Le tournant d'une vie ✽ Batman

Invité

MessagePosté le: Ven 3 Mar 2017 - 21:30


Le tournant d'une vie



Je serais sage.

Voilà ce qu'Ivy avait dit à Batman avant de partir du Bunker dans lequel elle passera un moment. Mais avant toute chose ... Elle avait la permission de dire au revoir à sa famille d'adoption. C'est tout naturellement qu'elle s'était dirigé dans le jardin botanique. Batman avait du prévenir de son arrivé car aucuns gardes ne l’empêchèrent d'accédé au bâtiment. Elle avance doucement, le coeur lourd et le visage baigner de larme. Les plantes du Jardin ressentent la tristesse de leur Mère et elles se collèrent à elle. Ivy sourit doucement et les caresses, sanglotante.

Vous allez toutes me manquées. Jamais je ne vous abandonnerais, je vous le jure ... Mais ... Mais je dois partir mes amours. Je dois redevenir celle que j'étais avant car ... Car sinon je vais mourir. Et je préfère redevenir Pamela, la femme qu'on ne voit pas ... Plutôt que mourir et ne plus pouvoir vous protéger. Vous devrez veiller les unes sur les autres mes amours, d'accord ... ? Maman restera avec vous jusqu'à 6H du matin ... Et je reviendrais une fois que j'irais mieux. Mais ... On ne pourra plus parler.

Une liane essuie ses larmes et on peut entendre un petit gémissement collectif. Les plantes pleurent pour leur avenir ici, sans leur Mère protectrice. Ivy prend une Plante Carnivore dans ses bras et se mord la lèvre pour retenir à nouveau ses larmes. C'était étrange de voir Ivy aussi ... Démunie. Elle se recule doucement et les regardes doucement, souriant tristement:

Je vous aimes mes petites chéries ... Sans vous, je n'aurais jamais pu survivre aussi longtemps. Vous devrez bien faire attention aux méchantes personnes comme le Joker. Je ne veux pas qu'il vous fasse du mal. D'accord ?

Le temps passe alors que la jeune femme reste allongée, près de ses plantes, qui l'enlacent doucement. Elle pense à tous ce qu'elle à vécu depuis son accident, toutes les choses qu'elle a faite et l'amour qu'elle à pu avoir pour ses "bébés". Elle soupire alors qu'il est temps pour elle de revenir au Bunker. Elle se relève, un dernier Adieu pour sa famille et elle sort silencieusement du Jardin. Elle fait le vide dans sa tête et retrouve Batman. Elle soupire doucement et le regarde, les yeux rougis.

Je suis prête ... Allons-y ...

fiche codée par Empty Heart
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 762
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Dim 5 Mar 2017 - 17:49
Plusieurs heures ont passé depuis que le Batman a laissé Poison Ivy sortir du Bat-Bunker, pour profiter des derniers moments en plein contrôle de ses pouvoirs.
S'il l'a, bien sûr, laissée agir comme elle le souhaitait, il n'a pas cessé de la suivre à la trace, via les nombreux logiciels et systèmes de surveillance qu'il contrôle en ville. Il a, évidemment, utilisé ses contacts auprès du Jardin Botanique afin de faciliter la venue de la jeune femme dans ces lieux, qui s'est bien sûr dirigée vers ce lieu.
Les plantes sont sa famille, tout simplement ; ou, plutôt, elle considère que seules les plantes sont sa famille.


"Pamela."

La jeune femme sort du Jardin Botanique, et attend - seule.
Une voix profonde et puissante s'élève dans la zone en écho aux quelques mots murmurés par l'ancienne scientifique. Des brumes qui entourent le bâtiment s'échappe soudain une silhouette massive...

... celle du Batman, affichant un visage concentré et déterminé.

"Il te restait encore un peu de temps - mais, soit."

Quelques secondes après, un vrombissement puissant de moteur se fait entendre, les brumes révélant rapidement la venue d'une nouvelle version de la Batmobile.
Lentement, le Batman tourne autour du véhicule, et ouvre une porte - tandis que l'autre, située de l'autre côté, s'ouvre également pour inviter Poison Ivy à le rejoindre.


"Viens. Nous avons à faire."

Le Chevalier Noir s'installe au volant, vérifie que la surhumaine est bien assise - et il lance le moteur au maximum, la Batmobile s'arrachant de l'asphalte avec violence.
Le trajet est rapide, mais silencieux. L'attention du conducteur est toute entière centrée sur sa conduite mais aussi sur la jeune femme à ses côtés, dont l'état empire... mais qui pourrait, encore, causer des dommages et des soucis. Il demeure prudent : les vieux réflexes ont la vie dure, surtout avec des adversaires aussi puissants.

En quelques minutes, la Batmobile s'enfonce dans les profondeurs de Gotham City, passant dans d'anciens tunnels souterrains pour suivre un tracé connu de lui seul.
Il ne lui faut qu'une poignée d'instants pour rejoindre définitivement leur destination...

... le Bat-Bunker, que Poison Ivy connaît déjà et où un choix d'une vie va se réaliser. Il gare aisément la Batmobile au milieu, et en sort rapidement pour aller à la rencontre de celui qui les attend ici.

"Harold."

Le bossu muet qui a surveillé Poison Ivy avant s'approche, et esquisse un sourire en direction de son ami. La jeune femme peut immédiatement relever que Harold porte une blouse blanche - et qu'il en tend une autre au Chevalier Noir.

"Tout est prêt, donc."

A quelques mètres, un tube métallique est ouvert, avec diverses tables mobiles présentes autour, recouvertes de nombreux instruments et appareils.
Calmement, le Batman se tourne pour fixer le visage de la jeune femme - et esquisser un sourire triste, en levant lentement sa main gantée.


"Tout est prêt... quand tu le seras."

Le Batman lui laisse le choix, encore. Le choix du moment.
C'est bien la seule chose qu'elle puisse encore décider, maintenant qu'elle s'est lancée sur ce chemin terrible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 5 Mar 2017 - 19:21


Le tournant d'une vie



Une voix sombre mais sûre se fait entendre derrière elle. Bruce l'attend depuis combien de temps ? Elle l'écoute dire qu'elle avait encore du temps mais Pam pensa qu'elle aurait changer d'avis si elle était rester plus longtemps. La brume révèle rapidement la Batmobile et Bruce lui fait signe de venir, ajoutant qu'ils avaient beaucoup à faire. Pamela suivit Bruce sans broncher jusqu'à la Batmobile. Une fois à l'intérieur, elle suit du regard le paysage avant que la ville ne soit remplacer par d'anciens tunnels souterrains. Le trajet ce fait dans le silence pesant mais compréhensible, la demoiselle ne voulant pas parler, de toute façon, elle n'aurait pas pu sans pleurer. Une fois dans le Bunker de Bruce, qu'elle connait déjà, elle voit l'homme qui avait veillé sur elle pendant son sommeil forcé. Il est déjà en tenue, et Ivy pose un regard triste sur lui avant de regarder Bruce.

Allons-y ... Je suis prête Bruce ... Sinon, j'aurais fuis depuis longtemps.

Et c'est a ce moment qu'on peut voir l'urgence de la chose car Pamela se remet à trembler énormément. Avoir utiliser ses pouvoirs pour parler à sa famille l'a grandement fatiguée et elle ne tient plus. Elle manque même de tomber alors que du liquide verdâtre coule de sa bouche. Le bossu aide alors Batman à retenir Mère Nature et à l'installer sur la table prévue pour l'opération. Ivy regarde Bruce et pour la première fois, elle lui offre un vrai sourire, pas un sourire charmeur ou autre, non, un vrai sourire.

Si jamais ... Enfin ... Promet-moi de veiller sur mes plantes ... Et Bruce ... Pardonne-moi pour tout. Si je pouvais revenir en arrière ... Je ne ferais pas ce que j'ai fais, sauf pour les enfants ... J'ai fais du mal, a beaucoup de gens ... Et je le regrette réellement ... Dit-elle en parlant avec son coeur et en le regardant dans les yeux. Et ... Ce sera que justice si ... Si ... Enfin ... Même si j'aimerais pouvoir vivre comme tout le monde ... Merci pour ce cadeau que tu m'offres à nouveau Bruce ...

fiche codée par Empty Heart
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 762
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Lun 6 Mar 2017 - 21:04
Le Batman attend, donc.
Il fixe la jeune femme, sentant Harold dans son dos faire de même. Il sait combien le choix de Poison Ivy est difficile, il sait qu’elle va devoir accepter de révolutionner son existence après des années passées auprès des plantes, de la Nature elle-même ; il sait, et il comprend donc le principe de l’hésitation et du doute.
Cependant, les circonstances ne laissent plus guère de choix – l’heure tourne vite, et le danger se rapproche de seconde en seconde.


« Pamela.  »

La jeune femme est sur le point de s’écrouler, de céder sous les attaques brutales des cellules de son corps, qui s’affrontent entre elles, qui se massacrent entre elles.
La résistance de la surhumaine s’affaisse, et ses pieds se dérobent ; elle va chuter, s’écraser au sol, mais le Batman est universellement connu comme vif, rapide, son exécution étant plus exceptionnelle que la normale.
Il ne lui faut donc qu’une seconde pour comprendre l’événement, et se projeter en avant pour recueillir Poison Ivy ; il la retient à temps, glisse ses bras sous elle, et la serre contre lui pour la protéger.


« Tout va bien se passer. Tout est bientôt terminé. »

Il esquisse un sourire triste, qui se veut cependant rassurant.
Usant de sa condition physique optimale, il soulève alors Poison Ivy et suit Harold, qui ouvre la marche à l’intérieur du Bat-Bunker. Tous deux avancent dans un ascenseur discret et rapide, qui mène à une petite estrade à proximité, sur laquelle est installée la zone d’opération.
Comme d’habitude, Harold a parfaitement préparé les choses, récupérant de nombreux éléments nécessaires dans les stocks et logistiques de la Batcave. Alfred Pennyworth a évidemment aidé au transport, et s’est bien sûr proposé comme aide ; mais, malgré les connaissances de son majordome dans le domaine médical, le Chevalier Noir a refusé – il craint trop pour lui.
Il ne pourrait pleinement se concentrer sur l’intervention s’il savait qu’une erreur pourrait causer du tort à celui qu’il considère, à raison, comme son père.


« Nous allons commencer. Harold, l’anesthésiant s’il-te-plaît. »

Le bossu acquiesce bien sûr en silence, et approche les appareils mobiles nécessaires pour plonger la jeune femme dans l’inconscience.
Alors que le génie muet termine les préparatifs, Poison Ivy murmure quelques mots – et offre, surtout, un sublime sourire, sincère et agréable.


« Hum.  »

Si le Batman apprécie de découvrir une telle expression sur le visage de la surhumaine, mais il ne goûte guère le contenu de son discours.

« Il n’y a pas de Justice dans la Mort, Pamela. Comme je ne crois pas à la peine capitale, je ne crois pas que tu mérites de mourir pout tes crimes.
Tu en as causé, bien sûr, et tu es responsable de drames et de malheurs – mais, encore une fois, tu es également une victime, et tu es mourante. Je refuse de te laisser, de laisser quiconque périr alors que je peux faire quelque chose. Tu pourras payer pour ton passif, quand tu iras mieux… mais, d’abord, occupons-nous de cela. »


Il esquisse lui-même un sourire rassurant – et appose, sur le doux visage de Poison Ivy, le masque d’anesthésie.
Quelques secondes après, la jeune femme s’enfonce dans l’inconscience… et laisse Bruce Wayne, qui vient d’enlever son masque par souci de confort, et Harold, qui se prépare à assister son ami, prendre la suite.
L’opération de la dernière chance est lancée.


**
*
**

Plus tard, bien plus tard.
En vérité, vingt-quatre heures plus tard.

Le Bat-Bunker est calme, silencieux. Harold est rentré chez lui, exténué mais satisfait ; Alfred Pennyworth s’est déplacé, pour nourrir son employeur et vérifier que ce dernier va bien – c’est heureusement le cas. Il est ensuite retourné au Manoir, le jeune Monsieur Damian ayant à nouveau fait des siennes.
Le Batman n’est pas parti, lui.
Il est resté durant toute l’opération, et durant les suites. Il a suivi, à distance, la protection de la ville par Barbara Gordon et Tim Drake, mandatés pour pallier son absence ; il est resté pour veiller sur Poison Ivy, et vérifier qu’elle va bien.

Il la fixe, donc. Toujours démasqué, mais toujours vêtu de son costume…

… qui lui donne une allure sombre et puissante. Il la fixe et attend, inquiet, qu’elle se réveille.

Il attendra jusqu’à son éveil – jusqu’à ce qu’elle aille mieux.
Il a promis de la sauver et de la ramener ; c’est une promesse à laquelle il n’entend pas faillir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 6 Mar 2017 - 21:28


Le tournant d'une vie



C'était étrange. Oui, vraiment étrange. Alors qu'elle allait tomber à cause d'une faiblesse, Bruce l'avait attraper et porter avec une douceur infinie. Jamais un homme ne l'avait autant "protéger" ... Cette douceur, seul ses Plantes lui avaient données. Et pourtant, même si il lui sourit tristement, il tente d'être rassurant avec elle. Elle murmure un merci avant d'entamé son petit discours que Bruce écoute attentivement. Pendant qu'elle parle, le dénommé Harold prépare de son côté, une solution qui endormira la jeune Ivy par masque. Cette dernière fixe Bruce dans les yeux alors qu'il lui explique qu'il ne croit pas à la peine capitale, qu'elle ne mérite pas de mourir pour ce qu'elle a pu faire. Ce n'est pas son avis mais, bizarrement, ça lui fait chaud au coeur de savoir qu'une voix de rédemption est possible pour elle. Bruce affire qu'elle est une victime, mourante et qu'il refuse de la laisser mourir alors qu'il peut la soigner et qu'elle pourra se rattraper quand elle ira mieux. Elle sourit à nouveau avant de fermer les yeux, sombrant dans l'inconscience le plus total.

*Comment tout cela est il arrivé ? Tout ce que je sais, c'est que tout s'éloigne. Adieu mes chéries. Adieu, vous ma famille qui m'avaient apporter du bonheur toutes ses années ... Adieu, je vous aimerais toujours ...*

Combien de temps est-elle endormie, dans ce Bunker ? Elle ne sait pas mais elle lutte pour ouvrir les yeux. Sa bouche est pâteuse et ses jambes endolories. Elle a même des fourmis au niveau des fesses. Hmm ... Elle arrive à ouvrir les yeux et voit alors le Batman démasqué. Elle sourit très doucement alors qu'elle cligne difficilement les yeux. Je ne ... Me suis pas tromper ... Tu es bien plus ... Beau, sans masque. Dit-elle très faiblement. C'était totalement étrange. Poison Ivy et Batman, démasqué, en train de discuter sans ce mettre sur la tronche. D'ailleurs, elle regarde autour d'elle et voit ... Une perfusion avec du sang ... ROUGE ! Sa mâchoire tremblotte doucement alors que de vraies larmes naissent à ses yeux. Je suis ... Humaine ... ? Une question simple mais pourtant importante à ses yeux. L'opération avait réussie ! Ivy était redevenue la femme qu'elle était avant: Pamela Isley. Poison Ivy n'était plus là, elle pouvait enfin avoir une vraie famille à elle, embrasser un homme sans le risque de le tuer ... Aimer à nouveau. Elle regarde à nouveau Bruce. Merci pour tout ...

fiche codée par Empty Heart
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 762
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mar 7 Mar 2017 - 20:59
Posté devant le lit dans lequel Poison Ivy se repose... non, Pamela Isley maintenant, le Batman attend.
Calme, presque immobile, concentré ; fatigué, aussi.
Son corps, habitué aux nombreuses épreuves et aux terribles défis que sa volonté et son serment lui imposent quotidiennement, demeure usé par les multiples combats et aventures vécus récemment - ainsi que par l'opération menée sur la jeune femme, aussi. Si son esprit demeure brillant et terrible, l'intervention réalisée pour la sauver a impliqué une concentration extrême, qui laissera des marques dans ses réserves d'énergie.


"Hum."

Sans son masque, sa voix n'est pas modifiée. Elle dispose toujours d'accents lourds et graves - mais elle fait moins inhumaine, moins profonde que lorsqu'il place le bout de tissu sur son visage, qui créé le symbole qui a emporté son existence depuis tant d'années.

"Tu es réveillée. Bien."

D'un pas décidé, il s'avance vers la jeune femme quand elle rouvre les yeux.
Il s'arrête devant son lit, et laisse ses yeux voler sur les différents écrans affichant les relevés effectués par les machines reliées à l'ancienne surhumaine. Cette dernière se rend compte que deux cathéters ont été installés dans le creux de ses deux bras, et que des injections par intraveineuses sont en cours - avec, en effet, des traces de sang rouge.


"Hem."

Bruce Wayne ne sait pas comment réagir lorsque la jeune femme, encore étourdie par l'anesthésie, exprime un compliment auquel il n'est guère habitué - du moins, pas quand il porte ce costume-là.
Il esquisse un sourire timide, acquiesce discrètement, puis retrouve un masque de concentration et de détermination pour s'intéresser à son état général.


"En effet : l'opération a réussi."

Après quelques ultimes vérifications, il baisse lentement les yeux - et plonge son regard déterminé et sûr dans le doux visage de la jeune femme.

"Avec Harold, nous sommes parvenus à intégrer, dans ton corps, une sorte de pathogène qui va agir comme un bloqueur des cellules liées aux plantes. Ces dernières ne sont pas anéanties, elles sont... en pause. Figées.
Elles continuent d'exister, mais les cellules humaines se sont reproduites et prennent le relais. Pour simplifier, oui... tu es redevenue humaine."


Il soupire, puis esquisse un sourire à nouveau timide, puis plus grand - et sincère, surtout.

"Je souhaite que tu restes encore quelques heures ici, pour procéder aux ultimes vérifications. Par la suite... par la suite, tu pourras entamer une nouvelle vie."

Bruce se détourne d'elle, coupe leur lien de regards, et s'approche d'une autre série d'écrans. Il appuie sur un bouton situé sur son avant-bras, et des images apparaissent alors... des images d'une ville de taille moyenne, anonyme mais plutôt jolie d'aspect.

"Ceci est Ivy Town, située en Nouvelle-Angleterre. La ville est essentiellement tournée sur la Recherche Scientifique, et accueille une Université de pointe. Elle est surtout le foyer du Héros Atom, mais aussi de l'Héroïne Jade depuis peu.
Ivy Town est une zone sûre, calme. Il y a quelques Vilains, mais rien de similaire à... Gotham. J'ai contacté Atom, Ray Palmer, car il a fait jadis le choix de révéler son identité au grand public. J'ai contacté Atom, donc, et il est parvenu à te trouver un logement et un stage au sein de l'Université. Tu pourras entamer une nouvelle vie, sous une nouvelle identité."


Désormais à quelques mètres de Pamela, Bruce se retourne et croise lentement les bras. Il prend une grande inspiration, et poursuit.

"A la fin de ce jour, un vol part de Gotham City à Ivy Town : si tes relevés sont corrects, tu y prendras place - et ton existence comme Poison Ivy sera définitivement derrière toi.
Qu'en dis-tu ?"


Il se tait, alors, et fixe la jeune femme.
Pour découvrir, étudier et analyser chaque émotion, chaque réaction. Pour surveiller, scruter et vérifier tout signe du retour de son ennemie. Pour confirmer, surtout, qu'il a raison de l'aider - et de lui faire confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 8 Mar 2017 - 10:27


Le tournant d'une vie



La jeune femme regarde Bruce qui lui dit que c'est bien qu'elle soit réveilée. Elle tente de se redresser mais pour le moment, impossible. Elle voit alors une facette de Bruce qu'elle ne connait pas, l'homme timide derrière le masque. Elle sourit doucement et regarde alors les écrans qui explique toute l'opération qui vient d'être effectuée sur elle et ses mutagènes. Les relevés montrent la composition de son "virus" endormie. Bruce lui explique rapidement que son ami et lui ont réussit à lui administré une sorte de pathogène qui va alors bloquer les cellules-plantes en elle. Elles resterons vivantes mais inactives. Les cellules humaine ont alors reprit le dessus sur les autres et en définitif, elle est bien redevenue humaine. Elle va enfin pouvoir vivre, fonder une famille ... Être amoureuse. Elle tourne son regard sur celui de Bruce alors qu'il sourit à nouveau mais cette fois, moins timide, plus sincère. Il lui dit qu'il veux qu'elle reste en observation encore un peu avant de pouvoir partir. Il s'éloigne de la jeune femme et lui montre une ville, plutôt sympathique du nom ... D'Ivy Town. Comme ironie, on ne peut pas faire mieux. Pamela écoute Bruce lui expliquer qu'il a contacter le héro local, Ray Palmer alias The Atom, et qu'ils se sont arrangés pour qu'elle est un appartement mais aussi, un stage à l'Université. Les yeux de la demoiselle brillent un peu plus de larmes, heureuse bien sur mais un peu triste de partir de Gotham qui reste quand même la ville de son ancienne famille. Bruce lui dit alors que ce soir, si elle va bien, un vol part de Gotham pour Ivy Town et qu'elle pourra partir dès ce soir, enterrant alors son ancienne vie de Poison Ivy. Elle sourit doucement et acquièsce de la tête.

D'accord. Même si j'avoue que le nom de la ville est ironique avec mon passé. Mais, si tout va bien pour moi, je partirais ce soir. J'espère juste ... Que tu viendras me rendre visite de temps en temps, je ... J'aimerais ... Qu'on garde contact. Dit-elle, un peut rouge au niveau des joues. Et puis, je reviendrais de temps en temps en visite ici, j'ai toujours mon ancienne boutique et mes plantes dedans. Heureusement, j'ai un système de "nourriture" et d'eau pour elles. Elle se hisse un peu sur ses bras pour se mettre un peu plus assise et elle sourit à Bruce. Tu as fais tant pour moi. Tu m'as offert le plus beau des cadeaux qu'on puisse offrir. J'aimerais alors t'offrir quelque chose, ce n'est pas énorme mais ça pourra t'aider. Harley n'est rien sans le Joker et même si il dit l'inverse, il est rien sans elle. Il lui dit souvent qu'il peut en créer des centaines mais il sait qu'elle sera la seule et unique. Si tu veux les destabilisés et voir même, les mettres hors circuit, tu dois les séparés. Pas dans une cellule opposée mais les changés de ville. Harley doit être éloigné du Joker. Sans lui, elle ne serait pas ainsi ... Elle est comme moi, manipulé par l'homme qu'elle aime ... Mais malheureusement, elle ne peux pas être sauvé. Dit-elle tristement. C'est vrai, Pamela adore beaucoup Harley même si elle trouve son comportement stupide.

fiche codée par Empty Heart
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 762
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mer 8 Mar 2017 - 20:30
Le Batman, situé à quelques mètres de la jeune femme, acquiesce lentement aux premières paroles énoncées par cette dernière.

« J’ai en effet bien conscience de l’aspect… ironique de la situation, et de ton envoi à Ivy Town. C’est fait à dessein : autant parce que j’ai confiance en Atom pour t’accueillir, que parce que je considère qu’il ne faut pas nier ou évacuer son Passé – il faut s’y confronter, l’affronter et le vaincre. »

Son visage, déterminé et fermé, acquiesce lentement à ses paroles – avant de, lui aussi, rougir très légèrement, autant en réaction au propre rougissement de la jeune femme qu’au contenu de son interrogation, qu’il se surprend à trouver touchante.

« Euh… oui. »

Ce moment de faiblesse, de sentiment, s’évapore cependant rapidement : très vite, le masque de détermination froide reprend le dessus – mais cet instant précis a eu lieu, et marquera les deux personnes présentes dans le Bat-Bunker.

« Oui, je reprendrais contact avec toi. En tant que Bruce Wayne, j’ai une visite prévue à Ivy Town la semaine prochaine, et j’en profiterais pour vérifier tes conditions de vie ainsi que l’avancée du traitement. Par la suite, je réitérerais mes visites, même si je demanderais également à Atom de veiller sur tes relevés.
Je n’entends pas te laisser seule, Pamela, ni face à ta maladie, ni face aux tentations de reprendre ta future existence. Tu t’es engagée sur une voie plus… lumineuse, je refuse de te laisser seule face aux difficultés qui s’annoncent. »


Un micro-sourire glisse sur ses lèvres, alors qu’il se décale sur le côté, pour vérifier un écran situé en contrebas. L’analyse faite, il refixe son attention sur sa patiente.

« Je conseille, en effet, des visites ici, pour confronter ton Passé… mais pas de suite. J’ai déjà organisé des éléments afin de procéder aux vérifications quotidiennes de ta boutique. Harold, que tu as croisé, aime les animaux et la Nature ; il se fera une joie de veiller au bien-être de tes protégées. »

Bruce se tait, ensuite, alors que l’ancienne Poison Ivy exprime sa gratitude – il n’a jamais été, n’est pas et ne sera jamais à l’aise avec les remerciements ou les marques de sympathie.
Heureusement, la jeune femme embraye sur un autre sujet, qu’il maîtrise plus.
Son regard s’assombrit quand elle évoque le Joker, sa Némésis responsable de tant de drames et d’horreurs. Ses yeux se radoucissent néanmoins quand Pamela lui donne des informations utiles, qui confirment ce qu’il savait déjà – mais il goûte à sa juste valeur ces éléments, autant sur le fond que sur le principe de l’aide donnée.


« Merci… merci beaucoup. J’ose penser que ces informations me permettront de sauver des vies de la folie de ce monstre. Je saurais en faire bon usage. »

Un petit signe de tête – et le Batman se décale à nouveau, s’approchant lentement de la sortie.
Il s’arrête néanmoins, pour se tourner vers elle. Son visage est à nouveau froid et sombre.


« Harold viendra en milieu et en fin de journée, pour vérifier tes résultats. S’ils sont bons, il t’emmènera à l’aéroport.
Je… n’aime pas les au-revoirs, Pamela. Je salue ta décision et je loue ta volonté d’aller de l’avant. Je t’aiderais autant que je le peux. Nous nous reverrons dans une semaine. Bon courage. »


Un dernier signe, et Bruce disparaît dans les ombres et les passages secrets du Bat-Bunker, sans un mot de plus.
Le Batman n’aime guère les au-revoirs, non.
Plus tard, le bossu muet viendra visiter la jeune femme, et donnera le feu vert pour un départ le soir. Il la placera dans une chaise roulante, même si elle découvrira qu’elle peut se déplacer seule et sans aide, malgré une légère faiblesse. Il la conduira à l’aéroport de Gotham City, et s’assurera qu’elle est bien assise avant de quitter l’appareil.

Cependant, au moment du décollage, Pamela Isley découvrira qu’un sac a été placé à ses pieds, sous son siège ; un siège qu’elle ouvrira, et dont le contenu la surprendra.
Des papiers, indiquant qu’elle s’appelle désormais Pamela Flower et qu’elle poursuit des études florales après une réorientation professionnelle. Des pièces justifiant d’une vie passée et fabriquée récemment. Et, surtout… un téléphone portable, dont le répertoire ne comprend qu’un numéro.
Celui du Batman – non, celui de Bruce Wayne. Qui lui envoie immédiatement un texto, au contenu explicite :

Citation :
Une nouvelle vie s’ouvre à toi, et tu la mérites. Tu as mon estime, mon respect et ma confiance – j’ose croire que tu en seras digne. Tu as perdu beaucoup, ce jour, mais tu as gagné également. Beaucoup.
Veille sur toi.
B

Le Batman n’aime pas les au-revoirs, non.
Il sait cependant les soigner.


(HJ/ Pour la suite, le plus simple serait peut-être que tu joues la réaction d’Ivy à tout ça dans un post inaugural à Ivy Town, où elle arrive en avion, et j’enchaîne avec Atom. Dis-moi si ça te convient. Smile /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Le tournant d'une vie ✽ Batman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BATMAN - MINUIT A GOTHAM
» THE DARK KNIGHT : BATMAN - 1/4 BUST SCALE
» Plateau tournant
» Batman : Gotham Knight 08/07/08 z1
» RIEN QUE... BATMAN !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-