I can't ignore you anymore {FLASHBACK}

Invité

MessagePosté le: Jeu 23 Mar 2017 - 14:38
I can't ignore you anymore.
#DEATHSTROKE-IVY
La nut fut longue et douce, comme toutes les nuits depuis bientôt un mois. J'ouvre les yeux doucement, et comme toujours depuis un mois, le corps musclés d'un homme est a mes côtés. Je souris doucement et me redresse en baillant alors qu'autour de nous, les spores de mes plantes font l'effet d'un magnifique rêve. J'en frémis et sourit, le grand soir est arrivé et ce maudit chevalier en collant va mourir de peur. La nuit est encore loin et j'ai donc le temps de passer à ma boutique et de me changer, fortifier mes bébés et enfin, rejoindre le chemin de mon futur oasis. Je me relève et le laisse dormir encore un peu car je sais qu'il est à moi. J'avais, il y a un mois, passé un petit "contrat" pour la tête de Batman. Et c'est le légendaire Deathstroke qui était venue. Je reste nue pour aller dans mon jardin et l'air se remplit de joie.

Mes amours n'aime pas quand je reste trop longtemps loin d'elles et je comprend, je suis pareil. Ma jolie Digitale pourpre est toute heureuse car elle va enfin sortir ce soir et elle n'attend que ça ! Je caresse doucement ma Digitale et je vais donc me changer car l'heure tourne. Une fois ma combinaison mise, je vais dans ma chambre et je fixe le corps de Slade en souriant. C'est dommage quand même de devoir le garder sous contrôle ... Je me pose à côté de lui et je passe ma main sur sa joue, doucement. Mon sourire s'étire alors que je le regarde dormir avant qu'il ouvre les yeux. "Bonjour mon cher. As-tu bien dormi ?" Ma main s'agite doucement au dessus de son nez, libérant alors une petite dose de phéromone.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 24 Mar 2017 - 17:29
HRP:
 



Il y a de ça un peu plus d'un mois j'ai accepté un contrat pas très lucratif mais le but de la mission était intéressant, très intéressant, et c'était surtout pour une amie, Pamela Isley.
On se connaissait un peu elle et moi, j'admirais son sens de l'écologie en tant que mère nature et moi de mon côté j'ai toujours respecté la flore pensant que si l'humain détruisait sa planète un jour où l'autre il en payerait le prix. Poison Ivy représentait le bourreau, la main punitive de l'humain qui saccage notre monde et pour cela je l'a respect et lui donne raison.

Elle m'avait donné rendez-vous chez elle pour organiser notre plan d'attaque et dès que je l'ai vu j'ai ressentit comme une chaleur au fond de moi. Pour bien des gens Pamela était repoussante à cause de sa peau légèrement verte ses cheveux rouges et ses yeux émeraudes. Moi c'était tout le contraire. Je l'a trouvais belle, charmante, séduisantes, ses courbes me faisait saliver, sa voix m'enjôlait, et ses yeux me faisait frémir. J'avais du mal à me concentrer à ses côtés.

Les premiers jours une complicité s'installa entre nous. Elle avait le genre de caractère que j'appréciais chez une femme, forte, indépendante, parfois terriblement craquante et amusante. Avec elle ma carapace de professionnel se fissurait et laissait entre voir l'homme que j'étais il y a longtemps, avant le sérum, avant le mercenariat, avant Deathstroke.

Cette nuit là comme toutes les nuits depuis à bon moment nous avions fait l'amour avec passions et nous nous étions endormis, nue, l'un contre l'autre. Pamela fut la première à se lever, s'occupant de ces bébés comme elle les appelait. Personnellement je me sentait très à l'aise autour de toutes ses plantes et je crois qu'elles m'ont un peu adoptés. Je l'entends marché non loin de moi, elle croit que je dors encore mais je me suis réveillé dès qu'elle s'était levé du lit, déformation professionnelle.
J'ai à peine ouvert un oeil et je l'ai regardé se promené nue pour aller dans son jardin tandis qu'un sentiment étrange que j'ai encore du mal à vraiment comprendre me parcours ? Joie ? Bonheur ? Ca devait être un truc du genre. Lorsqu'elle est revenu en tenue mes yeux étaient fermé, je respirais comme si je dormais vraiment.

Sa main me caresse et j'ouvre lentement les yeux. Elle me dit de sa voix suave bonjour et me demande si j'ai bien dormis tout en laissant trainer un petite dose de phéromones sous mon nez.
Pamela croit que depuis le début elle me contrôle grâce à ses spores et ces phéromones mais elle ne pas savoir que je suis immunisé contre une majorité de poison et que sa technique ne fonctionne pas pour moi. Je pense même à lui dire la vérité afin qu'elle sache que je ne suis pas sous son contrôle et que si je reste ce n'est finalement que pour elle .

- Bonjour belle plante, j'ai très bien dormis, surtout après cette excellente nuit.

Je l'attrape alors par le haut des bras et la retourne pour la plaquer contre le lit tout en passant au dessus d'elle.

- Déjà en tenue tu ne t'habilles pas aussi vite d'habitude, finissant ma phrase par un large sourire.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 26 Mar 2017 - 18:27
I can't ignore you anymore.
#DEATHSTROKE-IVY
Poison Ivy avait un sourire aux lèvres. Slade était un parfait gentleman et il été énormément respectueux de la Nature. Il lui avait avouer qu'il voyait la Rousse comme une main punitive contre l'homme qui saccage le monde. Elle avait trouver ça adorable et elle aimer beaucoup la mentalité de cet homme. Et c'était la raison qui l'avait pousser à lui demander son aide pour le petit souci de chauve-souris. Après tout, n'était-il pas le mercenaire le plus efficace ? Elle avait pensé à Bane mais ce dernier rebute un peu la Rouquine pour plusieurs points.

Au départ, ça ne devait être QUE professionnel mais par la suite, la jeune Rousse c'était plus ou moins attaché au Mercenaire jusqu'à utiliser ses phéromones pour l'avoir dans son lit. C'était une sorte de technique de "protection". Elle ne voulait plus tomber amoureuse et c'était la seule façon de juste s'amuser avec les hommes. Mais étrangement, elle voulait arrêter d'activé ses phéromones pour qu'il puisse alors réfléchir de lui même et elle pourrait alors voir si l'intérêt est réel ou pas ... Sauf qu'elle ne pouvait pas, pas encore, pas maintenant ... Elle doit avoir la tête de ce Batman avant.

Sa main câline le visage du Mercenaire tout doucement et quand il ouvre son oeil valide, elle sourit doucement, descendant sa main sur le bras de Slade. Ce dernier lui dit qu'il a bien dormi surtout après leur nuit puis il attrape Pamela par le haut des bras et la retourne pour la plaquer contre le lit tout en passant au dessus d'elle, elle se mise à rire et le regarde alors qu'il lui dit que d'habitude, elle n'est pas aussi rapidement habiller. Elle se mordille la lèvre et sourit. "Effectivement, mais nous avons beaucoup à faire chéri aujourd'hui. Je dois m'occuper de ma Digitale pourpre pour notre petit plan de ce soir." Elle passe ses mains sur le dos de Slade et sourit.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 26 Mar 2017 - 19:31

Les réactions de Pam m'émoustillent, j'adore quand elle me sourit ou qu'elle se mordille les lèvres je trouve ça aussi mignon qu'excitant mais elle a raison, se soir nous passons à l'attaque et nous devons donc nous préparer.
Etrangement je n'ai pas envie ce soir , je n'ai pas envie d'enfilé mon costume de Deathstroke, je n'ai pas envie de chasser, de traquer, je n'ai pas envie de combattre. Pamela m'avait attendrit faut croire, à moins que ses phéromones ont vraiment un effet sur moi ? Du coup j'aurais préféré rester avec elle, dans son lit.
Pourtant je ne peux pas, je suis Deathstroke le Terminator, j'honore toujours mes contrats et je ne perd jamais.

- Tu as raison belle plante .

Je pose mes lèvres sur les siennes l'espace d'une seconde puis me relève et me dirige, entièrement nue, vers une petite cascade d'eau se trouvant dans la serre. La température de l'eau est tiède, miss Ivy la règle elle même à cette température pour ses plantes et ça me convient parfaitement pour me laver. Je passe sous l'eau qui me recouvre pour me mouiller. Je frotte un peu mon visage et passe la main dans mes cheveux tout en l'a regardant. L'espace de quelques secondes, tandis que l'eau ruisselle sur mon corps je me demande si je ne devrais pas lui dire la vérité sur mon immunité , sur mon véritable désir d'être rester avec elle parce qu'elle me plait.
Serait-ce une preuve de faiblesse ou est-ce que ça pourrait renforcer nos liens ? L'utiliserais t-elle contre moi ou accepterait-elle et me dévoilerait par la même occasion ses sentiments ?
Je pèse le pour et le contre dans ma tête sans pour autant la lâcher du regard tout en me frottant un peu partout, pour le moment juste avec l'eau qui m'asperge.

Je lâche alors le regard et me tourne pour qu'elle apprécie l'autre très bon côté de mon corps musclé.

- Arrête moi si je te l'ai déjà dis Pamela, mais tes phéromones n'ont aucun effet sur moi. Je suis immunisé contre pas mal de toxine et autres produits chimiques.

Tandis que j'attends une réponse de sa part qui je l'espère sera favorable, je commence à me lavé avec un savon bio, fabriqué sans produit chimique qui n'aura donc aucune incidence sur l'éco-environnement qui se trouve dans la serre.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 27 Mar 2017 - 16:29
I can't ignore you anymore.
#DEATHSTROKE-IVY
C'était tellement étrange la façon dont la jeune femme regarder le Mercenaire. Lui qui était si ... Sexy, fort. Pourquoi avait-il accepter d'ailleurs ? Elle connait bien Slade de par son caractère bien trempé, elle avait déjà pu le rencontrer sur le "terrain" mais il n'avait jamais réellement discuter sauf quand il s'agissait de Batman. M'enfin ... Elle sourit en le voyant se levé et aller dans le petit bassin aménager pour faire ambiance tropicale. Il est tellement craquant avec ses cheveux blancs, ses muscles si bien dessinés et ses petites ... Mhm ... Ivy se relève à son tour du lit et s'approche de bassin alors que le Mercenaire se lave avec un savon bio, chose qu'elle remercie. Quand Slade se retourne vers elle et lui explique alors que ses phéromones ne fonctionne pas et ne fonctionnerons jamais sur lui, elle ne bouge plus, totalement ... Incrédule.

Si je comprend bien, depuis le début tu ... Tu joues la comédie ? Pourquoi es-tu ici alors ? Si tu été là juste pour le fun ... Elle se sent, blessée, trahie. Oui, elle utiliser ses phéromones mais oui, elle a l'impression d'avoir été trahie. C'était comme-ci elle ce plaçait en victime, elle la toujours fait. Et dans un sens, c'était une protection pour elle. Elle se recule, retournant vers sa Digital Poupre. Vu que tu es totalement libre de tes pensés, de tes mouvements, tu connais la sortie Slade. Sa voix était tranchante et reflète bien la douleur. Elle était ainsi et malheureusement trop tard pour changer. Mais la jeune femme se repose sur son lit, caressant l'énorme plante doucement. Elle entend alors le Mercenaire sortir de l'eau, elle s'attend à ce qu'il parte ... Mais ce fut tout autre.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 27 Mar 2017 - 20:27

J'ai finalement balancé mon petit secret à Pamela et vu son air ça n'a pas vraiment eut l'air de lui plaire mais je préférais être honnête afin qu'elle ne pense pas que je soit sous son contrôle comme n'importe quel homme car je ne suis pas n'importe quel homme.
Elle m'accusa de jouer la comédie alors qu'il en était rien. Elle croyait que j'étais pour le fun, pour m'amuser et d'une certaine façon ce n'était pas faux mais pas dans le sens ou elle l'entendait.
Je pensais vraiment qu'elle aurait compris pourquoi je venait de lui dire ça, quel était le message caché mais au lieu de ça elle le prit mal et retourna voir l'une des ses plantes préférés même si c'étaient toutes ses bébés.

D'une voix tranchante, agressive mais aussi triste, je l'ai bien entendu, elle m'a dit que je savais où était la porte, voulant dire par là qu'elle était blessé, qu'elle n'avait plus vraiment envie de me voir, des sentiments qui trahissaient ceux qu'elle avaient il y a pas moins de deux minutes lorsqu'elle me regardait avec envie.

Je venais de finir de me laver, j'étais tout propre, je sentais bon, et je n'avais pas du tout envie de prendre la porte. Même si la plante qui est a côté d'elle peut me bouffer tout cru je prend le risque de venir jusqu'à Pamela, des perles d'eau qui coule le long de mon corps toujours aussi nue comme le jour de ma venue au monde. Je grimpe sur le lit et m'allonge sur le côté auprès d'elle. je passe ma main dans ses cheveux et je lui dit doucement :

- Je ne joue aucune comédie mademoiselle Isley, si je suis là maintenant et si je suis resté tout ce temps c'est peut être parce qu'ici , dans ce petit paradis, il y a quelque chose ou quelqu'un qui m'a donné envie de resté, tu ne penses pas ? touchant le bout de son nez de mon doigt.

Je plonge alors mon regard azur dans le sien pendant plusieurs secondes pour bien appuyer mes dires. Puis d'une voix bien plus froide je lui lance tout en me levant du lit :

- Mais bon vu que tu souhaites que je parte, vaut mieux que je ne traîne pas ...



Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 27 Mar 2017 - 21:30
I can't ignore you anymore.
#DEATHSTROKE-IVY
Poison Ivy était vexée et quand Slade se trouve derrière elle, sur le lit, elle se retourne et l'écoute. Comment un homme pouvait être ici, avec elle, de son plein gré ? Elle était bien foutue, certes mais ... Avec la peau verte, c'était difficile de draguer non ? Sa main sur ses cheveux, son doigt qui flâte son nez ... La jeune femme aurait pu, elle aurait dû fuir, l’assommer et fuir loin d'ici mais pour l'instant, elle le fixe de ses yeux émeraudes. "Comment un homme peut avoir envie de rester ici ?" Alors, il se relève du lit et dit d'une voix froide que si elle veux réellement qu'il parte, il ne traînerait pas. Elle baisse le regard et soupire avant de se levé. "Très bien, le contrat est annulé Slade. Tu connais la sortie, effectivement." La Rousse fixe Slade avant que la terre tremble, montrant alors la colère de la jeune femme. Cette dernière fait disparaître le lit de lianes et le remplace par une chaise et s'y installe, fixant le vide. Tel était sa vie, une vie de solitude. Elle était devenue ainsi a cause de Jason et elle vouée une haine contre lui, une haine intense. "Pourquoi tu étais venue, réellement Slade ? Le contrat, la prime ? Dit-moi la vérité ..." Slade était connu pour être un homme solitaire alors oui,
pourquoi était-il venue ?
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 27 Mar 2017 - 23:05
HRP:
 



Je pensais qu'elle m'aurait rattrapé, je pensais qu'elle allait me prendre par la main et me dire un truc de fille du genre : "han c'est trop mignon moi aussi je craque pour toi" et on se serait embrassé puis on aurait fait l'amour toute la nuit mais non. Pamela avait plus de caractère que ça et d'après ce que je sentais plus d'inquiétude. Je crois que selon elle, cette jolie jeune femme ne peut plaire à personne. Pourquoi ? J'en sais rien ! Sa peau verte ? Moi je trouve ça exotique. Ses cheveux rouges ? Moi je trouve ça sensuelle. Ses yeux couleur émeraude ? Mo je trouve ça magnifique. Et puis elle oublie qu'elle est juste superbement bien foutue bon sang ! Du coup je ne comprenais pas pourquoi elle me posait cette question, doutait-elle d'elle même à ce point.

Levé du lit, je commence à m'habiller doucement, j'espère secrètement que les choses positivent tout d'un coup car des tensions commencent à naître entre nous surtout quand elle me dit que le contrat était annulé. Je déteste ça, j'en ai horreur. Lorsque je signe un contrat je le remplis jusqu'au bout, on annule pas , on ne change pas toutes les conditions à la dernières minutes, je signe, je fais, j'empoche. Je suis réputé pour cela , quand je commence je finis toujours.

Si je sens bien que la tension monte lorsqu'elle change le lit en chaise grâce à ses pouvoirs je préfère continuer à m'habiller . Pour le moment sur moi j'ai mes sous-vêtements et une partie de mes vêtements de combats, le bas en tout cas. Tout en rangeant mes premières lames dans leur emplacements au niveau de mes bottes, je l'écoute me demander le pourquoi de ma présence. Je n'ai pas envie de lui mentir, je n'ai as envie car elle compte pour moi et le mensonge détruit tout.

Je me retourne doucement et m'avance vers elle. je lis dans ses yeux de la colère alors que je n'avais rien fait. Je m'approche d'elle et lui répond :

- Déjà ma chère je ne suis pas n'importe quel homme. Ensuite le contrat n'est pas annulé tu me connais assez pour savoir que Deathstroke n'annule ou ne change un contrat à la dernière minute. J'ai signé, je vais donc remplir le contrat avec ou sans toi ma jolie.

Mon ton est calme ni chaud ni froid, calme. je ne souhaite pas la guerre avec elle je l'apprécie trop pour ça mais elle m'a mal comprise. Je ne sais non plus pas tout d'elle et ce qu'elle a pu ressentir quand je lui ai dit que je n'étais pas sous son contrôle, elle qui a habitude d'avoir tous les hommes qu'elle veut à son service.

Je m'avance un peu plus vers elle jusqu'à posé mes deux mains sur ses genoux et je lui dit :

- La vérité c'est qu'en premier lieu je suis venu pour le contrat dont le but finale me plaisait assez. Ensuite c'est pour toi que je suis venu. on se connait toi et moi, on pense presque pareil et on se respect donc j'avais envie de travailler à nouveau avec toi. La prime je m'en fous , pour ce tarif là il m'arrive parfois de ne pas me lever. Une nouvelle fois je plonge mon regard dans le sien.

- Le truc que j'ai essayé de te faire comprendre tout à l'heure c'est que je suis resté pour toi tout simplement. Je te trouve Belle, intelligente, amusante, j'aime ta dévotion pour l'écologie et l'environnement, j'aime ta quête de suppression du Bat, bref t'es mon genre Pam et tout ce temps passé à tes côtés m'a fait t'apprécier de plus en plus. Tu n'as jamais eut besoin de tes phéromones avec moi car je suis resté pour le plaisir d'être avec toi.

Je me demande encore comment ou pourquoi je suis si gentil avec elle. Sa aurait été une autre je me serais déjà cassé avec le fric mais j'étais sincère, j'apprécie Pamela et tout ce que j'ai dit est vrai. Bordel je suis si bien avec elle que je ne me reconnais presque plus. Quoiqu'il arrive se soir je vais devoir combattre et si possible tuer, j'espère juste que c'est le Batman .

En attendant je me tiens debout devant elle les bras croisés, torse nue en espérant qu'elle comprenne ...

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 28 Mar 2017 - 10:41
I can't ignore you anymore.
#DEATHSTROKE-IVY
Pourquoi agissait-elle comme une crétine, une fille qui n'aurait aucuns sentiments ? Car après tout, ce n'est pas le cas. Pour la première fois depuis longtemps, depuis Jason, la jeune Mère Nature avait de la sympathie pour un homme, même plus que ça, elle aimait énormément sa compagnie, elle aimait réellement qu'il soit près d'elle, qui ne regarde qu'elle. Et ce qu'il vient de lui dire confirme alors ce qu'elle ressent. Elle aussi voulait pouvoir dire ce qu'elle ressent secrètement au fond d'elle mais elle a la trouille. De quoi ? De souffrir à nouveau. Slade vient de lui avouer qu'il l'apprécier et elle, elle a peur quand même ... Quand on passe autant de temps en asile, loin de toute forme d'amour, on a pas réellement envie de retomber dans le piège de cupidon ... La Rousse fixe les mains de Slade sur ses genoux avant qu'il se redresse et qu'il croise les bras, la fixant.

"Tu ne sais pas a quoi tu t'engage Slade ... Pourquoi un homme viendrait-il de lui même contre moi ? Je ressemble bien plus à une plante qu'a une femme. Ce n'est pas du sang qui cours dans mes veines, ma peau ne sera jamais blanche ou bronzée ... Je ne suis pas humaine, tout simplement. Je ne le suis plus depuis bien longtemps ... On dira merci à Jason Woodrue pour ça ... Il a fait de moi une sorte de monstre de foire qui ne veux qu'une seule et unique chose: Que la vie humaine périsse petit-à-petit et que la flore reprenne sa place. Alors dit-moi Slade, me regarderas-tu toujours de la même façon ? Ou regarderas-tu enfin le monstre que je suis ?" Dit-elle en soupirant.

Non, pour elle c'était impossible qu'il dise ça sans les phéromones ... C'était invraisemblable ... Elle le connaissait bien plus dur, plus froid et le voir ainsi, tout gentil, limite guimove ... Non, il était sous l'emprise de ses phéromones, c'était trop gros pour elle. Elle se relève et se place alors devant lui, les phéromones disparaissent doucement autour d'eux et elle le regarde de ses yeux verts. "Maintenant que tout phéromones est été supprimé ... Parle avec ton coeur. Si tu me redis ça sans les phéromones ... Alors je te croierais ... Car, tu comprendras que j'ai du mal a croire un homme depuis l'épisode Woodrue."
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 8 Avr 2017 - 16:10

Pamela est têtu mais je le suis aussi et peut être même plus qu'elle alors je ne peux pas lui en vouloir de l'être avec moi. Mon boulot, ma vie toute entière font que je suis toujours sous tension. C'était la première fois que je prenais vraiment du repos, des vacances, la première fois depuis longtemps que j'ai pu me couper de tout. Si a la base ce n'était qu'un job , Pam est devenue par la suite une amie et une amante. Je n'assume qu'à moitié cette fragilité sentimentale, mais elle me rappelle des moments que j'avais oublié avec Adeline notamment.

J'avais donc finit mon tour de parole et ce fut à Pamela de me répondre. Je l'écoute déverser son ressentit sur elle même, son physique et sa vie. Elle se dénigre car un connard l'a transformer en ce qu'elle appelle elle même un monstre alors que moi je ne l'a vois pas du tout comme ça.

Elle se leva et se mit en face de moi à peine à quelques centimètre de mon visage. Elle me dit que tout les phéromones ont été supprimé mais ça ne change rien pour moi puisque de toute façon je ne subissais pas leurs effets. Elle a besoin d'être rassuré et c'est compréhensible vu ce qu'elle a vécue avec l'autre psychopathe.

Je le regarde dans les yeux avec mon oeil unique et valide d'un bleu azur et lui répète ce que je lui ai déjà dit plusieurs fois :

- Écoute moi bien Pamela. Je comprends que tu ne fasse plus confiance aux hommes mais moi je suis Deathstroke pas un simple mec. J'ai pas envie de me répété mais je le fait pour toi. Il lui sourit gentillement. Tu me bottes Pam, ton physique me plait, ton esprit me plait, tu me plait tout entière. Je suis pas resté car tu me contrôlait je suis resté parce que je le voulais, parce qu'avec toi je me sens bien étrangement, j'ai pas envie de te tuer et pour moi c'est un signe d'affection ok.


Je la regarde à nouveau de haut en bas et lui dit :

- Quand je te regarde de vois une femme super sexy aux charmes exotiques qui sait ce qu'elle veut, qui a un but dans la vie et les moyens d'y arriver. Alors non t'es pas un monstre Pam , loin de là , d'ailleurs je vais te dire que dehors , les autres , héros ou vilains, he ben c'est moi qu'ils considèrent comme un monstre pas toi .

Slade Wilson le terminator, le plus grand assassin , tueur et mercenaire du monde. J'hôte la vie comme on cueille une fleur , le monstre sanguinaire c'est moi et je l'assume ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

I can't ignore you anymore {FLASHBACK}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Flashback Rambo IV
» [AMV] Something And Nothing Anymore
» 10 choses qu'on ignore sur vous
» Flashback boutique
» Flashback

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-