Les comics que vous lisez en ce moment

Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1240
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; W.R. Wintergreen.
Localisations : Gotham City.


MessagePosté le: Mer 12 Sep 2018 - 17:23
Ho, j'ignorais que ça existait. Grand fan de l'auteur, je vais tenter ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3832
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Mer 12 Sep 2018 - 17:58
Tu m'en diras des nouvelles !


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 29/06/2014
Messages : 11482
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; W.R. Wintergreen.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 13 Sep 2018 - 8:14
Après, faut que je me force pour lire du Carnage !
(même si sa dernière série, d'inspiration Lovecraft, était bien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3832
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Ven 14 Sep 2018 - 11:50
Je ne suis pas très friand du personnage non plus, à la base, qui est souvent utilisé comme un boucher sans profondeur aucune, mais là pour le coup je trouve justement que ça lui confère une vraie aura.


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 29/06/2014
Messages : 11482
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; W.R. Wintergreen.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 23 Sep 2018 - 20:53


The Wrong Earth #1
Le scénariste Tom Peyer, longtemps éditeur et scénariste très lié à Mark Waid, et le dessinateur Jamal Igle, connu chez DC, lancent un titre chez AHOY Comics, petit éditeur indépendant.
Et c'est très bien.

Le principe est simple : sur Earth-Alpha, Dragonflyman et son fidèle assistant Stinger affrontent leur pire ennemi, Number-One, dans ses pièges bigarrés, amusants et dangereux, dans une ambiance bon enfant, et dans le respect de la loi et des bonnes manières ; sur Earth-Omega, Dragonfly poursuit le serial killer vicieux Number One, en n'hésitant pas à maltraiter et tuer ses hommes de main, et en fuyant la police lâche et corrompue.

Que se passerait-il si... Dragonflyman allait chez Dragonfly ? Et inversement ?
En clair, que se passerait-il si l'équivalent du Batman d'Adam West (la série TV humoristique des années 60), se retrouverait dans l'univers Dark Knight Returns ? Et inversement ?

Avec un principe très fun, des dessins très adaptés, Peyer & Igle emballent un premier numéro très bon, mais qui ne va pas au-delà de ces quelques mots. Un récit humoristique sur Stinger complète, mais les lecteurs attendront sûrement la suite - qui va devoir aller plus loin, et plonger au-delà du choc initial.

A titre personnel, j'ai hâte et je suis très curieux.
Parce que, franchement, rien que l'idée de base est énorme, et le traitement est très juste, pour l'instant ; mais, finalement, encore limité. Vivement la suite, pour voir ce que les auteurs ont dans le ventre ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4294
DC : Razorsharp, Dolphin, Lightning Lass & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Jeu 27 Sep 2018 - 13:41
Sympa cette chronique ! Je jetterai un coup d’œil à l'occasion ^^

Sinon, Doomsday Clock, ça parait plus ? J'ai un peu perdu le fil (je me suis arrêtée au numéro 3) !

Bon, pour ma part, et même si je l'ai lu depuis un petit moment, genre 1 mois, et que je suis prise par une intégrale de "13, rue de l'Espoir", bref un truc qui n'a rien d'un comics, j'ai donc lu...

FANTASTIC FOUR, 1, 3-4 (MARVEL COMICS, 1961-1962)
SILVER SURFER, 1 (MARVEL COMICS, 1968)

... bref, en somme, je le confesse, je possède - chez moi - le numéro 1 de Fantask (pour les jeunes générations : il s'agit juste du PREMIER comics Marvel publié en VF, en gros le Saint Graal des fans de comics).


En plus, je l'avais payé à l'époque 30 francs (ouais, c'était en francs quand je l'ai payé) au motif que la couverture est manquante (mais je m'en foutais : je voulais lire les histoires).

Bon, alors ça donne quoi ?

Côté Fantastic Four, le scénario est de Stan Lee et les dessins sont de Jack Kirby.

Le n°1 est consacré à l'origine des Fantastic Four (le vol de la navette à l'initiative de Mr. Fantastic, navette qui sera pilotée par la Chose ; le bombardement de rayons cosmiques ; l'apparition des pouvoirs), les deux autres respectivement à un magicien qui prétend être plus fort que tous les FF réunis et l'autre à Namor qui menace, une fois de plus, la planète.

Perso, j'ai toujours aimé les FF : le côté science-fiction, le Dr. Fatalis en adversaire, la Chose qui pouvait se révéler touchante (notamment dans sa relation avec Alicia, sa copine aveugle), ce genre de trucs.


Bon, en lisant les premiers numéros, on s'aperçoit que tout le monde est très méchant avec la Chose qui est traitée comme un Monstre. La Chose, elle-même, est limite une brute. La Femme Invisible fait limite de la figuration. Reed Richards a l'air aussi cool qu'un Rip Kirby (il ne lui manque plus que la pipe). Bref ! C'est un peu la préhistoire du comic-book ^^

En revanche, si le scénario a pas mal vieilli, je trouve que les dessins de Kirby sont toujours aussi enthousiasmants (même si le sommet de son art est plus à chercher du côté de son travail sur les New Gods).


Quant au Silver Surfer... il s'agit de ses origines : quand il n'était que Norrin Radd, le dernier audacieux de la planète Zenn-La, qui - pour la sauver - n'hésitera pas à devenir le héraut de Galactus, perdant par la même occasion - à tout jamais - la belle Shalla-Bal ! Bref, un épisode mythique - bien mieux fichu que les premiers FF (mais plus de 6 ans se sont écoulés depuis le début ds FF), signé Stan Lee (qui, d'ailleurs, pour certains collègues de sa confrérie - dont Will Eisner - était plus considéré pour ses qualités d'hommes d'affaire qu'en tant que scénariste ^^) au scénario et l'immense John Buscema aux dessins.

Que dire d'autre ? Sinon que tout cela fait partie de la mémoire collective du monde des comics ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 11482
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; W.R. Wintergreen.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 27 Sep 2018 - 13:43
Je suis ultra-fan des Fantastic Four aussi. Very Happy
Mais je n'ai pas le plaisir d'avoir Fantask !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4294
DC : Razorsharp, Dolphin, Lightning Lass & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Jeu 27 Sep 2018 - 14:05
Je dois admettre avoir été étonnée de faire une telle prise à l'époque (un peu comme quand j'avais trouvé, plus tard, en brocante et à l'époque où c'était juste totalement impossible de le trouver, le TPB Golden Age de Miracleman par Neil Gaiman [ou les œuvres complètes de Saint Jean de la Croix, dans la version de 1880, avec une belle reliure en vrai cuir pour... 4 €]) !

Mais les épisodes peuvent se lire aussi dans la collection "Essential Marvel" (le jumeau des Showcase Presents) pour pas trop cher ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4294
DC : Razorsharp, Dolphin, Lightning Lass & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Dim 7 Oct 2018 - 12:04
Bon, j'ai lu...

JUSTICE LEAGUE, 25 (DC COMICS, 2017)
ACTION COMICS, 984-986 (DC COMICS, 2017)
FLASH, 28-32 (DC COMICS, 2017)
HAL JORDAN AND THE GREEN LANTERN CORPS, 25-29 (DC COMICS, 2017)

... soit les sommaires des magasines Justice League Rebirth n°15 et 16 d'août et de septembre de cette année, soit également les sommaires des 2 derniers (comme dans : y'en aura plus d'autres !) numéros de ce pourtant excellent magasine !

En effet, Urban Comics a annoncé que suite à "des changements dans l'organisation de la Presse en France" (sans préciser lesquels, mais bref), ils étaient contraints de passer à la trappe 2 mensuels (Justice League Rebirth et Suicide Squad Rebirth) et de réorganiser le dernier. Celui-ci, Batman Rebirth, à partir de ce mois-ci accueillera outre "Batman" et "Detective Comics", les séries "Action Comics" et "Justice League". Pour les autres séries (toutes celles qui ne sont pas reprises), elle continueront de paraître en format cartonné en librairie (donc plus cher : 17,50 € en gros pour 170 pages de la même série contre 5,90 € pour le même nombre de pages de 4 séries).

Le point positif et cool, je trouve (car il en faut bien un), c'est qu'Urban finit proprement ses magasines en ne laissant aucune histoire inachevée : tous les arcs sont terminés. Et ils ont annoncé - également - qu'il n'y aura - entre le passage du kiosque vers la librairie - ni doublons, ni épisode sauté !

Sinon, du côté de ces 2 derniers numéros, donc...

... on a un seul épisode de Justice League, le n°25, qui voit le retour de Bryan Hitch au scénario. Il n'assure malheureusement pas le dessin qui est réalisé par Tom Derenick qui a un style pas désagréable mais qui ne restera pas dans les annales. Tout comme cet épisode, à vrai dire... Tandis que la très dangereuse (et très captive) Molly explique à Batman pourquoi la Terre est toujours et sans cesse menacée par tout un tas de trucs, le reste de la Justice League se coltine la résurrection de Shirak, un monstre super-méchant qui a le pouvoir de transformer en zombies tous les gens qui sont dans sa proximité immédiate...

... il avait du d'ailleurs être combattu (et vaincu) par l'ensemble du Corps des Green Lanterns, aidés par l'ensemble des Gardiens, la première fois. Là, il n'a en face de lui "que" la Justice League et "que" deux Green Lanterns.

Comme je l'ai dit ça se laisse lire mais y a pas de quoi fouetter un chat !


Pour Action Comics, on a droit aux épisodes 984 à 986.

Le n°984 (Dan Jurgens [scénario] et Patrick Zircher [dessins]) est l'excellente conclusion de l'excellent arc "Vengeance" commencé dans le n°979. Superman doit toujours se battre contre une équipe constituée de Cyborg-Superman, de l'Eradicator, du Général Zod, de Metallo, de Blanque et de Mongul ! Et en plus il est aveugle ! Et en plus Lois et Jon sont au milieu ! Bref, c'est épique, héroïque et proprement palpitant. Il y a même à la rescousse de Superman, Lex Luthor, Steel et tout un tas d'autres ! Le dessin de Zircher est chouette (je l'adore depuis son boulot sur Green Arrow) et Dan Jurgens SAIT comment nous faire vibrer !

Je suis plus dubitative, en revanche, sur les numéros 985 et 986 (Rob Williams [scénario] et Guillem March [dessins pas top]) dans lesquels Superman enquête aux côtés de Luthor sur l'usage d'une technologie de la Lex-Corp pour contrôler et rendre fous animaux et humains... ça se laisse lire mais ça n'a pas - à mon sens - un intérêt de ouf'. J'ai découvert, à cette occasion, le Machiniste, un super-méchant guère palpitant...

Flash est plus égal (du moins pour le scénario car pour les dessins c'est vraiment la cata), en revanche ! Après l'affrontement avec Thawne et la brouille avec Iris West et Wally West, Flash est contaminé par la force véloce négative et l'usage de ses pouvoirs se transforme systématiquement en catastrophes ! Bref, il ne peut plus utiliser ses pouvoirs pour un ou pour un non et ça joue également sur son travail au Labo de la Police.

Dans "Négatif" (n°28-29) mais aussi dans "Bloodwork" (n°30 et 31), Barry Allen doit enquêter - quasiment sous peine d'être viré - sur des disparitions inquiétantes de scellés au sein du Laboratoire. Il découvrira l'action d'un drôle de méta-humains qu'il va devoir vaincre d'une manière assez nouvelle, on va dire ! J'en dis pas plus car c'est vraiment palpitant.


Le dernier épisode publié dans le mag', "Bienvenue à Iron Heights" (n°32) voit la mutation de Flash dans un poste de 4ème zone : laborantin à la fameuse prison ! Et on s'aperçoit vite que les méthodes du directeur ne sont pas réellement adaptées... dommage que ça s'arrête là car la suite semblait vraiment chouette !

Côté équipe artistique, nous avons Joshua Williamson au scénario de tous les épisodes, puis aux dessins :

- Carmine di Giandomenico (n°28) au style très fouillon mais dynamique et qui est - au moins - reconnaissable entre mille. Ça colle bien à la série en outre, je trouve ^^
- Pop Mhan (n°29) qui a un style quelconque : ça pique pas les yeux mais c'est pas un régal non plus. Clairement
- Neil Googe (n°30 et la première moitié du n°31) que je n'aime pas du tout...
- ... tout comme Gus Vasquez (la seconde moitié du n°31)
- Christian Duce (n°32) qui est un poil mieux mais bon pas de quoi s'extasier non plus !

Franchement, je suis toujours estomaquée par le peu de soin de DC Comics accordé au graphisme : 5 épisodes, 5 dessinateurs... tout est dit ^^

Hal Jordan and the Green Lantern Corps voit avec son n°25 la conclusion de "Fracture" (commencé dans le n°22). Cet arc qui met à l'épreuve l'alliance entre les Verts et les Jaunes est particulièrement palpitant : car comment l'alliance peut-elle survivre alors qu'un Green Lantern a assassiné un Yellow Lantern qui s'était rendu ? En bonus, nous avons une Soranikk parfaitement touchante qui va vivre difficilement la découverte de l'un des secrets de Kyle Rayner.

Les n°26-29 constituent l'arc "Fall of the Gods" dans lequel les Néo-Dieux sont menacés par des Golems de métal et cherchent l'aide des Lanterns. En plus d'Orion, de Lightray et du Haut-Père, nous avons un Hal Jordan qui hallucine complètement et qui voit son propre père !

Tous les scénarios sont signés Robert Venditti et l'épisode de "Fracture" (comme tout le reste de cet arc) est dessiné par Ethan van Sciver alors que "Fall of the Gods" est dessiné par Rafa Sandoval (qui est quand même moins chouette à regarder que van Sciver).

Même si l'arc "Fall of the Gods" est un chouia en dessous de "Fracture, la série est très, très bien. En plus, elle ne se focalise pas que sur Jordan, réservant une très large place pour Stewart, Gardner et Rayner. De l'excellente came, donc !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1240
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; W.R. Wintergreen.
Localisations : Gotham City.


MessagePosté le: Dim 7 Oct 2018 - 14:50
Les difficultés du marché de la presse sont liées à Presstalis, et justifient aussi la révolution de Panini, dont les magazines ne se trouvent plus en bureau de tabac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4294
DC : Razorsharp, Dolphin, Lightning Lass & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Mar 9 Oct 2018 - 9:14
Ah ben tiens, j'étais passée complètement à côté de cette info ^^

Va falloir du coup que je suive de plus près l'actualité d'Urban Comics directement sur leur site !

*
* *

Sinon j'ai (re)lu, motivée par tes recherches encyclopédiques, deux crossovers entre DC et une autre compagnie, à savoir...

BATMAN / JUDGE DREDD - JUDGMENT ON GOTHAM (DC COMICS, 1991)
BATMAN / SPAWN - WAR DEVIL (DC COMICS, 1994

... deux albums d'une qualité clairement inégale !

Le tout premier, le Batman / Judge Dredd, est signé, pour le scénario, par Alan Grant et John Wagner - deux auteurs habitués de Judge Dredd - et, pour les dessins (enfin les peintures d'ailleurs), par Simon Bisley.


L'histoire est pas trop mal et ne se prend guère au sérieux. A Gotham, Batman croise le chemin de Judge Death (l'immonde juge mort-vivant qui - considérant que les crimes sont commis par des êtres vivants - a instauré en tant que crime le simple fait d'être vivant !) et réussit, du moins le pense-t-il, à détruire son corps (sauf que son esprit est déjà en quête d'un autre véhicule pour ses exactions). En examinant les restes de Death, Batman tombe sur une drôle de ceinture, appuie sur le ceinturon et...

... se retrouve à Mega City One, la ville post-apocalyptique de l'univers de Dredd. Là, les policiers sont également juges et bourreaux et font régner une justice un brin excessive (enfin beaucoup même !), le plus excessifs d'entre tous étant Judge Dredd.

Sauf que Batman tombe directement sur un des méchants de Dredd, l'hilarant et brutal Mean Machine qui s'est fait doubler par Death et souhaite le rejoindre à Gotham pour semer la zizanie... il récupère la ceinture de Batman et laisse ce dernier en plan dans un univers qui n'est pas le sien... ce qui lui permettra de se confronter rapidement à l'intransigeant (et un poil psycho-rigide) Judge Dredd !

Nous aurons également une bonne participation de la juge télépathe, Judge Anderson mais aussi de l’Épouvantail qui trouve en Death le partenaire idéal pour créer de nouvelles terreurs...


... on le voit : les auteurs ne se prennent pas du tout au sérieux (faut dire, Judge Dredd est plutôt - en principe - une BD drôle) et s'en donnent à cœur joie. Bref, ça se lit vraiment plaisamment. Sans compter que les peintures de Simon Bisley sont proprement renversantes ! Bisley, c'est un peu comme Richard Corben ou Sam Kieth : un type dont on reconnaît le trait et qui rend chacune des cases intéressante à regarder et à décortiquer !

En conclusion : anecdotique comme tout crossover (crossverse ?) mais vraiment un plaisir pour les yeux et une bonne distraction tout le long des 72 pages de cet album qui a fait l'objet au moins d'une VF (chez COMICS USA) !

*
* *

Je n'en dirais pas autant du Batman / Spawn... Attention, il ne s'agit pas de l'autre duo entre ces deux mêmes personnages... vous savez, celui qui est signé par Frank Miller au scénario et par Todd McFarlane au dessin ? Non, il s'agit de l'autre...

... alors les auteurs (responsables ?) de ce désastre sont Alan Grant (encore lui !), Doug Moench et Chuck Dixon au scénario (était-il besoin d'être 3 [TROIS !] pour signer cette bouse ?) et Klaus Janson au dessin que l'on a clairement connu plus en forme...

... car autant j'admire son travail d'encreur sur les Daredevil de Miller puis, plus tard, de dessinateur sur cette même série, autant là...

... l'album est moche.

Mais là n'est pas le pire.

Le scénario - s'il est alléchant de prime abord - est un brin bâclé. Ça commence avec une malédiction, il y a 400 ans, à l'endroit où Gotham allait être bâtie. Un gros massacre. Un complot démoniaque. Une bonne ambiance pour commencer ce qui était annoncée à l'époque comme un choc des Titans.


De nos jours, Batman enquête sur les acquisitions douteuses à la fois d'immeubles et d'explosifs par un homme d'affaire compromis avec des gangsters... mais en regardant de plus près, il découvrira un sacrifice humain et un pentacle tracé avec du sang... Miam !

Là, il va tomber sur Spawn qui enquête également sur le même bonhomme qu'il avait croisé (il lui avait même tiré dessus) du temps où il était le Lieutenant Al Simmons. Les deux héros vont se cogner un peu l'un sur l'autre puis devenir pote, enfin le classique du choc de plusieurs verses...

... finalement notre méchant (un dragon venu des Enfers) va vouloir tuer tout Gotham mais il sera dérouillé par nos héros.


En gros :

- un truc hyper-convenu qu'on a déjà lu 1.000 fois
- comme d'hab' on réunit deux verses artificiellement mais on voit clairement les coutures et les ficelles sont franchement grosses
- 48 pages c'est peu quand on annonce autant de trucs sympas (des démons, une malédiction multi-centenaire)
- c'est quand même très moche au visuel

J'ignore si ça a été traduit, m'enfin dans la négative c'est pas une grosse perte...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 11482
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; W.R. Wintergreen.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 9 Oct 2018 - 11:52
Haaa, Spawn... clairement LE produit phare des années 90, dans le style et les thématiques !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4294
DC : Razorsharp, Dolphin, Lightning Lass & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Mar 9 Oct 2018 - 15:16
Après Spawn est, je trouve, un produit de qualité. Clairement les 10-20 premiers épisodes sont vraiment une bouffée d'air frais dans une industrie un peu en perte de vitesse ! C'est d'ailleurs typique de l'incroyable dynamisme du milieu des années 90 qui a permis l'émergence d'éditeurs en marge des deux gros (Marvel et DC), à savoir Image, Dark Horse mais aussi dans une moindre mesure Malibu ou Valiant.

Spawn c'est bien dessiné et agréable à lire quand c'est du McFarlane. Il a même su laisser le scénario le temps d'un épisode à des gens aussi talentueux que Frank Miller, Alan Moore, Neil Gaiman ou Dave Sim (Cerebus)...

... mais ce crossover moisi avec Batman, non, je peux pas, c'est horrible ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 11482
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; W.R. Wintergreen.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 9 Oct 2018 - 15:32
J'ai aussi un attachement à Spawn, qui a eu plein de bonnes périodes... mais se répète beaucoup, aussi. J'avais plutôt bien aimé quand Al Simmons avait été remplacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4294
DC : Razorsharp, Dolphin, Lightning Lass & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Mar 9 Oct 2018 - 21:41
Je dois admettre n'avoir rien lu de Spawn passé le numéro 100... mais ce que j'ai lu était plutôt chouette ! Faudrait que je me replonge dans cette série en fait ^^

Hop, sinon, j'ai fini...

2000 AD, 700-711 (FLEETWAY PUBLICATIONS, 1990)

... et plus précisément l'histoire consacrée à Cassandra Anderson, publiée sous le titre "Anderson Psi Division - Shamballa".


Parce que 2000 AD, en fait, c'est le mag' dans lequel ont été publiées pour la première fois les aventures de Judge Dredd (à partir du n°2, si mes souvenirs sont bons). Et dans Judge Dredd, il y a parfois le Juge Cassandra Anderson, une juge télépathe qui fait partie de la section télépathique de Mega City One. C'est d'ailleurs elle qui, au début de la série se sacrifie pour emprisonner dans sa tête l'immortel et invincible Judge Death (dans un arc mémorable, illustré - si mes souvenirs sont bons - par le trop rare Brian Bolland)...

... là, le comics lu est entièrement consacré à elle, ce qui est relativement rare et c'est bien dommage (elle a eu visiblement une petite dizaine d'histoires en solo mais c'est la seule que j'ai pu trouver) tant le personnage est attachant et le traitement qui en est fait par Alan Grant (encore lui !) est intéressant.

Nous sommes donc au 22ème siècle, dans le futur post-apocalyptique et un brin fascisant de Mega City One et le Juge Anderson a des flashs psys de crimes qui sont accomplis dans sa ville par des chats monstrueux...

... sauf que des crimes de ce genre sont commis un peu partout dans le monde... bref, il y a quelque chose de détraqué dans l'univers et Anderson ne sait pas quoi.


Un vieux Juge de la division psy décide, le Juge Rickard, a été contacté par son homologue de la Mégalopole Soviétique (également sous la houlette d'une police tout aussi facho que celle de Mega City One)... cette dernière pense savoir d'où vient le problème : un peuple démoniaque et doté de pouvoirs magiques hanterait les sous-sols du monde depuis des millénaires, les Deros... et ces derniers sont sur le point de déferler sur le monde !

Du coup, Rickard et Anderson partent pour la Russie puis, avec leurs homologues russes, pour le Tibet à la recherche de la mythique cité de Shamballa pour sauver pas moins que le monde entier !

On l'aura compris : au programme de ce court récit il y a de l'aventure mais aussi de la magie et un soupçon de mystère !


Mais ce qui est particulièrement plaisant tient au personnage d'Anderson tout en sensibilité et en nuance. Ce juge qui peut lire dans la tête des gens est également traumatisée par le suicide de sa meilleure amie, Corey qui considérait que le monde n'avait pas à être tel qu'il est... bref, on est à années-lumières des aventures classiques de Dredd !

Et puis le dessin d'Arthur Ranson est l'une des choses les plus belles dans le genre que j'ai pu voir. Le style photo-réaliste lui va à merveille et son usage de la couleur est particulièrement remarquable !

Bref, pas la bédé qui va changer le monde mais un très, très bel objet que l'on a plaisir à lire et à relire...

Pas de VF, comme de bien entendu ^^ Mais ça se trouve en VO à moins de 10 €.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4294
DC : Razorsharp, Dolphin, Lightning Lass & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Ven 12 Oct 2018 - 14:10
J'ai fini de lire un comics qui bizarrement n'a jamais - a priori - fait l'objet d'une réédition...

SUPERMAN - THE EARTH STEALERS (DC COMICS, 1988)

... et c'est dommage pour plusieurs raisons.

En premier lieu, le scénario est de John Byrne (Next Men, She-Hulk, Namor, Alpha Flight...) et rien que pour ça ça mérite d'y jeter un œil ! Bon, je suis pas très objective car je suis une grande grande fan de John Byrne et que là, pour le coup, le scénario est un brin classique (mais on va y revenir).


En deuxième lieu, le dessin est de Curt Swan (1920-1996), un vétéran du comics. Et franchement ça claque ! D'autant plus que l'encrage de Jerry Ordway (un nom souvent associé à Superman) donne une vitalité et un dynamisme à cet album assez impressionnants !

Bref, vous l'aurez compris, ce n'est pas le comics du siècle mais un petit one-shot de 48 pages bien sympathique avec une jolie couverture.

Côté scénario, nous avons Clark Kent qui assiste à une des colères habituelles de Perry White : pourquoi la presse papier (dont le Daily Planet) doit-elle à chaque fois se faire griller la priorité par la télé (et notamment la télé de Lex Luthor) ? Et c'est à ce moment qu'une drôle d'ombre apparaît dans le ciel... un objet céleste est en direction de la Terre. Et c'est une mission pour Superman, of course !


Et notre kryptonien préféré va se trouver nez à nez avec un vaisseau gigantesque commandé par un capitaine dont le but avoué est de... kidnapper la Terre et la Lune pour les mettre dans un gigantesque broyeur cosmique et récupérer les éléments ferreux, métalliques, etc... les composant !

Bref, Superman va devoir se battre et cette lutte sera d'autant plus difficile que le capitaine ennemi garde en otage Perry, Lois et Jimmy qu'il sait proches de Superman...

Tout cela n'est pas d'une grande originalité mais ça se lit plaisamment, un peu comme du Byrne, un peu comme du Superman pre-Crisis !

Pas de VF à ma connaissance en revanche et là encore... c'est bien dommage !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1240
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; W.R. Wintergreen.
Localisations : Gotham City.


MessagePosté le: Ven 12 Oct 2018 - 15:44
Ho ça a l'air sympa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4294
DC : Razorsharp, Dolphin, Lightning Lass & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Jeu 15 Nov 2018 - 15:29
Eh ben, je viens de me rendre compte que ça faisait près d'un mois que j'avais pas lu de comics. Mais je me rattrape avec...

ECHO, 1-30 (ABSTRACT STUDIO, 2008-2011)

... un extraordinaire comics dessiné, scénarisé (et publié) par Terry Moore à qui l'on doit également "Strangers in Paradise" (je reviendrais dessus dans une chronique ultérieure) et "Rachel Rising" (j'espère qu'un jour je reviendrais dessus ne l'ayant malheureusement pas - à ce jour - lu).


J'étais déjà une grande admiratrice de son travail sur "Strangers in Paradise" (SIP en bref) et j'avais eu l'occasion de lire les deux premiers tomes d'Echo à la BM de Lyon. Bref, Terry Moore, je respectais chez lui : son humour, sa sensibilité, son trait élégant et agréable, sa capacité à dessiner des "vrais gens" (pas que des mecs bodybuildés mais aussi des petits gros ou juste des maigrichons, pas que des amazones peroxydées mais aussi des femmes avec des petites rondeurs ou des poches sous les yeux), bref tout ce qui fait de lui une sorte d'OVNI dans le monde des comics qui se vendent (car il en a vendu des exemplaires de SIP !).

Il y a quelques mois j'ai fait l'acquisition de la belle intégrale d'Echo chez Delcourt (45 €, bien 600 pages en N&B) mais n'avait malheureusement pas trouvé pris le temps de la lire. Ceci étant fait... je dois admettre avoir été scotchée par l'intrigue de la première à la dernière page !

Car "Echo" apporte une dimension supplémentaire au travail de Terry Moore qu'il n'avait pas forcément sur SIP : une dimension toute cinématographique. Car les 30 numéros se focalisent sur une seule et unique histoire (là où SIP virait soap la plupart du temps), sur quelques personnages principaux (essentiellement Julie, Annie, Dillon et Ivy Raven) et pas mal de secondaires (les méchants, mais aussi Pam la sœur perturbée, Dan le biker au grand coeur, Will le scientifique intègre, Cooper l'homme à tout faire du grand méchant, etc...) et sur une quasi unité de temps (quelques jours se passent ? semaines ? Pas plus en tout cas !)... J'ai lu que les droits avaient été achetés pour le cinéma et c'est clair qu'Echo pourrait faire l'objet d'une belle adaptation sur le grand écran sans trop avoir à se casser la tête...

... mais le charme de la bédé y serait-il conservé ?

Quoiqu'il en soit, "Echo" commence avec une photographe en instance de divorce sans le sou et paumée, en la personne de Julie. Elle prend des photos dans le désert pour se faire un peu d'argent quand elle est témoin d'une explosion dans le ciel causée par les tirs d'appareils de guerre américains. Sidérée, elle se prend une pluie de débris liquides qui vont s'avérer être une sorte d'armure-expérimentale-liquide (ouais pas terrible comme description). Consultant aux urgences, elle va s'apercevoir que les gouttelettes de métal liquide se sont agrégées en une espèce de - là encore faute de mieux - soutif métallique que Julie ne peut enlever et qui réagit en cas d'attaque (en balançant des décharges). Bref, elle a de quoi détester sa vie...


... en parallèle, dans un centre de recherche expérimentale, c'est la débandade : car c'est leur armure liquide qu'ils ont perdu dans le désert en voulant assassiner l'usagère de cette même armure, une certaine Annie. Bref, ils vont envoyer aux trousses de Julie, Ivy Raven, une agente très spéciale qui va être chargée de ramener notre héroïne morte ou vive...

... toujours en parallèle, il y a Dillon, le petit ami d'Annie qui va croiser le chemin de Julie et l'aider dans sa cavale : car elle porte un truc qui est responsable de la mort d'Annie et que les scientifiques véreux veulent récupérer, Dillon comprend bien que Julie porte sur elle la clé de la mort de sa fiancée.

Sans compter qu'il y a d'autres joueurs dans la partie et notamment un clochard qui s'est également pris des déchets et se fait appeler Caïn tout en laissant des traces de carnage derrière lui...


Je vais pas tout spoiler mais c'est haletant et génial. Julie est totalement à la masse mais c'est totalement la personne à qui l'on voudrait confier une arme suprême s'il fallait absolument la confier à quelqu'un. Ivy Raven est totalement en dehors de la caricature de l'agent secret. Elle se bat très peu et va surtout compter sur ses incroyables talents de déduction. On va aussi avoir une relation trouble et ambiguë entre les différents protagonistes, de vrais moments où l'on va parler science, une ambiance pré-apocalyptique, des moments émouvants (la malheureuse sœur de Julie qui s'est réfugiée dans la folie pour ne plus avoir mal, Ivy qui plaque tout pour sauver sa fille, ...), des moments drôles (quand Ivy va "rétrécir", devenant la fille fragile qu'elle n'était plus tandis que Julie va se transformer en amazone)...

"Echo" est extraordinaire. Pas une page, pas une case en trop : les 600 pages se dévore comme le plus génial des blockbusters.

Et en plus c'est en VF. Et en plus ça a été édité récemment.

Un must-read absolu !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4294
DC : Razorsharp, Dolphin, Lightning Lass & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Ven 16 Nov 2018 - 16:51
Du coup comme j'avais lu "Echo", j'ai eu l'envie de relire...

STRANGERS IN PARADISE (VOLUME I), 1-3 (ANTARCTIC PRESS, 1993-1994)

... qui est la mini-série débutant la saga (le soap ?) "Strangers in Paradise" qui a été initialement publiée en 107 épisodes entre 1993 et 2007 (et qui fait l'objet d'une nouvelle série ayant débuté en 2018, je viens d'apprendre).


Comme indiqué dans la chronique précédente, Terry Moore est un peu un OVNI dans le monde des comics : auto-publié (bon sauf là... un éditeur américain spécialisé dans les mangas et les animaux rigolos avait accepté de prendre le risque de publier ces trois numéros... qui sont maintenant côtés à plusieurs centaines de dollars ^^), n'ayant que peu d'intérêt pour les super-héros, passionné par les petits moments de la vie quotidienne et le fait de suivre - au final - peu de personnages sur une longue durée...

... c'est ça qui a fait le succès de "SIP" (en abrégé !). Au-delà du super dessin de Moore et du caractère très très attachant des personnages qui sont, pour la plupart, des gens lambdas (Francine, c'est un peu la Julie d'Echo ; David est aussi un type - en apparence - tout ce qu'il y a de plus normal, ...).

Il y a aussi un côté "soap" dans "SIP". Avec pas mal d'intrigues policières (mettant en scène la très méchante Madame Parker). Et surtout pas mal de sentiments.


Dans cette première série, on découvre Katina, une artiste qui gagne pas un rond, et sa colloc', Francine qui a des difficultés avec son mec, l'infâme Freddie Femur. Ce dernier est un peu insistant avec Francine qui se refuse à lui... de peur qu'il ne la largue une fois qu'il aura couché avec elle ! Du coup, Freddie est relativement infidèle... ce qui va foutre en l'air notre malheureuse Francine qui va vouloir se suicider...

... et c'est là où Katina (Katchoo) va fomenter une terrible (et drôlissime) vengeance à l'encontre du misérable Freddie qui a osé faire pleurer sa copine !

Bon, clairement, c'est pas l'histoire du siècle pour commencer mais...


... ça ressemble à une oeuvre de jeunesse (les situations et les dessins deviendront vite moins caricaturales)
... ça pose les personnages : Francine, sa colloc Katina qui est un peu amoureuse d'elle, David un jeune homme timide qui se languit d'amour pour Katina et... l'immonde Freddie qui, s'il ne deviendra jamais le méchant de la série, fera parler de lui encore très longtemps (et pas en bien ^^)
... c'est drôle, bien dessiné, ça a du rythme et de la poésie, c'est en N&B et en plus ça a été très bien traduit / édité, notamment chez Delcourt !

Jolis couvertures en plus.

Bref, le début d'un must-read car le meilleur reste à venir ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 11482
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; W.R. Wintergreen.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Ven 16 Nov 2018 - 18:13
Ha, j'en ai toujours entendu du bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4294
DC : Razorsharp, Dolphin, Lightning Lass & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Sam 24 Nov 2018 - 17:01
Et tout ce bien que l'on dit sur "Strangers in Paradise" (SIP), cette série le mérite amplement ! D'ailleurs, je viens de finir de lire...

STRANGERS IN PARADISE (VOLUME II), 1-13 (ABSTRACT STUDIO, 1994-1996)

... la première série régulière consacrée à SIP (interrompue pour être reprise par IMAGE COMICS) auto-publiée par Terry Moore, après le succès d'estime (et également commercial) de la mini-série déjà chroniquée.


Le ton devient moins léger, plus réaliste et plus pesant. On a fait un léger bond dans le temps (quelque chose comme un an) depuis la fin des événements de la mini-série. Katchoo vit toujours avec Francine et David traîne toujours dans les parages, se morfondant d'amour pour la belle et troublante Katchoo...

... quand la série commence, Katchoo a mystérieusement disparu au Canada pendant plusieurs mois. Elle revient finalement à Houston, déprimée et claquée, ne désirant pas spécialement s'expliquer auprès de ses amis s'agissant de son absence...

... on apprendra finalement qu'elle rend visite à Emma, une amie / amante, se mourant du SIDA. On en apprendra aussi plus sur le passé trouble de Katchoo (alcoolique, call-girl, grenouillant auprès d'une organisation criminelle). Car c'est aussi à ce moment que ce passé va refaire surface : le flic (Wayne Digman) qu'elle a agressé dans la première série a décidé de fouiller son passé et - dans ses recherches - tombe sur Madame Darcy Parker, l'ancienne boss de Katchoo qu'elle suspecte de lui avoir tiré un gros paquet de fric...


On l'aura compris, cette série s'écarte un peu du train-train de la vie quotidienne pour prendre un virage plus noir, plus policier. A ce titre, Darcy Parker est une des méchantes les plus flippantes de l'histoire du comics. Et dans cette série, on n'a clairement pas fini d'entendre parler d'elle !


En bonus, on a aussi un Freddie Femur qui va se marier avec une prof' d'aérobic mais est quand même totalement obsédé par Francine au point de faire capoter son propre mariage.

Et tout cela n'est encore que le commencement d'une très grande série.

Un must-read. D'autant plus que tout a été publié chez DELCOURT en VF en 3 volumes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4294
DC : Razorsharp, Dolphin, Lightning Lass & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Jeu 20 Déc 2018 - 23:40
Hop, dans l'attente de recevoir par la Poste les numéros qui me manquent, j'ai lu...

STRANGERS IN PARADISE (VOLUME III), 1-8 (IMAGE COMICS / 1996-1997)
STRANGERS IN PARADISE (VOLUME III), 9-48, 50-69 (ABSTRACT STUDIO / 1997-2004)

... et, wow, c'est toujours une claque !

Pour le coup, cette série est vraiment la suite directe du volume II, le passage au volume III n'ayant été - a priori - justifié que par la volonté d'IMAGE COMICS de publier la série (mais ça ne durera que 8 épisodes, Terry Moore - comme le fera Jeff Smith pour Bone - ayant décidé de reprendre - rapidement - son indépendance) et comme un n°1 ça se vend mieux qu'un n°15, on passe au volume III ^^


Mais bref... "Strangers in Paradise" (SIP) est une oeuvre réellement personnelle, tant par ses qualités que par ses faiblesses, sa fragilité inhérente. Car sur ces épisodes, on pourrait se dire que tout tourne un poil en boucle...

... on a le triangle amoureux : David aime Katchoo qui aime Francine qui... ne sait pas trop où elle habite. Si la situation - par moments - semble se résoudre (David qui se met en couple avec Katchoo, Francine qui accepte qu'elle a des sentiments amoureux pour sa meilleure amie, ...), ce n'est jamais pour très longtemps (Katchoo - malheureuse de ne pas être aimée comme elle le voudrait de Francine - qui largue méchamment David, Francine qui accepte - enfin - sa part homosexuelle qui s'aperçoit que Katchoo l'a justement "trompée" ce soir là...)

... on a des intrigues policières qui n'en finissent pas : rapidement dans ce volume III, Katchoo sera à nouveau confrontée à la terrible Darcy Parker et à sa malfaisante organisation d'espionnes et de criminelles. Mais si Darcy connaîtra une triste fin, épisodiquement, ses sbires réapparaîtront dans la vie de Katchoo, soit pour l'enfoncer ou la tuer (Veronica la folle, Vicky l'inquiétante néo-nazie), soit pour la protéger (Tambi, sa demi-sœur sculpturale, Becky, la tireuse d'élite, Cherry, le rouleau-compresseur)


Bref, du sentiment et des flingues. Des flingues et du sentiment. 69 épisodes de ça, ça pourrait lasser, non ? Ben pas vraiment car :

- les personnages sont très, très attachants. Il y en a une (Katchoo) qui est une sorte d'überkid, qui a une vie trépidante (mais pas forcément de rêve). Et il y a l'autre (Francine) qui est grosso-modo votre voisine de palier. D'ailleurs...
- les personnages secondaires sont aussi très, très attachants. Je pense à David ou à Casey, la prof' d'aérobic initialement cataloguée en tant qu'idiote mais qui est un véritable bol d'air frais dans cette série. Freddie Femur, l'avocat macho et frimeur qui - finalement - a aussi un côté touchant. Même les parents de Francine sont chouettes ! Non, c'est une série où rien n'est laissé au hasard !
- il y a des scènes marquantes entre mille : je pense, notamment, à celle du crash aérien quand David demande à Katchoo de se confesser car ils savent qu'ils vont mourir et que Katchoo ne peut que penser à Francine et au ciel bleu...
- il y a énormément d'humour
- la construction de l'histoire avec de fréquents allers et retours dans le futur (mais pas forcément le futur réel de la série) est assez déstabilisante, laissant planer un réel suspense sur ce que l'on attend à la fin (perso, je ne sais toujours pas comment s'achève la série... mais j'ai hâte de le découvrir !)


Et puis, on peut voir derrière l'oeuvre de Moore, derrière l'histoire des personnages, des thématiques plus personnelles :

- nous avons des personnages qui ont eu une vie extraordinaire comme Katchoo (prostituée de luxe) et David (chef de gang) mais qui n'aspirent qu'à la tranquillité et la paix : comme être une artiste-peintre sans le sous pour Katchoo ou un étudiant au beau-arts pour David. Mais nous en avons d'autres qui, d'anonymes totalement obscurs comme Francine, vont être projetés sur le devant de la scène (Francine épousera, à un moment de la série, en gros, le frère de Bono [Griffin Silver dans la série])... tout cela pour encourager, quiconque, à vivre sa vie sans préjugé ni honte
- la trahison et la duplicité sont mises en exergue. Comme avec David qui a été envoyé par sa demi-sœur en infiltration pour espionner Katchoo, Veronica qui tente d'épouser le futur Président des USA pour asseoir l'influence de Darcy Parker, Vicky Weiss qui se fait passer pour une psychothérapeute pour se rapprocher de Katchoo pour mieux la tuer ou l'Agent Sara Bryan qui n'hésitera pas à poser nue pour en savoir plus sur Katchoo)

Bref, Terry Moore nous fait la démonstration en 90 épisodes de la capacité qu'ont les hommes - au nom de prétendus codes moraux à la noix mais également par peur d'être trahis - à ne pas vivre la vie qu'ils aimeraient vivre.


Sans compter que tout cela est magnifiquement dessiné et que Terry Moore - loin des stéréotypes classiques de la BD américaine - nous dessinera de temps en temps une femme normalement proportionnée ou un mec qui n'aurait pas des muscles à faire pâlir d'envie Monsieur Univers !

Un must-read mais je l'ai déjà dit ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 21/12/2018
Messages : 84
Localisations : L'espace
MessagePosté le: Sam 22 Déc 2018 - 22:00
Comme j'ai dit je ne lis pas beaucoup de comics si ça ne m'accroche pas mais celui là m'a autant accroché dans sa série papier que d'animation. Je vais essayer de me montrer convaincante Pouce levé

Lastman


On commence dès le début des pages (en couleur) à nous montrer le monde où l'intrigue va commencer à prendre, La Vallée des Rois. Un monde aux airs oniriques, avec je trouve des inspirations turques dans le dessin des bâtiments ou à des airs de Babylone recluse du reste du monde avec sa végétation foisonnante. On nous introduit d'abord Adrian, un petit garçon aux airs de Petit Prince de Saint Exupéry (ma première réaction en voyant sa bouille)

Un ange mignon

L'ambiance est mise en place de manière efficace que ce soit dans les dialogues ou bien dans les dessins et on apprend donc que les enfants sont entraînés dans ce qui semble être des écoles de combat. On suit donc quelques journées de la vie d'Adrian pendant une vingtaine de pages en nous montrant ses rêves, ses ambitions et ses frustrations concernant son envie de participer au Grand Tournoi. Pour ensuite partir sur un gros plan de l'autre personnage enclenchant l'intrigue : Richard Aldana


Aldana a tout du mec paumé et tranche avec ce côté onirique un peu moyen âge de la Vallée. On le voit fumer, avoir un sac de sport et honnêtement on se demande ce qu'il se passe. Est-ce que l'on est sur une autre planète dans un univers parallèle ou bien notre monde vit-il avec ce monde ? On ne sait pas pourquoi ni pour quelle raison celui-ci est ici, il a tout l'air du mec venant du monde contemporain que l'on connaît. Accro aux cigarettes et jurant la malepeste il va pourtant changer la vie d'Adrian et de sa mère en ayant ses propres intérêts en tête quitte à briser les règles de la Vallée et mettre en péril le fragile équilibre y régnant que ce soit en intéragissant avec Adrian et sa mère ou bien le peuple et les souverains de la Vallée.

L'intrigue prend place petit à petit et c'est ce qui fait la force de cette bd au format comics car chaque page nous amène à vouloir en savoir plus sur ce qu'il se passe, pourquoi les personnages sont là et pourquoi la peur de l'autre monde de la part des hauts placés de la Vallée. Chaque tome paru me laisse sur ma faim et je remercie le trio Balak Sanlaville Vivès de mettre en opposition Aldana face à ces gens n'hésitant pas à le traiter de barbare et en même temps ça se comprend :

Ça fait mal pas grave on kiffe la bonne tatane

On peut penser que le dessin ne paie pas de mine et pourtant je trouve que c'est la juste dose pour donner l'impact nécessaire aux scènes et typer d'une certaine manière les personnages de manière caricaturale parfois. On notera aussi les quelques références cachées entre les pages à notre pop culture comme la transformation en Super Saiyen Laughing La série en est pour le moment à onze tomes avec une évolution des personnages au top
Si vous êtes intéressés et capable de lire en anglais il y a les six premiers tomes en ligne sur le site de comics

Il y a ensuite la série animée se centrant sur les origines d'Aldana et le pourquoi celui-ci se retrouve à la Vallée des Rois. Si jamais vous êtes tentés et aussi par conseil ne commencez pas de suite par la série animée (disponible sur netflix pour ceux qui l'ont) Shocked ça vous enlèverait une partie de la découverte de certains personnages de l'univers d'Aldana à partir du tome 4 concrètement affraid je vous laisse découvrir les titres des épisodes et le langage peu châtié qu'on connaît de la part de Balak (quoi faire les Kassos)

L'affiche de la série

Ils ont réussi avec les studios à faire un vrai tour de maître que ce soit dans les musiques ou bien l'ambiance générale. C'est tout un univers qui prend forme (il y aussi un jeu vidéo indépendant de combat nommé LastFight) et je trouve que l'on en parle pas assez alors que c'est un produit made in france comme dirait ce bon vieux Montebourg Laughing
Qui sait vous serez aussi charmés

Je rajoute aussi la bande son de la série animée qui rythme de manière parfaite les moments cruciaux avec une dynamique à vous soulever le coeur



It's caving in around me what I thought was solid ground. I tried to look the other way but I couldn't turn around. It's OK for you to hate me, for all the things I've done. I've made a few mistakes, but I'm not the only one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4294
DC : Razorsharp, Dolphin, Lightning Lass & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Lun 24 Déc 2018 - 9:36
Merci pour cette chronique ! Personnellement, Lastman c'est encore un truc que je n'ai jamais eu l'occasion de lire comme de voir mais ta chronique donne grave envie ^^ Merci !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4294
DC : Razorsharp, Dolphin, Lightning Lass & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Mer 26 Déc 2018 - 23:58
Entre deux coupelle de champ', j'en ai profité pour relire...

STARDROP (I BOX / 2010)

... un comics de Mark Oakley à qui l'on devait déjà l'excellent (et l'auto-publié) "Thieves and Kings" dont je reparlerai à l'occasion. Ce créateur canadien (de la Nouvelle-Ecosse) au trait plutôt inspiré par le style manga nous plonge dans ce beau volume de 200 pages (deux autres existent mais malheureusement je n'ai pas pu les dénicher) dans les mésaventures d'Ashelle, la jeune fille d'un ministre quelconque d'un quelconque empire galactique qui a décidé de sécher l'école militaire pour...


... s'enfuir sur la planète Terre ! Profondément pacifiste, Ashelle ne veut pas devenir la génie militaire qu'on aimerait qu'elle soit et veut plutôt aller planter des légumes quelque part sur cette petite planète que son ministre de père lui a filé en cadeau...

... et c'est comme ça qu'elle se retrouve un jour à toquer à la porte de Jenny, une étudiante un poil timide qui va être interpellée par cette comète venue d'une autre galaxie !

"Stardrop" est l'histoire d'une acclimatation d'une extra-terrestre qui ne nous veut que du bien (un peu comme Zot dans l'excellent comics du même nom de Scott McCloud)... ou de l'acclimatation - non pas de notre monde mais celle - de Jenny et de ses amis ?

Car si Ashelle est douée pour commander des flottes intergalactiques, elle va s'apercevoir que servir dans un B&B est une autre paire de manche ! Pire : comment savoir quand on est amoureuse quand rien ne nous a préparé à ça ?

Et puis, Ashelle qui n'aspire qu'à la tranquillité a amené dans son sillage un conflit intergalactique, un ex-petit-ami jaloux, des gardes du corps un brin psycho-rigides, Kytana une rivale de toujours qui va devoir elle-aussi s'accommoder de notre petite planète...

La série, initialement plutôt fun et pas prise de tête (elle était publiée en tant que strip dans des journaux locaux), va devenir plus grave en posant la question de notre place à chacun dans l'univers. On verra même venir le personnage de Jenny Mysterious, une sorte de ninja-motarde (^^), qui va ouvrir de nouvelles perspectives dans cette série...

Que dire d'autre ? "Stardrop" est une série qui met le sourire aux lèvres ? Dont le seul précédent pourrait être "Zot !" de Scott McCloud, ce qui vu l'immense qualité de cette série est - grave - un compliment ? Que l'on trépigne d'impatience à l'idée de lire la suite ? Que l'on fulmine de rage quand le bouquin est fini ?


Hum... ou alors que le gentil Mark Oakley - même si on peut acheter la série au format papier - a tout mis gratuitement et légalement en ligne sur son propre site ?


"Stardrop" vaut clairement le coup d’œil, notamment pour les gens qui aiment les bons sentiments et les strips qui vous donnent la banane ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Les comics que vous lisez en ce moment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 22 sur 23Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les comics que vous lisez en ce moment
» Quel(s) livres lisez vous en ce moment?
» Ce que vous lisez en ce moment
» Ce que vous lisez en ce moment
» Combien de livres lisez-vous en même temps?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme partage :: L'univers Comics :: Comics-