Rose de nuit n'a pas d'épine ? (feat Poison Ivy)

Inscription : 15/06/2016
Messages : 303
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Jeu 9 Mar 2017 - 12:22





Ce n'était pas la première fois que je venais à Gotham pour la petite affaire que je menais.

Mon but?

Récupérer une trace ADN de son très célèbre Chevalier Noir et l'ajouter à ma petite collection personnelle. Quoi ? Mais non ! N'y voyez pas une sorte de perversité ou de déformation mentale qui me ferait réaliser une sorte d'herbier de Héros en tous genre !  La raison est bien plus pratique voire pragmatique que ça, et surtout stratégique !

Je suis un bon pisteur, formé par les meilleurs de New-Genesis avant d'en devenir le maître incontesté, mais retrouver quelqu'un ou quelque chose après être arrivé dans un environnement quelqu' il soit, c'est une chose, se téléporter par l'intermédiaire d'un BoomTube  directement près d'elle en est une autre ... Cela mon A4 s'en chargeait si bien sur il avait un référentiel à renifler ...

Pour tous ceux que je côtoyais alors que je portais l'armure et mon Harnais, pas de problème, les toucher, leur serrer la main ou simplement établir un contact bref avec leur peau suffisait, au pire, piquer un crayon qu'il aurait mis dans sa bouche ou tout simplement utilisé une autre solution qui m'avait été bien utile pour SuperMan en son temps ...

Une fois l'analyse faite et stockée, il me suffisait d'indiquer à mon A4 qui je voulais rejoindre pour qu'il m'ouvre un passage jusqu'à lui, et c'est cet avantage que je prévoyais d'utiliser dans la guerre qui se profilait entre ceux de cette Terre et mon paternel en mal de me voir manger les pissenlits par la racine ...

Une guerre peut être gagnée par le nombre de combattants qu'on y met, mais la force, la rapidité, la mobilité et donc la surprise étaient des atouts qui feraient pencher la balance en faveur des puissances terriennes et je misais là dessus pour faire tourner en bourrique non seulement mon paternel mais aussi ses troupes. Leur inculquer la peur du diable rouge, du "Chien de guerre" venu de New-Genesis, était mon objectif, du moins tant que la confrontation finale et inévitable avec mon géniteur n'aurait pas commencé ...

Batman me posait un petit problème de récolte. Bien sur, j'aurais pu aller directement à lui et après l'avoir salué lui faire un prélèvement subtilement camouflé, mais lui ne me connaissait pas plus que ça et je ne voulais pas non plus de mon côté l'approcher officiellement, j'ai mes raisons, cherchez pas ...

Seule solution, donc, trouver des traces même infimes de sa personne dans les endroits où il avait été vu et souvent où il avait mis la main au collet de quelque vilaine personne peu recommandable ...

J'étais là depuis la nuit précédente, profitant de la journée pour aller vampiriser les archives des canards locaux sur tout ce qui concernait le "Black Knight" et ses activités nocturnes. Pas beaucoup de poids lourds qui auraient pu lui amocher le portrait et faire couler un peu de son sang ou de sa sueur ... Les bras m'en tombaient de déception jusqu'à ce que je trouve enfin peut être mon bonheur ... Batman avait combattu une certaine "Poison Ivy" qui lui avait donné du fil à retordre et lui avait d'après les journaux glissé entre les pattes ... Donc mis une correction substantielle pour prendre le large ! Bien joué !

Plein d'espoir, le soir même, je quittais ma tenue civile pour revêtir mon armure et je filais discrètement vers mon objectif, un parc arboré entouré de mur derrière une échoppe de fleurs elle même flanquée d'une immense serre tropicale.
La porte n'en était pas fermée à clef et une chaleur agréable m'entoura quand j'y pénétrais, refermant doucement derrière moi. Cela sentait bon l'humus, les parfums d'une multitude de fleurs et j'entendais murmurer quelque part une source ou un jeu d'eaux ruisselant et agitant sans doute un bassin.

Les lieux avaient été laissés à eux même depuis la disparition de leur propriétaire, mais tout semblait ici encore comme entretenu dans les grande lignes, à quelque brins d'herbe près.

Y avait il une employée ou un sbire qui s'en occupait en attendant le retour de la maîtresse des lieux ? Je laissais cette question en suspend, cherchant les traces du combat qui avait dû se mener dans cette oasis urbaine ... Poison Ivy utilisait les plantes pour se battre, donc, c'est sur ces dernières que je trouverais peut être mon bonheur.

Mon A4 commença à scanner l'endroit, à la recherche de traces. Pas besoin de Luminol et de lumière noire pour révéler une tâche de sang, un jet de salive ou tout autre fluide corporel ... Par contre je devais me rapprocher et presque me mettre à genoux parfois pour bien inspecter le sol ... Sans grand succès par contre ... Pour l'instant ...

Cela aurait pu durer tout le reste de la nuit, mais un frôlement sur le sol non loin derrière moi m'avertit que je n'étais pas seul. Un animal ? Une branche balancée par ce petit zéphyr qui parcourait ce monde clos et l'agitait doucement ?

Je restais de marbre , attentif, mais toujours aussi calme. Un être humain aurait fait plus grand tapage rien qu'avec ses chaussures sur les pavés qui encadraient la porte ... Par contre mon A4 lui se tourna vers la source de ces bruits et m'indiqua qu'une humaine était elle aussi dans les lieux ...
Je me redressais et regardais dans la direction du bosquet de roses qui la masquait :

Bonsoir ... N'ayez pas peur, je ne suis pas là pour voler ou casser quelque chose ... Montrez vous ... Je ne vous ferais rien ...



Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 9 Mar 2017 - 13:12


Rose de nuit n'a pas d'épine ?



Ivy devenue Pamela Flower, un nom qui fait souvent sourire la jeune femme, était de retour à Gotham. Mais comme d'habitude, que pour quelques temps avant de repartir à sa nouvelle vie, juste le temps de prendre soin de ses anciennes amies, malgré les bons soins d'Harold pour ses dernières, et aussi rendre visite à Bruce rapidement. Elle aimait beaucoup leur rencontre, Bruce était un homme des plus plaisants mais aussi, très doux et adorable avec une grande connaissance. Une fois l'avion posé à terre, elle prend un Taxi jusqu'à son ancienne boutique "Baudelaire Flower Shop". Les lumières de la ville s'élance alors que le Taxi file vers le lieu voulu par la jeune femme. Elle sourit doucement quand elle voit alors le panneau, excitée de revoir son ancienne famille. Depuis son départ, après que Batman l'est sauvé, elle n'était pas revenue ici et donc, elle était tellement heureuse. Une fois sortie et le taxi payé, elle s'engouffre dans les ténèbres du bâtiment. L'odeur des fleurs lui rappel son ancienne vie et elle sourit avant d'allumé les lumières. La rousse avance vers le parc arrière et elle est accueillit par une de ses plantes carnivores qui semble la reconnaître.

Pamela lâche quelques larmes de joie et active les systèmes d'eau. Bonsoir mes chéries, vous m'avez tellement manquées ! Dit-elle, heureuse avant de perdre le sourire, ce souvenant qu'elle n'aurait plus de réponse de ses dernières. Elle s'approche d'un bosquet de Rose qu'elle taille doucement pour le rafraîchir. C'est alors qu'un bruit la fait sursauté et elle entend une voix lui dire bonsoir, ajoutant qu'elle ne doit pas avoir peur, la voix n'est pas la pour voler ou casser quelque chose. La voix dit même qu'elle ne lui fera rien. La rousse se redresse et fixe l’intrus à l'armure, croisant les bras. Pourquoi vous êtes ici, dans ma boutique ? Vous auriez pu vous faire attaquer par mes plantes et vous auriez pu les blessées. Dit-elle avait une pointe d'énervement. C'est vrai, que vient-il faire ici déjà ? Elle n'a plus rien fait de mal pourtant ... Elle n'habite même plus à Gotham ...

fiche codée par Empty Heart
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 15/06/2016
Messages : 303
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Mer 15 Mar 2017 - 9:21


Le bosquet de roses en masquait une autre, aussi rousse que moi mais menue et svelte, et pour le moment pas contente du tout de me voir dans cet endroit qu'elle nommait "sa boutique" au milieu de "ses plantes" ...

Elle me semblait si petite et frêle à moitié planquée derrière la végétation et son exaspération lui donnait dejolis petits plis sur le nez quand elle parlait. Ouaip ! Contrariée la demoiselle ...

Désolé, je ne savais pas que cette serre avait une nouvelle propriétaire vu que l'ancienne est introuvable. Quant à me faire attaquer par vos plantes ou à les abîmer, je ne crois pas qu'elles me perçoivent comme une menace et je n'ai aucunement l'intention de dénaturer cet endroit en les piétinant ...

Mon A4, toujours perché près de la voûte transparente me fit un bref compte rendu de ses investigations. La fille est humaine, mais les plantes ont un étrange lien avec elle. Alors que quand je suis entré, elles ne me considéraient pas comme un danger potentiel, la technologie subtile de mon appareil détectait une vague de répulsion et d'hostilité envers moi en osmose avec celle qu'affichait la petite dame.

Même sur Terre des savants s'étaient penchés sur les interactions entre les plantes et leur environnement et avaient mesuré des différences sensibles d'activité cellulaire chez elles en fonction de différents facteurs extérieurs.
Ainsi, si elles étaient en présence d'une personne qui leur prodiguait des soins et ne leur faisait pas le moindre mal, elles n'avaient pas les même "réactions" que si c'était un prédateur identifié. De plus, elles pouvaient effectivement reconnaître un ennemi de manière innée mais également par apprentissage après une agression subie ou observée.

C'est ces études qui avaient fait observer aux chercheurs que certains arbustes d'Afrique développaient des épines plus longues et plus acérées au fur et à mesure de leur vie en fonction de la régularité à être broutés par les herbivores, et ce de plus en plus haut dans leur feuillages selon les espèces rencontrées, c'est pourquoi également les girafes avaient une si longue langue par adaptation.

Sur New-Genesis, je ne parle pas d'Apokolips car là bas, personnes ne s'intéresse aux plantes qui sont pratiquement inexistantes ou de toute manière agressives et bardées de défenses épineuses, sur New-Genesis donc, cela fait des milliers d'années que nous avons conscience de cette vie véritable, de cette intelligence, même primaire, de cette faculté d'apprendre, de la possible interaction avec un être vivant plus évolué.

En entrant ici, il ne me serait jamais venu à l'esprit de seulement cueillir une fleur rien que pour le plaisir de la sentir et ensuite de la jeter au sol ... Nous n'étions pas comme ça, nous !

Avant votre intervention, vos plantes ne me voulaient pas de mal et moi non plus ... C'est curieux ce revirement, on sent qu'elles veulent vous protéger, du moins que votre humeur les affecte ... Si c'est vous qui vous occupez d'elles , elles vous le rendent bien ... Et elles sont splendides. Dis je après m'être avancé d'un pas tout en caressant une rose du bout des doigts.

Mon A4 me transmet que la fleur est sensible à ce geste après avoir eu un effet de "recul" initial et que sa réaction commence à s'étendre au reste du buisson. Je retire ma main doucement puis je recule, regardant autours de moi.

Vous savez, là d'où je viens, les plantes sont bien plus grandes et anciennes qu'ici et certaines peuvent être bien plus agressives et dangereuses que n'importe quelle autre de cette planète. J'ai bien failli me faire avaler par une "Carnivore" de plus de trois mètres de haut une fois, une seule fois quand j'étais enfant, et si on ne m'avait pas libéré, je ne serais pas en train de vous parler aujourd'hui ...

Sans me presser, je déambule au milieu de la petite clairière qui marque le centre de la serre, caressant les feuillages au passage, mais toujours cherchant les traces du combat qui a eu lieu ici.

Je suis ici à la recherche de quelque chose qu'aurait pu laisser une certaine chauve-souris quand elle a combattu l'ancienne propriétaire ... Je ne voulais pas rester plus que ça et je serais reparti avec ou sans tout en évitant de déranger vos protégées ... Je ne suis pas un ennemi ...

Mon tour des lieux me ramène jusqu'à mon point de départ et je me plante devant la jeune femme.

Je suis Orion, et vous mademoiselle ?



Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Rose de nuit n'a pas d'épine ? (feat Poison Ivy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» TROIS PETITS MORCEAUX DE NUIT de Rose-Marie Vassallo et Godeleine de Rosamel
» La nuit en rose
» Fantôme rose de tes nuits
» [RESOLU HotFix] - halo rose/mauve de l'appareil photo
» Rose des sables

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-