[Detroit] (In Heaven) Everything is fine

Inscription : 22/02/2016
Messages : 253
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Sam 7 Jan 2017 - 12:33

Courtney marchait distraitement dans les rues désertées par les véhicules de Detroit. Revêtue de son armure d'ombres, la jeune femme pensait à tout ce qui avait déjà été accompli dans cette seule et unique ville. Ils avaient fait énormément de bien, c'était indéniable. Tant et si bien que ses scrupules du début avaient cédé la place à un enthousiasme non feint ! Et ce n'était que la première étape...

Raven était l'être le plus merveilleux du monde. Avec elle, la Terre allait être sauvée d'absolument tout. Anima en avait les larmes aux yeux...

... et quand elle voyait les jeunes dans la rue, avec leurs désirs comblés... que ce soit parce qu'ils ont obtenu sans avoir à faire d'effort le bien de consommation qu'ils désiraient ou bien un toit ou de la drogue, Courtney comprit qu'elle était devenue une déesse de l'abondance.

Elle avait même son temple... Une église qu'elle avait faite reconvertir pour que les habitants de Detroit puissent venir la voir et lui faire leurs doléances... et tout ce qu'ils demandaient, elle était en pouvoir de le leur donner et le faisait.

Car Anima était la mère aimante, la déesse nourricière, celle qui ne disait jamais "Non". Car Detroit était devenue la ville où le mot "Non" n'existait plus. Nul besoin de travailler ou d'économiser pour avoir, il suffisait de demander.

Le capitalisme n'avait plus cours, ni l'argent, ni le travail... Et elle pourvoyait aux menus plaisirs d'une majorité sous influence - infantilisée à outrance - de gloutons consommateurs et junkies. A Detroit, du moins pour ceux qu'elle administrait, on engraissait et on ne dessaoulait jamais. Car tel était le paradis personnel de ceux qui allaient voir Anima... et pour les autres... Raven avait des adjoints autrement plus terribles qu'elle !

Et les yeux de Courtney étaient fermés sur les implications morales de ses actes. Et elle marchait dans la rue, indifférente aux gens qui se prosternaient sur ses pas pour exprimer leur dévotion... N'était-ce pas normal ? N'avait-elle pas fait de même aux pieds de Raven quand elle avait comprit la nature exacte de sa mission dans le monde ?

Dieu est à Detroit et tout est à sa place. Amen.

Courtney finit par s'asseoir sur un banc un peu à l'écart. Profitant du soleil qui baignait son visage. Profitant d'avoir joué un tour pendable à cette fichue Lilith. La sorcière avait eu l'imprudence et l'impudence de la contacter elle... Elle allait le payer très cher ! Avec son sang ! Car Anima avait d'ores et déjà envoyé deux êtres parfaitement comblés à ses trousses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 24/08/2016
Messages : 2006
DC : Red Devil
Situation : Légende porté disparu - Consultant Spéciale de Rheelasia - Mercenaire
Localisations : Rheelasia - Canada - International
Groupes : Wilson family - G.O.D

MessagePosté le: Sam 7 Jan 2017 - 14:44
Deathstroke n'avait pas attendu longtemps avant de mettre en place ses forces. Raven, comme promis , lui avait fournis une armée complète d'êtres maléfiques sortis tout droit de la terre et des enfers. Une armée de guerrier ne connaissant ni peur, ni la douleur, assoiffés de sang, de bataille et de combats une armée d'Orcs !


Armés de d'arc et de flèches, de lances, d'épées et de bouclier, de chaînes, de massues et de poignards ils avaient investit principalement les pourtours de la ville industrielle, érigeant à l'aide de sorciers maléfiques une enceinte impénétrable faite de terre, de fer et d'os. Ils avaient installé des catapultes à divers endroits stratégiquement fragile et avaient regrouper des garnisons à plusieurs points tactiques partout dans la ville, se relayant à tour de rôle pour patrouiller dans les moindres recoins de la cité.
Au dessus d'eux volaient les chevaliers noirs, les Nazgûls, chevauchant d'énormes dragons cracheur de feu, aux griffes acérés.


Pourvus des pouvoirs démoniaques du pêché de l'avarice, Deathstroke gérait tout depuis Washington grâce à un portail magique par lequel il communiquait ses ordres à sept généraux Orc, Nazgûls et sorciers.

La ville était parfaitement hermétique à tout contact extérieur, n'ayant plus besoin de s'approvisionner en quoique se soit puisqu'Anima offrait tout à qui le voulait. Grâce à elle la suffisance et l'abondance régnait sans que personne n'avait besoin de lever le petit doigt.
De se faite toutes le richesses, bijoux, or, et argent sous toute ses formes avaient été réquisitionné par les soldats de Deathstroke et emporter dans une dimension de poche accessible seulement par l'un des sorciers généraux et le porteur du pêché de l'avarice lui même.

Loin du théâtre des opérations, Slade Wilson faisait son maximum, grâce à son poste de président, pour que tout ce qui était en rapport avec Détroit était soit perdu soit détruit.
Évidement on lui demandait des comptes suite à ce qu'il se passait là bas mais Slade bien plus malin, ne fit qu'envoyer une partie de l'armée sur place avec l'ordre de ne pas intervenir pour le moment, restant en retrait. Il envoya aussi un groupe de la section Ravager, qui comme on le sait avait plein pouvoir sur l'armée américaine, afin d'officiellement enquêter mais officieusement laisser faire les choses ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4044-mercenaire-nu   http://dc-e
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7553
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Mer 11 Jan 2017 - 0:27


Disposant de nouveaux pouvoirs par l'intermédiaire du Péché de la Gourmandise qui l'a possédée depuis maintenant un moment, Mary avait pris soin de refaçonner tout Belle Isle à son goût. Une ambiance nocturne avait ainsi envahie les lieux quelque soit l'heure de la journée. En se rendant sur l'Île on se trouvait immédiatement plongé dans une nuit éternelle sous une pleine lune gigantesque. Une épaisse forêt principalement composée de résineux cendrés avait pris possession des terres. Toutefois sur l'une de ses extrémités une large clairière s'ouvrait sur une colline rocailleuse escarpée. Un sinistre château aux allures gothiques avait été établis comme par magie au sommet. En contradiction avec les sons étouffés et glauques de la haute futaie, c'était un cœur d'enfants qui s'échappait des soupirails du bâtiment.





Le château était immense, mais toutes les pièces étaient entièrement vides, seule la plus grande d'entre toute était richement décorée. Plusieurs table de banquets étaient dressées de nappes rouge sang et à la lumière des candélabres regorgeaient de plats exotiques qui se remplissaient continuellement à chaque cuillerée prise. De nombreuses cruches de breuvages divers étaient également disposées et jamais elles ne se tarissaient quand on en remplissait son gobelet.
Un millier d'enfants de Détroit étaient ainsi attablé et consommaient, consommaient, consommaient...
Mary, dans son costume noir qu'elle avait tant en horreur d'ordinaire pourtant était assise au bout de la pièce et participait avec autant d'ardeur à ce festoiement.




Les enfants alternaient de place entre le banquet, l'estrade pour chanter et celles pour s’exercer à lancer des sorts devant le regard attentif et strict de celle qu'ils appelaient alors ''Grande Maîtresse Mary''. Bien qu'ils n'aient aucuns pouvoirs à la base, cette nourriture fantastique et ces cantiques occultes avaient pour but de transformer toute cette jeunesse citadine en petits sorciers en puissances. Ils étaient d'ailleurs tous habillés de la sorte, c'est à dire en noir, évidemment.
Avalant avec gloutonnerie ce qui apparaissaient perpétuellement dans son assiette, Mary exhortaient ainsi les enfants à puiser dans l'énergie magiques des aliments pour maîtriser tout un panel de sortilèges variés. s'ils ne la satisfaisait pas, elle les revoyaient au banquet, s'ils se révélaient doués et accomplis, ils pouvaient rejoindre la chorale et ainsi le chant devenait de plus en plus intense au fur et à mesure que le temps passait.
Elle même dévorait et buvaient la magie et en devenait de plus en plus puissante. Il ne semblait n'y avoir aucunes limites... Tôt ou tard, elle deviendrait si puissante qu'elle sortira de Détroit et partira à l'assaut de toutes formes de magie sur ce monde dans le but de l'absorber. Même Raven sera sa cible et son repas... Et elle ne pourra pas lui résister !


"Do you fear what you don't know ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Inscription : 19/05/2016
Messages : 245
DC : Atrocitus - Faora
Situation : Contemplative
Localisations : Espace
MessagePosté le: Mer 11 Jan 2017 - 0:53

Made in Heaven
Libre

L'homme qui est installé dans un quelconque café de la 8ème rue observe sa montre, soupire, et se penche en direction d'une tasse de café, complètement vide : même après des années, la vision du liquide continuait de l'agacer un peu. C'était différent des poussées de rage hystériques d'avant, mais il sentait la tension quelque peu monter autour de lui, alors qu'il appuyait son coude sur la table, la main fièrement posée sur sa joue pour la supporter.
 
Le bonhomme est grand et mince, même si sa carrure n'est nullement étrange comparée à celle d'un homme plus normal. Il semble avoir dans les 60 ans, ou un peu plus jeune. Tout poil sur sa tête est parti, à l'exception de quelques touffes sur les contours. Son nez est long, ses lèvres sont étirées dans une sorte de sourire narquois désagréable, révélant des dents étrangement jaunes. Une moustache blanche surmonte sa bouche, entourée d'une fière barbe de couleur plus grise.
 
Sa tenue est... classique. Une chemise verte de mauvais goût, un long pantalon beige et des sandales. Notre homme n'a pas le sens de la mode, c'est clair, et les quelques jeunes également assis en terrasse l'ont bien remarqués, pointant du doigt l'individu tout en pouffant de rire.
 
Ils riraient moins s'ils découvraient l'identité véritable du bonhomme : John Corben, le cyborg diabolique, qui avait récemment réduit bien des villes à feu et à sang dans sa quête de métal alien. Depuis qu'il avait accompli ces objectifs, il s'était retiré... tout du moins, son vrai corps s'était retiré. Quelques drones, construits en Nth Metal et équipés de sa conscience, sillonnaient le monde pour chercher des informations et éliminer de potentiels ennemis.
 
Sa présence à Détroit était simplement dû au hasard : une forme de magie puissante y régnait, y sentait son Nth Metal y réagir. Il ne savait pas qui avait fait ça, ou ce qu'ils désiraient accomplir (mis à part une fin du monde classique) mais l'opportunité de se débarrasser d'un rival potentiel était bien trop... inespérée. Il s'était infiltré dans la ville en prenant l'identité d'un certain Stan Erkiel. Un plouc typique, dont le gouvernement ignore l'existence.
 
Corben pensait que la force serait subtile, mais il dut rapidement constater qu'une sorte d'illusion protégeait la ville : une immense sphère organique protégeait Détroit, alors que plusieurs catapultes étaient installées partout autour de la ville. Plusieurs créatures difformes se promenaient dans les rues. Puantes et bavardes, elles observaient les habitants avec un air violent, et semblaient prêt à succomber à une violence inouïe à n'importe quel moment.
 
En dehors des hippies, ceci dit, il y'avait aussi des orcs et autres dragons. Le mec derrière ça devait être un gros geek, ou alors simplement excentrique. Peu importe. Que ce soit des orcs ou l'armée, stationnée près de la ville, rien n'est bien capable de l'empêcher d'anéantir la ville s'il le souhaite... ou même le continent.
 
Un château résidait sur Belle Isle, le genre où l'on pourrait trouver un vampire ou quelque chose dans le genre. Les orcs, le château, les catapultes... que de l'effet médiéval. Les temps où l'on enfonçait fièrement des épées dans les entrailles de ses ennemis, en extirpant la victoire de leurs tripes. Il ne savait vraiment pas ce qui se passait, mais Corben s'était bien rendu compte que la ville n'était plus que le terrain de jeu de quelques abrutis surpuissants. Des idiots qui érigeaient d'immenses structures, et qui invitaient des orcs pour patrouiller. Des cons avec bien trop de puissance.

Un jeune homme s'approche de lui : son sourire niais et son petit accoutrement de nouveau riche lui donne envie d'étrangler un chaton
 
Un beau jour que nous avons-là, pas vrai ?
 
Un seul regard meurtrier lui est lancé, alors que le cyborg manque de pousser un grognement.
 
Le mec de Détroit flanche, s'attendant sans doute à une meilleure réponse. Ou alors il était surpris devant la vulgarité de notre protagoniste. Pas étonnant, vu que les habitants semblaient être dans une sorte de stase étrange, se baladant avec euphorie pour célébrer l'arrivée d'orcs dégeulasses dans la ville. Remarque, c'était Détroit.
 
Excusez moi ?
 
Hum... devait t-il lui dire d'aller se faire foutre ? Ou changer de route ? Pour une fois qu'il était sous couverture, il serait dommage de tout ruiner à cause d'un seul type... bon, très bien.
 
Ho, je m'excuse, je suis un peu stressé.
 
Les mots sortaient de sa gorge avec acidité, chaque verbe était une torture. Les excuses... bah, quel truc pour faible ! Il n'avait jamais dû s'excuser dans sa vie, et il ne risquait pas de s'excuser avant qu'elle ne se termine ! S'excuser à un Américain moyen. Superman aurait eu plus de classe, et même là, le sentiment aurait été très amer.
 
L'habitant prend une mine surprise, puis hausse les épaules et recule. "Il est vieux, le pauvre" se dit t-il, sans doute. Retourne donc à ta petite vie, idiot, profite t-en. Car quand son plan sera complété, tout ta petite existence futile brûlera avec ta planète.
 
Le cyborg entreprit de se lever, jetant une pièce sur la table, et prit la décision d'aller marcher dans les rues, bousculant tout inconnu sur son chemin : du jeune adolescent au vieux en costard au drogué avec tout le hashish du monde, d'après leurs sourires bêtes.

Il attend, seulement, que quelqu'un essaye quelque chose. Il attend de briser cette espèce d'utopie étrange qu'est Détroit. Il attend, simplement, de détruire les rêves de quelques individus puissants. Dangereux ? Oui, mais il n'as pas reculé devant des armada aliens, il ne reculera pas devant des geeks qui pensent que les orcs, c'est encore cool.


 
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2016
Messages : 253
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Dim 22 Jan 2017 - 10:56
Anima sur son banc se reposait. Elle se laissait aller à cette forme de paresse qui était la plus délectable de toutes : fermer les yeux, la tête en arrière, confortablement installée, à laisser le soleil se poser sur sa peau...

Elle était troublée, néanmoins. Troublée par les armées d'orcs et de Nazgûls parcourant la ville. Anima voulait l'abondance et le bonheur pour tous. Ces créatures des ténèbres ne lui semblaient pas servir ce but. Néanmoins, Raven les avait autorisé et avait toute confiance en Deathstroke qui était le meilleur d'entre eux.

Aussi le cas de conscience d'Anima disparut aussi rapidement qu'il n'était apparu.

Car après tout, ils étaient un Empire en devenir et ils avaient besoin d'une armée. D'une armée pour les protéger et leur garantir leurs futures victoires sur le Monde. Et pour cela, il faudrait des troupes et des armes en nombre pour faire plier leurs adversaires.

Et pour cela les orcs et les Nâzguls et les mages et les nécromants étaient parfaits.

Et si des gens en souffriraient, eh bien, ce n'était qu'un petit sacrifice par rapport aux bienfaits qu'elle pourrait apporter à l'humanité !

Car ce monde était idéal. Ou presque.

Elle ne goûtait guère les aménagements réalisés par Mary Marvel à Belle Isle. Tout cela ressemblait trop - même à s'y méprendre - à un élevage de poulets en batterie. La gourmandise n'était pas la satisfaction d'un désir. C'était le drame de la société de consommation. Elle, elle avait une meilleure solution : la satisfaction sans peine de tous les désirs et la suppression de l'argent et du capitalisme.

Pourtant, Mary avait été mise en place par Raven et Raven avait toujours raison. Tout ce qu'elle faisait servait ses plans. Et qui était-elle pour la critiquer ?

Car même si Komand'r s'était révélée faible et avait été vaincue par Superboy, cela, aussi, devait servir ses plans.

Car sinon cela voudrait dire que Raven était faillible et qu'elle s'était prosternée, elle, Anima, devant une déesse de pacotille et s'était humiliée pour toujours.

Cela voudrait également dire que leur action n'était pas juste et qu'ils étaient en train de se damner.

Mais tout cela était trop fatiguant pour la paresseuse Anima... Suivre les ordres, c'était plus simple et elle s'endormit sur son banc...

*
*  *

Ce n'est que bien plus tard quand elle ouvrit les yeux que ses fidèles la prévinrent de l'homme étrange qui se trouvait en ville. Il avait été repéré depuis un petit moment mais personne n'avait voulu réveiller Anima. Car à Detroit, il était interdit - sous peine de mort - de réveiller quelqu'un qui dormait...

Elle s'étira et écouta le rapport. L'homme s'était déclaré stressé et bousculait les gens sur son passage. Pire même ! Il avait payé sa consommation dans un bar !

Anima se frotta les yeux et se demanda s'il s'agissait d'un espion venant de l'extérieur ou tout simplement d'un type qui avait passé les derniers temps dans une cave et ignorait que l'argent n'avait plus court. Elle se demanda de même comment l'emprise magique de Raven pouvait être si faible chez cet homme...

Et elle décida d'intervenir discrètement. En suivant l'homme - qu'elle ignorait être, en fait, Metallo - ostensiblement, ayant abandonné son armure d'ombres et ayant repris une apparence normale de jeune fille débraillée...

[NB : Metallo et moi avons quitté le sujet pour celui-ci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
 

[Detroit] (In Heaven) Everything is fine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Girl Who Knew Too Much (1963, Mario Bava)
» Angel Beats! Heaven's Door
» fabrication de bache fine
» [Miramax Films] Everybody's Fine (2009)
» feuille de mousse fine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-