The rise of the dark queen. [PV Atlee]

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité

MessagePosté le: Mar 15 Nov 2016 - 4:13
Gaia aurait bien grommelé davantage mais comment voulez-vous faire grise mine dans les bras de l’être aimé? Il faut être d’une mauvaise foi incroyable pour réussir un tel exploit. Elle n’avait rien contre un bon défi mais là ce n’était plus un défi, c’était juste stupide. Elle laissa donc retomber la pression et eu un sourire allant d’une oreille à l’autre quand elle entendit les propos de Raven. Oh toi, pensa-t-elle. Elle restait convaincue qu’elle pouvait faire quelque chose pour l’aider. Ses pouvoirs lui permettaient d’avoir accès aux ressources de la sousface, largement ignorées par les surfaciens. Elle trouverait un plan de secours pour Raven, si jamais elle devait reprendre d’urgence tous ses pouvoirs. Gaia n’était pas du genre à attendre que les problèmes lui tombent dessus pour réagir. Elle pouvait la jouer défensive, oui, mais avec une stratégie.

En fait, les solutions les plus simples étant toujours les meilleures, elle décida d’y aller avec la première idée qui lui passa par la tête soit d’utiliser la nature positive et optimiste d’Atlee, combinée à son amour pour Raven. Le cumulatif des énergies positives devrait être suffisamment, suffisamment puissant pour permettre à la démone de tenir le coup. Si après tout cela avait pu l’aider à retrouver une sorte de paix intérieure et un rythme de sommeil normal… Une dose plus concentrée ne pourrait pas faire de tort. Elle espérait pouvoir neutraliser de cette façon, au minimum temporairement, la douleur qui ne semblait pas vouloir la lâcher. Il n’y avait pas de solution miracle, d’accord. Mais il y avait des alternatives intéressantes à explorer. Qui n’essaie rien n’a rien, après tout. Pour as belle, elle était prête à essayer pas mal de choses pour assurer son bien-être.

Pour qu’Atlee et Gaia s’entendent sur quelque chose, c’était que la cause en valait plus que la peine. Il s’agissait pour l’une d’une amie, de l’autre d’une amante. Elles pouvaient très bien faire une trêve après tout. Elles n’étaient pas en guerre. L’une se méfiait de l’autre, avec raison, dans une certaine mesure et l’autre n’aimait pas la première, la trouvant faible et naïve, ce qui n’était pas tout à fait faux. Mais Raven? Elles s’entendaient toutes les deux sur la nécessité de l’aider. C’était quand même ironique de penser que celle qui avait voulu faire disparaitre Gaia soit tenue en si haute estime par cette dernière et que ce soit la moins agressive du lot qui soit prête à tout sacrifier pour le bien être de son amie. Raven, la grande unificatrice. Joli titre. Qui a dit que ce serait simple d’être la copine (ou la petite copine) de la future impératrice du monde?


« Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer. Pour te gagner du temps, nous avons réussi à nous entendre Atlee et moi sur une marche à suivre qui devrait porter fruit. Si on m’avait dit que je verrais ce jour arriver de mon vivant, j’aurais juste rigolé jusqu’à en avoir mal aux côtes. Je ne sais pas davantage si je dois t’être reconnaissante ou être furieuse. Oh le beau dilemme que voilà. Ceci dit, il n’empêche que… »

« Moi je suis pour aider mes amis même si ça risque de me fatiguer beaucoup. Il faut toujours aider ses amis, sinon c’est leur manquer de respect et moi, je n’aime pas manquer de respect aux gens. Je te préférais comme tu étais avant par contre, Raven, là tu fais peur à regarder. Tu vas effrayer les gentils citoyens. Après, pour combattre les méchants mais ça fait trop agressif pour les gens normaux… »

Gaia reprit rapidement le contrôle à Atlee. C’était son moment alors chut!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 15 Nov 2016 - 14:23
Enveloppée d'amour, Raven serra fort sa petite amie. Elle n'était pas seule dans son travail et c'était tant mieux. Elle allait aller de mieux en mieux et finirait par maîtriser la totalité des pouvoirs magiques du multivers... Le dominer et le rendre beau et paisible. Sans crime, violence ou inégalité. Tout serait sous son contrôle et celui de Gaïa. Et d'Atlee aussi...
Faudrait que Raven trouve un moyen de les séparer. Toutefois, c'était assez sympa de les voir arriver à s'entendre pour elle. C'était le premier pas pour qu'elles vivent en paix et qu'à la fin, on puisse les séparer sans risque.

Toutefois, le fait qu'Atlee parle un moment surpris un peu Raven, avant que Gaïa ne reprenne le contrôle...

"... Mais c'est ma vraie forme ! Je l'aime bien moi ! C'est ma forme humaine qui m'emmerde. C'est comme une chemise trop serrée ou un pantalon trop court. C'est pas agréable du tout."

Sans compter que Raven appréciait les muscles en plus ainsi que la nouvelle taille. Merde, au moins on arrêtait de la reluquer à tout les coins de rues, à moins que cela ne soit Gaïa. Bref, l'apparence démoniaque était la meilleure...
Et maintenant les deux reines s'engouffrèrent dans le portail...

Toutefois, Atlee dut voir quelque chose dans son âme... Quelque chose encore trop faible pour agir ou parler... Mais quelque chose de toujours présent.

[Fin pour moi Very Happy]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 15 Nov 2016 - 15:04
Non mais Atlee avait le chic pour les déclarations idiotes. Gaia lui aurait bien mit une gifle si elle en avait eu la possibilité. Mais bon. C’était à prévoir. Chaque fois que madame rose bonbon parlait, elle trouvait le tour de donner sa pensée sans filtre, quitte à créer un malaise chez les gens présents… Et ce sans s’en rendre compte. Gaia, au moins, assumait pleinement ses paroles et ses actes. Et puis qui lui avait donné la permission de parler? Elle devait juste aider à donner des bons sentiments à Raven pour lui permettre de continuer à avancer avec le moins de douleur possible. Qu’elle retourne dans son coin, c’était au tour de la sombre entité d’être aux commandes. Gaia serait la toute dernière à parler contre la forme démoniaque de Raven. Pas qu’Atlee soit contre, elle était trop gentille pour ça. Cette fille était trop naïve…

« Ne l’écoute pas. Moi je t’aime comme tu es et c’est tout ce qui compte. Je ne sais que trop bien ce que c’est que de se retrouver enfermé, physiquement ou mentalement. Et puis tu la connais, elle parle sans réfléchir la plupart du temps. Elle dit ce qu’elle a en tête sans vraiment penser aux conséquences. C’est ce qui fait, parait-il, son charme. Enfin bon. On ne va pas parler davantage d’elle mais de nous… »

Elle suivrait Raven au bout du monde si nécessaire. La question ne se posait pas. Elle serait là pour l’épauler dans ses plans de conquête. Le tout, naturellement, en planifiant de quoi neutraliser la clique de Power Girl s’ils interféraient. Toujours anticiper les manœuvres ennemies. Strata avait formé Atlee pour la paix, pour un combat pour la justice. Gaia, créée à partir de ce qu’il y avait de négatif en Atlee, avait été la parfaite autodidacte et avait étudié l’art de la guerre. Elle ne le dirait pas à la face de Raven, évidemment mais elle n’avait aucunement confiance en aucun subordonné qui se verrait confier un péché. Il faudrait aussi penser à s’en débarrasser. Il n’y avait qu’une place aux côtés de la succube et c’était la sienne. Elle n’avait pas souffert des années et conquis en partie son indépendance pour voir ses espoirs mourir devant ses yeux. Oh non.

Elle suivit donc Raven dans le portail, toute sourire et attentions pour la belle démone mais son esprit lui était déjà sur le sentier de la guerre. Ce manque d’attention temporaire permit à Atlee d’avoir une vue sur l’extérieure plus claire qu’au travers les yeux de Gaia et elle fut donc à même de remarquer quelque chose de particulier. Il semblait y avoir une deuxième présence en Raven. Quelque chose de trop faible pour agir pour le moment… Mais qui n’était pas sans lui rappeler ce qu’avait été Gaia à la base. Comme un écho. Si techniquement Raven était en train de faire quelque chose de discutable côté justice, est-ce que c’était une sorte de Raven « angélique » en train de se former en contrepartie pour assurer l’équilibre? Ça elle n’en savait strictement rien. Elle se promit de garder tout cela pour elle. Mieux valait attendre et voir et continuer d’espérer, tout simplement. Gaia elle ne se rendit compte de rien et se tourna vers Raven.


« J’espère que tu sais ce que tu fais ma belle. S’ils te trahissent, ils vont voir de quoi je suis capable. Personne ne se mettra en travers de ton chemin sans le payer chèrement. Pour une fois que quelqu’un ose faire ce qui est nécessaire… Et si jamais ton plan échoue, mon amour pour toi restera fort. Dans la richesse comme dans la pauvreté, comme ils disent. Mais pour le moment? Tu es tout ce qui compte. Le monde peut attendre… »

Fin.
Revenir en haut Aller en bas
 

The rise of the dark queen. [PV Atlee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [Jeu vidéo] Transformers : Rise of the Dark Spark
» The Dark Queen (fr)
» Dollmore-[Dark Queen]
» CATWOMAN THE DARK KNIGHT RISE STATUE
» BANE THE DARK KNIGHT RISE STATUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-