Un but commun pour deux hommes différents [Ch'al]

Invité

MessagePosté le: Lun 20 Fév - 23:29
La haine viscérale qu'il éprouve envers Kal-El et ses camarades continue de s'accroitre avec le temps, il ne cesse de voir dans ses songes les plus sombre le visage du justicier juste avant que le trou inter-dimensionnel ne se referme, avant que la zone fantôme ne l'avale tel un microbe sans aucun moyen de se défendre. Jamais il ne pliera le genoux devant le descendant de Jor-El, c'est une certitude, son destin, il ne peut qu’être celui qui le fera plier, qui fera honneur à sa civilisation perdue à jamais. C'est un peu devenue sa hantise malgré son silence radio à propos de ce passé tortueux depuis sa libération in-extremis de la zone, il reste de plus en plus mystérieux sur ses projets et en dehors d'Ursa personne n'est véritablement au courant de ce qu'il prépare, pas même ses soldats. Ce sont des pions qu'il déplace encore et encore jusqu'à pouvoir faire tomber le roi et ainsi créer un échec et mat, ils sont conscient du danger, de la guerre qui se prépare et quiconque cherche à vouloir tourner les talons s'attirera les foudres du Kryptonien qui ne fera aucun cadeau, aucune pitié animera ce dernier lorsqu'il exterminera les vermines. Ils ont juré loyauté à sa cause, seule la mort pourra briser ce serment. Tout aurait été si simple si Krypton existait encore, le passé est le passé, il ne pourra jamais la faire revivre, mais il peut toujours changer la donne et réduire à néant cette planète pour s'y installer, mettre en place une nouvelle ère, faire de la terre une nouvelle maison et quoi de mieux que de faire des survivants des esclaves pour leur montrer ce qu'est réellement Superman à travers lui. Ils sont tout les deux Kryptoniens, des descendants d'une grande lignée, des survivants. Ce sont des conquérants qu'il le veuille ou non, c'est pas à s'entourant d'une pseudo équipe qu'il sortira de cette spirale inéluctable le menant petit à petit à sa destruction.

La différence est que cette fois ce ne sera pas Doomsday qui sera la cause de cette perte, mais bien lui et il sera tout bonnement impossible qu'il revienne à la vie tant son corps sera décomposé, en très mauvais état et loin du soleil jaune. Oui, il ne prendra jamais le risque de l’exposer ne serait-ce qu'à un minime rayon du soleil. Ses connaissances peuvent le pousser à déposer son corps dans un endroit où le soleil jaune ne brille pas, où son apparition est inexistante et par conséquent où le taux de chance concernant sa résurrection survie stagne à 0%. Alors pourquoi cette statut tient-elle encore debout ? Les terriens ne cessent de croire à un faux espoir en s'inclinant presque devant cette pauvre réplique d'un criminel. Oui, Kal-El n'est rien d'autre qu'un imposteur et si le monde ne veut pas le voir de cet œil, Zod se chargera d'ouvrir les yeux à ses pauvres idiots.

Le regard concentré, les sourcils froncés en direction de la statut de Superman en contre-bas, Zod croisa les bras au niveau de son torse tout en gardant une certaine retenue pour pas exploser cette maudite réplique. La niaiserie est tellement déconcertante que ça a tendance à mettre le général hors de lui et pourtant il a de la patience, il se doit d'en avoir étant donné son statut hiérarchique qu'il traine derrière lui depuis bien des années. Son second séjour dans la zone fantôme et son altercation avec Non lui a été grandement bénéfique, il a su tirer les bonnes cartes pour son retour en libérant de nombreux criminels Kryptoniens. Pour la plupart il est toujours assez difficile de les soumettre à une autorité supérieure, mais une motivation commune ne peut que réunir les troupes et c'est ainsi que Zod a réussit à agrandir ses rangs. Les ordres sont clairs, ils doivent se faire passer pour des personnes lambdas afin de se rapprocher de certains civils ayant une grande influence, se fondre dans la masse est le meilleur moyen d'atteindre le noyau du problème de l'intérieur. Mais où est Non dans tout ça ? Lui et Ursa sont ses deux lieutenants et à vrai dire ça pose un petit contre-temps la disparition soudaine de son ancien mentor. Doit-il revoir ses plans ? Non, tout est déjà en place, il n'a pas attendu longtemps avant de prendre de l'avance surtout dans une période aussi difficile. Cette guerre qu'il compte mener ne se fera pas sans des pertes, il s'est préparé à toute les éventualités.

Il est destiné à faire de grandes choses comme son père le lui rappelait lorsqu'il était enfant et il avait raison, il en prenait conscience de plus en plus. Séparant son bras droit de son torse, il serra le poing, laissant son regard se baisser vers ce dernier comme pour préparer un mauvais coup. En réalité il ne faisait qu'imaginer la suite des évènements et plus le temps passe plus il se réjouissait des futurs retrouvailles avec le traitre et ses camarades.

« Bientôt Kal-El, tu iras rejoindre ton pauvre père dans l'au-delà. »

Ça sonne comme une promesse qu'il se faisait à lui-même sans pour autant mentionner le fait qu'il passera par des étapes préliminaires avant l’ultime ligne droite.

Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 27/07/2015
Messages : 226
DC : Mister Miracle - The Atom - The Bat
Localisations : Dans les airs.
Legion of Doom

MessagePosté le: Mar 21 Fév - 18:51
Rares sont ceux qui viennent visiter le Superman Memorial.
Dressé après la disparition du Héros face au terrible Doomsday, l’édifice a été conservé quand l’Homme d’Acier est revenu – mais la portée symbolique de la statue a perdu de sa vigueur, bien sûr.
Rares sont ceux qui viennent adresser leurs respects au symbole d’un Héros encore actif.


L’habituelle quiétude du lieu a été troublée par l’arrivée surprenante du Général Zod, qui flotte au-dessus du sol et de la statue, ne cachant guère sa réprobation et même son dégoût face à de telles démonstrations terriennes.
Cependant, après qu’il ait levé son bras dans un salut militaire qui rappelle les pires heures de l’Humanité, et prononcé quelques mots d’une voix de stentor, le silence se fait à nouveau auprès du Superman Memorial.
Pendant de longs instants, une chape de plomb s’abat sur le lieu – avant qu’un autre son, une autre voix ne se fasse soudain entendre.

« C’est un serment… ou un vœu pieux ? »

Ces quelques mots se répercutent dans l’étendue vide, leur écho ne s’effaçant qu’au bout d’une poignée d’instants.
Mais alors que Zod cherche certainement leur origine, une forme se détache des ombres sous les arbres – et s’élève elle-même au-dessus du sol.

« Nulle offense dans ma demande, Général. Une simple demande d’informations. »

Un homme surprenant s’avance ainsi vers lui, parvenant à défier la gravité grâce à deux immenses ailes de métal doré. Il est lui-même vêtu pour partie d’une armure aux mêmes couleurs…
… mais uniquement pour le casque et le plastron. Le reste semble terriblement terrien, et bien faible comme dispositif de protection.

« Permettez-moi de me présenter : je suis Ch’al Andar, ancien capitaine de frégate de l’armée de Thanagar, fils d’un officier de Thanagar. Sur Terre, j’ai adopté bien des noms – mais je suis Golden Eagle. »

Il s’arrête à environ deux mètres du Kryptonien, et se tient légèrement en dessous de lui, en signe de respect évident. Un sourire plein de crispation glisse sur son visage, alors qu’il reprend d’une voix lente et posée.

« Cela ne vous dit sûrement rien, et c’est bien normal. Je ne souhaite guère m’étendre, mais je considère qu’un soldat doit toujours se présenter à un officier… je fus un élève du guerrier Hawkman, dérivé de Thanagar, avant d’être lourdement blessé par quelques adversaires locaux. Survivant difficilement, je me suis retourné contre ce mentor qui a trahi son héritage, avant de périr définitivement sur mon monde… et d’y revenir, atteint par une malédiction préoccupante.
Me voici, donc. Considéré comme un Vilain par les critères humains, alors que je ne suis qu’un guerrier luttant pour son honneur, ses valeurs, et ses peuples – tant Thanagar, que je défendrais à jamais, que la Terre, qui doit être protégée mais surtout guidée pour cesser le trouble qui l’anime et la menace. »


Ch’al se tait juste après cette diatribe… puisse pousse un profond soupir.
Les bras le long du corps, il esquisse un nouveau sourire, triste cette fois-ci, avant de reprendre.

« Je sais qui vous êtes, Général, et je sais quelle est votre histoire. Je sais que vous entendez châtier Superman, et un contentieux personnel me pousse à proposer mon aide – et celle d’autres alliés, présents ici.
Si la finalité de nos intérêts divergent, Général, certaines étapes dans nos plans sont similaires… dont l’anéantissement de Kal-El, la défaite des Héros, et le contrôle de la Terre.
Après… après, nous pourrons régler les détails entre nous. »


Un ordre télépathique, et ses ailes en Nth Metal le rapprochent légèrement.
Ch’al n’est guère à l’aise dans ce rôle d’entremetteur ou de diplomate – mais il sait que c’est indispensable. Le Général Zod est une puissance extraordinaire, dont ses alliés peuvent tirer profit ; depuis son retour sur Terre, sa tentative de piéger la Justice League et la Justice Society of America  en se faisant passer pour un Carter Hall/Hawkman réincarné, et surtout sa défaite face à Metallo puis la Justice League entière quand ses membres ont tout compris, il sait que ses marges de manœuvre sont faibles.
Il est un Vilain, définitivement – un Vilain qui a échoué. Il ne doit sa liberté qu’à d’étonnants alliés, qu’il ne peut décevoir.

« Qu’en dites-vous ? »

L’aigle n’est plus entièrement libre.
Mais il peut encore frapper, et ses alliés vont très vite le découvrir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4149-le-retour-de-golden-eagle
Invité

MessagePosté le: Mer 22 Fév - 23:30

Jamais sa détermination n'a été aussi grande, aussi imposante dans son esprit assombrit par un passé douloureux suite à son emprisonnement au sein de la terrible zone fantôme. Revenir sur terre était un peu comme atteindre la lumière au bout du tunnel, de voir l'issu d'un combat impitoyable et sans fin. Kal-El ne peut mourir que de sa main pour espérer une mort digne, Zod compte tout faire pour tuer celui qu'il juge être un traitre et même s'il ne fera pas dans la dentelle, il lui offrira une mort digne d'un Kryptonien. On se souviendra de lui comme un justicier ayant périt à cause de ses actes de trahisons et de déshonneurs. S'en prendre à un fidèle membre de son propre peuple n'est pas tolérable, qu'il s'estime heureux que sa mort prochaine se fera de ses mains, il en prendra l'entière responsabilité et toute résistance connaitre le même sort.

Ce moment aussi solennelle était-il fut interrompu par une voix dans le ton lui était inconnu et sortit tout droit de l'obscurité. Quelqu'un l'observait depuis tout ce temps ? Cette idée lui plutôt désagréable, il a horreur qu'on le suive, qu'on l’observe aussi fourbement. Les premières paroles sonnèrent négatives à l’oreille du Kryptonien qui voyait là une sorte d'hésitation quant à ses propos, au ton de sa voix demeurant plus que sérieux. Suivant la source vocale, Zod baissa légèrement le regard pour apercevoir un homme possédant une armure assez surprenante munie d'une paire d'ailes métalliques. Gardant une certaine réserve, il opta pour un silence observateur alors que l'inconnu fit preuve d'un certain respect dans sa posture comme dans ses propos suivants. Cela lui rappelait les rapports qu'il entretenait avec ses soldats ce qui n'est pas désagréable à une exception près.

Un capitaine ? Lui ? Son attitude assez entreprenant laissait entrevoir quand même quelques détails mettant en avant une certaine connaissance du respect hiérarchique. Le plus surprenant survint lorsque se dernier prit l'initiative de présenter brièvement son histoire et ses motivations rejoignant de près les siens. Un homme se battant pour son peuple est une chose honorable que Zod ne peut qu'approuver et apprécier malgré le silence dont il fait preuve depuis l'apparition de ce Ch'al. Ils se ressemblent au niveau des motivations, mais ont-ils réellement le même but ? Pour une grande partie oui.

« Effectivement, je ne peux que constater que nos motivations sont similaires à quelques détails près. »

Mais qu'est-ce qui lui dit que l'histoire de ce Ch'al n'est pas au final un leurre dans l'espoir de le piéger ? Des ennemis il en a partout surtout depuis son dernier assaut sur la terre avant son emprisonnement, tout le monde reste aux aguets et il ne fait aucun doute que Kal-El est déjà au courant de la libération de certains prisonniers de la zone fantôme. Le problème est qu'il est cependant encore loin de se douter de ce qui se trame dans son dos.

« Je suppose que vous avez essuyé un nouvel échec pour venir me proposer votre aide ? Ou alors vous espoir de les voir tomber commence à se faire mince. Avez-vous confronté Superman récemment ? Combien étiez-vous ? »

En tant que général, Zod ne peut pas passer à coté de certaines questions pouvant avoir une importance capitale pour la suite. Il est vrai que dans le fond il cherche des alliés pour faire tomber Kal-El et ses camarades, mais il ne compte pas s'entourer d'incapables, son armée ne comportera que les meilleurs. Pour l'instant il émettait encore des doutes envers le mystérieux Ch'al qu'il ne connait pas contrairement à lui visiblement. Les bras croisés, le visage fermé, il ne laissait rien paraitre au niveau de son expression.

« Si vous me connaissez si bien que vous le dites vous n’êtes pas sans savoir que j'ai déjà une armée et ma force d'attaque s'élève bien au-delà de la votre, alors qu'est-ce que j'ai a gagné en vous engageant dans mes rangs ? »

Il ne laissera rien passer et si ce Ch'al veut réellement contribuer à la perte des justiciers, il devra mériter sa place. Pour ça, Zod a sa petite idée.

Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 27/07/2015
Messages : 226
DC : Mister Miracle - The Atom - The Bat
Localisations : Dans les airs.
Legion of Doom

MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 18:24
Ch’al Andar flotte au-dessus du sol, les mains le long du corps.
Immobile, hormis ses ailes en Nth Metal qui battent en cadence derrière lui. Il attend.

Hormis le vernis de la discipline militaire qui s’est immédiatement institué entre les deux représentants de races fières et martiales, il nourrit un respect réel envers le Général Zod. Il connaît son histoire, il sait son rôle sur Krypton et surtout dans les événements annexes et postérieurs, ceux qui ont conduit ce monde à le considérer comme un monstre… alors qu’il n’est qu’un soldat.
Qui se bat avec des armes terribles, et est prêt à tout pour obtenir la réussite de sa mission – mais comme tout bon soldat. Et Zod est, définitivement, un excellent soldat.

« Les détails peuvent se régler, Général. »

Le jeune homme esquisse un sourire… mais le fait rapidement disparaître. Ses réflexes martiaux reviennent vite, mais son âme demeure celle d’un californien attaché au surf et à la belle-vie ; même si cette dernière était financée par le crime, et qu’elle a cessé dès sa majorité passée.

« Hum. »

Le guerrier ailé grogne et baisse les yeux, quand son interlocuteur rentre dans le cœur du sujet.
Evidemment que les récents affrontements avec Superman allaient être évoqués – évidemment qu’il serait mal à l’aise.
Si l’Homme d’Acier a joué un rôle primordial dans le combat de la Justice League contre Metallo, impulsé par Ch’al lui-même lorsqu’il se faisait passer pour Hawkman, la révélation de sa trahison et de sa stratégie pour piéger l’équipe a provoqué le légitime courroux de son désormais adversaire.

« J’ai, en effet, croisé le fer avec Kal-El. »

Le monde entier a connaissance du nom kryptonien de la Merveille de Metropolis, et Ch’al tient à l’utiliser en signe de main tendue vers Zod.

« Pour tout révéler, Général, j’ai été vaincu – par lui et ses alliés de la Justice League. Je l’ai indiqué : je suis, pour partie, issu de Thanagar, et j’ai décidé de me comporter en soldat ici, pour honorer ma patrie des étoiles, et pour insuffler à la Terre la discipline et l’ordre qui lui manquent.
Pour ce faire, et conscient que mes propres aptitudes ne me permettraient pas de vaincre, seul, les forces locales… j’ai fait le choix de la ruse. Mon ancien mentor, Hawkman, est décédé, mais a la fâcheuse manie de se réincarner à chaque génération ; je me suis fait passer pour lui, dans un nouveau corps, et j’ai intégré la Justice League pour la piéger. Hélas… »


Un sourire crispé glisse sur ses lèvres, avant qu’un haussement d’épaules n’accompagne la suite de son discours.

« … le plan a été découvert, et j’ai été vaincu après un combat ardu. Voici l’origine de ma venue auprès de vous, Général : une défaite violente, que le soldat en moi ne peut que considérer comme honteuse et inacceptable.
Je l’admets : la vengeance coule dans mes veines, et le désir de revanche fait battre mon corps. Cependant, j’entends également protéger Thanagar et la Terre d’elles-mêmes, et y imposer un ordre et une discipline que seule la loi martiale peut instaurer. Trop de guerres, trop de victimes, trop de dérives sont comptées, je me dois d’agir – et je ne suis pas seul. »


Si, jusque-là, Ch’al se trouvait un peu en dessous de Zod, ses ailes battent plus fort et le relèvent pour le mettre au même niveau – mais toujours à une distance respectueuse.

« J’ai conscience de la présence de votre armée, Général, mais je ne souhaite pas l’intégrer.
Vous êtes nombreux, vous êtes puissants. Vous êtes une force de frappe qui ferait trembler des empires, et vous avez la capacité de renverser des systèmes solaires entiers, afin d’y imposer un ordre légitime, pour le bénéfice des populations locales et la gloire de Krypton. Cependant… »


L’instant devient crucial.
Si Ch’al a été volontairement respectueux jusqu’à présent, il doit aborder le volet le plus difficile de l’entretien : la critique, même légère, qui justifiera l’alliance. Il va devoir manier les mots avec talent, lui qui n’est connu que pour l’impact de ses poings…

« … cependant, vous ne connaissez guère le terrain et les acteurs. Les pouvoirs exceptionnels que vous offrent un Soleil jaune sont gênés par une ignorance, généralisée, de la vie locale, et des réactions humaines. Pire encore, la résistance indigène est importante, et dispose de ressources insoupçonnées devant l’adversité.
Enfin, Superman, par son courage, son charisme, son expérience et son intellect, est une menace extraordinaire, qui peut bloquer vos capacités mais aussi lever une armée par sa seule présence. »


Sa voix est calme, posée. Son regard est entièrement fixé sur Zod, sans ciller un seul instant.

« Votre guerre sera difficile, Général.
Je ne viens pas intégrer vos rangs, mais proposer une alliance : je suis en lien avec des forces locales, qui entendent modifier l’ordre de ce monde et bénéficier des retombées. D’aucuns les appelleraient criminels – et ce n’est pas faux, mais tout militaire sait que la légalité n’a plus lieu d’être en temps de conflit.
Nous connaissons ce monde, et ses moindres détails. Nous connaissons les adversaires, les gouvernements, les pièges ; nous manquons de la force de frappe pour les faire tomber, et mes camarades manquent de la discipline nécessaire à l’organisation.
Ma proposition est simple, Général. »


Quelques battements d’ailes plus actifs, et Ch’al s’approche, ne laissant plus qu’un mètre entre eux.

« Une alliance. Nos réseaux, nos informations, nos armes contre vous et vos troupes.
Un échange – une collaboration.
Pour débarrasser le monde de Kal-El, de ses alliés, et de ceux qui participent à cette marche catastrophique. Pour libérer la Terre de ce joug. Pour instaurer un ordre… un ordre qui ne pourra être renversé. »


Le jeune homme croit en ce qu’il dit – il est animé par la conviction.
Un éclat de fureur et de fougue brille dans son œil, alors qu’il attend la réponse de Zod, le cœur serré par l’espoir de lendemains chantants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4149-le-retour-de-golden-eagle
Invité

MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 21:03

Une défaite blessante est une motivation en soi qui pousse le perdant à chercher une aide extérieure en cas de dernier recours, un choix judicieux quand on sait en plus que l'ennemi en question est dans le collimateur de plusieurs personnes ayant un même but. Il ne fut aucunement surpris d'apprendre ce malheureux détail de la bouche du l'homme-ailé, au contraire, il se sentait plutôt rassuré dans le sens où il sera plus facile de l’enrôler et de s'en faire un allié. Un esprit blessé reste fragile, les bonnes paroles peuvent renverser la vapeur, il suffit juste de savoir manier les mots à l'image de Zod qui réfléchit avant de parler, qui mesure l'intensité de ses paroles. Le récit de guerre s'avère de plus en plus passionnant dans le sens où il reconnait son échec et prouve une fois de plus par les mots que ses motivations sont honorables en tant que fier soldat de Thanagar cherchant à faire perdurer l'histoire, la réputation, les valeurs d'un monde en proie à un bouleversement. C'est toujours difficile de se battre pour une cause que personne ne comprend, on a tendance à prendre cette motivation à la rigolade, comme un mauvais humour digne d'un fou, d'un tyran fanatique. Il comprenait, mais la suite des propos de Ch'al vint frapper l'esprit déjà bien enfiévré du Kryptonien. Il pensait le connaitre, voilà bien une méthode peu convaincante de lui rappeler de mauvais souvenirs. Son ton se durcit automatiquement.

« Je suis à la tête d'une armée depuis bien des années, vous n'étiez encore qu'un pauvre petit soldat lorsque je me suis retrouvé au sommet de la hiérarchie. Le terrain, les acteurs, j'en connais bien plus que vous le pensez. La guerre, la science, les stratégies, la chimie, la politique, c'est une insulte à mon égard que d’émettre de telles paroles. Superman doit sa survie à ma simple stratégie, certes il y a eut des imprévus, mais tout a un but que ça soit l'échec ou le retrait. »

Ce n'est pas un vulgaire traitre qui peut le contredire, rien n'est dût au hasard, tout à un sens et Zod ne cessera de le répéter pour faire comprendre aux plus ignares qu'un véritable stratège militaire a toujours un coup d'avance. Mais visiblement il a l'air de s'y connaitre un peu plus étant donné son récent affrontement avec la Justice League. Qu'il en soit ainsi. Une alliance est envisageable, mais si ses alliés manquent de discipline alors au final il n'est pas étonnant qu'il est perdu.


Une ombre fit irruption, une silhouette assez massive ressemblant de près à Superman semblait contempler la scène avec une attention toute particulière. La dernière recrue de Zod était là à la fois pour observer et également pour prendre la température avant la bataille.

« Mon général !!! »

Une voix mécanique en sortit, celui qu'on nomme l'Eradicator se montre fidèle et discipliné grâce à un petit formatage à la façon Kryptonienne, un travail digne d'un jeu d'enfant pour celui qui en connait un large rayon dans le domaine de l'informatique. C'est l'avantage d'avoir sous la main un robot programmable selon des envies précises comme ça a été le cas avec celles du général Zod.

« Je suis très sélectif au niveau de mes alliances, je n'ai pas de temps à perdre avec des incapables. Mais je suis sur que vous avez plus d'un atout dans votre manche. Saisissez votre chance et alors nous pourrons envisager un avenir plus louable dans un futur proche. »

Une certaine bonté d’âme anima le général...ou pas, c'est simplement un test qu'il doit faire passer autant à Ch'al qu'à l'Eradicator qui pour sa part possède les mêmes pouvoirs qu'un Kryptonien. Un sourire impatient se dessina sur son visage alors que l'Eradicator ne manqua pas de s'avancer légèrement pour se retrouver au niveau de Zod, face à Ch'al.

« Montre-moi ce dont tu es capable. »
« A vos ordres »

Sans attendre une seule seconde de plus, l'Eradicator envoya un uppercut en pleine face de Ch'al afin de lui faire prendre plus de hauteur. Un face-à-face risquant de s'annoncer passionnant. Une chose est sûre, Zod comptait ne rien louper de cet affrontement comme en témoignait son attitude observatrice lorsqu'il releva le regard au-dessus de lui.

Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 27/07/2015
Messages : 226
DC : Mister Miracle - The Atom - The Bat
Localisations : Dans les airs.
Legion of Doom

MessagePosté le: Ven 24 Fév - 11:14
Ch’al grimace quand il entend les premiers mots prononcés par le Général Zod – la manœuvre n’a pas vraiment réussie, il n’a pas été assez bon diplomate et orateur pour réussir à faire accepter la critique et la proposition ; il s’en doutait, mais espérait que la chance serait, cette fois-ci, de son côté.

« Hem, je… »

Ses mots s’évaporent, et disparaissent en un souffle.
Son corps se crispe alors que le Kryptonien poursuit son discours, dans lequel il rappelle son ancienneté, son expérience, ses réussites – mais aussi son grand plan.
Le guerrier ailé a étudié son interlocuteur, avant de venir ici et même précédemment, quand il a entamé ses préparatifs pour s’en prendre à la Justice League. Il est pleinement conscient que le général devant lui est quelqu’un de brillant, de discipliné et de déterminé… mais qu’il souffre de graves problèmes psychologiques, qui le rendent extrêmement dangereux.

Zod n’accepte ni défaite, ni échec, et fait preuve d’une mauvaise foi dangereuse en considérant que chacune des victoires de Superman envers lui fait partie d’une stratégie générale, dont lui seul peut voir l’aboutissement et la réussite future.
Clairement, Zod apparaît comme fou devant Golden Eagle – mais il s’y était attendu. Il avait simplement espéré pouvoir contourner ces difficultés, et former l’alliance avant de devoir faire face à la fureur de l’ego du général…

« Je le comprends, et… »

Une nouvelle fois, Ch’al ne peut finir sa phrase… car un nouveau venu fait soudain irruption près du Superman Memorial.
Apparu en quelques instants, une sorte de clone physique de Kal-El se met a garde-à-vous devant le Kryptonien – et le jeune homme se recule par réflexe, ses ailes en Nth Metal suivant parfaitement ses ordres mentaux inconscients.

« Ma… chance… ? »

Le guerrier ailé fronce les sourcils alors que Zod reprend, et lui propose clairement… une épreuve.
Comme un test, comme une session de recrutement. Comme s’il n’était qu’un bizut qui doit prouver sa valeur.

« Humf. Je vois. »

Ch’al grogne et serre les poings. Son casque thanagarien a eu le temps d’analyser le nouveau venu, qui serait donc l’Eradicator… une sorte de robot de Krypton, avec une personnalité annexe, des pouvoirs très proches de Superman – et donc, clairement, un gros morceau.

« Nous reparlerons, Général Zod, de cet événement quand cela sera terminé. J’accepte vos conditions, mais je le répète : je ne suis pas là pour être recruté, mais pour devenir un allié. Veillez à me traiter comme tel à l’avenir. »

Ses paroles sont prononcées juste avant que l’Eradicator ne le frappe.
L’uppercut est violent, et inattendu. Ch’al accompagne le mouvement et ordonne à ses ailes de batte en rythme pour le surélever, et gagner ainsi quelques mètres et quelques précieuses secondes.
Il serre les poings, et récupère derrière lui ses armes – une masse et une hache à double tranchant en Nth Metal.

« En piste. »

Ainsi armé, Ch’al Andar fonce directement sur son adversaire ; mieux vaut provoquer directement l’affrontement qu’attendre bêtement.
Profitant de l’effet de surprise, le guerrier ailé abat d’abord sa masse sur le crâne de l’ennemi, haut en bas. Il enchaîne avec un coup circulaire de sa double hache, pour le frapper directement au torse.
La seconde d’après, il ordonne à ses ailes de le reculer, et lève ses armes devant lui – pour se protéger. Pour encaisser le futur choc.
Pour survivre au combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4149-le-retour-de-golden-eagle
Invité

MessagePosté le: Lun 27 Fév - 17:45

L'assurance de Ch'al est assez plaisant à contempler en soi, mais la nature Kryptonienne de Zod et son statut le pousse à le tester, à voir ce dont il est capable pour pouvoir mesurer son utilité dans un futur proche. Peut-il compter sur lui par la suite ou alors n'est-il qu'une épine dans le pied à écarter au plus vite ? Quelques secondes suffiront à lui donner une petite idée de cette potentielle et nouvelle perspective. Il a échoué par le passé, il ne refera pas les mêmes erreurs et encore moins face à Kal-El. S'il y a bien une chose qu'il ne supportera pas c'est bien de se faire battre à nouveau par ce dernier, s'il doit mourir sur le champ de bataille il emportera son ennemi juré avec lui dans la tombe. Personne n'échappe à l'inéluctable. Mais qui sait, l'avenir reste incertain sur certains plans malheureusement.

Le robot Kryptonien s'élança sans attendre une seule seconde supplémentaire afin de pouvoir prendre un légère avantage en envoyant le premier coup, un uppercut d'une précision extrême en-dessous du menton de Ch'al. Souriant sournoisement en coin, il releva aussitôt la tête pour suivre l'ascension maitrisée de l'ancien soldat de Thanagar. Une certaine fascination ressortit des traits fermés du visage de David alors qu'il prit soin de s'élever à la hauteur de son adversaire. Faisant totalement abstraction des paroles de Ch'al à Zod, le robot se mit en position de défense, attendant patiemment que l'ailé vienne à lui. Oh non, il ne perdra pas le nord en se lançant dans un affrontement tête baissée. Si Zod l'a recruté c'est parce qu'il a de nombreuses choses pouvant l'aider à accomplir une destinée honorable et favorable au fidèles de Krypton. Peut-être qu'il est un robot, mais une chose est sûre, il est conscient que sa loyauté est bien placée...ou est-ce seulement le formatage personnel du général qui fait que ça se passe ainsi. Personne ne le sait en dehors du Kryptonien.

Fixant l'arrivée de Ch'al vers lui, David leva le bras, prêt à riposter, mais la vitesse de ce dernier le surpris bien assez pour ressentir le coup de massue assez puissant sur son crâne ainsi que celui de sa double hache qui forma à son contact une entaille sur son costume. Reculant légèrement, il baissa le regard instinctivement vers son torse. Un rire s'échappa d'entre ses lèvres.

« Donc les armes sont autorisées...parfait. Il est temps de passer aux choses sérieuses. »

Relevant le regard, ses yeux virèrent au rouge, deux faisceaux lumineux en sortirent, laissant derrière elles une trainée flou jusqu'à finir par rencontrer les armes en Nth de Ch'al. Profitant de cette attaque mineure, David à toute vitesse en direction de son adversaire. Son poing se serra sur lui-même alors qu'il rencontra les armes de ce dernier dans un premier temps, le choc produisit une onde tout autour d'eux. Il n'aurait aucun mal à lui décrocher la tête, mais Zod a été clair, personne ne doit mourir en dehors de certaines cibles précises, Ch'al ne sert que d'entrainement, de mise en bouche pour la suite. La force du Robot permit à ce dernier d'attraper les armes servant de protection et de les écarter très légèrement pour seulement laisser passer son regard en travers, un regard sadique et fourbe. D'un geste rapide, David envoya un coup de pied dans le flanc gauche de son adversaire suivit d'un coup de souffle réfrigérant.

Est-ce que cette assaut marchera sur lui ? Il n'ira pas jusqu'à parier là-dessus, mais si ça ne le tue pas, ça aura au moins l'opportunité de lui montrer ce que c'est, l'avant-gout d'un véritable affrontement avec un membre de l'armée de Zod. Volant à pleine vitesse pour finir sa course derrière Ch'al, il se positionna à quelques mètres et concentra cette fois-ci sa vision thermique à un niveau beaucoup plus élevé, la puissance émanant de ses yeux pourrait produire une explosion de tout ce qui entre à son contact.


Ne loupant aucun détail, Zod remarqua quelques petites failles dans les assauts de David, failles qui fit légèrement grimacer le général. Il n'est pas totalement prêt pour le nouvel affrontement, heureusement le temps n'est pas encore venu pour la bataille finale. Se rapprocha tout de même légèrement de la scène suite au dernier assaut de l'Eradicator, Zod garda une position bien droite, les mains dans le dos et le regard braqué sur son soldat. Une énième erreur est sur le point de se produire et cette vision n'est pas vraiment agréable en soi. En tant que général, Zod est intransigeant et ne laissera rien passer en ce qui concerne les failles dans un combat. Il cherche la perfection, rien de plus rien de moins.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 27/07/2015
Messages : 226
DC : Mister Miracle - The Atom - The Bat
Localisations : Dans les airs.
Legion of Doom

MessagePosté le: Mar 28 Fév - 21:24
Le combat est dur – âpre et violent.
Même s’il ne s’agit que d’une épreuve, d’un test pour acter ses capacités et confirmer qu’il peut être un allié de valeur, Ch’al Andar ne se fait pas d’illusion : il risque beaucoup, ici ; et peut-être même sa vie.

« Il n’y a que des choses sérieuses à la guerre. »

Par instinct, il relève ses armes pour se protéger de la vision-chaude expulsée des yeux de l’Eradicator.
Il parvient ainsi à bloquer l’attaque, mais l’ennemi enchaîne directement en se précipitant vers lui. Un terrible impact suit la rencontre entre les deux guerriers, et le jeune homme serre les dents en encaissant directement le choc.
Ça a fait mal, clairement ; et ça ne fait que commencer.

Si Ch’al dispose d’une force accrue du fait de sa nature semi-Thanagarienne, s’il est donc considéré comme super-fort par les Humains, ce n’est pas grand-chose face aux pouvoirs des Kryptoniens – et même de leurs robots, comme l’Eradicator.
Un cri de rage et de frustration s’échappe de sa gorge alors que son adversaire parvient à étirer ses bras pour supprimer la défense de ses armes. Un regard plein de fureur et de désespoir est adressé par le jeune homme à la créature robotique, qui sourit vicieusement de pouvoir ainsi l’emporter sur la force brute.
Mais il ne l’emportera pas – il ne s’en sortira pas aussi facilement.

Voyant venir le coup de pied de l’Eradicator de loin, Ch’al Andar accompagne le coup et se permet ainsi de prendre un peu moins l’impact. Il est néanmoins envoyé à quelques mètres, ses ailes en Nth Metal parvenant néanmoins à se reprendre et à le maintenir dans les airs.
L’Eradicator enchaîne encore, utilise sa super-vitesse pour se placer derrière lui – et déclencher à nouveau sa vision-chaude.
Mais Ch’al s’y est préparé.

« Pas maintenant, connard… pas maintenant !!! »

Le jeune homme se baisse au dernier moment, aidé par une puissance soudain transmise par son armure. Le Nth Metal est un matériau étrange, surprenant, aux qualités mystérieuses – mais bien pratiques dans le cadre de tels combats.
La combinaison a en effet absorbé l’énergie de la vision-chaude, et vient d’adresser un boost de puissance à Ch’al, qui est ainsi plus vif, plus fort… et plus rapide.
Il évite ainsi l’attaque de l’Eradicator, réalise un salto avant et parvient ainsi, dans son mouvement, à frapper les jambes de son ennemi avec sa double hache. Il enchaîne lui-même avec un terrible coup de masse dans la hanche du robot, le propulsant à quelques mètres alors que quelques craquements sinistres se font entendre.

« Alors ? Plus de petit commentaire ? Plus de sourire triomphant ? »

Profitant du flottement lié à son boost et aux coups portés, Ch’al envoie directement sa double hache vers l’Eradicator, qui se remet à peine.
Le robot parvient à stopper l’arme avant qu’elle ne l’impacte – mais il ne s’agissait que d’un leurre, car Golden Eagle a pris la suite du projectile pour filer, tel un boulet de canon, vers sa cible.
Sans grâce, mais avec une violence extrême, il impacte violemment sa cible, masse en avant, et tout son poids mis dans la balance.

Le choc est extrême, terrible.
Ch’al Andar souffre de plusieurs plaies et blessures – mais il est encore debout, et prêt à continuer si besoin ; il ne remportera peut-être pas ce combat, mais l’autre s’en souviendra longtemps.
L’Eradicator, lui, est toujours debout – mais il souffre aussi de l’impact, et n’est clairement plus aussi fier qu’au début ; il remportera sûrement cet affrontement, mais pas sans dommage.

« Encore, Général ? »

Ayant récupéré la double hache grâce à un appel télépathique via l’armure en Nth Metal, Ch’al lève ses armes pour se défendre, mais adresse un regard rapide vers le Kryptonien ; il est sur ses gardes, mais calme. L’adrénaline et la fureur du combat apaisent son âme tourmentée.

« Est-ce que vous en voulez encore ? »

L’adresse est faite sans politesse, mais le guerrier ailé ne s’en veut pas ; il considère qu’une étape a été franchie dans sa relation avec Zod, et que ce dernier lui doit bien de passer l’éponge sur ce manque de courtoisie. Et si ce n’est pas le cas… alors au diable les Kryptoniens !

(HJ/ Dis-moi si tu veux que j’édite ou si le résultat ne te plaît pas. Smile /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4149-le-retour-de-golden-eagle
Invité

MessagePosté le: Mer 1 Mar - 18:27
Sa nature Kryptonienne le pousse à engager un combat quand celui-ci se présente, ce sont les signes précurseurs d'un statut aussi important que le sien que ça soit dans la hiérarchie militaire comme dans celui de tout les jours. Une bonne dose d'action résous de nombreux problèmes et a tendance à lui redonner gout à la vie, à accroitre son taux d'adrénaline qui est déjà à un niveau exponentiel. On peut penser qu'il est narcissique ou encore imbus de sa personne à vouloir mettre ses opposants dos au mur en les mettant face à un danger imminent que ça soit par plaisir ou pour les tester. En tant que dirigeant d'une armée de Kryptoniens, il se doit de garder à ses cotés les meilleurs pour ne pas descendre au plus bas la réputation qu'il traine honorablement derrière lui, son héritage au cas où il viendrait à mourir par le plus grand des miracles. Heureusement, le miracle n'existe pas tout comme le hasard. Façonner ses combattants à son image est un excellent moyen d'exister à travers eux si le pire venait à arriver. La loyauté est un trait de la personnalité qu'il affectionne tout particulièrement et qu'il place sur un piédestal et quiconque brise le serment le payera de sa vie que ce soit ses alliés comme ses soldats. Ch'al a donc tout intérêt à respecter l'accord que Zod compte accepter s'il se montre à la hauteur. Métal Nth ou non, il le brisera comme il brise un arbre et ça sera dans une douleur impitoyable et effroyable.

Pour le moment il se montrait plutôt à la hauteur avec des contres intéressants, mais pas assez pour impressionner pleinement le Kryptonien qui éprouvait une te ressentit seulement aux membres de son peuple et à quelques privilégiés. Il est connu pour mépriser les terriens et les traitres, pas pour les aduler comme les plus ignares de cette terre. C'est donc plongé dans un silence profond qu'il observait le combat, suivant de prés les mouvements de Ch'al autant pour l'analyser dans le fond et la forme que pour l'étudier. Pensait-il que cet affrontement aurait pour seul objectif de le tester ? Non, ça va bien plus loin que ça. En ce moment même, Zod effectue une analyse profond du style de combat de l'homme-ailé afin de pouvoir l'enregistrer dans sa base et pourvoir se servir des faiblesses et des failles présentes. On sait jamais ce que l'avenir réserve, il préfère avoir une longueur d'avance autant sur ses alliés que ses ennemis.

« Ça suffit !!! »

Lança t'il d'une voix grave et forte à l'Eradicator qui se stoppa en gardant une posture bien droite, les bras croisés au niveau du torse. Se rapprochant de Ch'al, Zod dépassa le robot Kryptonien pour lui tourner le dos.

« J'en ai assez vu, maintenant nous pouvons parler affaire. »

Sans détourner son regard de Ch'al, le général fit un signe de la main au robot pour qu'il disparaisse et laissent les grand parler entre eux. Ne se souciant donc pas une seconde de plus à David, il resta concentré sur ses futurs échanges avec l'ancien soldat de Thanagar.

« Puis-je connaitre l'identité de vos alliés ? »

Il n'a pas pour habitude de se lier à n'importe qui et étant donné qu'il ne connaissait nullement ce Ch'al, il préférait avoir un maximum d'info avant d'avancer. Son regard se mit à durcir en l'attente d'une réponse favorable à sa question. Le mystère c'est pas trop son truc, autant qu'il brise le silence le plus rapidement possible avant qu'il ne décide de faire demi-tour et briser l'espoir de l'ancien soldat à vouloir détruire Superman et ses alliés. Personne ne peut tuer Kal-El sans lui, il est le seul à le connaitre jusqu'au plus profond de son âme.

« Il est rare de trouver une telle confiance en soi chez quelqu'un ayant un tel passif que vous, ce qui me pousse à croire qu vous n'êtes pas seul dans votre croisade ? »

Il ne lui avait pas laissé le temps de parler, mais maintenant il peut.

Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 27/07/2015
Messages : 226
DC : Mister Miracle - The Atom - The Bat
Localisations : Dans les airs.
Legion of Doom

MessagePosté le: Jeu 2 Mar - 21:41
Ch'al Andar demeure crispé durant le silence qui suit sa remarque.
L'Eradicator reste immobile et muet, attendant également la réaction de son supérieur sur la marche à suivre. S'il rêve de continuer l'affrontement pour acter définitivement son avantage sur son ennemi en emportant une victoire triomphante, il sait très bien qu'il ne peut aller au-delà des ordres du Général Zod - sa fureur est un garde-fou amplement suffisant pour bloquer les coups qui démangent ses poings.

"Hum."

Le jeune homme grogne quand le Kryptonien donne l'ordre de cesser les hostilités.
S'il se relâche légèrement, il ne fait que baisser ses armes de quelques centimètres ; il n'est pas avec des amis, ici, mais bien des soldats surentraînés et dangereux, qui ne lui laisseront jamais de seconde chance en cas de vrai relâchement.
La prudence demeure.

"Et le spectacle vous a plu ?"

Par un geste, Zod a renvoyé l'Eradicator à ses pénates - et le robot obéit, même s'il doit ainsi ronger son frein et accepter le principe de ne pas anéantir son ennemi.
Devant le regard un peu médusé de Golden Eagle, son adversaire acharné disparaît en quelques instants, ne laissant que le Kryptonien et le semi-Thanagarien, qui finit par baisser définitivement ses armes ; celles-ci ne servent plus à grand-chose, l'officier supérieur serait capable de le briser en quelques secondes s'il le voulait vraiment.

"Hum... mes alliés."

Lentement, Ch'al range sa double-hache et sa masse dans son dos, son armure en Nth Metal les absorbant comme elle les avait fait apparaître quelques minutes avant.
Il prend une grande inspiration, se redresse et tente de calmer les battements trop rythmés de son coeur. L'affrontement a été violent, et très tendu ; il doit reprendre le contrôle, pour poursuivre le test constant qu'il vit depuis qu'il a osé s'adresser au Général Zod.

"Mes alliés sont nombreux, et diversifiés. Et ils tiennent à une certaine forme de discrétion, ce qu'un soldat peut comprendre - en termes de guérilla, de résistance active, le secret est la première et la meilleure des armes."

Il sait très bien qu'il ne pourra pas s'en sortir avec cette pirouette ; mais cela n'empêche pas de l'utiliser, au moins en première vague.

"Cependant... je peux, et je dois bien sûr vous en dire plus.
Je suis accompagné par un génie exceptionnel, le plus grand intellect de la Terre, qui nourrit un sentiment similaire au vôtre envers Superman - pour des raisons différentes, cependant. Je bénéficie également de l'aide d'une jeune femme maîtrisant les forces fondamentales du sol et de la géologie, d'un jeune arriviste qui cache la fureur d'un destructeur indomptable en lui... mais pas uniquement, Général Zod.
Mes alliés sont multiples, car il existe de multiples cellules de résistance sur Terre. D'autres comprennent une créature hybride entre l'Humain et Thanagar, un mercenaire considéré comme le plus grand assassin de ce monde, une jeune femme capable de geler un continent, un immortel qui a maîtrisé toutes les techniques de combat de cette planète et sa science..."


S'il ne donne aucun nom, les indications du guerrier ailé sont assez claires pour identifier les principaux membres de la Legion of Doom et du Network, les deux organisations cousines étant intéressées par Zod.
Il a ordre de ne rien dire sur elles, mais... ce n'est qu'une demi-trahison, ici. Il peut vivre avec ça.

"Voici mes alliés, voici ceux qui peuvent embraser ce monde - mais auront besoin de vous, et de votre armée, pour le conquérir et lui imposer un ordre nécessaire, en plus d'un juste châtiment envers Kal-El."

Lentement, Golden Eagle croise les bras.
Il pousse un profond soupir, et reprend en affichant un regard déterminé.

"Nos factions poursuivent un but proche, Général Zod. Sur Terre et sur Thanagar, un bon soldat sait qu'il ne peut refuser une main tendue, quand il ne maîtrise pas tous les aspects de sa guerre... qu'en est-il sur Krypton ?"

La pique est audacieuse - mais il vient de combattre pour lui, pour son bon plaisir, et estime que Zod peut bien encaisser ça. Après tout, c'est un moindre mal après ce qu'il vient de vivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4149-le-retour-de-golden-eagle
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Un but commun pour deux hommes différents [Ch'al]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» deux vernis différents ? compatible ?
» [REQUETE] différents sons pour différents expéditeurs SMS/MAIL
» Différents crayon à papier...
» [Dossier] Les différents changements de noms et logos du resort
» Les différents modèles de blasters E-11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis en ruines :: Superman Memorial-