Les comics que vous lisez en ce moment

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2820
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Sam 22 Avr 2017 - 7:44
Hullo !

Comme vous avez pu le voir, ça fait une sacrée paye qu'aucune nouvelle review n'a été écrite par mes soins. La faute, essentiellement à un manque cruel de temps pour une activité qui - si elle est sympa (faire partager de bonnes - ou de mauvaises - feuilles) - est assez chronophage.

Du coup, pour me remettre en selle je vous propose ce sujet unique pour parler - tous ensemble - des comics que vous lisez actuellement, en en donnant une petite présentation et un avis. Ça peut être plus ou moins long. Ça peut être du DC ou provenir d'une autre compagnie. Des trucs récents ou non. Bien ou pas. Bref, c'est complètement libre !

THE BOYS, 1-72 (2006-2012, DC / DYNAMITE)
THE BOYS : HEROGASM, 1-6 (2009, DYNAMITE)
THE BOYS : HIGHLAND LADDIE, 1-6 (2010-2011, DYNAMITE)
THE BOYS : BUTCHER, BAKER, CANDLESTICK MAKER, 1-6 (2011, DYNAMITE)


Pour ma part, je suis en train de relire pour la énième fois la série de Garth Ennis "The Boys" publiée de 2006 à 2012 par Dynamite (les 6 premiers numéros l'ont été par le label Wildstorm... appartenant à DC ^^) en 72 épisodes et 3 mini-séries de 6 épisodes chacune (consacrées aux origines de Butcher, au voyage en Ecosse de P'tit Hughie et au Hérogasm, le congrès annuel des super-héros de l'univers de The Boys).

Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas cette série, "The Boys" se passe dans un univers où une multinationale (Vought-American) a réussi à créer des méta-humains qu'elle met en avant pour commercialiser tout un tas de trucs (dont leurs comics... en gros on est dans un univers dans lequel l'équivalent de Superman existe en vrai et a - en plus - son propre comics) et qu'elle cherche à utiliser au titre de la défense du territoire...

... sauf que lesdits super-héros sont tout pourris et affublés des pires tares et perversions de l'histoire des comics (dès les premiers épisodes on rencontre les Jeunes Teignes [l'équivalent des New Titans ?] qui - entre autres méfaits - vont voler les médicaments des enfants cancéreux !). Ils sont par ailleurs incapables de faire quoi que ce soit (on voit comment les 7, les équivalents de la Justice League, on géré le 11 septembre 2001 dans ce monde...) et s'intéressent surtout à leurs petits plaisirs, leur argent, le tout au mépris des vies humaines.

En face d'eux, quand ils déconnent, il y a les "p'tits gars" ("The Boys"), une équipe de la CIA composée d'agents qui ont pris du composé-V (l'agent mutagène qui permet d'obtenir des pouvoirs), ce qui leur permet d'être 20 fois plus forts et plus résistants qu'un être humain normal. Et les "p'tits gars" sont là pour mettre les héros au pas !


L'équipe en elle-même est dirigée par Butcher (un anglais, ancien des Royale Marines, qui a une vengeance à exercer contre le Protecteur [Superman] qui a violé sa femme il y a de ça des années...) et composée de la Crème (leur détective à eux, un noir taillé comme une armoire normande et qui est - un poil - psychorigide), du Français (un ancien de la Légion qui aime l'ultraviolence et qui est - clairement - un cas social et l'un des éléments comiques de la série) et la Fille (une toute petite japonaise qui ne parle pas et qui est capable de la pire brutalité dans les épisodes de la série... l'un d'eux d'ailleurs - consacré à ses origines - la compare à la créature des films Alien ^^ C'est l'autre élément comique du groupe).

Au moment où la série commence, on suit les galères de deux jeunes gens.

Il y a d'abord P'tit Hughie, un écossais traîne-savate qui vient juste de dire "Je t'aime" à Robin, sa copine... au moment où cette dernière est pulvérisée par le passage de Train-A (Flash) ! Du coup P'tit Hughie est approché alors qu'il est en plein travail de deuil par les avocats de Vought-American qui lui font signer tout un tas de décharges (pour qu'il n'aille pas en procès contre eux) et... Butcher le recrute à ce moment là pour les P'tits Gars (et le bourre de composé-V et lui fera faire tout un paquet de saloperies pendant toute la série ^^).

En parallèle, Stella des Jeunes Américains (une équipe ringarde de jeunes super-héros chrétiens) est recrutée pour intégrer les 7 (la Ligue de Justice). En effet, l'Allumeur (Green Lantern) a du se retirer temporairement de l'équipe (on apprendra qu'il est en fait mort, puis ressuscité... mais avec seulement 1% de sa cervelle qui fonctionne ^^). Le Protecteur (Superman) lui indique ce que c'est que d'être l'une des 7 et que c'est sérieux pour elle (avec un discours super-patriotique, et tout et tout...) puis lui dit qu'elle a un dernier test à passer... qui est celui de coucher avec le Protecteur mais aussi avec Black Noir (Batman) et Train-A !


En gros, on comprendra que cette série sera une grosse tartine de merde que devront se manger la malheureuse Stella et le non moins malheureux P'tit Hughie. Des épisodes hilarants pour la plupart (enfin si vous aimez l'humour de Garth Ennis) où l'envers du décor sera présenté et où les héros s'en prendront plein la gueule.

Pèle-mêle, la Reine Maève (Wonder Woman) est une alcoolique vieillissante, Jack de Jupiter (Martian Manhunter) est un pervers qui aime bien cogner sur des travestis, le Profond (Aquaman) est complètement calu, Tek-Paladin (un mélange entre Iron Man et Batman) a des vues sur ses jeunes assistants, les G-Men et leur mentor Godolkin (X-Men et Professeur Xavier) sont une symphonie rien qu'à eux...

Du gros gros trash donc. Où tout le monde s'en prend plein les dents.

Mais comme souvent chez Garth Ennis (Preacher, Hellblazer, Punisher) le côté cradingue est contrebalancé par au moins trois choses.

D'une part, on a une histoire solide. Avec plein de rebondissements et un dénouement assez étonnant. Je n'en dis pas plus mais cette série saura vous tenir en haleine !

D'autre part, il y a tout un tas de personnages secondaires bien fichus. Même si beaucoup de choses tournent autour des relations entre P'tit Hughie / Butcher et P'tit Hughie / Stella, on a le reste de l'équipe des P'tits Gars qui n'est pas piquée des hannetons, l'homologue de Stan Lee dans ce monde (La Légende) qui nous gratifie de quelques pages hilarantes, les frères McGuinea qui sont les vendeurs de comics les plus grossiers de la création, les innombrables super-héros complètement débiles...


... le tout, enfin, avec - quand même et comme c'est souvent le cas chez Garth Ennis - une pointe de tendresse. Si Ennis semble haïr certaines séries qu'il pourrit à outrance (la parodie de comics Image qu'on trouve à la fin de la série), il peut avoir un regard amusé mais tendre sur d'autres héros... ceux qui sont à la ramasse mais qui ne font pas de mal. C'est le cas des "Super-Pépères", la parodie de la Légion des Super-Héros (dans sa version classique), qui sont objectivement inutiles... mais parfaitement inoffensifs.

On a aussi de belles pages sur l'amitié (encore un thème récurrent chez Ennis) avec la relation fraternelle (mais tordue) entre Hughie et Butcher et sur l'amour (qui est la seule rédemption possible : Butcher est devenu ce qu'il est en ne pouvant surmonter la perte de sa femme ; Hughie comme Stella traverseront avec succès la série grâce à l'amour qui les unit).


En résumé, "The Boys" est une série crado (et de mauvais goût... c'est du "Preacher plus que Preacher", donc si Preacher c'était déjà trop pour vous... il y a de grandes chances que The Boys ait du mal à passer) et drôle mais aussi haletante et dotée d'une certaine morale (tordue, hein). Ennis nous montre qu'une fois de plus sa haine est portée à tout ceux qui veulent se torcher avec l'humanité. L'accent est d'ailleurs mis sur les personnages "normaux" ou tout du moins qui aspirent à des choses normales (ainsi - bien qu'étant complètement sanguinaires et tarés - le Français et la Fille sont mignons dans leurs relations inter-personnelles).

Une parodie de super-héros mais qui - à l'instar de Marshal Law - ne tourne pas à vide.

Le seul petit bémol est l'irrégularité du dessin. Si les 43 premiers épisodes sont dessinés somptueusement par l'excellent Darrick Robertson, il ne s'occupera plus que par la suite des couvertures, de la mini-série Butcher et du dernier épisode. Les autres dessinateurs (dont John McCrea) sont pas mauvais mais... c'est moins top.

Tout a été traduit et publié en français. Une intégrale en 6 volumes existe chez Panini. Et c'est l'une de mes séries préférées ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Sam 22 Avr 2017 - 10:24
Hé, mais c'est une excellente idée, merci !
Et un très bon avis !
A titre personnel, je n'ai pas accroché à The Boys : trop "Ennis" pour moi, trop trash dans certains aspects, un dessin trop encré et lourd... ça n'a pas pris, comme Preacher du même auteur n'a pas pris sur moi.

Actuellement, j'ai débuté Geoff Johns présente Flash Tome 1 :

Je vous en parlerais quand je l'aurais terminé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Sam 22 Avr 2017 - 13:58
De mon côté, je lis le titre DC REBIRTH : "Batgirl and the Birds of Prey", avec notamment l'arc "Who is Oracle ?", mais surtout du retour du trio Barbara Gordon, Dinah Lance et Helena Bertinelli (celle qui vient de Spyral donc) dans le groupe d'héroïnes de choc de Gotham. J'en parlerais aussi sans doute quand j'aurais terminé.



Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 05/12/2016
Messages : 2190
DC : Deadshot.
Situation : Revendique son héritage.
Localisations : Metropolis.
Justice League

MessagePosté le: Sam 22 Avr 2017 - 15:14
Je rattrape en ce moment les Totally Awesome Hulk, où l'on voit Amadeus Cho prendre la place du Hulk original.


Je n'ai jamais été un grand fan de ce dernier, sans doute en partie parce que je trouvais déjà le délire de la double-personnalité « monstrueuse » usé jusqu'à la corde avant de le découvrir. Je ne m'y suis donc jamais penché plus que ça ; je n'ai rien contre Banner, mais ça ne m'attirait tout simplement pas. Ce nouveau héros et sa nouvelle série ont le mérite d'apporter un vent de fraîcheur au concept, notamment en cela que le Hulk d'Amadeus n'est pas aussi incontrôlable que celui de Banner (...du moins de prime abord).
On se retrouve rapidement face à une très intéressante métaphore ; lorsqu'il se transforme (ce qu'il peut faire à son gré), Amadeus s'imagine aux commandes d'une voiture de sport, avec le Hulk (la part « sauvage ») bien enfermé dans son coffre. Il réalise cependant que ce n'est pas si facile et qu'il va devoir se résoudre à partager le volant.

Je n'en suis encore qu'au tome 6, mais j'aime bien la manière dont le récit est traité jusque là et espère qu'il en sera de même pour la dizaine qu'il me reste à lire (d'autant qu'il nous montre aussi ce que donne un Banner « dépossédé de son rôle », ce que je trouve toujours plaisant : plus que la population ne l'est de lui, un héros n'est-il pas dépendant de ses pouvoirs, finalement ?).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Invité

MessagePosté le: Sam 22 Avr 2017 - 15:41



Kamala Khan, la nouvelle Miss Marvel avec qui j'ai eu un coup de coeur. Une histoire sympa et une justicière qui débute et qui prend ses marques/responsabilité petit à petit. Franchement, j'apprécie énormément ce personnage qui cherche à être plus libre et apprend pas mal de chose tous les jours ^^
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 15/02/2015
Messages : 426
DC : Maxima d'Almerac
Situation : Do you feel like a Hero yet ?
Localisations : ...


MessagePosté le: Sam 22 Avr 2017 - 17:15
C'est marrant que tu parles de The Boys. Je les aient attrapé il n'y a pas longtemps et j'ai plutôt bien aimé. Je suis à un peu plus de la moitié pour l'instant.


La Fille, mélange improbable entre Khorne et Snoopy

Garth Ennis a réellement un talent pour l'uber-trash, même si j'admets qu'il y a des moments où l'aspect grim dark de l'univers dessert son propos et que ça fait tomber pour moi la côte de "classique" avec laquelle on me les a vendu. Il y a très clairement des moments où ça tombe dans un espèce de porno gore over-the-top fétichiste sans grande logique.

Mais bon, le reste du temps, c'est au poil (La parodie des X-Men en particulier est juste à pisser de rire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Sam 22 Avr 2017 - 19:10
@ Helena Bertinelli : je n'ai lu que le one-shot Rebirth. Parviennent-ils à retomber sur leurs pattes pour le personnage Huntress, longtemps chez Spyral et donc éloigné du canon initial ?

@ Conner Kent : je n'ai pas encore lu, mais le principe d'un personnage "acceptant" son Hulk m'intéresse. Ça change du principe habituel de Banner.

@ Zatanna Zatara : j'ai lu la première saga, et si j'ai beaucoup aimé la vie quotidienne de Kamala et Kamala elle-même... je dois avouer que les passages d'action et sa vie de Miss Marvel m'intéressent très peu. Des épisodes juste sur Kamala seraient cool, mais sans super-pouvoir et super-héroïne...

@ Cassandra Cain : à mon sens, The Boys n'est pas un classique, et même pas pour l'oeuvre de son auteur. Je recommande plutôt ses Hellblazer, Preacher (même si je n'ai pas accroché, je reconnais des qualités) et Punisher pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 05/12/2016
Messages : 2190
DC : Deadshot.
Situation : Revendique son héritage.
Localisations : Metropolis.
Justice League

MessagePosté le: Sam 22 Avr 2017 - 19:57
Le problème de Kamala, c'est qu'elle est devenue un instrument pour propager des messages d'intérêt général (la nécessité de voter, le harcèlement sur internet et j'en passe). Du coup, ça sonne facilement un peu faux - un autre « défaut » qui renforce cet aspect est qu'elle n'a pas encore vraiment d'ennemi bien à elle. Je ne me souviens en tout cas pas l'avoir vue en réel danger de mort ou quelque chose comme ça, ses drames sont plus « personnels » - ce qui fait qu'on s'intéresse au final plus à sa facette humaine, en effet. À voir, le personnage a du potentiel (bien plus à mes yeux que Captain Marvel, que je ne supporte pas).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Sam 22 Avr 2017 - 20:06
Carole Dangers ? Ou l'original ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 05/12/2016
Messages : 2190
DC : Deadshot.
Situation : Revendique son héritage.
Localisations : Metropolis.
Justice League

MessagePosté le: Sam 22 Avr 2017 - 20:11
Danvers (je ne connais pas assez le personnage pour juger). Je trouve le personnage très creux, en fait, surtout avec la manière qu'a Marvel de la sur-vendre dernièrement en tant que super-héroïne la plus puissante de la planète (ce sur quoi j'émets d'ailleurs quelques doutes).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Sam 22 Avr 2017 - 20:22
C'est, en effet, cette surmédiatisation qui gêne... et le fait que le personnage n'ait pas encore eu d'histoire définitive, d'événement-marquant dans le bon sens.
A la base un "spin-off" du Captain Marvel, condamnée à un rôle de pseudo-assistante, elle a surtout été connue pour avoir perdu ses pouvoirs à cause de Malicia des X-Men, puis a changé de pouvoirs... puis a été dotée d'un passé d'espionne avec Wolverine et Ben Grimm... puis a été alcoolique, puis a enfin été catapultée Captain Marvel quand Marvel a voulu viabiliser le titre.
C'est dommage, car le personnage a du potentiel ; mais comme tout produit survendu, il lasse et énerve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 15/02/2015
Messages : 426
DC : Maxima d'Almerac
Situation : Do you feel like a Hero yet ?
Localisations : ...


MessagePosté le: Sam 22 Avr 2017 - 21:38
@Mister Miracle a écrit:
@ Cassandra Cain : à mon sens, The Boys n'est pas un classique, et même pas pour l'oeuvre de son auteur. Je recommande plutôt ses Hellblazer, Preacher (même si je n'ai pas accroché, je reconnais des qualités) et Punisher pour ça.

Etant totalement dingue de ses Punisher (et l'ayant découvert par ceux-ci d'ailleurs !), je ne peux qu'abonder en ce sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 19/05/2016
Messages : 245
DC : Atrocitus - Faora
Situation : Contemplative
Localisations : Espace
MessagePosté le: Sam 22 Avr 2017 - 22:02
Je me souviens de Cpt. Marvel pour cette histoire où elle fait l'amour avec son enfant du futur, un truc chelou dans le genre. J'ai pas beaucoup de relations avec le perso sino.

Kamala à l'air sympa, ma foi :p J'aimerais bien lire quelques uns de ses volumes, des fois, super-héroïne fraîche, c'est sympa.

J'ai lu quelques Batman New 52 : Year Zero, Hiboux Boubou et Death of the Family. Sympa mais la surprésence du Joker est gênante. Il est dans Year Zero (plus ou moins), puis Death of the Family, puis Endgame. C'est comme si Snyder voulait vraiment faire un Joker emblématique mais il se rate à chaque fois et décide de foutre le Joker dans un nouvel arc pour essayer de faire une incarnation mémorable. Remarque, le Joker qui s'empare complètement de l'histoire, c'est également dans la série Arkham.

Aussi, j'ai lu quelques New 52 Superman. C'est Grant Morrison donc c'est bourré de références au silver age et chiant au possible. Y'a des volumes avec Superman qui fait ses débuts (même pas sa tenue classique) puis d'une histoire à l'autre, il fait des réunions avec la Justice League parce qu'il sait pas où foutre quelques hamsters et connait les super-héros du futur et affronte une horde de vilains cachés dans son cerveau.

J'aime pas le Metallo des new 52 aussi, lol. C'est bien la version que j'utilise quasiment pas pour mon propre personnage.

J'ai quelques autres "Batman Incorporated" que je sais pas pourquoi je les ai parce que j'aime pas Grant Morrison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Sam 22 Avr 2017 - 22:36
@ Cassandra Cain : j'avoue préférer les épisodes Ennis/Dillon. Les autres sont bons, mais Dillon fut le compère idéal d'Ennis.
RIP Steve Dillon.

@ John Corben/Metallo : en effet, Carole Danvers a subi cette histoire très glauque, où elle tombe amoureuse du fils de Kang le Conquérant, l'épouse, le suit dans les Limbes, consomme l'union, tombe enceinte, voit son époux mourir, puis accouche de... son époux réincarné, qui grandit en quelques jours. Avant qu'elle revienne, sans que personne vienne sincèrement l'aider. Un naufrage total, cette histoire.
Je tire le même bilan que toi sur Snyder : je n'ai rien contre, globalement, ce qu'il fait, mais je suis gêné par sa volonté terrible de "marquer" tous les aspects de Batman (pour se les approprier), et je n'aime pas son Joker - qu'il met partout ! Ça en devient étouffant.
Je n'ai pas été convaincu entièrement par Morrison sur le Superman New52... c'était rigolo, mais pas emblématique. Pour Batman, Inc. qu'est-ce que tu n'aimes pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2820
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Dim 23 Avr 2017 - 7:48
Mister Miracle : J'ai lu récemment le premier volume de "Geoff Johns présente Green Lantern" et ça a été un bon moment de lecture ! J'ai été curieuse quant au Flash que tu es en train de lire, du coup je lirai avec attention ton avis ^^

S'agissant de The Boys, je vois cette série comme du Ennis totalement en roue libre qui peut se permettre de faire ce qu'il veut... alors il y a une surenchère réelle dans le trash, le gore, le scabreux, etc... (et la réimpression des courriers de la série Preacher dans l'édition Urban montre qu'Ennis a un côté un peu "T'as vu ? Je suis over-trash et j'ai fait une phrase rien qu'avec des gros mots !", un brin agaçant) qui peut rebuter. D'un autre côté, à mon sens c'est un aboutissement pour Ennis (sans que forcément ça soit sa meilleure oeuvre ^^). Le "classique" chez Ennis ça serait ,en effet, plus Preacher, je pense.

Bon après, j'apprécie énormément ses Hellblazer et les Punisher faits avec Steve Dillon.

Bon OK, c'est moi Jade-la-dégueulasse, j'adore l'humour à la noix d'Ennis (pis P'tit Hughie, Annie, les Super-Pépères, ...) ^^

Cassandra Cain : en relisant The Boys, je n'ai pu m'empêcher - furieusement - de penser à Cassandra dès qu'on voyait "la Fille" ^^ Sinon le cycle des G-Men était effectivement bidonnant... Même si je ne pourrais plus jamais lire un épisode des New Mutants sans penser aux G-Wiz et à leur American-College-Way-of-Life ^^

*
* *

Je n'ai en revanche lu aucune des autres bonnes feuilles recommandées ici. J'ai entendu beaucoup de bien de cette version de Captain Marvel et je me laisserai peut-être tenter ^^ Le Hulk a l'air sympa aussi ^^ Quant au Birds of Prey - Rebirth, j'attends surtout de voir quel gueule aura Rebirth tout court (en mai en kiosque les amis ^^).

*
* *

APOCALYPSE NERD, 1-6 (2005-2007, DARK HORSE COMICS)

Lecture du jour, la mini-série Apocalypse Nerd que l'on doit au rare - mais culte - Peter Bagge, plus connu pour avoir été l'auteur des 30 épisodes de la série "Hate", une série qui suivait les aventures de Buddy Bradley, un jeune traîne-savate aigri et cynique (voir méchant), fan de contre-culture, à Seattle (où il passe son temps à râler, à dire du mal de ses collocs, à tenter de démêler sa vie amoureuse) puis chez ses parents dans le New Jersey (où il tente de faire fortune en ouvrant une boutique foireuse avec un pote héroïnomane)...


Dans Apocalypse Nerd, Bagge se met en scène... lui-même (sous le sobriquet de Perry) et imagine ce qu'il adviendrait de lui pour le cas où une bombe atomique tomberait sur Seattle. Il explique dans la préface, d'ailleurs, que comme il n'a aucun talent pour la survie, il mourrait vraisemblablement très rapidement !

La série s'ouvre donc avec deux amis, Perry (Peter Bagge) et Gordo. Ils rentrent d'un Week-End en montagne et conversent de leur situation respective : l'un (Perry) a une belle situation et est cadre dans une boite, l'autre (Gordo) deale du shit et tire le diable par la queue... alors même qu'ils l'ignorent leur place dans l'échelle alimentaire vient d'être inversée : à la radio, ils entendent un enregistrement selon lequel Seattle est en flammes et qu'une attaque contre le territoire américain est en cours (on ne saura jamais - au juste - dans cet album le pourquoi du comment)...

... et c'est à partir de là que les ennuis de Perry vont commencer. Grâce à l'aide de Gordo (qui a un fusil, qui sait chasser, qui est un peu plus débrouillard que lui), il ne va pas mourir. Mais petit à petit, pour survivre ils vont devoir violer tous les tabous humains...


Ils vont commencer par piller et détrousser des gens. Ils vont tuer le propriétaire (qui était un pote à Gordo) de la cabane dans laquelle ils se sont réfugiés en montagne. Et ainsi de suite...

Sur leur chemin, ils tomberont sur une communauté de hippies autonomes qui vont... se faire exterminer par une bande de pillards ; sur des cannibales... et au fur et à mesure Perry (qui commence son album comme simple cueilleur) va devenir un survivant prêt à tout pour préserver son existence (et même le pire). Il finira même par tuer Gordo pour clore cet album.

Je suis fan de fiction survivaliste. J'avais bien aimé les séries TV Jericho ou "Les survivants". Le film "Le jour d'après" (pas celui sur la glaciation, celui sur la bombe atomique) m'a marquée. En comics, j'ai toujours apprécié Kamandi et Hex (la version futuriste du cowboy défiguré). Apocalypse Nerd était une curiosité à laquelle je ne pouvais pas échapper.

Apocalypse Nerd est une tentative (de plus) pour répondre à la question du vernis de civilisation qui craque sous l'effet de grands changements. Un peu comme les films de Romero (mais avec des zombies). Et la réponse donnée par Bagge n'est pas super rassurante ^^


Après, on aime ou on n'aime pas. Le cynisme de Bagge et sa vision totalement pessimiste et désespérée de l'existence peuvent rebuter (ce qui ne l'empêche pas d'être drôle... mais c'est un humour assez grinçant ^^). Je dirai que cet album est une curiosité à découvrir (une VF existe chez Rackham).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 15/02/2015
Messages : 426
DC : Maxima d'Almerac
Situation : Do you feel like a Hero yet ?
Localisations : ...


MessagePosté le: Mar 25 Avr 2017 - 17:31
@Mister Miracle a écrit:
Malicia des X-Men

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Mar 25 Avr 2017 - 20:42
Tu préfères Rogue ?

Merci, Jade, pour encore cette découverte, que je ne connaissais pas ! Quel puits de connaissance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2820
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Mar 25 Avr 2017 - 23:09
Bon quand même 23 ans après la première utilisation de ce concept chez DC et après avoir animé un event estival sur le sujet, je ne pouvais pas passer à côté de...

BLOODLINES, 1-6 (2016, DC COMICS)


Bon Bloodlines pour les retardataires, c'était ce crossover de l'été 1993 impliquant une invasion de parasites ultraterrestres tuant les humains qu'ils infectaient ou les transformant en méta-humains tout pourris. Et lesdits méta-humains faisaient alliance à la fin avec les héros DC pour aller buter la reine des Aliens.

C'était globalement naze mais avec de bons moments. L'annual des New Titans du crossover, par exemple, voyait la première apparition d'Anima (que j'incarne ici). Idem pour l'annual Robin avec Razorsharp (que j'ai incarné).

Bref... les années 90, quoi !

En 2016, DC a voulu faire le remake... Scénarisé par J.T. Krul (inconnu pour ma part au bataillon) et dessiné par V. Ken Marion, ce comics en 6 épisodes est plutôt sympathique !

La série en elle-même emprunte énormément au cinéma d'horreur... à la Stephen King. On commence par introduire et développer les personnages. Notamment avec Eddie, un ado fan de skate qui a une maladie génétique qui le force - pour l'heure, vu que c'est dégénératif - à se déplacer avec des béquilles. Il est pote avec Graham, un des gars les plus populaires de son bahut et a l'impression que Graham le traîne comme un boulet...


On croise aussi Albert, le petit génie qui n'a pas d'amis et Dana, la nana superficielle (du moins en apparence), qui passe son temps sur les réseaux sociaux.

Il y a aussi Blake, l'un des policiers du coin, qui s'est embrouillé avec Haley, sa garagiste de copine.

Bref, rien de bien palpitant dans une petite ville bien calme des USA...

... sauf qu'une météorite est tombée du ciel et cette météorite a libéré des parasites qui sont venus infester tout un tas de gens...

... et cette infection a également fait muter un cerf qui est devenu fou et a tué Graham sous les yeux de son pote Eddie... et là... Eddie va devenir un géant bleu et tuer l'animal homicide (Eddie est le nouveau Loose Cannon).

Grosso modo et pour faire bref, chacun des personnages (Dana, Albert, Hayley...) va développer des pouvoirs méta-humains après avoir été infecté dans son sommeil par les parasites. A ce titre, Hayley va devenir une nouvelle Razorsharp, Dana une nouvelle Sparx...

... et la ville va manquer d'être colonisée par la Reine Mère. Et pour la sauver il n'y a que les nouveaux méta-humains ! Sachant qu'à leurs trousses, il y a Duncan qui a du - jusqu'à présent - tuer les membres de sa famille qui étaient infectés... pour éviter qu'ils ne perdent la raison et deviennent des monstres !


Car l'infection n'a pas donné seulement des pouvoirs à nos héros : elle les a condamné à brève échéance, car le corps mute mais l'esprit aussi !

Ainsi nos héros - dotés de leurs formidables pouvoirs - vont devoir lutter contre la Reine des parasites mais également tenter de trouver une solution pour les soigner !

Cela va nous donner 6 épisodes plutôt relevés et qui se lisent avec beaucoup de plaisir. C'est assez classique mais pas désagréable. Les personnages auraient pu être plus développés mais ils interpellent. Et il y a même - comme dans tout bon film d'horreur - une fin ouverte !


Vous l'aurez compris, Bloodlines n'est pas un chef d'oeuvre mais un comics avec lequel on peut passer un très bon moment...

... pas de VF en France pour le moment, dommage !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Mer 26 Avr 2017 - 19:35
J.T. Krul est essentiellement connu pour avoir travaillé pour Aspen Comics.
Il a également scénarisé Fall of Green Arrow et Rise of Arsenal puis la série Green Arrow, après que Roy ait perdu son bras et qu'Ollie ait tué Prometheus.

Merci de ce retour. Smile
Par rapport à l'ancien Bloodlines, lequel est le meilleur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2820
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Mer 26 Avr 2017 - 19:40
Ah oui j'étais déjà tombé sur des comics Fathom en pensant - par erreur - que ça avait un rapport avec les Elementals de Bill Willingham ^^

Pour l'avis dessus, c'est carrément vachement mieux fait que les premiers Bloodlines qui étaient quand même plutôt nazes sauf exception (l'excellent annual consacrée à Anima, le sympathique consacrée à Razorsharp, le bof bof double-shot Bloodbath). Nan, la série de 2016 est plutôt cool, même si Razorsharp se la joue gave en badgirl2kool (je préférai l'ancienne pour le coup) mais Eddie / Loose Cannon est plutôt réussi, tout comme Albert, le petit génie invisible et un brin libidineux ^^

Un bon moment quoi ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Mer 26 Avr 2017 - 19:42
OK, je tenterais en occasion. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2820
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Sam 29 Avr 2017 - 23:54
Normalement, les prix ont déjà bien chuté sur Bloodlines vu que j'ai pas l'impression que ça a marché plus que ça... Hum, d'ailleurs j'ai pas l'impression qu'on reverra les héros de ce reload de Bloodlines... Dommage ^^ J'aimais bien Eddie et Albert ^^

Ma dernière lecture sinon...


SKELETON KEY - VOLUME I, 1-30 (1995-1997, AMAZE INK)
SKELETON KEY - VOLUME II, 1-4 (1999, AMAZE INK)
SKELETON KEY SPECIAL (1998, AMAZE INK)
SKELETON KEY / SUGAR KAT SPECIAL (1998, SLAVE LABOR GRAPHICS)
SKELETON KEY COLOR SPECIAL (2012, DARK HORSE COMICS)

... le tout du très talentueux Andi Watson ! Cet auteur britannique ne cache pas sa passion pour les mangas et se déclare être un grand fan de Rumiko Takashi (Ranma 1/2, Lamu) ! Et ça se sent un peu dans ses œuvres... même si avec le temps son style va s'affiner, s'apurer et plus verser vers celui d'un Charles Berberian ou d'un Seth !

Watson sera d'ailleurs l'un des dignes représentants du courant manga-comics dans lequel on retrouve un certain nombre de talents comme Adam Warren (Dirty Pair, Empowered), Ben Dunn (Ninja High School) ou Stan Sakai (Usagi Yojimbo) !

Mais il a un truc en plus, une sensibilité et une mélancolie qui rendent ses œuvres précieuses et inoubliables.


Et je dois admettre avoir une affinité particulière avec son Skeleton Key qui est l'une de ses œuvres de jeunesse !

L'action de ce comics se déroule dans une petite ville du Saskatchewan et met en scène Tamsin Cates, une jeune lycéenne gothique qui tient à la fois de Christina Ricci dans la Famille Addams et de Winona Ryder dans Beetlejuice. Elle s'ennuie à mourir dans sa petite ville tranquille avec ses parents normaux et sans histoire. Jusqu'au jour où elle achète un déguisement de squelette pour Halloween, dans lequel elle trouve une drôle de clé en os (la "Skeleton Key" du titre, la "clé-squelette" qui est synonyme - en français - de passe-partout)... et en l'essayant dans une serrure (n'importe laquelle) elle s'aperçoit qu'elle peut voyager à travers les dimensions ! Il lui suffit d'ouvrir n'importe quelle porte avec cette clé et la porte lui ouvre le chemin d'un autre monde, n'importe lequel !

D'ailleurs dans sa première visite, elle sauve un renard de soldats armés... et le ramène dans notre monde. Sauf que ce renard n'est pas un renard ordinaire mais une sorte de démon-renard (pas au sens maléfique, au sens japonais je crois ^^)... qui peut se transformer en jeune fille dotée d'une queue de renard (Lamu ? Oo) ! Elle a également des pouvoirs magiques ^^

Et cette jeune fille - Kitsune (ce qui doit signifie je crois - là encore - renard en japonais) - va devenir la meilleure amie de Tamsin !


Dans le premier TPB ("Beyond the Threshold" qui regroupe les épisodes 1 à 6 de la première série), Tamsin et Kitsune vont explorer quelques mondes, avant d'être poursuivies dans le notre par des sorcières - dont la puissante Oni - qui veulent mettre la main sur la skeleton key ! On alterne entre la difficile adaptation à notre monde de Kitsune et des séquences fantastiques se déroulant dans d'autres mondes.

Et puis, il y a Tamsin, mal dans ses baskets, qui a pour seul et unique ami Yale, un geek. Dirk & Dutch, les membres de l'équipe de hockey, un peu bas de plafond. Les parents sympas mais un peu hors du coup de Tamsin. Bref, un joli casting pour une série qui pourrait être une synthèse entre "Angela, 15 ans", "Sliders" et "Lamu" !

Comme Oni, la vilaine sorcière, a envoûté le sac à dos raton-laveur de Tamsin (qui pourra dorénavant marcher et avoir une existence propre [et faire plein de bêtises]) et kidnappé Yale, Tamsin & Kitsune vont la suivre dans son monde... ce qui nous donnera le magnifique second TPB ("Celestial Calendar" qui regroupe les épiodes 7 à 18 de la première série). Là, Tamsin et Kitsune vont devoir, pour sauver leur ami, affronter des elfes des bois, devenir SP (Super-Deformed ^^ Comme dans les mangas ^^), affronter des hockeyeurs chinois vampires et être confrontées à un sorcier macho et inquiétant !

Finalement, Oni sera pas si méchante que ça et elles deviendront copines avec elle ! Bref, tout finira par une happy-end et les deux amies - grâce à Oni - pourront revenir sur Terre avec Yale !

Le troisième TPB ("Telling Tales" qui contient les épisodes 19 à 24 de la première série) est une compilation d'histoires courtes où l'on découvre le béguin de Yale pour Kitsune et celui de Dutch - le hockeyeur censément idiot - pour Tamsin, qui a décidé d'abandonner son look gothique.


Le dernier TPB de la première série ("Cats & Dogs" qui contient les épisodes 25 à 30) contient moins de voyages entre les dimensions que les autres : on se focalise sur la vie sur Terre, sur le lycée, sur les peines de cœur des uns et des autres et sur leurs doutes... Kitsune se pose la question de sa place dans le monde, dans ce monde. Ça donne une impression de mélancolie - de paradis perdu - à ce comics qui n'est pas sans rappeler "Zot !" de Scott McCloud ou "Blankets" de Craig Thompson... la belle amitié unissant Kitsune et Tamsin devra-t-elle disparaître ?

D'ailleurs, "Skeleton Key" aura suivi le même destin que "Zot !" de McCloud : à la base un comics contenant des éléments fantastiques (les mondes parallèles dans "Skeleton Key", le monde hard-SF dans "Zot !"), pour au final ne garder qu'un élément d'extranéité dans notre monde : Kitsune pour l'un, Zot pour l'autre, avec pour les deux protagonistes une difficulté extrême pour s'adapter à notre monde, occasionnant de nombreuses difficultés pour leur amie terrestre (Tamsin ou Jenny).

Une seconde série de 4 épisodes paraîtra dans la foulée et qui traite de la nécessité (mais de la difficulté) de grandir. Tamsin veut partir à l'université mais sait qu'elle devra abandonner derrière elle Kitsune et a peur que cette dernière ne s'en sorte pas. Doit-elle foutre en l'air sa vie pour son amie ? C'est beau mais c'est triste. Et ça me fait furieusement penser à la fin de Ghost World que j'ai déjà chroniqué sur le forum (mais il y a une happy-end un peu plus happy que dans Ghost World ^^).


Pour être parfaitement exhaustive, il existe trois one-shot :

- un "Skeleton Key Special" compilant des histoires courtes qui ne pouvaient être rattachées à aucun TPB (notamment une sur le racisme, plutôt pas mal fichue)
- un "Skeleton Key / Sugar Kat Special" faisant office de crossover entre notre série et "Sugar Kat", une série dont j'ignore quasiment tout, mettant en scène deux frangines, détectives du paranormal qui viennent enquêter sur des esprits qui infestent la ville où habitent Tamsin et Kitsune... un numéro assez anecdotique en somme ^^
- un "Skeleton Key Color Special" publié par Dark Horse en 2012 (soit 13 ans après le dernier numéro de Skeleton Key) qui contient trois histoires plutôt sympas, mettant en scène Kitsune et Tamsin dans des aventures extra-dimensionnelles !

Et c'est tout ! Et c'est bien dommage ^^

Bref, si vous voulez une série légère, amusante mais qui peut aussi faire preuve de sensibilité et vous serrer votre petit cœur, Skeleton Key est fait pour vous... mais il faudra lire ça en anglais (pas trop compliqué à trouver) vu qu'aucune édition française n'existe ! Et c'est bien dommage ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2820
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Jeu 4 Mai 2017 - 22:30
Beaucoup moins intéressants, sensibles et bien fichus que Skeleton Key, j'ai lu quelques annuals du crossover Bloodlines de 1993 !

J'avais, d'ailleurs, chroniqué par le passé les premières apparitions de Cardinal Sin (Yurk !), Joe Public (Double Yurk !), Razorsharp (Miam !) et Anima (Double Miam !), ainsi que la conclusion prétendument explosive du crossover, à savoir Bloodbath !

Bref, là j'ai lu...

ADVENTURES OF SUPERMAN, ANNUAL 5 (1993, DC COMICS)
LEGION OF SUPER-HEROES, ANNUAL 4 (1993, DC COMICS)
TEAM TITANS, ANNUAL 1 (1993, DC COMICS)

... et c'était pas super top.

Je rappelle - pour les retardataires - que Bloodlines (version 1993, le remake de 2016 - cf. plus haut - étant légèrement différent) met en scène des monstres ultra-terrestres qui sont venus sur Terre pour nous pomper le liquide céphalo-rachidien (et nous tuer), le tout pour nourrir un méga-monstre, appelé le Taker, qui compte anéantir notre planète (en bref).

Et chaque épisode du crossover mettra en scène un parasite qui a - en lui suçant son liquide céphalo-rachidien - infecté (et non pas tué) un humain et lui a filé des pouvoirs. Du coup ce nouveau héros - ce New Blood - fera équipe avec un héros ou une équipe actuelle (genre Anima avec les New Titans, Razorsharp avec Robin, ...) pour aller poutrer le parasite.


Wow. Bienvenue dans les 90's !

Dans l'ensemble c'est naze mais il y a eu quelques bons moments...

... et à ce titre l'annual d'Adventures of Superman n'est pas trop mal : le héros, c'est Conner Kent en version 90's (avec la boucle d'oreille et le blouson en cuir, l'humour idiot et la volonté de bien soigner son image) et la New Blood c'est Sparx... une fille, à la base qui vient exprès à Metropolis pour se faire infecter par un parasite... et acquérir des super-pouvoirs ! Car toute sa famille est dans une équipe de héros canadiens (dont son oncle qui est un lycanthrope) et elle veut en être ! Ainsi, elle sera infectée et deviendra un élémentaire d'électricité !

Mais totalement idiote, quoi ^^

Dans l'ensemble c'est très convenu, Sparx est sympathique, Conner très agaçant, on voit Maggie Sawyer qui est franchement coincée et... il n'y a rien d'inoubliable. Rien d'honteux. Mais rien de palpitant, non plus. C'est signé Karl Kesel, Tom Grummett et Ed Hannigan...


... et ce n'est rien en face de l'immonde annual de la Legion of Super-Heroes qui voit l'arrivée du non moins immonde... Jamm, un skateur bariolé (avec un look - un peu - à la Boy George) dont le pouvoir est de pouvoir être obéi de n'importe quel ordre qu'il prononcera avec sa bouche. Un peu comme Jesse Custer dans Preacher. Sauf que l'ordre est invariablement celui de se déshabiller pour les filles de la Légion. Et Mon-El devra passer tout l'épisode à essayer de lui faire comprendre qu'à "grands pouvoirs, grandes responsabilités". Le tout est pitoyable au point que l'on pourrait croire à une blague. C'est signé Tom & Mary Bierbaum et (mal) dessiné par 4 dessinateurs (dont Stuart Immonen) différents ! Bref, c'est pas vraiment une lecture recommandée. Enfin, à moins que vous aimiez les trucs tellement nuls que ça en devient (involontairement) drôle ^^


Dans la fournée, l'annual des Team Titans est le meilleur. Cette équipe est un spin-off des New Titans avec des titans qui viennent d'un futur parallèle et qui sont revenus dans le passé pour accomplir une mission à la Terminator (tuer le fils de Donna Troy avant qu'il ne devienne un Dieu tyrannique et meurtrier)... et qui, en réussissant leur mission, se sont retrouvés piégés dans le passé !

Si la plupart des personnages sont un peu nazes (Kilowatt, Nightrider, Battalion... rien que les noms ^^), il y avait au moins Mirage et Terra II de bien fichues. Et un peu Redwing (bien qu'elle était très bécassone). En bref, il s'agissait d'une série traitant de la difficile adaptation de ces combattants de la liberté à un monde (à peu près) en paix.

Dans cet annual, une copine de classe de Redwing - Sanjeet - est infectée et devient... Chimera, une méta-humaine pouvant créer des illusions très tangibles. Pour le reste, le discours est un peu gnangnan : la drogue c'est mal, les violences faites aux femmes aussi (enfin ça change un peu de Jamm qui a failli utiliser ses pouvoirs pour violer toute la LSH ^^). Mais bon c'est du Marv Wolfman (donc top cool) ^^ Et même si les dessins d'Art Nichols sont un peu pas terribles ça passe pas trop mal ^^


Rien n'a été édité en VF, tout comme pour tout le reste de Bloodlines. Peut-être qu'un jour Urban nous sortira la totale dans un gros volume et... ce jour là, vous pourrez garder votre argent, tellement tout cela demeure très anecdotique ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2820
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Dim 7 Mai 2017 - 10:03
A des millions d'années lumière de Bloodlines, j'ai enfin achevé...

ETC 1-5 (1989-1990, DC COMICS - PIRANHA PRESS)


... qui est une véritable curiosité en 5 parties et dont j'avais acheté les deux premières parties à 5 francs pièces, il y a de ça près de 20 ans ^^

A l'époque ma connaissance de l'anglais était insuffisante pour apprécier à sa juste valeur cette oeuvre troublante dont - au demeurant - je n'avais que le début !

Bref. J'ai pu choper les 3 derniers épisodes et mon anglais s'est un poil amélioré depuis !

Mais avant de faire un bref résumé de ce qu'est ETC, il convient de préciser ce qu'était le label Piranha Press. De ce que j'ai pu en lire, c'était la tentative de DC Comics de l'époque pour créer une gamme de comics "alternatifs" (comme Cerebus, Love & Rockets, Yummy Fur...).

Une tentative qui s'est soldée par un échec retentissant. Le label n'a pas passionné les foules et a essentiellement fonctionné entre 1989 et 1992 (le dernier comics sorti - en 1994 - étant un comics mettant en scène... le chanteur Prince ^^). Il faudra attendre 1998 pour que DC retente le coup avec son label Paradox Press... qui n'a - lui non plus - pas duré bien longtemps.

Pour la petite histoire, les oeuvres les plus connues publiées par Piranha sont l'excellent Gregory de Marc Hempel et "Why I hate Saturn" de Kyle Baker qui, je crois, a du être traduit en français (mais que je n'ai point lu). Pour le reste, tout est passé dans les tinettes de l'histoire des comics...

... en ce compris cet intéressant et - un peu - conceptuel ETC de Tim Conrad (inconnu au bataillon) et Michael Davis (également inconnu au bataillon).

Graphiquement c'est superbe : les peintures et les dessins de Conrad font un poil penser au travail d'un Dave McKean (Sandman) ou d'un Jon J. Muth (Sandman aussi ^^). C'est magnifique quoiqu'un peu difficile à suivre par moments... mais rien que sur l'aspect graphique (qui m'avait encouragée à acheter les deux premiers volumes), c'est génial !


Pour le reste, l'histoire est un poil fouillon et très, très inspirée par le Neuromancien de William Gibson. On a une nov-langue qui est assez difficile à suivre (l'argot futuriste de 2050 ! Un peu comme ce qu'on retrouve à la lecture de l'Orange Mécanique de Burgess : il y a un temps d'adaptation pour "piger" la nouvelle langue se dépatouiller avec l'oeuvre ^^) et du cyberpunk à tous les étages !

Tout commence avec le Dr. Alisha Merk, une jeune psychogrammateuse (le mot existe pas et la profession non plus : elle se sert de l'outil informatique pour créer des personnalités virtuelles qui répondent aux stimulus de l'extérieur et peuvent apprendre d'elles-mêmes, une fois implantées dans un corps mécaniques) qui vient d'être embauchée au service de l'excentrique Dr. Victoria Gottway, une généticienne nobelisée (et pas commode), qui a eu une action révolutionnaire dans le domaine des greffes et de la prolongation de l'espérance de vie : elle même a 137 ans !


Gottway a un projet secret d'ailleurs : elle veut créer une vie artificielle - une femme - et a besoin de Merk pour programmer sa personnalité.

Bref, ça commence comme du Frankenstein à la sauce cyberpunk.

Pour le reste, Merk se rendra compte que Gottway est un monstre. Cette dernière pétera un câble quand elle découvrira qu'un autre de ses employés est un espion de NADIRCORP, un conglomérat financier intéressé par les débouchés commerciaux de ce clonage humain révolutionnaire, et fera exploser son propre laboratoire...

... permettant à sa créature de pouvoir s'enfuir, avant que la personnalité de Merk ne soit implantée en elle. Bref, c'est une page vierge qui ne demande qu'à être écrite !

Et le comics ETC étudiera l'impact qu'aura la créature (qui sera baptisée, par la suite, ETC) sur les gens qu'elle croisera. Merk en premier lieu, mais aussi un jeune hacker désargenté qu'elle croisera par hasard, une star psionique du show-biz, des mutants victimes de la pollution environnementale... et la terrible et mystérieuse boss de NADIRCORP !

Franchement, l'histoire est plaisante quoiqu'un poil convenue. On sent bien l'influence de William Gibson, mais aussi le discours environnemental classique et l'éternelle question sur la nature de l'être humain (ça fait aussi penser à Ubik de Philip K. Dick). C'est un peu confus mais ça se laisse vraiment bien lire.

Sans compter que les dessins de Michael Davis sont réellement à tomber.

Dommage que le tout soit quasiment passé inaperçu (ce qui explique le peu d'images, d'ailleurs, que je peux fournir dans cet article).

Pas de traduction française, mais pour moins de 10 € vous pouvez avoir assez facilement le tout. Ça mérite le coup d’œil si vous appréciez les comics peints et / ou le cyberpunk.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Dim 7 Mai 2017 - 10:35
Purée, c'est bien surprenant !
Pour avoir autant de comics indés, tu as une boutique spécialisée près de chez toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
 

Les comics que vous lisez en ce moment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme partage :: L'univers Comics :: Comics-