[Network] [Myrina, île de Lemnos, Grèce] Il était une fois: Les Dieux sont-ils de fer? (PV Slade Wilson) (Terminé)

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité

MessagePosté le: Sam 15 Juil 2017 - 15:40

En dessous d'eux, le géant de bronze, l'incroyable, le terrifiant Talos, gardien du trésor d’Héphaïstos, se vidait lentement de son liquide vital, tombant lourdement dedans dans des grognements sourd, signifiant une agonie lente et douloureuse. Le défi était de taille mais Deathstroke avait été victorieux, non sans mal, puisant dans ses ressources autant mentales que physiques et en regardant son adversaire en plein trépas il ne s'empêcher d'afficher sous son masque un petit rictus de satisfaction.

La magie du lieux sembla être moins intense, en tout cas ce fut ce que Slade cru percevoir en regardant son employeur qui était moins concentré, moins prit par ce qu'elle était avant. La chute de Talos devait y être pour quelque chose et doucement il l'a vit se relâcher.

Le prodigieux duo fit quelques pas vers les dernières portes du sanctuaire du dieu de la forge, du feu et de la métallurgie. La reine des fables les poussa, dévoilant un sourire sur son visage, fait rare tant est si bien que Slade ne l'avait vu qu'une fois depuis qu'ils se connaissaient.
Ils entrèrent donc dans l'atelier du dieu, marchant d'un pas lent. On aurait pu croire en voyant le temple ainsi que le colosse qui gardait cette pièce férocement, que le mobilier et tous les objets s'y trouvant seraient de taille démesuré mais il n'en était rien. Tout était à taille "humaine".

Slade prit le temps de bien observer totu ce qu'il y avait autour de lui en entrant dans l'atelier. Il regarda de son seul oeil valide le domaine d'un dieu, et remarqua bien vite que finalement il était tout autant bordélique que les humains qui le priaient autrefois.

Comme si elles les attendaient, l'épée et l'enclume se trouvèrent au centre de la pièce, la poignée de l'épée posé sur le côté de l'enclume magique. Le trésor qu'attendaient le duo implacable et le paiement de Deathstroke pour cette mission même si, il ne l'avouera pas, la mission en elle même et l'enclume étaient déjà de belles récompenses .

Slade s'arrêta devant son satisfecit l'observant avec satisfaction. L'ayant eu dans ses mains il y a un long moment de cela il sait qu'avec elle il sera dix fois, cent fois plus dangereux qu'il ne l'était déjà. Avec l'épée dans ses mains il avait mit à mal WonderWoman et les amazones, il avait réussit à contrer l'homme d'acier mais il avait surtout tué un Titan, pas un gamin membre d'une équipe juvénile non, un Titan antique de la race qui était apparu avant les dieux de l'olympe. Lentement il s'avança et l'empoigna.



Au contact de l'arme il sentit toute sa puissance monter en lui, se rappelant à quel point il se sentait fort et invincible avec elle dans les mains. Faisant un ou deux mouvements de bras faisant minde de fendre l'air il l'observa écoutant attentivement ce que Tsarista lui dit avant de lui répondre tout en acquiesçant :

Je n'ai jamais douté de la réussite de notre mission majesté, même s'il elle ne fut pas de tout repos la victoire était la seule issus possible. Nous avons largement mérité nos récompenses. Elles nous seront autant utiles à nous qu'au Network, renforçant grandement l'aspect offensif de l'organisation.

Tourné vers elle il posa un genoux à terre, l'épée tueuse de dieu dans les mains, sa pointe planter dans le sol :

Vos félicitations me glorifient majesté. J'ai essayé d'être à la hauteur de vos attentes en vous protégeant et vous assistant dans cette quête. Ce fut , un fois de plus, un plaisir et un honneur que de marcher et me battre à vos côtés. Travailler pour vous est toujours extrêmement satisfaisant sur tous les points. Loué soit la reine des fables.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 16 Juil 2017 - 2:12
Ou plutôt mort à la Reine des Fables, dit une voix derrière le duo. Se retournant vivement, Tsaritsa serre les poings en découvrant l’intrus. Encore l’un d’eux… Un assassin envoyé par son monde natal pour tenter de se débarrasser d’elle. Ils ont essayé de la tuer et ont échoué alors que ses pouvoirs n’avaient pas atteint leur apogée. Ils s’y sont repris à maintes reprises sur Terre par la suite, sans succès. Elle est la Reine des Fables, l’héritière légitime d’un monde qu’on lui a volé et elle compte prendre sa revanche même si pour ce faire elle doit attendre la fin des temps. Ses ennemis, ses vrais ennemis, le savent et ils veulent tout faire pour l’en empêcher. Quel culot que de la suivre jusqu’ici alors que la victoire est sienne. En temps normal, Point d’inquiétude : Slade Wilson se serait occupé de la menace. Ceci étant la théorie, dans la pratique…

Un, la mission est terminée. Le contrat accompli. Deathstroke n’est plus obligé de protéger Tsaritsa ou de se mêler de ses affaires. Deux, sans l’épée tueuse de dieux, le mercenaire n’aurait eu aucune chance contre un tel ennemi et même avec l’arme, s’il décide de défendre la Reine des Fables, il en aura pour son argent. Trois, Slade étant un mercenaire, que dicte l’honneur quand on vous fait une offre trop belle pour être vraie? L’assassin envoyé pour éliminer Tsaritsa, qui est l’archétype de la figure mystérieuse et encapuchonnée, propose le marché suivant à Deathstroke. S’il prend la vie de Tsaritsa ou s’il ne l’empêche pas de faire son travail, il reconstituera entièrement la famille de mercenaire, lui donnant une vraie chance à une vie de famille paisible et suffisamment d’argent pour prendre une retraite dorée. Tout ce qu’il a à faire pour le parfait bonheur…

C’est de faire en sorte que Tsaritsa meurt de sa main ou de celle du mystérieux assassin. Et comme la Reine des Fables n’a pas totalement récupéré du prodigieux effort qu’elle a dû déployer, on peut très bien deviner l’issue d’un affrontement. Étonnamment, Tsaritsa se place devant Slade, comme un rempart, affirmant que la seule personne à impliquer dans cette histoire, c’est elle et que l’Humain n’a pas à être forcé à choisir un camp dans une guerre qui ne concerne en rien ni sa planète ni sa personne. Chose certaine, la confrontation ne se fait pas attendre et si Slade pouvait deviner la puissance de la Reine des Fables, il en a en ce moment la plus pure démonstration. L’assassin utilise toute sorte de formes d’énergie pour triompher de Tsaritsa, combiné à une technique de combat à l’épée exemplaire. Manifestement, on est très loin d’un amateur dans le domaine.

La Reine des Fables riposte en utilisant ce dont sont faits les rêves. Son style de combat à l’épée est plus classique, plus en phase avec ce qu’on attendrait de la haute noblesse mais elle ne cède pas le moindre centimètre de terrain. Pour le moment, Slade n’a même pas eu l’occasion d’intervenir. Il est protégé derrière un bouclier invisible érigé par Tsaritsa. Ceci dit, il peut très bien voir que sa « patronne » est désavantagée. Au sortir d’une épreuve traumatisante psychologiquement et un effort physique intense, elle tente plus de gagner du temps que de l’emporter et ce temps semble être mis à profit pour permettre à Deathstroke de quitter ces lieux en vie. Ultimement, son état de « faiblesse » donne l’avantage à son adversaire qui parvient à la désarmer et qui s’apprête à l’exécuter… Bien qu’il propose quand même à Slade Wilson de donner le coup de grâce considérant que Tsaritsa aurait triché en le privant du choix de l’affronter elle ou non.


« Monsieur Wilson, je serai honnête. Je ne ferais pas confiance à cet être si j’étais vous. Et toujours dans la même franchise, ce serait vous faire offense, je crois, que de vous rendre ce qui vous a été pris d’un claquement de doigt. Tout ce que vous avez sacrifié se doit d’être honoré mais si c’est votre lame qui doit prendre aujourd’hui ma vie… Qu’il soit entendu que je ne vous en voudrai pas. L’important c’est d’affronter la mort la tête haute. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 24 Juil 2017 - 22:12

Une voix se fit entendre derrière la reines des fables et le mercenaire. Le duo se retourna prestement pour voir en face d'eux un homme encapuchonné. Sa phrase ne finit ou ne complèta en rien celle de Slade, elle vint même casser un moment honorifique autant pour Deathstroke que pour Tsarista. Ce genre de moment que l'on voit dans les films et dont seul la suite d'évènement qu'on vécu le duo en découlent, des moments importants qui signent souvent des pactes invisibles d'honneur ou de respect mutuel entre les personnes présentent. L'homme venait de gâcher ce genre de moment et Slade lui les chérissaient pour ce que ça pouvait lui apporter .

Le mercenaire dévisagea l'homme pour le peu de son visage qu'il pouvait voir. Sous son masque son regard était dur et ses dents serrés. L'homme reprit la parole proposant un contrat au mercenaire avec en salaire quelque chose d'inimaginable. A l'écoute des paroles de son interlocuteur Slade ne pu s'empêcher de sourire légèrement tellement ce qu'il proposait était énormissime. Slade ne savait pas d'où il avait pêché ça, cette idée, ni de quel droit il lui proposait cette récompense mais il savait une chose, c'est que les Wilson ne serait plus jamais une famille modèle, réunit tous ensemble et vivant une parfaite idylle. Sachant d'avance que la récompense ne pouvait être honorer sans une quelconque modification de la perception, de la réalité ou d'une machination mentale, ce que Slade ne voulait en aucun ca,s ça décision était prise.

La reine des fables, sans avoir connaissance de la décision de Slade vis à vis du marché que lui avait proposé l'homme sous sa capuche, prit position devant le mercenaire, pour le protéger à priori, argumentant que Deathstroke n'avait pas à prendre part dans un combat qui n'était pas le sien.
La réaction de Tsarista laissa Slade dans une certaine perplexité. Pourquoi s'interposer? Avait-il autant de valeur à ses yeux pour qu'il ne soit pas blessé? Avait-elle peur que celui-ci est l'idiotie de se retourner contre elle? Ou simplement préférait-elle régler ses problèmes toutes seules pour éviter que Slade s'implique trop dans une partie très personnelle de sa vie?

Il avait voulus faire un pas pour agir mais il était entouré d'une sorte de champ de force généré par son ancien employeur, qui en plus d'utiliser de l'énergie pour cela, se battait comme une lionne contre ce qui semblait le plus logiquement, un assassin. Le combat était fantasmagorique. Différentes formes d'énergie, de différentes couleurs étaient lancés par l'un et l'autre tandis qu'ils se confrontaient dans un duel à l'épée. Coincé dans sa bulle le mercenaire observait le ballet qui se jouait devant lui. Son oeil entrainé et avisé étudiait chaque mouvement de l'assassin, chaque parade, chaque mouvement, chaque attaque. Il ne loupait pas les passes de la reine des fables mais préférait se concentrer sur celui qui allait devenir son ennemis.

Malheureusement dû à son manque d'énergie et sa fatigue logique, lorsque l'on savait ce qu'ils avaient traversés, Tsarista fut au bout d'un moment désarmé par son adversaire. Totalement à sa merci l'homme proposa quand même à Deathstroke de finir le travail ce à quoi le mercenaire fit mine d'acquiescer. La bulle invisible s'évapora libérant l'ancien employé de la reine. Slade marcha lentement vers celle qui lui avait offert l'arme qu'il tenait dans sa main droite, écoutant peut être ses dernières paroles. Il se plaça entre Tsarista et l'assassin adressant un signe de tête positif à celui-ci.
Il posa son épée d'or sur l'épaule de la reine lui intimant de se mettre à genoux ce qu'elle fit sans rien dire. Avait-elle comprit le manège de Slade ? Pensait-elle que le mercenaire avait accepté le marché ?

Nous savons tous les deux à quel point pouvoir retrouver ses proches et vivre avec eux à nos côtés est important, je dirais même vitale...

Son bras s'arme se levant en diagonale au dessus de son épaule gauche .

On m'offre enfin une chose à laquelle je ne croyais plus ...

D'un coup rapide la lame fond sur la gorge de Tsarista mais ne la toucha pas d'un micron. Par la pensé Slade manipula l'épée pour que celle-ci change. Dans son mouvement la lame de l'épée changea d'emplacement se retrouvant non plus à l'avait mais à l'arrière si bien que le coup ne fut pas porter sur la reine des fables mais sur l'assassin qui était venu mettre fin à ces jours. Imparable à cette vitesse la lame vint se planter droit dans le cou de l'homme encapuchonné, lui coupant presque la tête, celle-ci n'étant retenu que par la colonne vertébrale.

Et je n'y crois toujours pas .

La lame de la Godkiller sword dans la gorge de l'ennemi de son employeur, légèrement baissé vers elle il lui tend une main forte, respectueuse et chaleureuse. Non il ne l'aurait pas trahis, la reine des fables pouvait pensé ce qu'elle voulait, que c'était de la folie, et un honneur trop grand pour elle que de mettre sa vie en jeu ainsi, mais Deathstroke ne trahis si vite et pour si peux pour ne pas dire rien.

L'assassin n'avait rien pour négocier, Tsarista avait plus que de raison dans les paroles qu'elle avait adressé au mercenaire, on ne pouvait pas rendre d'un claquement de doigt ce que Slade avait détruit durant plusieurs années et même si le mercenaire avait se rêve intouchable de réunir sa famille c'était à lui de le faire , de ses mains et de son coeur. Pas à un étranger en qui il n'avait aucune confiance.

Il aida la reine à se relever appuyant bien sa lame dans la gorge de l'assassin alors qu'il dictait mentalement à son épée de créer des chaînes qui devaient s'enrouler autour des poignets et chevilles de celui qui avait essayé de ce jouer de lui. S'il n'était pas mort il allait être immobilisé laissant le plaisir à Tsarista de l'achever froidement et salement comme une bête .

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 25 Juil 2017 - 1:32
« Fascinant. Ainsi cette épée est capable de tuer ce genre d’entités. Une chose, cependant. Je n’ai jamais douté, monsieur Wilson. Je savais que vous ne prendriez pas ma vie. Pas par faiblesse, non, évidemment, jamais. Parce que vous êtes un homme d’honneur. Chérissez le, monsieur Wilson. Chérissez-le. Si dur à gagner et si facile à perdre… Et je n’ai pas besoin de dire ce qui est évident. »

Quand on vous sauve la vie, la moindre des politesses est de dire merci. Ce que Tsaritsa n’a pas fait. Une fois qu’elle eut repris son souffle et quelques forces, elle a repris la parole comme si de rien n’était, avec calme, avec ce ton que Deathstroke lui connait si bien et si elle n’a pas dit merci et qu’elle ne dira probablement jamais ce mot, il peut très bien le sentir, comme une brise ou un manteau. C’est difficile à expliquer et pourtant bien réel. Tsaritsa est de ces êtres qui ne montrent que peu de sentiments et qui ne vont que rarement les mettre en mots mais c’est dans leur aura que tout se perçoit. Il faut le vivre pour le comprendre et à ce moment précis dans le temps et dans l’espace, Slade Wilson comprend mieux l’importance qu’il représente sur l’échiquier de Tsaritsa. Tout n’est qu’on grand échiquier pour la Reine des Fables. Il en a toujours été ainsi.

Encore un peu chancelante, elle se dirige d’un pas malgré tout déterminé vers l’assassin agonisant et sans lui adresser le moindre mot, elle se contente de le vider de son énergie vitale pour régénérer ses forces, ne laissant derrière elle absolument rien, pas la plus petite trace de l’existence même de cet être venu d’ailleurs. Elle n’a rien rajouté, n’a rien dit de plus… Elle n’a pas besoin de le faire. Tout est dans sa simple présence. C’est encore plus clair que si elle avait pris la peine de tout expliquer, point par point, au mercenaire. La marche hors du temple est silencieuse, le seul son étant celui des pas de Slade si tant qu’il en fait. Du bruit, évidemment. Tsaritsa n’est que silence. Une part d’elle, bien enfouie, inaccessible au mercenaire humain, est furieuse. Jamais Deathstroke n’aurait dû se retrouver si tôt confrontée à sa guerre et encore moins la voir… Perdre.

Toute sa vie, elle a été, a et sera un symbole. Et un symbole se doit d’être immortel. Invincible. Indestructible. Pourquoi la plupart des monarchies ne sont plus? Car les Humains ont arrêté de croire en des rois pour croire en des idéaux plus proches d’eux. Où sont tous ces monarques qui se disaient de droit divin? Dans les pages des livres d’histoire. Tout simplement. Évidemment que Slade Wilson n’est pas un crétin de paysan qui va gober n’importe quoi. Mais même le plus redoutable des mercenaires a besoin de croire ou plus simplement encore, de regarder quelqu’un ou quelque chose et d’être prêt à se rallier derrière. Que cherche-t-elle, au fond? À impressionner Deathstroke ou à avoir son respect? La réponse est dans ses quelques paroles, dans ses gestes et dans son aura. Une fois à l’extérieur du temple, Tsaritsa se retourne vers le mercenaire.


« C’est ici que nos chemins se quittent pour le moment, monsieur Wilson. Je peux dire pour ma part l’esprit tranquille. J’espère que l’exercice vous aura fait du bien et que la récompense n’aura fait que cimenter davantage notre alliance tacite. Soyez sans crainte. Je vous recontacterai prochainement pour un nouveau contrat. Je puis vous assurer que ce sera quelque chose de… Tout à fait spécial. Au revoir, monsieur Wilson. »

Sur ces paroles, Tsaritsa ouvre un portail dans le vide, le traverse puis le referme. Si par curiosité, Deathstroke a regardé au travers ce dernier, il aura vu un paysage tiré directement de l’imaginaire derrière les contes de fée. Réalité ou illusion projetée par la Reine des Fables? Difficile à dire. De son côté du miroir, si on peut faire une référence à Alice au pays des merveilles, Tsaritsa fulmine. Tous ses plans, son précieux agenda et le reste viennent d’être chambardés à nouveau par ses anciens sujets. Ils ont menacé la vie d’une pièce importante de son jeu et cela ne lui convient très certainement pas. Mais qu’importe. Maintenant, elle a l’enclume. Et avec cette dernière, elle gagnera bientôt un avantage sur ses ennemis. Tous ses ennemis. Et alors, bien trop tard, ils réaliseront que la morale de l’histoire sera dictée par la Reine des Fables elle-même…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Network] [Myrina, île de Lemnos, Grèce] Il était une fois: Les Dieux sont-ils de fer? (PV Slade Wilson) (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Vos ID playstation network a partager entre soul teamien PS3
» THE SOCIAL NETWORK
» PSN Identifiant PlayStation Network
» The Social Network - Edition double Blu-ray Collector 16/02/2011
» the social network

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Europe-