SVM - Brainiac Attacks [OUVERT À TOUS]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité

MessagePosté le: Ven 14 Avr 2017 - 20:04
Je n'aime pas trop cet homme. Il est trop sérieux. Il ne ris pas à mes blagues et n'a pas l'air d'aimer les sucreries. Pas le genre de personne que j'inviterais à une fête, ça c'est certain mais il m'est utile. Il a réussi à me sortir de ma facheuse position. Ma botte était tout écrabouillé mais mon pied était en bon état malgré l'entorse. Je pourrai encore marché dessus quoique difficilement. Au pire, je partirai avec mes bottes anti gravités. Si elle ne sont pas cassées. Je remercis le gros gars avec un sourire.


Je fus surpris lorsque le colosse me pris contre lui comme s'il voulait me faire un calin. Je suis écrasé contre son torse comme quand Tante Ellen me prenait dans ses bras lorsque j'étais jeune, les seins en moins. Durant la percée, des morceaux de métal me coupent un peu partout et une dent est brisé contre le torse d'or mais je m'en sors bien, Ce héro à encaisser le plus gros de l'impact. Je me relève avec difficulté et grimace un sourire ensanglanté au mec, par terre.


"Je te remercie pour l'aide mon gros gars mais je crois qu'il est temps pour Tricksty de trouver un nouveau terrain de jeu. Métropolis est devenu un peu trop dangereux pour lui ! Alors.... So long Fucker !!"


Je met quelques caramels dans ma bouche et essaye de partir dans airs avec mes bottes. Je dis bien essayer car seul l'une des deux fonctionne et je suis propulsé dans les airs en tournoyant comme un chasseur de prime qui reçoit un coup de blaster dans le Jetpack. Je m'écrases donc un ou deux blocs plus loin sur ma cheville déjà blesser et j'entend un grand craquement suivit d'une douleur atroce. Merde, elle est cassé maintenant. C'est à ce moment que je vois un tunnel boom s'ouvrir et des centaines de gorilles en sortir. À cloche pied, je me précipite dans la première ruelle que je vois avant de me faire découvrir. Je suis pas en état pour me battre contre Caesar et sa bande. Je me cache derrière une benne à ordure et attend la suite. J'aurais peut-être du partir vers Central City comme prévu avant que toute cette merde arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 02/11/2016
Messages : 88
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Ven 14 Avr 2017 - 20:35
Ça faisait quelques minutes que j'attendais sans aucune réponse de personne. Rester plus longtemps içi allait m'attirer des ennuis. Les robots ont probablement entendu le message et je suis certain que Brainiac va m'envoyer quelques uns de ses sbires pour en finir avec moi. Je suis une épine dans son pied comme tout ceux qui se lèvent et résistent. Je connectes donc ma radio personnel à l'antenne et m'élance vers le bord de l'immeuble quand je l'entend. Une voix que je croyais ne plus jamais entendre. Je m'arrêtes net à quelques centimètres du vide.


"BatGirl à Robin, Robin tu m’entends ? J’arrive, je vais envoyer des Robots ayant notre symbole te chercher d’accord ? Ils sont déjà en route, ils te ramèneront à mes côtés. Les stats de la tenue de Red Robin m'assure qu'il est toujours en vie. On va y’arriver Robin. Attends-moi ! "



Batgirl !! Elle vient d'arrivé avec des renforts, on dirait. C'est une très bonne nouvelle. J'avais vu Père travailler sur l'un de ses robots mais m'avait engueulé lorsqu'il m'a apperçus. J'éclate de rire lorsqu'elle m'apprend que Tim est vivant. Je suis heureux de ne pas à enterrer mon frère ainé lorsque tout ça sera terminé. Je ne parlerai pas trop vite car rien n'est fini. Nous devons encore gagner la guerre. Nous devons stopper Brainiac une bonne fois pour toute. Je reçois le deuxième message de Batgirl. Lois Lane ? Oh merde. Elle ne pouvait pas partir dès que les premières attaques ont commencé ? Elle doit se foutre au milieu du combat et nous devrons la sauver. Atom ? C'est bien. Au moins, nous aurons un autre héro pour nous aider.


Je vois donc les fameux robots arrivé. Je souris et saute sur le dos du premier qui ne s'arrête pas en vol. Je réussis tant bien que mal à m'accrocher à la carcasse de métal. Je surf littéralement sur le dos d'un robot Batman au dessus d'une Métropolis en ruine. Les pertes seront terribles et j'ai un pincement au coeur en pensant à tout les victimes de Brainiac. J'arrives à l'emplacement de ma soeur adoptive et dans un salto arrière, atteris à ses côtés. J'arrive juste à temps pour entendre les paroles d'un Red Lantern qui se trouve la également.



"Si tu n'es pas notre ennemi, Lanterne, Aide nous. Plus nous sommes, plus vite on aura tuer ce salaud de Brainiac. Si tu nous aident pas, nous devrons te stopper et ce n'est pas le moment. Je ne sais pas ce que Brainiac vous as promis mais il ment. Il va vous trahir à la première occasion. Je me tourne alors vers Barbara.


"Batgirl, tu as des armes ? Mon Bo à été brisé dans l'écrasement du Batwing et je n'ai rien. Même avec mon poignet brisé, je pourrai me battre si je suis bien équippé. Si tu n'a pas d'épée, peut-être que lui *Je pointes Razer* pourrait m'en faire apparaitre une.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 620
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Sam 15 Avr 2017 - 10:38
Atom est en sale état - mais il n'est pas encore à terre.
Tenant fermement le pommeau de sa surprenante lame-lumineuse orangée, il fixe le Red Lantern et serre les dents. Il est prêt à se battre pour protéger Lois et l'enfant, il est prêt à tous les sacrifices pour parvenir à sauver autrui et surtout les innocents, mais... il sait très bien qu'il ne réussira pas. Pas sans offrir tout ce qu'il a à donner pour ça.
Pas sans mourir.


"Hem."

Il grogne - mais ne peut retenir un léger soupir, de satisfaction.
Le Red Lantern est plein d'une tension terrible, il vient d'utiliser ses monstrueux pouvoirs pour anéantir de nombreux robots et d'autres menaces autour d'eux et un peu plus loin, mais... cela veut dire quelque chose. Il les a sauvés, protégés.
Même si cela n'a pas beaucoup de sens vu ses connaissances en matière de Red Lanterns, il ne peut refuser un tel cadeau ; et il n'entend pas le faire, de toute façon.


"Je suis... euh... ravi que... vous ne vouliez pas... nous tuer."

Ray continue de tenir fermement sa lame-lumineuse, et laisse son esprit analytique prendre le relais. Il voit les traces sur son costume, surtout la plaie sur le visage - quelque chose s'est passé, chez lui. Quelque chose de dur, de violent, de terrible, et d'imposé par une autre volonté, sûrement celle de Brainiac.
Quelque chose s'est passé, mais le Red Lantern entend lutter contre ; et il ne le fera pas seul, s'il continue de s'engager sur la voie de la protection des civils ici.


"OK... et bien... merci. Mais si vous n'êtes pas notre ennemi... alors aidez-nous. Il y a de nombreux innocents, ici, et beaucoup à faire. Les pertes sont terribles, mais je sais que beaucoup de civils tentent encore de s'échapper. Avec vos pouvoirs, vous pourriez..."

Palmer ne peut cependant finir sa phrase - car un vrombissement de moteur puissant lui coupe la parole, et attire immédiatement son attention.
Il se tourne, et découvre la terrible percée dans Metropolis assiégée d'un engin de fin du monde, élégant, massif et terrifiant ; mais si la plupart réagirait avec horreur devant une telle vision, lui esquisse un nouveau léger sourire, de satisfaction encore une fois.


"Oh. Enfin."

La Batmobile s'approche directement de Lois et de l'enfant, mais également du scientifique et du Red Lantern. Par réflexe, Atom baisse légèrement sa lame - il est un peu rassuré.
Bruce est là. Bruce va participer.
Même s'ils ne sont pas les meilleurs amis du monde, il a appris à faire confiance et à compter sur le Batman. Vu l'ampleur de la situation, son esprit et ses armes seront bien utiles. Il est sûrement, même, l'éclaireur de la Justice League, et tout va pouvoir rentrer dans...


"Mais... mais..."

Déception, encore. Déception cruelle.
Ce n'est pas le Batman qui s'échappe de la Batmobile, mais Batgirl - formidable combattante, mais à l'impact moindre que son mentor. La jeune fille, qu'il découvre accompagnée de dizaines de robots massifs et puissants qui en viennent à attaquer directement les troupes de Brainiac, se lance dans ses propres questions... qui rejoignent les siennes.
La déception est terrible ; et très vite remplacée par une fureur redoublée envers les absents. Où est la Justice League, bordel ?!


"Superman... n'est pas là. Aucun membre de la Justice League n'est là. Nous sommes... sans nouvelle, mes tentatives de contact ont été sans succès.
Pour l'instant, il faut se débrouiller sans eux pour gérer la crise et protégés les civils. Je suis Atom - ravi de vous rencontrer. Merci de votre aide. Quelle est l'ampleur de vos forces ?"


L'ancien leader de la Justice League reprend le dessus.
Même s'il est blessé et affaibli, même s'il nourrit une rancune tenace envers son ancien groupe, il laisse son professionnalisme suivre. Il s'approche de Batgirl, sourit et lui tend la main, tout en adoptant un ton sûr et posé.


"Le... Red Lantern est avec nous. Il faut évacuer les civils, et vite. Si vos troupes peuvent former une ligne de front, et créer une sorte de zone sûre, je pourrais partir avec lui chercher les survivants et les ramener là, pour les faire partir."

Il se tait quand un étonnant gamin surfe sur le dos d'un robot, et effectue une entrée remarquée. Robin, donc, qui se lance directement dans un discours et des ordres assez clairs et évidents ; c'est bien le fils de son père, pense Ray qui est informé des identités réelles de la majorité des Héros.

"Si tu as un poignet brisé, fais-le soigner."

Le ton est froid et direct.
La lame-lumineuse baissée, Atom s'approche du jeune homme et lui adresse un petit signe de tête. Pas loin, Lois tente de protéger Jon, et le Red Lantern semble avoir pris parti pour eux - pour l'instant, au moins. Ce sont déjà des petites victoires.


"Aucun guerrier n'est efficace quand il est affaibli, et... c'est une guerre, ici. Rends-toi dans l'un des hôpitaux de fortune qui ont été installés, et fais-toi bloquer le poignet. Tu pourras reprendre le combat - mais, là, un simple coup dessus et tu t'effondres. Le risque est trop grand, pour toi et les autres."

Ray Palmer a changé. Jadis renfermé, replié sur lui-même, timide même pour un Héros, son leadership de la Justice League mais surtout les plus de deux ans et quatre mois passés dans une autre Dimension, à la temporalité différente, l'ont profondément bouleversé.
Il est devenu un guerrier, maintenant. Pour le meilleur et pour le pire.


"Après, tu pourras..."

Il s'interrompt, encore une fois. Car il a vu quelque chose.
Juste derrière Robin apparaît un robot Brainiac, qui cesse d'user de son pouvoir d'invisibilité pour lever sa main et frapper Damian dans le dos. Sans prévenir, sans un mot, Atom se précipite en avant, change de taille et manipule sa masse. Désormais haut de cinq centimètres à peine, il file juste à côté de l'oreille de Robin, et vient violemment frapper l'ennemi en plein visage, avec un poing doté de la densité du béton.
Le robot recule, le Héros bondit dessus et reprend sa taille normale. Il glisse ses lunettes orangées sur ses yeux pour les protéger, et utilise sa lame-lumineuse pour le frapper. Si elle ressemble aux sabre-lasers des Jedi, elle n'a pas la même efficacité : un coup ne suffit pas à trancher le métal, mais il l'utilise habilement pour frapper, violemment et intelligemment, différents points du robot.
La lutte est terrible, mais finalement rapide. Avec des attaques ciblées, Atom a réussi à couper les jointures du robot, qui s'écroule - vaincu et désossé.


"Hem."

Ray se relève, et cache une grimace de douleur. Il prend une grande inspiration, et laisse son regard désormais teinté d'orange glisser autour d'eux : des ruines, des gravats, des horreurs, des robots... mais aussi, au loin, des gorilles et le Senseï, le vieil ennemi de Batman.
Ils ne sont guère loin du Superman Memorial, et des affrontements terribles entre le Président Wilson et Vandal Savage, entre Rose Wilson et Grendel, et du cratère où repose Orion, qui vient d'arriver près de Scandal Savage ; ils ne sont guère loin, mais ils l'ignorent.
Lui sait juste que la situation est terrible - et qu'ils ne doivent pas traîner.


"La zone n'est pas sûre. Nous devons agir : Batgirl, vos effectifs ? Robin, fais-toi soigner. Red Lantern, tu... nous suis ?"

Atom ne sait pas encore s'il peut lui faire pleinement confiance - mais il prend le risque.
Quelque chose de bien va quand même se passer, aujourd'hui. L'espoir va quand même renaître. Cette journée ne peut pas être uniquement une défaite pour les Héros... non ?


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Invité

MessagePosté le: Sam 15 Avr 2017 - 13:46

Le président Slade Wilson était resté impassible face au discours arrogant de Vandal Savage, il n'avait aucune envie de lui répondre pour lui donner plus de munitions verbales pour que l'immortel essaye un peu plus de le décontenancer. Il était donc resté silencieux et avait utilisé cette première attaque que lui offrait Savage pour lui faire exploser une roquette, tiré d'un RPG, en plein dans sa tronche.
L'effet espéré arriva, le corps de Scandal fut souffler par l'explosion lui causant de lourds dégâts, des des dégâts d'ailleurs qui auraient n'importe quel autre humains normale sauf que son ennemis n'en était pas un.

Lorsque la fumé se dissipa tout le monde, Deathstroke y comprit, purent voir le corps déchiqueté, sans peau , presque sans organes de Vandal Savage. Si les ravagers étaient tout autant dégouté que content, prenant ça pour une victoire, Slade lui se tenait prêt à une contre attaque imminente de son adversaire. Deathstroke savait que son attaque allait l'affaiblir, un peu, et il savait que Savage s'en sortirait vivant. Dans les conditions actuelles Deathstroke n'allait peut être pas pour gagner mais au moins il se battrait à son maximum.

Dans un rire démoniaque l'immortel se précipita sur le président, sa chair se reformant déjà, ses organes se reconstruisant avec une vitesse que Slade enviait. Il y a avait un coup à jouer mais pour cela il devait le laisser s'approcher ce que Vandal fit venant lui claquer le lance roquette dans la tronche puis le poussant faisant tout deux des roulé-boulé l'un sur l'autre. Ce fut à ce moment précis que Deathstroke prit une capsule explosive dans sa ceinture et l'enfonça dans les organes en reconstruction de son adversaire, plaçant la boule au niveau du coeur et des poumons , faisant bien attention de retirer sa main au derniers moment pour ne pas rester " coincé" .

La bombe allait exploser mais pas tout de suite seulement lorsque le corps et Savage aurait totalement guérit afin de l'affaiblir une seconde fois. En attendant Slade essaya de parer tout les coups de son ennemis, certains malgré tout tombèrent fort heureusement sur son armure ne l'atteignant pas directement. Il se détacha de l'immortel grâce à la fameuse planchette japonaise et sortit son bâton de combat pour, d'une part le frapper plusieurs fois au visage puis pour lui envoyer un rayon d'énergie puissant et continue pour le faire reculer de deux ou trois mètres.

Prêt au combat, prêt à survire contre son adversaire Slade Wilson n'allait pas se laisser faire même si le combat n'était pas du tout égale...

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 05/02/2017
Messages : 185
DC : METALLO >:)/ FAORA >:/
Situation : Cherche de nouveaux Red Lanterns pour ses plans
Localisations : L'espace.
MessagePosté le: Sam 15 Avr 2017 - 14:09

BRAINIAC
Humanité

Raven était affaiblie, et quasiment écroulée devant elle. Elle aurait encore fait partie des Fearsome Five, l'occasion de se venger pour des centaines de défaites humiliantes aurait été très tentante, surtout quand sa propre fin semblait proche avec l'invasion de Brainiac, mais elle n'était pas assez bête pour tenter quoi que ce soit.

On lui avait toujours dit que héros et vilains devraient s'allier dans de telles invasions. Après tout, le vilain n'a rien à conquérir ou dominer si jamais la Terre disparaît, et pourrait mourrir dans la destruction de cette dernière. Tuer Raven serait satisfaisant mais extraordinairement débile, et la faiblesse intellectuelle était la raison pour laquelle elle avait quittée Hive, en fait.

Et surpasser Raven en combat direct magique était plus satisfaisant que la tuer alors qu'elle était affaiblie. Jinx n'était pas une ennemie loyale, mais vaincre la sorcière directement, sans tricher d'une quelconque manière, était important.

Raven se releva, puisant dans l'émotion négative de Jinx pour se faire, reprenant ses couleurs démoniaques. La petit sorcière rose hocha de la tête, et entreprit d'aider un peu la fille de Trigon à se déplacée, avant de lever la tête en réalisant que le bâtiment venait de se modifié : déjà, il faisait plus chaud, au point où la petite sorcière fut forcée de se servir de la cape de Raven pour s'essuyer le front.

Ensuite, la porte ne s'ouvrait pas, et ne semblait pas visée par les hordes robotiques en dehors. Brainiac voulait sans doute consacrer ces troupes pour vaincre Deathstroke au centre de la ville, mais il était étrange qu'elle ne soit pas forcée. L'enseigne au dessus de l'accueil avait également été changé pour incorporer des entités infernales, comme des avocats, et Satanus. Sans parler de l'ascenseur, au nombre 666.

Satanus avait toujours été un diable puissant, mais son absorption d'âme lui permettait maintenant de changer la réalité même. De façon légère, s'il pouvait juste l'appliquer sur un immeuble, mais son pouvoir était bien au delà des deux magiciennes réunies maintenant. Il fallait le tuer avec le pouvoir de Trigon où il pourrait bien changer des quartiers, voire la ville, voir le pays ou la planète.

Les âmes s'avançaient en haut. Prendre l'ascenseur était une optique raisonnable mais dangereuse :
aussi, Jinx s'avança seulement vers la réceptionniste, absorbant la boule magique de Trigon dans son bras droit : sa manche fut instantanément détruite, et elle sentait plusieurs picotements désagréables sur tout le membre. Un tel pouvoir ne pourrait pas être contenu comme ça.


Feignant toutefois la nonchalante, Jinx passa la main gauche sur ses mèches blanches.

Ce serait pour un rendez-vous avec Mr. Satanus. Mon amie et moi sommes pressées.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 15 Avr 2017 - 18:23

« Ça devient compliqué ! »
Tsaritsa, Cassandra & Jason Todd

Zatanna avait profité d'avoir immobilisé Tsaritsa et laissait un clone pour se faufiler dans le coffre afin de récupérer quelques artefacts magiques. En utilisant son chapeau et un sort, elle pouvait les envoyer dans une autre dimension afin de les protéger et les préserver. La jeune magicienne avait l'habitude de faire cela et habituellement, elle le faisait pour des tours de magie. Or, la situation actuelle demandait l'utilisation de ce sort et ce tour pour empêcher Tsaritsa ou Brainiac de s'emparer d'objets magiques. Évidemment, Brainiac est une machine croyant à la science et non à la magie, mais il suffisait qu'on lui demande son aide pour l'obtenir pour qu'il envoie ses machines à leur recherche. Difficile de savoir ce qui pouvait bien se passer et si Cassandra Cain se débrouillait bien contre les androïdes. La vilaine sorcière n'aurait peut-être pas trop mal à se sortir de ce piège, son clone communiquait par télépathie pour lui communiquer que Cass avait quelques soucis, les androïdes se rapprochaient du coffre et que la sorcière s'était libéré. Pour le moment, le clone se devait se rester en retrait pour être son plan de secours.

Soudain, la magicienne se fit attirée ou plutôt téléporter en dehors du coffre, c'était un tour de Tsaritsa. L'un des androïdes venait de tirer lorsqu'il vit la mage en dehors du coffre, or Cass se prit le tir et se retrouva alors gravement blessé, elle avait perdu un bras et elle était au sol dans un sale état. Impossible de bouger librement sous un sort d'emprise de la Reine des Fables, c'était mauvais signe et honnêtement, elle devait faire vite. Cassandra risquerait de perdre trop de sang et de mourir à cause de cela. Et dans un cas, Zatanna allait sans doute subir des souffrances ou se faire tuer un peu plus tard. Cependant, Tsaritsa semblait la garder en vie en empêchant les androïdes de la tuer. Franchement, cette sorcière était plutôt arrogante se croyant supérieure, parce qu'elle est une soi-disant reine. Malheureusement pour elle, l'héritière de Giovanni Zatara n'avait pas dit son dernier mot et elle n'allait pas abandonner si aisément. En effet, la protégée du Batman est dans un sale état et des milliers de vies étaient également en jeu. Manque de bol pour eux, Zee avait un clone, certes, pas très puissante comparer à l'originale, mais capable d'utiliser un peu de magie.

« Vous êtes d'une grande arrogance...» Regarde Cassandra. « uıɐϽ ɐɹpuɐssɐϽ ɹns ǝʇǝɹɹɐ sdɯǝ⊥ (Temps arrêté sur Cassandra Cain) »

Le corps de Cassandra Cain ne perdit plus de sang, bloqué dans un sort de temps afin de lui accorder quelques secondes de répit et une chance de lui sauver la vie. Son sang ne coulait plus et c'était comme si le temps la bloquait. C'était à présent, le tour du clone de Zatanna de jouer, mais un nouveau joueur venait d'arriver, Jason Todd et de pas des bonnes manières, il semblait avoir quelques soucis de son côté. Par contre, cela perturba les androïdes sur le moment. Le clone utilisa un sort d'immobilisation, les empêchant de bouger pendant un laps de temps. Elle offrit deux sabres à Jason pour qu'il se défend. Suite à cela, elle libéra la véritable Zatanna de l'emprise de Tsaritsa avant de disparaître par manque de puissance magique. Zee se relève, elle chope Tsa par le col et utilise une prise de Judo pour l'envoyer valser contre le coffre, cela allait la sonner pendant quelques instants. Ensuite, Zatanna utilisa de la télékinésie sur les minis combattants ayant attaqué Cass et les envoie tous contre un coin avant de les enfermer dans un dôme de pierre. Franchement, Zatanna commença à se fatiguer et les androïdes n'allaient pas tarder à reprendre le contrôle de leurs membres.

« Red Hood, tues les tous ! Je dois me concentrer sur Cassandra, je risque d'épuiser toute ma magie donc j'ai besoin de protection même après ses soins. »

Zatanna partit au côté de Cassandra et s'agenouilla, elle plaça alors le bras perdu de la jeune fille et le plaça sur l'autre partie. Cette opération allait être risquée pour Zee, car cela allait la rendre très vulnérable pendant plusieurs minutes et par la suite, il allait falloir la protéger en restant sur la zone ou fuir des locaux. Zatanna n'avait jamais soigné de graves blessures en connaissant les limites de ses pouvoirs, mais cette fois-ci, la vie de Cass était en jeu et elle allait devoir briser sa limite. Une aura blanche enveloppe alors la jeune magicienne et ses yeux devinrent alors d'un blanc pur, sa puissance magique, son plein potentiel sortit et ça pouvait être qu'impressionnant. Plaçant ses mains au niveau du bras de Cassandra, l'opération commença, mais annula la magie du temps sur la belle Cain.

« Cassandra si tu m'entends, lorsque tu seras soigné, emmène moi et Red Hood loin de ce lieu devenu trop dangereux. Je te confie ma vie. » Suite à cela, Zatanna commença. « ˙ǝןןǝıʇɹɐd uoıʇɐɹnɐʇsǝᴚ ˙ןɐʇıʌ ǝıƃɹǝuǝ uoɯ ǝp nǝd un ʇǝ ǝnbıƃɐɯ ǝɔuɐssınd ɐɯ ǝp ʇuɐɹoʌǝp uǝ ǝɹnןnɹq ɐs ɹǝuƃıos ǝp ʇuǝɯǝןɐƃǝ ʇǝ uıɐϽ ɐɹpuɐssɐϽ ǝp sɐɹq ǝן ɹǝɹnɐʇsǝɹ ǝp ıoɯ ʇǝɯɹǝd `sʇıpɹǝʇuı suıos sǝp ǝıƃɐɯ `sǝuɐɔɹɐ sǝp ǝıƃɐɯ ǝpuɐɹƃ O (Ô grande magie des arcanes, magie des soins interdits, permet moi de restaurer le bras de Cassandra Cain et également de soigner sa brûlure en dévorant de ma puissance magique et un peu de mon énergie vital. Restauration partielle.) »

Le bras de Cassandra se recolle alors et elle se retrouva alors qu'avec 5% de brûlure sur elle. Malheureusement, Zatanna perdit sa lueur blanche et tomba contre le sol en ayant tout donné, saignant du nez. Elle était à présente inconsciente pour le moment, aucune idée de combien de temps que cela allait durer. Pour le moment, Cassandra Cain et Jason Todd allaient se retrouver seule face à des ennemis en plus de devoir protéger Zatanna. Qu'allait-il se passer ?


Hrp:
 


© HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Sam 15 Avr 2017 - 21:18
Groupe : Tsarista/Zatanna/Cassandra/Jason.

Dans les souterrains du quartier-général de l'A.R.G.U.S. situé à Metropolis, la situation est terrible.
Des mercenaires sont morts sous un éboulement du plafond. Un androïde bloque encore les gravats. Un autre a été anéanti par ces mêmes débris. Un autre a été détruit à l'extérieur. Un autre, encore, a été stoppé par un sort de Zatanna. Et deux autres s'approchent d'un coffre, où doit se trouver la magicienne - mais quelqu'un se dresse entre eux et leur cible.
Tsarista... leur alliée. En principe.


"Indication : veuillez vous pousser. Information : l'ordre de Brainiac est clair. Réitération : veuillez vous pousser."

Le chef androïde lève son arme pour menacer la Reine des Fables - mais les sortilèges prennent le relais, et les figent.
La suite appartient à la légende de Zatanna, l'extraordinaire magicienne qui réussit l'impossible.
La jeune femme parvient à figer les robots, mais aussi à transmettre deux lames à Red Hood pour qu'il se défende face à Grid. Elle se libère également de l'attaque de Tsarista en la repoussant violemment, puis bloque le Temps autour de Cassandra Cain et utilise ses extraordinaires capacités pour tenter de la soigner. Avant de s'écrouler, inconscient - mais victorieuse.
Du moins le croit-elle.


"Indication : la magicienne est à nous."

Les deux androïdes retrouvent leur mobilité et mettent en joue le corps inconscient de Zatanna. Ils s'approchent ainsi du corps immobile de Cassandra Cain, et de Jason Todd qui vient de bénéficier de deux armes, qui ne seront pas de trop face à ses adversaires.
En s'approchant, les deux robots découvrent en effet l'impossible : le bras recollé, les brûlures presque effacées - la Magie extraordinaire de Zatanna a réussi. Ou presque.
Le bras ne tient pas. La chair commence à se détacher, les liens se libèrent, l'impossible le demeure ; le phénomène miraculeux ne se poursuit pas, et l'horreur reprend. Le sort s'efface, s'échappe. L'échec est proche.

L'un des robots, le leader, se tourne et met cette fois-ci Tsarista en joue. Sa voix métallique et anonyme s'élève encore, alors qu'un étonnant moment de silence s'installait ici.


"Indication : nul ne donne d'ordre aux troupes de Brainiac - même ceux qui répondent à ses appels."

Le robot tire, et une charge endormante s'échappe de son arme pour venir pénétrer la chair du coup de Tsarista. Son camarade métallique fait de même avec Zatanna.
Les projectiles sont prévus pour des Humains normaux - pas la Reine des Fables ou la Magicienne. Elles pourront sûrement se défaire de l'effet léthargique, mais... pas tout de suite. Elles vont subir un affaiblissement temporairement, empiré encore pour Zatanna déjà plongée dans l'inconscience.
Pour l'heure, pour le moment, elles sont au pouvoir de Brainiac et des siens. L'heure est grave.


(HJ/ Un point rapide :
- Tsarista a été touchée par une charge endormante,
- Zatanna a été touchée par une charge endormante,
- Jason a ses deux lames,
- Cassandra a eu le bras recollé et les brûlures atténuées - mais le bras ne semble pas "tenir". A Cassandra de décider si elle accepte ou non le don de Zatanna. Vu l'ampleur du sacrifice réalisé, et son choix tout personnel, nous te laissons le choix. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 17 Avr 2017 - 13:12
Jason se trouvait dans le vaisseau ennemi autour de lui devait se trouver facilement plusieurs centaines de robot et tout ce qu'il avait pour leur faire face était un pistolet accompagné de douze balles. Bon si il ne faisait pas le con sa devrais pouvoir le faire, au pire il se servirait des armes ennemis contre eux ne sachant pas vraiment comment s'en servir mais bon ce n'est qu'un détail. Alors qu'il se trouvait dans une pièce seul et prêt pour le combat frontal trois personnes arrivaient dans la pièce. Surpris il pointait son arme vers les arrivant, il la baissait rapidement en voyant Zatanna, Cassandra et Tsaritsa.


Il ne connaissait pas la dernière mais les deux autres en revanche il savait qu'il pouvait leur faire confiance, en regardant bien Cassandra semblait assez mal en point. Notamment son bras qui clairement n'était plus du tout utilisable, super des renforts blessé vive l'utilité. N'ayant plus de balles Zatanna la magicienne donnait deux sabres à Jason pour qu'il puisse faire face à l'ennemis, et visiblement la magicienne avait besoin d'une couverture. Si elle voulait une diversion il allait lui en donner une. Sans perdre de temps le jeune homme armé de ses lames partit affronter la petite équipe de robot qui venait d'arriver, leur montrant que son habilité au sabre surpassait leur technologie.


Pendant ce temps Zatanna semblait essayer de guérir Cassandra, et contrairement à ce que pensait Jason elle réussissait son coup, bien sure elle tombait inconsciente incapable de se défendre. Tu parle d'un renfort, ils tombent inconscient autant rester où ils étaient Jason n'avait pas besoin de ça maintenant lui qui avait pour projet de mettre la pagaille totale dans le vaisseau ennemi devra faire attention à leur corps. Voyant ça il se repliait dans la salle prêt à coupé tout ce qui essayerait de rentré.

Deux robot son arriver en mettant Zatanna et Cassandra en joue, et voilà sa commence encore une fois il allait devoir sauver deux personnes dont il se moque totalement. Jason envoyait un fumigène prêt des deux robot, en courant rapidement il sortait de la fumé coupant leur armes en deux les rendant inutilisables puis il coupait la tête des deux cyborg. Cependant, il n'avait pas réussi à sauver Tsaritsa qui venait de se faire tuée par le leader du petit groupe d'ennemis, Jason courait alors dans le dos de la machine mais le robot l'envoyait valsé contre un mur sans difficulté apparente. A terre Jason courru vers les corps inertes des deux femmes les mettant à l'abris derrière lui, ce qu'il allait faire ne sentait pas bon mais bon.

Jason se mettait en position de combat face au robot qui menaçait de tiré, à coup de fumigène il bondit sur l'ennemi faisant volé le bras et la tête de l'androïde à l'autre bout de la pièce. Red Hood était essouflé le coup qu'il avait pris en frappant le mur lui avait fait mal mais il devait faire avec, maintenant dans la base ennemi il n'aurais aucun répis. Voyant l'état du bras de Cassandra Jason ne savait pas trop quoi faire, il déchirait alors sa veste, la coupant avec sa lame et entourait le bras de la jeune femme afin d'éviter qu'il ne tombe trop, il savait que sa ne la sauverais pas mais bon.

Tiens le coups je n'ai pas envie de devoir annoncé à Batman que tu es morte sous mes yeux. Je vais vous sortir d'ici mais avant j'ai besoin que vous restez sagement ici je vais surement faire une grosse connerie. Cependant, je ne peut pas vous laisser ici sans rien faire.

Jason pris le corps inerte de zatanna sur son dos il attachait le corps de la jeune-femme à lui avec le reste de sa veste pour ne pas qu'elle tombe. En faisant attention de bien calé le bras de Cassandra il la prenait dans ses bras et avançait comme ça, lui vivant il ne les laisserait pas tomber si un combat devait avoir lieu il poserait leur corps pour combatte ses deux sabres son à porté tenu indirectement par Zatanna dans son dos. Quelle galère, un renfort en vie ne serais pas de refus.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 22/03/2017
Messages : 190
DC : Artémis Crock (Tigress)
Situation : Traumatisée et a raccrocher le costume pour le moment.
Localisations : A Gotham
Groupes : Birds of Prey
MessagePosté le: Lun 17 Avr 2017 - 22:15


SMV -Brainiac Attacks

Equipe Atom, Lois-Lane, Razer.

Autrefois j’aurais mal pris le silence qui a accueillis mon arrivée et les regards qu’on a posé sur moi. Quand j’ai créé BatGirl je voulais être l’égale de Batman, sa version féminine, je voulais qu’on m’appelle « BatWoman ». C’était un nom accrocheur qui était synonyme d’expérience. Forcément, les criminels, Batman, Robin et les journaux n’ont pas voulus qu’une « héroïne » d’environs dix ans soit qualifiée de « femme ». Au fond, qu’est-ce qu’ils en savent ? J’étais déjà très mûre pour mon âge ! Avec le temps j’ai fais mes preuves mais encore aujourd’hui, alors que j’ai presque vingt-cinq ans, je suis BatGirl. De toute façon BatWoman est désormais pris. C’est davantage l’impression de ne pas être prise au sérieux qui me dérange. Bien sûr j’en joue avec les criminels, comme les hommes, ils ont tendance à se fier aux apparences et ça m’aide pas mal à abréger leurs humiliations quand ils se font battre.

Je hoche la tête en écoutant vaguement Atom me répondre. Toute mon attention est sur cet étranger, ce danger, ce Red Lantern face à moi. Il à l’air blessé et en colère, ce qui ne m’étonne pas puisque je sais que contrairement aux Green Lantern carburant a la volonté, les Red Lantern tournent à la colère. Ne jamais se laisser distraire par l’ennemi, le contraire peux coûter cher. Toujours être prêt à se mettre à couvert, j’ai retenu la leçon avec le Joker. Si j’avais étais mieux préparée, si j’avais ne serais-ce que penser qu’il pouvait apparaître et me tirer dessus... Je n’aurais peut-être pas fini en fauteuil roulant. Le scientifique qu’est Atom m’annonce que l’extra-terrestre en face de moi est de notre côté et j’ai un peu de mal à le croire. Qui me dit qu’il ne retournera pas sa veste ou que ce n’est pas un piège ?

Mes yeux se posent brièvement sur la main tendue et je me demande si je dois la serrer. Est-ce que Batman le ferait ou est-ce qu’il resterait impassible et d’ailleurs ou est-il ? Si Superman n’est pas là, lui un membre essentiel de la Ligue, alors il doit être avec Batman. Je plisse les lèvres et tente de refréner mon inquiétude en me posant une autre question. D’où venait le faisceau lumineux que j’ai cru venir du kryptonnien où plutôt de qui ? Je pose rapidement les yeux sur la journaliste et l’enfant, Lois Lane est totalement humaine au vu de sa curiosité, en revanche je n’ai aucune information sur le jeune adolescent. Qui est-il et que fait-il avec elle ?

En parlant d’adolescent, je sens un frisson me traverser en me retournant vers le robot qui vient d’arriver avec Damian, le dernier Robin en date. Lui aussi est un adolescent et il sait très bien qu’il n’est pas n’importe qui au vu du ton qu’il emploi devant son aîné : moi.

« - Robin, je serais toi je baisserais d’un ton immédiatement. Toi, Red Robin et moi allons de voir parler. Comment avez-vous pu partir sans NightWing ou moi ? Depuis quand vous vous permettez d’intervenir sans autorisation ? Ce n’est pas un simple combat, c’est un massacre ! Vous ne vous seriez jamais permis d’agir ainsi avec Batman. Hors jusqu'à son retour c’est moi qui donne les ordres. Prendre le BatWing et partir sans nous étaient une erreur. »

Tim se plaint souvent, parfois a raison, que Batman ne lui fais pas confiance et Damian pense qu’il est assez grand pour combattre seul. Leurs prouesses d’aujourd’hui prouvent que Batman avait raison. Ils n’ont pas été à la hauteur, ni l’un, ni l’autre et l’un d’eux est gravement blessé quelque part. Atom fais remarquer que Damian est blessé et j’enchaîne.

« - Atom a raison. Tu va aller te faire soigner mais pas dans un hôpital de fortune. » Je me tourne rapidement vers le « meneur » du groupe que nous sommes. « C’est une mauvaise idée de garder les civils dans certaines zones. Les bâtiments sont fragilisés et nous devons nous battre sans avoir peur de toucher des civils. Metropolis est la seule ville attaquée, il y’a des transporteurs qui sont toujours actifs. Tu m’a... »

Je me retourne en le voyant sauté derrière Damian et je saisis celui-ci pour l’attirer contre moi, recroquevillé dans ma cape. Bon sang quelle idiote, comment ai-je pu me laisser déconcentrer ? Je parle trop alors que je devrais agir comme Batman, aller droit au but et agir. Les bruits cessent en quelques secondes et je libère Robin en rejetant ma cape dans mon dos. Satané Robot...

« - J’ai une centaine de Robots avec moi qui agissent déjà. Certains se battent, d’autres supporte les fondations pendant que le reste conduit les civils jusqu’au transporteur vers des villes sûres. Les hôpitaux de chaque ville derrière les portails sont avertis, les voitures de polices et les ambulances attendent les vagues de citoyens. Le mieux est de les y emmener. La BatMobile est faite pour transporter deux passagers à l’arrière. » Je désigne la journaliste et l’adolescent du menton et continue : « Ils seront les premiers. » Je fusille du regard Lois-Lane parce que je m’attends déjà a une réponse de reporter. « Vous pensez réellement être utile ? Et en quoi ? Vous êtes une humaine et ce n’est qu’un garçon. Nous n’avons pas besoin de personnes en plus à protéger. Vous voulez qu’on sauve le maximum de personne et qu’on puisse vaincre ses robots ? Alors partez et laissez-nous faire notre boulot. » Je me tourne vers Robin et ajoute : « Tu va aller avec eux, tu est blessé et tu a besoin de soin. Je pourrais te faire un bandage serré mais même là, ton poignet resterait fragilisé. Ils auront besoin d’être guidés de l’autre côté du portail et c’est toi qui va le faire. Tu ne reste pas et pour une fois tu va obéir. »

Code by Joy


Résumé de l'action:
- BatGirl annonce à The Atom qu’ils feraient mieux de conduire les civils vers les transporteurs pour les faire traverser.
- Elle propose de se servir de la BatMobile pour transporter Lois Lane et son fils jusque là.
- Elle souhaite que Robin les suivent pour le mettre à l’abri et qu’il se fasse soigner.
- Elle est sceptique au sujet du Red Lantern.



Merci Conner pour cette sublime signature mignon

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4662-fiche-rp-de-barbara-gordon-batgirl http://dc-earth.fra.co/t4648-barbara-gordon-batgirl
Invité

MessagePosté le: Mar 18 Avr 2017 - 11:06
*On est plus dans le Kansas Dorothée*

Pensais-je en voyant l'immeuble changer rapidement autour de nous... Prenant l'allure d'une boite d'avocat. Avec une chaleur infernale. Un étage 666. Des noms de diables et de démons comme associés...

"J'ai jamais vu quelque chose de plus cliché."

Ne pus-je m'empêcher de déclarer, même si l'heure était grave. Si Satanus pouvait se permettre de laisser des âmes servir de secrétaires, alors c'était qu'il était désormais plein d'énergie... L'avantage ? C'est que dans une bulle dimensionnelle comme celle que l'on avait maintenant... On ne subissait plus les effets de l'électronique étrange de Brainiac. Ce qui voulait dire que...

"Maintenant... Venez à moi !"

Fis-je en lévitant légèrement alors que Jinx s'occupait de la secrétaire. Elle avait eu raison de faire ce qui fallait... C'était triste à dire, mais les morts valaient moins que les vivants. J'en aurais honte bien évidemment... Mais c'était le rôle des magiciens des ténèbres que de devoir assumer cette culpabilité pour sauver le monde. Je n'aurais jamais l'image d'une héroïne inspirant les masses comme Superman... Mais s'il fallait que je paie de mon âme et de mon innocence pour sauver le monde de démons comme Satanus... Alors ainsi soit-il.
Mes yeux se mirent à luire alors que la magie affluaient de nouveau mes veines, les fantômes étant inexorablement attirés par moi et ma soif d'énergie... Oui, je sentais ce qui les composait se vider en moi et je me sentais me restaurer rapidement... Prenons le temps de se soigner au passage. Si je me cassais en plein combat car je ne supportais pas les changements... Cela serait idiot.
Et comme Jinx l'avait fait remarquer... Si Satanus avait une telle puissance... Ce n'était pas avec la puissance magique normale que j'avais que je le vaincrais. Il allait falloir y aller à fond.

"Jinx ? C'est très important. Une fois que cela sera fini, il faudra que tu préviennes les Titans que Détroit recommence. Ils comprendront."

Jinx était une méchante oui. Mais une méchante avec un bon fond. Elle avait simplement fini du mauvais côté par malchance et j'aurais apprécié qu'on devienne amie dans d'autres circonstances, honnêtement... Mais maintenant, ce n'était pas le moment.
Maintenant, il était temps d'être la fille de mon Père.
Plus de contrôle du péché. Juste la pleine puissance.
Je sentis ma conscience m'échapper un instant, alors que je préparais un certain sort à retardement... Avec un peu de chance, le protocole Détroit n'aurait pas besoin d'être réactivé. Surtout si je pouvais l'automatiser ainsi... Même si cela ne marcherait probablement pas une autre fois.

***

Puis je revins. Je contemplais mon corps, rouge sang. Parfait. Ce n'était pas dans le corps d'une frêle humaine que je pourrais disputer la victoire contre ce démon qui me faisait face. C'était mon territoire qu'il essayait de contrôler. Mes sujets et esclaves qu'il buvait. Alors maintenant... C'était l'heure de payer la note.
Je souris et vit la petite sorcière qui m'accompagnait. Loin de mon niveau mais suffisante. Possible lieutenante à long terme ?

"Allons lui montrer... QUI CONTROLE CE MONDE !"

Fis-je en commençant à destructurer les murs pour me servir de ces composants comme arme et avoir rapidement une ligne de mire sur Satanus. Ce dernier me servirait de parure quand je lui aurais vidé les tripes et aurait tanné sa peau pour m'en faire un manteau !

"MONTRE TOI AVOCAILLON DE PACOTILLE !"

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 31/01/2017
Messages : 68
DC : Maggie Marzena, Cir-El / Mia Kent et Gemini De Mille
Localisations : Là où l'imaginaire règne en maitre.

MessagePosté le: Mar 18 Avr 2017 - 18:12
Cette opération avait été pensée au profit du Network. Certes, elle en retirerait un certain prestige, une certaine notoriété mais elle n’était pas, et ne serait pas, d’une importance capitale pour elle. Personne au sein de l’organisation n’était au courant de son initiative. Personne ne le serait si les résultats qu’elle désirait n’étaient pas obtenus. Les mercenaires étant morts ou mourants, il ne resterait plus personne pour en parler. Elle avait déjà fait preuve d’une clémence presque infinie en laissant Zatanna la priver des artefacts magiques. Un bonus intéressant certes mais accessoire aux objectifs véritables de cette petite escapade. Elle avait été très modérée dans son traitement de ce Brainiac et de ses laquais. Elle aurait pu exterminer ces machines sans efforts si elle avait voulu déchainer sa pleine puissance mais elle avait préféré une approche moins…

Musclée. Pour ce qu’elle avait entendu de Brainiac, il était du genre insistant. Il y avait de fortes chances qu’il revienne et si elle abattait toutes ses cartes et était identifiée comme une cible de grande puissance, leur prochaine rencontre risquait d’être considérablement plus désagréable. Autrement dit, quelque chose qu’elle comptait éviter un maximum. Stratégiquement, elle devait jouer le jeu de cet imbécile se pensant futur maitre de l’univers pour pouvoir sécuriser ce dont elle avait besoin. Toute action hostile ne lui causerait que des problèmes supplémentaires. Au travers de cette interruption aussi indésirable qu’ironiquement inévitable, elle avait dû reporter ce qui aurait pu être un fascinant duel magique avec cette jeune magicienne se prenant pour une justicière. Elle devinait une grande puissance chez l’humaine et cela avait piqué sa curiosité.

Rien ne s’était passé comme prévu, naturellement. Rien ne se passe jamais comme prévu, surtout pas dans un contexte aussi chaotique. Elle n’avait pas considéré, cependant, qu’un être de logique et de rationalité comme Brainiac se laisse aller à des actions relevant d’un ego surdimensionné ou de caprices dignes d’un enfant. Parce que Tsaritsa s’était comportée comme une alliée et non pas comme une vulgaire subordonnée, les troupes de ce dictateur patenté en prenaient ombrage? Allons donc. Et une charge endormante, c’était déjà moins cliché que de l’abattre lâchement en lui tirant dans le dos mais tout aussi petit joueur. Qu’on ne se leurre pas, il faudrait quelque chose de considérablement plus costaud pour la mettre hors d’état de nuire. Bien des éléments de cette réalité ne lui faisaient pas grand-chose. Les avantages d’appartenir à une réalité différente.

Elle était moins puissante ici que dans le monde imaginaire mais quand même. Le sédatif, qu’elle supposa être d’une grande efficacité, la surprit plus qu’autre chose. Elle décida de jouer la comédie, se laissant choir, feignant d’être sévèrement affectée par cette infâme concoction. C’est qu’en vérité elle avait un plan. Il restait encore deux des sbires de Brainiac. Si elle les éliminait, les ennuis ne manqueraient pas de se pointer en plus grand nombre. D’autant qu’elle sache, ce qu’il restait ici était ce que cette machine avait à fournir, pour le moment. Zatanna était hors course, la jeune femme qu’elle avait sauvé également… Restait alors ce jeune homme qui lui disait, curieusement, vaguement quelque chose. Allez savoir pourquoi. Il fut la solution à son problème, affrontant puis éliminant les derniers sous-fifres de Brainiac. Un avantage de taille. Colossal, même.

Autrement dit, faute de troupes, ce qu’elle ferait par la suite passerait globalement inaperçu. De ses forces mercenaires, il ne restait pratiquement rien. Quelques mourants, un survivant, au plus deux… Leur énergie vitale servirait ses intérêts. Les morts n’étant pas très bavards et désirant à sa façon faire payer Brainiac, elle décida d’aider Zatanna, discrètement car après tout, « les ennemis de mes ennemis sont mes alliés ». Ces mercenaires avaient échoué, après tout, à fournir des résultats satisfaisants. Pourquoi paierait-elle, récompenserait-elle l’incompétence? Absolument ridicule comme notion et assurément inacceptable. Leur vie serait la dette à payer pour leur impardonnable échec. Qui plus est, Zatanna, toute héroïne qu’elle soit, était probablement quelqu’un ayant un sens profond de l’honneur. Honneur, justice… Valeurs ou slogan? Allez savoir.

Leur prochaine confrontation, car il y en aurait une, verrait le rappel de ce… Sauvetage et lui donnerait un intéressant avantage. Même en feignant d’être morte ou inconsciente, elle n’avait pas besoin de grands gestes théâtraux ou de paroles pour utiliser ses pouvoirs. Simplement de la concentration. Tout peut se faire mentalement, ce qui permet de se jouer de ses adversaires qui s’attendent à un signe, quelque chose, pour anticiper une attaque. Un sort. Quelque chose. Que peut-on déduire d’un ennemi silencieux? Cette solution endormante n’avait en rien émoussé ses facultés. Elle saurait faire les choses adéquatement. Qui plus était, à la différence de Zatanna, elle ne tentait pas de réparer des dommages comme le bras de la jeune femme. Il s’agissait d’un transfert. Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme… Vous connaissez la chanson, n’est-ce pas?

L’énergie vitale de ses mercenaires serait utilisée comme énergie pour revitaliser Zatanna. La remettre sur pied ou au moins lui donner « un petit coup de boost », pour reprendre une expression entendue chez les humains. Les risques d’échec étaient négligeables. Tout pratiquant des arcanes digne de ce nom sait que pour apprendre à blesser, on doit d’abord apprendre à guérir. Plus loin dans le complexe, quatre mercenaires rendirent l’âme paisiblement, sans douleur. Une forme de… Remerciement pour leurs services. Leur force vitale aiderait Zatanna à se remettre sur pied, plus encore si elle avait aussi été atteinte par un projectile endormant. On pouvait raisonnablement extrapoler que c’était ce que les machines avait fait, non? Quelle déception, vraiment. Ce duel magique aurait été des plus fascinants, à n’en pas douter. Dommage...


¤Guérir est assez simple. Provoquer la douleur et la peine est bien plus difficile, surtout si on veut qu’elles soient durables. Pour apprendre à blesser, la magie nous oblige d’abord à apprendre à soigner. Pour connaître les ténèbres, il faut aussi connaître la lumière. Je t’ai sauvé la vie, Zatanna Zatara. Tâches de ne pas l’oublier et médites sur ce jugement si facile que tu as de moi. Nous nous reverrons… »

Cet échange télépathique terminé, Tsaritsa se concentra sur son prix : les données techniques, cette technologie qu’elle était venu récupérer. Si les artefacts magiques avaient tous tenus dans un coffre, ce n’étaient pas les râteliers d’armes et les prototypes que Tsaritsa convoitait. C’était ce disque dur qui contenait un fabuleux trésor soit les connaissances pour fabriquer ces petites merveilles de science. Brainiac pouvait avoir les restants. Le disque dur était à elle. Comment un être de magie avait pu localiser quelque chose se trouvant à l’opposé de ce qu’elle côtoyait au quotidien? Oh mais Tsaritsa ne s’appelait pas la Reine des Fables pour rien. Elle avait eu de bons professeurs pour palier à son manque de connaissances du monde moderne. Prenez les grands cerveaux des récits futuristes et vous avez là ceux qui l’avaient instruit.

Les personnages des récits de science-fiction des humains avaient eu beaucoup à lui apprendre et quand votre pouvoir vous permet de vous nourrir des pensées d’autrui ou des médias environnants (des livres aux DVDs en passant par les bandes dessinées et les CD de musique), un disque dur, manipulé par un ou plusieurs savants avec des rêves et des ambitions, avait une empreinte aussi facile à identifier que le faisceau d’un phare dans la nuit. Comme elle pouvait vider un livre de son contenu, laissant des pages blanches derrière elle, elle absorba le contenu du disque, laissant ce dernier vierge de toute donnée. Quand Brainiac s’en emparera, il aurait toute une surprise. Sa petite vengeance pour ce coup en traitre. Tsaritsa sourit mentalement. Douce revanche. Son rôle dans cette histoire est terminé. Sa mission n’est pas le succès qu’elle aurait voulu mais…

Si elle devait faire un bilan, elle a dans sa tête son prix. Les mercenaires sont morts, elle n’aura pas à les payer. Zatanna Zatara a une dette envers elle et a privé Brainiac d’artefacts magiques. Brainiac aura quelques prototypes intéressants mais ce qui avait réellement de la valeur lui aura échappé. Ne connaissant rien de Tsaritsa, pourquoi un être de science considèrerait l’impossibilité que Tsaritsa soit derrière le disque dur vide? Un être de magie exècre la technologie, après tout. Le Network verra sa puissance augmentée par des gains substantiels (elle pense notamment à Slade Wilson, ce mercenaire à qui elle confie ses missions les plus importantes) et sa notoriété au sein de l’organisation ira croissant. Tous les désagréments de cette affaire ne font que pâle copie dans l’absolu. Oui, les chances sont que Brainiac gagnera. Il aura Metropolis.

Il l’ajoutera dans sa collection. Mais cela n’est que de peu d’importance pour Tsaritsa. Que Brainiac gagne ne veut pas dire qu’elle perd. Les méchants ont souvent des agendas différents après tout. Dans la confusion, personne ne lui prête plus attention de toute façon. Zatanna et la jeune femme sont inconsciente, le jeune inconnu en fuite, les forces de Brainiac sont mortes (ainsi que ses mercenaires)… son ego a été cruellement blessé. Une prise de judo? Contre elle? Et si confiante dans le fait d’un combat à la loyale, elle s’est fait avoir comme une débutante. Sans compter Brainiac et son attitude condescendante, ce tranquillisant utilisé contre elle comme un vulgaire animal, du bétail… Non vraiment, avant que sa patience ne soit à bout et qu’elle ne déchaine ses pouvoirs, mieux vaut quitter la tête haute avec ce qu’elle a réussi à sécuriser.

Un sort. Un seul. Ce qu’il y a de plus simple, une mesure d’urgence. Rappel instantané dans sa dimension. Un artifice tellement enfantin. Désigner un point de chute pour une téléportation d’urgence, trop facile. Le temps de cligner des yeux, Tsaritsa n’est plus là. Elle est de retour là où l’Imaginaire règne en maitre, son prix avec elle, dans sa tête et de la colère dans son cœur qu’elle compte bien déchainer. Brainiac est vite oublié, Metropolis aussi. Dans toute cette histoire, une seule chose l’intéresse désormais. Zatanna. Cette impertinente qui a la folie de penser pouvoir l’arrêter. Une sorte de Wonder Woman magique? Elle aura sa revanche. Ce n’est qu’une question de temps. Elle a une éternité pour le faire, pour bien le faire. Pourquoi se presser vainement sous une impulsion ou pire, un caprice? Tout vient à point à qui sait attendre, après tout.


Sortie de Tsaritsa.

HJ :

-Tsaritsa utilise l’énergie vitale des mercenaires survivants pour donner des forces à Zatanna, les tuant dans le processus. Contrairement à la magie de Zatanna, il s’agit d’un transfert donc il respecte les lois de la conservation. L’échec est pratiquement impossible.

-Tsaritsa utilise sa magie pour localiser le disque dur, son prix, et utilise ses pouvoirs pour transférer le contenu en elle comme pour n’importe quel média, le laissant intact mais complètement vide. Elle laisse derrière elle tous les prototypes pour Brainiac.

-Tsaritsa utilise un sort simple qui la ramène dans sa dimension, la faisant quitter les lieux. Sa mission complétée, elle n’a plus de raison de rester. N’ayant attaqué aucune des forces de Brainiac, ce dernier n’aura pas à la considérer comme une menace.


"Il était une fois..."



 Ma fiche RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Mer 19 Avr 2017 - 0:51
Groupe: Arom/Batgirl/Lois/Damian/Razer (pfiou ça en fait du monde a gérer)

Pendant que le groupe discutait après l'arrivée de Batgirl sur les lieux, les force3s de Brainiac n'avaient pas fait de pause. Juste au dessus d'eux un autre Tunnel-Boum s'ouvrit et une dizaine de robot-Terminator et sorti, et sans attendre, attaquèrent Razer de front. Le Red Lantern, touché dans le dos par l'attaque surprise, fit une volte-face immédiate pour faire face à cette nouvelle menace. Avant qu'IL N'AIT EU LE TEMPS DE RÉAGIR, UNE SALVE NOURRI D'ÉNERGIE LE FRAPPA DE PLEIN FOUET ET L'ENVOYA DIRECTEMENT DANS UN IMMEUBLE à plusieur centaines de mêtre. Immeuble qui se mit lentement a s'écrouler sur lui, le faisant temporairement disparaitre a la vue de tous.

Cependant, une immeuble d'une trentaine d'étages commençait a s'effondrer dans la rue et directement sur les héros qui s'y trouvaient, des tonnes de débris chutant et s'écroulant vers eux en une pluie mortelle. Lois et Jon disparurent sous des débris et il était impossible de se rendre a eux sans déplacer un énorme morceau de mur qui avait, heureusement, été partiellement stoppé par une voiture et l'auvent d'une boutique. Impossible de connaitre leur état sans dégager les débris, cependant. Les débris pleuvèrent pendant plusieurs secondes supplémentaire tout autour et sur le groupe. Un épais nuage de poussière les entouraient maintenant et rendait la vue très difficile, voire impossible, à plus d'un mètre devant sois. La poussière, composée de bétons pulvérisé et autre matériaux de construction, était très dense, irritant yeux et poumons et ça ne ferait que s'aggraver le plus longtemps ils y resteraient exposé...

Le pire semblait être passé, quand une klaxon pareil a celui produit par le double-tripode se fit entendre encore... depuis deux directions opposées cette fois. Haut dans les air, à travers l'épaisse poussière, la lueur rouge caractéristique d'un 'oeil' robotique maléfique se fixa sur eux depuis le bout de la rue, et la klaxon retentis une seconde fois. Une réponse tout aussi bruyante vint de derrière eux, et un autre orbe rouge commençait à se rapprocher alors qu'un second monstre robotique faisait son apparition. Seuls des silhouettes géantes indistinctes pouvaient être vues, plus sombres que la poussière qui les cachaient, bougeant lourdement et mécaniquement. Des cris, pleurs et plaintes pouvaient laisser deviner que ces deux-là portaient aussi des cages remplies de prisonniers.

Soudainement, alors que rien ne semblait pouvoir plus mal aller, quelques chose de gigantesque commençait a couvrir le ciel. Impossible de le distinguer encore a cause de la densité du nuage de poussière, mais le soleil était lentement caché comme par un gigantesque nuage. Quelques chose d'énorme venait de descendre depuis l'espace.

Quelques chose qui ne présageait rien de bon...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 620
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mer 19 Avr 2017 - 10:39
Batman et Superman ne sont pas là, tout comme la Justice League dans son intégralité.
Si une telle situation préoccupe grandement Atom, et en vient même à provoquer une colère envers ses anciens coéquipiers dont l’absence coûte de nombreuses vies, il ne peut s’empêcher de se dire, en voyant Jon et surtout Batgirl, que la relève est prête… et déjà bien assumée, vu les tons et postures adoptés.


« Hem. »

Malgré la situation, malgré l’horreur, il ne peut réprimer un petit sourire en voyant la jeune femme donner des ordres et imposer des choses à Robin, mais aussi aux autres personnes présentes. Elle sait y faire, et a déjà le ton d’un chef ; elle ira loin, encore plus qu’elle ne l’est actuellement.

« Les hôpitaux ne sont pas des espaces de sûreté absolue, en effet, mais ils sont une première étape avant l’évacuation. A l’heure actuelle, les médecins gèrent les premières urgences, traitent les blessés pour leur permettre de passer les vortex de téléportation. »

Tenant toujours sa lame-lumineuse dans la main, mais baissée, il affiche une expression claire mais déterminée.

« Bien entendu que les civils doivent partir… mais ils doivent être traités, avant, par les médecins d’urgence qui ont décidé de rester sur place. Je comprends ta volonté de protéger Robin, Batgirl, mais s’il veut se battre… alors je pense que nous ne pouvons pas l’en empêcher, connaissant sa filiation et ses capacités. »

Un petit signe de tête, pour faire comprendre qu’il sait, et le scientifique continue.

« Je propose que Robin accompagne Lois et l’enfant dans un hôpital de fortune, veille à leur évacuation en se faisant soigner… et te rejoigne, pour que vous agissiez de concert. Il pourra aussi gérer les robots sur place et les disposer au mieux. »

A titre personnel, Ray apprécie de voir qu’une jeune femme comme elle ait un tel comportement protecteur envers le fils du Batman ; mais il sait aussi que l’enfer se déroule autour d’eux, et qu’ils ont besoin de bras doués et expérimentés. Ce dont dispose le jeune homme, malgré le danger qui rôde pour lui.
L’heure est aux sacrifices… pour le meilleur et pour le pire.

Palmer est sur le point de rajouter quelque chose – quand les Tunnels-Boum se rappellent à eux.
La pause est terminée, l’horreur reprend.
Une dizaine de robots s’en échappe pour filer directement vers leur petit groupe. Le Red Lantern, silencieux et discret, est directement touché et propulsé contre un immeuble par une attaque terrible. Il est violemment propulsé vers un immeuble, qui est alors déstabilisé… et commence à s’écrouler.


« Oh. Non. »

Les poings serrés, le coeur battant plus fort, Atom découvre avec terreur ce qui est en train de se passer.
Le bâtiment s’écroule. Le bâtiment s’écroule, et plus particulièrement sur les deux plus vulnérables d’entre eux.


« LOIS !!! »

Même s’il nourrit une juste colère envers Superman, du fait de son absence, il prend comme mission presque divine de veiller sur son épouse – et ce qui semble être leur enfant, aussi fou que ça puisse paraître.
Il tente de s’avancer, pour les protéger, mais ne peut rien hélas. Lui-même est presque écrasé par les décombres, mais parvient à les éviter… par chance. Uniquement par chance.


« Mon dieu… »

Une poussière terrible, asphyxiante, s’échappe des gravats. Il ne voit rien, même pas à un mètre, et sa respiration est très difficile.
L’horreur ne s’arrête cependant pas là… un klaxon horrible se fait entendre, et attire son attention sur le côté. Il découvre un nouveau double-tripode, le frère de celui qu’il a dû affronter et qui n’a été anéanti que par les forces conjuguées du petit, désormais disparu, et du Red Lantern, désormais touché peut-être gravement.
Ce n’est cependant pas le pire – car quelque chose vient de cacher le Soleil. Quelque chose d’horrible, de monstrueux, de terrifiant, mais d’invisible encore… mais il sait déjà que ce ne sera pas bon. La poussière l’en empêche, et sa terreur l’emporte déjà.


« Bordel. Cette journée ne finira pas. »

Ray tient toujours sa lame-lumineuse, mais appuie sur un bouton pour la refermer, puis la range. Ses mains tremblent, il a peur, est encore très faible – mais il n’a pas le choix.
Lois. Le petit. Batgirl. Robin. Les civils.
Tous comptent sur lui. Tous comptent sur eux. Il ne peut pas faillir… il ne peut pas les abandonner. Il doit agir. Il doit les sauver, qu’importe ce que ça coûte.


« Batgirl… »

Il se tourney vers elle, et esquisse une grimace qui se veut un sourire rassurant – mais ne l’est pas vraiment.

« Je les cherche… je les récupère, et tu les envoies aux portails. Essaye… essaye de faire au mieux. »

Un petit signe de tête, et Palmer change de taille, pour ne pas être plus haut qu’une phalange. Il manipule à nouveau sa masse, et file dans les décombres, à la recherche de Lois et de Jon.
Il va mal, clairement. Sa respiration est difficile, ses forces diminuent, et il sent qu’il ne tiendra plus longtemps – mais il tiendra. Aussi longtemps qu’il le faudra.
Il les retrouvera. Il les sauvera. Quoi qu’il lui en coûte.


(HJ/ Résumé rapide :
- Atom donne son avis sur les ordres de Batgirl,
- Atom survit à l’éboulement,
- Atom change de taille et file dans les décombres pour retrouver Lois et Jon. Je préconise que Lois « voit » Atom dans son message, et que l’animateur décide si la santé d’Atom défaille ou non… je me plierais aux décisions. Wink /HJ)


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Invité

MessagePosté le: Mer 19 Avr 2017 - 16:39
Après le nouveau message de Bainiac, Luthor sent une vague de colère sans précédent le traverser. Comment cet extraterrestre ÔSE-T-IL clamer que Metropilis est à lui?! Luthor est, et a toujours été, le seul maitre de cette ville et ce, malgré l'apparition de Superman dans ces cieux. Écoutant le message de Luthor appelant les vilains a s'allier a lui, Lex réponds fermement avec un message de sa part, qu'il envoie sur toute les fréquences ouvertes qu'il peut capter dans la ville même. Brainiac veut la guerre? Éh bien il va l'avoir!

Brainiac est un extraterrestre, et il a une fâcheuse tendance a sous-estimer ce qu'il considère un 'simple humain'. Lex Luthor n'est pas un 'simple' humain, et il a bien l'intention de la montrer a Brainiac de la manière la plus brutale qui soit. Alors que les c0ombats continue à faire rage autour de lui et que Conner, de manière assez surprenante, a décidé de rester et de se battre en compagnie du groupe de Lex, il ouvre un canal de communication sur ls plus large bande de fréquences possible, et parle.

"A tous ceux qui me reçoivent, Héros et VIllains, ici Lex Luthor, depuis Metropolis! N'écoutez PAS les promesses de Brainiac, ne vous joignez PAS a lui, car il ne respecteras aucune de ses promesses une fois qu'il aura ce qu'il veut, et ce qu'il désire, c'est Metropolis! Allons-nous le laisser voler le bijoux de l'amérique, l'une des lumières les plus brillantes de la Terre, notre précieuse Ville de Demain? Je dis NON! JAMAIS!"


Une courte pause, pendant qu'il évade une volée de débris, et qu'il capte l'approche des pas du robot géant, encore a quelques minutes de distance. D'une certaine manière, et peut-être inconsciemment, il veut impressionner le jeune hybride Kryptonien qui l'accompagne, qui est en partie de son sang, mais son attention est préoccupée par le cahos, et par ses hommes, et par son petit discours et le bruit de plus en plus fort et inquiétant qu'une machine énorme fait en s'approchant.

Quoi qu'il en soit, il continue.

Il est Lex Luthor. Si Superman ne protégeras pas sa PROPRE ville, alors Luthor le feras.

"La Ligue n'est pas là. Vous ne pouvez pas comptez sur les soi-disant 'Héros' pour nous protéger cette fois! Posez-vous la questions: OÙ SONT-ILS?! QUE FONT-ILS alors que Metropilis BRÛLE?! Rejoignez-moi! Rejoignez les vilains et les hérois - ceux qui ont décidé que Metropolis en valait la peine - et BATTEZ-VOUS! Repoussant l'envahisseur extraterrestre ENSEMBLE!"

Puis il coupe la communication. Lex Luthor n'a aucun problème a se poser en figure emblématique sous laquelle se liguer pour repousser l'ennemi. Immédiatement après, il ouvre un autre canal spécifique et lance un message bien plus court, celui-là en direction de la Légion. En espérant que les autres membres, et pas seulement Golden Eagel, ait rejoins Metropolis.

"Légion! Ralliez-vous à moi, et rejoignez ma position si vous le pouvez! Brainiac DOIT TOMBER!"

Il n'a pas le temps d'en dire plus. Le monstre est là. L'énorme machine de cauchemar le regarde directement en face, dans les yeux il semblerait, et ouvre la feu après avoir donné un seul ordre qui fait froncer les sourcils à Lex. Mais il n'a guère le temps de s'y attader. Des projectiles sont lancés et foncent droit sur lui et ce qui reste de ses hommes! L'un d'eux tombe avant même d'avoir eu le temps de réagir. Lex cependant ne perds pas une seconde et lance fermement, aucune panique ni peur n'est présent dans son ton.

"Messieurs, détruisez cet engin! Ne vous laissez pas intimider!"


Les derniers de ses hommes encore dans les airs n'attendent pas malgré la lueur de peur qui se lit dans les yeux de la plupart d'entre eux. Mais apparemment, ils ont suffisamment de respect pour leur patron, et de loyauté, pour continuer le combat. Que pourraient-ils faire d'autre? Metropolis est tout autant leur ville! Ils attaquent le monstrueux robot au sol avec toutes les armes a leur disposition, en espérant que ce seras suffisant, et évadent les projectiles autant que possible.

C'est plus vite dit que fait... Une dizaine de projectile foncent droit sur lui, et malgré la puissance de son armure, Lex est frappé en trois endroit avant de pouvoir évader tous les projectile. Bras gauche, jambe droite, et épaule droite. Heureusement, aucun système majeure de l'armure n'est touché, mais il est gravement atteint tout de même, et du sang rouge coule entre les plaques tordues de l'armure et trois endroit.

Il a une grimace de douleur, mais réussit a rester dans les airs. Avec un grognement de douleur et un effort certain, il lève les deux bras et fait un rapide mouvement des épaules. Deux lance-roquette miniatures sorte du dos de son armure, apparement il est bien mieux armé que les apparences ne le laisse voir, il tire dix mini-missiles de chaque côtés. Déjà il est pâle, et il a perdu pas mal de sang. Sa vision se brouille légèrement. Il presse un bouton sur le poignet de son armure et un coagulant sanguin et une bonne dose d'antidouleur et d'adrénaline sont injectés directement dans ses veines. L'armure scelle les zones touchées et les blessures cessent vite de saigner.

Au sol, une s.rie d'explosion se fait enttendre là où l'énorme robot se trouve.

"Superboy! Peux-tu-..."

Il n'a pas le temps de dire quoi que ce soit de plus, car son 'allié' du moment est soudainement attaqué et Lex doit vite s'enlever du chemin. Cette journée va de mieux en mieux. C'est alors qu'e le soleil commence a être caché par quelques chose qui n'est définitivement PAS un nuage, et Lex lève les yeux au ciel... pour sentir sa mâchoire tomber sous le choc de ce qu'il voit.

Un gigantesque vaisseau, de la taille de l'un de ceux que l'ont peut voir dans le film catastrophe bien connu Independance Day, est lentement descendu de l'espace et commence a se stationner au-dessus de la ville. Un frisson cours le long de son échine a sa vue.

Ça ne peut être que le vaisseau-Mère de Brainiac.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Jeu 20 Avr 2017 - 10:38
Groupe : Red Hood.

Jadis, Jason Todd fut un jeune vaurien qui errait dans les rues de Gotham City. Il fut ensuite recueilli par un mentor, qui en fit le jeune Héros Robin ; il en périt, cependant, et fut ramené par des processus impies. Il devint alors Red Hood, justicier vengeur et mortel, flirtant constamment avec les lignes.
Depuis peu, Jason Todd a décidé de redevenir un Héros ; en voyant son comportement du jour, il est clair qu’il assume clairement cette nouvelle orientation.

Précipité non pas dans un vaisseau, comme il le pense, mais dans les sous-sols du quartier général de l’A.R.G.U.S. à Metropolis, il tente de protéger Cassandra Cain, qui a perdu son bras – qui pourrait avoir été remis par Zatanna, si les jointures magiques tiennent.
Pour l’heure, Red Hood n’en sait rien, mais il fait au mieux pour protéger sa camarade, usant des lames, des balles et de tous les éléments à sa disposition pour repousser les robots ; et il y parvient, brisant l’un des deux derniers androïdes envoyés par Brainiac ici.

Hélas, Grid demeure.

Grid, l’entité qui a pris possession du corps de Cyborg. Grid, l’intelligence artificielle maléfique au service de Brainiac. Grid, l’horreur électronique en marche.
Grid, qui a profité du chaos pour se positionner juste derrière Jason Todd.


« Information : tu es à moi. »

Grid pose une main métallique sur la nuque de Jason, et lui transmet une décharge électrique fort douloureuse. De son bras libre, il avance un index déployé vers son crâne – et plonge littéralement un port usb dans sa chair et son esprit.
Au-delà de la douleur initiale de la plaie, le jeune homme sent soudain une agression – une agression psychique.
Grid plonge dans l’esprit de Jason ; la bataille prend un nouveau tour, et le jeune homme sent alors que quelqu’un d’autre tente de prendre possession de son corps. A lui de défendre son bien le plus précieux…


**
*
**

Groupe : Tsarista.

(HJ/ Tsarista étant une Vilaine, elle gagne par principe durant le SVM. Ses actions (sort d’aide à Zatanna, récupération du disque dur, départ) sont considérées réussies. Bien joué, une opération rondement menée ! Smile /HJ)

**
*
**

Groupe : Deathstroke/Trickster/Ch’al Andar.

Slade Wilson n’est pas uniquement Président des Etats-Unis d’Amérique – il est également le tueur le plus dangereux de ce monde, et l’un des guerriers les plus violents et efficaces.
Alors que Vandal Savage résiste au premier tir, et se précipite vers son adversaire en hurlant de rire, Deathstroke ne se laisse pas compter… et agit, au mieux de ses intérêts et de ceux de ses troupes.

Si l’immortel guérit déjà, et frappe déjà brutalement son ennemi, ce dernier enfonce une bombe dans son corps en reconstruction, et gagne du temps en parant les attaques en espérant que l’explosion viendra.
Elle vient ; mais elle n’est pas sans conséquence.

La bombe frappe Vandal Savage de plein fouet, et anéantit son torse et expulse au loin ses membres. Cependant, l’impact frappe Slade également, et celui-ci est violemment propulsé à plusieurs mètres d’intervalle… venant directement anéantir la benne à ordures derrière laquelle Trickster venait de se cacher, blessé qu’il est par son évacuation difficile des gravats.

Le Président Wilson mettra quelques instants à se remettre, et aura sûrement des choses à dire à Trickster… du moins, pendant la poignée de minutes qui leur est accordée.
Car Vandal Savage n’est pas mort.
Certes, il a été lourdement blessé. Certes, son corps a beaucoup à reconstruire – mais il le fait.

L’immortel se relève déjà, monstrueux mutant manquant de membres, en cours de guérison et de pousse.
Vandal Savage se relève. Le combat va reprendre, et il semble clair que sa douleur forcera sa fureur à ne faire aucune exception à sa fureur.


**
*
**

Groupe : Tout le monde.

Le Soleil est caché par une horreur encore invisible, monstrueuse et gigantesque. Des immeubles se sont écroulés par dizaines, provoquant un nuage de poussière rendant toute vision à dix mètres impossible ; les respirations sont difficiles, les robots partout, le danger constant.
Mais le pire est arrivé.

Si Lex Luthor en appelle aux siens et se promeut défenseur de la Ville, tous les regards se tournent vers les cieux… vers l’abomination mécanique qui vient, définitivement, de faire son apparition au-dessus de Metropolis.



Un vaisseau, un vaisseau gigantesque, un vaisseau-mère vient d’arriver.
C’est celui de Brainiac.
Et, à nouveau, la voix désagréable du monstre venu des étoiles se fait entendre sur tous les réseaux, dans toute la ville.


« Citoyens de Metropolis. Visiteurs de la Ville. Héros. Vilains. Qu’importe, au fond : je m’adresse ici à tous.
Metropolis est mienne. Vos défenseurs ont échoué, ou sont en passe d’échouer. Je vais désormais m’emparer de ma cité. Préparez-vous à la prise, ou disparaissez tant que vous le pourrez.
Ma volonté domine. Je l’emporte, comme prévu. Brainiac conquiert. »


Et, soudain, un rayon s’échappe du vaisseau – et entoure d’un halo les rues et bâtiments qui passent sous son faisceau.
Le processus de rapetissement et de vol est en cours. Cela durera moins d’une demi-heure.
Dans moins de trente minutes, Metropolis et ses habitants seront happés et emmenés par Brainiac. Et, à cette heure, personne ne semble pouvoir l’empêcher…


(HJ/ Résumé rapide :
- pour Jason : Grid t’a pris par surprise, t’a blessé et t’attaque mentalement. Tu peux répliquer dans ton crâne et envisager une réplique.
- Trickster et Ch’al Andar sont reliés à Deathstroke, qui est touché par l’explosion mais va globalement bien. Ils ont quatre minutes avant que Savage soit pleinement disponible.
- pour tous : le halo va vite et menace tout le monde. Les robots sont partout. Il y a une horreur mécanique gigantesque encore non identifiée. Et Brainiac est sur place.
Nous sommes dans la dernière ligne droite… bon courage ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 20 Avr 2017 - 11:11
Prête à attaquer, prête à mordre, prête à se battre, prête à souffrir s'il le faut pour la victoire. Oui, je suis prête à tout sauf à la défaite car jamais je ne l’autoriserais, pas maintenant pas aujourd’hui. Jamais, parce qu’une défaite peut-être une victoire en soi aussi, les défaites font apprendre, mais aujourd’hui je n’ai rien à apprendre de cet homme crocodile qui me barre la route.
Seulement à peine ai-je le temps de brandir mon arsenal de feu que le crocodile se fait attaquer et la poussière du mur embrume les égouts.
Encore un autre ennemi ? Ou un allié ? Une force pareil et un rire pareil ne pouvaient qu’indiquer qu’il s’agissait d’ennemis. Me reculant un peu de la poussière j’abandonne l’idée de voir ce qu’il y a autour de moi pendant quelques secondes et je me concentre sur mes autres sens sur développé grâce au sérum.

Finalement c’est un monstre que je ressens, un autre plutôt. Il est lourd, imposant, puissant et pourrait par sa laideur mettre mal à l’aise Satan. Sa laideur je la ressens dans sa façon de respirer difficile ou bien comparable à celle d’un animal, bien vite je comprends qu’il a une queue et alors qu’il commence à parler j’établis plusieurs plans d’attaques dans ma tête. Le corps a corps dans les égouts me ferait perdre.
Avec sa puissance physique il serait capable de m’envoyer dans le mur comme Killer Croc ou bien me noyer. J’avoue sans sourire que sa puissance physique surpasse sûrement la mienne, mais Grendel est bête. Car il a cru qu’il pourrait m’envoyer au tapis et que son père réussirait à surpasser le mien. Rêve. Rêve inutile, impossible, égoïste et mauvais.


Ne brandit pas la tête du Ravager avant de l’avoir coupée.

Dis-je alors que je le sens venir et en ouvrant l’œil le vois bondir sur moi, je change alors ma position au dernier moment lui permettant de me griffer lourdement le bras. Réussissant à me dégager en enflammant son bras je me recule et lance plusieurs coups de lance-flammes celui-ci illuminant un peu plus l’égout sombre.

Si je suis borgne, il fait tout de même très sombre et même lui doit peiner à y voir clair. Rasant les murs dos à ceux-ci j’aperçois une bouche d’égout de l’autre côté du mur. c’est ma chance.
Me faisant balayer par sa puissante queue je perds mon lance-flamme et alors que lourdement je reprends mes esprits je fais semblant de rester faible, la main sur le manche de mon épée. Alors qu’il élançait sa queue pour un nouvel assaut je viens me défendre avec mon sabre qui entaille sévèrement sa queue en lui arrachant un cri de douleur intense.

Le temps qu’il se remette j’étends sur le sol et dans l’eau de l’essence d’un vieux bidon échoué à moitié pleins. C’était l’occasion…
Reprenant mon lance-flamme j’enflamme l’égout une fois à l’échelle, tout à coup l’égout devient une arène ou plutôt une prison de flamme pour Grendel.
Remontant l’échelle après l’avoir brûlé aux mains et visages je remonte de l’égout et s'il me suit le combat sera en ma faveur maintenant....
En arrivant à la surface aperçoit l'immense vaisseau mère et je comprend que je n'ai plus le temps de me battre avec Grendel.
Très vite je réfléchis et sans hésiter je brûle le couloir de l'échelle qu'il est en train d'arracher pour grimper et je ne m'arrête pas pendant plusieurs minutes, le visage grimaçant, le corps prêt a toute éventualités. Je dois faire vite. Je déclenche une grenade et la jette dans la bouche d'égout avec précision pour la refermer avant d'aller me cacher la ou c'est encore possible pour analyser combien de robots sont dispersés autour de moi et ainsi pouvoir établir un nouveau plan. Je dois faire vite car les choses se complique...
Poum tout explose dans l'égout et cela déclenche la sonnerie d'alerte. Je dois réagir.

Unité Ravagers, Je suis touchée venez en renfort immédiatement dès que tous les civils sont a l'abris. La moitié de l'unité reste pour protéger les civils... Ne faites pas les cons et réfléchissez vite et bien pour vous séparer ! Je compte sur vous terminé...

[HRP :
-Rose s'est battu contre Grendel et la sévèrement amoché.
-Rose a une griffure au bras droit et plusieurs contusions.
-Celle-ci s'est échappé des égouts en jetant une grenade sur Grendel après l'avoir brûlé ou avoir tenté.
Dans tous les cas elle l'a bloqué aux égouts pour le moment.
-Rose se cache et à appelez des renforts de son unité pour combattre les robots de Brainiac ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 20 Avr 2017 - 11:13
Jason n'aurais jamais imaginé se comporté de cette façon avec qui que ce sois, de sa résurection Jason n'avait qu'un seul but en tête, se venger. Au fil des années à quoi bon se venger ce qui est fait, est fait et ce n'est pas en visant un but perdu d'avance qu'on peux changer le passer. Aujourd'hui le jeune-homme avait compris l'importance qu'avait sa vie, en demandant pardon il espérait renouer des liens avec sa famille, ceux qui ont toujours été derrière lui malgré son attirance pour le mauvais côté.

Voilà Jason perdu dans les sous-sol de l'A.R.G.U.S il est blessé au torse une plaie qui saigne mais pas dangereusement, dans les bras Cassandra Cain. Une Batgirl, indirectement elle aussi fait partit de sa famille c'est pour cette raison qu'il ne compte pas l'abandonné ici et se sauver comme il l'aurait fait quelques années plus tôt. Dans ses bras la jeune-femme était inconsciente et avait sérieusement besoin de vrais soin, sur son dos Zatanna elle aussi inconsciente il la sauvait car elle était venue en aide à Cassandra.


Vu sa position et son état un combat maintenant serait dangereux, aucune possibilité de se protéger d'une attaque surprise ou frontale, tout ce qu'il pourrait faire c'est courir et espérer semer ses poursuivant ou assaillants. Alors qu'il tentait d'avancer comme il le pouvait une main puissante se pose sur sa nuque le jeune-homme pris de vitesse ne peux pas vraiment s'en défaire. Une décharge parcours alors tout son corps qui à déjà bien pris durant le combat, des ses bras tombe Cassandra quant à Zatanna elle reste attaché dans son dos.

Grid, voilà à qui appartenait cette main qui venait de le toucher le cyborg, ne perdait pas de temps et essayait de piraté le cerveau de Jason pour prendre le contrôle de son corps. Seulement, dommage pour lui il faut être sacrément courageux ou stupide pour essayer d'entrer dans l'esprit de Jason, il à été formé à ça, il n'a pas de résistance particulière mais une volonté et un mentale à tout épreuve. Pas besoin de super-pouvoir quand votre mentor se trouve être Batman, incapable de se défendre physiquement le jeune-homme repoussais psychologiquement l'attaque de Grid.

Le robot était fort et son emprise puissante, mais Jason ne laissera jamais qui que ce sois contrôlé son corps. Il tenait difficilement, son entraînement avec Batman lui servait enfin, mais comme tout le monde pouvait le voir, Jason n'est pas Batman. Dans un hurlement de douleur il gardait sa rage pour pouvoir repousser Grid tant bien que mal. Dans son esprit un combat avait lieu lui sans ressource face à un tas de boulon armé, comment allait-il pouvoir se sortir de cette merde ?

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Jeu 20 Avr 2017 - 12:24
Raven, Jinx

Satanus était fâché. L'apparition tonitruante du vaisseau dans le ciel contrariait quelque peu ses plans. Et il commençait à douter de la viabilité de son projet pour moissonner et obtenir durablement des âmes... Brainiac respecterait-il la relative extra-territorialité de ce building ? Il était circonspect. Contrarié. Même constipé.

Dans le bureau situé au 666ème étage de la Tour (qui n'existait que dans une réalité infernale et qui - sur ce plan physique - était une aberration), Satanus s'agaçait. Il avait manipulé la réalité pour créer cette combine - un peu minable - et il était évident qu'une fois banni (ce qui ne manquerait pas d'arriver) il serait une fois de plus la risée des vrais cadors des Enfers.

Damned !

Aussi, quand sa réceptionniste parla des deux jeunes femmes qui voulaient le voir, il maugréa et accepta que cette dernière accompagne jusqu'à son bureau lesdites jeunes femmes...

*
* *

"Maître Satanus va vous recevoir. Si vous voulez bien me suivre" répliqua l'apparition fantomatique à Jinx et à Raven. Elle était professionnelle et semblait avoir fait ça une bonne partie de sa vie. Alors pourquoi ne pas y consacrer sa mort ? C'était d'ailleurs tout le principe de cette bâtisse : employer les improductifs par excellence... les morts.

La secrétaire-fantôme sourcilla à peine devant la transformation de Raven. Elle poussa un léger soupir en voyant cette dernière absorber les âmes d'un certain nombre d'avocats-fantômes et faire du dégât dans le hall. En fait... tout cela ne la changeait guère de son vivant : du personnel taillable et corvéable à merci, un gros turn-over et une agitation de façade pour faire plaisir aux associés principaux. La différence : Maître Satanus était un peu plus moche et flippant que la moyenne des patrons. Mais une fois qu'on savait lui parler, il pouvait être autre chose que désagréable ou démoniaque.

La secrétaire-fantôme regarda ses escarpins-fantômes et se prit à penser à ses vacances qu'elle pourrait prendre dans quelques siècles...

*
* *


La chaleur était quasi-inhumaine, une fois l'étage 666 atteint. Cet étage n'était constitué que du bureau gigantesque de Satanus. Satanus qui attendait les deux sorcières de pied ferme. Une expression démoniaque sur le visage. Il tonna :

"Petites idiotes ! Comment voulez-vous défier le puissant Satanus et son armée d'avocats des Enfers ? Tous les conseils, juristes et secrétaires juridiques qui sont morts depuis ce matin sont à MOI ! Alors comment voulez-vous rivaliser ?"

Il poussa un rire démoniaque et ajouta tout en doublant littéralement de volume :

"J'ai les meilleurs spécialistes du droit des contrats spéciaux. Ils sont en train de me mettre au point des conditions générales et spéciales de vente d'âmes... Je vais m'élever dans la hiérarchie des Enfers ! Alors..."

S'approchant des deux sorcières, il voulut encore avoir l'air plus méchant. Il ajouta :

"Brainiac est là. Je vais me tirer avec l'immeuble, mes âmes et mon personnel... Vous croyez pouvoir m'en empêcher ? Hum..."

Il sourit. Et claqua des doigts. D'un vortex provenant des Enfers apparut...


... Cerbère, le chien des Enfers ! Satanus éclata de rire et ordonna :

"Bon Chien ! Dévore leurs corps ! Ensuite, je ferai de même avec leurs âmes..."

Et le clébard-à-trois-têtes-venus-de-l'Enfer s'élança sur Jinx et Raven prêt à les réduire en charpie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 20 Avr 2017 - 16:04

Reprend le contrôle de ton corps !
Grid, Cassandra & Jason

Un dernier souvenir, Zatanna était en train de soigner Cassandra en utilisant ses dernières forces pour lui sauver la vie. Elle avait perdu son bras et seule la magie pouvait faire quelque chose, mais Zee a vite perdu conscience à la fin du traitement. La femme ne savait pas si elle avait réussi ou échoué, c'était un grand mystère. Cependant, elle ne savait pas ce qui pouvait bien se passer, si Tsaritsa l'avait capturé ou profité de son inconscience pour récupérer ce qu'elle devait obtenir. Pour ce qui est de Jason Todd, la magicienne ne savait pas si ce dernier la protégeait des ennemis enfin c'était un peu perturbant tout ceci. En tout cas, elle lui faisait quand même confiance pour la sortir de l'A.R.G.U.S avec Cassandra Cain. Après tout, elle lui avait offert des armes pour combattre les derniers androïdes de Brainiac, il lui devait bien cela. Zatanna aurait tellement aimé que tout ne soit pas si compliqué surtout avec Cassandra, car elle aurait pu stopper la sorcière et les faire sortir de ce merdier pas possible. Malheureusement, la vie était imprévisible et difficile à contrôler le futur. Soudain, une voix s'incrusta dans son esprit, c'était lui de la Reine des Fables. Elle lui avait sauvé la vie et cette dernière espérait que Zee ne l'oublie pas facilement tout en repensant à avoir un autre jugement sur elle. Facile à dire qu'a fait.

Quelques minutes plus tard, la magicienne ouvrit les yeux et elle semblait égarée. Cassandra toujours inconsciente et dans un sale état, cela n'allait pas être facile. Que s'était-il passé durant qu'elle n'était plus consciente ? Zatanna se lève pour regarder autour d'elle, des débris, des corps et Jason dans un moment difficile face à un Cyborg étrange, sans doute pirater ou un truc du genre. En effet, Zee connaissait bien Victor et il n'aurait jamais fait quelque chose de ce genre. Difficile de comprendre la situation actuellement, mais vu ce qu'il y avait d'implanté dans le crâne de Jason et la douleur qu'il pouvait ressentir, le cyborg n'était pas un allié. Maintenant, la brune devait agir et très rapidement pour sauver la situation. Tsaritsa n'était plus là, elle avait réussi à voler ce qu'elle était venu chercher et une défaite pour les sentinelles de la magie. Franchement, ce n'était pas digne de ce qu'elle était réellement, mais finit de laisser les ennemis gagner ainsi. C'était le chaos dans tout Metropolis au point que même Lex Luthor souhaite relier héros et méchant pour protéger et repousser Brainiac de la ville de demain. Créant un autre clone, le clone partit soigner Cassandra malgré sa faible force magique, mais assez pour cette tâche. La vraie Zatanna utilise un sort d'immobilisation sur Grid afin de l'affaiblir temporairement. Un combat d'esprit, il n'y avait pas de problème. Il était temps de les réveiller.

« Je sais que tu n'es pas le vrai Cyborg et que tu tentes quelque chose contre deux amis, je ne vais pas te faire de cadeau. Il est temps pour Zatanna Zatara, héritière de Giovanni et Sindella Zatara de te montrer la grande puissance de la magie. » Elle tend ses mains vers Grid et Jason. « ʇıɹdsǝ,ן ǝp ǝɔɹoℲ (Force de l'esprit) »

Zatanna pénètre dans l'esprit de Cyborg et Jason, deux endroits à la fois, cela montrait bien la grande maîtrise de Zatanna dans la magie. La télépathie, si bien maîtriser, ça pouvait être une arme redoutable contre ceux cherchant à s'introduire illégalement dans l'esprit d'un innocent. Il était temps d'affaiblir la force majeure de Brainiac avec ce Grid. Il était temps d'en finir avec celui-là et rejoindre tout le monde afin de sauver la ville une bonne fois pour toutes.

Du côté de Jason, Zatanna l'aidait à le repousser et à le vaincre tandis que du côté de Cyborg, elle faisait de son mieux pour motiver Cyborg pour reprendre le contrôle de son corps. On avait besoin de lui, ses amis, sa famille, tout le monde alors il devait rejeter Grid et le détruire. Le combat mental allait déferlant dans leur esprit et Zatanna n'allait pas lâcher le morceau si aisément.

Dans l'esprit de Jason face à Grid : Ø Jason !!!! Je te soutiens alors repoussons-le ensemble ! Il va faiblir, tu es plus fort que lui ! Je crois en toi alors faisons ça ensemble ! Si Batman t'a choisi pour être Robin dans le passé et qu'il a encore foi en toi aujourd'hui, ce n'est pas pour rien. Tu es capable de vaincre cet androïde, montre-lui qu'un homme sans pouvoir peut surpasser ses semblables ! Tu es Jason Todd, le Red Hood !!! Ø

Dans l'esprit de Victor face à Grid : ¿ Victor, reprend toi en main, ne laisse pas cet imposteur contrôler une minute de plus ton esprit, ton corps, ne le laisse pas salir ce que tu es. Tu es un membre indispensable de la Justice League, tu es notre cerveau, nos yeux, tu es un ami, un fils, alors montre-lui qui est le patron, montre lui que tu le surpasses ! J'ai foi en toi Cyborg comme toute la Justice League et tes amis ont foi en toi. Je ne vais pas t'abandonner, on va le vaincre ! ¿

Zatanna lutte avec acharnement dans les deux esprits de Jason et Cyborg pour vaincre Grid. Sur ces deux luttes, Grid ne pourra surement pas gérer trois adversaires surtout si Cyborg reprend possession de ce qui lui appartient. La magicienne se met à saigner du nez, mais elle tient prise et elle est très déterminée à libérer ses deux amis. Que la roue tourne et que les héros puissent vaincre Brainiac et ses sbires.


© HELLOPAINFUL





/!\HRP a écrit:
- Zatanna a créé un clone, le clone soigne Cassandra. Le clone n'est pas puissant et résistant, mais elle est capable de soigner petit à petit Cassandra Cain.

- Zatanna immobilise Grid avec un sort pour l'empêcher de faire quoi ce soit à l'extérieur durant la lutte psychologique. Cela peut également l'affaiblir temporairement.

- Zatanna a pénétré dans l'esprit de Jason et Victor, elle les aide à repousser Grid par tout les moyens imaginables. Elle force les deux à puiser dans leur force afin de gagner la bataille.

- Zatanna ressent les effets néfastes de cette lutte physiquement, mais elle est trop déterminée pour stopper ou se laisser avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 20 Avr 2017 - 18:44
Hal Jordan s'était extirpé du cratère formé par sa spectaculaire chute après la défaite du Cyborg-Superman juste a temps pour voir l'hélicoptère transportant des membres de la Suicide Squad arriver.

Quelques chose n'allait vraiment pas, et quand il fut maintenant clair que ce qui n'allait pas, c'était qu'ils s'étaient fait piéger comme des débutant, ses yeux s'étrécirent, flashant un intense vert pendant un moment dans une montée en flèche de colère, l'anneau y réagissant promptement.

"Quoi?! C'est pas vrai! Tout ça... pour rien?!"

Il ne put tout simplement pas empêcher l'explosion de rage impotente que ces mots contenaient. Oh oui, ils s'était bien fait rouler par Brainiac, et voyant l'image de Metropolis en flammes, attaquée de toute part, presque vaincue... Ça rendait cette situation un million de fois pire... et plus réelle.

"Okay. Allons-y."

Une main se pose alors sur son épaule et il se tourne vers Kilowog, qui à l'air en colère et résigné, tout à la fois. L'extraterrestre ne semble pas du tout amusé par la tournure des évènements.

"J'viens pas avec toi cette fois, Jordan. J'retourne sur Oa et rapporte au Gardiens c'qui vient de s'passer. Y vont vouloir un rapport au plus vite, et tout ça."
Il serre l'épaule qu'il tiens fermement pendant une moment puis ajoute, avec ce qui passe pour un demi-sourire féroce sur les lèvre. "Bottes-leur les fesses pour moi, p'tit!"

Puis il disparait ensuite dans le ciel a grande vitesse jusqu'a être hors de vue, laissant son ami et compagnon gérer le reste par lui-même. Hal ne peut pas lui en vouloir. Il aurait bien voulu être capable de le suivre mais la Terre est sa planète, et ses devoirs en tant que membre de la Ligue sont clairs.

"Je suis livré a moi-même, donc. Rien de nouveau..."
Hal murmure pour lui-même, et puis se redresses, son expression est dure et ferme.

Metropolis a besoin de la Ligue. Avant qu'il ne puisse passer l'un des portails créés par l'Enchanteresse par contre, il prit l'initiative de demander à Arthur s'il voulait l’accompagner.

"Il est possible qu'on arrive dans le ciel. Je te déposerai une fois a Metropolis." Dit-il aussi calmement qu'il le pouvait en cet instant, et puis à la réponse positive qu'Aquaman, il se dirigea enfin vers le plus proche portail avec le Roi des Océans.

"Accroches-toi bien, Arthur! On débarque en pleine zone de Guerre de l'autre côté de ce portail!"

Il ne perdit pas de temps à passer l'un des portails, et apparut au-dessus de Metropolis avec Aquaman... juste a temps pour devoir bloquer un missile qui fonçait droit sur eux. Hal Jordan, cependant, n'était pas homme à se laisser surprendre et leva une bulle protectrice juste a temps pour bloquer l'impact du missile, mais il fut projeté violemment en arrière et lâcha Arthur dans le même temps. Impossible de savoir ce qui était advenu du roi des océans par la suite... Il était livré a lui-même à partir de là. Quant a Hal, il alla valser dans les airs sans qu'il ne soit capable de contrôler sa direction. Quand il finit pas stopper, c'est parce qu'il s'est écraser contre un immeuble, et trois autres missiles explosent autour de lui.

"Assez!" Rugit-il puis il explose hors de la pile de débris vers la source des missiles. Les 5 drones de Bainiac qui l'avait prit pour cible dès con arrivée son vite transformés en tas de ferraille et Hal peut enfin avoir une vue d'ensemble de la situation.

Qui n'est vraiment pas jolie.

Un halo entoure la ville et à déjà commencé son œuvre de rétrécissement. La source est au-dessus de la tête, la vaisseau-mère de Brainiac flottant au-dessus de la ville bloquant le soleil. Il est bien trop énorme pour qu'un seul Green Lantern ne s'en charge. Même le plus grand des Green Lantern, et Hal Jordan, pour une fois se sentant totalement impuissant face à une situation catastrophique, serre les poings de rage impuissante. Mais Brainiac ne peut pas gagner!

C'est impensable!

Rapidement, il fait un tour d'horizon, et localise vite quelques chose de bien plus intéressant dans la distance, près de la statue de Superman. Des gorilles de Gorilla City, et une concentration de vilains et de héros pas mal hétéroclites. Sans se poser plus de questions, il fonce dans cette direction, laissant derrière lui l'énorme vaisseau de Brainiac. Mais il faudra aussi s'en occuper sous peu...
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 505
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Jeu 20 Avr 2017 - 20:30
Metropolis est assiégée.
Les immeubles sont tombés. Les quartiers sont annexés. Les civils sont emprisonnés, tués ou, pour les plus chanceux mais ils sont rares, exfiltrés. Les défenseurs tentent l'impossible - mais échouent.
Metropolis est assiégée. L'horreur est arrivée. Et personne ne semble pouvoir l'arrêter.

Quelques minutes plus tôt, Lex Luthor a pris contact avec toutes les forces présentes ici pour les rassembler et les mener... mais même lui, même son ego, même son arrogance ont dû se retrouver sans voix et apathiques quand le Soleil a été caché par... quelque chose.
Quelque chose d'immense. Quelque chose de dangereux. Quelque chose de terrible.
Quelque chose d'abominable.



Trois immenses géants de flammes et de charbon, de métal et de chair extraterrestre, de folie et de puissance - trois gigantesques créatures ont été livrées par Brainiac.
Et entendent anéantir toute résistance, tout ultime bastion local pour faciliter la prise de Metropolis.

La flamme de l'espoir est sur le point de s'éteindre. Les coeurs sont terrifiés, les membres tremblent, et les respirations sont sifflantes.
Si Hal Jordan vient de passer un vortex de téléportation de l'Enchanteresse depuis Themyscira, où la Justice League a mené une terrible bataille, hélas inutile ; des Héros ont souffert, des guerriers sont morts, mais Brainiac les a piégés.
Le monde assiste, impuissant, au siège de sa ville-lumière - et découvre que la Justice League n'est pas là, ou en retard. Le pire est arrivé.

Mais si la flamme de l'espoir s'affaiblit... elle n'a pas encore disparu.
Car un vortex de téléportation, issu d'une technologie privée, apparaît au-dessus de Metroplis - et une voix terrible, pleine de fureur et de haine incontrôlées s'élève alors dans toute la ville.


"BRAINIAC."

La voix résonne dans Metropolis. Les rebelles de Gorilla City menés par Grodd s'arrêtent, comme le Senseï ou les Katarthans ; tous fixent, ainsi que les robots et les monstres de flammes et de charbon, le vortex qui vient de s'ouvrir. Et duquel s'échappe ce son terrible.

"TU NOUS AS PIÉGÉS, TROMPÉS.
TU NOUS AS BRISÉS, ET TU NOUS DÉFIES DIRECTEMENT ICI.
TES CRÉATURES ÉCLIPSENT LE SOLEIL, BRAINIAC. C'EST LÀ TON ERREUR."


Le portail crépite, et des silhouettes s'esquissent à l'intérieur.

"TU PROVOQUES LA NUIT SUR METROPOLIS."

Une forme terrible et massive en bondit alors, et file directement vers le sol et plus particulièrement un des premiers géants de flammes et de charbon.

"MAIS LA NUIT EST MON DOMAINE, BRAINIAC !"

La silhouette monstrueuse glisse vers le géant, et le frappe violemment au crâne.
La seconde d'après, la tête de la créature se détache de son cou et s'écroule violemment au sol.
Le nouveau venu l'a décapité. En un coup.

La forme s'écrase alors au sol, créant un terrible cratère - dont elle émerge rapidement, révélant...

... la figure, terrible et terrifiante, du Batman - niché dans l'armure Hellbat.

"IL EST TEMPS D'ASSUMER LES CONSÉQUENCES DE TES ACTES, BRAINIAC.
IL EST TEMPS DE SUBIR TON CHÂTIMENT."


Le Batman s'élève des ruines du sol, et active tous ses systèmes.
Grand, puissant, massif - il impressionne. Il terrifie.
Mais alors que les regards s'attirent vers lui, ils se relèvent rapidement vers le ciel et le vortex de téléportation... d'où vingt-cinq créatures humanoïdes au design proche de l'armure Hellbat émergent, et viennent s'en prendre directement à toutes les forces de Brainiac.


"Batgirl, je te laisse la gestion du Protocole Nuit Noire. J'ai enclenché le Protocole Enfer Ecarlate - un autre secret, je sais, mais il est le plan B du Protocole Nuit Noire.
Rappelles-toi notre échange, Batgirl. Sauve-les. Sauve-les tous."


Bruce active son armure, et s'élève dans les airs... au sein de l'armure Hellbat, la terrible création de toute la Justice League, mise au point pour que le Chevalier Noir puisse vaincre tous les membres de l'équipe s'ils perdaient l'esprit ; tous en même temps.
L'armure Hellbat est la pire et la plus terrible arme créée par son esprit. Elle ne doit être utilisée qu'en cas d'apocalypse. C'est aujourd'hui le cas.


"Maître Bruce ?"

"Alfred."

Le Batman file vers des ennemis directs, mais échange sur un canal privé avec son fidèle majordome.

"Maître Bruce, c'est... c'est trop dangereux. Trop extrême. L'armure n'est pas prête... les robots incontrôlables, ils ont un esprit informatique trop violent... c'est... non, je suis désolé, mais c'est trop risqué. Maître Bruce, même pour la ville, même pour le monde, même pour vos proches, c'est... c'est de la folie."

"Non."

Il tranche deux robots en deux en un seul coup, et continue de s'élever dans les airs, pour anéantir tout ce qui peut l'être, pour sauver tout ce qui peut l'être encore.

"Ce n'est pas de la folie, Alfred.
C'est moi."


Et il s'enfonce dans le combat.
Plein de haine. Plein de destruction. Plein de fureur.
Rien ne l'arrêtera, aujourd'hui, il le jure. Rien !


(HJ/ Résumé rapide :
- nous apprenons ce qui cache le Soleil,
- Batman arrive, accompagné de vingt robots super violents et efficaces,
- il a l'armure Hellbat,
- il a décapité un des trois monstres gigantesques, en restent deux. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Ven 21 Avr 2017 - 10:28
Groupe : Rose Wilson.

L’apocalypse s’abat sur Metropolis.
Mais l’enfer règne également dans les profondeurs de la cité.

Si Grendel a brutalement repoussé Killer Croc pour s’en prendre à Rose Wilson, l’héritière de Deathstroke ne s’en laisse pas compter : elle utilise son lance-flammes, puis sa lame, puis une grenade, puis encore le lance-flammes.
Elle touche Grendel aux écailles, à la queue et parvient à s’enfuir.
Elle rejoint la surface, en appelle directement aux troupes des Ravagers pour les encourager et les inviter à s’en prendre à Brainiac. Elle-même se cache pour panser ses plaies, et envisager une contre-attaque pour l’emporter et sauver la journée…

Hélas, elle n’en est pas encore là.
Hélas, ce jour infernal n’a pas encore livré toutes ses horreurs pour la jeune femme.


« HEY, PETITE ! »

Un beuglement bestial est hurlé tellement fort qu’il est entendu même à la surface – il dépasse le béton, la masse qui sépare l’extérieur des souterrains de Metropolis.
En l’entendant, Rose Wilson ne peut que reconnaître la voix qui lui a promis le pire quelques secondes plus tôt. En l’entendant, Rose Wilson ne peut que comprendre que son cauchemar est loin d’être terminé.

La seconde d’après, le sol s’ouvre littéralement devant elle.
Une gerbe de béton, de métal, d’éléments divers explose directement, et créé un trou béant, immense et terrifiant.
Un trou dont ne tarde pas à émerger une silhouette massive et menaçante.


« Bien joué, petite. Très bien joué. T’as presque failli m’avoir. »

Grendel s’échappe des égouts et apparaît directement devant elle.
Grendel est vivant. Grendel l’a retrouvée.


« Presque, seulement. »

Grendel est vivant – mais il lui manqué un bras.
Une plaie terrible apparaît à son épaule droite, et du sang ne cesse d’en couler. La blessure est horrible et dangereuse, mais il semble en faire son affaire… et esquisse un sourire mauvais en apercevant la guerrière.


« Père m’a prévenu que je devrais être digne de sa confiance, s’il me laissait sortir… je n’entends pas le décevoir, petite. Je sais qui tu es, vois-tu… je sais que tu as les mêmes problématiques que moi. Être digne d’une légende. Assumer un héritage. Ne pas demeurer juste la fille ou le fils de.
Nous sommes similaires, au fond… mais je n’ai jamais supporté de voir mon reflet, tant dans la réalité que symboliquement. »


Son sourire se fait carnassier, alors qu’il serre son poing désormais unique.

« Il est temps de mourir, petite. »

Et, sans prévenir, Grendel bondit.
Alors que Metropolis est assiégée et en ruines, que deux géants de flammes et de charbon agressent la ville, que le double-tripode anéantit ce qui reste, que le vaisseau-mère de Brainiac est là – Grendel bondit.
Il veut la tuer. Il va la tuer. Rien d’autre ne compte.


(HJ/ Point rapide :
- Grendel a survécu,
- Grendel a perdu un bras,
- Grendel fonce sur Rose,
- Grendel est affaibli mais est encore très dangereux. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 21 Avr 2017 - 13:19
Arrachant de mon bras les morceaux de griffes et saleté je grimace, je jure et je grogne. Je me fais toute petite assise contre un mur les genoux pliés et les jambes rabattues contre moi. j’essuie alors ma plaie avec un chiffon ou plutôt un mouchoir que j’ai dans la poche.
C’est celui de papa et en le regardant s’imbiber de sang j’ai un mauvais pressentiment… Il va souffrir ou il doit souffrir. Cette idée m’immobilise et me perd dans mes pensées. Je ferme l’œil et deviens bien nostalgique en repensant à plusieurs choses qui me rappellent que je ne dois pas perdre et que je dois vite rejoindre Deathstroke pour être à ses côtés.
Quand Grendel finit par surgir des égouts en essayant de me faire peur avec sa voix je me souviens du jour ou je me suis promis de pleurer et de perdre pour la dernière fois… Face à Slade dans son bureau au moment où je me suis condamnée à être borgne.

L’écoutant je ne le regarde pas et reste immobile ayant déjà prévu comment j’allais tuer cette immondice qui osait les pires fantaisies verbales pour désigner mon père. Mon œil me fait alors mal, tellement mal qu’il en saigne un peu et tâche mon fabuleux masque . Je ferme l’oeil un instant et alors que Grendel élance son unique poing contre moi de mes deux mains je l’arrête sans pour autant ne pas peiner je réussis à arrêter son poing et je le tiens dans mes mains.
Là.
Je le regarde de mon unique œil et mon visage témoigne de ma détermination. Je ne perdrais pas. Et c’est moi.
C’est moi qui vais t’inspirer Terreur Grendel et tu retourneras dans ta prison de peine de souffrance et de merde.

Ferme ta gu*ule. TU FERME TA P*T*IN DE G*E*LE .

Mon regard transperce mon masque et je serre les dents. Ma voix est puissante et peut raisonner dans son esprit.

JE. Ne suis pas comme toi… Et même si moi aussi je ne peux pas me regarder sans avoir mal au cœur et des nausées… JE . Ne suis pas. Comme toi.

Je le regarde je le tiens au-delà de cela je le distrais dans mes paroles. Brandissant ma lame je viens l’enfoncer avec rage dans le milieu de sa poitrine au niveau du sternum.

Parce que moi...

Là, alors que son cri de douleur le fait reculer un peu je balance son poing dans sa figure et viens en poussant sur mes bras et mes jambes posés sur son ventre le propulser une trentaine de maitre plus loin. Parce que ça y est. L’adrénaline est montée, et mélangé au sérum rien ne m’est plus impossible.

Je vais te vaincre. Tu as oublié qui est ton véritable ennemi Grendel.

Dis-je tout en me relevant fièrement prenant soin de retirer le mouchoir de Slade de mon bras qui semble en moins mauvais état pour ranger précieusement celui-ci dans une de mes poches fermées.
Mettant d’épais gants de cuir je détache de l’arrière de la ceinture une étrange lame pliée qu’elle met en forme.
C’est une lame circulaire, toute nouvelle dans l’équipement de Rose et aiguisée comme jamais.


Tu préfères mourir ou bien souffrir ?

Lui demandais-je avec un sérieux inégalable. Soudain alors que le combat reprend du poil de la bête et que Grendel bondit de nouveau sur Rose, celle-ci évite le coup pour mettre sa lame circulaire autour du cou du monstre et passer entre ses jambes accrochées à l’opposé de la lame. Celle-ci tirant sur le cou de Grendel cela provoque un déséquilibre chez lui le faisant basculer en avant.
Une fois derrière lui -la lame circulaire toujours autour de son cou- je le pousse au niveau du coccyx avec mon pied pour le mettre à genoux.

Mon plan fonctionnait et même s'il m’avait provoqué d’autres blessures j’avais tout simplement la rage. La rage car je savais que je devais rejoindre mon père. À tout prix.
Me mettant alors debout, en position de force sur le creux de son dos je tire d’une main la lame circulaire qui l’étrangle un peu tandis que celle-ci redresse sa tête en arrière également.
Sortant l’une de mes autres lames plus basiques mais tout aussi efficaces je la pique au niveau de son cœur la faisant entrer doucement dans sa chaire. Je me baisse un peu pour lui parler de bouche-à-oreille.

Je suis désolée Grendel. Mais tu as perdu.

Là, j’enfonce ma lame entière dans sa poitrine perçant tout… Tout en se débattant il hurle sa douleur, terrible et je regarde sans faillir.

[HRP=
-Rose pense sa plaie et se ressaisit tout en étant tout de même affaibli
-Elle bloque le premier coup de Grendel et le repousse d'elle
-En se relevant elle attaque quand Grendel se rapproche. Avec sa lame en cerceau (lame circulaire ci-dessus) elle passe entre les jambes de son adversaire et le fait tomber en avant par derrière.
-Une fois sur son dos elle tire sur la lame qui l'étrangle et plante une autre de ses lames dans sa cage thoracique au niveau de son coeur. ]
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Ven 21 Avr 2017 - 21:42
Groupe : Zatanna (clone)/Cassandra Cain.

Revenue de sa léthargie, la magicienne extraordinaire créé un nouveau clone pour parer au plus pressé, au plus extrême : la blessure, terrible, de son bras.
Elle a déjà tenté de la compenser, de la soigner, mais les jointures tiennent difficilement - d'où cette décision. D'où ce choix de créer une nouvelle version d'elle-même, pour venir au secours de la jeune femme courageuse, pour l'aider, pour confirmer le sort initial. Pour réaliser l'impossible.

Dans les sous-sols de l'A.R.G.U.S., dans cet enfer où une partie du plafond s'est effondré, où des cadavres et des gravats jonchent le sol... il ne reste plus beaucoup de monde.
Cassandra Cain est blessée, gravement. Tsarista et les siens ont disparu. Seul demeure un androïd, Zatanna, Jason Todd - et Grid.

Le clone de Zatanna agit, dans un coin.
Mais le gros du combat se passe ailleurs...


**
*
**

Groupe : Zatanna/Red Hood.

... à quelques mètres, où Grid tente une attaque psychique contre Jason Todd.
Zatanna, déterminée, a lancé un sort pour immobiliser la créature artificielle, qui contrôle le corps de Cyborg. Si le monstre a voulu se protéger, le métal est bien faible face à la Magie - et il ne peut l'empêcher de le bloquer, mais aussi de plonger dans la bataille mentale qu'il mène actuellement dans l'esprit de Red Hood.

Si le jeune homme lutte, utilise son entraînement pour repousser l'adversaire ; et s'il dispose maintenant de l'appui de la magicienne, tous deux ne tardent pas à comprendre que le pire est à venir... et que Grid n'entend pas céder aussi facilement.


"Information : Victor Stone a cédé d'être. Indication : toute lutte est vaine. Information : votre conduite justifie un châtiment."

L'accès au vrai Cyborg est impossible, et Zatanna le sent bien, tout comme Jason. Cependant, si leur lutte télépathique était pour l'instant terrible mais plutôt plongée dans les ténèbres, la lumière se fait soudain - et ils découvrent que Grid développe de monstrueux niveaux de sadisme.
Jason Todd entrevoit alors le pire jour de son existence...

... celui de son décès, aux mains du pire monstre de cette Terre. Un décès qui ne sera jamais vengé, jamais puni, et qui le marquera à jamais.
Mais Zatanna aussi découvre l'horreur, l'abomination, la douleur...

... celle d'assister au trépas de son père, sans pouvoir agir.

S'il pouvait sourire, Grid esquisserait une expression terrible et malsaine.
Mais il ne fait rien - il attend et analyse.
Telle la machine sans âme et sans remords qu'il est, fidèle à son Maître.


**
*
**

Groupe : Rose Wilson.

Grendel, après son annonce provocante, ne dit plus rien.
D'abord, parce qu'il se concentre sur son attaque. Ensuite, parce qu'il est surpris des réactions verbales et physiques de Rose Wilson. Enfin... enfin, parce qu'il ne peut plus.
Grendel meurt.

A sa grande surprise, Grendel meurt sous les coups de Rose Wilson.

Grendel, le fils de Vandal Savage. Grendel, le monstre ultime. Grendel, le cauchemar vivant. Grendel, l'abomination faite de chair et de sang. Grendel, le boucher cannibale et repoussant.
Grendel, l'horreur. Grendel, l'invincible.
Grendel est mort.

Il s'écroule, vaincu et anéanti, un masque de stupéfaction sur le visage - au-delà de la douleur, de la mort, c'est bien l'expression de surprise qui domine.
Il meurt stupéfait ; mais il meurt quand même.

Rose Wilson a réussi l'impossible.
Et s'il serait légitime de se féliciter, de se réjouir, de se détendre... elle ne le peut pas.
Déjà, parce que Metropolis est assiégée et sur le point de céder. Ensuite, pour ses hommes. Et enfin... enfin parce que, une fois que la fureur du combat est retombée, une fois que l'horreur de l'affrontement s'efface - elle entend.

Elle entend un ricanement. Elle entend un gloussement.
Elle entend un rire.
Celui de Vandal Savage, qui vient de se remettre et s'approche de Deathstroke et de Trickster. A quelques mètres.

A une centaine de mètres à peine, Rose Wilson découvre son père, qui se remet de l'impact de l'explosion, et Trickster, blessé et caché derrière une benne.
Vandal Savage s'approche, menaçant.
Et elle n'est qu'à quelques mètres de cette scène terrible.

Cette journée est loin d'être terminée.
Et le pire peut toujours, toujours arriver à chaque instant...


(HJ/ Point sur la situation :
- le clone de Zatanna soigne Cassandra : c'est Cassandra, et Cassandra seule, de la réussite du soin, et donc du sort de son bras.
- Zatanna a réussi ses sorts, mais elle et Jason affrontent maintenant des flashs des pires moments de leur existence.
- Victor Stone est injoignable.
- Rose tue Grendel.
- Rose rejoint maintenant le groupe Deathstroke/Trickster/Ch'al Andar. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/02/2017
Messages : 185
DC : METALLO >:)/ FAORA >:/
Situation : Cherche de nouveaux Red Lanterns pour ses plans
Localisations : L'espace.
MessagePosté le: Sam 22 Avr 2017 - 12:53

BRAINIAC
Humanité

Les deux jeunes femmes marchaient dans les couloirs abandonnés du bâtiment. Jinx, toujours munie de ses nombreuses mèches blanches et de ses quelques blessures, lançait de temps à autres quelques regards suspicieux en direction de son alliée, Raven, qui venait de retrouver tout ses pouvoirs en absorbant les âmes du bâtiment, gagnant un pouvoir qui devrait lui permettre de vaincre Satanus.. ou,
du moins, le retenir suffisamment longtemps pour que la magie de Trigon fasse son effet.


Elle avait toutefois adoptée son apparence démoniaque en se faisant. Jinx n'avait bien vue cette apparence que une ou deux fois dans sa vie, et elle n'avait jamais vraiment appréciée ces moments là.
Le pouvoir déjà énorme de Raven était décuplé, surpassant de très loin ses propres capacités, et elle gagnait les tendances cruelles et colériques de son paternel. Bien peu de personnes pouvaient tenir tête à Raven sous cette forme, et ses sens magiques indiquaient que Zatanna était déjà occupée.


Détroit recommence, lui avait dit Raven. Elle allait devoir contacter les titans pour s'occuper de Raven ? Pourquoi est-ce ces journées étaient toujours aussi difficiles ? Le problème de Raven, en tout cas, allait se dérouler dans un futur qui ne risquait pas d'avoir lieu si Brainiac obtenait ce qu'il désirait. Pour cette raison, vaincre Satanus passait avant tout.

Atteignant l'étage 666, les deux jeunes femmes furent confrontées par l'individu. Elle avait vaguement vue Satanus tout à l'heure, et il avait l'air vachement plus impressionnant avant : l'individu qui leur faisait face était grimé comme un vilain normal, au lieu d'adopter l'apparence d'un seigneur des enfers,
et les menaçait via des armées d'avocats ou autres bureaucrates infernaux. Jinx se contenta seulement de le regarder, trop fatiguée pour faire une réplique cool ou cassante. Elle ne savait pas ce qui avait pris le vilain, mais il était définitivement bien moins menaçant.


Doublant de volume, le démon s'avança vers les demoiselles et entreprit d'invoquer un chien démoniaque. Il ne voulait pas les affronter lui-même ? Son pouvoir devait encore être peu stabilisé après tout, affronter Raven risquait de faire fuir ses âmes fraichement collectées.

Quand tu vois le signe, attaque avec tout ce que tu as... mais ne me pulvérise pas,
hein ?
chuchota t-elle à Raven, avant de bondir en arrière pour éviter un assaut du chien, qui perça aisément l'un des murs et atterrit dans un couloir vide, bien trop petit et étroit pour le contenir. La sorcière savait qu'il n'était pas encore battu, et entreprit de lancer un simple hex rose pour essayer de repousser le clébard d'Hadès.

Pas de chance : le projectile fut absorbé dans la peau du toutou, et ce dernier bondit de nouveau. Jinx esquiva une nouvelle fois avec des acrobaties, bondissant dans le bureau alors que Raven engageait le démon en chef. Elle lança un coup d'oeil vers la fenêtre en se faisant, constatant que plusieurs robots géants étaient apparus, avec un immense vaisseau capable de recouvrir le soleil.

Elle devait vraiment se barrée.

Cerbère bondit de nouveau, et Jinx plaqua son dos au sol pour le faire passer à travers la fenêtre. Il remontera, mais la petite sorcière aura bien tout le temps du monde pour gérer le magicien et offrir l'avantage à son amie.

Invoquant la balle rouge de Trigon depuis la paume de sa main, Jinx cabra son corps en position de lancer, et lâcha la balle rouge en direction du vil maître des enfers. L'attaque était simple, voire grossière : de façon aussi direct, il avait tout le temps d'y réagir ou même de l'absorbée avec sa main pour obtenir un boost supplémentaire pour vaincre Raven.

Un petit portail rose apparut pile devant lui pour absorber le projectile, ceci dit, qui fut recraché par un autre portail au coin de la pièce. Sans doute distrait par les attaques de Raven, le démon allait être directement frappé par l'énergie quasi-infinie de Trigon, enveloppant la créature dans une explosion rouge suffisamment puissante pour percer le toit du bâtiment et driller la partie du vaisseau qui surplombait cette partie de la ville.

MAINTENANT ! fit Jinx, avant d'être baladée dans les airs par l'explosion magique, impuissante devant un tel déchaînement de puissance.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

SVM - Brainiac Attacks [OUVERT À TOUS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» SVM - Brainiac Attacks [OUVERT À TOUS]
» Chorus One-Winged Angel Casting ouvert à tous
» ROXANNE (le fil ouvert a tous)
» Les montages photos***Grille-Mystére-N°10*** ouvert à Tous.
» L'espace est un non lieu ouvert à tous les vents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis-