Un Flic, une Chauve-souris, un Monstre [Gordon]

Inscription : 17/01/2017
Messages : 1486
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 3 Mar 2017 - 21:32
Gotham City est une ville terrible.
Pour ceux qui la craignent en entendant les informations sur ceux qui tentent de la détruire, pour ceux qui y passent en craignant pour leurs vies, pour ceux qui y vivent en tentant de faire disparaître cette boule désagréable qui bloque leurs gorges quand une alerte est lancée... oui, Gotham City est une ville terrible.
Mais elle est aussi une sublime cité de lumières et de puissance, qui impressionne par sa seule vision.


Un Flic, une Chauve-souris, un Monstre [Gordon] 250px-GothamCity1

En cette soirée sèche et chaude, où les vapeurs de la ville agressent les poumons et rendent toute respiration difficile, où la température trop élevée excite les nervosités, où les citoyens ne supportent plus de rester chez eux et errent dehors, quitte à s'attirer des soucis que le G.C.P.D. va devoir gérer pour eux ; bref, en cette soirée terrible, le commissaire principal de l'organisme de sécurité de la ville est loin de son quartier-général et de ses hommes.
Alors que de nombreux officiers auraient besoin de lui et de ses conseils, Jim Gordon s'est enfoncé dans les ruelles et avenues de Gotham City, pour fendre entièrement la cité - et parvenir, enfin, à ses frontières, pour se rapprocher d'une zone méconnue et universellement reconnue comme terrible et dangereuse.

Environ une heure plus tôt, le vieux commissaire a été contacté dans son appartement, où il ne faisait passer qu'en coup de vent, pour se changer et se préparer à la longue nuit qui s'annonçait.
Pas de message sur le répondeur, pas de lettre claire... juste un mot, laissé sur sa porte. Juste un mot, mais expressif :

Citation :
La sortie des égouts. Dans une heure. Seul, et vêtu pour la pluie.
B.

Ayant bien conscience qui pourrait laisser un tel mot, et sachant surtout qu'il s'agit si peu de ses habitudes que quelque chose de grave doit le justifier, Jim Gordon se rend aux frontières de la ville, pour rejoindre l'un des gigantesques tunnels d'évacuation des égouts.
Le vieil homme s'en rapproche - et découvre qu'un des tunnels a été ouvert, la grille arrachée et abandonnée quelques mètres plus bas.
En s'avançant, prudemment et discrètement, le commissaire finit par parvenir à l'entrée de l'énorme canalisation, vaguement éclairée mais totalement terrifiante.


Un Flic, une Chauve-souris, un Monstre [Gordon] Latest?cb=20120815161036

S'il commence à s'avancer à l'intérieur, les pieds plongés dans un épais et visqueux liquide non identifié, s'il commence sûrement à se demander s'il a bien fait de venir ici, Gordon entend soudain une voix lourde et intense à quelques mètres de lui.

"Jim."

Le son résonne autour du commissaire, avant qu'une silhouette ne s'échappe des ombres...
Un Flic, une Chauve-souris, un Monstre [Gordon] Batfleck__by_kitoyoung-d7ik0bd
... celle du Batman.

"Merci d'être venu."

Il s'arrête à quelques mètres, et attend.
Le commissaire doit avoir de nombreuses questions à poser - et lui, quelques réponses à donner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 4 Mar 2017 - 2:31
"Batman."

Le Commissaire Gordon se tiens dans l'entrées des égouts, vêtue d'un pardessus imperméable et de haute bottes de pluie, et se tourne pour poser le regard sur le nouveau venu. Peu importe le nombre de fois où il a vu cette même scène, l'arrivée du Batman lui fait toujours passer un frisson le long de la colonne vertébrale. D'excitation et d'une légère - et saine - dose de peur. Le personnage est, après tout, spectaculaire dans sa gloire sombre qui s'intègre si bien au noir de la ville que le super héro masqué a juré de protéger.

Jim, cependant, ne l'admettra jamais a haute voix. Il a une réputation a maintenir après tout, mais il faut sérieuse être fou pour ne pas craindre, au moins un peu, Batman. ALors quand il a eu son message plus tôt dans la soirée, il a été intrigué. Il n'est pas courant que la Chevalier Noir choisisse cette méthode pour entrer en contact avec lui. Habituellement, il préfère se glisser silencieusement derrière lui et malmener son vieux cœur en le faisant sursauter.

"J'ai reçu votre message. Puis-je savoir pourquoi nous sommes ici? Les égouts de Gotham ne sont pas un endroit des plus accueillant."

Et c'est peu dire. Le genre de faune qui pullule sous la ville est, au mieux, glauque et au pire, complètement terrifiante. Il est bien passé par la tête du Commissaire qu'il pourrait être dans son bureau a faire son travail plutôt qu'ici bas a respirer des vapeurs nauséabondes, mais il est avant tout un flic, et un bon flic, et tout indice est bon a suivre.

Alors il est venu, et maintenant que l'homme qui l'a convoqué est arrivé, peut-être pourra-t-il avoir des réponses. Il croise les bras sur sa poitrine et lève un sourcil en direction du Chevalier Noir.

"Alors? Vous savez, je pourrais être dans mon confortable bureau a terminer quelques dossiers en retard, vous savez, Batman."


La manière dont ses yeux bleu pétillent d'amusement et les coins de sa bouche se lève dans un sourire montre qu'il ne fait que plaisanter. Mais il est très curieux. Ce n'est pas tous les jours que Batman le convoque a ce genre de petite réunion/enquête privée.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1486
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 5 Mar 2017 - 21:39
Le visage du Batman n'exprime aucune véritable émotion, après que le commissaire Gordon ait pénétré le grand tunnel souterrain, qui expulse les derniers relents des égouts et permettant aux fonctionnaires d'intervenir si besoin. Il ne réagit pas non plus quand son allié glisse quelques réflexions et piques dans ses premières paroles, mais acquiesce lentement quand le vieil homme s'arrête.

"Je me doute que les égouts ne sont pas une destination excitante - mais ne nous voilons pas la face, commissaire."

Il s'avance.
L'épais liquide, qui monte jusqu'à ses chevilles, est repoussé alors qu'il s'approche de son camarade. Il s'arrête juste à trois mètres de lui, et plonge un regard profond et déterminé sur le visage de son interlocuteur.


"La nuit, à Gotham City, personne ne vous trouvera dans votre bureau... mais bien dehors, dans les rues, à affronter les éléments et ceux qui commettent des crimes ici."

Une légère grimace glisse sur ses lèvres - un micro-sourire, Gordon ne pourra rien avoir de plus.
Cependant, très vite, le Batman se reprend et retrouve un visage froid et déterminé. Ils ne sont pas ici pour le plaisir, définitivement.


"Votre présence ici, cependant, est dictée par un motif grave - et je souhaitais l'évoquer avec vous avant l'implication du G.C.P.D.."

Le Batman s'avance, et prend une grande inspiration avant de continuer.

"Depuis quelques temps, des rumeurs montent dans les bas-fonds, sur quelque chose ou quelqu'un qui rôde dans les égouts. De nombreux sans-abris et petites frappes disparaissent, sans jamais donner des nouvelles ; des prostituées, aussi, semblent s'évanouir dans la nature.
Ces événements ont été sûrement relevés par le G.C.P.D., mais je doute que les informations soient remontées jusqu'à vous - et je pense savoir pourquoi. Certains de vos policiers demeurent attachés à d'anciens projets, d'anciennes valeurs, et..."


"AU SECOURS !!!"

Interrompu par un cri terrible, le Batman se tourne vers l'extrémité de l'immense tunnel d'égout - et découvre, comme le commissaire, une jeune femme en tenue légère qui court comme si le diable la poursuivait.

"AU SECOURS ! AU SECOURS, IL... IL EST SUR MOI ! IL ARRIVE ! AIDEZ-MOI !!!"

Le Batman fronce les sourcils, se retourne et s'avance vers la jeune femme. Il veut la protéger, la sauver ; la sortir de l'enfer qu'elle vit.
Il n'y arrivera pas.
Car, avant de pouvoir être assez près d'elle, le Batman découvre avec horreur qu'un bout du plafond s'écroule - et qu'une forme puissante et massive tombe violemment vers la jeune femme.


Un Flic, une Chauve-souris, un Monstre [Gordon] 329?cb=20121221163825

Sans un mot, la silhouette terrible s'écroule sur la jeune fille... et l'égorge, juste devant Gordon et le Batman.

"NON !!!"

Le Batman envoie un Batarang, mais le nouveau venu le bloque aisément avec sa lame.
Alors que le sang de la jeune femme coule dans les égouts, il lève son masque vers les deux hommes. Un moment de tension sourde s'instaure entre eux, alors qu'un échange invisible s'installe ; puis, aussi vite qu'il est arrivé, l'inconnu effectue un salto arrière et disparaît dans les ombres du tunnel.

Enervé, le Batman s'avance encore, le corps crispé.
Il est sur le point de filer en avant, quand il se rappelle la présence de Gordon ; il baisse les yeux, pousse un profond soupir - puis se retourne, lentement, vers son allié.


"Azrael, Jim. Michael Lane, dit Azrael, est devenu fou. Il poursuit les hommes et femmes de "petite vertu", car sa foi le pousse à les chasser - sa foi, empirée par l'habit maudit qu'il porte. Et certains de vos hommes, nostalgiques du projet des Trois Batmen auquel Michael fut lié, le couvrent.
Voilà pourquoi je vous ai fait venir - voilà pourquoi je n'ai pas encore appelé vos troupes."


Il se tait, alors, et attend.
Le Batman attend la réaction du commissaire, sur les révélations de ses hommes, sur la mort de la jeune femme, sur Michael Lane.
Il attend, donc. Et ronge, difficilement, son frein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 9 Mar 2017 - 17:08
L'expression de Jim s'assombrie a mesure qu'il écoute Batman parler.

Que certains de ses policiers soient impliqués dans une affaire louche, il s'en doutait un peu, mais il ne l'apprécie pas particulièrement. Que certains de ses hommes lui cache délibérément des meurtres pour le comptes de quelque sombre individu de l'underground de Gotham, par contre, il ne peut tolérer. Il a passé des années a déterrer, mettre a jour et démanteler les racines bien ancrées de la corruption dans la police de Gotham, et le fait que certains flics, enquêteurs, des hommes en qui il a toute confiance, retombe dans ce piège de l'argent facile et du crime organisé le mets en rage.

Alors ses poings se sont crispés à ses côtés et sa mâchoire également, dans une expression sombre et tempétueuse, comme un orage en formation. James Gordon est un homme droit et juste, et il ne tolère ni la corruption, ni le mensonge parmi ses hommes. Il est clair qu'un autre grand nettoyage sera nécessaire dans les rangs du GCPD une fois cette affaire terminée. Il n'a pas le temps de formuler sa pensée avant que plusieurs choses n'arrivent en même temps.

Un cri de terreur et un appel a l'aide fait immédiatement apparaître son arme de service dans son poing alors qu'une jeune femme terrifiée cours vers eux, échevelée, visiblement en proies a la terreur. Sa première pensée est pour Crane, l'épouvantail, et son penchant pour l'horreur et le dramatique, mais il est vite détrompé quand le plafond s'effondre juste au dessus de la jeune femme et qu'une forme familière en tombe.

La jeune femme est égorgée sans autre forme de procès.

"NON!"

Le cri de Jim Gordon fait écho à celui de Batman et le bruit de coups de feu brise également le silence simultanément alors qu'il tire sur la forme qui s'enfuie dans le tunnel obscur. Il voir le Batman près a bondir a sa suite mais stopper pour se tourner vers lui.

Il est agité, Jim peut le voir, et ne demandes qu'à rattraper le salopard, le Commissaire en est convaincue. Qu'il soit resté le surprends d'ailleurs un peu. Puis il enregistre ce qu'il vient de lui révéler et son expression se transforme en une de choc horrifié pour un bref instant avant de s'assombrir de nouveau de colère et il dit finalement, sa voie tendue, sure et tranchante. James Gordon n'est pas Commissaire de police pour rien. Il ne peut laisser un meurtrier, qui n'hésite pas a tuer devant le Batman et un flic, courir en liberté comme un chien enragé, menaçant les habitant de sa ville.

"C'est pour le stopper qu'on est ici, non? Azrael est extrêmement dangereux, j'en suis très conscient, Batman. Et le fait que des policiers qui travaillent pour moi, sont sous mes ordres, sont supposé respecter mes règles, couvrent un meurtrier reconnu, même l'un qui s'attaque a la racaille de Gotham, ne peut pas être laissé impuni."

Il laisse échapper un soupir crispé, tendu, lèvre tendue et rides plus prononcé dans son visage âgé par l'expérience et le temps.

"Il faut stopper cette folie avant qu'elle ne dégénère."
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1486
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 9 Mar 2017 - 22:02
Le Batman fixe Jim Gordon durant tout son discours, prononcé en réplique à l'horreur qui s'est déroulée devant leurs yeux, puis aux révélations formulées par le Chevalier Noir afin d'éclairer son allié, son ami sur l'ampleur de la tâche qui les attend.

"En effet."

Il acquiesce lentement après sa déclaration.
Il apprécie, bien sûr, que le commissaire partage son point de vue - même si, sur le fond, il voit déjà apparaître un désaccord. Que sa nature ne peut laisser passer.


"Mais cette folie a déjà dégénérée, Jim. Des hommes et femmes sont morts, et nous avons assisté à un assassinat sous nos yeux.
Azrael, Michael Lane, sera stoppé et paiera pour ses crimes - mais les agents qui l'ont couvert, parce qu'ils croient ce qu'il fait, parce qu'ils apprécient un ancien collègue... eux aussi devront être stoppés. Et payer."


Un petit signe de tête, et le Batman se détourne de l'attention du policier pour commencer une avancée à l'intérieur du tunnel, menant à tout le réseau d'égouts de Gotham City.
Tous deux savent depuis longtemps qu'une véritable ville sous la cité s'est constituée au fil des aménagements, extensions et autres constructions diverses et baroques - Gotham n'est définitivement pas connue pour son unité architecturale. Très vite, ils sortent de la canalisation géante, pour déboucher...

Un Flic, une Chauve-souris, un Monstre [Gordon] Loadscreen-dalaran-sewers-full
... sur une sorte de carrefour, offrant différentes possibilités et suites imaginables.

"Michael Lane est un homme perturbé, Jim."

Sa voix, lourde et profonde, s'élève au milieu d'un silence pesant, à peine entrecoupé par quelques gouttes et grondements de machines usées qui tentent de continuer leurs oeuvres.

"Une partie du G.C.P.D. décida d'organiser un "plan B", au cas où je disparaîtrais. Avec Branca et Josef Muller, il fut volontaire et manipulé par le Docteur Simon Hurt, pour devenir un des Trois Batmen ou Trois Fantômes de Batman.
Lane devait être une sorte de Bat-Diable, mais il fut vaincu - avant d'être récupéré par l'Ordre de Pureté, une secte chrétienne qui joua sur ses pertes et psychoses pour le convaincre de devenir un nouvel Azrael... le fait que Lane ait perdu son fils, impacté par une voiture, sa femme, suicidée après l'événement, ses soeurs, massacrées par une secte satanique, fut un terreau fertile pour eux.
J'avais cru pouvoir ramener Lane du bon côté, et l'utiliser comme un agent... je me trompais. Lane est désormais hors de contrôle, et je crains que le Bat-Diable et Azrael luttent l'un contre l'autre en lui, le poussant à tuer des laissés-pour-compte comme maux d'une société qu'il veut protéger."


Tout en parlant, le Batman s'est avancé vers l'un des tournants, qu'il a emprunté après une hésitation. Si Gordon ne le voit pas, son masque quadrille constamment la zone, à la recherche de preuves et d'indices pour retrouver l'ennemi ; les matériaux, ultra-denses, utilisés pour les égouts bloquent la majorité des signaux, et il ne peut donc qu'aller petit à petit.

"Je vous ai sollicité, Jim, parce que vous et moi incarnons les deux extrêmes et les deux piliers de l'existence de Michael Lane : le G.C.P.D. et le Batman - la Loi et l'Ordre.
Ensemble, nous pourrons peut-être le ramener à la raison... ou le troubler suffisamment longtemps pour que je puisse l'appréhender."


Après avoir emprunté un nouveau tunnel, les deux alliés débouchent sur une nouvelle zone...
Un Flic, une Chauve-souris, un Monstre [Gordon] Dunwall_sewers_1
... qui inspire très peu confiance.
Alors qu'il avance, le Chevalier Noir s'arrête soudain, troublé... il a entendu quelque chose. Quelque chose de gros. Quelque chose de dangereux.
Quelque chose qui s'approche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Un Flic, une Chauve-souris, un Monstre [Gordon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chauves-souris bretonnes en danger
» Chevaliers de sangs et écran de chauve-souris : petite idée
» Les chauve -souris
» Galerie de Lokart
» Galerie de Gouniaf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-