[OVER][LOD: 12 kilomètres sous terre] Save the headquarter [Terra - Lex Luthor - Golden Eagle]

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité

MessagePosté le: Dim 2 Avr - 11:59
Mercy ne rate pas une miette de ce qu'il se passe en dehors du palais, chaque soldat en armure technologiquement avancée est pourvu de caméras permettant une surveillance de tous les angles. Une personne ordinaire aurait du mal à suivre tous les mouvements, avec ce nombre ahurissant d'écran à disposition. Pas Graves, qui est très à l'aise. Lorsqu'elle ne joue pas l'assistante servile auprès du milliardaire, elle s'occupe de la sécurité de Lexcorp à Metropolis. Elle peut passer des journées entières à observer le moindre employé agir, les accès et les conversations. Tous ces éléments en même temps. Elle peut donc voir Ch'Al s'enivrer de cette guerre cruelle uniquement motivée par le contrôle et le pouvoir sur un peuple plus faible. L'homme aux ailes de métal n'a aucune pitié envers quiconque, que ce soit les civils ou les adversaires. Tout obstacle est pour lui une cible à abattre. Mercy relève le coin de sa bouche en laissant échapper une légère mais brève expiration. Le demi- Thanagarien joue son rôle à la perfection, il sera bientôt connu pour la terreur qu'il insuffle à leurs ennemis. C'est tout ce qu'elle demande, qu'on les craigne. Il n'y a rien de plus affolant qu'un psychopathe avec une hache, qui tue sans distinction. C'est parfait.

Alors qu'elle passe à son patron pour le voir diriger les troupes créées par Lexcorp sur mesure, son attention est vite attirée par une explosion en direction du palais. Une des parois a cédé sous le choc de Terra, envoyée contre elle par le plus fort et le plus respecté des Underworlders. Leur champion et commandant en personne, chargé dans un cas comme celui- ci de la protection de leur reine et impératrice (deux titres étant le minimum, le deuxième devenu cependant obsolète avec le temps). Graves n'est pas la seule à avoir été interpellée par l'événement, Golden Eagle se dirige maintenant droit vers l'ouverture créée, pour prêter main forte à son alliée. Ou trouver un défi digne de lui. Ou les deux. Entre temps, la milice anti- méta-humain a eu le temps de répandre dans toute la cité. Il n'y a pas un quartier, pas un monument, pas une route qui ne soient investis par eux. Ils réalisent objectif sur objectif, en tuant le maximum de personnes, civils ou soldats. Cette folie ne s'arrêtera pas, pas sans la reddition des indigènes.

"ASSEZ!"



La voix s'est élevée à travers toute la cité, retransmise par d'innombrables sortes de microphones et hauts- parleurs comme on en fait à la surface. C'est la voix d'une femme, dont le ton laisse sous- entendre qu'elle a l'habitude d'être obéit. Immédiatement après avoir esquivé l'attaque boulet de canon de Ch'Al, le commandant pose brusquement son genou et son poing à terre à en faire trembler l'édifice, si ce n'était pas déjà le cas par le pouvoir de Tara Markov, la tête baissée. La reine sort d'une porte à côté du trône, dans le dos de son immense guerrier. Montrant bien qu'il gardait quelque chose, tel un Cerbère fidèle. Kokya s'approche, forte et fière, le visage n'exprimant cependant que du désespoir. Sa cité, son peuple, meurent. Aussi difficile soit ce constat, elle ne peut l'ignorer plus longtemps. Par deux fois en peu de temps, son armée a été décimée, elle ne veut plus refaire la même erreur. A force de régir des hommes, elle en avait oublié pourquoi c'était une femme qui était à leur tête. Pas seulement parce qu'elles sont le sexe fort.

"ça suffit."

Souffle -t- elle devant Ch'Al et Terra, à l'intérieur du palais. Ses paroles ne sont maintenant entendues que par eux -ainsi que Luthor s'il vient à temps ou espionne ses hommes à travers leurs propres micros- et Mercy Graves à travers les micro installés sur eux. Elle s'approche de la jeune blonde enragée, dégaine son épée qu'elle jette à ses pieds, et s'agenouille devant elle, prenant sa main pour la poser sur son front, en signe de soumission.

"Laisse mon peuple vivre, je t'en prie, reine de la surface. Je me soumets au nom de mon peuple entier.
- Ma reine! Je...
- ça suffit Ukur!"

La scène semble irréelle, une telle victoire saurait-elle vraiment être satisfaisante pour nos Légionnaires? Mercy Graves reste silencieuse, laissant ses co-équipiers décider de la suite. Mais peu importe leur décision, elle avancera avec eux, comme une seule Légion. L'attente est longue, la structure continue de vibrer avec force, mais étrangement, tout semble immobile, comme paralysé par l'instant. Tout pourrait s'écrouler à tout moment, dans tous les sens du terme.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 27/07/2015
Messages : 277
DC : Mister Miracle - The Bat - The Atom - Sportsmaster
Situation : Assume l'identité de Hawkman en attendant le retour de l'original.
Localisations : Dans les airs.
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Dim 2 Avr - 18:50
En débouchant dans le Palais, Ch'al Andar n'a qu'une idée en tête : anéantir la créature qui a propulsée Terra par-delà une paroi.
Déjà, parce qu'il refuse que quelqu'un touche à une alliée. Mais, surtout, parce qu'il est continuellement en quête de défi, de challenge, de duel capable de lui prouver qu'il est meilleur qu'il ne le pense - que ses nombreuses défaites n'ont été que des étapes, qu'il demeure un guerrier victorieux.
Et, alors qu'il a repoussé au premier contact l'ennemi, un sourire mauvais glisse sur son visage... il a trouvé un adversaire à sa mesure.

"Ha."

Un crachat sanguinolent s'échappe de ses lèvres, et s'écrase juste devant l'Underworlder, dans les quelques mètres qui les séparent.
Golden Eagle joue avec sa masse et sa hache à double tranchant, marchant lentement pour faire le tour de son gigantesque ennemi ; ce dernier ne lui fait pas peur - la perspective de leur combat lui fait même envie, il doit bien l'avouer. La folie et l'adrénaline de l'affrontement le motivent pleinement, il doit presque se contrôler avant de se jeter dans la fureur.

"Il me faudra ton nom, petit."

Il s'arrête, finalement, et bande les muscles tout en fléchissant légèrement les jambes - il est prêt à fondre, à filer, à écraser. À anéantir, tout sur son passage.

"Il me faudra ton nom pour ta tombe."

Autour de lui, d'eux, le Palais tremble.
Le guerrier ailé n'a guère besoin de se tourner pour savoir ce qu'il se passe : Tara Markov vient de se relever, et entend utiliser ses terribles pouvoirs pour se venger et anéantir tout sur son passage.
Ch'al n'a aucune envie de se mettre en travers de son chemin - du moment qu'elle lui laisse son combat. Il ne peut pas être appâté et ainsi frustré, ce ne serait...

"Hem."

Il grogne, en relevant les yeux.
Une voix terrible, puissante et pleine d'autorité, vient de se faire entendre... et stoppé entièrement les combats, les Underworlders s'étant arrêtés dans tous leurs actes.
Une forme apparaît soudain, une forme féminine impressionnante de charisme et de charme, qui se dirige rapidement vers le Palais. Le champion local met un genou à terre, se plie à ce qui semble être l'autorité d'une Reine - et cette dernière se dirige rapidement vers Terra, pour se soumettre au nom de tout son peuple.

Bien évidemment, le gigantesque Underworlder n'est pas d'accord, mais ladite Reine le maintient au silence.
Un petit sourire glisse sur le visage de Golden Eagle : s'il s'est relevé, et a décrispé légèrement ses muscles, il a conscience que son grand combat est sûrement passé - et il doit bien trouver quelques motifs de satisfaction.

"Du calme, mon grand. Sinon Maman va te gronder, et t'iras au lit sans dessert."

Un petit signe de tête, pour le provoquer encore, puis Ch'al se tourne vers la Reine et Terra. La première attend une réponse de la seconde, qui doit sûrement se demander quoi faire... lui-même n'en a aucune idée.
Il n'est pas décideur, ici ; il n'est qu'une brute, qui assume pleinement son statut et qui n'a guère envie d'aller plus loin. Il n'est cependant pas stupide, et chuchote dans le micro prévu dans son équipement, pour que seule la Legion of Doom puisse l'entendre.

"Luthor, Graves, c'est votre choix... ou on accepte, ou on les ravage, mais il va falloir répondre... c'est votre opé', dites-nous comment on continue..."

Si les "responsables" décident d'accepter l'offre, Ch'al déposera les armes et attendra. S'ils décident de continuer... cela ne lui plaira pas entièrement, mais il continuera les combats et les destructions. Jusqu'à la fin.
Jusqu'à la fin des Underworlders.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4149-le-retour-de-golden-eagle
Invité

MessagePosté le: Mar 18 Avr - 20:09
Le fameux Ukur reste immobile au centre de la pièce, regardant à peine Golden Eagle faire le tour de sa personne. Ses sens aiguisés lui donnent une assurance à toute épreuve, il peut sentir venir une attaque en ressentant seulement les vibrations de l'air. Ce n'est pas un pouvoir ni une capacité surhumaine, c'est l'instinct du tueur. Il ne porte pourtant aucune arme, ses poings sont ses maillets et sa tête son marteau.

"Mon nom? Ne serait- ce pas à toi de te présenter avant de demander celui des autres? C'est bien toi l'intrus. Mais soit, je vais te révéler le nom que mes hommes m'ont affublé: Beast Master."

L'Underworlder détend ses muscles pour préparer un bond qui le mettrait hors de portée de l'attaque en préparation, mais la voix de sa reine s'élève dans tout l'édifice. Son corps entier a réagit instinctivement en adoptant une posture de soumission. La monarque entre en scène, pour finalement se soumettre à son tour, à l'ennemi, prenant Terra pour la leader de cette armée. Du monde entier. Ukur grogne à la pique de son adversaire ailé, il ne peut toutefois pas répondre sans l'accord de sa reine, après avoir reçu un ordre aussi ferme de se taire. Il garde la tête baissée, genou au sol, écoutant seulement les échanges.

Les tremblements se calment, Tara Markov remarque enfin la personne devant elle. Ch'Al Andar ne dit rien, se voulant moins décisionnaire que ses autres coéquipiers. Luthor reste en retrait, se battant dans la ville. Il n'y a donc plus que Terra pour décider du sort de cette guerre.

"Nous acceptons votre reddition."

La jeune femme est venue dans ce palais pour négocier, après tout. Elle a finalement été récompensée de ses efforts, elle peut amener la paix entre l'organisation et ce peuple. C'est la fin. Ou pas tout à fait... Beast Master se redresse en même temps que sa reine qui prend un air solennel.

"Bien, suivez- vous, guerriers honorables. Nous allons finaliser la reddition."

Elle se dirige vers les grandes portes de la salle du trône, suivie par les membres de la Legion Of Doom qui auraient décidé de satisfaire leur curiosité. Ils traversent de longs couloirs très larges, jusqu'à un grand escalier menant à un sous- sol dont on ne voit pas le fond. Kokya s'y engage sans hésiter, descendant escalier après escalier. Les Légionnaires peuvent alors remarquer que ses yeux luisent, ainsi que ceux d'Ukur qui ferme la marche. Une fois en bas, la dirigeante des Underworlders lève son sceptre. Des sphères tout à fait invisibles dans cette pénombre s'illuminent pour révéler un immense arène circulaire. Beast Master s'y dirige, accompagné par une petite créature qui vient d'arriver.



Elle est grise-bleue et semble bien plus intelligente qu'un simple animal.

"Les termes de notre reddition existent depuis aussi longtemps que nous. Ce sont nos anciens qui les ont instaurés. Pour un cas comme celui- ci, la seule manière d'avoir notre complète soumission, serait en battant notre champion ici présent: Beast Master. Vous aurez le droit d'user de toutes les méthodes à votre disposition pour le battre, tout les coups sont permis. Attaquez- le aussi nombreux que vous voulez. Mais si vous refusez cet affrontement, sachez que la guerre reprendra aussitôt et vous n'obtiendrez pas la cité sans avoir auparavant tué chaque habitant."

La reine s'écarte pour laisser passer les challengers. Ukur et la créature les attendent, debout et fier.

"Je vous laisse attaquer les premiers, ça ma permettra d'évaluer votre force. Ne sous- estimez pas le prince ici présent, il est bien plus costaud qu'il n'en a l'air."

Il est confiant et à raison. La petite créature au pied du colosse laisse échapper des arcs électriques de plus en plus nombreux, à cause de l'excitation d'un bon combat en approche.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 27/07/2015
Messages : 277
DC : Mister Miracle - The Bat - The Atom - Sportsmaster
Situation : Assume l'identité de Hawkman en attendant le retour de l'original.
Localisations : Dans les airs.
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Ven 21 Avr - 21:00
Ch'al Andar réagit peu.
Il a pleinement conscience de ne pas être le diplomate de la bande, ou même le stratège, ou encore le plus doté en super-pouvoirs - il n'est pas le savant dément Lex Luthor, ou la surhumaine Terra. Il n'est que Golden Eagle, le semi-Thanagarien qui est essentiellement utile et affecté à l'anéantissement de tous ceux qui tentent de se mettre dans son chemin.
Il y en a souvent. Il en reste peu, après son passage.

"Hem."

Il grogne et hausse un sourcil en entendant la présentation du champion local... l'étrangement nommé Beast Master. Il a entendu des surnoms plus étranges, mais il doit bien avouer qu'il n'y en a pas eu beaucoup... bah, pense-t-il, chacun ses goûts.

Tara Markov répond, accepte.
Prévisible et logique - c'est là l'objectif initial de la Legion of Doom, ici.
Il hausse légèrement les épaules, quand l'autre poursuit. Logique, encore une fois.

Sans un mot, Ch'al Andar suit Terra, la Reine et Beast Master dans les couloirs puis les escaliers du Palais.
Il sait que Mercy Graves et Lex Luthor peuvent les suivre, les retrouver, et il n'a donc aucune crainte ; de lui-même, le guerrier ailé n'a pas peur de grand-chose ici, après avoir anéanti quasiment tous ceux qui se sont présentés devant lui. Surtout, avec les troupes arrivées récemment, rien ne peut mal se passer - du moins le pense-t-il.

Golden Eagle ne peut cacher sa surprise en découvrant le petit animal qui arrive soudain au milieu des conversations. Lui qui a été touché par les créatures entrevues en s'avançant dans les sous-sols commence par apprécier la petite chose... mais comprend très vite de quoi il en retourne.
Rien n'est terminé - la reddition n'est pas actée.

"Ha. J'aurais dû m'en douter."

Il tient toujours sa double-hache et sa masse en Nth Metal, et esquisse un sourire mauvais une fois que la Reine a terminé son annonce.

"C'est bien, en fait. Je me suis presque ennuyé, en écrasant vos soldats, vos foyers, vos rues, vos femmes et vos enfants."

Le guerrier ailé hausse les épaules, dans un geste plein de mépris - et agit sans prévenir.
Profitant de l'occasion, il envoie sa masse directement vers vers le crâne de Beast Master, et sa double-hache vers le Prince. Les deux armes sont envoyées sans préambule, sans que personne ne puisse s'en rendre compte ou l'appréhender.
Dans la continuité de ses gestes, il se précipite en avant : il ne peut s'envoler du fait de la géographie des lieux, mais il ouvre quand même ses ailes en Nth Metal, pour accélérer son mouvement et se protéger au cas où. Les poings en avant, il est prêt à frapper - prêt à tuer.
Comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4149-le-retour-de-golden-eagle
Inscription : 22/01/2017
Messages : 94
DC : Jade, Liberty Belle & Razorsharp
Localisations : St Roch
MessagePosté le: Dim 23 Avr - 17:53
Quand la Reine s'humilia à ses pieds, Tara crut avoir remporté la partie. D'avoir soumis les Underworlders sans avoir eu besoin, au préalable, de tous les exterminer.

Que quelque part, elle avait agi de manière humaine et sauvé quelques vies.

Même si à la base, c'était elle la conquérante, la conquistador !

Elle accepta, bien évidemment, la reddition. Sans se poser la question de ce qu'allaient faire Graves et la LexCorps des autochtones. Ce n'était pas son truc, la réflexion. Sinon, elle n'aurait jamais rejoint ce groupe en ayant posé que si peu de questions.

Alors elle suivit la reine. Elle suivit Beast Master. Et réalisa : c'était un sacrifice qu'ils faisaient et non pas une reddition inconditionnelle. Pour l'obtenir, il allait falloir défaire le monstre même qui l'avait balancée contre un mur, il y a de ça quelques instants.

Tara se rappela le goût du sang dans sa bouche et sa fureur. C'était leur champion à eux, les barbares troglodytes, contre toutes les forces du progrès et de la LexCorp.

Et l'arrivée du Prince improbable ne fit pas cesser cette drôle d'impression que Tara avait : celle de s'être faite avoir dans d'immenses largeurs. Ca l'agaçait. De se dire que la monarchie du coin était comme les couronnés markoviens : pétrie de principes et de règles...

Ch'al fut bien évidemment le premier à attaquer. Elle l'observa et se dit que la frontière entre lui et Beast Master était mince. Peut-être ne consistait-elle que dans le fait que Beast Master se battait pour un idéal et Ch'al pour le goût du sang et des larmes ?

Mais Tara n'était pas une idéaliste.

Elle avait décidé qu'elle ne chargerait pas à outrance ses mains d'un sang innocent. Mais rien ne disait qu'elle se battrait loyalement.

Elle plissa les yeux et fit jaillir du sol une série de poings de granit qui tentèrent d'enserrer les pieds de Beast Master mais également les quatre pattes du Prince...

Peut-être que si leurs mouvements étaient restreints, la victoire finale de la Légion serait plus rapide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Lun 24 Avr - 0:02
Bien sur, Lex Luthor a tout entendu. Il était encore d;ehors avec les hommes de la LexCorps, mais quand cette voix forte et forme sonna à travers toute la ville, autoritaire et puissante, il sut immédiatement qu'ils avaient enfin attiré l'attention d'une personne importante. Cette fameuse Reine, sans nul doute. Il se tourna vers le reste de ses hommes avec un sourire satisfait et dit, haut et fort.

"Soldats, suivez-moi! La Reine veut se rendre. Ils ont enfin compris que notre puisse leur est de loin supérieure!"


Il lève le poing et entends de cris d'approbation et d'excitation de combat de partout autour de lui. Son sourire s'élargit, et alors qu'il continue d'écouter la conversation entre la Reine de ses Légionnaires dans le palais, il pointe fermement dans cette direction et ajoute.

"Vers le Palais, et la victoire finale!"

Comme un seul homme, les membres des force spéciales que dirigent Lex Luthor se dirigent vers la structure colossale et imposante du palais des Underworlders, et Lex pause seulement pour bien diriger ses hommes pour qu'ils cernent le bâtiment de toute part. Lui-même entends les paroles de Ch'al qui demande des instructions, et réponds enfin, après que Mercy ait aussi donné des instructions. Il est d'accord avec elle, et il ajoute, à travers la ligne privée de la Légion.

"Faites ce qu'il faut pour que cette reddition soit totale et sans heurts. Je me dirige vers vous à l'instant."

Joignant l'acte à la parole, Lex entre dans le palais par le trou créé par Ch'al ainsi que par Terra, et juste a temps pour voir le groupe disparaitre par une ouverture qui même à une autre salle. Il entre juste alors que la Reine termine son explication et en a entendu la plus grande partie. Le combat est sur la point de commencer, mais Lex marche fièrement, exsudant confiance et autorité dans son armure portant les signes du combat qu'ils viennent de mener, et stoppe devant la Reine. Son sourire pourrait être décrit à la fois de carnassier et de confiant, si une telle chose est possible.

Il fait un signe de tête de respect envers la dirigeante puis laisse ses yeux rencontrer les siens, direct et froid.

"Madame, si j'ai bien saisi vos paroles, votre reddition complète ne sera effective que si nous battons votre champions, n'est-ce pas, et tout est permis dans ce combat?"

Cette question est rhétorique, il a parfaitement entendu et comprit les condition de la reddition des Underworlders. Son sourire s'élargit et il ajoute, ferme, calculateur et dénué de toute chaleur.

"Soit." Il se tourne alors vers les deux autre Légionnaires, et dit. "Tuez-le."

Il envoie un signal au commandant des forces qui attends tout près pour lui dire d'intervenir dès qu'il lui donne le feu vers avec toute l'artillerie dont ils disposent. Puis il regarde le champion de haut en bas, et son sourire se fait vraiment glaçant.

"Ça pourrait être un vrai défi."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 1 Mai - 17:05
Se rendre n'est pas un choix chez les Underworlders, c'est tout autant un acte imposé qu'une défaite. Pour rendre l'acte de reddition plus acceptable cependant, ils l'ont organisé de cette manière. Ce n'est qu'une manière de protéger leur propre égo, et par la même occasion, des pertes inutiles. Beast Master ne compte pas les laisser le vaincre aussi facilement, même s'il doute pouvoir tous les vaincre. Une telle cérémonie vise en vérité à montrer aux futurs conquérants qu'ils n'ont pas une victoire totale, que le peuple Underworlder possède les capacités de leur résister s'ils osent piétiner leur honneur. Pour le prouver, le champion est prêt à y laisser sa vie. Son poing heurte violemment la masse pour la dévier de sa trajectoire, mais son avant- bras et son poignet se brise dans l'opération. Le prince Baka se transforme instantanément en un dragon électrique géant dont la peau aux écailles épaisses et solides repoussent la hache sans l'entailler, détruisant au passage ses entraves de granit créant une brume de poussière.

"YOOOOOOHHHHHHHHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRRRRGGH!"

La poussière se dissipe brutalement à cause d'une décharge d'énergie dégagée par Baka. Décharge d'énergie qui est générée par son excitation devenue incontrôlable.



Dans un rugissement, il envoie une grosse décharge électrique vers Golden Eagle et Terra qui se divise en deux. Beast Master se libère des bras en granit avec sa force brute et bondit vers le guerrier ailé, évite son coup pour lui en mettre un dans le flanc de son bras valide. La perte d'équilibre dut à son bras en moins diminue de moitié la force qu'Ukur pourrait utiliser. Malgré tout, les côtes de Ch'Al Andar cèdent dans un craquement sinistre qu'il est le seul à avoir entendu. Juste au moment où Beast Master se sépare de son adversaire, la décharge réservée au guerrier de la surface l'atteint, en même temps que Terra. S'ils sont touchés, leurs muscles seront tétanisés par le choc.

"Oui, tout est permis. Mon champion ne craint rien, il est la fierté de toute la cité. Inutile de préciser que nous avons le même avis pour le Prince."

La Reine méprise cet homme. Son air vicieux la dégoûte au plus haut point, elle pense que c'est le commandant de l'armée de Terra. Il possède l'armure adéquate: ressemblant à ceux des soldats, tout en s'y distinguant par ses éléments principaux apparents. Elle ne réalise pas ce qu'il se prépare, certaine qu'il y aurait assez de mort dans le camp ennemi pour les terrifier avant la défaite d'Ukur qui est inévitable.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 27/07/2015
Messages : 277
DC : Mister Miracle - The Bat - The Atom - Sportsmaster
Situation : Assume l'identité de Hawkman en attendant le retour de l'original.
Localisations : Dans les airs.
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 2 Mai - 15:38
Ch’al Andar a eu tort.
Il a cru que le combat était terminé, que l’affrontement avec le Champion ne serait qu’un passage obligé sans adrénaline, sans défi ; il se trompait, lourdement.
Alors qu’il envoie sa masse et se lance dans l’affrontement, l’ennemi dévie sa masse – il brise son poing au passage, mais réussit son coup. Pire encore, il se libère des attaques de Terra, et en vient à violemment frapper le guerrier ailé ; ce dernier se remettra, mais… ses cotes ont lourdement souffert. Et il subit même une micro-réplique électrique, grillant légèrement les poils de ses avant-bras.

« Ah. »

A genoux, les mains sur le sol, il secoue la tête pour se reprendre et chasser la douleur… et il y parvient.
La souffrance disparaît. Bien sûr remplacée par une fureur, comme il n’en a plus connu depuis longtemps.

« Votre… champion… ne craint rien… »

Sa respiration est haletante, difficile.
Lentement, il se relève et lance un regard d’une noirceur terrible à la Reine, puis au Prince qui s’est transformé et enfin à Ukur.

« … car il ne me connaît pas encore. »

Et, sans prévenir, il rappelle à lui sa masse et sa double-hache en Nth Metal, les récupérant pour les renvoyer immédiatement devant lui.
La masse file vers Ukur, pour tenter de le forcer à se défendre encore et ainsi à perdre son autre bras – ou pour qu’il encaisse le choc, et soit affaibli. Et la double-hache est envoyée vers le Prince, plus spécifiquement sa nuque, afin de le décapiter.

Bien entendu, Golden Eagle n’attend pas de réussir pleinement ses attaques – mais c’est une tactique.
Une tactique basique et brutale, mais une tactique quand même.
En ce sens, il s’élève une nouvelle fois un peu au-dessus du sol, et oriente ses ailes en Nth Metal pour se précipiter vers Ukur. Il utilise lesdites ailes pour frapper le champion au visage, et ainsi réaliser une sorte de retourné autour de lui – pour se retrouver juste derrière son adversaire.

« Terra ! »

Son beuglement est terrible et animal.
Alors qu’il hurle, il rappelle à lui ses deux armes en Nth Metal – et les place juste sous les bras d’Ukur, pour bloquer ses membres et l’empêcher de bouger. Il sait très bien que, même affaibli, le champion parviendra à se libérer… mais pas tout de suite.
Et ce sont bien ces quelques instants de flottement, cette attente d’une poignée de secondes qui l’intéresse.

« Terra, tue-le ! Transperce-le ! Je tiendrais, vas-y… mais TUE-LE ! »

Ch’al Andar utilise toute sa force pour bloquer et empêcher l’ennemi de bouger.
Il sait qu’il risque gros – qu’il peut être touché par l’attaque de son alliée ; mais il n’en a cure. Il veut entendre le râle d’agonie d’Ukur ; le reste n’a pas d’importance, le reste ne compte pas devant son besoin de sentir la vie s’échapper de son adversaire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4149-le-retour-de-golden-eagle
Inscription : 22/01/2017
Messages : 94
DC : Jade, Liberty Belle & Razorsharp
Localisations : St Roch
MessagePosté le: Mar 2 Mai - 23:07
Tétanisée par le choc électrique, Terra se maudit d'avoir mis des gants jusqu'à présent. Là, elle voudrait juste serrer jusqu'à le rompre l'ignoble petit coup débile de ce prince quadrupède qui avait osé l'électrocuter.

Toute cette séquence était à la manière d'un accident de chemin de fer au ralenti : on savait comment cela allait tourner, on savait à qui appartiendrait la victoire finale mais... les crasseux des profondeurs voulaient entretenir un pseudo-suspens et déclarer haut et fort que tant qu'ils n'avaient pas dit que c'était terminé, rien n'était terminé !

Tara grogna. Tout cela n'avait que trop duré. Ukur était fatigué de vivre ? Eh bien...

Elle plissa les yeux. Les ordres meurtriers de Ch'al la faisaient trembler dans ses chaussettes : ce type était vraiment timbré. Un fou sanguinaire.

Luthor lui, c'était plutôt le genre sociopathe : le mal, le bien, il s'en foutait, tant que ça rapportait.

Tara était en train de réaliser que ses alliés avaient des psychopathologies complémentaires à la sienne : elle, elle était plutôt dans une violente affirmation du besoin inhérent à chaque être humain d'être aimée... ou de mourir (dans un suicide nécessairement cosmique) à défaut.

Ce qui était une bien mauvaise chose pour Ukur - "la liberté ou la mort" - des profondeurs. Car Tara sursauta à l'ordre meurtrier de Ch'al. Il avait bloqué un adversaire. Ce dernier ne pouvait - a priori - plus bouger. Lex avait dit qu'il fallait tuer. Ch'al avait hurlé qu'Ukur devait mourir.

Aussi, ce fut Tara qui ferma les yeux et oublia - sous le coup de l'excitation et de la peur - que son cœur battait encore. Et Terra ouvrit les paupières et posa un regard dément sur celui qui allait mourir.

Ukur. Un sarcophage de roches et de pierres allaient s'effondrer sur sa tête.

Elle se concentra et fit choir ce qu'elle put faire choir du plafond. Le but était de pulvériser leur adversaire. Car, cela avait trop duré et Tara était lasse de ce combat...

... pour elle, Ukur avait été réduit au niveau de la sauterelle à qui l'enfant avait retiré les pattes, mi par curiosité, mi par ennui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Lun 8 Mai - 19:01
La Legion Of Doom est un enfant capricieux. Qui veut tout, tout de suite et qui l'obtient. A peine sait- elle marcher, qu'elle veut atteindre les monts et merveilles de ce monde. Il y a à cela deux conséquences: la première est de devoir payer et faire payer un prix exorbitant, la deuxième est d'obtenir sans le mériter. De brûler les étapes. Les Légionnaires ont accompli leur mission. Ils ont enquêté sur la disparition des drones de Lexcorp, ils ont exploré le tunnel obscur, ils sont entrés dans la cité, ils ont vaincu son armée et ils continuent de se battre pour leur victoire si facilement obtenue. Une reine, un champion et un dragon électrique leur font encore barrage, le combat est rude. Ukur ne s'attendait pas à une telle résistance de la part des êtres de la surface, qui sont reconnus comme fragiles depuis la nuit des temps. Son adversaire ailé est le plus impressionnant, car malgré le coup destructeur que l'Underworlder lui a donné, il arrive encore à trouver la force de répliquer oralement et physiquement. Cela fait bien longtemps que le champion de la cité n'avait rencontré une bête de guerre. Parle aux animaux est heureusement dans son rayon.

Beast Master l'écoute donc le menacer, le regarde transformer sa douleur en fureur. Les yeux de Golden Eagle glacent le prince, qui dégage instinctivement des étincelles corporels de défense. La reine sent son coeur accélérer ses battements, dans une anxiété qu'elle ne connaissait pas. Pour la première fois depuis le début de ce rituel de reddition, elle a peur pour les siens. Cet homme est bien plus mal au point que Ukur et le prince, et pourtant, il active toutes ses alarmes à lui tout seul. Elle murmure en tournant un visage inquiet vers son champion:

"Ukur..."

Se retenant de rajouter: sois prudent. Des mots que son peuple qualifieraient de faibles, qui ne siéraient pas à leur puissante reine. Ils oublient qu'elle est aussi une femme, tout comme Ukur n'est qu'un homme, que le prince n'est qu'un enfant. Peu importe leur force, leur instinct animal sait reconnaître une catastrophe naturelle, lorsqu'elle s'abat. Et la leur est là, sous la forme d'un homme incapable d'abandonner un combat. Ce dernier rappelle ses armes qui obéissent aussitôt, comme impatients de se remettre à accomplir les idées sournoises de leur propriétaire. Les armes redeviennent des projectiles, l'Underworlder est soulagé. Cet homme a l'air peut- être dangereux, mais il agit de manière systématique. C'est rassurant.

"Crois- tu que la même tactique fonctionnera deux fois sur nous!?"

Hurle -t- il de sa voix tonitruante, avant de serrer son poing restant. Il n'a jamais fuit un seul combat, même contre une simple masse. Beast master ne compte pas lui non plus changer sa tactique, il se doute que Golden Eagle ne va pas tarder à lui sauter dessus en profitant de la diversion de son arme. Il le connait assez bien maintenant pour ne pas en être surpris. Il peut donc pleinement faire ce qu'il a à faire, avant de pouvoir mettre fin à ce combat. Et donc, au lieu d'éviter l'arme, Ukur recommence la même méthode: il frappe de son poing la masse volante, en poussant un cri du fond de l'estomac. L'arme repart dans l'autre sens, allant s'enfoncer juste à côté de Lex Luthor, dans le mur. Oui, il l'a fait exprès.

Petite nouveauté: son bras est totalement intact. Comment? Car la première fois, c'était pour évaluer l'arme. Maintenant que le champion connait sa force de frappe et sa manière de déplacement, il a ajusté sa propre force et son angle de frappe, de manière à ne plus perdre un membre en le heurtant. Il s'est adapté en plein milieu d'un combat. C'est la force d'un véritable champion. Quant au prince, il tourne vivement son cou vers la hache, en sentant les vibrations qu'elle crée en s'approchant de lui, et mord dans la double lame. Ses dents acérés, alliés à la pression gigantesque de ses mâchoires, réussissent l'exploit d'arrêter la course de l'arme. Le prince a pris un risque: s'il y a bien une chose qui soit bien plus vulnérable que sa nuque, ce sont les coins de ses babines. Et pourtant, en voyant son mentor affronter bravement la masse, le dragon n'a pas hésité à agir de manière tout aussi brave, en mettant toute sa force non pas dans ses crocs, mais dans sa confiance en lui- même. Le prince grandit.

L'Underworlder n'a pas le temps d'apprécier sa petite victoire, il voit approcher son adversaire favori. Un sourire très large déforme son visage, il n'a jamais été aussi visiblement joyeux de sa vie.

"Approche, homme de la surface! Dansons une dernière fois ensemble!"

Son excitations se ressent dans sa voix, il ne se retient plus. Ukur intercepte le coup d'aile, en croyant à une attaque directe, mais ce n'était qu'une pirouette. Il reste d'abord hébété en réalisant que Ch'Al Andar n'est déjà plus devant lui. Avant de réaliser qu'il est dans son dos.

"Que..."

Le reste s'enchaine très vite. Sa taille est enserrée, son corps bloqué. Il tente de se mouvoir en faisant de grands gestes, mais rien à faire. Il continue toutefois, perdant son calme.

"Lâche- moi! Affronte- moi en face! Lâche- moi!!!!"

Ses yeux tombent sur ceux démentiels de Terra qui le fixe intensément. Ukur reste une seconde comme figé, ses traits s'affaissent en réalisant son plan. Non, je ne les laisserai pas faire! Je dois protéger la cité! Je dois protéger la reine! Élever le prince! Je ne peux pas mourir ici! Pas comme ça! Son regard pénètre finalement celui de la reine et son coeur ne fait qu'un bond. L'adrénaline monte d'un coup, ses yeux virent au rouge. Un hurlement digne du tonnerre -bien pire que le tonnerre- qui fait trembler la structure autour d'eux, s'échappe de son ventre, de sa gorge, de ses lèvres, le visage tourné vers le ciel. Le cri du désespoir à l'état pur.

Ukur trouve la force de se dégager légèrement de l'emprise du guerrier et lui mettre dans le mouvement un coup de coude à la tempe qui l'envoie heurter lourdement une paroi verticale au fond de l'arène. Mais il est déjà trop tard, la roche s'écroule sur lui, étouffant son cri de puissance. Quand la dernière pierre se pose, seul son bras dépasse de sa tombe chaotique. Le silence s'abat avec violence dans la salle. Ch'Al Andar est dans un état comateux, victime d'un traumatisme crânien à soigner, Terra observe sa dernière victime dans sa fascination, Lex Luthor affiche un sourire pervers et satisfait, la reine laisse couler ses premières et dernières larmes. Le prince retrouve sa forme enfantine pour aller retrouver son mentor, il a perdu toute sa combattivité. Il rompt le silence avec ses gémissements, mais pour tous, ils sont assourdis. Le petit garçon tente de sortir son mentor des gravas, en tirant sur son bras, sans succès. Alors il reste là, sur un rocher, tirant encore et encore sur ce membre inerte. Les autres l'observent, pragmatiques, dans un silence signification.

La Legion Of Doom a gagné.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

[OVER][LOD: 12 kilomètres sous terre] Save the headquarter [Terra - Lex Luthor - Golden Eagle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» 20 m sous terre
» [Collection] Patrie (Rouff)
» Old Skull de B-Gnet
» L'enfermement
» Règles Tunneliers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du Sud-