Filature


Inscription : 22/03/2017
Messages : 64
DC : Aucun
Situation : Traumatisée et a raccrocher le costume pour le moment.
Localisations : A Gotham
Groupes : Birds of Prey
MessagePosté le: Dim 2 Avr - 21:51

Filature
Avec Hal Jordan/Green Lantern

___________Appartement de Barbara Gordon, 18h30.

L'appartement est silencieux tandis que j'applique une dernière touche de gloss sur mes lèvres. Mon miroir reflète une jeune femme possédant des yeux de chat couleur jade et des traits harmonieux. J'ai fini de me maquiller et je dois avouer que je suis plutôt satisfaite de moi. Le mascara noir rend mes yeux plus perçants, mais je garde un certain côté innocent dû à ma jeunesse qui a tendance à me rendre inoffensive aux yeux des autres. C'est en général la dernière erreur qu'ils font avant de finir au tapis. Je regroupe mes cheveux derrières ma tête de façon à les faire retomber en lourdes boucles sur un seul côté de mon visage. Je fixe le tout avec des épingles dotées de strass qui rappelleront les perles de ma robe bleue et souffle longuement.

Je jette un œil à l'enveloppe en papier kraft et les papiers qui dépassent. Mes lèvres s'étirent dans un sourire en coin tandis que je saisis le dossier en tournant le dos à mon reflet. Qui aurait cru qu'après tout ce temps loin de la Ligue des Justiciers, elle me contacterait pour une filature ?

Avec Dick Grayson, on admirait la Ligue des Justiciers et on rêvait de les rejoindre avant que Batman n'accepte leur proposition. On l'a souhaitée doublement dès qu'il est devenu un membre officiel ! Je me souviens encore de la première fois où on l'a accompagné à la Tour de Garde... Dick et moi nous sommes dit que ce serait trop cool de rejoindre une Ligue des Justiciers sections adolescents et ça n'a pas loupé ! Robin a intégrés la première équipe des Young Justice et je l'ai suivi dès que j'ai eu dix-huit ans. Je fréquentais déjà les uns et les autres quand ils venaient rendre visite à Batman dans la BatCave et fidèle à l'enseignement de mon Mentor, j'avais des dossiers bien remplis sur chacun d'eux. C'est fou tout ce qu'on pouvait apprendre en piratant le FBI, la NASA et le Bat-Ordinateur...

Quand nous avons dû combattre une menace Alien et que nous avons perdus Wally en triomphant, Batman a décidé qu'il était temps d'assembler la Young Justice et la Ligue. Nous avons donc rejoint officiellement nos mentors en tant qu'égaux. A partir de là nous avons fait plusieurs équipes en mixant parfois les générations ce qui fait que j'ai pu me faire un avis sur chacun d'entre eux. Je les aies d'autant plus fréquentés quand je suis devenue Oracle. J'étais une base d'information pour Batman, la Ligue des Justiciers et les Birds of Prey. C'est une expérience très enrichissante et j'ai gardé de bon contact avec eux quand je suis partie. J'avais besoin de faire le point sur moi-même et j'ai récupérés mes jambes qui restent encore fragile malgré les mois d'entrainement intensif avec Bruce. C'est encore trop risqué de rejoindre la Ligue. Mon corps n'est pas prêt et je ne veux pas le brusquer au risque de tout remettre en péril.

Alors quand j'ai reçu cette enveloppe dans ma boite aux-lettres, ma surprise a été aussi grande que ma joie. Ils ne m'avaient pas oubliée et ils me demandaient même de l'aide. Enfin pas à BatGirl, mais à Barbara Gordon. En tant que fille du Commissaire mon nom débloque pas mal de porte et en tant qu'amie de Bruce Wayne je suis invitée aux galas et aux réceptions privées.

Apparemment la Ligue souhaitée envoyer un de ses membres à une soirée très privée au casino royal de Gotham. C'était très sélect il n'y avait que des personnes renommées de la ville qui pouvaient y accéder. Les fortunés de la ville, les têtes connues et les bandits de haut vol. Selon les informations et la photo contenue dans le dossier, un homme de la trentaine avait pris goûts aux sciences occultes et utiliser un artefact magique pour ensorceler ses victimes, les kidnapper, les violer pour ensuite les livrés à Satan en personne. C'était assez glauque et terrible pour susciter l'attention de la Ligue.

Je vais jusque ma chambre en tenant le bas de ma robe et le dossier toujours en main pour le ranger dans le tiroir de mon bureau. Le soleil se couche de ma fenêtre et dans quelques minutes les rayons roses-orangés disparaîtront jusque demain. Un jour meurt pour qu'un autre puisse naître. C'est tellement triste. Je ferme la porte de la pièce après un dernier tour d'ensemble et me dirige vers le canapé pour enfiler mes escarpins capables de transpercer à peu près n'importe quoi en restant très confortable. Dans mon sac à main comportant déjà ma carte bleue, mon téléphone et les invitations, je glisse une lime à ongle et un batarang dans une fente cachée. Je ne peux pas être plus armée dans une tenue comme celle-ci et c'est bien le souci alors je prends un sac à dos noir que je laisserais au vestiaire et j’y glisse ma tenue de Justicière. La plus récente, celle qui est composée d’une veste violette et d’un jegging violet et noir. J’y ajoute ma ceinture à gadget et ma cape avant de refermer le sac et d’actionner le verrou à code. Il ne faudrait pas que la personne en charge des affaires soit un peu trop curieuse et découvre qui je suis. Je prends un châle que je place sur mes épaules et saisis mes clés.

Je ne pense pas avoir oubliée quoi que ce soit donc je quitte l'appartement l'esprit tranquille pour attendre dans le hall de mon immeuble la personne en charge de l'affaire. Je ne sais pas qui est la personne qui m'a contactée et tout ce que je sais, c'est qu'ils ont besoin qu'on se fonde au mieux dans le décor. Nous devons donc agir comme un couple et j'imagine que c'est un homme qui va venir me chercher, mais qui ? Et oui, c'est bien la seule chose qu'on est oublié de me dire. Je range mes clés dans ma pochette et joue distraitement avec une de mes boucles d'oreilles le temps de patienter.

Code by Joy



Merci Conner pour cette sublime signature mignon

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 09/02/2017
Messages : 321
DC : Martian Manhunter, Circée L'Enchanteresse, Razer
Situation : Leader Rebelle
Localisations : Le QG de la JLI
Groupes : JLI
Justice League
MessagePosté le: Mar 4 Avr - 2:53
Le grondement d'un moteur puissant se fit entendre et une voiture tourna le coin pour se dirigers ver l'immeuble où attendait Barbara.


Il ne faut pas longtemps pour qu'une superbe voiture sport vert émeraude aux accents noirs ne s'arrête sur le bord du trottoir, ronronnant comme la belle mécanique bien huilée qu'elle est. La porte s'ouvre et en sort alors un homme au début de la trentaine, habillé d'un costume décontracté constitué d'un pantalon propre, un chemise bleu bien ajustée et une veste de cuir brune bien usée mais très propre. Pas de cravate ou autre nœuds papillons, le dernier bouton de la chemise est ouvert et des simples souliers noirs de cuir complète le tableau. Lunettes fumées et sourire en coin charmeur illumine un visage avenant, bien bronzé et angulaire.

Hal Jordan dans toute sa splendeur.

Son partenaire et le membre Senior de la Ligue avec qui elle passerait la soirée a filer un criminel dans un des lieux les plus huppé de Gotham n'était nul autre que Hal Jordan, Green Lantern, et il avait de toute évidence mit la gomme pour être a son meilleur. Il stoppa en face de la resplendissante demoiselle et, tel un gentleman, prit sa main pour y poser un baiser, avant de la lâcher et de se redresser, souriant espièglement et les yeux brillant d'amusement. Il était charmant, et il dit, de son ton le plus amical, voix chaude et pleine de charme naturel.

"Miss Gordon, C'est un plaisir de faire équipe avec vous." Commença-t-il jovialement, puis ajouta. "Nous nous sommes déjà rencontré a une ou deux reprise. Je n'aurais jamais put oublier une si resplendissante jeune femme."

Le compliment coulait naturellement de ses lèvres comme si c'était son pain quotidien, facile et sincère. Ce cas particulier avait été soumis a Hal quelques jours plus tôt, et il avait immédiatement commencé a enquêter. Encore une fois, c'est à Gotham City que ses pas allaient le mener, car il semblerait que l'homme qu'il pourchassait était basé là bas. Le dossier qu'il avait put lire lui avait retourné l'estomac. Cet homme utilisait les pouvoir d'un artefact encore inconnu pour contrôler mentalement ses victimes et leur faire faire tout ce qu'il voulait pendant plusieurs heures, avant de les assassiner.

Les victimes avaient toutes été des jeune femmes entre 12 et 18 ans, et avaient toutes été violées et mutilées horriblement. Les jeunes femmes étaient soumises à des forces démoniaques horribles et leurs âmes étaient livrées à Satan lui-même, selon les propriétés de l'artefact magique utilisé par leur criminel.

Cet homme, qui qu'il était, était dangereux, mais Hal l'était tout autant. Et il ne sortait jamais sans son anneau. Qui était en ce moment invisible a l'œil selon sa volonté. Quand il avait prit connaissance de la personne avec qui il ferait enquête, il n'avait put s'empêcher de sourire. Barbara Gordon était sans doute l'une des personnes les plus capables et sérieuses avec qui il avait travaillé. Il l'avait rencontré quelques année4s plus tôt alors qu'elle faisait encore partie de la Young Justice avec Robin et quelques autres.

Sans compter que le demoiselle était très charmante. Mais bien trop jeune pour lui. Hal aurait bientôt 36 ans, et elle ne devait pas en avoir plus de 25, selon ses estimations. Ça ne l'empêcherais cependant pas d'apprécier la soirée, car la jeune dame était vraiment très jolie dans cette robe bleu ornée de petites perles blanches.

"Votre robe est ravissante, Miss Gordon." Complimenta-t-il encore une fois, puis il lui offrit son bras. "Mettons-nous en route, alors. Le crime n'attends pas!"

Il la mena à la magnifique voiture et lui ouvrit pa portière passager, avant de faire le tour pour se mettre au volant. Il démarra et partit avec un puissant grondement de moteur finement calibré. Ce bolide était une bombe sur roues, et reflétait parfaitement son conducteur. Une fois sur la route, Hal tourna de nouveau les yeux vers sa passagère.

"Alors, laissez-moi vous mettre dans la confidence sur la cas que nous allons suivre, Barbara. Puis-je vous appeler Barbara?"

Suave pourrait être son petit nom, ce type savait comment charmer les dames.


"In Brightest Day, In Blackest Night.
No Evil shall escape my sight!
Let those who worship Evil's Might,
Beware my Power!
Green Lantern's Light!"


FIche de Présentation . Demande de RP . Fiche RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 22/03/2017
Messages : 64
DC : Aucun
Situation : Traumatisée et a raccrocher le costume pour le moment.
Localisations : A Gotham
Groupes : Birds of Prey
MessagePosté le: Jeu 6 Avr - 21:31

Filature
Avec Hal Jordan/Green Lantern

L’attente est de courte durée puisque j’entends un puissant moteur vrombir dans l’allée. Je me relève et remonte mon châle pour saisir ma pochette de soirée et mon sac à dos noir. Je pousse la porte d’entrée de l’épaule et jette un œil dans l’allée avant de sortir. Une voiture luisant d’un vert menthe se trouve juste devant moi. Elle est très belle, pas dans ma couleur, mais très sportive quand même. La conduire au-delà d’une certaine vitesse doit être tout bonnement magique ! Je souris et penche la tête en regardant le conducteur.

Hal Jordan, le Green Lantern est là devant moi. Il a troqué sa combinaison contre un costume et je dois avouer que cela lui va très bien. Aucun masque ne couvre son visage, mais des lunettes d’aviateur reposent sur son nez aquilin. Quand j’allais raconter ca aux filles, pas de doutes qu’elles allaient en rêver ! Le Lantern fais partie des Justiciers les mieux côtés et c’est en parti dû à sa répartie et à son charme. C’est sûr qu’il parait nettement plus abordable que Batman. Il a un sourire ravageur et je suis sûre qu’il n’hésite pas à en profiter, tout comme Dick en faite. Comme le gentilhomme qu’il est sûrement, ou tout au rôle qu’il devra prendre pour la soirée, il se saisit de ma main et l’embrasse. Ca semble désuet à notre époque, mais j’ai tendance à trouver ca étonnement sexy.

« - Hal Jordan, le plaisir est partagé bien que je ne m’imaginais pas devoir faire équipe avec vous ce soir. Croyez bien que je vous ai pas oublié non plus, surtout depuis que vous vous êtes écraser sur notre BatSignal. »

J’entrouvre du bout des doigts la veste en cuir marron et hausse un sourcil en relevant les yeux. Pas de veste de costume ? J’espérais pour lui que nous ne nous ferions pas refouler pour mauvaise tenue. Ce serait problématique.

Un sourire sincère s’installe sur mes lèvres et je passe ma main autour de l’avant bras musclé du Pilote, ou peut-être devrais-je dire « l’ex-Pilote » ? Le Justicier galactique avait un train de vie tellement difficile à suivre. Comment voulait-on que je garde ma base de données à jour si Monsieur part sur une autre planète ?

« - Je vous remercie du compliment, vous n’êtes pas mal non plus. J’aurais pensée vous voir avec une veste de costume en revanche. Cela vous va très bien, attention, je ne dis pas le contraire ! »

Toujours avec galanterie il m’ouvre la portière et en m’asseyant j’observe l’intérieur basique de la voiture. J’ai toujours tendance à m’imaginer un panneau de bord remplit de boutons comme dans la BatMobile mais j’ai ici affaire à un simple voiture de sport. Elle est aussi brillante à l’extérieur que matte à l’intérieur, c’est un contraste très agréable. Je me demande ce que cela fait d’être au volant d’une telle voiture ! L’intérieur sens agréablement bon le parfum d’homme, permettant de bien savoir si on ne connait pas le propriétaire que c’est un homme. Hal me rejoint dans l’habitacle côté conducteur et démarra aussi vite.

La sensation d’être coller au siège par la vitesse était très agréable et on sentait bien la catégorie de la voiture. Elle était nerveuse, pas de doute ! Moi qui avais davantage l’habitude des motos... Non en faite ma préférence restée aux motos et aux vents dans mes cheveux.

« - Vous le pouvez si je veux peux vous appeler Hal. Nous devrions également passer au tutoiement, ca correspondra mieux à notre alibi de ce soir ! La Ligue m’a gentiment transmise un dossier avec le profil de l’homme et la liste de ses méfaits. La question que je me pose c’est : Pourquoi un Green Lantern ? Est-ce qu’on aurait oublié de me dire que cet homme est un alien qui enlève les femmes pour les emmener sur sa planète ? »

Barbara désigna une sortie, un raccourci pour se rendre au Casino plus rapidement et elle jeta son sac à dos à l’arrière de la voiture.

Code by Joy


Spoiler:
 



Merci Conner pour cette sublime signature mignon

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 09/02/2017
Messages : 321
DC : Martian Manhunter, Circée L'Enchanteresse, Razer
Situation : Leader Rebelle
Localisations : Le QG de la JLI
Groupes : JLI
Justice League
MessagePosté le: Mer 3 Mai - 19:03
Hal rit au commentaire de Barbara et secoue la tête.

"Non, rien de tel. Cependant, la menace à la potentiel d'être de nature extraterrestre, d'où ma présence. Personne ne veut prendre de chances dans la Ligue, surtout quand des vies innocentes sont en danger."

Son ton est plus sombre et plus sérieux quand il dit ces quelques mots, et en même temps, il dirige de main sure la voiture de sport vers leur destination. Ils l'atteignent bientôt, et il stationne la voiture devant les portes où un valet de parking arrive vite pour aller mettre la voiture dans l'endroit approprié. Il donne les clés sans même y réfléchir et un généreux pourboire en même temps, mais son attention demeure presque entièrement sur Barbara. Avant de sortir de la voiture, il a prit dans un compartiment entre les deux sièges une veste de costume parfaitement pressée et a remplacé sa veste de cuir par la nouvelle veste plus approprié pour l'endroit où ils se rendent.

Il est tout aussi séduisant dans cette veste que dans l'autre, elle est parfaitement taillée pour sa forme et le moule à la perfection. Une fois que c'est fait et que la valet de parking a disparu avec la voiture, il offre son bras a la jeune femme.

"Allons-y ma chère. Pas la peine d'attendre." Alors qu'ils se dirigent vers les porte de l'imposant et élégant bâtiment, Hal ajoute calmement. "D'après ce que j'ai comprit, notre cible fréquente cet endroit souvent. Un client régulier, si je puis dire. Mais s'il n'est pas là ce soir, notre soirée ici seras de courte durée, et j'en suis par avance désolée, Barbara." Il se penche et puis dit tout près de son oreille. "Mais ce n'est qu'a charge de revanche. Je vous paierai une vrai soirée a un autre moment, si celle-ci tourne au désastre."

Ils arrivent alors à l'entrée et sont accueillie par l'hôtesse bien peu vêtue. La demoiselle est cependant charmante et les emmène vers une table un peu a l'écart, comme demandé par Hal. L'intérieur est encore plus imposant que l'extérieur. Spacieux, bien éclairé, dans les teintes de blanc et de bleu glacier, c'est vraiment superbe. Une pièce d'eau au centre de l'endroit avec une véritable montagne de glace au milieu dans laquelle des pingouins nagent allégrement fait siffler Hal d'admiration.

"Wow. Cet endroit est vraiment quelques chose non? Pas surprenant que ce soit aussi populaire."

Ils arrivent a leur table et y prennent place. Un menu leur est donné a chacun et Hal semble concentrer son attention dessus, mais en fait, il reprends sa conversation précédente avec Barbara.

"J'ai été choisi pour couvrir cette mission parce que l'énergie résiduelle laissé sur les victime par l'artefact utilisé par notre homme est d'une nature qui n'existe pas sur Terre. J'ai prit le temps de la faire analyser sur Oa. Bien qu'inconnue dans les banques de données des Gardiens, elle est définitivement de nature extraterrestre. Et puissante. Il est donc primordial de séparer cet homme de son dangereux jouet..."


La dernière phrase demeure en suspends entre eux et Hal repose entretemps le menu. Dans cet instant, il devient clair que c'est Green Lantern qui parle et pas Hal Jordan. Son sérieux et sa détermination sont clair et indéniable alors qu'il fixe son regard marron intense sur celui de Barbara.


"In Brightest Day, In Blackest Night.
No Evil shall escape my sight!
Let those who worship Evil's Might,
Beware my Power!
Green Lantern's Light!"


FIche de Présentation . Demande de RP . Fiche RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 22/03/2017
Messages : 64
DC : Aucun
Situation : Traumatisée et a raccrocher le costume pour le moment.
Localisations : A Gotham
Groupes : Birds of Prey
MessagePosté le: Dim 21 Mai - 15:59

Filature
Avec Hal Jordan/Green Lantern

Je pose discrètement les yeux sur l’homme à mes côtés pour l’analyser. Les super-héros ont tendances posséder quatre facettes au lieu de deux. Les personnes normales ont une face sérieuse pour le travail et une autre pour plus décontractée pour la vie privée. Pour ma part, je sais qu’il y’a la BatGirl sur le terrain qui analyse tout, toute focalisée sur son objectif et celle qui veille sur les autres tout comme il y’a la Barbara qui doit se souvenir d’aller en course et la Barbara qui ne doit pas oublier de pré-remplir les dossiers des clients au cabinet de détective. J’observe les vêtements remplis de muscles qui se tendent et se détendent à chaque virage un peu trop serré par la vitesse que nous avons. A qui ai-je affaire ? Son rire me semble sincère mais il passe en un claquement de doigt dans un sérieux à toute épreuve pour me répondre. Il m’a l’air très impliqué dans la mission de ce soir au vu de ses paroles et j’apprécie. Néanmoins son visage se ferme et je réponds d’un sourire crispé avant de me tourner vers la fenêtre.

« - C’est quelque chose que nous avons tous en communs. Ce besoin de protéger les innocents et les plus fragiles. Ceux qui ne peuvent pas se défendre. »

Ma voix a baissée d’une octave vers la fin en regardant le ciel sombre. Personne n’échappe aux démons que la vie pose sur notre chemin, elle serait trop belle si on pouvait simplement vivre librement notre bonheur. Dans un monde parfait mes parents ne serait pas mort et j’aurais rencontrée un charmant jeune homme que mon Père et mon Oncle aurait assommés de questions pendant que ma Mère m’aurait prise à part dans la cuisine pour me demander tout un tas de détails croustillants. Je n’aurais pas souffert du manque, de l’abandon et de la solitude. Je cligne des yeux quand la voiture cesse de rouler doucement et je descends sans me poser plus de questions.

Il vaut mieux que je laisse mes affaires sur la banquette arrière et que je ne prenne que ma pochette de soirée. Nous sommes là pour nous fondre dans la masse et nous ne devrions donc pas avoir besoin d’enfiler nos masques alors j’agis comme toute jeune femme bien élevée. Je lève distraitement les yeux vers le ciel assombris de Gotham en laissant mon compagnon s’occupé des détails. En me retournant je saisis instinctivement le bras tendu et souris, ravie. Il a troqué sa veste en cuir contre une veste de smoking qui moule a la perfection les muscles saillants. C’est amusant de voir les regards féminins se posés sur lui tandis que nous avançons dans l’imposant bâtiment ou résonnent les violons.

« - Vous, pardon, tu a raison. Néanmoins je pense que notre homme devrait venir. » Je saisis la programme que me tends l’Hôtesse à l’accueil et le montre à mon collègue. « Il y’a ce soir un grand concerto pour une œuvre de charité. Les fonds récoltés iront à l’éducation des arts pour les plus démunis. Le violoniste sur scène, est lui-même un fruit de cette association. »

Je le montre d’un doigt quand nous passons devant la scène pour nous rendre à notre table. Je souris aux personnes qui portent leurs attentions sur nous et mime une jeune femme radieuse de la surprise de son petit-ami. En réalité je suis vraiment heureuse de sortir pour autre chose que courir les rues austères mais je suis aussi très hésitante sur la marche à suivre. Je baisse d’un ton et ajoute :

« - Il y’a donc ce soir deux catégories de femmes, celles de la haute société et celles qui sont là pour témoigner de cette cause qui les a aidés à se sortir de la pauvreté. Le choix est là, je serais surprise qu’il ne soit pas attiré. Néanmoins j’avais cru comprendre que nous ne devions qu’être figurant et ne rien tenté. Seulement récoltés des preuves pour soutenir et confirmer les soupçons. Je me trompe ? »

J’acquiesce doucement en riant et jette un œil au décor. Effectivement, l’Iceberg Lounge est l’un des établissements les plus réputés et les plus luxueux de Gotham. Malgré les nombreuses soirées gâchées par les criminels de haut-vol, il a toujours réussis à passer outre les dégâts et rouvrir. Dans cette ville corrompue, les habitants ont appris à vivre et faire avec le mal. C’est quelque chose de tellement enfui dans les fondations qu’ils n’ont pas pu faire autrement pour avancer.

« - Dans un mauvais film je vous répondrais que vous n’avez encore rien vu. Mais je suppose que vous êtes déjà venu et avez tout vu. Les bons comme les pires côtés de notre ville. » Je pose le programme sur un coin de la table et parcours du doigt le menu en poursuivant : « Pour en revenir à ce que je disais tout à l’heure : Il est possible que l’homme arrive plus tard dans la soirée, il est donc préférable de rester jusqu'à la fin. S’il ne vient pas, nous aurons passés une agréable soirée et s’il vient alors nous ne serons pas venus pour rien. »

Celle qui a dis que seul les yeux bleus vous transperce n’a jamais vu le regard du Green Lantern. Un frisson me parcourt et il n’est pas du qu’au froid. Batman dit souvent que c’est un comique mais en le voyant là, en face de moi tout à son sérieux je me dis qu’il n’est pas bon d’être son ennemi. Il est volontaire et déterminée à réussir ce qu’il entreprend, ca se voit à l’œil nu. Je penche la tête et acquiesce.

« - Oui je comprends, même si nous sommes à Gotham, tu es plus qualifiés. Nous ferons comme tu le souhaiteras. Essayons quand même de nous amuser aux yeux des autres d’accord ? De plus je n’ai pas vraiment l’habitude des repas d’affaires. Est-ce que nous devons être aussi sérieux tout du long ? Parle-moi de toi, pas du Green Lantern mais de l’homme ! Oh et puis les autres peuples dans l’univers. Apprends-moi des choses, s’il te plait ! »

Je me recule doucement sur ma chaise et saisis la carte en croisant les jambes. Je jette brièvement un regard à la ronde et me fais la remarque que sans BatGirl, je serais probablement une de ses nombreuses femmes de bonne famille qui sont pendues aux lèvres des hommes les accompagnants. Un mal ou un bien ? Une chose est sûre, si j’étais comme elles, je ne serais pas ici à discuter avec l’un des Super-Héros les plus connus.

Code by Joy



Merci Conner pour cette sublime signature mignon

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Filature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» la filature de Valgaudemar
» Filature
» Cinglés les collectionneurs ?
» Une question à Jean-Jacques (si vous permettez!)
» Drogsport Arpin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City :: Iceberg Lounge-