Maxima d'Almerac, Justicière et Impératrice Intergalactique


Inscription : 14/02/2017
Messages : 32
DC : Cassandra Cain
Localisations : Empire d'Almerac
Justice society of America
Legion of Doom
MessagePosté le: Mer 15 Fév - 1:55
Nom et Prénom : Maxima d'Almerac
Pseudonyme(s) : Maxima
Âge : La souveraine d'Almerac parait avoir la trentaine, mais à l'entendre se lamenter de la durée de vie humaine et de leur système de comptage limité, on pourrait facilement déduire qu'elle est bien plus vieille que cela.
Genre : Femme
Orientation : Hétérosexuelle
Nationalité : Almeracienne

Base d'opération : L'Empire intergalactique d'Almerac ! Où d'autre donc ?
Groupe : Super-(anti)-Héroïne
Faction(s) : Justice League, l'Empire d'Almerac
Statut : L'Auguste Souveraine d'Almerac cherche un consort à sa mesure !
Profession : Impératrice intergalactique, protectrice de la Terre (de manière parfaitement désintéressée, évidemment !)

Description physique : Maxima d'Almerac descend de millénaires d'eugénisme et de conditionnement génétique sous toutes les formes envisageables. Si elle est physiquement humaine, elle est en fait l'amalgamation de tellement d'espèces différentes pour en extirper leurs forces et mitiger leurs faiblesses qu'elle ne peut être considéré comme d'aucune espèce sinon de la "Lignée Royale". Les souverains de l'Empire d'Almerac sont en effet les seuls bénéficiaires de ce traitement à son stade le plus poussé - même si il est virtuellement impossible d'être Alméracien et de ne pas avoir été modifié génétiquement -.

Il en a ainsi été voulu que les caractéristiques anthropomorphes étaient, de tout l'univers connu, les plus désirables pour une enveloppe charnelle : les Alméraciens des temps anciens connaissaient déjà les Daxamites, les Néo-Dieux ou les Kryptoniens et, leurs prouesses aidant, ont tout fait pour adopter une apparence semblable. La Lignée Royale se devant cependant de représenter l'élite de l'élite, ils ne pouvaient pas ressembler, ils devaient dominer. Maxima d'Almerac arbore ainsi une fière crinière rousse du haut de ses sept pieds de haut - plus de deux mètres dix - pour un physique pourtant improbable pour son envergure, à mi-chemin entre l'haltérophile et l'égérie pour marques de sous-vêtements. Se sachant conçue pour être servie, révérée et vénérée, elle se déplace partout avec le port altier et hautain propre à la souveraine d'un peuple de conquérants galactiques. Elle prend tout le monde de haut, que ce soit métaphoriquement ou physiquement, et ne rentre dans un endroit que pour donner des ordres, pas pour en recevoir.

Son costume, si il peut paraître offensant pour une souveraine dans l'oeil humain, est traditionnel de la Lignée Royale Almeracienne dans sa simplicité. Une pièce de cuirasse légère verte à épaulettes couvrant son torse mais pas son nombril, une longue cape ambré, une paire de gants cuirassés et des jambières hautes d'or, toutes ornées de pierres précieuses semblables à des améthystes. On pourra se demander pourquoi une tenue si passivement lascive, à quoi les Almeraciens répondront que si leurs souverains sont si résistants qu'ils n'ont pas besoin de se couvrir, pourquoi auraient-il à le faire pour se conformer à des standards d'une notion de bienséance qu'ils n'envisagent même pas ?

Description psychologique : L'Auguste Impératrice d'Almerac est une personne que l'on pourrait qualifier d'étrange à bien des égards. Représentant dans les faits une monarque absolue, elle n'en est pas moins proche d'une despote éclairée telle que décrit par les philosophes des Lumières. Autoritaire, elle n'en reste pourtant pas moins incroyablement proche du peuple de sa planète natale et de son empire, dans une relation presque fusionnelle et probablement délétère pour la gestion raisonnée d'une entité politique couvrant plusieurs galaxies. Si elle est une guerrière sans pitié capable - et ayant - exterminé des races entières ayant osé se rebeller contre elle, Maxima sait pourtant être d'une bienveillance et d'une gentillesse insoupçonnable pour le moindre des Almeraciens, quelque soit leur âge ou leur condition, invitant même les rebelles "pur-sangs" à sa table pour des discussions plutôt que de leur réserver un massacre méthodique de ses propres mains.

Son action sur Terre est la résultante même de cet amour pour sa patrie - car qu'est-ce qui pourrait être une plus grande preuve de son amour pour son empire que de lui offrir un héritier ? -. Terrienne d'adoption par la force des choses, il se peut parfois que la carapace taciturne et hautaine de l'impératrice se morcelle pour révéler une âme véritablement bonne pour ceux qu'elle sauve ou ses coéquipiers. C'est probablement parce qu'elle reconnaît malgré elle les humains comme une race capable d'une insoupçonnable résilience. Des êtres faibles individuellement mais méritant pour cela le respect de l'Empire, pour toutes leurs épreuves endurées et leur capacité à relever la tête en tant que groupe ...

Pour ceux qui ne la cotoient pas intimement, elle reste une aristocrate insupportable, critiquant en permanence la faiblesse et les travers de cette race qu'elle est censée protéger, du processus démocratique élisant des vers incapables de combattre à la télévision câblée abrutissant les masses. Elle n'est certainement pas le genre de leader compréhensif que pourrait être Superman : tout ceux qui n'ont pas des capacités s'approchant des siennes sont au mieux des diversions pour l'ennemi, au pire des fardeaux... et elle connue pour toujours voir le verre à moitié vide.

Version(s) : La nanardesque version pré-52, pour laquelle j'ai librement pioché dans plusieurs de ses apparitions afin d'en faire un personnage plus intéressant psychologiquement et politiquement.

Histoire : Il y eût l'An Un, puis il y eût l'An Deux, et puis il y eût l'Empire.

D'Almerac émergea un empire. Un empire qui, contrairement à ceux plus "raisonnés" des Kryptoniens par exemple, n'avait aucune volonté de rester refermé sur lui-même, bien au contraire. Très tôt expansionniste, le but avoué de la dynastie régnante de cette société porté sur un darwinisme appliqué dans sa plus stricte expression était d'envahir tout les mondes voisins afin de mêler au code génétique des Almeraciens les capacités les plus prodigieuses des survivants les plus puissants. Cette politique d'expansion mena la petite planète de son système solaire à plusieurs, puis à une galaxie entière, et à plusieurs. Elle fut au fil des âges tant intériorisé qu'elle devint reliée à l'essence même de la Lignée Royale, de laquelle aucun membre n'était, disait-on, mort de vieillesse : ils n'avait jamais eu le temps, trop occupés à combattre qu'ils étaient. Chaque génération, plus puissante que la précédente, emmenait l'Empire vers de nouvelles conquêtes, dans un cycle sans fin.

Cela nous amène à la période moderne, et à l'accession au trône de Maxima d'Almerac, sans qu'elle-même ou qu'aucun membre de la Lignée Royale ne s'exprime sur les modalités précises de celle-ci. Cette Omertà est propre à l'Empire, très silencieux sur les passations de pouvoir, ce qui participe au côté particulièrement mystérieux de celui-ci.

De son prédécesseur, Maxima hérita un Empire en pleine déliquescence : Ennemis aux frontières comme à l'intérieur, gestion sanguinaire calamiteuse à l'origine de divers incidents, mécontentement généralisé ... Pourtant, de l'avis général, Maxima est une bien meilleure impératrice que son prédécesseur, troquant une attitude jingoïste pour une attitude plus avisée et "diplomate" - dans les standards Almeraciens, ce qui ne veut pas dire qu'elle n'étrangle pas de ses mains quelques envoyés étrangers "grossiers" de temps à autres -. Elle se concentre pour consolider l'avenir de son Empire et celui d'Almerac, s'occupant des problèmes intérieurs et s'efforçant d'améliorer le sort de ses sujets pour pouvoir rétablir la santé d'une entité politique essouflée ... Et pourtant, si sanguinaire qu'elle pourrait paraître pour tout étranger à l'Empire, avec ses campagnes d'envergure planétaires, elle est considérée comme humaniste et bienveillante. Pire, ils sont nombreux, jusque dans son conseil restreint, ceux qui la jugent faible et fragile sans pour autant élever leur opinion trop fort. Il est vrai que son règne, si il marque l'annexion d'une partie de l'espace sur lequel a régné Mongul depuis son Warworld, cela a plus ressemblé à une campagne d'annexion qu'à une véritable guerre ouverte digne d'Almerac - quelques centaines de millions de morts à peine plutôt qu'un massacre méthodique, pensez-vous ! - : en fait, le Warworld, Brainiac à sa tête, est même revenu menacer la capitale même, insinuant le scepticisme jusque dans les plus fervents soutiens de l'Impératrice. Aujourd'hui, il paraîtrait même qu'une menace venue du Big Bang même, Imperiex, ravage les frontières en toute impunité.

Almerac paraît faible, et son impératrice a jugé qu'il était bon de lui offrir un héritier digne de sa grandeur. C'était une option que ses parents avaient déjà couvert, en la fiançant dès sa prime jeunesse à Ultraa, de la Lignée Royale ... Mais Maxima, brisant l'ambition de son congénère belliqueux et assoiffé de sang, estima qu'elle ne gagnerait rien à faire sombrer Almerac dans une consanguinité barbare. Elle s'est lancé dans une quête titanesque, cherchant un être digne d'être son consort, à la fois suffisamment puissant pour être digne d'être ajouté au patrimoine génétique de la Lignée Royale tout en étant suffisamment raisonné et compatissant pour être conforme aux idéaux de Maxima. Sa recherche l'amena à prendre connaissance de la Terre et du Kryptonien que l'on surnomme Superman : un être d'une puissance qui n'avait d'égale que son sens de la Justice.

Le candidat idéal.

Envoyant d'abord un automate à son effigie pour prendre contact accompagné de Sazu, sa plus proche conseillère, les attentes de l'impératrice furent doublement ruinées, par Sazu et par Superman. L'une - d'un avis proche d'Ultraa sur ce qui était des ambitions "progressistes" de leur souveraine - détruisit l'automate car jugeant Superman indigne par sa trop grande bienveillance, l'autre refusant même de considérer la proposition qui lui était faite.

Ce ne fut guère que sa première tentative, et il y en eût une autre, sans intermédiaire, qui n'eût guère plus de succès. L'être le plus puissant d'Almerac ne semblait représenter que peu de choses pour l'Homme d'Acier, qui ne voyait qu'une despote de l'espace de plus ...

Qu'à cela ne tienne. Maxima d'Almerac changerait alors de politique. Maxima d'Almerac montrerait à l'Homme de Demain et à la Terre entière qu'elle n'était certainement pas la machine génocidaire que l'on voulait voir en elle : elle mettrait ses capacités au service de la Terre et des Terriens, et elle rejoindrait la Justice League pour protéger cet astre arriéré des menaces qui pesait sur lui, jusqu'à ce que Superman ne réalise que sa place véritable était à ses côtés, à régner sur Almerac pour restaurer sa gloire !

Intégrer la Justice League, en les aidant à repousser la menace d'une coalition cosmique venue s'attaquer à la Terre, ne fut pas chose aisée. Maxima était une officieusement considérée comme une ennemie de plus par l'Homme de Demain. Pourtant, les circonstances aidant, celle-ci put accéder au rang de Justicière pour services rendus, et par son serment d'aider la Terre. Une noble quête, assurément, mais qui n'est pas du goût des détracteurs de la souveraine : Une Impératrice d'Almerac devrait régner sur Almerac en permanence, pas par intermittence. Elle ne devrait absolument pas aider une race inférieure pas même capable d'unifier une misérable planète aux conditions climatiques idylliques. Ce serait sans compter même sur toutes les races tributaires de l'Empire, les Krenons en tête, qui n'attendent guère que d'acquérir leur libération - ou bien l'Empire pour eux-mêmes ! -

Certainement, la place de Maxima n'est pas si simple que l'on pourrait l'imaginer. Elle n'est pas Terrienne, mais son comportement ne fait pas d'elle une Almeracienne aussi typique que l'on voudrait bien le croire. Arrivera-t-elle seulement à atteindre son but pour le bien de son Empire avant que celui-ci ne se délite ?

Famille : La Lignée Royale d'Almerac, représentée entre autres par Ultraa, son fiancé.
Alliés : L'Empire d'Almerac. La Justice League.
Ennemis : Tout les opposants à son règne. Brainiac (Pour avoir attaqué et quasiment rasé Almerac), Imperiex (qui menace aux portes de l'Empire)

Pouvoirs/Capacités/Équipements/Relations :

- Physiologie royale Almeracienne : L'Empire d'Almerac conquiert des mondes depuis des éons dans le seul but d'assimiler les survivants les plus forts et les plus viables à son potentiel génétique. Les plus puissants d'entre eux reçoivent l'insigne honneur de participer à la Lignée Royale, qui par eugénisme et traitement génique, est devenu une espèce à elle seule. La noblesse royale d'Almerac, bien que forte de moins d'une douzaine de membres peut ainsi se targuer d'être aussi capable que n'importe quel Kryptonien sous soleil jaune, Amazone, Martien ou autres Daxamite et Néo-Dieu. Maxima possède ainsi d'une force physique, d'une endurance, d'une résistance, d'une vitesse, d'une intelligence ou de sens si développés qu'en faire l'étalage relèveraient du pur onanisme intellectuel.

- Capacités psioniques : Ce qui fait différer la Lignée Royale d'autres races "puissantes" relève de leurs capacités psioniques extrêmement développées. Maxima dispose ainsi d'une empathie très développée, est capable de télépathie à de grandes distances, de télékinésie d'un calibre équivalent à sa force, de projeter des illusions dans des esprits peu protégés, ou même d'en prendre le contrôle. Son utilisation la plus commune demeurera cependant son "rayon psychique" s'attaquant directement à l'esprit de sa cible pour terrasser sa conscience même. En découlent d'horribles douleurs, divers troubles mentaux, la destruction de souvenirs et, à terme, la mort par lobotomie.

- Contrôle des métaux : Découlant là aussi de son esprit, Maxima est capable de contrôler par son esprit les matériaux métalliques, que ce soit pour les détruire, les déplacer ou les réarranger.

- Vol : En utilisant sa télékinésie, Maxima est en mesure de se déplacer en volant.

- Champs de force : Son esprit permet à Maxima d'ériger des champs de force assez durables pour résister à une poignées de coups kryptoniens.

- Manipulation moléculaire : Maxima est capable d'altérer la structure de matériaux inorganiques dans une faible mesure. L'utilisation principale de cette capacité se fait pour changer de tenue.

- Téléportation : La souveraine d'Almerac est en mesure de se téléporter à des distances interstellaires, notamment d'Almerac à la Terre, lorsque le besoin s'en fait sentir.

- Rayons Optiques : Une capacité proche de la vision martienne ou des rayons optiques kryptoniens, qui lui permets de frapper sa cible avec des températures élevées ou une "simple" force concussive.

- Entraînement martial : Les Almeraciens sont une race guerrière. Tout l'enseignement de Maxima a ainsi pour base une entraînement guerrier parmi les plus durs de l'Univers Connu, du niveau de celui des Amazones, car l'Almeracien ne serait être qualifié de faible à aucun moment. Le faible est génétiquement éradiqué, et si la faiblesse subsiste au-delà des gènes, elle disparaît par la force des choses...

- Impératrice de l'Empire Almeracien : Maxima commande l'intégralité de l'empire intergalactique d'Almerac, basé sur sa planète natale. Disposant d'une technologie extrêmement développée, elle peut ainsi faire appel à des androïdes à son image lorsque le besoin d'un double se fait sentir, même si ils ne disposent que de capacités pitoyablement fragmentaires et ne servent surtout qu'à "faire illusion" lorsque l'Impératrice ne peut être présente elle-même, en dépit de ses prodigieuses capacités. Elle peut aussi faire appel à la Grande Armée Impériale ... Vis-à-vis de la Terre, cela semble néanmoins particulièrement improbable : L'Armée Almeracienne est trop occupée à maintenir l'ordre dans l'Empire face aux rebelles intérieurs et à conquérir pour pouvoir de manière crédible détacher la machine de guerre impériale pour aider une planète d'arriérés comme la Terre, distante des frontières de l'Empire ... Ils pourraient, mais ça serait pousser un peu plus un empire déjà branlant vers l'abîme. Une mesure de dernier recours, en sommes, qui ne pourrait s'envisager que face à une menace comme celle d'Apokolips ou d'Imperiex. Il y a aussi le fait que Maxima représente à elle seule une part non-négligeable de la puissance de feu de son empire, son armée n'ayant guère par rapport elle que l'avantage du nombre et d'une technologie au standard des autres races galactiques.

Faiblesses :

- La planète Almerac : L'Impératrice a une relation tellement fusionnelle et passionnée avec son peuple et le berceau de sa civilisation qu'il lui est parfaitement insupportable d'envisager que le moindre mal puisse lui être fait, de quelque manière que ce soit. Elle défendra bec et ongle et sa planète, et si on venait à réussir à lui porter atteinte malgré cela, on disposerait sur elle d'un levier psychologique effarant. C'est déjà arrivé par le passé, lorsque Brainiac assujettit la planète en contrôlant le Warworld.

Mais comment est-ce qu'une planète entière peut-être une faiblesse, surtout lorsqu'elle commande un empire intergalactique, vous demanderez-vous ? La réponse tient en deux points : Intergalactique et Lignée Royale.

L'Empire commande d'innombrables légions et possède une technologie évoluée, mais sa culture est avant tout guerrière. Almerac frappe, Almerac ne contrôle pas. Tout souverain qui ne conquiert pas est considéré comme un souverain faible, indigne de sa charge. Un souverain d'Almerac qui n'étend pas son Empire est parfaitement inenvisageable, et Maxima ne déroge pas à la règle. Ainsi, l'Empire est un colosse aux pieds d'argile, ses sujets - en dehors des systèmes les plus anciens, modernes - sont globalement mécontents de leur condition comparable à des serfs médiévaux et Almerac est une planète trop peu défendue par égard à son importance ... Mais qui envisagerait l'idée d'attaquer la capitale lorsque sa souveraine la protège ?

Et c'est là qu'apparaît le second problème : Maxima elle-même. Maxima, comme ses ancêtres sur des millénaires - si ce n'est peut-être des millions d'années, car l'historiographie d'Almerac, comme toute science en dehors des sciences militaires, est balbutiante -, règne par son rayonnement. Elle est la raison unique pour laquelle cet improbable Empire tient encore debout. C'est une guerrière qui ne cherche finalement qu'à reproduire le modèle de ses ancêtres : trouver un être qui mériterait d'être amalgamé à sa lignée pour produire un successeur plus puissant encore ...

Hors, le peuple ne sait pas que sa souveraine passe son temps libre à sauver des chats dans des arbustes pour pouvoir arranger un mariage royal avec un champion de la Terre. Le peuple n'aimerait pas le savoir ... Qu'est-ce que le peuple penserait de cette souveraine qui aide un peuple de vermisseaux incapable de se sauver eux-mêmes ? Une révolution des plus puritains fils d'Almerac contre la Lignée Royale est loin d'être inenvisageable, et elle dévasterait Maxima, qui n'aurait pour ainsi dire plus aucune raison de vivre. Cela, les membres de sa famille le savent, comme nombre de souverains tributaires de l'Empire, qui n'attendent guère que de la renverser pour prendre sa place sur le trône, se libérer ou même simplement la faire chanter. Il n'y a qu'à voir les Krenons, principaux fournisseurs d'armes de l'Armée Impériale, qui ont aussi conçus nombre de contre-mesures aux terribles capacités psioniques de la Lignée Royale. Ces vermines intéressées n'hésitent pas à en fournir à qui serait en mesure de les payer ou de servir leurs desseins !

- Tout ce qui est en mesure de contrecarrer des capacités psychiques : La majorité des plus terrifiantes capacités de Maxima viennent de son esprit. Privée des joyeusetés que sont sa télékinésie, ses rayons psychiques ou ses champs de force, l'affronter devient bien plus facile. Comme dit précédemment, cela ne serait pas un problème pour une télépathe du calibre de Maxima, si il n'existait pas les Krenons. Cette race de cyborgs semble bien trop heureuse de distribuer inhibiteurs et autres mécanismes de protection à l'efficacité variable mais prouvée. Tout cela pour nuire à une souveraine que la Grande Reine Krenon serait bien trop heureuse de supplanter...

- La Magie : Ce n'est certes pas une faiblesse comme elle pourrait l'être pour Superman, cela reste une donnée que l'Empire d'Almerac n'a jamais eu à envisager car il n'y a jamais été confronté. Comment alors sa souveraine saurait se défendre face à pareille traîtrise ?

Hors Jeu

Présentation personnelle : Je suis Cassandra Cain

Disponibilités et rythme de réponse : 5/7

Pourquoi avez-vous choisi ce personnage ? J'ai lu Dune, j'ai lu Game of Thrones, j'ai vu que l'on pouvait faire des intrigues politiques avec une quasi-Darkseid du côté des gentils et de la Ligue, tout en ayant un comportement parfaitement odieux. Je me suis dit qu'il fallait tenter ce personnage !

Avez-vous lu le règlement et approuvez-vous tous les points ?
Oui, Sept fois (Enfin, deux depuis la nouvelle version !)

Comment êtes-vous venu ici ? Alors là, je me rappelle plus. Ça doit avoir rapport avec un très ancien Swamp Thing, qui n'avait même pas fini sa présentation d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 05/10/2014
Messages : 1373
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mer 15 Fév - 2:24
Rebienvenue, et bon courage pour ta fiche.^^
Sacrée surprise que de voir Maxima choisie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 24/08/2016
Messages : 1879
DC : Red Devil - ex animateur du Network
Situation : Légende porté disparu - Vétéran du Network - Freelance
Localisations : Partout et nul part
Groupes : Wilson family - Ex chef des Ravagers
The Network
MessagePosté le: Mer 15 Fév - 8:10
Re bienvenue par minou !

Tu connais le refrain , bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4044-mercenaire-nu   http://dc-e En ligne

Inscription : 18/01/2016
Messages : 2359
DC : Anima, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Mer 15 Fév - 8:51
Bienvenue ! Si la fiche est terminée (si ce n'est pas le cas merci de faire signe ^^), nous procéderons dès que possible à son examen ^^

A très bientôt en RP !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani

Inscription : 15/02/2015
Messages : 356
DC : Maxima d'Almerac
Situation : Aux portes de la Mort. Ca tombe bien, c'est mon Triple-Compte.
Localisations : ...


MessagePosté le: Mer 15 Fév - 8:54
Merci à tous ! Je confirme que la fiche est terminée ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 15 Fév - 12:13
Re-bienvenue sur le forum ! Avec un super personnage en plus, qui a titillé l'intérêt de Grail Laughing
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 23/03/2014
Messages : 7403
Situation : Ancien joueur de DC Earth
Localisations : Fawcett City


MessagePosté le: Mer 15 Fév - 14:07
Quel choix brillant ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5536
DC : The Atom - Ch'al Andar - The Bat
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 15 Fév - 18:15
Bonsoir. Smile
Une fiche très agréable à lire. Après vérifications, je ne vois rien à redire : j'en appelle bien sûr à la modération sur les pouvoirs, mais je te fais confiance. Wink
Tu as ma première validation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle

Inscription : 18/01/2016
Messages : 2359
DC : Anima, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Mer 15 Fév - 22:26
Après lecture et découverte de ce personnage dont j'ignorai à vrai dire tout, je n'aurai que trois micro-remarques :

- pourrais tu préciser (si possible) un âge ? Si la donnée existe tout naturellement !
- tu indiques qu'Ultraa est le fiancé de Maxima. Pourrais tu l'intégrer à ton histoire, notamment sur sa réaction aux assiduités de Maxima envers Superman ?
- pourrais tu préciser dans quelle circonstance (en trois mots) Maxima a rejoint temporairement la Justice League ?

Ce sont des précisions très légères qui n'empêchent en rien que je te donne sur le champ ta seconde validation !

Pour le reste tu connais la zizik', aussi il ne me reste plus qu'à te souhaiter un bon jeu avec ce nouveau PJ !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Maxima d'Almerac, Justicière et Impératrice Intergalactique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "l'impératrice de cire", une aventure des soeurs Parker
» [Frèches, José] L'Impératrice de la Soie
» [IH Asa] Lin Yao, impératrice
» SEVERINE impératrice règnant seule
» Impératrice Romaine, mais laquelle?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme joueurs :: Présentations :: Présentations validées-