Les comics que vous lisez en ce moment

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7377
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 21 Sep 2017 - 21:45
Aquaman #28 continue la bonne reprise de la série enclenchée depuis le #25.


Menée par un Dan Abnett inspiré par cette plongée dans les bas-fonds d'Atlantis et un Sejic qui livre de très belles planches (en tout cas sur le #28 après un #27 plus faible).
Ici, on en finit avec l'affrontement entre Orin/Aquaman et Kadaver, pour passer cette étape et préparer la suite. On voit aussi Garth qui aide Mera, et les ennemis qui tentent de les arrêter, tandis que Vulko continue de poursuivre sa mission pour les Sisters of Widowhood.
En soi, le numéro ne fait pas avancer l'intrigue : on finit la première partie de la relance, on fait un état des lieux, on prépare la suite ; une pause, donc, mais qui permet de confirmer les bases. Aquaman est loin d'être le Roi qu'il fut, il est littéralement brisé et il faudra le reconstruire ; Mera & Garth forment un nouveau duo menacé, tandis que Vulk retrouve des couleurs.

En définitive, cette pause ne donne rien de plus par rapport aux épisodes précédents, mais se laisse très bien lire. La série respire, et est surtout sublimée par un Sejic à nouveau en très, très grande forme ; il est clair que, sans lui, cette reprise aurait beaucoup moins de charme, et ses défauts (dont un certain manque d'originalité dans le cheminement et le principe du Roi déchu qui se reconstruit en hors-la-loi contre un Pouvoir tyrannique) seraient bien plus visibles.
Heureusement, il assure et la série en profite. La lecture est agréable et dynamique. Vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7377
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 21 Sep 2017 - 21:51
Batman : The Red Death #1 est le numéro dérivé de Dark Nights : Metal centré sur l'un des Evil Batmen, plus particulièrement le Bat-Flash.


Réalisé par Joshua Williamson et Carmine Di Giandomenico, les auteurs réguliers de la série Flash, ce one-shot doit expliquer comment un Batman normal décide de voler la Speed Force du Flash de son Univers afin de protéger son monde - ce qui le rendra Vilain et dangereux.
Bon, en soi, ça fait le job mais ce n'est pas très brillant.
Williamson ne s'appesantit pas sur les éléments justifiant cette quête de Speed Force, et c'est dommage car tout semble rapide (normal pour un Flash) et surtout téléphoné ; ça va vite, trop, et ça donne une sensation de bâclé.

Le one-shot se laisse lire, est très accessoire pour Dark Nights : Metal... mais, surtout, il n'est ni passionnant, ni bien fait. Williamson n'arrive pas à constituer une histoire vraiment intéressante, c'est creux et sans surprise ; et Carmine Di Giandomenico livre globalement des choses solides, mais sans folie, sans entrain, et je dois même avouer que son Red Death rend plutôt mal quand il apparaît.

Bof, bof donc.
Ces one-shots seront, par principe, variés qualitativement, même si on va sûrement avoir très souvent le même principe ; il y aura sûrement une ou deux pépites, beaucoup de moyen, c'est inévitable. Je suis curieux de voir les prochains... mais c'est quand même dommage que ça démarre avec une qualité aussi faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2917
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Lun 25 Sep 2017 - 12:08
De mon côté, je prends la tangente de l'autre côté de l'Atlantique (du notre, quoi !) et me réfugie dans le passé en lisant...

MIKROS, 1-5 et 7-9 (in MUSTANG n°54-58 et 60-62, 1980-1981, LUG)


... et on peut dire que ça dépote et que nous n'avons rien à envier aux ricains !


En fait, pour feu l'éditeur lyonnais LUG(dunum ^^) qui détenait à l'époque la licence Marvel (avant de la perdre au profit de SEMIC qui eux-mêmes l'ont perdu au profit de PANINI), il s'agissait de redynamiser un magasine existant qui publiait du western (et notamment des bédés réalisés par des italiens si mes souvenirs sont bons) en prenant le pari fou de faire des super-héros... par des auteurs européens !

C'est ainsi que MUSTANG dans son numéro 54 put présenter Photonik (une très bonne bédé réalisée par l'italien Cyro Tota mettant en scène une sorte de Captain Marvel, Photonik, qui est en fait dans la vie de tous les jours un étudiant bossu, ses amis Tom Pouce [qui parle aux animaux] et Ziegler [un vieux télépathe] dans leur lutte contre le Minotaure, un méchant animé du désir de dominer le monde par la finance), Mustang (ou Ozark, une série un peu confuse, made in Franco Oneta, mettant en scène un guerrier indien, un cirque magique, un cheval parlant et magique, des Hell's Angels, des mormons... je n'en ai pas lu assez pour pouvoir juger ! La série sera d'ailleurs vite remplacée par une série galactique - Cosmo - signée Jean-Yves Mitton) mais surtout Mikros.


Signée John Milton (SIC ! En fait, il s'agit du pseudo américain de Jean-Yves Mitton [Epsilon, Kronos, Demain les Monstres]) aux dessins et Marcel Naughton (Marcel Navarro, le patron des éditions Lug) aux scénarions, il s'agit d'une bédé qui rappelle beaucoup les premiers 4 Fantastiques.

Nos trois héros, Mike Ross (Mikros), Saltarella et Crabby sont des athlètes accomplis mais également des étudiants en entomologie prometteurs. Crabby, le boxeur (bon c'est la Chose, grosso modo) est un lourdaud qui se languit d'amour pour la jolie Saltarella qui elle-même n'a d'yeux que pour le brillant - mais froid - Mikros (M. Fantastic ?).

Quand Mikros découvre des ondes permettant d'entendre les "conversations" des insectes, il tombe sur des transmissions des Svizz, une race d'insectes extra-terrestres, qui ont pour but d'envahir le monde... en transformant nos amis en super-insectoïdes ! Du coup, ils se retrouvent miniaturisés et dotés de super-pouvoirs (ils volent tous les trois, Crabby a gagné en force, Saltarella en agilité et Mikros peut générer un certain nombre d'ondes et de sons particulièrement avantageux...).


Les premiers épisodes auront trait à une aventure spatiale pour déjouer le plan des Svizz et sauver Saltarella qui s'est faite kidnapper, les suivants les confronteront à Super-Termitor (^^) qui lui aussi veut conquérir le monde à l'aide des insectes... et le dernier que j'ai lu met même en scène les deux créateurs de la série (après que le Monde ait été anéanti dans l'avant-dernier épisode) !

Le dessin est sympa (comme tout ce que fait Mitton), les scénarios amusants et empreints d'un parfum rétro pas désagréable. Mikros s'était chouette ! Et par la suite, ça deviendra même énorme (il y aura en tout 75 épisodes dont la plupart publiés dans le magasine TITANS). Il y aura même (mais je reviendrais là dessus) un époustouflant épilogue en 21 parties intitulé "Epsilon - le Fils du Néant" qui me donne encore des frissons, tellement c'était bien !

Le seul petit problème avec Mikros c'est que, de manière très étrange, il n'a jamais été réédité de manière satisfaisante.

J'ai pour ma part les deux volumes publiés en 1998 par l'éditeur Sang d'Encre (aucune idée de ce qu'ils ont fait par la suite) regroupant les 5 premiers épisodes (les 3 autres, ils sont dans un recueil du mag MUSTANG que j'ai acheté ce WE en vide-grenier ^^). Je sais que Delcourt avait tenté aussi de compiler Mikros sans aller très loin, non plus.

L'espoir pourrait-il se situer du côté de l'éditeur lyonnais (enfin villeurbannais ^^) Original Watts qui a commencé (mais seulement 6 épisodes) à republier Epsilon et Kronos (en intégrale pour le coup) ? On ne peut que prier pour une belle édition de Mikros, meilleur témoin de ce que la France a pu faire en bédé de super-héros (bon y a aussi le Surfeur d'Argent de Moebius ^^).

Une vraie curiosité donc !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7377
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 25 Sep 2017 - 17:34
J'avoue que j'ai souvent entendu parler de ces Héros français, mais... je n'achetais pas ce magazine, plus jeune. Je suis donc passé à côté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7377
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 27 Sep 2017 - 20:53
Dans Detective Comics #965, James Tynion V et Eddy Barrows ont la lourde tâche de répondre aux attentes des fans de Tim Drake/Red Robin, perdu/emprisonné depuis la première saga pour les lecteurs, passé pour mort pour ses camarades ; ils doivent aussi surfer sur The Oz Effect, lancé dans Action Comics récemment.
Ils s'en sortent bien, même s'ils démarrent doucement.


Attention, je spoile.


Le numéro se concentre donc sur un rappel des origines de Tim Drake, "les vraies", pas celles du New52, qui n'ont jamais été claires et se perdaient dans un chaos sans nom concernant les Titans et les jeunes héros.
Là, Tynion revient aux bases, rappelle l'historique, refonde Tim Drake et le réinstalle dans la Batfamily ; efficace et malin, pour gagner du temps mais surtout rendre hommage au personnage, surtout grâce aux belles planches inspirées de Barrows.

Maintenant, l'épisode doit quand même fournir des rebondissements, des avancées ; il en donne deux, surprenantes mais intrigantes.
La première lance un flou sur Mr Oz, et fait penser qu'il y a peut-être plus que ce que Jurgens a montré jusque-là (et j'aimerais bien, la première partie de The Oz Effect n'était pas très excitante en y repensant). La seconde rappelle les grandes oeuvres du run de Geoff Johns sur Teen Titans, et ramène un personnage-concept fort, qui s'installe très bien dans le propos de l'épisode sur Tim. Bien vu et intéressant.

Un début solide, un rappel efficace, un lancement malin, avec de superbes dessins.
Vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7377
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 27 Sep 2017 - 21:20
Jurgens continue The Oz Effect dans Action Comics #988 : après la révélation du précédent numéro, le temps des explications pour justifier la présence du fameux Mr Oz est venue.
Et autant dire que ça ne m'a pas convaincu.


Surpris de découvrir ici Ryan Sook, qui fait tout l'épisode ce qui était devenu rare du temps où il était plus mis en avant, j'apprécie déjà les planches du dessinateur, qui offre là un style sobre mais très efficace et beau ; le rendu est clair, c'est joli, dynamique, tout fonctionne bien et fait plaisir à l'oeil.
Un bon point. Le scénario ne suit pas vraiment, hélas.

Attention, je spoile.


L'idée est donc d'expliquer comment Jor-El a survécu à la destruction de Krypton, et pourquoi il est devenu Mr Oz, manipulateur depuis des mois, kidnappeur de certains (Red Robin, Doomsday), et globalement stratège contre Superman.
La charge de Jurgens étant double, sa proposition est double aussi : d'une part, justifier la survie ; de l'autre, expliquer ce changement d'un personnage généralement considéré comme bon (à la différence de son équivalent dans la série TV Smallville, manipulateur et retors).

Alors, autant la justification de la survie est "simple" mais efficace, via notamment des passages-flashbacks qui soulignent la détresse d'un Jor-El voulant sauver Krypton et le drame d'assister à la destruction de son monde, autant les raisons justifiant ce penchant du "mauvais côté" ne fonctionnent pas.
Clairement, Jurgens est très lourd dans sa description d'une ville du Moyen-Orient et d'un régime dictatorial : j'y ai vu une accumulation de clichés américains, certes souvent proches de la vérité mais ici mal amenés, mal écrits... une impression d'idées putassières accumulées ici me vient, et ça ne me plaît pas.

Après, le principe d'un Jor-El ravagé par la mort de sa femme qu'il n'a pu empêcher, rongé par la découverte que la Terre est un "sale endroit" pour son fils, la certitude que les Hommes ne pourront pas changer... ce n'est pas bête, ce n'est pas mauvais ; c'est juste extrêmement mal amené, et lourd dans la mise en place.

À voir la suite, mais The Oz Effect ne me convainc pas.
Jurgens, efficace dans l'écriture de baston, l'épique et le symbolisme mais qui écrit quand même avec de gros sabots, n'est peut-être pas le scénariste adéquat pour une saga aussi sensible.
Toujours curieux, mais ni emballé, ni conquis pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7377
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 28 Sep 2017 - 21:28
J'ai lu BATMAN: THE MURDER MACHINE #1 du scénariste vétéran pour vilains Frank Tieri, dessiné par Ricardo Federici, le deuxième one-shot décrivant les origines des "Evil Batmen", ces versions négatives de Batman qui sont, en soi, des fusions méchantes de Batman et des membres de la Justice League.


Si le premier, sur Red Death/Batman-Flash, était fort décevant, le second, s'il ne révolutionne rien, est efficace et mieux mené.

Jouant sur deux tableaux (l'attaque, dans le présent et sur le monde DC normal, de Cyborg par le Vilain ; et le Vilain qui explique son origine via un discours et des flashbacks), Tieri utilise d'une technique fort classique, mais qui demeure efficace (après tout, quand un Batman androïde arrive, il est légitime de lui demander ce qu'il a, et Batman a toujours aimé se la raconter).
En soi, Tieri ne livre rien d'extraordinaire, l'origine est basique mais se tient toujours mieux que celle de Red Death ; du déjà-vu, que ça soit dans le principe qui justifie la transformation de Batman (même si le chagrin "excuse" beaucoup, quand même) ou encore dans l'attaque, mais de l'efficace.
Rien de neuf, rien d'original, rien de bon en fait mais rien de mauvais non plus.

Grâce aux dessins, dont le style en preview ne me plaisait pas mais qui rend très bien à la lecture, avec une atmosphère travaillée et très "inhumaine", qui fonctionne bien ici, l'ensemble se lit très agréablement.
C'est pas brillant, mais ça fait le job et ça rend l'origine de Murder Machine cohérente et solide ; c'est déjà bien, bien plus que Red Death...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7377
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 2 Oct 2017 - 18:54
Dans Hal Jordan & the Green Lantern Corps #29, Robert Venditti finalise sa saga Fall of the Gods avec Rafa Sandoval. Et si l'épisode est toujours superbe, grâce aux dessins de ce dernier, le scénario continue d'être faiblard.


En quatre parties, Venditti a montré Orion pourchassé et en difficulté, Orion mort et sauvé par Kyle, Hal qui rencontre un fantôme de son père pour sauver Highfather, et maintenant l'affrontement final... ce qui donne un ensemble à la fois creux (il ne se passe finalement pas grand-chose, les ennemis sont à peine esquissés, le Big Bad est nommé mais jamais creusé) et expédié (c'est très rapide dans l'enchaînement, la faute à beaucoup de planches jolies mais vides).

Venditti poursuit son travail sur les New Gods, qui ne me passionne pas mais qui a le mérite de proposer "quelque chose". On a, néanmoins, un Highfather moins fasciste et brutal que précédemment, sous la plume du scénariste, et qui exprime même des sentiments pour son fils... Orion. Mister Miracle et Darkseid apprécieront.
En parallèle, Venditti continue à bien écrire Jordan, Stewart et Rayner, même s'il est ici en "pilote automatique" en surfant sur les principes déjà bien avancés précédemment (Hal en tête brûlée qui vainc tous les défis, John en général proche des troupes, Kyle en élu martyr ; seul Gardner est mis de côté ici, et des Lanterns "vivotent" par quelques lignes de dialogue).

Rien de transcendant, rien d'excitant, pas de vrai lien avec Metal... ça n'est pas bon en soi (c'est creux et expédié), mais pas mauvais (c'est très joli, ça se lit bien).
Une lecture anonyme, moyenne. Venditti ayant bien géré son titre jusque-là, malgré quelques longueurs, j'espère qu'il rebondira rapidement car, définitivement, les New Gods ne lui réussissent pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7377
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 2 Oct 2017 - 19:02
Marvel Legacy #1 par Jason Aaron et Esad Ribic (déjà coauteurs sur Thor il y a quelques années, le premier étant essentiellement connu pour son long passage sur Wolverine, le second ayant réalisé récemment l'event Secret Wars pour Marvel) a pour objectif de "relancer" Marvel, un peu comme Rebirth l'a fait pour DC.
Au menu : la présentation d'Avengers "1 million d'années avant Jésus-Christ", le retour d'un personnage mort et important pour Marvel, la mise en avant d'une menace millénaire, du teasing pour quelques séries et l'évocation de retours à venir ; avec, surtout, un focus sur l'héritage dans l'univers Marvel.


En soi, le récit est bon.
Ca se lit bien, vite, les Avengers -1.000.000 sont funs (Odin avec Mjolnir, une hôtesse du Phénix, un Starbrand cromagnon, un Black Panther, une Iron Fist, un Ghost Rider avec un mammouth, un sorcier amené à devenir un juron de Dr Strange) mais trop peu présents. Les teasings sont un peu lourds mais ça se sent que c'est imposé.
Le retour est bien fait, surprenant car inattendu
L'identité du revenant:
 
l'évocation des retours touche au coeur du fan
Ceux qui reviennent:
 
et la narration autour de l'héritage fonctionne, surtout avec la menace sous-jacente.

C'est, clairement, moins puissant, porteur et bluffant que le Rebirth de DC ; pas forcément parce que le Rebirth fut premier, mais aussi parce que le message et la réalisation sont moins forts, moins portés sur l'émotion (le retour de Wally en symbole d'espoir, ça n'a pas d'équivalent).
Bon, malgré tout, bien mené et plutôt fun, Marvel Legacy est moins une entrée pour la suite de Marvel qu'un épilogue aux longues périodes précédentes, faites de remises en question, d'agressions entre Héros et d'échecs.
A voir ce que donne la suite, mais si Jason Aaron reste aux commandes de Marvel (et lui donner les clés du one-shot qui doit relancer la maison semble le confirmer), j'ai très hâte de voir ce qu'il prépare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7377
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 2 Oct 2017 - 19:28
Quelle déception que ce Justice League of America #15.


Si, déjà, l'absence d'Ivan Reis et son remplacement par Felipe Watanabe gêne (déjà que passer après Reis est difficile, si en plus on met un dessinateur franchement pas terrible aux proportions et propositions très moyennes...), c'est surtout le gloubi-boulga du scénario qui gêne et en vient même à écoeurer.
Orlando se lance dans l'explication sur "Où est passé Ray Palmer depuis des mois ?", et part pour une exploration des différents mondes du Microvers avec Aut (le supposé traître) et Preon (qu'on découvre nouvelle conquête de Ray "je chope une indigène minuscule à chaque voyage" Palmer)... mais ça n'est ni dynamique, ni intéressant, ni bien fait.
La narration est lourde, c'est rempli de tunnels de descriptions ou de dialogues scientifico-lourds. Ça n'avance pas, c'est lent, c'est inutilement complexe, et ça finit sur un pseudo cliffhanger qui n'explique même pas pourquoi il faut se méfier de Aut, ou l'origine des problèmes du Microvers.

Immense déception pour ce numéro juste chiant, mal dessiné et mal fichu.
Quel dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2917
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Jeu 5 Oct 2017 - 14:41
Punaise, quelle avalanche de chroniques intéressantes sur Rebirth ! Pour ma part, je suis à la bourre, même sur les épisodes français que j'ai pu lire ^^ Mais promis, je vous rencarde sur les séries du mag d'Urban Justice League Rebirth dès que possible !

Bon faut dire que j'ai été troublée dans ma lecture de Rebirth par tout un tas de trucs : j'ai relu des vieux Conan et ça m'a donné envie de relire pour la 1.000.000ème fois Cerebus. Puis j'ai reçu les deux intégrales de Bacchus par Eddie Campbell et j'ai eu envie de les commencer (c'est génial d'ailleurs). Et là ? Je me fais une petite pause avec des comics de sup'héros, c'est à dire avec les comics made in France de Lug !

Alors après Mikros, j'ai eu le plaisir de (re)lire...

KRONOS, 1-6 (in TITANS 115-120, 1988-1989, LUG)

... scénarisé et dessiné par Jean-Yves Mitton !


Cette série, initialement publiée dans le magasine Titans (aux côtés des Nouveaux Mutants et des Vengeurs de la Côte Ouest) a pour héros Zaar, un extraterrestre à la peau bleutée (et qui ne dispose que de 4 doigts à chaque mains), en galère sur notre planète Terre...

... car il vient non seulement d'ailleurs (la planète Orion) mais également d'une autre époque (il y a de ça bien longtemps...) car il a la possibilité avec une bague issue d'une technologie avancée de se mouvoir dans le temps... et c'est là que ces ennuis commencent.

A la base, Zaar faisait partie d'une expédition temporelle avec d'autres habitants de la planète Orion. Leur but ? Se promener dans le temps et aller à la découverte (discrète) des différentes civilisations primitives - ou non - qu'ils pourraient croiser.

C'est ainsi que dans notre lointain passé, quelque part au confluent de deux cours d'eau (le Rhône et la Saône), un vaisseau en provenance d'Orion a atterri et a été vénéré immédiatement par les hommes préhistoriques qui se trouvaient là.

Bref, ça commençait pas trop mal pour Zaar. D'autant plus qu'il venait d'épouser sa promise, la belle (et bleue) Aliah et qu'on leur avait filé à tous les deux leur "olphir", c'est à dire leur bague temporelle... On les avait averti : devenus chevaliers "Kronos", ils avaient des droits et des devoirs. Et notamment celui de ne pas utiliser sans autorisation leur bague... sous peine de mort !


Bon, on l'aura compris : ils vont l'utiliser sans avoir l'accord de leur chef. Aliah va activer au hasard sa bague pour éviter d'être écrasée par des Mammouths et va disparaître dans le temps. Zaar, fou d'amour, va faire de même pour tenter de rejoindre Aliah et... leurs copains d'Orion vont se lancer à leurs trousses pour leur régler leur compte.

La série est assez courte (6 épisodes de 20 pages) mais palpitante ! On va y suivre Zaar dans notre présent mais aussi sous la Rome Antique et dans notre Moyen-Âge. Il va être confronté à des "stars" comme Pothin ou Blandine de Lyon, deux martyrs chrétiens suppliciés par les Romains. Jeanne d'Arc va également apporté son grain de sel à cette histoire, mais il y aura aussi des bikers, des policiers, des moines crasseux du Moyen-Âge, un chronophysicien allumé et sa petite-fille...


... et de l'action qui se déroule en France ! Car Mitton connaît sa géographie : on s'y retrouve un petit peu en Bourgogne ou à Rouen mais surtout à Lyon ! Et c'est marrant de voir un comics débutant sur la Place Bellecour et se déroulant par la suite rue Emile Zola, devant la Basilique de Fourvière ou la Préfecture, ou aux travers des rues reliant la Croix-Rousse à la Mairie de Lyon !

Au-delà de ce détail sympathique, il s'agit d'une solide histoire de SF, avec un héros attachant et mu par un amour remarquable pour sa belle, des seconds rôles intéressants, le tout servi par un dessin bien fichu.


Deux solutions pour lire Kronos :

- soit en chinant et en retrouvant les numéros 115 à 120 du magasine Titans. Avec un peu d'effort, ça se trouve à un prix raisonnable (pour la version couleur mais avec un papier moche)
- soit en achetant l'intégrale chez les villeurbannais d'Original Watts (qui rééditent aussi Epsilon du même Mitton). C'est en noir & blanc & bleu (!!! Comme dans certains épisodes de Sin City ou de Grendel !). Mais ça coûte un peu chez pour 120 pages de BD (30-35 €)

En gros, une bien belle curiosité !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7377
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 5 Oct 2017 - 20:37
Ha purée, les dessins sont très jolis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7377
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 5 Oct 2017 - 21:02
J'ai aussi lu Batman : The Dawnbreaker, le one-shot de l'event Dark Nights : Metal sur l'Evil Batman/Green Lantern.


Réalisé par Sam Humphries, qui s'occupe de la série Green Lanterns depuis Rebirth, et Ethan Van Sciver, durablement lié à la franchise depuis des années, ce numéro doit, comme les autres, expliquer l'origine de cet Evil Batman, le faire arriver sur la Terre-DC classique et montrer qu'il est dangereux.
Jusque-là, les one-shots sur les Evil Batmen ont livré soit un échec total, soit un numéro solide fort agréable ; Batman : The Dawnbreaker se situe au milieu.

Si, à la différence des deux premiers, on n'a pas un Batman "en poste" qui se transforme après un drame, on voit ici un Bruce Wayne de 8 ans qui devient Green Lantern dès la mort de ses parents (car il a une Volonté absolue de rendre "justice") ; si, aussi, on entrevoit globalement comment ce gamin paumé peut se "perdre" dans la violence et la brutalité sans repère ; si, surtout, cela permet de changer et d'offrir quelque chose de différent, le numéro n'est malheureusement pas exempt de défauts et de facilités.
L'absence d'Alfred, les incohérences temporelles (donc Bruce a 11 ans quand le Corps vient le voir ? et juste après il devient Dawnbreaker ?), cette mauvaise idée que ces Evil Batmen soient recrutés juste après leur transformation par le Batman Who Laughs et, mais c'est très personnel, le style de Van Sciver que je ne supporte plus plombent le récit.

Avec un début qui lorgne du côté du bon Murder Machine, mais un ensemble qui tombe un peu comme Red Death, le one-shot Batman : The Dawnbreaker n'est pas désagréable mais très anodin, et finalement un peu gâché. Dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7377
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 5 Oct 2017 - 21:10
Avec Wonder Woman #31, James Robinson (connu essentiellement pour sa superbe série DC Starman, et récemment sur Earth-2) et Carlo Pagulayan (qui avait dessiné Planet Hulk) lancent la saga "Children of the Gods" et reprennent la série après le départ de Greg Rucka et quelques transitions.


Et, directement, le duo d'auteurs se place dans une forme de "suivisme" de la méthode Rebirth (en utilisant la redéfinition du personnage par Rucka, "retour à la base") tout en récupérant des éléments d'avant (la piste sur le frère jumeau de Diana, Grail et Darkseid réincarné).
Ça fonctionne plutôt bien, même si c'est une grosse introduction.
En soi, Robinson ne force rien, il s'avance doucement en s'installant sans tout révolutionner ; c'est tout doux, mais la lecture est agréable et dynamique. Avec deux combats, un petit et un gros, une mort surprenante et quelques pistes, ça pourrait être considéré comme timide si les dialogues ne sonnaient pas justes, si les personnages n'étaient pas bien rendus ; avec, en plus, un final "classique" mais qui rend bien, ça rend le tout bien fichu.

Pagulayan livrant de belles planches, dynamiques, le numéro m'a plu et me donne envie de lire la suite. Il faudra que ça aille un peu plus vite, quand même, mais pour une introduction du run et une reprise, ça fonctionne bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7377
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 5 Oct 2017 - 21:54
Sean Gordon Murphy, dessinateur-star notamment pour Joe, l'aventure intérieure ou Punk Rock Jesus, lance son BATMAN: WHITE KNIGHT #1, qui impressionne déjà.


Avec un principe simple (le Joker devient sain d'esprit et décide de dresser Gotham contre un Batman devenu aussi ultra-violent, sadique et cruel que celui de Ben Affleck dans le film Batman V Superman), Murphy commence via une scène d'action intense et brutale, mais qui vaut surtout pour ses dialogues. Grâce au Joker, Murphy monte un argumentaire à charge sur Batman et son rapport à la ville, à la criminalité, et si les réflexions ainsi amenées ont déjà été dites, leur rendu fonctionne ici très bien.
La transition entre la folie puis l'esprit sain du Joker est, certes, un peu rapide et facile, mais le dynamisme qui s'échappe du scénario et la folie qui implose chez Batman (avec une justification, déjà-vue mais efficace) fonctionnent.
Surtout, le final intéresse, intrigue et donne envie de lire la suite ; ça se tient, c'est pertinent et, avant tout, ça démontre l'existence d'une idée, d'un scénario qui ne sert pas juste les sublimes dessins de Murphy, qui livre encore des planches d'anthologie.


Intriguant, surprenant, dynamique, magnifique, brutal et enragé, Batman : White Knight démarre très bien.
Je suis très curieux du reste, surtout que Murphy démontre que, au-delà de son talent graphique, son côté scénariste a des choses à dire même sur des idoles autant usitées que Batman et le Joker (Punk Rock Jesus avait déjà prouvé la pertinence et la richesse de ses idées, mais la transition sur des personnages si connus peut mal se faire ; heureusement, non).
Vite, la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2917
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Lun 9 Oct 2017 - 18:57
En lisant tes belles chroniques, Mister Miracle, je me rends compte que je suis bien à la bourre sur les States même si je suis à jour sur les publications françaises. Ainsi, la chronique du jour est consacrée à...

JUSTICE LEAGUE, 7-8 (2016-2017, DC COMICS)
ACTION COMICS, 965-966 (2016, DC COMICS)
FLASH, 9-10 (2016-2017, DC COMICS)
HAL JORDAN AND THE GREEN LANTERN CORPS, 7-8 (2016-2017)

... bref, j'ai lu le mag' Justice League Rebirth d'octobre qui vient de sortir !

Je ne peux - d'abord - que saluer la qualité de ce que publie Urban en kiosque : beau papier, belle couverture, prix attractif (5,90 € pour 8 comics ! Soit même pas le prix de deux d'entre eux, aux US) et sommaire consacré à des pointures (ben oui, dans le même magazine la Ligue de Justice + Superman + Flash + Green Lantern... on peut pas dire qu'Urban nous colle une série de remplissage !). Urban a réussi l'exploit, je trouve, de publier l'univers de DC en France, ce qui - et les plus vieux des forumistes seront peut-être d'accord avec moi - ne coulait pas réellement de source (SEMIC avait tenté de le faire sans grand succès, aussi sympathiques qu'étaient les publications Arédit / Artima c'était quand même très, très mal fait... et Glénat avec COMICS USA ne faisait que de la mini-série, du graphic-novel et du one-shot [et je parle même pas de ZENDA]). Bref, chapeau Urban !

Bon très de généralités et passons au sommaire...

Le premier des deux épisodes de Justice League finit une mini-histoire commencée le mois dernier quand les membres de la Ligue sont pris par une peur panique et son terrassés par leurs démons : ainsi Flash pétait un câble car rien ne va assez vite pour lui, Jessica a peur d'à peu près tout, Cyborg du regard des autres, Superman que personne n'ait confiance en lui, etc...


Je dois admettre avoir été un brin déçue par cette fin pour une histoire qui démarrait plutôt pas mal. Quelle dégringolade par rapport au premier arc (Justice League 1-5, la saga des "Semblables") ! Là, franchement Bryan Hitch (scénario) est un peu décevant ! D'autant plus que cet épisode voit le départ de Jessica Cruz de l'équipe (WTF !), même si le duo sentimental qu'elle semble vouloir amorcer avec Flash fait sourire...

Le second épisode est le premier, en revanche, d'un arc en 4 parties dans lequel le matériel de la Ligue est hacké (leur satellite, les bat-joujoux, Cyborg lui-même). Là encore, rien de franchement palpitant même si voir Alfred manier un bazooka est assez amusant.

Bref, LA série de ce magazine a franchement baissé, je trouve. Je sais pas si ça s'arrange par la suite ou pas mais c'est un poil décevant... Niveau dessin, c'est pas mal mais sans plus... On retrouve Jesus Merino sur l'épisode 7 et Neil Edwards sur le 8. Bref rien de palpitant...


... contrairement aux deux épisodes d'Action Comics que j'ai vraiment apprécié ! Décidément ce nouveau Superman et sa petite famille me plaisent beaucoup ! Le scénario de Dan Jurgens (qui s'y connait un peu en Superman d'ailleurs ^^) est haletant et fait fourmiller la tête de la lectrice que je suis de questions (qui est cet autre Clark Kent ? Comment les Kent de l'autre univers vont-ils pouvoir s'intégrer dans cet univers ?). Et ce mois-ci le mystère est levé sur ce qu'est devenue la Lois Lane de notre monde... dans une saga en deux parties où la Lois de l'univers parallèle mène l'enquête... en revenant en infiltration au Daily Planet ! Au programme : Superwoman, Lana Lang et un épisode fort en émotions qui donne limite une petite larme ! Le dessin de Stephen Segovia est efficace et plaisant. J'espère juste que l'on continuera à donner à la nouvelle Lois de temps à autre le premier rôle ! Peut-être les deux meilleurs épisodes de cette édition d'octobre du magazine !


Flash... Voilà une série sur laquelle je n'adhère que très moyennement au dessin... Le premier épisode est signé Jorge Corona que j'avais bien aimé pourtant sur la série "We are Robin" mais que je trouve... laid sur Flash. L'autre épisode n'est guère mieux loti : Felipe Watanabe, j'accroche pas non plus... mais tant pis car l'intérêt est ailleurs !

Joshua Williamson s'intéresse au devenir de Wally West (celui de 52) depuis que l'autre Wally West (celui de l'univers DC classique) est revenu. Bref, les deux neveux d'Iris qui sont également tous les deux Kid Flash vont faire un joli duo pour sauver Flash en proie à une crise dans la Speedforce dans le premier épisode (crise qui laissera entrapercevoir le casque d'Hermès de... Jay Garrick ^^), tandis que dans le second le petit Wally West se fait gronder par Flash alors qu'il essaye de s'en prendre à un Lascar tout seul... pour au final tomber entre les griffes de The Shade !

Flash... voilà une série qu'elle donne envie de lire la suite (même si graphiquement c'est moche) !


Enfin, dans Hal Jordan & The Green Lantern Corps, on a droit à un affrontement final entre notre héros et Sinestro particulièrement épique ! Où Jordan ne retient plus ses coups ! J'ai même pensé en lisant ça à la baston Sangoku / Freezer sur Namek ^^

Pour le reste, le Corps essaye de se reconstituer autour de John Stewart, Guy Gardner est insupportable comme on l'aime bien, Soranik et les membres renégats du Sinistro Corps essayent de se rendre utiles... et ils finissent par se coltiner Starro & Brainiac ! Seul petit regret sur cette super série : on ne fait qu'entrapercevoir Arisia ! Sinon le scénario est signé Robert Venditti et les dessins de Rafa Sandoval (7) et Ethan van Sciver (pour le 8ème épisode), aux styles assez proches et... en plus c'est plutôt joli !

Bref, un excellent sommaire malgré la petite déception de Justice League... et un coup de gueule inutile : double ration de chaque série tous les mois, pourquoi pas ? Mais ça nuit aux dessins et oblige des dessinateurs à se relayer sur un même titre ! Dommage... ça nuit à la cohésion graphique du tout !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 05/12/2016
Messages : 2313
DC : Deadshot.
Situation : Revendique son héritage.
Localisations : Metropolis.
Justice League

MessagePosté le: Lun 9 Oct 2017 - 20:18
Oui, malheureusement, la série Justice League est l'une des plus faibles de Rebirth et l'une des seules à m'avoir déçu. Malgré de rares moments de mieux, on a l'impression qu'elle n'est là que parce qu'ils en faut bien une plus que parce qu'ils ont des choses à raconter avec (mais il peut se comprendre qu'ils aient du mal à enchaîner après le souffle épique de Darkseid War). Il a fallu les 3-4 derniers tomes pour que la série capte vraiment mon intérêt.

Merci pour ces avis, sinon !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7377
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 9 Oct 2017 - 20:59
Merci. Smile
Si le rythme bimensuel exige de nombreux changements de dessinateurs, ça rend la diffusion et la lecture très dynamique, vu que c'est très régulier.^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7377
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 11 Oct 2017 - 21:04
Tom King et Mitch Gerads sortent leur Mister Miracle #3, et je suis encore une fois sous le charme de cette saga déconnectée de l'univers DC, mais d'une pièce rare et d'une ambition à la fois gigantesque et intimiste.


Après deux épisodes percutants, le premier notamment par son début, le second notamment par sa fin, ce troisième numéro reprend ce principe de jeu de tennis, avec une percussion dès le début.
Sans spoiler, King utilise un vieux truc de scénariste, utiliser la voix-off de Scott Free qui raconte une histoire à priori déconnectée des événements de l'image, mais qui se rejoignent sur le principe ; et si le principe est déjà vu, il fonctionne et surtout sert admirablement un double propos fort, que ça soit sur l'acte de guerre abominable et la réflexion en voix-off qui souligne l'extrémisme d'Orion. Terrible.
La suite permet de souligner alors le caractère et le naturel de Scott Free, qui s'échappe littéralement - il fuit, encore et encore, pour oublier et tenter de s'offrir une autre vie, une autre chance. Si le personnage a toujours été un artiste de l'évasion, King en profite ici pour non pas valoriser cette échappée continue face à la mort, mais pour indiquer que Scott Free peut apparaître comme un lâche, un faible incapable de tenir son statut et ses responsabilités ; pertinent, d'autant plus que le héros tente d'agir comme tel - et le final est surprenant et choquant, car il doit être interprété.

Fort, encore, surtout pour son introduction et ce que King veut dire sur le naturel de l'homme derrière l'artiste de l'évasion. Avec des pistes, des indices, un rythme lent mais terrible (une longue descente vers l'horreur, irrémédiable), une ambiance étouffante (bravo à Gerads et aux couleurs si étranges, le style est idéal), Mister Miracle #3 m'a encore convaincu en m'intriguant et me troublant.
Vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7377
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 11 Oct 2017 - 21:29
Sur ses deux premiers numéros, et notamment le second, l'événement de Scott Snyder a tiré de tous les côtés en affichant une folie terrible et une ambition folle ; la pression est donc grande pour Dark Nights : Metal #3 - l'épisode va-t-il tenir le niveau ?
En un sens, oui - et non.


Oui, parce que Snyder continue toujours de mêler des principes de l'univers DC qui n'ont, à priori, rien à voir ensemble, mais avec une forme d'imagination démente et proche de la fanfic, dans le mode "et si on disait que X permet de faire ça avec Y ?". C'est fun, c'est riche, c'est plutôt dynamique même si on est clairement sur la "pause" de l'événement, avec un point sur ce qu'il s'est passé après le #2 et un petit saut temporel d'une semaine ; on compte les victimes, on liste les atouts, on envisage la suite, on lèche les plaies, on s'engueule un peu, et on essaye de répliquer.
C'est efficace, les personnages sont très bien caractérisés via des dialogues qui sonnent justes (Dick, Damian et Clark surtout), les liens entre eux font sens et rappellent les meilleures périodes pré-New52, et si le final est attendu, il fait son effet.
L'événement fonctionne toujours, donc - mais il ne conserve pas le niveau des précédents, et notamment d'un #2 juste dément.

En effet, si le #3 est riche, il l'est bien moins que le précédent, et est bien moins intense. La faute, bien sûr, au choix légitime de faire une "pause", de faire un bilan à mi-parcours et de voir où on en est ; logique, mais du coup clairement moins puissant. Il y a également moins d'idées, moins de folie, moins d'absolutisme dans l'avancement des idées et celles-ci.
C'est bon - c'est juste moins puissant et cacophonique que le précédent.

Snyder continue de gérer, donc, même s'il passe ici la vitesse inférieure pour amorcer un virage ; soit. En donnant encore des idées, en plaçant ses pièces (et en résumant les tie-ins, toujours agréable de ne pas avoir à courir partout), en ramenant plein de personnages quasi-disparus (Détective Chimp !), en préparant intelligemment les futurs spin-offs, et en profitant d'un Capullo en ferme, il réussit encore son pari.
Ce n'est pas au #3 que Dark Nights : Metal va me décevoir - une bonne nouvelle ! Vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7377
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 11 Oct 2017 - 21:52
James Tynion IV et Eddy Barrows finalisent, dans Detective Comics #966, le retour de Red Robin en deux parties - et autant dire que ça envoie du bois !


Après un premier épisode qui rappelle les origines du personnage, maltraitées ces dernières années, et finissant sur un final choquant avec une arrivée impromptue (un Tim adulte en Batman, hérité de la saga Titans of Tomorrow de Geoff Johns sur Teen Titans), on plonge pleinement dans la suite, à savoir un affrontement factice entre les Tims et Doomsday, qui a surtout pour objectif de les faire bouger durant leur discussion.
Et si le combat contre le monstre n'a, en soi, rien de passionnant, le scénariste gère extrêmement bien la discussion, faisant apparaître un Futur terrifiant !

Via un épisode dynamique et passionnant, même s'il s'agit plus d'un quasi monologue du Batman qu'un dialogue (Red Robin n'est là que pour faire rebondir le propos), Tynion IV réoriente complètement sa série, filant désormais sur du quasi-cosmique à base d'intrigue temporelle fort surprenante, mais qui fonctionne très bien !
Avec des personnages ultra-maîtrisés, des clins d'oeil parfaits (Conner !), une montée en puissance terrible, un nouvel antagoniste passionnant, ça donne une lecture fort agréable et efficace, notamment grâce à un Barrows très impliqué.

Quel plaisir de suivre tout ça.
Quel plaisir d'attendre la suite avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2917
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Sam 14 Oct 2017 - 14:25
Dernière lecture en date...

POISON IVY : CYCLE OF LIFE AND DEATH, 1-6 (2016, DC COMICS)
SECRET ORIGINS, 36 (1989, DC COMICS)

... soit le sommaire du n°2 du mag "Récit Complet Batman" publié par Urban Comics (le premier était consacré au Birds of Prey, le prochain aux Teen Titans^^), sommaire consacré à la fascinante Poison Ivy !


On a tout d'abord la récente mini-série "Cycle of Life and Death", signée Amy Chu pour le scénario et tout un tas de gens plutôt pas mauvais au dessin (Clay Mann essentiellement mais aussi Stephen Segovia, Robson Rocha, Julio Ferreira, Ethan van Sciver, Al Barrionuevo et Cliff Richards... petite remarque : même si le graphisme demeure assez cohérent pendant toute la série... DC a-t-elle vraiment besoin de 7 [SEPT !] dessinateurs pour une série de 6 épisodes ?).

Dans cette dernière Poison Ivy est plus ou moins rangée des bagnoles : elle a été embauchée dans un labo de recherche de Gotham pour mener des expériences sur les plantes... elle ne met plus de costume pour commettre des crimes, ce que son amie Harley Quinn trouve un peu décevant ^^


Mais quand sa collègue de laboratoire se fait assassiner par quelqu'un qui n'est pas elle, Posison Ivy se demande si son passé n'est pas en train de la rattraper ? D'autant plus qu'elle essaye de son côté de créer la vie par hybridation botanique...

Ce comics - je n'en dit pas plus - est très bien fichu et met en scène le personnage d'Ivy dans toute sa complexité. On y développe son éco-militantisme (le seul autre personnage dans le genre pourrait être chez DC Swamp Thing [qui fait une apparition dans la mini-série] ou chez Dark Horse, Concrete de Paul Chadwick), un aspect d'elle que j'ai toujours apprécié. Elle y est montrée aussi comme quelqu'un d'implacable dans ses combats : pour la nature, pour le féminisme...


... et sans spoiler quoique ce soit les scènes avec ses "filles" sont magnifiques.

L'histoire en elle-même est palpitante, les apparitions de Swamp Thing, d'Harley ou de Catwoman pimente le tout et... elle tombe même sur un scientifique un peu geek et profondément non-violent, Darshan, qui laisse entrapercevoir une possibilité de romance ^^

Bref, je suis complètement subjuguée par cette série !

Et cerise sur le gâteau on termine avec une histoire tirée du magasine Secret Origins des années 80 (un comics qui présentait les origines - à chaque épisode de deux personnages), signé Neil Gaiman (Sandman, Miracleman) et Mark Buckingham(Fables, Miracleman) dans lequel un enquêteur est chargé de déterminer si Ivy peut être recrutée pour le Suicide Squad ou pas...


... bon inutile de vous dire c'est aussi de la bombe comme épisode ^^

Et le tout pour 5,90 € en kiosque ! Pourquoi se priver ? ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7377
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Sam 14 Oct 2017 - 18:33
Ha oui, une très bonne histoire ! J'ai beaucoup aimé aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2917
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Mar 17 Oct 2017 - 18:21
Je dois admettre être très fan des publications Urban Kids, enfin, celles dérivées des séries animées de Batman, de Superman et de la JL. Du coup j'ai lu...

JUSTICE LEAGUE ADVENTURES, 1-22 (2002-2003, DC COMICS)

... soit le contenu des deux albums parus à ce jour (le second vient de sortir !) chez Urban ! Il devrait d'ailleurs, normalement, en avoir un troisième que j'attends avec impatience tant tout cela est bien fichu, rafraîchissant et constitue même à la fois un retour aux sources et des épisodes assez forts en émotion, en dépit de leur caractère apparemment enfantin !


Cette série (comme ses deux grandes sœurs consacrées à Batman & Superman) se voulait l'adaptation d'un dessin animé, à savoir "La Ligue des Justiciers", dessin animé que je n'ai jamais vu (à part un épisode [sympathique] consacré à Question, que j'ai regardé sur les conseils express de la joueuse de Question d'ailleurs ^^). On retrouve la manœuvre pas mal d'auteurs. Ainsi :

- en scénaristes nous avons Ty Templeton (1), Paul Storrie (2), Fabian Nicieza (3), Dan Slott (4, 6, 11 et 13), Todd Seavey (5 et 15), Len Kaminski (7), Mike W. Barr (huitième épisode), Matt Howath (9), Josh Siegal (10), Christoper Sequeira (12), Matthew K. Manning (14), Scott McCloud (16), Kevin Hopps (17), Stan Berkowitz (18), Michael Bernard (19), Jason Hall (20), John Ostrander (21) et Stuart Moore (22)
- aux dessins nous avons Min S. Ku (1, 4, 6, 8, 11-13, 17 et 21), Craig Rousseau (2), John Delaney (3, 14, 16, 19 et 22), Chris Jones (5, 10 et 18), Joe Staton (7), David Lopez (9, Aluir Amancio (15) et Rick Burchett (20)

... mais ce qui est amusant c'est qu'en dépit du nombre impressionnant d'auteurs (notamment de scénaristes dont l'excellent Scott McCloud [Zot !]) et de dessinateurs, il n'y a pas de ruptures entre les différents épisodes ^^


Sinon, toutes les histoires tiennent sur un seul épisode et sont assez simples sans être simplistes. C'est en cela que c'est rafraîchissant et que c'est un retour aux origines, avec des scénarios plus simples, loin des crossovers cosmiques et déferlement de personnages ! Une JLA composée de 7 membres et pas des moindres (Batman, Superman, Martian Manhunter, Wonder Woman, Hawkgirl, Green Lantern [John Stewart] et Flash [Wally West] qui va se coltiner, grosso modo un méchant ou un problème par épisode. Par exemple :

- des Daxamites qui veulent faire le bien en imposant leur volonté (3)
- des amazones qui veulent venger toutes les femmes du monde en conquérant la planète (4)
- Starro (5)
- tout un tas de vilains réunis pour une vente aux enchères un peu spéciale (6, un épisode hilarant !)
- Météo Mage (huitième épisode)
- Sinistre (10)
- Chronos (11)
- et ainsi de suite ^^

Ils n'auront pas que des adversaires, d'ailleurs : Aquaman, Atom ou des membres du Green Lantern Corps viendront de temps à autre leur prêter main forte !

Mais ce que l'on trouve aussi dans cette série pleine d'humour, ce sont des histoires profondément morales (et pas moralisatrices) qui exaltent l'amitié, le courage mais aussi... le dévouement pour autrui (quand John Stewart renonce temporairement à sa bague pour montrer à un petit garçon inquiet pour sa mère que les secouristes, les pompiers sont des héros. Et que ce n'est pas la bague qui fait l'homme ou le héros !), l'égalité des sexes, le pouvoir destructeur de la haine, etc...


J'ai, d'ailleurs, trouvé que le traitement donné à Martian Manhunter était particulièrement sensible.

Et puis, il y a pas de mal de choses astucieuses dans ces histoires : dans l'une d'elle Flash et Atom font équipe et voyagent dans le temps pour éviter que ce dernier ne soit détraqué par Chronos ; dans une autre ce même Chronos met aux enchères les corps figés de Superman, Batman et Wonder Woman devant une assemblée de vilains qui sont en train de tomber dans un gros piège, dans une autre une jeune fille remplace John Stewart dans la JLA le temps d'un épisode (j'ai eu peur - et les lecteurs de The Boys - me comprendront qu'il arrive la même "mésaventure" à cette gamine qu'à Stella, quand cette dernière a été admise chez les 7... mais il ne s'agit que de mon esprit mal tourné ^^)...


Vous l'aurez compris : je suis subjuguée par la qualité de cette série que l'on peut lire à tout âge et y trouver son compte !

Ah et en plus Urban Comics les vends à 10 € le volume (qui contient 11 épisodes), ce qui n'est pas un mal non plus ^^

Vivement le dernier tome !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7377
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 17 Oct 2017 - 20:12
Ha, ça a l'air bien riche ! Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Les comics que vous lisez en ce moment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les comics que vous lisez en ce moment
» Quel(s) livres lisez vous en ce moment?
» Musique : qu'est ce que vous écoutez en ce moment ?
» Quel magazine vous lisez ??
» Ce que vous lisez en ce moment

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme partage :: L'univers Comics :: Comics-