Je voudrais voir le monde dans un grain de sable ✽ Ivy & Batman

Invité

MessagePosté le: Mar 28 Fév 2017 - 11:41
Batman
&
Ivy
Je voudrais voir le monde dans un grain de sable
Que ce passe-t-il ? Pam ne sait pas ... Elle semble flotté dans de l'eau, impossible pour elle d'ouvrir les yeux, de toute façon ... Elle n'en a pas envie. Elle veux dormir encore un peu, elle est si fatiguée ... D'ailleurs, il s'est passé quoi ? Elle se souvient de Ra's Al Ghul, de son refus puis de l'arrivé du Batman ... Mais après, plus rien. Elle se souvient juste d'une énorme douleur dans la poitrine et du liquide vert. Est-elle morte ? Non, impossible, elle entend encore ses petits bébés. Mais oui, elle peut ... Elle demande alors à ses plantes où ce trouve-t-elle, alors qu'un énorme bip parvient à ses oreilles. La voix de ses enfants arrive à passé outre celle du Bip et elle entend alors qu'elle se trouve quelque part sous terre, que Batman l'a amenée ici pour l'aider ... La soignée. Mais de quoi ? Ivy n'est pas malade ! D'ailleurs, les résultats qu'attendait Harold arrivent, ce n'est pas bien joli. Les cellules de Plantes qui partage le corps de Pamela tente de prendre le dessus sauf que, son corps, se défend contre cette "menace". C'est d'ailleurs pour ça qu'il a très vite envoyer un message au Batman, de venir le plus rapidement possible avant que la "dégénération" ne soit bien plus grave.


Ivy ne le sait pas mais, après être devenue humaine et ensuite manipuler par Silence pour redevenir Ivy, elle avait alors provoquer sa propre descente aux enfers. Le "poison" utiliser par Silence pour redonner "vie" à Poison Ivy, avait aussi pour but de tuer sa partie humaine ... Une bonne fois pour toute. Et malheureusement, Silence ne donnera pas de remède pour sauver la jeune femme. Ivy, non Pamela, veux vivre, elle veux pouvoir être comme tout le monde malgré son pouvoir de parler aux plantes. Elle veux pouvoir avoir un homme qui l'aime, pouvoir donner la vie a des enfants ... Elle veux simplement vivre une vie normale, loin de tout ça, loin du mal ... Elle veux appeler ses plantes, leur demander de venir contre elle mais plus aucune réponse. Elle est de nouveau seule ... Sur son lit de fortune, après qu'on l'est sortie de la cuve, des larmes vertes coulent de ses yeux. Le temps presse et il joue, malheureusement, contre Batman et son ami. Pamela ouvre difficilement les yeux et fixe le muet:


Ou ... Ou suis-je ... ?
CODAGE PAR   AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 981
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mar 28 Fév 2017 - 21:31
Poison Ivy sort, lentement et difficilement, de sa léthargie.
Plongée pendant plusieurs heures dans une cuve supposée analyser ses signes vitaux mais aussi procéder aux premiers soins nécessaires à sa survie, elle a été laissée dans un état d’inconscience forcé, afin de faciliter les études.
Quelques minutes plus tôt, la jeune femme a été sortie du cocon métallique protecteur, et manipulée avec douceur mais expertise par des machines afin de la placer sur un lit d’hôpital, qui n’est ni doux, ni désagréable.

Elle s’éveille, donc.
Et une voix lourde et puissante est là pour l’accueillir, et répondre à sa question.


« En sécurité. »

Si sa vision est initialement floue et difficile, Pamela Isley ne tarde pas à retrouver la vue – et à découvrir, devant elle, une silhouette massive et bien connue…
… celle du Batman, qui affiche une mine concentrée et déterminée.

« Dans un endroit qui m’appartient et dans lequel j’ai pu procéder et faire procéder aux vérifications nécessaires. »

Debout devant elle, redressé et puissant, il parle d’une voix calme et claire. Il a congédié Harold, afin d’éviter que son ami ne soit pris à parti par la jeune femme quand tous les éléments lui auront été présentés ; si elle n’est pas d’une malfaisance pure, elle demeure dangereuse et surtout terriblement imprévisible.

« Pour mémoire, il y a quelques mois, tes relations avec Silence t’ont conduite à retrouver les pouvoirs qui t’avaient été enlevés. De cet événement découle des conséquences qui ont tardé à apparaître, mais qui agissent depuis longtemps dans ton organisme. »

Les mots sont prononcés sans agressivité ou jugement ; ce sont des faits, tout simplement.
La vérité. Simple et cruelle.


« La biologie de ton corps a toujours été un équilibre complexe et difficile, qui a été altéré par Silence. La modification n’a pas été similaire à la première fois… »

A ses côtés, des écrans s’allument et montrent de nombreux relevés et autres statistiques, illisibles pour le commun des mortels, mais clair pour une scientifique comme la jeune femme.

« En clair, les cellules des plantes dans ton corps sont plus agressives et plus nombreuses, elles s’en prennent aux cellules humaines, qui sont en train de céder. Si rien n’est fait, tu cesseras d’exister en tant qu’être humain – mais aussi tout court. La plante en toi disparaîtra, rongée par le reliquat des cellules humaines. »

Il pousse un profond soupir, et laisse son regard glisser sur les résultats.
Il réfléchit quelques instants, acquiesce à sa propre réflexion, puis refixe son attention sur Ivy.


« Je peux, cependant, t’aider. J’ai l’opportunité de modifier l’équilibre de ta biologie, selon un traitement complexe et difficile. »

Le Batman tire une chaise en métal, qui crisse sur le sol. Il s’assoit dessus, et place ses mains en clocher devant sa bouche.
Sa voix se fait alors plus douce, plus tendre.


« Je peux te faire redevenir humaine – cela sera facile, du moins ce sera le moins complexe. Mais je peux aussi te faire redevenir celle que tu étais avant, lors du premier événement qui te transforma en Poison Ivy – c’est hélas bien plus dangereux, et les risques sont énormes.
Le choix est simple, Pamela, et j’en suis sincèrement désolé. Soit tu redeviens humaine, et je peux quasiment te garantir la réussite ; soit tu redeviens celle que tu fus, mais le pourcentage de perte est beaucoup trop élevé ; soit… tu meurs. »


Il soupire, encore une fois. Il n’aime pas ce qu’il dit, encore moins ce qu’il fait.
Il a pleinement conscience que Pamela Isley est perturbée, et qu’elle n’est pas dans son état normal pour choisir – elle ne l’est plus depuis des années. Mais il refuse de lui imposer un choix, de prendre la décision pour elle.
Pour le meilleur et pour le pire, le destin de Poison Ivy et de Pamela Isley est dans les mains de la femme devant lui ; il espère, sincèrement car un attachement profond l’agrippe à elle, qu’elle choisira bien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 1 Mar 2017 - 10:26
Batman
&
Ivy
Je voudrais voir le monde dans un grain de sable
En sécurité ? Ivy tourne la tête vers la silhouette qu'elle reconnait très vite. Batman ... Elle aurait du s'en douter. Ellese frotte les yeux alors qu'il lui explique que c'est un endroit à lui, qu'il la amenée ici pour vérifié son état de santé. Elle écoute alors ce que Batman lui dit avec attention. Il lui explique que quand elle est devenue humaine puis manipulé par Silence pour redevenir Ivy, la biologie de son corps à été altérée et que c'est en train de ce battre dans son corps. En clair, ses cellules humaines tentent de repousser celle de plantes qui veulent prendre le contrôle totale. Ce qui voudrait dire qu'Ivy deviendrait totalement inhumaine et surtout ... Une plante. Batman continu son speech en ajoutant qu'il peut l'aider mais qu'elle doit faire un choix: Redevenir humaine, sans pouvoir ou bien surpasser le "poison" de Silence et rester Poison Ivy ou bien ... Mourir ... ? Alors elle allait mourir ainsi ? En monstre ? Elle regarde l'écran fixement et reste silencieuse un long moment. Pourquoi ? Pourquoi elle ? Elle soupire et passe sa main dans ses cheveux. Comment Silence a oser lui faire ça ? Pourquoi s'est-elle laisser manipuler ? Elle relève lentement la tête et regarde Batman dans les yeux.


La vie est étrange hein ... Bruce ? Ce sera la deuxième fois que tu veuilles m'aider. Pourquoi ? Pourquoi tu veux tant m'aider ? J'ai déjà tenter de te tuer, j'ai même failli détruire la ville ... Redevenir humaine ... Ce serait génial mais ... Je serais à nouveau seule, nul part où aller ... Comprend-moi ... Toi, en dehors de ce masque, tu as ta famille, tes amis ... Moi je n'ai rien en dehors des plantes.

Il ne pouvait pas comprendre sa solitude. Personne ne le pouvait. Si Ivy redevient Pamela, elle n'aurait plus personne. Ses bébés ne pourrons plus lui parler et elle se retrouvera seule ... Elle remarque alors sa peau devenue verte pâle. Le temps joue contre eux ... Elle soupire et fixe alors Batman.


Sais-tu qu'une fois humaine, on risque à nouveau de tenter de me manipuler pour que je redevienne Poison Ivy ? Je ne pourrais pas me défendre toute seule ... Et personne ne me fera à nouveau confiance vu les dégâts que j'ai causé par le passé.
CODAGE PAR   AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 981
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mer 1 Mar 2017 - 21:55
Pendant de longues secondes, le Batman ne réagit pas.
Gigantesque masse puissante, incarnant la peur et l'ordre dans Gotham City, aucune expression ne transparaît sur son visage quand il entend son véritable prénom prononcé par Poison Ivy ; mais, intérieurement, il boue et réfléchit.
Comment ? Comment peut-elle savoir ?

Nombreux sont les Vilains qui, hélas, connaissent sa double-identité... encore plus nombreux sont les Héros qui en sont également informés.
Son esprit fonctionne à plein régime, pour tenter de savoir si la jeune femme bluffe, ou si elle dispose en effet d'éléments nécessaires pour connaître son plus grand secret. Alors qu'elle continue à parler, les paupières du Batman se plissent - et la vérité se fait jour.


"Hum."

Il grogne, puis soupire.
Il a compris.
Poison Ivy l'interroge, mais surtout évoque sa crainte de la solitude - une solitude qu'elle ne connaît plus depuis qu'elle dispose de ses pouvoirs sur les plantes. Ces dernières sont partout, et communiquent avec elle... et elles sont vraiment partout, et notamment dans la Batcave.
La vérité apparaît, donc ; elle ne lui plaît guère.


"Je souhaite t'aider, Pamela, parce que je refuse de laisser les autres souffrir - même quand ils ont essayé de me tuer, même quand ils ont menacé des innocents.
Tu es responsable de bien des drames, Poison Ivy... mais tu es aussi une victime."


Le Batman soupire, et acquiesce lentement. Il ne rebondit pas sur l'énonciation de son prénom, il glisse sur cette révélation pour se concentrer directement sur leur échange.

"Si tu souhaites redevenir humaine... si tu souhaites te sauver, encore... je t'aiderais. Encore."

Il lève lentement sa main gantée, et ouvre sa paume en signe universel d'ouverture.

"C'est comme ça que je fais, c'est comme ça que je suis. Je t'aiderais car tu en as besoin, il n'y a ni à débattre, ni à réfléchir.
Laisse-moi t'aider, Pamela. Laisse-moi t'aider... et je te garantis que je ne te laisserais pas seule."


Une ombre de sourire glisse sur ses lèvres, alors qu'il s'avance pour rapprocher sa main tendue.

"Je peux apprendre à te faire confiance - comme tu peux apprendre à faire de même. Plus tard.
Laisse-moi t'aider... laisse-moi te sauver. Nous pouvons t'offrir une nouvelle vie, où tu pourras recommencer et être protégée de ceux qui t'en veulent.
Laisse-moi t'aider."


Le Batman se tait, et laisse la jeune femme choisir et prendre la suite.
Depuis longtemps, il a décidé de ne pas forcer la main : il offre une main réellement tendue, un soutien, un sauvetage même ; mais il ne peut imposer son aide à quelqu'un qui ne le veut pas. Ce serait terrible mais, si Poison Ivy, refuse... il ne pourra rien faire de plus.
Pourvu, donc, qu'elle choisisse bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 2 Mar 2017 - 10:05
Batman
&
Ivy
Je voudrais voir le monde dans un grain de sable
Pamela fixe ses mains devenue vertes pâles. Elle tente de garder constance et de ne pas succomber à la colère qui l'habite ... Woodrue l'avait déjà "tuée" ... Et maintenant Silence. Pourquoi faut-il qu'elle soit la cible de dégénérés ? Elle commence à trembler un peu et relève la tête écoutant Batman qui lui dit qu'il propose de l'aider parce qu'il refuse tout simplement de laisser les gens souffrir même les plus méchants, ajoutant qu'elle est responsable de beaucoup de drames, de morts même mais qu'elle est aussi en partie une victime. Pamela baisse la tête, honteuse. Il avait, malheureusement, raison. Woodrue l'avait privé de son humanité, elle avait alors prit conscience de l'horreur de monde et elle n'avait pas pu se contrôler. Elle avait fait des victimes mais aussi sauver des gens, comme ses orphelins pendant le No Man's Land ! Après tout, elle les avaient protéger, nourrit. Elle s'était comporté en mère pour ses enfants orphelins ... Elle soupire:


Je ne suis pas une victime Bruce ... Je me suis faite passé pour la victime de Woodrue mais j'ai juste été stupide. J'aurais du comprendre qu'il ne m'aimait pas, qu'il se servait de moi et surtout ... Qu'il était dangereux. J'ai tenter de me rattraper en sauvant ses enfants mais j'ai compris que, quoi que je fasse, les horreurs que j'ai pu faire ne pourrons jamais être effacer.

Pamela lève les yeux et fixe les racines qui fissure la pierre au dessus d'eux tout en écoutant la suite. Bruce lui propose à nouveau son aide. Comme la dernière fois. Batman est la seule personne à vouloir l'aider et, bizarrement, ça lui fait chaud au coeur. Tellement que des vraies larmes coulent sur ses joues. Elle fixe la main qui lui est proposée alors que Bruce lui dit que c'est ainsi qu'il est, qu'il l'aidera car elle en a besoin et qu'il lui garantit qu'il ne la laissera pas seule. Elle voit alors le petit sourire sur les lèvres de Batman et elle prend sa main doucement.


Merci ... Tu est le seul à toujours vouloir m'aider. C'est étrange ... Tu m'as déjà sauvé une fois, j'ai confiance en toi. Je ... Je pense que je pourrais même t'aider, pour te remercier ... Avec Harley et Joker ... Et Ra's ... Et soit sans crainte, je sais depuis un certain moment que tu est Bruce Wayne mais ... Jamais je n'irais le dire.

Après tout, elle connaissait Harley ... Elle était ce qui se rapproche le plus d'une meilleure amie. D'ailleurs ... Comment la blonde réagirait-elle si elle apprenait qu'Ivy est de nouveau humaine grâce à Batman ? Bof, après tout c'est sa vie non ? Elle fait comme bon lui semble. Alors qu'elle émet un petit sourire, des tremblents secouent son corps et elle se retient au lit d'hôpital en fixant Bruce, comme pour lui demander au secours.
CODAGE PAR   AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 981
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Jeu 2 Mar 2017 - 22:04
La main toujours tendue, le Batman demeure silencieux durant la réflexion de Poison Ivy.
Il sait qu'il ne s'agit guère d'une décision facile - c'est un choix de vie, définitif et proche de l'irrévocable. Il est légitime qu'elle doute, hésite, pèse le pour et le contre, surtout après tant d'années d'une existence déconnectée de l'Humanité "classique", qu'elle pourrait retrouver, hélas au prix des fantastiques pouvoirs qui la définissent aux yeux de tous.


"Le statut de victime n'empêche en rien le statut de coupable et de responsable d'autres actes, Pamela.
Tu as été abusée, et tu as abusé d'autrui. Ce sont des faits qui ne peuvent être niés."


Sa voix claque et résonne dans ce Bat-Bunker, vide et coupé de tout par ses systèmes de défense installés par Harold, Lucius et Alfred.
Son regard demeure fixé sur la jeune femme, déterminé et terrible.


"Si j'ai eu, trop souvent, tendance à voir le monde en Noir et Blanc, je m'efforce de comprendre le Gris... et l'entre-deux, pour ceux qui le justifient. Pour ceux tels que toi."

Ses yeux suivent le changement d'attention de Poison Ivy, qui fixe désormais le plafond. Quelques pousses pénètrent le métal, sont parvenues à le ronger et à l'endommager pour se rapprocher de leur maîtresse.

"Hum."

Un grognement, suivi d'une réaction rapide : le Batman appuie discrètement sur un bouton à l'intérieur de son gant, transmettant un ordre silencieux aux systèmes du Bat-Bunker.
S'il ne veut pas tuer les plantes, il a installé un dispositif pour les repousser et les faire se rétracter ; cela devrait intervenir d'ici quelques minutes, et sans causer le moindre mal à ces dernières.


"Je souhaite, en effet, que tu m'aides."

Il recentre son regard sur Ivy, plongeant jusqu'aux tréfonds de l'âme de la jeune femme.

"Je souhaite que tu m'aides à te sauver, en évitant de te mettre en danger. Laisse-moi Ra's al Ghul, le Joker et Harley Quinn - et occupe-toi de ta situation, qui est suffisamment préoccupante."

Le Batman se tait, et assiste aux tremblements, aux spasmes de Poison Ivy, dont la situation empire clairement.
Cependant, plutôt que de venir à elle, il se détourne de la jeune femme - pour se rapprocher d'une console de commandes, à proximité. Il appuie rapidement sur quelques touches, et plusieurs machines s'activent. Des tuyaux s'animent, et filent directement vers elle.
Sans pouvoir s'en défendre, Pamela Isley sent que les tuyaux pénètrent sa chair via des cathéters installés durant sa léthargie. Un épais liquide est propulsé dans ses veines via cette étrange dynamique, alors que le Batman reprend lentement la parole.


"Tu subis des crises qui vont aller en empirant. Une intervention très rapide doit être envisagée - je t'injecte une solution qui stabilisera le phénomène, mais cela ne durera pas."

Il se retourne doucement, et plonge son regard dans celui de la surhumaine.

"Tu dois subir une opération dans les prochaines quarante-huit heures... sinon, il sera trop tard."

A nouveau, il se tait, pour lui laisser l'occasion d'encaisser le choc de la révélation.
Accepter de changer pour survivre est une chose - accepter de changer d'ici deux jours en est une autre. Elle a besoin d'une poignée d'instants pour cela, qu'il lui laisse volontairement ; le Batman n'est pas un monstre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 3 Mar 2017 - 11:10
Batman
&
Ivy
Je voudrais voir le monde dans un grain de sable

Musique d'ambiance:


C'était étrange de ce dire qu'on puisse mourir a tout moment à cause d'un poison qui vous avez redonner vie. Pamela se dit que c'était juste le karma. Après tout, elle avait fait du mal aux gens et ce n'était que justice ce qu'il lui arrive. Elle écoute Bruce lui expliqué qu'elle avait été abusée et qu'elle a abusée d'autrui mais qu'elle est quand même une victime. Il lui dit alors qu'il a trop voulu voir le monde en noir et blanc et qu'il tente de comprendre le gris. Elle sourit doucement a Bruce et regarde alors le plafond. Elle fixe les racines à nouveau quand elle entend un petit bip. Elle fixe le bras de Batman et fait non de la tête.


Laisse-moi faire Bruce ...

Elle s'abaisse vers le sol et une toute petite fleur, qui se transforme en Rose, débarque s'étant fait un passage a travers le béton. Pamela sourit tristement, c'est la dernière fois qu'elle pourra parler à ses enfants ... Elle caresse du bout des doigts la Rose, comme si c'était la chose la plus fragile au monde, et murmure des petites choses. La Rose retourne sous le béton et on peux voir alors les racines disparaître doucement, dans le silence de la nuit. Mais ça la fatigue un peu trop ... Batman lui dit qu'il veux qu'elle l'aide mais en évitant de se mettre en danger. Puis il appuye sur un bouton avant que des machines infiltre des tuyaux via des cathéters installés pendant son sommeil forcé. Bruce dit à Pam que les crises seront de pire en pire mais que le produit qui coulent dans les tuyaux va stabilisé l'état mais que pour 48H seulement. Pamela soupire et le regarde dans les yeux.


48H seulement ... J'aimerais ... Dire adieu à mes bébés avant ... Leur dire que, même si je ne pourrais plus leur parler, je continuerais à les protéger ... Et que ... Que ...

Elle ne peux pas finir sa phrase qu'elle fond en larme. Sa vie en dépend mais, faire ce choix est difficile pour elle car depuis des années, sa vie c'est la nature. Le changement risque d'être dur pour elle mais elle préfère ça et pouvoir continuer à protéger ce qui fut jadis ses enfants plutôt que mourir et les laisser sans protection. Pamela tente de calmer ses pleurs, mais ça lui brise réellement le coeur.


Pardon ...

Elle savait que c'était difficile mais elle n'aurait jamais pensé que ça aurait été si dur. Mais, au moins, elle sait que Bruce ne l'abandonnera pas et elle a même confiance en lui sur ça. Et puis, elle se dit aussi que redevenir humaine pourrait lui ramener une chose qu'elle désire plus que tout: Pouvoir donner la vie à un enfant.
CODAGE PAR   AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 981
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Ven 3 Mar 2017 - 21:00
Le Batman ne réagit pas, quand Poison Ivy se relève et s'approche du sol.
Il ne bouge pas, ne parle pas quand la jeune femme s'accroupit et utilise ses fantastiques pouvoirs pour faire naître, grandir et conquérir une petite plante, qui devient une superbe rose.
Cela ne dure que quelques instants, mais le maître des lieux ne goûte guère cette illustration des terribles capacités de l'ancienne scientifique. Il sait très bien qu'elle est en "contrôle", et qu'elle semble revenue à de meilleures dispositions - mais il s'agit de son Bat-Bunker, sa propriété.
Personne ne l'endommage ; personne.


"Hum."

Un grognement - un nouveau.
Lentement, ses doigts bougent, ses gants crissent, et son coeur bat vite ; il se contrôle, il se maîtrise, mais c'est difficile.
D'une part, parce qu'il ne supporte pas que quelqu'un dispose de pouvoirs leur permettant de s'en prendre à lui et à sa propriété ; de l'autre, parce qu'il est sincèrement inquiet pour Pamela Isley, une jeune femme qui a causé bien des drames, mais en a subi aussi beaucoup trop.


"Ne t'excuse pas."

Il soupire, puis s'avance lentement vers elle... qui pleure, bien sûr.
Qui ne sentirait pas ses limites céder devant le choix horrible auquel elle doit faire face ?


"Tu as quarante-huit heures pour faire la paix avec l'existence que tu vas quitter. Je t'invite à en profiter - sans violer la Loi, bien évidemment."

Le Batman appuie sur un autre bouton de son gant ; une porte du Bat-Bunker s'ouvre, à environ une vingtaine de mètres d'eux deux.

"Tu peux partir.
Je te retrouverai avant que le délai soit écoulé - et je t'aiderai. Je m'y suis engagé, et je ne reviendrais pas dessus."


Un nouveau soupir s'échappe lentement de ses lèvres.
Il la fixe, une nouvelle fois - puis se détourne d'elle, et n'offre que son dos à la jeune femme alors qu'il s'approche des machines et des écrans. Il offre, ici, un vrai signe de confiance à Poison Ivy, en acceptant d'être un peu moins sur ses gardes, en s'ouvrant suffisamment pour lui permettre de partir.
Il n'est bon ni pour réconforter, ni pour les au-revoirs ; il attend qu'elle parte, alors, pour préparer une des interventions les plus dangereuses de son existence.


(HJ/ Pour ma part, je pense que ce sujet-là peut s'arrêter, mais on peut enchaîner où et comme tu veux. Wink /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Je voudrais voir le monde dans un grain de sable ✽ Ivy & Batman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je voudrais voir le monde dans un grain de sable ✽ Ivy & Batman
» Un si petit grain de sable (Alpha Book)
» La Théorie du Grain de Sable, Schuiten & Peeters
» Des chercheurs élaborent une batterie durable aussi grosse qu’un grain de sable
» [SOFT] WORLD NEWSPAPER : Avoir les journaux du monde dans son android [Gratuit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-