait été prise sur le fait d'intervenir ou de tenter de négocier. Les psychologues du SWAT pensaient qu'en l'absence de plus de renseignements sur l'identité du preneur d'otages, on risquait le bain de sang à trop vouloir vite agir.


Non loin de là, le Capitaine David Singh se demandait que faire... Si les bourrins du SWAT intervenaient, ça allait nécessairement virer au carnage ! Et à un moment ou à un autre, ils en recevraient l'ordre !

Sans compter le fait que le Maire, le Chef de la Police et tout un tas d'huiles étaient dans le stade ! En tant qu'officier le plus gradé sur place, il avait un petit pouvoir décisionnel... du moins tant que le Gouverneur (qui lui avait hurlé dessus au téléphone) ne décidait pas d'agir lui-même.

Alors il se demanda si ce n'était pas, là, une affaire pour les méta-humains ?

*
*  *

[Le sujet est libre dans la limite de 4 participants. Vous postez dans l'ordre de votre choix : il n'y a pas d'ordre de post. Vous avez une semaine pour le faire à partir d'aujourd'hui. S'il y a des questions vous pouvez me les poser par MP [Jade] ou dans le sujet de l'event. Bon jeu à toutes et à tous !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7721
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Mer 2 Nov 2016 - 21:55
Quelle chance inouïe que le lycée de Fawcett ait put organiser cette sortie à Central City pour l'occasion de ce concert millénaire disait-on. Une chance ou plutôt de bonnes relations entre le directeur de l'école, fin mélomane et l'un des hauts placé de l'événementiel.
La présence de jeunes gens pour l'occasion serait bien vu par les presse et les politiciens.

Mais évidemment, tous le monde n'avait pas pût se déplacer et cela ne déplaisait pas à la plupart des adolescents de 15 à 18 ans de l'établissement qui préféraient le rap, la techno ou le dark metal. Mais ce n'était précisément pas le cas de Mary, grande amatrice de chorales et de fanfares qui bondissait de joie, au premier sens du terme et autant qu'il en était possible et convenable de le faire dans le bus qui menait leur classe à la ville des Flashs.

"Sally ! Qu'est-ce que j'ai hâte ! Tous ces musiciens dans cette salle ! Ça va être une inexpérience inoubliable..."

"Oui, peut être... enfin moi j'aurais préférée voir un concert de David Guetta..."

Mmh... oui... elle était un peu seule sur le coup...



---------------


La classe fut installée à un espace prévu dans les gradins. Ce n'était pas un espace privilégié et il fallait de bon yeux pour pouvoir détailler les musiciens sur le terrain d'ordinaire glacé, cependant même en condition défavorable personne ne rata le drame qui se déroula à la surprise de tous au centre du stade.

Un musicien venait d'assassiner en direct le chef d'orchestre !!!

"Wow ! Ce concert nul se transforme en prise d'otage ! C'est trop génial ! Là je ne regrette pas d'être venu ! J'attends de voir les paras débarquer ça va être trop cool !"

"Holly Molly ! Steve ! Comment tu peut dire ça ? C'était affreux ce qui viens de se passer ! Et comment peux-tu juger un concert avant d'en avoir entendu une seule note..."

"Toi, la has been, je t'ai pas sonné..."

"Ouais, si ce mec pouvait nous en débarrasser pour l'occasion..."


Inutile de raisonner ses camarades pour le moment, Mary devait s'occuper rapidement de ce fou au violon avant qu'il ne fasse plus de dégât.

Mais coincé entre deux rangées d'élèves, dans un stade immense et à la merci d'un tueur. Il était bien malaisé de devenir Mary Marvel...


Bonnes fêtes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures En ligne
Invité

MessagePosté le: Lun 7 Nov 2016 - 22:58
Dans les gradins du Combines Area, parmi la foule, se trouvait Killer Frost. Bien sûr elle ne portait pas son uniforme habituel de super-villaine. Elle était vêtue en civile, avec une chemise blanche et une veste brune par-dessus, une jupe de cuir noir qui lui descendait au niveau des genoux, des collants épais et des bottines à talon noir. Ainsi qu'une écharpe bleue claire afin de dissimuler partiellement son visage et son teint bleu pâle, inhabituel pour un civil dans la masse, mais la masse pouvait masquer beaucoup de choses. Aussi étrange que cela puisse paraître à qui ne la connaissait pas, elle était simplement venue profiter du concert. Crystal avait toujours aimé la musique classique et en déplorait l'absence dans la mode contemporaine. Elle n'avait tout simplement pas pu rester indifférente devant la perspective d'écouter du Beethoven en concert. Bien que le concept de jouer simultanément ses neuf symphonies lui parut pour le moins insolite...

Mais à présent elle se tâtait. Le chef d'orchestre avait été abattu et le reste de la salle et des musiciens avaient été pris en otage. Le chef d'orchestre lui importait peu, c'était un arrogant, misogyne, méprisant représentant du domaine artistique, et son talent, bien que présent, n'était pas à la hauteur de l'image que son égo lui en donnait. Que n'aurait-elle donné pour voir Mozart prendre la relève... Mais le "remplaçant" en question ressemblait davantage à une parodie de Beethoven qui aurait croisé Quasimodo ou quelque autre personnage peu gâté de la littérature.

Frost ne craignait pas grand chose de l'homme concernant sa sécurité -elle était proche de l'estrade située sur la patinoire mais elle avait peu à craindre d'un pistolet, surtout entre les mains d'un amateur- mais il y avait trop de talents musicaux rassemblés au même endroit. Plus de 720 représentants de ce qui subsistait de la musique classique. Frost refusait de voir ces musiciens laisser la place à de sempiternels rappeurs qui ne savaient écrire leur soupe sans y mettre "fuck" ou tout autre juron, ou bien ces autres "tubes de l'été" débordant de vomi commercial à en crever les tympans !

Sa décision prise, Frost sortit de son rang et escalada souplement la vitre de plastique qui la séparait de l'estrade. Progressant avec aisance sur la glace malgré les bottines à talon, Frost commença à rassembler son pouvoir dans sa main droite tandis qu'un vent froid commençait à souffler dans le vaste stade couvert. Ce n'était pas la première fois que Frost voyait un simple quidam se sentir brusquement inspiré par les villains montrés dans les médias. Généralement ils étaient plus excentriques que dangereux. Ça ne voulait pas dire que Frost avait l'intention de se montrer magnanime.

"La fête est finie l'ancêtre."

Le vieil homme la regarda tandis qu'un sourire mauvais se dessinait sur son visage.

"Au contraire, ma chère, elle ne fait que commencer."

Il leva alors son archet dans un geste théâtral. Frost eut un bref instant d'incompréhension durant lequel le Fiddler s'apprêta à jouer la première note. Ce bref instant de blanc fut suivi par une soudaine révélation : Ce n'était pas un simple humain et ce n'était pas un simple violon. Elle tenta de former un pic de glace dans sa main mais à l'instant où elle entendit les premières notes, elle sentit son attaque se désagréger avant même de s'être formée. Alors que la musique résonnait dans sa tête, elle entendait les notes produire des échos discordants à chaque instant. Et peu à peu, sa conscience s'embrumait, laissant place à autre chose. Quelque chose qui ne dépendait plus d'elle.


(HRP/ Le Fiddler a maintenant le contrôle de Killer Frost. Ce qui veut dire que l'animateur pourra l'utiliser tant que Frost sera sous son influence. Concernant mes post, j'y décrirai l'état d'esprit de Frost et sa conscience mais je n'influerais que très peu sur ses actions voire pas du tout : ) /HRP)
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Mar 8 Nov 2016 - 9:49
Magie des réseaux sociaux et des informations en ligne, le Capitaine Singh n'eut pas à attendre très longtemps l'arrivée des héros...

... le seul problème étant qu'il aurait préféré qu'il s'agisse d'autres héros !

Ils débarquèrent avec leur gros godillots et leur morgue méprisante. Ils posèrent pour la postérité et firent courbettes et sourires aux médias. C'était la nouvelle génération des héros ! C'était...

... LE BLOOD PACK !


Il y avait tout d'abord le chef du groupe, l'incroyable Joe Public, un professeur d'EPS qui était devenu justicier à Gotham (Singh avait lu son dossier) avant de s'acoquiner avec un politicien d'extrême-droite... Son pouvoir était - visiblement - de se connecter sur "l'esprit public" des gens de manière à devenir plus fort et plus résistant ("Mais pas plus intelligent...", pensa Singh) ! Un vampire psychique en somme...


A ses côtés se tenait Jamm, un adulescent avec un costume bariolé un tantinet ridicule ("A réhabiliter même le costume de mon mec", pensa Singh, décidément très en forme). A part faire du skate et imposer sa volonté aux autres de manière à ce qu'ils fassent ce que bon lui semble, Jamm avait l'air d'une crevette boutonneuse et anémiée à côté de cette armoire à glace de Joe Public.


Une jeune fille aussi en costume... Hawk, c'était ça ? Le Capitaine Singh dut se concentrer un instant pour se remémorer ce dont il se souvenait à son sujet... Déséquilibrée, agressive, cette fille pouvait activer ses pouvoirs en présence d'un danger réel et devenir super-forte et acquérir une dextérité et une résistance surhumaines... Mouais...

Et... WTF ???


"Lagoon Boy. Oh mon Dieu, ils ont emmené avec eux Lagoon Boy..." pensa Singh au bord du gouffre, se rappelant que ce type était une sorte de poisson-globe survitaminé.

Joe Public s'approcha de Singh et se mit au garde à vous. Puis rectifiant sa position après que Singh lui ait rendu mollement son salut, le méta-humain lança :

"Le Blood Pack va intervenir, Cap'tain. Il va intervenir et capturer le méchant méta-humain. C'est comme si c'était fait..."

Et entre le SWAT qui piaffait d'impatience à l'idée d'intervenir et ces amateurs en costume moulant qui allaient faire n'importe quoi, Singh se demandait s'il ne ferait pas mieux d'y aller seul... mais au moins, l'avantage c'était que la situation pouvait difficilement être pire...

[/color]


"David ? Tu as besoin d'aide ?" lança le copain de Singh qui venait d'arriver...

... et c'était ça le pire : car Singh était un brin honteux, non pas d'être homosexuel, mais de sortir avec un mec qui avait, par le passé, mis des collants et s'était déguisé pour commettre des larcins... Pied Piper !


*
*  *


A l'intérieur tout partit en vrille rapidement, le Fiddler réagit d'un coup d'archet pour prendre le contrôle de Killer Frost. Il ne la reconnut pas immédiatement mais parut satisfait de sa prise.

"Hum" marmonna-t-il. "Belle et courageuse, juste le genre de compagne qu'il me faudrait pour mes vieux jours"

D'un autre coup d'archet, il lui fit retirer son écharpe, découvrant son teint très particulier.

"Ah ! Et méta-humaine avec ça ! Je te connais... Tu es le Glaçon, une méchante prétentieuse qui se croit au-dessus de tout le monde ! Eh bien... Tout cela va changer, oui, foi de Fiddler !"

Et le Fiddler partit à nouveau dans un jeu de violon hypnotique. Il s'adressait, par une trille toute particulière, aux musiciens présents qui, hypnotisés, se mirent à jouer le même morceau...

... morceau qui contenait des altérations mesmériques à peine discernables à l'oreille mais tout aussi efficaces !

Et le morceau hypnotique du Fiddler amplifié par le jeu de 720 musiciens talentueux eut pour effet de subjuguer toute la salle, Mary Marvel comprise...

Et l'ordre fut simple : barricader le stade, faire en sorte que personne ne sorte, ni n'entre et...

... le Fiddler sourit quand il comprit qu'il y avait quelqu'un dans la salle qui n'était pas une simple humaine, en plus de Frost. D'un coup d'archet, il força Mary Batson à prononcer son mot de pouvoir et d'un simple et tonitruant "Shazam !", elle devint l'incroyable Mary Marvel !

"Fascinant..." murmura le Fiddler, impressionné par l'étendue de ses pouvoirs. Il fit un bisou sur la joue de Crystal Frost et réalisa quelques arpèges sur son violon, forçant les deux jeunes méta-humaines à sortir du stade pour aller attaquer les policiers présents dehors...


*
*  *


Ouvrant la grande porte du stade, Mary Marvel et Crystal Frost, sous la coupe du Fiddler, se retrouvèrent sur le grand parking...

... où se trouvaient les véhicules du SWAT et les agents de cette unité spéciale, armés et casqués, prêts à intervenir.

... où se trouvaient la Presse, toujours à l'affût d'un scoop.

... où se trouvaient les membres du Blood Pack, ainsi que Singh et son compagnon.

Ça allait chauffer dans les chaumières !

[Vous êtes sous le contrôle hypnotique du Fiddler pour ce tour. Vous pouvez faire ce que vous voulez tant que cela respecte les consignes du Fiddler : 1 / Faire en sorte que personne n'entre dans le Stade 2 / Combattre les individus (en gros le SWAT + le Blood Pack) qui souhaiteraient investir le Stade. Bon jeu, les vilaines ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7721
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Mer 9 Nov 2016 - 22:43
[HRP : WHAT affraid Mary va encore s'en vouloir... Hum
Génial d'avoir mis Hawk, j'approuve 100 fois ce choix Pouce levé]



La musique hypnotique du Fiddler frappa l'ensemble de la classe et Mary, simple mortelle comme les autres n'y échappa. Mais ce qui fut plus surprenant, ce fut le flair du brigand du 20ème siècle qui perça immédiatement l'identité secrète de la jeune fille en tant que Mary Marvel et voulut en constater les pouvoirs par lui même par un...


... qui eu bien évidemment l'effet escompté.

D'ordinaire, c'était une grave erreur...
Combien de terribles monstres déambulant dans Fawcett City auraient donnés pour capturer la jeune fille sous son apparence civile et ensuite l'empêcher d'ouvrir la bouche pour éviter tous les ennuis.
Mais le Fiddler fit tous l'inverse.

Investis des pouvoirs des Déesses, Mary Marvel devait alors obtenir leur grande résistance aux capacités hypnotiques et ainsi mettre un terme rapide à cette prise d'otage, mais... il n'en fut rien. Les pouvoirs du musicien sénile se révélait étrangement plus puissant même que les Déesses.
De quoi faire terriblement jalouser Mister Mind...

Tel un robot, Mary sortit alors du grand centre sportif et toisa policiers et héros d'un regard affreusement vide. Seul les ordres du musicien résonnaient en boucle dans sa tête comme une infinie boléro de Ravel. Un classique dont on ne se lasse jamais... n'en déplaise à Beethoven.



Le Capitaine Singh eut à peine le temps de reconnaitre les deux femmes qui se présentaient à présent devant eux et de lâcher un juron que Mary piqua droit sur un véhicule du SWAT et le souleva, comme s'il ne s'agissait que de polystyrène. Les paras répliquèrent immédiatement en lui tirant dessus, mais les balles ricochèrent sur le corps invulnérable et cet assaut se révélant bien plus dangereux pour eux que pour leur ennemi, un intelligent gradé ordonna immédiatement avec force de stopper le feu. Les hommes reculèrent alors vivement en cercle autour d'elle mais ce fut le chef qui reçut l'attention d'une Mary qui tourna sa tête dans sa direction. Un regard vide qui pourtant en disait long...
L'homme d'expérience eut juste le temps de se coucher à plat ventre pour éviter le véhicule projeté qui lui rasa la tête et s'écrasa contre un autre véhicule dans un horrible bruit de casse qui n'avait rien de mélodique. Pourtant le bal ne faisait que commencer.
Les hommes du SWAT qui ne comptaient pas rester démunis longtemps sortirent en hâte de l'artillerie plus lourde pour viser la jeune femme de grenades tiré de fusil. Un beau feu d'artifice, mais des volutes de fumées la jeune fille en sortie indemne et devant le regard confus de l'homme pourtant bien entrainé, elle écrasa son arme entre ses deux petites mains que l'on penserait plus à même de jouer du piano que de tordre l'acier. Si l'on s'attendait à ça d'un gros musclé, là c'était tous l'inverse, comme quoi, il ne faut pas juger au physique...
Elle le souleva comme un jouet et le lança vers d'autres paras armés. Elle allait les attaquer tous un par un quand l'un des héros réagit enfin. Enfin, une héroïne plutôt et controversée... mais là n'était pas le propos. Il s'agissait de...


"Ma petite, tu es impressionnante et mes collègues en ont la mâchoire décrochée, mais face à des pouvoirs magiques, j'ai aussi des pouvoirs magiques."

Une phrase bien longue à prononcer et pourtant l'héroïne y tenait, car après une esquive d'un coup de Mary, elle répliqua à son tour d'un uppercut qui fit voler Mary devant le ciel bleu et froid d'hiver... un moment de flottement à la manière d'un lâcher de colombes, mais qui se transforma trop vite en un piqué de faucon. Hawk esquiva, mais le cratère qui résultat de l'impact de la charge de Mary fit trembler tous le sol sur des centaines de mètre à la ronde. Hawk protégea son visage des éclats de macadams et de la poussière et sortit ses griffes à nouveau, mais une main puissante comme un étau et presque venu de nul part l'attrapa à la gorge et la souleva du sol.

"Granger ! Elles sont contrôlées télépathiquement." lui cria alors Jamm qui filait à présent en skate vers elles.

"Merci... pour l'info... Captain Obvious..." put à peine marmonner Hawk à elle même avant d'être violemment projeter contre le héros par Mary.

Le choc fut violent, mais il n'empêcha pas la jeune femme une fois au sol de faire remarquer à son collègue :

"Et arrête de m'appeler par mon nom de famille, rookie... Comment je peux bosser avec des... ATTENTION !"

Elle roula sur le coté pour éviter un nouvel impact de Mary contre le bitume qui le fit onduler et virevolter le héro proche, mais ce dernier réussit à se rattraper sur son skate volant (il est bien volant non ?).

"Je vais te libérer fissa, ma belle, tu va voir..."

Pas aussi fissa que la super-vitesse donnée par Zéphyr à Mary qui fila sur le héros et lui retira vivement sa plateforme si bien qu'il tomba durement sur le sol. Elle envoya l'objet au loin, très loin...

Elle s'apprêtait à réduire l'homme en bouillis quand Hawk cria pour attirer son attention et aider son collègue, bien qu'elle n'apprécierais pas qu'on lui fasse remarquer ça.

Mary répondit à la provocation avec force et cogna si bien qu'Hawk fut projeter contre un bâtiment et disparue par un trop dans le mur...

Mary se tourna vers les policiers qui se tenaient en formation de combat, mais en l'absence d'un Flash, bien peu assurer face à cette Super-fille...

"Bon sang, c'est ça votre équipe ?! Les héros ?!" cria de son coté le Capitaine en voyant le spectacle d'incompétence qui s'offrait à lui face à Mary Marvel d'un coté et Killer Frost de l'autre.


Bonnes fêtes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures En ligne
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Ven 18 Nov 2016 - 18:24
Cela faisait très exactement 17 secondes que Mary Marvel était entrée en jeu et déjà deux Blood Packs étaient dans les choux.

Bon Jamm, il ne manquerait à personne. Ses pouvoirs télépathiques étaient intéressants mais... le jeune homme était trop peu sérieux et ardu à la tâche pour gérer ce genre de situations.

Le fait qu'Hawk ait été mise KO était plus gênant. C'était clairement elle la plus costaude de la bande et... Dark Mary Marvel lui avait réglé son compte plutôt rapidement.

Alors que Lagoon Boy et surtout Joe Public étaient sur le point de se lancer dans la bataille, Singh leur fit un geste de se calmer. Clairement, ils n'étaient pas de taille et leur intervention ne pourrait qu'entraîner plus de dégâts, plus de cratères en plein centre-ville et plus d'agents du SWAT en accident du travail.

Singh soupira longuement et se tourna vers son mec.

"Hartley... C'est le jour le plus triste de ma vie mais... J'ai besoin de toi, pas en tant que mari mais en tant que..."

Le fier Capitaine se mordit les lèvres de rage et ferma les yeux. Il détestait les types costumés. Il trouvait que c'était une façon grotesque et irresponsable d'occuper son temps ! Pourquoi mettre un short moulant et porter un domino sur le visage pour rendre la justice ? Pourquoi avoir une petite cape virevoltante ? Alors qu'on pouvait tout simplement être pompier ou policier !

"Hartley chéri, pourrais-tu jouer du pipeau hypnotique ?"

Et celui qui était dans la vie criminelle (mais ça c'était du passé) Pied Piper sortit de sa poche un petit flageolet qu'il porta à sa bouche et dans lequel il se mit à siffler un petit air.

C'était "Au Clair de la Lune", donc rien d'extravagant.

Mais Mary (et Crystal) se sentirent obligées de se calmer et de battre la mesure avec le pied. Puis leurs esprits parurent moins embrumés...

... elles étaient loin de l'influence du Fiddler et Pied Piper était très talentueux pour lancer une mélodie contre-hypnotique. D'autant plus que l'une comme l'autre étaient fières et réticentes à l'idée d'accomplir la volonté d'un autre...

... ainsi elles recouvrèrent leurs esprits et se rendirent compte de ce qu'elles étaient en train d'accomplir.

Devant elle, Lagoon Boy, Joe Public et le couple composé par Singh et Pied Piper. Plus un tas d'agents du SWAT un brin remonté...

"Bon, j'imagine qu'on va pouvoir en savoir un petit peu plus sur ce qui se passe à l'intérieur ?" lança Singh, visiblement de TRES mauvaise humeur. "Et peut-être même élaborer un plan pour y mettre un terme ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7721
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Ven 18 Nov 2016 - 18:50
Elle avait encore été manipulée...

Mary reprenant ses esprits le compris vite en voyant les dégâts autour d'elle même et les regards très suspicieux des agents de l'ordre et de héros qu'elle ne connaissait pas à son encontre.

Elle avait encore été manipulée... et par ce vieux violoniste fou dans l'arène de sport d'hiver. Si elle n'avait aucun souvenir de ce qu'elle avait fait sous son emprise, tout ce qu'il s'était déroulé avant, le coup de feu, la prise d'otage, la musique... elle s'en souvenait.

"Je... je suis tellement désolé..."

Que pouvait-elle dire d'autres...

"C'est un vieux violoniste qui m'a fait ça... Il a réussi à contrôler mon esprit avec sa musique. Il contrôle surement tous le monde dans le bâtiment. Et c'est un tueur aussi ! Il a assassiné le chef d'orchestre ! C'était horrible !..."

"Il faut que l'on se bouche les oreilles."


Enfin était-ce aussi simple ? Elle bénéficiait de la super vitesse de Zéphyr, elle pouvait peut-être l'assommer avant même qu'il ne frotte l'une de ses cordes... Mais pouvait-elle prendre le risque de tomber à nouveau sous son contrôle et de risquer de tuer des gens de nouveau ?


Bonnes fêtes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures En ligne
Invité

MessagePosté le: Ven 25 Nov 2016 - 22:23
Sous le contrôle du Fiddler, Frost n'avait pas chômé. Une fois sortie, elle avait créé un mur de glace pour isoler un petit groupe d'agents de SWAT de leurs camarades et se protéger de tirs distants par la même occasion. Elle avait alors fondu sur une piste de glace en direction des forces de l'ordre en les arraisonnant de pics de glace transperçant le kevlar aussi aisément qu'une aiguille perce un rideau. Elle avait aperçu Lagoon Boy qui essayait de le contourner et avait envoyé une sphère de glace dans sa direction. Contrairement à un pic qui éveillait immédiatement l'instinct de survie, une sphère provoquait un temps de réaction plus lent à cause de l'aspect inhabituel de la chose. Lagoon Boy avait donc reçu la sphère dans l'estomac mais avait simplement eu le souffle coupé quelques instants.

Alors que Frost allait poursuivre son assaut, elle entendit une mélodie. Les notes s'insinuaient en elle, éclaircissant peu à peu le brouillard vaporeux généré précédemment par les notes du Fiddler. La sensation lui donna le tournis et Frost chancela légèrement tout en retrouvant ses sens et sa conscience. Ainsi que sa colère. S'il y avait bien une chose qu'elle détestait, c'était de se faire manipuler. Néanmoins elle prit quelques instants pour observer autour d'elle. Beaucoup de forces de police dont un bon nombre la regardait les yeux agrandis par la peur, quelques héros, parmi lesquels elle eu le déplaisir de reconnaître Jamm étalé sur le bitume. Elle était presque tentée de l'achever sur le champ avant qu'il ne soit en état de parler et de faire ses allusions graveleuses mais le nombre de fusils braqués sur elle était pour le moins dissuasif. A côté d'elle, Mary Marvel se confondait en excuse pour ses agissements. Elle aussi avait cherché à intervenir ? Elle proposa alors de se boucher les oreilles pour contrer les effets de la musique envoûtante.

"Je doute que cette tactique soit très efficace. Et puis, tu comptes le cogner avec tes pieds uniquement une fois en face de lui ? Par contre il y a un point où on est d'accord. Il faut faire comprendre son erreur à ce vieux débris. A priori, il n'a pas moyen de savoir qu'on est à nouveau nous même, si ? Qu'est-ce qui nous empêche d'y retourner en prenant l'air contrôlée ? Il y a un paquet de témoins autour de nous qui peuvent nous dire à quoi on ressemblait pour rendre ça convaincant."

Frost avait tendance à marcher par priorités. La priorité du moment était de laver l'affront qu'elle avait subi. Et si, pour ça elle devait s'associer à une héroïne, peu lui importait du moment qu'elle lui enfoncerait la tête dans son maudit violon.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7721
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Mar 6 Déc 2016 - 2:33
Mary pris conscience peu à peu de la situation dans laquelle elle était et notamment de l'autre personne visiblement également soumise aux charmes musicaux du violoniste et désireuse de se venger.

« Excusez moi... mais qui êtes-vous ? Vous avez aussi des pouvoirs ?... Des pouvoirs de création de glace ?
Pourtant c'est un homme déguisé en esquimau qui en a dans cette ville d'après ce que je sais et c'est un criminel ! Vous lui êtes lié ?! »


Hors de question de laisser une criminelle de Central City aggraver la situation déjà critique.
La jeune fille tourna la tête en direction des policiers qui serraient peut être mieux à même d'identifier cette femmes méta-humaines. Peut-être serait-ce finalement une héroïne qu'elle ne connaissait pas...

Dans tous les cas son plan ne lui plaisait guère en l'état. Même s'il était possible de se jouer de leur ennemi, c'était un trop grand risque d'entrer dans le bâtiment sportif sans bouchons. A nouveau contrôlé quels nouveaux dégâts pouvait-elle encore commettre ?...
C'est pourquoi elle en réclama à nouveau aux agents de l'ordre.


Bonnes fêtes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures En ligne
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Mer 7 Déc 2016 - 16:27
Singh poussa un soupir, tandis que Lagoon Boy se tordait de douleur suite au coup reçu de la part de Killer Frost...

... le Capitaine se sentait déjà trop vieux pour ces conneries !

Il s'assit et écouta Mary, puis Crystal, puis Mary à nouveau, l'air un brin perdu...

Hartley lui mit la main sur l'épaule et lui sourit. Il comprenait. Il comprenait qu'être flic à Central City, c'était parfois quelque peu... épuisant.

Alors que Singh voulut prendre la parole et dire tout le mal qu'il pensait des héros, des héroïnes mais aussi des vilaines et vilains et plus généralement des gens portant un costume, Joe Public prit la parole :

"Je propose un plan. En tant qu'ex-professeur de sport, je crois être le mieux placé pour..."

Singh comprit que ça allait être encore une ânerie. Une de plus. Et que pendant ce temps là les types encore debout du SWAT se préparaient à intervenir et à faire un gros carnage à l'intérieur...

... alors Singh se redressa d'un coup sec (tellement vite qu'il surprit même son fiancé) et lança d'une voix ferme, déterminée et forte :

"Bon, c'est MOI le chef ici. C'est MOI qui prends les décisions. Parce que c'est MOI le spécialiste. Tout simplement parce que MOI j'ai pas besoin d'un masque ou d'un collant pour rendre la justice !"

C'était une sorte d'affirmation du moi qu'il venait de faire : son psychanalyste aurait été fier de lui !

Il se tourna d'abord vers Joe Public et le pointa d'un doigt accusateur :

"Je me fous de savoir ce que vous faisiez avant de devenir une Super-Courgette. Ici, c'est pas de la rigolade. Il y a des gens qui sont otages d'un dément et qui risquent de perdre la vie au passage... La demoiselle Marvel a fait un rapport clair : il y a au moins un mort et il est évident que notre adversaire est le Fiddler..."

Singh regarda ensuite, tour à tour, Frost et Mary Marvel. Il assura à cette dernière :

"Votre amie n'est pas le Captain Cold et n'est pas affiliée à lui à ce que je sache"

Puis, il regarda d'un air mauvais Frost avant de dire, finalement :

"J'imagine que vous ne devez pas avoir toutes votre tête pour parader ainsi avec vos pouvoirs mais vu les dégâts que vous avez causé dehors alors que vous étiez sous l'emprise du Fiddler, j'imagine que vous allez pouvoir nous être utile..."

Singh semblait vouloir cogiter et méditer la situation. Il s'appuya contre son véhicule et résuma les faits :

"Nous avons un avantage et je suis d'accord avec Mademoiselle Glaçon : le Fiddler ignore peut-être encore que son emprise a été vaincue. En revanche, vous êtes les deux seules personnes à en être sorties et encore seulement en raison de l'intervention de minou... euh... de Pied Piper !"

Joe Public et Lagoon Boy sourirent de manière stupide. Singh soupira et ajouta :

"Nous avons un autre "avantage", c'est que vous n'avez pas mis KO nos deux amis méta-humains ici présents... Peut-être pourront-ils vous aider ? Tout comme Pied Piper. C'est à vous de voir..."

Il ajusta le nœud de sa cravate et conclut :

"L'objectif est de capturer le Fiddler vivant et d'éviter qu'il ne fasse d'autres victimes... Alors... Quel est votre plan ? Vous entrez comment là dedans ? Vous comptez faire quoi à l'intérieur, sachant que tout le monde dans Combines Area est manifestement sous le contrôle du Fiddler ? Hum ?"

A ce moment l'un des agents de Singh s'approcha de lui, un portable à la main. Il indiqua au Capitaine :

"Chef... Le Fiddler a annoncé ses demandes en appelant le Commissariat. Il tuera un otage toutes les 20 minutes si elles ne sont pas remplies... Il veut un hélicoptère avec un pilote pour s'enfuir en compagnie d'un otage qu'il aura choisi. Il veut également que quelqu'un de chez Deutsche Grammophon vienne l'enregistrer à Combines Area en train de jouer, d'affilée, les 30 sonates de Giuseppe Tartini pour violon ! Et que cet éditeur musical s'engage à les sortir en CD ! Il veut également qu'on lui apporte un bon repas... Et..."

Il marqua une pause, un peu gêné.

"Il veut aussi 2.000 dollars"

Singh pouffa de rire avec son subordonné. Visiblement, le Fiddler n'avait plus vraiment le sens de l'argent... Il était temps qu'il reparte en taule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7721
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Mer 28 Déc 2016 - 1:46
HRP : Je m'excuse d'être si lent, pourtant il est bien amusant ce RP Smile On peut peut-être arrivé à la confrontation finale ?


« La canaille ! »

Ignorant l'étrange hilarité des policier, ce mot sembla partir tout seul de la bouche de Mary avant qu'elle ne complète vite ses propos comme pour s'excuser de parler ainsi.

« Je veux dire... c'est inadmissible !
J'ai l'habitude de brigands de la sorte à Fawcett, il est n'est pas question de répondre à ses demandes et le laisser filer, comme le dit toujours Cap. Nous devons agir vite, puisqu'il nous donne vingt minutes. Et encore... Ils promettent certaines choses et finalement mentent et font l'inverse... Quelle infamie, ils n'ont aucunes valeurs... »


Elle se rendit compte qu'elle était légèrement partie dans un monologue et que de nombreux regards s'étaient posées sur elle. Des regards quelque peu stupéfait qui l'a mirent mal à l'aise.

« Heu... Le plan.
Oui c'est un très bon plan, Capitaine. On rentre, on le trouve, on l'arrête.
Et pour la musique... »


Elle sortit de sa poche d'un air triomphant... une boite de chewing-gum.

« On se bouche les oreilles ! »

Elle se mis alors à mâcher une gomme afin de la rendre molle pour se la coller dans l'oreille, puis fit de même avec une seconde... Tout cela elle fit évidemment très vite grâce à ses pouvoirs.

Elle déposa alors rapidement la boite dans les mains de la reine des neige avant de décoller pour rentrer dans le bâtiment pour où elle était entrée afin de se mettre à la recherche du vilain violoniste...


Bonnes fêtes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures En ligne
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Mar 3 Jan 2017 - 19:00
Avec son chewing-gum mâché logé au fond de ses oreilles, Mary Marvel n'entendait plus rien du tout... mais pour ce qui était de voir ! Le spectacle était terrifiant...

Le Fiddler était au milieu de la scène et faisait des révérences au public qui applaudissait de manière très (trop) enthousiaste ou se prosternait devant le vieil homme !

Visiblement, le Fiddler avait utilisé son pouvoir hypnotique pour se faire... aimer de la foule.

Il en avait les larmes aux yeux. Il avait tout ce qu'il voulait. Sa vie ne pourrait jamais être meilleure.

Des gens l'aimaient alors qu'il interprétait avec son fidèle crin-crin les plus beaux morceaux qui avaient bercé sa jeunesse... Pas toutes ces cochonneries dodécaphonistes ! Non ! Le classicisme à l'état pur, joué de la manière qu'il fallait, avec suffisamment de sentiments et d'émotions pour que cela plaise...

Du moins c'est ce que se disait le vieillard. Après tout, il aurait fait un numéro de pétomane que les gens l'auraient applaudi pareil : c'était ça le principe de la suggestion hypnotique.

Il avait posé son étui à violon sur la tête de Takashi Ko Ki Kawa, le petit prodige de 4 ans qui l'avait tant horripilé ! Maintenant le gosse lui faisait juste pitié... mais pas suffisamment pour qu'il ne lui donne des coups de pied de temps à autres ! Il sourit de même en observant le cadavre de cette enflure de Bouverez qu'il avait descendu lui-même.

Le Fiddler s'amusait tellement qu'il s'en fichait maintenant royalement de ses revendications... Qu'importe l'argent et les disques ! Il garderait pour TOUJOURS sous sa coupe ce public... Il...

Il vit Mary Marvel pénétrer dans l'enceinte du bâtiment. Satisfait, il se dit qu'elle avait du tuer les forces de police à l'extérieur. Il fit la grimace en ne voyant pas revenir tout de suite Crystal Frost, il se serait bien vu l'épouser. Tant pis... Il patienterait quelques années pour convoler avec la jeune Mary... et pour donner le tempo il entama au violon la marche nuptiale de Mendelssohn !

Mais son sourire disparut en voyant que cet abruti de Joe Public avait suivi Mary (sans protection auditive d'ailleurs). Et là, le Fiddler réalisa que ça allait barder pour lui et que Mary ne devait certainement plus être sous influence... Mais comment ?

La question était la suivante : qui du Fiddler ou de Mary Marvel sera le plus rapide ? Lui à jouer une mélodie hypnotique commandant à la foule (et à Joe Public) de se ruer sur la jeune femme ? Ou elle à traverser le stade pour l'assommer ?

Le son contre la foudre. Cela allait donner !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Golden Month] Suivre le rythme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Golden Month] Exploded Past [Réservé aux villains]
» [SOFT] boite à rythme BAR ( drum virtuel ) !?
» Recherche testeurs pour Golden Section d'Atrise sur Mac OS/X
» Memoires d'une Geisha de Arthur Golden
» Joyeux Anniversaire... GOLDEN BOY BOY BOY !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City :: Combines Arena-