Anima (1993-1995)

Inscription : 18/01/2016
Messages : 4690
DC : Tara Markov et Harley Quinn
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 4 Nov 2016 - 17:54
Une chronique intégralement consacrée à un personnage qui me tient à cœur et que j'incarne, d'ailleurs, en double compte... à savoir Anima !

Pour celles et ceux qui ignoraient - légitimement - jusqu'à l'existence de la clocharde méta-humaine de chez DC, cette fiche aura l'air d'une session de rattrapage en présentant, à travers la quasi-totalité de ses apparitions dans les comics, la vie, l'oeuvre et la mission dans le monde d'Anima !

Et l'on pourra vérifier ainsi si ma fiche est fidèle à tout cela ou non ^^

Anima (1993-1995) 2562349-anima

Le plus simple étant, à ce stade, de résumer ses aventures, épisode par épisode, en commençant par sa première apparition (dans New Titans Annual 9, consacré au crossover Bloodlines), jusqu'à sa disparition (dans Faces of Evil : Prometheus), en s'arrêtant un bon bout de temps sur les 16 épisodes de sa propre série !

New Titans Annual 9 (1993) : Si vous avez un minimum suivi tant mes chroniques que l'event estival du forum, il est inutile de rappeler le concept de Bloodlines. En quelques mots, il s'agit d'un crossover géant ayant impliqué tous les annuals de l'été 1993 de chez DC et qui confrontait nos héros habituels à des parasites extra-terrestres se nourrissant des liquides céphalo-rachidiens des gentils terriens. Sauf que lors du repas, l'immense majorité (genre 99,99 %) des victimes mourraient...

... bien évidemment, ces annuals se focalisaient sur le poullième restant : et c'était là que ça devenait "intéressant" (ou pas ^^) car les survivants acquéraient des pouvoirs méta-humains ! Ils obtiendront, d'ailleurs, collectivement le sobriquet de "New Blood" (ce qui donnera par la suite l'immonde équipe du Blood Pack).

Dans le lot, les nouveaux héros ont été essentiellement des tocards (Le Samaritain & Cardinal Sin), voir de véritables immondices sur pattes, tellement nazes que ça pourrait (presque et involontairement) en devenir drôle (Joe Public, Jamm)... D'ailleurs, après la fin du crossover, la plupart disparaîtront définitivement !

D'autres héros auront plus de chance, soit en obtenant une mini-série (Razorsharp), soit carrément une série régulière (Hitman) ! C'est dans cette dernière catégorie, d'ailleurs, qu'Anima se situe...

Sur cet annual qui narre sa première apparition, que dire ? Il est scénarisé (comme d'ailleurs toute la série régulière Anima) par Paul Witcover et Elizabeth Hand, deux auteurs de Science-Fiction qui n'ont plus jamais fait du comics par la suite... et c'est bien dommage, tant tout cela était chouette, sensible et bien ficelé ! Le dessin est assuré, en revanche, par le très talentueux Malcolm Davis (mais relativement inconnu ! Sur les bases de données, il est indiqué avoir travaillé également - pour quelques numéros seulement - sur Hulk 2099 et Spiderman 2099...) que l'on retrouvera également sur les deux premiers épisodes de la série "Anima".

Dans cet épisode, tout commence à la Nouvelle-Orléans. Une plateforme de recherche scientifique et chimique, appartenant à Steve Dayton, a une avarie et est sur le point d'exploser, menaçant par là même d'emporter tout la côte et la ville, par dessus le marché !

Anima (1993-1995) Latest?cb=20080831191755

Dayton mandate son chargé des relations publiques, Dwight Mason, aux fins de rassurer les médias pendant qu'il cherche une solution pour endiguer la catastrophe...

... sauf que ce dernier a visiblement bien des problèmes à lui : sa femme, Willow, s'est faite interner pour suivre une thérapie onirique (on y reviendra longuement par la suite) et il a deux ados à la maison qui lui font la gueule, Courtney (la future Anima) et son petit-frère, Jeremy... Alors, quand Dwight doit filer en catastrophe pour faire son taf', les gamins lui chourent sa carte bancaire et espèrent bien prendre du bon temps en ville ^^

Sauf que, pendant ce temps, dans le Bayou une drôle de cérémonie vaudou a lieu... L'acteur au chômage Joe Christmas tente d'invoquer, devant ses fidèles, le Baron Samedi, mais à la place attire l'attention des parasites... Lissik et Pritor, qui passaient par là et qui ont une faim de loup (enfin si les loups se nourrissaient de liquide céphalo-rachidien ^^).

Mais alors que les parasites sont sur le point de tuer les humains, ceux-ci se prosternent et les prennent pour des Dieux et ça, ça leur plait ! Du coup, ils décident - pour le moment - de les épargner... tout en leur demandant de leur ramener des victimes à sacrifier !

Dayton a finalement trouvé le remède pour sa plateforme de recherche : envoyer les Titans (il est le père adoptif de Beast Boy), à savoir, dans cet annual, Nightwing, Arsenal (Speedy), Red Star (Leonid Kovar), Starfire (Koriand'r), Beast Boy et Pantha.

Bien sur, le défi est parfaitement relevé par les Titans qui arriveront à sauver la ville ! S'ensuivra une brève altercation avec Aqualad qui se plaint de la pollution aquatique, mais les Titans lui prêteront aussi main forte pour endiguer les dégâts sur la faune et la flore, le tout sous le regard bienveillant de la Créature du Marais ^^

Bref, tout est bien qui finit bien, du moins en apparence... car en rentrant chez lui, Dwight Mason s'aperçoit que ses enfants ont fugué et lui ont tiré sa carte.

Et face à l'inaction de la police, Dwight Mason décide de demander à ses nouveaux potes, les Titans, de retrouver sa fille et son fils...

... qui sont en train, gentiment, de dépenser le fric de papa en s'achetant de la bouffe et des disques de grunge et de punk-rock !

Bon et au moment où Arsenal retrouve la piste de Courtney et Jeremy (les autres ont moins de chance, voir sont en train de glander... comme Red Star qui est dans un club de jazz, en train de "jouer" de l'air-trompette et de faire des bruits à la John Scatman ^^), ces derniers sont pris à partie par les adorateurs du culte vaudou qui servent dorénavant les parasites...

... et si Jeremy est sauvé de leurs griffes, les méchants arrivent à enlever Courtney qu'ils emmènent dans le Bayou où elle est immédiatement mordue, comme tout un tas d'autres jeunes gens, et jetée dans une mare transformée pour l'occasion en fosse commune...

Anima (1993-1995) Latest?cb=20130831191507

... sauf qu'elle finit par se réveiller !

Pantha qui patrouille dans les parages l'attaque (c'est pas la plus futée des Titans) mais Anima arrive à la maîtriser alors que la Titan se sent soudainement très faible (l'un des pouvoirs d'Anima est d'absorber l'énergie vitale de ses victimes pour s'en servir à son gré).

Anima, complètement folle, va se présenter à son domicile, tomber sur son père et son frère et... sans les reconnaître absorber un peu de leur énergie vitale... manœuvre ayant pour effet de les faire vieillir de quelques années (oups, pardon frérot, pardon papa ^^) ! Se rendant compte de ce qu'elle a fait, Courtney comprendra que la morsure l'a transformée et lui a donné cette espèce de fièvre qui trouble son esprit... elle en tire la conclusion qu'elle doit... se venger !

Et c'est en confrontant le culte vaudou au moment où se poursuit un nouveau massacre collectif qu'elle arrivera à faire apparaître un gros monstre rouge et overpuissant en la personne de l'Animus !

Les Titans viennent se joindre à la fête et ça tourne à la grosse baston généralisée. Anima découvre également son armure d'ombre et sa lame d'ombre, ainsi que le fait qu'elle puisse voler (et qu'elle a ses drôles d'yeux verts quand elle est gorgée d'énergie). D'ailleurs, elle ponctionnera tellement d'énergie vitale chez le chef vaudou que ce dernier se transformera en cendres...

... finalement, les parasites décident de lever le camp (pour aller se faire exploser la gueule dans Bloodbath) et Anima, honteuse de ce qu'elle a fait (elle a fait vieillir son père et son frère, elle a tué quelqu'un) décide de s'envoler et de partir au loin...

... et on la reverra d'ailleurs en fin de crossover dans la mini-série en 2 épisodes Bloodbath (où tous ces abrutis de New Bloods sont réunis) à l'issue de laquelle elle dérouillera, grâce à l'Animus, le Big Boss des parasites !

L'histoire aurait pu s'en arrêter là mais le personnage d'Anima avait plutôt emballé les lecteurs... Du coup, DC offrit à ce personnage une série régulière...

Anima (1994-1995) : 1-7, 0, 8-15

Les scénarios sont tous de Paul Witcover et d'Elizabeth Hand. Au dessin, nous retrouvons Malcolm Davis (n°1-2) mais surtout Steve Crespo (n°3-6, 0, 8-11 et 14-15). En guest-artist, nous avons aussi Brent Anderson (n°7) et Shannon Londin-Gallant (n°12-13). Dans l'ensemble toute la série est plutôt bien dessinée, grâce au style très sympathique de Steve Crespo, même si j'affectionne plus particulièrement le trait torturé et si particulier de Malcolm Davis ^^

Anima n°1 : Suite aux événement de Bloodlines, Courtney n'est pas rentrée chez elle (elle a peur de faire du mal à sa famille) et est devenue clocharde. Elle traîne ses savates à Gotham City et pour Noël dort dehors, sur le parvis d'une église !

A la Nouvelle-Orléans, c'est pas mieux : Dwight et Jeremy pensent à Courtney et passent un sale Noël ^^ Dwight, d'ailleurs, hésite à picoler pour oublier (c'est un ancien alcoolique).

Quant à l'Institut Tellus de recherche sur les rêves, sa directrice, le Dr. Maxilla Yale fait des expériences sur sa frangine, Willow Mason, la maman de Courtney ! Elle cherche, en étudiant et en boostant ses rêves, de faire apparaître l'archétype-protecteur (ou un truc du genre) de Willow, à savoir le loup mythique Fenris... sauf qu'avec sa machine à matérialiser les rêves, Maxilla fait apparaître l'image de Courtney et celle de l'Animus (et à partir de là, Maxilla va développer un fort intérêt pour sa nièce).

De retour à Gotham, Animus va se transformer (il est métamorphe à ses heures perdues) en Batman pour amuser Courtney, sans grand succès... A la place, pour se dérider elle va aller assister à un concert de musique grunge dans un squat et rencontrer les membres du groupe Boojum (une référence à un poème de Lewis Carroll) : à savoir Slam (un type un peu comme Grunge de Gen 13 mais en moins débile), Alison Hell (l'ultra-féministe qui tape et braille), Judy (une gentille fille un peu effacée), le Professeur Dred (le petit génie de la bande, qui fabrique des matraques électriques et les distribue pour que les gens puissent se protéger des gangs) et Liv, la fille qui porte un drôle de tatouage sur la joue et qui deviendra la meilleure pote de Courney...

... en sortie de concert, alors qu'elle se dit qu'elle est dangereuse pour les autres, Courtney est victime d'une tentative de viol par un type qui porte la même marque que Liv (un membre du gang des Scorpions). Bon, pour se défendre, elle le dérouille avec ses pouvoirs et le fait vieillir, en lui chourant son énergie. A ce moment, les gens de Boojum débarquent avec leurs matraques et mettent en fuite le loubard.

Anima (1993-1995) Dc-comics-anima-issue-6

Du coup, Anima est invitée à dormir à leur squat (le squat le plus pourri de la création : pas de meubles, pas de toit, pas d'électricité, rien ^^). Là, elle apprend que Liv a été membre du gang et qu'après avoir été violée pour son initiation elle a décidé de prendre de la distance (sans blague ^^)...

... mais, quelques heures plus tard, le Scorpion qu'elle a dérouillé prend Liv en otage, ainsi que les autres membres de Boojum. Là, Anima n'a pas d'autre choix que de se laisser entraîner dans le repère du gang et... de tous les exploser avec ses pouvoirs et avec Animus !

Les Boojum découvrent ainsi les pouvoirs d'Anima, trouvent ça cool et décident de la garder avec eux ^^

Ce qu'Anima ignore, c'est que Kyle Woodleaf un agent de l'ODD (une organisation gouvernementale chargée d'enquêter sur les phénomènes paranormaux, bref cet agent est un mélange entre Fox Mulder et Dale Cooper ^^) vient d'être chargé de la retrouver...

Wow ! Un premier épisode grandiose ! Et le mieux ? Ça ne fait que commencer ^^

Anima n°2 : Après Gotham, les Boojum posent leurs valises à Rain City (une sorte de Seattle, pour le DCVerse...), une ville polluée par la drogue qui fait des ravages chez les jeunes à la dérive... c'est ainsi que Slam va se retrouver volontaire pour aller faire une cure de désintoxication (alors qu'il n'est pas drogué, il le fait juste pour suivre une fille) dans une clinique New Age ^^ Et ces ennuis ne font que commencer quand il s'avère que cet établissement est dirigé par un certain Dr. Egret... alias Scarecrow ! Ce dernier kidnappe Slam pour le soumettre à ses expériences sur les phobies (et le laisse à l'état de larve humaine), avant de rencontrer Maxilla Yale, la tata d'Anima, à un colloque de psychiatrie...

Pendant ce temps Anima rencontre Pockets, un jeune et talentueux pickpocket avec qui elle devient amie ! Et elle part à la recherche, avec ses amis, de Slam. Découvrant la clinique d'Egret, ils arrivent à y pénétrer et à libérer leur pote... mais Anima est capturée par le Scarecrow et droguée par ce dernier !

Quant à Woodleaf, il est toujours sur la piste d'Anima, interrogeant les membres, qu'elle a blessés, du gang des Scorpions.

Anima n°3 : Lourdement droguée, Anima s'est "réveillée" dans le monde d'Arkana (le monde des archétypes où vivent, notamment l'Animus et Fenris [l'archétype de la mère d'Anima]). Elle est prisonnière d'un bunker, en compagnie d'Animus qui flippe grave (l'un des rares trucs dont a peur ce géant over-bourrin est... d'être enfermé ^^). Dehors, le loup Fenris (également le protecteur de Willow, la maman d'Anima) essaye de forcer le passage à l'intérieur du bunker, en donnant des coups de tête dedans et en se battant contre d'affreux petits gnomes qui sont à la solde d'un certain "Nameless One" (le grand méchant de la série).

Maxilla Yale, la tata d'Anima, discute avec sa patiente et frangine, Willow. Cette dernière identifie Animus dans un livre sur les archétypes comme étant celui qui était dans son dernier rêve, aux côtés de Courtney, et que Fenris essayait de libérer. Mais leur conversation est interrompue par un appel du Dr. Egret (Scarecrow) qui a besoin des lumières de Maxilla pour examiner une patiente "en proie avec l'archétype de la peur", dixit le psychiatre obsédé par les phobies... On l'aura compris c'est d'Anima dont il s'agit ^^

Les Boojum décident tous ensemble de retourner à la Clinique d'Egret et de sauver Anima, plan facilité par le talent de pickpocket de Pockets qui a chouré lors de leur dernier passage (pour sauver Slam) un pass magnétique (dans cet épisode il arrivera à tirer également le portefeuille de Slam, la montre de Liv et... le soutien-gorge d'Alison Hell ^^).

Anima (1993-1995) Dc-comics-anima-issue-2

Débarqué à Rain City, Woodleaf cherche toujours Anima et se fait tuyauter sur des disparitions inquiétantes d'adolescents, ainsi que des morts suspectes : en effet, les jeunes disparaissent, puis sont retrouvés - pour certains - morts... le cœur s'étant arrêté sous le coup d'une peur intense ! Et le tout coîncidant - grosso modo - avec l'installation de la Clinique du Dr. Egret (ce qui suffit à Woodleaf pour comprendre où aller ^^).

Au final, Maxilla est la première sur les lieux. Elle reconnait Anima, toujours droguée, mais accepte quand même d'aider Egret (la science avant tout ! Du moins avant sa nièce ^^).

Puis tout s'enchaînera rapidement : les Boojum débarquent, Woodleaf aussi. Anima se réveille et déchaîne l'Animus sur Egret et ses sbires. La confusion est totale mais Yale arrive à calmer sa nièce en la droguant et en l'emmenant avec elle...

Woodleaf coffre Egret, à défaut de pouvoir attraper Anima. Quant aux Boojum, Liv a été blessée dans la mêlée... Ah ! Et Pockets a chouré le portefeuille de Woodleaf !

En bonus : Jeremy est sur le point de se barrer de chez son père alors que ce dernier vient d'être foutu à la porte de chez Dayton !

Anima n°4 : A l'Institut Tellus, Courtney retrouve sa mère et découvre le travail de sa tante Maxilla. Cette dernière convainc d'ailleurs Courtney de subir des tests. C'est là où la tante découvre dans son sang, à la fois, une mutation liée à la morsure du parasite mais aussi... la même anomalie qu'il y a dans le sang de Willow !

En même temps, Anima dort mal et cauchemarde (tout comme Willow) : dans ses songes, Fenris et Animus sont engagés dans une lutte mortelle contre une créature faite de tentacules et qui cherche à envahir le monde d'Arkana.

Maxilla, interrogée sur la signification de tout cela, propose à Courtney de prendre un "décontractant" qui s'avère être la même drogue que lui avait fourgué Egret... à cet instant l'Animus se manifeste sur Terre, laissant Fenris seul - en Arkana - pour lutter contre la créature, le Nameless One ! Et Fenris est tué (grillant par la même occasion l'esprit de Willow), donnant le champ libre au Nameless One pour revenir !

Une tempête de réalité et un tremblement de terre accueillent le retour du Nameless One ! Et ni Animus, ni Anima ne sont de taille pour l'affronter dans l'immédiat ^^ Battue, Courtney vole quelques années de la vie de Maxilla pour reconstituer son énergie et file à la poursuite de son adversaire.

En bonus : Jeremy finit par fuguer et abandonner son alcoolo de père, il s'avère que Liv est séropositive (suite au viol qu'elle a subi lors de son initiation chez les Scorpions, y en a qui n'ont vraiment pas de chance) et Woodleaf part en quatrième vitesse en direction de la tempête de réalité... et en Arkana, les autres gentils archétypes se lamentent de la mort de Fenris, pressentant par la même, leur fin à tous ^^

Anima n°5 : Jeremy est arrivé à l'Institut Tellus et est recueilli par... l'ignoble Tante Maxilla !

Anima, de son côté, à bout de force, finit par se crasher juste au dessus d'une cérémonie traditionnelle indienne... et se réveille dans le mobile-home de Pete, un indien qui va lui apprendre à se servir de ses pouvoirs, pour récupérer de l'énergie sans faire vieillir les gens (quand même pratique ça ^^).

Et revigorée, elle s'élance vers l'accélérateur de particules du Nevada où la tempête de réalité s'est manifestée dans toute sa violence...

En parallèle, Woodleaf est toujours sur la route. Il va en profiter pour aller jouer au casino à Las Vegas mais quand la roulette - furtivement - se transforme en accélérateur de particules, il réalise où il doit aller !

Et il arrive juste à temps pour voir Anima se battre aux côtés d'Animus contre le Nameless One. Nos héros arrivent à refermer le vortex (et éviter une explosion nucléaire) mais se retrouvent aspirés dedans en compagnie de leur adversaire et de Woodleaf, qui a plongé dans l'ouverture entre les deux mondes !

Quant aux Boojum, ils ont décidé de partir pour Los Angeles avec d'étranges tickets de bus que Pockets a trouvé sur lui ^^ Et Dwight Mason, le père d'Anima ? C'est devenu un clochard !

Anima n°6 : Alors qu'Anima, Animus et Kyle Woodleaf dérivent à travers le vortex qui doit les mener en Arkana, les autres archétypes veillent le corps de Fenris le loup...

... et une certaine Mania, frangine d'Animus, des autres archétypes et fille du Nameless One et fidèle à ce dernier, ordonne à ses troupes de retrouver Animus et Anima et de les emmener jusqu'à elle !

Car le Nameless One est le père d'Animus et Mania sa plus grande sœur ! Et dès que nos deux héros débarquent en Arkana, ils sont tout de suite attaqués par les troupes du Nameless One. Ils finissent par être vaincus et Animus se fait kidnapper par leurs adversaires... Néanmoins, avant que les troupes du Nameless One ne puissent toucher Anima, cette dernière est secouru par l'un des frères d'Animus : Lost Johnny, l'archétype des rockstars disparues ^^

Anima (1993-1995) Latest?cb=20130906052618

Toujours en Arkana, Woodleaf se retrouve dans les décors du film Casablanca ! Dans le bar, chez "Rick", où l'on voit pèle-mêle tout un tas de détectives et de policiers de fiction (Batman, John Constantine, l'Inspecteur Harry, Sherlock Holmes, Columbo...), Woodleaf continue à chercher Anima. Et après avoir été rencardé par Humphrey Bogart (Rick de Casablanca), il échange avec Ingrid Bergman (Ilsa dans le film Casablanca) au sujet de leur mystérieux patron à tous (le Nameless One en fait). Avant que Kyle Woodleaf ne s'effondre, drogué par un truc qui avait été mis dans son verre...

Sur Terre, Jeremy découvre que sa mère a sombré dans le coma. Convaincu de se prêter aux expériences de Tante Maxilla, Jeremy manifeste - brièvement - son archétype à lui, en la personne d'Eris, une frangine à Mania qui est également fidèle au Nameless One (donc méchante ^^). En fait, on s'aperçoit qu'à chaque archétype correspond une porte sur le monde des humains en la personne d'un être humain : c'est le cas de Courtney pour Animus, Willow pour Fenris et Jeremy pour Eris (et Maxilla pour Mania d'ailleurs).

Alors qu'Alison Hell se lamente sur le fait que le groupe n'a pas réussi à percer à Rain City et désespère d'un jour faire quelque chose de sa vie, les Boojum embarquent dans le bus pour Los Angeles.... et il est peuplé de star du rock mortes (Kurt Cobain, Frank Zappa, Bob Marley... et John Lennon est au volant !). Où cela va-t-il les emmener à la fin ?

En bonus, Dwight Mason va chercher de l'aide auprès d'un vieux pote à lui, Cady... Mais on va voir rapidement que ce n'était pas l'idée du siècle, ça non plus ^^

Anima n°7 : L'épisode en lien avec "Zero Hour" ! Donc forcément pas tip-top... d'autant plus que Crespo laisse temporairement les crayons sur ce numéro à un Brent Anderson étonnamment peu inspiré (pourtant c'est le génial auteur de "Dieu crée, l'homme détruit" des X-Men et de Somerset Holmes dont j'ai déjà parlé).

Animus est prisonnier dans le château de Mania, en Arkania. Cette dernière s'amuse à torturer son frangin pour rigoler et regrette que ce dernier veuille à tout prix s'opposer à leur père. Elle explique que pour elle ce sont les humains qui doivent être leurs esclaves et non pas l'inverse... et elle révèle que le fait que tous les membres de la famille Mason soient des vortex est le résultat des manipulations génétiques qu'a réalisé le Nameless One pour réussir, un jour, à s'échapper de sa prison ! Par ailleurs, on découvre que le signe du Nameless One est le même que portent les Scorpions sur la joue (et donc Liv, par la même occasion).

Anima est rentrée sur Terre (visiblement pour aller faire la pitre dans Zero Hour). Elle vole en compagnie de Lost Johnny qui lui explique comment les choses fonctionnent en Arkania, que ce dernier monde est en fait la projection de la psyché humaine... Bref, il pense comme Animus que les archétypes doivent servir les hommes et non l'inverse. Ce qui le distingue très nettement du Nameless One, de Mania et d'Eris ! Il explique également qu'Anima est "l'avatar" et que par conséquent elle a le pouvoir de "réveiller" Fenris, le loup, qui est - certes - mort mais pourra ainsi revenir à la vie ! D'ailleurs, à propos d'Eris, Anima et Eris vont se battre ensemble brièvement dans cet épisode ^^

Les Boojum sont toujours dans le drôle de bus en route pour l'inconnu et Woodleaf toujours en Arkania où - après avoir été drogué - il se retrouve à jouer au Base-Ball contre la mort !

Quant à Cady, le pote de Dwight, il est apparemment mort éventré...

L'épisode se termine sur le triomphe apparent de Mania qui pense que les portes séparant le monde d'Arkania de la Terre sont en train de tomber et que le règne du Nameless One est sur le point de s'accomplir ! Mais c'est aussi à ce moment que l'heure zéro arrive et que la création dans son intégralité est détruite (mais elle sera reconstruite d'ici le prochain épisode, bien entendu ^^).

Anima n°0 : Jeremy a décidé de prendre un jour de libre pour se rendre au festival Hellzapoppin (en vrai Lollapalooza) et écouter ses groupes préférés ! Il décide, en marge des concerts, d'en profiter pour se faire tatouer... et entre dans la caravane d'une sorte d'homme-illustré complètement timbré qui va lui raconter bien des choses !

On va avoir droit au combat originel des archétypes contre le Nameless One et le plan de ce dernier pour revenir sur Terre en modifiant l'ADN d'une longue lignée de chamans... pour arriver, aujourd'hui, jusqu'à la famille Mason ^^

Un bon épisode de transition pour se remettre dans le bain de la série !

Anima n°8 : Après les âneries de Zero Hour, Lost Johnny (qui ressemble de plus en plus à Stevie Ray Vaughan) et Anima reviennent en Arkana et la jeune fille est présentée aux autres archétypes (le guerrier, le guérisseur, le conteur...). Elle tente de réveiller Fenris mais... échoue ! Si ce n'est pas elle, alors qui est l'archétype ?

Anima (1993-1995) Latest?cb=20130906052615

Du coup, elle s'élance à l'assaut du château de Mania, tandis qu'Animus, affaibli, se bat contre son ombre ! Après en avoir triomphé, il retrouve Anima au cœur de la forteresse de Mania et s'aperçoit que cette dernière a quitté Arkania pour la Terre !

Les Boojum plantent leur bus (qui est maintenant vide) dans un grand champ de fraises ("Strawberry Fields Forever") ! Ils ne sont définitivement plus sur Terre mais en Arkana !

Alors que Pockets chante la chanson du Magicien d'Oz, Slam révèle ses sentiments pour Liv... mais cette dernière révèle être, pour sa part, amoureuse d'Anima !

Woodleaf est finalement de retour  comme par magie - chez Rick. Comprenant qu'il y a quelque de pourri, il attend la fin du service de Rick pour suivre ce dernier...

Sur Terre, Dwight pense qu'il a tué Cady... et se retrouve à tuer également des loubards qui voulaient l'agresser... dans un immense bain de sang !

Mais il y a des problèmes plus importants sur notre planète et notamment à Hollywood : l'influence du Nameless One commence à s'y faire ressentir. Eris marche avec Jeremy et Maxilla, tandis que les humains qui ne sont pas sous la protection du Nameless One sont impitoyablement tués ! Et le Nameless One et Mania ont pris la tête d'un studio de cinéma dans le but de tourner un film avec en vedette Eris ^^

L'épisode se finit sur les Boojum qui arrivent près de la dépouille de Fenris... et c'est Judy qui en le touchant arrive à le réveiller ^^ Réveillant par la même occasion sur Terre, Willow qui est hors d'elle !

Anima n°9 : Anima et Animus se battent pour avancer en Arkana, contre les sbires du Nameless One, dans le but de trouver un portail qui leur permettra de retourner sur Terre.

Finalement en arrivant au Portail des Mondes, Anima tombe sur les ruines de l'ancienne prison de glace qui détenait le Nameless One. Elle ne sait pas comment faire pour rentrer chez elle, jusqu'au moment où les Boojum au grand complet, sur le dos du loup Fenris, vont débarquer ^^ Et il s'avérera que le portail s'est incarné en Pockets qui va, ainsi, pouvoir tous les ramener sur Terre...

D'ailleurs sur Terre, c'est un merdier sans nom : Maxilla Yale et Jeremy roulent dorénavant pour le Nameless One, Mania et Eris. Le monde devient de plus en plus fou, de plus en plus à l'image du Père d'Animus.

Alors que Kyle confronte Rick (Humphrey Bogart) pour obtenir des réponses et que ce dernier sort un flingue, il est sauvé in extremis par Sam Spade (Humphrey Bogart), un agent de l'ODD en poste en Arkana ^^ Et Sam le renvoie sur Terre, à Los Angeles !

Finalement les Boojum réapparaîtront sur Terre sur le parking d'un McDonald's, tandis qu'Anima... atterrira sur l'île d’Hawaï, dévorée par les flammes, accueillie froidement par un Superboy apparemment plus vieux et borgne. Oo !

Anima n°10 : Superboy se castagne avec Anima, jusqu'à ce qu'il réalise qu'elle n'est pas un espionne du Nameless One mais bel et bien la réelle Anima (ils s'étaient rencontrés brièvement sur Zero Hour et avait bien sympathisé).

Il lui raconte ce qu'elle a loupé pendant son absence en Arkana : le Nameless One a ouvert un studio à Hollywood, a dégagé des bénéfices incroyables et a commencé à acheter toutes les multinationales qu'il pouvait acquérir...

... son influence a encouragé les gens à porter sa marque sur le visage (le tatouage des Scorpions). Toute personne qui n'était pas marquée (comme dans l'Apocalypse de St Jean) se retrouvait dans un camp de prisonniers. Les super-héros furent exterminés un à un. C'est comme ça d'ailleurs que Superboy a perdu son œil.

Finalement, Eris et Jeremy débarquent pour tuer Anima. Une bagarre a lieu entre Eris et Superboy tandis que Courtney essaye de raisonner son frère... ce qui réussit ! Eris est renvoyée par Jeremy dans le monde d'Arkana, n'ayant la possibilité d'exister dans notre monde que par la volonté de Jeremy... qui ouvre les yeux, grâce à l'amour qu'il ressent pour sa sœur, sur l'abomination qu'est le Nameless One !

En parallèle, Yale se rend compte que la présence du Nameless One sur Terre est en train de tuer les hommes. Ils sont en train de s'affaiblir, tous, et de mourir. Et elle veut l'empêcher, n'ayant jamais caressé comme but la destruction de l'humanité ^^

Les Boojum se retrouvent attaqués par des humains sous l'influence du Nameless One mais quand ils voient Liv et sa marque (celle du Nameless One) sur le visage, les alliés de l'immonde créature décident de leur foutre la paix... à peu près au moment où Lost Johnny apparaît à Alison Hell pour les aider.

Quant à Woodleaf, il est agressé par Dwight Mason (qui l'avait embauché il y a fort longtemps pour retrouver sa fille) qui est en fait... un méta-humain lui aussi ! Et qui peut se transformer en sorte d'homme-pie (The Shrike) qui dépèce ses victimes !

Anima (1993-1995) 1636787-anima

A la fin de l'épisode, Jeremy et Courtney filent vers Hollywood pour arrêter le Nameless One, tandis qu'en Arkana, Eris se retrouve confrontée à Animus.

Anima n°11 : C'est la cérémonie des Oscars et tout le gratin d'Hollywood (Woody Allen, Johnny Depp, Tom Hanks, Michael Jackson, Howard Stern, RuPaul...) est présent pour célébrer le triomphe à venir du Nameless One !

En Arkana, Animus propose à Eris de faire alliance pour combattre leur père. Une bagarre terrible va avoir lieu. Finalement, Eris accepte de fusionner avec Animus pour devenir ensemble... le Syzygy, la conjonction des énergies masculine et féminine, le seul être capable de vaincre le Nameless One.

Sur Terre, la résistance s'organise contre le Nameless One. Fenris et Willow ont été recrutés par des citoyens en armes et les Boojum débarquent en plein pendant l'une de leur réunion ! Ils décident de faire alliance.

Et c'est à la cérémonie des Oscars que la résistance se soulève et attaque les sbires du Nameless One.

Le Dr. Yale est également présente pour stopper le Nameless One. Par son intervention, elle arrivera à bannir Mania mais perdra la vie au passage.

Finalement, Anima absorbera en elle le Nameless One et le nommera... Courtney. Le Nameless One n'étant plus sans-nom, il perdra sa puissance et disparaîtra ! Réglant définitivement la crise en cours ^^

Anima reverra sa mère et son frère mais ne partira pas avec eux, se devant d'abord de retrouver son père. Elle partira donc avec les Boojum à sa recherche (et Liv en profitera pour se prendre un gros râteau avec Anima)... alors qu'il n'est pas si loin que ça, à Los Angeles, dans une chambre d'hôtel avec Woodleaf... mais soudainement il se transforme en homme-oiseau et s'enfuit !

Anima n°12 : Crespo cède les crayons - pour cet épisode et le suivant - à Shannon Londin-Gallant qui a un trait, certes, original mais un peu fouillon !

Anima, Alison Hell et Liv accompagnent le Professeur Dred à Chicago (il vient de là, tout comme Alison Hell dont on apprendra qu'elle est une enfant battue)... en effet, son neveu est mort dans une guerre des gangs et il vient pour les funérailles. La Tante de Dred a d'ailleurs peur que Ramsey, son fils, le petit-frère de celui qui est mort... décide de rejoindre le Gang des Apôtres pour se venger de celui qui a tué son frangin. Et elle veut que Dred le raisonne.

Toujours à Chicago, Kyle Woodleaf contacte Katar Hol (Hawkman) pour lui parler de Dwight Mason alias The Shrike... et le mettre sur le coup ! Car ce dernier continue, à moitié fou, de tuer !

Alors que Courtney flanque un nouveau râteau à Liv qui ne lâche pas l'affaire, elle croise la route d'Hawkman, toujours à la recherche du Shrike... et s'aperçoit que ce dernier n'est nul autre que son père !

Anima n°13 : Finalement cet épisode sera un véritable happy-end... Alors que Ramsey était censé tuer le garçon qui avait buté son frère et se faire descendre par des policiers ripoux qui souhaitaient, ainsi, faire disparaître toute trace de leur implication dans un trafic de drogue...

... Anima, le Shrike et Hawkman feront alliance pour arrêter les méchants et sauver Ramsey avant qu'il ne commette l'irréparable. Et à la fin, Dwight ira faire une cure chez les alcooliques anonymes et Liv, Alison Hell et Anima fileront rejoindre les autres Boojum à Gotham (le Professeur Dred ayant décidé de rester un peu à Chicago).

Anima n°14 : Pour les deux derniers épisodes de la série, Steve Crespo reprend le pinceau et c'est pas plus mal ^^

Cet épisode s'ouvre sur les fantômes de Kurt Cobain et de Brian Jones qui ont été envoyés sur Terre par Lost Johnny au sujet d'une fille ("About a girl" ^^). Ils débarquent au concert des Boojum qui font la première partie du groupe (réel pour le coup) "Barenaked Ladies".

Sur scène, Alison Hell chante "I wanna be your dog" (Iggy Pop & the Stooges) pendant que Liv (basse, en remplacement de Dred), Slam (guitare) et Judy (batterie) l'accompagnent. Dans le public, Pockets et Anima sont bousculés par les fantômes... et, du fait de son lien avec l'Arkana, Courtney les voit !

Anima (1993-1995) 1636721-anima__9___page_26

Le concert a été réussi et Alison Hell est approchée en backstage par un producteur (qui veut la signer qu'elle et pas les autres). Tout le monde est content sauf Liv qui se sent rejetée par Anima et fiévreuse... aussi, quand cette dernière lui propose de l'emmener voir un médecin, Liv pète un câble et part de son côté ! Elle hésite à appeler ses parents mais se rappelle qu'ils l'ont foutue à la porte quand ils ont appris qu'elle était gay. Bref, elle est au fond du trou !

Un peu plus tard, Anima est enfin rattrapée par Kyle Woodleaf qui... lui propose de devenir agente de l'O.D.D. ! Mais tout cela devra attendre car Liv est sur le point de se tuer quand Squarehead, le Scorpion qu'Anima avait fait vieillir dans le tout premier épisode, la retrouve et... lui inflige son contact mortel ^^

En effet, depuis qu'il a été vieilli par Anima, Squarehead a acquis la même faculté que la jeune femme : c'est un vampire psychique qui a déjà sévi et qui sévira encore (à la manière de Satanas dans Next Men) ! Et il fait vieillir de bien 60 ans Liv, la laissant pour morte...

... d'ailleurs, à la fin de l'épisode, son fantôme est accueilli de l'autre côté par... Kurt Cobain lui-même ^^

Anima n°15 : Liv est mourante et rien ne peut être fait pour elle.

Dans l'au-delà, son fantôme est guidé par Brian Jones jusqu'à une petite maison où la romancière Sylvia Plath est en train littéralement de cuisiner un poème ^^ Et elle comprend que sa place n'est pas ici, parmi tous ces gens morts ou suicidés mais bel et bien sur Terre !

Anima (1993-1995) 375142-30074-titans-east

Pour retrouver Squarehead, Anima demande l'aide de Woodleaf. Elle arrive in extremis avec Animus au moment où le vampire est sur le point de tuer Liv. Animus l'anéantit. Mais Liv ne se réveille pas pour autant...

... car elle est en Arkana où Lost Johnny lui propose de devenir un archétype, celui qui facilitera aux hommes le passage vers l'au-delà. Mais Liv refuse cette offre... et se réveille à l'hôpital.

Finalement, la série se termine en compagnies des Boojum et d'Anima. Cette dernière a décidé de rejoindre l'O.D.D. de Woodleaf, Liv veut faire du bénévolat auprès des séropositifs en fin de vie, Alison Hell a accepté d'être signée seule et Judy et Slam veulent continuer à jouer de leur côté... Mais c'est la fin d'une époque et d'une belle série surtout, série qui s'achève sur une citation de Lewis Carrol, tirée de la Chasse au Snark !

C'est également le dernier bon épisode (voir excellent) où apparaîtra Anima. Parce qu'après ça va nettement plonger niveau qualité...

Titans East Special (2008) : 1

Conçu comme étant un prologue pour une nouvelle série consacrée à New Titans, cet épisode signé Judd Winick (scénario) et Ian Churchill (dessins) ne vaut vraiment pas grand chose. Le dessin est agréable mais sans plus et le scénario... euh...

L'épisode s'ouvre sur une séquence pas désagréable dans laquelle les New Titans (Robin I, Cyborg, Starfire, Kid Flash, Beast Boy, Wonder Girl et Raven) affrontent le Joker et Bizarro et, après avoir vaincu les deux vilains, jurent de ne jamais se séparer !

Ça c'était un flashback en forme d'hommage à l'équipe popularisée par Marv Wolfman et George Perez.

Dans le présent, Cyborg veut reformer l'équipe mais... tout le monde décline la proposition (un peu comme quand Maxwell Lord veut reformer les Super-Copains ^^). Du coup, c'est seul que Cyborg va s'occuper de l'entraînement de la nouvelle génération de héros !

Anima (1993-1995) 4379083-anima-powerboy

Et c'est le pire ramassis de tocards que j'ai jamais vu qui va constituer ce groupe : on y retrouve les versions féminines d'Hawk & Dove (où Hawk est une nymphomane qui se déguise en Supergirl pour émoustiller Power Boy), Power Boy, Little Barda, Lagoon Boy (WTF ?) et, enfin, Anima avec les cheveux bleus...

Leur premier entraînement sera de foutre une rouste à Power Boy qui se la raconte un peu beaucoup. Mais quelque chose tourne mal et Power Boy se fait incinérer et empaler sur la branche d'un arbre, par un adversaire inconnu ^^ Et l'épisode se termine avec toute l'équipe (Cyborg compris) qui se fait tuer !

Bon c'est un prologue, j'imagine que les réponses aux questions posées par cet épisode doivent se trouver dans la série qui a suivi mais... ça donne franchement pas envie de lire la suite ^^

Faces of Evil : Prometheus (2009)

Scénarisé par Sterling Gates et (plutôt bien) dessiné par Federico Dallocchio, cet épisode voit la mort d'Anima !

Tout commence avec Prometheus un vilain qui s'est fait griller les neurones par Martian Manhunter tellement il était dangereux (il a un intellect supérieur et du matériel qui lui permet de faire à peu près tout ce qu'il veut)... bref, il était emprisonné à la fois à Blackate mais également dans son propre esprit !

Sauf que quand J'onn J'onzz se fait dessouder, son influence sur Prometheus disparaît, permettant à celui-ci de s'échapper assez facilement.

Sa première mission : tuer le vulgaire copieur qui, en son absence, a pris son nom et son costume.

Et c'est ainsi qu'il croisera la route du Blood Pack, un groupe de New Bloods chargés d'arrêter le copieur. En effet ce dernier a tué un des leurs, Hook, et Anima (elle est là !), Argus et Gunfire veulent se venger !

Les gentils se font rapidement dégommer : Gunfire se fait trancher les doigts et Anima, alors qu'elle veut suivre à travers un portail de téléportation Prometheus qui est en train de s'enfuir, se retrouve coupée en deux au niveau de la taille, quand ce même portail se referme...

Bref, bye-bye Anima ! Et l'épisode se termine par le tronc d'Anima qui dérive dans les limbes, pour l'éternité, tandis que Prometheus descend son copieur.

Anima (1993-1995) Prometheus2

Bref, pas une fin extraordinaire (mais impressionnante néanmoins) pour une héroïne qui aurait mérité un peu plus de considération de la part du public ^^

Car la série "Anima" est extraordinaire ! Les personnages sont attachants et les scénarios n'adoptent pas que le point de vue d'Anima mais laissent, au contraire, pas mal de place aux Boojum, par exemple. Le coup des Archétypes à la C.G. Jung est un poil confus mais confère une dimension fantastique à un comics qui n'aurait pu être qu'une énième série super-héroïque.

Je suis de même archi-fan du personnage de Woodleaf, flic sensible et ésotérique qui semble échapper d'un épisode de Twin Peaks.

Et puis l'ambiance grunge de la série ! Les clins d’œil à la musique punk, au cinéma, à la littérature !

Et bien entendu, Anima est une série qui avait au moins le mérite d'aborder des faits de société comme le SIDA, la pauvreté, la drogue, la délinquance, les violences domestiques, l'alcoolisme, autant de thèmes rarement abordés dans les comics.

Peut-être tout cela était du au fait que les scénaristes n'étaient justement pas des auteurs de comics ? Comme le fait que la série "My-so-called Life" est excellente en raison de la présence d'une poétesse, Winnie Holzman, aux manettes ?

Peu importe à vrai dire, vous avez 16 épisodes géniaux et originaux, formant un tout avec un début et une fin (en revanche Titans East Special et Faces of Evil sont à éviter) et que vous pouvez trouver à l'import ou chez des vendeurs spécialisés pour vraiment pas cher.

Une traduction française serait cool mais peu probable ^^


Anima (1993-1995) 1499654783-jade-sign-03
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 13279
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Tempest ; Kalel.
Situation : Exilé. Déshérité. Déshonoré. Divorcé.
Localisations : En pleine évasion.
Anima (1993-1995) 386562Rien
Anima (1993-1995) 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 5 Nov 2016 - 22:37
Quelle chronique ! Smile
Je l'ai dévorée, et ça m'a donné envie de lire. Quelle fin triste, c'est vraiment dommage de sortir de vieux personnages pour les tuer, juste pour faire un pseudo buzz...
Merci en tout cas. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4690
DC : Tara Markov et Harley Quinn
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 6 Nov 2016 - 14:11
Ah ben ça ! Surtout pour utiliser un personnage en le dénaturant totalement ! C'est vraiment pour information que j'ai lu les épisodes de 2008 et... j'ai été horrifiée ! Tout ce qui faisait l'intérêt du personnage (son côté ado-révoltée-punk, son rapport à la magie MAIS aussi l'environnement dans lequel elle évoluait) avait disparu pour laisser la place à un vague gimmick !

Car ce qui faisait l'intérêt de la série, c'était aussi les personnages secondaires. Les galères des Boojum, Woodleaf qui galérait comme un âne pour mettre la main sur Anima, les archétypes...

... et puis les références rock, le cinoche, tout ça, tout ça !

Et à la place, on a un personnage complètement creux, Animus a disparu (on sait pas pourquoi !)...

La grosse te-hon quoi ! Ou comment exhumer un personnage juste pour le buter...

... ceci dit "Faces of Evil : Prometheus" n'est pas un mauvais épisode (contrairement au Titans East Special qui est immonde dans une très large mesure). Prometheus est un méchant assez flippant ! Mais comme fin pour Anima... ben n'aurait-il pas mieux valu lui foutre la paix ? Même si visuellement, c'est assez fort, je dois l'admettre...

Mais ouais, c'est une des curiosités de chez DC des années 90 qui est largement passée inaperçue (je mettrais dans la même catégorie l'excellent Xombi de chez DC / Milestones) et ça mérite d'être lu ! D'autant plus qu'en dépit de l'exercice obligé de Zero Hour (épisodes 7 et 0, pas les meilleurs d'ailleurs) et de deux team-up, là encore un peu forcés, avec Superboy & Hawkman, tout cela reste d'une très bonne facture ! Ça aurait pu être presque publié sur une sorte de "Vertigo Kids", si un tel label avait existé ^^


Anima (1993-1995) 1499654783-jade-sign-03
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 13279
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Tempest ; Kalel.
Situation : Exilé. Déshérité. Déshonoré. Divorcé.
Localisations : En pleine évasion.
Anima (1993-1995) 386562Rien
Anima (1993-1995) 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 6 Nov 2016 - 17:22
Ah, Vertigo Soft, ça aurait été rigolo. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Anima (1993-1995)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Natsumi Mukai - + Anima T2
» Festival Anima 2008
» THE JOKER STATUE (1995) - WILLIAM PAQUET - PICS!
» Ford F150 1993 "Vintage MX"
» Subaru Legacy 555 Mc Rae New Zealand 1993

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme partage :: L'univers Comics :: Comics :: Justice League-