City-War [Cassandra, Damian]

Inscription : 17/01/2017
Messages : 1486
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 19 Mar 2017 - 21:22
Arrow Robin... Savior of Animals

La Batcave.
Chef-d'oeuvre technologique niché dans les profondeurs de la propriété Wayne. Créé au milieu des grottes et des grands espaces jadis trouvés et aménagés par les Mangani, une tribu d'amérindiens qui avait connaissance de la persistance d'un esprit, ici ; l'esprit de la Chauve-souris, qui n'a cessé d'impacter l'Histoire du lieu et de la zone.
La Batcave est un bijou, oui. Jalousement construite par Bruce Wayne, Alfred Pennyworth, mais aussi Lucius Fox et Harold Allnut. Et définitivement sécurisée, pour éviter toute entrée inopportune - et toute sortie, aussi.


City-War [Cassandra, Damian] 660?cb=20160325195815&path-prefix=fr

"Alors, c'est vrai..."

Une voix lente mais distinguée s'élève à l'intérieur de la Batcave, alors que des pas claquent sur le sol nu. Une silhouette frêle s'échappe alors des ombres, révélant rapidement le visage du majordome Alfred Pennyworth.

"... vous ne dormez vraiment pas."

"Il faut du temps, pour dormir."

Une voix rocailleuse et autoritaire répond au Britannique.
Une figure massive s'élève du siège positionné devant le Bat-ordinateur, et le repousse lentement. L'homme, puissant, se tourne vers le nouveau venu...

City-War [Cassandra, Damian] Fff8a9daf8060d91d39a958816db53e6
... révélant le Batman sans son masque, le fameux milliardaire Bruce Wayne suffisamment en confiance pour se déposséder du symbole qui terrifie la pègre locale.

"Et je n'en ai pas, pas quand..."

"... pas quand Gotham est en danger. Je le sais, Monsieur Bruce. Ma mémoire n'est plus ce qu'elle était, mais je me souviens encore de vos refrains préférés."

"Hum."

Bruce grimace, un léger sourire s'esquissant sur ses lèvres.
Son regard est cependant attiré par un petit signal visuel qui clignote sur l'écran d'ordinateur. Son visage se ferme, alors qu'il s'approche du clavier et appuie sur quelques touches.
Voyant son employeur si concentré, Alfred continue son approche, tant physique que verbale.


"Un souci, Monsieur Bruce ? Est-ce que..."

"Il ne peut y avoir que des soucis, Alfred, quand mon fils quitte le Manoir alors que toute sortie était interdite."

"Hem."

Le majordome savait qu'un tel moment allait arriver - mais il ne pensait pas que ce serait aussi rapide. Il esquisse une petite grimace, mais Bruce a la politesse d'enchaîner sur un autre sujet.

"Cassandra et Damian sont partis ensemble. Ils ont enquêté sur un étonnant trafic, et ont procédé à un enregistrement qu'ils viennent de transférer à la Batcave. Et d'ailleurs..."

Un crissement de pneus, le vrombissement du moteur, la crispation des vérins quand la porte de l'accès principal à la Batcave s'ouvre - et ils arrivent.
Lentement, Bruce lâche le clavier et s'avance sur la plateforme principale.
Il croise les bras, plante ses jambes dans le sol, et lance un regard sombre et déterminé sur ses deux héritiers - si différents dans leurs origines, si surprenants, mais finalement si proches dans leurs façons d'aborder la vie et la cape.


"Cassandra. Damian."

Sa voix claque dans la Batcave.
Il laisse un petit silence s'installer, avant de reprendre sur un ton aussi sec.


"J'attends des explications."

Il se tait - et attend.
Calme, pour l'instant. Et curieux, surtout, de voir dans quoi cet étonnant duo a pu s'impliquer...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 24 Mar 2017 - 3:52
Ce qui devait être une simple soirée entre frère et soeur s'est transformé en en mission d'espionnage qui annonce une guerre de gang. Cette guerre plongera Gotham City dans un véritable bain de sang et nous aurons besoin de tout le monde même si j'aime pas être aidé. Ça veut aussi dire plusieurs nuits sans dormir mais ça, c'est pas grave. J'ai été entrainé pour pouvoir rester plus de 3 ou 4 jours sans dormir tout en étant aussi efficace. En arrivant, il faudra avertir Dick, Jason, Tim et tout ceux qui pourront aider à Gotham, chaque paire de bras comptera durant ces prochaines semaines.


Je ne fût pas surpris de voir Père quand Cassandra et moi sommes arrivé dans la Batcave. Après le message envoyé à Alfred, le vieux majordome doit avoir avertir Père, immédiatement et celui ci doit s'être précipité à la cave. Je vois clairement qu'il n'est pas content. J'ai cru qu'il allait être fier de nous pour avoir réussi à avoir ces informations avant le début de la guerre mais satisfaire Batman est aussi réalisable que Tuer un kryptonien à mains nues sans kryptonite.


Je viens me planter devant mon paternel, les mains dans le dos. Même s'il est faché contre moi. Je ne dois pas lui montrer que j'ai des remords ou que je suis déçu de sa réaction. Nous avons bien fait d'infiltrer cette soirée et nous avons peut-être sauvé des dizaines de vies en le faisant. Je vais lui donné des explications mais je dois faire en sorte de laisser Cass en dehors de ça. Le plus possible en tout cas. Tout ce qu'elle voulait, ce soir, c'est de m'aider à faire des choses normales pour un garçon de mon âge.


"Avant toute chose, Père. Ce n'est pas de la faute à Cassandra. Elle n'était pas d'accord, au début. Elle n'a pas eu le choix car elle savait que j'allais y aller quand même. Elle voulait seulement m'amener faire des choses normales pour qu'on s'amuse. Ne soit pas trop dur contre elle s'il te plait. Nous avons infiltré une soirée de mafieux et oui, c'étais dangereux mais depuis quand, le travail de justicier ne l'est pas ? Grâce à nous, tu sais qu'une guerre se prépare et nous pouvons s'organiser pour les arrêter. Nous devons appeller la famille car même Batman, ne pourra le faire seul. L'union fait la force. Les italiens, les irlandais et les hommes du pingouin vont s'entre-tuer et des innocents seront tuer. Les chinois et les russes vont probablement s'en mêler aussi pour étendre leurs activités dans d'autres quartiers."


J'arrête de parler et m'avance vers mannequins. J'enfiles tranquillement mon costume de Robin tout en écoutant ce qui se passe entre Cassandra et Père. Je vois Alfred venir vers moi.

"Monsieur voudrait t'il quelque chose à manger ou à boire ?"

"Des biscuits et du lait chaud, s'il vous plait, Alfred. Amenez en, à Cassandra aussi."

"Bien, Monsieur."

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 15/02/2015
Messages : 454
Localisations : ...
City-War [Cassandra, Damian] 386562Rien
City-War [Cassandra, Damian] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 26 Mar 2017 - 22:35
City-War [Cassandra, Damian] 1490558570-david-kaye-2-2-by-katmachiavelli-d926qn3


Revenir dans la Batcave. Revenir avec une armure. Cassandra ne l'avait pas envisagé. Trop de temps avait passé. Trop d'eau avait coulé sous les ponts. Elle n'était plus digne, si tant est qu'elle ne l'ait jamais été. Cassandra était une tueuse. Elle avait été conçu pour tuer ; elle était née pour cela ; elle avait été éduquée pour cela ; ses parents avaient été les tueurs parfaits avant elle. Il n'y avait aucun doute possible.

Cette armure. Cette présence. Cette soirée.

Tout cela était une insulte au symbole que la chauve-souris représentait.

" J'ai voulu sortir Damian. " formula-t-elle, stoïque, " Je pensais que c'était bien. "

Elle avait ignoré la déclaration de Damian. Elle voulait la supplanter, par ce qu'elle savait faire : quelques mots, concision, efficacité. Elle n'était plus de la Bat-Family. Elle avait rendu sa cape. Elle pouvait prendre des coups. Elle avait été formée pour cela. Damian avait encore toute sa carrière devant lui. Damian pouvait encore "être bon", si tant est que Gotham le permette. Cassandra était perdue. Si il y avait quelqu'un qui devait prendre le blâme, c'était l'ancienne Batgirl. Ce n'était pas négociable.

Elle n'était pas la meilleure pour ce qui était de faire jouer le collectif.

" Damian a vu le Romain. Il a voulu enquêter. Je devais le couvrir. J'ai hésité. "

La martialiste qu'elle était s'adaptait à sa cible. Elle prenait la forme de son adversaire. Si le Batman terrifiait les criminels - et bon nombre de héros, à raison -, il apaisait Cassandra, car il était monolithique, prévisible. Cassandra elle-même devenait monolithique en sa présence. Concentrée. Imperturbable.

" J'en ai eu plusieurs quand Damian est sorti. J'ai paniqué. J'aurais dû rester. Ils étaient à ma merci. "

Même sa voix était plus stable. Elle n'était plus aussi loquace qu'elle pouvait l'être. C'était la Chauve-Souris qui reprenait le dessus.

" Tout était sous contrôle, mais j'ai eu peur de tuer. C'est ma faute. "

Oui, elle s'adapte. En cela, elle sourit même timidement à Alfred quand il vint s'enquérir de ses besoins - "Rien en fait, merci." -. C'est plus fort qu'elle. L'humidité de la cave, son silence, son écho. Tout lui revient, mais elle ne veut pas y revenir. Tout cela, elle ne veut plus en entendre parler. Elle l'a quitté pour Metropolis et son université. Elle n'aurait pas même dû être ici cette nuit, sinon pour une histoire stupide de petit frère, de soirée et d'animaux subtilisés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1486
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 27 Mar 2017 - 17:55
Le Batman ne réagit pas.
Il fixe les deux jeunes gens quand ils pénètrent dans la Batcave, les bras croisés, les jambes bien ancrées dans le sol. Avec Alfred dans son dos, il laisse son visage démasqué à la vue de tous, et plonge son regard d’abord sur son fils, qui se lance dans un discours de défense et même d’attaque verbale, dans son style inimitable.


« Hem. »

Bruce grogne, alors que les paroles ne cessent de s’échapper des lèvres de Damian.
Ce petit a du cran, définitivement – et pas uniquement parce qu’il est son fils et celui de Talia al Ghul. Par principe, par nature, Damian dispose d’un caractère et d’une force exceptionnels… il est voué à faire de grandes choses, indubitablement. Il faut juste vérifier qu’il les fera dans le bon sens.


« Sortir Damian est une bonne chose. Favoriser votre implication dans le milieu criminel de Gotham City beaucoup moins. »

Sa réplique et son attention se sont focalisés sur Cassandra, qui suit le jeune homme, tant physiquement que verbalement.
Vêtue d’une armure impressionnante, elle s’exprime… elle s’exprime même beaucoup, au vu de son historique et de ses habitudes. Si sa réponse fut sèche, le regard de Bruce se fait plus doux envers la jeune femme.

Cassandra Cain a un statut à part, dans ses relations avec les autres et spécialement parmi ses apprentis et élèves.
Au-delà du fait qu’elle est le seul élément féminin de ce groupe, elle souffre d’une existence terrible, qui en aurait anéanti beaucoup d’autres – et qui l’a déjà anéantie, il doit bien l’avouer.
Parmi tous ceux qu’il a recueillis, entraînés voir même adoptés, Cassandra est différente… elle flirte constamment avec le vide, elle y tombe hélas mais se reprend toujours. Elle est la volonté incarnée, la fureur illustrée, et elle représente clairement le fait que personne n’est jamais entièrement damné – que l’espoir subsiste toujours, même dans les méandres les plus sombres.

Cassandra est l’héritière de ses ténèbres, de son côté obscur.
En ce sens, il ne pourra jamais lui en vouloir vraiment ; en ce sens, il ne pourra jamais entièrement l’aider… mais fera toujours tout pour y parvenir malgré tout.


« La peur de tuer est positive, tu le sais. »

Les paroles sont directes, mais le ton demeure doux.
Il pousse un léger soupir, et déplie lentement les bras – la détente apparaît, légèrement.


« Si je réprouve les sorties nocturnes non-autorisées, et si je continue de penser qu’il s’agissait d’un mouvement dangereux… »

Bruce se détourne d’eux, et s’approche du Bat-ordinateur. Il pose les mains sur l’immense clavier, mais jette un coup d’œil directement vers les deux jeunes gens.

« … la récolte de cette information est importante, et justifie a posteriori votre action. »

Son regard glisse alors vers Alfred, qui vient d’apporter quelques douceurs à Damian et rien pour Cassandra, à son grand désespoir. Le majordome, discret et loyal, adresse alors un petit signe de tête à son employeur – que ce dernier comprend immédiatement.
Pas trop sévère, Monsieur Bruce. Pas trop sévère.


« Vous avez bien fait, en définitive. »

Pennyworth adresse un nouveau signe de tête, appréciatif cette fois-ci.
Bruce ne réagit pas, mais apprécie. Même s’il ne pourra jamais devenir quelqu’un de doux et de tendre, il sait qu’il va trop loin trop régulièrement avec ses proches – il doit s’ouvrir plus. Sourire plus. Aider plus.
Et cela commence surtout avec Cassandra et Damian, qui représentent pleinement des aspects contraires et extrêmes de sa personnalité. Il doit faire un effort, et confirmer la voie qu’ils ont prise pour retourner dans la Lumière.


« Cette information, en réalité, corrobore quelques éléments déjà découverts : Gotham City est agitée actuellement, et quelque chose se prépare – quelque chose d’important.
En reprenant les divers événements récents, tout cela fait sens. »


Ses doigts gantés volent sur le clavier, les différents écrans faisant soudain apparaître de nombreuses images, en lien avec le discours explicatif qu’il donne aux trois personnes présentes dans son dos.

« Après que l’Epouvantail ait obtenu un anneau de Sinestro, et a été vaincu par Green Lantern et moi, j’ai relevé une étrange baisse de criminalité locale. Que ça soit les Vilains costumés ou même les mafieux plus habituels, les actes ont baissé – rien d’extraordinaire, rien de significatif, mais une tendance réelle, qui se poursuit. Je me suis alors mis à enquêter.
Si j’ai aidé Poison Ivy à perdre ses pouvoirs, j’ai conscience que les autres Vilains sont étonnamment silencieux. Le Joker et Harley Quinn ont certes tenté de s’en prendre au Pingouin, mais c’est bien peu – et bien faible.
En parallèle, j'ai croisé Bane, étrangement affaibli, et cela ne me plaît guère. Damian, ta mère Talia a été aperçue hier en ville, je n’avais pas encore eu l’opportunité de te le dire et… je m’en excuse. Sa présence m’inquiète, car elle correspond à des éléments relevés par Jason : ce dernier a voulu ranger ses armes et faire amende honorable, et j’ai accepté.
En contrepartie, il m’a confirmé une information déjà connue : Ra’s al Ghul s’est échappé de l’Asile d’Arkham, et a organisé une réunion pour nous nuire tous, dans le cadre d’un projet global pour anéantir nos initiatives. »


Bruce s’arrête, et se tourne vers ses deux élèves. Il reste silencieux quelques secondes, puis esquisse une grimace juste avant de reprendre.

« Pour résumer… les Vilains se réunissent, et vous m’informez que les mafieux se réunissent également. Cobblepott n’acceptera guère que le Joker et Harley s’en soient pris à lui, pas sans combattre et laver son honneur.
A mon sens, si Ra’s al Ghul prépare ses troupes contre nous, les mafieux veulent autant s’entre-déchirer que briser les Vilains – une guerre globale menace. Une guerre globale que nous devons empêcher. »


Il reste volontairement silencieux quelques secondes après sa dernière réplique, pour en souligner l’importance, avant de reprendre.

« Vos enregistrements et notre présente conversation viennent d’être transmis en direct à Barbara, Dick, Tim et Jason. Je viens de les appeler pour qu’ils nous rejoignent ici, et que nous mettions en place un plan d’action. »

Son attention se fixe alors sur Damian, et il lui adresse un signe de tête grave.

« En effet – je ne peux gérer cela seul. Je vais avoir besoin de toutes les forces vives pour empêcher le pire. Je compte sur toi, autant pour ce que tu sais faire que pour éviter de te mettre dans des situations inconfortables… ou, disons, trop inconfortables. »

Espérer que son fils ne fasse pas d’acte irraisonné serait stupide – espérer qu’il évite de se mettre volontairement en danger mortel l’est un peu moins. Il entend lui faire confiance, et être payé en retour.
Lentement, il se tourne vers Cassandra, et lui adresse un autre signe de tête.


« Je compte également sur toi – pour ne pas tuer, et pour le surveiller. Votre équipe fonctionne, le fait est évident ; continuez ainsi, et veillez l’un sur l’autre. »

Bruce donne, volontairement, ce qu’il a de plus cher à Cassandra : son fils naturel.
Si la jeune femme demeure troublée et perturbée par son existence, elle saura voir ici une marque de confiance énorme, de laquelle elle devra être digne.


« Préparez des sandwichs et du café, Alfred. »

Son attention se fixe sur le majordome, et un petit sourire glisse sur son visage.

« La nuit va être longue – et nous attendons des invités. »

« Bien sûr, Monsieur Bruce. Heureusement que, chaque jour, je m’échine à constituer des en-cas et des casse-croûtes en grand volume, dans l’hypothèse où votre appétit reviendrait et où, très certainement, vous décideriez de faire fi de votre nature pour appeler à l’aide. »

« Nous pouvons aussi commander des pizzas, si cela vous fait trop de travail. »

« Je vais faire comme si je n’avais rien entendu, Monsieur Bruce. Cela me permettra de ne pas m’attacher à une telle réflexion – et cela vous permettra de ne pas vous étouffer avec le pain rassis que j’utiliserais pour votre en-cas, en réaction. »

Le majordome sourit, puis disparaît dans les ténèbres.
Bruce le suit du regard quelques instants, avant de se tourner vers Cassandra et Damian.


« Ils ne vont pas tarder. Entraînez-vous, en attendant – il s’agirait de ne pas gâcher toute cette énergie qui vous a poussé à sortir et à braver les interdits, n’est-ce pas ? »

Un micro-sourire glisse sur son visage, alors qu’il invite son fils et sa fille adoptive à aller sur les terrains d’entraînement, pour une session active.
Ils ont finalement bien fait d’agir ainsi, en effet – mais ils ont quand même refusé de suivre un ordre. Tout se paye, dans cette Cave ; absolument tout.


(HJ/ Les joueurs Barbara, Dick, Tim et Jason sont invités ici : Cassandra et Damian peuvent répondre maintenant ou plus tard, comme les quatre nouveaux venus. Il n’y a pas d’ordre, et pas de rythme imposé, mais je vous remercie de traiter ce sujet en priorité pour éviter qu’il agonise. Wink /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/02/2015
Messages : 454
Localisations : ...
City-War [Cassandra, Damian] 386562Rien
City-War [Cassandra, Damian] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 29 Mar 2017 - 13:05
Pendant ce temps-là, à Metropolis.

City-War [Cassandra, Damian] 1490780614-stephaniebrown
Stephanie Brown, ex-Batgirl, Spoiler

" Heeeeeey ! Cassie ! Alors, les cartons ? T'as tout trouvé ? "

" Non. "

" "Non" j'ai pas trouvé ou "Non" y'a autre chose ? "

" Bruce. "

" "Non" Bruce ?.. Y'a un problème ? "

" Une bagarre. "

" AVEC BRUCE ? "

" Mafia. Je vais ... avoir du retard. "

" No shit. J'arrive ! "

" C'est dangereux, il y a des problèmes à Goth... "

" Tût-tût-tût, tu as besoin d'une adulte ! "

" Babs est... "

" UNE ADULTE J'AI DIT ! "

" Elle est ... "

" Shhht. J'arr... Oh ... Attends, y'a le voisin qui arrête pas de frapper à la porte ... J'vais m'le faire !.. C'EST BON, J'ARRIVE ! "

Quelques secondes passèrent, interminables, que Cassandra aborda avec irritation, tapotant du pied. La situation n'était pas à prendre à la légère.

Et puis il y eût un bruit de choc, d'abord. Et puis des bruits étouffés, des grognements. Et puis le visage décomposé de Cassandra.

" Steph' ?.. Stephanie ?.. " accrut-elle au fur et à mesure, dans un crescendo qui s'acheva en, " STEPHANIE ? "

Rien.

De l'autre côté du téléphone, dans la colocation, de solides bottes écrasaient sans grande considération les bris de verre et les morceaux de tasses éclatées par terre. Il y avait un présentoir à couteau vidé de son contenu, une poignée de douilles et bô planté dans un mur, au pied duquel gisait un corps ensanglanté.

Un corps de jeune femme blonde, dont le visage avait passé un très mauvais moment.

L'intrus se baissa pour récupérer le rectangle électronique qui continuait à briller dans la pénombre. Il observa la photographie navrante de mièvrerie de l'asiatique en plein grimace avec dédain. Il songea aux millénaires d'évolution humaine qui avaient pu mener à ce "Cassie ♥" qui surmontait la minuterie de l'appel.

Cassandra avait entendu la main se poser sur l'appareil.

Elle n'était plus la Cassandra sympathique, appelant son amie pour la tenir au courant. Elle savait ce qu'il se passait. Elle ne le savait que trop bien. Le plan était entré en action.

Ce n'était pas non plus la Batgirl qui tenait le téléphone. C'était Celle-qui-était-tout, la tueuse méthodique, l'assassine parfaite appelée des voeux de Ra's al-Ghul.

" Je ne sais pas qui vous êtes. " énonça-t-elle distinctement, " Je ne sais pas ce que vous voulez prouver. Je ne discuterais pas. Je ne me rendrais pas. Si vous vous en prenez à elle, vous savez qui je suis. Vous savez que je dispose de talents particuliers. Vous savez que je suis un cauchemar pour les gens comme vous. Si vous laissez mon amie tranquille, si vous nous laissez toutes les deux en dehors de ça, tout ira bien. Je laisserais tomber. Je ne vous chercherais pas et vous pourrez continuer à mener votre vie ... Si vous ne le faites pas ... Je vais vous chercher. Je vais vous trouver et je vais vous tuer. "

Elle était en sueur. Elle n'était pas habitué à parler autant, à soliloquer. Elle n'aimait pas, faire cela.

Elle entendit un souffle de l'autre côté. Comme un souffle du nez. Comme si il était amusé, celui qui était de l'autre côté.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 29 Mar 2017 - 13:47
Jason ne se trouvait pas à Gotham depuis quelques jours, il enquêtait sur les agissement d'un gang nomade. Depuis le début de sa "carrière" de justicier il n'avait jamais vraiment vu ça un gang qui ne crèche dans aucune ville en particulier, ce qui n'était pas bête de leur part. Sans rattachement il n'existe aucune vraie possibilité de les retrouver si ont ignore leur éxistance. Cependant, celui qui avait entraîné Jason n'était pas n'importe qui et aurait pût les trouver sans la moindre difficulté.

Red hood venait de leur mettre la misère quand il reçus un appelle sur la fréquence de la bat-cave. La surprise fut grande sur le visage du jeune-homme, pourquoi Bruce le contacterais avec cette fréquence ? Puis quand il entendait le début de la conversation Jason compris alors pourquoi cet appelle arrivait sur cette fréquence, c'était une demande de réunion. Bien évidemment il appréhendait cette rencontre avec le reste de l'équipe, même si Grayson et bruce lui avaient pardonné ses crimes il avait manqué de tuer certains autres.

Sans perdre de temps il enfourchait sa moto, en démarrant il quittait le parking d'un club en bordure d'auto-route puis repartait en direction de Gotham, où quelque chose se préparais. En route il écoutait attentivement ce qu'il ce passait là-bas de ce qu'il entendait il comprenait que Batman était en train de passer un savon à Damian et Cassandra. Le duo infernal, voilà comment ils devraient se nommer ses deux-là. La conversation semblait normale quand soudain Cassandra parlait à quelqu'un d'autre que Bruce ou Damian.

Un appelle téléphonique ? Que pouvait-il bien se passer, au bout du fil c'était Stéphanie Browne l'ancienne petite-amie de Tim. La conversation semblait lambda au début quand soudains Cassandra poussait un cris et criais le nom de Stéphanie. Au son de sa voix on pouvait comprendre que quelque chose d'important avait lieu en ce moment et que ce n'était pas bon du tout, puis soudains elle se remis à parler plus calmement. Jason eu un sourire quand il entendait les menaces proférer par sa "soeur".

Ah! Qui que vous soyez les gars, abandonnez tout de suite si elle viens vous chercher vous êtes mort.

Oui il commentait tout seul dans son casque, voilà qu'il n'était plus qu'à 20 minutes de la Bat-cave connaissant l'entrée il arrivait, le bruit de sa moto grondait dans la grotte sombre. Face à lui se trouvait Bruce sur un fauteuil en costume, devant lui Cassandra et Damian qui ne disaient plus un mot. Oula la dernière fois que Jason était à leur place il l'avait sentit passer.

Désolé de mon retard Bruce, j'ai fait aussi vite que je pouvais. Tu m'as appeller je suis là.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/03/2017
Messages : 372
DC : Artémis Crock (Tigress)
Situation : Policière et Super-Héroine.
Localisations : A Gotham
Groupes : Birds of Prey

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 30 Mar 2017 - 0:45

City-War [Cassandra, Damian] 437451moto
City-War

Feat BatFamily


Il règne ce soir une atmosphère sombre et silencieuse sur Gotham. La tension environnante est si intense que je pourrais presque en sentir le gout. C'est fade et peu naturel. Cette nuit, l'instinct de conservation de chaque être vivant lui dicte de rester chez lui en sureté. La lune ronde et pleine est cachée par les nuages et lorsque l'obscurité domine, les cauchemars font surface. Ils nous remplissent d'une terreur lancinante qui revient à se planté un poignard dans l'estomac. Autrefois l'homme s'est protégé avec le feu mais aujourd'hui le monstre caché sous le lit est trop puissant, bien trop réel et nombre d'entre eux fourmilles à Gotham.

Ici vos pires démons sont réels. Vous pouvez tour à tour croiser un Clown qui vous utilisera comme pion, un Marionnettiste qui vous privera de votre liberté de pensées et d'agir ou un Epouvantail qui vous terrifiera jusqu'à ce que vous suppliez la mort de venir vous prendre. Et ce ne sont que quelques exemples des peurs profondes qui gémissent insidieusement dans le cœur des habitants.

J'enfourche la moto violette au blason modifié de Batman et pose mon pouce sur le scanner à empreinte. La machine sort tout droit des bureaux secrets de Wayne Tech. et elle possède plusieurs interfaces, rangements et applications très utiles. J'enfile mon casque de moto par-dessus mon casque de justicière pour plus de prudence et je démarre. La machine ronronne sous moi et le bruit résonne sur les murs de briques rouges. Burnside désigne un regroupement de nouveaux quartiers au nord-ouest de Gotham. Les criminels les plus recherchés ne viennent pas encore dans cette zone et je n'ai que des crimes mineurs à combattre. Mes ennemis sont suffisamment simples pour que je puisse m'en occuper seule et rapidement, ce qui me permet de venir apporter mon soutien plus souvent à Batman.

La route est sinueuse mais la circulation est fluide. J'atteins rapidement la route principale et accélère pour dépasser la rangée d'arbre qui borde ma zone de protection. La ville aux hauts gratte-ciel de l'autre côté du fleuve s'impose bientôt à ma vue et à partir d'ici la route est presque droite. Je peux sentir les vibrations du moteur poussé au maximum. C'est une sensation que les années en fauteuil ne m'ont jamais faite oublier. Le bonheur m'envahit et je savoure les frissons qui parcourent ma peau. Un grand sourire prend place sur mes lèvres et un de mes écrans s'allume, signe qu'une communication veut s'établir. J'ai à peine acceptée oralement qu'une voix grave et sérieuse se fait entendre dans mon casque.

Batman parle et je comprends à son ton que ce n'est pas un appel pour prendre de mes nouvelles. Je me tais donc et j'écoute attentivement. Il nous fait un listing des derniers événements majeurs et mon esprit bloque quand la conversation dérive sur Jason.

Je plisse les yeux et me concentre pour ne pas partir en vrille. Je tourne la tête vers la ville en arrivant au pont me reliant à l'île qu'est Gotham. Dans cette atmosphère sombre, les Buildings reflètent les éclairages diffuser dans les rues, parant la ville d'un côté lumineux que le reflet dans l'eau sombre dément. Toutes les illuminations du monde ne pourrait rendre à Gotham sa fraîcheur d'antan. Les décennies de trafics par la mafia ont salis les murs de sang et noircis les trottoirs de cendres.

Jason Todd était autrefois le second Robin de Batman. Celui-ci l'a adopté après l'émancipation de Dick et sa décision de passer à NightWing. Au début j'ai eu du mal avec l'enfant, cherchant en lui un gamin rieur, taquin et charmant comme l'avait été « Ballerine ». Dick et moi avions souvent était partenaire et plus qu'un flirt, c'était mon meilleur ami. Son départ m'avait beaucoup attristée, mais nous avions gardé contact malgré que je demeure ici, à Gotham en tant que partenaire principal de Batman.

J'avais un peu mal pris la décision de Bruce de reprendre un Robin. Par fierté déjà et parce que je ne voulais pas remplacer Dick. J'avais néanmoins su voir le garçon gentil qui avait beaucoup souffert dans le passé et il avait fait ses preuves en tant que Robin. C'était un bon garçon un peu extrême lors des combats et il avait eu un peu de mal à suivre la règle première : « On ne tue pas. La Justice, pas la vengeance. » mais je m'étais mise à le considérer comme un petit frère jusqu'à... Jusqu'au jour ou le Joker avait... Jason était mort ce jour-là et nous l'avions tous pleuré que ce soit Bruce, Dick, Alfred ou moi. Il n'avait pas mérité une telle mort et on s'en était tous voulus de ne pas l'avoir secouru à temps.

Il y a quelques années, Gotham avait eu affaire à une menace terroriste ou l'Epouvantail, alias Jonathan Crane, avait menacé de disperser une toxine forçant la population à vivre continuellement dans leurs pires cauchemars. Au moment où Batman avait réussi à réduire la portée du poison, le chevalier d'Arkham m'avait kidnappée. A l'époque je vivais et travailler encore à la tour de l'horloge et c'est ce jour_là, lorsque Batman lui avait appris la nouvelle, que mon Père avait découvert ma double-identité. S'en étais suivi la découverte de l'identité du chevalier : Jason Todd, autrefois Robin.

La moto subis le choc d'une crevasse occasionnée par le combat entre Batman et l'Epouvantail quand celui-ci possédait l'anneau de la peur et cela a le mérite de me ramener à la réalité. Je secoue la tête et me concentre sur le trajet qu'il me reste à faire. La circulation est fluide et j'esquive les rares voitures devant les feux rouges en basculant sur le trottoir, zigzaguant entre les piétons.
« -Jason ? Le même qui m'a enlevée, menacée pour ensuite vous faire vous entre tuer mon Père et toi ? »

Je secoue la tête négativement et laisse échapper un sifflement mécontent. En plus de Jason, voilà que les méchants s'organisent désormais entre eux. C'est l'un des plus gros problèmes que nous puissions avoir individuellement. Si une alliance telle que la ligue se créer chez nos ennemis... Ca compliquerait sérieusement notre tâche. Heureusement jusqu'ici ils ont toujours été incapable de s'entendre longtemps ! Je coupe la communication et accélère à la sortie de la ville. Encore quelques minutes et j'arrive au passage secret menant à la BatCave.

Je rentre dans le tunnel qui se dévoile dans l'ombre et ralentis doucement. La lumière de la BatCave m'éblouit un court instant et j'arrête ma moto à l'emplacement prévu. Je déploie la béquille et retire mon casque pour tomber sur une scène apocalyptique.

Mes yeux se posent sur l’écran devant lequel se situe Bruce accompagné d’un robot qui doit être Jason au vu de sa taille et de sa carrure. J’aperçois une Cassandra blafarde avec un téléphone dans les mains et je sens les ennuis venir.

« - Bruce ? Que se passe-t-il ? »

Je m’approche sans attendre et mes bottines crissent doucement dans le silence à couper au couteau.

Code by Joy


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4662-fiche-rp-de-barbara-gordon-batgirl http://dc-earth.fra.co/t4648-barbara-gordon-batgirl
Inscription : 22/03/2017
Messages : 1130
DC : Slade Wilson
Situation : Renvoyé de l'Université d'Ivy Town
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
Batfamily
City-War [Cassandra, Damian] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 30 Mar 2017 - 22:53
D'habitude, lorsque Tim n'était pas à la Batcave la nuit, il s'était endormit dans un coin du manoir Wayne, n'importe quel endroit, sauf son lit. Mais aujourd'hui, il était de sortie. Il estimait avoir besoin de changer son quotidien. Son ami, Ives avait besoin de soutien scolaire en ce qui concernait la génétique, matière dans laquelle Tim était incollable. L'adolescent aurait pu être un très bon enseignant pour son ami d'enfance, s'il ne s'était pas endormit sur son bureau. Ses bras lui servaient d'oreiller, cachant son visage, son oreille était occupé par un écouteur relié à son téléphone qui repassait sans cesse la même musique. Il venait de s'endormir en pleine discussion, laissant sa tête s'effondrer sur son avant-bras et somnoler. Ives resta quelques minutes planter devant sa fiche de cours et ses livres de biologie, observant son ami l'abandonner à son triste sort. Il avait parfaitement conscience des "problèmes d'insomnies" qu'on lui avait diagnostiqué il y a de cela quelques années et il n'avait vu, jusqu'à là, aucune évolution positive. Tim n'aimait pas en parler, il détournait sans cesse la conversation.

Lorsque son ami se lassa de sa solitude, il laissa échapper un soupir avant d'attraper son livre de biologie déjà ouvert et de le jeter sur l'arrière du crâne du garçon, une habitude qu'avait pris le prof d'Histoire de Tim lorsque ce dernier avait l'audace de dormir sans gêne pendant ces cours. Tim sursauta, levant brusquement sa tête, dévoilant un visage défiguré par les nuits blanches et les coups. " Je me suis pris une porte " était sa seule excuse pour justifier le coup qu'il avait à l'extrémité de sa joue droite.

La terre appelle Tim Drake ! 》 commenta Ives lorsqu'il fut sûr que le jeune garçon était completement éveillé.

Pas la peine de paniquer, Ives. J'ai juste fermé les yeux quelques secondes. 》 marmonna Tim avant de baîller et se tourner vers le livre qu'on lui avait jeter au visage. 《 Désolé... j'ai eu une dure journée.

Ives gardait le silence, levant les pupilles vers le téléphone de Tim qui se mit à vibrer bizarrement, par cadence plus au moins longue. L'adolescent prit le temps de s'étirer, laissant apparaitre le logo de Green Lantern sur son t-shirt, un tee-shirt que Barbara lui avait offert pour ses seize ans. Il fit glisser ses pupilles vers son téléphone. Batman qui essaye de se connecter sur cette fréquence ? Cela voulait sans doute signifier qu'il convoquait tout le monde. Le lycéen attrapa son téléphone avec une certaine non-chalence avant de se lever de sa chaise.

Je ne dois pas trainer, Yves. C'est... des histoires de famille. 》 lança Tim comme si cette excuse allait suffir.

Quoi ? Papa Wayne ne veut pas que tu rentres trop tard ? 》 Tim lui lança un regard noir au moment où il enfila sa veste en cuir, n'appréciant pas l'humour de son ami. 《 Ça va j'plaisante. Vas-y.


Il ne tarda pas, Tim quitta la maison parentale de son ami pour rejoindre au plus vite le manoir Wayne. Il avait pris une des motos de Bruce, la moins puissante qu'il avait trouvé au garage, jouant les adolescents modestes et prudents qui venaient juste d'avoir son permis. Il n'avait pas réellement prévu de patrouiller ce soir. Il aurait préféré piquer un roupillon après quatre nuit blanches consécutifs et une soixantaine de tasse de café avalées. Mais il semblait avoir la mauvaise habitude de choisir ces jours de repos au moment où on avait le plus besoin de Red Robin. Il prenait sur lui, écoutant la conversation de Bruce sur la fréquence pendant le trajet pour se tenir au courant. Il gara la moto au garage. Il était encore habillé en civil, il s'empressa d'enfiler son costume, notamment pour cacher les cernes et les marques de coups sur son visage derrière son masque. Au moins, on évitera de lui poser des questions sur ses patrouilles et ses heures de sommeil, questions qu'il ne supportait plus. Il était en retard, bien évidemment, mais il n'était pas le dernier. Il se tourna vers Bruce, vers Jason, puis vers Barbara.

Oui je suis en retard... Mais sachez que c'est pas pour la même raison, je ne dormais pas. 》mentit le garçon.

Il se tourna ensuite vers Damian qu'il se contenta d'ignorer avant de se tourner vers Cassandra qui ne semblait pas à l'aise au téléphone. Connaissant la jeune femme, elle devait sûrement parler avec sa meilleure amie et ex de Tim, Stéphanie Brown. L'adolescent avait rompu avec elle quelques mois auparavant, il voulait qu'elle abandonne son costume, il était bien trop protecteur envers elle, il en a payé le prix. Pourtant, il avait bien conscience que ces sentiments envers elle était toujours là, et voir le visage de Cassandra se décomposer suffit à lui faire comprendre que Stephanie est en danger.

Cassandra... Dis moi que ce n'est pas Steph' que tu as au téléphone... 》lança le garçon alors que ses nerfs commençaient déjà à bouillonner au fond de lui et qu'il faisait tout pour garder le plus grand des calmes alors qu'il semblait avoir parfaitement conscience de la réponse. Stephanie était en danger et il n'avait pas su la protéger. Idiot Tim Drake, tu es un idiot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Invité

MessagePosté le: Ven 31 Mar 2017 - 6:50


City War
feat. Nightwing & Bat Family

Comme toujours Nightwing avait encore du mal à ne pas revenir à Gotham, c'était ici même que ses parents avaient été tués, ici même que Bruce Wayne l'avait élevé comme un fils lui avait appris à se battre et à devenir un héros. C'est même ici qu'il avait vécu sa première relation amoureuse qui l'avait marqué et encore aujourd'hui.
Batman avait contacté plus tôt dans la journée Dick pour qu'il vienne à la réunion tenue dans la batcave avec les autres membres de la bat-family, il avait aussi transmis les enregistrements de Damian et Cassandra. Grayson les avait écouté, la soirée allait être très longue et mouvementée. Dick monte sur sa moto direction le manoir Wayne il avait enfilé son costume et avait pris tout l'équipement nessaisaire pour se défendre en cas d'attaque surprise.
Nightwing redoutait les retrouvailles avec son mentor, leur relation s'était détériorée. Il y a un moment quand Nightwing avait quitté Gotham pour Bludhaven, de plus le jeune homme n'avait donné signe de vie à aucun des membres de la famille, sauf il y a quelque jours, il avait rencontré à nouveau Jason. De plus Bruce ignorait que Nightwing sortait avec l'ennemi et s'il venait à l'apprendre il serait fou de rage, mais ce n'était pas le sujet de cette réunion.
Arrivé devant l'endroit secret de la batcave, il décide d'abord de faire un petit tour pour aller voir un vieil ami, il fit donc le tour pour se garer devant l'entrée des "invités" du manoir, enlève son casque pour le poser sur sa moto, pas de risque de vol, le manoir était bien surveillé. Il descend et sonne à l'immense porte d'entrée. C'est Alfred, surpris par l'arrivée du jeune homme.

«Monsieur Grayson ! Comme ça me fait plaisir de vous revoir ! Vous n’êtes pas rentré par l'entrée secrète pour voir Monsieur Todd, Mademoiselle Gordon, Monsieur Drake ainsi que ces deux jeunes gens, Mademoiselle Kaine ainsi que Monsieur Damian. »


Dick prend alors dans ses bras Alfred qui n'avait pas l'habitude d'autant d'affection.

«Non je voulais saluer un ami de toujours avant !»


DDick sourit puis franchi le seuil de la porte pour pénétrer dans le manoir, il fut accueillit par Brutus qui bizarrement reconnaît Dick, ce dernier s'abaisse pour le caresser avant de se redresser. Le majordome passe alors devant le jeune homme pour lui communiquer qu'il pouvait aller retrouver les autres dans la Bat-Cave, mais avant il lui demande s'il avait faim car Bruce avait demandé à Alfred de commander quelques pizzas.

«Pour vous monsieur ce sera quoi ? »


«Vous connaissez mes goûts Alfred comme d'habitude.»


«Pizza margarita alors.»


« Je ne sais même pas comment vous faites pour vous souvenirs de tout, je vais aller rejoindre les autres. A plus tard Alfred.»


Dick le salut d'un sourire, puis se dirige vers l'horloge du salon, le code était toujours le même, Dick descend alors vers la bat-cave, il voit la moitié de la bat-family entrain de parler. Les bras ouvert il les interrompt.

«Désolé du retard, je suis passé dire bonjour à Alfred, pourquoi m'as tu fait venir ici à Gotham Bruce ?.»



(c) Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 2 Avr 2017 - 4:37
Je savais dès le début de la conversation que quelque chose n'allait pas avec Cass. Sa voix était différente et ses gestes plus nerveux. Je crois que l'entrainement ordonné par Père devra attendre car des choses plus graves arrive à un membre de la famille et on doit l'aider. Même si je n'aime pas l'admettre, je tiens quand même un peu aux membres de la Batfamily. A part Mère et Grand-Père qui sont de véritables monstres, je n'ai pas d'autre famille que eux.


Je vois les membres arriver un par un. D'abord Jason, puis Barbara. Les regards qu'ils se lancent discrètements en disent beaucoup sur l'évolution de leur relation. Je dois avouer que je suis légèrement jaloux car Barbara est une très belle fille. Bien sûr, je le suis tout autant que mon père au même âge mais je suis trop jeune pour elle. Je reviens à moi lorsque je vois Tim arriver. Je n'ai jamais su pourquoi mais Timothy est celui avec lequel, je m'entend le moins bien. Peut-être que je devrais faire quelque chose pour améliorer cela.Il n'a qu'un an de plus que moi. On pourrait peut-être devenir ce qui se rapproche le plus d'un ami. Je trouves le jeune homme encore plus pâle que d'habitute si c'est possible.


Je vis alors Dick arrivé par l'escalier qui mène au manoir. La dernière fois que je l'ai vu, il m'a sauver d'une mort certaine et pour ça, j'ai plus de respect pour lui. Je me suis trompé à son sujet. Ce n'est pas qu'un simple clown de cirque qui essaye de jouer aux héros. Il EST un héro. Je m'approche et serre la main de mon frère adoptif.

"Ce n'est pas grave D. L'important, c'est que tu sois la. Ce qui se passe ? C'est la guerre dans la ville mais tu as probablement entendu l'enregistrement que nous avons envoyé à tout le monde, Cass et moi."


Je me rappelle alors de Cassandra et de sa conversation bizarre avec Stephanie. Je m'avance vers elle et lui met la main sur l'épaule.


"Qu'est ce qui se passe Cassandra ? Il se passe quoi avec Stephanie ? Elle est en danger ?


Je me tournes alors vers Père.


"Nous devons allez aider Stephanie, Père. Les criminels serons encore la demain. Steph, peut-être pas !"

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1486
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Batman blessé. Le Chevalier Noir est affaibli par le poids des ans, mais il a surtout été agressé par la Legion of Doom. Il en sort lourdement blessé, lacéré à de nombreuses reprises par Cheetah. Le temps de la guérison sera long... s'il l'atteint un jour.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 5 Avr 2017 - 15:06
Après avoir contacté tous les membres de son réseau, que d’aucuns pourraient aisément considérer comme une famille extrêmement dysfonctionnelle mais attachante, le Batman a donné ordre à Cassandra et Damian de s’entraîner, avant de se reconcentrer sur le Bat-Ordinateur et les enregistrements.
Tandis qu’Alfred s’active pour préparer les en-cas et autres amuses-bouches nécessaires à la réception des nombreux invités, ceux-ci commencent à s’approcher – et à s’intéresser, vivement, à l’entretien téléphonique de Cassandra Cain.

La Batcave étant encore enregistrée et les propos transmis à tous les visiteurs prévenus, tous ont pu entendre les quelques mots prononcés par la jeune femme, et surtout ses exclamations de surprise et de crainte – connaissant son caractère et son rapport au monde, le fait que son vernis de contrôle se craquelle implique une menace terrible, qu’il ne faut jamais sous-estimer.

Jason, Barbara, Tim ne tardent pas à rejoindre toute l’assemblée, tandis que Dick arrive en dernier – le trajet depuis Blüdhaven est plus long, surtout que le jeune homme est actuellement très pris.
Son ancien mentor en a pleinement conscience, mais ne dit rien ; cela fait longtemps qu’il a admis qu’il devait lui faire confiance, et seulement intervenir en tant que parachute si les ailes de Nightwing venaient à brûler.

Cependant, si toute la Famille avait été convoquée afin de prévenir une terrible guerre des gangs dans les rues de Gotham City, la conversation de Cassandra change entièrement la donne.
Si Jason arrive en premier, Barbara et Dick s’adressent directement à lui, tandis que Tim comprend bien vite avec qui Cassandra était en ligne ; Damian réagit vite, très vite, et se lance déjà dans un plan d’action, tout en se tournant vers son père, semblant même lui donner des ordres.

Devant la situation, devant les dangers mais surtout l’hésitation sur la réaction du maître des lieux après un tel comportement de son fils, l’attention entière se tourne vers le Batman, qui est resté jusque-là près du Bat-Ordinateur et silencieux…

City-War [Cassandra, Damian] 2ead71b9-2fa3-4255-b758-e8291aeedf85
… et tous, alors, découvrent qu’il a à nouveau remis son masque et arbore une expression terrible et terrifiante. Bruce Wayne a définitivement quitté les lieux.

« Damian. Silence. »

Le ton est sec, brutal. Terrible.
Il n’appelle ni réplique, ni suite, et le Chevalier Noir attend volontairement quelques instants avant de reprendre.


« Je vous ai demandé de venir, initialement, afin d’empêcher une guerre des gangs dans Gotham City, selon les enregistrements relevés par Cassandra et Damian. La situation a, hélas, changée. »

Il appuie sur un bouton du siège sur lequel il est assis, et les systèmes de la Batcave réagissent - pour repasser, entièrement, la conversation que Cassandra vient d’avoir avec Stephanie puis avec son agresseur.
Alors qu’il fixe les différents visages de ses alliés, de ses proches, des siens pendant qu’une des leurs est attaquée et qu’un autre menace explicitement l’une d’entre eux, il enregistre chaque réaction, chaque tic de visage ou corporel pour l’enregistrer, et surtout choisir la meilleure manière de les utiliser dans la crise qui menace.


« J’ai pleinement conscience qu’il s’agit d’une violation de votre vie privée, mais je vous informe que vos communications sont constamment sous écoute et enregistrées par la Batcave – je n’entends pas m’expliquer là-dessus, sachez juste qu’il est hors de question que je laisse mes proches risquer quelque chose. »

Son regard se fait plus incisif, alors qu’il continue d’une voix posée et autoritaire.

« L’homme qui parle à la fin de cet entretien est David Cain – le père de Cassandra. Un assassin extrêmement dangereux, son profil vous est adressé… »

Il appuie sur un autre bouton de son siège, et tous les smartphones des personnes présentes vibrent la seconde d’après.

« … maintenant. La situation est claire : Stephanie vient d’être enlevée afin de s’en prendre directement à Cassandra. Des informations ont été transmises par David Cain : Ra’s al Ghul est impliqué, et cela confirme mes soupçons initiaux d’une attaque d’ampleur contre nous. »

Le Batman pousse un profond soupir, et s’avance légèrement sur son siège.
A proximité, Alfred est posté, dans l’ombre, crispé et figé. Il a tout entendu, mais ne dit rien – car il ne saurait pas quoi dire. Une tension terrible s’empare de la Batcave, et tous semblent suspendus aux paroles du propriétaire des lieux.


« Les criminels de Gotham City ne peuvent attendre – mais une des nôtres vient d’être enlevée, pour s’en prendre à une autre.
Je répète : deux des nôtres sont visées ici. Nos adversaires pensent pouvoir nous attaquer, nous menacer et nous faire céder, en se jouant de nous et en s’amusant de nos réactions. Un défi est lancé, une proche est menacée, et une autre est torturée. »


Alfred, enfin, ose un pas en avant, s’éclaircit la voix et parle d’un ton qui tente de cacher sa crainte.

« Monsieur… Monsieur Bruce ? Qu’allez-vous faire ? »

« Je sais ce que nous allons faire, Alfred. »

Son regard glisse sur chacun d’entre eux, et tous peuvent alors voir en lui – tous peuvent alors voir la fureur très difficilement contenue qui explose dans son cœur.

« Les traquer. Les trouver. Et leur faire payer. »

Dans un geste théâtral, le Batman se lève.
Sa voix se fait encore plus forte et impressionnante.


« Barbara et Jason, vous filez directement aux coordonnées que je vous transmettrais à votre départ. Les Ubu de Ra’s al Ghul ont été repérés dans cette zone – pas de geste brusque ou d’acte inconsidéré. Vous observez la scène, vous trouvez des indices, vous nous contactez. »

Il a conscience du rapprochement entre eux deux, mais espère surtout que l’équilibre des deux personnalités contraires permettra de limiter les risques.

« Tim, tu restes ici avec Alfred : tu récupères les enregistrements vocaux et tu cherches tout élément, tout indice, toute piste qui pourraient nous permettre de retrouver David Cain et Stephanie. Passe également par le système de surveillance de la ville, pour voir l’organisation ennemie, les moyens de fuite, etc.
Tu travailleras avec Alfred, ici. »


Au-delà du fait que le jeune homme est le plus doué avec l’informatique, ses liens intimes avec Stephanie risquent de brouiller son jugement ; rajouter Alfred permettra d’éviter des actes inconsidérés.

« Dick et Damian, vous partez immédiatement pour l’East End et les bas-fonds de la ville. David Cain est connu en ville, et surtout doit être suivi par un contingent d’alliés : ça doit se voir, ça doit se remarquer, ça doit en parler.
Faites une descente dans chaque bar, chaque tripot, chaque repaire clandestin. Brisez autant de mâchoires qu’il le faut – mais trouvez-moi quelque chose. »


Comme Barbara et Jason, les deux personnalités de Dick et Damian trouvent un équilibre intéressant ; mais, surtout, il ne saurait confier son fils, son enfant naturel, à personne d’autre que son héritier légitime, sa plus grande fierté.

« Cassandra. »

Il s’avance et s’arrête devant elle.
Il la connaît – très bien. Il sait parfaitement ce qu’elle est en train de ressentir, ses troubles, sa fureur, sa douleur, ses craintes, et surtout sa culpabilité ; elle pense que tout est de sa faute, qu’elle corrompt tout ce qu’elle touche, que son amie va périr par sa faute, qu’elle va définitivement tout perdre.
Il la connaît, oui… et il sait très bien quelle colère va bientôt exploser, et les folies qu’elle va pouvoir causer.


« Nous partons ensemble chez Stephanie. Maintenant. »

Il la connaît – et il ne la laissera pas s’écrouler.
Plus jamais.
Sans un mot de plus, il se dirige vers les nombreuses Batmobiles présentes ici – puis s’arrête, et se tourne vers ses proches.


« Nous allons la retrouver et la sauver – tous ensemble. »

Il pousse un léger soupir… puis affiche une nouvelle expression dure et terrible.

« Et c’est maintenant ! »

Le Batman bondit alors dans une Batmobile, et attend Cassandra.
Le pire est à venir – mais ils l’affronteront. Ensemble.


(HJ/ Si ça convient à l’événement de Cassandra, je préconise de séparer les groupes selon les ordres. Cassandra et moi pourrons animer vos sujets respectifs pour faire correspondre à ses plans. Supers messages, c’est extrêmement agréable de vous lire ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 372
DC : Artémis Crock (Tigress)
Situation : Policière et Super-Héroine.
Localisations : A Gotham
Groupes : Birds of Prey

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 5 Avr 2017 - 21:52

City-War [Cassandra, Damian] 180358batreunion
City-War

Feat BatFamily


Mes lèvres se pincent en voyant que ce n’est plus Bruce Wayne, mon ami et l’homme aimant, que j’ai en face de moi mais bel et bien Batman le Justicier. Oh, j’aime autant l’un que l’autre. C’est vrai ils ont tous les deux contribués à faire de moi celle que je suis aujourd’hui ! Mais celui du jour réponds plus souvent à mes questions que l’être nocturne. Je croise donc les bras et plisse les yeux. Très bien. Puisque c’est comme ca...

Je vois Tim, le troisième Robin qui se faisait désormais appeler Red Robin, arrivait et je ne peux empêcher un sourire en coin de se former sur mon visage. Le jeune homme que je considère comme un petit frère, au même titre que Damian, et qui a tendance a venir squatter mon canapé est en retard. Ca m’amuse tellement que je ne remarque qu’après qu’en plus de porter le tee-shirt que je lui ai offert, il a des cernes plus que prononcées. Ma langue claque contre mon palet, preuve de mon mécontentement. Combien de fois devrais-je lui dire que dormir est important pour sa santé mais aussi pour qu’il soit au sommet de ses capacités durant les rondes. Je ne peux m’empêcher d’être inquiète pour lui-même si j’essaye de ne pas le couver autant que Batman. Tim a repris le rôle après la mort de Jason et je ne peux m’empêcher d’avoir peur qu’il soit blessé, ou pire, également.

Dick arrive aussi et mon cœur se met à battre plus vite. Je me redresse et sers les poings le long de mon corps. Est-ce que je devrais le saluer comme les autres ou le prendre dans mes bras pour lui a quel point il m’a manqué et a quel point ca fais du bien de le voir parmi nous. Je baisse les yeux au sol et pince les lèvres de nouveau. Je déteste cette situation. Dick est mon meilleur ami depuis si longtemps, bien avant que lui et moi ne sortions ensemble. En temps normal je ne devrais même pas me poser de questions et être parfaitement à l’aise en sa présence. Seulement... Notre rupture me fait encore mal même si j’en suis responsable. Est-ce que c’est mal venu de ma part si je vais vers lui ?

Je ferme les yeux un très court instant et me pince l’arrête du nez. « Reprends-toi Barbara ! Tu n’a pas le temps pour ca. » Je devrais me changer parce qu’au vu de la tenue de Cassandra, la soirée ne sera pas de tout repos et si je me fie a l’expression de Bruce, nous devons davantage nous armées et inspirer la crainte de la part de nos ennemis.

En contournant Bruce, je tente un sourire en serrant brièvement le biceps de Dick. C’est bref et ca peut exprimer beaucoup de chose et en même temps très peu. Je décoiffe Damian sans le regarder, juste histoire de le dérider un peu et de lui montrer mon affection. C’est un gamin en train de devenir un adolescent et tout est plus compliqué quand cela le concerne. Il a un vécu difficile et à son âge c’est déjà un excellent combattant, pas étonnant quand on sait qui est sa Mère et son Grand-père. Mon cœur se serre à chaque fois que je pense à ce que l’enfant n’a pas pu faire ou avoir et ce qu’il ne connait pas. Je n’imagine pas Talia Ra’s Al Guhl lui faire des cookies après l’école ou lui raconter une histoire traitant d’autres choses que de batailles ou de morts au moment du coucher. C’est trop tard désormais, pourtant j’aimerais tellement que Damian s’ouvre davantage. A moi mais aussi à tous les autres. J’ai parfois l’impression qu’il nous jauge du regard en se demandant comment il pourrait nous mettre au tapis.

Je monte à la hâte un petit escalier jusqu'à l’endroit ou se trouve ma précédente tenue. Celle noir et or truffé de gadget et surtout très résistante aux coups et blessures par balles. Certaines zones sont équipées de protections pour amortir les chutes et c’est un vrai bijou de technologie. C’est de loin la tenue la plus aboutie que j’ai porté et la plus effrayante. La cape intégrée me permet de faire, comme Batman, des courts vols et elle est faite d’une matière résistante aux flammes, un petit plus quand vous combattez Killer Moth et FireFly ! J’échange ma nouvelle tenue plus moderne et moins effrayante contre l’ancienne. Un sourire joue sur mes lèvres en sentant le cuir moulant et frais sur ma peau. Je ne peux m’empêcher de me faire la réflexion que je la portais avant que le Joker ne mette fin à ma carrière de BatGirl, même si je sais aujourd’hui que c’étais temporaire. Renouer avec le passé est peut-être une bonne chose.

Je tourne les talons dans une envolée de cape et clips mon masque sous mon menton. Un regard à l’armure rouge et noire me suffit pour dire que non, le passé n’est pas définitivement mort. Pour autant je ne cherche pas à approfondir ma réflexion. Plus je l’éviterais, mieux je me porterais.

Damian prend la parole et je dois admettre qu’il n’a pas tort. Autrefois Batman travailler seul mais il a choisit ou accepté de nous former. On est ce qui se rapproche d’une famille et je sais que c’est source de rire chez nos alliés et de déconvenue chez nos ennemis. Aujourd’hui nous sommes plus que des alliés, plus que des partenaires. Nous sommes des amis, des anciens amants, des frères, des sœurs quoi qu’en dise la génétique. Nous sommes une famille et nous devons prendre soin des autres.

Je jette un regard à Batman et le voit plus que jamais dans son rôle. Nous sommes aussi des Justiciers et même si l’un de nous est en danger, nous sommes suffisamment nombreux pour gérer cette crise et celle qui nous a convoqués à l’origine.

« [...]" Mafia. Je vais ... avoir du retard. ", " No shit. J'arrive ! ", " C'est dangereux, il y a des problèmes à Goth... "," Tût-tût-tût, tu as besoin d'une adulte ! ", " Babs est... ", " UNE ADULTE J'AI DIT ! ", " Elle est ... " [...] »

J’hausse les sourcils en entendant cela. Comment suis-je censée le prendre ? Je pose mes yeux sur Cassandra mais ne peut décidément pas poser la question en ce moment. Je fais donc la moue et croise les bras. Bien... Quand tout irait j’aurais une petite conversation avec Stéphanie.

« [...]" Shhht. J'arr... Oh ... Attends, y'a le voisin qui arrête pas de frapper à la porte ... J'vais m'le faire !.. C'EST BON, J'ARRIVE ! ", " Steph' ?.. Stephanie ?.. STEPHANIE ? ", [...] , " C'est le bon état d'esprit, kiddo, mais tu regardes trop de films. Si c'est devenu personnel. C'est parfait. C'est ce que Ra's voulait ... Je t'attends donc, Cassandra. Ne tarde pas trop, cela dit. J'ai un rendez-vous avec ta mère ... Il paraît qu'elle s'est ramollie avec le temps. Faire la justicière à Hub City ? Tsk tsk tsk..." »

La tonalité sonne puis l’enregistrement se coupe. Je suis tour à tour choquée et en colère. Choquée qu’on puisse s’en prendre à l’une des nôtres, tous les messages qu’on a donné à ce sujet ne sont-ils pas assez clair ? Est-ce qu’on doit écrire un message de sang pour que nos ennemis comprennent que c’est le meilleur moyen de finir dans la plus lugubre des prisons dans le meilleur des cas ? Choquée d’écouter un message de cette teneur. Quoi ? Est-ce que nous sommes suivis ? Je regarde Bruce en fronçant les sourcils. A-t-il si peu confiance en nous pour nous écouter ? Pour nous tracer de cette façon ? Je pensais... Je pensais qu’il nous faisait confiance, qu’il croyait en nous. La colère teinte mes sentiments mais je la ravale. Ne pas faire d’esclandre. Il faut que je sois impénétrable pour le moment. Il sera bien temps de parler à Bruce, Batman ou peu importe la facette que j’aurais de lui, la discussion n’est que reportée.

Je fixe un point dans le sol et réfléchie aussi rapidement que je le peux. Très bien, nous avons donc deux cas de force majeur. Le gang en ville et la capture de Stéphanie. Nous sommes sept personnes surentrainées et suréquipées. Le mieux serait que l’un de nous reste ici, à la BatCave pour gérer au mieux. Je grimace brièvement en me disant qu’a tous les coups, Batman va décider de me laisser ici. Soit parce que j’excelle dans ce domaine même si je préfère me rendre utile sur le terrain, soit parce qu’il ne me fait pas confiance, soit... Un soupir m’échappe et je serre le poing. La dernière hypothèse serait qu’il ne croit pas assez en la récupération de mes jambes pour me faire aller sur le terrain. Je ne sais pas laquelle serait la pire et laquelle me blesserait le plus.

Le temps n’est pas aux lamentations. Je disais donc que si l’un de nous reste ici, il en restera six autres. Le mieux serait peut-être de couper la poire en deux. L’équipe de Batman devrait être composée de Cassandra puisqu’elle est vivement demandée par son Père. Peut-être que Damian devrait les accompagner, ou alors Jason. L’autre équipe serait donc composée de Dick, Damian ou Jason et Tim. Mais Tim est l’ex petit-ami de Stéphanie. Je me mets à sa place, si Dick était kidnappé, qui sait si je réagirais avec cohérence...

« Barbara et Jason, vous filez directement aux coordonnées que je vous transmettrais à votre départ. Les Ubu de Ra’s al Ghul ont été repérés dans cette zone – pas de geste brusque ou d’acte inconsidéré. Vous observez la scène, vous trouvez des indices, vous nous contactez. »

Pardon ? Est-ce que j’ai bien entendue ce que je viens d’entendre ? J’ouvre la bouche, trop choquée pour réagir tout de suite. En faite l’ordinateur, c’était peut-être mieux. Batman est-il sérieux ? Est-ce qu’il veut vraiment me mettre avec Jason, mon ancien kidnappeur ? Je ferme la bouche est fais quelques pas. J’ai envie de frapper quelqu’un ou quelque chose et c’est mauvais. Je dois me calmer. Je dois vraiment me calmer sinon je vais hurler et ce sera mauvais. J’aurais tous le temps de dire ma façon de penser à Batman demain, ou après demain, histoire d’attendre que ma tension redescende.

J’ose glisser un regard sur l’armure rouge et noir et grince des dents. Je vois déjà venir les ennuis. C’est la pire idée qui soit, nous n’agissons pas du tout de la même façon. Je peux presque sentir ses muscles se tendre à l’idée de se battre et de tuer quelques personnes. Il va vouloir foncer tête baissée et le poing levé. Il ne tiendra pas compte de nos consignes et je ne suis pas sûre de réussir à le raisonner. Je fais craquer ma nuque et redresse les épaules. Il faut que je me reprenne. Je ne peux pas me laisser aller. Jason va se plier à ma volonté. La question ne se pose pas parce que sinon je le mets KO et je me débrouillerais seule. Oui je vais faire ca !

Je me retourne et pose mon regard sur chacun d’eux. Je lance un regard neutre qui veut pourtant en dire beaucoup à Batman et me tourne vers Tim. Je pose sa main sur son épaule parce que je sais qu’il est déçu. Il y’a quelques instants c’est moi qui me préparer à endosser son rôle. Je ne fais aucun commentaires parce que je sais que ca ne l’aidera pas. Je lui fais un petit sourire que j’efface bien vite en passant à côté de mon « équipier » désigné. Je me dirige vers l’endroit ou se trouve le matériel de combat et saisit un grappin, plusieurs batarangs de diverses sortes, des fumigènes, une corde, deux grenades soniques qui permettront de neutraliser plusieurs personnes dans une pièce d’un coup. Je fini de remplir mes poches et marche en direction de ma moto. L’autre a plutôt intérêt à suivre parce que je ne l’attendrais.

« - Bon courage à tous. »

Je rentre la béquille de la machine après l’avoir enjamber et démarre en activant le mode silencieux. Il ne manquerait plus que le moteur d’une moto rugissante n’avertisse l’ennemi.

Code by Joy


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4662-fiche-rp-de-barbara-gordon-batgirl http://dc-earth.fra.co/t4648-barbara-gordon-batgirl
Invité

MessagePosté le: Jeu 6 Avr 2017 - 1:17
Jason en arrivant avait enlever son masque pour saluer Bruce qui semblait remonter les bretelles des deux mioches. Tout le monde arrivait la bouche en cœur le seul qui ne gênait pas vraiment Jason c'était Tim Drake. En effet tout le reste ici présent n'étaient pas des coups de cœur pour le jeune-homme, c'est pourquoi après les avoir salué chacun leur tour de la tête Jason remis son masque. Le jeune-homme était accoudé à un petit coin de la pièce à l'écart des autres. Il avait pour habitude de rester seul en se débrouillant comme il le pouvait ce n'est pas maintenant que sa allait changer.

En écoutant tout ce qu'il ce passait, Jason remarquait tout de suite le changement d'attitude chez Batman, rien qu'en regardant ses yeux on pouvait voir la haine qu'il ressentait. Jason lui s'en moquait pas mal de Stéphanie ce qui le dérrangeait c'était que Ra's Al Ghul avait osé menacer Sa sœur adoptive Cassandra. Cet enfoiré comptait faire diversion pour laisser l'occasion à son cinglé de père de s'en prendre à elle.


C'était clair maintenant Jason avait des comtpes à régler avec la Ligue des Assassins, et c'est ce soir que tout allait se régler. Batman donnait comme à son habitude les instruction ne laissant aucune possibilité de choix pour chacun d'eux comme toujours. Malgré tout Jason tombait sur la pire partenaire à avoir, barbara Gordon, autrement dit la donneuse de leçon pro-Batman. Quelle plaie, à choisir même Grayson aurait été mieux, visiblement elle ne semblait pas ravie de partager ce duo ce que Jason pouvait comprendre parfaitement. Lui non plus n'en avait pas vraiment envie. Cependant, contre toute attente la jeune-femme ne semblait pas avoir compris le principe de duo.

Elle croyait quoi que lui sa lui faisait plaisir aussi ? Sérieusement qui aimerais être en binôme avec elle, c'est le genre à jouer les mamans poules, casse pied et qui passe son temps à se prendre pour la chef qu'elle n'est pas. Sans attendre Jason et sans lui dire un mot elle montait sur sa moto, elle devait sans doute se sentir meilleure que lui c'était un dons chez elle. Cette situation amusait pas mal Jason, voyons voir ce qu'elle vaux sans son aide. Jusqu'où tiendrait-elle seul face à ligue Jason était curieux de le savoir, elle voulait la jouer en solitaire et ben tant pis.

«  Bon écoute moi madame je ne me sens plus pissé, je sais que je n'ai pas été réglo envers toi et tu peux m'en vouloir, mais tu pense s réellement avoir une chance sans moi face à Ra's ? Batman lui même à besoin d'aide, oh mais j'oubliais tu es BATGIRL la redoutable. Sa ne m'enchante pas plus que toi cette équipe donc fais un effort. »

Sans perdre de temps Jason montait sur sa moto rouge et noir, ses gadget déjà équipé et suivais Barbara à travers les rues de Gotham. Son moteur passait en mode silencieux afin de reste furtif jusqu'au bout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 6 Avr 2017 - 11:05
Rarement les sorties nocturnes de Huntress n'avait était aussi importante. Elle avait filé de nombreux Caporegime de la mafia italienne pour en arriver là. Il y avait un rapprochement, c'était certain, des différentes mafias italiennes. Des réunions secrètes s’opéraient, des associés de différentes familles discutaient entre eux. Tous se recoupait vers une conclusion simple ; Little Italy se préparait à la guerre. Contre qui ? Sans doute contre ceux qui leur prenait de plus en plus de terrain dans le crime organisé. Pingouin, Black Mask, White Shark. L'un d'entre eux avait dû aller trop loin. C'était une aubaine pour la sicilienne, elle qui cherchait à tous les faire tomber et les faire payer pour leur crime. Elle avait également l'occasion de mettre sur un membre de la famille Cassamento par la même occasion, ce serait totalement bénéfique. Jamais sa soif de vengeance envers cette famille ne serait rassasié. Même si elle savait qu'un seul homme était capable de par son aura et son charisme de réunir tout ce beau monde, Carmine Falcone.

Elle aurait sans doute dû prévenir la batfamily des informations qu'elle avait découvert à ce sujet. Au moins Barbara. Mais elle savait que ce genre d'information circulerait vite jusqu'à Batman, qui interviendrait à sa façon, qui était différente des méthodes de la jeune justicière. Elle irait garder ça pour elle tant que les choses ne tournaient pas vinaigres. Elle savait qu'une éventuelle guerre de gang serait atroce pour la population, mais c'était l'occasion ou jamais de voir s'affaiblir les rangs de la mafia, et Helena n'aurait plus qu'à donner une estocade pour en finir une bonne fois pour toutes avec ces familles. Falcone, Maroni, Cassamento, Beretti, Inzerillo, Sabatinno... tous allaient finir par payer. Comme les Bertinelli avaient payé. Œil pour œil... C'était l'occasion ou jamais pour Huntress de finir ce qu'elle avait commencé depuis son arriver à Gotham : la dératisation.

Alors qu'elle patrouillait dans l'East End, dans le quartier italien, quelques choses d'anormal vint à tiquer son attention. Les rues étaient étrangement vide. La guerre avait-elle commençait ? Elle ne saurait le dire. Selon elle, les italiens n'étaient pas encore totalement armés, elle savait qu'ils attendaient une livraison d'arme d'ici peu. Peut-être avait-elle été intercepté ? Les irlandais avaient depuis peu pris le contrôle d'une partie du port et de la contrebande, et ne semblait clairement pas apprécié les italiens. Mais non, cela ne pouvait être pour ce soir, du moins elle l'espérait. Son estomac se noua. Non pas qu'elle regrettait sa décision de n'avoir rien dit à Batman sur ce qu'elle savait, mais si les choses dégénéraient plus que ce qu'elle avait prévu ? Pourrait-elle se pardonner ce nouveau pêcher ? Une angoisse la prise soudain et elle se dirigea vers une pizzeria qu'elle connaissait bien. Son propriétaire était un vieille ami des Bertinelli et était devenu son meilleurs indic, il saurait sans doute ce qui se passait. Gabriele Giordano.

« Buongiorno, fiera cacciatrice ! S'exclama Gabriele en voyant Huntress pénétrait dans sa réserve, dans l'arrière boutique.  Ie peux faile quelques choses poul toi ?

Les informations de Gabriele la rassura quelques peu. En tout cas, elles avaient mis fin à l'angoisse passagère de Huntress. Apparemment, quelques choses se tramaient ce soir. Des inconnus, bien armé des dangereux, sans rapport a priori avec la mafia, avaient été aperçu dans l'East End. Un attentat en préparation ? En tout cas la prudence était de mise, car cet étranger était connu pour être très dangereux, et même la mafia en avait peur. Entre la Ligue des Assassins, la Cour des Hiboux, et d'autres associations de tueurs comme Kobra... le choix était large pour savoir ce qui se tramait ici. Huntress sortit alors de la pizzeria, enfourcha alors sa moto et activa son communicateur pour entrer en contact avec son amie et rare personne de confiance, Barbara Gordon. Elle savait que Dinah n'était pas dans les parages, mais elle devait prévenir au moins Batgirl de ce qui se tramait.

« Oracle, ici Huntress. J'ai des infos sur un éventuel danger de type prioritaire à l'East End. Je vais tenter d'en savoir plus mais j'aurais éventuellement besoin de renfort, ici...

[HRP : J'interviens suite à l'invitation de Batman sur ce sujet. J'ai essayé d'improvisé avec les informations que j'ai obtenu sur les deux sujets précédents, n'étant pas invité directement à la réunion (j'ignore la localisation de la batcave anyway). Si quelques choses ne va pas, n'hésitez surtout pas à m'en faire part !]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 8 Avr 2017 - 20:32


City War
feat. Nightwing & Bat Family

Arrivé en bas des marches, Damian viens serrer la main de Grayson, depuis leur dernière mission l'opinion de Damian sur Dick avait changé depuis que ce dernier lui avait sauvé la vie, à présent il avait un profond respect pour son grand frère.

«Oui j'ai remarqué quelles bêtises as-tu encore faites ? »


Dick rigole légèrement avant de regarder les autres membres de la bat family, Barbara avait l'air très mal à l'aise envers Dick, ils s'étaient séparé il n'y a pas si longtemps. Dick avait encore du mal avec cette situation d'amour qui était passé à une relation d'amitié. La jeune femme regardait le sol sans lever la tête, puis elle décide d'avancer vers Dick, elle lui touche le bras avant de monter les escaliers pour aller chercher son costume. Dick ne peut s’empêcher de la regarder, oui c'est une très jolie femme, il l'avait aimé et l'aimerait sûrement pour longtemps. Ces sentiments d'amour se transformeront peut-être en sentiments d'amitié, mais pour l'heure il avait trop souvent fait souffrir la jeune femme. Il devait la laisser pour qu'elle puisse un jour être heureuse. C'était mieux pour eux deux. Dick détourne le regard pour regarder Batman.
Comme à son habitude Bruce reste froid et demande à son fils de se taire, afin qu'il puisse lui-même prendre la parole. Bruce avait séparé la bat family en plusieurs groupe, Dick allait une nouvelle fois faire équipe avec Damian tandis que Barbara était avec Jason et que Tim allait rester ici au manoir. Dick se retourne alors vers Damian pour le mettre en garde.

«Cette fois-ci tu m'écoutes et tu ne fonces pas la tête baissée Damian !»


Grayson espère que cette fois, le jeune garçon allait faire plus attention pour éviter une nouvelle fois de risquer de se faire tuer. Une fois la discutions terminée, le groupe se sépare. Dick prévient Damian de le suivre en moto. Dick emprunte alors le chemin de la sortie en regardant Jason et Barbara discuter en espérant qu'ils ne s’entre tuent pas.

(c) Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/03/2017
Messages : 1130
DC : Slade Wilson
Situation : Renvoyé de l'Université d'Ivy Town
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
Batfamily
City-War [Cassandra, Damian] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 9 Avr 2017 - 1:46
« City-War »
_____Ce n’est pas comme s’il ne s’y attendait pas, mais il n’espérait vraiment pas que Bruce prenne cette décision. Il aurait aimé avoir tort sur ce coup-là, il aurait préféré se tromper. D’habitude, il détestait, cela le frustrait pendant des heures. Maintenant, la situation était différente. Pour la énième fois, son mentor le mettait à l’écart. Tim n’avait aucunement besoin de demander des justifications sur la décision de la chauve-souris, ce dernier allait forcement lui sortir les mêmes excuses : Son jugement serait corrompu par les sentiments qu’il avait toujours pour Stéphanie, et il était bien évidemment le plus doué en informatique. Il entendait sa voix lui répéter ces paroles qu’il avait déjà entendu trop de fois. Il avait pourtant prouvé de nombreuse fois à son mentor qu’il était à la hauteur, capable de se contrôler dans les pires moments, notamment après la mort de son père et dernier membre de sa famille.

Tim restait complètement muet, calme. Il se cachait derrière sa coquille, comme à son habitude. Il prenait sur lui, masquant ses sentiments derrière un silence tout à fait naturel à première vue. La frustration, la colère le consumait de l’intérieur. L’adolescent était quelqu’un de calme, compréhensif, mais quand la goutte d’eau fait déborder le vase, tout ce qu’il garde au fond de lui ressort pour montrer une seconde personne, beaucoup plus agressive.
Ces dents se resserrent, Barbara est la première à se tourner vers le garçon, et la seule à comprendre la déception amère qu’il cachait derrière son visage d’ange. Même Bruce, bien trop focalisé sur ces objectifs, n’avaient pas remarqué l’attitude détaché du jeune garçon et sa lenteur d’esprit, comme s’il était en train d’exploser de l’intérieur. Il avait fini par bouger lorsque tout le monde était déjà à son poste, lorsqu’ils étaient tous déjà loin. Il se masse le crâne, il est fatigué, épuisé, en colère et frustré. Il a besoin de se calmer, de se reprendre pour être au top et ne pas faire d’erreur stupide.

Son premier reflex est d’attraper sa tasse habituelle, de la remplir de caféine et de boire le contenu en une seule gorgée sous le regard du majordome qui avait également remarqué le comportement étrange du garçon. Sa seule question aura été de demander à l’adolescent si tout allait bien.

« Je vais bien. » lança sèchement le garçon. Des paroles qui, prononcé par Tim, avait un sens bien contraire à ce qu’elles étaient censées signifier à la base.

Il posa sa tasse, sans aucune forme de douceur, sur la table et finis par se rendre devant le Bat-ordinateur juste derrière lui. Bruce voulait des informations, il allait être servit, le garçon n’était heureusement pas du genre à mêler sa vie personnelle et sa vie professionnelle. Il allait probablement attendre la fin de la mission pour régler ses comptes avec son père adoptif. A moins qu’il ne prenne la décision, pour la énième fois, de baisser la tête, prendre sur lui et sourire. Non, pas cette fois, il est lassé. Il allait se montrer professionnel, mais sa voix sera parfois glaciale à travers le communicateur. Il s’installe devant le Bat-ordinateur, s’étale sur la chaise, fait craquer ses doigts, pose une seconde tasse de café sur la table. Il se répète en boucle l’enregistrement vocal de David Cain et Stephanie Brown. Il peine arrive à retrouver peu à peu son sang-froid, retrouver son sérieux malgré les événements. Ils enfouies complètement ce qu’il avait sur le cœur pour retourner au vif du sujet. En parallèle, il essaya de localiser le téléphone portable de la jeune femme, ça pouvait très bien donner une piste pour commencer ces recherches.

City-War [Cassandra, Damian] 529722C6qKLg6UwAAYnlX1

Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Invité

MessagePosté le: Mer 12 Avr 2017 - 5:02
Je serres les dents lorsque Père me dit de la boucler. Il sait que j'ai raison mais il est trop orgueilleux pour l'avouer. J'ai souvent l'impression de ne jamais être la hauteur du grand Batman. Peu importe ce que je fais ou dit. Père ne verra probablement jamais le justicier en moi, il voit toujours l'assassin élevé par la ligue. Je lui prouverai que je suis digne de porter le masque. De le remplacer lorsqu'il sera trop vieux ou se fera tuer par un cinglé. Je sais que je suis digne. J'ai même fait des efforts pour me rapprocher des autres comme il me l'a demandé alors que je n'avais jamais eu aucun amis avant d'arriver en Amérique. Je ne suis pas surpris lorsqu'il annonce à tout le monde qu'il épie leurs conversations. Mon père à toujours été parano et ne fait confiance à ppersonne. Même pas son fils unique. Ça ne change pas grand chose pour moi, je n'ai pas de téléphone portable. Ça rend aussi idiot que regarder la télévision. Beast Boy en est la preuve vivante.


"Difficile de faire parler les gens s'ils ont la machoire cassé."


Je souris légèrement, très légèrement. Je ne suis pas aussi drôle que mon frère adoptif mais je suis tout de même fier de ma blague. Barbara me décoiffe comme à son habitude et je lui lance un regard qui, je l'espères, lui fait comprendre que je suis reconnaissant envers ce geste. Dans les moments comme ça ou mon père m'enrage, j'apprécis qu'on me montre que je ne suis pas qu'un bandit ramasser dans les bas fonds de la ville. Je ferai encore une fois équipe avec Grayson. Comme dans le temps ou il était Batman. J'installe mon masque sur mon visage et m'apprette à installer mon katana à ma ceinture pour me rendre compte qu'il n'y sera plus jamais. Tristement, je prend un Bo comme celui de Timothy. Un Bo renforcé avec plusieurs gadgets intégré. Je jette un coup d'oeil furieux à mon père et saute sur ma Moto. Je démarre en trombe et suis mon coéquipier.


"Allons casser des tibias."

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

City-War [Cassandra, Damian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Houp La Hoop à Marseille city
» [RESOLU] Problème après intallation JVH3 Weather City Editor
» Moving City - 14.08.2010 - Zürich
» [JEU]LEGO BATMAN : Gotham city [Payant]
» Hoop City

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City :: Manoir Wayne-Batcave-