Une journée à Ivy Town [Martian Manhunter]

Inscription : 21/11/2015
Messages : 592
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Ivy Town
Justice Society of America
Suicide Squad
MessagePosté le: Sam 18 Mar 2017 - 15:49
Ivy Town est une ville moyenne, située en Nouvelle-Angleterre.
Spécialisée essentiellement dans la Science et la Recherche, elle ne fut longtemps connue que pour son Université et les merveilleux esprits qu'elle a fait grandir. Cependant, depuis que le professeur Ray Palmer a découvert une étoile naine blanche et est devenu le Héros Atom, la petite cité a également fait parler d'elle pour ses "exploits".
Par la suite, quand le scientifique abandonna la civilisation, il accepta que son identité soit révélée dans un livre rédigé par un ami ; il revint, bien sûr, mais laissa plus tard la protection de la ville à Ryan Choi. Ce dernier fut malheureusement assassiné alors que son mentor avait fui dans le Multivers, ne pouvant supporter de faire face aux actes abominables de son ex-femme, Jean Loring.
Ray est revenu, donc. Il a continué la protection d'Ivy Town, où des Vilains avaient fini par apparaître. Il a également accueilli ici Jade, l'Héroïne héritière d'Alan Scott, avec qui il est désormais très proche. S'il a à nouveau disparu, cette fois-ci héroïquement, Atom est encore revenu - d'abord comme une sorte de barbare, maintenant dans un nouveau costume, bien plus agréable à l'oeil et à porter.



Si Ivy Town n'est ni Gotham City, ni Metropolis, elle dispose d'un certain nombre de criminels, qui tentent régulièrement de s'en prendre à ses instances dirigeantes ou financières.
En ce sens, les présences d'Atom et surtout de Jade, bien plus active et régulière, ont permis au petit monde de la cité de se sentir en confiance et en sécurité - il n'y a guère de autant de monstres que dans d'autres endroits, mais un Dwarfstar ou d'autres encore ont terrorisé Ivy Town, et les Héros sont autant là pour les arrêter que pour rassurer la populace.


"Arrêtez-le ! Arrêtez-le !"

La porte d'un établissement bancaire s'ouvre à la volée, et une silhouette violette s'en échappe, un grand sourire aux lèvres. Il est suivi par un agent de sécurité bedonnant, qui lève son arme en débouchant sur la rue et vise le premier venu ; ce dernier s'arrête, et se tourne en maintenant un gros sac sur son épaule.

"Baisse ton arme et les yeux, mon vieux ! Il serait malvenu de menacer plus fort que toi !"

Sur le trottoir, l'inconnu lance un regard déterminé vers le gardien et pointe son index vers l'avant...
... révélant l'allure et la posture d'un Vilain à l'allure bien surprenante - le Bug-Eyed Bandit !

"Occupe-toi de ce qui est à ta portée plutôt !"

De sa main libre, il récupère une petite caisse abandonnée dans la rue, et l'envoie vers le gardien, qui est trop surpris et hésitant pour réagir.

"Et laisse les gloires se reconstruire !"

L'homme bedonnant ne pourra rien faire - il est trop choqué, trop stupéfait pour se défendre ou même bouger. Il voit la caisse en bois voler vers lui et anticipe l'impact - qui n'aura pas lieu.
Car alors que le projectile file en sa direction, elle explose...

... laissant apparaître la silhouette rapetissée mais reconnaissable d'Atom, qui anéantit la caisse et protège le garde au passage !

"Pas aussi vite, mon vieux. Pas si j'ai quelque chose à dire."

"Ah... Atom. Les nouvelles de ton retour n'étaient donc pas inexactes."

"En effet, désolé de te décevoir. On fait quoi alors, Bertram ? On se bat encore ? Et d'ailleurs, où sont tes insectes ? De mémoire, ton truc, c'était de construire plein d'insectes mécaniques pour m'affronter..."

Toujours à petite taille, Ray Palmer flotte au-dessus du sol en manipulant sa masse.
Vêtu de son nouveau costume, il demeure sur ses gardes - mais pas trop, quand même. Il sait très bien que le Bug-Eyed Bandit n'est pas son plus grand adversaire, et que ça devrait globalement bien se passer.


"En effet, en effet... mais les choses ont changé, ces derniers mois. J'ai été incarcéré dans quelques structures, et... je me suis fait des amis. Des amis qui m'ont présenté à d'autres amis. Qui ont des besoins, qui incluent de s'en prendre à des gens comme toi."

"Hem ? Des gens comme moi ?"

Atom fronce les sourcils : il n'apprécie guère la teneur du discours de l'autre.
Surtout que le Bug-Eyed Bandit, habituellement assez "naze", affiche une expression déterminée et sombre, bien plus terrifiante que précédemment.


"Oui... des gens qui protègent les villes, comme ici. Ils ont besoin de telles villes, Atom - et pour survivre, pour qu'ils me laissent vivre, j'ai dû leur promettre Ivy Town... et ta petite personne, aussi !"

Le Bug-Eyed Bandit ouvre sa main libre, révélant une petite sphère qu'il jette en l'air.
Cette sphère, au contact de l'extérieur, grossit alors, grandit, évolue - et libère soudain vingt silhouettes étonnantes et terribles...

... celles de créatures blanches, actuellement bloquées et immobiles - mais qui devraient bientôt s'animer, Ray le sait déjà.

"Oh non... Bandit, qu'as-tu fait..."

Des Martiens Blancs - ce sont des Martiens Blancs, rapetissés mystérieusement et maintenant agrandis par le Big-Eyed Bandit.
Alors que ce dernier active une autre fonction de la sphère ouverte, et que les monstres se réveillent, Atom ne perd pas de temps : il appuie sur un bouton de son costume, et lance un appel au secours envers un certain ami.
Il ne pourra pas gérer seul une telle crise - il a besoin d'aide. Et vite !


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Invité

MessagePosté le: Lun 20 Mar 2017 - 22:06
Quand il reçut le signal de détresse d'Atom, J'Onn se trouvais haut dans l'atmosphère, volant et laissant les rayons du soleil le réchauffer. C'était rare qu'il se permettait ce luxe, mais les dernières semaines avaient été difficiles et il avait besoin de ce moment pour lui-même. Cependant, dès le moment où son communicateur bipa sur cette fréquence particulière, il n'hésita pas a changer sa trajectoire et se diriger vers Ivy Town.

Il suivit le signal jusqu'à ce qu'il en soit tout proche, et alors qu'il était en approche, il contacta Atom sur la fréquence qu'il utilisait. Si le scientifique l'appelait usant de cette fréquence d'urgence, il devait y avoir un problème assez grave, et J'Onn était soudainement très inquiet pour son ami.

"Atom, je suis en approche de ta location. Quelle est la situation?"

Il pouvait voir le centre-ville d'Ivy Town maintenant et puis... il y avait définitivement quelques chose qui clochait. Là, en pleine rue, devant une banque et entouré de témoins... une énorme sphère de stase d'origine Martienne flottait a un mètre au-dessus du sol!

D'un diamètre de près de dix mètres, elle remplissait la rue en entier et en bloquait le passage. Des voitures étaient arrêtés dans les deux sens, ne pouvant aller plus loin, et il pouvait entendre des klaxons et sentir la tension et la peur dans l'air.

Et la sphère de stase était ouverte...

J'Onn était maintenant assez proche pour se faire voir alors qu'il descendais vers Atom. Il y avait un autre vilain, mais J'Onn ne le connaissait pas. Habillé de violet et portant des lunettes qui ressemblaient a des yeux d'insecte. Probablement la cause initiale du problème, d'après ce qu'il pouvait voir.

Ce fut seulement quand il put faire face a la sphère qu'il ouvrit grand les yeux, son sang ne faisant qu'un tour des ses veine à la vue de ce qu'elle contenait.

"Des Martiens Blancs..."
Murmurra-t-il, trop bas pour être entendu.

La calamité de Mars, le pire cauchemar de son peuple, des monstres féroces mangeurs de chair. Et il y en avait une trentaine dans cette sphère. Il se posa finalement près d'Atom et, comme si ça proximité avait déclenché une réaction, les Martiens Blancs a l'intérieur de la sphère se mirent a bouger, des yeux rouges a s'ouvrir, des bouches remplies de crocs a siffler et grogner alors qu'ils sortaient tous de stase en même temps.

Une calamité était sur le point d'être relâchée en plein centre-ville.

"Atom, il faut évacuer les civils de la zone." Dit-il calmement, son regard ne quittant pas les créatures cauchemardesques. "Où il y aura des morts."
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/11/2015
Messages : 592
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Ivy Town
Justice Society of America
Suicide Squad
MessagePosté le: Mer 22 Mar 2017 - 19:06
Ray Palmer se trompait : ce n’était pas vingt mais trente Martiens Blancs qui étaient bloqués, immobilisés dans l’étrange sphère dégainée par le Bug-Eyed Bandit, et qui vient de grandir en pleine rue.

« Bandit, bon sang… tu es fou… »

« Seul l’aveugle est fou, Atom. L’opportuniste sait utiliser chaque défi, chaque occasion  pour l’emporter définitivement ! »

« Ouais… donc tu es fou. »

Le scientifique se détourne de son adversaire. Il a repris, par réflexe, une taille normale et fait un pas en avant – mais guère plus.
Il a peur, il n’a pas honte de l’admettre.
S’il n’a jamais eu l’opportunité d’affronter directement ces créatures, il a suffisamment consulté les archives de la Justice League pour connaître l’importance de ce danger, surtout en un si grand nombre !

Trente Martiens Blancs, dans Ivy Town.
Trente Martiens Blancs, qui sont en train de se libérer suite à l’idée stupide du Bug-Eyed Bandit, qui lui semblait déjà dérangé avant mais semble maintenant totalement dément.

Atom ne sait pas quoi faire, et s’il sent que le bipeur de la Justice League, conservé malgré son départ du groupe, vibre dans son costume, il n’a pas la présence d’esprit de s’en occuper…
Trente Martiens Blancs, bordel. Ça va faire mal.

Un nouveau pas en avant, et le scientifique est sur le point de rapetisser à nouveau pour tenter quelque chose… mais la cavalerie est arrivée.
Pas en retard, pour une fois.


« J’Onn. »

Il esquisse un sourire sincère quand son camarade et ami fait irruption à Ivy Town. S’il est clair que, même à deux, ils ne sont pas de taille face à une telle menace… au moins il n’est plus seul. Au moins il a quelqu’un d’expérimenté avec lui.

« Merci d’être là. »

Le sourire disparaît et son visage se ferme quand il entend les consignes du Martian Manhunter.

« Impossible : la sphère s’ouvre déjà, et les Martiens Blancs seront trop rapides. L’évacuation prendra trop de temps, et il y aura trop de victimes. »

Une grimace glisse sur son visage.
Il voit déjà la scène – des morts par dizaines, un massacre, des dommages terribles, une zone de guerre et de carnage. Chez lui, à Ivy Town. Chez lui.
Non. Non, il le refuse. Non, il l’empêchera.


« Mais si on ne peut pas évacuer la ville… on peut évacuer la sphère, peut-être. »

Il serre les poings, fait un petit signe à son ami – et rapetisse, soudain.

« Suis-moi ! »

Atom manipule sa masse, file dans les airs et… donne un crochet du droit au Bug-Eyed Bandit au passage, le propulsant au sol.
Ça ne change pas grand-chose mais ça détend.
Il fonce donc vers la sphère, à petite taille, et s’arrête devant elle. Il pose ses deux mains dessus, et change la masse de ses poings pour leur donner plus de puissance, plus de force – et il pousse.

Il pousse pour bouger la sphère, pour l’élever dans les airs, pour l’emmener au loin d’Ivy Town, vers les collines où un affrontement pourrait être moins dangereux… pour la ville, en tout cas.
Il pousse, de toutes ses forces, de tous ses pouvoirs.
Il pousse pour Ivy Town. Il pousse pour sa ville. Il pousse pour son foyer, et il refuse de céder !


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Invité

MessagePosté le: Mar 4 Avr 2017 - 0:38
Aux paroles de son ami, J'Onn serre les mâchoires. Atom a raison, bien sur. Il est déjà trop tard pour tenter une évacuation de la ville. Les dommages seraient déjà trop important et les victimes trop nombreuses. Mais la sphère s'ouvre déjà, les Martiens Blancs se réveillent et dans quelques minutes, ils sortiront de la sphère pour semer le chaos et la destruction dans la ville qui est la demeure et le quartier général d'Atom.

Pas s'il peut l'empêcher.

"Déplacer la sphère... Oui, ce serait faisable, mais il ne nous reste que quelques minutes pour l’emmener assez lions de la ville pour éviter une catastrophe." J'Onn réponds puis il hoche la tête fermement. "D'accord. C'est maintenant ou jamais."

Il suit Atom et joint ses forces a celles du super-héro miniaturisé pour pousser la sphère de toute ses forces. A eux deux, ils parviennent a la soulever de terre et s'élèvent de plus en plus haut dans la ciel, puis rapidement - trop rapidement, se dit J'Onn avec une pointe de panique - retombent vers la terre. Il y a maintenant une forêt en contrebas, et quelques instants plus tard, ils s'y écrasent a grand fracas, créant un cratère de bonne taille.

J'Onn est légèrement sonné, mais il ne lui faut pas longtemps pour en être brutalement tiré. Une énorme main blanche s'est refermée sur son cou et serre... fort. Il s'étrangle et ses deux mains, instinctivement, se lèvent pour agripper le poignet attaché a la main qui a refermé une poigne de fer sur son cou.

Il est soulevé de terre comme s'il ne pesait rien et ses yeux se fixent finalement sur le visage démoniaque et les yeux rouge de sang du Martien Blanc qui l'à agrippé. Ces yeux, ce visage, sont monstrueux, pleins de haine, de colère et de cruauté. J'Onn ne détourne pas le regard, cependant, et retourne celui de son adversaire sans flancher.

"Bétail." Siffle la voix rauque, animale du Blanc. "Bétail vert. Tuer!"

Sur ses mots, J'Onn sent une violente douleur a l'abdomen et baisse le regard a temps pour voir des griffes acérées qui se sont empalées dans son ventre et semble maintenant travailler a l'éventrer vivant. J'Onn, malgré la souffrance soudaine, réagit instinctivement et se rend intangible, glissant de la poigne de son tortionnaire comme de l'eau a travers une passoire. Il est b;essé, mais aucun organe vital n'a été touché. Une poignée de chair a été arraché, cependant, et il saigne plutôt abondamment.

Les autres Martiens Blanc alentour, qui ont senti l'odeur du sang de leur proie favorite, sifflent et convergent vers sa position. J'Onn devient invisible, mais il sait que ça ne les floueras que pendant un court moment.

Il n'a pas localisé Ray encore.

Il espère qu'il s'en sort mieux que lui...

Avec l'énergie du désespoir, et malgré l'intense douleur qui en r.sulte, J'Onn utilise sa propre vision thermique pour cautériser sa blessure et arrêter le saignement. Une fois cela fait, Il prend finalement le temps de3 regarder la scène autour de lui. Environ dix des Blancs sont sortis de la sphère, maintenant, 20 autres se trouvent donc encore à l'intérieur, mais ça va rapidement changer.

D'après son estimation, d'ici une minute, tous les Blancs seront libres. Et Ivy Town n'est que bien trop près. Mais J'Onn a déjà vu et utilisé cette technologie. Elle est martienne d'origine et s'il est assez rapide, peut-être arriveras-t-il a empêcher les autres Martiens Blanc à s'échapper de la sphère.

'Atom, si tu m'entends, je sais commenter remettre en stase la sphère!' Dit-il mentalement, excluant les ennemis et focalisant sur l'esprit de son ami, avec lequel il est familier. 'Il y a un panneau de contrôle sur l'un des côté de la Sphère! J'essaie de m'y rendre. Je suis blessé, mais selon mes connaissances, le détruire devrait stopper, ou renverser, le processus de réveil des Blancs toujours dans la Sphère!'

C'est peut-être un coup d'épée dans l'eau, comme le dis l'expression humaine, mais il a l'impression qu'il a été entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/11/2015
Messages : 592
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Ivy Town
Justice Society of America
Suicide Squad
MessagePosté le: Mar 4 Avr 2017 - 16:01
Atom serre les dents – et pousse.
Accompagné par le Martian Manhunter, qui l’a joint dans son initiative de pousser la sphère loin des habitants d’Ivy Town, il utilise le maximum de ses pouvoirs, autant pour alléger ladite sphère en modifiant sa masse que pour augmenter sa propre force et sa propre densité, et ainsi améliorer son efficacité.

L’effort est terrible, brutal, extraordinaire.
Il ne peut, hélas, durer.
Au bout de quelques minutes, le duo de Héros parvient à mener la sphère au-delà de la zone d’Ivy Town, directement dans les collines environnantes. Cependant, ils ne peuvent bientôt plus tenir, et doivent lâcher l’engin, qui vient s’écraser brutalement au sol, dans une forêt heureusement inoccupée pour l’instant.


« Ha… purée… »

Ray Palmer a été à petite taille durant tout l’effort.
Alors que la sphère s’écroule, il est déséquilibré du fait de son volume relativement réduit, et est violemment repoussé à quelques dizaines de mètres. Filant à travers bois, il est impacté par plusieurs branches et grogne à de nombreuses reprises – mais il parvient à se reprendre.
Freinant en modifiant sa masse, en la densifiant, il réussit à se stopper définitivement… et en profite pour prendre une grande inspiration.


« Je… wow… sacré tour de piste. »

Les poings encore serrés, il fait un check-up général de son organisme, et se rend compte qu’hormis quelques plaies superficielles et quelques bosses – tout est bon.
Tout est bon pour retourner au combat.
Sans rien dire, Atom modifie à nouveau sa masse et vole à pleine vitesse, pour se précipiter directement vers la zone de largage… et découvrir l’ampleur des désastres.

Très rapidement, il arrive donc, et découvre que plus de vingt Martiens Blancs se sont libérés de la sphère – un phénomène en plein développement, car les éléments d’emprisonnement se décantent et offrent la liberté à de plus en plus de ces créatures terrifiantes et assoiffées de domination et de sang.


« Ah… je suppose que discuter, ça va être… »

« TUER ! TUER ! TUER ! »

« Oui… définitivement compliqué. »

A petite taille, il échappe aux premières attaques des Martiens Blancs, et utilise ses extraordinaires pouvoirs pour filer entre eux – mais ça ne durera pas.
Serrant les dents, il tente de trouver une solution, quand son esprit est soudain agressé par une voix télépathique bien connue… un phénomène toujours désagréable, mais auquel il s’est habitué au fil du temps.


* Hey, salut J’Onn… heureux de t’entendre, enfin tu m’as compris. D’accord pour le panneau, mais fais attention à toi – ils t’en veulent, tu le sais, et je refuse que tu sois mis en danger inutilement.
Ecoute, je… hem… écoute, je vais les distraire. Les occuper. Je vais faire au mieux, file là-bas mais prends ton temps… je vais t’en gagner. *


Le scientifique prend une nouvelle grande inspiration – et change à nouveau de taille.
S’il correspondait globalement, avant, à une mouche, il prend maintenant le volume d’une main humaine, et apparaît donc bien plus visible aux Martiens Blancs.
Ces derniers, enragés et avides de destruction, se jettent sur cette nouvelle cible bien plus claire, et les vingt-cinq représentants de ce peuple filent donc directement vers lui.

Atom ne reste bien sûr pas immobile, et modifie sa masse pour accélérer sa vitesse et continue son vol.
Les monstres le poursuivent, donc – et se coupent de plus en plus de la sphère, où se trouve le Martian Manhunter qui tente le tout pour le tout pour réussir l’impossible. A J’Onn J’Onzz de faire le maximum pour empêcher le pire… à Atom de faire au mieux pour survivre, tout simplement !


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Invité

MessagePosté le: Dim 23 Avr 2017 - 0:27
Entendant le message d'Atom, J'Onn pause et fronce les sourcils. Les Martiens Blancs sont peut-être ses ennemis, le considèrent comme une grande menace, mais ils ne rechigneront pas a tuer quelqu'un qui n'est pas un Martien. Un humains n'est, piur eux, qu'un petit en-cas. Ils aiment particulièrement leurs cerveaux, et leur chair, et cette seule pensée le dégoûtte au plus haut point.

Et Atom veut se lancer seul à l'assaut de ces monstres?

Non!

Il mourra, et il n'est pas question que J'Onn ne laisse son vieil ami se faire tuer en restant sur la touche. Cependant, sa seule manière de tout stopper, c'est d'atteindre ce panneau, et de le reprogrammer, ou sinon, de le détruire pour renverser le processus de réveil de la sphère et y ramener tous les Martiens Blancs. Il en reste encore une dizaine qui n'ont pas émergé de la sphère. Le panneau est à l'intérieur de la sphère. D'une manière ou d'une autre, J'Onn devra affronter ses ennemis et les détruire... de l'intérieur.

*Sois prudent Atom!* lance-t-il quand même alors qu'il se faufile vers la sphère sous invisibilité. *Ils n'hésiteront pas à te mettre en pièce et à te dévorer! Ce sont des monstres sanguinaires!*

Il pénètre dans la sphère sans aucune problèmes malgré qu'il reste plusieurs Martiens Blanc encore partiellement en sommeil. Il entends des reniflements, des grognements, comme des animaux en chasse. Des yeux rouge sang brillent des les ténèbres autour de lui, mais ils ne l'ont pas encore détecté. Il remercia H'Romerr pour cette bénédiction... Le panneau est juste devant lui, maintenant, caché entre deux consoles qui brillent clignotent de dizaines de petites lumières. Une petit écran donne le statu de la sphère et de ses occupants. Il peut y lire que l'émergence est a 90% complété, et aussi un décompte qui s'égrène.

Un décompte?

Un frisson lui cours le long de l'échine quand il se rends compte que, une fois que la sphère aura terminé la phase d'émergence, elle est programmé pour s'autodétruire... et emporteras avec elle 50 a 100 kilomètres de terrain alentours!

*Atom! La sphère va exploser dans moins de deux minutes!* Mets-il en garde son allié et ami. *L'explosion seras catastrophique, et détruira tout sur son passage sur unhe centaine de kilomètres de diamètre! Je...*

Sa voix mentale semble se calmer et reprendre sa contenance, et une nouvelle froideur détaché y est présente quand il parle de nouveau. La ville d'Ivy Town sera entièrement rasée si la bombe explose. ELle bien a l'int.rieur de la zone de détonation. J'Onn en est conscient, et c'est pourquoi il n'hé.site même pas une seconde avant de prendre cette décision. C’est la seule décision possible. Sa vie dans la balance contre celle de millions d'autres. L'équation est enfantine a résoudre.

*Je vais tenter de la désamorcer. Si je n'y arrive pas... Je l'emmènerai aussi haut dans l'atmosphère que je peux avant l'explosion.*

Le 'et ce seras un voyage sans retour' demeure silencieux mais aussi bruyant que le tonnerre en même temps. J'Onn se met au travail sans ajouter un mot. Il reste 1 minute et 45 secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/11/2015
Messages : 592
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Ivy Town
Justice Society of America
Suicide Squad
MessagePosté le: Dim 23 Avr 2017 - 18:42
Le plan est simple : attirer l'attention des vingt-cinq Martiens Blancs déjà libérés de la sphère, laisser ainsi à J'Onn J'Onzz le temps de s'échapper de sa cachette pour aller vers un panneau - qu'il doit activer, pour empêcher les dix autres Martiens Blancs de se libérer, et espérer surtout que la majorité retombe dans le sommeil.
Pour cela, une seule méthode : grandir, se signaler... et fuir, aussi vite que possible, en espérant gagner un peu de temps pour le Martian Manhunter.

Un plan simple, oui.
Mais bien difficile à appliquer dans la réalité.


"Ah, oui... rapides..."

Les muscles crispés, Ray Palmer utilise ses pouvoirs pour changer de masse, et ainsi voler et filer à plein vitesse dans les bois entourant Ivy Town. S'il n'est pas un Bolide, il se débrouille plutôt bien en rapidité - et peut dépasser de nombreux engins de course actuellement construits.
Cependant... pour aussi rapide qu'il soit, sa propre vitesse est loin d'égaler celle des Martiens Blancs. Qui sont déjà sur lui.


"Hé, pas touche !"

Un Martien Blanc lance sa main pour s'emparer du scientifique, mais ce dernier effectue un salto arrière pour éviter l'attaque. Dans le mouvement, il frappe le membre ennemi, en densifiant sa masse - et brise ainsi ses os, dans un craquement sinistre mais qui lui met un peu de baume au coeur.
Cependant, s'il est initialement satisfait, sa joie est de courte durée... car les vingt-quatre autres Martiens Blancs ne tardent pas à le rejoindre. Il comprend, alors.
Il comprend qu'il ne pourra pas s'en sortir comme ça.


"Ah..."

Une grimace glisse sur son visage.
Il est seul, au fond d'une forêt sombre. Entouré par vingt-cinq Martiens Blancs, enragés et prêts à l'anéantir. Malgré ses pouvoirs, malgré son expérience... il ne pourra pas s'en sortir.
Il ne pourra pas survivre à cette journée - mais Ivy Town, oui.

Il doit tenir. Il doit durer le plus longtemps possible. Il doit offrir du temps à J'Onn, et ainsi permettre à sa cité de survivre un jour de plus. Il doit...


* Je... J'Onn ? La sphère va quoi ?! *

Son coeur s'accélère. Alors que les Martiens Blancs s'approchent, sont prêts à fondre sur lui, son attention s'échappe - elle se concentre ailleurs, à quelques centaines de mètres de là.
Sur la sphère. Sur l'explosion. Sur Ivy Town et ses habitants, qui ne pourront y réchapper.


* Bordel, il ne manquait plus que ça... tu ne peux pas faire ça seul, J'Onn... et tu ne peux pas l'emmener seul dans l'Espace, tu n'y arriveras pas à temps. Je... *

Ses pensées marquent un temps d'arrêt.
Autour de lui, les Martiens Blancs sont prêts à bondir - et Atom doit agir. Quelque soit son choix.
Même s'il est aussi mauvais que celui qui fait jour dans son esprit.


* J'Onn. Fais au mieux. Je te rejoins. *

Ray prend une grande inspiration - et active ses pouvoirs.
Mais, plutôt que de rapetisser... il grandit. Il grandit jusqu'à ressembler à un géant.
Il utilise très peu cette capacité, car ses capacités gèrent mal cet état - il peut en mourir. En fait, il en meurt même dès maintenant, car il ne peut survivre qu'une poignée de minutes à cette taille.

A l'instant présent, Palmer n'y pense pas, cependant.
Par des gestes brutaux, il frappe les Martiens Blancs avec ses poings et ses pieds, puis se précipite dans la direction de la sphère et de son ami. Si J'Onn n'arrive pas à déconnecter la bombe... s'il faut l'envoyer dans l'Espace... alors sa taille aidera. Alors il pourra s'en emparer et l'envoyer vers les hauteurs.
Alors il sera même prêt à absorber l'explosion avec son corps, si besoin.

Tout, plutôt que laisser Ivy Town subir une annihilation.
Tout, plutôt qu'échouer à nouveau.


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Invité

MessagePosté le: Mer 10 Mai 2017 - 3:27
J'Onn travaille d'arrache pieds pour désarmer la bombe avant que le chronomètre n'atteigne zéro. La tension est palpable et alors que les secondes s'égrène et qu'il n'a toujours pas réussi a stopper le compte a rebours, il entends des bruits de combats intense a l'extérieur de la sphère, et entends les sifflements et grognements des martiens Blancs qui sont attaqués pas Atom, qui, il ne le sait pas encore, a prit une taille de géant.

Mais ses efforts semblent être en vain. Il reste 25 secondes, et les secondes continue de s'égrener. Il n'y arriveras pas! La bombe est reliée de telle sorte au mécanisme de la sphère que le moindre faux mouvement, la moindre mauvaise manipulation, détonnera l'explosif ultra puissant. Alors il s'adresse de nouveau a Atom.

*Je n'arriverai pas a désamorcer la bombe a temps, Ray. Il faut l'emmener aussi haut que possible dans l'atmosphère, maintenant! Il ne reste plus beaucoup de temps!*

Joignat le geste à la parole, J'Onn se rends intangible pour passer a travers le sol de la sph;ere et se retrouver en dessous. C'est alors qu'il se met a grandir, devenir énorme, gigantesque, jusqu'à atteindre les proportions et la forme générale d'un dragon géant vert. Il se met ensuite a battre des ailes, soulevant la poussière, les feuilles et déracinant plusieurs arbres sur son passage. Pour n'importe qui qui regarderait dans sa direction en cet instant, il seraient choqués de voir la forme ailée gigantesque du martien qui s'élève de plus en plus haut dans les airs soulevant la sphère géante avec lui entre ses 'pattes' avant.

*Je m'en occupe Atom! Concentres-toi sur les Martiens blancs! Je-...*

Une énorme explosion, haut dans l'atmosphère, est alors visible et illumine le ciel comme un second soleil pendant plusieurs secondes. La voix et la présence mentale de J'Onn sont brutalement coupés et pendant un long moment, il n'y a aucun signe de lui. La forme qu'il avait utilisée a disparu, mais quelques chose tombant du ciel comme une pierre apparait bientôt dans le ciel bleu.

C'est J'Onn, et il est de toute évidence inconscient. A cette vitesse, la chute pourrait certainement le blesser gravement, voir le tuer. Et dans quelques secondes, il atteindra le sol, et s'y fracasseras comme une pierre contre une vitre.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/11/2015
Messages : 592
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Ivy Town
Justice Society of America
Suicide Squad
MessagePosté le: Mer 10 Mai 2017 - 15:28
Le combat se passe mal.
Même avec la taille d’un géant, même en augmentant la densité de ses membres et de ses poings pour affronter du mieux possible les Martiens Blancs, ces derniers demeurent plus forts, plus rapides, plus puissants et plus terribles que lui.
D’ici peu, il ne tiendra plus – mais, d’ici peu, la bombe explosera. Et plus grand-chose n’aura alors d’importance.


« J’Onn… »

Il ne se rappelle plus qu’il est à taille de géant, et se surprend d’entendre sa voix résonner dans toute la vallée. Ses adversaires eux-mêmes sont légèrement décontenancés par la puissance de son organe, et perdent quelques secondes en sentant leurs oreilles bourdonner.
Ce ne sont que quelques secondes – mais c’est déjà ça. Et Ray entend en profiter au maximum.


« Ca vous plaît pas ? Vous en voulez encore ? »

Il hurle, et si les Martiens Blancs sont moins surpris, ils demeurent dérangés par la puissance de sa voix. Palmer peut ainsi utiliser cette poignée d’instants pour s’emparer des monstres qui gravitent sur lui – et violemment les jeter au sol, mettant toute sa force et toute la densité de ses muscles dans le geste.

De nombreux adversaires chutent ainsi, surpris et blessés… mais ce n’est pas là que le vrai danger réside.
Par une communication télépathique, le Martian Manhunter prévient qu’il ne pourra pas stopper le décompte… et qu’il doit amener la sphère vers les nuages, vers les étoiles, vers là où personne ne pourra rien risquer.


« J’ONN, NON !!! »

Le scientifique fait fi de toute conversation télépathique, il hurle en voyant la forme de dragon prise par son ami – et le sacrifice qu’il entend faire.
Malgré sa taille, malgré l’immensité de ses jambes et de ses pouvoirs, il est loin… trop loin pour intercepter J’Onn, trop loin pour l’aider à monter la sphère, trop loin pour l’empêcher de se mettre en danger.


« J’ONN !!! »

Atom hurle de tous ses poumons alors que son ami amène l’horreur mécanique vers les hauteurs – et que la bombe explose.

Le phénomène est terrible, puissant.
Si haut, si grand, il est directement aveuglé par l’impact, et doit se protéger les yeux pour ne pas perdre définitivement la vue. Affaibli par l’effort et les coups, il ne peut maintenir sa taille – et désactive ses pouvoirs, quelques instants avant que cela ne devienne définitivement dangereux pour lui.

Retrouvant le plancher des vaches, il est au sol et tente de retrouver ses sensations – mais découvre, très vite, les Martiens Blancs. Autour de lui. Immobiles.
Figés et vaincus.


« Mais… »

Les Martiens Blancs sont plongés dans une profonde léthargie – vaincus.
Est-ce que la sphère les maintenait en éveil ? Est-ce que sa destruction a coupé l’alimentation énergétique des Martiens Blancs, qui ne pourraient être actifs sans elle ? Il n’en sait rien… et il s’en fiche, là.
Les Martiens Blancs sont vaincus, Ivy Town est sauve – et il doit sauver son ami.


« J’Onn. »

Ray serre les dents. Grandir a été difficile et douloureux, il a besoin de repos avant de réactiver ses pouvoirs… mais son ami tombe, inconscient. Utiliser ses capacités risque de l’affaiblir et de menacer sa vie, mais…
Son ami tombe. Il n’y a pas de choix. Il n’y en aura jamais.

Sans rien dire, Palmer modifie sa taille pour prendre environ trente centimètres, et manipule sa masse pour s’élever dans les airs. Il file, file aussi vite que possible, puis parvient à stopper J’Onn dans sa chute.
Idéalement, il l’aurait porté avec une force améliorée, mais… il n’en est plus capable.
Tout juste peut-il freiner la chute du Martien, et se placer sous lui pour encaisser le gros du choc – qui est terrible.

Tous deux s’écroulent violemment dans les bois, roulant sur le sol après un impact violent. Ils sont vivants, mais blessés – mais vivants.
Ils ont survécu à une attaque des Martiens Blancs, et pourront encore en parler le lendemain ; c’est loin d’être une mince victoire !



Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Invité

MessagePosté le: Jeu 11 Mai 2017 - 17:17
Le choc de l'atterrissage est ce qui réveille brutalement Martian, et il laisse échapper un grognement de douleur, se contorsionnant en se demandant ce qui l'avait empêché de s'écraser au sol comme un sac de sable qui exploserait a l'impact. Il se rappelle, très vaguement, avoir enttendu la voix de Ray juste avant de perdre conscience, la douleur due à l'explosion qui provoqua quelques sévère brûlures forçant son corps à se mettre en pause.

Mais ce n'est pas vraiment agréable de se réveiller, pas du tout en fait. Tout son corps lui fait mal, sa tête semble très légère et il a l'impression d'être enveloppé dans une couverture faite de métal chauffé au rouge.

Mais il est en vie, et c'est déjà une victoire en sois. Il cligne des yeux plusieurs fois, et avec effort, se remet sur ses pieds. C'est alors seulement qu'il aperçoit Atom qui git juste a un mètre de lui, et il eswt rapide a s'agenouiller a ses côtés.

"Atom! Ray!" Il le secoue gentiment, il a l'air tout aussi mal en point que lui, pour être honnête, et se sent très mal d'en être partiellement responsable. "Ray! Ça va?"

Il a agit au mieux, considérant la situation. Il fallait se débarrasser de la bombe que représentait la sphère et, quand elle exploserait, elle mettrait en stase tous les martiens blancs qui en étaient sortis. Sur le moment, J'Onn avait prit une décision qui pouvait paraitre folle, mais qui était inévitable.

Il se savait capable de soulever la sphère et de l'emmener haut dans l'atmosphère utilisant la forme qu'il avait choisi, hésiter aurait été suicidaire, il fallait agir vite et directement. Malgré les douloureuses brûlures causées par l'explosion, il ne regrettait pas sa décision.

Ivy Town avait été sauvée et était de nouveau en sécurité, et c'est ce qui comptait.

Le reste n'était qu'accessoire.

Il se laissa lourdement tomber et s'assit à côté de son ami dans la position du lotus, faisant son possible pour garder les parties brûlées de son corps loin de tout contact avec quoi que ce soit. D'ici quelques jours, il n'y paraitrait plus. Il guérissait bien plus vite qu'un humain, sauf s'il était déjà affaibli, et quand ce combat avait commencé, il était au mieux de sa forme.

"On a gagné. On a gagné..." Dit-il dans un murmure soulagé, les yeux fixés sur le soleil encore haut dans le ciel de cette superbe journée a Ivy Town.

Puis un sourire illumina son visage et il ignora la douleur que ce mouvement provoquait. Oui, ils avaient gagné, et la ville était sauve et calme de nouveau. Il ne restait plus qu'à faire le ménage et se débarrasser des Martiens Blancs éparpillés un peu partout a flanc de collines, a travers la Forest.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/11/2015
Messages : 592
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Ivy Town
Justice Society of America
Suicide Squad
MessagePosté le: Ven 12 Mai 2017 - 14:45
Atom est allongé, au milieu d’un bosquet d’arbres brisés suite à leur chute.
Il ne bouge pas – et ne semble même pas respirer.

Alors que J’Onn J’Onzz se précipite pour venir le secourir, et vérifier que le Héros qui ne mesure maintenant qu’une trentaine de centimètres n’a rien, nulle réaction ne vient de ce dernier – son corps demeure immobile, figé dans une posture inquiétante.
Heureusement, cela ne dure pas.


« Ah… »

Il grogne autant qu’il baille.
Lentement, Ray rouvre des yeux usés et fatigués – mais il esquisse rapidement un sourire en découvrant le visage de son camarade près de lui.


« Hé… salut, J’Onn. »

Le Martian Manhunter s’assoit à ses côtés, et tous deux fixent alors l’immensité de la forêt qui a été brisée, et au loin les corps des Martiens Blancs qui ne bougent plus.
Palmer ne peut réprimer un frisson en découvrant ces formes terribles, hôtes d’un pouvoir inimaginable… heureusement en pause pour le moment. Une étrange relation symbiotique doit relier ces créatures avec la sphère qui a été détruite, et ils ont donc eu beaucoup de chance… mais il va devoir s’occuper du Bug-Eyed Bandit, à l’origine de toute cette folie.


« Le Vilain qui a provoqué tout ça a dû fuir… mais je le chercherais demain. »

Il se tourne vers son camarade, qui murmure sa satisfaction après l’horreur – et esquisse un sourire sincère, de soulagement également.
Le scientifique sait très bien quels liens terribles unissent les Martiens Blancs aux Martiens Verts, et il connaît parfaitement la hauteur du sacrifice que son ami a été prêt à faire pour Ivy Town ; s’il a noué depuis longtemps des liens d’amitié avec le Martian Manhunter, il ne peut être qu’une nouvelle fois impressionné par sa grandeur d’âme.
C’est un Héros… définitivement un Héros. Ce monde a de la chance de le compter sur son sol.


« Il faudra savoir pourquoi le Bug-Eyed Bandit disposait d’une sphère comprenant des Martiens Blancs… mais je trouverais ça demain. Je… te remercie, encore une fois, d’être venu. Tu as risqué ta vie pour la ville, tu as failli tout perdre… merci, J’Onn. Merci pour tout. »

Lentement, difficilement vu les douleurs qui explosent dans ses muscles après tous ces efforts, Atom reprend une taille normale puis se relève – et tend sa main à son camarade pour l’aider à faire de même.
Un sourire sincère règne sur son visage ; il est soulagé et ravi.
Le pire a été évité. Ivy Town est sauve. C’est une victoire… une belle victoire. Une grande victoire, dont il avait besoin depuis son retour.


« Bon… je te paye un verre, pendant que j’appelle la police pour qu’ils récupèrent tout ça ? »

Fatigué, Ray enlève son masque, et commence à marcher tranquillement avec son ami vers Ivy Town. Tous deux ne tarderont pas à rejoindre le commissariat principal et à solliciter l’aide des alliés d’Atom – mais aucun officier ne trouvera les corps des Martiens Blancs ou les marques de la sphère.

Tout aura disparu à leur arrivée.
Car tout aura été subtilisé dès le départ de J’Onn et de Palmer… récupéré par un être qui n’a fait qu’un bond ici, à bord d’une machine étrange… récupéré par quelqu’un qu’Atom connaît bien…

… Chronos, le terrible Maître du Temps !
Mais ceci est une autre histoire…


(HJ/ Merci pour ce super sujet ! /HJ)


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
 

Une journée à Ivy Town [Martian Manhunter]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DC: MARTIAN MANHUNTER Mini-Busts
» JUSTICE COVER COLLECTION#3 : MARTIAN MANHUNTER ART PRINT BY ALEX ROSS
» Martiaformation [Martian Manhunter]
» Quiproquo Thanagarien (P.V. Martian Manhunter et Space Ranger)
» Martian Manhunter (FINI!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ivy Town-