La (re)Fondation de la Légende

Invité

MessagePosté le: Mar 16 Avr 2013 - 22:06
La (re)Fondation de la Légende Jsa-logo-ff

Des pas claquent sèchement sur les dalles. Une forme atypique, intemporelle, évolue entre les tombeaux, les caveaux des disparus aux environs du minuit. Les sons, la vie de St Roch sont étouffés dans cette partie de la ville que même les plus téméraires des jeunes citadins n'osent que rarement visiter. Le cimetière garde une mauvaise réputation, et ce ne sont pas les quelques retours des cadavres à une forme de vie quand des sorciers se décident de s'en prendre aux héros locaux.

Le nouveau Docteur Fate n'a pas encore eu l'occasion de combattre de tels zombies, mais il sait très bien que ça ne tardera pas ; son statut le pousse à affronter des menaces surnaturelles, qui défie l'Ordre, et les morts-vivants sont presque un bizutage classique pour les siens.
Son tour va bientôt venir - mais pas ce soir. Ce soir, sa présence dans le cimetière de St Roch a un autre sens.

Porteur du heaume de Nabu, Kent V. Nelson contrôle ses pouvoirs et ses gestes, ce qui n'a pas forcément été toujours le cas récemment. Le Seigneur de l'Ordre a eu l'envie de prendre la gestion de certaines situations, sans réelle efficacité ; cela a créé un certain froid entre les deux entités, mais une forme d'entente s'est nouée autour du projet qui les a mené dans le cimetière.

Tous deux savent que le Chaos devient chaque heure bien plus puissant, et que les Forces Obscures menacent clairement la Terre. Le réflexe premier de l'ancien psychiatre était de joindre la Justice League, mais les multiples crises gérées par le groupe et leur forte inexpérience face à la magie et aux incertitudes du mysticisme ont ébranlé sa conviction ; même s'il sait que l'équipe serait prête à se lancer dans le combat, les égos qui composent la Ligue et leurs vécus, qui les poussent à adopter régulièrement les mêmes attitudes, peuvent gêner sa quête. Et lui et Nabu n'ont plus de temps à perdre.

Ecoutant pour une fois les conseils du Seigneur de l'Ordre, le Docteur Fate a décidé de ressusciter une idée ancienne, mais qui a fait ses preuves et qui a donné d'excellents résultats jadis.
Une idée forte, puissante, qui a ébranlé des nations et suscité des vocations. Une idée intemporelle, immortelle, qui est si simple qu'elle semble bête, mais qui peut faire tomber n'importe quel adversaire. Une idée classique, une idée moderne, une idée nouvelle, une idée vieille... une idée. L'idée.

Ressusciter la Justice Society of America.

Par ses pouvoirs mystiques, Kent V. Nelson a envoyé différentes invitations à différentes personnes, différents profils qui peuvent lui permettre de mener à bien son combat contre le Chaos. Chacun, chacune a reçu une lettre apparue par magie devant eux, les exhortant à le rejoindre ici pour faire face aux Forces Obscures.
Il a surpris, plusieurs fois, Nabu dans ses choix, mais il a décidé de faire confiance à ses connaissances de l'esprit. Même s'il a grandement perdu confiance en lui, il s'est fait violence et a forcé sa nature pour se replonger dans l'analyse des psychologies et des besoins de sa guerre contre le Chaos.

Le Docteur Fate, vêtu de son costume, immobile au milieu du cimetière où il a, magiquement, donné rendez-vous à ses futurs alliés, est sûr d'avoir pris les bonnes décisions.
La Société est de retour.
Espérons qu'elle soit suffisante face aux terribles menaces qui se profilent.

(HJ/ J'espère que tout ceci vous convient, n'hésitez pas à me demander des changements si besoin. Smile /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 16 Avr 2013 - 22:58
"Kyle Rayner, Green Lantern, quel que soit votre nom
Vos pouvoirs ont attiré mon attention
Pour lutter contre le mal qui se profile
Pour rencontrer votre destin
Rendez vous au cimetière de Saint Roch, à minuit"


La lettre qui reposait dans la main du jeune chevalier d'émeraude le laissait perplexe. En premier lieu, comment quelqu'un pouvait bien savoir qu'il était un Green Lantern ? De deux, même si il connaissait son nom, comment aurait il pu deviner le lieu de résidence de Kyle ? De trois, certaines choses étaient un petit peu étrange. La formulation ressemblait à celle d'un vieux film de série B. De plus, le lieu de rendez vous était particulièrement étrange. Selon la croyance populaire, le cimetière de Saint Roch était particulièrement connu pour ses levers de zombies réguliers. Celui qui l'avait invité là-bas devait connaitre l'histoire de la "Nuit la plus noire" comme l'appelle les Greens Lanterns vétérans. En effet, un être particulièrement dangereux, Black Hand, se voulait l'incarnation de la mort, et relevait les zombies des cimetières de bon nombre de grandes villes. Et ces zombies ne pouvaient être vaincu que par l'utilisation conjointe d'un anneau de lumière verte, et d'un autre d'une couleur différente. Cette dite personne craignait il le retour de Black Hand ?

Kyle Rayner était quelqu'un de relativement prosaïque. Malgré ce qu'il avait vu au cours de ses voyages dans l'espace, le jeune homme ne croyait aucunement à la magie. Bien que cela pouvait ressembler à de la magie, les pouvoirs des Lanterns reposaient sur une physique lumineuse lié aux réseaux neuronaux des émotions. Cependant, le fait que la lettre ait soudainement apparu devant ses yeux avait titillé la curiosité du Green Lantern. Il n'avait plus le choix. Il irait au rendez-vous. Et puis, de toute façon, il savait parfaitement se défendre.

Coast City, 23h.

Le jeune homme retourne vers le milieu de son appartement. Il attrape son anneau, posé sur une table, et le place à son doigt. Un halo de lumière l'entoure, et le voila équipé de son uniforme de Green Lantern personnalisé. Il soulève sa batterie de secours, et prononce le Serment des Greens Lantern, pour recharger son anneau en pouvoir. Son anneau avait beau pouvoir canalisé les pouvoirs des 7 corps, il devait le recharger comme tout les autres. La voix de Kyle était plutôt terne quand il donna ses indications à l'anneau. Le jeune héros se sentait étrangement las.

"Anneau, mène moi vers le cimetière de Saint Roch."
"Tout de suite, Lantern Rayner."

Même si le jeune homme avait quitté le Corps des Green Lanterns, son anneau le considérait toujours comme tel. Il ignorait totalement pourquoi. Une dernière machination des Gardiens ? Un dernier coup de pouce de Ganthet dans une dernière once d'humanité ? Kyle Rayner n'en savait rien. Et il n'avait pas réellement besoin d'en savoir plus.

45 minutes plus tard, cimetière de Saint Roch.

Le voyage avait été plutôt lent. En temps normal, Kyle aurait pu parcourer les 300-400 kilomètres en moins d'une minute. Cependant, toujours dans son étrange état d'esprit fatigué, il avait fait le voyage plutot tranquillement. Bien qu'il se refusait à l'admettre, la mort d'Alexandra DeWitt lui causait encore beaucoup d'effet. Quand le jeune homme atterrit dans le cimetière, il reconnait immédiatement l'homme en face de lui, et comprend également qui l'a convoqué. Docteur Fate. Le Gardien de l'Ordre. Sa réputation le précédait. Bien que Kyle ne croyait pas réellement à la magie, il connaissait, et craignait les pouvoirs de Fate, bien qu'il les considérait plus comme une habilte manipulation scientifique basé sur la psychologie. Enfin, il n'allait pas prendre le risque de le provoquer.

"Docteur Fate. C'est donc vous qui m'avez convoqué ici."

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 17 Avr 2013 - 0:51
Steel avait pris un train, trois avions, deux taxis et quatre livres sur la robotique dans le domaine du service au Japon le temps d'arriver à St-Roch, mais il était comme certain de ne pas regretter le voyage. Ce qui était déjà pris, ça l'avait forcé à prendre le temps de lire ces ouvrages très intéressants. Il devrait remercier la bibliothèque de Central pour ces lectures très instructives. Ai-je dit Steel ? Commander Steel, au temps pour moi. Il avait reçu un message d'origine magique qui l'avait convié à se rendre au Cimetière de St Roch pour faire face aux forces du mal. Avec ce genre d'emphase, ce n'était ni le gouvernement, ni la JLA, mais bien quelqu'un lié à une plus vieille école, la JSA. Il croyait reconnaître le style pompeux d'Alan Scott, mais il admettait ne pas en être tout à fait sûr.

Arrivé sur place, Heywood prit le temps de passer de son costume d'homme d'affaires à celui de sentinelle de la liberté. L'uniforme du commandant lui allait toujours comme un gant. Il consulta sa montre par réflexe, oubliant que sa tenue n'en comportait pas. Puis il marcha vers sa gloire, convaincu qu'on allait tout simplement lui demander de mener la prochaine mouture de la Société de Justice. Lorsqu'il approcha le cimetière, il eut cependant un frisson. Ce lieu était réputé pour être le théâtre de sinistres rituels païens et parfois même pour les mauvais garçons un peu suicidaires qui voulaient braver les esprits, de profanations et vandalisme souvent de mauvais goût. Peut-être était-ce une nouvelle cellule néo-nazie qu'il devrait pourchasser. Peut-être des revenants. Il craignait les revenants, car ils étaient loin de son domaine d'expertise, et quand on a vécu aussi longtemps que lui, enterré autant de personnes et fait autant d'inimitiés, le plan des esprits ne devait pas être tout à fait sympathique envers lui.


"Le Docteur... Mais Nelson est mort. Donc je devrais plutôt dire : Docteur qui ?"

En effet il avait reconnu le heaume et la mise générale de Dr Fate. Il songea à la possiblité qu'il s'agisse d'un des revenants auxquels il pensait plus tôt, mais même si cela avait été le cas, Fate était toujours du côté de l'ordre. En bon républicain, l'opinion de Henry était que cela signifiait, toujours du côté de son bon droit.

Il remarqua également un très jeune homme accoutré d'un costume du Corps des Green Lantern. C'était un humain selon toute vraisemblance mais aucune chance de le confondre avec le Green Lantern d'origine magique de la JSA ; l'un était blond, l'autre brun, l'un bariolé, l'autre plus sombre et surtout un vieux et un jeune, même si ces choses-là avaient tendance à varier avec les membres de la Société.


"Soit quelqu'un a vraiment changé Alan Scott... Soit vous n'êtes clairement pas lui. Vous autres sudistes avez organisé un mardi-gras et vous aviez besoin d'une célébrité pour valider votre petite parade ? C'est mal parti les filles. Parce que la seule manière de rendre ce garçon plus différent du vrai Green Lantern, Sentinel de la magie, serait de le rendre gay. Ce qui si c'était le cas expliquerait le goût pour les costumes et l'hommage aux hommes en collant des années folles."

Sa mine sévère, ses lèvres pincées, indiquaient clairement sa frustration d'avoir été mené là pour une aussi grotesque mascarade. Il toisait les deux hommes, attendant clairement qu'ils lui présentent leurs excuses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 17 Avr 2013 - 1:41

Un rendez-vous dans un cimetière, voilà qui a le mérite d'être original...ou pas si l'on en croit les nombreux films de fin de soirée sur lesquels je pouvais tomber en zappant. J'ai un avantage à arriver ici, rapide et silencieuse -oui je peux l'être-, car je connais notre « hôte ».
Pas personnellement, pas vraiment, mais notre précédente rencontre m'a préparé aux événements à venir et notamment à cette réunion en ce lui même.
Ca commence déjà à bavasser, à se disputer aussi, pourtant l'air n'est pas si chargé en testostérone que ça. Moi, je croise les bras, un peu extérieure. La speedforce m'a permit de venir ici rapidement, sans vraiment qu'on ne me remarque, et à présent on va dire que je fais partie intégrante de ce paysage que le Dr Fate essaye de construire.
Mes yeux se posent sur lui, inquisiteurs. Je me rappelle du sentiment que j'ai eu à la tour, celui des trop nombreuses fêlures habitant cet homme. Kent évidemment, je ne considère pas Nabu comme un homme, et ma curiosité est évidente : pourquoi ?
Pourquoi nous réunir ici, pourquoi nous ? Je me redresse et m'avance, écoutant d'une voix distraite les récriminations de Steel. A sa question « Docteur Qui ? », j'ai un sourire un peu tordu, le genre bien lugubre qui colle à souhait avec l'environnement du cimetière. Et je prends la parole, sans vraiment savoir si c'est une chose sage, juste parce que je repense aux failles et à un bureau dans une tour magique.

 « Docteur Fate... »

Que cela réponde à la question de l'autre homme. Je ne suis pas la spécialiste concernant cet héros là, mais bon. Je pensais juste que son pseudonyme- tant pis s'il avait été porté par un autre, j'avais bien une trace dans le mien de celui de mon père- avait besoin d'être dit.
Combien devons nous être au total ? J'en sais rien, je me rappelle juste de paroles alarmantes au sujet du Chaos. Ca non plus ce n'était pas mon domaine, le chaos ne pouvait être compulsé dans une formule scientifique, dommage car j'y verrais bien plus clair sinon.

Un hommage, je croise les bras, le regard soudain un peu vide. Moi j'sais juste qu'on a besoin d'humanité en ce moment, pas de tergiversations inutiles. Mais mon truc, c'est suivre des ordres dès que j'ai un schéma donné, depuis que j'ai compris que j'serais jamais l'héritière de Wally, je me suis enfermée dans un rôle de suiveuse. C'est pas bon, c'est pas bien mais faut être honnête : j'ai perdu mon chemin.
Et là, j'ai pas grand chose à dire, alors je me mets juste sur le côté, préférant attendre confirmation que l'on soit au complet pour les présentations, histoire de gagner du temps. Je bouge les pieds, je trépigne, je piaffe à l'image d'un cheval nerveux.
J'ai pas peur des zombies, j'ai pas peur du cimetière, je ne sais juste pas ce que Kent et Nabu ont à nous dire, je me fais l'impression d'une erreur de casting aussi, mais ça passons. Pour m'occuper les mains, je m'attache les cheveux. Un réflexe de fille, ça, faire une queue de cheval pour masquer le temps et un silence. En l'occurrence, ça me prend à peine quelques secondes.

Est-il plus fort aujourd'hui que lorsque je l'ai vu pour la première fois ? Et moi, le suis-je ? Réagirais-je différemment aux tests de Nabu ? Trop de questions, Jesse, et si tu te laissais simplement porter par les flots, hein ma fille ?

Cet homme devant nous, si je le veux, je peux tenter de l'enfoncer, lui faire perdre sa crédibilité tout du moins essayer.... ou bien encore, comme il y a quelques instants, le soutenir.
Tout est une question de décision, de chemin à prendre et moi, j'ai quitté la route depuis trop longtemps.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 19 Avr 2013 - 22:07
(HJ/ Même si tous les membres n'ont pas encore répondu, je me permets de suivre pour ne perdre l'intérêt de personne et faire avancer le sujet. N'hésitez pas à faire de même, je suis sûr que nos collègues nous rejoindront rapidement. Wink Et jolie référence bien placée, Steel ! Smile /HJ)

Le Docteur Fate ne réagit pas quand les premiers convoqués le rejoignent enfin dans le cimetière silencieux de St Roch. Le jeune novice au potentiel terrifiant, le guerrier expérimenté mais obtus, et l'électron libre qui déterminera l'issue de leur quête ; en un sens, il avait toujours su que ce seraient eux qui viendraient en premier - c'était écrit. Et il est satisfait de voir que tout se réalise comme il l'a prévu.

"Les apparences ne sont qu'un voile, Commander Steel."

La voix d'outre-tombe qui s'élève du heaume de Nabu est terriblement neutre, dénuée d'émotion. Toujours immobile, entouré désormais par trois surhumains aux profils si différents, il se fixe sur la silhouette du héros américain et reprend lentement la parole.

"Alan Scott est autant un Green Lantern parmi d'autres qu'un élu aux pouvoirs différents. Malgré sa longue carrière, il n'est pas le seul membre du Corps des Gardiens à pouvoir mener des missions spécifiques et mystiques."

Briefé par Nabu depuis quelques jours, Kent V. Nelson sait désormais que Scott a des pouvoirs magiques, et non pas cosmiques comme les Green Lanterns les plus connus.
Cependant, détenant ses capacités d'un artefact lié aux Gardiens, il a été fait membre honorifique du Corps, ce qui a dicté l'idée de convoquer un agent du groupe au potentiel étonnant et encore suffisamment jeune pour accepter un rôle difficile. Kyle Rayner, récemment choisi, est le candidat idéal : lui n'aura pas autant d'égo et de recul que ses collègues ; lui pourra être manipulé pour parvenir aux fins du Seigneur de l'Ordre.

"Les noms et les titres ne sont des mirages, Commander Steel."

L'ancien psychiatre lève son bras droit, et fait apparaître une dizaine de Docteurs Fate juste autour des trois surhumains présents. Pendant quelques secondes, les clones ne bougent pas et créent une ambiance dérangeante, troublante, avant de disparaître aussi rapidement qu'ils étaient venus - et le Seigneur de l'Ordre fait de même. Il n'y a plus que du vide là où il se trouvait quelques secondes avant.

"Le Chaos menace, et une résistance doit s'organiser. Vous avez été choisi pour mener une lutte secrète contre les forces anarchiques qui cherchent à déséquilibrer l'Univers."

Ses bottes claquent sur les dalles alors que Kent revient, apparaissant juste derrière le Commander Steel. Ce petit tour de passe-passe est basique, mais il commence à apprécier à jouer avec ses capacités et les effets causés aux autres.

"D'autres nous rejoindront, mais vous devez être conscients que ce groupe ne pourra chercher la gloire, et que des dangers encore inconnus vous guettent. Vous pouvez encore refusé, même si vous condamnez par ce biais tout Ordre dans l'Univers."

Il y a quelques temps encore, Nelson aurait trouvé ça terriblement mélodramatique. Après avoir appris les menaces réelles du Chaos, et ce que ces personnes vont devoir faire pour empêcher leur réalisation, il se rend compte que tout son discours est encore bien en dessous de la réalité... le pire est définitivement à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 19 Avr 2013 - 23:15
"Je suis un Lantern, tout autant que Scott. Ce n'est pas un vieux endimanché dans votre genre qui va m'apprendre qui je suis."

La voix de Kyle est rêche, rauque, sa répartie est brusque et impulsive. La fade morne du jeune chevalier d'émeraude a disparu, remplacé par une agressivité a peine contenu. La remarque du vieil homme d'acier ne lui a clairement pas plu. Dans la lueur vert caractéristique de l'anneau du jeune héros, une pointe de rouge de mauvais augure est visible. Kyle serra les dents, et ferma son esprit. Ce n'était clairement pas le moment de déclencher un conflit. La pointe de lumière rouge disparut aussitôt. Le jeune justicier ne comprenait pas réellement le fonctionnement de son anneau, après la fusion d'anneaux des 7 Corps en un.

La nouvelle arrivante était un peu différente du vieil homme. C'était une Speedster. Blonde, fine mais musclée, plutôt jolie, elle semblait à peine plus jeune que Kyle. Cependant, elle semblait posséder une attitude plus assurée vis à vis du Docteur Fate que le jeune Lantern, comme si elle l'avait déjà rencontrée auparavant. Le jeune Kyle ne connaissais pas cette justicière, que ce soit de vue ou même simplement de réputation. Il connaissais Flash, et, comme ils possédaient les mêmes pouvoirs, la jeune fille et le héros étaient sans doute lié. Enfin, Kyle se poserait des questions sur elle plus tard.

Les paroles de Fate, clairement dans le but de mettre un terme à la dispute sur le point de naître, étaient particulièrement sybilline. Kyle ne peitt que se demander s'il parle naturellement comme ça, où s'il se donne un genre. Il n'ose cependant pas lui dire qu'on croirait un vieux sage dans un vieux film ringard parlant de l'Egypte Antique. Mais le docteur Fate est quelqu'un de suffisamment puissant pour que je ne le menace pas. Même avec ses pouvoirs de Green Lantern, il n'a absolument aucune chance contre lui. Cependant, ce qu'il dit semble important. Le chaos, qui menace l'univers, des dangers encore inconnus, nous devons sauver l'Univers. Honnêtement ? Même s'il ne peux en tirer aucune gloire ... ça lui plait ! Le jeune Green Lantern est le premier à reprendre la parole. Sa lassitude l'a entièrement quitté.

Si nous pouvons sauver le monde ... J'en suis !"

Un ricanement, et il reprend la parole.

"Même si je dois faire équipe avec l'autre vieux de métal."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 20 Avr 2013 - 1:15
Une jeune femme rejoignit le trio. Malgré les couleurs vives dont elle était vêtue, caractéristiques du genre de foule à laquelle elle appartenait, les super-héros, elle savait se faire discrète. Une qualité féminine s'il en est, d'ailleurs Henry constata vite que le Lantern ne se faisait pas prier pour avoir l'air expressif, voire malpoli ; à sa décharge, le Commander commençait à voir qu'il y était allé un peu fort. Il oubliait parfois qu'on n'était plus en guerre, du moins pas officiellement, pas aux yeux de tous, et qu'être là dans ces tenues était un choix lourd de sens et de conséquences. Que, tout simplement, les justiciers qui se donnaient à la tâche méritaient le respect, même si ceux-là n'avaient pas eu l'occasion de mériter son admiration.

Bien inspirée, la jeune femme témoigna sa marque de confiance au Docteur simplement en confirmant son identité. Il était le Fate de cette génération, et finalement c'était plutôt Commander Steel qui faisait tache parmi ces personnes. Si on additionnait leurs âges, on pouvait commencer à espérer rivaliser avec le sien. Mais Heywood ne se sentait que rarement vieux, juste hors de phase parfois. Comme quand on zappe d'un documentaire à une pièce de théâtre. D'ailleurs, le Dr. Fate ne se priva pas de lui rappeler combien son monde étriqué ne tenait pas compte des paramètres pharaoniques de certains de ses confrères. Il lui résuma un peu le lien entre le premier Green Lantern connu et cette espèce de chaîne de super-héros montée par les Maltusiens.

Le jeune homme appuya ce signe de légitimité en avec une petite pique d'orgueil. Il ne plaisait pas à Hank, qui le trouvait un peu trop à fleur de peau. S'il pensait avec ses nerfs, cela risquait d'être une faiblesse sur le terrain. Et peut-être inconsciemment, il se reconnaissait quelque peu dans le jeune brun excessif qui était là. Quoi qu'il en soit, il ne devait pas laisser ses propres sentiments obscurcir son jugement, et honorer la démarche du nouveau Fate plutôt que de tout démolir d'emblée. Cette convocation semblait finalement une chose des plus sérieuses, et il regrettait d'avoir gaffé.


"J'ai réagi un peu vite... Veuillez me pardonner, Green Lantern. Il y a cette anecdote amusante à propos du fait que j'aie été piégé par les nazis et lavé le cerveau quotidiennement pendant deux ans qui a tendance à justifier que je réagis très mal à ce qui me parait être un faux-semblant."

Il tendit sa main à serrer au policier de l'espace, puis, avant d'avoir le temps de réagir sur l'étrange variation chromatique de son anneau, il réagit qu'il oubliait ses bonnes manières. Se retournant vers l'héroïne, il exécute un baise-main à faire rougir les morts.

"Je suppose que vous êtes Liberty Belle. Ou plutôt son héritière. On m'a dit grand bien de vous."

Mais face à son comportement un peu trivial et son scepticisme difficilement dissimulé, le mage qui les avait invités créa une myriade de doubles à son effigie. Le souffle coupé, clairement mal à l'aise. Cela lui rappelait les démonstrations shamaniques d'un autre héros de la Seconde Guerre, le canadien Flying Fox. Mais c'était encore plus impressionnant, parce que le vaisseau de Nabu ne semblait pas avoir besoin d'incantations et de bouillon d'herbes vénéneuses. Le plus impressionnant fut encore la disparition des figures flottantes, pour voir ou plutôt entendre revenir la personne juste derrière lui, dans l'écho lugubre du cimetière. Avait-il jamais été là ? Peut-être que cela n'avait été qu'un son et lumières depuis le début, en tout cas la duperie lui faisait froid dans le dos.

Cette fois il commença à parler affaires, et leur expliquer qu'ils étaient des élus du destin pour préserver la balance de l'univers et par là, éviter que le mal et des catastrophes ne viennent s'insinuer dans notre monde. Une seule chose, clochait, à part que le Commander avait sérieusement l'impression d'être toujours celui à taper dans la fourmilière.


"Je ne voudrais pas critiquer votre boulot ni rien, mais en termes d'univers ordonné et régi par le bien, la justice et j'en passe, disons qu'on a rêvé mieux. Mais bon, je ne crois pas qu'une armée d'un seul homme puisse avoir un impact, donc l'un dans l'autre, je ne vois pas de quoi vous le reprocher. A moins que cet homme ne guide les siens vers la victoire et l'honneur de ceux qui ont agi en leur bonne conscience, se battent, meurent et vivent pour que cet impact ait lieu."

Un silence solemnel n'eut pas le temps de s'installer, et Heywood réalisa que le Lantern parlait de faire équipe. Mais il savait qu'on l'avait amené là pour conduire cette génération, pas pour suivre. Après tout, n'était-il pas le Commander ? Il avait vécu plus qu'eux tous et même s'il n'avait jamais vu la vie sur d'autres planètes, s'il connaissait bien quelque chose c'était de guider une équipe dans une lutte mortelle contre les forces du mal.

"Bien entendu, je serai cet homme. Et vous serez mes hommes. J'accepte l'appel et l'honneur qu'il constitue."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 20 Avr 2013 - 18:36
Je lève les yeux au ciel dans un soupir : la Green Lantern m’énerve déjà. Je suis pas du genre patiente, essayez de trouver un speedster capable de l’être en même temps, et j’apprécie peu les piques lancées même si aucune ne me concerne.
L’ambiance aurait pu être pire, le soldat est homme à reconnaître ses erreurs, alors je souris un peu à défaut de faire autre chose. On a beau être super héroïne, avec des pouvoirs, des capacités et autres, il reste toujours n côté cruche en nous quand on sait pas trop quoi faire. Bonjour, je suis Jesse Chambers, vous pouvez me surnommer « plante verte », ou « fougère » de mon petit nom.

Un haussement d’épaule, je me suis redressée un peu et…woah woah woah, mais c’est qu’il est rapide le vieux grigou, surtout si même moi je m’en rends compte. Le baise-main me donne alors un réflexe absolument idiot mais que j’ai pas pu empêcher : je plie les jambes pour effectuer une petite révérence comme on les aimait bien dans l’ancien temps –que les moins de cinquante ans ne peuvent pas connaître, comme dirait l’autre-. C’est désuet, c’est kitsch et j’ai ni la classe, ni la carrure pour faire ça mais…trop tard, c’est fait. Du coup je rougis comme une gamine en me rendant compte de ma bêtise, oh yeah Il y a un trou de libre que je m’enterre ?

Steel me connaît, il connaît ma mère également. Leur combat a été le même à une époque, et je souris en inclinant légèrement la tête.

« Si on vous a dit du bien de moi, c’est que vous n’avez pas parlé aux bonnes personnes »

Une plaisanterie, je suis pas du genre à me prendre trop au sérieux, pas pour le moment en tout cas.
Et puis Fate reprend la parole, s’impose. Là encore je reste silencieuse, gardant mes pensées pour moi. J’écoute et je classe chacune des informations données par Fate comme par Steel avant de me diriger vers le vieux soldat. J’accepte de servir sous ses ordres, au moins pour un temps. Il a déjà commandé, il sait ce que cela implique de choix douloureux. Ma mère, mon père, ils ne m’ont jamais réellement parlé de leurs années d’activité, juste à mots couverts. Je sais que c’était dur, évidemment que ça l’était ! Sans espoir aussi peut être, différent de notre époque.

«Je n’y vois pas d’objection. Par contre si quelqu’un a un commentaire absolument puéril en tête, histoire de montrer qui a la plus grosse, et bien je vous emmerde tous et JE prends les commandes. Après tout j’ai l’enseignement de mes aînés et ma jeunesse pour me servir, et puis on a pas de temps à perdre avec des gamineries.»

Une boutade, je ne suis pas chef, je ne le serais jamais. Tout ce que je veux, c’est éviter le crêpage de chignon façon premier jours des soldes au centre commercial, entre Green Lantern et Commander Steel.
De toute manière je souris toujours, les autres ont déjà du comprendre que c’était pas la peine de me prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 24 Avr 2013 - 22:58
"Paroles sages, Jesse Quick."

La voix d'outre-tombe résonne dans le cimetière de St Roch. Kent ne pensait pas que la réunion d'êtres aussi exceptionnels puisse prendre une telle tournure, il espérait en réalité que ces super-héros prennent certaines initiatives pour lui permettre de ne pas tout prendre en charge. Malheureusement, l'extrême jeunesse de Kyle Rayner, le manque de confiance de Jesse Chambers et le caractère hors du temps du Commander le poussent à forcer sa nature.

"Les premières depuis longtemps."

A pas lents, le Docteur Fate se place au milieu de l'assemblée. Les yeux fixes du heaume se posent sur chaque intervenant, avant que lentement ses paroles s'élèvent au milieu des caveaux et des tombes.

"L'Ordre et le Chaos sont en équilibre, mais ne représentent pas forcément les notions de Bien ou de Mal. Jesse Quick a déjà émis des réserves sur l'association entre l'Ordre et le Bien, et il nous faut accepter que le Chaos n'est pas forcément néfaste. L'Univers a besoin de forces anarchiques et destructrices, mais l'Univers a surtout besoin d'un équilibre - qui est en train de se rompre."

Dans son esprit, l'ancien psychiatre entend les conseils et avis de Nabu, qui cherche à l'aider du mieux qu'il le peut. Il choisit d'écouter par moments, mais son discours est personnel ; ce sont ses mots, ses idées qui sont émis et proposés aux convoqués.

"La force cosmique que représente le Corps des Green Lanterns est en difficulté face à de nouvelles menaces. Des dangers puissants se renforcent et se rassemblent dans les ténèbres. Les Seigneurs du Chaos manipulent certaines personnes pour parvenir à leurs fins, et l'équilibre sera brisé si nous n'intervenons pas."

Le Docteur Fate joint les mains devant lui, et fait apparaître un petit globe blanc. Une image se forme rapidement à l'intérieur, laissant deviner une forme humaine qui devient assez vite celle de Maxwell Lord, l'ancien allié de la Justice League et actuel maître de Checkmate.

La (re)Fondation de la Légende Maxwe

"Maxwell Lord fait partie, selon nous, des agents du Chaos, qu'il en ait conscience ou non. Dirigeant de l'organisation gouvernementale Checkmate, il rassemble des armes et artefacts mystiques en très grand nombre - en trop grand nombre. Les êtres humains ne devraient pas avoir accès à une telle puissance, et nous sommes persuadés que Maxwell Lord doit être stoppé. Dans notre combat contre le Chaos, la chute de Checkmate est la première étape."

Sous son heaume, Nelson pousse un léger soupir. Il laisse un certain silence avant de reprendre lentement la parole.

"La première étape pour la recréation de la Justice Society, que je dirigerai, et que Commander Steel mènera sur le terrain."

Un arrangement : l'ancien psychiatre refuse de laisser la place à un ignorant des arts mystiques comme Steel, mais il est bien conscient de la très riche expérience de ce dernier dans le combat. Autant mettre toutes les chances de leur côté, et éviter les futurs conflits...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 25 Avr 2013 - 7:09
L'existence de Shiera Sanders, et ce depuis de multiples générations, n'était dictée que par une seule chose : le destin. Et notamment une malédiction qui les liait, Hawkman et elle pour l'éternité. Tout était écrit. Finalement, quelque soit la tournure que prenaient les choses, il ne pouvait y avoir qu'un seul coda au morceau, et celui ci se répétait encore et encore au fur et à mesure. La destinée était donc un point qui ne lui était pas inconnu. Les mystères mystiques ne l'effrayaient plus, au contraire, elle en demeurait une conséquence. Et elle admettait plus que quiconque que rien n'arrivait pas hasard, et que chacun sur cette Terre était né pour accomplir quelque chose. Chacun, au cours de son existence, contribuait à une réalisation, à un projet.

Ce soir là, la Thanagarienne était rentrée tard de son travail au musée, et avait rejoint son appartement de St Roch à vélo. Bien qu'elle était dotée de donc particuliers, il lui plaisait de s'acclimater à cette planète. Elle aimait prendre les habitudes des terriens, s'adapter, et ne pas s'enfermer dans une bulle qui l'empêcherait de s'intégrer réellement dans sa nouvelle vie. Un nouveau départ qui comptait énormément pour elle, et finalement des activités qui s'avéraient à ses yeux un vrai régale. Elle habitait un deux pièces assez spacieux, et ne s'en plaignait pas bien que cela semblait infime si on le comparait aux quartiers qu'elle avait possédé sur Thanagar en tant que Souveraine. Une période de sa vie qui demeurait derrière elle maintenant. Et c'est justement au moment où elle avait enfin trouvé le moyen de se poser et de se relaxer quelques minutes qu'elle reçut un appel. Plus une simple lettre, ou un appel : l'appel. Un appel qui ne lui était pas inconnu, bien au contraire, mais qui ne datait pas forcément de l'une de ses anciennes vies. Les Thanagariens possédaient une durée de vie bien différentes des Humains, des modes de vies complètements différents. Et en tant que membre de la famille royale, à l'époque où elle y vivait encore avec Katar, elle avait été conviée, convoquée pour la réalisation de cette "idée". Une idée qui permettait de mettre en valeur et considérer un énorme point faible que possèdent la plupart des planètes : le rapport au monde spirituel et mystique.
La lettre était claire, les objectifs limpides. Pourtant il lui fallut quelques secondes pour faire de l'ordre dans son esprit. Elle n'avait jamais remis en cause son allégeance à la JSA, loin de là. Mais elle avait appris à prendre conscience des choses révolues ou non. Une telle société était elle entièrement nécessaire alors qu'une autre équipe semblait vouloir contrôler la situation et tout prendre en main ? A mieux y réfléchir, il échappait énormément de choses à la Ligue, et elle le savait. Bien que raisonner par logique, réflexion et rationalité était certainement un élément essentiel de réussite, il échappait et échapperait toujours quelque chose à ces instigateurs. Un aspect de la vie que beaucoup cherchaient à négliger dans leurs propres intérêts, pour se protéger et peut être ne pas admettre qu'il se préparait des choses bien trop hors de portée. Au dela de tout ce que pouvait prédire la technologie de cette planète. C'est sur cette pensée, et cette conviction que Hawkgirl déploya ses ailes, et s'envola par la fenêtre de son appartement, laissant le métal Nth recouvrir une partie de son corps, et son casque lui protéger la tête. Elle n'était pas loin, mais avait déjà du prendre du retard dans l'appel, alors qu'elle avait pris le temps de faire un point pour elle même. Un cimetière ? Pourquoi pas, c'était un lieu calme et quasiment inoccupé. Survolant la ville, il ne lui fallut que quelques minutes pour arriver sur place, repérer l'équipe du ciel. Ils n'étaient pas beaucoup, mais après tout elle ignorait qui exactement avait reçu "l'invitation". Ses sens de faucons ne distinguèrent qu'une seule femme, surement son coté un peu féministe qui se manifestait de temps en temps. En revanche, lorsqu'elle tenta de joindre Carter, elle n'obtint aucune réponse. Avait-il seulement été prévenu ? Leur passé commun était certain, mais étant donné ses contacts difficiles avec lui ces temps-ci, elle n’était sure de rien, et d’ailleurs ne se posa pas la question longtemps.

Shiera atterrit près du groupe, mais bien qu’elle voulut se montrer discrète, de grandes ailes ne lui permettaient pas de passer inaperçue. Elle attirerait forcément l’attention. Son regard se posa tout d’abord sur le Docteur Fate, qu’elle avait connu. Notamment dans ans la mesure où son fils, dans une vie antérieure, l’avait été un jour. Cette invitation particulière venait forcément de lui. Puis elle fit un tour pour analyser en quelques secondes qui avait été convié. Un autre des « héros » attira son attention : Le Green Lantern. Elle n’avait eu à faire qu’à Hal Jordan depuis son arrivée sur Terre, et donc fut tout d’abord légèrement surprise de cette présence. L’ambiance lui sembla légèrement tendue entre certains des membres. Réunir des personnalités particulière si soudainement ne serait de toute manière pas sans risque. Mais de par ses expériences elle savait qu’aucun d’entre eux n’était la par hasard. Et que cette équipe agirait très différemment de celle qu’elle avait rejoint quelques semaines auparavant. Après tout, c’était la première réelle équipe dont elle avait fait partie, elle ne pouvait pas compter absente, et elle ne le souhaitait absolument pas.

La dernière remarque de Jesse la fit légèrement sourire. La seule femme oui, mais avec un tel tempérament, elle savait s’imposer. Et ayant assisté à la fin de la conversation, elle comprit finalement comment s’étaient organisées les choses. Elle était plutôt en accord avec la jeune femme présente. Après tout, autant ne pas prendre de risque à suivre la vanité d’un seul Homme.
Puis, ce fut au tour du Docteur Fate de reprendre la parole. Des mots tout d’abord justes et qu’elle avait appris à accepter dès le début de sa malédiction. Sa propre existence n’était régie que par des entités mystiques, par un équilibre fragile. Elle l’écouta attentivement, et une fois qu’il eut terminé, elle attendit que le silence s’installe, reprenant tout d’abord des paroles précédentes.

- Je pense qu’à partir du moment où nous partageons un but commun, il est nécessaire et avisé de laisser nos éventuelles tensions de coté, et de tous, et toutes, se respecter.

Ce n’était pas un reproche, juste une suggestion, elle espérait bien entendu que les autres l’aient compris ainsi. Hawkgirl se tourna vers le Docteur Fate et s’approcha de quelques pas. Elle n’était pas contre être guidée sur le terrain par Commander Steel, mais en accord avec Jesse, et considérant ses propres expériences des arts mystiques au cours de sa vie, elle savait aussi que son aide pouvait être précieuse. Bien qu’elle avait un tempérament de dirigeant des troupes, elle savait aussi être un bon « soldat », et ne pas se disputer ce titre. Elle l’acceptait très bien, le respectait. Le temps comme elle venait de le suggérer, n’était pas au conflit.
- J’ai mené ce combat auparavant, et je le mènerai à nouveau, autant de temps que nécessaire. Il est évident que le Monde ne peut plus uniquement compter sur notre équipe actuelle. Mon expérience, ma vie, témoigne de la conséquence d’un tel déséquilibre et d’un mauvais usage des arts mystiques. Je pense ainsi être qualifiée si la situation l'exige.

Puis, elle te tourna vers toute l’équipe.

- N’hésitez donc pas à vous adresser à moi en cas de problème qui serait hors de votre portée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 4 Mai 2013 - 10:19
J'ai enfin quitté la JLA et je dois dire que malgré le faite que ça à était dur au début, je vais beaucoup mieux depuis, je l'ai quitté en bon terme tout de même ce qui n'est pas vraiment catastrophique comme départ. Il est temps que je me dirige vers de nouveaux horizons et quoi de mieux que d'aller au rendez-vous fixé par la JSA. Certains vont me dire...Pourquoi la JSA ? J'ai reçu une invitation, de qui ? Je ne sais pas vraiment à vrai dire, mais peut importe, j'ai entendu dire qu'une guerre se préparer contre une société adverse, j'en connais pas plus sur le sujet, mais un peu de combat ne me ferait pas de mal, ça me changerait les idées également. La réunion à lieu au cimetière de St-Roch, bel endroit pour un rendez-vous. Heureusement que j'étais déjà dans St-Roch. Je ne sais pas ce qui se prépare c'est pour quoi j'ai mis ma tenue d'Archer Vert, toujours être préparer pour éviter une quelconque surprise. Comment éviter de me faire repérer...C'est simple. Passer de toit en toit. Enfin, je peux me faire repérer, mais étant donné ma grande discrétion et le faite que je ne pense pas que les personnes dans les rues ne lèvent la tête tout les cinq minute, je pourrais rejoindre le lieux de rendez-vous assez vite en toute tranquillité. Je sauta deux à trois immeubles avant d'atterrir non loin du cimetière. Tout s'était fait assez rapidement pour mon plus grand plaisir. Je prends connaissance de ce qui se trame et j'irais faire ce qu'il doit être fait.

Rapidement, je rejoins le bout du toit de l'immeuble le plus proche du cimetière pour voir quatre personne. Que l'analyse commence. Il y a le Dr.Fate, le leader du groupe. Ce n'est pas une réelle surprise étant donné que tout le monde le sait. Il y a aussi trois autres personnes que je ne connais pas. Donc maintenant que les membres sont là, écoutons leurs conversations pour avoir un aperçus de ce qui se trame exactement, comme ça je n'arriverais pas sans aucune info à donner ou comme un idiot qui ne sait pas de quoi on parle. Je me déplaça furtivement dans le coin du bâtiment tout en restant le plus possible abaissé pour que personne ne me voit pour l'instant. Je leva mon arc et tira une flèche muni d'un capteur qui me transmettra la conversation en direct dans l'oreillette. La flèche alla se logeait derrière une grosse pierre tombale, tout était calculé pour que je ne me fasse pas repérer. Je me mis à écouter attentivement la conversation, tout le monde parlaient à tour de rôle. Si je récapitule les façons différentes de voir les choses. Il y a un certain Lantern sur le terrain, assez arrogant pour le coup. On dirait que l'influence d'Hal à dévié du mauvais coté. En tout cas il n'avait pas l'air d'avoir beaucoup de respect pour Fate. Le fameux Commander Steel était assez neutre on va dire, je ne pourrais pas me permettre de juger ces réactions sans en savoir plus. La blonde se mit à parler et on peut dire qu'elle a du répandant celle-ci. Je ne pu m’empêcher de sourire face à cette sa dernière remarque concernant le faite qu'elle commandera. Intéressant de voir autant de caractère différent et presque autant arrogant les uns que les autres...enfin, j'en fais partie de temps en temps donc....

Bref, Fate se mit alors à engager la conversation en parlant du chaos qui règne sur le monde et tout le BLA BLA original d'un leader qui compte faire tomber le mal. C'est alors qu'il évoqua la source du problème, Max Lord. J'en avais entendu parler, le leader de Checkmate faisait affaire avec Lex Luthor d’après mes dernières sources. Je ne sais pas de quoi il s'agissait comme affaire, mais connaissant Lex, ça risque de dégénérer si on n'agit pas rapidement. Je pris alors mon grappin et m’apprêtait à tirer quand Hawkgirl fit son apparition dans le groupe. Donc elle aussi est de la partie ? Intéressant. J'attendis un petit peu alors qu'elle pris la parole en employant toujours la bonne parole du sage, de celle qui est dévoué à combattre le mal ect...Comme à son habitude, du moins pour le peu que je connais d'elle. Elle m'avait aidé lors de l'attaque dans son musée et je dois dire que ça me rassure de voir une personne comme elle dans la partie, une allié de confiance, j'en suis persuadé. La conversation s'acheva petit à petit, du moins un petit silence s'installa après ça. Il était temps de faire son entrée. Je pris mon grappin et tira en un mouvement rapide en direction d'un des arbres pas loin du groupe. Il s'accrocha et me propulsa jusqu'au groupe. Je termina ma descente en atterrissant sur mes deux jambes alors que ma capuche était toujours posé sur mon crane. Je me releva et leva mon regard vers les personnes présentes en élargissant un petit sourire.

- Bel endroit pour une réunion, j’espère qu'il n'y a pas d'enterrement de prévu.

Mon regard se posa à tour de rôle sur les héros présent dans la place, un sourire s'afficha lors que je croisa celui d'Hawkgirl que je connaissais avec Fate, les autres avaient hérités d'un signe de la tête. Je me poste bien devant Fate par la suite.

- J'ai entendu votre conversation concernant Max Lord et j'ai quelques infos qui pourraient vous intéressait.

Je me retourna pour faire cette fois face aux quatre héros tout en me mettant à coté de Fate pour faire quelque pas jusqu'à une pierre tombale assez haute avant de prendre place dessus. Une réunion de héros ici, prendre place sur une simple pierre n'était pas déplacer, parce que si c'est le cas, alors on as tous commis une chose de déplacé en venant ici.

- Je suis de la partie, ça me changera un peu les idées et sa me permettra de mesurer les capacités d'un de mes ennemis milliardaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 11 Mai 2013 - 15:09
(HJ/ Je me permets de relancer ce sujet pour éviter que cette belle initiative disparaisse d'elle-même. /HJ)

Le Docteur Fate n'est pas surpris quand Hawkgirl et Green Arrow font leur apparition : ils avaient été invités par ses propres envois, et il avait espéré qu'ils interviennent à ce moment de la conversation. La grande expérience de Hawkgirl, autant dans les précédentes moutures de la J.S.A. que dans la lutte contre les forces du mal, alliée avec l'imprévisibilité dangereuse de Green Arrow, qui n'a aucun lien avec l'équipe et apporte donc un regard neuf, sont des atouts de poids pour combattre véritablement les Seigneurs du Chaos.

"Hawkgirl. Green Arrow. Votre présence était attendue."

Il apprécie que ces deux nouveaux membres se joignent au groupe qu'il tente de construire. Kent V. Nelson n'a clairement pas l'habitude de ce genre de rencontre, mais il essaye d'improviser au mieux, suivant les quelques conseils de Nabu quand ceux-ci lui semblent adéquats.

"La J.S.A. que je veux créer avec vous n'est pas classique : ce Green Lantern n'en a jamais fait partie, Jesse Quick n'est pas Jay Garrick, et Green Arrow n'a guère l'habitude de se mêler avec vous. Je vous ai tous choisis car vous êtes exceptionnels, étonnants et que l'Ennemi ne se préparera pas à vous tous, ensemble. L'effet de surprise est notre principal atout. D'ailleurs, nous..."

Le Seigneur de l'Ordre s'arrête en pleine phrase : ses sens surdéveloppés l'informent que quelque chose est sur le point de se produire.

Lentement, il se tourne et fixe le cimetière de St Roch, avec ses tombeaux, son atmosphère morbide et une ambiance irréelle. Il reste silencieux quelques instants, avant de comprendre ce qui arrive et de faire appel à son énergie en "chargeant" ses poings gantés.

"Attention."

Apparemment, les Forces du Chaos ont eu vent de la réunion de ce soir et ont décidé de troubler la création de leur nouvel adversaire. Un léger tremblement s'empare soudainement du cimetière, et les tombes se mettent directement à bouger, vibrer, comme si quelque chose était sur le point d'arriver.

"Nous ne sommes pas seuls."

Soudain, les portes des tombeaux et des caveaux explosent, tandis que la terre autour tremble à nouveau et laisse sortir rapidement des bras, des jambes, des poings... décharnés. Irréels. Inhumains.

La (re)Fondation de la Légende Images?q=tbn:ANd9GcRXBtc8MX0zb5cGdLZj1EToOOods1GMClg2eQk5GgE3GuXScDWTWAEohV3YGg

Les morts sortent de leurs cercueils, et s'avancent avec rage et danger vers le groupe de héros. Une cinquantaine de cadavres leur font désormais face, et d'autres arrivent bientôt.
Des zombies les attaquent... à eux de se défendre du mieux qu'ils le peuvent !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 13 Mai 2013 - 13:14
Heywood fut assez surpris d'entendre les craintes concernant Max Lord. Il était un gradé de l'administration et c'était un homme qui avait des pions dans la sécurité du territoire, la défense et à peu près tous les services de renseignement connus et inconnus. C'était une personne avec qui il n'avait jamais traité, mais qu'il connaissait par l'entremise d'Amanda Waller. Il avait du respect sinon pour la personne, pour le poste qu'il occupait. Il sentait déjà un tiraillement dans la croisade qu'ils allaient mener. Comme à son habitude il ferait les choix difficiles, mais il faudrait qu'ils soient justifiés. C'était sa règle.

Le Green Lantern sembla entrer dans une phase plus introspective ; mais probablement, il devait être entré en communication silencieuse avec ses maîtres Oans. En espérant que ce soit au sujet de notre future mission, et non pas pour déserter le groupe aussi récemment composé. Mais bien que personne ne soit irremplaçable, deux autres arrivées survinrent et Commander esquissa un sourire. Cette croisade gagnait en soldats. L'archer vert et la milicienne volante, Hawkgirl.


"Archer... Hawk... Bienvenue."

Décidément, n'importe qui semblait pouvoir surprendre le groupe. Même si plus le temps passait, plus il était convaincu que c'était un sort mis en place par le Docteur. Une astuce pour donner confiance aux nouveaux-venus et empêchait tout intrus de pouvoir espionner leur petite réunion. Après une pause pour les accueillir, Dr. Fate confia effectivement les rênes de cette nouvelle JSA à Hank. Du moins sur site.

"Pour ce qui est de mener ces troupes illustres sur le terrain : merci pour cet honneur, Docteur."

Soudain, des formes éthérées, décharnées, de véritables sacs d'os avec plus ou moins de cheveux et de vêtements, sortirent de terre. Ils étaient plusieurs douzaines et hostiles. Leur cible, clairement, était le petit groupe des 'sociétaires'. Il fallait réagir, et réagir vite pour éviter que cette menace n'atteigne la ville, sans parler des pertes humaines côté héros. Il se recula de quelques pas, et commença à aboyer des ordres, comme en 40.

"Activez vos communicateurs personnels, sur la fréquence que Jesse va vous indiquer."

Il se retrouva adossé à un grand caveau, rien à gauche, rien à droite, du moins pour le moment. Mais les cadavres animés avançaient en masse face à lui. Il fallait sortir au plus vite leur combattante aérienne tant qu'ils ne montraient aucun signe de décoller du sol.

"Hawkgirl, prends une position aérienne et détermine le périmètre du phénomène. Communique ensuite sur une deuxième chose : le moindre signe particulier lié à un phénomène que tu connaîtrais, ou un élément qui te paraît commun à ces morts vivants. Tu as l'avantage du terrain et de la culture locale."

Il n'aimait pas du tout être lié à cette profanation magiquement orchestrée. Cette fois, ce ne pouvait être un truc de Fate. Ils avaient été piégés dans la création de la nouvelle JSA. Ils devraient faire leurs preuves immédiatement pour renvoyer la balle. Cette attaque en elle-même ne venait que confirmer le bien-fondé de l'appel au regroupement fait par le Docteur. Quoi qu'il en soit, à moins d'un ancien culte enterré ici, les défunts n'étaient que des pantins et méritaient le respect autant que possible.

"Jesse, cherche l'eau. Creuse aussi profond qu'il le faut. Sauf meilleure solution, j'aime encore que les disparus le restent. Si on peut limiter la profanation des anciens de St-Roch au maximum, laissons l'eau boueuse du delta les emporter par le fond sans briser leurs honorables ossements en de multiples points."

Il réalisa combien l'équipe qu'il devrait mener était rapide et, pour la plupart, prompts à l'impulsivité. Le Commander Steel ne se sentait pas rouillé, mais cela faisait partie du défi. Et surtout comment les forcer à respecter ses valeurs. Pour beaucoup aujourd'hui, un os est un os. Mais pour les citoyens et pour Steel, c'est l'Histoire et la gratitude envers les anciens qui réside en ce lieu. La mort est déjà difficile à accepter pour l'humain ordinaire. Alors si même ce repos doit être perturbé, violenté...

"Green Arrow, limite-toi aux flèches de mousse expansive et aux filets lestés. Ils sont déjà accidentés, assassinés ou épuisés et ils sont morts de ça. Peu de chance que ça leur reprenne. Donc on les regroupe et on les immobilise."

A force de donner des ordres, il oublie de réfléchir à sa propre situation. Il repousse les zombies comme il peut, mais face à leur agressivité, se retrouve vite submergé. A regrets, il arrache une pierre tombale pour les repousser en chargeant contre le caveau qui était derrière lui. Plusieurs se retrouvent coincés en étau entre les deux masses de marbre. Il enfonca la stèle comme il peut pour les retenir encore un instant. Mais déjà il est tiré en arrière par les monstres à visage humain. Et par au-dessus, un mort-vivant richement vêtu est parvenu à escalader son propre caveau et bondit actuellement sur Henry, qui n'a qu'une envie... Leur tirer dessus. Mais il n'en sent pas la légitimité. Ces gens ont été enterrés honorablement. Des rituels qui devraient leur garantir le salut, bordel. Pas des balles dans leurs côtes décalcifiées.

"Docteur, Lantern... J'aimerais que vous clôturiez le périmètre en restant loin de l'action pour le moment, surplombez-là, s'il vous plaît. Ceci est une formation de combat ; restez en communication constante avec Hawkgirl et nous autres pour mieux identifier la racine et le point faible de ce mal."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 14 Mai 2013 - 20:34
Fate nous accueilli assez simplement, il savait bien qu'on n'allait venir, donc pas besoin de s'attarder sur notre arrivés. Apres voir exposé. Le docteur commença à expliquer le pourquoi il nous as tous réuni ici et ensemble. Je ne connais pas tout le monde et il est vrai que pour ma part c'est un peu un terrain inconnu en m'associant avec eux, mais je m'habitue vite en général, donc ce n'est pas vraiment un souci pour ça. D'ailleurs, Fate reconnaissais qu'on n'avait tous un talent et c'est sur ça qu'il voulait jouer pour piéger l'ennemi....Il est pas aussi fou qu'on pourrait le croire à ce que je vois. Ca prends forme, j'aime bien. Le plan exposé en quelque sorte, Fate se stoppa brutalement avant de nous avertir d'un danger imminent. Qu'est-ce qui se passe encore ? J'aurais du me douter, impossible d'avoir une réunion tranquille, il y a toujours un bordel qui se présente. Je restais assis sur une des pierres tombales avant de que je n'entende un bruit, du moins plusieurs bruits provenant du sol. Par instinct je m'écarte de la pierre tombale pour voir ce contre quoi on n'allait faire face à ce moment.

- Des zombies ? Génial manquait plus que ça pour faire le remix du retour des morts-vivants.

Depuis quand les morts se relèvent ? Jamais vu, ni entendu parler. On dirait que l'ennemi en question avait eu vent de cette réunion et voulait l'interrompre de cette façon. Quel imagination débordante, à croire qu'il était producteur de film avant de faire chier le monde avec des zombies et des plans diabolique pour venir à bout des héros. Je me recula de plus en plus avant de renter dans le petit périmètre ou était tout les autres héros. Un des héros donna des ordres précises, d’après ce que j'ai pu comprendre, ce héros allait nous mener sur le terrain. Un sorte de second leader en quelque sorte. Enfin bon, pas le temps de s'attarder sur ce sujet pour l'instant. J'activa mon communicateurs personnels comme demandé par le héros en question avant de prendre mon arc et une flèche tout en dirigeant mon regard sur chaque zombies. Il donna alors des consignes à tous les héros. Il a l'air de s'y connaitre et de savoir comment s'y prendre...Intéressant. Ça va me changer un peu de la JLA en tout cas. A voir comment ça va se dérouler.

- C'est comme si s'était fait.

Il venait de me préciser que je devais les regrouper et les immobiliser. Je veux bien, mais je n'ai pas une tonne de flèche filets. Je vais devoir improviser je crois bien. Bon, après si j'en achève un ou deux c'est pas ça qui va faire du mal. Ils sont déjà morts toute façon, une fois de plus c'est rien. Et puis si ils sont comme ceux des films, alors une bonne flèche en plein dans le crane et ils iront faire un tour de nouveau en enfer. Trêve de plaisanterie, Hawkgirl prit place dans les airs, Fate et le fameux Lanter devaient boucler le périmètre, ce qui veut dire qu'il ne restait plus que le héros au commande et Jesse au sol dans la zone de combat. Ça me va.

J'attendis que le premier se ramène avec une démarche assez lente pour le coup. Je ne perdis pas un instant et lui envoya un coup dans l'abdomen avant qu'il ne recule et ne retomba dans sa tombe. Un second arriva et s'approchait dangereusement de moi, je l'intercepta en le poussant avec l'arc vers un groupe de cinq rôdeurs qui venaient de faire une petite manifestation près d'un tombeau.

- C'est pas que je vous aimes pas...mais il faut retourner dormir.

Je tapa un petit sprint sur le coté tout en envoyant au sol un autre zombie qui tentait de me bloquer le chemin et tira une flèche qui se transforma en filet et qui enveloppa trois rôdeur à l'intérieur. Trois en moins. Je leva à nouveau mon arc pour en viser trois autres quand un d'eux commença à sauter. Euh...C'est quoi ça ? J'eus pas le temps d'esquiver et il arriva droit face à moi, sa mâchoire était proche de mon coup, mais avec la force de mes bras, je lui décala un peu le crane avant de lui donner un coup de coude, puis un deuxième et un troisième qui lui fit enfin lâcher prise.

- On s'emporte un peu à ce que je vois.

Je vis alors d'autre zombie se lever et sortir de leur tombe, à cet instant j'eus comme un déclic. J'avais bel et bien une solution pour les immobiliser. Bon, il fallait dégager un certain périmètre quand même. Je m'aventura au milieu et tout en courant j'essaya de rejoindre un des extrémité pour pouvoir faire face à la horde qui commençait à se former. Mais un d'eux m'attrapa la cheville au passage. Je failli trébucher, mais je me rattrapa à une pierre tombale qui pour sa part était penché à cause du grabuge. J'envoya deux coups de pieds en pleine face. A cet instant je leva mon regard vers le héros en question "Commander Steel" comme l'avait appelé Fate. Je pris une voix assez forte pour le coup.

- Steel....Essaye de ramener le plus de zombies dans ma position, pour qu'on n'en finisse une bonne fois pour toute.

Le combat durer trop longtemps face à des zombies, c'est quoi ce bordel. Je me recula vivement et une fois assez loin je pris deux flèches de mousses expansives et les mis à mon arc. Pas une, mais deux. J'attendis que le petite groupe de cinq, six zombies se regroupent avant de tirer la flèche afin que la mousse se dissipe. Je pris plus de distance pour ne pas me faire avoir par ma propre flèches avant qu'un des zombies ne me fasse trébucher cette fois-ci. Mon arc tomba sur le coté avant que le rôdeur ne tombe directement sur moi. Je le bloqua avec mon coude, mais un autre vint jusqu'à ma cheville. Leur haleine commençait sérieusement à me brûler les narines et je parle même pas de leur odeur de pourri qui se dégageait de leur peau. Je tenta de repousser le rôdeur qui agrippait mon pied en lui donnant des coups de semelles tandis que celui qui était sur moi, de le faire basculer sur le coté. Ils sont coriace ces cons et en plus il faut pas les tuer une seconde fois...ca ne m'arrange pas. Mais d'un coup, les deux rôdeurs furent expulsé par un des héros. Je n'avais pas pris la peine de voir qui était venu à ma rescousse, je récupéra rapidement mon arc à la place avant de regarder devant moi et sur les cotés principalement. Il y avait cinq, six rôdeurs prient au piège dans la mousse et trois dans un filet. Au moins c'est déjà ça. J'arma à nouveau mon arc en voyant que ça n'avait pas l'air d’être fini encore, mais je pris la parole en m'adressant au héros qui venait de m'aider.

- J'en ai eu 9... Ça avance de ton coté ?



Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 16 Mai 2013 - 5:44
Il y a bien longtemps qu'on avait entendu parler de Wildcat. Le bruit courait qu'il était décédé. Le fourbe ayant supposé cela ne connaissait vraiment pas notre noble combattant. Si personne dans la communauté héroïque n'avait eu des nouvelles de lui, c'était parce qu'il le souhaitait. Vous voyez, quand vous vivez plus longtemps que vos meilleurs amis, les voir se retirer et même les voir partir vers l'au-delà peut s'avérer très difficile. Ted Grant avait quitté un bon moment Gotham pour faire le point sur sa vie.

Les neuf vies constantes et le vieillissement ralenti de Grant le fit réfléchir. Pourquoi avoir ces dons, acquis par le fuit du hasard il y a bien longtemps, si c'est pour voir nos amis disparaître les uns après les autres ? Heureusement pour lui, il n'était pas le seul membre de la Justice Society of America ayant eu droit à une vie rallongée. Jay Garrick et Alan Scott, respectivement les Flash et Green Lantern, c'était aussi fait offrir ce même cadeau du hasard. Le trio, qui auparavant ont combattu les forces de l'Axe durant la grande guerre de 39-45, étaient officiellement retirés aux yeux du gouvernement. Cependant, ils ne perdirent en rien leur rigueur et leur fouges des vieilles années, ce qui plusieurs s'avère être un miracle. Il y a quelques mois, les trois membres originels de la JSA étaient toujours actifs, mais Grant décida de s'accorder un pause loin des États-Unis. Il partit au Brésil, pour relaxer et apprendre l'art martial local : Le Capoeira, ce mélange de danse et de combat. Étant plûtot un boxeur, il ne trouva guère ces art pratique en situation de combat, mais s'avéra être un bon exercice, histoire de garder la forme.

À son retour à Gotham, Ted fut surpris de voir dans sa boîte aux lettres, une enveloppe lui étant destiné, portant l'insigne de l'équipe qu'il avait fondé auparavant. La lettre à l'intérieur disait :

- Ted Grant
Vous avez passé trop de temps dans l'ombre, nous avons besoin de vous.
Si vous êtes toujours l'homme que vous étiez auparavant, rejoignez-moi au cimetière de St.Roch à minuit.
Dr.Fate.


- Nelson à besoin de moi ? Je ne savais même pas qu'il était toujours en vie. Se dit le héros.

Il regarda sa montre, il allait surement en retard pour cette rencontre, puisqu'il doit faire le trajet entre Gotham et St.Roch. Il descendit dans le sous-sol de sa maison, qui était consacré à son entrainement personnel et à conserver ses artefacts de l'âge d'or des héros, dont il faisait partit. Il savait où il avait laissé son costume et était impatient de le porter. Il enfila celui-ci, sans oublier les bandages de boxeurs sur les mains et ses poignets. Il prit le temps de se regarder dans le mirroir.

- Comme dans le bon vieux temps. Se dit-il.

Il monta au garage et démarra sa moto. Il prit aussitôt la direction de St.Roch. En cours de route, une question lui vint à l'esprit. Si Nelson l'avait contacté, est-ce que Jay et Alan allaient aussi y être ? Il l'espérait de tout coeur. Revoir ses meilleurs amis lui ferait beaucoup de bien. Une fois arrivé au cimetière en question, il vit des silhouette au loin. Évidemment il était le dernier arrivé. Étant capable de voir dans le noir, l'obscurité de la nuit ne posa aucun problème à Wildcat. Il vit le casque doré du Docteur Fate à plusieurs mètre de sa position. Ce dernier était accompagné d'autres compagnons qu'il ne connaissait pas, mais qui lui rappela d'autre héros. Entre autres, une silhouette qui semblait porter un anneau comme celui d'Alan. Une lueur d'espoir le gagna en faisant cette réalisation. Cependant, les rêveries du vétéran furent interrompu lorsqu'il ressentit la terre trembler et qu'il vit des corps sortir de la terre. Il sprinta en direction du groupe de justiciers qui se retrouvèrent encerclés. Il attaqua le premier zombie qu'il rencontra, le neutralisant avec un crochet du gauche percutant. Il prit une seconde créature à bout de bras et fit aussitôt de le lancer sur un groupe de ses semblables. En combattant avec la même fureur que sa réputation lui donna, Wildcat élimina en quelques instants douze des créatures maléfiques s'en prenant à lui. Réussissant à se frayer un chemin vers le groupe, notamment en sauta par dessus le dernier zombie se trouvant entre lui et le groupe, il s'adressa au groupe.

- La prochaine fois essayez donc de m'attendre un peu avant de commencer.
Dit-il aux autres héros, avant de reprendre le combat contre les morts marchant.

[HJ: Désolé pour le long RP, j'avais de retard à rattraper]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 16 Mai 2013 - 20:42
D'autres héros viennent nous rejoindre comme Hawkgirl, et d'un coup il est réconfortant de constater que le pourcentage féminin augmente un minimum, ou plus surprenant encore, Green Arrow. L'Archer n'a pas la réputation facile, je ne vois personnellement aucune raison de me bagarrer avec lui ou de lui faire une quelconque réflexion sur son comportement. Nos maturités sont différentes, je le sais, et comparé aux gens de cette honorable assemblée, bon dieu que je suis jeune. J'essaye d'oublier tout ce qu'a pu dire Nabu à mon sujet, est-ce que parce qu'il est puissant magicien de je ne sais quoi ou encore que son âge s'avance à plusieurs siècles, qu'il a obligatoirement raison ? Une question un peu vaste, quoi qu'il en soit Steel semble être de ceux sur qui on peut compter. Désormais, le Green Lantern est silencieux, et moi-même j'écoute d'une voix distraite les grands projets du Dr Fate. Non, je ne suis pas Jay, mon expérience sur le terrain est toute autre, différente, plus courte aussi même si je ne suis pas qu'une bleue. De l'extérieur, je ne dois juste pas paraître comme la personne sur laquelle on peut compter, mais là dessus je dois juste m'en prendre à moi même.
Je commence à m'ennuyer, mon esprit vagabonde trop vite, pourtant je ne pense à rien en particulier. Comme une petite fille, je remue les orteils dans mes chaussures, la mise en garde soudaine du Docteur ne me surprend pas, mes yeux avaint déjà pu observer les graviers et petites mottes de terre s'agiter sur tout l'espace du cimetière. Non, nous ne sommes pas seuls. Aussitôt, je prononce la formule de la Speedforce, celle me permettant d'accéder à mes capacités, et tout se passe vite, extrêmement vite. Qu'on se le dise, un héros n'a JAMAIS le temps d'admirer le paysage. Le cimetière s'éveille, c'est la Nuit sur le Mont Chauve, de Fantasia, mais version Saint Roch. Les pierres et granits explosent comme autant de cris bestiaux pour chasser les animaux imprudents que nous sommes. Rapide, après tout c'est là ma qualité, j'évite et esquive ce qui reste des portes et caveaux, que rien ne vienne me blesser aux jambes ou au visage. Aussi vite que je le peux, je fais le tour du cimetière, constatant que oui, le lieu dans sa totalité est touché. J'entends en même temps les directives de Steel et donne aussitôt les miennes quant à la fréquence à utiliser.
Je n'ai pas peur, pas pour le moment. Juste dérangée. Voir un zombie, ce n'est pas comme dans un film ou dans un jeu vidéo. En vrai, il y a l'odeur, celle de la pierre, celle de la mort, celle de l'humain aussi, ou pire, celle de ce qui n'est plus humain. Et comment encore avoir un peu de cosidération pour eux ? Steel en a pourtant, les ordres qu'ils donnent sont sensés, j'obéis.

Je creuse, mobilisant le moindre muscle de mes bras, complètement possédée par la speeforce. Un souvenir me revient en mémoire pendant qu'en même temps, je surveille qu'aucun zombie ne s'approche un peu trop près de moi -dans les films, c'esttoujours la blonde qui meurt en premier-. Le souvenir est clair précis, c'est un matin un peu nuageux à la plage, la marée est basse, je creuse avec mon seau et ma pelle en plastiue, au tout début le sable est sec, granuleux et puis, petit à petit, j'en vient à cette pâte grumelleuse. Mon père part dans une explication géologique, j'en ai rien à faire, j'ai six ans, je comprends juste les signes m'indiquant l'eau.

Ici, l'eau qui suinte de a terre, c'est celle de la pourriture, des corps qui fermentent, qui se décomposent. Je pue, je pue la terre, je pue l'humus, je pue le cadavre. C'est un cauchemar, une horreur et mes yeux larmoient devant l'odeur insupportable, pourtant je creuse encore et encore. Vous savez ce que l'on trouve, dans un cimetère, quand on creuse la terre ? De l'eau, comme partout, mais avant ça ? Des cadavres.
Des PUTAINS de cadavres. Une main m'attrape aux bras, sauf que la speedforce et mon mouvement continu arrachent directement le membre pourri du reste du corps du zombie qui ne tarde pas à se isloquer lui aussi. J'ai envie de vomir, j'ai l'impression d'avoir fait un truc impardonnable. Je pense à la phrase culte stupide de ce film en noir et blanc, j'en peux plus.

They're coming to get you, Barbara 

Tu parles, et je creuses toujours même si l'éthique mordonne d'arrêter, de demander un autre plan, de chercher autre chose. Sauf que j'ai la frousse de stopper, malgré l'estomac au bord des lèvres. Nabu a raison, je uis pas faite pour ça, et lorsque enfin mes doigts sentent la terre de plus en plus humide, j'en pleure presque de soulagement. L'eau jaillit, je sors aussitôt de ma tranchée pour en creuser une autre, de nouveau le même cauchemar, de manière à ce que les rigoles d'eaux se rejoignent et se gonflent stratégiquement pour des torrents avec nettement plus de force.

Et puis j'ai une idée, je m'extirpe encore une fois de mon trou, sûrement emblable aux zombies niveau crasse, et je cours. Vous avez déjà senti le mouvement d'un train, lorsque celui ci passe à toute allure ? Il est dangereux, surtout si vous vous avancez trop près, il vous aspire, j'utilise le même concept on va dire, même si l'eau boueuse ralentit désormais mes mouvements, les morts sont déséquilibrés, l'eau n'arrange rien, ils tombent, s'effondrent et moi j'essaye de pas suivre leur exemple.
Là, ça serait le bon moment pour un petit topo de la part des « aériens », sauf que ce qui nous tombe du ciel, c'est un autre gus qui manifestement sait se battre. Allez, du courage...

 « Si vous voulez plus d'eau, ça va m'obligez à percer dans les canalisations, est-ce que ça en vaut vraiment la peine ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 19 Mai 2013 - 16:16
(HJ/ Je me permets de poster pour dynamiter encore plus cette réunion. J'espère que Hawkgirl et Green Lantern ne le prendront pas mal, il s'agit uniquement de ma volonté de surprendre et de rendre le tout intéressant et fun ! /HJ)

Le Docteur Fate acquiesce aux ordres de Commander Steel et s'élève dans les airs, satisfait de découvrir qu'il a eu raison de lui laisser les commandes lors des combats. L'ancien militaire a définitivement plus de légitimité, plus de capacités et plus d'expérience à diriger des troupes dans le feu de l'action que lui.

Lévitant à une dizaine de mètres au-dessus du sol, l'ancien psychiatre détecte avec plaisir l'arrivée tardive, mais opportune, du dernier membre de sa J.S.A. : Wildcat.
Avec la jeunesse, voire l'inexpérience, de certains, il a besoin d'un appui, d'une base solide sur laquelle arrimer leur équipe, et qui d'autre que Ted Grant pour jouer le rôle du conseiller et du "vieux sage" ? Même si le Commander Steel a une forte expérience, Wildcat est la mémoire vivante de la J.S.A., et il ne peut imaginer un tel groupe sans son influence.

Kent V. Nelson apprécie énormément la présence du héros, et lui adresse un signe de tête chaleureux avant d'activer ses capacités télépathiques. Il a quelque chose à lui dire, et cela doit rester entre eux.

* Ted Grant... je suis heureux de vous savoir ici. Comme vous le voyez, la J.S.A. se reforme sur de nouvelles bases, avec de nouveaux membres, et elle a besoin de vous. Le Chaos menace, et je me dois de lutter contre lui avec des hommes et des femmes d'exception - mais j'ai besoin d'aide. Je ne suis pas le Docteur Fate que vous avez connu, je n'ai hérité que depuis peu du heaume de Nabu, et je ne sais pas encore comment mener de tels combats. Vous êtes un vétéran de guerre : aidez-moi, apprenez-moi dès que cet affrontement aura pris fin. *

Se livrer autant n'est agréable pour personne, surtout pour quelqu'un qui fut autant égocentrique que l'ancien psychiatre. Cependant, il a bien compris qu'il est de son devoir de forcer sa nature pour le bien commun, et il enchaîne ses sorts en entourant le cimetière d'un dôme protecteur, empêchant quiconque de sortir ou d'entrer. La J.S.A. est seule avec les monstres sortis de terre - mais elle n'est pas au bout de ses surprises.

Alors que le Docteur Fate allait user de ses pouvoirs pour aider ses compagnons, la terre sous leurs pieds se met soudainement à trembler, et rapidement une forme terrifiante s'extirpe du sol à quelques mètres de l'équipe. Et alors que la boue, les racines et la poussière dégringolent, chacun découvre avec horreur l'identité du montre qui leur fait désormais face - et qui accompagne bien sûr les autres zombies.

La (re)Fondation de la Légende Solomon_Grundy_001

Solomon Grundy.
Solomon Grundy est leur nouvel adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 22 Mai 2013 - 16:27
Cette créature, droite sortie d'une comptine que lui avait chanté son grand-père, qui l'avait suivi jusque dans les tranchées, qui hantait les paroles des soldats cyniques qui voyaient la vie comme une courte succession d'événements entendus par avance. Qui voyaient la défaite, la maladie et la mort comme une fatalité, une note de bas de page dans les arbres généalogiques. D'abord impressionné par la personnification de la perte d'espoir des humains, et de la fatalité, il murmura le premier vers dans une frayeur presque religieuse.

"Solomon Grundy, né un lundi."

Puis, repoussant d'un coup d'épaules les maigres zombis qui continuaient de l'assaillir, il regarda comment l'eau trouvée par Jesse semblaient enliser les machabées et en particulier ceux neutralisés par Green Arrow. Il se souvint alors qu'il avait longtemps rejeté les soliloques des autres soldats, des moutons qui croyaient qu'on devait se laisser emporter par le fleuve de la vie plutôt que prendre le taureau par les cornes. La décrépitude ou sa version anthropomorphique, ne pouvaient rien contre l'homme qui a vécu plusieurs douzaines d'années en gardant une force et endurance supérieure à celle d'un jeune homme. Il était un meneur d'hommes, et la seule semaine qui pour lui parlait de mort, c'était la semaine sainte, qui finit en résurrection. Ce vieux bigot ne se laissera pas faire. A l'assaut !

"Ce type est une allégorie vivante de la décrépitude de la chair. De la courte durée de l'existence. Alors, on va l'aider un peu. Ted, content de vous voir, faites-lui comprendre ce que c'est qu'un poids-lourd. Green Arrow, cette fois tu peux sortir ton véritable arsenal. Hawkgirl et moi allons nous assurer que les autres morts-vivants ne prennent personne par surprise et s'enlisent tranquillement dans les tranchées d'eau. Quant à Jesse, excellent travail."

Il était vraiment content du boulot de ses camarades, et de l'arrivée de Ted Grant, membre légendaire de la JSA. Il avait beaucoup de respect pour l'homme. Il serait prêt à lui laisser la direction de ce groupe, ou très fier de le mener à la bataille. Peut-être un jour, ses amis Scott et Garrick se joindraient à la Société. Mais là Grant était le plus apte à les juger. Sans oublier bien sûr leur actuel commanditaire, le nouveau mais toujours prestigieux Dr. Fate.

"Protège à tout prix le Docteur. Et trouvez-moi une solution pour accélérer la comptine de Grundy. On ne peut pas se permettre de le laisser déchaîné sur Terre pendant les six jour à venir. Il a beau être stupide, cette créature est un vrai démon."

Il se souvint d'une autre chose. Ce mysticisme, ces superstitions qui se levaient du sol, l'avaient d'abord mis à mal dans sa moralité et ses carcans. Mais en pensant aux démons de l'enfer, une citation de la messe lui revint en tête, qu'il récita pour ses compagnons :

"Il y a un temps pour naître, un temps pour mourir / Un temps pour aimer et un temps pour haïr / Un temps pour combattre et un temps pour vaincre."

Puis il hurla, aux prises avec un trio de revenants récalcitrants, dont un qui semblait avoir été enterré avec son sabre d'honneur :

"A vos postes de combat, cette aberration doit mourir ! Pour la victoire ! Pour la Justice ! Pour la Société !"

Dégainant de son costume un Colt 1911 calibre .45, il se résout à tirer sur celui qui porte un sabre, en pensant... Que l'Amérique me pardonne de tirer sur un de ses héros. Puis d'une violente charge, il envoie les deux autres à terre dans la boue qui les enlise. Il va avoir du mal à s'en extirper avec son poids. Mais il conduit son équipe à la victoire, même face à un béhémoth et une armée de morts.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 15 Juin 2013 - 22:34
Le jeune Kyle Rayner était resté discret pendant toute la durée de l'entretien après son altercation avec le Commander Steel. Malgré ce qu'il avait dit, Kyle respectait le vieux soldat, et accepterait parfaitement son autorité. Les autres arrivés l'étonnaient un petit peu, cela dit. Green Arrow n'avait pas une réputation et une humeur facile. Hawkgirl, grâce à sa réincarnation pouvait continuer à appartenir la JSA, et Wildcat était un des membres originels. Cependant, il semblait bien un peu vieux pour le jeune chevalier d'émeraude. 

Lorsque toute la fine équipe fut réuni, le docteur Fate reprit son monologue. Et quelque chose de totalement imprévu se produisit. Les morts se réveillèrent, s'échappèrent de la terre où ils étaient enterrées, et vinrent attaquer les vivants. Comme prévu, et avec une grande efficacité, le commandeur Steel prit le controle des opérations. Kyle se trouvait simplement affecté dans une mission de reconnaissance et de quadrillage de la zone. Même si la mission ne semblait pas importante, toute action pouvait avoir une influence sur la fin de la bataille.

Suivant sa mission, et activant le pouvoir de son anneau, le jeune chevalier d'émeraude s’éleva dans les airs, avant de s'en aller vers le centre du cimetière. Il devait comprendre d'où venait ses zombies, et surtout, qu'est ce qui pourrait les vaincre. Ces montres ne  portaient pas d'anneaux noir, donc la combinaison de deux lumières du spectre ne les détruiraient pas. C'était donc des zombies classiques de films d'horreurs. Le jeune homme tendit la main, et un rayon de lumière fut projeté vers l'un des zombies, qui vola immédiatement en éclat. 

Alors que le combat faisait rage depuis plusieurs minutes, un hurlement de fureur jaillit des profondeurs de la Terre, accompagné d'un début de comptine. Bon dieu, Solomon Grundy. Comme si les zombies n'étaient pas suffisant. La peur commença à s'installer dans le coeur de Kyle quand il vit ses nouveaux alliés débordés par l'affrontement. Mais brusquement, les pensées de Saint Walker lui revinrent en mémoire. Tout ira bien. 

Espoir ... Connexion prioritaire.


Une lueur bleue jaillit de l'anneau de Kyle, avant de se répandre sur tout ses alliés, soignant leur blessure, et renouvelant leur courage. Une des lumières de l'anneau de Kyle venait de se réveiller. La lueur de l'espoir. Le jeune Green Lantern était devenue un Blue Lantern. Le chevalier d'émeraude était devenu un chevalier de Saphir. 

La (re)Fondation de la Légende Blue_l10

Revigoré par ses nouveaux pouvoirs, Kyle se lança a l'assaut. Mais brusquement, tout les zombies disparurent, évaporés par une intense lumière dorée. Le docteur Fate était entré en action, et avait montré ses terrifiants pouvoirs. Le chevalier de Saphir se retourna vers lui, l'air interloqué. Que venait il de se passer ? Une seconde après, un sourire se peignit sur les traits de Kyle, avant qu'il n'adresse la parole à tout les autres.

Alors ? On est une équipe ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 23 Juin 2013 - 20:12
(HJ/ Bonsoir à tous. Je clôture ma participation avec ce post, et même si je n'interdis à personne de continuer, je pense que ceux encore intéressés ne devraient pas faire plus d'un message. J'ai beaucoup apprécié ce topic, mais je dois admettre que nous n'avançons plus depuis plusieurs semaines et que l'idée de la JSA a un peu de plomb dans l'aile. Je pense donc qu'il vaut mieux arrêter ça ici, pour relancer le groupe par des petits sujets, par des petits groupes. Je considère que tous les membres encore actifs de ce topic font partie de la JSA, sauf si vous ne voulez plus ! Merci encore et à très bientôt ! /HJ)

"Non."

Le Docteur Fate se pose au milieu des hommes et femmes qui viennent de combattre à ses côtés - ses camarades. Ses collègues. Ses équipiers.

"Mais c'est un bon début."

Quelques secondes plus tôt, il se trouvait au-dessus des autres, fixant le combat qui ne se déroulait pas dans les meilleures conditions. Si les héros et héroïnes rassemblés par lui parvenaient à tenir la dragée haute face aux morts revenus à la vie, l'arrivée du surpuissant Solomon Grundy a légitiment inquiété ces guerriers.

Concentrant son énergie en lui, Kent V. Nelson a cherché une solution à leurs problèmes, bien conscient qu'un combat rallongé ne servirait en rien leurs intérêts et leur cause. S'il a toute confiance en les capacités de ses nouveaux collaborateurs pour tenir la dragée haute à ces nouvelles menaces, il a bien pris conscience de l'inintérêt d'un affrontement prolongé, qui les fatiguerait et les minerait à terme.
L'ancien psychiatre a donc pris la décision d'écouter, pour une fois, un conseil de Nabu, qui n'est plus désormais qu'une petite voix au fond de son esprit.

Utilisant l'énergie mystique désormais logée au coeur de son âme, il a envoyé une puissante rafale magique pour frapper chaque mort-vivant, et surtout Solomon Grundy. Pendant quelques secondes, tout a semblé troublé, incompréhensible, avant que les membres de la toute nouvelle Justice Society of America ne puissent retrouver la vue et découvrir que leurs ennemis ont disparu.

"Nos adversaires ont été téléportés au fond de l'Océan - loin des villes atlantes, à ma connaissance. Nous devrions avoir un peu de temps devant nous pour se préparer... mais pas ici."

Soudain, un portail de téléportation doré apparaît à côté de chacun des membres du groupe. Le Seigneur de l'Ordre les fixe les uns après les autres derrière le heaume de Nabu, toujours impénétrable.

"Je refuse de mettre des vies en danger en nous réunissant à découvert. Nos ennemis ont été repoussés, mais pas anéantis : les Forces du Chaos viennent de prouver qu'elles sont capables de nous atteindre ici, et heureusement aucune victime n'est à compter. Je refuse de tenter plus notre chance, et je vous renvoie chez vous pour quelques jours. Je vous convoquerai à nouveau quand j'en aurais plus appris sur les mouvements ennemis."

Un portail apparaît également derrière le Docteur Fate, qui fait un pas en arrière pour se préparer à y plonger.

"Je vous remercie de votre venue ici et de votre choix. L'Univers compte sur nous pour les jours difficiles qui se préparent, mais je suis persuadé que vous... nous serons à la hauteur. A bientôt, et prenez garde."

L'ancien psychiatre disparaît dans son vortex, comme les autres. En quelques secondes, le cimetière se vide et laisse un chaos, qui aurait pu être pire sans l'intervention de ces guerriers.
Bientôt, ils auront pire à affronter.
Bientôt, ils se réuniront - et bientôt, l'un d'entre eux périra.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

La (re)Fondation de la Légende

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [MU]Lacérés(2011)[DVDRIP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: St-Roch :: St. Roch Cemetery-