Attaque sur Gotham (pv Batman)

Invité

MessagePosté le: Lun 5 Déc 2016 - 20:23


ATTAQUE SUR GOTHAM
BATMAN et PNJ

Ha, Gotham city. Voilà une ville qu'il aimait.


Gotham, c'est un peu l'opposé de Métropolis, comme une sorte de reflet bizarre dans un grand miroir : Métropolis est une ville éclairée, sauve et propre. Un superhéros surpuissant y habite, s'assurant de la sauveté de ses concitoyens, en les protégeant des menaces super-puissantes qui rodent dans la ville. C'était une cité charmante, en soi, même si Metallo détestait vraiment le nom. 


Gotham, en revanche, est la capitale du crime, protégé par un super-héros normal, qui la défend de vilains tout aussi normaux, pour la plupart.  Au moins 10 meurtres y sont commis par heures, et l'asile d'Arkham croule sous le nombre de patients célèbres, tels que le Joker ou Double-Face. Quand il était encore fait de chair, Corben refusait de s'y rendre parce qu'il savait bien qu'il serait incapable de se faire un nom dans une cité aussi monstrueuse.


C'est la cité du Batman, et lui seul y habite, coincé dans une guerre éternelle avec plusieurs abominations de cirque.


Le Corben de maintenant, toutefois, se contente de sourire cruellement : il aurait besoin de seulement quelques secondes pour anéantir cette ville de merde, et tuer tout ses occupants.  Toute cette guerre mystique, toute cette réputation de cité invincible, tout l'endroit pourrait partir en fumée, à cause d'un seul mouvement.


Et pourtant, il ne le fera pas. Pas pour maintenant. Car, encore une fois, notre ami cyborg doit aller récupérer un objet, au lieu de se repaître dans la destruction gratuite. C'est chiant, ouais, mais il pourra se payer un carnage monstrueux plus tard : il célébrera sa victoire sur les cendres de l'Humanité !


Mais revenons à notre objectif : Wayne entreprises s'est récemment acquis une importante dose de Promethium, un puissant métal alien. Acquérir ce métal augmenterait définitivement la puissance de Metallo, en lui permettant d'encaisser avec aise les coups des entités les plus puissantes de la planète. Il n'aura besoin que d'un dernier ajout à son corps avant de pouvoir commencer son plan final, la partie la plus amusante de tout ce bordel.


Le cyborg, déguisé en camionneur (dans un 4x4 plus massif que Waller) se rend, justement, dans l'un des quartiers plus vicieux de Gotham : après son assaut sur Hawkman et Superman, le cyborg doit essayer de se la faire discrète. Il ne craint pas Batman, mais il est conscient que le justicier se dépêchera d'appeler la JLA s'il remarque le super-vilain à la kryptonite. Et la JLA entière, même maintenant, c'est beaucoup trop pour le cyborg.


Il a besoin d'une distraction, il doit s'assurer que Batman est occupé avant de commencer son vol de Promethium. Il doit se barrer avant que Batman ne réalise que la situation n'est pas une simple descente de gang, comme on en voit tout les soirs dans cette ville. Et pour accomplir cet objectif, il sait qui trouver.


Le véhicule s'arrête devant une petite maison dilapidée, au beau milieu d'un quartier oublié de la ville. La taille du véhicule, et l'air étonnamment joyeux du propriétaire (un grand bonhomme avec un chapeau de noel) attire l'attention des malfrats qui y traînent : aucun n'a conscience du monstre qui se dissimule derrière cette façade innocente.


Il ignore les autres, et se dirige seulement vers l'arrière du véhicule, afin d'y ouvrir le coffre , révélant plusieurs boites en bois : il en prend deux, les posent sur la rue, referme le coffre et se dirige vers le petit bâtiment. Quelques voyous s'approchent du véhicule, mais constatent qu'ils sont incapables d'y accéder.


Pendant ce temps, Corben ouvre promptement la porte du bâtiment avec un coup de pied magistral... et attire l'attention de quelques dizaines de flingues, en quelques secondes. Très mou, ça.


T'es qui ?!


Un homme en costard blanc geule depuis un fauteuil, fusil pointé sur le cyborg. Sans doute le leader, vu son air.


Corben ne répond point, et se contente de fermer la porte, avant de s'avancer vers les boîtes.


Réponds moi putain !


Le sinistre cyborg lève la tête, et sourit.


Le mec qui va te sortir de cette merde de piaule.


La stupeur s'installe dans la salle, alors que le gangster en chef semble s'étrangler de rage : un gros bonhomme, avec un chapeau de noel, qui vient dans son bar pour aller l'insulter ?! Il ouvre la bouche pour protester, mais le fou furieux lève le doigt.


Si tu tire. Je vais tous vous tuer. Je ne ris pas.


Il conserve un air calme, mais confiant sur son visage, ce qui énerve l'un des gangsters présents. L'air mécontent, il s'approche du criminel, portant un furieux coup de pied à une boîte, déposée préalablement au sol.


Tu fais la loi dans le bar du chef ? Laisse moi te donner un conseil, espèce de...


Sans regarder, Corben tapote le criminel avec son doigt, propulsant ce dernier sur plusieurs mètres tout en l'assommant... ou pire : une flaque de sang s'étend autour de lui. L'ambiance se refroidit rapidement, alors que les criminels baissent leurs armes, conscient que ce qui se tient devant eux n'est pas un humain normal.


Satisfait, le cyborg ouvre la boîte, dévoilant... des armes. De grade militaire, ou plus : fusils, armes, grenades, lance-roquettes, gilets pare-balles figurent dans le choix. Le chef, qui s'est approché, sourit et observe le super-vilain.


Putain, t'apporte de bons trucs en fait !


Ouais, mais c'est pas gratuit.


Corben, de façon nonchalante, s'assoit directement sur un fauteuil, en se faisant, il chasse le propriétaire initial avec quelques gestures de la main.


D'ici deux jours, vous allez semez le chaos dans cette ville.


Va voir le Joker si tu veux semer le chaos.


Non. Le Joker, je m'en bats les couilles de lui. Ce qui m'intéresse, c'est toi... je vais pas le cacher, toi et tes potes, vous êtes que des sbires.


Il se pose confortablement, et sourit, levant la main pour aller énumérer ses points.


Quand Batman chope le chapelier fou, ça fait la une. Quand il arrête Firefly, ça fait la une, quand il vous coffrent... la cinquième page, dans un petit coin ? Vous êtes les inconnus de cette ville, sans la cruauté extravagante du Joker ou la richesse du piaf.


Et c'est pour ça que je vous confie ces armes : Batman va essayer de vous intercepter en se préparant à un combat facile. Vous allez répondre avec du matériel dernier-cri. Il ne sera pas préparé pour vous.


Les criminels fouillent : ils trouvent des sortes de gants électriques, des lunettes de vision nocturnes, des immenses fusils de précisions, des bombes collantes... 


Il regrette de gâcher cet équipement sur ces clowns, mais tant que ça distrait Batman, ça devrait aller.


J'ai tout arrangé. Je viens de liquider quelques gangs qui traînaient dans les parages, et j'ai rassemblé les survivants dans un bâtiment tout prêt. Récupérez les, vous aurez des armes pour tous.


Vous avez deux jours de préparation. Vous attaquerez dans la nuit. Prenez du territoire au Pingouin, brulez des hopitaux... je m'en branle. Faut distraire la chauve-souris et la GCPD.


J'ai un talkie-walkie avec moi. Contactez moi si vous avez un problème, mais d'ici l'attaque finale, rangez le ailleurs. 


T'as vraiment peur de Batman, non ?


Corben sourit.


Moins que toi, branleur. Je veux que tu tues Batman. Distrais-le, au pire, je doute que vous ayez le talent pour le blesser.


Ils se content d'hausser les épaules : l'étranger est insultant avec eux, mais pour un petit gang comme eux, le fait d'obtenir des armes high tech et plus de territoire n'est clairement pas à refuser.


Et si je refuse d'attaquer ?


Tu meurs.


En un éclair, le cyborg se lève et soulève le chef par la gorge, l'observant avec froideur : la victime acquise, intimidée. Corben le lâche en réponse et sort, pour revenir avec les dernières boites. Il ferme la porte, s'assurant que personne ne l'écoute, et observe le gang pour la dernière fois.


Faites ce que vous avez à faire. Ne parlez pas de moi à Batman s'il vous chope, et n'essayez pas de vous barrer avec les armes ou autre truc de petit malin : je vous tuerais tous, sinon, pigé ?


"Oui" lui répond t-on en coeur. 


--------------------------------------------------------------


Deux jours plus tard, Gotham.


Metallo, installé dans son 4x4, observait calmement le building de l'entreprise Wayne. Dans quelques minutes, le gang allait passé à l'assaut, il s'était assuré qu'ils n'aillent pas le tromper.


Dans quelques minutes, une nuit de folie va débuter à Gotham. Des vies vont êtres déchirées, d'autres sauvées, beaucoup vont être, au moins, changées, sans doute de façon irrémédiable.


Et lui, va changer le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 5 Déc 2016 - 21:21
-Gotham-

Cette nuit commençait plutôt normalement, Bruce était dans la Cave assis sur un fauteuil devant le Bat-ordinateur. Il avait enfilé son costume mais pas le masque voilà qu'il etait 23:00 et toujours rien, voilà qui est étrange.

D'habitude à cette heure-ci il est déjà dans la rue entrain de castagné les guignol qui se prennent pour des gangster. Mais il n'allait pas attendre longtemps une alarme retentit et s'afficha sur l'écran mais encore une fois quelque chose d'étrange après la première alarme une deuxième retentit.


Deux endroit différent dans la ville, attaqué simultanément et de type alarme maximum. Voilà qui n'est pas habituel mais pas le temps de discuter l'une des cible était l'hôpital de Gotham. Des patients étaient à l'intérieur il faux absolument aller les sauver la banque passera après.

Alfred préparez-vous à déclancher le protocol d'urgence qui consiste à appeller la famille. Quelques chose de pas normal se prépare ce soir, et sa ne sent pas bon.

Attendez mon signal pour ça.


Sur ces mots Batman monta à bord de son bolide noir, il enfila son masque sur le visage et démarra en trombe. Il conduisait très rapidement à travers les rues de Gotham parvenant à éviter les civils.


Arriver à l'hôpital Batman remarqua à l'entrée trois simple sbires mais armés d'armes lourdes. D'où avaient-ils put avoir ces armes ? Une reconnaissance faciale intégrée s'activa et il avait raison de se méfier ses mec sont connu comme un petit gang.

Batman ouvrit le toit de la voiture et coupa la lumière maîtrisant afacilement les trois guignols. C'est bien ce qu'il pensait ils sont armés lourdement mais ne savent pas s'en servir, donc tes tocards.

Les portes d'entrée étaient bloquées, mais le justicier envoya son grappin au premier étage et ouvrit doucement la fenêtre. Un jeune enfant regardait la télévision le justicier lui fit signe de se taire, et le garçon n'en revenait pas de voir Batman dans sa chambre.

Le chevalier noir marchait sans faire le moindre bruit, il neutralisa la lumière de l'étage et bondit sur tout les gardes présents. Aucun bruit ne se faisais entendre, de cette façon il monta jusqu'au deuxième. Étage auquel il trouva le boss de ses rigolos, Batman avait éteins la lumière, l'homme n'y voyait rien jusqu'à ce que le justicier se trouve face à lui.

Il attrapa l'homme appeurée par le col le plaquant au mur violemment.

Qui t'as envoyé faire ça ?! Vous n'avez fait de mal a personne et tes hommes ne savent pas utiliser leur armes.

Et visiblement tu as trop peur de moi pour être le cerveau de cette opération, c'est une diversion. Alors je veux savoir pourquoi et qui est le cerveau !


L'homme tentait malgré sa peure de tenir tête au héros.

Crève je ne dirait rien !

Visiblement il voulait jouer au héros celui-là il n'allait pas etre déçus du voyage.

Batman brisa une vitre avec son coude fit passer l'homme par la fenêtre ne le tenant que par une cheville la tête en bas.

Je n'ai pas le temps de jouer avec des petites frappes dans ton genre parle ou je te lâche .

Mais contre toute attente l'homme tomba dans les pommes, non mais sérieux qui est assez idiot pour embaucher ces raclures ?

Gordon ? Ici Batman.

Je suis a l'hôpital vous avez du monde a récupéré mais envoyez une escouade d'intervention à la banque je les rejoins sur place je vous expliquerait tout.

Terminé.


Entre temps quand Batman sortit du bâtiment une autre alerte retentit cette fois en plus de la banque et de l'hôpital le musée était ciblé. La personne derrière tout ça était très intelligente me distraire en attaquant plusieurs point séparer.

Pas mal, mais vous êtes dans MA ville et tant que je suis en vie personne n'y fera comme bon lui semble, sans en payer le prix fort.

Qui que tu sois attend bien car j'arrive et tu vas regretter d'avoir mis les pieds dans cette ville.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 8 Déc 2016 - 23:02

Prélude : Promethium
BATMAN
Il attendait, donc, dans son 4x4, que l'on annonce l'attaque des criminels sur la ville : il voulait s'assurer de la présence du Batman sur les lieux avant de faire quoi que ce soit. L'on ne peut jamais être trop prudent avec le bâtard encapuchonné, qui s'était construit, d'après les derniers rapports, une sorte de "bat-family", plusieurs justiciers sans pouvoirs, aussi compétents que lui.

Bien sûr, la Bat-family entière était impuissante contre Metallo, mais s'ils pouvaient aider Batman, les bandits seraient finis avant que Corben ne puisse acquérir son métal. Et dès que Batou verra que l'ennemi dans la tour n'est pas vraiment de son ressort, il appellera ses super-potes et notre ami robotique sera dans la merde.

Il regrettait vraiment d'avoir laissé Hawkman en vie, tiens, ça aurait fait un renfort en moins si jamais ils lui tombent dessus.

Plusieurs individus repérés dans les quartiers endommagés de St Roch...

La voix tonne des informations qu'il connait déjà, il change de chaîne.

ET ON FAIT TOURNER LES SERVIETTES !

Il change, encore.

-Batman repéré autour de l'hôpital de Gotham. La situation semble être maîtrisée dans le building, alors que les forces de police évacuent les bandits assommés. Les patients et le personnel sont, heureusement, saints et sauf.

Nous sommes actuellement près du Jezebel Center, pris d'assaut par les brigands. Des unités SWAT sont postées autour du quartier, afin d'intercepter des... attendez, il à un...


Une voix distance hurle "A COUVERT" alors qu'un terrible bruit d'explosion résonne depuis la radio. Ils viennent d'utiliser des lances-roquettes ! Bien ! Qu'ils aillent se faire exploser avec le chevalier noir, ce n'est clairement pas le problème de John, qui sort rapidement de son véhicule, bien satisfait des évènements.

Il marche tranquillement vers le building Wayne principal, donc : un procédé rapidement interrompu par les gardes postés devant l'établissement, sans aucun doute pour défendre la tour contre les vicieux criminels lâchés dans la nuit.

Bonsoir. Je passe juste pour aller chercher quelque chose.

Désolé monsieur, nous ne pouvons pas vous laissez entrez. Trouvez vous rapidement un abri, nous pouvons vous indiquez un...

Metallo lève les mains, tout souriant, et se contente de marcher vers sa voiture, sifflotant. La décision du criminel rassure le garde, qui soupire brièvement avant de se tourner en direction de ses collègues pour discuter de la situation.

Le bruit de pneu, l'immense ombre qui s'abat sur lui et ses collègues, et l'expression de terreur et de surprise sur le garde le plus proche lui indique, malheureusement, qu'il à sans doute fait une erreur en laissant tomber sa garde ! Une erreur qu'il devra emporter dans l'outre-monde, malheureusement, alors que le 4x4 de Metallo l'explose, lui et ses collègues, en flaques de sang sur le pare-brise.

Le véhicule, lancé dans une cavalcade aussi brève que destructrice, défonce la porte vitrée de l'établissement et passe dans le lobby tout blanc, vers le bureau des réceptionnistes, trop terrorisées pour essayer de s'enfuir.

DESOLE, J'AIME PAS QUE L'ON ME DISE NON !

Le véhicule pulvérise le bureau et les innocents sur son chemin, et s'encastre promptement dans un mur, alors que son terrible propriétaire sort de la carcasse, sans la moindre trace de blessure sur sa personne. Il tient un fusil d'assaut dans la main, d'ailleurs, alors que la sécurité de l'établissement bondit pour ouvrir le feu sur le malfrat.

Les balles, malheureusement, se content de rebondir sur son corps quasiment indestructible, effrayant pas mal les gardes. En réponse, John lève son arme alors que ses capteurs font la visée pour lui : ils visent pour le coeur et le cerveau, avec 100% de précision. Pas une seule balle ne sera perdue dans la terrible, mais brève, rafale qui suit. Les gardes s'écroulent tous en un instant, sous le regard satisfait du tueur de masse.

Ce dernier, déguisé en un homme blond de grande taille, se déplace ensuite vers un immense mur blanc, qui mène directement au sous-sol de l'établissement. Le métal est solide : une explosion capable de dévaster le lobby entier n'aurait fait qu'abîmer la peinture. Une très admirable sécurité contre les criminels de la ville, mais seulement un obstacle mineur pour un robot surpuissant comme Metallo.

Le misérable super-vilain recharge son arme, donc, et défonce le mur avec un seul grand coup de poing, un sourire triomphant est affiché, tout en gros, sur son visage dérangeant. Il aime son carnage, et il aime, particulièrement, la puissance qu'il inflige au personnel de la tour. Tel un enfant qui manipule une loupe pour brûler des fourmis, il déploie des trésors de sadisme pour tuer des entités incapables de le blesser.

Il lève la main, et la pose sur un mur de métal tout prêt, afin de "prendre" le contrôle de la structure : le Promethium est au cinquième étage, et plusieurs obstacles se dressent entre lui et l'objet. Il pourrait simplement défoncer les étages pour y accéder, il pourrait former un sbire métallique pour prendre le précieux metal et le ramener, il pourrait finir tout ça très rapidement... mais il ne veut pas. Metallo veut du sang, et il en aura, quoi qu'il en coûte.

Le cyborg s'avance, donc, vers le premier niveau, alors que les bandits continuent leur raid sur la ville.



Batou !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 9 Déc 2016 - 0:21
Batman trouvait sa de plus en plus suspect quand il entendit que les ennemis avaient des lance-roquettes et faisaient feu sur le SWAT. Quelque chose ne tournait pas rond ce soir,  mais il fallait intervenir ! Alors qu'il montait abord de la Bat-mobile Batman mis les gaz vers le Jezebel Centre.

Les pseudo gangster c'étaient réfugiés à l'intérieur, à son arrivé tout le quartier fut plonger dans le noir, la seule lumière que l'on pouvait voir était le bat-signal allumé. Batman bondit hors du véhicule faisant face aux membres du SWAT. D'un geste de la tête il fit comprendre aux hommes d'attendre son signal.

Il posa un doigt sur son oreillette :

Gordon, la situation empire je n'avais pas prévu qu'ils soient équiper d'un tel armada. Je suis désoler d'avoir mené certains de vos hommes a la mort.

Dites-leur de ne pas bouger tant que le courant ne reviens pas.Et surtout pas de lumière.


Batman marchait d'un pats rapide et déterminé vers l'entrée du bâtiment, la s'en était trop ils l'avaient mis en colère et ils allaient le sentir passé. D'un geste violent il envoya valsé la porte d'entrée ainsi que le malheureux posté derrière. Peux importe le bruit, ils n'y voient rien et son mort de peur le chevalier noir à encore l'avantage.

Dans le noir on ne pouvait entendre que les cris de douleurs, et le bruit des os craqué sous les coups du justicier.bles seuls moment où ces minables pouvaient le voir, c'est dans les flash provoquer par les coup de feu.
Mais arrivant à l'étage le chef de cette opération, tenait en otage un homme avec un jeune garçon, âgé d'environs 12 ans.


Ce lâche les maintenaient tranquille avec un lance-roquettes pointer sur eux.

C'est la qu'il pris la parole avec une voie tranblante.

Lance moi ta ceinture tout de suite si tu ne veux pas que je leur face exploser la cervelle et nous avec !!

Tu doit savoir où on est ? Dans les plafond de cette pièce se trouve les conduit de gaz, imagine le spectacle si je tire.

Je suis celui qui a réussi à battre le Batman !


Le père tenait son fils fort contre lui comme pour le protéger et c'est une attitude remarquable.

B-b-b-Batman ! Aidez-nous s'il vous plaît !!

Le justicier enleva sa ceinture avant de la jetter vers l'homme armé, ne lui laissant aucun répis il appuya sur un bouton présent sur son gant. Rien ne se passa tout de suite, quand un bruit strident se fit entendre, comme un mélange de plusieurs cris aiguë qui se déplaçait.

De la une nuée de Chauve-souris s'engouffrait dans la pièce, elles attaquaient le forcener. Batman lui plongea pour récupérer sa ceinture prenant l'homme et son fils sous sa cape. Cette action avait pour but de les protéger des rongeurs volant car contre toute attente il ne contrôle pas ces animaux.

Une fois les chauve-souris parties Batman aida les otages à se relever, le gangster lui était mort de peur au sol en position foetale. Visiblement il serait tromatisé à vie par ces animaux. En sortant de l'immeuble, Batman reçu une alerte à la tour Wayne.

Et voilà c'était pour ca que tout semblait être bizarre ce soir ! Après avoir remis sa ceinture autour de sa taille, Batman ralluma les lumières et fit apparaître les vidéos surveillances.

On n'y voyait pas grand chose appart un véhicule 4x4, enfoncer l'entrée tuant tout les civils présent sur son passage. De ce véhicule sortit un homme blond, mais quelque chose clochait, il n'avait aucune égratignure et ne semblait même pas affecter par le choc de l'impact.

Sa ne sentait pas bon du tout il fallait se dépêcher d'aller sur place.

Commissaire ? Verrouiller toutes les rue qui donnent sur la tour Wayne dans un rayon de trois kilomètres. Évacuez tout les civils présent chez eux.

Un ennemi puissant viens de s'y infiltré par la force je vais aller m'en occuper. Pour les gangster restant ne vous en faites pas les renforts arrivent.


Tout de suite après

Tim Jason rappliques tout de suite à Gotham. La tour Wayne se fait attaquer par quelqu'un de très fort.

Mais dans le reste de la ville plusieurs petit groupes de miliciens prennent d'assault des endroit important pour retenir mon attention. Occupez-vous de sa on se rejoins à la Cave quand tout est fini.

Batman, terminé.



Batman d'un bond se retrouva dans sa voiture et accéléra le plus rapidement vers Wayne Entreprise. Et cette fois il ne pris pas de risque et analysa l'individu qui forçait l'accès. Aucune donnée sur son visage, mais une chose était sure il était puissant assez pour que les balles, et un tel accident ne lui fasse pas la moindre trace. En zoomant correctement on pouvais voir des étincelles quand les bales richait sur le corp de l'individu, c'était donc du métal.

Lequel il n'en savait rien mais cet homme le força à utiliser l'armure qui lui a permis de faire face à Darkseid, Hellbat.



Équiper de son armure le justicier entra dans la tour évitant de marché sur les cadavres de ses gardes morts. Devant lui se trouvait l'homme en question.


C'est terminé Corben tu n'aura pas le promethium. Fait demi-tour sinon je devrais venir te stopper moi même.


(HRP/ J'espère que ce poste te convient si quelque chose te gêne n'hésite pas à me le signaler je corrigerais/HRP)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 14 Déc 2016 - 0:29

Prélude : Promethium
BATMAN
Les globules rouges giclaient autour de Metallo, occupé à déchiré un garde en deux. Le faible corps de ce dernier ploya très facilement sous la puissance métallique du scélérat, qui rivalisait désormais avec Superman, et éparpilla le couloir avec son sang.

Il n'était pas le premier, ceci dit : plusieurs autres gardes gisaient dans les alentours, tués de façon épouvantable par Corben, qui s'était frayé un chemin dans le bâtiment en se servant de sa seule arme à feu et son immense pouvoir. Depuis ces récentes améliorations, bien peu de personnes pouvaient espérer lui tenir tête sur cette planète, et ses gardes n'en faisaient certainement pas partis ! En fait, il serait plus juste de dire que pratiquement personne dans Gotham n'était capable de l'arrêter.

Il continue son assaut, et descent tranquillement dans les escaliers, ses capteurs détectent quelques gardes qui s'amassent derrière des portes, espérant sans doute le surprendre. Par curiosité, il entreprend de les laisser faire, s'avançant tranquillement vers l'immense porte en métal, se chantonnant une petite mélodie tout en se faisant.

Deux grenades sont promptement lancées à ses pieds, alors que les gardes bondissent et ouvrent directement le feu, le feu concentré rebondit promptement sur le torse invincible du robot, et ce dernier ne prend même pas la peine d'éviter l'explosion des grenades, se contentant d'adopter un air légèrement outragé alors que l'explosion déchire son shirt blanc : de un, ça révèle que le bonhomme est bien musclé, et de deux, ça révèle que l'explosion ne lui as absolument rien fait !

Les gardes, après s'être extraits de la couverture que présentait la porte, ne purent qu'observer, impuissant, alors que le robot sortit sa propre arme et ouvrit le feu, massacrant tout les gardes avec un seul sourire froide comme réponse au carnage. Il ne hurle pas sa rage, encore une fois : seul une étrange satisfaction morbide se trouve sur son visage, une expression macabre qui dissimule à peine le plaisir barbare qu'il ressent devant son meurtre.

Il continue sa marche : il venait de dépassé les trois niveaux. Il ne lui restait plus que deux étages avant qu'il ne puisse accéder au Promethium et.. quoi donc ?

Ses capteurs détectaient une forme de vie, qui se dirigeait très rapidement vers le bâtiment Wayne ! Comment ?! Ses incapables n'avaient pas pu le retenir ! Voila ce qui se passe quand tu places ta confiance dans des sans-noms, tu te fais attraper au moment où tu n'as vraiment pas envie que l'on vienne t'interrompre ! Il est bien temps qu'il remplace ces idiots par des légions métalliques, tiens !

Il avait quelques minutes devant lui toutefois, bien : John, désireux de faire vite, leva promptement la main pour manipuler la gravité dans la salle en dessous, se servant des capacités du Nth Metal pour se faire. Les humains en dessous, trop confus et surpris pour offrir une réponse appropriée, furent tout simplement incapable de deviner l'identité de leur tueur, alors que ce dernier entreprit de cogner les corps dans toute la salle, éclaboussant cette dernière de sang, de tripes et d'os.

Une minute, il descend l'escalier et atteint finalement le quatrième étage : ses pouvoirs se sont également occupés du cinquième étage, ce qui lui laisse la voie libre. Batman ne sera pas là à temps ! Ha ! Le cyborg sourit et s'avance donc vers le dernier escalier, mais est interrompu par une balle, qui rebondit contre son dos. Trop absorbé par sa victoire, il n'avait pas fait attention ! 

Et cette dernière balle vient d'un fier vigile : couvert de sang et mourant, oui, mais toutefois fier alors qu'il lâche le flingue encore fumant.

Bâtard.

Il s'écroule, mort : son sacrifice n'a certainement pas blessé Corben, en quoi que ce soit, mais ce dernier est trop distrait par la tentative ratée, et perd de précieuses secondes à observer le corps, énervé par cette dernière résistance insolente : comment osait t-il lui tirer dessus ?!

Ces quelques secondes, Batman en profite pour accéder, lui-même, au quatrième étage. Il est équipé d'une... tiens ? Elle ne figure pas dans son répertoire ? Quelle étrange armure. Elle semblait avoir été faite avec du matériel extraterrestre. Et pas du chiqué, hein : y'avait du matériel fait à partir de soleil dans ce truc, d'après son scanner.

Une armure inconnue, donc. Batman l'aurait t-elle utilisée pour vaincre les truands en un instant ? Ou l'enfilait t-il pour aller affronter Corben lui-même ? Tant de questions, si peu de temps.

Hum, t'es malin, toi. L'un de mes sbires à craché le morceau ? Non, je l'ai pas informé de tout ça... enfin, dans tout les cas, bravo à toi.

Il applaudit un peu, distrayant Batman alors qu'il forme un étrange homunculus de métal sous ses pieds, directement sur le plafond du cinquième étage. 

Faire demi-tour ?! Ha ! On voit que tu me connais pas ! Quand je veux quelque chose, Batou, je me l'approprie. Peu importe l'obstacle, peu importe la manière, je repars avec. Je ne sais vraiment pas comment tu as deviné tout ça, mais je m'en fout totalement : Le Promethium m'appartient !


L'homunculus tombe directement dans la salle, ce qui est liable à provoquer une alarme, mais le millionaire va devoir se concentrer sur autre chose : Corben forme un canon à kryptonite à partir de sa main et fait feu, propulsant un puissant rayon vert qui se dirige droit vers l'armure. La puissance de l'attaque est suffisante pour engloutir complètement le couloir, et transperce le bâtiment. Si le justicier de Gotham est touché, il risque d'être emporté plus loin par le projectile !

Pas d'inquiétude à avoir, toutefois : Metallo le rejoint promptement et essaye de le frapper au torse. Par pure arrogance, il n'y met pas beaucoup d'effort, mais l'attaque reste suffisamment puissante pour faire mal !

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 14 Déc 2016 - 10:31
Batman se tenait face au Cyborg sur-puissant ce dernier tantait de comprendre comment le détective avait fait le rapprochement. Bien entendu pas besoin d'obtenir les informations précises, Bruce avait compris en voyant les caméras, la description physique faite pas les gangster du dimanche et leur armes de qualité militaire.


C'est évident qu'il n'avait pas eu cet attirail par leur propre moyen .

Si tu veux savoir je vais te l'expliquer.

Déjà le fait que plusieurs endroit soient attaquer en même temps, par des gangster de bas niveau. De plus leur armement militaire était suspect ils n'avaient aucun talent criminels, j'ai eu besoin de trente minute pour libérer l'hôpital et Jezebel plaza.

Et d'après moi tu en as après le promethium de Bruce Wayne ? C'est logique tu l'aurais absorber pour te rendre plus puissant.


Sans pouvoir finir sa phrase un rayon vert de kryptonite frappa le justicier, la puissance était si fort qu'il fut projeter dans le vide au travers du mur. En tombant Batman enfonça les mains de l'armure dans les mur et remonta en vitesse, prenant de l'élan il envoya un coup de poing puissant. En temps normal le poing de Batman n'aurais pas fait de grand dégâts mais cette armure lui procurerait une force et une résistance sur-humaine.


-Pendant ce temps là -

Tim avait répondu à l'appel de son mentor, il pourchassait trois hommes dans une voiture qui avaient fuit la banque. Sur sa moto le jeune héros envoya par le par-brise arrière un fumigène, ce qui déstabilisa le conducteur finissant sa course dans un mur. En descendant de sa moto il ouvrit rapidement la portière conducteur et le frappa assez fort pour le neutralisé, puis saisi le passager avant qui voulait fuir avec son grappin le tirrant contre la voiture.

Le troisième lui en avait profité pour mettre un coup de couteau dans le dos, Tim bloqua le bras de l'homme le lui brisant. Dans la même action l'homme reçu un violent coup de coude ce qui le mis k.o sur le coup.

Dans la banque Jason venait d'entrée il tirra sur tout les braqueur qu'il voyait, mais ils tirraient eux aussi. Red Hood lança une grenade en direction des premier braqueur, ce qui en tua deux ou trois sur le coup. Avant de sortir de son abris il chargea ses armes et retourna au combat.


Heureusement que Batman peux compter sur eux en cas de besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 18 Déc 2016 - 19:09

Prélude : Promethium
BATMAN
Metallo était donc dressé devant l'immense trou que son attaque avait provoquée. Les puissantes défenses de la tour de Wayne avaient été complètement soufflées en une attaque. Une impressionnante démonstration de la force du cyborg, et de la facilité avec laquelle il pourrait anéantir le chevalier noir sans son armure, également.

Corben, d'ailleurs, ne prit pas la peine de se retourner, ou même de baisser sa garde pour seulement quelques secondes. Avant, il aurait sans doute entrepris de continuer son acquisition du Promethium, sans se soucier de la survie de la chauve-souris... mais il se remémorait des nombreux tracas qui lui étaient arrivés à cause de son arrogance. Assommé par un dispositif étrange, presque catapulté hors de la lune par une invention alien, téléporté près du soleil. Que de situations dangereuses, dont il s'était extrait que grâce à l'intervention d'alliés.

Pas question de se faire avoir de nouveau, donc. Et cette attitude l'aide : Le héros bondit de nouveau dans la bataille, à peine égratiné par l'attaque, et s'élance pour frapper Corben avec un coup de poing basique. Impressionnante, cette armure ! Un adversaire de la force de Superman aurait pâti devant la puissance destructrice du laser. Où est-ce que le chevalier noir trouvait donc tout ces jouets ?

Metallo lève les bras et est naturellement surpris quand l'attaque le propulse à travers plusieurs murs et le jette directement dans le ciel de Gotham, l'envoyant s'écraser directement au dernier étage d'une tour de Gotham. L'arrivée du cyborg interrompt un large dîner Gothamite, semble t-il : quand il se relève, en tout cas, il est entouré de primates en tenues de soirées, avec d'autres artifices de luxe auquel il refuse d'accorder de l'attention.

Hum, puissant le Batou... enfin. Je suis inépuisable, il ne l'est pas. 

Le cyborg se lève, et marche vers la fenêtre brisée, se préparant à rebondir droit dans l'action.

Ce combat n'est qu'un amuse-bouche de toute façon. Je vais éparpiller cet imbécile dans toute la ville, tiens.

Manipulant la vérité, Corben s'envole vers la tour Wayne, pulvérisant entièrement le haut de l'autre tour en se faisant, et tuant instantanément toutes les personnes présentes dans la salle : la vitesse effroyable du cyborg lui permet d'atteindre rapidement Batman, qu'il essaye de frapper avec un uppercut puissant, afin de le sortir également hors de la tour de façon violente !

Peu satisfait, le criminel bondit ensuite et transforme son bras en marteau pour essayer de cogner le chevalier noir vers les rues de Gotham, encore remplies de monde. Il à de quoi atterrir de façon brutale ! Metallo, en parlant de ça, transforme son bras droit en un lance-missile monstrueux, affichant un sourire monstrueux alors qu'il vise le chevalier noir.

Cadeau !

Un enfer de missiles sort de l'arme, menaçant de tuer plusieurs dizaines de personnes alors que les projectiles se dirigent vers le chevalier noir : le quartier pourrait être grandement endommagé par les explosions. John le sait, et il explose de rire, profitant de la destruction pour satisfaire ses propres pulsions homicidaires !

Pendant ce temps, au cinquième étage de la tour Wayne, l'homunculus du cyborg se dirige vers le Promethium. Le robot possède une étrange apparence déformée : une pince énorme, capable de déchirer des humains en quelques secondes, pas de jambes (la bête se traine, au contraire), une tête repoussante, une mâchoire similaire à celle d'un crabe... pour un peu, l'on penserait que c'est une espèce de démon, sorti tout droit d'un enfer de métal.

Et il risque bien de mettre la main sur le métal le plus résistant de l'univers !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Attaque sur Gotham (pv Batman)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Attaque sur Gotham (pv Batman)
» BATMAN - MINUIT A GOTHAM
» Batman : Gotham Knight 08/07/08 z1
» [JEU]LEGO BATMAN : Gotham city [Payant]
» BATMAN BLACK & WHITE #21 : GOTHAM KNIGHT II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-