L'aube

Invité

MessagePosté le: Sam 21 Jan 2017 - 0:20
Gotham City, Chinatown, un soir de janvier...


La pluie tombe sur Gotham. Encore, diront les mauvaises langues. Madame Huong jette un œil par la vitrine de son restaurant. Les passants se réfugient sous leurs parapluies pour les plus prévoyants, sous le Gotham Gazette pour ceux qui le sont moins, et pour les autres, ils se hâtent de s'engouffrer dans les taxis, bus ou entrées de métro afin de rejoindre leur domicile. Aucun n'entrera dans le restaurant Big Huong, adresse bien connue des gourmets en quête de spécialités chinoises. Le mois de janvier était toujours difficile pour les petits commerces, elle ne le sait qu trop bien après toutes ces années. La vieille femme pousse un petit soupir de déception en verrouillant la porte d'entrée. Alors qu'elle se saisit de l'épais rideau pour le tirer sur la vitrine, elle s'exclame avec son petit accent chinois:

Je crois que le restaurant est tout à vous Jason!


Installé sur le comptoir, Jason Blood, le seul client de cette soirée mange avec gourmandise un ravioli avec un sourire en coin. C'était un habitué des lieux. Il connaissait très bien la vieille dame puisque près de cinquante années plus tôt, il avait aidé son mari à fuir la Chine lors de la guerre du Vietnam. Enrôlés de force dans l'Armée populaire de libération, fils d'un intellectuel chinois exilé dans un camp de travail, Huong Li (qui changera plus tard son nom en Lee) rencontre le sergent Jason Redd (ancienne identité) en 1967. Alors à la tête d'une escouade, le sergent va organiser l'extraction du déserteur et le faire personnellement passé aux Etats-Unis. Lee s'est ensuite installé à Gotham City et a ouvert au début des années 90 son propre restaurant: Big Huong. Depuis, Jason a toujours le couvert dans son établissement. Ils sont restés amis durant toutes ces années. Malheureusement, Lee est mort d'un cancer du pancréas il y a 3 ans laissant à sa femme la gestion de son restaurant...

Bref, Madame Huong passe devant le comptoir pour se rendre vers les cuisines en ne manquant pas de donner une petite tape amicale sur l'épaule de son très cher client. Elle entrouve la porte et crie quelque chose, en mandarin, à l'adresse des deux cuisiniers avant de laisser la porte battante se refermer.

Laissez les donc rentrez chez eux, Zhu, je m'occuperais de sortir les poubelles, dit d'un ton implorant Jason. C'est le moins que je puisse faire après ce délicieux chao shou.

Devant la moue boudeuse de la vieille dame, il ajoute:

Et je pense que vos fils ont bien mérité une soirée de repos...

Malgré le froncement de sourcils et le grognement, elle finit par acquiescer et prend la direction de la cuisine. Sa petite silhouette disparait dans entrebâillement de la porte pendant que Jason termine son repas. Soudain,  alors que tout semble calme, il sent une présence, un élément qu'il n'a pas perçu depuis longtemps. Jason s'essuie calmement le coin des lèvres et les mains avec sa serviette en tissu. Ses capacités magiques lui permettent de détecter l'arrivée prochaine de l'émetteur de cette énergie magique.

Montre toi!
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 10/12/2012
Messages : 582

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 12 Fév 2017 - 13:58
A Washington DC il y avait un vieux manoir que tout le monde connaissait pour ses histoire de fantôme et de maison hanté. Personne ne savait exactement s'il était habité ou non. Il ne recevait jamais de courrier pourtant on pouvait y apercevoir de la lumière de tant à autre. Les histoires et mythes urbains décrivait l'endroit comme étant le repaire d'une sorcier solitaire qui transformait les gens s'approchant un peu trop de sa maison en rat d'égout.
Ce mythe étant alimenté par le propriétaire de la maison lui même grâce à un habile tour de magie, personne ne chercha à en savoir plus.

Pourtant à l'intérieur un homme et son animale de compagnie y vivait. Cet homme était le Baron Winters , magicien de son état, maître des sciences occultes et de la magie tout spécialement. A ses côtés son léopard de compagnie nommé Merlin à juste titre, ne le laissant éternellement jamais seul.

Ce soir là la lune était pleine, dans le manoir tout se déroulait comme à son habitude. Le baron était dans son fauteuil en train de boire un thé vert et de lire un livre sur l'occultisme orientale du 12 eme siècle. Se soir là était comme tout les soirs enfin presque ...

Dansle salon du Baron une fine lueur apparu signifiant l'arrivé d'un être magique. Le baron décrocha juste un oeil de son livre pour voir ce que c'était, son méfiance aucune. Devant lui apparu le phantom Stranger , l'une des entité magique les plus puissante qu'il soit.
S'en suivit un dialogue court, très court :

- Bonsoir cher Baron. J'ai besoin de vous .

- Bonsoir Stranger ,je ne vois pas en quoi je peux vous être utile.

- Quelqu'un c'est perdu le Shadowpact à besoin de vous pour le faire revenir.

- Je ne fais plus partit du Pact depuis longtemps et je ne crois pas être en mesure ou même d'avoir l'envie de faire ce que vous me demandé.

- Vous n'avez pas le choix Baron, c'est ainsi .  

Le baron, toujours son livre à la main se leva doucement et avant même qu'il ouvre la bouche il fut téléporter par le Stranger dans un restaurant chinois de Gotham.

L'aube 2234090-baron_2

Il apparu silencieusement dans l'ombre d'un des rideau du restaurant. Observant l'endroit d'un regard très attentif, il resta cependant caché pendant plusieurs minutes. Il vit donc "sa cible" , la personne qu'il devait potentiellement aider et reconnu après quelques secondes d'observation l'aura magique d'Etrigan , le démon de l'enfer, à travers l'humain assis à une table juste à quelques mètre.

L'homme qui avait dû sentir sa présence lui dit de montrer ce que le Baron fit :

- Bonsoir Mr blood. Savez-vous pourquoi je suis là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'aube

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Commentaires pour l'Aube Rouge
» Château de Faulx-les-Tombes à l'aube.
» Lettres à Aube - André Breton
» L'aube de la gloire, les premiers chars
» LES VESTIGES DE L'AUBE de David S. Khara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-