SVM - Brainiac Attacks [OUVERT À TOUS]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 05/02/2017
Messages : 185
DC : METALLO >:)/ FAORA >:/
Situation : Cherche de nouveaux Red Lanterns pour ses plans
Localisations : L'espace.
MessagePosté le: Dim 9 Avr 2017 - 12:29

BRAINIAC
Humanité

Elle avait réussie à sauver un héros ! Oui, elle travaillait normalement pour vaincre les héros, et elle sentait que le destin lui repayera son acte noble de façon ironique, peut être en s'arrangeant pour qu'Atom soit le prochain à la capturer, mais elle avait de quoi être contente. Et puis, ces terribles fantômes étaient une horrible façon de mourir en général : les robots, au moins, étaient rapides dans leurs actes de destructions. Mais les fantômes tenaient plus des suceurs de sang ectoplasmiques.

Atom la remercia et entreprit de s'éloigner, quoi qu'il fasse, elle espérait qu'il ne se fasse pas choper de nouveau par des fantômes. Seuls des bons magiciens pouvaient les tuer, ou des armes anti-magie. Si ces fantômes perdaient le contrôle et se mettaient à sévir dans les autres quartiers, elle ne donnait pas cher de la vie des autres héros ou vilains organiques, qui allaient devoir affronter des adversaires intangibles et capables d'ignorer leurs quelconques invincibilité.

Pas que les robots soient désavantagés : il n'y avait pas d'énergie vitale à aspirée, et Brainiac s'était probablement arrangée pour...

Un choc soudain l'envoya contre le sol, alors que plusieurs fantômes entreprirent d'aspirer sa force vitale. Ses énormes réserves de magie la protégèrent brièvement, mais il était clair qu'elle allait devoir trouver un moyen de fuir, particulièrement quand Raven elle-même était confrontée à une entité puissante et qu'un autre building était occupé par une étrange entité, avec une magie affreuse, le genre utilisé par des démons ou entités extra-dimensionnelle.

Plusieurs mèches de cheveux se mirent à virer au blanc, formant une ligne pâle entre ses cornes, alors que Jinx utilisa ses pouvoirs de mal-chance pour casser une partie du toit sur lequel elle se trouvait, à la surprise des fantômes, qui reculèrent, la laissant chuter devant l'immense immeuble, libérée, mais pas délivrée : un débris pointu se trouvait en bas, et les fantômes, réalisant qu'elle risquait de mourir bientôt, bondir pour absorber plus de sa formidable énergie.

D'une main, Jinx invoqua l'étrange explosion magique qu'elle avait utilisée tout à l'heure, de l'autre, une mince énergie rose entreprit de l'entourer. Les fantômes se rapprochaient, tout comme le pique, et pendant un bref instant, elle contempla sa vie. Elle savait qu'elle s'en sortirait, oui, mais au cas où, elle voulait encore faire un point sur son existence pour éviter d'être surprise si son plan fou échoue.

L'énergie rose l'entoura complètement, alors que la comète magique fila à une vitesse folle vers elle et les vampires. Elle sourit un instant... puis se téléporta alors que la pointe du débris commença à toucher ses vêtements, la déposant dans une petite salle ruinée alors que les fantômes furent complètement annihilés par une explosion magique intense, délivrant d'intenses cris de douleurs alors qu'ils furent atomisés par l'explosion magique.

Fiou..

Jinx se releva, et s'observa dans un miroir : les mèches blanches, ça faisait un bon effet, en fait.

Jinx sourit, puis entreprit de poser un doigt sur le sol, invoquant plusieurs centaures ectoplasmiques et bleus. Le démon voulait se faire une armée ? Ce serait pareil, même si elle n'avait bien que trois ectoplasmes de son côté, c'était tout ce dont elle avait besoin : ils n'avaient pas d'énergie vitales à absorber, et pouvaient frapper les fantômes. Joyeuse, la jeune fille entreprit de bondir vers le lieu où Raven se trouvait, chevauchant l'un des guerriers fantômatiques.

L'attaque du trio de fantômes sur le reste de leurs compères fut surprenante : les centaures hurlaient,
frappaient, tailladaient, tranchaient, perçaient... la brutalité et la surprise fut suffisante pour déstabiliser les rangs fantômatiques et permettre à Jinx de bondir près de Raven, la repérant via sa vision magique.
S'entourant d'énergie rose, elle entreprit de poser une main sur son ancienne ennemie, alors que ses créations se lançaient dans un énorme massacre sur les fantômes suceurs d'âmes.


Se téléportant dans une pièce tranquille, Jinx entreprit d'observer ses alentours pour ne pas être de nouveau surprise, et posa une main sur celle de Raven. Le pouvoir de Trigon dépassait de très loin le sien, comme une fourmi faisant face à une monstruosité pré-historique, mais elle réussit toutefois à se débarrasser des quelconques interférences, un fait causé par l'affaiblissement de Raven, sans doute.

Une boule rouge était droit dans la paume de ses mains, contenant plus d'énergie magique dans son petit corps que Jinx n'en avait à son maximum. Elle était un peu jalouse.

Bon... t'as une idée de comment on peut se débarrasser du truc dans le building avec ?
Avec la magie de ton daron satanique, on pourrait l'amocher salement. Ha, et dis-toi que quand c'est tout fini, je suis de nouveau ton ennemie, hein.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Dim 9 Avr 2017 - 17:17
Lieux : Superman Memorial // Groupe : Tim Drake - Damian Wayne - Trickster - Ch'al Andar

La plupart des héros ou vilains présents n'ont pas pris en considération la menace grandissante du plan d'action de l'armée de robots de Brainiac. Le seul à l'avoir vraiment fait était Tim Drake alias Red Robin, essayant coûte que coûte de stopper les machines dans leur funeste mission, quasiment au péril de sa vie. Si l'acolyte du Batman avait réussi à limiter les dégâts concernant la destruction d'un des immeubles entourant le Superman Memorial, ce ne fut pas le cas pour les autres car malheureusement le virus de Red Robin implanté par Trickster dans les machines ne les contamina pas toutes assez vite.

Cinq immeubles s'écroulèrent à la chaîne, si les deux premiers tombèrent à peine sur le camp qu'avait mis en place l'armée et les ravager, créant une enceinte de pierre et de gravats. Les deux autres s'écrasèrent en plein dessus.

L'un provoqua une réaction en chaîne qui fit exploser plusieurs véhicules de l'armée soufflant beaucoup de matériel au sol, tel que des armes et du matériel médical. L'une des jeeps de l'armée atterrit non loin du jeune Damian, toujours inconscient malgré l'aide apporté par Red Robin, faisant tomber un baril de carburant au sol. Le liquide de déversa un peu partout, encerclant la Batwing avant de s'embraser à cause des flammes présentes sur la jeep en feu qui venait de tomber du ciel.

L'autre s'écroula sur une autre partie du camp bien plus importante, l'hôpital de fortune où était soigné les unités militaires et ravagers ayant des blessures légères ou partielles en attente d'un transport vers un téléporteur. En s'écrasant dans cette zone l'immeuble fit énormément de victimes, que ce soient des soldats déjà blessés, des soldats urgentistes ou médecins et toutes les personnes présentes venues pour aider. En quelques secondes ce fut une hécatombe.

Le cinquième et dernier immeuble aurait pu échapper à la destruction, le virus de Tim ayant contaminé une partie des robots à l'intérieur mais pas assez rapidement à nouveau puisque la majorité explosa, quand même créant une instabilité dans la structure et provoquant sa chute indubitablement. La chance pourtant sourit au reste du camp du Superman Memorial puisque la tour de béton ne s'écroula pas de dessus suite au mauvais positionnement des robots lors de leur auto-destruction. L'immeuble tomba sur le côté au lieu de devant lui, n'écrasant par chance plus une seule personne du camp. Par contre il tomba sur une petite boutique de bonbons et friandises qui se trouvait juste à côté dans laquelle se trouvait Trickster et Ch'al Andar. Ne prévenant pas de sa chute, les deux vilains ne purent éviter la collision avec la structure de béton armé qui s'abattit sur eux de tout son poids.

Si Ch'al Andar pouvait plus ou moins encaisser un coup comme ça grâce à son corps robuste et puissant ainsi que son armure en NTH métal, Trickster lui était blessé sans aucun doute. Par chance si on peut appeler ça comme ça, les deux hommes se retrouvèrent coincés dans un tout petit espace confiné au milieu de la boutique de bonbons recouvert par d'innombrables gravats. La charpente métallique de style européenne avait réussi à les protéger un tout petit peu de la chute de l'immeuble mais ils ne pouvaient pas non plus y rester longtemps car entre leur respiration et la poussière ambiante l'oxygène allait se faire rare.




HRP:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 9 Avr 2017 - 21:00

Une sorcière et six androïde, la vie est belle !
All players

Une cible, Tsaritsa et deux objectifs qui sont de repousser ou vaincre la Reine des Fables et récupérer l'artefact qu'elle avait volé. Elle avait trouvé la trace de la sorcière dans les sous-sols de l'A.R.G.U.S et elle devait chercher quelque chose d'important. Du coup, un autre objectif lui a été confié sur le terrain par elle-même, l'empêcher de voler quoi ce soit. Bien sûr, la mission aurait pu être des plus simples, mais la situation à Metropolis n'était pas joyeuse. En effet, Brainiac a attaqué la ville pour s'en emparer et vaincre les héros s'y trouvant ainsi que toute autre forme de résistance. La brune doit avant tout s'assurer que Tsaritsa ne nuira plus à quiconque ou soit loin de Metropolis ainsi elle ira soutenir les autres se battant dans la ville. Ayant pénétré dans les souterrains de l'organisation gouvernementale sans réel danger, elle avait pu apercevoir que son ennemi avait éliminé les soldats protégeant la zone. Des balles, apparemment, elle n'était pas venue toute seule, mais accompagnée de mercenaire. C'était bizarre pour une sorcière d'utiliser une arme à feu donc elle était forcément escortée. La Reine des Fables, Zatanna n'en avait jamais entendu parler jusqu'à ce que Fate ait pu l'identifier. Zee ne connaissait pas ses pouvoirs, ce n'était pas un avantage, mais dans un autre sens, l'ennemi non plus n'avait pas connaissance de ses capacités.

Zatanna avait pu retrouver Tsaritsa et son groupe de mercenaires, la première chose qu'elle fit, c'était d'immobiliser son groupe et de le téléporter en dehors du complexe de l'A.R.G.U.S après ce n'était que des humains, rien de bien coriace face à la magie. Cependant, celle en face d'elle n'était pas une débutante ni faible face à la magie. En effet, Zee pouvait le ressentir, cela n'allait pas être un affrontement des plus faciles. Avant tout, Zatanna eut tout de même la gentillesse de lui demander de lui remettre l'objet en question et de partir de la ville. Autant chercher une approche diplomatique, il y avait déjà assez de combat en ville pour que deux puissantes magiciennes s'y mettent également. Cependant, ça ne semblait pas avoir d'effet sur cette femme et rien qu'en l'écoutant, Zatanna pouvait savoir quel genre d'individu, elle pouvait être. Hautaine et se croyant supérieur à tout le monde. Elle se prend pour une reine, encore une méchante qui va vite tomber de son piédestal en se remettant en question sur ses capacités. Cela allait être amusant de blesser son ego surdimensionné. Dire qu'elle pensait qu'il n'y pouvait pas avoir pire que John Constantine comme casse-noisette, mais finalement, il y a toujours pire que ceux qu'on connaît enfin difficile pour John d'être pire que lui.

« Rien ne t'appartient et tes intentions sont mauvaises, ça se sent jusqu'ici. La Sentinelle de la magie a pour but de lutter contre toutes choses occultes maléfiques, tu en fais parti selon les dossiers de la Justice League. Maintenant, tu ne me laisses pas le choix que de détruire ton égo, chère Reine ! »

Un peu de sarcasme, ça n'allait tuer personne. Cependant, l'affrontement allait être plus difficile qu'autre chose, en bref, Zatanna pouvait entendre des bruits de pas s'avançait vers sa direction. Ce n'était pas bon signe, car elle n'avait repéré aucun soldat de l'A.R.G.U.S. Des androïdes de Brainiac, après tout, c'était un collectionneur et avec la technologie que cachait l'organisation militaire, ça pouvait que l'intéressait. Ceci dit, c'était mauvais signe si c'était des sbires de Brainiac, car elle allait se retrouver encerclé par des ennemis potentiellement dangereux. Sérieusement, elle aurait bien aimé voir débarquer par magie des alliés afin de lui prêter main-forte. Ce n'était pas son jour à la jeune magicienne, mais elle savait tout de même à quoi s'attendre en débarquant dans ces lieux et dans cette ville prise d'assaut par ce super-cyborg. Voyons voir s'il allait prendre Tsaritsa comme cible ou s'ils vont l'utiliser comme un allié, pour le moment, Zee devait être sur ses gardes. L'un des androïdes fit relier le message de Brainiac et honnêtement, il n'y avait rien de rassurant en l'écoutant. Il était sûr que Queen of Fable allait utiliser cette proposition à son avantage. Le mieux allait être de détruire ses androïdes rapidement, mais ils semblaient être plus avancé que les autres qu'elle avait pu voir.

« Quelle poisse...» Murmura-t-elle.

Tsaritsa se mit à essayer de marchander avec les androïdes afin de savoir ce que Brainiac propose à ses éventuels alliés. Une bonne occasion pour trouver rapidement un plan pour la suite des opérations, mais il était hors de question de les laisser prendre quoi ce soit à l'A.R.G.U.S ça serait suicidaire. Elle devait trouver un moyen de se séparer d'eux, du moins avoir à faire face qu'à Tsaritsa et s'occuper des androïdes un peu plus tard. La convoitise des trois camps se trouvait un peu plus loin et il fallait trouver un moyen de passer. Heureusement, Tsaritsa était très bavarde et avare de reconnaissance et en demander trop pour Brainiac, il était sûr que ce dernier n'allait pas apprécier ses demandes. Il fallait sceller ce passage et se rendre à la zone ciblé pour se préparer correctement à l'affrontement. La magicienne se téléporta derrière la vilaine sorcière, juste à dix mètres et écartant les bras formant un cercle magique. En espérant que cela allait les ralentir un peu.

« puoɟɐןd np ʇuǝɯǝןnoqƎ (Éboulement du plafond) »

Le plafond s'effondre alors sur Tsaritsa et les androïdes bloquant ainsi le passage comme ça, ils ne pourront pas la suivre juste après. Aucune idée s'ils avaient survécu ou pas, mais le plus important, c'était qu'elle allait gagner du temps pour se diriger vers le fond en courant, chose qu'elle fit immédiatement. Pour la rejoindre, ils allaient devoir faire le grand tour ou pas, cela dépend quel genre de pouvoir avait Tsaritsa, c'est pour cela que Zatanna se dépêche alors de s'y rendre pour se préparer. Arrivant à ladite salle, il fallait un moyen de les tromper même temporairement, du coup, elle alterna la réalité dans la salle, la transformant en salle d'ordinateur. Difficile de savoir si un justicier allait avoir l'idée de venir dans l'A.R.G.U.S pour vérifier si tout se passait bien, mais Zatanna était seule pour le moment. Le coffre n'était plus visible pour qui ce soit sauf Zee qui savait où il se trouvait. Ce dernier devait contenir des choses importantes, la brune allait devoir confisquer les artefacts magiques à l'A.R.G.U.S après avoir fait le ménage dans cette salle.

« Cette vieille sorcière est toujours vivante et ça sera un gros problème, ceci dit, difficile de savoir pour ses androïdes ne possédant pas de signatures magiques ou signe vital, c'est un souci. Je dois faire face et les vaincre s'ils devaient avoir survécu à l'éboulement. » Mais elle venait d'avoir une idée, elle allait essayer d'utiliser la télépathie sur les héros aux alentours. Elle allait devoir se concentrer et utiliser une projection astrale à l'extérieur pour trouver un héros. Le faisant, elle vit une membre de la Bat-Family, Cassandra Cain, mais elle allait être occupée face à un androïde semblable à ceux qu'elle a croisés. Autant essayer. La projection disparue et Zee utilisa alors la télépathie sur Cassandra. « Cassandra Cain, je suis Zatanna Zatara et je suis dans les sous-sols de l'A.R.G.U.S en dessous de toi, j'aurais besoin de ton aide. Je suis piégé face à une sorcière maléfique et peut-être six androïdes, si tu as la possibilité de contacter d'autres justiciers, demande du renfort. S'il te plaît. » Suite à cela, Zatanna coupa la télépathie pour se concentrer à nouveau sur les lieux. La magicienne se concentra et se tient alors sur ses gardes.


Hrp:
 


© HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 10 Avr 2017 - 4:49
Je continuais à m'empiffrer sans jamais regarder derrière moi pour de potentielles menaces. Réglisses, jujubes, caramel, rien ne résiste à ma faim ! J'entendais l'appel de Brainiac aux Super-villains de la ville. Il voulait qu'on l'aide pour être récompensé ensuite. Ça voudrait peut-être dire de la réglisse à Volonté ! Je l'aiderai plus tard mais avant, j'ai quelque chose de plus important à faire. Je retournes donc à mes sucreries.Ce n'est que lorsque j'entend un grand bruit tout juste derrière moi que je me retourne. Un homme à la carrure impressionante se tenait devant moi. Je crois avoir entendu parler de lui. Hawkman, je crois. J'admire son armure d'or. Elle est super belle ! D'après ce que je vois, il venait tout juste de me sauver la vie. Je lui fait un grand sourire.


"Te suivre ? Pourquoi pas *J'hausse les épaules*. Tu es de quel côté ?"



Je me fou un peu de quel côté il est. Tant que je restes en vie pour aujourd'hui. Je ne suis pas du côté de Brainiac ni celui des héros. Je travailles pour moi et moi seul ! Tant que je m'amuse ! C'est alors que le ciel nous tomba sur la tête. Le bruit éclata dans mes oreilles, les faisant saigner et une douleur fulgurante à la cheville me fit hurler. J'en échappai même la poignée de réglisse que je tenais dans mes mains. Je n'entendais plus rien et une poutre m'étais tomber sur la jambe. J'étais chanceux de porter ces bottes de métal qui encaissèrent une partie du coup. Je ne crois pas qu'elle soit cassé mais la douleur n'en est pas moins puissante. Foulé, je penses. Mon ouie revient petit à petit et j'essaye de bouger. Impossible, la poutre bloque ma jambe et elle est beaucoup trop lourde pour moi. En esperant que mon nouvel ami soit en mesure de m'aider. Nous étions dans un petit cocon de ciment et d'acier et je ne voyais pas comment nous allions sortir de la. Je regardai autour de moi et vit que plusieurs paquets de friandises avaient été épargné par la chute de l'immeuble.


"Au moins, nous avons des provisions"

J'attrapai un paquet de caramel et l'ouvris avec mes dents pour ensuite en faire glisser quelques uns dans ma bouche. Je ne voyais pas mon ami mais j'essayai de lui parler, la bouche pleine de caramel.

"Hey l'ami !? Tu es la ? On fait quoi maintenant ? Oh et si tu pouvais m'aider avec cette poutre, ce serais vraiment gentil"

Je lui offrit presque des caramels mais s'il ne m'aide pas, j'aurai besoin du plus de provisions possible !

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 27/07/2015
Messages : 307
DC : Mister Miracle - The Bat - The Atom - Sportsmaster
Situation : Assume l'identité de Hawkman en attendant le retour de l'original.
Localisations : Dans les airs.
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 10 Avr 2017 - 12:11
Toujours accroupi sur le robot, Ch’al Andar fixe le jeune homme devant lui – circonspect. Son casque ne dispose pas de banque de données précise, il ne sait pas qui il est même si son allure lui fait penser à un Vilain de Flash… mais aucune idée de son nom.

« Hem. »

Il grogne, en se relevant et en maintenant fermement les manches de ses armes dans ses poings. Bon, pense-t-il, au moins n’est-il pas opposé à une alliance.

« Je suis du côté de la survie, petit – et du profit. »

S’il est bien un Vilain du Bolide, alors l’appât du gain est fort chez lui… au-delà de tous les autres criminels qui affrontent des Héros, ceux de Flash sont ceux qui sont le plus attachés à l’argent et qui fondent leurs actions dessus. En définitive, très peu d’entre eux sont des tueurs ou des monstres – ce sont essentiellement des crève-la-dalle, qui veulent s’enrichir.
Cela ne les rend pas moins dangereux pour autant, et le guerrier ailé demeure sur ses gardes malgré tout.

« Je fais partie de la Legion of D… »

Il ne peut, cependant, aller au bout de sa phrase – car un bruit de fin du monde le coupe, avant que leur propre monde ne soit directement anéanti.
Golden Eagle n’a pas forcément conscience de tout ce qu’il se passe, tout juste peut-il voir, par les fenêtres, que de nombreux immeubles sont anéantis… et s’écroulent. Les uns contre les autres.
Et notamment contre le leur.

Serrant les dents, il agit par réflexe et s’accroupit à nouveau, forçant ses ailes en Nth Metal pour qu’elles forment une boule autour de lui.
Le merveilleux matériau encaisse les chocs, les gravats, les chutes et les ruines. Il le sauve, alors qu’il aurait dû périr.

Le phénomène ne dure que quelques instants, mais il est terrible.
Toute la zone est écroulée, anéantie, un nuage de poussière et de mort s’élevant rapidement. Si jamais il restait des gens ici – ils sont morts, sauf miracle. Et les miracles sont rares, quand l’horreur descend du ciel et entend tout anéantir.
Cependant, dans cette petite boutique de bonbons, deux poutres croisées l’une sur l’autre ne tardent pas à vibrer – avant d’être violemment expulsée, quand Ch’al Andar se relève en bombant les muscles et son armure de Nth Metal.

« RAAAAAAAAAAH !!! »

Un beuglement animal s’échappe de ses lèvres, alors qu’il se libère.
Il prend une grande inspiration, puis tourne lentement la tête… pour ne découvrir que destruction, gravats et sorties bouchées. Et Trickster, bien sûr ; vivant mais blessé.

« T’as eu de la chance, petit. »

Il s’avance dans les décombres, et s’approche du jeune homme ; une poutre s’est écroulée sur sa jambe, la blessant légèrement heureusement.
Le semi-Thanagarien pousse un profond soupir, puis s’accroupit pour poser ses mains gantées sur la poutre. Il jette un coup d’œil au gamin, avant de bander ses muscles.

« Tiens-toi prêt. »

Utilisant sa propre force surhumaine, et les améliorations données par le Nth Metal, il parvient à soulever la poutre et à libérer Trickster – avant de libérer l’encombrant débris. Un nuage de poussière s’élève encore, et il se rappelle alors qu’ils sont dans un milieu clos… avec donc peu d’oxygène.

« Il faut qu’on sorte. Vite. »

Si le jeune homme glisse quelques blagues, il ne reçoit aucun écho de la part de Ch’al Andar – qui est un mur d’inexpressivité.
Lentement, son regard glisse autour de lui, cherchant une faille, un indice, une piste… mais rien.
Ils sont enfermés, et bien enfermés.

« On vat enter une percée. Ça risque de faire mal – j’essayerai de te protéger, mais fais attention quand même. »

Sans prévenir, Golden Eagle attrape Trickster et le colle contre lui.
Il ouvre en grand ses ailes, commence à les faire battre – puis prend une grande inspiration, et file.
Rapidement, ses ailes battent vite et fort, les propulsant dans les airs ; et, encore plus rapidement, il cesse de les faire battre, pour que les deux ailes viennent former un cocon autour d’eux. Ch’al parie sur l’élan donné par les premiers battements pour se propulser en haut, et espère ensuite se protéger grâce au Nth Metal ; un plan audacieux, mais dangereux.

Les deux Vilains sont projetés vers les hauteurs, donc, et les ailes viennent brutalement impacter les débris.
Si tout ne se passe pas comme prévu, et notamment si l’élan n’était pas assez fort, ils parviennent cependant à retrouver le sol et la ville elle-même… mais ce n’est pas forcément une victoire, vu les dangers qui rôdent.

Ch’al, lui, roule sur le côté en grimaçant.
S’il a réussi à les ramener en haut, ses ailes sont légèrement endommagées et son crâne, situé au-dessus du Trickster, a été blessé ; il est sonné, et son armure est légèrement touchée. Le matériau va pouvoir se réparer seul, mais… cela va prendre un peu de temps.
Un peu de temps où il sera seul, affaibli et désorienté. Une cible facile.

A voir maintenant comment va réagir Trickster – et s’il y a de l’honneur entre Vilains, finalement !

(HJ/ Je me suis permis de nous exfiltrer du piège, Animateur, mais en m’affaiblissant pour contrebalancer. N’hésite pas si tu trouves que ce n’est pas cohérent ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4149-le-retour-de-golden-eagle
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Lun 10 Avr 2017 - 12:32
Groupe Tsarista/Zatanna.

Cinq androïdes pénètrent dans les souterrains du quartier-général de l’A.R.G.U.S. dans Metropolis, directement derrière Zatanna.
Si, initialement, l’échange était tendu entre l’Héroïne et Tsarista, accompagnée de ses troupes, la situation devient encore plus extrême quand les envoyés de Brainiac font leur apparition. Le leader du groupe reproduit immédiatement le message de son maître, provoquant une réaction chez la Vilaine.


« Dialogue enregistré. Dialogue transféré à l’unité de commande. Transmission en cours. »

Les cinq androïdes visent les deux femmes et les mercenaires, pendant le transfert de données – qui dure quelques secondes. Le bâtiment de l’A.R.G.U.S. rend les échanges difficiles, même pour une technologie aussi avancée que celle de Brainiac ainsi que pour les télépathes ; une information importante pour la suite, et notamment pour les contacts avec l’extérieur.

« Réponse arrivée. Nul n’est l’égal de Brainiac – nul n’approche sa grandeur. Brainiac n’entend ne former de marché avec personne, il recherche des alliés et des employés.
Votre monde est menacé et perdu. Brainiac ne peut faillir. Brainiac propose cependant d’offrir la réalisation de l’un de vos souhaits, n’importe lequel, une fois qu’il aura quitté ce monde récolté.
Un souhait. Une opportunité. Rejoignez Brainiac. Rejoignez ou soyez anéantis. »


La voix est mécanique, déshumanisée. Le ton monocorde, terrifiant.
Cependant, alors que la proposition est définitivement formulée à Tsarista, Zatanna réagit – et produit un éboulement du plafond, qui surprend autant les mercenaires que les androïdes.

Alors que l’Héroïne s’enfuie, et tente de créer une connexion télépathique avec Cassandra Cain, rendue difficile du fait des défenses de l’A.R.G.U.S., ses adversaires tentent de se reprendre.
Un androïde est anéanti par l’éboulement. Un autre se propulse vers les hauteurs et étend ses membres comme Plastic Man, bloquant la majorité des gravats pour sauver ses camarades – mais pas les mercenaires, dont une partie est tuée sur le coup.
Tsarista et les trois autres androïdes, dont le leader, sont saufs. Le chef se tourne d’ailleurs vers la Vilaine, et reprend son ton monocorde.


« Réponse à proposition attendue. Un souhait. Une opportunité. Rejoignez Brainiac. Rejoignez ou soyez anéantis. »

Un petit signe de tête, et il attend.
A ses côtés, l’un des deux autres androïdes range son arme dans son dos – et fait apparaître des jet-boots à ses pieds. Il file alors comme une fusée, se précipitant dans les couloirs à la recherche de Zatanna.
Tel un missile, il ne tarde pas à la rejoindre… et accélère encore pour espérer s’écrouler sur elle, et briser le maximum d’os et d’organes dans l’opération !


(HJ/ Relance uniquement pour Tsarista et Zatanna ici. Vous pouvez continuer, la relance prendra en compte les actions de Cassandra dès qu’elle les aura postées. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Lun 10 Avr 2017 - 13:40
Groupe Jason Todd.

Les griffes de Scandal Savage s’abattent violemment sur le torse de Red Hood – et ce dernier ne bouge plus.
La jeune femme semble les enfoncer encore plus profondément, violemment, avant de se relever puis de se dépêcher de les nettoyer sur son propre costume. Elle prend une grande inspiration, puis donne un petit coup aux hanches du jeune homme… et s’en détourne, visiblement satisfaite d’elle-même.


« Ici Scandal. La cible a été tuée. Quelle est la suite ? »

« Communication enclenchée. Information enregistrée. Traitement en cours. »

La jeune femme s’avance calmement au milieu du champ de bataille, visiblement hermétique aux tirs, aux massacres, aux explosions, aux immeubles qui s’écroulent.
Elle marche, tranquillement, attendant que la suite vienne – et la suite vient enfin, par l’entremise de cette voix robotique monocorde insupportable qui résonne dans son communicateur, branché sur haut-parleur. Comme si elle voulait que les gens autour d’elle entendent tout.


« Information traitée : la cible Red Hood a été stoppée. Récupération en cours. »

« Récupération ? Mais de quoi tu parles ? Le deal était de le tuer, pas de… »

« Information : le deal a changé. Arrivée imminente. »

Un choc sonique, une déformation de la Réalité – et un Tunnel-Boum apparaît soudain devant Scandal Savage, visiblement surprise.

« Arrivée effectuée. »

L’éblouissement lumineux s’achève, révélant alors la forme ainsi téléportée…
… celle de Grid, l’intelligence artificielle ayant pris le contrôle de Victor Stone depuis une semaine.

« Hem… et, du coup… »

« Information : la cible va être récupérée pour les expériences du Maître. Indication : laisse-moi passer. Communication : retourne au combat. »

« Mon père ne tolérera… »

« Information : Vandal Savage a accepté l’offre du Maître afin de préparer sa venue, en contrepartie de l’élément exigé par Vandal Savage. Le Maître a informé Vandal Savage de la présence du Président des Etats-Unis d’Amérique à Gateway City, et lui a permis d’anéantir ce dernier.
Vandal Savage est un outil du Maître – pas un collaborateur ou un égal. Le Maître entend utiliser les combattants tombés, et Grid entend les récupérer pour le Maître. Consigne : place. »


Scandal Savage est alors poussée par Grid, qui s’approche de Jason, s’accroupit et le soulève.
Lentement, mécaniquement, la créature s’avance vers le Tunnel-Boum – et une destination inconnue.
Red Hood n’est pas mort, bien sûr, et ne souffre que d’une blessure légère. Lui qui vient d’apprendre que Vandal Savage est l’assassin du prédécesseur du Président Wilson, et que Brainiac est derrière tout ça… il va devoir faire un choix.

Ou il se laisse faire, et espère que Grid ne remarquera pas sa survie. Ou il réagit, mais il devra alors affronter Grid, et espérer que Scandal Savage l’aide… et il n’y a aucune garantie pour cela.
A lui de choisir – à lui de décider de la suite !


(HJ/ Tour relancé uniquement pour Jason, je relancerai Rose et Slade quand ils auront posté. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/02/2015
Messages : 428
DC : Maxima d'Almerac
Situation : Do you feel like a Hero yet ?
Localisations : ...


MessagePosté le: Lun 10 Avr 2017 - 15:01
Quand on est un robot, évaluer les distances n'est pas un problème. A la vérité, au service de Brainiac, avec la myriade de télémètres, de filtres, de capteurs et de gyroscopes, il ne semblait pas compliqué d'arriver à apprécier les quelques centaines de mètres à peine qui pouvait séparer une position et une autre, toute encombrée de béton brisé et de gravats gravés qu'elle ait pu l'être ... Si tant est que cela ait un jour eût un quelconque sens, mais qu'étaient les humains pour apprécier la poésie binaire d'un être de silice ?

De silice, d'acier, de cuivre et de plusieurs autres composants usant d'alliages se référant à des éléments encore à peine théorisés du tableau périodique des éléments ...

Car qui était Brainiac, sinon le plus grand et le plus puissant des esprits que l'Univers tout entier ait put connaître ? Qui, sinon lui, pour concevoir ce plan de maître et ramener sur Terre, à Metropolis, des hordes sans fin de guerriers fiers et synthétiques, insensibles à la douleur, à la fatigue, à la faim ou à la peur ? Comment ces soit-disant "Super-héros" et leurs horribles et simiesques congénères dépourvus de toutes capacités criant à l'aide pouvaient rivaliser ? Comment cet absurde créature aux yeux étroits et à la tenue fripée, courant en sautillant comme un chimpanzé sur les débris, pouvait-elle espérer lutter contre la supériorité d'un fusil gravitique à répétition ? Que diront ses atomes, une fois leurs liaisons fondamentales réduites à néant ?

Comment, d'ailleurs, apprécie-t-elle ce premier tir ? Comment ...

Ah, tiens, il semblerait qu'un bras soit tombé ... Qu'à cela ne tienne, le grand Brainiac n'a pas apporté ses séides pour les voir immobilisés par une si piètre ... Oh, le deuxième. Fâcheux.

Mais ce n'est qu'une éraflure ! Qu'elle goûte, cette catin, à la rage de la jambe d'acier de ... Bon, peut-être pas.

Cela commence à devenir irritant, même pour la patience infinie d'un processeur à ...

Bien. Match nul. Il est vrai qu'une fois le motivateur à condensation central touché, on peut estimer que les 4.28% de capacités motrices restants à la fière et présente unité de combat ne sont plus vraiment représentatifs de sa capacité de combat réelle... Match nul, donc, humaine !



----


Cassandra Cain était désappointée. Si il y avait quelque chose que Cassandra Cain n'appréciait pas, c'était bien d'être ... eh bien, désappointée.

Elle était tombée, sur le chemin, sur un bouchon. Un véritable bouchon. Une pile d'automobiles qu'un bulldozer tentait d'enfoncer. Un bulldozer de l'armée, pensez-vous, avec le soutien d'une compagnie laissée là et de plusieurs chars. Par la force des choses, Cassandra accepta, non sans une discussion qui tourna vite court, de laisser son véhicule aux hommes présents là, pour évacuer un groupe de civils barricadés dans un diner situé non loin de là.

Une situation normale, en sommes. Surtout pour une situation de fin du monde.

Et puis, une fois n'est pas coutume, son véhicule explosa, fruit d'un bombardement aérien. Un bombardement extraterrestre - si tant est que le qualificatif s'applique -. Suivi d'une invasion de la zone qu'elle fuya prestement, non sans récupérer sur un robot ninja cyborg mal intentionné ce qui devait être une "épée ultra-technologique qui coupe très très fort".
Vous passerez les détails lacunaires à la demoiselle, elle sait se servir d'une épée, pas vraiment des boutons dessus.

Malgré la superbe veste qui allait avec, la récupération d'une arme de très haute technologie sur un robot-infiltrateur-ninja-kawaii-hallyu n'était qu'une maigre consolation:
 

Sans compter que l'on parle d'une demoiselle qui rentre dans le top 5 des meilleures combattantes de la planète, et qui a une épée à la capacité de fumée étrangement inversement proportionnelle à sa patience.
Et elle a vu crever une trentaine de civils. Devant ses yeux.
Et sa seule réaction a été d'être désappointée.

Puisque nous sommes présentement dans une description sensiblement acceptable pour les jeunes publics, disons que la meilleure des choses à faire est de se taire.

Et de ne pas être un robot.

Regardez ce robot à yeux rouges, par exemple. Il a voulu faire le malin avec ses yeux rouges, ses copains et ses airs de grand méchant loup.

Et bien maintenant, il est par terre, il fuit de partout du liquide bleuté électrique (car cela semble exister) et il est inopérant. Mort. Kaput. Dead. Shinda. Chug'assa... Chug'da... ssada ... Bref. Mort dans tout les sens de toutes les langues possibles et imaginables.
Même en coréen.
Saloperie de robot-ninja-idol.

Vous ne voyez pas le rapport ?

Cassandra non plus, mais Cassandra est énervée, et elle a un sabre, elle.

Un sabre qui coupe très, mais alors très fort.

Était-il nécessaire de le rappeler ?

Oui. Car Zatanna appelle. Directement dans le cerveau de Cassandra.

Cassandra n'aime pas que l'on touche à son cerveau. Surtout pour y parler. Tout cela était trop long. Trop verbeux. De tout cela, elle ne comprit que le fait que l'on se soit introduit sur son territoire, dans son esprit ... Et les syntagmes "à l'aide" et "dessous de toi".

Bien, vu l'état d'esprit du moment, elle l'aurait, son aide. Et sûrement deux claques dans la gueule comme seule explication de pourquoi on ne touchait pas à l'esprit des autres sans demander.

Surtout quand on est Zatanna. Zatanna est connue, et Zatanna est habillée de façon extrêmement grossière.

Oui, tout au fond, Cassandra est jalouse de ne pas pouvoir s'habiller en escort-girl. Un peu. Il lui manque un ou deux bonnets de soutien-gorge, une peau sans cicatrices et des muscles un brin moins dessinés (même si il y avait des fétichistes un tantinet tordus.)

Bref, l'appel du devoir, alors qu'une escadrille de F-22 passaient en rase-mottes et arrachaient du ciel toutes les soucoupes volantes de mauvaises séries qui pouvaient y résider dans une tempête de feu digne d'une super-production propagandiste et jingoiste, motiva Cassandra à placer son sabre perpendiculairement et à faire un tour sur elle-même.

En l'absence de véritable détails sur la mécanique présentement à l'oeuvre, disons simplement qu'un bouchon de ciment et de matériaux renforcés désespérément high-tech de l'A.R.G.U.S. (apanage de leurs installations de haute-technologie) s'effondra sur la scène. La scène, oui, car théâtralement, au moment où résonnait la terrifiante voix d'un androïde extraterrestre (dans sa définition la plus stricte, puisqu'il ne venait pas d'une contrée connue de la Terre ...), la kunoichi en attirail technologique tiré d'un shônen cyberpunk bas-du-front plaqua sa voix, fort à propos :

" Anéantir. "

Et alors là, on aurait pu se dire que l'on avait finalement à faire avec une machine renégate, tant sa manière de se relever et d'allumer la lame volée avec un détachement prononcé ressemblait bel et bien à un androïde.

Un androïde qui visait ceux qui parlaient le plus.

Un robot loghorricide. Avec le matériel adéquat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 31/01/2017
Messages : 68
DC : Maggie Marzena, Cir-El / Mia Kent et Gemini De Mille
Localisations : Là où l'imaginaire règne en maitre.

MessagePosté le: Lun 10 Avr 2017 - 15:17
L’arrogance de ce Brainiac. Personne ne commande à Tsaritsa et la Reine des Fables n’est l’employée de personne. Alliée, à la limite. Mais la logique de la machine est alors caduque : allié ne veut pas dire subordonné. Il recherche des alliés et des employés. Telles sont les paroles exactes de cette construction artificielle. Qu’importe. Tous peuvent être manipulés, y compris ceux se disant sans égal. Pour le moment, ces créations venues d’ailleurs peuvent servir ses intérêts. Elle n’a pas l’intention de quitter les lieux sans avoir obtenu ce qu’elle cherche. Après tout, ce que Brainiac promet peut se retourner contre lui. Tout est, encore une fois, une question de mots. Un souhait. Une opportunité. Rejoignez Brainiac. Rejoignez ou soyez anéantis. Et si ce souhait, c’était les secrets de l’ARGUS, de cette installation, justement?

L’autre magicienne peut attendre. Elle reviendra. C’est évident. Ne serait-ce que pour la forcer à restituer ce qu’elle a dérobé. En attendant, en bonne petite super héroïne, elle veut lui mettre des bâtons dans les roues. Un grand classique, s’il en est. Elle est comme ces illuminés de la Justice League qui pensent pouvoir comprendre les motivations d’un être plusieurs fois plurimillénaire. Ils ne comprennent pas qu’elle cherche à libérer un monde de la tyrannie de pseudos libérateurs. Ils ne comprennent pas qu’elle est la victime dans cette histoire. Ils refusent de la laisser faire car ils sont ignorants. Qu’importe. Elle est patiente. Dans un an ou dans mille ans, elle aura repris ce qui lui revient de droit. En attendant, par contre, la machine attend une réponse et une réponse elle aura. Il s’agit de ruser. Il s’agit de s’assurer pour que ses intérêts soient au-dessus des autres.


« Soit. Mais attention, créature de métal. Tu as dit : il recherche des alliés et des employés et une alliée il aura. Tu as aussi dit un souhait. Une opportunité. Rejoignez Brainiac. Rejoignez ou soyez anéantis. Je veux les secrets de ces lieux. TOUS les secrets de ces lieux. Tel est mon souhait. Maintenant, si tes paroles sont vraies, Brainiac me donnera ce que je désire et il repartira avec Metropolis. »

Tsaritsa n’attend pas de réponse, elle n’est pas ici pour jouer. Elle commence à s’enfoncer davantage dans les corridors de cette installation. Cette autre magicienne, cette jeune femme qui a tenté de l’arrêter, voilà qui constitue une intéressante énigme, considérablement plus que Brainiac et ses sbires de métal. Car cette autre pratiquante des arcanes a usé d’un sort puissant. Une manipulation de la réalité. La signature est impossible à ne pas reconnaitre pour une experte, ce qu’elle est, après tout. Ainsi, l’inconnue n’est pas que paroles en l’air et attitude de redresseuse de torts. Elle a de quoi mettre ses paroles à exécution. Intéressant. Très intéressant. Oh elles ne seront jamais alliées, n’allez pas voir quelque chose d’inexistant. Ceci dit, Brainiac est une épine dans leurs deux pieds et une épine plutôt dérangeante. Dans ces circonstances…

Dépassée par une de ces machines qui fonce à toute allure, Tsaritsa décide de le marquer puis se téléporte à ses côtés une fois arrivé à destination. Hum… C’est donc ici que la magicienne a modifié la réalité. Derrière les défenses de l’ARGUS et de ses forces survivantes. Malin. Les machines de Brainiac contre l’élite de l’ARGUS avec d’un côté cette jeune magicienne et de l’autre la Reine des Fables. L’enjeu : toute cette technologie qui n’attend que d’être ramassée. Il est évident qu’un camp va perdre. La question c’est encore lequel et c’est aussi de savoir ce que compte faire Brainiac. Peut-on réellement lui faire confiance? En théorie, toute machine la trahison doit être pour lui une anomalie. Les machines aiment l’ordre et l’ordre veut qu’on honore sa parole. La trahir revient à causer le chaos. Mais qui peut prétendre comprendre comment Brainiac pense, de toute façon?

Jusqu’à présent, la Reine des Fables n’a rien montré vraiment de ses pouvoirs. Marquage et téléportation, un jeu d’enfant, quelques prouesses martiales à l’épée, tout ce qu’elle a laissé paraitre est fait pour qu’on la sous-estime. Oh l’autre magicienne peut deviner qu’elle est plus que ce qu’elle prétend, certes. Mais entre supposer et le voir, il y a une marge. Un sort de télépathie, c’est d’une remarquable simplicité et barrière mentale de la part de l’autre ou non, elle peut entendre ce que Tsaritsa dira sans forcément lui ouvrir son esprit. Pour le moment, elle doit garder son jeu bien caché. Proposer une collaboration temporaire à l’autre magicienne, à ce stade-ci des choses, c’est faire en sorte que l’autre va se mettre à gueuler comme quoi « hey, elle essaie de vous trahir ». L’intelligence moyenne du super héros n’est que rarement impressionnante, après tout.


¤La télépathie est une chose si simple. Je sais ce que tu as fait, magicienne. Modifier, altérer la réalité, voilà qui n’est pas donné à tous. Vais-je le révéler aux sbires de la machine? Ah… Ça tu le découvriras bien assez tôt. Sache que maintenant je connais ta signature et que je saurai qui tu es… Si tu survis à Brainiac, je serai intéressée à reprendre notre précédente conversation. Si tu survis.¤


"Il était une fois..."



 Ma fiche RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 11 Avr 2017 - 2:15
Je sentis. Je le sentis... Une âme qui disparaît après avoir été bue... C'était un son que l'on oubliait jamais... Pas après l'avoir soi-même fait, ou après avoir entendu son père le faire plusieurs fois.
Une âme avait été bue et gommée de la réalité subséquemment. C'était un acte ignoble et impardonnable... Suffisamment horrible pour me remettre dans une fureur noire. J'en remerciais presque le ciel qu'il n'y ait plus personne d'autres que des méta-humains dans la zone, car sinon, j'aurais risqué d'happer des civils dans le combat qui se préparait...
Démon de pacotille... Tu osais attaquer les gens sous ma protection ? Mon sang est plus fort et respecté que le tien...
Si seulement je n'étais pas aussi affaiblie... Tu serais déjà de retour en enfer, à te faire torturer pour ton échec cinglant.
Alors je regardais le poing géant ectoplasmique qui se prépare à s'abattre sur moi... Je sais que je n'ai pas la force d'absorber ce poing là. Je le sais que trop bien... Alors il va falloir ruser.

Je suis fier de mon sang... Mais je ne suis pas stupide. Quelqu'un m'attend à la maison et je veux la revoir, au moins une dernière fois.
Maggie...
Je sentais le sang dans ma bouche, alors que je rassemblais ma magie pour disparaître dans un portail noir et réapparaître dans un building effondré, proche...
Puis, je sentis une magie puissante à l'oeuvre... Une magie d'une personne que je reconnaissais... Jinx. La sorcière de la malchance... Une des personnes que je redoutais le plus en termes de puissances magiques, et en plus...
En plus, je savais qu'il y avait de quoi faire d'elle une héroïne. La preuve, elle avait ignoré proprement Brainiac et avait commencé à riposter sur les fantômes. Elle avait également sauvé Atom plus tôt.

Je souris donc un instant... Les jambes tremblotantes. Merde... J'étais réellement mal en point d'un point de vue physique. Je n'avais plus grand chose en stock et je le sentais.
Puis, je vis Jinx se ramener près de moi, posant sa main sur mon épaule. Je lui adressais un sourire... Elle venait de me voir sous ma forme civile. Elle me voyait comme elle pourrait potentiellement me voir dans la rue...
Alors je me relevais. J'avais un rôle à tenir... Jusqu'au bout.

"Très bien Jinx... Et merci de rester avec moi."

Je... Je sentais sa jalousie, et qu'elle me pardonne, mais j'avais faim et je devais me nourrir. Alors je pris cette jalousie et je l'avala goulument. C'était ... Plus rafraichissant qu'une âme quand cela venait d'un vrai être vivant...

"... Mais je vais clairement avoir besoin de ton aide. Utiliser toute la puissance de mon père me détruit physiquement et moralement en ce moment."

Mais là, ce n'était plus le moment de parler car...

"Mais je reste Raven, fille du seigneur des ténèbres... Alors, on va frapper ce démon aussi fort que possible, avant qu'il ne puisse boire quoique ce soit... D'accord ?"

Plus qu'une proposition, c'était un plan d'action, qui demandait simplement si elle avait compris ce qu'on lui demandait... Mes yeux démoniaques étaient de nouveau activés, et dans la tête de Jinx, une petite voix demandait...

#Et si cela rate fuit. Et dit aussi à Maggie que je suis désolé.#

Connaissait-elle Maggie ? Peut-être que oui. Peut-être que non...
Mais Raven savait maintenant que mourir était sûrement comment elle finirait la journée... Et elle l'acceptait. Comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 02/11/2016
Messages : 88
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Mar 11 Avr 2017 - 5:44
Je sors tranquillement de ma torpeur. Ma tête me fait atrocement mal et j'ai du mal à respirer. je crois que mon poignet gauche est cassé mais je n'en suis pas certain. Je me relève et vois que je ne suis plus dans le Batwing. Est ce que j'ai été éjecté de l'appareil ou quelqu'un m'a sortie de la ? Je n'ai pas le temps de pensé à tout ça car je suis entouré de flammes. Je sors mon grappin de ma ceinture et tire vers un building à moité écrasé. Je prends quelques secondes pour reprendre mon souffle et craché un peu. Un crachat noir à cause de la suie. D'ou je suis, je peux voir l'emplacement de mon écrasement. D'après la distance, impossible d'avoir été éjecté sinon je serais blesser beaucoup plus gravement. Je venais de grimper plus de 50 mètres alors la chute aurait été mortelle. Surtout qu'il n'y avait rien pour amortir ma chute dans la ruelle à part la benne à ordure en métal. Je repenses alors à Timothy que j'aidais avant de perdre connaissance. Je cliques sur un bouton de mon costume.

"Robin à Red Robin.... Robin à Red Robin.. Répond moi.. Je t'en supplie"


J'espère que rien ne lui ai arrivé. On ne s'est jamais vraiment bien attendu mais Tim est mon frère, peu importe ce que je peux dire. S'il est mort, c'est de ma faute. Je devais l'aider et je me suis écrasé comme un idiot dans la statue de Superman. Par ma faute, un membre de la famille est mort. J'aurais du être la. J'aurais du le sauver. Je tombes à genoux et sent quelque chose que je n'ai sentit que de très rare fois sur mes joues. Une larme. Une seule qui roule sur ma joue pour aller s'écrasé par terre. Ressaissis toi Robin ! Il n'est peut-être pas mort. Tu dois en être sûr ! Je descend alors vers le site de l'écrasement tout en démolissant quelques robots retardataire à l'aide de mon seul bras valide. Je me mit à fouiller. Fouiller partout, dans tout les coins à la recherche de Tim ou de son corps. Rien. Aucun des cadavres ne portait le costume rouge de Red Robin.


Je devais faire quelques chose. À plusieurs reprises, j'essaya de contacter un membre de la famille sans aucune réponse. Sois quelque chose leurs est arrivé ou mon signal est brouillé. Des yeux, je fouilles le ciel et trouve enfin ce que je cherches. Un petit édifice coiffé d'une grande antenne Radio. 98.9 Metropolis Rock. C'est parfait. Non sans difficulté, je réussi à grimper sur le toit. Une partie de celui ci était défoncé mais j'arrivai au pied de l'antenne, devant un boitier. Après quelques minutes, je réussis à hacké le système pour envoyé un message. Peu importe qui va le reçevoir. J'ai besoin d'aide. Sinon, je vais mourir, l'arme à la main. Comme un guerrier. Comme devrait mourir le fils de Batman !


"Super-héros de Metropolis, Batfamily et autres gens pouvant aider. Je m'appelle Robin. Plusieurs me connaissent sinon je suis le coéquipier de Batman, de Gotham City. Je suis sur le toit de l'immeuble Metropolis Rock. J'ai besoin d'aide. Red Robin possiblement décédé, plus aucun moyen de transport, je suis blessé. Si quelqu'un m'entend, aidez moi."


Je détestes demander de l'aide mais je risques de mourir si je ne le fais pas. Si Tim n'est pas mort, je ne pourrai le sauver seul. J'arrache ma cape et avec une tige de métal, j'imobilise mon poignet. Pas très utile pour combattre mais, au moins, il n'y aura pas de complication lors de la guérison. Je dois maintenant attendre qu'un allié arrive. Ou un ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 619
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mar 11 Avr 2017 - 10:48
Atom continue de léviter au-dessus du sol, à petite taille.
Quelques instants plus tôt, il a trouvé deux personnes abandonnées au milieu des ruines et dans la fureur des combats – deux personnes qui se sont avérées être Lois Lane et un jeune garçon inconnu. Tout heureux de trouver une figure connue ici, il s’est précipité vers elle et a prononcé quelques paroles rassurantes… mais aussi quelques questions, notamment sur l’identité du jeune homme.
Il n’a pas encore reçu de réponse, et les secondes filent. Il met l’hésitation sur la violence des combats et la terreur légitime qui peut naître, même dans les cœurs les plus aguerris, même chez la journaliste la plus intrépide du monde.


« Hem… Lois… »

Le micro-Héros grogne, et esquisse une grimace en forme de sourire – il n’est pas à l’aise.
Blessé par les tirs des robots, affaibli par son augmentation de taille, touché par les attaques des fantômes, il n’est clairement pas en forme… mais il doit tenir. Trop de choses se jouent ici, et trop de gens dépendent de ses actions ou de ce qu’il pourrait faire ; il ne peut échouer.
Il le refuse.


« Je pense qu’on devr… »

Ray Palmer ne peut cependant finir la phrase à peine entamée.
Car l’horreur véritable se dessine à quelques mètres.


« Oh. »

Toujours à petite taille, il fixe une forme gigantesque qui apparaît soudainement.
Accompagnée par une dizaine de robots-tanks qui tirent dans tous les sens, anéantissent tout ce qui est possible et tout ce qui est encore debout, il y a… quelque chose. Une monstruosité. Une abomination. Une folie.

Le scientifique est, avant tout, un fan de science-fiction et de fantastique, et il reconnaît immédiatement l’allure générale de la créature gigantesque – un double tripode, comme une version empirée des créations de H.G. Wells. Une sorte de sextupode ou sixpode, donc, mais d’une taille extraordinaire, d’une forme arachnide, avec un œil rouge fixant tout autour de lui, et des tentacules terrifiantes qui s’abattent partout.
Mais, surtout, l’horreur contient une cage… une cage comprenant des Humains. Des innocents. Des prisonniers.


« Oh. Mon. Dieu. »

Ses poings se serrent. Sa mâchoire se crispe. Son cœur accélère.
Sa fureur reprend.
Lui qui parvient difficilement à gérer ses émotions et notamment sa colère depuis son retour sent ici une boule de rage exploser dans son ventre devant l’abominable allure de la création de Brainiac. Il ne la supporte pas – il ne l’accepte pas.
Il doit l’anéantir.


« Lois… reste là. Trouve une cachette. Je reviens vous chercher. »

Si on lui demande, Atom dira qu’il n’est pas un Héros – il n’en a ni les pouvoirs, ni le comportement, ni l’allure. Il n’est qu’un scientifique geek qui a réussi, et vit quelques aventures folles, tout en accumulant les erreurs et les échecs.
Mais… il ne peut pas rester sans agir, là. Il ne peut pas contenir ses pulsions, son envie d’en finir avec cette horreur. Il ne peut pas laisser des innocents ainsi emprisonnés.
Même avec ses pouvoirs dont beaucoup se moquent, même à petite taille… il ne peut pas. Il ne pourra jamais.


« Je reviens. »

Il prend une grande inspiration – et se lance.
Manipulant sa masse, il parvient à voler et filer directement vers l’horreur mécanique. Les muscles bandés, le corps crispé, il se précipite ainsi aussi vite que possible, en changeant la densité de ses poings pour leur donner le plus de force.
Là, violemment, brutalement, il impacte le flanc droit de la créature robotique, puis se décale sans attendre son dû ; il replonge vers le monstre, et frappe aussi fort que possible le haut de son crâne, et essaye enfin de faire abattre ses poings super-denses sur l’œil rouge.
De la taille d’une phalange, il espère que son micro-volume lui permettra d’être peu vu par l’ennemi… et ainsi de faire le maximum de dommages en un minimum de temps.


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Invité

MessagePosté le: Mar 11 Avr 2017 - 16:35

Un changement de situation
Tout le monde

Effondrement du plafond sur les androïdes, fuite vers la salle principale, altération de la réalité et télépathie vers Cassandra Cain pour du soutien. Maintenant, Zatanna allait devoir faire attention à ses fesses, car elle ne savait pas quand est-ce que son allié allait la rejoindre. La brune était seule face à plusieurs ennemis, du coup, elle allait devoir se donner au maximum pour s'en débarrasser surtout des androïdes. En effet, comme ça, elle pourra se concentrer un peu plus sur Tsaritsa qui sera un adversaire un peu plus coriace que les cinq autres. La jeune femme devait à présent faire attention, elle ne pouvait pas ressentir leur signature magique, ce ne sont que des androïdes, mais elle pouvait sentir celui de Tsaritsa. Toujours en vie, après tout, ce n'était pas ce genre de sort qui allait la tuer. Utilisant un sens radar, elle remarqua qu'un androïde n'avait pas survécu à l'attaque, c'était un bon point. Cependant, ça mettait un peu de temps pour venir. Ils devaient négocier une alliance, c'était mauvais signe si c'était le cas. Queen of Fable commençait de bouger, elle venait dans sa direction. L'un des androïdes semblait se diriger à une grande vitesse, il fallait falloir le ralentir un peu.

« ʇuǝɯǝssıʇuǝןɐᴚ (Ralentissement) »

Une bulle noire apparut devant l'entrée, s'il traversait cette sphère, l'androïde allait voir sa vitesse réduite à l'état de ralentissement temporaire, une altération du temps. Du coup, Zatanna allait devoir faire vite pour le détruire avant qu'il puisse reprendre sa vitesse initiale avant d'entrée dans la pièce. C'était assez risqué, mais ça pouvait lui permettre de survivre et d'éviter de grosses blessures alors autant le faire. Par chance, il arrive à par cette entrée et sa vitesse fut grandement réduite, au ralenti pendant quelques secondes, la jeune brune devait vite agir. À ce moment-là, Tsaritsa venait de se téléporter à ses côtés, mais le sort ne l'avait pas touché. En effet, la sphère n'était pas assez grosse pour toucher la sorcière maléfique. Ceci dit, ça en fera un autre en moins et les autres seront plus facilement gérables qu'avant. Un cercle magique bleu se forme alors devant Zatanna lorsqu'elle tendit les mains et tire une vague d'énergie assez puissante pour détruire l'androïde sur le coup avant que le temps imparti ne soit terminé. Une chose de faite et à présent, il ne restait que trois androïdes qui étaient en marche vers sa position et Tsaritsa dans ladite salle.

Tsaritsa utilisa de la télépathie pour communiquer avec Zatanna, apparemment, la méchante avait deviné que cette dernière avait altéré la réalité dans cette pièce. Une autre experte en manipulation de la réalité, une magie utilisait par de grands mages. Cette sorcière ne devait pas être une petite joueuse, du coup, cela allait compliquer la tâche pour la faire partir de ces lieux ou de la vaincre avec de petits sorts. La brune devait trouver une idée et vite avant les autres androïdes se ramène dans la pièce. Difficile d'utiliser des pièges magiques pour immobiliser ou ralentir les renforts de son adversaire, elle les détruira à la minute même qu'ils seront posés. Soudain, le plafond s'écroula à nouveau, encore un ennemi . Non, c'était Cassandra qui d'un coup, venait à disposer d'un don divin surpassant tous les héros du monde avec un katana high-tech, ce monde devenait un peu n'importe quoi. Mais soit, elle était là et ça en faisait une alliée supplémentaire. Cependant, elle ne sera pas de taille face à Tsaritsa alors autant qu'elle aille affronter les androïdes toute seule, elle n'avait pas besoin d'aide de toute façon. Zee retira la modification de la réalité, le principal ennemi avait compris la stratégie. Les faux soldats de l'A.R.G.U.S disparurent et laissaient place à une zone plutôt vide et un gros coffre derrière la brune.

« Drôle d'entrée, mais soit, si tu veux te défouler, il y a des androïdes dans le couloir, ils sont à toi. Je m'occupe de la sorcière, elle est beaucoup trop puissante pour toi...enfin, je crois. » Ensuite, elle communiqua par télépathie à Tsaritsa. « Je survivrai comme d'habitude, mais je n'en ai pas fini avec toi. Je dois récupérer ce que tu as volé. » Elle stoppe alors le lien télépathique avec Tsaritsa et d'haute voix de manière rapide. « ʇuǝɯǝuıɐɥɔuƎ ! (Enchaînement) / ǝɹɹǝıd ǝp ǝƃɐɥdoɔɹɐs (sarcophage de pierre)»

Zatanna créa en premier temps, des chaînes d'acier qui partent s'enrouler autant de Tsaritsa et par la minute qui suit, des roches forment un sarcophage égyptien autour de Tsaritsa, ainsi elle se retrouve alors immobilisée par deux sorts. Suite à cela, utilise un autre sort, elle se créa alors un clone restant devant le sarcophage pendant qu'elle va à l'intérieur du coffre en devenant intangible. À l'intérieur, elle utilisa son chapeau pour y mettre les artefacts magiques qu'elle y trouva. Cela allait prendre quelques instants, pendant ce temps-là, son clone allait devoir faire diversion. La brune allait devoir trouver une idée pour réussir à ce que l'ennemi échoue dans leur envie de voler des technologies, ce n'était pas facile.


© HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Mer 12 Avr 2017 - 10:08
Groupe : Cassandra Cain/Tsarista/Zatanna.

A l’intérieur des sous-sols de l’A.R.G.U.S., la situation empire.
Si Zatanna a pu échapper aux mercenaires et androïdes de Brainiac, elle est rapidement rejointe par l’un des robots et surtout par Tsarista. Son sort de modification de la réalité n’a guère fonctionné, et la Reine des Fables entre directement en contact télépathique avec elle ; heureusement, d’autres aspects sont plus positifs.

Déjà, l’androïde envoyé à sa poursuite pénètre directement dans le champ du sort de ralentissement – et s’écroule brutalement au sol, brisé. La science ne goûte guère les modifications magiques.
Deux robots détruits, un bloqué pour maintenir les gravats en hauteur – plus que deux valides, donc. Dont le leader, qui a bien enregistré le ralliement de Tsarista mais n’a pu répliquer, celle-ci disparaissant bien trop rapidement pour ses systèmes, ralentis par les défenses de l’A.R.G.U.S.

Mais, surtout, Zatanna voit apparaître soudainement à proximité… Cassandra Cain qui, en récupérant une lame d’énergie, accomplit l’impossible, l’improbable.
Déjà, elle survit aux explosions. Ensuite, elle anéantit le robot de garde. Enfin, elle découpe un sol surprotégé et surarmé pour venir directement au niveau où se trouvent Zatanna et les autres. Certains pourraient penser que c’est une chance extraordinaire ; d’autres qu’il ne s’agit que de talent ; pour la Bat-Famille, ce n’est que du quotidien.

Hélas, cependant, les circonstances du jour diffèrent de l’habitude.
Alors qu’elle reçoit l’ordre donné par Zatanna de s’en prendre aux deux androïdes qui approchent, et aux mercenaires de Tsarista ; alors que cette dernière est prise par les illusions de Zatanna, qui s’enfuie après avoir créé un sarcophage et un clone ; alors que la situation suit son cours… Cassandra Cain découvre une très désagréable surprise.
Si elle maintient sa poigne sur son épée, elle se rend soudain compte de pressions sur sa main – de pressions issues de petites créatures, qui viennent de s’échapper d’un compartiment secret de la lame !

Ces créatures, de la taille d’un doigt, humanoïdes à la peau jaune, sont divisées en deux catégories.
La première est composée de combattants peu vêtus, à la mode Conan le Barbare ; ils s’en prennent à Cassandra avec des petites lames, très aiguisées et tranchantes. La seconde est composée de guerriers très avancés technologiquement, volant grâce à des armures et tirant sur la jeune femme avec des engins brutaux.
Ce sont les Morlaidhans et les Katarthans – les premiers étant une branche dérivée et installée sur Terre des secondes, empire de micro-personnes affiliées à Brainiac. La Justice League les a combattus récemment, et a appris que Brainiac avait proposé à Morlaidh d’être pris dans sa collection, et donc de survivre, si la ville participait à une guerre entre villes ; apparemment, les Katarthans ont réussi à motiver une partie de leurs descendants, qui interviennent donc ici en appui de Brainiac.

Cassandra est donc attaquée et, si elle prend initialement la menace à la légère, elle est très vite blessée dans sa chair par les coups, imprévisibles et difficiles à parer.
Un véritable nuage de micro-combattants s’écroule sur elle, et la bloque entièrement. S’en débarrasser sera bien difficile – d’autant plus que son épée vient de lui transmettre un choc électrique, pour en rajouter dans la difficulté.

A proximité, les deux androïdes restants ne sont guère sensibles aux illusions de Zatanna.
Si Tsarista a été prise dans les attaques de la jeune femme, les deux robots s’avancent et filent directement vers la magicienne. Celle-ci a gagné du temps, notamment en disparaissant dans un coffre et en faisant croire que son double reste debout, mais les capteurs des androïdes l’ont vue.
Ils approchent, et se préparent à tirer. Il va falloir réagir.


(HJ/ Cassandra n’a plus son épée et est littéralement agressée et déjà blessée. Tsarista a fait les frais des sorts de Zatanna. Et Zatanna va avoir des soucis… Very Happy /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 12 Avr 2017 - 11:41
Jason avait accepter de suivre ce que lui disait la jeune-femme en effet si elle venait lui demander de faire le mort il devait forcément y avoir une raison précise. C'est pourquoi le jeune-homme restait au sol laisser pour mort, il faisait mine de ne pas réagir au coup de pied dans les côtes que venait de lui donner Scandal. Pendant qu'elle parlait Jason écoutait tout ce qu'il se disait, et sa surprise était grande quand il entendait que Vandal Savage est celui qui à tué le président des Etats-Unis, le tout combiné avec Brainiac.

Red Hood ne croyait pas ce qu'il entendait cette information était importante la conversation enregistré avec son casque, sans perdre de temps le message était envoyé sur une fréquence privé et secrète à Slade. Alors qu'il pensait l'histoire terminé un robot sortait d'un tunnel-boom et s'approchait de lui, ce dernier prenait le « cadavre » de Jason dans ses bras pour l'emmener avec lui dans le vaisseaux ennemis et faire un tas d'expériences. Que doit-il faire ? Continuer de faire le mort pour entré dans le vaisseaux, ce qui n'offre pas un grand taux de réussite, ou alors il descend maintenant pour bousillé un seul robot mais avec de l'aide ?

Récapitulatif de l'inventaire à la ceinture Jason possède deux grenades à goupilles, un poignard de combat en prometium dans sa botte droite, un revolver magnum 357 dans son dos sous sa veste et un chargeur pour le magnum. Ca va être tendu Jason, tu n'as pas tes armes à feu dont tu t'es débarrasser plus tôt, tu n'as qu'un poignard et un magnum avec 12 balles ce qui n'est pas fameux. Si le jeune-homme arrive à entré à l'intérieur peut-être trouverait-il un moyen de tout faire exploser peut-être même de retourner l'un de ses vaisseaux de Brainiac contre lui même.


Dans tout les cas son choix était fait il allait se laisser emmener, si il devait en mourir tant pis il ne seras pas mort caché dans un bâtiment à diriger loin du front. Le robot passait le tunnel-boom les deux « hommes » entraient dans une pièce robotique, assez spacieuse avec une table d'opération et du matériel. Jason avait vu juste ils ont bien comme intention de le découpé pour faire on ne sais quoi de son corps, impossible qu'il les laisse faire. Alors que le robot venait le poser sur la table Jason sortait rapidement de sa ceinture une grenade dégoupillée la laissant la sur la table, profitant de l'effet de surprise pour se mettre à l'abri dans un autre coin de la pièce. Robot ou pas il allait prendre chère une grenade lâcher à bout portant devrait lui faire mal. Une explosion assez fort se faisait entendre dans tout le vaisseaux et même à l'extérieur du tunnel-boom.


Jason avait ouvert les hostilité sur le terrain ennemi, le robot face à lui avait tenu le coup, sans perdre de temps le jeune-homme sortait son poignard pour courir sur l'ennemi et le découpé sans laisser le temps de s'en remettre. A présent il venait sûrement d'attiré l'attention de toutes les unités encore présente dans ce vaisseaux, une alarme confirmait ses soupçons Jason dégainait alors son arme à feu et partait en reconnaissance dans les couloir. Quitte à en mourir il avait bien l'intention d'emporter tout ses salopards de grille-pain avec lui, personne n'avait le droit de venir sur terre et se sentir tout puissant.


« Et ouais les gars vous vouliez me faire entrer dans votre vaisseaux, je compte bien vous prouvez que je ne vais pas vous rendre la tâche facile. Je suis votre homme et je suis là pour venger les humains. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 12 Avr 2017 - 13:25

◈ j’etais accroupie derrière un muret quasi détruit après avoir quitté notre ruelle, mais nous n’etions pas seuls, car on avait en effet réussit à s’extirper de l’helicoptere avec De l’aide. Et oui j’avais homi De le signaler. Eh non ce n’était pas Superman qui était venu à notre secours mais une autre figure du nom de Jinx. Je ne la connaissait pas tellement mais j’allais pouvoir enfin en découvrir ses capacités. « Merci…je suis Lois Lane et voici mon fils…Jonathan Samuel… c’est vraiment le gros bordel ici… ». Je baisse ma tête appuyant sur celle de mon fils en entendant les détonations non loin…

Je remet bien mon oreillette avec laquelle je rapportais tout ce que je pouvais voir, heureusement il y avait pas vraiment de civils dans ce coin. Le danger ne cessait de progresser en notre direction, dans notre angle mort il nous guettait. « Ivi Lois Lane du Daily Planet, nous sommes actuellement en pleine invasion made in Brainiac… le journal vient d’etre détruit et investit par des robots… je ne sais pas si il y a des survivants, nous avons réussi à fuir mon fils et moi…mais notre hélicoptère s’est crashé et le pilote n’a pas survecu…Nous… ».

Je fus stoppée dans mon élan alors qu’un robot se trouve face à nous je ne savais pas quoi faire, je tiens Jon contre moi Avant de voir le tas De ferraille explose, c’est « the Atome » qui vient faire son entrée. À première vue je ne l’avais pas aperçu avec sa taille. Un soupire de soulagement s’echappe. [color=yellow[ « Merci »[/color]. J’allais continuer mon reportage avec mon Dictaphone mais une secousse m’arrete de nouveau. Une immense araignée mécanique se dresse devant nous. Jon fronce les sourcils et se lève, je tente de le retenir. « On ne touche pas à ma mère ! » « Non ! Jon ! ».

C’était un garçon têtu, On sait De qui tenir…il avait certes des capacités lui venant de son père mais il était encore trop jeune pour les maîtriser. Je le vois plisser les yeux, aie aie non pas ça !! Des rayons rouges s’en échappent en direction de l’arachnide. Le flux était important, il ne gérait pas du tout la puissance et je vous parle pas de la direction. Avec le choc il fit un bond en arrière, le desequilibrant. Il touche n’importe où ! « Atooome attention !!! Jon ferme les yeux !!! Tout de suite !!! ». « Mamaaan…je… ». J’etais derriere lui le tenant Avant de fouiller dans mon sac avec hâte. J’en sors des lunettes aux verres rouges, je les lui met sur le nez ordonnant de garder les yeux fermer, il devait calmer son adrénaline je tente de le faire par tout les moyens alors que l’on était à la merci de la mécanique…


Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 31/01/2017
Messages : 68
DC : Maggie Marzena, Cir-El / Mia Kent et Gemini De Mille
Localisations : Là où l'imaginaire règne en maitre.

MessagePosté le: Mer 12 Avr 2017 - 16:53
Elle devrait, en théorie, être furieuse. L’arrogance de cette magicienne est décidément sans conteste. De penser pouvoir triompher de la Reine des Fables avec des artifices si simples… Ridicule. En vérité, non. Tsaritsa est même amusée. Cette nouvelle démonstration de magie est une erreur de débutant. En agissant de la sorte, en visant directement la Souveraine de l’Imaginaire, elle a révélé sa signature. Chaque pratiquant des arcanes, comme les artistes peintres, a une signature spécifique qui permet de savoir qui est derrière telle ou telle manifestation magique. Le nom de Zatanna Zatara ne lui est certainement pas inconnu. Elle ne l’avait jamais rencontrée en face à face avant mais les rumeurs, des informations fragmentaires et le reste font quand même une partie de travail de fond pour savoir qui est qui. La jeune magicienne est douée. Talentueuse.

Ceci dit elle n’a aucune idée des forces contre lesquelles elle joue. Certains connaissent son nom. Tsaritsa. Aucun ne connait réellement sa puissance. Elle aurait pu conquérir et mettre ce monde à sa botte depuis longtemps mais elle s’est toujours contentée de le tester. Non. Les Humains sont bien trop créatifs pour finir sous quelque dictature que ce soit. Trop imaginatifs. Ils sont presque… Précieux. Oh ça jamais elle ne le reconnaitrait de vive voix mais quelle délicieuse nourriture que sont leurs pensées, si riches, si originales… C’est pour cette raison que dans sa bonté d’âme, elle ne tuera pas Zatanna pour son extrême insolence. On ne touche pas à une souveraine quand on est une vulgaire gueuse. Oh elle sera punie, qu’on ne se leurre pas. Une leçon d’humilité est de mise. Mais la tuer… Non. Pas tout de suite en tout cas. Mais d’abord, se libérer de cette prison.

De dire qu’elle admirait le travail de Zatanna aurait été mensonger. Ceci dit, Tsaritsa sait reconnaitre le vrai talent et il faut bien l’avouer : la magicienne humaine en a à revendre. Fascinant. Maintenant, tout était dans la façon de montrer à cette jeune femme qu’autant elle pouvait penser disposer de grands pouvoirs, autant elle se leurrait vainement dans un faux sentiment de sécurité. Elle aurait pu faire quelque chose de dramatique. Faire exploser les chaines l’entourant, par exemple. Quelque chose de bien agressif et montrant un sentiment de dominance. Mais… Cela aurait été si prévisible et attendu d’elle. La colère capricieuse d’une souveraine qui aux yeux de Zatanna était autoproclamée. Non. Il faut une réponse mesurée. Quelque chose de bien moins… Capricieux. Juste se libérer du sarcophage de pierre et des chaines aurait été… Trivial. Commun. Ordinaire.

Pourquoi ne pas allier deux idées alors? D’une part, le côté royal, altier de sa personne et en même temps, un côté calme, posé. Se concentrant sur le sort de Zatanna, elle en utilisa les composantes et les éléments pour son propre contresort. Elle venait de « cannibaliser », si on veut, les énergies magiques utilisées contre elle. Les chaines glissèrent au sol comme mues d’une volonté propre et le cercueil sembla fondre comme une coulée de boue, libérant Tsaritsa. Peu impressionnant? Attendez, le meilleur s’en vient. Le métal et la pierre commencèrent à prendre forme, une forme humannoïde. Un golem. Une création animée et contrôlée entièrement par Tsaritsa. Aucun mage « bas de gamme » ne peut réussir un tel sort et aucun mage sans grande puissance ne peut défaire le travail d’une magicienne aussi puissante que Zatanna. Un sacré calibre d’ailleurs.

Traduction : elle allait en avoir pour son argent, la magicienne humaine. Potentiellement plus qu’elle ne pouvait en prendre. Surtout avec les androides qui débarquent et qui ne semblent pas vouloir la laisser tranquille. Oh elle pourrait aisément les détruire mais alors Brainiac la considèrerait comme une ennemie. Ce ne serait pas la solution la plus sage à prendre. Sauver la vie de la magicienne ne sera certainement pas un acte d’altruisme mais le vrai bon potentiel, même s’il est gâché sur la cause de ce soi-disant bien, est bien trop rare pour être soufflé comme la flamme d’une bougie, éteint par des machines sans âme et sans la plus petite notion artistique qui soit. Entièrement libérée et disposant d’un puissant serviteur, Tsaritsa se place entre les androides et le coffre. S’ils veulent tuer quelque chose à ce point, ce n’est pas le choix qui manque, en un sens, après tout.

Qu’ils se chargent de cette petite idiote qui vient de s’inviter à la fête comme une malpropre et qui ajoute son coupe chou comme une tarée. Brainiac, logiquement, s’intéresse à la technologie. Pas à la magie. Il n’a très clairement pas les capacités pour la comprendre, encore moins l’apprécier. Or Zatanna, dans le coffre, en a après les artefacts reliés aux arcanes. Essentiellement, des babioles qui ont peu de chance d’intéresser l’envahisseur. Ah moins bien sûr qu’il soit comme Mitth'raw'nuruodo, mieux connu sous le nom de Thrawn dans l’univers étendu de la guerre des étoiles. Un amateur d’art pour mieux comprendre ses ennemis. Hautement improbable mais après tout, l’intégralité de cette situation l’est toute autant. Qui plus est, en éliminant Zatanna, ils risquent d’endommager les artefacts et son souhait auprès de Brainiac a été très clair.


« Que nenni, créatures de métal. Si vous tirez, vous risquez de détruire de précieux artefacts et mon entente auprès de votre maitre concerne TOUS les secrets de cet endroit. Si vous tenez tant à tuer, il y a là une intruse dont la présence nous est indésirable à tous. La magicienne est à moi. Il est si rare d’affronter des pratiquants des arcanes de talent… Plus encore alliés à cette damnée Justice League. »

D’un claquement de doigt, Zatanna est maintenant hors du coffre, à quelques pas de Tsaritsa. L’on aurait pu s’attendre à un vortex hurlant, noir comme la mort, qui l’aurait arraché du coffre avec violence mais étonnamment, jusqu’à présent, celle qui se rend le plus coupable d’hostilités, c’est celle qui représente les « gentils » et non pas la « méchante ». Il est encore plus amusant de constater que Zatanna semble croire que Tsaritsa en a après les objets de nature magique. C’est loin d’être le cas. Elle est ici pour le compte du Network, une initiative personnelle et maintenant, potentiellement, pour Brainiac. Après tout, Tsaritsa n’a rien fait qui puisse déranger ou courroucer celui qui veut ajouter Metropolis à sa collection. Mieux encore, elle lui donne un moyen efficace de contrer la magie… La Reine des Fables en personne.

Ceci dit, n’allez pas penser que Zatanna est entièrement libre de ses mouvements, non. Il est temps d’enseigner à cette jeune humaine une leçon de respect. Si elle a réussi à enfermer Tsaritsa sans que cette dernière ne puisse réagir, il est donc parfaitement normal de lui renvoyer l’ascenseur. Zatanna se retrouve donc forcée de s’agenouiller devant la Reine des Fables, un signe de soumission à défaut de respect et ce qu’elle le veuille ou non. Elle aurait pu lui infliger tellement de souffrance, lui faire endurer tant de tourment… Mais elle a décidé de faire quelque chose qui est bien plus symbolique que maléfique. Zatanna ne le sait probablement pas encore mais si elle est encore en vie, c’est quand même en partie grâce à Tsaritsa. Brainiac l’aurait juste abattu comme un vulgaire animal. On. Ne. Gâche. Pas. Le. Talent. C’est une offense à la perfection.


« Zatanna Zatara. J’ai entendu parler de toi. Tu as du talent, jeune magicienne mais tu ne fais pas le poids contre une Reine. Je te félicite par contre pour ta maitrise des arcanes : elle est exemplaire. Je sais que tu vas refuser mais j’aurai au moins eu la courtoisie de tenter de sauver ta vie : rends toi. Brainiac n’hésitera pas à te tuer. Moi… Tu seras mise en détention jusqu’à la fin de l’invasion puis je te libèrerai.

Et si tu te poses la question, je fais comme vous faites, les soi-disant héros. La première étape, ordonner au méchant de se rendre et ensuite lui rentrer dedans, comme vous dites. Tu as du talent et un énorme potentiel, jeune magicienne. La perte d’une ville contre des décennies de protection contre tous les maux de nature magique : quelques milliers contre plusieurs millions. Ne me force pas à user contre toi de vraies mesures coercitives. »


"Il était une fois..."



 Ma fiche RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/02/2015
Messages : 428
DC : Maxima d'Almerac
Situation : Do you feel like a Hero yet ?
Localisations : ...


MessagePosté le: Mer 12 Avr 2017 - 17:00
Il y a des journées où c'est vraiment, authentiquement la merde. Comme quand un vieux monsieur en imper vous propose des bonbons et que vous êtes une gamine de moins de quinze ans, par exemple.

Bon, Cassandra est majeure, mais lui mettre entre les mains un katana un peu chatoyant représente un peu la même chose.

Surtout avec le splendide gilet qui allait avec.

Mais comme nous sommes présentement dans l'un de ces jours, il fallait que ce honeypot - ou pot de miel, pour les anglophobes - se révèle être piégé. Piégé en lui-même, évidemment, et piégé par un demi-million d'envahisseurs extra-galactiques sortis probablement de l'imagination d'un magicien de bar-mitzhva sous acides. L'observateur sagace remarquera d'ailleurs que si Brainiac n'est pas magicien, il n'en demeure pas moins avoir la couleur la plus communément admise de l'acide, ce qui peut nous amener à une réflexion sur ses convictions religieuses.

... Mais nous en étions à parler de Cassandra Cain. La Cassandra Cain, la seule et l'unique.

Celle qui a chopé l'équivalent probable aux six étoiles de Grim Terminus Alliance 5 : Se faire péter la gueule par des brutes stupides et des brutes stupides mais technologiquement équipées. Taille fourmi.

Ça n'avait aucun sens ? Parce que tomber sur un sabre qui découpe les murs en a un ? Parce que l'invasion de Brainiac en a un ? PARCE QUE LA VIE EN A UN ?

Oui, c'est agressif.

" Gnnnh !.. "

Oui, vous voyez ? Elle est énervée ! Elle est agressive et en plus, elle se prend des coups dans la main !

Bon, c'est pas non plus grand chose, elle est ambidextre mais passé ce stade, c'est surtout la lame qui inquiète. Une lame qui balance une décharge de 50.000 Volts, ce n'est certes pas commun.

Alors forcément, elle sursaute.

Et, à tantôt danser la gigue pour se débarrasser des lilliputiens, tantôt bondir raide sous le coup d'un choc surpuissant, il vous arrivait des bricoles.

Comme se prendre un foutu tir de l'espace dans le dos.

Oui, un tir destiné à Zatanna. Boum, en plein dans le blouson.

Ne vous inquiétez, ce n'est pas tellement le trou qui est le problème ... C'est la batterie en-dessous. Vous vous rappelez de tout les câblages ? Ils menaient à quelque part. Ce quelque part, il est dans l'épaule. Et ce quelque part s'est pris un tir. Et ce quelque part n'apprécie pas.

Comme dans ... Et bien, le "Boum, en plein dans le blouson" avait une signification. Boum. Comme dans "Oh, mince, ça a explosé."

Comme dans "Je crois que votre bras droit va devoir annuler tout ses rendez-vous pour les prochains mois ... Non, par précaution, annulez tout."

Pour résumer ça un peu plus sommairement, imaginez-vous une jeune femme à moitié brûlée, au milieu d'une marée de cadavres de G.I. Joe en slip ou en armure. Maintenant, vous lui retirez le bras droit, et vous le mettez quelques mètres plus loin. Ajoutez à ça une odeur de viande grillée et une façade droite refaite avec une inspiration Double-Face, et vous avez une idée du boxon à l'oeuvre.

Bref, Cassandra Cain a perdu un bras, est brûlée à 40%, K.O. et tout son matériel a explosé ... mais au moins, Zatanna aura quelques secondes supplémentaires de répit !

C'est dingue, quand on y pense, de voir l'inflation galopante du prix des secondes de répit ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 12 Avr 2017 - 22:00
//GROUPE: Atom/Lois//

L'énorme machine a six jambe mécanique pencha dangereusement sous l'assaut d'Atom, mais se redressa vite et tenta de trouver la source de l'attaque. Des ratons scanners balayèrent les environs tout autour de la créature, les buildings et la rue, puis semblèrent trouver une cible et un rayon vert i9ntense fut tiré depuis l'œil géant de la machine de mort.

Le rayon était si puissant qu'il désintégra la façade d'un immeuble voisin et tout ce qui pouvait se trouver sur son chemin. Un énorme klaxon comme une trompette de l'Apocalypse sonna de nouveau et les gens coincés dans la cage sous l'arachnide géant crièrent et se couvrirent les oreilles, terrifiés. L'attaque de Jon vint ensuite et porta l'attention de la machine sur Lois et son fils, qui se cachaient tout près.

De nouveau rayons scanners balayèrent les environs et L'.iris' de l'oaeil s'étrécit encore quand les deux formes de vie apparurent sur ses scans.

Il préparait une nouvelle attaque quand les royons thermiques envoyés par loe garçons firent exploser sa 'tête' et la machine se mit a vasciller et trembler, s'effondrant lentement sur le côté. Le monstre .était a terre...

Mais le chaos était loin d'être terminé et Brainiac avait toujours une nouvelloe carte dans sa manche...

Carte qui émergea l'instant suivant d'un Tunnel Boum ouvert juste au dessus de la ruine de la machine tout droit sortie d'un cauchemar à la H.G. Wells.

L'être était tout vêtu de rouge et de noir, et une aura rouge intense l'entourait comme un halo. Son visage était sévère et tordu par la colère, la rage irradiait de toute sa personne, sa simple présence exsudait une rage presque palpable. Le visage blanc marqué de lignes noires contrastait avec le reste de sa personne, mais ses yeux rouges brillant comme deux phares ne pouvaient être ignorés.

Non plus que l'anneau rouge a son doigt et le symbole noir sur sa poitrine.



Un Red Lantern dans toute sa gloire enragé venait d'apparaitre dans le ciel au dessus de la rue et ses yeux scannèrent les environs pendant quelques secondes avant de s'arrêter sur les formes de Loïs et Jon. Il fit une pause, son expression momentanément changeante, comme si une bataille interne avait lieux.

Il avait pointé la main portant l'anneau vers les formes recroquevillées puis, soudainement, à la dernière minute, envoya une rafale d'énergie rouge vers la forme de l'arachnide mécanique. Des cris d'horreur s'élevèrent de la cage toujours coincée sous le monstre puis... la cage se retrouva au sol et en pièce, ayant été mise en morceau par une énergie rouge destructrice.

Des civils confus levèrent les yeux confus vers la forme effrayante qui venait de... les libérer? Quand il parla enfin, le ton de Razer était dur et irrité, puis il fit un signe avec l'anneau vers l'autre bout de la rue.

"Partez! Je ne serai peut-être pas aussi généreux la prochaine fois!"

Il y avait certaines choses que Razer se refusait tout simplement a faire... détruire des buildings et affronter des super héros, il pouvait le faire, mais tuer des innocents était en dehors de ses capacités.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Jeu 13 Avr 2017 - 14:45
Groupe : Red Hood.

Grid s’empare de Red Hood et passe dans le Tunnel-Boum, devant les yeux effarés de Scandal Savage. La créature informatique disparaît, donc, et laisse la jeune femme dans une Metropolis en ruines, en proie à de terribles attaques de robots et d’autres monstruosités.

A quelques mètres, un Tunnel-Boum s’ouvre, et révèle de nouveaux combattants… de nouvelles monstruosités.
En premier, une horde pose directement pied sur les avenues jonchées de cadavres et de gravats de la Ville de Demain…

… une horde menée par Gorilla Grodd, et composée de gorilles rebelles de Gorilla City. [url= http://dc-earth.fra.co/t4172-jungle-warfare-justice-league]Récemment[/url], la Justice League a stoppé une attaque dans la ville, mais Brainiac l’a menacée de représailles si elle ne participait pas à cette guerre – et certains ont cédé, et viennent participer au siège.

En parallèle, un autre Tunnel-Boum s’ouvre, révélant ailleurs une autre forme apparaît sur le champ de bataille…

… celle du Senseï, le père sorcier de Ra’s al Ghul, que la Justice League a [url= t4316-nanda-parbat-trip-mission-jl-martian-m-jade-green-arrow]récemment[/url] affronté pour l’empêcher de s’emparer de la cité mystique de Nanda Parbat. Le magicien a néanmoins réussi, et vient ici honorer son alliance avec Brainiac.

L’enfer s’abat donc sur Metropolis.
Mais Jason Todd part ailleurs – il disparaît dans ce Tunnel-Boum, pour s’échapper vers ce qu’il pense être les étoiles…


**
*
**

Groupe : Cassandra Cain, Red Hood.

… mais ce qui est, en vérité, le sous-sol du quartier général de l’A.R.G.U.S.
Grid apparaît en effet dans l’un des nombreuses pièces organisées dans ces souterrains, et dépose le jeune homme sur une table, se préparant à disposer des éléments ici installés pour réaliser une opération impie.
Cependant, Red Hood n’est pas sans ressource – et libère une grenade sur la table d’opération, ravivant ses muscles pour bondir ailleurs.

Grid, surpris, n’a guère vu le coup venir… et n’envisage pas non plus que Jason Todd continue l’attaque, cette fois-ci au couteau puis par arme à feu.
Une alarme se fait soudain entendre, mais elle est plus liée aux événements connectés à Tsarista, Zatanna et Cassandra Cain. Grid ne dit rien, mais fixe le jeune homme avec un air mauvais – et active directement les armes du corps de Cyborg, pour tirer directement sur sa cible.

Red Hood est donc brutalement propulsé contre un mur, et vient s’écrouler juste devant Cassandra Cain… qui est brûlée à 40%, a perdu toutes ses armes, et surtout un bras.
Elle est encore vivante, certes ; mais en très mauvais état.
Et Jason s’abat juste à ses pieds, le torse blessé par les attaques de Grid – et sûrement horrifié par le traitement réservé à la jeune femme. Si les micro-aliens jaunes que sont les Morlaidhans et les Katarthans, de la taille d’un doigt, continuent d’attaquer Cassandra, Red Hood sait que Grid arrive.

Le programme ne cesse de se complexifier.
Et la survie semble devenir soudain un concept bien flou.


**
*
**

Groupe : Orion.

Metropolis est attaquée.
Des dizaines de robots terrifiants arpentent les rues, anéantissant tout ce qui vit et détruisant les immeubles entiers. Des robots-tanks mitraillent tout bâtiment. Des horreurs mécaniques ne cessent de sortir des Tunnels-Boum, et Brainiac a fait appel aux Vilains pour le rejoindre – tout en lâchant également ses alliés, tels que Razer, les Morlaidhans, les Katarthans, les gorilles et le Senseï.
Mais l’espoir n’est pas mort.

Arraché de la Bataille de Themyscira, Orion, le Chien de Guerre, le fils de Darkseid, arrive.
Propulsé dans un Tunnel-Boum durant son combat contre le Cyborg-Superman, il rentre dans le vortex à rebours et est ainsi lourdement touché par le dispositif de téléportation – qui permet le passage en sens inverse, mais accompagne cela d’une souffrance extrême et terrible.

Orion arrive, donc, juste au-dessus de Metropolis… et file directement vers le sol.
Ne parvenant pas à se reprendre, il s’écrase violemment à terre – et découvre que son bras gauche, son épaule et son flanc entier sont lourdement brûlés par le passage dans le Tunnel-Boum. Il pourra bien sûr se relever, mais la douleur est forte.
Et s’il a encore une ombre de conscience, le Chien de Guerre se rend vite compte… qu’il n’est pas seul.


« Hem. Il pleut des choses étonnantes, ici. »

Devant lui apparaît… Scandal Savage, avec dans son dos le Senseï qui s’acharne sur des innocents, et des gorilles de Grodd qui anéantissent un immeuble à mains nues.
La situation est terrible, donc. Et son arrivée ne va pas forcément améliorer les choses…


(HJ/ Petits points rapides :
1. Red Hood rejoint Cassandra Cain, et forment désormais un groupe à eux deux.
2. Tsarista et Zatanna forment désormais un groupe.
3. Orion arrive près de Président Deathstroke et de Rose Wilson, mais ne les voit pas encore. Orion peut bouger et aller où il veut.
Bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 619
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Jeu 13 Avr 2017 - 15:39
Atom s’acharne contre l’immense robot, incarnant une sorte d’étape supérieure dans l’horreur mécanique décrite jadis par H.G. Wells.
Il utilise ses capacités, même minimes, pour frapper, pousser, déséquilibrer la créature, modifier sa masse et ainsi l’affaiblir. Il a pleinement conscience d’être définitivement une sorte de Tom-Pouce face à ça, mais… il n’a pas le choix. Il ne peut laisser des innocents ainsi prisonniers, il ne peut laisser un tel monstre continuer.
Il ne peut pas, non. Quitte à y laisser sa vie.

Heureusement, cela ne sera pas le cas.
Alors que l’immense araignée de métal tremble sous les coups, un terrible rayon d’énergie-chaude file vers elle – et la touche en plein cœur. Ray Palmer reconnaîtrait ce pouvoir entre mille… et ne peut réprimer un grand sourire et soupir de soulagement.


« Bordel. Enfin. »

Il se tourne, flottant toujours au-dessus du sol à petite taille, et s’attend à découvrir la figure rassurante et puissante de Superman…
… mais ne voit qu’un jeune garçon affolé et enragé, ne supportant guère que sa mère terrifiée soit en danger.


« Oh. Merde. »

Ce n’est pas Clark – c’est le gamin. Le gamin qui accompagne Lois. Le gamin qui dispose d’une vision-chaude, et dont la ressemblance avec les célèbres journalistes du Daily Planet le frappe soudain.
Bordel. Le gamin… c’est le gamin de Lois et Clark, même si cela n’a aucun sens. Lois et Clark ont un gamin. Lois et Clark ont un gamin, et Lois et le petit sont ici, paumés, au milieu d’une zone de guerre.
Et Clark est absent – avec toute la Justice League. Metropolis brûle, et la Justice League est absente.


« Bordel… mais qu’est-ce qui les retient… »

Son cœur bondit, de crainte pour Lois et l’enfant, de colère difficilement contrôlable envers ses anciens alliés dont l’absence coûte des milliers de vie, mais aussi du fait de sa faiblesse qui s’amplifie.
Le scientifique a été frappé, violenté, blessé, agressé par des fantômes, a été obligé de grandir… il est touché. Gravement.
Suffisamment pour que, en filant vers le sol pour rejoindre Lois et l’enfant, et alors que l’immense robot terrifiant s’écrase du fait de l’attaque du jeune homme, Atom reprenne sa taille normale – par accident.


« Argh… »

Il s’écrase aux pieds de la journaliste et de son fils, et se relève difficilement. Il a mal, terriblement ; et va mal, affreusement ; mais il tente de ne rien montrer.
Et alors qu’un Tunnel-Boum apparaît et crépite à proximité, alors que les prisonniers ne sont pas encore libérés de l’araignée, Ray Palmer esquisse un sourire difficile à Lois et Jonathan – et se tourne, difficilement, vers l’ennemi.


« Ca… ça va aller. »

Il n’y croit pas lui-même – mais il faut le dire quand même.
Serrant les dents, les mains tremblantes, il cherche dans les multiples poches de son nouveau costume… et s’empare d’un objet, qu’il active immédiatement. Apparaît alors une étrange lumière orangée – celle d’une sorte de sabre-laser, de la même couleur que l’énergie de ses nouveaux gants et de sa ceinture.
Ray a récupéré une telle arme lors de son absence, pendant plus de deux ans et quatre mois dans une autre Dimension, mais n’a guère eu l’occasion de l’utiliser. Jusqu’à aujourd’hui.


« Restez derrière moi… »

Atom s’avance, la lame-laser levée, vers l’araignée robotique – mais le Tunnel-Boum libère un nouveau venu, dont il reconnaît immédiatement l’allure.
Le costume rouge, le symbole, l’anneau… il sait qui il est avant même de s’interroger. Un Red Lantern. Un Red Lantern vient d’arriver. Un Red Lantern vient d’arriver d’un vortex de Brainiac.
Bordel, pense-t-il. Il ne manquait plus que ça.

Cependant, alors que le scientifique envisageait un combat direct… le Red Lantern le surprend.
Il achève le robot, libère les prisonniers, les rabroue un peu – mais il les libère. Il fait preuve de bonté, de tempérament ; l’inverse de ce qu’on peut attendre de lui. Et ça ne plaît guère à Ray, qui sent qu’aucun cadeau ne sera fait aujourd’hui… et qu’il faut absolument se méfier de tout.


« Hem. »

Tenant toujours fermement sa lame, il s’avance… difficilement, vu les douleurs, mais il s’avance. Il s’approche de Razer, dont il ignore l’identité, et lève les yeux ; il demeure sur ses gardes, mais parle – et tente de parler doucement, ou au moins pacifiquement.

« Je… bonjour… ? Je suis… Atom… est-ce que… est-ce que tu viens nous aider… ? »

Ray reste prudent… mais il espère quand même.
Il espère l’improbable, à savoir un Red Lantern positif. Il espère un espoir, à savoir un cadeau dans cet enfer.
Il espère un miracle, tout simplement.


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Invité

MessagePosté le: Jeu 13 Avr 2017 - 17:55
La voix de l'humain le tire immédiatement de sa transe et le Red Lantern tourne son regard vers celui qui vient de s'adresser a lui. Son expression est maintenant calme et froide, mais la rage semble toujours couver, dans les tréfonds de ces yeux rouges qui luisent toujours comme des petites lanternes. Pendant un moment il ne dit rien, n'attaque pas, se contente de jauger son interlocuteur. Comme s'il réfléchissait a ses options. Finalement, et avant qu'il ne puisse répondre verbalement, 8 drones volant font une apparition bruyante à l'autre bout de la rue entre deux immeubles à moitié effondrés.

Une grimace traverse son visage pâle et lève les coins de sa bouche dénudant des crocs mince et pointus. Ses yeux jettent des éclairs rouges, et il s'élance vers la nouvelle menace, oubliant apparemment la présence des deux humains et du l'enfant hybride. Avec un cri de rage primale, il fait exploser deux drones simultanément, envoyant les débris pleuvoir sur la route en contrebas, heureusement vide de tous civils. Les autres drones changent de trajectoire pour l'attaquer directement, lâchant sur lui une volée de missiles qui explosent tout autour de lui, et deux semblent atteindre leur cible, mais un rayon rouge puissant tranchant en deux un autre drone laisse savoir que le Red Lantern est indemne et très en colère.

Mais les bruits presque animaux qu'il laisse échapper en se battant en sont un preuve tout aussi importante... et dérangeante.

Les deux dernier drones se dirigent toujours vers Lois, Atom, et Jon. Une volée de missiles est envoyée dans leur direction et se dirige a grande vitesse vers leur cible, dans l'intention claire de tuer. Dans quelques secondes, les missiles atteindront leur cibles et il ne resteras plus qu'un cratère a l'endroit où le héro et les deux civils se trouvaient.

Mais les 4 missiles n'atteignent jamais leur cible. Ils explosent a quelques mètres de leur cible et les drones qui les ont lancés suivent vite le même chemin. La pile de débris laissés par le Red Lantern ne fait que grossir il semble, et sa forme rouge, auréolée par des flammes brûlantes de rage après ce combat, flotte maintenant a quelques mètres des trois rescapés et les halètement, les grondements continus qui s'échappent de sa gorge ne sont pas pour rassurer. Il toise les humains depuis l'endroit où il flotte, l'anneau a son doigt toujours brillant d'une dangereuse flamme rouge.

Puis soudainement, les flammes autour de lui s'éteigne et son expression se transforme de nouveau en un masque calme et dur. Froid, on pourrait dire. La rage ne quitte jamais complètement le fond de ses yeux.

"Humain, je ne suis pas ici pour vous tuer."
Il fait une pause et penche la tête, observant intensément l'homme qui lui a parlé quelques minutes plus tôt. "Brainiac... a fait une terrible erreur. J'étais... incapacité."

Il lève le poing, serré, l'anneau brille d'une intense lueur rouge en réponse a la vague de colère qui traverse son visage. Maintenant qu'il peut le voir de plus près, il est évident que le Red Lantern n'est pas au mieux de sa forme. Il porte plusieurs blessure, comme s'il avait passé quelques temps a se battre avant d'apparaitre soudainement par un Tunnel Boum. Et ses paroles laissent croire que, peut-être, il n'est pas vraiment allié à l'envahisseur qui s'en prends a Metropolis, et la terre. Une logue coupure marque son visage du côté droit, juste sous l'œil, presque parallèle a l'une des lignes noire qui marque ses traits. Elle ne saigne plus mais a l'air récente. Il n'a pas encore utilisé ses jambes pour marcher devant eux, mais sa cheville droite semble porter une attelle rouge brillante faite de la même énergie que celle émise par son anneau.

"Brainiac regretteras le jour où nos chemins se sont croisés!" Il grogne avec une echo sinistre, ses yeux s'enflammant. "Je ne suis pas votre ennemi humain!"
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/03/2017
Messages : 190
DC : Artémis Crock (Tigress)
Situation : Traumatisée et a raccrocher le costume pour le moment.
Localisations : A Gotham
Groupes : Birds of Prey
MessagePosté le: Jeu 13 Avr 2017 - 20:14


SMV -Brainiac Attacks

Equipe Atom, Lois-Lane, Razer.

La vie est d'une cruauté sans limite. Elle n'a de cesse de vous donné pour tout vous reprendre ensuite. Parfois vous avez de la chance et vous perdez doucement et parfois la violence est telle qu'elle vous coupe littéralement de la réalité. Vous tombez à genoux et votre cœur lancinant bat à tout rompre en tentant de déchirer votre carcasse pour que cette peur affreuse, cette douleur vicieuse cesse. Pour ne plus jamais rien ressentir de si terrible...

.

La journée avait pourtant bien commencée en étant identique aux autres. J'avais apporté des croissants à mon patron, mon Père m'avait envoyé un message pour prendre des mes nouvelles et me souhaiter bonne journée. Je devais sortir avec quelques copines ce soir prendre un verre en ville et peut-être rencontrer quelqu’un. Non vraiment, c'était prometteur !

Jusqu’au moment ou mon téléphone s’est mis a vibré et que le BatSymbole est apparu dessus en pleine conversation professionnelle avec Jason Bards, mon patron et ami. On a allumé la petite télé dans la salle d’attente du cabinet de détective pour découvrir des vidéos amatrices de citoyens subissant un massacre. Metropolis était attaquée et ravagée par des robots ne faisant aucuns sentiments avec les civils. Je vis des gens mourir assassinés et d’autres se suicidés des hauts des toits pour mourir vite et sans douleur. Je reculais lentement et mon patron ne me prêta aucune attention, trop choquée par les images. Je tournais les talons sans plus attendre et récupérer mon sac.

Je n’ai jamais dévalais les escaliers du bâtiment aussi vite qu’a ce moment là. Je levais mon téléphone à mon oreille et tenter d’appeler Bruce, puis la ligne de Batman mais la réponse fut la même. Bon sang... Dans la rue la situation était la même. Des attroupements se formés déjà devant les magasins de télévisions et ils avaient tous le regard fixe. Fascination ou choc ? Qui sait avec les hommes il fallait s’attendre à tout.

En plissant les lèvres je me faufilais dans une allée sombre pour me changer. Je ne pouvais décidément pas prendre les transports en communs quand la situation était aussi urgente ! Je lançais l’application d’appel de ma moto en enfilant mon jegging et ma veste. Elle arriva au moment ou je finissais de lacé mes chaussures. Je pris le casque dans le compartiment arrière et le clipser sous mon menton. En embrayant la moto et en commençant à rouler à toute allure dans les rues je réfléchis. Je devrais sûrement aller à la BatCave, je réussirais sûrement mieux à joindre Bruce avec les moyens de communication là-bas.

Les rues sont bondés et j’assiste impuissante aux premières émeutes. Les citoyens de Gotham ont peur d’être les prochains et certains commencent déjà à dévaliser les épiceries. Lancer une pierre dans l’eau et elle ricochera. Je serre les dents et ne dévient pas de ma route. Metropolis est ma priorité actuellement, c’est elle qui est attaquée et je ne peux pas risquer de perdre du temps. J’accélère dès que j’arrive sur la route de campagne menant au Manoir Wayne et ne ralentit qu’en arrivant à la grille déjà ouverte. Je n’ai pas le temps de taper à la porte qu’Alfred m’ouvre.

« - Miss Gordon, je vous attendais. »

Un sourire pour le remercier et je file vers la BatCave. Je me dirige droit sur le BatOrdinateur et commence à lancer les appels. Bruce ne me réponds pas et la communication se coupe à peine lancée. Je pianote nerveusement du bout des doigts les interfaces. Ce n’est pas normal, que Batman ne réponde pas en plein combat soit, mais qu’il soit carrément injoignable même d’ici...

« - Miss Gordon, avez-vous pu joindre Maitre Bruce ? Cela fait deux jours que Monsieur n’est pas rentré. »

Je me retourne vers Alfred et le fixe. Est-ce qu’il est inquiet ? Evidemment que oui, sûrement comme nous tous. Je ne savais pas que Bruce s’était absenté depuis tant de temps. Je regarde l’écran des communications et constate qu’en plus de Batman, aucuns des membres de cette famille ne réponds alors qu’une liaison se lance. Un bip a intervalle régulier reste en suspend dans la BatCave et je n’aime pas ça. Vraiment pas. Si Bruce n’est pas là... S’il n’est pas à Metropolis... Alors ou est-il ?

La retransmission en direct des atrocités commises à Metropolis a lieu sur un coin de l’écran géant. Je serre et desserre les poings lentement. Je ne dois pas paniquer. C’est sûrement ce genre de crise dont me parler Bruce à notre dernier rendez-vous. Je ne peux pas me permettre d’être distraite. Il compte sur moi, ils comptent tous sur moi. Un poids affreux repose sur mes épaules et je déglutis difficilement. Je ne peux pas me permettre d’avoir peur. Je suis BatGirl et Batman est mon Mentor. J’ai reçu le meilleur entrainement possible et je ne peux pas faillir.

« - Pas de nouvelles non. Je suis sûre qu’il est quelque part Alfred. Il rentrera bientôt et vous devrez recoudre son costume encore une fois. » Je fixe le vieil homme qui a pris soin de nous toutes ses années. « En attendant, nous devons activer le Protocole Nuit Noire. »

Le Protocole Nuit Noire est en quelque sorte le testament de Batman, ce que nous héritons de lui. Rien que d’imaginer que mon Mentor, mon ami, cet homme que j’admire et respecte tellement puisse être mort ou grièvement blessé quelque part me rends malade et me donne l’envie de partir a sa recherche. Mais je sais aussi que s’il était là, il prendrait sur lui et irait sauver ses innocents.

« Aide-les. Sauve-les... s'il-te-plaît. »


Quand Bruce m’a dit ses quelques mots... Ils parlaient aussi bien de l’équipe que des citoyens et je compte bien tenir ma promesse, pourvu que lui aussi tienne la sienne. Protégez ceux que j’aime et les innocents en me battant s’il le faut. Oui c’est ce que je vais faire. C’est ce que nous allons tous faire. J’attire le fauteuil à moi et l’installe sans perdre davantage de temps. Pendant que je suis ici, les autres doivent sûrement être là-bas.

« - Alfred, ou sont passés Tim et Damian ?

- J’ai vu Maitre Tim partir en tenue de Red Robin et Maitre Damian l’a suivi peu après. Le BatWing a était pris par Maitre Damian.

- Je vois. Merci Alfred, pouvez-vous me préparer plusieurs sacs contenant un maximum d’armes, de gadgets et des trousses de secours ? »


J’inspire et j’expire vivement. Je note dans un coin de mon esprit de mettre les choses au clair avec eux. En l’absence de Batman, ils devraient attendre la première génération bon sang ! Dick et moi sommes plus âgés, mieux formés et... Et ils devraient tous simplement nous attendre !

Je mets en marche le système d’activation et lance un programme de décryptage. Mes doigts glissent d’une touche à l’autre et une partie de mon esprit, la plus logique et la plus concentrée prend le contrôle. Je déverrouille un à un les pare-feux qui font eux-mêmes apparaitre des boucliers de sécurités qui résiste un peu plus. Les codes sont difficiles à craqués et un moment se passe avant que je n’accède au premier mot de passe qui laisse place à un second. Mon cœur se serre en le tapant parce qu’il représente une partie actuelle de la vie de Batman et de Bruce Wayne. Ce mot de passe c’est nous, sa famille, ses enfants et amis.

Une suite d’action et de possibilité s’affiche sur l’écran, me laissant l’opportunité d’accéder à la totalité de ce que possède Batman. Je souffle et reste ébahis devant toutes ses fonctionnalités que je découvre et ses accès aux machines les plus évolués. Sur l’un des nombreux écrans s’affichent plusieurs silhouettes, cinq masculines et trois féminines. Est-ce que c’est bien ce que je crois ? Comment Bruce a-t’il réussi à mettre des capteurs sensoriels dans nos tenues ? Si je me fie aux masses, celle de Dick est éteinte et presque invisible, sûrement ne l’a-t-il pas encore mise. En revanche, Jason, Tim et Damian ont l’air très mal en points. Mon cœur se serre en voyant le corps représentant Tim clignoté rouge. Je cligne des yeux et ferme la page.

Tim est grand et prends ses propres décisions tout comme Damian et Jason. J’active la communication et énonce un message au cas où ils m’entendraient :

« Ici BatGirl. Red Hood, Red Robin, Robin. Si vous entendez ce message, et j’espère que c’est le cas, je vous demande de vous réunir de toutes urgences. » Je lance un regard au sol et prends rapidement la décision de sortir l’artillerie lourde. « J’arrive avec du renforts. Je répète, réunissez vous. Je vous recontacterais dès que j’arriverais sur les lieux. BatGirl terminé.»

Je ferme l’interface et déverrouille un accès vers l’une des pièces renfermant une centaine de BatRobots. Je les active et un vrombissement se fait entendre dans la BatCave, montrant leur éveil en même temps qu’une douleur se fait sentir dans ma nuque. Une puce électronique a été conçu pour les guider instinctivement et pouvoir se battre avec eux, on m’a implanté il y’a peu cette puce dans l’implant me permettant de marcher. On a eu l’occasion de tester sa fonctionnalité avec Bruce il y’a peu, mais la douleur qui me paralyse un court instant quand les BatRobots s’enclenche est un effet secondaire mais temporaires de la greffe des deux puces. J’ai l’impression de pouvoir toucher de mon esprit plusieurs des machines. En faite c’est sûrement ce qui se passe.

Un changement de tenue s’impose et je me dépêche d’enfiler ma tenue la plus sophistiquée. Celle noir et or truffé de gadget et surtout très résistante aux coups et blessures par balles. Certaines zones sont équipées de protections pour amortir les chutes et c’est un vrai bijou de technologie. C’est de loin la tenue la plus aboutie que j’ai porté et la plus effrayante. La cape intégrée me permet de faire, comme Batman, des courts vols et elle est faite d’une matière résistante aux flammes. Je tourne les talons dans une envolée de cape et clips mon masque sous mon menton. En me rendant dans l’armurerie je saisis la toute dernière oreillette inventée par Batman et la glisse sous mon casque, dans mon oreille. Elle me permet d’utiliser la communication du Protocole ou que je sois et grâce a elle je n’aurais pas à prendre mon téléphone puisque toute les fonctionnalités manuelles pourront être effectuées oralement. Est-ce que j’ai déjà dit qu’avoir Batman comme mentor donne accès à des merveilles de technologies ?

J’observe les rangées vidées par les garçons et par Alfred en préparant les sacs que je lui suis demandé. Tout me semble complet hormis.... Je soupèse rapidement un grappin en titane renforcé. Celui-ci ne permet aucun vol, mais sa puissance permet en revanche de faire chuter une grue. Si je dois me battre contre des robots de tailles humaines, qui me dit que je ne devrais pas le faire contre des gabarits beaucoup plus haut ? Je préfère être surarmée que sous-équipée.

« - Miss Gordon ? J’ai fais ce que vous m’aviez demandés. J’ai rajouté des ustensiles chirurgicaux stérilisés et des ampoules d’adrénalines. Vous avez des seringues vides et d’autres remplis d’antidouleurs. Je me dois de préciser qu’ils sont a utilisés avec modération. »

Je souris sincère et pose ma main sur son épaule pour l’attirée dans mes bras.

« - Je connais la chanson Alfred, merci pour tout.

- Puis-je informer Mademoiselle qu’une moto ne vous permettra pas de transporter tout cela et que je doute même que la BatMobile en ait la capacité ? »


Je recule et me dirige vers la voiture que j’ai toujours connu, la seule évolution étant qu’elle a était renforcée au fil des ans.

« - Je me dois de vous informer Alfred que je ne pars pas seule. J’emmène des amis avec moi. »

J’arrive à caser cinq sacs dans l’habitacle et trois autres sur les deux sièges passagers à l’arrière. Malgré cela il reste une dizaines de sacs au sol mais loin de m’en soucier je grimpe à bord du véhicule. J’attache ma ceinture et savoure la prise en main du tableau de bord. Je démarre et dans un glissement de pneu je pivote le tank vers la sortie de la BatCave. Un regard en arrière me permets de voir que sans leur demander, sur la centaine de Robots, dix d’entre eux se sont chacun saisit d’un sac. Ils enclenchent leurs propulseurs et attendent silencieusement que je démarre, ce que je ne tarde pas à faire.

J’effectue le trajet retour et me dirige vers le commissariat ou se trouve un téléporteur

« Peuple de Metropolis. Peuple de la Terre. » Mon oreillette me retransmet en direct le touchant discours de Brainiac. "Vos efforts pour empêcher l'inéluctable sont touchants - comme le courage d'une fourmi face au pied qui va l'écraser. Si, comme tout un chacun, je peux être diverti par les sacrifices héroïques et actes de compassion que votre peuple peut réaliser, je ne suis guère en mesure de supporter l'attente jusqu'à la résolution finale. Je ne puis accepter de vous laisser continuer à vous battre ainsi. Ce message est une annonce - une annonce générale. A tous les guerriers. A tous les criminels. A tous les Vilains, de cette ville et de ce monde. A tous ceux qui sont prêts à beaucoup pour obtenir ce qu'ils souhaitent... rejoignez-moi. Aidez-moi. Affrontez ces Héros, ces défenseurs de Metropolis, et empêchez-les d'agir. Vous serez alors récompensez." Je lève les yeux au ciel et grimace. Comme si on n’avait pas assez d’un fou accompagné de ses robots, voilà qu’il lance un appel parmi les vilains. Ce qu’il oublie, c’est qu’on a tous déjà vaincu les criminels et qu’il nous sera facile de recommencer. "Que les Vilains se soulèvent et me rejoignent. Si j'obtiens Metropolis, ils auront tout ce qu'ils souhaitent !" C’est ça cause toujours...

Je freine pour ralentir en arrivant en ville, ne pouvant me permettre d’écraser un civil mais les robots ne ralentissent pas, eux, et vole jusqu’au commissariat.

"Super-héros de Metropolis, Batfamily et autres gens pouvant aider. Je m'appelle Robin. » Je pile presque et me reprends à temps. Damian, il est vivant ! « Plusieurs me connaissent sinon je suis le coéquipier de Batman, de Gotham City. Je suis sur le toit de l'immeuble Metropolis Rock. J'ai besoin d'aide. Red Robin possiblement décédé, plus aucun moyen de transport, je suis blessé. Si quelqu'un m'entend, aidez-moi.

- BatGirl à Robin, Robin tu m’entends ? J’arrive, je vais envoyer des Robots ayant notre symbole te chercher d’accord ? Ils sont déjà en route, ils te ramèneront à mes côtés. Les stats de la tenue de Red Robin m'assure qu'il est toujours en vie. On va y’arriver Robin. Attends-moi ! »

J’arrive enfin devant le transporteur ou m’attendre deux robots, les autres étant sûrement déjà partis de l’autre côté. La mission première d’une grosse partie d’entre eux est de détruire les Robots ennemis en limitant les dégâts tandis que la seconde est de protéger les civils en les faisant traverser en sens inverse les transporteurs. Ici ils seront pris en charge et emmener à l’hôpital en toute sécurité. Cela permettra aux Super-Héros de se battre sans réserve.

En passant à travers le portail je jette un œil à mon Père, le commissaire Gordon qui est posté à côté. Je lui confie mentalement Gotham et ferme les yeux en franchissant la barrière blanche qui me fait atterrir dans Metropolis qui est l’opposée de Gotham. C’est une ville de lumière, symbole du progrès, de l’avenir de la civilisation. C’est une vaste ville, sans problème de transport, sans embouteillage, sans délinquance ou si peu.

La ville que j’ai connu me semble bien loin quand je la vois à présent. Les cadavres jonchent les rues, les bâtiments cède sous les coups et ceux qui tiennent encore debout se fissure de partout. Je vois des machines courir les rues à la recherche de forme de vie à annihiler. Mon cœur pleure ses enfants, ses femmes et ses hommes morts en si peu de temps sans comprendre pourquoi eux. Je déglutis difficilement et cherche une tête connue dans les ruines et les visages sans nom.

J’effectue un dérapage contrôlé pour tourner dans une rue annexe et rejoindre le rayon rouge que je viens de voir fuser dans le ciel. Superman ! Enfin une bonne nouvelle ! Si il est là, alors la ligue aussi et donc Batman. Je roule plus lentement et voit un robot sauté sur le dessus de la BatMobile. Sa tête explose quand je lui tire dessus avec le canon et au cas où je lui tire également dans ses entrailles de files. Je pile brutalement pour le faire dégager de mon capot et porte mon attention sur la femme et son enfant. Lois-Lane et un gosse ? Bon sang mais qu’est-ce qu’ils font encore là ? C’est bien une manie de journaliste de vouloir rester à tout prix !

« - BatGirl à Robin. Robin tu m’entends ? Je viens de m’arrêter et de trouver Lois-Lane et... » Je vois un homme en tenue tricolore bouger, attirant mon attention par la même occasion. « Robin, je suis avec Atom et Lois-Lane, tu a intérêt à me rejoindre au plus vite. Je ne bouge pas, je t’attends ! »

Le dessus du véhicule se désamorce et je sors rapidement pour marcher vers eux.

« - Ou est Superman ? J’ai vu un rayon traverser le ciel, j’ai cru qu’il venait d’ici ! Est-ce que vous avez des nouvelles de lui ? De Batman et... »

Je me rends compte qu’ils fixent un point derrière moi et en me retournant j’aperçois certains des BatRobots en train de se battre contre ceux de Brainiac tandis que d’autres soutiennent des fondations devenus instables. Mais ce qui a le mérite de retenir mon attention c’est la forme rouge et noir devant moi. Si Brainiac a fait affaire avec des Red Lantern... Alors nous sommes mal et a moins d’utiliser les tranquillisants pour éléphants marchant sur les surhommes comme Superman, je ne vois pas vraiment comment le mettre KO. Je saisis un Batarang explosif dans mon dos et me prépare à l’attaque.

Code by Joy


Résumé de l'action:
- BatGirl active le Protocole Nuit Noire.
- Elle arrive a Metropolis en BatMobile avec une armée de 100 BatRobots qu'elle dirige grâce à une puce éléctronique.
- Elle envoie des messages sans savoir si ils passent à Robin pour qu'il la rejoigne au plus vite.
- 10 BatRobots portent des sacs de gadgets et des trousses de secours.
- 70% des BatRobots attaques, 20% protèges les civils tandis que le reste les déplacent vers les portails.



Merci Conner pour cette sublime signature mignon

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4662-fiche-rp-de-barbara-gordon-batgirl http://dc-earth.fra.co/t4648-barbara-gordon-batgirl
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Ven 14 Avr 2017 - 8:46
Raven, Jinx

Tandis que les deux sorcières prenaient quelques instants pour reprendre leurs émotions et aviser de la suite des événements, elles s'aperçurent que la pièce - où elles étaient prétendument en sécurité - semblait se fermer d'elle-même. La double porte d'entrée claquait toute seule et se verrouillait comme par enchantement (ou plutôt par maléfice).

Un rire satanique se fit entendre. Elles n'étaient pas seules dans ce bâtiment. La chose qui était au sommet du building les défiait. Très clairement.

Et une autre confirmation intervint : la chaleur. La température augmentait dangereusement dans cette pièce qui n'était autre que le hall de réception d'une entreprise quelconque. L'eau contenue dans la bonbonne du distributeur à eau commença à frémir. Il faisait une chaleur diabolique !

Observant les alentours, les deux femmes purent découvrir plus en avant l'endroit où elles se trouvaient.

Hormis le fait que ce vaste hall d'accueil était coupé du reste du monde par une porte d'entrée (qui ne s'ouvrira pas), elles remarquèrent la présence d'un ascenseur qui pouvait éventuellement leur être utile. Les étages étaient numérotés de 1 à 30 et "curieusement" le nombre suivant n'était pas 31 mais... 666 !

D'ailleurs d'autres détails ne pouvaient manquer d'étonner. Des détails que les deux femmes auraient juré ne pas avoir remarqué au préalable... L'enseigne au dessus de la banque d'accueil. Un cabinet d'avocat (jusque là tout va bien). Mais un cabinet qui s'appellait "Satanus, Langdon, Camden & Associés".

Et les tableaux au mur ! Que des reproductions des visions de l'Enfer de Jerome Bosch !

Bref, au-delà de la chaleur intenable, il devenait évident que les deux femmes étaient en un endroit qui subissait de grands changements... comme si la réalité était manipulée par une puissance maléfique.

D'ailleurs les âmes en peine qui ne manquaient pas de traverser les murs pour filer en direction du dernier étage ne s'arrêtaient même plus pour faire attention à Jinx ou à Raven. Elles avaient mieux à faire. De même, Jinx et Raven remarquèrent que si la plupart des âmes désincarnées s'activaient pour monter, certaines autres redescendaient et semblaient être affairées à... travailler ici !

"Bonjour Mesdemoiselles... Puis-je vous renseigner ?"

La voix était d'outre-tombe. En se retournant, Raven et Jinx purent voir qu'elle appartenait à une jeune femme translucide. Un esprit. Qui se tenait derrière la banque d'accueil. Une hôtesse en somme... Mais quel était cet endroit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Ven 14 Avr 2017 - 16:09
Conner, Luthor.

Le ballet aérien mortel continue son chemin : l'escouade de Luthor, accompagnée par Conner, est affaiblie par ses rencontres avec les robots mortels mais reste toujours forte alors qu'elle continue de dévaster les abominations mécaniques de Brainiac. Les robots qui s'approchent de trop près sont pulvérisés avec de grandes vagues d'énergie, et ceux qui sont trop proches sont éradiqués à grand coups de poings ou d'armes de kryptonite.

La présence de Conner aide bien la petite troupe : Les robots sont équipés pour affronter héros, vilains et civils, mais un Kryptonien est bien au delà des capacités d'un androïde lambda.
Si le jeune homme est suspicieux de Luthor, il est bien assez sensé pour s'occuper des machines avant d'entamer quoi que ce soit contre son autre "papa".


Le dernier robot pousse un horrible hurlement alors que le chauve mégalomaniaque se débarrasse de l'envahisseur : la dernière vague de métal vient d'être repoussée grâce aux efforts de l'escadron de fortune, et ces derniers ont toutes les raisons du monde de s'attendre à une nouvelle vague impitoyable. Après tout, Brainiac à le nombre avec lui : des hordes de machines infatigables, sans émotions ou personnalités pour interrompre l'horrible massacre qui frappe la cité de demain.

Et pourtant, la prochaine vague ne vient pas : seul le bruit des explosions ou des combats, sur toute la ville, est entendue. Les cyborgs au design de Metallo ne viennent pas, et c'est franchement inquiétant.

Le "silence" est pesant, mais rapidement interrompu par d'énormes bruits de pas :
pas besoin de la super-ouïe de Connner pour entendre les bruits, ni même de sa vision pour repérer l'immense cyborg qui marche tranquillement vers eux.


Le robot est assez large regarder directement dans le deuxième étage de l'immeuble à côté de lui, et un peu plus gros que les débris de tank à côté de lui. Son apparence semble malsaine, voire même glauque même comparée aux autres soldats de Brainiac : sans doute parce qu'il est recouvert d'hémoglobine, qui découle toujours de son immense corps gris, ou parce que son visage étrange, avec plusieurs yeux rouges, est levé vers l'escadron.

L'androïde est couvert de trous sur son dos, et manie une immense hache, de la taille d'une limousine. Il s'arrête brièvement, enfonçant ses immenses pieds dans une voiture, et lève une main griffue pour pointer vers le groupe, commandant un ordre d'une voix d'outre-tombe et désagréable.

En un instant, plusieurs projectiles pointus sortent de son dos et se dirigent vers l'escadron : rapides et pointus, le premier projectile s'écrase contre la tête d'un malheureux, brisant toute défense pour se faire, et provoque une explosion de sang et de cervelle, décapitant le pauvre bonhomme. Paniqués, quelques congénères ouvrent le feu pour détruire certains des projectiles, mais la plupart des immenses balles esquivent l'assaut, visant les points plus faibles des armures pour attaquer les soldats.

Plusieurs d'entre elles foncent vers Luthor : son armure peut le protéger de l'impact, mais les balles chercheront les points faibles. S'il ne se débarrasse pas d'elles, il pourrait subir de gros dégâts.

Quand à Conner, il à un autre problème à gérer quand une ombre soudaine bondit pour le frapper, avec assez de force pour le jeter dans la rue avec un énorme fracas, propulsant les carcasses vides des androïdes dans les airs alors que son mystérieux nemesis apparaît : un corps de Metallo.

Repérable des autres robots grâce à sa Kryptonite verte installée dans le torse, le drone luit d'une façon désagréable alors qu'il s'approche de Conner, un sourire meurtrier installé sur son faciès d'acier. Il ne semble pas être aussi résistant que le Metallo habituel, mais sa soudaine percée de vitesse alors qu'il bondit pour essayer de porter un coup de poing supplémentaire indique qu'il est toutefois bien plus rapide.

Brainiac va tuer le vrai Superman, et moi, j'ai juste son rejeton raté ? Raah !

Résumé :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

SVM - Brainiac Attacks [OUVERT À TOUS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» SVM - Brainiac Attacks [OUVERT À TOUS]
» Chorus One-Winged Angel Casting ouvert à tous
» Les montages photos***Grille-Mystére-N°10*** ouvert à Tous.
» L'espace est un non lieu ouvert à tous les vents
» Reprise de Pretear ? [ouvert à tous]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis-