Les comics que vous lisez en ce moment

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Ven 25 Aoû 2017 - 9:48
Ha, merci !
Je suis curieux de cette version. Les premières tentatives de Constantine dans le DCU après le New52 ne fonctionnaient guère (sauf dans les débuts de la JLD, je parle ici de sa série perso'). Je n'ai pas adhéré au numéro Rebirth seul, mais si le reste commence à fonctionner, je vais tenter !

As-tu déjà lu la série Vertigo ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 05/12/2016
Messages : 2190
DC : Deadshot.
Situation : Revendique son héritage.
Localisations : Metropolis.
Justice League

MessagePosté le: Ven 25 Aoû 2017 - 10:03
Une partie, pas en entier mais le plus notable (entre autres le fameux Dangerous Habits), même si j'entends compléter ça à l'occasion. Assez pour dire que ça s'en rapproche, cependant. C'est le premier tome depuis longtemps (si pas carrément depuis ladite série) qui me parait adopter un ton similaire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Ven 25 Aoû 2017 - 11:03
Intéressant, merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 09/05/2016
Messages : 276
DC : Jade, Razorsharp & Tara Markov
Localisations : Philadelphie
Justice Society of America
MessagePosté le: Ven 25 Aoû 2017 - 11:07
"Dangerous Habits" ^^ De la méga-bonne came ! Et merci pour ce partage qui donne envie, Conner ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2820
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Mar 29 Aoû 2017 - 9:08
Bon j'ai un paquet d'autres chroniques en retard mais hier j'ai lu - en abandonnant les vieux Conan sur lesquels j'étais tombée ^^ - ce...

MY FRIEND DAHMER (2012, ABRAMS BOOKS)

... particulièrement bien fichu et palpitant !

J'ai lu les 224 pages de ce Graphic Novel d'une traite !

Signé Derf Backderf, un dessinateur de presse américain, "My Friend Dahmer" (en français "Mon ami Dahmer" publié chez Ça et là en grand format ou chez Point en poche [qui ont également sorti dans le même format et dans la même collection l'exceptionnel "Fun Home" d'Alison Bechdel]) traite de l'adolescence... de Jeffrey Dahmer (1960-1994), l'un des pires (sinon le pire) tueur en série américain.


Il finira par être condamné à plusieurs centaines d'années de prison (quasi mille) pour avoir tué, violé, démembré et partiellement mangé 17 jeunes hommes, lui valant le sobriquet de "Cannibale de Milwaukee".

Mais avant tout cela, Dahmer est allé au lycée, où il était un gosse bizarre, mal adapté et mal dans sa peau et l'auteur de ce roman graphique... était l'un de ses camarades de lycée.

Le bouquin ne traite d'ailleurs que de la période à laquelle Backderf a connu Dahmer. Il est construit essentiellement à l'aide de ses propres souvenirs, de ceux de son groupe d'amis et des différents documents (interrogatoires du FBI, déclarations de Dahmer lui-même après son arrestation) d'archives auquel il a eu accès.

Du coup, ce n'est pas une biographie de Jeffrey Dahmer : on ne traite pas son enfance, on occulte son petit frère (car Backderf ne le connaissait pas plus que ça), on occulte surtout 16 des 17 meurtres qu'il a accompli...


... car chez Backderf il n'y a aucune fascination pour le tueur qu'il est devenu. Ce livre n'excuse pas ce qu'il a fait. C'est un souvenir d'adolescence, mâtiné de questions (pourquoi ? qu'aurions-nous pu faire ?) et qui pose un regard le plus neutre possible sur Dahmer (qui est à la fois décrit comme un pauvre gamin, abandonné de tous, martyrisé au lycée ; comme un type qui était devenu plus ou moins une mascotte pour Backderf et ses potes [tout en l'excluant quand même de manière pas toujours très sympa : Backderf est assez critique sur l'ado qu'il a été !] ; et enfin comme quelqu'un qui se délectait du malheur ou de la souffrance des autres).

Backderf se pose aussi la question des trajectoires des uns et des autres : ou comment en allant au même bahut, en vivant en apparence la même vie de lycéen, on peut se retrouver pourtant dans des situations très différentes (tout en précisant que Dahmer, s'il a lutté pendant son adolescence contre les horreurs qui l'envahissaient, aurait pu se faire aider plutôt que de sombrer dans les crimes abjects qu'il a commis).

D'ailleurs, à la fin du livre, Backderf part à la fac et Dahmer commet son premier meurtre (il y aura par la suite un hiatus de 10 années)... comme avec le lycée, ses derniers liens avec l'humanité se trouvaient rompus...


Sans complaisance, sans sensationnalisme, avec un appareil critique (des notes en fin d'ouvrage permettent de discuter avec l'auteur de l'authenticité de tel ou tel élément inclus dans la bédé), servi par un dessin très underground mais pas désagréable, "My friend Dahmer" est une lecture intéressante qui vaut très clairement le détour !

Ça se trouve en poche en neuf pour 8 € et ça les vaut clairement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Mar 29 Aoû 2017 - 9:53
J'en ai entendu du bien ! N'y a-t-il pas eu un film adapté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 22/01/2017
Messages : 101
DC : Jade, Liberty Belle & Razorsharp
Localisations : St Roch
Secret Society
MessagePosté le: Mar 29 Aoû 2017 - 9:58
C'est ce que j'ai découvert en cherchant les images pour la chronique... je ne l'ai du coup pas vu et ne pourrait pas en dire grand chose sinon, qu'après la lecture du graphic novel, ça donne envie d'y jeter un œil ^^

Je précise que l'ambiance du comic est limite étouffante par moment, notamment quand Backderf met en contraste sa vie d'ado (avec des problèmes à la Happy Days comme il le dit) et les séquences où l'on voit la vie pourrie de Dahmer (avec une mère schizo, ce qui me fait penser sur ces séquences à l'excellent "Je ne t'ai jamais aimé" de Chester Brown).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2820
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Ven 1 Sep 2017 - 14:40
J'ai lu celui-là parce que c'était Peter Bagge l'auteur (Hate ! ; Les Bradleys ; Apocalypse Nerd) et je n'ai pas été déçue, bien au contraire. Car...

Woman Rebel : The Margaret Sanger Story (2013, DRAWN & QUARTERLY)

... est une biographie à la fois instructive (sur une personnalité américaine dont j'ignorai jusqu'au nom), palpitante (sur un sujet passionnant et citoyen : le combat d'une militante américaine pour le droit des femmes à pouvoir avoir accès à des moyens de contraception !) et "objective" (dans le sens où ce n'est pas une apologie : on lit également ce qu'il y avait d'humain chez Sanger, avec certains traits de caractère amusants et d'autres beaucoup moins).


Margaret Sanger (1879-1966) a peut-être trouvé la force de mener le combat qu'elle s'est choisie sous l'influence de son libre-penseur un brin anarchisant de père ? Ou bien est-ce le fait que sa mère est morte prématurément en raison des 18 (DIX-HUIT !) grossesses qu'elle a menée ?

Quoiqu'il en soit, les 104 pages de ce bouquin retrace la vie de Sanger, de son enfance (pauvre), de ses débuts en tant qu'infirmière dans des quartiers ultra-populaires où elle a pu constater les dégâts effroyables de la combinaison de la surpopulation, de la pauvreté et de l'absence d'éducation sexuelle, de ses engagements sociaux (pour le socialisme, l'anarchisme, en faveur du syndicalisme et des grévistes) qui ont abouti au combat de sa vie à partir de 1912 quand elle a voulu publier la première brochure sur "ce que toute fille devrait savoir" !

Et à partir de là ses ennuis ont commencé : de nombreux procès (il était interdit à une infirmière de parler de contraception), le harcèlement constant de l'Eglise Catholique, le fait que certains amis ont commencé à ne pas comprendre l'objet de son combat...


Mais on le voit dans cette biographie, Margaret n'a pas jeté l'éponge et mènera quasiment jusqu'au bout une vie parsemée de combats militants, l'emmenant à faire des conférences aux 4 coins du globe, pour devenir l'une des pionnières du droit des femmes à pouvoir disposer de leur propre corps, à une époque où il n'y avait ni pilule, ni d'accès à la contraception !

Sur son chemin, elle croisera des célébrités de son temps comme le psychiatre Havelock Ellis (dont elle deviendra l'amante), l'écrivain HG Wells (dont elle deviendra l'amante), le dramaturge GB Shaw, Gandhi ou le Premier Ministre Nehru. Elle aura aussi tout un tas d'aventures sentimentales (elle prônait et pratiquait l'amour libre) et on découvrira les mauvais côtés de son caractère : voulant demeurer la seule femelle alpha de tout groupe constitué, elle se fâchera avec des alliées objectives ; elle saura être cassante et des fois à l'affût des projecteurs ; elle négligera chacun de ses deux maris...

Mais ces failles nous montrent ce personnage dans sa réalité : une inlassable combattante pour les droits de l'homme qui n'a jamais versé ni dans la haine de l'autre, ni dans la violence et à qui, d'une certaine façon, l'humanité toute entière est redevable.

Peter Bagge (scénario / dessin) sert sa biographie par son style de dessin habituel (que l'on n'aime ou non mais qui lui est propre) et nous fournit en prime un appareil critique pour que le lecteur puisse en savoir plus sur Margaret Sanger et son époque.


Publié en VF chez Nada (qui serait spécialisé dans les biographies graphiques d'anarchistes et de libertaires célèbres ?) sous le titre "Femme Rebelle", ce Graphic-Novel vaut le coup d’œil pour qui s'intéresse au combat pour le droit à disposer de son propre corps. Et en plus ça se laisse lire agréablement, sans jamais tomber dans l'apologie délirante !

Une curiosité donc qui vient de sortir en France (18 €, prix éditeur).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Ven 1 Sep 2017 - 21:20
Encore une fois intéressant, merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2820
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Dim 3 Sep 2017 - 7:42
Celui-là, j'ai pris énormément de plaisir à le relire et il demeure encore pour moi synonyme d'excellence. Il s'agit de...

SQUADRON SUPREME, 1-12 (1985-1986, MARVEL)

Cette mini-série ancienne, scénarisée par Mark Gruenwald et (pas toujours très bien) dessinée par Bob Hall (1-5, 8 ), Paul Ryan (6, 9-12) et John Buscema (7), se déroule en dehors du Marvelverse sur une Terre alternative.


Sur cette Terre, il existe une seule équipe de super-héros, le Squadron Supreme qui... est une contrefaçon (ou un hommage appuyé ?) de la JLA. En effet sur les 12 héros composant l'équipe, nous avons Hyperion (Superman), Super-Princesse (Wonder Woman), Faucon de Nuit (Batman), Whizzer (Flash), Dr. Spectrum (Green Lantern), Aigle Bleu (Hawkman), Arcane (Zatanna), Amphibien (Aquaman), Archer d'Or (Green Arrow) et Alouette (Black Canary). Je dois admettre que Nucléon peut faire penser à Captain Atom ou à Firestorm. Seul Tom Pouce, un nain génial à la Gizmo (mais en gentil !) ne "matche" pas tout à fait.

D'ailleurs Gruenwald pousse le bouchon jusqu'à reprendre des traits de caractère des personnages DC (le Dr. Spectrum est un trompe-la-mort comme Green Lantern ; il existe une forte rivalité entre Faucon de Nuit et Hyperion) ou des éléments de leur histoire (Super-Princesse vient d'une île reculée et a été envoyée comme ambassadrice de paix auprès des Nations du Monde, elle a sauvé un marin qui est devenu son Steve Trevor à elle ; Hyperion, dans son identité civile, soupire après sa collègue de bureau, la Lois Lane du coin ; Alouette et l'Archer son ensemble ; ...) ! Le Squadron Supreme est d'ailleurs la seconde génération de héros, ayant repris le flambeau d'une équipe ayant combattu pendant la Seconde Guerre Mondiale (dans laquelle il y avait le père d'Aigle Bleu).

Bon, comme on va le voir, ça va inspirer par la suite DC pour faire Kingdom Come, alors on peut dire que DC a rendu à Marvel la monnaie de sa pièce !

Pour le principe, il est simple comme chou : après avoir été manipulés par un super-vilain (Mastermind) et avoir été forcés de faire la guerre au monde, le Squadron Supreme se retrouve avec une planète qui est au bord du gouffre (voir qui y est carrément dedans). Du temps où ils étaient sous l'influence psychique de leur adversaire, ils ont en effet participé à des guerres injustes et barbares, ouverts des camps de concentration, anéanti l'économie américaine... le tout sous la houlette de Kyle Richmond (lui même manipulé), Président des USA et également identité secrète de Faucon de Nuit (Batman).


Du coup le Squadron Supreme, une fois libéré de l'influence psychique de Mastermind, a sur les bras un monde dans un piteux état et ils en portent (indirectement) la responsabilité.

Et ils vont décider de garder le pouvoir que Mastermind leur avait fait prendre de manière à réparer le monde et éradiquer la guerre, la famine, les maladies, ...

Faucon de Nuit (Batman) va les avertir qu'ils n'ont pas à décidé pour les pauvres humains sans pouvoir et que - malgré leur bonne volonté - ils vont faire plus de mal que de bien !

Et les 12 épisodes de la série vont montrer à quel point un totalitarisme - même bienveillant - ne peut conduire qu'à un bonheur insoutenable. Et que nos super-héros ne doivent pas se prendre pour des Dieux, vu qu'ils ne sont que des hommes (mêmes propos que dans Kingdom Come ^^).


Ils vont tous faillir du fait de leur humanité : le Dr. Spectrum va involontairement tuer Nucléon devenu fou de rage suite à la mort de ses parents (à cause de ses pouvoirs nucléaires qui les a mortellement irradiés) [3] ; Archer d'Or va utiliser une machine à reconditionner les criminels mise au point par Tom Pouce pour forcer Alouette à l'aimer à nouveau [4] ; le pacifique Whizzer, quand on va prendre en otage sa famille, va aller chercher une mitraillette pour tenter de tuer les membres de la Confrérie du Mal, les adversaires du Squadron [5] ; Hyperion va tuer son double maléfique [8] ; ...

Et leur projet d'Utopie va s'accommoder de plus en plus d'arrangements douteux avec les droits de l'homme, contraignant les criminels à passer par un modificateur de comportement pour pouvoir être réhabilités ! C'est ainsi que les membres de la Confrérie du Mal ont d'ailleurs pu être intégrés au Squadron.

Comme tout cela ne peut que mal finir, Gruenwald nous gratifie d'une bataille rangée particulièrement bien scénarisée, dans laquelle s'affronte les derniers membres du Squadron contre les troupes levées par Faucon de Nuit, désireux que le Squadron rende le pouvoir. Ce combat est l'un des mieux fichus que j'ai eu l'occasion de lire (et des plus mortels aussi : pas moins de 7 méta-humains ne s'en relèveront pas !).


Alors constat négatif de l'impossibilité de tout projet social de changer l'homme sans attendre que de lui-même il change ? Peut-être. Mais il y a quand même dans tout cela une lueur d'espoir et c'est ce qu'on voit quand Spectrum refuse d'utiliser son prisme (son anneau de GL) contre son ami Archer et que ce dernier après avoir blessé Spectrum abandonne le combat pour porter secours à son meilleur ami (et meurt dans la foulée, tué par Aigle Bleu !) ; quand malgré son déconditionnement qui l'a fait redevenir vilain, Forme abandonne le combat pour conduire à l'hôpital Arcane qui est sur le point d'accoucher ; ou quand la méchante Foxfire, par amour pour Spectrum, va aller jusqu'à tuer Faucon de Nuit.

Une mini-série qui nous montre les héros comme des hommes qui veulent jouer aux Dieux : détestables dans ce dernier rôle, ils sont admirables dans leur humanité !

Vous comprendrez qu'en dépit d'un dessin souvent approximatif, le Squadron Supreme est un must-read.


Il existe un TPB en VO et il est possible de choper pour pas trop cher les 12 épisodes originaux. En revanche (et c'est regrettable) la seule VF que je connaisse a été publiée dans le magasine Spidey - publié chez Lug (ça ne nous rajeunit pas ^^) - dans les numéros 87 à 99 (aux côtés de Secret Wars II, X-Factor et Power Pack).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Dim 3 Sep 2017 - 10:38
Une saga exceptionnelle, oui.
Avant Watchmen, elle questionne le rapport des surhommes au pouvoir politique, la notion de responsabilité, les limites que l'on peut et doit s'imposer malgré la recherche du "bien". Très fort, très puissant.
Même ça a un peu vieilli depuis (car Watchmen a fait beaucoup mieux, car les dessins ne sont pas géniaux, car il y a un peu trop de réflexes de comics de super-héros par moments), c'est une oeuvre qui a marqué l'Histoire, se lit encore très bien, et incarne en plus une histoire dérivée de la JLA qui est saisissante !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2820
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Dim 3 Sep 2017 - 23:07
Je suis d'accord avec toi, Mister Miracle : le Squadron Supreme, les dessins sont un poil rétro et franchement pas tip-top. De ce côté là, Kingdom Come est un aboutissement quasi-parfait. Watchmen est un joyau vénéneux. Mais... dans mon coeur, il y a encore de la place pour cette mini-série qui est magnifique dans ses imperfections et sa fragilité !

Sinon, dans mon stock de chroniques de l'été en retard, il y a...

TITANS HUNT, 1-8 (2015-2016, DC COMICS)

Et on peut dire que cette mini-série signée pour le scénario Dan Abnett et pour les dessins Paulo Siqueira (1, 3, 5 et 7), Stephen Segovia (2, 4 et 6) et Paul Pelletier (8 ) dépote et - chose intéressante - réintroduit à la fois les Titans dans l'univers 52, ouvre directement vers Rebirth, tout en rendant un hommage appuyé aux origines des Titans (je parle de la série des années 60).


D'ailleurs, dans l'équipe on retrouve le casting de base : Robin (enfin l'Agent Grayson), Aqualad (Garth), Wonder Girl Speedy (enfin Arsenal) et même Gnarrk, Mal Duncan, Bumblebee et Hawk & Dove ! Sans compter, bien sur, Lilith qui joue ici les entremetteuses en réunissant les Titans qui - univers 52 oblige - avaient complètement oublié qu'ils avaient un jour existé (et sentaient, dès lors, une sorte d'incomplétude dans leur vie)...

... jusqu'au jour où leur tout premier adversaire refait surface (The Brave & the Bold n°54, 1964 !) et que Lilith - qui est télépathe - se décide à réunir l'équipe des origines pour aller botter les fesses de ce croque-mitaine !

Je n'en dit pas plus mais la série est bien fichue, marrante, pleine de suspens, on y voit beaucoup Lilith, il y a une baston avec Mammoth et... ça a finalement donné Titans Rebirth autour de la même composition d'équipe de base !


Il existe un TPB américain mais en VF la série a été publiée dans les numéros 10 à 13 (ce dernier qui contient pas moins de 5 épisodes !) du magasine d'Urban Comics, Justice League Univers (aux côtés des séries Flash, Green Arrow, Wonder Woman et Justice League). Une édition en recueil aurait été plus sympa je trouve mais - clairement - pour les amateurs de Titans ça vaut le détour !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Lun 4 Sep 2017 - 20:43
Une bonne reprise, et une vraie relance pour des personnages catastrophés par le New52 !
Tout n'est pas parfait (Donna Troy est en contradiction avec ses apparitions récentes, Garth sort de n'importe où), mais il y a une dynamique qui fonctionne... et qui permettra de lancer la nouvelle série Titans !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Dim 10 Sep 2017 - 19:05
Aujourd'hui, j'ai parcouru une mini-série que j'avais commencé et qui m'avait déçu. Sur conseil d'un ami (Barry, pour ne pas le nommer), j'ai tout repris et j'ai donc lu les six numéros de...


Par Marc Andreyko (notamment connu pour sa série Manhunter) et Aaron Lopresti (qui a oeuvré sur Wonder Woman, Hulk ou New Excalibur).

Le pitch ? Adam Strange, le Terrien téléporté initialement par erreur sur la planète exotique Rann qui y devint un Héros puis membre de la Justice League, découvre des millions de morts sur Rann lors d'un nouveau voyage ; tout accuse Thanagar, ennemi apparemment héréditaire, mais Adam n'y croit pas. Alors que la haine monte, il contacte son camarade Hawkman/Katar Hol, redevenu policier chez lui, afin de trouver les raisons de tout cela...

Bon, je vais être plutôt direct : ce n'est pas fameux.
La lecture m'a confirmé mes premières impressions, à savoir que Death of Hawkman est un récit creux et décompressé, qui manque d'épique et de caractérisation. Si Adam Strange n'a jamais été un Héros pur et sans reproche, le portrait qu'en fait Andreyko, à savoir un naïf paumé-ressort comique lourd, ne fonctionne pas et gêne même, tant il apparaît pathétique régulièrement ; et si Hawkman a toujours été un Héros brutal, la description d'une brute sadique et avide de violence ne fonctionne pas non plus, la faute à un manque de travail de la part de l'auteur.

Si la mini-série est à cheval entre l'époque New52 et l'époque Rebirth, Andreyko manque l'occasion de rebondir sur l'épais contexte conflictuel entre Rann et Thanagar. Pour mémoire, une mini-série Rann-Thanagar War eut lieu à l'époque d'Infinite Crisis, et fut suivie par Rann-Thanagar Holy War, pour poursuivre encore le creuset de cet affrontement.
Or, si Andreyko fait comprendre que les deux planètes ne s'aiment pas, il n'y a ni reprise, ni rappel de cette période... ce qui est d'autant plus dommage que, clairement, la mini-série Death of Hawkman a pour mission de faire la transition entre le Adam Strange de Justice League Unlimited (récente série "soeur" durant le milieu du New52) et le Hawkman des séries Savage Hawkman & Justice League of America (série "adverse" durant le New52), et les versions Rebirth qui arrivent.
En effet, Adam abandonne son costume New52 pour reprendre celui de la période Rann-Thanagar War ; mais, surtout, le titre de Death of Hawkman est pour une fois assumé - car Katar Hol meurt, en effet, pour préparer le retour de Carter Hall dans l'événement Dark Knights : Metal de Scott Snyder.

Maintenant, au-delà de ces occasions manquées de contextualiser cet affrontement, Andreyko réussit-il son intrigue et la disparition du Héros ?
Non, hélas.
Death of Hawkman se traîne, se perd dans une narration pourtant pas complexe (à base de Présent/flashback et un vague flashforward), mais mal fichue par l'auteur. Les personnages sont creux, les personnages secondaires ne sont que des fonctions et des clichés, et l'avancée de l'intrigue est... peu passionnante, au bas mot.
Même le passage final, censé être émouvant ou épique, tape à côté, la faute à une mauvaise gestion du combat et à un adversaire vraiment naze
Spoiler:
 

Dommage, donc, car ces personnages peu en vus jusque-là méritaient mieux, d'autant que Lopresti livre des planches assez moyennes, basiques, sans faute véritable mais sans style, sans entrain.
Si Death of Hawkman se lit sans déplaisir (ce n'est pas immonde ou nul), c'est surtout un produit sans âme, sans envie, sans épique, sans adrénaline... sans émotion, sans vie donc. Une occasion manquée, pour ce travail qui apparaît pleinement comme une commande vidée de tout sel ; dommage, définitivement, ça méritait mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Mer 13 Sep 2017 - 20:51
Aujourd’hui, je me suis lancé, avide, sur ce Mister Miracle #2, après mon avis si positif sur le premier.


Toujours par Tom King et Mitch Gerads, donc. Le début de la guerre New Genesis/Apokolips après la mort (?) de Highfather, le trouble intense de Mister Miracle et son impression que la Réalité se dérobe, qu’il lie à sa récente tentative de suicide (se défier d’échapper à la Mort pour échapper à l’ennui et, surtout, à la pression d’être le fils légitime de Highfather, sacrifié pour être élevé par Darkseid pour une paix impossible) - mais qui pourrait sûrement venir de son ennemi.
Après ma lecture, l’avis est toujours positif - mais pour d’autres raisons.

Si le #1 était surprenant, troublant, intriguant, excitant, l’impact du #2 est moindre (moins d’effet de surprise) ; et, surtout, ce numéro se concentre encore sur l’intimité de Scott (et un peu de Barda, aussi), tout en l’intégrant à la grande guerre. Ici, c’est bien le rapport de Scott à ses camarades New Gods qui est interrogé, sa place dans ce monde, dans cet affrontement.
Lui, le fils de New Genesis élevé sur Apokolips - lui, l’héritier de Highfather dressé par Darkseid et ses sbires. De quel côté est-il ? Chez qui se reconnaît-il ? Au final, même si on a été élevé par de “mauvaises” personnes, ne les aime-t-on pas plus, naturellement, que les “bonnes” qui nous ont abandonnées ? Et son opposé, celui qui a subi le même traitement mais a mieux hérité au change, que faire quand celui-ci vous éclabousse de son arrogance… et prend votre place ?
Tom King pose ces questions de manière directe, mais joue habilement sur l’interprétation de la Réalité, voir la folie de Scott (on peut s’interroger, en effet, s’il n’est tout simplement pas devenu dément). C’est intéressant, encore, car l’ampleur de la mythologie créée par Kirby pourrait penser qu’on filerait vers une narration basée sur l’ampleur de l’affrontement, mais l’auteur choisit encore l’intimité - et ça fonctionne.

Tom King pose de très intéressantes questions, ici, tout en travaillant une ambiance âpre, aride, sale, désespérée et même désespérante ; on sent que rien de bon ne peut sortir de tout ça, que tout est trop corrompu et dégueulasse.
Les dessins étant au diapason, avec néanmoins une atmosphère plus “uniforme” que le #1 qui allait un peu partout, tout fonctionne toujours - et donne envie de lire la suite, même si la puissance du premier y est un peu moins.

Toujours surprenant (je ne m’attendais pas à une telle interrogation sur/dans Scott), troublant (les questions posées sont bonnes, les réponses difficiles), intriguant (je pensais que King embrayerait sur l’impact montant de Darkseid, non), excitant (car j’ai hâte de lire le prochain)… oui, vivement la suite, encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Mer 13 Sep 2017 - 21:46
Et bien, et bien... très surprenant, ce Dark Nights : Metal #2.


Surprenant, car complètement fou, en fait. Si Snyder m'avait plu sur un #1 intriguant, ambitieux mais qui englobait énormément de choses de l'univers DC, beaucoup oubliées, certaines mises de côté ; mais là, c'est bien différent.
Là, Snyder fait littéralement feu de tout bois, en tirant dans tous les côtés : c'est un festival d'apparitions surprenantes, d'évocations d'éléments qu'on pensait zappés par le New52 ou trop polémiques à réutiliser (Final Crisis et Return of the Bruce Wayne, ce n'est pas ce que les successeurs de Morrison ont assumé le plus aisément sur la franchise).
L'auteur, certainement conscient que toucher à tout ça, raviver des éléments abandonnés, créer des liens entre des concepts funs mais qu'on ne voyait pas forcément ensemble... et ben, c'est diablement ambitieux, et complètement casse-gueule. Et, donc, Snyder décide d'y aller quand même : pas de timidité, pas d'hésitation - Snyder se lance dans son intrigue, tirant dans tous les côtés ; il risque peut-être de se planter, mais en tout cas il fonce et il ne s'empêche rien !
En soi, déjà, c'est respectable, car au moins Snyder tente le tout pour le tout et se veut, vraiment, généreux dans son histoire, ses idées et ses rapprochements. Il est, en plus, bien assisté par un Capullo en forme, et la lecture, dynamique, a un aspect presque jubilatoire dans la folie de l'accumulation d'idées WTF dans ce numéro ; les pages se lisent vite et bien, et j'ai clairement envie de lire la suite.

Après...
Après, même si c'est fun, même si c'est dément dans l'addition constante des idées, même si c'est jubilatoire dans l'accélération, c'est loin d'être parfait.
D'une part, il va quand même falloir que Snyder ait un sacré plan pour réussir à faire tenir tout cet ensemble d'idées hétéroclites. De l'autre, il va aussi devoir sortir de la fan-fic qu'il est en train de dérouler, car il peut très vite arriver à l'impression que l'auteur s'amuse, comme un gosse avec ses figurines, à tout mélanger ; fun, mais vraiment casse-gueule. Et s'il n'a pas de plan vraiment solide, l'effet retombera très vite, et très bas, et ce sera vraiment dommage d'avoir ravivé tous ces personnages et toutes ces idées pour pas grand-chose...
De même, il faudra aussi ouvrir sur autre chose que Barbatos
Spoiler:
 
et ses troupes (des versions maléfiques de Batman : Bat-Aquawoman, Bat-Flash, Bat-Joker, Bat-Doomsday, Bat-Cyborg, Bat-Green Lantern), pour éviter que la sensation de reprise soit trop forte (Xavier Fournier, sur Comic Box, parlait de Judge Death et de ses copains, c'est exactement ça).

En soi, la lecture est fun et jubilatoire dans la folie qui parcourt les pages - mais gare à la suite.
Un tel rythme, une telle proposition exigent un plan ultra-solide et bien fichu, avec un début très fort (là c'est bon), mais aussi un milieu et une fin très forts également ; or, si Snyder n'a jamais été mauvais, il n'a jamais pleinement réussi à tenir sur le début, le milieu et la fin de ses intrigues jusque-là (la fin, souvent, pèche grandement).
A voir, donc. Pour l'instant, c'est énorme, complètement fou et agréable ; mais le plus dur arrive, et je reste prudent car, à taper si fort, va vraiment falloir assurer comme jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Jeu 14 Sep 2017 - 21:25
28e numéro pour Hal Jordan & the Green Lantern Corps, la relance de la majorité des personnages de la franchise par Robert Venditti, déjà à l'oeuvre depuis quelques temps déjà, et qui semble avoir, enfin, trouvé la voie à suivre, et la voix des personnages (il faut dire que la décision de DC de faire de Hal Jordan un hors-la-loi avec un gant Lantern et un look à la Star-Lord était loin d'être bonne) ; et 3e numéro de la saga sur les New Gods, après Godhead qui ne m'a pas convaincu.


Bon, en soi, Venditti prouve encore que les New Gods ne sont pas sa spécialité - ledit Godhead n'était pas bon, les versions New52 des New Gods sonnent faux et creux, et sont malheureusement reprises ici. Les deux premiers numéros de cette saga montraient l'arrivée brutale d'Orion chez les Lanterns, étaient basiques mais efficaces ; là, Venditti meuble clairement dans ce #28 - et ça rendrait l'épisode naze si l'auteur ne parvenait pas à se détacher de son intrigue qui ne décolle pas (des géants de Nth Metal poursuivent les New Gods pour les tuer, soit) pour offrir un moment d'émotion.

Pour simplifier, Lightray file aussi vite qu'il peut avec Highfather (non pas l'équivalent physique et moral de Moïse, mais un général brun et sévère, autoritaire) pour échapper aux ennemis ; les Lanterns doivent le retrouver et envoient Hal, qui n'arrive pas initialement à rattraper le New God le plus rapide... mais finit, surtout, par croiser une des énergies des géants, et a alors une vision - de son père.
Venditti, par ce procédé encore inconnu et un peu bateau, parvient néanmoins à faire oublier le vide de l'intrigue (elle n'avance pas) et cette justification clichée par un vrai, beau moment entre Hal et son père.
Là, l'auteur parvient à démontrer qu'il sait qui est Hal Jordan, et d'où vient son caractère. Cela fonctionne vraiment bien, c'est un passage de vraie émotion, où Venditti maîtrise clairement l'essence du héros, et cela permet d'oublier les défauts d'un épisode bien dessiné mais qui ne fait rien avancer.

Un beau moment, donc, mais qui n'est que ça, et où l'intrigue stagne.
Soit, Venditti livre une belle caractérisation et on peut lui pardonner cette décompression pour la qualité de cette relation ; mais il va falloir reprendre, vite, l'intrigue pour la consolider. Venditti a ici l'occasion de rattraper Godhead, et de continuer la bonne reconstruction du Green Lantern Corps (en soi, un titre bien plus légitime pour la série).
Je suis curieux de lire la suite, mais exigeant après cette pause imposée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Ven 15 Sep 2017 - 22:03
Action Comics #987 a la lourde tâche de révéler l'identité de Mr Oz, étrange personnage apparu dans le run de Johns et Romita Jr sur la série Superman New52. Gardé durant l'ère Rebirth, utilisé même durant le one-shot REBIRTH, il a déjà 32 apparitions dans les titres DC, et manipule dans l'ombre pour des motifs inconnus... allant jusqu'à utiliser Doomsday, enlever le lutin de la 5e Dimension ou encore Red Robin (et, je pense, même Conner Kent/Superboy, mais je n'ose encore y croire).


A la barre, Jurgens continue sur sa lancée de sa reprise du titre historique de Superman... et ne se départ pas de son style, sur cet épisode.
On est donc dans l'action (pas forcément un hommage au titre, plutôt un style habituel de l'auteur, qui fonctionne et offre jusque-là une alternative au Superman de Tomasi & Gleason, sur un autre plan), sur l'aventure directe, débridée et rapide ; c'est un style, pas désagréable, et qui est adapté à ce début. A voir si ça tiendra jusqu'à la fin de ces révélations, qui vont demander du retcon intelligent... et si Jurgens a tenté de faire au mieux il y a quelques numéros, quand il a fallu expliquer la nouvelle continuité après Superman Reburn, ce n'était pas non plus maîtrisé.

Bref, pour revenir à ce numéro précis, ça commence bien, oui. Si Bogdanovic surprend au début, on s'habitue vite au style, nerveux et vif, bien choisi pour ces premières pages.
L'idée, clairement, est de se lancer sur Mr Oz et d'y aller franco ; soit. Tout ça commence bien, vraiment, avec un Superman acculé face à l'ampleur d'une crise (je pense qu'on aurait pu éviter que Mr Oz les provoque, l'Homme peut en créer assez d'horribles en même temps, mais soit), et la révélation ; et rien d'autre.
En soi, ça n'est pas gênant, l'épisode est dynamique et nerveux, et tout fonctionne... mais il faudra voir la suite, qui a une immense pression pour que tout tienne.

Bon début, donc, avec un rythme adapté, des dessins cohérents avec cette rapidité, de bons dialogues au Daily Planet, et une révélation qui ne tarde pas et est donnée de suite (oui, on sait qui est Mr Oz dès ce numéro, c'est bien de ne pas tourner autour du pot).
Jurgens lance bien... mais le plus dur commence, maintenant : réussir à vendre cette identité cachée, qui fait un beau cliffhanger mais qu'il va falloir bétonner.
Curieux de lire la suite.

Et pour les curieux/faibles face au spoiler, voici la vraie identité du Mr Oz qui manipule Superman et a enlevé Red Robin :
Tu es prêt ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Sam 16 Sep 2017 - 18:50
Troisième partie de la plongée d'une partie de l'équipe dans le Microvers pour Justice League of America #14, le titre de Steve Orlando et de beaucoup de dessinateurs.
Depuis cette saga, Ivan Reis est revenu et l'appréciation des aventures de ce groupe hétéroclite s'en ressent : si, globalement, Orlando gère bien son équipe et sa série, sa production est encore meilleure quand elle est dessinée par Reis.

Ici, après une légère parenthèse avec Vixen, on retourne donc dans le Microvers, où Ryan Choi, Lobo, Killer Frost et Batman tentent de retrouver Ray Palmer ; évidemment, cela finit par arriver, et on a même la révélation sur celui dont Palmer demandait de se méfier, sans réussir à l'identifier.
Bon, soyons honnêtes, ladite révélation n'en est pas une, elle était prévisible et ça n'est pas si gênant. Orlando s'attache plus ici à continuer sa construction du héros timide qu'est Ryan, avec aussi un petit focus sur Killer Frost et un Lobo toujours en roue libre.
Ca fonctionne bien, notamment parce qu'Orlando offre un Batman étonnamment très discret, qui n'attire pas la couverture à lui et laisse vivre ses camarades ; un bon point, qui s'accompagne d'une gestion dynamique de l'intrigue qui ne s'étire pas trop.

Avec, en plus, de très beaux dessins d'Ivan Reis qui peuple magnifiquement le Microvers, cela donne une lecture fort agréable. Moi qui aime beaucoup Atom, j'ai hâte de lire la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2820
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Lun 18 Sep 2017 - 13:22
Bravo pour tous ces comptes-rendus sur les Rebirth ! Suivant le mag' d'Urban Justice League Rebirth, je suis encore loin d'être à jour (ce mois-ci on a les épisodes 7 et 8 de Flash, 5 et 6 de JL Rebirth et 4 et 5 d'Hal Jordan... mais j'en reparlerai) !

Mais pour l'heure, de ce que j'ai pu lire Rebirth, dans son ensemble, est très rafraîchissant et plutôt réussi ! A l'instar de...

GREEN LANTERNS REBIRTH, 1 (2016, DC COMICS)
GREEN LANTERNS, 1-6 (2016, DC COMICS)


... que j'ai pu découvrir en VF dans Justice League Rebirth HS1, pour la modique somme de 5,90 € (pour 7 épisodes... qui dit mieux ?).


Cette nouvelle série scénarisée pour l'heure par Sam Humphries se focalise sur les actuels Green Lanterns de la Terre, à savoir Jessica Cruz et Simon Baz, dont on peut également retrouver les aventures dans la Justice League.

Dans le prologue (le one-shot Rebirth), on présente vite fait les persos : Jessica, agoraphobe et peu sure d'elle, seule Green Lantern à ne pas arriver à faire des constructions avec son anneau (enfin, on n'a jamais vu celles de Mogo, non plus ^^) et Simon Baz, petit délinquant s'étant retrouvé à Guantanamo sur un malentendu, un peu fanfaron, qui frime pour masquer son manque de confiance en lui-même...


... bref pas la Dream-Team pour protéger la Terre ! Et pourtant Hal Jordan décide de leur faire confiance et pour les forcer à bosser ensemble fusionne leur deux lanternes en une seule : quand ils auront besoin de se recharger, ils ne pourront le faire qu'ensemble ! Et ça, c'est pas franchement pour leur plaire...

Le premier story-arc met en scène une attaque de Red Lanterns qui ont des projets pas joli-jolis pour la Terre. Jessica & Simon vont devoir se friter avec Atrocitus, Bleez et tous les autres, mais également apprendre à accepter leur faiblesse et à bosser ensemble.


J'en dirai pas plus mais c'est une lecture plaisante, avec des personnages attachants qui changent un peu des fiers à bras habituels. Le dessin n'est pas désagréable et - franchement - ça donne envie de lire la suite, en espérant que ce soit du même tonneau !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Lun 18 Sep 2017 - 13:34
Oui, je suis d'accord ! J'ai lu ça cet été en congés, et je trouve que c'est une parfaite "lecture de vacances" : fun, dynamique, frais avec ces G.L. peu en confiance, joliment dessiné. Je suis curieux de lire la suite, surtout dans un format aussi attractif !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2820
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Lun 18 Sep 2017 - 14:51
Et quand on pense qu'un seul numéro aux States coûte 2,99 $ (soit environ 2,40 €) et qu'Urban nous fait des recueils en kiosque qui coûtent 5,90 € avec entre 7 et 8 numéros, dans un joli format, avec un joli papier, je pense qu'on s'estimer plus que contents ^^

J'ai aussi lu ça ce WE (boulimie de DC ce WE !)...

SUPERMAN - LOIS & CLARK, 1-5 (2015-2016, DC COMICS)


... une série pré-rebirth, scénarisée par Dan Jurgens (La Mort de Superman, notamment) et dessinée (plutôt pas mal d'ailleurs) par Lee Weeks.


Là encore, il s'agit d'un HS made in Urban Comics (Superman Saga HS4 si je me trompe pas). Et il présente les 5 premiers épisodes (d'une série de 8 épisodes) consacrés à l'autre Superman, celui qui vient d'une autre Terre (après le mic-mac Convergence) et qui c'est installé en tant qu'intrus sur la notre avec le désir de faire le moins de vagues possibles...

... il n'est d'ailleurs pas venu seul : avec lui il y a SA Loïs et leur fils, Jonathan (qui n'est pas encore au courant qu'il a des pouvoirs). Du coup, cette série - qui a un rythme assez lent - nous présente les premiers pas sur terre de l'autre Superman, comment il agit discrètement pour faire son job de Superman Bis sans éveiller l'attention de l'autre Superman ou de la Ligue, comment Lois² fait la même chose en écrivant sous pseudonyme des enquêtes à sensation...


... et comment tout cela commence à s'effondrer quand Intergang se met sur la piste de Lois Lane² et que Superman² s'intéresse à Hank Henshaw, celui qui est devenu sur sa Terre Cyborg Superman et qui a foutu le boxon partout !

Franchement, c'était bien foutu. J'aime bien ce Superman². Tout comme j'aime bien lire ses aventures dans les Actions Comics Rebirth.

Non, franchement, DC en ce moment c'est plutôt classe. Merci Urban !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Lun 18 Sep 2017 - 14:55
Ha, je n'ai pas pris ce kiosque pour préférer ce tome librairie, qui rassemble les 8 numéros de la saga + les 2 épisodes Convergence qui réintroduisent ces personnages. Ca me semblait plus avantageux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2820
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Lun 18 Sep 2017 - 16:56
Yep ça c'était le petit bémol : en l'achetant je pensais qu'il y aurait la suite en kiosque ce qui n'a point été le cas ^^ N'empêche : la série était quand même plutôt class' ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7084
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.
Justice League

MessagePosté le: Lun 18 Sep 2017 - 20:55
Oui, une bonne relance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
 

Les comics que vous lisez en ce moment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

 Sujets similaires

-
» Quel(s) livres lisez vous en ce moment?
» Quel magazine vous lisez ??
» Ce que vous lisez en ce moment
» Ce que vous lisez en ce moment
» Qu'est-ce que vous lisez en ce moment...?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme partage :: L'univers Comics :: Comics-