-29%
Le deal à ne pas rater :
Griffoir Lion pour chat
9.99 € 13.99 €
Voir le deal

 

 Punisher : l'intégrale Garth Ennis, tome I (2000-2002)

Jennie-Lynn Hayden / Jade
Jennie-Lynn Hayden / Jade
Super-Héros
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4873
DC : Tara Markov, Dolphin et Harley Quinn
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 23 Déc - 12:06
Je dois tout d'abord faire un aveu avant d'aborder cette review : je ne suis pas du tout fan du Punisher.

J'irai même plus loin pour dire qu'à part quelques épisodes sympas que j'ai pu lire au fil des années (je pense à la mini-série publiée en France sous le titre "Punisher - Cercle de sang" de Steven Grant & Mike Zeck, aux épisodes de l'arc "Echec au Caïd" de Mike Baron & Whilce Portacio ou à l'excellent one-shot "L'intrus" de Mike Baron & Bill Reinhold), le Punisher m'a toujours paru être un personnage un tantinet foireux et convenu, un second couteau tout juste bon à tenir le crachoir en guest dans d'autres séries (comme Daredevil).

Punisher : l'intégrale Garth Ennis, tome I (2000-2002) Punishermarvelknights9

Parce que franchement, il cumule : le Punisher c'est à la fois Rambo (pour le traumatisme de la guerre du Viet-Nam) et "Un justicier dans la ville" (pour le côté justice sanglante), le truc hyper-méga cliché... et je parle même pas de ses origines tartalacrèmesques avec le coup du pique-nique tragique à Central Park (quand sa famille meurt, prise entre les feux nourris de deux gangs mafieux).

En plus ça colle ni à l'univers Marvel je trouve, ni à une bédé policière. Bref, le Punisher - pour moi - était un personnage qui était loin d'être merveilleux.

Je crois même que son homologue de chez DC, Adrian Chase alias Vigilante, le Procureur de la République qui est devenu justicier expéditif suite à l'incinération de sa famille, est plus intéressant que Frank Castle (après tout, Chase est apparu dans un excellent annual des New Titans).

... et je suis tombée sur ce gros volume (584 pages) de la collection "Icons" de chez Panini Comics (qui avait déjà publié, dans la même collection, trois excellents volumes reprenant la totalité du travail de Miller sur Daredevil) rééditant les premiers épisodes (car plusieurs tomes sont prévus) du Punisher écrits par Garth Ennis !

Visiblement de de ce que j'ai pu en lire, Ennis reprend le personnage alors qu'il est au bord du gouffre. En effet, les têtes chercheuses de chez Marvel - ne sachant trop qu'en faire - avait transformé le Punisher en une sorte de vengeur à la solde des Anges ou un truc du genre... OMG ! Oo ! WTF ?

Et Ennis est venu changer tout ça !

Punisher : l'intégrale Garth Ennis, tome I (2000-2002) Punisherpunchingpolarbear-jpg

Je sais que le cas de Garth Ennis divise. J'admets pour ma part une très nette sympathie pour ce scénariste à l'humour douteux et souvent un peu limite (bon OK... CARRÉMENT limite ^^), voir complètement trash. Car il peut autant me faire rire (je suis assez bon public) que m'émouvoir (sa sympathie pour les personnages de losers ou au contraire à très hauts principes moraux y contribue pas mal).

Donc je suis une lectrice assidue de Preacher (dessiné par le regretté Steve Dillon qui a également assuré le dessin de la majeure partie du tome chroniqué) et de The Boys (dessiné par Darick Robertson qui a également assuré le reste des dessins du tome chroniqué). J'avais de même beaucoup aimé le premier tome de l'intégrale d'Ennis consacrée à John Constantine (dessiné par tout un tas de gens qui n'ont rien fait sur le volume chroniqué ^^).

Du coup, c'est d'abord par curiosité que j'ai feuilleté cet album de Punisher puis, séduite par les dessins de Dillon, que j'en ai fait l'acquisition.

Et y a pas à dire c'est un véritable bol d'air frais ! Et un bon moment de rire en perspective ^^

Si vous avez aimé "The Boys" ou "Preacher", vous trouverez ce Punisher très sympathique ! Si vous avez trouvé des qualités aux deux séries susmentionnées mais que vous trouviez ça un poil trop corsé, ce Punisher peut vous réconcilier avec Ennis !

Punisher : l'intégrale Garth Ennis, tome I (2000-2002) 1825632574_fe8d1aa130_o

L'album contient plus précisément les 12 numéros de la mini-série consacrée au Punisher publiée en 2000-2001 et les numéros 1 à 7 et 13 à 18 de la série régulière qui s'en est suivie à partir de 2001 (les épisodes 8 à 12, n'ayant été ni scénarisés par Garth Ennis, ni dessinés par Steve Dillon, ne sont pas réimprimés ici).

Pour le reste, les scénarios sont tous de Garth Ennis (à l'exception du n°7 de la série régulière, dessiné et scénarisé par Steve Dillon... c'est l'épisode muet, d'ailleurs !), les (magnifiques) dessins sont tous de Steve Dillon (exceptés les numéros 15 à 17 signés par Darick Robertson).

Pour information la couverture de ce volume comme de la plupart des couvertures originales est de l'illustrateur Tim Bradstreet.

Quant au résumé...

Punisher n°1 (2000) : Revenu d'entre les morts et ayant arrêté d'être un ange de vengeance (cf. plus haut), le Punisher continue à tuer des criminels. C'est d'ailleurs comme cela que cette mini-série commence.

Il a pris l'identité de John Smith et vit dans un immeuble avec des voisins qui aimeraient un peu le dérider. Il y a "Spacker" Dave, un punk adepte du piercing, M. Bumpo un type tellement gros qu'il reste souvent bloqué dans l'encadrement de sa porte (et le très serviable Punisher va le débloquer à chaque fois) et Joan, une jeune femme très timide et un peu effrayée de la vie en général qui a une sorte de béguin pour notre Punisher...

Aujourd'hui le Punisher bosse en solo. Il n'est pas à la solde du Paradis (WTF !) mais il n'a plus - non plus - son van bourré de gadgets ni son pote informaticien Microchip (ben ouais... c'est plus Mike Baron qui scénarise ^^). Mais il va quand même faire passer un sale quart d'heure (en plus ce sera leur dernier) aux gangsters de tout poil !

D'ailleurs la pègre commence à s'inquiéter. Il y a un peu trop de morts dans leurs rangs ces derniers temps. Quelqu'un liquide les criminels sans considération d'alliance, de clan ou de famille. Ça ne peut être que le Punisher...

Punisher : l'intégrale Garth Ennis, tome I (2000-2002) Punisher-spider-man-garth-ennis

... et notre Punisher est implacable : il profite que le mafieux Bobbie Gnucci soit allé voir à la morgue son frère Eddie (que le Punisher venait de descendre) pour y faire lui-même un tour et le buter avec ses hommes de main !

Il liquidera, d'ailleurs, dans le même épisode le dernier fils Gnucci, Carlo, en le balançant du haut de l'Empire State Building ^^

Le tout, bien sur, dans le style classique de Garth Ennis : des morts violentes et visuellement intéressantes (comme dans Preacher, comme dans The Boys ^^).

Punisher n°2 (2000) : Le retour du Punisher à New York inquiète au plus haut niveau ! En effet, la mère des fils Gnucci, Ma Gnucci (Ma Dalton ? On verra que c'est plus du genre de l'abominable Mémé dans Preacher !) fait pression sur la Mairie (ben oui, que serait une famille de mafieux digne de ce nom sans des photographies compromettantes du Maire en exercice de la ville où elle sévit ?). Du coup la police est sommée de mettre sur le coup son meilleur agent pour arrêter le Punisher ! Et ce sera un certain Soap... un flic loser qui rappelle le Détective John Tool de Preacher (traduit en VF par John Gland je crois ^^), le flic le plus nul et le plus malchanceux du monde ^^

En fait, la police n'a guère envie d'arrêter le Punisher et va laisser Martin Soap s'en occuper du mieux qu'il pourra, c'est à dire... mal ^^ Mais pour seconder Soap, le Commissaire lui a refilé, en guise de détachement spécial (à lui tout seul), Buddy Plugg... un psychologue malingre ^^

En parallèle, Ma Gnucci a mis aux trousses du Punisher des tueurs à gages... qu'il tuera un à un dans cet épisode ^^

Et Joan a fait des cookies au Punisher (C'est mignon ^^).

L'épisode se termine sur une confession dans l'église d'un quartier malfamé. Un dealer est en train de chercher l'absolution en racontant de manière très désinvolte au Prêtre qu'il a tué plein de gens... Du coup l'homme de foi prend une hache et accorde son pardon en découpant son paroissien ^^ Mais que nous réserve Garth Ennis pour la suite ? Oo !

Punisher n°3 (2000) : Alors que Plugg rend une analyse psychologique chiante sur les mobiles du Punisher à Soap, ce dernier le rabroue en lui disant que ça ne sert à rien du tout, ça... résultat, Plugg, victime d'un rejet de trop, se pend ! On sent que l'enquête de Soap avance à grands pas (je vous avais dit qu'il avait la loose ^^) !

Punisher : l'intégrale Garth Ennis, tome I (2000-2002) Punisher-joan

Le Punisher, quant à lui, a des projets pour la soirée : Dino Gnucci, le frangin de Ma Gnucci, doit être jugé demain pour un meurtre qu'il n'a pas commis... et défendu par Matt Murdock il ne pourra que s'en sortir !

Du coup le Punisher a prévu de descendre Dino et de régler ainsi le problème ! On l'aura compris Daredevil (Matt Murdock) n'est pas d'accord et va s'ensuivre une baston entre les deux héros (et pour une fois Daredevil va se faire étendre ^^).

En parallèle, le Père Redondo continue de manière frénétique à supprimer ses paroissiens trafiquants ou membres de gangs ^^

Punisher n°4 (2000) : Le Punisher attaque la limousine de Ma Gnucci mais a eu les yeux plus gros que le ventre. Il est mis en fuite par des tirs d'armes lourdes et doit se réfugier au Zoo de Central Park !

Là il jettera le premier de ses poursuivants dans le bassin des piranhas, le deuxième à un boa constrictor géant et Ma Gnucci et le dernier se feront attaquer par des ours polaires (après que le Punisher ait mis une beigne à un ours, d'ailleurs ^^). Le Punisher observera avec plaisir Ma Gnucci se faire bouffer par les ours avant de filer pour éviter la Police...

Soap a une nouvelle coéquipière ! Le Lieutenant Molly von Richthofen qui, elle, est en charge de l'affaire de Ma Gnucci... sauf que la Police ne veut pas non plus arrêter Ma (en raison des photos compromettantes qu'elle possède sur le Maire) et l'a placée là comme on placerait quelqu'un sur une voie de garage. Elle décide de faire alliance avec Soap pour régler les deux affaires d'un seul coup en laissant le Punisher s'entretuer avec Gnucci et mettre les menottes aux poignets du survivant ^^

Mais leur plan semble avoir trouver une conclusion plus rapide que prévu... les événements du Zoo de Central Park laisse entendre que Ma Gnucci serait morte... ce qui n'est pas le cas ! Ouf ! La grande équipe Soap / von Richthofen a encore de beaux jours devant elle (Molly n'est pas nulle comme Soap, elle est surtout incroyablement fainéante ^^).

Enfin, le Père Redondo attendant un signe du Seigneur se reçoit en pleine poire un vieux journal où l'on parle du Punisher... Il se rend dès lors compte qu'il n'est pas seul au monde à faire ce qu'il fait !

Punisher n°5 (2000) : Ma Gnucci a survécu à l'ours mais est désormais une femme-tronc. Elle veut la peau du Punisher.

Joan continue à faire des gâteaux au Punisher, "Spacker" Dave continue de servir à rien et M. Bumpo continue à avoir des problèmes de santé à cause de ce qu'il bouffe... bref, c'est le train-train quotidien dans l'immeuble du Punisher !

En plus du Père Redondo, d'autres déséquilibrés ont été inspirés par le Punisher : il y a Mr. Payback, un justicier d'extrême-gauche, qui défouraille dans les Conseils d'Administration des sociétés qui licencient des travailleurs ; mais aussi Elite, un tueur des beaux quartiers qui liquide tout ce qui pourrait faire tâche dans son quartier huppé (des dealers de crack mais aussi le chien d'une mémé qui a uriné sur le trottoir ^^).

Punisher : l'intégrale Garth Ennis, tome I (2000-2002) Punisher-in-Welcome-Back-Frank-by-Steve-Dillon-Jimmy-Palmiotti-and-Chris-Sotomayor

L'épisode se termine sur Ma Gnucci qui vient de recevoir une information capitale : une petite frappe a reconnu John Smith comme étant le Punisher. Elle connait désormais son adresse ^^

Punisher n°6 (2000) : Mr. Payback et Elite continuent à sévir dans leurs domaines respectifs, tandis que le Punisher est sur le point d'anéantir le clan Gnucci.

Sauf que les hommes de Ma Gnucci lui tombent dessus un peu plus vite que prévu... Ben oui, ils connaissent maintenant son adresse ! S'ensuit un gros carnage mais le Punisher est grièvement blessé !

Pendant ce temps l'équipe de choc, Soap / von Richthofen jouent à des jeux stupides en attendant que le Punisher pointe son nez chez Ma Gnucci...

Punisher n°7 (2000) : Le Punisher arrive à se traîner jusqu'à chez lui mais s'effondre au sol sans avoir pris la peine de fermer sa porte... Du coup, Joan découvre son arsenal et que son voisin Smith est en fait le Punisher (mais elle ne sait pas qui c'est ^^) ! "Spacker" Dave l'apprend aussi et trouve ça cool ! Il file un coup de main à Joan pour soigner notre héros.

Les hommes de Ma Gnucci débarquent à deux (ben oui, le Punisher a tué près de 80 types de ce gang en moins de deux semaines... ils sont un peu à court d'effectif ^^) dans l'immeuble du Punisher et font une enquête de voisinage... jusqu'à tomber sur "Spacker" Dave ^^

Elite fait sauter à la grenade le stand d'un marchand de glace car il trouve que ça jure dans son joli quartier ^^ Mr. Payback et le Père Redondo font également de la merde.

Punisher n°8 (2000) : "Spacker" Dave est en train de se faire torturer par les types de Ma Gnucci (qui lui enlèvent ses piercings un à un), du coup le Punisher va se traîner jusqu'à chez son voisin punk pour liquider les malfrats et le sauver.

A court d'idées, Ma Gnucci fait appel à de la main d'oeuvre extérieure en engageant un mercenaire connu sous le sobriquet du "Russe" pour refroidir le Punisher...

Punisher n°9 (2000) : "Spacker" Dave, qui, quand il était torturé par les hommes de Ma Gnucci, était resté muet, a raconté à tout le monde que John Smith est le Punisher (car il trouve ça trop cool ^^) !

Du coup, notre héros déménage avec son matériel, au plus grand désespoir de Joan qui avait un sérieux béguin pour lui...

Punisher : l'intégrale Garth Ennis, tome I (2000-2002) Punisherbears

Le Russe est en fait une grosse brute psychopathe et sanguinaire.

Et Elite, Mr. Payback et le Père Redondo, voyant à la télé qu'on compare leurs exploits respectifs, décident de se rencontrer !

Punisher n°10 (2001) : Le Punisher passe l'essentiel de ce épisode à se faire massacrer par le Russe, tandis que Mr. Payback, Elite et le Père Redondo se rencontrent enfin ! Ils décident de faire alliance et de partir à la recherche de leur modèle à eux trois... le Punisher ^^

L'"enquête" de Soap et von Richthofen continuent à ne pas avancer et ils sont toujours en train de jouer au même jeu idiot ^^

Punisher n°11 (2001) : Finalement, le Punisher va mettre au sol le Russe et l'étouffer en lui mettant sur la tête... l'obèse M. Bumpo (et pan ! Voilà une mort bien ridicule comme Ennis en a le secret ^^) !

Après avoir fait ses adieux à ses amis (M. Bumpo, Joan et "Spacker" Dave), le Punisher récupère la tête du Russe et l'amène au QG de Ma Gnucci...

... les quelques hommes qui étaient encore fidèles à Ma jettent leurs armes et s'enfuient !

Punisher n°12 (2001) : Le Punisher fait brûler la maison de Ma Gnucci avec elle dedans (ça rappelle la fin de Mémé dans Preacher, d'ailleurs).

Puis, il va dans les fourrées où est planquée la force spéciale chargée de l'arrêter... Il braque von Richthofen et Soap et leur demande de le tuyauter sur "les tarés de copieurs" (le Père Redondo, Elite et Mr. Payback), en échange de l'enveloppe contenant les photos compromettantes du Maire qu'il a trouvé dans le coffre-fort de Ma Gnucci.

Il offre le fric qu'il a trouvé dans ce même coffre à Joan pour qu'elle arrête d'avoir peur à New York et qu'elle puisse quitter la ville, mais aussi à "Spacker" Dave et à M. Bumpo.

Molly est partie dans les îles grâce au contenu de l'enveloppe et Soap est devenu commissaire ^^

Quant aux "copieurs", ils sont ravis de voir arriver le Punisher qu'ils reconnaissent pour être leur chef. Mais ils déchantent rapidement car notre héros ne veut pas être le chef d'un dément (le Père Redondo) ou d'un nazi (Elite). Quant à Mr. Payback, s'il semble avoir de la sympathie pour ses objectifs (punir le grand capital ^^), il lui rappelle qu'il fait n'importe quoi et qu'il a tué par mégarde une femme de ménage...

... du coup, la série se finit sur le Punisher qui vide sa mitraillette sur les trois tocards !

Une très grande mini-série, parfaitement revitalisante pour un personnage habituellement à bout de souffle, drôle, avec des personnages hauts-en-couleurs et superbement dessinée ! Que demander de plus à part une suite !

Punisher n°1 (2001) : Et cette suite ne se fit pas attendre, d'ailleurs ! Et elle prit la forme d'une série de 37 épisodes publiés de 2001 à 2004 et pour la majeure partie scénarisés par Garth Ennis.

Soap après un bref passage en tant que commissaire est redevenu... l'inspecteur qu'il était au début de la série (un coup a été monté contre lui ce qui a permis de le photographier avec une prostituée). Le Lieutenant von Richthofen, quant à elle, a été plus futée et est restée aux Caraïbes !

Bref, c'est un retour à la case départ pour Soap qui se voit confier à nouveau... l'affaire du Punisher ! Comprenant qu'il n'arrivera jamais à le boucler, Soap est sur le point de se tirer une balle dans la bouche quand notre héros débarque pour lui faire une proposition : Soap lui file les infos qu'il a sur les truands, le Punisher les bute ^^

Soap devient en quelque sorte le coéquipier foireux du Punisher ! D'ailleurs les malheurs de Soap ne font à peine que commencer... Dans cet épisode, il explique qu'il a été abandonné par sa mère à une clocharde dans un bar... Cette dernière lui explique que, c'est marrant, elle a ELLE-AUSSI abandonné un enfant à peu près au même moment et au même endroit... et ils finissent par coucher ensemble (Oo) ^^

Punisher : l'intégrale Garth Ennis, tome I (2000-2002) 4026928-the+punisher+(2001-2003)+002-002

Je crois que le coup de l'inceste involontaire, Garth Ennis ne nous l'avait jamais encore fait (parce que le volontaire on avait le personnage de Billy Bob, le pote au petit Jesse, dans Preacher).

En revanche, quand il s'agit de martyriser encore et encore le même personnage, les autres exemples chez Ennis sont nombreux : John Tool et surtout Starr dans Preacher, Guignol dans The Boys...

Mais bref... Alors que le Punisher se sert des tuyaux de son nouvel ami pour nettoyer la pègre, un ennemi inattendu fait son come-back... le Russe !

On se souvient que dans l'épisode n°11 de la mini-série il avait été écrasé par l'obèse M. Bumpo et le Punisher l'avait décapité. Pourtant, on ne sait trop comment, sa tête a été repositionnée sur un nouveau corps... de femme ^^

C'est aussi un classique chez Ennis, comme en témoigne le pote transsexuel et armoire à glace de P'tit Hughie dans la mini-série de The Boys qui lui est consacré ^^

Le Russe est toujours aussi costaud en revanche et il finit par défoncer le Punisher et à le jeter du sommet de l'Empire State Building (punition qu'avait donné le Punisher à l'un des fils Gnucci dans le premier épisode de la mini-série ^^)... Quel suspens !

Punisher n°2 (2001) : Spiderman sauve in extremis le Punisher et se fait défoncer et mettre KO par le Russe !

Le Punisher va se servir ensuite du corps inconscient de Spiderman comme d'un bouclier et balancer de la toile magique du tisseur dans la bouche du Russe pour le faire tomber du sommet de l'Empire State Building (décidément ^^) : il passera à travers l'asphalte et se fera écrabouiller par une rame de métro !

Exit le Russe ?

Quoiqu'il en soit, il a une organisation derrière lui pour qui il devait accomplir une mission dans le Pacifique. S'il n'y était pas déjà c'était - tout simplement - qu'il avait une vengeance sur le feu ^^

Et son employeur n'est autre que le mystérieux et sanguinaire ex-Général Kreigkopf !

Punisher n°3 (2001) : On apprend que Kreigkpof a été viré de l'armée, pour avoir commis ce que l'on ne peut que qualifier de crimes de guerre, mais gère dorénavant une agence de mercenaires sur Grand Nixon Island, une île bourrée de criminels en tout genre, prêts à se louer pour une poignée de dollars ^^

Et sur Grand Nixon Island un appareil militaire français transportant une bombe atomique a atterri pour pouvoir faire le plein (Garth Ennis semble avoir "une dent" contre les français ^^ Déjà dans Preacher, il se foutait de nous pour les essais nucléaires [bon c'était pas l'idée du siècle non plus de faire péter une bombe pour le cinquantenaire d'Hiroshima ^^]).

Punisher : l'intégrale Garth Ennis, tome I (2000-2002) Ennis-Dillon-Punisher

Le Punisher débarque sur Grand Nixon Island pour en savoir plus sur Kreigkopf et faire une enquête discrète et c'est... raté ! Il a tout de suite été repéré et doit encore tuer plein de gens pour s'en sortir et filer dans la jungle avoisinante.

Quant au Russe... il est finalement encore vivant ^^

Punisher n°4 (2001) : Alors que le Punisher tue plein de gens dans la jungle, il apprend que le plan de Kreigkopf est d'affréter un 747 avec 200 mercenaires à son bord (ainsi que le Russe) et de lâcher tout ce beau monde sur le Parlement Européen... pour faire passer l'envie aux nations européennes de s'intéresser à son île !

Bon le Punisher va régler ça au bazooka et anéantir d'un seul coup le 747 et tous ses passagers ^^

Du coup, Kreigkopf change de plan : il veut chourer l'avion des français (celui contenant l'arme nucléaire) et tuer le Punisher (pour, dit-il, "violer son cadavre pendant toute une année" ^^).

Punisher n°5 (2001) : Le Russe est, une fois de plus, vivant ! Et le plan est de lâcher une bombe atomique sur Bruxelles !

Bon on l'aura compris, le Punisher fait encore foirer les projets de Kreigkopf, bute une fois de plus le Russe et lâcha la bombe atomique prévue pour Bruxelles sur Grand Nixon Island !

L'épisode se termine sur le Punisher qui rend visite... au Président des USA (que l'on ne distingue pas trop mais ça m'a tout l'air d'être G.W. Bush ^^) pour le menacer, lui dire qu'il a buté Kreigkopf et que - même si ce dernier le faisait chanter - la prochaine fois il réglera son compte au Président lui-même ^^

Sacré Punisher !

Punisher n°6 (2002) : Un épisode de transition dans lequel le Punisher piste l'un de ses anciens compagnons de régiment qui a pété un câble après avoir perdu son boulot, sa femme et ses enfants.... et qui les a tué.

Cet épisode se veut un hommage aux vétérans méprisés ou oubliés de guerres impopulaires. Que ce soit comme ici avec le Viet-Nam (mais également dans Preacher) ou dans The Boys avec les Malouines (avec le personnage de Billy Butcher).

Punisher : l'intégrale Garth Ennis, tome I (2000-2002) Punisher-Planche-Dillon-2

Cela ressemble également au film "Chute Libre" de Schumacher mais en moins lourdingue.

Punisher n°7 (2002) : Il s'agit d'un épisode "muet" (enfin sans dialogue ni narration quoi !) scénarisé et dessiné par Steve Dillon, dans lequel le Punisher traque un patron de la pègre.

Punisher n°8 à 12 (2002) : Comme indiqué plus haut, ces épisodes, n'ayant été réalisés ni par Garth Ennis, ni par Steve Dillon, ne sont pas réédités ^^

Punisher n°13 (2002) : Quand le Punisher veut libérer un otage d'une branche dissidente des FARC ça dépote !

Car l'otage en question est Tommy Casino, un chef de la pègre qui s'est retrouvé otage en Colombie à la faveur d'un voyage sur place... et Soap veut que le Punisher libère Casino ^^

Le but est, en fait, que Casino - une fois libéré - organise une réunion avec les autres familles pour qu'elles arrêtent de s'attaquer les unes aux autres, tuant des innocents qui se trouvaient au milieu au passage... Et c'est en jouant sur cette corde sensible (le coup du pique-nique tragique) que Soap pense avoir convaincu le Punisher d'y aller !

Et il y va, dans la jungle colombienne... et y il tue plein de gens pour libérer Casino !

Quant à Soap, à New York il se saoule avec un gros noir appelé Bubba...

Punisher n°14 (2002) : Soap, ivre mort, a une relation sexuelle avec Bubba et, au réveil, se rend compte qu'il s'agit d'un tueur en série qui stocke les têtes décapitées de ses victimes dans son frigo ! Il deviendra un héros en descendant Bubba d'ailleurs ^^

Après avoir ramené Casino a New-York, le Punisher, quant à lui, le laisse organiser sa réunion...

... Casino réussit d'ailleurs à unifier les familles autour d'un seul objectif : buter le Punisher. Sauf que ce dernier arrive à l'improviste à la réunion pour tous les refroidir... c'était d'ailleurs dans ce seul but qu'il avait accepté de libérer Casino ^^

Punisher n°15 (2002) : Le premier des trois épisodes dont les dessins sont signés par Darrick Robertson. Bien qu'appréciant son style (notamment sur The Boys) au final assez proche de celui de Dillon, je préfère quand même quand c'est Dillon qui dessine ^^ Mais bref !

Un journaliste avide de scoop est prêt à tout pour suivre le Punisher en action ! Il se menotte à lui et menace de faire buter Soap par ses sbires si le Punisher ne lui montre pas son travail...

Punisher : l'intégrale Garth Ennis, tome I (2000-2002) Punisher-bienvenido-frank-1

... et notre héros va le lui montrer son boulot, dans un épisode de transition assez amusant !

Punisher n°16 (2002) : Le Punisher enquête sur un timbré qui coupe les jambes de mafieux. Son chemin croise celui de Wolverine qui est sur les traces du même malade. Ils se castagnent pour le fun mais sont surpris par une armée de gangsters nains qui prétendent prendre le contrôle de la pègre new-yorkaise !

Punisher n°17 (2002) : En fait ce gang est dirigé par Tony Casino, le petit frère nain du Casino que le Punisher avait libéré des FARC et buté après.

Il propose au Punisher une alliance : après tout, Tony Casino veut transformer les mafieux en cul-de-jatte (pour prendre le contrôle de la pègre), le Punisher veut les tuer... Quelle différence ?

Sauf que pour le Punisher c'est pas la même chose : petit ou grand un criminel est un criminel et il va faire - avec Wolverine - un massacre de nains !

Punisher n°18 (2002) : Ce recueil s'achève sur un épisode se déroulant à Belfast où le Punisher va régler leur compte à ceux qui perturbent le processus de paix en Irlande du Nord (et on sent poindre, derrière le comic-book, les convictions intimes de Garth Ennis, natif d'Irland du Nord, comme il l'avait déjà montré à travers le personnage de Cassidy dans Preacher).

*
**

Que dire de plus ? Ce volume est exemplaire, drôle, bien scénarisé, fun, il se lit tout seul et en met plein les mirettes !

Franchement, ça vaut largement le détour et constitue une excellente introduction aux œuvres de Garth Ennis.

Punisher : l'intégrale Garth Ennis, tome I (2000-2002) Welcome_back_frank

Bien qu'ayant été édités à plusieurs reprises, ces épisodes étaient devenus avec le temps relativement difficiles à trouver. L'édition en VF de Panini Comics semble être la meilleure façon de pouvoir les lire.

Au moins un autre volume de cette intégrale consacrée au Punisher de Garth Ennis est attendu.

Bref, encore de la (très) bonne came signée Ennis !


Punisher : l'intégrale Garth Ennis, tome I (2000-2002) 1499654783-jade-sign-03
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Mister Miracle
Mister Miracle
Admin
Inscription : 29/06/2014
Messages : 14415
DC : Bruce Wayne ; Atom ; Dr Fate ; Superman ; Adam Strange.
Situation : "New Mister Miracle". Scott Free a renié les New Gods suite à une nouvelle trahison, et se retrouve isolé de son peuple. Il s'est un temps perdu dans la violence naturelle des New Gods, mais se reprend. Il décide de retrouver une vie d'aventurier, de redresseur de torts, mais aussi d'homme du spectacle. Il s'adapte alors au XXIe siècle, délaisse le costume initial ("so 20th Century"), et adopte une allure plus moderne. Avec toujours les couleurs de Thaddeus Brown, chères à son coeur.
Localisations : En pleine évasion.
Punisher : l'intégrale Garth Ennis, tome I (2000-2002) 386562Rien
Punisher : l'intégrale Garth Ennis, tome I (2000-2002) 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 23 Déc - 17:23
Je suis d'accord ton préambule : en soi, le Punisher n'a pas un charisme extraordinaire, c'est un personnage assez monolithique qui est rongé par la haine et la violence, et n'a pas la sociabilité d'un Batman (qui n'est déjà pas très ouvert).
Je pense que, pour tout personnage aussi extrême, c'est le casting secondaire qui porte la série - et Ennis a été extrêmement doué ici, avec Soap, Molly, Ma Gnucci, qui rendent le tout vraiment très agréable et fun !
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Jennie-Lynn Hayden / Jade
Jennie-Lynn Hayden / Jade
Super-Héros
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4873
DC : Tara Markov, Dolphin et Harley Quinn
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 24 Déc - 7:17
Ouais monolithique, je crois que c'est le terme pour notre ami Punisher ^^

Et la patte d'Ennis s'agissant du supporting cast est, je trouve, particulièrement typique de son écriture.

Dans Preacher, déjà, outre le trio de héros il y avait tout un tas de personnages récurrents hauts-en-couleur dont on suivait les déboires de manière plus (Starr, Tronch'de Cul) ou moins (Mémé [Ma Gnucci ?], les anges idiots...) fréquente.

Dans The Boys, au-delà de l'équipe des 5 héros, il avait le malheureux Guignol, leur pote P'tit Boudin d'Amour, Vic le vice-préz', les tocards des 7 magnifiques (enfin je ne me souviens plus du nom de la JLA de ce monde)...

Mais là où (je trouve) dans ces deux autres séries nous avons plusieurs personnages principaux avec une bonne palette d'émotion et d'expres​sion(Cassidy aussi bien cool que loser, Jesse protecteur comme complètement flippé [les épisodes avec Mémé ; P'tit Hughie) et le supporting cast rend plus savoureux encore le comic-book, effectivement le Punisher demeure le Punisher... et continue à faire son job pendant que les autres s'agitent autour de lui avec leurs pitreries (les gangsters débiles, Soap et ses déboires, Molly et sa paresse, ...).

Bref, du Garth Ennis mainstream ça demeure avant ou du Garth Ennis !


Punisher : l'intégrale Garth Ennis, tome I (2000-2002) 1499654783-jade-sign-03
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Mister Miracle
Mister Miracle
Admin
Inscription : 29/06/2014
Messages : 14415
DC : Bruce Wayne ; Atom ; Dr Fate ; Superman ; Adam Strange.
Situation : "New Mister Miracle". Scott Free a renié les New Gods suite à une nouvelle trahison, et se retrouve isolé de son peuple. Il s'est un temps perdu dans la violence naturelle des New Gods, mais se reprend. Il décide de retrouver une vie d'aventurier, de redresseur de torts, mais aussi d'homme du spectacle. Il s'adapte alors au XXIe siècle, délaisse le costume initial ("so 20th Century"), et adopte une allure plus moderne. Avec toujours les couleurs de Thaddeus Brown, chères à son coeur.
Localisations : En pleine évasion.
Punisher : l'intégrale Garth Ennis, tome I (2000-2002) 386562Rien
Punisher : l'intégrale Garth Ennis, tome I (2000-2002) 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 24 Déc - 15:20
En fait, je ne suis pas un grand fan d'Ennis.
Je n'ai jamais fini Preacher car mon intérêt a lâché, et l'humour et la provoc' m'ont lassé. The Boys m'a mis mal à l'aise par des passages trop crus.
En fait, je crois que cette période du Punisher est ce que j'aime le plus chez Ennis, son style "soft" me convient.
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Jennie-Lynn Hayden / Jade
Jennie-Lynn Hayden / Jade
Super-Héros
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4873
DC : Tara Markov, Dolphin et Harley Quinn
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 25 Déc - 19:31
Ah la provocation chez Ennis, c'est tout un programme et un débat ^^

J'avais été (presque) choquée par la teneur du courrier des lecteurs dans Preacher (réimprimé dans l'excellente édition française de chez Urban ^^) où l'on voyait que cette provoc' était mise en avant en tant qu'argument de vente...

Pour moi, ce n'est que l'un des aspects de l'oeuvre d'Ennis. Il est dans le gore, le trash, l'humour scato, la violence visuelle, OK... mais en même temps il développe une oeuvre plutôt conventionnelle au niveau des valeurs véhiculées (l'amitié sans limite [Custer / Cassidy, P'tit Hughie / Billy Butcher], l'amour qui sauve tout [Custer / Tulip, P'tit Hughie / Annie], la tendresse pour les tocards magnifiques [Tronch'de cul, La parodie de la LSH dans The Boys] et surtout le châtiment des méchants absolus qui sont toujours les mecs qui veulent s'essuyer les pieds sur l'humanité [Dieu, le KKK, les mecs de Vought American])...

... et derrière cette façade trash, il peut arriver à développer une oeuvre assez touchante (le baiser hollywoodien entre Jesse et Tulip après que Mémé et ses hommes aient été tués ; la fin de Butcher dans The Boys...).

Son Punisher, d'ailleurs, est plutôt cool sur le trash (enfin relativement...) mais comporte également ses éléments.

Je pense que sous ses dehors de gros provocateurs, Ennis est - en quelque sorte - un grand sentimental ^^

Bon, je suis pas objective, étant fanatique de Preacher & de The Boys (même si faut avoir vraiment l'estomac accroché & qu'il y a quelques séquences vraiment glauques [notamment les clichés montrant les exactions reprochées au Protecteur de la Patrie]) !


Punisher : l'intégrale Garth Ennis, tome I (2000-2002) 1499654783-jade-sign-03
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Mister Miracle
Mister Miracle
Admin
Inscription : 29/06/2014
Messages : 14415
DC : Bruce Wayne ; Atom ; Dr Fate ; Superman ; Adam Strange.
Situation : "New Mister Miracle". Scott Free a renié les New Gods suite à une nouvelle trahison, et se retrouve isolé de son peuple. Il s'est un temps perdu dans la violence naturelle des New Gods, mais se reprend. Il décide de retrouver une vie d'aventurier, de redresseur de torts, mais aussi d'homme du spectacle. Il s'adapte alors au XXIe siècle, délaisse le costume initial ("so 20th Century"), et adopte une allure plus moderne. Avec toujours les couleurs de Thaddeus Brown, chères à son coeur.
Localisations : En pleine évasion.
Punisher : l'intégrale Garth Ennis, tome I (2000-2002) 386562Rien
Punisher : l'intégrale Garth Ennis, tome I (2000-2002) 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 25 Déc - 19:46
Je te crois sur parole Smile n'ayant jamais pu finir Preacher et The Boys !
Mais je pense en effet qu'il a un aspect sentimental. Mon souci est que son style, la forme de ses récits, ne me parle vraiment pas beaucoup...
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Punisher : l'intégrale Garth Ennis, tome I (2000-2002)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme partage :: L'Univers Comics :: Comics :: Marvel-