Les comics que vous lisez en ce moment

Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21
AuteurMessage
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9734
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 1 Juil 2018 - 14:12

Marvel Two-In-One #7 emmène le nouveau quatuor (Ben, Johnny, Doom, Rachna) dans un nouveau monde, et Chip Zdarsky s'amuse encore à créer de nouvelles situations divergentes de l'univers Marvel ; mais cette proposition me paraît faible, car peu intéressante, le scénariste a l'intelligence d'expliquer enfin les raisons et secrets de Rachna, et ça fait donc avancer son intrigue générale.
Une bonne chose, donc, et qui relance l'intérêt pour ce titre, où les relations entre personnages sont l'intérêt principal, là où les intrigues en elles-mêmes sont plus faibles (d'autant plus depuis que Marvel a annoncé sous peu le retour de la série F.F.). Ramon Perez livre un travail très proche de Greg Tocchini - dont je ne suis pas fan.
Un bon numéro, donc, fort agréable, mais qui ne va pas très loin ; quelque chose qui revient souvent sur ce titre, au fond, qui a cependant l'avantage de faire patienter dans les meilleures conditions le retour du titre phare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9734
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 1 Juil 2018 - 16:12

Et bien, quelle étrange lecture que ce Multiple-Man #1...
Associé au scénariste Peter David, Jamie Madrox a vécu bien des aventures et des changements, qui avaient mené à un très bel épilogue avec Layla Miller ; hélas, pour faire le buzz, pour choquer, pour justifier la lecture de la médiocre mini-série Death of X, Marvel en a fait une victime du nuage des Inhumains, et Jamie avait disparu.
Sauf que non.
Peut-être du fait du lancement d'un projet cinématographique sur lui, avec James Franco, Marvel lance une nouvelle mini-série sur Madrox, avec Matthew Rosenberg au scénario et Andy McDonald ; et ça ne fonctionne pas vraiment.
Le scénariste, qui ne m'avait pas déplu sur la mini-série du retour de Jean Grey, tente la carte de l'humour et de l'absurde, mais ça ne prend pas ; pire encore, les raisons du retour de Jamie sont floues et sans cohérence. Enfin, la narration elle-même est mal fichue, mal écrite, mal envisagée.
Si les dessins sont corrects, ils ne sont pas assez bons pour sauver un numéro qui n'est pas désagréable, mais m'a complètement échappé ; c'est volontairement absurde, rempli de changements brutaux de ton, et ça ne prend pas.

Quel étrange machin malade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9734
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 1 Juil 2018 - 16:35

Je me suis relancé, en effet, dans New Challengers avec ce #2, alors que j'avais aimé le premier, mais sans avoir finalement d'envie de lire la suite.
Ici, il y a le focus sur l'un des personnages, avec des éléments qui semblent lier sa mort à sa nouvelle mission. Action, dangers, ambiance étrange et Weird SF, apparition d'Aquaman, et finalement une page finale qui semble pouvoir tout changer - un programme alléchant, et objectivement très solide ; mais le "sel" n'est pas forcément là.
C'est bien, attention, ça se lit sans déplaisir, c'est correctement écrit et narré par le duo Snyder/Gillespie, et Andy Kubert livre des planches solides ; mais je ne suis pas sûr d'avoir encore l'envie de lire jusqu'au bout, même si je suis intrigué.
A voir, mais ça reste propre et correct ; peut-être trop, pour vraiment fidéliser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3678
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Lun 9 Juil 2018 - 15:38
J'ai fini depuis un petit moment déjà...

NEW LOVE, 1-6 (FANTAGRAPHICS, 1996-1997)
LOVE AND ROCKETS (VOLUME II), 1-20 (FANTAGRAPHICS, 2001-2007)

... et tout un tas d'autres trucs réédités dans la superbe anthologie "Comics Dementia", qui doit être le volume 12 ou 13 de l'intégrale "Love and Rockets" des frères Hernandez.


Ce volume est exclusivement consacré au travail sans lien avec le cycle "Palomar" (sur lequel je reviendrais) de Gilbert Hernandez et se consacre essentiellement au boulot qu'il a accompli après la fin de parution de la première série "Love & Rockets" (New Love), puis qu'il a publié dans la deuxième série "Love & Rockets".

Grosso modo.

Mais là n'est pas la question.


Ce qui est important c'est que Gilbert Hernandez est un véritable maître de l'histoire courte. C'est clairement parmi les frères Hernandez celui qui se sort le mieux de cet exercice, exercice d'ailleurs qui est très souvent casse-gueule pour beaucoup d'auteurs. Hernandez, lui, va exprimer là dedans ses passions pour la science-fiction rétro, pour l'auto-fiction, pour la musique punk, pour les ambiances surréalistes. On ne comprend pas toujours clairement où il veut en venir mais globalement ces 224 pages de comics sont palpitantes !

On y retrouve une histoire d'Errata Stigmata, son héroïne qui porte les stigmates du Christ et qui aimerait en être débarrassé. On lit une amusante histoire d'une page nous donnant des nouvelles de certains personnages d'Hernandez dont on n'avait plus jamais entendu parler (comme Castle Radium et Leonor dans BEM, comme Bang et Inez de Music for Monsters). On découvre avec plaisir une très vieille histoire d'envahisseurs extra-terrestres qui date du milieu des années 80. On a des géants qui s'appellent les Love Gremlins et qui pourraient détruire le monde s'ils le voulaient. On a un Dieu qui est dissimulé sous la forme d'un arbre et qui exauce vos vœux quand vous le contemplez suffisamment longtemps. On a tout cela et bien plus encore !


On a aussi Roy, un gros type affreux avec une vilaine coupe au bol qui est une sorte de héros candide pour Gilbert Hernandez et qui va aller à Hollywood, mais aussi en tôle, en Enfer et dans tout un tas d'endroits intéressants.

Bien évidemment tout cela n'est pas traduit en VF et c'est bien dommage.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3678
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Lun 9 Juil 2018 - 16:29
Et là je viens de terminer le premier volume d'une intégrale dont je rêvais depuis un bon moment et qui contient...

HELLBOY - SEED OF DESTRUCTION, 1-4 (DARK HORSE COMICS, 1994)
DARK HORSE PRESENTS, 88-91 et 100.2 (DARK HORSE COMICS, 1994-1995)
HELLBOY - WAKE THE DEVIL, 1-5 (DARK HORSE COMICS, 1996)
HELLBOY - ALMOST COLOSSUS (DARK HORSE COMICS, 1997)

... bref, j'ai commencé l'intégrale Hellboy et j'ai a-doré.


On saluera l'excellente idée de l'éditeur Dark Horse Comics de réimprimer l'intégrale Hellboy dans la collection Omnibus (à 20 dollars le volume en gros), comme il l'avait déjà fait pour Grendel, en 4 volumes consacrés aux histoires "longues" et 2 volumes d'histoires courtes.

Ensuite, on saluera Mike Mignola, le scénariste (même si John Byrne lui file un coup de patte sur la première histoire) et le dessinateur de l'ensemble de ce recueil. Déjà parce que Mignola dessine divinement bien (même si son style peut rebuter) et qu'il donne une ambiance de fou à ces comics : clairement, regardez ces images de châteaux perdus dans les forêts roumaines, d'églises délabrées ou de moines fantômes et osez dire que tout cela n'est pas une invitation à la rêverie et à l'imaginaire !

Mignola est un sacré dessinateur d'ambiance.

Et puis... l'histoire, parlons de l'histoire !

Mignola, à ce propos, me fait plaisir : il indique dans les bonus de ce TPB (qui contient des esquisses et quelques notes de Mignola) qu'il était évident pour lui que le comics commencerait pendant la Seconde Guerre Mondiale, car pour lui, quand il était petit, il y avait Captain America et Nick Fury ! Bref, qu'on allait avoir du nazi à castagner !


Car chez Hellboy, on a des super-nazis qui ont des projets mystiques pour anéantir le monde, on a des mages mégalos qui veulent réveiller les Grands Anciens, on a des Grenouilles monstrueuses qui font furieusement penser aux Profonds de Lovecraft...

... et en fait c'est ça. Hellboy, c'est Indiana Jones + HP Lovecraft. Sauf que c'est un gros monstre rouge et cornu et qu'il est le rejeton des Enfers.


L'arc "Seed of Destruction" narre les origines d'Hellboy, apparut de nulle part devant une équipe de GI's et quelques mediums anglais. Un rituel nazi l'avait fait venir mais heureusement les Alliés l'ont récupéré, élevé, éduqué et...

... maintenant dans les années 90, Hellboy est un agent "spécial" du BPRD (Bureau pour la Recherche et la Défense contre les phénomènes Paranormaux, en gros). Le médium qui l'a élevé vient d'être tué, suite à son retour d'expéditions en Arctique (dans des montagnes perdus des hommes, où se trouve un étrange temple impie... "Les montagnes hallucinés" de Lovecraft ? J'adore !) et il compte mener l'enquête dans une vieille maison de la Nouvelle-Angleterre (la marque de Lovecraft). Pour cela, il va se faire épauler par Liz Sherman, une pyrokinésiste, et Abe Sapien, un homme-poisson...


... et ce sera le début de ses aventures et de ses galères : dans ce volume il devra affronter des Profonds, mais aussi des Loups-Garous (dans une histoire courte publiée par Dark Horse Presents) et des vampires (Wake the Devil) et un homoncule (Almost Colossus). On y croisera aussi le vrai père d'Hellboy dans une autre histoire courte...


... car le rejeton des Enfers, aussi sympa et amusant qu'il soit, a été amené à la base par des nazis mystiques (travaillant sous les ordres d'Himmler) pour détruire le monde en en réveillant les noires puissances. OK. Mais qui est-il ? Et quelle est la nature de son étrange main ? Le mystère demeure entier.

Inutile de vous dire que c'est génial et que ça doit être lu (au moins pour regarder les images). Il y a une VF qui existe chez Delcourt.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3678
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Sam 14 Juil 2018 - 18:59
De retour dans le DC-verse, j'ai lu...

HAL JORDAN AND THE GREEN LANTERN CORPS, 8-22 (DC COMICS, 2017)

... soit l'ensemble des épisodes de cette série publiés dans les numéros 5 à 13 du magasine Justice League Rebirth que publie chaque mois Urban Comics !

Après l'arc Sinestro's Law qui a occupé les 7 premiers épisodes de la série, le scénariste Robert Venditti qui signe l'ensemble des épisodes chroniqués ici avait fort à faire : en effet, suite à un combat apocalyptique, Hal Jordan et Sinestro... perdaient la vie ^^


Mince ! Allait-il falloir rebaptiser la série ? Pas tout à fait car la mort n'est souvent qu'apparente ou temporaire dans les comics... quoiqu'il en soit Venditti nous signe des épisodes sympathiques à lire et bien fichus.

Je ne peux en dire autant du dessin. Si Ethan van Sciver dessine de manière somptueuse quoiqu'un peu figée (n°8, 12, 15, 17 et 22), je n'aime pas du tout le trait de Rafa Sandoval et notamment sa manière de dessiner les visages (n°9, 11, 14, 16 et 20). Ed Benes n'est guère plus enthousiasmant mais a un trait moins repoussant (n°10). Quant à V. Ken Marion (n°13, 18-19 et 21), je trouve un côté un peu "manga" à son style pas désagréable mais pas forcément génialissime non plus.

C'est un problème chez DC : pour assurer le rythme effréné de publication (2 épisodes de 24 pages par mois), ils semblent obligés de mettre plusieurs dessinateurs qui se relaient sur une même série... enlevant à la lecture, toute sensation de cohésion graphique. Dommage !

Côté histoires et arcs, ça donne plutôt pas mal en revanche. Avec :

- "Bottled Light" (n°8-12) dans lequel le Corps des Green Lantern, sous la houlette de John Stewart, se remet sur la planète Mogo de l'affrontement avec Sinestro. Une poignée de Yellow Corps les ont rejoint, dont la propre fille de Sinestro, Soranik. Appelés à la rescousse pour combattre Starro qui s'en prend à la planète Xudar, le Corps va se retrouver... capturé par Brainiac et rangé dans la collection de Larfleeze ^^ Pendant ce temps, l'âme désincarné d'Hal Jordan survit dans l'anneau qu'il s'est forgé lui-même et communique avec les Lanterns morts (dont Abin Sur, ce qui nous donne d'émouvantes "retrouvailles"). Ganthet et Sayd, sur la planète Nok, vont tenter de faire revenir Jordan, grâce à l'aide du White Lantern, Kyle Rayner ! On l'aura compris : c'est très dense, il y a beaucoup d'action, beaucoup de rebondissements, le tout pour notre plus grand plaisir ^^ Et puis, quand on a une scène d'action qui réunit Hal Jordan, John Stewart, Guy Gardener et Kyle Rayner... on dit merci et on profite ^^

- "Heroes" (n°13), en plus d'être pas trop mal dessiné et un épisode de transition très intéressant. Il se passe une cinquantaine d'années dans le futur et une mamy Xudarienne raconte à ses petits enfants, de son point de vue, le jour où Starro a débarqué sur leur planète (ce qui correspond aux épisodes de "Bottled Light") et comment elle a triomphé, grâce aux Green Lanterns, de la peur... ce qui lui permettra d'en devenir une - elle-même - plus tard ! A la fin, on s'aperçoit qu'en dépit du fait qu'elle est une grand-mère, elle est toujours une Green Lantern ^^ Rafraîchissant et bien fichu !


- "Quest for Hope" (n°14-17) : suite à la dernière saga, il a été décidé que le Sinestro Corps sous la houlette de Soranik prendrait ses quartiers sur Mogo et construirait sa batterie de peur à côté de la batterie principale des Lanterns. C'est la brillante idée de John Stewart ! D'ailleurs, il en a une autre : faire pour chaque secteur de l'espace un binôme entre un Green Lantern et un Sinestro Corps ! Avec pour première mission de procéder à l'interpellation des Sinestro Corps dans la nature aux fins d'intégration dans le nouveau corps dirigé par Soranik ou, en cas de refus, aux fins d'incarcération dans une techno-cage ! Cet arc plutôt sympa nous montre aussi une belle baston - sans anneau - entre Guy Gardner et Arkillo et à une mission spéciale d'Hal Jordan et de Kyle Rayner pour reconstituer le corps des Blue Lanterns !

- "The Prism of Time" (n°18-21) : une histoire franchement fouillon dans laquelle les corps unifiés doivent affronter leur première véritable crise... Un type appelé Sarko (no comment) débarque du futur pour briser l'alliance entre les jaunes et les verts. Rip Hunter, chargé de l'arrêter, vient lui-même du futur avec un anneau vert que lui a filé John Stewart dans un futur plus proche du notre... Pas désagréable à lire mais pas renversant non plus !

- "Fracture" (n°22) : il s'agit du premier épisode d'un nouvel arc dont je ne connais pas encore la suite. Une autre crise se profile et qui risque de briser l'alliance des jaunes et des verts... un Green Lantern aurait assassiné - pendant la traque des jaunes - un Sinestro Corps de sang froid... et un bandit tente de négocier sa liberté en promettant de taire cette information, plaçant ainsi Stewart et Jordan face à un incroyable dilemme... Clairement, là, mon intérêt est piqué au vif ! En espérant que la suite soit de la même qualité...


Bref, pour synthétiser - et même si je préfère nettement la série avec Jessica et Simon - cette série est pas mal du tout. Au-delà du problème graphique, elle a d'indéniables qualités dont la moindre n'est pas le fait d'axer tout sur le corps des Green Lanterns. Ainsi on voit à peu près autant Kyle, Guy ou John qu'Hal Jordan... ce qui n'est pas plus mal ! Seul petit bémol : même si on voit beaucoup Arisia, c'est quand même la plupart du temps coincée dans une case, sans texte ni rôle... Dommage !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 26/12/2017
Messages : 141
DC : M'gann M'orzz & Mary Marvel
Situation : Dirigeante tyrannique et misandre de Venturia, ancienne citée Atlante non submergée située sous Terre (Skartaris). Ennemie de Wonder Woman et Aquaman disposant du Trident de Poséidon !
Localisations : Skartaris
Shadowpact
MessagePosté le: Sam 14 Juil 2018 - 19:07
Merci beaucoup pour ce récap des évènements chez les Lanterns Smile

Personnellement je n'arrive pas du tout à me mettre au rebirth, dont je n'ai lu que des passages parci parlà sur Internet, toujours plus occupés par des récits plus anciens.


This is how...
... start a deadly gathering of women.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5446-queen-clea-la-perversion-de-la-philosophie-de-william-moulton-marston#74937
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3289
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Sam 14 Juil 2018 - 23:32
Il faudrait que je lise du Hellboy à l'occasion, je n'en connais que les films et quelques détails glanés par-ci par-là... D'autant que le dessin a effectivement l'air de valoir le détour !

Pour ma part, bien que je suive les deux, je préfère cette série Green Lantern à l'autre, mais je suis parti pris puisqu'elle compte deux de mes favoris du DCverse (Hal et Kyle). Content néanmoins que tu y trouves ton compte, même si les meilleurs moments du titre sont - à mon sens - encore à venir par rapport à là où en est la publication !


« What if I say I will never surrender ? What if I say I'm not like the others ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3678
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Hier à 7:21
Alors si le meilleur reste à venir, je serai d'autant plus attentive à la suite de la publication ^^

Sinon, sur Rebirth, je trouve quand même que globalement c'est plutôt pas mal. Après, ça a aussi le défaut de toute série de comics : son côté "soap opera" qui fait qu'il est par moments difficile de prendre une série en route sans avoir lu les épisodes précédents... raison pour laquelle, parfois, je préfère quand même lire des mini-séries ou des graphic-novels des temps passés ^^

*
* *

Et sinon, par rapport à Hellboy qui est réellement et décidément de l'excellente came, j'ai lu...

HELLBOY - THE CORPSE AND THE IRON SHOES (DARK HORSE COMICS, 1996)
DARK HORSE PRESENTS ANNUAL 1999 (DARK HORSE COMICS, 1999)
DARK HORSE PRESENTS (VOLUME I), 151 (DARK HORSE COMICS, 2000)
HELLBOY - KING VOLD (DARK HORSE COMICS, 2000)
HELLBOY PREMIERE EDITION (DARK HORSE COMICS, 2004)
HELLBOY - THE CROOKED MAN, 1-3 (DARK HORSE COMICS, 2008)
HELLBOY IN MEXICO (DARK HORSE COMICS, 2010)
HELLBOY - DOUBLE FEATURE OF EVIL (DARK HORSE COMICS, 2010)
HELLBOY - HOUSE OF THE LIVING DEAD (DARK HORSE COMICS, 2011)
DARK HORSE PRESENTS (VOLUME II), 7, 31 et 32 (DARK HORSE COMICS, 2011, 2013-2014)
HELLBOY - THE MIDNIGHT CIRCUS (DARK HORSE COMICS, 2013)
HELLBOY 20TH ANNIVERSARY SAMPLER (DARK HORSE COMICS, 2014)
DARK HORSE PRESENTS (VOLUME III), 7 (DARK HORSE COMICS, 2015)

... c'est à dire le premier tome des "complete short stories" d'Hellboy (qui en comportera deux) que vient de sortir Dark Horse Comics.

Et y a pas à dire ça dépote !


Côté scénario, tout est de la plume de Mike Mignola donc c'est drôle, rétro, intelligent, palpitant et un peu horrifique !

Côté dessins, les 15 histoires du recueil ont été dessinées :

- pour 7 d'entre elles par Mike Mignola lui-même dont le style - du moins on pourrait se prendre à le croire - est le seul qui peut servir l'ambiance particulière de la série !
- pour 4 d'entre elles par l'immense Richard Corben (Den) qui arrive, l'espace de ces histoires, à faire oublier le dessin de Mignola. Ça c'est la très, très bonne surprise du recueil ^^
- pour les 4 restantes, elles ont été dessinées par Duncan Fegredo (dans un style proche de Mignola finalement... du coup Fegredo souffre clairement de la comparaison), Mike McMahon (dont le style rappelle celui de Marc Hempel ou de Darwyn Cooke et il souffre, aussi, clairement de la comparaison), Fabio Moon et Gabriel Ba (dont le style rappelle celui de Mike McMahon qui... enfin, bon vous avez pigé ^^)

Bref, globalement c'est loin d'être la cata et c'est même magnifique quand le dessin est assuré par Mignola (mais on s'en doutait) ou par Richard Corben (la bonne surprise !).


La sélection de ces histoires courtes est chronologique (non pas par rapport à la publication : de ce côté là, ce TPB comporte des histoires publiées entre 1996 et 2015) : la première se passe en 1947, la dernière en 1961.

On aura deux récits mettant en scène le jeune Hellboy, alors qu'il est sous la charge du BPRD et du Professeur qui a été témoin de son apparition dans notre monde en 1945 et qui va être soumis à des tentations infernales pour obtenir de jouer le rôle qu'il doit réellement jouer dans l'univers (le moine Raspoutine n'est pas d'ailleurs étranger à cela, comme son cirque de minuit dans un numéro particulièrement savoureux).

Par la suite, Hellboy prendra dès le milieu des années 50 sa taille adulte (alors qu'il n'a que 11 ans, grosso modo) et deviendra agent de terrain. On assistera à diverses missions où il doit se castagner avec des monstres paranormaux. Une série se déroulant au Mexique (et majoritairement illustrée par Richard Corben) est particulièrement réussie. Hellboy se coltinera des vampires, fera équipe avec des catcheurs mexicains, deviendra lui-même catcheur, catchera avec une créature digne de celle du Dr. Frakenstein, cognera sur un loup-garou et même... se mariera ^^


On l'aura compris, l'épisode mexicain est vraiment génial ! Tout comme la mini-série "The Crooked Man", dessinée par Richard Corben, et qui se passe dans les montagnes de Virginie (en 1958). Hellboy vient enquêter sur des actes de sorcellerie dans une communauté agraire très pieuse et fait équipe avec un gars du coin qui a vendu son âme au Diable mais souhaite le chasser de ces terres et sauver ces autres pauvres victimes... Je n'en dit pas plus mais c'est clairement la meilleure histoire du recueil (pas si courte cette histoire qui fait bien ses 75 pages !). Elle développe une ambiance proche des nouvelles de Lovecraft et ça, nécessairement, j'adore !

Mais Hellboy se coltinera plein d'autres créatures : il devra faire en sorte d'annuler un échange de bébés réalisé par des Kobolds, sera confronté à un Dieu égyptien un peu jaloux, à une maison qui tue et j'en passe et des meilleures !


Un TPB très réussi qui oscille entre l'agréable et l'indispensable. A quand une traduction en VF ? Plus qu'une curiosité, un complément essentiel pour les fans d'Hellboy !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3678
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Aujourd'hui à 17:30
Toujours dans le rayon de la BD d'épouvante bien fichue, voici relu une petite pépite, en l'espèce...

COURTNEY CRUMRIN AND THE NIGHT THINGS, 1-4 (ONI PRESS, 2002)
COURTNEY CRUMRIN AND THE COVEN OF MYSTICS, 1-4 (ONI PRESS, 2002-2003)
COURTNEY CRUMRIN IN THE TWILIGHT KINGDOM, 1-4 (ONI PRESS, 2003-2004)
COURTNEY CRUMRIN AND THE FIRE THIEF'S TALE (ONI PRESS, 2007)
COURTNEY CRUMRIN AND THE PRINCE OF NOWHERE (ONI PRESS, 2008)

... bon, c'est à dire l'intégrale des premières aventures de Courtney Crumrin, publiées en VF chez Akileos, et signées par le très inspiré Ted Naifeh, dont le dessin est - je trouve -un mélange intéressant entre Mike Mignola et Andi Watson (Skeleton Key).


Bon, mais c'est qui d'abord Courtney Crumrin ? Il s'agit d'une gamine un peu paumée, une toute petite ado qui considère que ses parents sont un peu des crétins, qui n'a pas d'amis et qui a une petite tendance à se morfondre sur son sort... un jour, ses parents décident de quitter leur quartier modeste pour s'installer dans le quartier résidentiel le plus luxueux de la ville... sauf qu'il s'agit de vivre avec l'Oncle Aloysius, un vieil excentrique qui n'a que mépris pour ces nouveaux arrivants !

Sauf que Courtney est un peu différente... plus curieuse que ses propres parents, plus malinettes, elle va farfouiller un peu partout et se rendre compte que... son tonton est un sorcier !

Et ça, ça va pas mal l'aider dès le premier numéro : entre une bande de jeunes richards qui veut la racketter et Butterworm, un hobgolin bouffeur d'enfants (qui a dévoré son seul ami jusqu'à présent !), Courtney entend se servir d'un livre de sorts de son tonton pour faire d'une pierre, deux coups ^^


Bon, on l'aura compris : Courtney Crumrin, c'est un mélange entre Harry Potter et Hellboy et Beverly Hills et tout un tas d'autres trucs. C'est aussi une série quasi-initiatique dans laquelle Courtney va, petit à petit, se révéler en tant que sorcière mais aussi en tant que personne. Beaucoup de choses seront axées sur sa relation avec son tonton (un bel handicapé émotionnel aussi) mais aussi sur la nécessité de grandir et de changer !

La première mini-série (Courtney Crumrin and the Night Things) nous présente les personnages et nous montrent leurs premiers pas et... qu'est ce que c'est rafraîchissant ! Notamment l'épisode de l'échange de bébé et de l'escapade de Courtney à Goblinville !

La deuxième mini-série (Courtney Crumrin and the Coven of Mystics) nous en apprendra plus sur l'organisation de la magie dans ce monde (là pour le coup, ça fait très Harry Potter). Il y aura une enquête, un monstre qui fait vraiment peur (Tommy le décharné), une trahison dans le camp des sorciers, un bouc-émissaire tout trouvé avec un habitant du monde des fées et... un coup de théâtre montrant le caractère implacable de Courtney ! Une excellente mini-série donc ^^


La troisième mini-série (Courtney Crumrin and the Twilight Kingdom) est plus légère. Courtney doit suivre le samedi des cours avec d'autres jeunes sorciers et s'aperçoit - avec effroi - qu'elle n'arrive pas non plus à s'intégrer à eux ! Pourtant, c'est vers elle qu'ils se retournent quand il s'agit d'annuler un sort qu'ils ont jeté à l'un de leur camarade... et ils vont devoir, tous ensemble, se lancer dans une quête, passant par Goblinville et le château de la Dame Effroyable (Titania ?) pour se rendre jusqu'aux vergers du Roi de l'Ombre... Une super lecture, là aussi !

Les deux histoires suivantes ont été publiées sous forme de Graphic-Novel. En VF ça a été regroupé sous le titre "Courtney Crumrin et les effroyables vacances". Et le titre me semble très juste. Courtney part avec son tonton en Europe, en Roumanie, puis en Autriche, passer des vacances... Mais le tonton lui cache quelque chose : au programme vampires et loups-garous mais surtout pas mal de bleus à l'âme...


On l'aura compris, Courtney Crumrin est une héroïne réellement attachante qui évolue dans un univers à la fois drôle mais aussi enchanteur et effroyable. Entre l'émerveillement et l'horreur, entre la poésie froide du monde des fées et la chaleur humaine qui peut être à la fois brutale ou tendre, la série oscille entre différents registres, lui conférant une profondeur indéniable. Bref, un chef d'oeuvre et un must-read : ne vous arrêtez pas à l'apparence enfantine de la série, elle cache beaucoup de trésors et récompense toujours le lecteur ! Du moins la lectrice que je suis en est sortie tourneboulée ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Les comics que vous lisez en ce moment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 21 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21

 Sujets similaires

-
» Les comics que vous lisez en ce moment
» Quel(s) livres lisez vous en ce moment?
» Ce que vous lisez en ce moment
» Ce que vous lisez en ce moment
» Combien de livres lisez-vous en même temps?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme partage :: L'univers Comics :: Comics-