Arcane Theory (PV Maggie)

Inscription : 05/02/2017
Messages : 169
DC : METALLO >:)/ FAORA >:/
Situation : Cherche de nouveaux Red Lanterns pour ses plans
Localisations : L'espace.
MessagePosté le: Sam 11 Fév 2017 - 19:59

Arcane Theoru
Maggie

Le musée était entièrement plongé dans le noir en cette nuit sans lune, ses vastes couloirs plongés dans l'obscurité étaient encore parcourus par quelques gardes mal payés, qui illuminaient quelques oeuvres d'arts de temps à autres avant de reprendre leur parcours de nuit.


Quelques caméras s'affairaient à observer les exhibitions, sous le regard plus attentif d'un garde. Ce dernier, ne voyant rien d'anormal, leva la main pour s'emparer d'un donut et le croquer. Etre payé pour observer des écrans vides tout en regardant ses collègues ramer, c'était quand même vachement sympathique. 


Ce serait vraiimmmennnttt dommage que quelque chose arrive au Cristal de Saiya !


L'oeil du gardien se tourna vers un écran, où trônait un petit bijou bleu. Vraiment petit, hein. L'on pourrait quasiment le porter à l'oreille sans vraiment être gêné. Seul un sacré filou pourrait bien faire ça, tant l'artefact est précieux : Un multi-milliardaire perdrait toute sa fortune en l'achetant, et la regagnerait immédiatement en allant le vendre. C'était si précieux que des pays étaient capables de partir en guerre pour l'obtenir.


En fait, il se demandait pourquoi c'était juste dans un musée banal, et non pas dans un coffre en Promethium au sein d'une île, mais bon, il n'est pas juge.


Je vais dévier mon regard des écrans maintenant ! hurla t-il, permettant au vrai protagoniste de ce post d'entrer en piste.


Un portail violet apparut au centre d'un couloir délaissé, révélant Jinx. Cette dernière, mains sur les hanches, dispersa son portail en un mouvement de tête et observa l'environnement autour d'elle. Tout sombre, tout silencieux. Pile le genre d'endroits qu'elle appréciait.


Dommage ! Seuls quelques ahuris pourront assister à mon... a... ATCHOUM !


S'étant avancée vers une porte, la super-vilaine en herbe fut assaillie par un nuage de poussière dès son premier pas, ce qui n'était quand même pas un bon début. Il lui fallut bien quelques secondes pour essuyer toute la suie, et arrêter son infernal toussotement.


Y'a tellement de poussière ! C'est pas croyable !


Ouvrant avec précaution la porte, Jinx se retrouva rapidement dans un couloir immense, bourré d'antiquités et de tableaux. Aucun de ces objets n'était son objectif, toutefois. Le vrai, le crystal de Saiya, siégeait pile au centre du musée.


Son plan était simple mais efficace : S'emparer de l'objet ! Après tout, une oeuvre d'art pareille qui se fait dérobée, ça se remarque, non ? Bientôt, tout les journaux auront le cambriolage en une, et tous parleront bien de la responsable derrière ce vol osé : Jinx ! 


Elle imaginait déjà les titres en plus ! "Une génie du crime précoce s'empare du crystal !", "Un vol ingénieux à Gateway City !", "Une nouvelle menace pour la sécurité de l'Humanité ?!". Tant de choses merveilleuses qui lui tendaient les bras, et tout ce qu'elle avait à faire pour l'obtenir, c'était juste de marcher !


J'aurais jamais obtenue tant de notoriété dans HIVE !


Toute sautillante, la super-vilaine toussa après un moment et se mit à marcher. Quelques caméras se dressaient devant elles, mais il lui suffit d'un mouvement de la main pour se débarrasser de cette menace à son succès. Bien sûr, elle laissera quelques traces pour que l'on connaisse son identité (où tout le monde va dire que c'est Catwoman), mais il faudrait éviter de se faire repérer de si tôt.


La lune se reflétait sur son visage gris, alors qu'elle continuait sa marche. Ses oreilles lui permirent d'entendre quelques bruits de pas, accompagnés par une lumière perçante. Un garde ! Oui, l'opportunité idéale pour être connue ! Aussi preste que son corps le permettait, Jinx se posa derrière une statue et attendit son heure. Il prenait son temps, le type !


Quand il apparut finalement après plusieurs minutes, elle remarqua qu'il avait une moustache (qui aurait tout à fait sa place dans un film Indien), un uniforme bleu et des lunettes de soleil... en pleine nuit ? Pardon ? Qu'importe ! Jinx bondit, avec un sourire maléfique, et entreprit de lever ses mains, couvertes de magie sombre. Le pauvre garde bondit en arrière, effrayé.


NOOONNNNN ! C'EST CIRCEE !


Haha ! Oui, c'est.. pardon ?


Je vous en prie, Circée, ne me faites pas de mal ! Je ne suis qu'un homme !


C-calme toi, je ne suis pas Circée, je suis...


L'ENCHANTRESSE EST PARMI NOUS ! FUYEZ TANT QUE VOUS LE POUVEZ !


Pas ça non plus.


Queen Cléa ?


Non !


Raven ?


Non ! Elle est même pas méchante en plus ! Je crois...


Je vois ! Que complotes tu donc cette fois, Morgane ?!


Non plus ! Je suis Jinx ! J - I - N - X ! Rappelle t'en ! Parce qu'il s'agit du nom de...


Inutile de te voiler sous de mauvais pseudonymes, Zatara !


Jinx resta silencieuse un moment, puis se contenta d'assommer le garde en animant la statue. Avant de quitter le couloir, toutefois, elle se pencha pour s'emparer des lunettes du bonhomme et les poser sur son nez. Elle ne voyait strictement rien, mais ça lui donnait un aspect cool. Et comme tout le monde le sait, le cool bat toujours le pratique.


Après quelques minutes supplémentaires, elle atteint finalement le centre du musée, où trônait le crystal. Toute souriante, elle s'approcha rapidement de l'objet, observé par une caméra, et... fit plusieurs gestes variés à la machine. Un signe de paix, puis elle tira la langue, puis elle fit des grimaces puis elle fit du moonwalk autour du coussin où trônait le fin objet.


Ce qu'elle ignorait, c'était que le garde était parti aux toilettes. Dommage !


Toujours satisfaite, Jinx matérialisa une main magique et téléporta le membre dans la boîte de verre où se trouvait l'objet. La construction magique s'empara promptement du cristal, et le déposa dans les petites mains de la sorcière !


Super ! J'ai même pas fait sonner l'alarme en plus !


Jinx recula en sautillons, contente de son coup, et observa intensément l'objet. Oui ! Tellement précieux ! Elle allait... allait... faire quoi avec ? C'est pas comme si elle pouvait en faire autre chose que le vendre en fait.


Les pensées de Jinx s'interrompirent soudainement quand elle entra en collision avec une sorte de piédestal, sur lequel se tenait un vase. Déstabilisé par Jinx, l'objet s'écroula bruyamment au sol, réveillant plusieurs dizaines d'alarmes en ce moment !


Plusieurs lumières rouges firent leurs apparition, alors que des gardes s'approchaient de la zone. Jinx pouvait très facilement vaincre les gardes, mais la confusion générée par l'alarme, qui était franchement lourde, la fit hésiter.


Les agents de la loi étaient déjà dans la salle quand elle se téléporta à l'extérieur du musée, au sein d'une petite allée noire, le coeur battant. Hésitante, elle lança un coup d'oeil vers sa main, qui contenait encore le précieux joyau. C'était au moins une victoire !


Rangeant l'objet dans une poche aléatoire, Jinx soupira. Bon, plus rien ne pouvait la surprendre maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/11/2016
Messages : 186
DC : Tsaritsa, Cir-El / Mia Kent et Gemini De Mille
Localisations : New York
MessagePosté le: Dim 12 Fév 2017 - 1:50
Vous savez, c’est toujours sympa de se promener de nuit dans la ville. L’agitation de la journée laisse place à quelque chose de beaucoup plus… Je ne dirais pas tranquille mais on voit que la métropole devient plus léthargique, moins grouillante. Bien évidemment, il se passe encore des choses et la vie continue mais avec la plupart des commerces fermés et des gens chez eux, ce n’est pas le même effet. Et vous savez ce qui est vraiment sympa? Quand vous profitez du fait que vous pouvez manipuler la réalité pour déambuler dans un musée fermé et que vous admirez les collections en toute quiétude. Bon, c’est clair que vous devez faire attention quand les gardes se promènent : invisible ne veut pas dire intangible et un contact direct révèlerait ma présence. Et puis si jamais j’accroche quelque chose, on croira à un fantôme.

Je n’ai jamais compris cette fascination des humains pour les choses surnaturelles. Dès que quelque chose se produit, c’est forcément une force mystérieuse, des esprits, des extraterrestres ou je ne sais quoi encore. Pour les humains, rien n’arrive jamais pour rien. C’est une façon de voir les choses au minimum intéressante mais je dois vous avouer que des fois, je me pose de sérieuses questions. Enfin bon. Si ça les rassure, si ça les intrigue, si ça les fait rêver, pourquoi pas. Tant que je peux faire mes trucs tranquilles. J’étais donc en train de visiter tranquillement quand tout à coup une autre… Je ne dirais pas jeune femme parce que clairement ce n’est pas votre spécimen de sexe féminin ordinaire mais bref, une personne à la chevelure colorée apparait dans mon champ de vision et elle semble convoiter le joli bijou que je regarde. Pourquoi ce machin vaut si cher?

Avant ça j’ai bien entendu des bribes de conversations, quelqu’un de visiblement paniqué et quelqu’un qui répondait de façon plus ou moins audible d’où j’étais mais bon hein. L’essentiel c’est de dire que cette personne mystérieuse venait de faire apparaitre une main dans le présentoir du bijou pour s’en emparer. Maggie, comment ça se fait que tu n’aies jamais pensé à faire des tours pendables comme ça? Mais c’est génial! Imaginez le truc de ouf, voler un truc dans la boite à lunch de quelqu’un, le voir l’ouvrir, la confusion sur son visage, la refermer, la rouvrir, y trouver son repas… Et on continue! Sauf que bon elle c’est une criminelle et apparemment une criminelle pas très adroite car elle cause un sacré boucan. C’est dommage pour le vase. Je ne devrais pas mais… Personne à droite. Personne à gauche. Une petite altération de la réalité et il est comme neuf.

Bien sûr ensuite je suis cette mystérieuse inconnue qui n’a pas l’air vraiment méchante. Je veux dire… Elle a plus… Les farceurs se reconnaissent entre eux. C’est un peu… Comment dire. Les taches d’un léopard. Les rayures du tigre. Il y a ce petit quelque chose de distinctif chez nous permettant l’identification. Bah ça tombe bien! J’adore Raven mais ce n’est pas une farceuse. Enfin. Pas vraiment. Mais elle… D’accord elle a volé un truc mais moi je vole la voleuse. Je suis toujours invisible, vous avez oublié? Alors pendant qu’elle fuit et que je la suis, je substitue son butin par un faux. Je ne peux pas m’en empêcher, c’est une farce, c’est plus fort que moi. Quand nous sommes hors de danger et que je n’en peux plus de me retenir de pouffer, j’éclate de rire en apparaissant. Surprise! C’est le coup de l’arroseur arrosé! Un classique parmi les classiques!


« Je t’ai eu! Regardes mieux le cristal que tu as rangé, c’est écrit fabriqué en Chine en dessous! Le vrai cristal, c’est moi qui l’ai! Tu es marrante toi. T’es une farceuse? Pourquoi t’as volé le cristal? C’était un pari avec des amis? Trop cool en passant la main magique, je suis trop jalouse de ne pas y avoir pensé moi-même! Comment tu t’appelles au juste, amie farceuse? Parce que je ne crois pas qu’on se connaisse! »


"Tu as dit: quand les cochons voleront. Ils volent maintenant. Alors paie."

 Fiche RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/02/2017
Messages : 169
DC : METALLO >:)/ FAORA >:/
Situation : Cherche de nouveaux Red Lanterns pour ses plans
Localisations : L'espace.
MessagePosté le: Dim 12 Fév 2017 - 18:38

Arcane Theory
Maggie

Ses oreilles lui faisaient mal, son coeur battait plus vite qu'un utilisateur de la Speedforce, ses dents étaient crispées et elle avait une crampe douloureuse dans le dos. Elle s'en remettrait d'ici quelques secondes mais... whouah, elle devrait se servir de l'argent pour se chercher quelques cours pour gérer le stress, tiens !


Mais les bruits ou la crampe l'importaient très peu. Tout ce que Jinx avait en tête, c'était le précieux artefact qu'elle avait obtenue. En cette soirée de 2017, elle avait finalement franchie le cap. De petite vilaine en herbe avec de gros rêves, à criminelle experte qui dérobe des trésors au nez et à la barbe des autorités compétentes ! Elle était contente, pour une fois. Vraiment contente : Observer son reflet dans le crystal lui permit de voir qu'elle avait quelques larmes de joie.


Enfin, ses efforts payaient. HIVE l'avait toujours retenue, maintenant qu'elle était en solo, un véritable chemin s'ouvrait à elle. Le monde murmurera le nom de "Jinx" avec crainte ! Dégage, Morgane, ! Ouste, Circée ! Votre successeur est dans la place, et elle n'acceptera pas les... attendez, y'a un problème.


Vous savez, ce moment dans les films où le personnage principal fait un truc et réalise, soudainement, un truc imprévu qui complique vachement ce qu'il avait entrepris ? Ce moment où y'a un bruit dans le genre, l'aiguille dérape soudainement du disque ? Parce qu'alors qu'elle séchait les larmes, Jinx constata que y'avait une écriture sur le précieux joyau : "Made in China".


Qu'est-ce que...


Une exclamation triomphante coupa sa phrase, et fit bondir Jinx en arrière tout en lançant ses lunettes dans le ciel. Son expression faciale, similaire à celle d'un chaton surpris, fut maintenue alors qu'elle repéra la source du bruit : une femme étrange, avec le vrai crystal dans la main. Elle parlait, et parlait, sans se soucier nullement du bruit d'enfer de l'alarme du musée.


Jinx se contenta seulement de garder un petit air horrifié et indigné devant les paroles de la magicienne. Qui c'était, cette fille ? Elle était apparue comme ça pour lui dérober le trésor ? En tout cas, l'énergie de la femme lui permit de placer tout son speech sans interruption de Jinx. C'était comme si le destin lui avait confié un cadeau piégé en lui permettant d'avoir le cristal, puis en le lui retirant à l'instant suivant.


Toujours équipée de sa mine de chaton confus, la sorcière ne put qu'observer Maggie droit dans les yeux, tout en essayant d'articuler quelque chose. 


Je, heu... heu... 


La femme était... plus grande que Jinx, déjà. Elle avait également des pouvoirs magiques et semblait assez facétieuse, d'après son comportement. En s'emparant du cristal, elle ne comptait pas le rendre, comme un héros, ou le voler pour ses propres gains, comme un vilain. C'était juste une blague sur la sorcière miniscule.


Enfin, mieux valait lui expliquer. Avec de la chance, elle se lassera et lui rendra l'objet.


Oui, c'est une blague pour des amis... 


Remarque, des amis, elle en à combien déjà ? 2, c'est mieux que rien.


Oui, je voulais faire une farce aux gardes, merci pour la main magique, ça m'as pris quelques efforts car, heu, la main arrêtait pas de faire des uppercuts avant... je suis Hel... heu non, Jinx. Oui. Jinx comme... "Jinxed" ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/11/2016
Messages : 186
DC : Tsaritsa, Cir-El / Mia Kent et Gemini De Mille
Localisations : New York
MessagePosté le: Dim 12 Fév 2017 - 21:31
Hum… Je ne suis pas sûre à 100% que la demoiselle en face de moi soit simplement une farceuse innocente. En même temps moi je ne juge pas. Les musées, tiens. Voler à d’autres civilisations des trésors pour les exposer dans des bâtiments où on fait payer les gens pour voir des choses qui de toute façon ne leur appartiennent en rien. Alors… Voler un musée… C’est voler les voleurs ou au moins, les hypocrites. Ce n’est pas bien ou moralement acceptable mais bon. Il y a pire. Et quand on sait ce que les compagnies d’assurances paient et remboursent... Il n’y a pas vraiment lieu de s’inquiéter. Je ne dis pas que ce qu’elle a fait est correct si c’est un vol pour un vol mais en même temps, j’ai l’air de Supergirl ou de Wonder Woman? Allez chercher une super héroïne si vous voulez arrêter quelqu’un. Ce n’est pas mon boulot.

Ceci dit, si c’est un crime… Je vais la faire mariner dans son jus un peu plus longtemps, observer ses réactions et déterminer quel genre de vilaine sait… Si c’est VRAIMENT une vilaine. Je veux dire prenez moi en exemple. J’adore faire des farces. Cela implique que j’aille où je ne dois pas aller et que je fasse des actions qui ne sont pas forcément autorisées par la loi. Quand vous piquez un truc pour faire chercher inutilement une personne, même si on le rend, au sens de la loi, c’est un vol. Pour l’heure, allez hop. Dans une poche dimensionnelle, le machin. Je le lui rendrai plus tard. Quoi, vous ne pensez quand même pas que je vais le garder. Raven serait très mécontente si je le faisais de toute façon. Et je ne compte très certainement pas fâcher ma petite amie, ça non. Jinx, comme elle s’appelle, décidera de ce qu’elle veut faire. C’est une grande fille.


« J’adore ton nom. C’est classe. Le mien n’est pas classe. Maggie, mon non. Toi, on peut tout de suite imaginer quelqu’un qui pète le style. Regardez, c’est Jinx, elle arrive! Personne ne va dire ça avec mon nom. Mais ce n’est pas grave. Un jour, on me connaitra comme la plus grande farceuse de tous les temps. Justement, t’as du talent, ça te dirait de venir faire des farces avec moi? On va s’amuser tu vas voir! »

C’est sûr que quand votre idée de blague c’est: allons pourrir la vie de criminels pas trop futés, vous risquez de vous prendre une balle dans le cul. Non mais c’est vrai. On ne va pas passer par quatre chemins pour le dire. Ceci dit, troller les méchants, c’est toujours drôle. Ils sont tellement sûrs d’eux que c’est presque un plaisir sadique que de les faire redescendre sur terre. Du côté de Gotham ils n’ont vraiment aucun humour, ce sont des psychopathes en puissance mais ici… Bah ici je doute que je me fasse poursuivre par quelque chose de vraiment dangereux. Et puis vous savez ce qu’on dit : au vainqueur le butin. Si elle veut ravoir son joyau sans qu’on se tape sur la gueule, elle va devoir y mettre du sien. Je vais le lui rendre je vous dis. Promis. Avant ça, je veux m’amuser avec cette mystérieuse badass sortie de nulle part, c’est tout!

Et pour prouver mon point, je me dirige nonchalamment vers les artères plus passantes comme si ce que je venais de proposer était parfaitement normal et que tout le monde faisait des trucs pareils sur une base régulière. Ce qui n’est pas le cas mais vous ne voulez quand même pas que je me jette au sol en hurlant que je suis une aberration capable de manipuler la réalité, quand même. Moi j’aime ma vie avec le sourire et je la vis comme ça. Tant pis pour vous si vous n’aimez pas. Ce n’est pas MON problème. Allez Jinx, je ne te demande pas de devenir ma meilleure amie, je veux juste passer une soirée pas si ordinaire avec une autre personne hors de l’ordinaire. Vous pensez que c’est fun, la normalité? Bien sûr que non! C’est quand ça sort de l’ordinaire que ça devient cool. Et troller les criminels avec des tours de passe-passe magique, c’est extraordinaire!


"Tu as dit: quand les cochons voleront. Ils volent maintenant. Alors paie."

 Fiche RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/02/2017
Messages : 169
DC : METALLO >:)/ FAORA >:/
Situation : Cherche de nouveaux Red Lanterns pour ses plans
Localisations : L'espace.
MessagePosté le: Lun 13 Fév 2017 - 11:27

Arcane Theoru
Maggie

Elle avait manquée de faire une erreur classique parmi les villains, en donnant son vrai nom au lieu de son identifiant de super-vilaine. Un peu plus longtemps, et elle aurait donnée sa véritable identité à une inconnue, ce qui serait quand même vachement embarrassant pour n'importe qui, héros ou malfaiteur.


Pas que son nom soit si important, elle avait cessée de l'utiliser pendant des années, depuis qu'elle avait rejoint HIVE en fait.


Elle observe alors que le cristal est placé dans un, heu, autre endroit, se mordant les lèvres. Voir le fruit de ses efforts être enlevé comme ça était toujours frustrant, et si Jinx était patiente, elle ne savait pas si elle pourrait bien attendre que l'on lui rendre le précieux bijou.


Elle ouvrit la bouche, afin de protester, mais fut promptement interrompue par Maggie, qui complimenta promptement son nom, expliquant que son nom pétait le style. Pour Jinx, munie d'un égo sensible, les nombreux compliments de Maggie étaient... excitants ? Capable de booster sa fierté déjà blessée par le vol du cristal ? Quoi qu'il en soit, elle se mit à écouter l'habitante de la cinquième dimension avec une expression faciale nettement plus détendue, hochant la tête à chaque fois qu'elle ouvrait la bouche.


Maggie lui partagea son ambition de devenir une grande farceuse, non.. LA plus grande farceuse de tout les temps. Pour Jinx, c'était un peu trivial comme objectif, mais elle ne jugeait pas. Et puis, elle aimait bien les farces aussi. Elle n'avait jamais eu le temps d'en faire durant son enfance, mais ses pouvoirs lui permettraient de faire des farces impossibles à tout le monde, tiens. Que ce soit un simple bandit ou un puissant hommes d'affaires.


Pour cette raison, elle fut à peine surprise alors que Maggie lui proposa d'aller faire tourner en bourrique les criminels locaux. Enfin, si, elle écarquilla les yeux un moment. S'amuser ? Normalement, elle dirait "non" de façon retentissante mais son objectif de la soirée était encore détenu par Maggie. Et un peu de fun dans sa petite existence triste serait bienvenue, d'ailleurs. Elle n'avait pas fait de rires sincères depuis un moment.


Jinx leva le doigt et ouvrit la bouche, mais constata que Maggie se déplaçait déjà vers les rues. Surprise, et un peu dépassée par la situation, la sorcière la rejoignit rapidement. Les lunettes de soleil, propulsées dans les airs au dernier post, atterrirent parfaitement sur son nez.


Heu... du coup, Mag'. Tu veux aller faire des blagues à qui ? Y'a genre..


Un civil cliché lisait le journal sur un banc : Jinx se servit promptement de ses pouvoirs pour que le dit-journal se détache de ses mains et vole vers le duo. Le civil se tint tout droit, seulement, et ne réagit pas, comme si le journal était toujours dans ses mains. Bizarre.


Y'a, heu... le gang des singes ? Hein ? Quelques voyous de Gotham, de Métropolis... ha, y'a quelques bandits machos tout prêt aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/11/2016
Messages : 186
DC : Tsaritsa, Cir-El / Mia Kent et Gemini De Mille
Localisations : New York
MessagePosté le: Lun 13 Fév 2017 - 15:53
Même pas besoin de se casser la tête, Jinx! Des fois, c’est juste trop facile. Je sais de source sûre qu’une bande de trafiquants en objets d’art loue un entrepôt clandestin. Ils se spécialisent dans les statues, les tableaux et les gros trucs de taxidermie. Tu sais, cette espèce en voie de disparition que les riches veulent absolument voir dans leur salon? Maintenant imagine si la collection prend vie… »

Je rigole un bon coup. Eh, une nuit au musée, c’est un super film, ok! Alors si je peux m’en inspirer pour semer la panique chez les méchants… Je dis pourquoi pas. Et avec Jinx en plus ce sera mortel! Enfin. Mortel dans le sens génial pas dans le sens que des gens vont mourir. Ça je ne me le permettrais très certainement pas. Le truc c’est que s’amuser aux dépens des autres, surtout que ce sont des mauvaises personnes, à mes yeux, ce n’est pas faire quelque chose de mal. Ce n’est pas faire quelque chose de bien non plus mais je me comprends, c’est déjà ça de gagné. Les humains et leur curieuse logique. Si vous vous appelez Batman et que vous tabassez des criminels, c’est bien, même si légalement vous n’avez pas le droit de le faire mais vous faites des farces à ces mêmes criminels en étant une inconnue et là ce n’est plus bien du tout. Grosse cohérence.

Pour être franche, je n’ai jamais trouvé les humains particulièrement logiques et c’est précisément pour cette raison qu’en général je fais ce que je veux quand je le veux. Pour le reste, on verra rendu là. Pourquoi s’inquiéter d’un rien? Là je vais m’amuser avec Jinx. Je la regarde, je suis souriante, je suis enthousiaste, je pète la bonne humeur. J’aime faire des farces, c’est un peu mon oxygène. C’est ce qui me permet de garder actifs mes prodigieux pouvoirs sans avoir l’envie égoïste ou mégalomane de faire quelque chose de vraiment stupide. Et puis bon hein on va se le dire entre vous et moi. Les gens en général n’ont pas d’humour. Trouver un partenaire compétent pour faire des farces c’est atrocement dur. Et là… Jinx qui accepte comme ça, pouf… Oh allez. Je me fais plaisir. Distribution de câlins pour tout le monde! C’est-à-dire un câlin pour Jinx!


« Excuses moi, j’ai oublié de prévenir… Je suis une grosse boule d’énergies positives. J’apprends graduellement à mieux me contrôler mais des fois c’est juste… Plus fort que moi. Je ressens le besoin de donner de l’affection. Enfin. Pas grave. Dis, tu sais animer les choses genre les statues ou les portraits? Et de la télékinésie ça va être super aussi. Ils vont penser que l’entrepôt est hanté! Trop fort! »

Je suis motivée. Je suis heureuse. Je suis prête à faire des mauvais coups. Notre marche continue et nous arrivons devant ledit entrepôt. Déjà, il est glauque à souhait alors pour faire croire à un endroit maudit ou rempli de fantôme, ce ne sera que trop facile. Pas TROP facile, juste ce qu’il faut. Et c’est parfait comme ça. Quand c’est trop facile, on s’en lasse vite. Et je ne compte pas me lasser rapidement. Je sautille presque d’excitation. Je sens venir l’inspiration pour mes mauvais tours et je sais que c’est une super bonne nouvelle. Oh qu’ils vont déguster. Criminels, prenez garde, vous allez subir les tours pendables de la grande Maggie, la futur reine des farces. Oui parce que détrôner mon père ne sera pas chose facile mais j’aime le défi. Je me retourne vers Jinx, le regard pétillant et je lui pose une question toute simple, contraste saisissant avec mes tsunamis verbaux habituels : prête, partenaire?


"Tu as dit: quand les cochons voleront. Ils volent maintenant. Alors paie."

 Fiche RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/02/2017
Messages : 169
DC : METALLO >:)/ FAORA >:/
Situation : Cherche de nouveaux Red Lanterns pour ses plans
Localisations : L'espace.
MessagePosté le: Lun 13 Fév 2017 - 21:53

Arcane Theoru
Maggie

Plus les secondes s'écoulaient, plus Jinx se demandait bien qui était cette Maggie. Elle n'était pas versée dans le monde magique, mais elle estimait bien connaître les autres magiciens qui sillonnaient les contrées interdites au commun des mortels.


Hum, elle devrait conserver cette appellation pour plus tard. Les contrées interdites au commun des mortels, ça sonne vachement bien. Peut être en titre d'un livre biographique ? Elle vérifiera tout ça quand elle en aura le temps. Pour l'instant, elle réfléchissait.


Donc, elle connaissait ses magiciennes, mais c'était bien la première fois qu'elle voyait Maggie. Une magicienne aussi douée, elle devrait en avoir entendue une traître mention dans une conversation de mages, quelque chose dans le genre. Jinx n'est pas au niveau des homo magis qui font trembler le monde, mais elle reste puissant. Et elle "sait" que bien peu d'adepts à la magie sont capables de lui subtiliser un objet sans qu'elle ne le remarque.


Elle se répète, mais qui pouvait bien être Maggie ? 


Ses pensées furent interrompues quand la farceuse auto-proclamée entreprit de lui faire un câlin ! Jinx, surprise, et très peu habituée à de tels... gestes, resta figée. C'était bien le geste le plus gentil qu'on lui avait fait du mois, tiens. Elle pouvait compter le nombre de fois où on lui avait fait un câlin sur les doigts de sa main droite.


Elle resta neutre, donc, bien trop surprise pour être capable de communiquer, et observa placidement l'explication de Maggie. Cette dernière, afin d'aller tourmenter les trafiquants qu'elle avait évoquée plus haut, lui demanda si elle pouvait animer des structures ou pratiquer la télékinésie. Jinx sourit de façon bien arrogante à cette question.


Bien sûr, je peux faire tout ça et bien plus enc... hey !


Voilà qu'elle s'éloigne ! Jinx, encore un peu sonnée, se contenta de la suivre jusque à l'entrepôt, sinistre à souhait. C'était le genre d'endroits qu'elle appréciait, tiens. Il faudrait qu'elle s'en serve comme planque si quelque chose arrive à son manoir délabré dans Jump City. Peut-être qu'elle pourrait demander à Maggie de le rénover ? Non, trop facile. Elle obtiendra ce qu'elle désire avec son argent et la sueur de son front.


Mais assez de ces pensés éloignées ! La gothique, toute souriante, claqua promptement des doigts pour téléporter les deux sur le toit en verre, ce qui leur permit de repérer quelques bandits, au plein milieu d'une salle remplie de caisse. L'un d'entre eux, en costard blanc, était en train de faire un speech aux autres, équipés dans des tenues plus communes. Seul un des trafiquants, vêtu entièrement de noir, semblait l'ignorer, observant, un contraire, un tableau.


Elle ne savait pas ce qui était si intéressant dans un tableau représentant une montre, mais elle s'en fichait, ce qui était important, c'était les mots du trafiquant !


MESSIEURS ! Je vois que vous êtes venus nombreux ! Il est toujours charmant de se savoir entouré de...


Ta geule ! On veut juste le fric !


... IL EST TOUJOURS CHARMANT...


Moins fort ! Y'a des mômes dans le quartier !


Il est toujours charmant...


Tu comptes chuchoter ou quoi ? Parle à tout le monde !


Jinx ricana et se frotta les mains alors que le patron, bien ignorant de leur présence, soupira. Les trafiquants semblaient être plutôt énervés en cette soirée, quasiment... nerveux ? Remarque, les blagues en seraient plus faciles.


Il est toujours charmant d'avoir des alliés ! Donc, comme vous le savez, nous allons faire quelques livraisons demain. Pour cette raison, vous allez faire la garde de nuit, et veillez à ce qu'aucun petit héros n'aille s'introduire dans les galleries pour essayer de nous arrêter.


Quelques flingues ont été posés sur cette table. Prenez les et patrouillez ! Je viendrais avec vous, comme gage de bonne foi ! Et parce que j'ai oublié de prendre ma propre arme avec moi.


L'un des gangsters leva la main. 


Il fera quoi, l'autre ?


L'autre... heu... il est là au cas où y'a un accident plus grave que prévu. Enfin, heu, qu'importe ! Un peu d'effort et on roulera quelques riches demain !


Des murmures échappèrent la foule, et ces derniers se séparèrent, laissant le mec en noir seul dans la salle. Jinx, toute contente, observa Maggie avec ses grands yeux roses.


Allez, je te laisse commencer !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/11/2016
Messages : 186
DC : Tsaritsa, Cir-El / Mia Kent et Gemini De Mille
Localisations : New York
MessagePosté le: Lun 13 Fév 2017 - 22:39
Bon maintenant le truc c’est de faire bonne impression. Si j’ai l’air tarte devant Jinx, vous pouvez oublier une prochaine sortie farces et attrapes. La question c’est comment est-ce que je vais lancer le bal? Oh je pourrais tout de suite m’en prendre au type en noir mais je préfère une approche de style jeux vidéo. On commence par le « trash mob », les cibles faciles et on se garde le boss pour la fin. Car c’est une sorte de boss en fait. Plus coriace que les autres. Ce serait dommage de commencer par le dessert quand on a même pas essayé le plat de résistance. Je pouffe de rire avant de me mettre au travail. J’ai ciblé un garde qui a l’air ultra nerveux et qui se parle tout seul pour garder un minimum de courage. Probablement un nouveau. Allez. Soyons un minimum sympa. Alors qu’il passe devant une statue représentant un légionnaire romain, je fais tomber de la poussière et il éternue violemment. C’est trop parfait. Oh que oui!

Je lui tends un mouchoir. Ou tout du moins, la statue lui tend un mouchoir. Lui ne s’est pas retourné donc il prend juste ce que je lui tends et pense que c’est un de ses potes et il commence à faire la conversation. Il demande si ça fait longtemps que je suis dans le métier, le mercenariat. Je (la statue) lui réponds qu’elle ne fait pas dans le mercenariat, que c’est un professionnel. L’autre trouve ça amusant et demande depuis combien de temps je (toujours la statue) suis dans le métier. Et la statue de répondre qu’elle en service actif dès 441 et qu’elle a assisté à la chute de Rome. Frappé par l’incongruité de la réponse, le truand de bas étage se retourne et commence à articuler « t’es un marrant toi » mais ses mots se bloquent dans sa gorge et se muent en un hurlement de terreur quand il se rend compte qu’il fait la conversation à une statue depuis un moment.

Évidemment un mec qui hurle ça attire des gens et deux de ses potes arrivent au pas de charge. Mais la statue, elle, est retournée sur son socle. Hop. Téléportée. Le petit nerveux jure sur tout ce qu’il connait que la statue était vivante, citant « Doctor Who » et les anges pleureurs qu’on voit dans la série de 2005, citant le premier épisode où on les voit en action mais en se trompant de saison et d’épisode. Alors moi, en bonne personne, je décide d’intervenir et de rectifier le tir. Du coup, c’est un portrait du Duc de Wellington qui corrige ce néophyte en lui disant qu’en fait, c’est dans l’épisode « Blink », saison trois, épisode dix. Là, il y a trois mecs qui hurlent, qui paniquent et qui courent dans tous les sens en disant que le bâtiment est hanté. C’est trop drôle. Je m’amuse comme une folle! Je regarde Jinx, de petites larmes de rire perlant au coin de mes yeux.


« T’as vu ça? J’ai presque rien fait et ils sont prêts à quitter le bâtiment comme si leur vie en dépendait! Trop fort! Allez on continue, fiches leur la trouille, montres moi ce que tu as dans le ventre. Tu es Jinx non? Jinx ça fait un super nom de farceuse moi je trouve. Ils ont le malheur d’être dans ton collimateur alors fais leur peur à toute heure! Ce petit rap vous a été improvisé par Maggie, en passant. »

D’accord. Le rap n’est peut-être pas mon avenir mais j’adore m’amuser et là… Je m’éclate. Et encore. Je n’ai pas encore vu Jinx à l’œuvre. J’ai hâte, par contre. Quelque chose me dit que ça va être une naturelle. Une virtuose. J’ai foi en ses capacités et si elle ne s’est jamais sentie encouragée avant, elle va le découvrir. Car Maggie (ça c’est moi) n’est pas le genre de personne à ne pas motiver ses amis. Bon on me dira que c’est un peu tôt pour dire que Jinx est mon amie mais dans les farces, c’est un pour tous et tous pour un. Nous sommes les mousquetaires du rire. HEY! J’adore ce titre. Il faudra que je le réutilise s’il n’y a pas de droit d’auteur dessus. Je suis sûre de pouvoir faire un truc cool avec… Jinx m’inspire des trucs, c’est cool. Je devrais vraiment me trouver plus souvent des partenaires pour faire des farces, c’est stimulant, intellectuellement.


"Tu as dit: quand les cochons voleront. Ils volent maintenant. Alors paie."

 Fiche RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/02/2017
Messages : 169
DC : METALLO >:)/ FAORA >:/
Situation : Cherche de nouveaux Red Lanterns pour ses plans
Localisations : L'espace.
MessagePosté le: Mer 15 Fév 2017 - 18:54

Arcane Theory
Maggie

Elle allait finalement pouvoir observer la grande Maggie à l'oeuvre. La magicienne aux grands talents de farceuse allait dévoiler ses capacités au grand jour. Jinx s'en sentirait honorée si elle n'était pas si... hum, impatiente ? Après tout, le cristal lui restait bien en tête, et vu le comportement de Maggie, il était fort possible qu'elle se téléporte ailleurs en oubliant de lui donner l'objet, ou lui file la contre-façon de Chine.


Mais bon, Maggie était marrante. Sans doute la magicienne la plus gentille qu'elle avait croisée de toute sa vie, et d'autres Homo Magie, elle en avait vue. Contrairement aux autres, en revanche, la sorcière plus vieille semblait très peu intéressée dans les grands plans ambitieux comme, par exemple, transformer les océans en chocolat chaud ou libérer des démons. En tout cas, emmerder quelques bandits l'amusait assez.


Jinx ne comprenait toujours pas ça, d'ailleurs. Mais c'est bien peu important, pour le moment, il fallait observer la dame en action !


Elle commença avec une mise en scène classique : Les statues ! Il fallait avouer qu'elle faisait du bon boulot avec. Faire parler les structures de façon aussi fluide était encore hors de portée pour Jinx. Les exclamations soudaines ou les gros mots, elle sait très bien le faire, mais les conversations plus complexes lui échappent encore, pas assez fine pour bien le pratiquer.


La farce de Maggie reste amusante, particulièrement lors de la panique des voleurs : Ayant essayé d'expliquer qu'il avait halluciné en citant un épisode de... Doctor Who ? Qu'est-ce ? Enfin bref, après avoir expliqué le pourquoi de sa surprise, le malheureux malfrat et ses collègues furent frappées d'une peur bleue quand les statues entreprirent de corriger les humains malfaisants, faisant paniquer les trois individus !


Jinx applaudit, toute contente.


Bravo ! Mais c'est qui, Docteur Who ?


Il faut dire qu'elle s'informait peu sur la pop culture. Après tout, quand l'on est un super-vilain, l'on passe tout son temps en prison ou à comploter. Et elle préférait les vieux films d'horreur en noir et blanc de toute façon, beaucoup plus réel que les effets spéciaux... hum, elle n'était pas bien placée pour dire ça d'ailleurs. La magie, après tout, c'est manipuler les "effets spéciaux" de la réalité.


Se servant, d'ailleurs, de la magie pour repérer deux truands, la jeune femme sourit et se concentre.


Je te dis, je vais me servir du fric pour me barrer en France. Ou dans les Alpes, tiens.


Pourquoi ? T'as plus envie d'être un bon 'Ricain, Newman ?


Nan mais t'as vu la geule du Président ? C'est un pirate ce type, une vraie geule de facho ! Il a peut-être assassiné le président d'ailleurs ! Et t'as vu Oolong Island ? J'te parie que l'Amérique va se faire défoncée bientôt. 


Sois pas un con, mec. On à une grosse armée.


L'autre bandit ouvre la bouche, mais il remarque une apparition au bout du tunnel : Grand, muni d'une tenue noire, avec une cape massive et un casque avec de longues oreilles. C'est Batman, la terreur de Gotham City ! Enfin, un hologramme. Une sorte d'apparition bien incapable de commettre du mal par elle-même.


La vision de la chauve-souris paralyse brièvement les deux bandits, mais ces derniers se reprennent assez vite, et sourient. Le mec principal, un chauve petit mais musclé, démontre d'ailleurs qu'il lui manque plusieurs dents.


Ha, Batman ! C'est pas vraiment ta Jurisdiction, ici !


J'apparais partout où il y'a de la vermine à écrasée.


La voix est grave, même exagérément grave. Il faut dire qu'elle n'a jamais vu le Batman en personne, se basant seulement sur les dires traumatisés de quelques camarades super-vilains.


Hoho, il fait son con... Tiens, avant de partir, je vais aider la pègre locale en allant tuer le Batman !


Mec, t'es sûr ?


Le bandit se contente de ricaner et sort une autre arme de son grand manteau : Une mitraillette. Son partenaire, tout grand, remarque l'arme à feu et lève son propre pistolet.


T'es coincé avec nous dans un couloir étroit, Batou ! Et contrairement aux cons de Gotham, je sais viser ! 


Les deux malfrats ouvrent le feu. Jinx lève un doigt et manipule le chemin de quelques balles pour les faire tenir dans les airs, alors que "Batman" attrape les balles saisies par la télékinésie. Le reste se contente de le traverser, à la frayeur des bandits.


Q-que...


Un claquement soudain le surprend : Quand il se retourne, il voit que son ami s'est barré, ouvrant la porte de sortie avec assez de force pour la faire tournoyer pendant un bon moment. Il hésite, espérant sans doute s'en sortir aussi, mais "Batman" bondit et couvre la sortie avec une main énorme. De l'autre, il se fait des dents avec les balles. Comme d'habitude, elle se contente de les maintenir dans une position précise avec la télékinesie, ce qui lui requiert de la concentration.


Je ne suis pas coincé avec vous. Tu est coincé avec moi, vermine !


L'apparition sourit, afin d'exposer toutes ses dents étranges. Le malfrat recule, une flaque se formant lentement sous ses pieds.


Ces dents que je viens de recevoir... me seront bien utiles quand j'aurais mis la main sur toi !


Le héros bondit en avant, alors qu'elle lève encore un autre doigt pour émettre un son d'outre-tombe. Le trafiquant hurle de tout son soûl et court à travers le bâtiment, complètement effrayé, jusque à ce qu'il finisse par trouver une porte de sortie. Avant de s'enfoncer dans l'allée, il regarde brièvement derrière lui, et tombe nez-à-nez avec le Batman fantomatique.


Je sais où tu vis, Newman !


Un dernier hurlement, et Newman court dans la nuit. Jinx, toujours hissée sur le toit, ricane un peu.


C'est pas très marrant comme farce, désolée...


Elle continue de rigoler. De toute évidence, ça l'a sacrément amusée !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/11/2016
Messages : 186
DC : Tsaritsa, Cir-El / Mia Kent et Gemini De Mille
Localisations : New York
MessagePosté le: Mer 15 Fév 2017 - 20:41
« Moins drôle, peut-être mais tu as le sens du dramatique, y a pas à dire! Et Dcotor Who, c’est une série télé dont raffolent en général plusieurs fans de science-fiction. Ce n’est pas forcément mon truc mais je connais. Du coup toi tu fais plus de l’humour noir comme farce, tu utilises plus la peur? Chacun son truc, je ne juge pas. Attends de voir la prochaine farce que je leur réserve! Tu vas rire! »

Moi je la trouve cool Jinx. Dans ses farces, il y a une maturité qu’on ne retrouve pas dans les miennes. Je veux dire, quand je fais des mauvais coups, c’est pour rigoler. Je vais créer des situations pour atteindre cet objectif en faisant parfois des choses élaborées mais ça reste un humour très… Très ancré dans le rigolo. Ceci dit, Jinx… Elle a le sens de la mise en scène. Oui c’est moins drôle, ça fait plus peur mais en même temps, ça en jette. J’adore. Enfin. En petite dose. C’est un peu l’opposé de mon style habituel, après tout. Avec Jinx c’est de l’art quoi. Au diable l’amateurisme ou le surfait. Je ne peux qu’apprécier. Ce qui veut dire que ma prochaine blague doit être encore plus… Comment dire… Inspirée. Voilà. J’ai une idée de génie tiens. Vous connaissez le coup du téléphone? Non? Alors laissez-moi vous en faire la démonstration. J’insiste.

Nous avons établi que la panique a gagné une partie de l’entrepôt. C’est on ne peut plus vrai. Ceux qui restent sont donc affreusement nerveux. Un des gardes encore relativement « calme » entends un téléphone sonner. Le problème, c’est que le téléphone, c’est un téléphone jouet. Et ça se voit, d’ailleurs. Mais vous savez, la curiosité étant ce qu’elle est, il ramasse l’objet et décroche. Pour rire, en somme. Ça déstresse, le rire. Le truc par contre c’est qu’un téléphone jouet, ça ne parle pas. Ou si, enfin, ça peut dire des phrases préenregistrées mais là, c’est comme parler avec quelqu’un. Dans ce cas précis, moi. Et je commence à essayer de lui vendre des trucs inutiles, je suis une télémarketeuse aussi têtue que sympathique et je l’embête tellement qu’il menace de me dénoncer à la police… Avant de réaliser qu’il tient un téléphone jouet. Vous comprenez la blague?

Ce moment initial où il se dit « on va rire » qui se mue en frustration naturelle car je le dérange avant de réaliser que toute cette situation est somme toute impossible… Cette expression faciale à elle seule vaut plus qu’un millier de mots. Je dois trop la prendre en photo. Clic. Voilà. C’est fait. C’est une forme d’humour absurde reposant sur deux choses : exploiter des gestes naturels voire automatique, conforter la victime dans une impression de normalité et hop, dévoiler le pot aux roses! Et le voilà qui court voir son pote en essayant de lui expliquer ce qui vient de se passer… Sans succès, évidemment car c’est un téléphone jouet. C’est là que vous vous dites que la farce se termine sans plus d’éclat… Jusqu’à ce que le deuxième malfrat essaie de se payer la tête du premier en parlant dans un walkie-talkie tout aussi faux que le téléphone jouet. SURPRISE!


« Je ne m’en lasse jamais. Tous ces gens qui pensent que tant de choses sont acquises… Tout est dans l’étude de sa victime. Enfin. Victime entre guillemets. Du coup, avec toute cette agitation et une partie des méchants qui se sont enfuis en courant, si tu te tapais le gros défi? Tu dois faire une farce au gros dur habillé en noir. C’est un peu comme le boss final dans un jeu vidéo? En fait mini boss. Le boss c’est le type en blanc… »


"Tu as dit: quand les cochons voleront. Ils volent maintenant. Alors paie."

 Fiche RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/02/2017
Messages : 169
DC : METALLO >:)/ FAORA >:/
Situation : Cherche de nouveaux Red Lanterns pour ses plans
Localisations : L'espace.
MessagePosté le: Mar 21 Fév 2017 - 15:45

Arcane Theory
Maggie

Jinx n'aimait pas les petites farces, ou, du moins, n"était pas aussi appréciative des blagues que sa partenaire de mauvais tours. Assez peu appréciative de l'humour et autres côtés légers de la vie, la petite sorcière préférait utiliser la peur ou la surprise pour s'amuser, au lieu de tendre des pièges cocasses.


C'était une marque notable de son... éducation troublée. Après tout, quand l'on grandit sans jamais se sentir appréciée de ses camarade, l'on ne développe pas vraiment un sens de l'humour. Les blagues de Maggie étaient amusantes, bien évidemment, mais la sorcière était juste incapable de faire de blagues pareilles elle-même. Les statues qui parlent, c'est chic et ça montre un sacré niveau de maîtrise, mais une partie d'elle ne souhaite pas se joindre à la rigolade générale.


Remarque, elle continue d'apprécier la magicienne plus vieille, qui complimente sa farce dramatique tout en lui expliquant ce qu'est Doctor Who. Elle devrait regarder quelques clips pour bien tester, d'ailleurs. Une série de plus pour la distraire au cours des longues nuits de préparation, c'est agréable, même si elle finit toujours par s'endormir.


Jinx était toutefois satisfaite. Maggie allait hausser le niveau pour contrer le tour de passe-passe de sa nouvelle amie, elle devait avouer que le niveau de contrôle magique de la femme était franchement impressionnant : savoir qu'elle allait assister à une démonstration supérieure à la dernière lui conférait un étrange plaisir enfantin, qu'elle dissimula derrière un sourire arrogant.


Fais donc.


Elle observa tranquillement le prochain tour de magie : un téléphone jouet capable de communiquer ? Malin. Jinx s'assit sur un rebord, tranquille, et observe alors que l'un des gardes s'approche.


Prenant l'identité d'une vendeuse collante, l'habitante de la cinquième dimension entreprit de tourmenter le malheureux bandit avec des offres et achats de plus en plus énervants. Le gangster, au départ composé, devint visiblement irrité alors que Maggie continuait de l'enchaîner avec des propositions d'objets variées. Le sourire de Jinx grandissait, aussi, avec la frustration du malheureux.


Ce dernier, dans un soupçon hypocrite, menaça de prévenir la police et remarqua son erreur, son visage se figeant dans une expression particulièrement amusante. Jinx rigole, tendant un léger champ magique pour éviter d'être entendue, et se relève brièvement pour assister au reste de la scène.


Confus, le malfrat s'approche d'un partenaire proche pour exprimer sa confusion. Naturellement, l'autre bougre se fiche de la victime et entreprend de moquer cette dernière en "communiquant" avec l'un des jouets, un sourire insupportable logé sur son visage. Ce dit sourire disparaît toutefois très rapidement alors que l'appel se produit de nouveau, surprenant les deux criminels !


Jinx rit toujours de son côté, très amusée par la blague. Se moquer des autres, ça lui fait du bien, surtout quand il s'agit de gens qui le méritent. Bien entendu, elle fait également partie du camp des vilains mais c'est quelque chose qu'elle dissimule encore à son amie... même si cette dernière devrait l'avoir déjà deviné.


Tiens, je vais m'occuper du type en noir ! Et toi, du boss en blanc, vu que t"as proposé le truc !


Jinx se penche vers l'une des vitres mais constate que le type en noir est... parti ? En tout cas, il est impossible de le trouver via les entrées. Il est possible de le détecter avec une vision magique mais ce ne serait guère amusant, non. Il va falloir le retrouver !


Laisse, je vais le retrouver, prépare ta blague !


Se téléportant dans un flash rose, Jinx apparaît dans une partie de l'entrepôt étrangement vide et observe ses alentours : la salle est grande et noire, avec plusieurs colonnes de boîtes en bois. Aucune vitre n'est placée sur le toit, ce qui signifie qu'il faudra amener l'homme directement dans une pièce avec.


Utilisant un bref éclat de lumière, la petite sorcière observe ses alentours, et constate que la pièce est vide et complètement silencieuse.


Des bruits de pas se font entendre.


Surprise, la vilaine se retourne et voit finalement notre homme, au centre d'un couloir. Les mains dans les poches, il était dressé dans un manteau sombre, avec une espèce d'armure également sombre et un chapeau. Il semblait porter des lunettes rouges, d'après le faible éclat de ces dernières.


Il n'y avait rien de marrant avec lui. Jinx leva la main, un peu stressée.


Hal-


Sans qu'elle ne puisse réagir, il arrive directement devant elle, toujours complètement silencieux, et lui fout un énorme coup au niveau de l'estomac. Surprise et donc très peu préparée, la frêle fille s'écroule au sol, assommée en seulement une attaque.


Sa dernière vision avant le black-out total, c'est l'homme qui sort un objet pointu.


Tes blagues ne m'amusent pas, sorcière.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/11/2016
Messages : 186
DC : Tsaritsa, Cir-El / Mia Kent et Gemini De Mille
Localisations : New York
MessagePosté le: Mar 21 Fév 2017 - 21:42
Je m’occupe du type en blanc, c’est ce que Jinx a proposé. Logique, puisque c’est mon idée mais en même temps, je me demande ce qu’un effort de groupe aurait pu donner. Bah que voulez-vous, je suis curieuse moi! C’est dans ma nature. Alors, Maggie, quel mauvais tour vas-tu jouer? Les possibilités sont presque infinies, je ne saurais dire… Surtout que comme c’est le chef, il faut que ce soit quelque chose de particulièrement bien pensé. Le genre de farce qui pourrait être une œuvre d’art en soi. Le genre de truc qui demande de la préparation et là, nous sommes sur un échéancier trop court à mon goût. Quel dommage que de devoir brusquer le talent. En même temps, comme je le dis toujours, on ne peut pas tout avoir dans la vie hein. Dans mon cas, possiblement mais ce serait d’un ennui quasiment mortel alors…

Ne pas abuser des bonnes choses. Trop tue le plaisir, tue le naturel des choses, tout simplement. Pendant que je continue de réfléchir, Jinx se téléporte pour aller piéger le méchant tout de noir vêtu. Elle a du potentiel moi je dis. Elle a clairement le « feeling » d’une méchante mais bon hein, je ne juge pas. Tant qu’elle ne tue pas, on va s’entendre. Et comme je la crois suffisamment saine d’esprit pour ne pas faire dans l’humour bien noir et bien morbide, je ne suis pas inquiète. Je peux me tromper, ce n’est pas exclu mais bon. Les secondes passent et je trouve curieux que Jinx ne soit pas de retour. Nous planifions une blague et logiquement, je devrais en être spectatrice alors pourquoi même pas une petite note, un coucou, quelque chose? Je vous l’ai dit, je suis curieuse. Je vais aller voir. Je doute très fortement que ce soit quelque chose de grave et… Non de non!

Le méchant en noir a attaqué Jinx! Mais qui c’est ce type, au juste? Je ne peux pas intervenir de façon agressive. Je ne me bats jamais, c’est un de mes principes les plus sacrés. Plus exactement je ne blesse ni ne tue. Et encore là, blesser, on parle de trucs graves ou handicapants, pas le genre de choses que je fais pour faire des blagues. Ok Maggie réfléchis. Si tu ne veux pas jouer avec la réalité, ou tout du moins, trop jouer avec la réalité, qu’est-ce que tu pourrais faire? J’ai une idée. Le vilain doit marcher pour se rendre jusqu’à Jinx. Maintenant que se passerait-il s’il se trouvait sur une sorte de tapis roulant? Il peut marcher tant qu’il veut, il n’avancera pas d’un pas. Cela va donner le temps à Jinx de récupérer un peu le temps qu’il adapte sa stratégie. Évidemment, je ne vais pas lui simplifier la vie. Tout ce que je dois faire, c’est gagner du temps.

Il y a plein de trucs qui trainent ici, de quoi improviser une sorte de maison des miroirs. La télékinésie c’est génial tout comme la faculté de faire ce que plusieurs assimilent à de la magie. Alors, monsieur le méchant, comment tu vas attraper ma collègue farceuse si tu ne sais pas dans quelle direction aller et que tu es coincé dans un labyrinthe dont les parois bougent sans cesse? Je ne dis pas que c’est LA solution, je dis que c’est UNE solution. Je me téléporte jusqu’à Jinx pour prendre son pouls, m’assurer qu’elle va bien, ce genre de chose. Elle a l’air en vie. Je ne pousserai pas la note jusqu’à dire en pleine santé : elle a l’air sacrément sonnée quand même. Les blagues vont attendre. Là, je dois m’occuper d’elle. Elle est quand même une peu ma responsabilité, c’est à cause de moi si nous sommes ici. C’est qui ce type, au juste? Je ne les connais pas moi les « locaux », les gens du coin, de la planète…


« T’en fais pas Jinx je vais te sortir de là… »


"Tu as dit: quand les cochons voleront. Ils volent maintenant. Alors paie."

 Fiche RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/02/2017
Messages : 169
DC : METALLO >:)/ FAORA >:/
Situation : Cherche de nouveaux Red Lanterns pour ses plans
Localisations : L'espace.
MessagePosté le: Ven 24 Fév 2017 - 15:51

Arcane Theory
Maggie

Jinx oscillait dangereusement entre la conscience et l'inconscience, gisant au sol tout en ayant une petite idée de ce qui se déroulait autour d'elle, ou, tout du moins, quelques flash de lumières lui permettaient de voir toute sa situation précaire.


Elle avait été embusquée par un homme habillé en noir. Ce dernier, démontrant une vitesse folle, avait réussi à l'assommer avant qu'elle soit capable d'utiliser ses pouvoirs magiques. C'est ça le défaut d'un magicien : Il faut au moins une seconde pour lancer un sort, et pour des adversaires vraiment rapides ou capable de clore la distance avec un quelconque distance, une seconde est tout ce dont ils ont besoin pour vaincre l'Homo Magi.


Défaite, Jinx ne pouvait qu'observer alors que l'homme en noir se mit à brandir un couteau, sans doute pour l'achever de façon silencieuse. Pour quelqu'un d'aussi pragmatique, il lui fallut du temps pour sortir l'arme d'exécution, la faute à ses mouvements lents et dramatiques, tel un acteur de théâtre. Sans doute, aussi, voulait t-il la tourmenter, en faisant lentement sortir l'arme du décès. Dans tout les cas, cet excès excentrique lui coûta sons succès.


Un tapis roulant apparut brutalement sous ses pieds, et envoya l'homme plus loin en arrière, à sa surprise. Le couteau lui échappa des mains pour finir au sol, à quelques mètres derrière lui, au grand dépit de l'homme qui bondit pour le ramasser, son chapeau s'écroulant au sol pour quelques brefs instants alors que Maggie fit son entrée en scène.


Le crâne chauve de l'assassin était couvert de cicatrices profondes et vicieuses, déjà, et il semblait porter un masque sur la bouche. Sans doute pour dissimuler son identité ou des blessures encore plus atroces que celles sur son crâne. Quoi qu'il en soit, il remit le chapeau sur son crâne et entreprit de filer vers les deux sorcières, étant toutefois bloqué par les multiples boîtes lévitantes sur son chemin.


Pendant ce temps, la sorcière assista de façon stupéfaite au sauvetage de Maggie. Normalement, elle serait grincheuse quand à l'idée d'être sauvée (et elle l'était un peu), mais voir la mort de si près l'avait quelque peu découragée pour l'instant. Et de plus, le choc l'empêchait vraiment de parler, elle ne put que hocher la tête avec un vague sourire.


Un vague sourire qui devint rapidement horrifié quand elle repéra l'homme, ce dernier ayant déjà retrouvée les deux femmes. A sa grande satisfaction, il ne put toutefois pas les atteindre de suite, la faute à une caisse flottante, qui le repoussa promptement en arrière, à son grand déplaisir, d'après le coup de pied violent qu'il y mit pour la détruire.


L'assassin s'avança de nouveau, et Jinx fit quelques signes de la main envers son amie, inquiète quand à l'idée que cette dernière finisse également agressée. Quatre caisses bloquèrent le passage du bonhomme, se refermant sur le seul chemin qui menait directement aux deux femmes.


Fuis... vite...


En un éclair, l'homme en noir venait de passer à travers le trou, utilisant son étrange vitesse pour se faire. Surprise, Jinx remarqua, avec horreur, qu'il avait le couteau en main et s'apprêtait à poignarder l'une des sorcières, peu importe laquelle !


Manipulant de nouveau l'espace-temps, Jinx se téléporta avec Maggie hors de la salle, atterrisant de nouveau sur le toit de l'établissement.


Ca... Tout va bien... Maggie ?


Elle reprenait son souffle, encore affectée par le coup de poing.<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/11/2016
Messages : 186
DC : Tsaritsa, Cir-El / Mia Kent et Gemini De Mille
Localisations : New York
MessagePosté le: Ven 24 Fév 2017 - 21:56
« Mais c’est qui ce moche, bon sang? Je veux dire, ok, le mec en blanc a engagé une sorte de garde du corps ou je ne sais trop. On ne me fera pas croire que c’est louche! Des tableaux, des statues, des trucs dispendieux, ok mais rien qui puisse justifier d’engager un tel type! Toi ça va? Je ne suis pas magicienne donc sorts de soins je ne connais pas mais quelque chose de froid, ça je sais faire si c’est enflé. »

Je regarde prudemment en bas, à la recherche de cet homme étrange et particulièrement belliqueux. Le genre de type à donner des coups de pieds aux chiots et à crever les baudruches des petits enfants! Pas beau tout de suite le mec et il a une attitude au diapason de son faciès ravagé. Pas sympa. Personnellement, je suis plus inquiète pour Jinx qu’autre chose. La petite sorcière s’est pris un sacré coup. Franchement, faut être un salaud de première! Jinx est toute menue, toute mignonne, elle donne envie de lui faire des câlins, pas de la brutaliser espèce de monstre! Je lui réserve quelque chose de particulièrement déplaisant à ce mec. Du poil à gratter, pour commencer et pourquoi pas un affreux goût d’huile de foie de morue dans la bouche? Faire en sorte que tout ce qu’il mange ou boive goûte mauvais? Brute épaisse! Je ne suis même pas sûre que…

Bien que Jinx soit adulte, voilà! Batteur d’enfants! Enfin. D’adolescents mais… De ce que je comprends, aux États-Unis, on est mineur jusqu’à vingt et un ans. Donc on va dire brutalisateur de mineurs! C’est scandaleux! Et en plus nous n’avons rien fait de bien méchant. Faire des farces n’est pas un crime, j’ai vérifié! Je fais apparaitre de nulle part une tablette de chocolat. Le chocolat, c’est un remède miracle et en plus, certaines variétés sont bonnes pour la santé. Là, c’est un chocolat au lait bien classique fourré au sirop d’érable. Je suis allé au Canada une fois et depuis, je mets du sirop d’érable partout! Enfin bon, je tiens la tablette à Jinx, pas parce que je la traite comme une gamine, non, mais bien parce que je m’inquiète dans son bien-être et ça se lit dans mes yeux. Ce n’est pas de la pitié, attention. Loin de là. Il ne faut pas confondre les deux.


« Je suis sincèrement désolée, Jinx. Je… Je voulais juste faire des farces avec toi. Tu avais l’air sympa et tout, je ne voulais pas te mettre en danger. Tiens. Je te rends le truc que tu voulais voler. Si tu veux t’en aller… Je comprendrais. Je veux dire, tu as été blessée à cause de moi, quand même. Moi… Je reste. J’ai des farces à terminer et cet affreux type en noir va voir de quel bois je me chauffe! »

J’ouvre la dimension de poche dans laquelle j’ai rangé ce que je lui ai subtilisé et je lui rends son butin. Mon regard brille d’une inébranlable détermination. Je ne vais pas laisser ce vil personnage s’en tirer à si bon compte. D’accord, je ne blesse ni ne tue mais je peux devenir pire que les sept plaies d’Égypte, c’est moi qui vous le dit. Jinx a le droit d’être vengée. Moi, je ne connais pas son passé, je ne sais pas comment elle pense, si elle a des amis, ses buts dans la vie, tout ça. Ce que je sais c’est que c’est une farceuse avec du potentiel, un peu triste et morose mais ça… Rien qu’on ne peut pas arranger quoi. Je suis certaine qu’on pourrait même devenir de super copines! Bref, elle me voit peut-être comme une simple inconnue mais c’est ma partenaire de blagues et personne ne touche à mes alliés sans que ça ne chauffe pour leurs fesses!


"Tu as dit: quand les cochons voleront. Ils volent maintenant. Alors paie."

 Fiche RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/02/2017
Messages : 169
DC : METALLO >:)/ FAORA >:/
Situation : Cherche de nouveaux Red Lanterns pour ses plans
Localisations : L'espace.
MessagePosté le: Sam 25 Fév 2017 - 22:46

Arcane Theory
Maggie

Il y'avait quelque chose d'étrangement réconfortant dans la façon avec laquelle Maggie la traitait. Oui, Jinx n'avait jamais appréciée qu'on la traite comme une gamine mais toute l'attention que lui portait la magicienne en chef lui faisait fondre le coeur. Et puis, elle n'était pas du genre à refuser de l'aide dans une situation pareille, sans Maggie, elle serait morte !

Se faire battre comme ça lui était désagréable, d'ailleurs, son égo avait été aussi affecté que son petit corps. Elle en hurlerait vengeance si elle n'était pas aussi affaiblie, et quelque peu terrifiée quand a l'idée de voir le bonhomme surgir avec sa téléportation bizarre.

Une tablette de chocolat lui apparut, sans doute pour l'aider. Elle irait bien lever un sourcil mais elle n'en avait pas, du coup, elle se contenta seulement de lever la bouche pour dévorer le produit, se demandant bien quel effet positif ce chocolat pourrait bien lui apporter. A sa grande surprise, les résultats furent immédiats, la douleur se volatilisant en l'espace de quelques faibles secondes.

Surprise, Jinx se releva et écouta le speech de son amie, qui semblait regretter sa proposition. Elle ne s'attendait pas à la présence d'un méta-humain dans les lieux, encore moins un méta-humain aussi dangereux que ça, pour cette raison, la petite sorcière la dévisagea sans aucune haine. Maggie n'avait juste pas vu le mauvais coup venir, voilà tout. Ce n'était pas comme Mammoth qui fonce dans le canon laser de Cyborg ou Gizmo qui se fait exploser par sa propre invention, nan, ça, c'est de la stupidité.


Silencieuse, la sorcière observa le cristal qui se tenait devant elle. La tentation était forte mais... pouvait t-elle accepter ce présent ? Pouvait t-elle s'emparer d'un objet volé ? Pouvait t-elle exploiter le regret de son amie ? Non, parce qu'elle était une fille avec un coeur d'or, parce qu'elle était une sorcière courageuse, parce que...


Nan, je déconne, elle s'empara rapidement du cristal et le fourra dans une de ses cornes.


Merci !


Clignant des yeux, la petite sorcière entreprit de sourire, afin d'aller rassurer la sorcière plus vieille. Oui, elle était assez avare pour s'emparer de l'objet précieux, mais elle n'était pas assez vilaine pour laisser une amie dans le besoin avec un tueur. Pas qu'elle le déclarera comme ça, hein, elle avait une éthique de super-vilaine à respecter.

Ne t'inquiète pas, je vais rester ! Cet homme m'a humiliée, et je ne compte pas le laisser s'en filer comme ça. On s'en charge toutes les deux !

--

Le sujet de la conversation des sorcières trônait toujours au centre de la salle, rapidement rejoint par l'homme en blanc et ses sbires survivants. Tous avaient l'air nerveux, sans doute à cause de la présence des sorcières, ou parce qu'ils étaient proches de l'homme, ou les deux. Très certainement les deux.

Elles sont deux. 

Il ouvrit un pan de son manteau et ramassa au moins 5 couteaux, s'emparant des armes blanches de façon experte.

Je ramène leurs têtes, mais vous allez devoir me payer... 50 millions par sorcières mortes.

Quoi ?! On aura aucune paye si tu nous fais ça !

L'homme en costard blanc s'avança, pointant son arme vers le tueur. Ce dernier ignora les protestations de son patron, jonglant un seul couteau avec sa main de façon nonchalante. Son manque d'inquiétude alors que le canon de l'arme était pointé sur lui ne semblait pas inquiéter le bonhomme.

Tu sais quoi, Vlad ? Va te faire foutre ! Tu fais rien d'autre qu'atteindre pendant que mes hommes se font... magi-niquer !

50 millions.

Tu m'écoutes ?

50 millions.

Lassé, le chef criminel appuya sur la détente et... fut promptement empalé par une petite dizaine de couteau l'instant suivant. Sa mitraillette lui avait échappée des mains, vu que c'était désormais Vlad qui la tenait.

Sans prononcer un seul mot, l'homme en noir entreprit d'abattre froidement le reste des bandits, les détonations se faisant entendre depuis le toit. Il jeta ensuite calmement l'arme vide et se dirigea vers l'un des escaliers, afin d'accéder au toit.

Qu'allait donc faire Maggie ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/11/2016
Messages : 186
DC : Tsaritsa, Cir-El / Mia Kent et Gemini De Mille
Localisations : New York
MessagePosté le: Dim 26 Fév 2017 - 3:06
Bon. Au moins Jinx n’est ni fâchée, ni réellement blessée. Secouée et un peu amochée, d’accord. Mais sans plus. Et je remarquai également qu’elle était très pressée de la reprendre, ce petit trésor qu’elle avait dérobé, me confirmant ce que je suspectais déjà : Jinx était dans le « mauvais » camp. Tant pis. Je suppose qu’on peut bien avoir les amis qu’on veut tant qu’on sait, au besoin, de distancier de ce qui est plus « politique », en ce sens où toutes ces histoires de gentils, méchants, factions et le reste… C’est vraiment trop en faire pour pas grand-chose en général. Jinx et c’est tout. Et là, Jinx a décidé de rester au lieu de me laisser en plan et de quitter les lieux. Elle veut sa revanche et moi je veux m’assurer qu’on ne va pas se prendre un coup de couteau dans le dos. Ce type n’a pas l’air de faire dans la dentelle, surtout si je me fie à ce que j’entends.

Bon. Réfléchis Maggie parce que si tu ne le fais pas, tu risques de te faire charcuter par un psychopathe. Et Jinx aussi. Bon. Le tuer, c’est hors de question. Enfin. Moi je ne le tuerai pas. Je ne peux pas parler pour la petite sorcière. Comment on va s’en débarrasser tout en restant dans le ton de la plaisanterie? Parce que tant qu’à gagner, je vais le faire avec style. On me dira que c’est de l’inconscience mais je ne suis pas d’accord. Répondre au feu par le feu, ce n’est pas mon style. Et en même temps, apprendre à cette brute un peu d’humilité ne sera pas de trop. C’est un tueur endurci, visiblement. Le truc c’est qu’il a éliminé son employeur. En toute logique… Il devrait nous ficher la paix, il n’y a plus d’argent en jeu. Je ne vois pas pourquoi il s’acharne. À mes yeux c’est de l’obsession méchante, rien de plus. Il va se décourager avant que je ne sois à court d’idées!


« Je suis soulagée que tu ne m’en veuilles pas et que tu restes. Face à nous deux, cet assassin n’a aucune chance. Notre grande force, c’est notre téléportation. Il est rapide, dangereux et expérimenté. Mais il s’attend à ce que nous lui tombions dessus avec des sorts offensifs en tout genre. Prenons-le à son propre piège. Voyons la situation comme un jeu. Nous avons un bâtiment entier à notre disposition. »

Vous allez me dire que je suis folle à lier mais… Non en fait. Notre adversaire est loin d’être un rigolo et il s’attend à tomber sur des proies faciles. Si nous nous jouons de ses préjugés, il ne pourra pas l’emporter car nous serons deux pas, trois pas en avant de lui. Il va venir pour nous sur le toit. C’est une question de temps. C’est l’endroit le plus logique pour battre en retraite. Mais en même temps, si nous nous téléportons un peu partout, il ne sera jamais capable de nous traquer efficacement. Il va devoir suivre deux cibles se téléportant de façon aléatoire et suivant une seule logique : Sois le plus imprévisible possible. Si en plus nous laissons quelques pièges derrière nous en plus… Escaliers savonnés, poignées de porte électrifiées, j’ai plusieurs idées pour lui rendre la vie misérable. Moi je vous le dis il va abandonner cet olibrius.

« Bon. On va se téléporter dans la salle avec les statues et le reste et s’en servir comme point de départ. Le but c’est de lui faire abandonner l’idée de nous courir après. On lui pourri la vie un max. Si tu as des pouvoirs pour, amuses toi. Il faut lui donner le contraire de ce qu’il attend. Le garder déstabilisé. Et si jamais ça barde trop, on a toujours le plan T pour téléportation d’urgence. Je couvres tes arrières, ne t’en fais pas! »


"Tu as dit: quand les cochons voleront. Ils volent maintenant. Alors paie."

 Fiche RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/02/2017
Messages : 169
DC : METALLO >:)/ FAORA >:/
Situation : Cherche de nouveaux Red Lanterns pour ses plans
Localisations : L'espace.
MessagePosté le: Mer 1 Mar 2017 - 21:34

Arcane Theory
Maggie

L'homme avance lentement dans les escaliers de l'entrepôt, les mains encore tachées de sang. Sa respiration est lente, mais bruyante, similaire à celle d'un fameux vilain cinématique à l'armure noire. Ses yeux sont tranquillement levés vers une trappe menant au toit, une froide détermination se dissimulant derrière les pupilles rouges. Son expression reste seulement inexpressive, toutefois, alors qu'il se rapproche des magiciennes.

Jinx, perchée sur le toit, écoute Maggie de son côté. Cette dernière estime que la téléportation est leur meilleur atout face à la puissance de l'homme. Bien sûr, Jinx n'a aucune idée du statut de Maggie. Si cette dernière le désirait, elle pourrait très facilement se débarrasser de l'homme en l'espace d'une micro-seconde, que ce soit en le tuant, ou avec des moyens plus exotiques comme la téléportation dans un volcan ou dans l'espace.

N'ayant pas partagée cette information, toutefois, la sorcière ne put que rester stressée même alors que sa partenaire déballait son plan. Le but n'était pas de tuer Vlad, mais de l'énerver et de le tourmenter jusque à ce qu'il se lasse. Le bâtiment était aux sorcières, ce qui leur permettait d'utiliser tout l'espace, comme les statues, pour s'acharner sur le bonhomme, tout en restant éternellement hors de portée. Bon, lui aussi semblait être capable de se transporter, et les objets avec, mais ce n'était pas aussi grand que Jinx ou Maggie, vu qu'il ne s'était déjà pas transporté sur le toit.

Okay !

La téléportation se produisit en un éclair, mais elle eut bien le temps de voir l'arrivée de notre homme sur le toit, jusque à temps pour observer la fuite des magiciennes. Une fois arrivée dans la salle des statues, Jinx s'affaira en première en allant dissimuler des cordes parmi les mannequins, et manipulant certaines d'entres elles pour faire barrière physique au bonhomme. Le but n'était pas vraiment de le retenir, mais plus de l'irrité, en le forçant à courir sans cesse parmi cordes et statues en se retrouvant dans des culs de sac sans fins.

Il en trouvera le bout, assez facilement, mais sera sans doute frustré et ralenti, ce qui permettra à Maggie de préparer son propre plan. Jinx leva brièvement la tête, et remarqua une ombre noire au dessus de la fenêtre : Vlad, peu désireux de reprendre les escaliers, venait de se crasher dans la salle pour couper court à la chasse !

Surprise, Jinx trouva toutefois le temps de manipuler les statues en cercle, forçant Vlad à se déplacer parmi ces dernières. La sorcière rose se pencha ensuite contre un mur, légèrement soufflante. Même avec les soins fort en cacao, faire autant d'efforts après un tel coup restait bien douloureux, surtout que sa pause n'allait pas durer longtemps : après trente secondes de recherche silencieuse, un grand cri inhumain et guttural fut entendu dans la salle, suivi par des bruits de violence.

Et merde, il les détruit...

Jinx se tourna vers Maggie, l'air légèrement inquiète.

T'as un truc ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/11/2016
Messages : 186
DC : Tsaritsa, Cir-El / Mia Kent et Gemini De Mille
Localisations : New York
MessagePosté le: Jeu 2 Mar 2017 - 4:23
Ah bon, non seulement monsieur est un coriace mais c’est un tricheur en plus! Je déteste les tricheurs! Quand on joue, on est sport, point final. Déjà, est-ce qu’on essaie de le tuer, nous? Non. Il pourrait, au minimum, avoir la courtoisie de faire pareil, de ne pas attenter à nos vies. C’est scandaleux, quand même, de constater qu’on ne peut même plus faire des blagues sans qu’un dangereux fou psychopathe s’en mêle! Mais je vais vous le soigner moi, sans blague! Tu veux tout casser et être une plaie? Soit. Mais je vais arrêter de mettre des gants blancs et tu vas voir pourquoi c’est complètement con d’aller emmerder une personne venant de la Cinquième Dimension. Là mon gars, tu as poussé le bouchon trop loin! Que tu veuilles me buter moi, je gère. Mais que tu essaies de butter Jinx et qu’en plus tu nous fasses ta crise par-dessus le marché?

Faudrait pas abuser de ma nature sympa, quand même. Bon. On va sortir l’artillerie lourde. Tu connais le jeu « Portal » mon gaillard? On va s’amuser à en ouvrir partout et je vais te pourrir la vie et les sens avec beaucoup trop de sons et de lumières, de quoi faire cauchemarder un épileptique. Tu ne sauras plus où donner de la tête, tu ne seras plus capable de te fier à tes sens et ultimement, soit tu insistes et tu vas en prendre pour ton grade ou tu dégages. Plus de gentille Maggie là. Je me concentre et la réalité se modifie. Des portails apparaissent au sol, au plafond, sur les murs, des mauves, des roses, des jaunes, des bleus, dans des tons flashs, dans des tons pastel… Et rien n’indique qui connecte avec quoi. Et ils bougent. Ils apparaissent. Ils disparaissent. Ils changent de couleur. S’il en emprunte un, il peut se retrouver à sortir d’un portail au plafond.

Du pur chaos. La marque de commerce de la Cinquième Dimension. Tu vas regretter de t’être frotté à moi. Et je m’assure que Jinx ne soit pas en danger. Si jamais il se trouve dans un rayon de cinq mètres de la petite sorcière, il se trouve téléporté contre son gré ailleurs. Mais Maggie, ce n’est pas possible ça! Si ça l’est. La Cinquième Dimensions se fout de VOS lois. Vous vouliez une démonstration de pouvoir, vous en avez une! Nous avons le chaos, l’entropie, le désordre et l’aléatoire! Qu’il essaie de s’en sortir désormais, ce clown. Ne pas vouloir blesser ou tuer ne veut pas dire ne pas être capable d’être une sacrée sadique! Et s’il faut lui donner la leçon d’une vie, je ne compte pas le faire seule. Je vais galvaniser Jinx et la motiver à lui pourrir la vie. Un c’est bien. Deux c’est mieux. Et il a de la chance que Raven ne soit pas là car jamais deux sans trois!


« Cette fois c’est la guerre. Je ne connais pas toute l’étendue de tes pouvoirs mais là, je veux que tu te déchaines et que tu lui fasses regretter de s’en être prit à une sorcière dans ton genre, qui va avoir son nom dans les livres d’histoire! Fini de faire les gentilles, on va lui faire regretter de nous empêcher de nous amuser. Et s’il ne comprend pas le message, je le bannis de cette dimension! Non mais oh! »

Hey! J’ai le droit d’être en colère, ok? Ce n’est pas vous qui venez de voir votre petit moment fun gâché par un fou furieux sortit de nulle part et qui veut vous tuer sans aucune bonne raison! Je voudrais bien vous y voir pour rigoler un bon coup. Vous feriez moins les malins! Je ne dirais pas que c’est une affaire d’orgueil ou quelque chose du genre, c’est juste moi en beau pétard à cause d’un imbécile, c’est tout. Ça vous arrive aussi de vous fâcher après quelqu’un, non? Bah moi, si je me fâche, il se peut que des choses disparaissent de façon permanente. Tout simplement. On apprend à contrôler ses émotions négatives très tôt par chez nous. Vous passez une mauvaise journée, vous allez peut-être engueuler quelqu’un. Je passe une mauvaise journée et New York n’est soudainement plus sur la carte. Vous voyez la différence? J’espère que vous sinon faut vous faire soigner!

Une confrontation épique plus tard…

Les gentils (enfin, les moins méchants) gagnent et les (très) méchants perdent. Est-ce que j’ai eu quelque doute sur notre victoire, ultimement? Non. Est-ce que je reverrai Jinx dans le futur? Peut-être. Après avoir neutralisé notre curieux adversaire, il a fallu mettre les voiles en quatrième vitesse. La police, comme la proverbiale cavalerie, arrive toujours en retard et que Jinx veuille jouer les terreurs ou non, ce n’est jamais malin de s’y risquer blessé ou fatigué. Nous sommes reparties chacune de notre côté, elle avec son butin et moi avec une histoire à raconter à Raven. Trois téléportations aléatoires plus tard, me voilà de retour aux côtés de mon amie qui aura droit à tout un récit… Moyennant une tasse de son meilleur chocolat chaud. C’est ça la vie, la vraie. S’amuser, vivre des aventures et s’en sortir suffisamment indemne pour les raconter. Plus tard, je lèverai ma tasse en pensant à Jinx.

« Viens t’asseoir, viens t’asseoir, j’ai quelque chose à te raconter! Plus de guimauves avec le chocolat chaud, hein. Raven, le récit d’aujourd’hui, mon aventure s’appelle théorie des arcanes ou pour que ça fasse plus badass, Arcane Theory. Et ça commence avec une rencontre un peu spéciale avec une sorcière qui s’appelle Jinx pendant une exploration nocturne et assurément illégale dans un musée…

Fin de la participation de Maggie Marzena.


"Tu as dit: quand les cochons voleront. Ils volent maintenant. Alors paie."

 Fiche RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Arcane Theory (PV Maggie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Maggie Furey - Aurian - Les artefacts du pouvoir 1
» 17 again [Maggie O'Donnell]
» The big bang theory
» [Série] The Big Bang Theory
» The Big Bang Theory

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gateway City-