Shadowpact Reborn [Shadowpact]

Inscription : 17/01/2017
Messages : 817
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Ven 3 Mar 2017 - 23:00
Gotham City.
Une grande ville malade, située sur la côte Est des Etats-Unis d'Amérique. Connue pour sa criminalité, sa violence, sa dangerosité, elle incarne le côté sombre du rêve américain voir occidental, le vice et la brutalité qui rôdent dans le coeur de chacun.
Si elle dispose de nombreux atouts économiques, sociaux voir culturels, la cité ne peut échapper à sa réputation - et à l'horreur qu'elle fait naître dans les âmes de ceux qui ont été happés par ses côtés les plus maléfiques.



Cependant, si Gotham City est essentiellement connue pour sa criminalité d'abord classique, via les mafias des Falcone, puis Super-Vilaine, via les clowns, les avatars d'animaux, les savants fous et les génies déments, elle comprend également un aspect surnaturel méconnu - mais tout aussi dangereux.
Que ça soit l'étrange Simon Dark, qui protège et habite dans l'un des quartiers annexes de la ville, connu comme Le Village, ou encore Sentinel, le premier Green Lantern qui tire ses pouvoirs d'un anneau magique, la cité a une longue tradition de mysticisme et d'arts occultes.
En ce sens, Ragman respecte pleinement cet héritage, en rendant une Justice stricte et directe grâce à un costume hérité de ses ancêtres, aux origines pleinement magiques.

Cependant, Rory Reagan, l'actuel propriétaire de la combinaison rapiécée et ancestrale, est régulièrement affecté par des difficultés psychologiques profondes, nées de ses pouvoirs et des voix qu'il ne cesse d'entendre de par les vêtements collés ensemble.
A plusieurs reprises, le jeune homme a cédé à ses démons, rongé par ses maux et sa fureur... mais, toujours, il a réussi à revenir, notamment grâce à ses proches et au Shadowpact, qu'il a constitué avec quelques alliés jadis.


"Je... je... les signes... les signes sont clairs..."

Gotham City est une ville dangereuse, oui. Surtout pour ceux qui tentent de la protéger d'elle-même.
Une nouvelle fois, Rory Reagan en fait l'affreuse expérience, en errant dans les bas-fonds de la ville...

... titubant dans son costume de Ragman, sur le point de s'écrouler à chaque pas.

"Il est de retour... il est revenu.
Il... est... il est plein de fureur, de rage, de colère... il ne laissera personne survivre... il... il ne peut être vaincu..."


Ses mains s'agrippent au mur, pour s'empêcher de tomber ; cela ne durera pas, tant ses membres tremblent et ses jambes flagellent.

"Il... il a peur, cependant... du singe fumeur et cynique... des jumeaux Lumière et Ombre... de l'Anglais rebouteux et beau-parleur... du cascadeur démoniaque... de la Reine des Mers à la crinière de feu...
Il a peur... il sait qu'ils peuvent le vaincre... il agira en conséquence..."


Ragman s'écroule, vaincu par un mal profond et inconnu.
Un terrible soupir s'échappe de ses lèvres, alors qu'il murmure quelques derniers mots prophétiques.


"Rassemble-les... retrouve-les... aide le Shadowpact... et... et protège la ville... protège-la du retour... du retour de Docteur Gotham..."

Rory s'enfonce alors dans l'inconscience et les ténèbres, tandis qu'une silhouette s'échappe des ombres pour s'approcher de lui...
... révélant la silhouette du Batman, qui a assisté en silence à l'étrange discours de celui qui fut, parfois, son allié.

"Alfred."

"Monsieur ?"

"Lancez le Batcomputer, nous avons des recherches à mener - et des individus à retrouver."

"Dois-je prévenir la Justice League, Monsieur ?"

"Non. Cela ne concerne pas la Justice League.
Cela ne concerne que le Shadowpact - qu'il est temps de ressusciter."


**
*
**

Plus loin, plus tard.
Sur les hauteurs de Gotham City, un toit a été préparé pour un rendez-vous étonnant et surprenant, entre différentes personnes qui n'ont que trop peu en commun.



Quelques temps plus tôt, le groupe mystérieux connu sous le nom du Shadowpact a été considéré comme dissous, ou au moins mis en pause.
Arion, son chef et meneur, a disparu lors d'événements étranges et confidentiels. Un terrible combat a eu lieu, des sacrifices ont été nécessaires, et la Terre a survécu - mais à un prix lourd, que ceux qui ont mené cet affrontement ont du mal à comprendre encore.
Le Shadowpact, déjà en petit nombre, a souffert de cette disparition, et ses membres se sont dispersés. Jusqu'à aujourd'hui.

Jade, Obsidian, le Détective Chimp, John Constantine, Mera et Blue Devil ont, tous, reçu une invitation personnalisée de la part du Batman. Si plusieurs éléments de forme ont été changés, le coeur du message est clair :

Citation :
Gotham City est en danger. Une menace mystique plane, et tu as été nommé dans une prophétie. Viens, ce soir, à l'adresse indiquée au verso.
Ce n'est pas une demande.
B.

Au coeur du toit, le Batman attend, donc.
Tous sont en retard - et il n'est guère connu pour sa patience. Surtout quand sa précieuse ville est menacée... surtout quand la magie, ce domaine étrange qu'il n'a jamais apprécié, est impliquée.


(HJ/ Et voici, nouveau sujet et nouvelle animation lancés ! Smile Merci de poster avant le 14 mars 2017, pour qu'on puisse remettre le Shadowpact sur les rails ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 28/09/2016
Messages : 283
DC : Black Canary, Doc Alchemy
Localisations : Oblivion Bar / Gotham / Titan Tower
Shadowpact
New Titans
MessagePosté le: Sam 4 Mar 2017 - 2:53
L’esprit brouillé. Bobo avait déjà donné. Une vie, ou du moins l’équivalent d’une vie noyé dans la bouteille, cherchant à noyer son génie dans l’alcool. Un temps immémorable. Néanmoins aujourd’hui ce n’était pas l’alcool qui troublait le détective. Assis sur son sofa, il observait une note. Un message envoyé par un vieil ami. Instinctivement sa main se porta à son œil gauche. Le contact était froid. Du cuir. Un bandeau où se trouvait jadis son œil.

La magie, ce monde, qu’il arpentait depuis des années, qui lui avait tant offert. Les adeptes de cet univers les plus prévenants le savent, elle vient avec un prix. Tribut qui n’avait jamais été collecté depuis la fontaine de jouvence. Tribut qu’il avait cédé lors de l’affrontement avec Deimos. L’une de plus rude bataille magique à laquelle il avait dû participer. Il n’était pas sorcier comme les autres, il ne possédait pas de pouvoirs exceptionnels, n’eût été sa condition de chimpanzé pouvant discourir avec toute forme de vie sur terre et un Q.I. au-dessus de la moyenne. Certes, il pouvait utiliser quelques babioles magiques, mais dans un tel défi, il avait été surclassé.

Son esprit essayait tant bien que mal de se remémorer les évènements, mais tout cela demeurait flou. Arion avait disparût. Le Spectre avait dissous l’équipe afin de se pencher sur cette situation particulière. Chimp avait donc laissé le frère et la sœur et avait pansé ses blessures en solitaire. L’appel de la bouteille s’était alors fait très insistant. Il avait résisté, avait tenu sa promesse.

Le papier sur sa table de salon attira à nouveau son œil valide. Le chevalier noir n’était pas le genre d’homme à déranger ses confrères pour des pacotilles et Bobo bien qu’hésitant, la dernière mission du Shadowpact influençant, se décida finalement à quitter le confort de sa demeure. Attrapant son manteau long classique, un petit sac contenant quelques babioles et sa fameuse loupe, le chimpanzé se retrouva rapidement en route pour Gotham, ville qu’il connaissait bien.

La magie. Il aurait été en mesure de l’utiliser pour rejoindre la sombre ville de Batman. On lui avait même proposé de l’utiliser pour restaurer son œil perdu dans le conflit avec Deimos. Il avait refusé. La magie possède un prix, peu importe ce que l’on faisait avec elle, et suite à son accident il s’était promis de faire en sorte que personne n’aurait à payer pour lui. S’il devait recouvrer la vue, il trouverait le moyen d’en payer le prix.

L’adresse, mais surtout l’heure du rendez-vous transmise par le Chevalier Noir était toute à son image, un toit d’édifice sombre, une heure tardive. Alors qu’il observait sa montre à gousset avant de la remettre en place dans sa poche Bobo réalisa qu’il était en effet bien tard. Il avait dépassé l’heure de rendez-vous de quelques minutes et c’est avec un sourire retenu qu’il s’adressa au justicier de Gotham.


-Désolé du retard Batman, mais mon sens de l’orientation n’est plus ce qu’il était avec un œil en moins.

Petite remarque cinglante comme il pouvait le faire, mais avec une marque d’humour bien particulier qu’il partageait avec son collègue détective lors de leurs échangent plus ou moins fréquent. Nul doute que ce dernier avait eu vent de sa condition, très peu de choses échappaient à Bruce. Un autre point qu’il partageait en commun. Chimp demeura quelques instants silencieux avant de reprendre la parole, une fois à la hauteur de son ami.

-Comment va Rory? Je suppose que tu t’es chargé de lui et qu’il est entre de bonnes mains pour ce remettre. Oui, très peu de détail leur échappait. Qui d’autre as-tu invité à cette réunion occulte mon cher Bruce? J’espère pouvoir y voir la douce Zatanna, même avec un seul œil je saurai l’apprécier. Un nouveau sourire complice.

Il ne restait plus qu’à attendre. Les autres viendraient, il le savait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 4 Mar 2017 - 23:27
Essoufflé au possible, je me laisse retomber sur le lit, entre deux magnifiques jeunes femmes. Cette "séances" fut des plus exaltantes, deux belles amazones comblées. Leurs courbes reposent à côté de moi, les "jeunes" femmes se sont endormies instantanément. Je me dégage d'elles sans ménagement, sachant qu'y aller doucement avec des sur-femmes seraient inutiles et même contre- productif. Je me penche sur le trait blanc à côté de la tête de l'une d'elle et l'aspire à l'aide d'une narine et d'un morceau de papier roulé. Un sourire satisfait éclair un moment mon visage, avant que je ne retombe sèchement sur un corps endormi et nu qui n'est en rien dérangé, pas dans son état. Je me réveille quelques heures plus tard, la narine souillée de blanc. Je me dépêche de me relever pour m'habiller et quitter le temple de la fertilité des Amazones. Mon esprit s'éclaircit de mieux en mieux. J'arrive à peine à réaliser que je viens de berner des guerrières capable de me briser comme une allumette, avec seulement leurs petits doigts.

Je savais que je tomberais dans un traquenard en quittant les Enfers par le portail personnel de Themiscyra, mais je n'avais pas le choix. Le problème principal des sentinelles des Enfers, c'est qu'un seul touché de l'une de ces bestioles t'y renvoie illico. Demandez à Orphée, sa femme a subi le même sort. Or, traverser le Styx dans le sens inverse une fois est déjà un miracle, imaginez de le refaire sept fois de suite. J'ai été rattrapé six fois en essayant de ressortir par là où je suis entré, j'ai fait en sorte de bloquer l'entrée que je me suis fait pour pouvoir y revenir. Malheureusement, j'ai vite compris qu'elle était bien trop loin. J'ai du prendre un raccourcis pour atteindre la porte des Amazones, en passant par des obstacles tous plus mortels les uns que les autres. Obstacles qui sont préférables aux sentinelles, pour la simple et bonne raison qu'il est possible de les affronter. Je finis par sortir en un seul morceau, je me suis retrouvé face à deux belles guerrières perplexes protégeant la sortie/entrée.

J'ai profité de leur trouble pour faire ce que je fais le mieux: parler. J'ai attisé leur curiosité sur une chose insignifiante, que j'ai transformé en une chose qui vaut de l'or. Leur sens de l'honneur aidant, elles ont fini par ingérer un produit de mon cru qui a peu à peu fait son oeuvre. Nous nous sommes un peu baladé jusqu'au temple, pour finir dans un trio magique qui dura une longue nuit sans fin. Jusqu'à la fin du rêve. Je dois maintenant me sauver avant qu'elles ne se réveillent l'esprit clair, je dois fuir. Je tiens toujours dans la main gauche le papier avec lequel j'ai absorbé le dernier rail des heures auparavant. Je ne sais plus très bien ce que c'est, je sais seulement que je ne veux pas le perdre. Une fois assez éloigné et bien caché à mon goût, je trace un cercle magique sur le sol avec un bâton et me place au centre pour réciter une incantation de quelques secondes, assis en tailleur. Je fais tout mon possible pour ne pas penser à ce foutu message, je fais tous les efforts possibles.

Mais c'est impossible, je veux y penser, je veux y méditer. Trop de mystère dans ce message. Je pense finalement à l'adresse en question presque malgré moi, et me retrouve sur un sol froid. Je n'ai pas besoin de rouvrir les yeux pour savoir où j'ai atterri: l'odeur et les sons suffisent. Gotham n'est pas seulement unique, elle est inoubliable. C'est pour cette raison, ce qu'il vient d'arriver en somme, que je déteste ce sort de téléportation en particulier. C'est bien le seul qui aurait pu me faire quitter l'île des Amazones, mais j'aurais sans doute mieux fait de construire un radeau pour rentrer par la mer. Je soupire en me relevant, le Batman est à quelques pas, il n'a pas du rater mon apparition. Puisque je suis là...

Chimp est à ma droite, il est arrivé avant moi. Je m'approche, le cercle magique qui surbillait s'éteint, avant de disparaître totalement. Je sors une cigarette que je tape contre ma main libre, la faisant tourner sur elle- même en le pinçant légèrement entre l'index et le pouce. Je l'allume après quelques tours et me rapproche du duo en laissant échapper de la fumée de mes narines et de ma bouche. Oh ça y est... Je me sens de nouveau moi- même.

"Bonsoir, on ouvre un zoo? Je préviens tout de suite, ce n'est pas moi qui nettoie vos cages."

Casser, toujours casser. C'est de cette manière qu'on montre aux autres qu'on est toujours soi- même, qu'on est l'homme de la situation. En même temps, je suis en présence d'un homme qui se déguise en chauve- souris la nuit et d'un singe sur pattes, comment aurais- je pu ne pas la faire? Je retire la cigarette de ma bouche en lâchant une bonne quantité de fumée, la gardant entre mes doigts.

"Qui a demandé un sauveur?"
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 26/12/2016
Messages : 153
Localisations : Event Horizon


MessagePosté le: Dim 5 Mar 2017 - 23:42
Il y a quelques semaines de cela, j'avais reçu une invitation du fameux Pacte de l'Ombre, me disant que mon nom avait été cité lors d'une prophétie orale et me demandant de rejoindre la petite réunion qui allait se dérouler à Gotham City. Intriguée et étonnée que je puisse intéresser les instructeurs de la puissance magique, j'avais décidé que je me rendrais bien au point de rendez-vous.

La magie ne m'était pas étrangère... oui, la magie qui avait fait partie de ma vie depuis que j'étais une enfant, qui m'avait éloigné du vrai monde, prisonnière de cette dimension aliénante qu'était Xebel, où on avait fait de moi, une assassin revancharde, prête à en découdre avec Atlantis et à qui on avait appris la principale qualité pour se faire, tuer. Pourtant, j'ai rêvé de cette magie qui pouvait aussi rapprocher les êtres, combien de fois, j'ai voulu ramener mon fils de l'au-delà? Je ne les compte plus... effrayée à chaque fois des conséquences, du prix à payer... la magie avait endurci mon coeur, pouvait-elle aussi réellement sauver mon fils, le don le plus précieux à mes yeux et ranimer l'amour d'une famille détruite par le meurtre? Je l'ignorais mais je continuerais à chercher des réponses... à chercher une solution pour récupérer tout ce qui m'a été enlevé et qui m'avait sauvé, autrefois... la complicité avec mon époux... notre bébé adoré.

C'était l'hiver à Gotham, j'avançais dans les sombres ruelles de cette ville animée par la corruption, en direction du faisceau lumineux du Bat-signal, indiquant le lieu du rendez-vous.


< Hey, toi, pose ton flingue... et rend le sac à la dame, si tu ne veux pas qu'il t'arrive des bricoles.

Le mafieux se tourna vers moi, amusé par la situation et ne prenant pas ma menace au sérieux, pour le moins du monde, avec un petit sourire narquois et sadique, son pistolet ne pointant même pas vers moi. Avant même qu'il ne sache ce qui lui arriva, j'empoigna son bras pour lui faire lâcher l'arme, un coup partit vers le sol. Puis, je l'attrapa par le cou et le souleva contre le mur pour l'effrayer et lui montrer mon regard lumineux, signe de l'utilisation prochaine de mes pouvoirs, sous la capuche de mon manteau en peau de phoque. L'homme était apeuré et se pissa dessus. Son caleçon mouillé, j'en profita alors pour utiliser mon don d'hydrokinésie, pour lui geler les parties. L'homme s'enfuit, tribuchant contre une poubelle dans la précipitation, les mains entre les jambes.

Je regarda la femme qui en avait été la victime, celle-ci prenant un air compatissant, avec étonnement, tout en lui tendant le sac récupéré.


< Vous êtes cinglée, suicidaire... maso? Qu'est ce qui vous a pris de sortir seule ici, vous vous êtes cru à Tokyo?

Je continua d'avancer jusqu'à arriver derrière la façade de l'imposant building, à l'architecture gothique, propre à la ville du Batman, d'où partait le signal. Ma magie élémentaire me permit de faire fondre la neige, à perte de vu, afin de l'utiliser pour m'élever en direction du toit de l'immeuble, soulevée par la pression d'une véritable tornade aquatique. Il y avait déjà du monde en haut, alors je m'approcha en leur direction, en abaissant le capuchon de ma fourrure, pour m'adresser à eux, de la vapeur s'échappant de ma bouche, tant il faisait froid en cette nuit hivernale.

< Pas la peine de me regarder comme ça, je n'ai pas tué le phoque en question, il était déjà mort lorsque je l'ai transformé en manteau, certainement victime d'une orque, suivant ses blessures. Alors, pourquoi donc les puissances supérieures sont-elles intéressées par nous?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3678
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Mer 8 Mar 2017 - 17:27
Dingue ! C'était dingue !

Jade traînait son spleen entre les couches sales et les biberons, à tenter de servir à quelque chose et à quelqu'un. Julian, le fils de sa jumelle et d'un Kyle maléfique, l'observait de ses grands yeux étonnés. Si seulement il pouvait faire autre chose que babiller et lui permettre d'avoir une conversation normale...

... la jeune femme soupira et s'essuya avec la main la compote de pomme qu'elle avait dans les cheveux. Elle soupira. Elle était passée du statut de célibataire sans attache ni fardeau à celui de mère isolée sans passer par la case couple.

Elle avait une vie de dingue.

Et c'était sans compter sa mémoire qui paraissait défaillante. Elle avait, au sein du Shadowpact, elle le savait - elle le sentait - combattu et vaincu Deimos. Mais quand, comment et où ? Elle l'ignorait.

Sa mémoire avait été réécrite et elle détestait ça. Elle avait sauvé le monde avec les autres et Arion avait disparu dans des circonstances inexpliquées et troubles.

Et cela l'angoissait au plus haut point de savoir que même un mage aussi puissant qu'Arion pouvait être terrassé.

C'est donc presque avec soulagement qu'elle accueillit l'invitation de Batman.

Il était évident qu'il ne s'agissait pas d'une affaire de la Ligue sinon il serait passé par une autre voie. Et une prophétie, ça ne pouvait que fleurer bon le parfum de la magie...

Jade s'arrangea pour faire garder Julian par la nounou et - un peu honteuse de laisser son fils et de jouer à l'héroïne - s'envola pour Gotham...

*
*  *

Sur le toit de la bâtisse, elle arriva en retard. Batman qui avait toujours le même air de raseur patenté, comme si on lui avait bouffé ses gâteaux secs. Chimp en version borgne (mais comment était-ce arrivé ?). Madame Aquaman. Et Constantine, ce cher Constantine.

Ça puait la magie, aussi le cœur de Jade s'emballa : peut-être était-ce un nouveau Shadowpact et ils auraient pour mission d'aller sauver Arion ? Peut-être...

Mais les questions qui lui brûlaient les lèvres ne les franchirent point : avec Batman, les questions étaient aussi superflues que les réponses pouvaient être sèches... Il allait les informer de la situation dès qu'il aura jugé bon de le faire... Ne restait plus qu'à attendre alors... ce que fit Jade avec une drôle de boule au ventre...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Jeu 9 Mar 2017 - 22:41

Sans le vouloir vraiment, souhaitant juste retrouver ceux qui lui étaient si cher, Eddie avait passé un nouveau pact et une fois encore c'était avec le diable. Si les anciens marchés scellaient sa vie et son âme celui-ci était d'un tout nouveau genre, comme si même dans la sphère de l'enfer le démon suprême effectuait des mises à jours, le pousserait à faire des choses horribles et dès l'instant où il remit les pieds sur terre il se devait de tout faire pour contrecarrer cette funeste destinée.

Sur l'un des nombreux toits de Gotham, repaires incontesté du Batman, un petit groupe c'était réunit. Au dessus d'eux à un ou deux mètre un pentagramme de feu fit son apparition, s'ouvrant lentement jusqu'à laisser apparaître une silhouette. Quelque chose le traversa et tomba lourdement sur le toit, faisant quelques roulades sur lui même. Cette chose c'était Kid Devil, ressuscité par Lucifer lui-même et revenu des enfer à ce moment précis.
Un vent frais fit virevolté un journal qui passa devant Eddie sans qu'il n'y fasse attention et dessus la date affichait trois ans de plus depuis la dernière visite de Red Devil sur terre .

Dérouté par ce qu'il venait de se passer il y a de ça à peine quelques secondes en enfer, désorienté, Eddie, au sol, se mit en appuie sur ses mains et ses pieds, reculant frénétiquement. Sa tête allait dans tous les sens, son regard cherchait un point de comparaison, quelque chose qu'il connaissait mais tout était légèrement flou. Sa vision commença à s'éclaircir et la première chose qu'il vit c'était les hauts buildings de la grande Gotham. Un élément pas assez précis pour se repérer.

- Où suis-je ??

Puis son regard distingua les silhouettes présentes. Un chimpanzé avec un bandeau noir sur un oeil lui parut très étrange. Une femme rousse portant une peau de phoque sur les épaules, un homme en trench-coat l'air absent ou de s'en foutre complètement, une jeune femme verte, très jolie d'ailleurs .
Dans l'instant aucune de ses personnes ne lui dit rien et pourtant il les connaissait un peu.

- Qui êtes vous ?

Son regard s'arrêta sur le Bat car lui il le connaissait très bien. Sans réfléchir il se mit sur ses deux jambes et il partit comme une flèche vers le chevalier noir. Une fois près de lui il se réfugia derrière l'un de ses bras musclés :

- Batman dieu merci ! Le mot lui brûla la langue. Je suis perdu, j'ai fait un rêve bizarre ou alors je suis encore en train de le faire j'en sais rien .

Ses yeux s'ouvre alors sur le monde comme si son passage en enfer l'avait rendu aveugle ou alors très très myope. Peureux comme un chiot il y a de ça trois secondes Eddie se relève alors et regarde autour de lui, une vue imprenable sur Gotham. Il lâcha progressivement le bras du Bat pour faire quelques pas. L'air frais caressa son torse imberbe.
Ses idées et son esprit se remirent en place et il dit lentement :

- La grande et sombre Gotham city !

Totalement détaché du chevalier noir, sa tête se tourna pour regarder une nouvelle fois les personnes présentent autour de lui. Il les observes, ses souvenirs reviennent par flots, ceux des fichiers de la Titan Tower et il se parle presque à lui même en les regardant chacun leur tour :

- Mera reine d'Atlantis, cette couleur de cheveux ne s'oublie pas.

- Jade, fille d'Alan Scott dont la couleur de peau ne s'oublie pas non plus évidement.

- Constantine dont je ne me souviens que du nom bizarrement

- et toi ... hheuu ...
se tournant vers Chimp je ne crois pas te connaître .

Eddie lança à nouveau son regard vers la ville et marmona quelque chose à peine audible :

- Je suis de retour sur terre ...

Se tournant à nouveau vers le Bat :

- Batman qu'est-ce que je fais là ? c'est vous qui m'avez ramené ?   Se tournant vers les autres. Ha oui, moi c'est Red Devil ou Eddie comme vous voulez.

Tout le groupe pouvait sentir une grande confusion chez le diablotin comme s'il était revenu d'un long voyage et c'était le cas ...




Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 817
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Sam 11 Mar 2017 - 20:27
Le Batman n'est guère connu pour sa patience - mais il a appris à développer cet élément de sa personnalité, autant par besoin que pour aller de l'avant.
En ce sens, il ne fournit aucune réplique cinglante quand le Détective Chimp se montre, et ne l'envoie pas non plus dans les roses... le Chevalier Noir s'est socialisé. Au moins un peu.


"Bobo."

Il acquiesce, lentement, quand le chimpanzé génial s'échappe des ombres. Il remarque immédiatement son handicap visuel, avant que son interlocuteur ne l'évoque directement ; il retient une grimace sur son visage, non pas de dégoût, mais bien d'inquiétude devant la situation de celui qu'il considère comme l'un des esprits les plus brillants de ce monde.

"Rory Reagan est traité dans un endroit tenu secret, où des professionnels adaptés et concernés s'occupent de lui, pour le ramener à la raison."

Il soupire, et secoue légèrement la tête avant de reprendre.

"Il est à Arkham, Bobo. Dans une aile spécifique, loin de ceux qui pourraient lui vouloir du mal."

Le Batman sait qu'il ne s'agit pas de la meilleure solution, mais... il n'y en a pas d'autre, hélas.
Il est sur le point de répliquer sur les personnes convoquées ici - mais John Constantine fait lui-même son apparition, occupant l'attention des deux personnes déjà présentes par l'étrange cercle magique qui l'entoure et ne tarde pas à disparaître.
Evidemment, le Britannique lance quelques piques, pour acter sa présence et rappeler à tous pourquoi si peu l'apprécient. Le Batman conserve son calme, mais adresse un regard sombre vers le nouveau venu.


"Si un zoo était ouvert, John Constantine, vous n'auriez pas été sollicité. Cela implique des qualités que vous n'avez pas - à moins que l'on recherche du fumier, mais les animaux en produiront suffisamment pour qu'on puisse se passer de vous."

Son regard se tourne ensuite vers Mera, vêtue d'un épais manteau lors de son entrée au sein de cette nouvelle assemblée. Un nouveau signe de tête, pour l'accueillir, avant qu'il ne reprenne la parole après que la jeune femme ait jugé bon de justifier la pelure qu'elle porte.

"Si je le savais, Reine Mera, je ne vous aurais pas convoqué - j'aurais réglé la situation sans difficulté."

La réplique est incisive... objectivement, trop. Elle illustre la tension qui règne dans le Batman, qui ne goûte guère les quelques mots prononcés par Ragman, et qui craint sincèrement que le pire tombe, une nouvelle fois, sur sa chère cité.
Jade arrive, et demeure silencieuse. Elle a la politesse de ne formuler aucune question sur l'absence de leurs collègues de la Justice League - il lui en est sied gré, et lui adresse à nouveau un petit signe de tête.
Le Batman se concentra ensuite sur l'étonnante apparition d'un pentagramme enflammé au-dessus du toit sur lequel ils se trouvent - et duquel s'écroule brutalement le corps de Kid Devil, clairement surpris et perturbé. Alors que le Chevalier Noir est sur ses gardes, il découvre que le jeune femme se précipite... vers lui, pour chercher sa protection !


"Hum... Kid Devil... ?"

Le jeune homme se détache ensuite de son ombre, pour se relever et s'approcher du rebord. Il semble retrouver un peu ses esprits, en nommant quasiment toutes les personnes présentes - hormis le Détective Chimp, pourtant si proche de Blue Devil.
Le Batman fronce les sourcils quand Eddie s'adresse à lui. Il reste silencieux quelques instants, puis reprend lentement la parole... d'un ton plus tranchant que précédemment.


"Personne ne t'a ramené... Red Devil, comme tu souhaites être appelé. Ragman a récemment formulé une prophétie, dans laquelle tous ici étaient nommés - mais aussi Blue Devil.
Personne ne t'a ramené, Eddie. Que s'est-il passé ?"


Il a conscience des absences de Blue Devil et d'Obsidian, et cela ne lui plaît guère.
Hélas, le pire est à venir - car les nuages s'amoncellent soudain au-dessus de Gotham City, et un éclair...

... un éclair frappe soudain l'immeuble sur lequel les Héros se sont rassemblés à la demande du Chevalier Noir.

"Ah, quelle joyeuse assemblée..."

Le Batman s'est protégé - mais rien n'est venu.
L'éclair a frappé, des volutes de fumée commencent à s'évacuer, mais personne n'a rien eu... personne n'a rien, non. Mais quelqu'un vient d'arriver.


"... quel dommage de devoir l'anéantir, dès maintenant. Je ne peux, cependant et hélas, accepter que vos tractations continuent."

"Qui êtes-vous ?"

Le Chevalier Noir s'avance, les poings serrés.
Devant lui, une silhouette s'avance lentement dans le brouillard, se dessinant lentement.


"Droit au but, Batman. Cela correspond bien à la ville et à votre occupation, mais... même Gotham City sait utiliser son cerveau, plutôt que ses tripes. Et vous devriez le faire, ici."

La forme se définit pleinement, et tous peuvent alors découvrir devant eux...
... un vieil homme, aux cheveux longs et gris, élégant, qui affiche une mine sévère en pointant les cieux de l'index.

"Je suis le Docteur Gotham - et vous devriez tous, quand un éclair étrange frappe votre immeuble, regarder d'où il vient... et ce que la suite vous prépare."

Par réflexe, le Batman relève les yeux - et son visage se fige, son coeur s'arrête.

"Non... non..."

Il s'immobilise, interdit, stupéfait. Tétanisé.
Car, au-dessus d'eux, dans les cieux, les nuages demeurent et délivrent une pluie, mais une pluie étrange...

... mais une pluie de flammes, qui s'abat sur le quartier de Gotham City où ils se trouvent !

"Je... non... non. Non."

Le Batman grogne, lance un regard empli de haine au nouveau venu, avant de se tourner vers les autres. Son esprit fonctionne à pleine mesure, et comprend que lui ne pourra rien faire : il a besoin des autres ; il a besoin de les guider.

"Détective Chimp, analyse la pluie et indique-moi son origine précise. Jade, construis un dôme protecteur. Mera, utilise la Gotham River à proximité pour bloquer la chute. Red Devil, reste de côté, et Constantine..."

Son regard se pose sur le Britannique, et une grimace glisse sur ses lèvres.

"... ne te fais pas tuer."

Les ordres aboyés, le Batman se tourne vers le Docteur Gotham - et lui envoie deux Batarangs.
Même si ça ne sert à rien, ça pourra au moins le détendre...


(HJ/ Tour relancé, et avant la date-limite, bravo ! cheers Quelques observations :
1. Le tour sera relancé dans 10 jours, la relance interviendra donc le 21 mars 2017.
2. Le Docteur Gotham ne bouge pas et vous fixe.
3. La pluie de flammes est éminemment dangereuse.
Bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 11 Mar 2017 - 21:35
Je suis habitué au mépris et aux réponses cinglantes, je les recherche après tout. L'ironie avec laquelle je prononce le mot "sauveur" ne devrait échapper à personne, je suis loin d'en être un. J'ai bien trop à faire pour sauver qui que ce soit, de quoi que ce soit. Les prophéties sont des moyens que les êtres supérieurs ont trouvé pour donner le sale boulot à d'autres, les hommes ne sont pas les seuls bons à refiler ce qu'il ne veulent pas faire eux- mêmes. Beaucoup de gens tombent dans le panneau comme s'ils venaient de trouver le véritable but de leur vie, alors qu'ils sont aussi utiles qu'un ramasseur de balle dans un match de tennis entre des forces qui les dépassent. J'ai évité délibérément un certains nombre de prophétie me concernant, pour cette raison. Je travaille à mon propre compte, ni pour Dieu, ni pour Démon, ni pour des farceurs.

On pourrait donc se demander ce que je fous là, un type aussi insensible aux puissants de ce monde et des autres devraient continuer d'ignorer leurs appels. Je me le demande encore... Je n'ai pas répondu à l'appel d'une quelconque divinité, mais à celle d'un homme qui méprise la magie, mais qui n'hésite pas à m'envoyer un message des plus mystérieux juste pour me voir. Le même type qui vient de me traiter de fumier à sa manière. Personne ne peut ignorer l'appel de Batman. Celui de Dieu: sans aucun problème. Les gens continuent d'arriver pendant que je fume en silence, je les écoute d'une oreille. J'attends juste de savoir ce qui demande ma présence, si ça me convient je reste, sinon je me casse.

Un éclair d'une puissance phénoménale frappe au milieu du groupe, me forçant à barrer mon visage avec mes bras pour me protéger des étincelles. Le sol a noirci là où il a frappé, créant une brume de poussière de laquelle un homme grisonnant en sort tranquillement. Batman demande ce que nous nous demandons aussi: son identité. Il ne répond pas, se contentant d'éluder la question pour nous montrer un danger venant du ciel.

"Foutre de Dieu."

Une pluie de feu, rien que ça. Bon... C'est le moment de s'éclipser je crois? Le rideau se baisse, rideau de feu que je ne veux pas me prendre sur la gueule. Je tente d'invoquer ma Maison des Mystères, mais elle ne répond pas. Allez bébé, me laisse pas en plan...

"Monsieur Constantine, pourquoi cherchez- vous à nous quitter si tôt? La soirée ne fait que commencer, et vous êtes mes invités en Gotham. Profitez des festivités."

Cet enfoiré a, je ne sais comment, bloqué ma connexion télépathique avec ma demeure. Je vais vraiment devoir affronter ce monstre? Je regarde à peine Batman qui me demande de rester en vie, c'est de sa faute si je me retrouve dans cette galère sans nom. Je murmure en celte un sort de renforcement pour le bouclier de Jade. Mon sang druidique amplifie mon lien avec elle, étant l'un des hommes les plus proches de la Starheart, après Alan Scott. Je pourrais presque sentir les lignes telluriques passer à travers moi, pour s'enrouler autour du dôme pour le nourrir de l'énergie provenant directement de la terre.

"ça c'est fait, maintenant vieillard, tu vas me lâcher la grappe!"

Je réfléchis vite et bien. Cet homme est d'une puissance colossale pour avoir utilisé la foudre comme moyen de locomotion, et invoqué un sort de zone aussi facilement juste après. Il n'a même pas l'air d'en souffrir, ça demande des siècles -littéralement- d'entraînement et d'expérience pour enchaîner ce qu'il vient d'accomplir, en restant aussi calme. Si un être aussi extraordinaire existait dans le Dark World, j'en aurais forcément entendu parler. Or, je saurais pas mettre un putain de nom à ce visage!

"Bon... Puisqu'il faut se battre. Désolé mon gars, j'aurais voulu qu'on fasse plus ample connaissance, mais tu sembles peu enclin à une discussion pacifique."

J'active le sort que j'ai préparé depuis mon arrivée, en jetant ma cigarette à mes pieds pour l'écraser. Je sais ce que c'est que de venir quelque part pour prendre un verre, et de se retrouver à devoir lutter pour ne pas se faire bouffer par un ver démoniaque géant qui n'a pas apprécié que tu reçois ta commande avant lui. Sauf que là, il y a pas d'alcool. Tout ça pour dire que je me tiens toujours prêt avant de me rendre à un rendez- vous. Quand je ne sais pas ce qui m'attend, je fais en sorte que les connards qui veulent me zigouiller ne savent pas non plus ce que je leur réserve.

La fumée que j'ai expulsé de mes poumons se rassemble en une seule masse qui grossit de plus en plus en prenant une forme humanoïde. Le monstre, solide malgré son élément constitutif mais intangible à souhait, abat son énorme bras sur le type qui vient d'arriver. Le seul point faible de cette invocation, c'est qu'elle doit être totalement solide quand elle frappe. Une contre-attaque bien placée l'anéantirait. Espérons que l'ennemi n'en sache rien, ou qu'il se fera directement applatir. On peut toujours rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 15 Mar 2017 - 22:59

Désorienté mais un peu moins qu'il y avait deux minutes de cela Eddie regardait encore autour de lui cherchant à comprendre si ce qui c'était passé plus tôt et bien loin de là où il était actuellement, était vraiment réel. Batman lui répondit que le groupe n'avait rien fait, qu'ils n'avaient pas le moins du monde essayé de le ramener sur terre. Puis il parla de prophétie, de Ragman, un type qu'il connaissait à peine de nom et de l'appel à Blue Devil. En gros personne n'avait souhaité sa présence ici, à vrai dire ils attendaient plutôt la taille au dessus . Batman tout de même intrigué lui demanda ce qu'il c'était passé ce à quoi Red Devil commença à répondre,

- Heu ... comment dire ... je crois que ...

avant d'être interrompu par un éclair qui s'abattit sur le toit. Une fumée de brulé s'échappa du point d'impact lentement laissant apparaître d'abord une forme humaine puis celle d'un vieux monsieur.

Eddie se tut et écouta attentivement le début de discussion en Batman et l'inconnus ce nommant part la suite le Docteur Gotham. Red était encore plus perdu qu'avant et ne comprenait rien à ce qu'il se passait. Qui était ce type ? Qu'est-ce que c'était que cette prophétie ? Bref de base c'était déjà un beau bordel dans sa tête et les choses ne s'arrangeaient pas.

Le Docteur Gotham, après avoir lancé une réplique de vieux film style péplum mythologique invita les occupants du toit à regarder vers les cieux, où tous découvrir une pluie de de flammes s'abattre sur le quartier de la ville où ils se trouvaient .

Avec le charisme légendaire qu'on lui connaissait Batman prit les rênes de la petite équipe et distribua ses instructions. Personne n'eut le courage ou l'idiotie de le contredire et tout le monde s'attela à sa tâche sauf Eddie qui, si on peut dire exécuta les ordres en ne faisant rien.

- Rester de côté ... rester de côté ? Ho mais t'es au courant que le feu ne me fait rien ?

Au même moment une boule de feu arriva sur lui, passant juste après la mise en place du dôme de protection par Jade et renforcé par Constantine . Se protégeant avec ses mains de l'impact, alors que ce n'était en rien nécessaire, Eddie sentit la chaleur du feu du projectile au fond de lui, ses mains s'entourèrent de feu et sans vraiment le vouloir il l'arrêta à peine quelques mètre avant qu'elle ne le touche. Étonné, dans un mouvement bâclé fait totalement à l'instinct il envoya la boule de feu vers la baie de Gotham afin qu'elle finisse sa course dans l'eau. Il regarda ses mains qui s'éteignirent, intrigué et surpris de ce qu'il venait de lui arriver.

Entre temps et après avoir donné ses ordres Batman envoya deux de ses fameux batarangs sur l'intru puis Constantine invoqua un sort ou du moins ce qui en s'approchait le plus selon Eddie, créant ainsi un monstre humanoïde de fumé qui s'attaqua au tout nouveau venue , le Docteur Gotham.
Une pensé traversa la tête du jeune démon : heu pourquoi personne ne lui demande ce qu'il veut avant de lui cogner dessus ? Se protéger est logique mais faudrait peut être savoir pourquoi ce type nous envoie ça sur le coin de la tronche ?

Refusant de rester dans son coin à ne rien faire pendant que chaque membre du groupe avait une affectation précise Red Devil alla trouver Batman :

- Bon ok vous m'avez pas ramené, ok vous vouliez le gros balèze en bleu et à la place vous avez eu le petit rouge mais je peux quand même être utile non ?

Eddie ne se sentait pas à l'aise d'être inutile voilà pourquoi il prenait un peu les devant.

-je ne sais pas si tu sais qui est ce mec Batman mais faudrait peut être essayer de comprendre pourquoi il fait ça ?

Sans attendre vraiment de réponse de la part du chevalier noir Red Devil fit quelques pas vers celui qui semblait être l'ennemis du groupe :

- Dites monsieur Docteur pourquoi vous faite tomber une pluie de feu sur nous ? On ne vous a rien fait . Enfin je crois cherchant une réponse dans le regard de Batman .Avant de se battre comme des chiffonners on pourrait peut être discuter, voir si on peut trouver un arrangement? Nous à part la pluie de feu, on a rien contre vous, pour le moment ...

La diplomatie, Eddie s'en servait parfois pour éviter de faire des dégâts. Un conflit peut des fois se règler par le dialogue mais pas toujours ...
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3678
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Sam 18 Mar 2017 - 15:49
Le vieux type débarqué de nulle part, comme s'il avait chevauché la foudre, vint leur faire un sermon lourd de menaces... et il parlait comme s'il incarnait à lui tout seul, l'esprit de cette ville...

Batman paraissait désarçonné mais put néanmoins donner des ordres et des tâches bien précises. Le dôme protecteur, OK, c'était dans ses cordes à elle.

Et le feu tombait du ciel, comme déclenché par cet éclair surnaturel. Et un dôme recouvrant tout l'immeuble s'étendit au dessus de la tête des héros.

Jade sentit l'assistance magique de Constantine. Et vit Red Devil tenter une approche diplomatique avec l'inconnu qui se faisait appeler le Dr. Gotham.

Il avait voulu mettre un terme à leur entretien. Il avait voulu empêcher la formation de ce Shadowpact. Il n'était pas là ni pour rire, ni pour attirer l'attention. La mort était son seul but. Et il était suffisamment puissant pour envoyer bouler Constantine.

Clairement, il n'était pas le premier venu mais son arrogance semblait être son point faible. Persuadé de sa victoire finale qu'il était, il ne pourrait s'empêcher de bavarder...

Jade, un genou à terre, grimaçant sous le poids de sa tâche, haletante et transpirante... Jade demanda d'une voix exténuée :

"Que... Que nous voulez-vous ? Je ne sais même pas qui vous êtes ! Je..."

Elle ferma les yeux et tenta de diviser ses pouvoirs : une bonne partie pour servir de protection, une petite partie pour filer - discrètement - vers les jambes du Dr. Gotham...

... le but était d'enrouler rapidement ce faisceau verdâtre autour de la cheville de l'adversaire et - brutalement - de le tirer vers l'arrière et si possible le renverser !

Car tant que l'invocateur inconnu pourra continuer à les larguer et à leur faire pleuvoir du feu sur la tronche, ils auraient du mal à en savoir plus.

Du moins c'était ce que Jade se disait en improvisant une variation libre du plan de Batman.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 28/09/2016
Messages : 283
DC : Black Canary, Doc Alchemy
Localisations : Oblivion Bar / Gotham / Titan Tower
Shadowpact
New Titans
MessagePosté le: Lun 20 Mar 2017 - 1:47
Constantine avait fait son entrée, son numéro d’arrogance auquel Chimp demeura indifférent. Ou pas. Le visage du chimpanzé se tourna en direction du Britannique, laissant le temps à Batman de répondre de façon cinglante à sa remarque de zoo. Le détective oscilla la tête de façon négative.

-Nul besoin d’être aussi dur Batman. Si ce cher Constantine agit ainsi c’est qu’il ne veut pas trop s’attacher aux gens près de lui. Son arrogance, ces remarques cinglantes c’est une façon de tenir les gens à l’écart. Un point tout à son honneur si l’on regarde comment terminent tous ceux qui ont été près de lui un jour où l’autre.

La vérité. Rien de plus rien de moins. Les proches de John Constantine connaissent souvent si ce n’est pas toujours le trépas de façon plus ou moins atroce et souffrante. Puis apparut la reine des mers, des propos vifs cherchant à justifier son costume, un point qui fit sourire Bobo. Songeant à ce point il vit descendre du ciel sa partenaire au sein du Shadowpact. Toujours aussi radieux, Chimp échangea un sourire avec cette dernière, le flou de leur dernière mission apportant un peu d’ombre sur cette réunion. Il y eut ensuite un nouveau venu. Un portail démoniaque s’ouvrant dans le ciel laissant tomber un petit démon rouge.

Si l’être qui en avait émergé se cacha près de Batman dans les premiers instants, il se ressaisit rapidement scrutant l’équipe réunie sur le toit dénommant chacun d’eux, sans pour autant réussir lorsqu’il arriva sur notre détective. Chimp sourit à nouveau. Pour lui, aucun doute sur l’être présent même s’il ne s’était pas présenté. L’apprenti de l’un de ses meilleurs amis, membre de longue date du Shadowpact, Blue Devil.


-Si tu ne me replaces pas gamin, moi je sais très bien qui tu es. Red Devil. Eddie, le protégé d’un ancien collègue au sein du Shadowpact. Nos routes se sont déjà croisées, bien que ton souvenir semble flou à ce sujet. Dans tous les cas, laisse-moi me présenter, Bobo. T. Chimpanzee. Mais l’on me connaît comme Détective Chimp, tu peux m’appeler Chimp.

Batman tenta d’expliquer la provenance du jeune héros. Sans pouvoir continuer davantage la discussion, un éclair vint fendre le ciel. Un être étrange apparaissant auprès d’eux. Docteur Gotham. Avec sa venue vinrent un avertissement, une menace et une pluie de feu.

Batman s’empressa de diriger les troupes, demandant au détective de l’occulte de définir l’origine de cette magie. Si le Shadowpact s’était opposé a lui par le passé, Chimp n’en avait plus aucun souvenir et il s’empressa de saisir sa loupe aux propriétés magiques. Scrutant le ciel, il pouvait voir les fibres de la magie, le fil. La provenance devait être facile à traquer grâce à son objet. L’était-elle réellement. Une énergie chaotique, ancienne… Bobo ferait son possible et éclairerait le Chevalier Noir de son mieux.

Pendant ce temps, ses alliers s’activaient. Jade avait levée un bouclier qu’elle maintenant de son mieux, assisté de Constantine. Le jeune démon avait absorbé un projectile enflammer et l’avait redirigé vers la baie de Gotham. Mera semblait observer le moment propice afin d’intervenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 26/12/2016
Messages : 153
Localisations : Event Horizon


MessagePosté le: Mar 21 Mar 2017 - 8:50
J'écouta le discours de Red Devil, non sans une pointe d'amusement, attirée par son innocence et sa fraicheur, qui tranchait avec sa nature réelle, alors qu'il demandait, en la personne du Batman, le pourquoi d'attaquer le dr Gotham à cet instant, sans avoir cherché, préalablement, à savoir si l'homme était réellement agressif.

< Mon cher Red, je doute qu'un homme qui nous envoie une pluie de météorites enflammées ait des intentions bienveillantes... ceci dit, il est vrai que pour un démon comme toi, une pluie de feu ne représente peut-être pas un élément hostile?

Je chercha à invoquer bien plus que mon simple don d'hydrokinésie, en matérialisant toute l'eau à ma disposition, allant de la neige et du verglas qui recouvraient Gotham en cette nuit d'hiver, ainsi qu'à la rivière non loin de là, pour reconstituer le dragon des mers, ancestral à l'histoire d'Atlantis, le gardien des océans appelé Léviathan... un esprit ancien 100% H2O, venu me prêter main forte, moi la Queen, car quoi de mieux qu'un dragon d'eau pour arrêter une pluie de feu et de roche en fusion... c'était la meilleure métaphore possible.

Je retira mon manteau pour bredouiller des mots dans une langue ancienne et inconnue de mes compagnons, du moins, c'est ce que je pensais... une version du parlé de l'Atlantis des temps anciens, en levant les bras vers le ciel. Il n'y avait alors, pas que mes yeux qui devenaient luminescents, mais aussi, la partie non recouverte de mon corps, qui laissait entrevoir une série de tatouages tribaux, tout autant fluorescents que mes pupilles, ce qui pouvait étonner les membres du Shadowpact présents. Cette invocation nécessitait plus d'énergie de ma part, que la simple utilisation commune que j'en faisais avec mon pouvoir de magie élémentaire, entourant l'eau et je pourrais avoir, peut-être, besoin de bénéficier de l'aide de Constantine, pour soutenir mes efforts.



Une fois que le Léviathan prit corps, sous une forme massive, il monta dans les cieux et cracha un geyser de "hard water" sur la pluie rougeoyante, pour refroidir les roches en feu qui la composait et dévier sa trajectoire, en direction du dr Gotham, afin que cet assaut retourné en sa direction, lui éclaircisse ses idées macabres. L'eau avait également recouvert le dôme d'énergie créé par Jade, qui en ce temps d'hiver, avait refroidit la surface de la structure, pour empêcher les flammes et les braseros de se former au sol.


L'attention du dr Gotham, suite aux attaques et autres invectives de moi et mes amis, semblait avoir été détournée... le Léviathan en profitant pour faire mine d'avaler les derniers météores restants, tout en s'articulant autour d'eux tel un siphon, dans les hauteurs du ciel, pour les guider en lieu sûr, afin que ceux-ci échouent dans la Gotham River et ne représentent plus une menace pour les habitants.

< Bobo, je suis désolée, mon attention était alors portée sur ma magie et je n'ai pas vu ce que je faisais... certes, il m'arrive, certainement, de me conduire comme une diva mais, ne pense pas que je t'ai pris pour un porte-manteau.

J'avais jeté ma fourrure sur le pauvre Bobo, alors que mon attention était portée sur mon invocation. J'en étais désolée et je m'empressa de la retirer de là, attrapant le chimpanzé dans mes bras, pour lui faire un bisou et me faire pardonner.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/01/2017
Messages : 817
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mar 21 Mar 2017 - 20:31
Les troupes réagissent immédiatement – en ordre, disciplinées.
Une bonne chose, pour un collectif de personnalités fortes qui n’ont pas grand-chose en commun et ne sont pas une équipe. Si le Batman en avait le temps, il émettrait un léger grognement de satisfaction… mais ce temps lui manque, bien sûr.

Quelques instants plus tôt, il a envoyé deux Batarangs vers le Docteur Gotham, mais ce dernier les a fait disparaître d’un geste.
Alors qu’une grimace glisse sur son visage, son attention est rapidement portée ailleurs. S’il se sent définitivement inutile pour l’instant, il se concentre vite sur ses camarades du moment, et la réussite ou non de leurs mouvements.

Jade produit un bouclier, un dôme protecteur, amélioré et accentué par John Constantine.
Ce dernier est directement interpellé par le Docteur Gotham, qui semble avoir les pouvoirs pour l’empêcher d’appeler quelques alliés, personnalisés ou non – encore une mauvaise nouvelle. Heureusement, le Britannique prouve son utilité et créé un monstre de brume, qui s’en vient frapper directement l’ennemi. Ce dernier est touché, mais ne bouge pas… sa magie est définitivement puissante, car il parvient à l’évacuer d’un seul mouvement.
En parallèle, Red Devil rappelle l’évidence, à savoir qu’il ne craint pas les flammes, et prend deux initiatives. D’une part, il tente avec succès d’absorber quelques météores de feu, puis interpelle directement l’adversaire sur ses raisons d’agir ainsi.
Jade, usée par l’énorme effort pour constituer la protection d’émeraude, réitère la demande – et agit également de manière plus vicieuse, en utilisant ses pouvoirs pour faire chuter le Docteur Gotham… et cela fonctionne !
Alors que Mera utilise ses extraordinaires pouvoirs pour créer une merveille aquatique, bloquant la majorité des boulets enflammés qui tombent du ciel, le Docteur Gotham tombe devant l’assemblée de Héros ainsi convoqués.


« Hem. »

Le Batman grogne – car il voit une opportunité, un moyen d’agir.
Sans rien dire, sans prévenir, il dégaine quelque chose de sa ceinture et l’envoie immédiatement vers le Docteur Gotham. Ce dernier se relève, mais se retrouve soudain entouré d’un filet… duquel il ne semble pas pouvoir se libérer, à sa grande surprise.
Alors que l’incompréhension glisse sur son visage, le Batman reprend la parole d’une voix lourde et autoritaire.


« Pour s’emparer de la Biche de Cérynie, Héraclès, lors de l’un de ses douze travaux, utilize un filet devenu magique par la seule vertu de son exploit. Rares sont ceux qui peuvent s’échapper d’une magie aussi ancienne – vous semblez ne pas faire exception, Docteur Gotham. »

Devant les regards surpris de ses camarades, il leur adresse un petit regard, puis une réplique sèche.

« J’ai le gout de me préparer à tout. Surtout lors d’une rencontre mystique. »

« Belle idée, Batman. J’avoue en effet une certaine surprise, autant quant à l’efficacité des personnes rassemblées ici que devant cette douce idée. »

Le Docteur Gotham sourit. Il demeure emprisonné par le filet, mais ne bouge plus.
Autour de lui, autour d’eux, les cieux se sont pacifiés. Les météores ont cessé de s’abattre, et Gotham City n’a souffert que de maigres dommages, grâce aux actions conjuguées de Mera, Red Devil, Jade et John Constantine.
Pour le moment, l’affrontement est dans leur faveur… pour le moment seulement.


« Hélas… si la magie de ce filet est ancienne et forte… »

Son sourire s’élargit, devient plus cruel et inhumain.

« … la mienne l’est encore plus, je le crains. »

D’un geste, il enlève le filet et le jette au sol.
Le Batman se crispe, alors, mais laisse l’autre continuer – car le Docteur Gotham semble avoir envie de parler, ce qui est une très bonne chose. Cela lui laisse un peu de temps pour réfléchir…


« Quant à vos questions, petit démon rougeoyant et déesse d’émeraude, les réponses sont simples – mais guère accessibles à vos esprits. Des années, des siècles, des millénaires durant, je fus enfermé dans les profondeurs de ce lieu, que j’ai marqué par mon essence… et par ma fureur, d’être ainsi bloqué.
Ceux qui m’ont occasionné un tel traitement n’existent plus, en effet – mais leurs descendants, les protecteurs de vos civilisations et de l’ordre établi, demeurent. J’entends les combattre, j’entends vous combattre, pour une raison toute simple. »


Il ouvre les bras, et une étrange énergie crépite soudain autour de lui.

« Parce qu’il est temps que quelqu’un paye, et j’entends anéantir la cité qui a été construite sur moi. Parce que je le peux. Parce que je le veux. Et parce que ça m’amuse, je l’avoue. »

Et, sans prévenir, les pierres et la structure même de l’immeuble sur lequel ils se trouvent tous bougent, tremblent, se meuvent… puis libèrent quelque chose. De nombreuses choses.
De nombreuses et horribles créatures qui s’approchent des Héros…



… des gargouilles. Douze gargouilles, trois modèles différents et quatre exemplaires de chaque, s’échappent des murs et s’approchent des Héros.

« L’Histoire se venge de Gotham City. L’Histoire est en marche. L’Histoire… »

« … aurait dû apprendre que les discours de Vilains se retournent toujours contre eux. »

Sans prévenir, le Batman envoie une petite boule métallique vers le Docteur Gotham – boule qui se transforme soudain en Tunnel-Boum, le fameux dispositif de téléportation des Néo-Dieux également utilisé par Cyborg.
Le Docteur Gotham est comme séparé en deux, coupé par le vortex qui veut l’envoyer ailleurs alors que le dispositif de super-science veut le téléporter.
Le Batman se tourne alors vers ses alliés, en sortant deux poings américains électrifiés qu’il passe à ses mains.


« Cela ne l’occupera que quelques instants – mais c’est nécessaire. Brisez ces créatures, et entourez l’ennemi. Vite. »

La réplique est froide – énervée.
Il n’apprécie guère ce qu’il se passe ici, et il entend y mettre très vite fin. En s’en prenant directement aux gargouilles, pour les exploser avant d’attaquer le principal…


(HJ/ Merci de votre participation, le tour est relancé ! Quelques observations :
1. le sujet sera relancé le 31 mars 2017 dans la journée.
2. grâce à vous, les météores se sont arrêtés, bravo !
3. les gargouilles sont des gros machins forts et difficiles à détruire, durs comme la pierre. Mais vous devriez bien vous en sortir, non ?
4. l’ennemi va mettre quelques instants à se reprendre. Globalement, au bout de trois messages de votre part, il commence à se libérer… vous pourrez alors tenter de vous en prendre à lui.
Bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 26/12/2016
Messages : 153
Localisations : Event Horizon


MessagePosté le: Dim 26 Mar 2017 - 1:11
< Ok, on est là, à la demande d'un pseudo prophète et depuis le début, on ne fait que subir les attaques mystiques de ce détraqué, machin chose Gotham... une pluie de météorites en feu, des gargouilles menaçantes, on doit s'attendre à quoi, la prochaine fois... un bonhomme en marshmallow, des tomates tueuses, un hamburger géant? Oui, je sais, il ne faut pas m'en vouloir, j'ai une petite faim, il faut dire que les batailles, ça creuse.

J'ai oublié de prendre des Oreos, au cas où... je raffole de ses cochonneries du monde de la surface, mais Arthur n'est pas d'accord pour que j'en mange souvent, car pour lui, c'est un poison et un fléau, de l'industrie et de la société de consommation. Il se prend un peu pour mon père, le despote, parfois, mais il est tellement sexy que je lui pardonne. Et puis, c'est pour mon bien, je le sais, même si avec ma super constitution, je ne prend pas un gramme.


Je commençais à perdre patience, face au tyran que nous affrontions et j'empoigna la batte de baseball, que j'avais récupéré sur le malfrat, après l'avoir neutralisé pour sauver la vie d'une "innocente" en détresse, quelques heures plus tôt et que je lui avais emprunté, pendant que je lui infligeais une humiliation, dont il se souviendra, longtemps... cela pouvait toujours se révéler utile. Et ce fut une bonne occasion, là, de me défouler avec, pour aller passer mes nerfs sur le doc et profiter de sa situation malheureuse.

< Qu'est-ce que tu lis là? Sur la face de la batte, "kiss it"... alooors... tu faiiis... moins le maliiin.

Je tapais sur son crâne, assidûment, pour le forcer à s'enfoncer dans le piège, lancé par Batman mais, je fus happée par une force qui me souleva, en l'air. L'une des gargouilles m'avait attrapé et comptait m'éloigner de mes camarades.

< Tiens Bobo, rattrape la batte et frappe fort, elle peut toujours te servir.

Les griffes du monstre me broyaient les épaules, mais je réussis à libérer mon trident rétractable, accroché à mon body, pour le heurter avec et ainsi, me libérer de son emprise. Mon trident était réputé capable de briser des éléments, extrêmement solides et de blesser des êtres très résistants. C'était alors, une bonne occasion de l'utiliser, pour lui arracher l'avant-bras droit. La créature me lâcha, pour me laisser m'écraser, non loin, sur la toiture d'un vieil immeuble du quartier.

C'était assez complexe de faire face au monstre, tout en restant stable sur le toit glissant, avec mes talons, en hiver. C'était l'un des spécimens, entièrement recouvert de gris et avec d'affreux yeux rouges qui me fixaient, accroupi, prêt à bondir sur moi et à lacérer mon beau visage, avec ses griffes acérées. Alors que je tenais la gargouille en joue avec mon trident, je tenta de tendre mon arme en sa direction, pour le blesser mais je perdis ma stabilité, à causes de tuiles mouvantes, alors que j'étais à la bordure du toit, pour tomber en arrière et choir sur la baie vitrée d'un solarium, donnant sur l'intérieur d'un hôtel luxueux. Je ne pouvais pas réellement me déplacer et encore moins, me relever, juste me tortiller, afin de chercher à récupérer mon trident, tombé pas très loin de moi, car la vitre sur laquelle je me trouvais, se fendait à chacun de mes mouvements. Il apparaissait, inexorable, que la paroi vitrée allait exploser sous l'effet de mon poids, combiné à celui de la bête infernale et il fallait s'y préparer...

Ca n'y manqua pas, lorsque la gargouille, qui n'avait apparemment pas bien observé la scène et sa future issue, alors qu'elle se trouvait sur l'autre structure, sauta pour me saisir et fit s'écrouler la paroi en verre. Je chuta, encore... pour plonger, heureusement, dans une piscine intérieure et chauffée. Je repris mes esprits et récupéra mon arme, j'entendais les gens crier et courir, à la surface. Je sortis du bassin, alors que la gargouille peinait à rejoindre le bord, avec un avant-bras en moins et j'utilisa mon pouvoir d'hydrokinésie, pour faire bouillir l'eau, car il demeurait, évident, que le monstre qui avait prit vie, n'en était pas pour autant, composé de pierre et de ciment. La créature semblait comme fondre, le ciment ne liait plus la pierre qui se délayait, c'était la fin pour lui... et c'était maintenant, certain, que Gotham avait subi des rénovations, pour entretenir son architecture gothique.


< Ah, enfin, une pause... vous n'êtes pas partit avec les autres? C'est courageux de votre part... ou bien, c'était pour filmer la scène, au vu de votre smartphone, dégainé dans ma direction. Mais ce n'est pas grave, il vous faut vous décontracter maintenant et enlever cet air ahuri de votre visage.

< Vous.. vous êtes la copine d'Aquaman? Je peux avoir un autographe?

< Je ne suis pas la "copine" d'Aquaman, je suis sa muse, son inspiratrice, derrière tous les grands hommes, il y a une femme, comme on dit... ou un truc du genre. Et je suis ok, pour l'autographe. En attendant, je vais prendre le merveilleux cocktail, qui se trouve sur votre plateau et qui m'ait maintenant destiné et je vais me poser, sur cette chaise longue pour le siroter, au calme...

< Regardez, en haut, il y en a d'autres dans le ciel... d'autres monstre volants, comme celui que vous avez combattu.

< Pas la peine de paniquer... des cris, des constructions d'énergie vertes... c'est le train-train habituel, mes amis vont s'en charger, ne vous inquiétez pas, ils vont gérer ça. En particulier, le mec qui se prend pour une chauve-souris, il adore ça... ça le sort un peu de son quotidien monotone... entre nous, il est très souvent enfermé dans sa cave, à faire des trucs chelou.

Ce serait le top, sans le gros trou, au plafond, dans la structure de verre et qui laisse passer le froid... heureusement que j'ai fait bouillir l'eau du bassin, ça fait un peu effet "sauna", vous ne trouvez pas? Je vais mettre ses lunettes de soleil, juste pour me mettre dans l'ambiance, ça aidera un peu.


J'entendis un bruit retentissant et un hurlement de rage, la créature n'était pas complètement démolie et fonça vers moi. Je sortis, juste à temps, mon trident, que j'avais posé sous la chaise, pour que le monstre s'empale dessus. Je pus ainsi le conduire, à nouveau, dans le bassin, en le faisant reculer dans sa direction, pour que sa masse informe, se décroche dans l'eau.

< Puisque tu ne crains pas la chaleur, on va essayer de refroidir tes ardeurs, en gelant l'eau, cette fois. Comme c'est amusant, tu es maintenant coincé dans un bloc de glace... ça rappelle la situation dans laquelle s'est retrouvé le maitre qui t'as invoqué, c'est un hommage peut-être?

Je téléporta la partie immergée, dans le bloc de glace, en direction de Xebel, avec mon trident magique et le reste de la gargouille s'écroula sur elle-même. Ce fut encore une surprise mouvementée pour le serveur de l'hôtel, avec qui je tapais la discute... il aura certainement des choses à raconter dans la presse, pour son petit quart d'heure de gloire et de médiatisation.

< Je pense que c'est vraiment finit, maintenant... Vous voyez, il ne fallait pas vous inquiétez. Bon, je vais aller leur apporter mon aide, car de toute évidence, il n'est pas vraiment possible de faire une pause pour souffler, c'est ça, aussi, d'être une super-héroine! Par contre, pour ce qui est des travaux, vous pouvez envoyer la facture au nom du "Shadowpact". >


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 28 Mar 2017 - 20:47

A la réponse du Docteur Gotham Eddie comprit que la diplomatie n'allait servir à rien. Le vieil homme était décidé à  se venger et jubilait de ses méfaits. Lorsque la manière douce ne fonctionne pas il ne reste que la manière forte et Batma l'avait comprit.

Sortant dont on ne sais où un filet magique provenant de la Grèce antique il tenta d'emprisonner le docteur mais ce fut sans succès. Sa seconde tentative fut alors plus concluante en envoyant un portail de téléportation du genre boom tube de Cyborg sur lui le coupant en deux, enfonçant sa partie inférieur dans le portail et ne laissant que sa partie supérieur visible et à la merci des nouveaux membres du Shadowpact.

Après quelques paroles qui fit bien rire Eddie, Mera fut la première à frapper le Docteur depuis qu'il était piégé dans le boomtube. elle se servit de la batte du Chimpanzé que Red Devil remettait après que celui-ci lui ai rafraichit la mémoire. Ca n'était pas efficace mais ça avait le mérite de faire bien rire le petit démon jusqu'à qu'une des "Gargoyls" la saisisse par les épaules.

Ce fut à ce moment là qu'Eddie décida qu'il fallait, quoiqu'il advienne, passer à l'action. Il contracta ses muscles et bondit sur la première Gargouilles qui passa devant lui. Le démon atterrit sur l'un des plus grandes, plus forts et plus vilains monstre de pierre qui venaient d'apparaître. Accroché dans son dos il commença par le martelé de coups de poings en plein dans les ailes le but étant de les briser afin qu'il ne puisse pas prendre son envoile. La créature se débattit pour se débarrasser du démon qui était dans son dos, faisant de grands mouvements amples ce qui arrangea Red Devil puisque dans ses mouvements il se brisa l'une de ses ailes.
Rapidement le petit démon rouge passa par dessus la créature de pierre jusqu'à être presque en dessous de lui et dans un mouvement d'art martial semi maîtrisé, usant d'une grande partit de sa force il lui bissa une jambes le mettant en déséquilibre. Il n'eut plus qu'à le poussé de la corniche pour le faire tomber dans une ruelle déserte, qu'il avait préalablement vérifié, et ainsi s'écraser en un tas de pierre sans forme.

- Et d'un ! Fit-il fier.

Tandis qu'il allait se retourner pour en trouver un autre du regard ce fut l'une des gargouilles, le modèle intermédiaires à quatre bras qui l'agrippa puis le lança à l'autre debout du toit le dépassant même envoyant finalement Eddie dans le vide. Le jeune démon ne se dégonfla pas et ouvrit ses ailes pour prendre de l'altitude et repérer l'ennemi qui venait de l'attaquer. Il n'eut pas de mal à le retrouver et alors qu'il allait passer au dessus de du monstre il lui cracha de son feu démoniaque à la figure avec une telle puissance que sous l'impact des des flammes la créature recula.
Red Devil n'en resta pas là et atterrit sur le toit tout en continuant à cracher son feu. La déflagration entra un peu partout dans les orifices faciale de la bête, fragilisant la roche dont elle était faite. Eddie aurait pu continuer jusqu'à que la tête de la gargouilles tombe en petits cailloux mais c'était sans compter une autre gargouilles similaires à la première, s'attaquant à la base à Chimp qui vint aider sa consœur en frappant des ses deux poings Eddie sur la tête le faisant tomber au sol.

Le feu infernale qui sortait de sa bouche s'interrompit au moment de sa chute. La troisième gargouilles venant en renfort de la seconde l'attrapa par les cheveux à l'aide de l'une de ses quatre mains et le martela de coups avec les trois autres sans qu'Eddie puisse se défendre. Les coups de poings de pierre étaient lourd et lui faisaient mal, très mal mais ce qu'il le blessait surtout c'était son incapacité à pouvoir répliquer. Plus les coups tombaient, moins il arrivait à se défaire de son adversaire et plus sa colère grandit en lui de ne pouvoir se défendre. La gargouille fit une seule et unique erreur ce fut de l'envoyé valser pas loin de celle qui avait la tronche cramé.

Se relevant avec du mal Eddie marmonna :

- Salope de gargouille, monstre de roche dégelasse plus les insultes pleuvait plus sa rage grimpait ainsi que sa voix. immonde tas de pierre sur sa peau des flammes se dessinèrent CREATURE DU MAL VOUS ALLER MOURIR !!!! son corps tout entier s'embrasa lui donnant un surcroit d'énergie.
Complètement en feu, le regard crachant des flammes il bondit sur les épaules de la gargouilles à la tête incendié et lui explosa d'un seul et énorme coup de poings de feu .
Puis relevant la tête vers la troisième, il lui bondit dessus, les ailes déployé pour planer sur quelques mètres. Arrivé à sa hauteur il lui envoya une triples déferlante de feu, sortant de sa bouche et de ses mains. Prise dans une véritable vague de flamme la créature ne vit plus rien et commença à se fragiliser de toute part. Le poings de Red Devil s'enflamma de plus belle et il porta un , puis deux, puis trois , puis quatre coups consécutif au monstre de roche avant de rentrer ses deux poings de feu en elle et d'écarter les bras pur entièrement la disloquer.

Red Devil n'était pas dans son état normale, il n'avait jamais acquit de tel pouvoir et ce feu ardent qu'il parcourait son corps était tout nouveau pour lui autant que sa nouvelle condition de démon depuis son tête à tête avec le Lucifer.
N'ayant pas conscience de son état, aveuglé par la colère et la rage, le corps remplit de flamme il se retourna vers le Docteur Gotham les sourcils froncés.

- Vous, VOUS !!! C'est à cause de vous tout ça !!! En même temps qui lui parlait il le fixait du regard et s'avançait vers lui.
Vous êtes un monstre, une abomination, Eddie arriva devant la partie supérieur du Docteur, VOUS DEVEZ MOURIR !!!!!!! Sur ces mots Red Devil attrapa de ses deux mains enflammés le visage du Docteur et commença à le brûler un regard de haine envers lui ...

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 28/09/2016
Messages : 283
DC : Black Canary, Doc Alchemy
Localisations : Oblivion Bar / Gotham / Titan Tower
Shadowpact
New Titans
MessagePosté le: Jeu 30 Mar 2017 - 1:45
Le Docteur Gotham, emprisonné depuis des millénaires sous la ville de Gotham. Puissant sorcier, il avait réussi à surpasser la magie ancienne qui offrait nombre des artéfacts magiques présents de ce monde. La magie des « divinités » grecque. Si Chimp avait été un peu surpris par l’attaque de Batman, après s’être libéré de l’étreinte de l’Atalante, sans trop comprendre pourquoi elle l’embrassait d’ailleurs n’était-elle pas en couple avec Aquaman? Il se réjouit de la préparation de ce dernier, même si l’intervention avait été que momentanée.

L’assaut technologique quant à lui devenait beaucoup plus intéressant. Il avait vu Mister Miracle utiliser ce genre de dispositif, mais d’une façon bien différente et la technologie des Néo-Dieu déstabilisa suffisamment l’ancestral sorcier pour permettre aux membres du Shadowpact de réagir face à sa nouvelle attaque. Un sort d’animation. Un puissant sort d’animation avait doté les gargouilles entourant l’enceinte du toit, où il se trouvait, de vie.

Pour une raison qui lui échappait, la reine de mer se rua à nouveau sur lui, saisissant une batte. Que diable pouvait-elle bien faire là? Surement un autre contrecoup de l’amnésie partielle subit lors de son dernier combat avec l’ancienne mouture du Shadowpact. Qu’importe, la batte qui devait être sienne se retrouva entre les mains de l’Atalante qui s’en servit allégrement contre la créature de pierre avant de lui relancer en l’intimant d’utiliser celle-ci. Un bout de bois contre la pierre, il y avait quelque chose de cocasse dans tout ça.

Délaissant le bout de bois, Chimp glissa sa main dans l’une des nombreuses poches de sa veste. S’il devait agir dans le monde de l’occulte, un monde qu’il connaissait très bien, c’est avec ses propres artifices qu’il le ferait. Son agilité simiesque lui permettrait de tenir la menace à distance pendant qu’il préparait un petit tour bien simple, mais assez efficace, lorsqu’utilisé contre une magie d’animation. C’est auprès de Zatanna qu’il avait acquis cette compétence, mais surtout cet objet. Nul doute qu’il ne serait pas inconnu au Britannique expert en la matière.

Une petite chaîne, qui semblait être faite de cuivre, ternie par les années apparût ainsi dans les mains du chimpanzé. Bondissant une fois de plus à l’écart de l’une des gargouilles, Bobo saisit sa loupe de son autre main. De son œil valide, il jeta un rapide coup d’œil à son futur adversaire. Voir le fil magique reliant la gargouille au Docteur Gotham, responsable de l’animation de cette dernière ne prit que quelques secondes.

Saisissant sa chance, le détective bondit. Agilité du chimpanzé jumelé à sa force le fit bondir derrière la créature de pierre. Au moment même où il passait par-dessus l’invisible fil magique, il relâcha la chaîne en prononçant l’incantation en langue ancienne. La chaîne éclata en mille morceaux et la gargouille stoppa sa progression. Le lien magique avait été rompu et aussi ancestrale puisse être la magie de son utilisateur, il ne pourrait plus contrôler cette dernière.

Un adversaire de neutralisé, Red Devil et Mera semblait bien s’en sortir neutralisant eut aussi quelques adversaires, avant de voir le jeune démon s’emporter de colère utilisant presque aveuglément un feu ardent qui obligea le détective à bondir hors de sa trajectoire. Aveuglé par la colère, ce dernier se dirigeait vers le Docteur Gotham, prêt à en découdre. Si l’équipe devait survivre à cette altercation, elle allait devoir calmer Eddie, car en agissant ainsi c’est sa propre vie qu’il mettait en danger.

Chimp se tourna vers Jade. Elle avait utilisé une grande partie de son énergie pour protéger la ville des météorites enflammer, mais aux yeux, ou plutôt à l’œil de ce dernier elle était la mieux située pour calmer le démon. Elle avait déjà l’expérience avec son frère.


-Euh Jade, tu crois pouvoir apaiser le gamin démoniaque comme tu le faisais avec ton frère? Parce que là à se frotter ainsi au sorcier il encourt peut-être pire qu’il ne croit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3678
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Jeu 30 Mar 2017 - 9:15
Jade ne put réprimer un sourire de satisfaction quand son stratagème entraîna la chute du Dr. Gotham ! Par ailleurs, c'était une bien belle équipe qu'il formait : Red Devil, le démon cracheur de feu ; Mera, invoquant un dragon des mers ; Constantine, sa gouaille et ses enchantements ; Chimp et sa panoplie d'artefacts magiques...

... et Batman n'était pas en reste : le ténébreux justicier surprit tout le monde en faisant usage d'un filet magique sur le Dr. Gotham !

Où Diable avait-il pu pêcher cet objet ? A moins que...

Jade savait qu'il était dans la nature de Batman d'être toujours prêt pour tout faire. Il avait du le trouver remisé quelque part dans sa base secrète, peut-être non loin d'un stock de kryptonite entreposé là "au cas où Superman deviendrait fou".

Quoiqu'il en soit, cela eut l'air de fonctionner. Du moins temporairement. Gotham ne s'avoua pas pour autant vaincu et expliqua - en substance - qu'il avait passé trop de temps emmuré (Jade frissonna de terreur) dans les sous-sols de Gotham pour se laisser capturer à nouveau... et déchira le filet magique comme s'il s'agissait d'un filet à oranges !

Soit. Le Batman était plus fort que tout le monde : il avait d'ores et déjà prévu son prochain coup (petit rappel pour Jade : ne pas participer à une soirée jeux de société avec Batman) et fit usage d'un Boom-Tube qui mit, quant à lui, réellement en difficulté le Dr. Gotham...

Mais ce n'était que le cadet de leurs soucis pour l'heure. Car le sorcier maléfique avait acquis du fait de son emprisonnement une telle affinité avec la ville qu'il semblait pouvoir dorénavant la contrôler : et c'est ainsi que 12 gargouilles, typiquement du style Gotham, prirent vie et attaquèrent les héros.

Mera réagit avec une violence surprenante avant de quitter - contre son gré - le champ de bataille, entraînée qu'elle était par une gargouille.

Compte-tenu de la force de l'atlante, il était évident qu'elle pourrait se débrouiller seule.

Red Devil, quant à lui, déchaîna sa fureur et ses pouvoirs. Jade, instinctivement, s'éloigna du démon. Elle ne souhaitait pas être victime d'un tir amical et se retrouver salement brûlée.

Elle observa Chimp qui semblait mettre en oeuvre une approche beaucoup plus cérébrale que la moyenne pour régler le problème des gargouilles.

Puis, elle leva les mains au ciel et matérialisa deux larges disques très fins - verts - au dessus de ses paumes. Elle se concentra pour que ces derniers soient les plus tranchants que sa volonté le permettrait. Et elle les projeta en direction des gargouilles, influant sur leur trajectoire, pour trancher le maximum de créatures de pierre, tout en évitant ses camarades.

Elle venait de réinventer le fil à couper le beurre !

Observant les dégâts qu'elle causait à ses adversaires, Jade fut hélée par Chimp : visiblement, Red Devil semblait furieux et sur le point de tuer (si c'était possible) leur adversaire...

Elle se mordit les lèvres et rappela ses disques pour qu'ils s'écrasent à proximité de la tête de Gotham. Le but étant de déconcentrer le sorcier et de surprendre Red Devil pour qu'il revienne à la raison... Dans le Shadowpact, on évitait de tuer. D'autant plus que les morts ne parlaient pas (enfin, peut-être si, avec le Shadowpact et Constantine...).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Jeu 30 Mar 2017 - 21:22
J'ai quel âge déjà? 30, 35 ans? Depuis combien de temps je fais ça, au juste? Et encore combien de temps j'ai à tirer, avant de me faire choper par Lucifer ou Spectre ou un autre démon qui veut mon âme pour avoir chié dans le pot de sa plante verte pour sauver le monde? Je n'ai aucune idée des réponses à ces questions, ce que je sais, c'est qu'ils tournent continuellement dans ma tête à cet instant. Ce moment où le ciel, en feu, nous tombe dessus comme une pluie d'étoiles incandescentes. Je ne sais pas quoi faire, à part me battre pour ma vie. Mais il doit forcément y avoir une autre solution, on ne peut pas continuer à jouer le jeu de cet enfoiré comme si on était des pions sans cervelles. Il y a bien mieux à faire... Comme attendu, mon golem fait maison ne fait pas le poids, ce n'était qu'une diversion pour que les autres aient le champ libre. Quand on sait ce qu'est la faiblesse, on apprend à travailler instinctivement avec les autres. A devenir le rouage parfait d'une machine en route. Malheureusement, ces gens ne le comprennent pas très bien, ils font de piètres équipiers. Même s'ils réussissent à renverser le magicien, je vois très nettement la suite: une défaite cuisante. Ils sont incapables de travailler en harmonie, malgré les apparences. Cette équipe vaut que dalle.

De leurs côtés, ils sont d'une efficacité monstrueuse. Mais au vue des capacités de ce type, il saura très facilement retourner ce relatif avantage contre eux, tant qu'ils n'essaieront pas de se compenser. Je n'ai pas le temps de faire un cours sur la stratégie et les combats, je cherche juste à survivre assez longtemps pour avoir une ouverture. Je les laisse donc jouer avec le monsieur, tant qu'il ne fait pas attention à moi, ça me va parfaitement. Je ressors une cigarette pour fumer, adosser à un muret au bord du toit, les regardant d'un air presque absent. Même le Batmachin commence à agir, qu'est- ce qu'un humain ordinaire pense pouvoir faire contre un monstre de la nature? Ce combat n'a aucun sens, ces gens devraient se battre en cherchant un moyen de fuir, plutôt qu'une victoire impossible. C'est pour cette raison que je déteste travailler avec des héros... Travailler avec d'autres personnes tout court. Je savais que je n'aurais jamais du venir, quel grossière erreur! Je soupire une bonne dose de fumée, en pensant à la nuit dernière... Quelle nuit... Je ne me doutais pas que les Amazones pouvaient être aussi... Intéressantes. Mes joues rougissent.

Je reviens dans la bataille au moment des explications de l'assaillant, son histoire me dit rien du tout. Je n'ai jamais entendu parler d'un type enterré sous la ville, sinon vous vous doutez bien que je serais allé le chercher avant qu'un crétin ne le ramène à la vie et en arriver à cette situation délicate. Encore un psychopathe qui ne sait pas quoi faire de son éternité, pourquoi c'est jamais les bonnes personnes qui acquièrent ce genre de don? Ou juste personne? Je me détache du mur tranquillement, en voyant et sentant les pierres sous nous bouger.

"Tes vieilles histoires Doc, tout le monde s'en care l'oignon."

Batman confirme en mettant son propre plan en exécution. Une attaque vicieuse qui immobilise Docteur Gotham pour un moment, le temps de détruire les créatures? Oui, mais pas seulement. Je sens ma connexion avec la Maison des Mystères revenir, je la rappelle. Elle apparaît à quelques mètres, à l'autre bout du toit, juste derrière deux gargouilles qui me fixent de leurs yeux cruels. Et merde. J'invoque un sort qui génère mon aura -bleue- au niveau des mains, avant de s'allonger pour former comme des fouets. Je les lance sur ces deux créatures pour les enrouler, les emprisonnant dans une "corde" relativement indestructible par la seule force physique. Je regarde autour de moi, et repère Jade qui fait quelque chose de très intéressant. Elle génère des disques tranchants qu'elle lance sur les gargouilles.

"Désolé chérie, je t'emprunte tes outils de travail."

Dis- je en lançant les deux créatures sur leurs trajectoires, pour qu'ils finissent en morceaux en même temps que les autres monstres de pierre. Puis, je cours vers ma maison, maintenant que je n'ai plus aucun obstacle. La porte pivote vers l'intérieur d'un claquement de doigts de ma part. Je me tourne alors vers les autres, à l'encadrement.

"Les gars, vous avez dix secondes pour vous décider: soit vous suivez la tête de chauve- souris, soit vous sauvez vos vies. Entourer ce gars serait du suicide, je vous conseille de profiter que mon moyen de locomotion soit là pour foutre le camp..."

Je tends le doigt vers Red Devil en pleine crise psychotique.

"Sauf toi, si tu comptes brûler tous mes tapis."

Tapis qui pourraient bien l'attaquer s'ils se sentent menacés.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 817
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Ven 31 Mar 2017 - 19:41
Le Docteur Gotham est, temporairement, immobilisé – l’équipe improvisée peut entamer sa défense contre les gargouilles appelées par le sorcier millénaire, et tenter de trouver une solution à cet enfer.

Mera, dans son style inimitable, s’empare d’une batte étonnamment trouvée au sol, et frappe violemment sur le crâne de l’ennemi… comme s’il s’agissait d’un jeu de foire, comme s’il s’agissait d’un Vilain de cartoon, comme s’il ne s’était pas présenté et n’avait pas agi comme une menace de première ordre, susceptible d’anéantir une ville entière.
La Reine est cependant rapidement évacuée par une gargouille, projetée au loin pour devoir s’occuper de son agresseur, et protéger quelques citoyens étonnamment présents ici et apparemment fans d’elle.
En parallèle, Red Devil se lance lui-même dans le combat, et parvient à un certain résultat. Cependant, l’émotion est certainement trop forte pour le jeune homme qui vient de revenir, il est happé par une fureur enflammée incontrôlable qui le pousse à se précipiter vers l’adversaire pour le brûler avec ses mains – là aussi, comme s’il n’était qu’une petite frappe des rues.
Si le Détective Chimp et Jade parviennent à anéantir une bonne partie des gargouilles, et s’inquiètent légitimement de l’avenir proche du jeune Eddie, John Constantine commence par agir héroïquement en achevant les derniers ennemis – mais ne fait finalement pas fi à sa réputation, et évoque une fuite en avant guère surprenante.


« Hem. »

Le Batman, qui a également participé au combat contre les gargouilles, grogne et grimace en fixant John Constantine, sur le point de rentrer dans sa Maison du Mystère, efficacement apparue sur le toit.
S’il n’est pas forcément surpris de l’attitude du Britannique, il l’est plus des récents événements… le Docteur Gotham est toujours coincé dans le Tunnel-Boum alors qu’il a fait preuve d’un pouvoir exceptionnel, une batte est apparue mystérieusement, les gargouilles sont aisément vaincue, la Maison du Mystère qui arrive finalement, Mera échangeant au loin avec des Gothamites étonnamment sympathiques et présents près de la bataille…
Quelque chose. Quelque chose cloche vraiment.


« Attendez, il y a… »

Le Chevalier Noir ne peut cependant finir sa phrase – car une gigantesque explosion lumineuse le surprend et l’aveugle.
Pendant de longues secondes, toutes les personnes incriminées sont coupées de leur vision, et se mettent par principe en position de défense pour éviter le pire ; ils n’ont pas idée de ce qui les attend.


« Vous êtes mignons, définitivement. Je crains de m’ennuyer en apprenant que l’Ordre a disparu, mais… non, je ne crois pas. Je crois plutôt avoir trouvé avec vous de nouveaux camarades de jeu, et il s’agit d’une surprise délicieusement agréable. »

La voix du Docteur Gotham, douce et joyeuse, se fait entendre alors qu’ils sont encore aveugles.
Il faut encore une trentaine de secondes pour que la vue revienne – et qu’ils saisissent l’ampleur de la menace qu’ils affrontent.
Mera n’est plus avec les Gothamites, Red Devil ne brûle plus le visage de l’ennemi, Jade et Chimp ne se battent plus, Constantine n’est plus devant sa Maison, et le Batman n’est plus en attente. Tous, absolument tous, sont agenouillés, enchaînés dans des chaînes dorées, alignés devant un Docteur Gotham libéré du Tunnel-Boum… et arborant, bien sûr, un sourire victorieux et arrogant.


« Par contre, il vous faudra faire preuve de sérieux et de discipline… de sérieux, surtout. Pensiez-vous réellement que cela serait aussi facile ? Que vous pourriez me bloquer avec de la Science, me frapper, me brûler ? N’aviez-vous guère envisagé que tout ne soit qu’une illusion, qu’une douce batte soit disposée par hasard et que la Maison des Mystères apparaisse enfin par chance ? Si oui… j’avouerais une légère déception, réelle – mais j’ai foi en vous. J’ai foi en votre potentiel.
Vous pouvez être de merveilleux adversaires, si vous faites preuve de concentration et d’abnégation… la route sera longue, mais vous en avez le potentiel ! Et… ah, bah… oui, je peux bien faire cela. A la réflexion, je vais vous faire un petit cadeau, chers ennemis.
Pour vous aider, pour vous pousser, pour vous appâter, je vais vous donner un indice pour la suite – pour que vous deveniez, réellement, les partenaires dont j’ai besoin pour chasser l’ennui. »


Sa voix, son ton, son arrogance, sa bonhomie feinte sont insupportables.
Debout, devant les Héros enchaînés et humiliés, il les domine complètement – et déclenche en eux une fureur, hélas immobilisée par les liens que leurs pouvoirs ne parviennent pas à défaire.


« L’Ordre qui m’a jadis enfermé était composé de Sept Mages… Sept adversaires, qui ont hélas disparu depuis – mais qui disposent d’une descendance en ce lieu !
Les familles se sont éparpillées, mais leurs héritiers se trouvent tous dans cette bonne ville de Gotham City… Sept Mages, Sept héritiers – Sept cibles, évidemment, pour ma juste vengeance.
Et, pour vous aider, pour vous aiguiller un peu, je suis disposé à vous révéler une partie des noms – allez, la majorité même ! Vous pourrez alors tenter de les trouver, pour les protéger et les sauver… vous échouerez, mais au moins pourrons-nous se revoir ! »


Le Docteur Gotham ouvre les bras en croix, et s’élève au-dessus du sol. Son regard glisse sur les personnes présentes.

« Bennett. Garcia. Faust. Et Madison.
Quatre sur Sept… allez, je suis sûr que vous trouverez le reste ! Au plaisir de se revoir, chers ennemis ! Au plaisir de vous redécouvrir… si vous êtes dignes de m’affronter ! »


Un rire gras et désagréable se fait entendre, alors que le Docteur Gotham disparaît.
Les Héros ainsi rassemblés peuvent ainsi espérer, après cette défaite humiliante, se libérer et reprendre la main – mais l’adversaire leur a laissé une dernière et terrible surprise.

Leurs chaînes, dorées, s’activent soudain et se transforment en pièges mortels, spécifiquement prévus pour chacun d’entre eux.
Les liens enserrant Mera deviennent brûlants, comme chauffés à blanc, le pire possible pour une Atlante.
Les liens enserrant Red Devil deviennent eux aussi brûlants, mais car soudain recouverts d’eau bénite, une faiblesse du jeune homme.
Les liens enserrant Jade rapetissent et viennent à l’étouffer, mais se transforment en bois, une faiblesse du Starheart.
Les liens enserrant le Détective Chimp forcent contre lui, tentant de pénétrer sa peau pour le blesser mortellement.
Les liens enserrant John Constantine sont soudain transformés en milliers de cigarettes ardentes et allumées, qui le brûlent également et veulent elles aussi s’enfoncer sous la peau.
Enfin, les liens enserrant le Batman sont recouverts de piques et tentent aussi de s’enfoncer en lui, dans une souffrance terrible.

Le Docteur Gotham attend d’eux qu’ils soient dignes de l’affronter – et cela commence déjà par la survie à cette terrible et dernière épreuve !


(HJ/ Et voici, tour relancé ! Smile Nous entamons le dernier tour, comme vous l’avez vu, « tout ne fut qu’illusion », autant pour revenir sur la batte qui n’avait pas lieu d’exister que parce que c’était déjà prévu à la base. Le sujet sera conclu le 10 avril 2017, nous reprendrons très vite pour la suite de l’enquête – et pour faire payer au Docteur Gotham ses actes !
Veillez à poster pour survivre, toute absence de réponse impliquera des conséquences pour votre personnage. Bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 1 Avr 2017 - 19:17
Une illusion... Un rêve... Une douleur... Trois mots qui signifient la même chose pour moi, en ce moment. J'ai été lâchement berné par ce faux docteur, dont je doute qu'il possède le moindre diplôme méritant un tel titre. Ce n'est pourtant pas le temps qui lui manquait, de le passer, son doctorat. Mais il a préféré dormir des millénaires, beaucoup d'étudiants doivent l'envier pour avoir pu faire une grasse mat' aussi longue. La grasse mat' de plusieurs vies. Ce serait encore pardonnable, si ce mage de l'enfer n'avait pas profité de son réveil pour venir me les casser, et non pas pour enfin aller gagner ce fameux diplôme de "docteur en ce qu'il voulait". Comment ne pas lui en vouloir, quand on se retrouve aveuglé par on ne sait quelle lumière, pour découvrir quand elle se dissipe qu'on n'a pas bougé d'un poil depuis le début? J'exagère, on a certes bougé: on est passé de la position debout, à une autre bien moins digne, enchaînés comme des foutus esclaves. Pas de jeu sm s'il vous plaît, pas maintenant, pas quand je commence à retrouver un peu d'amour- propre...

A quel moment exactement avons- nous été piégés? J'ai ma petite idée là- dessus, mais ça ne va pas beaucoup nous aider. On est entravés, tous autant que nous sommes. Je soupire de frustration devant le paon qu'est devenu le Gothamite aux grands airs, il se fout ouvertement de nous. De moi. Ce vieillard est encore plus puissant que je ne l'imaginais et il profite de sa petite victoire. Attends de voir qui aura le dernier mot, faux docteur! Il se prend pour notre mentor maintenant, nous disant quoi faire, nous indiquant la marche à suivre pour le vaincre et des éléments de réponse. J'ai du mal à croire qu'un type pareil existe, à quel point est- il confiant? A quel point puis- je moi- même lui faire confiance? ça ne m'étonnerait pas que ce soit encore un piège, une autre sorte d'illusion: celle qu'on peut gagner, juste pour le plaisir de nous voir nous débattre, courir dans tous les sens vers des chimères, l'espoir dans le cœur. Avant de pouvoir nous révéler la supercherie et nous balayer par la même occasion.

Cet être désagréable finit par s'en aller, je me prépare à tout moment à perdre mes chaînes. Mais non, elles sont toujours là... Ou presque. Elles se changent en d'innombrables cigarettes qui me brûlent la peau. Cigarette... C'est sûrement la chose dont j'ai le plus besoin en ce moment, après ce que je suis en train de traverser. Heureusement, je suis le type le plus intelligent de ce petit groupe d'incapables, je peux encore sauver leur cul.

"Ecoutez- moi bien, je sais comment nous sortir de là. Mais il faudra agir vite et bien."

Ma voix tremble, coincée dans ma gorge. J'arrive encore à aller au- delà de la douleur, mais pendant combien de temps?

"Si on part du principe que le Docteur Gotham a créé les chaînes sur le même modèle, se contentant de modifier leur propriété selon la personne, on peut en déduire qu'ils ont tous la même solidité et la même puissance magique."

Je fais une pause pour souffler, j'ai l'impression que mon corps est une plaie géante. La douleur... Toute la douleur... Je halète en maîtrisant ma bouche à nouveau.

"De nous tous, seuls Mera et Red Devil peuvent se libérer... Il suffirait que vous vous rentriez l'un dans l'autre pour détruire mutuellement vos chaînes, annuler leurs effets par l'opposition des éléments qui les constituent. Théoriquement, tout du moins... Ensuite, il ne restera qu'à Red Devil de libérer Jade avec son feu et elle pourra avec des frappes localisées... Nous libér..."

Je m'écroule, perdant pied.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3678
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Sam 8 Avr 2017 - 7:58
Piégée ! Enchaînée ! A genoux devant le fou qui a mené du début à la fin la partie, au nez et à la barbe de Batman.

Un illusionniste. Un puissant illusionniste qui a su leur montrer ce qu'ils voulaient voir. Qui s'est moqué d'eux en leur faisant croire que le puissant Shadowpact pouvait le vaincre. Et qui après avoir trompé la mort cherche à tromper l'ennui en leur expliquant son maître-plan.

Le pouls de Jade s'accéléra. Et elle regarda de manière inquiète ses coéquipiers et plus particulièrement Batman : avait-il une idée ? Un signe, un geste de sa part et elle se jetterait à corps perdu dans le plan du sombre justicier !

Mais rien pour le moment. Batman est impassible. Batman est un roc.

Et Gotham fanfaronne et jubile. La première étape de son plan semblait être de mettre hors d'état de nuire le Shadowpact. Renverser la table de jeu et virer quelques joueurs au passage. Pour permettre une seconde phase en douceur...

... tuer les 7 héritiers des 7 mages qui avaient vaincu Gotham il y a de ça fort longtemps. Et la phase 3 ?

Surement conquérir le monde ou déchaîner ses pulsions sadiques sur l'humanité. Il était évident que Gotham avait perdu la raison. Il était évident que leurs seules morts et les seules morts des héritiers des mages ne suffiraient pas à un dément de sa trempe.

Ils ne seraient que les premiers cadavres d'une route d'os blanchis menant à un génocide planétaire...

Jade ferma les yeux et serra les mâchoires. Elle aurait pu pleurer. Impuissante qu'elle était.

Gotham les abandonna à leur sort non sans avoir au préalable fait usage d'un dernier tour : les chaînes devinrent des liens en bois. Mortels et synonyme de souffrance pour Jade, d'autant plus qu'ils se resserraient sur ses chevilles, ses poignets.

Elle gémit. Elle détourna le regard pour constater que ses compagnons subissaient un traitement ciblé et particulier pour toutes et tous.

Rassemblant le peu de volonté qu'elle avait encore, elle tenta de générer un champ au niveau de ses chevilles pour distendre ses bottes. Le but était de repousser les liens sans agir sur le bois (ce dont elle était incapable) mais sur ses bottes elle-mêmes. Peut-être qu'ainsi elle pourrait glisser ses pieds hors des liens qui la retenaient prisonnière.

Il restait néanmoins ses mains, de toutes manière. Et elle ne portait pas de gants.

Constantine proposa un plan intéressant. Jade opina du chef avec le peu de volonté qui lui restait. Bientôt les liens - ceux des mains au moins - lui saperaient toute volonté. Rassemblant ses dernières forces, elle regarda autour d'elle ce qui pourrait l'aider : le feu ? Celui des clopes de Constantine était insuffisant pour brûler ses liens ! Celui de Mera prendrait certainement trop de temps...

... ne restait plus que Red Devil qui avait failli carboniser - dans l'illusion qu'ils avaient vécu - le Dr. Gotham ! Elle risquait de subir le même sort si elle tentait le coup...

Elle regarda Batman. Il devait souffrir le martyr. Et il était évident que si elle se débarrassait des liens qu'elle avait aux mains, elle pourrait les aider tous. Et Batman...

Jade s'approcha en titubant vers Batman. Elle s'affala à ses côtés, près de sa ceinture. Elle lança désespérée, approchant ses mains liées et meurtries des innombrables poches de sa bat-ceinture.

"T'as un truc qui peut ronger le bois... Guide moi !"

Elle espérait qu'il avait un truc avec de l'acide ou un machin du genre. Suffisamment puissant pour la libérer. Et si ça marchait, avant de s'évanouir, elle utiliserait la Starheart pour les sauver tous. Du moins c'était le plan.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Sam 8 Avr 2017 - 13:45

Le colère et la rage ne faisaient pas partie du pack résurrection de Red Devil et Eddie n'aurait jamais pensé pouvoir atteindre un jour ce niveau de haine, si vite dans ce genre de situation. Totalement aveuglé par des sentiments nouveaux dont il ne pouvait se défaire les cercles lumineux emprunté à Jade et utilisé par Constantine de le sortirent pas de son état.

Heureusement pour Eddie, ou pas si on y réfléchit bien, tout ce qu'avait vécue le shadowpact n'était en faite une grade illusion orchestré par le docteur Gotham, et dans un flash lumineux puissant qui étrangement plongea Red Devil dans l'inconscience, les membres de la fine équipe se retrouvèrent tous attachés par des liens magiques.

Si ses co-équipiers et co-équipières purent entendre et écouter le début du discourt de Gotham se ne fut pas le cas d'Eddie qui avait sombré dans l'inconscience la plus totale , son esprit vagabondant lui envoyant des images des derniers événement passé, de sa vie d'avant et de ce qu'il avait vécue en enfer.

Le démon se réveilla pour la seconde partie du blabla de Gotham ne comprenant pas vraiment où il était et ce qu'il faisait là. Les pertes de mémoires étaient le contre coup d'un voyage dans l'au de là. Il regarda le docteur Gotham, l'écouta, regarda les membres du shadowpact enchainé comme des lui tel des animaux dans un cirque ou des esclaves noirs durant le dix huitième siècle .

Reprenant difficilement ses esprits, il comprit peu à peu ce qu'il venait de se passé et lorsque que le Docteur Gotham s'effaça alors le vrai supplice commença ça. Ses chaînes dorées lui brulèrent les poignets et les chevilles, ce n'était pas du feu, bien sur que non mais l'une de ses plus grandes faiblesse, un élément mystique et religieux, dans ce cas précis de l'eau bénite.

Eddie grogna de douleur et à nouveau il sentit cette colère intérieur monter en lui. Il devait pourtant se contrôler, il ne devait pas se laisser aller et décida donc de tenter la technique que John Constantine venait de leur proposer avec de s'écrouler lui même de douleur.

Red devil se leva et dit à Mera de tendre ses liens devant elle, ce que la reine Atlante fit sans vraiment discuter. Avec le peu de force le démon bondit chaînes du pied tendu sur celles de Mera. a l'impact elle se brisèrent. Voyant que la technique de l'anglais avait fonctionné ils recommencèrent, tendant leur liens tout deux et fonçant l'un dans l'autre. Les liens magiques se brisèrent une seconde fois et avec la force de l'impact, lors de la section, Eddie se retrouva le nez dans le décolté de la reine Atlante. Levant la tête en rougissant, même s'il ça ne se voyait pas, il s'excusa et il courut vers jade qui venait de s'affaler au côté du Bat.

- Jade laisse moi te libérer !

Si Eddie était paré de bonnes intentions il vu tout de même un regard de méfiance chez la jeune femme toute verte et comprit que son débordement d'avant avait éveillé des craintes chez ses compagnons actuels.

- Allez st'eu plait, fais moi confiance promis je ne te brûlerai pas .

La queue du démon rouge se mit à prendre feu de plus belle et après seulement quelque seconde de concentration, tandis que le feu s'était éteins, Red Devil apposa le côté pointu et tranchant mais surtout brulant de sa queue sur le bois, faisant bien attention de ne pas toucher la peau de Jade.
Les menottes de bois cédèrent rapidement libérant la jeune femme. Si elle lui restait un minimum de force elle pourrait libérer les autres membres de c shadowpact vaincu.



Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 817
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Lun 10 Avr 2017 - 10:54
La situation est catastrophique.
Au-delà d’avoir été entièrement menés et dominés par le Docteur Gotham, les Héros ainsi rassemblés ont découvert qu’ils sont directement menacés par le dernier tour de leur adversaire – qui, bouffi d’arrogance, leur laisse quelques éléments avant de disparaître, dans un ultime défi.

Accroupi au sol, le Batman demeure calme… mais n’est que fureur et rage, à l’intérieur.
En colère après avoir été ainsi manipulé par l’ennemi, il ne supporte pas non plus d’être ainsi maltraité par le Docteur Gotham, il concentre son esprit sur un impératif immédiat : se libérer.
S’échapper. S’en sortir. Survivre.
Pour pouvoir se venger.


« Hem. »

Il grogne, alors que les piques commencent à s’enfoncer dans son armure. Celle-ci est résistante mais ne durera pas – comme ses camarades, qui ne vont pas tarder à céder devant les menaces créées pour eux par le Docteur Gotham.
Il est sur le point de lancer quelques ordres et indications, quand John Constantine le surprend en donnant son propre point de vue… non dénué d’intérêt, il doit bien l’avouer.

Devant lui, Red Devil se projettent l’un contre l’autre, annulant leurs liens en quelques instants à peine.
En parallèle, le Britannique continue de voir ses vêtements consumés par des liens en cigarettes, Jade est bloquée par du bois qui se resserre, et Chimp est torturé par des liens en métal ; et les piques continuent contre lui.
Le Chevalier Noir serre la mâchoire, en gonflant au maximum sa poitrine pour gagner du temps – et il avise Jade, qui se précipite vers lui avec, elle aussi, une idée brillante.


« Oui. »

Sans s’en rendre compte, le Batman a défailli et a commencé à s’écrouler au sol. Alors que la jeune femme s’approche, il effectue un effort de volonté en se redressant, tandis que son armure craque et que les piques s’approchent de son corps – et commencent à crever la chair.

« Deuxième poche à droite. Arrache le bouchon et laisse couler. »

Il se place idéalement pour qu’elle récupère l’objet, qu’elle débouche directement.
Au même moment, Red Devil s’approche de Jade pour l’aider – et les flammes anéantissent le bois concomitamment à l’effet de l’étrange substance conservée par le Chevalier Noir dans sa ceinture.
Voyant que Jennie-Lynn est libérée, il serre les dents et lui adresse un signe de tête en tentant d’arracher quelques paroles à ses lèvres rongées par la douleur.


« Dé… détruis mes liens… R… Red Devil, br… brûle les chaînes en métal de… Chimp… »

La douleur est horrible, les piques formant d’horribles souffrances dans sa chair.
Heureusement, cela ne dure pas.
Jade, réactive, utilise le pouvoir de la Starheart pour anéantir ses chaînes, et libérer le Batman. En parallèle, Red Devil se précipite vers Bobo pour utiliser ses pouvoirs et faire fondre le métal des chaînes du merveilleux détective.

Le Chevalier Noir se relève, et craque ses articulations – il est affaibli, grandement.
Son corps n’est que douleur, des dizaines de plaies sont présentes sur sa chair, et chaque respiration est difficile ; mais il ne s’écroule pas. Pas encore.
Difficilement, il s’approche en traînant un pied de John Constantine, qui a défailli devant les flammes, la fumée et la douleur.

Sans prévenir, sans dire un mot, il cherche autre chose dans sa ceinture et envoie une petite sphère métallique – qui explose directement, et révèle une mousse anti-incendie qui vient directement s’appliquer sur les cigarettes.
Le feu s’achève, les liens se défont, et le Batman offre sa main au Britannique pour l’aider à se relever.


« Bien joué, John. Bien joué. »

Il prend une grande inspiration, et grimace ; la douleur est encore forte, et se fera sentir dans les jours à venir.
Lentement, il se tourne et avise l’état de ses compagnons d’infortune : même si elle a été libérée en premier, Mera a été lourdement touchée et est plongée dans l’inconscience ; le Détective Chimp a de lourdes douleurs dans son torse, et respire difficilement ; Jade, Red Devil et Constantine vont aussi bien que possible, avec de nombreuses souffrances et beaucoup de vêtements endommagés.
Ils ont souffert – mais ils sont vivants.


« Le Docteur Gotham s’est joué de nous, et nous a défié. »

Sa voix est lourde et profonde. Un coup d’œil rapide lui confirme que la situation est revenue à la normale – tout Gotham City est sauvée.
Pour l’instant.


« Je vous ai réunis car je souhaitais avoir vos éclaircissements sur la prophétie de Ragman – mais les choses sont claires.
La ville est menacée, et même le monde. Le Docteur Gotham entend nous utiliser comme adversaires, et nous a transmis des informations pour le retrouver, comme des indices à des enfants retardés.
Ceci est une erreur – que j’entends lui faire regretter. »


Malgré la douleur, le Batman prend une grande inspiration et serre les poings.

« J’ai conscience de ne pas faire partie du Shadowpact – mais Arion a disparu, et Gotham City est ma ville. J’entends la défendre contre toute menace… mais je suis désemparé, devant la Magie.
J’ai… besoin d’aide. J’ai besoin de vous. »


Quiconque connaît le Chevalier Noir sait combien de tels mots sont difficiles à prononcer, pour lui.

« Je n’espère pas de réponse immédiate – nous avons besoin de repos, et le Docteur Gotham ne refrappera pas de suite. Je vous recontacte dans les prochains jours, pour mener les investigations sur les noms donnés par l’ennemi… »

Il prend une nouvelle grande inspiration, et s’approche lentement d’un rebord.

« Reposez-vous. Préparez-vous. Le Docteur Gotham ne l’emportera pas – je l’empêcherai. Nous l’empêcherons. Et nous lui ferons regretter d’être sorti de sa tombe. »

Le Batman leur adresse un dernier signe de tête, et se projette rapidement dans le vide avant de sortir son lance-grappin pour disparaître dans les ténèbres.
Le pire est à venir, définitivement.
Mais pas pour eux – pour le Docteur Gotham. Qui va amèrement regretter d’avoir ainsi défié une telle assemblée…


(HJ/ Et voici comment s’achève notre premier RP ! Merci pour votre participation et votre rythme de messages. Je relancerai le SP après le SVM, pour reprendre les choses sereinement. J’espère que ça vous a plu, n’hésitez pas à me dire s’il faudrait changer des choses dans mes rapports avec la Magie. Wink /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Shadowpact Reborn [Shadowpact]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Shadowpact Reborn [Shadowpact]
» katekyo hitman reborn
» Katekyo Hitman Reborn!
» Kateikyoushi Hitman Reborn !
» Reborn :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-