Les comics que vous lisez en ce moment

Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 14 ... 18  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9378
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 7 Fév 2018 - 22:01

Kim Jacinto rejoint Mark Waid, Al Ewing Jim Zub pour Avengers #679 et la suite de No Surrender (qui durera trois mois, quand même) - et j'ai trouvé ce numéro plutôt bon, même si le dessinateur n'en est pas le responsable.
Non, même si son trait est bon (un peu de Coipel, par endroits), c'est surtout le scénario qui non pas redevient, mais devient enfin intéressant ; il était temps. En se concentrant sur le Challenger, l'ennemi du Grand Master, l'épisode offre quelque chose de très classique, très simple et déjà-vu, mais efficace ; avec en plus des réactions d'Avengers cohérentes et bien écrites (sans brio, mais correct, cohérent), et ce cliffhanger précédent honteux rapidement évacué, cela rend un #679 vraiment agréable - et cela fait du bien !
No Surrender demeurera, je pense, une petite déception, car la fin de cette ère mérite clairement mieux ; mais si les numéros commencent à devenir enfin un peu dynamiques, j'en suis encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9378
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 8 Fév 2018 - 21:56

J'ai récemment lu PHOENIX RESURRECTION : THE RETURN OF JEAN GREY, la mini-série "prétexte", qui ne devait servir qu'à offrir une explication au fameux retour de Jean Grey ; retour expliqué dans le titre même de cette histoire anecdotique, mais finalement pas désagréable, en tout cas un peu plus vivante que d'autres, comme DEATH OF WOLVERINE.
Grand fan des X-Men, mais ayant progressivement perdu l'intérêt puis la lecture (le départ de Jason Aaron a sonné le glas de mes achats), je reprends doucement pied (notamment en appréciant réellement le sympathique X-MEN GOLD), et j'ai donc enchaîné sur ce X-Men Red #1.
Et j'ai, vraiment, beaucoup aimé.
Tom Taylor (que j'aime beaucoup sur ses INJUSTICE ou WOLVERINE) et Mahmud Asrar (qui a été meilleur ailleurs, qui est parfois un peu limite mais livre de très belles planches de la cheffe de ce nouveau groupe) livrent un numéro très agréable, centré évidemment sur Jean Grey. Avec une narration déjà vue (un moment choc en départ, un événement vu cent fois pour les X-Men mais efficace, et ensuite un flashback qui se poursuivra par la suite pour expliquer comment on en arrive là), mais qui fonctionne bien, le scénariste s'attache surtout à caractériser sa Jean Grey, son rapport aux autres, au monde ; et, oui, ça fonctionne.
Alors que j'ai fini la BD, je me suis rendu compte combien Jean Grey, la "vraie", une des âmes des X-Men, une femme forte et déterminée, mais douce, gentille, sympathique et déterminée, m'a manquée ; quel plaisir de la retrouver. Quel plaisir de lire ses interactions avec les autres, même si ça commence à peine.
Quel plaisir, aussi, de lire un titre X-MEN bien fichu, qui ne révolutionne rien, mais utilise bien les éléments de la franchise (bon, le Vilain n'est pas mon préféré, mais l'opposition avec Jean est bien vue), et permet d'avancer sur des pistes intéressantes.

Franchement, je suis emballé. Vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 03/11/2017
Messages : 231
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Son histoire ayant été mystérieusement ''rebootée'' Mary a 16 ans, n'a pas de pouvoirs et ne sait pas qu'elle à un frère jumeau. Mais les quelques fois où Shazam/Billy lui a partagé les siens l'ont beaucoup intérrogé sur la magie et la vocation de justicière. Sa rencontre avec Zatanna a répondu en partie à sa curiosité, mais lui a fait voir des choses sur son passé qu'elle a oubliée. Après la bataille de Gateway City contre Arès, la pitié de Mary pour le Dieu et ses souvenirs de son ''ancienne vie'' l'ont fait remarquer auprès de la Déesse Aphrodite qui la met à l'épreuve...
Localisations : Fawcett City
MessagePosté le: Jeu 8 Fév 2018 - 23:30
Moi j'ai lu tout ce que j'ai pu trouver de la série Sinestro grâce à DC Trad.

C'est pas mal et c'est exactement ce que recherche pour parfaire ma culture sur l'univers DC en particulier sur les personnages secondaires.
De futurs PNJs que j'aurai plaisir à écrire en RPs Smile

Sinestro est un personnage vraiment très intéressant que j'ai envie de continuer à approfondir en lecture et j'ai une tendresse toute particulière pour Arkillo, bien qu'il soit plutôt en retrait dans cette série.
Au vue de la qualité de ses réparties, je le vois plus du tout comme un gros monstre qui fait peur, un équivalent bourrin en jaune de Killowog. J'ai hâte de voir une nouvelle interprétation de ce personnage qui de manière amusante à été plus incarné sur le forum que Sinestro dernièrement.

Ça aurait été bien si Urban avait un peu mis en avant cette série en kiosque hors-serie comme les RL avec Supergirl...




Sinon je continue de lire Grant Morrisson présente Batman d'Urban que j'achète progressivement, j'en suis au tome 6, mais c'est si fourni et complexe qu'il va me falloir tout lire et relire, pour avoir un véritable avis... Bave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5339-mary-marvel-it-s-your-turn-to-speak-my-name#73140
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9378
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Ven 9 Fév 2018 - 7:58
Je n'ai pas lu Sinestro, c'était une période où je suivais moins.
Bonne lecture pour Grant Morrison présente Batman, lecture passionnante, mais surprenante et surtout exigeante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 03/11/2017
Messages : 231
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Son histoire ayant été mystérieusement ''rebootée'' Mary a 16 ans, n'a pas de pouvoirs et ne sait pas qu'elle à un frère jumeau. Mais les quelques fois où Shazam/Billy lui a partagé les siens l'ont beaucoup intérrogé sur la magie et la vocation de justicière. Sa rencontre avec Zatanna a répondu en partie à sa curiosité, mais lui a fait voir des choses sur son passé qu'elle a oubliée. Après la bataille de Gateway City contre Arès, la pitié de Mary pour le Dieu et ses souvenirs de son ''ancienne vie'' l'ont fait remarquer auprès de la Déesse Aphrodite qui la met à l'épreuve...
Localisations : Fawcett City
MessagePosté le: Ven 9 Fév 2018 - 11:31
Oui, quand j'ai lu le Retour de Bruce Wayne c'était chaud...
Il faut rapidement lire le tome suivant pour saisir l'intérêt de certaines choses et des résumés pour comprendre les éléments qui sont parfois assez brièvement et subtilement posés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5339-mary-marvel-it-s-your-turn-to-speak-my-name#73140
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9378
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Ven 9 Fév 2018 - 11:38
Oui, Urban Comics accompagne autant que possible les lecteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 03/11/2017
Messages : 231
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Son histoire ayant été mystérieusement ''rebootée'' Mary a 16 ans, n'a pas de pouvoirs et ne sait pas qu'elle à un frère jumeau. Mais les quelques fois où Shazam/Billy lui a partagé les siens l'ont beaucoup intérrogé sur la magie et la vocation de justicière. Sa rencontre avec Zatanna a répondu en partie à sa curiosité, mais lui a fait voir des choses sur son passé qu'elle a oubliée. Après la bataille de Gateway City contre Arès, la pitié de Mary pour le Dieu et ses souvenirs de son ''ancienne vie'' l'ont fait remarquer auprès de la Déesse Aphrodite qui la met à l'épreuve...
Localisations : Fawcett City
MessagePosté le: Ven 9 Fév 2018 - 12:19
Merci à eux ! Sauf pour les déménagements et la taille minimum d'appartement Shocked Shocked Shocked Shocked Perso, j'aurai bien aimé que le souple soit une autre opportunité en VF...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5339-mary-marvel-it-s-your-turn-to-speak-my-name#73140
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9378
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Ven 9 Fév 2018 - 12:55
Ha, je comprends. Very Happy
Je dispose de 10 bibliothèques remplies.

Par contre, le format dur me convient, malgré les désavantages. C'est beau, propre, agréable, cela s'endommage moins que le souple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3540
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Lun 12 Fév 2018 - 23:11
Quelle belle collection, Mary ^^

Bon pour ma part, Preacher, l'intégrale, c'est fini chez Urban mais...

FABLES, 1-17 (DC COMICS, 2002-2003)

... Urban remet ça avec la publication d'une intégrale en 10 volumes de la série Fables !

Fables, j'avais commencé à lire ça en bibliothèque et j'avais été assez impressionnée par la fraîcheur et l'efficacité de la série. J'avais du d'ailleurs lire ça - grosso modo - jusqu'à la révélation du nom de l'Empereur, le gros méchant de la série...


... pis après j'avais du passer à autre chose, tout simplement... Bon faut dire que la série fait 149 numéros et que la bibliothèque municipale n'avait pas acheté la série complète...

Pourtant tout cela était un agréable souvenir de lecture. D'ailleurs, j'avais relu (et chroniqué) récemment le premier arc (Legends in Exile, n°1-5) avec grand plaisir.

Alors quand Urban décide de faire une réédition du tout, à un tarif somme toute raisonnable (28 € le volume contenant, pour le premier, 17 numéros), je suis preneuse !

Mais Fables ça parle de quoi, alors ? L'idée de départ est à la fois désarmante de simplicité et géniale : les personnages de conte de fées sont réels, à l'instar du Grand Méchant Loup ou de Blanche-Neige ou de Cendrillon... sauf qu'ils vivent sur des Terres parallèles, appelées dans Fables les "Royaumes". Pour autant, ils sont mis en difficulté quand l'armée invincible d'un adversaire inconnue, se faisant appeler l'Empereur, déferle sur leurs contrées et les force à s'exiler... dans le monde des "communs", c'est à dire chez nous, pauvres humains ^^


... matériellement, les personnages de contes de fées ont investi deux endroits de la planète : un luxueux hôtel particulier New-Yorkais - les Sylves - ainsi qu'un petit bout de New-York pour les Fables qui peuvent passer inaperçues (Blanche Neige, Boy Blue, Barbe-Bleue, Cendrillon, La Belle, ...) au milieu des êtres humains, une ferme à une centaine de kilomètres de là pour les Fables inhumains ou animaliers (les trois petits cochons, les trois ours, pas mal d'animaux parlants, de géants, un dragon, etc...).

Les règles des Fables sont simples :

- ils ne doivent pas attirer l'attention des Communs sur eux, en dépit de leur immortalité et de leurs capacités féeriques
- ils doivent se pardonner mutuellement des crimes qu'ils ont pu commettre du temps des "Royaumes" (c'est à dire avant l'exil) : ainsi on ne peut plus reprocher le Grand Méchant Loup d'avoir mangé le Petit Chaperon Rouge ; idem pour les crimes des sorcières présentes aux Sylves ou de ceux de Barbe-Bleu...

Pour administrer tout ce beau monde, les Fables ont un Maire (le Roi Cole qui passe son temps... à ne rien faire), une administratrice en chef (Blanche Neige qui gère, en fait, ... tout ^^) et un shérif, Bigby Wolf alias le Grand Méchant Loup qui a pris une forme humaine pour pouvoir demeurer aux Sylves...


... et d'ailleurs quand commence la série (l'arc Legends in Exile , Fables n°1-5), Bigby Wolf est sollicité pour élucider le meurtre de Rose Rouge, la sœur méconnue (et fantasque), de Blanche Neige. Sauf qu'en fait de meurtre, il n'y a pas de corps... juste une quantité incroyable de sang dans l'appartement que Rose Rouge partage avec Jack de Jack-et-le-haricot-magique ! Et tout cela est le début d'une incroyable et savoureuse enquête qui va nous présenter, petit à petit, les personnages peuplant l'univers tellement attachant de Fables !

Le second arc, "Animal Farm" (Fables n°6-10), traite - comme dans le bouquin éponyme (et à lire !) de George Orwell, de la révolte des animaux dans la ferme des Fables. Les trois petits cochons, aidés en cela par la véritable barjotte marxiste et interspéciste (Yurk !) qu'est Boucle d'Or, prennent le contrôle de la Ferme et en renverse l'administrateur-en-chef... et c'est à ce moment que Rose Rouge (qui n'était pas morte, en fait ^^) et Blanche Neige décident de faire une petite visite de la ferme des Fables... et, face à un danger d'exécution sommaire, l'une d'elle va "choisir" de se révolter, tandis que l'autre va rejoindre les insurgés...

... peut-être mon arc préféré !

L'épisode suivant (le n°11) nous plonge pendant la Guerre de Sécession quand Jack-of-Fables (Jack et le Haricot Magique) tente d'obtenir les charmes et l'innocence d'une jeune fille en échange de l'immortalité, joue (et triche) au poker avec le Diable et capture la mort ! Inutile de préciser que l'épisode est particulièrement plaisant ^^


Les deux épisodes suivants (n°12 et 13) mettent en scène un journaliste qui trouble la tranquillité des Fables en menaçant de révéler au monde qu'il s'agit de... vampires ^^

Enfin, le dernier arc du volume (Storybook Romance n°14 à 17) met en scène un complot foireux de Barbe Bleue pour se débarrasser de Bigby Wolf et de Blanche Neige en les droguant et en les envoyant faire du camping tous les deux... tandis que Boucle d'Or les traque pour les assassiner !

Et wow, ce premier volume se lit avec empressement de la première page à la dernière ! Parce que le scénariste, Bill Willingham (qui avait déjà signé l'extraordinaire "Elementals" chez Comico, que je chroniquerai prochainement) sait raconter des histoires qui nous tiennent en haleine. Parce qu'utiliser des personnages de contes de fées, si ça n'a rien de très original (c'est le concept même de l'excellente série "Castle Waiting" de Linda Medley ; Sandman reprend de même beaucoup d'éléments du folklore féerique), c'est toujours d'une efficacité redoutable. Parce qu'au-delà du gimmick du "je-sors-d'un-conte-de-fées" on a des personnages qui nous parlent dans leur humanité et leurs sentiments (l'amour que porte Gobe-Mouche à la Belle, le couple mal-assorti mais tellement mignon entre Bigby et Blanche, la rivalité entre frangines entre Blanche et Rose), ce qui n'est pas sans me faire penser à l'excellent Top 10 de Moore qui, pareil mais avec des super-héros à la place des lutins et des fées, nous montrent des personnages d'une humanité proche de la notre dans un monde éloigné du notre...


... vous l'aurez compris, je suis particulièrement enthousiasmée par cette série qui, graphiquement, dépote également ! Pour ce premier volume, nous avons les très beaux dessins de Lan Medina (1-5, 12-13), de Mark Buckingham (qui a officié sur les épisodes de Miraclement de Neil Gaiman et qui oeuvre sur Fables n°6-10 et 14-17) et même l'extraordinaire et trop rare Bryan Talbot (n°11) !

Les couvertures de James Jean (le Dave McKean de Fables) ne gâche rien quant à l'immense qualité de cette série que je ne saurai que vivement conseiller à quiconque !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8258
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille en tant que Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée...
Localisations : Earth


MessagePosté le: Lun 12 Fév 2018 - 23:49
Ah c'est une photo trouvée sur le net Wink J'ai pas de photo de mes comics (dans des boites en carton, pas dans une biblio en ce moment ^^), mais c'est un peu tout comme, à force...

Et Fable fais partie de ces séries, qui me donne envie aussi. Le coup des Intégrales c'est une chance à saisir... merci de me le rappeler.

Mais encore une dépense et surtout de la place à avoir Hum
Je pense que ce sera à offrir, pas à posséder. Ça fait 10 Noël de calés au moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3540
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Mer 14 Fév 2018 - 13:59
Après Fables, je n'ai pu résister à la tentation de relire la première série par laquelle Bill Willigham s'est fait connaître, à savoir...

JUSTICE MACHINE ANNUAL, 1 (TEXAS COMICS, 1983)
ELEMENTALS, 1-29 (COMICO, 1984-1988)

... "Elementals", un comics à mi-chemin entre le super-héros et l'horreur qui, par certains aspects, a pu me rappeler le travail de John Byrne sur Alpha Flight (essentiellement en raison de la lutte des deux équipes - chacune de son univers propre - contre des forces magiques et maléfiques élémentaires !). Bref.


Tout commence par... le décès des personnages principaux. En effet, que ce soit le Lieutenant Jeannette Crane qui périt brûlée vive dans un incendie criminel, le pilote Jeffrey Murphy qui s'écrase avec son hélicoptère, la pétillante Becky Golden qui tombe du yacht de papa et meurt noyée dans une tempête ou le jeune Tommy qui se retrouve enseveli sous un éboulement, ils commencent tous... par mourir.

Sauf que s'ils sont biens morts, ils sont ramenés à la vie par des esprits élémentaires représentant le feu, l'air, l'eau et la terre. Ainsi Jeannette acquiert le don de pyrokinésie, Jeffrey celui d'aérokinésie, Tommy peut dorénavant se transformer en un monstre de terre et Becky peut liquéfier son corps et contrôler - plus généralement - l'eau. Elle a, en plus, acquis une peau verte au passage (pas la peine de me demander quel est mon personnage préféré dans cette série, par conséquent ^^).

S'ils ont été ramenés à la vie, c'est dans le seul but de pouvoir s'opposer à un Magicien fou, Saker, qui veut anéantir la planète en manipulant des hordes de démons. Jeannette, Jeffrey, Becky et Tommy vont devenir respectivement Morningstar, Vortex, Fathom et Monolith et former l'équipe des "Elementals".

Le premier arc va expliquer l'origine de nos héros puis les réunir au domicile de Maître Golden, non loin de Seattle. Là, leur résurrection va tout de suite intéresser la Sécurité Intérieure. En effet, on ne revient pas impunément d'entre les morts ! D'autant plus quand on acquiert au passage des pouvoirs (et une peau verte pour Becky ^^). Et surtout cela va attirer l'attention de Saker (les "Elementals" sont là pour lui mettre la pâté, forcément ça l'intéresse) qui va lâcher sur nos héros son propre groupe (les "Destroyers"). Finalement, nos "Elementals" seront capturés et retenus prisonniers sur l'île de Nacht, là où Saker a concentré ses troupes et là où il a construit le "Shadowspear", une tour magique un peu comme celle de Fate, destinée à contrôler et à concentrer les énergies magiques de l'univers.


A l'issue du premier arc, Saker sera tué et le "Shadowspear" détruit. Mais les énergies résiduelles viendront polluer le monde et déclencher tout un tas de phénomènes paranormaux peu agréables (comme l'apparition d'un vampire se faisant appeler Captain Cadaver [Yurk !], d'une créature un peu semblable à celle de Swamp Thing, de et tout un tas d'autres démons et créatures monstrueuses)...

... bref, nos Elementals, passé le premier arc, seront engagés dans un projet paranormal à la solde du gouvernement des USA pour mettre un terme à toute menace en lien avec Shadowspear qui pourrait apparaître.


En outre, et grâce au père de Becky / Fathom, l'existence des Elementals sera médiatisé, histoire d'en faire des héros aimés du public mais surtout de les protéger contre toute velléité gouvernementale de les enfermer dans une prison secrète (ils apparaîtront à la télé, poseront pour Playboy comme Morningstar, auront des figurines à leur effigie, des fans fous, ...).

Mais nos héros dans tout cela ? Ils sont magiques (on l'a vu), populaire (on l'a vu à l'instant) mais également... morts. Et cette dimension particulière sera intégrée dans la série qui nous montrera - en dehors des scènes de lutte contre le mal - des jeunes gens qui ont été totalement détruits par l'expérience de la mort et ont perdu tout élan vital (à l'instar de Becky qui s'effondre en larmes quand on lui fête son anniversaire.... elle sait qu'elle est morte et qu'elle n'aura plus jamais d'anniversaires). Plus généralement, la personnalité des héros est attachante et développée. Que ce soit Tommy, victime d'abus sexuel étant plus jeune, Becky qui passe son temps à avoir peur, Jeff dont la conscience le travaille particulièrement ou Jeannette qui peut passer pour froide et insensible, tous nous rappelle à quel point Bill Willingham (Fables) est doué pour caractériser et animer des personnages.


Il y a également (et heureusement) pas mal d'humour pour contrebalancer l'aspect un brin macabre de la série : Tommy qui initie Lawrence, le majordome des Golden, aux joies des Jeux de rôle ; Morningstar qui se retrouvera - contre son gré - une tueuse de dragons dans une aventure à la Tolkien ; Becky qui tente - sans grand succès - de séduire un Tommy morose ; le rendez-vous galant complètement à côté de la plaque entre Becky et Ratman, l'un des Destroyers ; Jeff qui passe son temps à bouffer des chips sur le canapé ; l'épisode particulièrement bien fichu (n°27) dans lequel Lisa, une ado fan de Tommy, va faire une fugue pour retrouver son idole...

Vous l'aurez compris : Elementals a été une grande série, bénéficiant à l'époque d'un succès critique et public. Par la suite une seconde série (que je n'ai pas lu) sera publié, puis des spins-off réalisés par des artistes bien moins talentueux que ceux qui se sont retrouvés à la manœuvre dans cette première série...

En effet, côté scénario, nous avons essentiellement le très talentueux Bill Willingham (1-23). Le reste de la série est de l'oeuvre de Jack Herman (25-29), à l'exception du n°24, signé Lawrence Schick.

Le dessin est également pour partie signé Bill Willingham (1-8, 10-12, 14, 16-17, 21-22) et pour le reste est essentiellement de la très agréable Jill Thompson (13, 20, 23-25, 27-29).


Pour la petite histoire, un Annual publié par Texas Comics (!!!) de la série Justice Machine (une sorte de contrefaçon, plutôt sympa à lire, de la JSA ^^) comporte une back-up avec la première apparition des Elementals. Fun ^^

En résumé, une excellente série qui - malheureusement - n'a jamais eu de traduction française. Les numéros à l'unité peuvent se trouver à des prix raisonnables, étant précisé que le premier arc a été compilé dans un TPB.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9378
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 15 Fév 2018 - 21:07
Fables, j'adore.
À savoir que la série TV, imparfaite mais surprenante, Once Upon A Time s'en inspire grandement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3540
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Ven 16 Fév 2018 - 11:15
Oui, Patty m'en a parlé il y a quelques jours ! Je dois admettre que j'ignorais totalement jusqu'à l'existence de cette série !

Sinon - et pour se remémorer l'intégrale de la série avant de commencer à le troisième volume - je me suis une fois de plus délectée avec...

MAGE I - THE HERO DISCOVERED, 1-15 (COMICO, 1984-1986)

... la première des trois séries consacrées à l'autre héros mythique de Matt Wagner - avec Grendel - Kevin Matchstick !


Et même si j'ai toujours eu une admiration sans bornes pour le travail de Matt Wagner sur Grendel, j'admets - au fil du temps - avoir une sympathie toute particulière pour Mage, une série aux relents autobiographiques et initiatiques...

... en effet, physiquement Matchstick - à l'instar de Grant Morrison et de son Gideon Stargrave, héros de la série "The Invisibles" - ressemble pas mal à Matt Wagner. Au début, Kevin Matchstick est un type lambda, qui se sent seul, qui n'a que peu d'amis, qui n'a pas vécu le grand amour et qui a l'impression de tourner en rond dans son boulot (on ne saura même pas ce dont il s'agissait...) ! Il croise dans la rue un jeune clochard bizarrement vêtu, en la personne de Mirth, et Matchstick se sent irrésistiblement tenu de lui raconter sa life et de se confier à lui... ce qui n'est pas réellement dans ses habitudes (il indiquera à Mirth, d'ailleurs, qu'en règle général il parle bruyamment et rit grassement juste pour meubler son existence solitaire ^^).

Puis, juste après, Matchstick - c'était décidément pas sa soirée - assiste à une agression : un autre clochard et en train de se faire tuer par un agresseur inconnu... contrairement à ses habitudes (Kevin est plutôt du genre à baisser les yeux et à passer son chemin), notre héros bondit sur l'agresseur et fait preuve à son encontre d'une force phénoménale (Matchstick passe son poing à travers un mur de briques) !


Mais l'autre surprise c'est que l'agresseur n'est pas n'importe qui : il s'agit d'un humanoïde à la peau argentée, sans le moindre poil, et doté de sorte d'épines vénéneuses situées au niveau de ses coudes... on apprendra plus tard qu'il s'agit d'un Grackleflint, une créature maléfique dotée de pouvoirs étonnants (si tous les Grackleflint ont des coudes empoisonnés [SIC !], ils ont chacun un pouvoir spécifique : Stanis peut voler, Piet est métamorphe, Laszlo a un don de clairvoyance, etc...).

Mais le clodo est déjà mort quand le Grackleflint décide de prendre la fuite. Kevin signale le décès puis file à son appart'... où Mirth l'attend.

Et celui-ci va lui révéler qu'il est le "Mage de la Terre", que leur rencontre a révélé les pouvoirs qui étaient enfoui en Kevin (en gros il est super fort, invulnérable et peut même faire des bonds prodigieux quand il est en danger. Le reste du temps, il est juste ce bon vieux Kevin). Il lui révèle aussi sa quête - dans laquelle lui, le Mage, doit l'accompagner. Il s'agit d'une lutte ancestrale contre le mal incarné par l'Esprit de l'Ombre et qui se sert des Grackleflint (et de tout un tas d'autres auxiliaires) pour arriver à ses fins...

... bien évidemment Kevin - en dépit de ses pouvoirs - a du mal à avaler tout cela et le propos de la série sera - par le biais de rencontres et d'alliances, de victoires et de deuils - d'amener Kevin a assumer son destin de héros !

A ses côtés, outre le pétillant Mage, nous aurons le fantôme d'un avocat - Sean Knight - et la très pragmatique et brute de décoffrage Edsel, une jeune fille qui ne jure que par sa voiture et qui manie une batte de base-ball verte (car la magie est verte dans la série, du moins quand elle est pure et positive). Ils devront se castagner aux Grackleflint mais également affronter des lutins pervers (les Red Caps), un ogre ou même un dragon !


Cette série mettant en scène un homme à la recherche de son destin est particulièrement riche en action : je pense, notamment, au dernier épisode - le 15 - quand Kevin - qui a perdu tous ses alliés - doit pénétrer le Casino Styx, où se terre son adversaire, et accomplir un certain nombre d'épreuves (comme battre un dragon, affronter ses remords, résister à une sirène métamorphe) dans des séquences graphiquement inoubliables...

... car en dépit du caractère "profond" de la série et des personnages, de l'action permanente de Mage et de l'intérêt que l'on peut porter au scénario, c'est - en plus - sacrément bien dessiné par un Wagner déjà au sommet de son style (très éloigné de ses tout premiers travaux sur Grendel dans la première mini-série [inachevée] publiée l'année d'avant) : un style à la fois beau et dynamique !

Bref, mon seul regret pour Mage c'est que ça n'ait jamais été traduit en français, tant cette oeuvre - pourtant de jeunesse - est impressionnante.


Une deuxième série (Mage II - The Hero Defined) sera publiée chez Image entre 1997 et 1999 (je reviendrai dessus rapidement) et une troisième, toujours chez Image, est en cours (Mage III - The Hero Denied) de publication depuis 2017... ce devrait - d'ailleurs - être la fin du cycle Mage tel qu'il avait été programmé dès l'origine par Wagner... 34 ans pour boucler le tout, tout qui devrait constituer une somme de 45 épisodes !

Et il ne reste plus qu'à espérer qu'un éditeur français profite du fait que la boucle va être bientôt bouclée pour traduire le tout !

Un must-read, vous l'aurez compris ! Pour le lire, les épisodes originaux peuvent encore se trouver, sinon ça a été compilé à maintes et maintes reprises en TPB (sans que les prix soient délirants non plus). Pour la petite histoire, lors de la publication originale, Wagner avait publié en back-up son "Grendel - Devil by the Deed" dont les fans d'Hunter Rose se souviennent parfaitement !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9378
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Ven 16 Fév 2018 - 12:49
Jamais tenté, mais tu me rends curieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3540
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Ven 16 Fév 2018 - 12:59
Vu que - si mes souvenirs sont bons - tu es fan de Grendel, Mage devrait te plaire ! L'autre particularité de la série c'est que contrairement à ce que l'on peut voir dans Grendel (où les personnages sont souvent dépassés par leur "rôle" et finissent par perdre la raison [Christine Spar et Brian Li-Sung, notamment], dans Mage ce qui peut caractériser Matchstick ce sont ses doutes (ce qui est clairement l'objet de la première série mais qui est également exprimé dans Mage II... Pour Mage III, je ne saurais me prononcer ne l'ayant pas encore lu).

Bref, un héros qui - finalement - est extrêmement proche de nous (et qui est l'antithèse de l'überkid qu'a pu être Hunter Rose [riche, super intelligent, super fort, ...] : Rose est-il le mec qu'aurait voulu être Matt Wagner [en dehors du fait que c'est un criminel] et Matchsticke celui qu'est Matt Wagner ?). C'est aussi pour ça que j'aime cette série, en dépit de ses personnages attachants et de son graphisme puissant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9378
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Sam 17 Fév 2018 - 13:43

Après deux épisodes assez mélancoliques, Chip Zdarsky continue dans Marvel Two-In-One #3, cette fois-ci avec Valerio Schiti. Et si l'intrigue générale s'avance encore, en reprenant même une personnage du #1 dans un rôle surprenant mais très intéressant, j'ai l'impression que le ton a changé ; moins émotionnel, moins lourd, cet épisode est un peu plus fun, notamment grâce à un guest rigolo.
Même si le rythme est finalement un peu lent (chaque numéro n'a qu'une fonction, qu'un moment qui est décrit), tout fonctionne bien. Ben et Johnny sont très bien écrits, Doom rôde, et Zdarsky le gère très bien.
L'apparition du Mad Thinker surprend mais est finalement une très bonne idée, et Schiti livre une très belle prestation.

Bref, encore un bon moment de lecture, même si ça n'a rien de "fou". Je me demande ce que Marvel compte faire des F.F., mais Zdarsky comme un bon auteur pour gérer leur univers en leur absence.

Ha, et Marvel a inclus une sorte de "scène post-générique" à la fin de certains comics, avec une page préparant le retour de Wolverine ; je m'interroge sur la pertinence du procédé, qui n'apporte rien et semble très limité. Un gros "bof".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3122
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Plie sous le poids d'un symbole bien lourd à porter.
Localisations : Metropolis.
Justice League

MessagePosté le: Sam 17 Fév 2018 - 13:44
J'aime assez l'idée que les Fantastic Four dépendent les uns des autres pour déployer la pleine mesure de leurs pouvoirs, ça renforce encore la synergie d'un groupe déjà très soudé et sa logique des quatre éléments.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9378
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Sam 17 Fév 2018 - 13:54

Avengers #680 continue sur la voie enclenchée par le précédent, à savoir enfin un dynamisme dans cette saga No Surrender, qui jusque-là m'inspirait peu. EWING, ZUB et WAID se concentrent aujourd'hui, avec JACINTO, sur la réaction de Rogue au trépas de Johnny Storm... et si j'ignorais qu'ils étaient si proches, cela fonctionne malgré tout plutôt bien.
Le personnage de Rogue a été assez maltraité ces dernières années, malgré une certaine mise en avant. La série X-Men Legacy qui l'a concerné l'a mené sur une voie qui a été finalement une impasse, et son passage dans Uncanny Avengers premier du nom la ravalait à une Mutante en colère. On la retrouve ici, sûrement dans un rôle vu récemment dans U.A., mais de cheffe acharnée et déterminée, et ça fonctionne bien.
Avec, en plus, une micro-avancée sur Jarvis, une bonne utilisation de Wonder Man (lui aussi, personnage maltraité) et Beast, des dessins corrects malgré une colorisation brunâtre qui ne me convainc guère, cela donne un numéro encore agréable et dynamique.
No Surrender sera sûrement trop long, mais cela semble vraiment bien se lancer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9378
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Sam 17 Fév 2018 - 13:55
@Conner Kent || Superman a écrit:
J'aime assez l'idée que les Fantastic Four dépendent les uns des autres pour déployer la pleine mesure de leurs pouvoirs, ça renforce encore la synergie d'un groupe déjà très soudé et sa logique des quatre éléments.

Oui, c'est une bonne idée ! Du coup, ça donne envie de savoir comment sont Sue & Reed.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3122
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Plie sous le poids d'un symbole bien lourd à porter.
Localisations : Metropolis.
Justice League

MessagePosté le: Sam 17 Fév 2018 - 14:06
Effectivement, No Surrender me semble bien parti pour traîner en longueur... Et une fois encore, le personnage de Voyager n'est qu'au deuxième, si ce n'est au troisième plan. Je me demande vraiment où ils vont avec ça, j'ai l'impression qu'ils ont trop d'ingrédients entre les mains pour ce qu'ils essaient de concocter. À voir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3540
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Mar 20 Fév 2018 - 10:30
Toujours dans la lecture des aventures de Kevin Matchstick...

MAGE II - THE HERO DEFINED, 1-15 (IMAGE COMICS, 1997-1999)
MAGE III - THE HERO DENIED, 1-4 (IMAGE COMICS, 2017)

... à la fin du premier volet de Mage, le Casino Styx et l'Esprit de l'Ombre étaient vaincus par Kevin et Mirth. Ces deux derniers filaient, d'ailleurs, dans la voiture d'Edsel, tombée au combat. Le mal avait été temporairement banni de la Terre mais à quel prix ? Edsel n'était plus, tout comme Sean Knight. Et puis, le mal s'était finalement éparpillé quand l'Esprit de l'Ombre avait été vaincu (un peu comme dans les Elementals quand Saker est tué et que son Shadowpear, sa tour d'ombre, éclate... le mal n'est plus concentré en un seul lieu mais éparpillé de part le monde...).


Du coup dans Mage II, nous retrouvons Kevin Matchstick qui a accepté sa place dans le monde : il est un avatar d'Arthur Pendragon (et Mirth avait été son Merlin). Sa batte enchantée n'est rien d'autre que l'avatar d'Excalibur. Et maintenant, il s'est jeté corps et âme dans sa mission : détruire toutes les manifestations de magie malfaisante partout dans le monde. Il se bat contre les Trolls, les Harpies, les Farfadets et autres Gremlins qui pourraient venir troubler l'humanité. A ses côtés, il y a Joe Phatt, un héros un peu paresseux et gourmand qui a - en revanche - de grands talents : il peut se transformer en éclair électrique, il a des pouvoirs de guérison et il a la capacité de "sentir" à de grandes distances toute manifestation maléfique.

Ensemble, ils écument les routes de l'Amérique pour tuer les méchantes créatures magiques. Voilà la vie de Kevin depuis la première série. Mirth, quant à lui, a disparu, promettant de revenir quand Kevin en aura le plus besoin...


Dans ce second volume, Kevin et Joe vont se retrouver attirés - tout comme tout un tas d'autres chasseurs de monstres - vers une petite ville canadienne qui semble être un point focal pour tous les farfadets maléfiques. Là, Kevin essaiera de diriger la troupe des chasseurs de monstres et découvrir l'identité de leur adversaire, celui qui manipule les événements pour faire tomber Kevin dans un piège...

... et si dans le premier volet Kevin avait du apprendre la confiance, il va dorénavant apprendre l'humilité !


Les 15 épisodes de Mage II sont peut-être moins introspectifs que la première série : ce qui correspond à l'état d'esprit de Kevin (et de son alter-ego Matt Wagner ?). Elle est riche en personnages intéressants : Kirby Hero, l'avatar d'Hercule et sa terrible sœur Athéna ; Isis, Ishtar et Magda les trois sœurs sorcières ; Gretch le gentil géant fan de Kevin ; Wally Ut le clochard pot-de-colle ; John le chasseur de monstres pieu ; le Dragonslayer ; le Sifflet...

... et la fin est absolument renversante. Avec - comme dans la première série - un voyage dans les entrailles du monde pour affronter des monstres gigantesques et surtout pour confronter aux pires terreurs de Kevin : les âmes qu'il a fait souffrir, gardées par un mystérieux motard à tête de cerf !

Mage II a été une nouvelle claque après Mage I (la première génération de lecteurs a du - néanmoins - attendre plus de 10 ans pour lire cette suite...). Et Mage III ?


C'était devenu un mythe pour moi. Après avoir découvert, il y a quelques années Mage I & II, j'avais fait une croie sur le fait qu'un jour il y aurait une suite. Comme pour pas mal de comics indés que j'avais pu lire (Greymatter ou Hepcats pour ne citer qu'eux). Mais par moments, des miracles arrivent - à l'instar de la récente suite de "A Distant Soil", de la fin du "John Byrne's Next Men", de la réédition en intégrale de Miracleman ou de Twin Peaks Saison 3... car depuis l'an dernier, soit près de 20 ans après Mage II, Mage III est publié aux States !

J'ai pu me procurer les 4 premiers épisodes et c'est de la bombe ! Kevin est marié à Magda la sorcière depuis 10 ans et il a raccroché Excalibur et la chasse aux monstres. Elle, elle ne fait plus que des sorts de protection pour leur maison et leurs enfants, Miranda et Hugo. D'ailleurs, ils sont dans l'ignorance des pouvoirs de leurs parents. Car, les Matchstick veulent tout simplement être une gentille petite famille sans histoire...

... sauf que les créatures de l'ombre attaquent à nouveau Kevin. Un contrat a été passé sur sa tête chez les puissances de l'ombre et elles veulent à tout prix le tuer. Une nouvelle incarnation de l'Esprit de l'Ombre est apparue et cette dernière veut - comme c'était le cas dans Mage I - à la fois tuer Kevin mais aussi tuer le Roi Pêcheur, l'incarnation du bien sur Terre (que l'on a croisé brièvement dans Mage I n°15).

Et le motard à tête de cerf est de retour ^^ A quand la troisième incarnation de Mirth ?


Je ne peux que louer le dessin de Wagner et son sens du rythme. Les scènes d'action sont parfaitement jubilatoires ! Quant aux couleurs... elles sont l'oeuvre de Brennan Wagner, le propre fils de Wagner ! Car n'oublions pas - et Wagner le confirme en interview - que si Mage évolue lentement c'est que c'est une oeuvre personnelle et qui tient énormément de la vie de Wagner lui-même...

Je ne peux que faire part de mon immense excitation à l'idée de lire la suite (et fin) du Cycle Mage !


Comme indiqué dans ma précédente chronique, pas de VF pour l'heure mais une série qui peut se trouver assez facilement en TPB ou à l'unité en VO pour Mage I & II et qui est en cours de publication pour Mage III.

Un must-read.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3540
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Mar 20 Fév 2018 - 11:19
Je ne dis pas que je suis blasée depuis le temps que je lis des comics ou que mes goûts sont définitivement fixées. Loin de là. Néanmoins, je crois m'être prise suffisamment de claques sur le sujet pour ne plus m'emballer sans raison. Je crois que mon panthéon personnel de comics préférés n'avait que peu de chances d'évoluer. Je pensais que mes divinités indépassables s'appelaient Alan Moore, Neil Gaiman, Jaime & Gilbert Hernandez, Art Spiegelman, Dave Sim ou Chris Ware. Et un comics vient de me détromper. Et ça fait grave du bien de se tromper dans ces cas là.

HERE (PANTHEON, 2014)

"Here" ("Ici" en VF) est une expérience formelle, à la fois bête comme chou et profonde comme on ne l'aurait jamais cru, mais poignante. 320 pages que l'on ne peut s'empêcher de relire presque sur le champ. Magnifiquement réalisé par Richard McGuire qui en avait déjà publié 6 ages en 1989 dans la revue RAW d'Art Spiegelman & Françoise Mouly (c'est dire si l'oeuvre a été travaillée... n'étant sortie sous sa forme aboutie qu'en 2014 !), "Here" est une méga-grosse claque. D'ailleurs, Chris Ware (Jimmy Corrigan, Building Stories) a déclaré que les 6 pages qu'il avait lu dans RAW a eu une influence majeure sur l'ensemble de son oeuvre à lui (et ça se ressent tout particulièrement sur "Building Stories").


Mais ça parle de quoi, "Here" ? Eh bien, ça ne raconte pas à proprement parler une histoire. Ou alors ça les raconte toutes. Au choix.

Richard McGuire en a eu initialement l'idée en emménageant dans un appartement au début des années 80. Il a pensé aux gens qui avaient vécu en ces lieux avant lui. Il a pensé à ceux qui y vivraient après lui. Avant que l'immeuble ne soit construit. Ou après, dans un lointain futur quand il ne tiendra plus debout... Avant la création de la terre, au "même" "endroit", après l'apocalypse à venir...

"Here" est le projet dingue qui consiste à dessiner un point de vue unique (un salon dans un appartement, toujours suivant la même orientation) à différents moments de l'histoire. En 2014, date de réalisation de l'oeuvre finale. Dans les années 90. 40. 20. Au 19ème siècle. Avant la conquête de l'Amérique. Avant l'apparition des hommes. En 2111 (date d'un déluge pour McGuire !). En l'an 22000. Et plutôt que de raconter chronologiquement l'histoire de ce lieu (construit en 1907, lieu d'une rixe mortelle en 1910, où un homme est mort d'une crise cardiaque en 1989, victime d'un cambriolage e 1996, détruit par la montée des eaux en 2111...), McGuire superpose toutes les époques par des petites vignettes - incursion du passé ou du futur - posées sur une image en double-page représentant le lieu à telle ou telle époque...


... ce qui nous montre des histoires qui se répondent. Que de tout temps l'homme a aimé, s'est disputé, a dormi, a joué ou a dansé. Qu'il a ri. Qu'il s'est battu et qu'il s'est énervé. Qu'il a pleuré et veillé ses morts. Qu'il a eu peur ou qu'il s'est senti seul. Qu'il a été malade.

Et quand l'homme n'est plus là... dans un lointain passé ou dans un futur angoissant, les pages deviennent d'une poésie troublante.

J'ai été profondément émue de cette histoire qui n'en est pas une. Je me suis amusée à relier les informations entre elles. Comprendre qui vivait quand à quelle époque. Tenter de refaire la chronologie des événements.


"Here" est une expérience graphique, ludique et philosophique. C'est beau. C'est bouleversant. C'est grandiose. Ça a le même parfum, pour moi, que les bouquins de Georges Perec (notamment "La vie, mode d'emploi" ou "Je me souviens"). Bref, c'est inoubliable.

Une VF existe chez Gallimard. Le bouquin est un poil cher (30 € neuf mais en occasion ça peut vite descendre) mais il y a de grandes chances que toutes les bonnes médiathèques en aient un exemplaire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9378
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 20 Fév 2018 - 19:11
Rah, mais arrête de me donner envie de lire Mage ! Razz
Merci pour toutes ces chroniques !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9378
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 20 Fév 2018 - 22:06

Après lecture, ce Dark Knights Rising : The Wild Hunt restera l'une des grandes réussites de l'événement Dark Nights : Metal.
En parallèle du combat désespéré des "grands" Héros dans la saga principale, l'on retrouve ici Raven, Cyborg et Flash dans une course-poursuite terrible dans la Plaie, dans le Multivers, pour espérer trouver de l'aide ; tandis que les savants fous DC, notamment aiguillés par le narrateur Détective Chimp, tentent de décider comment ils vont passer leurs derniers moments.
Et si c'est endiablé, très rythmé, ultra-dynamique et frais, c'est surtout passionnant et plein d'émotion.

Scott Snyder, James Tynion IV, Joshua Williamson et Grant Morrison se réunissent pour écrire (je suis prêt à parier que ce sont surtout ceux du milieu qui gèrent, le premier et dernier n'étant que consultants à mon sens), Howard Porter, Jorge Jimenez et Doug Mahnke se relaient pour dessiner. S'il est difficile de déterminer qui écrit quoi (même si Williamson doit gérer Flash, Tynion le reste), l'aspect graphique est plus identifiable - et si chaque auteur a déjà fait mieux, l'ensemble est correct, voir même cohérent (notamment Porter et Mahnke).
Cet ensemble, donc, baroque et un peu apeurant vu le nombre d'artistes, tient beaucoup la route, et surtout donne un plaisir de lecture rappelant les trois premiers numéros de Dark Nights : Metal.

Fou, puissant, dynamique, inventif, mais avec surtout une émotion réelle, réussissant en plus à faire vivre les Evil Batmen et à les faire interagir, ce qui n'a jamais été le cas jusque-là, ce one-shot est vraiment bon... et restera, oui, un grand moment de la saga !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9378
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 21 Fév 2018 - 21:44

Detective Comics #974 a un goût de drame, d'échec, de mélancolie, et de cendres.
Plongeant dans les conséquences du terrible final du précédent, le numéro offre ce qu'on attendait - ce qu'on craignait ; l'équipe, les Gotham Knights, explose après la décision terrible de Batwoman, et le trépas de Clayface. Les camps se forment, les réactions sont brutales, et les vérités sont dites.
Tim Drake s'enfonce dans la voie qu'il veut tant éviter, Batwoman se perd aussi, Orphan se brise, et Batman est autant perdu que peu présent, toujours rafraîchissant.
Si j'aime beaucoup Phil Briones, souvent, je le trouve assez "limite" ici : non pas que ça soit mauvais, mais c'est clairement moins bon et précis que ses prédécesseurs. Rien de gênant, mais un peu "limite" quand même.

Encore une réussite, donc, mais quel drame terrible.
Vivement la suite, et la fin de cette époque donc, dans 7 épisodes. M'est avis que ça ne se passera pas bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Les comics que vous lisez en ce moment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 14 ... 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme partage :: L'univers Comics :: Comics-