Le début de la traque

Invité

MessagePosté le: Dim 13 Nov 2016 - 14:09

Gotham est si calme ce soir. La cité, habituellement bruyante, est étrangement calme. Pas de psychopathe semant le chaos dans les rues ni de voyous terrorisant les rares résidents traînant le soir. Non, ce soir, Gotham se repose, mais pas moi. Je reste à l'affut, parce que la situation risque bien de se dégrader au cours de la nuit...

Deux semaines avant, je passais à tabac un banal truand quand je trouve un message sur lui : « Le Pingouin veut te voir. Viens sur le toit du salon de l'iceberg à minuit. » C'était probablement un piège, mais ma curiosité avait été piquée, alors j'alla au rendez vous.

Quelques heures plus tard, j'arrivais au rendez-vous, Cobblepot était là, accompagné de deux de ses gorilles, armés jusqu'au dent :


« Jette ton arbalète Huntress, je veux seulement discuter. 

Discuter ? Ce n'est pas l'impression que me donne tes amis.

Je ne le répéterais pas une deuxième fois, lâche ton joujou

Résigné, je laisse tomber mon arme.

« J'irai droit au but Huntress. J'ai remarqué que tu sembles t'être lancé dans une espèce de croisade contre la mafia de Gotham, peu m'importe pourquoi, mais on peut s'entraider. J'ai besoin que tu me débarrasses d'eux.

Ne me raconte pas n'importe quoi, tu collabores avec eux.

Sous la contrainte. Tu peux me croire, ils sont très organisés et je ne peux pas me permettre d'entrer en guerre contre leur organisation, alors je leur ai laissé un bout de mon territoire, que tu vas m'aider à reprendre.

Pourquoi j'accepterais ?

Son sourire narquois découvrait ses dents pointues et hideuses :

Parce que tu n'auras pas d'autres occasions de te débarrasser d'eux, alors qu'avec mon aide, tu pourras les écraser.

Pourquoi ne pas envoyer quelqu'un d'autre ? Tu n'es même pas sûr que je réussisse.

Je sais que tu vas réussir, parce que tu hais plus la pègre que n'importe qui dans cette ville et tu n'abandonneras pas. Alors ? Tu acceptes ma proposition ?... »


Quand je repense à ce marché, j'ai un nœud au ventre. Coopérer avec Cobblepot me répugne, mais je ne pouvais pas laisser passer une telle occasion, alors j'ai accepté.

Je profite alors de cette nuit de calme pour réfléchir, du haut d'un immeuble abandonné de East Side  et mettre un plan d'attaque au point.

Car bientôt, je vais me mettre en chasse.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 13 Nov 2016 - 16:01
Une nuit clame à Gotham ? Qui aurais cru que ça arriverais un jours pas un malfrat en vu, mais si ces longues années on appris quelque chose à Batman c'est que les plus gros crimes ne se voient pas.

Au volant de son bolide noir il roulait en ville fillant à toute allure dans les rue qui craignaient le plus. Mais rien appart quelques dealer qui couraient se cacher quand ils voyaient la voiture.

Passant devant le salon de l'iceberg remarqua Huntress quitter les lieux. Quelque chose clochait que faisait-elle chez le pingouin ? Batman sortit de son bolide et la suivit à pied en volant de toit en toit. Arriver sur un toit à East Side elle se stoppa et semblait en pleine réflexion.

Tu t'est fait de nouveaux allié ?


Une voie grave sortait de l'ombre mais personne n'était visible, un vent froid commençait à volé et ce n'est qu'à se moment là qu'une ombre bougea. On pouvait remarquer une cape qui voulais au vent.

Batman se trouvait face à Huntress afin de lui demander ce qu'elle venais de traficoter avec Cobblepot. Batman n'approuvait pas du tout de travailler avec Cobblepot c'était idiot et dangereux.

Récemment il l'avais coffré pour jeux illégaux et blanchissement d'argent. Car oui notre chère ami n'est pas ce qu'il paraît être malgré ses airs de personnage inoffensif ce cachais un gangster redoutables.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 13 Nov 2016 - 16:11
Je suis resté là au moins une ou deux heures sur le toit de l'immeuble de l'East End, le regard perdu au loin. Nostalgique, je me remémore de l'époque où je vivais à l'orphelinat Wayne. Parfois, il m'arrivait de sortir ("évader" est le terme plus approprié) de l'orphelinat à l'époque. Je grimpais jusqu'à ici pour contempler les hauteurs de Gotham mais aussi ses immenses buildings, dont la grandeur arrivait toujours à m'époustoufler.

Aussi, durant mes escapades noctures, je marchais jusqu'à mon ancien foyer, où j'habitais avec mes parents et ma soeur. Il m'avait fallu du temps avant de revenir là-bas, la peur au ventre. Et il m'avait fallu attendre un long moment avant d'avoir le courage de rentrer dans les lieux, abandonnées depuis le massacre. Les meubles avaient disparus mais les traces de sang étaient toujours présents. Je me remémorait la scène avec douleur. Ma mère et mon père, face contre un mur, abattus d'une seule balle, ma soeur... ma pauvre soeur... Et moi, déambulant dans les rues, comme une âme en peine, les vêtements maculées de sang, avant d'être retrouvé par la police.

Alors chaque soir, je reviens sur ce toit, pour me souvenir ce pourquoi je lutte chaque jour. Pour que plus personne ne subisse sa, personne.
La voix de Batman me sort de mes lointaines pensée. Je le cherche mais celui-ci est comme à son habitude caché dans le noir, comme il aime si bien le faire...

Il faut bien se faire de nouveaux amis dans cette ville, Cobblepot est plein de ressource et il m'a proposé un marché que je ne pouvais pas refuser. Mais sa ne te plait pas j'imagine ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 13 Nov 2016 - 16:21
Comment cela pourrais me plaire ?  Faire confiance au pingouin équivaudrait à confier sa vie au Joker.

Quel est la source de votre arrangement ? Je pourrais sûrement te donner un coup de main.

Que t'as dis le pingouin ?


Batman ne semblait pas plus énerver que ça, cela dit ce n'était pas forcément bon signe parfois il fait plus peur calme qu'enerver.

Ce soir Huntress préparait une traque Batman comptait lui donne un coup de main si cela l'empêcherait de s'allié à une ordure comme le pingouin.
Ce faux aristocrates/gangster n'était qu'une raclure de plus qui pourrissait Gotham de l'intérieur.


Sur la longue liste d'ennemi à Batman il avait son nom en gros, et serais la prochaine cible du chevalier noir. Il était impossible pour le justicier que Cobblepot aide Huntress sans marché entre les deux, et même si elle n'est pas au courant des quelle aura le dos tournée il en profitera.


Franchement elle qui connais Gotham et ses criminel comment peut-elle penser qu'un pacte est possible sans arrière pensée. Il fallait la surveiller elle deviendrais vite un danger autant pour elle que pour les autres.

Batman se demandais vraiment si il devait la laissée faire sans s'en mêler. Bien sure que non le choix est vite fait ce soir il la prendrais en filature et couvrirait toutes les bourses quelle pourrais faire.

Avant ca une petit visite s'impose chez le pingouin histoire de lui faire craché quel plan il a derrière la tête, car même si il n'a pas le choix il ne l'aidera pas gratuitement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 13 Nov 2016 - 16:50

J'ai un compte à régler avec les mafieux de cette ville, alors je pense que tout les moyens sont bons pour stopper une bonne fois pour toute ces vermines. Et je pense que mon marché avec le Pingouin est un maigre sacrifice par rapport à tout le bien que Gotham va en tirer. Il ne me demande rien en échange, je dois juste attraper les bonnes personnes au bon moment quand il me l'indiquera, rien de plus rien de moins.

Mais ne t'en fait pas, une fois que Cobblepot ne me sera plus utile, je te laisserais faire joujou avec lui, mais pour l'instant, rend moi service et laisse le tranquille.


Je sens la fraicheur qui s'installe au fur et à mesure de notre conversation, un des nombreux signe de l'arrivée de l'hiver à Gotham, et un frisson me traverse en sentant le regard de Batman sur moi. Je recouvre mes jambes avec un bout de ma cape pour les proteger du froid au maximum et je poursuis :

Et pour l'instant, j'ai pu m'en sortir sans demander l'aide à l'un d'entre vous, alors je vais essayer de continuer comme sa, mais si j'ai besoin d'aide, je sais où te contacter.


Le côté presque paternaliste de Batman me mettrais presque en colère. Il me considère comme une personne à protéger, comme l'un de ses Robin, alors je le considère comme mon adversaire, l'homme que je rêve en secret de dépasser, de le surclasser. Mais je sais que c'est pour le moment impossible, si Nightwing arrive juste à lui tenir tête, je suis encore bien loin de son niveau. Alors lui demander de l'aide me semble juste improbable...
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10057
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 13 Nov 2016 - 17:58
(HJ/ Bonsoir.
Ceci est un message de modération concernant vos messages. Pour information :
- le premier message de Batman fait 11 lignes,
- le deuxième message de Huntress fait 4 lignes,
- le deuxième message de Batman fait 9 lignes,
- le troisième message de Huntress fait 14 lignes.

Or, le Règlement dispose que :
Citation :
Vos messages doivent comporter au moins 15 lignes.

En conséquence, vous voudrez modifier vos messages dans les plus brefs délais pour que chacun corresponde à la taille minimale.
Le présent sujet reste ouvert pour vous permettre d'éditer et de continuer. Demain, nous vérifierons les messages : s'ils n'ont pas été édités et ne correspondent pas aux normes, ce sujet sera verrouillé.

Merci de faire attention à l'avenir. Wink /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10057
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 16 Nov 2016 - 21:46
(HJ/ Merci d'avoir corrigé, vous pouvez continuer ! Smile /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Jeu 17 Nov 2016 - 23:10
Mon téléphone se met à sonner, il affiche une adresse et un nom et une photo :

Aventino Rowl, quartier Sud de l'East End, au N°23. Il contrôle le trafic d'arme de la mafia. Fais le parler.

Sur la photo, Rowl à l'air d'un malfrat lambda, mais il est facilement distinguable grâce à sa cicatrice qui orne le sommet de son front. Je le range puis m'adresse à Batman :

Je vais devoir te laisser, une urgence. A la prochaine Bat', fait attention à toi.

Plongeant dans les rues de Gotham, grappin à la main, je fonce à l'adresse de ma cible...

La vue plongeante sur l'appartement de Rowl me permet rapidement de constater qu'il est seul, assis sur son canapé a regarder sa télévision. Je pourrais rentrer discrètement pour le saisir par surprise, mais la finesse ne fait pas partie de mes qualités alors j'opte pour une méthode plus brutale et plus simple.

Dans un grand fracas, je traverse la fenêtre de l'appartement de Rowl et fonce sur lui avec rapidité. Aventino est à peine surpris et avec une agilité stupéfiante, se lève, évite mon premier coup. Celui-ci m'envoie un premier coup en plein visage, avant de m'attraper et me projeter dans un coin de la pièce.
Aventino est costaud, grand et pourtant il est d'une rapidité surprenante et d'une force presque surhumaine. Le simple coup qu'il m'a envoyé aurait envoyé plus d'une personne au tapis, mais pas moi.
Je dégaine mon arbalète et je tire. La flèche vient se planter dans son épaule, mais elle ne le stoppe pas, il me charge et me fait passer littéralement à travers le mur. Je me retrouve encore une fois au sol mais, à peine ai-je le temps de me lever, qu'Aventino est déjà sur moi.
Il m'attrape par les cheveux et commence à me frapper dans l'abdomen. J'hurle de douleur, je tente de me débattre mais rien n'y fait, Rowl continue de me réduire en miette. Frôlant l'évanouissement, je saisi une flèche dans ma ceinture et lui plante en plein dans le cou.

Aventino me lâche et tente de contrôler le flux de sang qui s'échappe de son cou, mais il finit par s'écrouler, agonisant. Quant à moi, je peine à me lever, le visage ensanglanté et les côtes brisées, lorsque je regarde Aventino, celui-ci essaye d'ingurgiter une sorte de pilule blanche, je la prend et crie :


Qu'est-ce que c'est ?... PARLE !

Ah...ah... Tu ne mérite rien pour attendre, vous allez... tous crevés !


Le sang envahi sa bouche, il tente de continuer de parler mais l'excédent d'hémoglobine finit par le faire taire et périr. Mais je remarque un petit boitier dans sa main et je fini par entendre le petit "bip" qui émane de l'autre pièce.

Une bombe.


Boitant, je fonce vers la fênetre mais bien trop tard, l'explosion retentit et le souffle me projette à travers celle-ci. Le stock d'explosif d'Aventino aurait suffit pour faire exploser une véritable forteresse, si bien que l'explosion retentie à travers tout Gotham.

Je tombe deux étages plus bas et j'atterris, chanceuse, sur le toit d'une voiture. Ma cape brulé, mon dos est marqué par de terribles brûlures, mes côtes me font atrocement souffrir et mon visage est marqué par mon affrontement contre Aventino.
J'essaye de me lever, mais la douleur est trop vive, je lutte pour ne pas tourner de l'oeil, mais je vais devoir faire me surpasser et faire vite, j'entends déjà les sirènes hurlantes de la police arriver vers ma direction...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 18 Nov 2016 - 0:05
Batman parlais à la justicière qui semblait ne pas vouloir de son aide, seulement elle oubliais un détail, Batman fait ce qu'il veux.
Tout de suite après le départ de la jeune femme il appuya sur son avant-bras, puis un écran lumineux éclaira, d'une lumière bleu le visage du justicier.

Quoi qu'en dise Huntress ce coup là ne sentait pas bon, quelques choses allait mal finir ce soir afin d'éviter ça il traqua la jeune femme. Elle était douée mais lui l'était encore plus, pouvant suivre le meilleurs assassin sans se faire remarquer.

Durant la filature elle se stoppa face à un immeuble, Batman ne bougeait pas et activa sa vision détective, grâce à laquelle il identifia rapidement la présence d'explosif ainsi que d'un dangereux criminel. Mais il n'intervient pas tout de suite, elle lui avait demander de la laissée faire donc c'est ce qu'il faisait.   Après avoir combattu et tuer le criminel involontairement, une explosion se produit, la jeune femme finie étalée plus bat  sur une voiture.


C'était le bon moment, le justicier ouvrit sa cape se mettant à planer en sa direction, il porta la jeune femme de façon à ne pas ravivée ses blessures.
Tenant la jeune femme il appuya sur un bouton qui coupa les lumières et fit venir la Batwing dans le noir total. Un treuil descendit , il l'accrocha à sa ceinture en tenant bien Huntress et fut hissé dans l'avion.


Alfred préparez la table d'opération, j'arrive. Et je ne suis pas seul.

Bien Monsieur, une demoiselle ? Vous avez besoin de soin ?

Moi non mais elle oui brûlée au deuxième degré, côtés probablement cassée et plusieurs commossions au visage.

Sur ces mots la Batwing décolla, ce n'est qu'une fois dans les airs que les lumières de la rue se rallumait. Il vola jusqu'à la Bat-Cave, où il posa la jeune femme allongée sur le ventre sur la table. Sans enlever son masque il enleva le costume afin qu'Alfred lui procure les premiers soins.

Pendant se temps il se trouvait sur son ordinateur cherchant un lien entre Cobblepot et ce mafieux. Maintenant il ne restait plus qu'à attendre son réveille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 22 Nov 2016 - 0:07
La douleur est infernale, elle me paralyse totalement, elle m'empêche de respirer, de crier... J'arrive à entendre les sirènes de la police se rapprocher de ma position, mais je ne peux rien faire. La seule chose que je peux faire, c'est serré mon poing où se trouve la pilule que j'ai récupéré auprès de Rowl...
Je commence lentement à sombrer alors que je le vois arriver près de moi. Batman. Il me soulève, malgré mes gémissements et fait face aux voitures de police qui s'approchent peu à peu. Un appareil s'allume sur son bras, comme une sorte d'écran et Batman se met à taper dessus frénétiquement jusqu'à... jusqu'à ce que tout s'éteigne.
Le quartier se retrouve dans le noir le plus total, mais les véhicules continuent de foncer, droit sur nous. Il m'accroche à un treuil reliée à une espèce d'aéronef et m'embarque dedans...

...

Je me réveille, en espérant que ces dernières heures n'étaient qu'un horrible cauchemar, mais la vive douleur que je ressens dans mon dos me rappelle que non. Je me lève de ce qui ressemble à une table et constate que je suis partiellement nue. Seul me reste mon pantalon avec quelques traces de cendres. "Et si Bat m'a vu..." mon visage vire au rouge pivoine, mais je me ressaisis, et je trouve mon costume, si bien recousu qu'il en a l'air neuf et le met.

J'avance avec douleur à travers ce qui m'a l'air être une grotte lugubre qui me donne la chair de poule. L'endroit est atypique, mais ne m'étonne pas. Où le Batman aurait pu loger autre part que dans une sombre et humide grotte ?...
Attiré par le peu de lumière, j'arrive auprès de Batman. Pianotant frénétiquement sur son ordinateur. Celui-ci à l'air totalement absorbé devant les milliers de données qui défilent sur son écran :

Merci.

Il s'arrête, retourne son siège dans ma direction et plonge son regard dans le mien, l'air déçu. Je sais très bien ce que ce regard veut dire. "Je t'avais prévenu".

J'aurais probablement du t'écouter, je sais. Mais ça valait le coup. Ce type était dopés. Sa force, sa vitesse, ses réflexes... J'ai trouvé ça sur lui, il faut absolument que tu l'analyses. La ville est en...

Mon téléphone se met à sonner alors que Batman prend la pilule que je lui tends. Je reconnais le numéro directement. Cobblepot.

Alors, poupée, on a fait du grabuge ?

Espèce de pourriture, si je te retrouve, tu va...

Je n'y suis pour rien. J'aurais pu te dire ce qu'il se trafiquait, mais j'avais envie de te laisser découvrir par toi-même. Mais maintenant tu le sais, la ville est en danger.

En même temps, l'écran de Batman affiche les résultats de l'analyse. La pilule contient des traces de produits dopant, mais elle affiche aussi une toxine inconnu.

Bon sang... La toxine de Bane.


Mais c'est la voix de Batou ? Il a eu juste. Bane a décider de lancer sa propre drogue et commence tout juste à la distribuer à tout les truands de la ville. Imagine, Huntress. Une armée de surhumain, ayant une force similaire à celle de Bane, qui décide de prendre le contrôle de la ville. Qui les arrêteraient ? Personne.
Alors, c'est maintenant qu'il faut agir. Les noms que je vais t'envoyer sont ceux qui vendent de cette dope. Humilie-les, tue-les s'il le faut, ça les dissuadera les autres d'en acheter, la croyant défaillante. Alors, bon courage, Huntress, parce que tu en auras besoin.

Je range mon téléphone, tremblante, désespérer à l'idée d'affronter ces monstres surpuissants... Mon regard se porte sur Batman et, d'un coup, je me sens ma peur faiblir, mon courage revigoré, ma force retrouvée. La simple vue de Batman me réconforte.

Je n'y arriverais pas seule cette fois-ci, Bat...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 22 Nov 2016 - 0:47
Le détective entrait les données trouvées sur place, Alfred lui était remonter dans le manoir au cas où elle se réveillerais. Ce dernier lui avait recousu son costume comme il avait tant l'habitude de le faire pour Bruce.
Et non ce n'était pas la chauve-souris qui avait déshabillé la justicière mais encore une fois Alfred.

Soudain il entendit des bruit de pas venant de derrière lui, sans se retourner il attendit quelle ouvrit la bouche et il en sortit un "Merci ".
Gratitude à laquelle Batman ne pris pas la peine de répondre se contentant d'un regard clair sur la jeune femme.

Elle aurait put mourir une chance pour elle que ce soir la le justicier avait décider de la surveillée. Huntress reçu un appelle de Cobblepot, durant sa conversation Batman découvrit que la pilule que venait de lui donner Huntress était du venin de Bane.

Le chevalier noir compris tout de suite de quoi il s'agissait et ce qu'il comptait faire de toutes ces pilule. Une chose est sure il fallait intervenir et vite. Batman  ne dit que "La toxine de Bane" avant de fixé la jeune femme.
Cette dernière venait de lui demander de l'aide et il allait l'aider non pas pour elle mais pour cette ville.

Même Batman ne pourrait pas arrêter une armée de Bane.

Je vais t'aider mais tu devras agir à MA façon, fini les expéditions solitaires et complètement dangereuse.

On vas diviser la liste des noms en deux tu t'occupe d'une partie et moi de l'autre. Car comme tu doit t'en douter les faires un par un serais une perte de temps précieuse.

Afin de t'aidée j'ai un antidote contre la toxine de Bane, il neutralise temporairement les avantages que leur procure leur dope.

Tu as des questions ? Et puis même si tu en avait je n'ai pas le temps d'y répondre. Tiens prend sa et ne l'enlève de ton oreille sous aucun prétexte.

Tu m'as bien compris ?



Batman s'adressait à la jeune femme sur un ton sec et calme, il n'avait pas le temps de faire de la discipline. Et ne comptait pas jouer non plus la nounou peux importe ces blessures elle devait se relever et aller se battre.
Le crime ne s'arrête pas pour attendre votre rétablissement.

Après avoir fini de parlé il tendit une oreillette à Huntress, cette oreillette n'avait que deux canals, celui relié à Bruce et l'autre à la Cave. En cas de besoin il lui suffisait de demander de l'aide pour que le chevalier noir rapplique.

Sans prendre de temps il se dirigea vers la Bat-mobile, le toit s'ouvrit le laissant rentrer se fermant aussi sec. Une moto se trouvait à côté un casque posé sur le siège elle était à la disposition d'Huntress. Batman appuya sur l'accélérateur et la voiture partie en trombe disparaissant dans le noir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Le début de la traque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Ash, Sarah] La traque de l'ombre
» [Sylvie Wolfs] La légende de la femme-louve tome 2 : Traque Sauvage
» IMMORTELS (Tome 2) LA TRAQUE de Cate Tiernan
» découvert macabre un chasseur traque le renard
» TRAQUE SAUVAGE de Sylvie Wolfs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-