(PV Slade, Washington) Pièces détachées.


Inscription : 19/05/2016
Messages : 225
DC : Jinx - Faora
Situation : Fou furieux et perdu
Localisations : Espace
MessagePosté le: Mar 28 Mar - 0:32

Pièce détachée
Slade Wilson

Les hélicoptères de l'armée tournaient autour de l'immense cratère qu'était devenu un simple coin des Etats-Unis. Autrefois petit coin tranquille et franchement pas remarquable, l'endroit était devenu un enfer total quand le criminel Metallo avait entreprit de s'y installer pour créer une arme terrible dénommée God Breaker. Le terrible engin avait causé de grand ravages sur le territoire des USA mais avait fait autrement plus grave en anéantissant Oolong Island.

Les faits changeaient selon les médias : Pour le public et les autres vilains ou héros non renseignés, Metallo était vaincu et venait de battre en retraite, ayant échoué dans son grand plan. Le nom du vilain fut communiqué de nombreuses fois, souvent accompagné d'injures, et resta en mémoire pendant des mois. La dernière fois que Corben s'était autant démarqué, c'était pour des faits nettement plus héroïques, provoquant confusion et dépit dans les rangs des civils ou de l'armée.

Toutefois, le gouvernement et la JLA savait bien que Corben n'était pas mort : des satellites avaient enregistrés des images d'une énorme masse robotique humanoïde s'envolant vers l'espace, accélérant à une vitesse folle en quittant l'atmosphère. Metallo avait été repoussé, mais ses plans semblaient continuer en dépit de la destruction de son arme, et il était parti dans l'espace pour une raison aussi précise que machiavélique.

La prochaine menace robotique viendra du ciel, et si elle est aussi terrible que la dernière, le monde pourrait bien perdre plus qu'Oolong Island. Il fallait savoir pourquoi Metallo était parti, et la réponse se trouvait peut être au sein de sa base. Cette dernière était en ruines, mais ce qu'il y'avait à l'intérieur pourrait sans doute servir.

Pour cette raison, les unités qui descendirent des hélicoptères, équipées avec des armes bien plus sophistiquées que de simples M-16, n'étaient pas de simples soldats : équipés dans les couleurs de leur illustre patron, les Ravagers se préparaient à descendre dans les entrailles froides d'une ancienne usine infernale, un fait qui ne leur procurait toutefois aucune peur. S'il y'avait encore quelque chose en bas, elle serait déjà sortie.

Repérant un dernier tunnel, parmi les décombres, les troupes d'élites s'insèrent promptement dans l'ouverture, lançant un dernier regard vers les débris en haut : les débris du God Breaker, de la taille d'une montagne, jonchaient encore la vallée, alors que plusieurs unités d'hélicoptères massifs essayaient de transporter les dits débris pour leurs propres analyses.

Lumière. Souffla le chef du groupe, arborant une armure plus costaude que les autres mercenaires, tout en allumant une lampe posée sur son épaule pour révéler un tunnel... étonnamment propre : quelques débris le jonchaient, mais pour une simple petite pièce qui avait été frappée par un cataclysme, et sur lequel s'était effondrée une montagne, le côté impeccable de l'endroit été quasiment irréel.

La porte dans un métal étrange, qui scellait l'endroit avant son éventuelle ouverture, était sacrément solide mais avait été affaiblie par les nombreux choses, ce qui avait permit aux soldats de la briser définitivement.

La Justice League à reportée cette salle dans leur rapport ?

Non. Ils n'en ont vraiment explorés qu'une simple partie. Une grande partie de l'endroit à été ravagé par Superman.

Quel emmerdeur.

Les soldats s'enfoncèrent dans des dédales sombres, et entièrement silencieux, progressant de façon prudente, de la poussière tombant au sol par moments. Il y'avait plusieurs milles tonnes au dessus d'eux, mieux valait se dépêcher, au risque de tomber sur un robot délaissé ou une quelconque saloperie de Corben pour des visiteurs imprudents.

Une porte rouge apparut finalement devant le petit groupe, se faisant rapidement remarquée de par son étrange couleur rouge ainsi que sa taille : là où les portes blanches étaient juste conçues pour que des humains puissent y passer, cette porte ci était rouge et massive en comparaison, au grand étonnement des soldats, qui s'approchèrent avec précaution de la porte, agitant leurs lampes de poches pour essayer de trouver un quelconque symbole.

Avec précaution, le boss leva la main pour pousser et constata, à son grand étonnement, que la porte s'était ouverte plutôt facilement, un fait qu'il blâma sur les mois passés... même si une étrange inquiétde commençait à lui ronger la tête.

Signalant à ses soldats de se poser près de lui, le brave militaire s'empara d'une lampe supplémentaire et illumina la pièce : entièrement vide, à l'exception de deux espèces de grands tubes. L'un était brisé, mais l'autre était occupé par une énorme silhouette, une vision qui fut nécessaire pour perturber le soldat et le faire reculer de quelques bons pas.

Putain !

Les Ravagers s'immiscèrent promptement dans la salle, pointant leurs armes vers le module endormi : ils savaient bien que ces dernières étaient impuissantes contre le cyborg, mais ils n'étaient pas entraînés pour fuir. Après quelques secondes intenses, ils réalisèrent toutefois qu'aucun mouvement n'était produit de la part de la machine, un fait étrange, compte tenu du caractère sanguinolent du cyborg.

Il aurait déjà bondit à travers le tube, déjà.

Plus courageux que d'autres, le boss s'avança et osa utiliser une lampe de poche supplémentaire pour identifier le corps : un drone de Promethium, complètement inactif. Pour une raison étrange, Metallo ne s'en était pas servi contre les héros. Son alliage incassable aurait bien aidé contre Superman, pourtant.

En dehors de ce problème là, il y'avait bien sûr le bénéfit d'avoir un drone, qui avait peut être de bons trucs dans sa tête, voire même... être manipulé.

Le boss se tourna vers un sbire avec un air grave, s'éloignant du tube par précaution.

Préviens le boss, on à trouvé un corps de Promethium.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 24/08/2016
Messages : 1909
DC : Red Devil - ex animateur du Network
Situation : Légende porté disparu - Vétéran du Network - Freelance
Localisations : Partout et nul part
Groupes : Wilson family - Ex chef des Ravagers
The Network
MessagePosté le: Mar 28 Mar - 22:43

Il y a de ça quelques temps j'ai reçu sur mon bureau un rapport d'activité méta-humaine concernant le vilain dénommé Metallo. En tant que Mercenaire, le meilleur et de loin, j'approuve ce que ce type fait ou plutôt faisait vu qu'il est aujourd'hui disparut. Il a mon respect car il sait tenir tête à Superman, ce qui est faut le dire, assez rare. Peu de personnes peuvent vraiment s'en vanter mais lui en fait partie.
En tant que président je trouve que ce type est un véritable danger comme le prouve la zone ravagée que je vois sur les cartes qui se trouvaient dans le dossier marqué d'un tampon rouge CONFIDENTIEL .
Le dossier que j'avais dans les mains avait attiré mon attention, il avait piqué ma curiosité, j'ai donc décidé de lancer une opération sur place pour comprendre le départ du robot et voir l'installation dans laquelle il avait opérer. Un type comme lui devait avoir des secrets ou peut être mieux des ressources.

J'ai fait établir un camp à moins de deux kilomètre de l'ancienne base de Metallo et je m'y suis moi même déplacé pour gérer les opérations de ma section Ravager sur place. Mon nez me dit que dans ce foutoir il y a quelque chose d'important , quelque chose qui est passé inaperçu lors de la première enquête faite par la JL. J'ai fais déblayer via plusieurs hélico de transport, tout ce qui encombrait le passage et la formation du camps , ce qui selon moi était le plus important, partait pour analyse le reste c'était poubelle. Ensuite j'ai monté une équipe spécialisé avec à sa tête Andrew Deamon l'un de mes meilleurs officiers afin de plonger dans les ruines de la bases fouiller et me dénicher ce qui n'a pas été trouver la première fois. J'ai une foie totale en ces hommes, la section Ravager ne m'a jamais fait défaut.

Cela fait maintenant quarante cinq minutes qu'ils sont partit, je suis au bord des ruines de la base en tant que chef de mission, Président des USA mais aussi Deathstroke donc habillé et armé. Mes hommes semblent être plus reconnaissant quand je suis en tenue et moi je m'y retrouve mieux, je me sens plus ... moi.

La radio s'allume et une voix y grésille :

- Monsieur nous avons trouvé quelque chose qui pourrait vous intéresser, il s'agit d'un corps fait de Promethium.

A cette annonce un large sourire apparait sur mon visage caché par mon masque. Je l'ai trouvé !

- Très bien ne touchez à rien d'autre je descend.

Mes ordres sont clairs. Sans aucunes aide, ni équipe autour de moi je descend dans ce qui reste de l'endroit et emprunte le même chemin que mes hommes avant moi, passant un tunnel,puis une porte spéciale , puis un petit dédale et ensuite une imposante porte rouge jusqu'à arriver dans la pièce ou se trouvait mon équipe de recherche et deux imposants tubes. Dans le deux je le vois, le corps métallique fait de Promethieum. Tout en l'observant je marche vers lui, passe à Côté de mon chef d'escouade et lui tapote l'épaule en lui disant :

- Très bien joué capitaine.

J'observe cette masse métallique ne pensant pas trouvé autant en arrivant ici. Vu l'état des murs et de toute la structure je donne mes ordres :

- Libérez-le de ce tube et remontez le à la surface immédiatement je veux procéder aux première s analyse dès que possible. Emporter tout ce que vous pensez nécessaire s'il manque le moindre bidule utile une fois en haut vous re-descendrez !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4044-mercenaire-nu   http://dc-e

Inscription : 19/05/2016
Messages : 225
DC : Jinx - Faora
Situation : Fou furieux et perdu
Localisations : Espace
MessagePosté le: Mer 29 Mar - 21:04

Pièce détachée
Slade Wilson

Les soldats de l'unité Ravager avaient toutes les raisons au monde d'être nerveux : coincés dans une salle avec un corps de Metallo qui paraissait inactif, dans une petite salle sous plusieurs milliers de tonnes de débris, ils allaient également recevoir la visite de l'homme le plus dangereux du monde, pas seulement à cause de sa position actuelle, mais aussi pour ses nombreuses capacités, acquises avec des sérums de super-soldat ou via l'expérience.

Et pourtant, ils ne réagissent pas quand Deathstroke, équipé dans sa tenue originelle, apparaît dans la salle, très détendu en dépit de l'épée de Damoclès qui pendait sur sa propre tête. Metallo avait toujours été un ennemi redoutable : si ce corps, pour une raison ou une autre, venait à se réveiller, la région pourrait très bien subir une catastrophe de nouvel ordre, et les Ravagers n'étaient pas équipés pour affronter une menace pareille.

Le président observe la masse métallique pendant quelques instants, ne s'attendant sans doute pas à de si bons résultats. Trouver des schématiques pour des cyborgs aurait déjà été fantastique : un corps fonctionnel, appartenant à l'un des super-vilains les plus puissants sur la planète, était simplement inespéré. Encore fallait t-il le faire fonctionner, et, encore plus, le faire fonctionner sans qu'il n'aille tuer tout le monde dans une rage aveugle.

Le puissant mercenaire commence par ordonner à ses sbires de libérer le robot de son tube et de faire des tests, afin de vérifier s'il est toujours opérable. Les Ravagers s'exécutent et, de façon plutôt naturelle, pressent sur un bouton rouge : le tube s'ouvre soudainement, et Metallo reste figé sur place, ne bougeant pas. Quelques soldats soupirent de soulagement mais se calment rapidement : Deathstroke est toujours en place.

J'ai déjà travaillé à l'unité 7734, ils ont des tubes comme ça pour... des stases, j'imagine.

Vu que Metallo était trop lourd pour être manipulé de façon convenable, une sorte de grande chaise en métal fut déployée, ayant été trouvée dans une autre salle : le cyborg y fut placé, heureusement sans la briser, puis menotté par des sortes de liens d'énergie par le Ravager plus vétéran, avant d'être transporté hors de la base. Le reste de l'équipe resta en arrière, afin de potentiellement trouvé d'autres choses.

Quelques heures s'écoulèrent, l'équipe alpha revenant de temps en autres avec quelques bidules technologiques. Le camp était surtout porté sur Metallo, et vers les scientifiques qui travaillaient sur lui dans leur tente blanche. Tel Ulysse, ils ne sortaient pratiquement jamais, au point où quelques membres pensaient qu'une odieuse attaque se produisait.

Quand le scientifique en chef, Mr.Herkberg, sortit de la tente, essuyant son front avec une serviette, le soleil commençait à se coucher déjà.

Monsieur le président ? fit t-il, s'approchant du mercenaire avec appréhension, conscient de la longue liste de victimes de ce dernier. Nous avons réussis à l'activer.

Le problème est que John Corben semble avoir conservé sa personnalité originelle... c'est une intelligence artificielle derrière, mais elle est programmée pour agir comme Corben, c'est à dire : de façon extrêmement dangereuse. Nous avons de quoi réveiller le corps, mais il nous faudrait quelques heures pour lui donner une personnalité plus obéissante.

Souhaitez vous partir à sa rencontre de suite et garder sa personnalité originelle, ou pouvons nous apporter des changements efficaces ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 24/08/2016
Messages : 1909
DC : Red Devil - ex animateur du Network
Situation : Légende porté disparu - Vétéran du Network - Freelance
Localisations : Partout et nul part
Groupes : Wilson family - Ex chef des Ravagers
The Network
MessagePosté le: Sam 6 Mai - 15:44

L'équipe que le président avait dépêché pour cette mission était nerveuse, il le sentait, mais c'était compréhensible, en face d'eux se trouvait l'une de machines les plus dangereuses et destructrices de la planète. Les ordres avaient été donc donné et tout le petit monde se mit en action utilisant du matériel spécifique pour la récupération d'épave en milieu hostile, l'équipe technique ayant même réussis à adapter de l'équipement sous-marin pour cette mission.

L'imposante carcasse fut donc remonter à la surface et fut installer dans les installations techniques et scientifiques du camps que Deathstroke avait fait monter. d'ailleurs le président surveillait tout de son oeil avec attention, réfléchissant aux différentes possibilités et résultats que les analyses pourraient lui offrir.

Le temps défila et Slade du s'armer de patience en attendant que la moindre information lui parvienne. Il ne resta pas les bras croisés pour autant offrant un entrainement de combat rapproché à ces hommes les plus fidèles et en s'impliquant dans son boulot de président.
Lorsque le chef de projet Mr.Herkberg vint le voir Slade penchait sur un problème économique touchant le Texas. Le scientifiques lui fit un point sur la situation ce qui fit à nouveau réfléchir le mercenaire, qui n'avait pas prit de décision sur l'une des deux actions à mener, les ayants quand même prit en compte lors de ses premiers raisonnements.

Se levant pour se dégourdir les jambes, faisan plusieurs petit rond de marche le président passa sa main sur son bouc pesant avec parcimonie le pour et le contre des deux options que proposait Mr.Herkberg jusqu'à trouver la réponse .

- Mr.Herkberg je souhaite partir à sa rencontre dès maintenant et garder sa personnalité originel. John Corben n'est pas totalement un monstre sans cervelle et même si l'envie d'avoir un tas de ferraille totalement sous mes ordres me tente Mr Corben a le droit d'être ce qu'il est .

Le président Wilson quitta sa tente le scientifique lui emboitant le pas et les deux hommes marchèrent vers le centre scientifique afin de rencontrer celui qu'on nommait Metallo ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4044-mercenaire-nu   http://dc-e

Inscription : 19/05/2016
Messages : 225
DC : Jinx - Faora
Situation : Fou furieux et perdu
Localisations : Espace
MessagePosté le: Lun 8 Mai - 0:44

Pièce détachée
Slade Wilson

Un choix cornélien se présentait au président Wilson. Pas suprenant en vue de son travail, qui lui demandait de faire bien de choix ou propositions difficiles, mais la question qui lui était posée pourrait bien provoquer sa mort, ou celle même de l'Humanité, si jamais il trouve la mauvaise réponse, la faute à l'arme de destruction massive qui se tenait prêt de lui, dissimulée derrière une montagne écroulée, tel un secret que l'Humanité ne devrait jamais connaître.

Garder la personnalité de Corben lui permettait d'avoir toute la violence, l'expérience et le pragmatisme d'un homme qui avait manqué de détruire le monde. Metallo avait gagné beaucoup de passes d'armes, que ce soit alors qu'il était indépendant, dans le Suicide Squad ou au service de l'armée,
grâce à sa violence dérangeante et ses talents pour la brutalité créative, en le gardant, Slade se trouverait un allié puissant et capable de tout pour la victoire... mais aussi un psychopathe nihiliste qui souhaite la destruction de l'Humanité dans le feu divin.


Corben peut éliminer toutes les menaces, mais pourrait définitivement en devenir une après. Quand à l'idée de le garder en programme... pas de risques de rebellion, mais le robot aurait besoin d'ordres et autres conseils pour bouger, il serait moins indépendant, moins capable de prendre des décisions en un éclair.

Le choix est pris : Corben conserve sa personnalité, Slade sait qu'il se dirige vers un problème massif,
mais rien que les organisations de super-héros pourraient gérer. Et de plus, une organisation pourrait trouver le corps et le ré-activer, ce qui provoquerait des complications assez extraordinaires pour tout le monde : Quand un Metallo est prêt, autant l'avoir avec soi.


Alors que les deux hommes se dirigent vers la maison, des bruits étranges se font entendre : des injures, destinées aux Marines présents dans la pièce. Rentrer dans la petite tente permet de voir que l'Androïde, activé, est mise en joue par plusieurs dizaines de Ravagers, ce qui ne semble pas le paniquer d'une quelconque manière : loin de regarder les canons des armes pointées vers lui, le cyborg menaçant dévisage juste ses liens qui le retiennent.

Putain... vous êtes censés être tous morts ! E-001 est vraiment un gros con !

Slade entre dans la pièce : le cyborg le dévisageant promptement, ne semblant nul impressionné par l'arrivée du président et homme le plus dangereux du monde. Corben se contente même de sourire de façon machiavélique, ricanant de façon sinistre. Les Ravagers dressent encore leurs armes, mais il ignore une nouvelle fois la menace qui se tient devant lui.

Le Président... Je m'attendais à ce que la Ligue te bouge de ton siège, mais c'est pas grave.

Le robot reste immobile, et essaye de se libérer de ses restraints. Il échoue, ce qui semble seulement provoquer de l'amusement, d'après le petit rire qu'il affiche.

Ces barreaux sont faits pour retenir des entités du niveau d'Aquaman et autres héros.
Corben, nous avons choisis de te laisser ta personnalité originelle pour...


Un cri terrifiant sort de la bouche de Corben, le scientifique recule, se cachant derrière le président alors que le monstre adopte une expression satisfaite. Son sourire se fait plus satisfait seulement.

Alors, on dirait que vous me voulez parmi vos services, monsieur le président ? Après que E-001 ait tenté de vous tuer avec le reste de l'Humanité ? Vous êtes brave, désespéré ou complètement con.

Le robot fait une pause, et continue, ne prenant la parole que lorsque Slade fait de même : si le président reste silencieux, il attend que les Ravagers se finissent de le pointer de nouveau.

Nous sommes des hommes craints et respectés par tout le monde sur le globe, voire même au delà. Contrairement à l'autre obèse, nous communiquons avec des actions marquantes. Pour cette raison, il n'y aura pas de dialogue, seulement un test.

Metallo se concentre... et écarte les bras, détruisant les liens avec une aise monstrueuse. Les ravagers ouvrent le feu, mais leurs balles rebondissent faiblement contre son torse de métal, se pulvérisant au contact. Il reste droit devant le feu, et lève seulement une main.

Serre moi la patte.

Slade à une nouvelle fois un choix : Potentiellement perdre son bras et sa vie en allant serrer la main d'un robot tueur... ou gagner sa loyauté en prouvant son courage.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 24/08/2016
Messages : 1909
DC : Red Devil - ex animateur du Network
Situation : Légende porté disparu - Vétéran du Network - Freelance
Localisations : Partout et nul part
Groupes : Wilson family - Ex chef des Ravagers
The Network
MessagePosté le: Sam 13 Mai - 12:13

A peine le président arrivait-il jusqu'à la tente scientifique accompagné de Mr.Herkberg qu'il entendit des insultes dirigé, à son avis contre les scientifiques et surement les membres de la section ravager.
Salde Wilson avait la décision de laissé à John Corben la totale possession de ses moyens, ne lui infligent pas une re-programmation pour le rendre aussi docile qu'un chiot mais au contraire en lui laissant son caractère original violent et meurtrier malgré les risques que cela pourrait entrainer.

Avant de rentrer Mr.Herkberg arrêta Slade en douceur et lui confia qu'au vu de sa demande et pour sa propre sécurité ainsi que celle de la nation le scientifique avait inséré dans le système basique du cyborg plusieurs sous programmes simples mais efficaces. Si le président fut attentif à ça il fut plus impatient qu'autre chose et rentra avant même d'entendre les précisions du scientifique sur les dit programmes.

Après avoir passé la porte en toile de la tente Deathstroke se dirigea vers le robot le regardant attentivement alors que celui-ci le dévisageait un sourire malsain sur le visage. après les premiers du cyborg envers lui Slade rigola un peu se disant que Corben ne le connaissait pas encore assez pour savoir qu'il ne ferait rien contre al ligue préférant les manipuler que les avoir sur le dos.
Il regarda ensuite autour de lui voyant tous ses hommes pointer leurs fusils mitrailleurs vers l'imposante masse de métal avant de rediriger son regard à nouveau sur le robot.

Herkberg prit la parole pour lui décrire les types de liens qui le retenaient avant de lui annoncer la décision du président. Corben poussa un cri qui fit trembler certains ravagers et Mr.Herkberg qui se réfugia dernière son chef d'état trandis que ce derniers resta impassible tout en écoutant et regardant Metallo avec un intérêt non dissimulé.

Appelez ça comme vous voulez monsieur Corben mais effectivement je souhaite vous avoir dans mes services, j'apprécie vos capacités et vos talents , je pense sincèrement que vous pouvez régler plus de problème que vous en créez.

Metallo lui répondit en lui annonçant des évidences, oui les deux hommes étaient craint de toutes et de tous sur tout le globe et c'était bien pour ça que leur association allait donné quelque chose d'éclatant et de sanglant. Il coupa le dialogue et lui proposa un test que le président ne refusa pas .
Se libérant de ses liens dit incassables, pouvant retenir Aquaman et d'autres héros, montrant donc à toutes les personnes présentes et surtout à Deathstroke l'étendu de sa force, Metallo fit quelques pas vers Slade tandis que les ravagers ouvrirent le feu sur lui avec l'espoir de l'arrêter alors que les impacts des balles ne lui faisaient aucun effet. S'arrêtant devant le président il lui tendit la main et lui dit de lui serrer la pince. Le test était simple mais pourtant extrêmement dangereux pour Deathstroke comme pour tout le monde présent puisque le robot était à ce moment là inarrêtable et que Slade n'avait pas prit les consignes de sécurités que Mr.Herkberg voulut lui donner avant d'entrer la tente.

Le président leva la main et serra le poing pour donner un ordre gestuel en le doublant vocalement :
CESSEZ LE FEU !!!

Les balles s'arrêtèrent de pleuvoir en masse autour du robot et du mercenaire. Regardant Corben dans les yeux un petit instant s'imposant que son égale il lui tendit ensuite la main sans hésitation empoignant celle de Metallo gardant son regard fixe dans celui du robot.

Herkberg savait que le robot ne lui ferait pas de mal car cela faisait partie de l'un de ses nouveaux programmes de bases. Metallo ne pouvait pas blesser Slade de son plein gré et pour éviter qu'on ne se serve de lui contre le président il avait acquis un programme anti-Hacking empêchant n'importe quelle intrusion et modification de son programme originelle. En raison de la dangerosité extrême du personnage un programme spéciale d'arrêt et de mise en marche par commande vocale avec reconnaissance de voix de Slade et message crypté (Vale pour l'activation , Broke Corben pour la désactivation) lui avait été installé au même endroit que les autres, au plus profond de lui , ce qui pouvait ressembler au mieux à son subconscient.
Oui on lui laissait le choix et son caractère originel mais pas sans certaines protections.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4044-mercenaire-nu   http://dc-e
 

(PV Slade, Washington) Pièces détachées.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pièces détachées ... Super 2D
» Pièces détachées La Pavoni
» Panerai et pièces détachées
» pièces détachées
» Pièces détachées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-