La convocation infinie [Orion]

Inscription : 29/06/2014
Messages : 7389
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 3 Mai 2017 - 12:34
=> Back to Apokolips.

Le fracas du Tunnel-Boum s’achève, ainsi que le terrible phénomène de téléportation.
Mister Miracle qui, la seconde précédente, était encore en pleine réflexion sur la suite des événements, peut alors reprendre le contrôle de son corps – et tenter de savoir ce qu’il vient de se passer. Il ne goûte définitivement pas au fait d’être ainsi trimballé dans tout l’Univers, après avoir déjà très peu maîtrisé son périple sur Apokolips
La Guerre des Néo-Dieux est définitivement abominable, mais aussi terriblement désagréable pour tenter de la suivre ; il va devoir mettre en œuvre des éléments permettant d’empêcher de telles téléportations… du moins, s’il en a l’occasion.

Car il doit, maintenant, découvrir qui l’a ainsi téléporté – et ce qu’on lui veut.
Ou, plutôt, ce qu’on leur leur veut.

« Hum. Nous sommes donc deux à avoir subi le même traitement. »

Un léger mal de crâne naît dans son esprit, après le Tunnel-Boum inattendu, mais il entrevoit à ses côtés Orion, également téléporté sans son accord.
Ils sont tous deux dans une pièce sombre, sans fenêtre, avec uniquement un rayon de lumière au sol à quelques mètres – signe de la présence d’une porte, assurément. Ils sont dans les ténèbres, donc, mais ses sens exceptionnels lui permettent de relever que Grail n’est pas là.
Quiconque a requis leur présence n’a guère souhaité y associer la Fille de Darkseid – ou ne la connaissait pas. A voir si cela peut s’avérer être un avantage ou non…

« Nous sommes seuls, Orion, et je n’apprécie guère d’avoir été ainsi enlevé. Je te propose de faire droit à nos instincts primaires… et d’aller voir, directement, ce qu’il se passe ici. »

Un petit signe de tête, et le Néo-Dieu s’avance vers le rayon de lumière, la main en avant.
Comme prévu, cette dernière rencontre une surface mobile, en bois – une porte. Qu’il pousse avec détermination, pour découvrir ce qu’il y a de l’autre côté… et il n’est pas déçu.

« Ah. »

Ses yeux s’arrondissent, après s’être habitués à une lumière solaire profonde et diffuse, car ils découvrent… quelque chose d’inhabituel. D’impressionnant et de fort inhabituel.


Habitat.
Un lieu hors du temps, hors de l’Humanité elle-même, créé par les Chevelus/Hairies, un groupe de clones créés par Projet CADMUS en lien avec les Néo-Dieux. Jadis le repaire de rebelles et révoltés du système, menés un temps par Jimmy Olsen, Habitat a depuis été abandonnée – mais demeure en parfait état, grâce aux engins créés par ses fondateurs.

« Nous sommes sur Terre, donc, et dans les montagnes américaines. Mais qui a pu nous mener ici… »

Scott Free a pleinement conscience de ce qu’est Habitat, comme la majorité des Néo-Dieux ; les manipulations de Darkseid ici sont connues, ainsi que les manipulations génétiques de certains de ses envoyés, qui ont inspiré le Projet CADMUS.
Lentement, il s’avance vers les nombreux logements de Habitat et fronce les sourcils pour essayer de comprendre ce qu’il se passe – mais, très vite, la réponse vient de lui-même.

« Fils de Darkseid. Fils d’Izaya. »

Une voix terrible et puissante s’élève derrière eux. Mister Miracle se retourne, pour découvrir alors une silhouette massive…
… celle du mythique et surpuissant Infinity-Man !

« Vous avez été convoqués devant moi – vous avez été convoqués pour convenir d’une issue à la Guerre des Néo-Dieux ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 15/06/2016
Messages : 251
DC : none
Situation : devient hautement dangereux
Localisations : Présumé mort, quelque part dans un lieu oublié
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Jeu 4 Mai 2017 - 15:33

Non mais en voilà assez quoi ! On vient encore de me faire le coup de je te choppe et je t'embarque sans me demander mon avis ! Un comble quand même et ça juste au moment où je me découvre une demi-soeur et où on peut se parler calmement sans le Père sur le dos ! J'en ai marre !

Même Scott, s'il semble malgré tout le prendre assez bien en arrive à avoir un brin d'agacement dans la voix, seule chose que je peux percevoir de lui mis à part sa présence près de moi vu l'obscurité presque totale où on nous a plongés :
Ouaip ! Et si je tenais le fils de P@#% qui vient de me faire rater la rencontre avec une demi-soeur dont j'ignorais l'existence il y a pas deux heures, je lui en montrerais moi ! Où est-ce qu'on a atterri d'abord !?

Mon matériel s'était maintenant remis à fonctionner normalement, de tels voyages impromptus n'aidaient pas à la manoeuvre. Un sorte de cave ou de cellule qui me fit penser d'abord à la prison de cette grosse vache de Granny, mais non, mon A4 et tout le reste sont formels, nous sommes encore sur Terre, mais un gros doute me traverse l'esprit en prenant connaissance de cette information, seraient ils détraqués ?

J'avance à ses côtés vers le trait de lumière qui le guide vers la porte, un peu étonné de le voir presque tâtonner pour vérifier qu'il n'y a pas d'obstacle devant lui. C'est vrai qu'il ne dispose pas de mes senseurs ni d'un casque hight-tech lui ...

Quand il ouvre et que l'obscurité fait place à la lumière du jour, je n'ai plus aucun doute sur le fait que nous soyons sur la Terre, ce que confirme enfin mon cousin :
Si tu le dis, c'est que c'est vrai, je ne suis jamais venu ici mais j'en ai entendu parler, une sorte de ville fantôme parait-il ... J'avance de concert avec lui, assez suspicieux et circonspect ... Pas si habandonnée que ça vu que quelqu'un a ouvert un Boom-Tube, deux même ! Nous nous retournons d'un même élan quand une voix nous désigne par nos filiations.

Là je découvre une autre figure presque légendaire des New-Gods, Infinity-Man en personne. Nous étions sur ou dans "Habitat" et face à une menace peut-être plus grande que Darkseid lui même ...

Une issue ? Il n'y en a pas trente six d'issues, et pourquoi nous ferions confiance à quelqu'un dont on ne connaît que le nom ? dans quel camp es tu toi ? Pour qui te bas tu ? Pourquoi avoir laissé faire nos pères jusqu'à aujourd'hui ? Hein !?!

Je ne sais pas si les derniers événements avaient détraqué aussi mes boites-mères, mais je fis un effort surhumain pour que ne vienne pas à la surface ma seconde nature totalement horripilée par ce gars.
Des rumeurs courraient vis à vis de son identité, et d'autres le montraient du doigt et l'accusaient de trahison et même de meurtres, de fratricides ...
Avant il y avait une solution simple, éliminer mon père naturel Darkseid,
aujourd'hui, on a les deux sur le dos aussi fous l'un que l'autre avec la Source qui manipule les cartes par derrière ... La solution est celle de la prophétie, le parricide, rien de moins, rien de plus ... Je m'y suis résolu à force ... Tu en as une autre ?


Mes poings se serraient en prévision d'une attaque ou d'une réponse qui ne me conviendrait pas ... Ce gars là était une pointure qu'on affrontait pas pour le plaisir ...



Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7389
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 8 Mai 2017 - 17:22
Mister Miracle acquiesce lentement, quand Orion évoque l'abandon que subit Habitat depuis des années. Si la zone est clairement en bon état, grâce aux machines des Chevelus/Hairies qui continuent de fonctionner, ses habitants ont clairement fui... c'est une ville fantôme, définitivement.
Une ville fantôme autant terrifiante, par son aspect le plus direct, que déprimante, pour les rêves et espoirs qui sont nés ici, et qui n'ont jamais pu devenir une réalité par la suite.

"Oui... Habitat aurait pu être beaucoup, ce fut le symbole d'une époque précédente, pleine de possibilités et d'autres modes de vie, mais... mais cela n'a jamais été plus loin qu'un essai. Les contre-cultures ont disparu, ou ont été assimilées..."

Le sujet s'évapore de lui-même, cependant, quand Infinity-Man fait son apparition et se lance dans un discours court - mais intense, et puissant.
Scott Free fait un pas de côté en découvrant le Super-Néo-Dieu, et se lance dans une observation de l'autre ainsi que de la réaction d'Orion. Il sait que son cousin est bien plus direct que lui, et si cela leur a déjà posé des soucis... et bien, cela fut bien souvent pratique pour les sortir de quelques situations difficiles.

"Hem."

Lui-même grogne, quand Orion termine son discours, dans une note pleine de fatalisme et de tristesse.
Si le fils d'Izaya a subi mille douleurs, mille tortures, mille horreurs sur Apokolips, quand il y fut abandonné par son géniteur dans le cadre d'un accord impossible avec Darkseid, il a pu s'enfuir - et est maintenant lui-même, sauvé et libre.
Tel n'est pas le cas d'Orion... qui a passé une partie de son existence à se croire exclu de Néo-Génésis par sa violence, puis a découvert sa filiation ainsi que la prophétie. Pour Orion, le meilleur est derrière lui, et le pire toujours devant - le parricide. L'acte abominable par définition.

"Ce... ce n'est peut-être pas la seule solution. Il est possible que nous puissions trou..."

"Le meurtre de Darkseid par son fils a été annoncé, et est considéré comme une prophétie irréversible - mais cela n'est qu'un aspect des légendes et prophéties qui nous concernent. Les dieux n'ont cessé de se jouer des événements et des rebondissements annoncés... les Néo-Dieux ne sauraient faire autrement."

Infinity-Man, immobile pendant tout le discours d'Orion, se tourne lentement vers le Chien de Guerre, aux poings serrés et qui tente de contrôler, difficilement, sa colère.

"Si Darkseid disparaît, demeurera la menace d'Izaya.
Ce dernier a longtemps incarné la Paix et l'Équilibre, mais il n'est plus l'être qui mena longuement Néo-Génésis sur des voies positives et constructives. Son changement d'apparence ne fait qu'illustrer une vérité totale : Izaya s'est obscurci - il s'est rapproché de Darkseid."


Infinity-Man lève ses mains, les paumes vers le ciel. Apparaissent alors des images, des hologrammes, montrant d'abord le Haut-Père en vieux conseiller doux et sympathique, puis son allure actuelle, militarisée et brutale.

"Le meurtre de Darkseid n'est plus la solution à cette crise - une autre issue doit être trouvée. Une issue permettant de pacifier Néo-Génésis et Apokolips, et d'apaiser la folie instituée dans les coeurs des troupes de chaque camp.
La Guerre des Néo-Dieux est désormais allée trop loin : le meurtre ne peut être la solution. Vous devez en trouver une autre."


Les hologrammes disparaissent, et Infinity-Man glisse son regard de Mister Miracle à Orion.

"Fils de Darkseid, tu dois retourner en Néo-Génésis pour renverser ton mentor et père de substitution, et le ramener à des pensées positives.
Fils d'Izaya, tu dois retourner en Apokolips pour non pas renverser ton bourreau, mais lui offrir ce qu'il souhaite pour contenir sa soif de pouvoir et de conquête."


"Mais... ce n'est pas possible, je ne peux..."

"SUFFIT !"

Infinity-Man lève sa main - et une cage de pure énergie entoure alors Scott Free, profondément troublé par son discours.
Les choses tournent mal, en Habitat... et la Guerre des Néo-Dieux n'a pas encore révélé tous ses secrets !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 15/06/2016
Messages : 251
DC : none
Situation : devient hautement dangereux
Localisations : Présumé mort, quelque part dans un lieu oublié
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Mer 10 Mai 2017 - 14:33

Je bouillais intérieurement et me retenais de ne pas lui sauter à la gorge, mais ses paroles, même sous le sceau de l'autorité, me firent réfléchir.

Combien de fois avais-je pensé à cela ? Combien de fois avais-je échafaudé des solutions et des éventualités ? Lui en avait une autre, mais elle ne me convenait pas, cependant, alors que ces derniers temps je n'avais pas eu d’occasion d’introspecter, cette pause hors de notre volonté me permet de le faire.

Scott est toujours sur sa réserve et se fait chahuter par Infinity-Man qui lui ferme le clapet une première fois et continue son exposé où nous sommes des pions qu'il veut avancer dans ce jeu plus que mortel pour le bien de nos mondes. J'écoute et j'évalue en silence, la colère baissant en parallèle. Ses paroles deviennent peu à peu des ordres, jusqu'à ce qu'il coupe une fois de plus mon cousin sur un ton péremptoire alors que celui-ci commence à mettre en doute le bon fonctionnement de ce plan tordu où les seuls à prendre risques et coups seront nous autres, les fils des maîtres des Néo-mondes.

Son ordre me sort de mon isolement et fait remonter d'un coup la rage dans mon coeur, d'autant plus que je découvre Scott prisonnier de cette cage d'énergie ...

Pourtant, je n'explose pas, sans le moindre concours de mes boîtes-mères. Je les regarde l'un après l'autre calmement, détendu, sans aucune émotion superficielle détectable. A cet instant-là, je suis tout esprit, rien de physique, juste la logique et mon intelligence, juste New-Genesis plutôt qu'Apokolips. Je me déplace d'un pas nonchalant, me rapprochant de Scott dans sa prison tout en gardant une distance égale avec son géolier.

Il y a pourtant d'autres voies à explorer, et un but final auquel je pense depuis bien longtemps maintenant ... Peut-être est-ce l’occasion d’échanger enfin sur ce sujet avec quelqu’un d’autre que moi-même …

Je suis tout proche de ces barreaux qu'aucune forge n'a créés et je me plante face à mon cousin que je fixe sans aucun état d'âme dans les yeux, le visage grave, les mains croisées derrière le dos à l'image de cette position qu'ont nos pères en commun lorsqu'ils en viennent à devoir trancher pour l'une ou l'autre des décisions à prendre. Je vois mon reflet dans ses yeux et c'est une combinaison de Darkseid et de l'ancien Isaya que j'y vois, qu'ils voient aussi tous deux sans doute ...

Mon objectif est simple, très simple ... Je poursuis toujours calmement alors que l'autre est pour cette fois attentif à nos paroles. Réunir à nouveau New-Génésis et Apokolips en un seul monde comme initialement avec un seul maître aux commandes ...

Du coin de l’œil je vois l’autre remuer : A bas le chiot ! C’est impossible, mon plan est …

Mon bras se lève brusquement et je le pointe du doigt auréolé de cette gangue violette surnaturelle
bien connue des Néo-dieux comme annonceuse de mort.
SILENCE !!! TU N’ES PAS PASSÉ PAR LES BRAS DE LA SOURCE COMME MOI, TU N’AS PAS VU CE QUE J’Y AI VU AVANT D’EN SORTIR !!!

Cette fois, c'est moi qui hausse le ton et qui lui signifie que je ne supporterai plus aucune interruption...

UN SEUL MAÎTRE AUX COMMANDES ... Disais je ... Et ce maître suprême, ce roi des dieux, ce ne peut être indiscutablement que ... Mon regard se fige alors, toujours pointé exclusivement sur Scott, puis se durcit jusqu'à devenir incisif, dément presque, brûlant des laves qui l'habitent depuis ma naissance, frisé d'une bordure violette lorsque l'Omega monte en moi aussi naturellement qu'une rivière emplit un verre vide qu'on présente à sa source jaillissant pure et pleine de force du roc.

J'empoigne alors l'un des barreaux d'une main ferme et dans le même mouvement, je me tourne vers l'Infinity-Man toujours dans l’expectative.
Ce pouvoir absolu ne peut être donné qu'à Scott, mon cousin et fils d'Isaya ...

Les barreaux s'effacent un à un alors que ma main brille d'une lueur violacée, comme effacés par une gomme invisible. Scott est libre en quelques secondes et cette fois, je fais totalement face à son persécuteur, me frottant les mains comme pour en éliminer la poussière.

S'il faut neutraliser mes pères et suivre ce plan que tu as mûri, pourquoi ne pas y aller toi-même ? Je suis soit disant là pour accomplir une prophétie, un parricide ... Pourquoi devrais-je m'arrêter en chemin ? Autant être maudit jusqu'au bout ! Non ? Ensuite, nous pourrons réunir ces deux mondes et n'en former qu'un qui sera tout naturellement confié à mon cher cousin et à sa femme ! Il a la sagesse que je n'ai pas, il saura négocier autant que châtier ... Il sera LE Maître du Nouveau Monde ...

Qu’en penses-tu toi qui veux commander bien au chaud dans cette stase ? Qu’en penses-tu toi mon cousin ? Je fais le sale boulot et tu seras le nouveau maître avec toute ma bénédiction …


Je fais un sourire à Scott, tant pour le rassurer que pour bien lui montrer qu’au travers de ce projet, c’est à lui que je veux que revienne la meilleure part.

Mais derrière moi, Infinity-Man n’est pas sans réagir. Je sens qu’il prépare quelque chose contre moi, contre nous. A nouveau je me tourne vers lui et dresse le doigt dans sa direction, cette fois ci accusateur …

Je me demande par contre quel intérêt tu aurais à ce que nous fassions le sale boulot justement, quel est ton objectif ? Quel est ton bénéfice ? … Pourquoi rechignes-tu à te salir les mains ?



Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7389
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 15 Mai 2017 - 11:22
Scott Free est surpris.
D’abord par la réaction d’Infinity-Man, étrange entité cosmique reliée aux Néo-Dieux, qui l’a enfermé alors qu’il s’opposait à ses décisions ; ensuite par Orion, qu’il pensait voir devenir fou furieux – mais qui conserve un calme total, une sérénité absolue.

« Hem. »

Il grogne alors que, mal à l’aise dans la cage d’énergie, il découvre que son cousin s’approche des barreaux. Son regard n’exprime aucune émotion, aucun sentiment – nulle fureur, nul énervement.
Cela le surprend, cela ne correspond guère à ce qu’il attend de lui ; et cela lui fait peur.
Les mains dans le dos, adoptant une stature et une posture similaires à celles utilisées par Izaya et Darkseid pour donner des leçons au monde et surtout à leurs cours, Orion est changé… différent. Terrifiant, même, car un Chien de Guerre calme et apaisé apparaît alors bien plus dangereux – bien plus mortel pour l’Univers entier.

« Un… un seul maître… »

Il fronce les sourcils, et sent son cœur battre plus fort.
L’idée évoquée par Orion, le calme avec lequel il la développe… cela le terrifie, véritablement. La prophétie légendaire mettait en avant la bataille furieuse entre le Père et le Fils, mais ne disait rien de l’après… ne permet pas de savoir ce que la suite pourra être.
Et si Orion, à vouloir bien faire, allait trop loin ? Et si, usé par son affrontement constant avec son géniteur, il en devenait pire que lui ? Et si l’Espoir incarné depuis longtemps par son cousin se transformait en cauchemar ?

Mister Miracle est plongé dans ces réflexions, et ne peut les contrôler. Son regard inquiet ne cesse de suivre son camarade, alors qu’il répète le cœur de son projet – Néo-Génésis et Apokolips réunies, sous la férule d’un seul maître.
Un. Seul. Maître.
Une pensée terrible, terrifiante ; digne des plus beaux rêves de Darkseid. Un projet digne d’un tyran…

« Orion, es-tu bien sûr que… »

Le Néo-Dieu serre les dents – il est inquiet.
Affronter Izaya et ses troupes, Darkseid et ses troupes, et même Infinity-Man, c’est une chose… s’il faut y adjoindre Orion, la situation devient un piège dont même lui n’est pas sûr de s’échapper…
Cependant, ces pensées s’évaporent très vite – elles sont remplacées par la stupéfaction quand Orion annonce sa grande révélation.

« Quoi ?! »

Lui ?
Orion veut que ce seul maître, ce soit lui ?!

« Mais… Orion… »

Les barreaux disparaissent grâce à l’intervention de son cousin, mais Scott Free ne s’y intéresse guère. Il s’avance, et vient se positionner directement entre Orion et Infinity-Man, étonnamment silencieux durant tout l’effet d’annonce du premier.

« Attends, tu n’es pas sérieux… je n’ai ni envie, ni compétence pour mener des populations, et encore moins la fusion de Néo-Génésis et d’Apokolips… je ne suis qu’un aventurier costumé, sans besoin ou ambition d’autre chose. Lightray ou d’autres, une fois qu’ils seront revenus à de meilleures dispositions, seront bien plus capables que moi pour cela… »

Il conteste, vigoureusement – même si son cousin ne l’écoute pas.
Lentement, calmement, Orion développe son projet, son cadeau… et Scott Free n’aime guère ce qu’il l’entend. Il ne l’aime guère, car il sent des accents de sincérité chez son interlocuteur… Orion apparaît persuadé que lui serait compétent dans ce rôle. Il est prêt à tout donner, tout sacrifier pour lui offrir ce règne.
Cela le met mal à l’aise – le trouble. Il se retrouve dans la position qu’il a fuie toute sa vie… celle du Prince.

Prince de Néo-Génésis.
Héritier du Haut-Père. Abonné au règne à venir, sur les Néo-Dieux.
Fils d’Izaya… celui qui l’a abandonné. Celui qui l’a laissé sur Apokolips. Celui qui ne lui a jamais révélé son vrai nom, et l’a obligé à se forger l’identité de Scott Free…

Son regard s’assombrit, et son cœur bat plus vite.
Mister Miracle a peur – car il sent, il sait que les paroles d’Orion sont dans le vrai.
Il devrait hériter de cette charge… il devrait s’en emparer ; mais cela le terrorise. Et le pousse à fuir, encore…

« Hem. »

Il grogne, et détourne les yeux. Il ne sait que faire, que dire ; mais les événements se précipitent, et le poussent à devoir faire face à un nouveau rebondissement.

« Ta proposition est intéressante, Fils de Darkseid. Elle mérite une étude – et justifie un geste envers toi, qui as préservé ta nature ombrageuse pour réagir de manière plus apaisée. Je me dois, en effet, de vous révéler pourquoi je ne puis stopper la Guerre des Néo-Dieux… pourquoi Infinity-Man ne peut intervenir sur Néo-Génésis et Apokolips… »

La créature cosmique s’avance et est rapidement entourée d’un halo d’énergie blanchâtre. Le changement de matière ne dure que quelques instants, mais produit un effet intense, qui aveugle les deux Néo-Dieux.
Quand ces derniers retrouvent la vue, ils peuvent découvrir la silhouette qui leur fait face, la véritable identité d’Infinity-Man
… qui s’avère être Izaya, ou du moins une version âgée et ancienne d’Izaya, telle qu’ils l’ont connu quasiment toute leur existence !

« Mais… mais… Père… »

Scott Free vit une journée compliquée, qui vient encore de prendre un tour encore plus étrange. Encore estomaqué par la proposition d’Orion, il l’est d’autant plus par cette révélation – par cette apparition.

« Est-ce… est-ce à dire que l’autre… l’autre n’est pas toi… ? »

Un espoir, faible, naît en lui.
Celui que le monstre qui mène Néo-Génésis à la ruine soit un imposteur. Celui que son géniteur soit finalement plus doux et ouvert que l’être sans âme qu’il a affronté. Celui qu’il pourrait finalement trouver un Père… et connaître son identité.
Un espoir douché par un rayon d’énergie, qui vient brusquement frapper le nouveau venu – et le propulser violemment au sol.

Mister Miracle se tourne, et découvre alors l’origine de ce tir, une silhouette terrible et puissante…
… celle de Mantis, une créature régulièrement envoyée par Darkseid. Le monstre leur fait face et est sur le point de se lancer dans un de ses célèbres discours suffisants – mais il n’en aura pas l’occasion.
Car Mantis vient lui-même de subir un tir d’énergie, expulsé du costume par un Scott Free bondissant… et enragé.

« CA SUFFIT ! TOUT CA SUFFIT ! »

Flottant sur ses Aéro-Disques, Mister Miracle a perdu pied.
Le passage sur Apokolips, la découverte de Grail, la proposition d’Orion, cet étonnant Izaya et maintenant cette attaque… c’est trop. Beaucoup trop.
Le pacifiste en lui a disparu. Le vernis de calme et de situation a éclaté. La colère gronde, et éclate.

Mantis recule, surpris, alors qu’un Scott Free enfiévré et enragé file vers lui, et se prépare à un combat d’une violence terrible.
Le monstre commence à fuir, mais est rattrapé par le Néo-Dieu… qui s’acharne, et transforme l’ennemi en victime. Certains disent que les démons fuient quand les hommes bons s’en vont en guerre – cet adage n’a jamais été aussi vrai qu’aujourd’hui.
Car la Guerre de Mister Miracle vient définitivement de commencer – contre l’Univers entier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 15/06/2016
Messages : 251
DC : none
Situation : devient hautement dangereux
Localisations : Présumé mort, quelque part dans un lieu oublié
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Lun 15 Mai 2017 - 14:59

Infinity-Man ne reste pas longtemps silencieux face à mon exposé qui trouble beaucoup plus Scott, fils véritable d'Isaya et héritier légitime de Néo-Genesis.
J'ai balayé ses protestation d'un geste agacé, ce n'est ni le lieu ni le moment d'en débattre, mon choix était fait bien avant cet instant, dès la première fois où j'avais entendu parlé de celui qu'on avait échangé contre moi, dès l'instant où nous nous étions rencontrés.

La voix d'Infinity-man en réponse à mes accusations est calme, et ses paroles me font frémir. Non pas de terreur, non pas d'orgueil, mais d'autre chose d'incompréhensible.
Quand il s'avance vers nous et se nimbe de lumière pour en ressortir sous les traits de notre père à tous deux, je comprends mon trouble. Dans ses mots, j'ai retrouvé celui que j'ai appelé père jadis, celui qui avait reconnu en moi une bribe de cette essence qui constitue la nouvelle Génésis, qui la différencie d'avec la brûlante Apokolips.

Devant nos yeux se dresse maintenant Izaya, pas celui qui règne actuellement sur notre peuple, mais bien celui qui veillait sur lui avec toute sa mansuétude. Scott parle pour deux, si on peut appeler ses bégaiements "parler". Du moins exprime-t-il notre trouble et pose-t-il la question qui me brûle les lèvres et l'esprit. Si notre père est là, devant nous, et était caché sous l'identité d'Infinity-Man, qui est l'autre ? Qui est cet imposteur qui a déclaré la guerre ouverte contre Darkseid et militarisé ceux de Néo-Genesis ?

Mais la réponse à nos questions, à l’interrogation de Mister Miracle, ne trouve comme toute réponse que l’armure d’Izaya qui vient d’être frappée par un trait d’énergie et de son porteur s’écroule sous nos yeux terrassé. La situation est étrange alors, les rôles se sont inversés.

Alors que je me précipite pour rattraper notre père, Scott se retourne et riposte contre l’agresseur. Alors que je soutiens la tête du patriarche qui a vu ma jeunesse fleurir, il rugit et se lance à corps perdu sur cet adversaire qui prend la fuite devant une telle rage incroyable à imaginer provenant du calme et posé Mister-Miracle. Le voilà transformé en « Chien de Guerre », en moi-même.
A croire qu’en nous côtoyant, chacun de nous a transféré à l’autre une part de sa nature. A moins que ce soit les choses qui nous changent , l’un vers l’essence de l’autre ?

Je le regarde s’éloigner, l’un poursuivant l’autre de sa colère divine, l’autre la fuyant car conscient qu’il n’y a aucune alternative à expier son crime par autre chose qu’une mort inévitable, même pour un Dieu.

Cette mortelle et funeste adversité, je la tiens entre mes bras, s’échappant en fumeroles âcres du plastron de mon père adoptif. Il lève une main tremblante et la pose sur mon avant bras alors que je ne sais comment inverser l’infamie qui le brise.
Orion, ... L’effort qu’il fait pour parler aspire ses forces et je crains pour sa vie.

Ne parlez pas Père, je dois vous soigner, Scott, Mister Miracle, est parti à la poursuite de celui qui vous a fait cela. Je laisse sous silence l’identité de Mantis et de la main qui sans aucun doute se trouve derrière ce geste. L’Oméga monte en moi, cette force si destructrice dans sous la direction de mon géniteur dont j’ai appris à connaître la seconde nature, la nature réparatrice.

Je plaque ma main sur le plastron éventré, évitant le contact des chairs mises à nu par ce coup et la laisse envahir mon bras et irradier le blessé doucement en contenant et guidant ses effets, la pliant à ma guise et à ma volonté en cet instant régénérant.

La plaie se referme, le corps meurtri se reconstruit, puis vient le tour de son armure alors que sa respiration avant difficile et sifflante revient à la normale. Ses yeux se sont fermés, apaisés et quand j’interromps le traitement, son visage a repris des couleurs naturelles, la mort a passé son chemin même si pour nous elle n’est que l’instigatrice d’un contretemps.

Il garde les yeux fermé et quand il parle, sa voix est ferme mais presque inaudible à moins d’être comme moi tout proche de lui. Mes soins n’ont pas réussi à raviver toute sa santé comme je l’espérais, une autre force est à l’œuvre dans ce corps et tout autour de nous.
Orion, Nous sommes les faces d’une même pièce... L’autre Izaya et moi … La Source … Ses forces l’abandonnent à nouveau et sa respiration reprend des allures tronquées, difficile, rauque comme aux portes de la dernière heure. J’ai l’impression d’entendre un testamentaire et cela ne me plait pas.

Où est Scott !?! C’est à lui qui devrait être là à ma place à recevoir ces ultimes propos … Car oui, j’en ai perçu l’évidence, Izaya, notre père, se meurt et ce sont ses derniers instants à moins d’un miracle.
Il empoigne fermement mon bras, s’y accroche comme à une bouée …

Orion, C’est la Source, l’autre Source qui nous a séparés … Le Traitre … Il faut que je retourne sur New-Genesis pour … /TOUSSE/ … /TOUSSE/ sauver ce qui peut … Ses poumons crachent le sang qui perle au coin de sa bouche. Pourtant, mes senseurs me disent que ses blessures sont si ce n’est guéries, du moins résorbées. Rien ne justifie son état de plus en plus préoccupant.

Nous vous y ramènerons, je vous le promets, reposez vous ….
Ce corps que j’ai dans les bras devient flasque, affichant un sourire entaché de sang et de douleur. Pourtant il vit encore, faible et pâlotte flamme dans un vent turbulent, et quand revient son vrai fils, je suis encore agenouillé le tenant dans mes bras …

Il est sauf mais souffre d’un mal que je ne comprends pas …. Comme les paroles qu’il a prononcé à mon oreille
J’entreprends alors de relater les faits et dires qui se déroulèrent pendant sa chasse et notre père se mit à gémir alors que je parlais de la Source et de cette seconde entité qu’il évoqua dans son délire.
Il nous faut trouver un lieu et des gens de confiance pour s’occuper de lui et nous mettre à la recherche d’informations expliquant ses propos... Le temps pour lui de se remettre et que nous nous occupions de son transport Qu’en penses tu ?…
s


Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7389
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 16 Mai 2017 - 10:59
Une colère infinie guide désormais Mister Miracle – qui vient de changer, diamétralement.

La journée qu’il vient de vivre fut terrible.
Débutée sur Apokolips, poursuivie dans le terrible Orphelinat de Granny Goodness, enchaînée ensuite par une confrontation avec les troupes de Darkseid puis la découverte de Grail, voilà qu’il a rencontré Infinity-Man, qui s’est avéré être Izaya dans son ancienne version, après même qu’Orion ait annoncé son projet de réunir Néo-Génésis et Apokolopis sous son règne, à lui Scott Free…
C’est une longue et terrible journée, oui ; qui suit beaucoup d’autres journées du même type, où il dut empêcher l’alliance entre Darkseid et Trigon, où il dut empêcher que Power-Boy et Kanto récupèrent les Feux Martiens, où il dut stopper un combat de Néo-Dieux dans Metropolis… où il découvrit que Néo-Génésis, le monde paradisiaque qui hanta toute son enfance comme un rêve inaccessible, était devenue une planète de désespoir militaire, comme Apokolips. Et où celui qu’il pensait être son géniteur s’est, une nouvelle fois, acharné contre lui.

Scott Free, le nom que l’héritier du Haut-Père s’est donné comme symbole de sa Liberté chérie, est usé et fatigué par ces épreuves.
Il est, clairement, sur le fil du rasoir – et la découverte d’Izaya dans le corps d’Infinity-Man puis son attaque par Mantis furent les ultimes gouttes d’eau dans un vase déjà bien trop rempli.

Il a craqué.
Ses valeurs de pacifisme et de non-violence demeurent profondément ancrées en lui… mais elles n’ont plus droit de citer, maintenant.
La fureur explose. La rage est infinie. La colère, si longtemps conservée en lui, remplacée par sa joie de vivre et son goût pour le quotidien, domine désormais.

Mister Miracle a disparu – seul demeure Scot, le Prince de Néo-Génésis, appelé ainsi par Granny pour se moquer de lui.
Seule demeure une créature de rage, qui entend faire, enfin, l’étalage des pouvoirs qu’il a maintenus sous silence durant des années.

« Tu as beau tenté, Mister Miracle, Mantis sait très bien qui est le plus fort ici ! Et c’est Mantis ! »

Après avoir tiré un rayon d’énergie vers l’ennemi, le Néo-Dieu a filé sur ses Aéro-Disques pour rejoindre son adversaire. Ce dernier se relève et lance sa réplique – mais est directement accueilli par les bottes adverses, qui s’écrasent sur son visage et le propulsent violemment au sol.

« Tu t’attends à une réponse enjouée et pleine de vie… mais ce n’est pas ce que je te réserve. »

Scot se positionne juste devant Mantis qui se relève, le nez en sang. L’ennemi sent une boule de rage en lui, et canalise l’énergie dans ses mains pour l’utiliser – mais il n’en aura pas le temps.
Plutôt que d’attendre et de parer, comme d’habitude, son adversaire se précipite sur lui. Il feint de l’attaquer sur la droite, pour finalement rebondir sur la gauche et effectuer un balayage dans ses pieds ; Mantis s’écroule encore, poussant un beuglement de rage et de frustration.
Il tente, une nouvelle fois, de se remettre sur pieds – mais Scot est déjà sur lui, abattant un poing ganté armé d’une super-force enfin assumée sur son visage.

« Bah ! Crois… crois-tu pouvoir ainsi… vaincre… Man… »

« Je ne crois rien. »

Scot s’empare de Mantis au col, le relève – et lui impose un violent coup de tête, qui fait basculer sa victime en arrière. Il réactive ses Aéro-Disques, et tous deux s’envolent directement dans les airs.
Alors que Mantis tente de se reprendre, Scot ne le maintient qu’avec sa main droite – et enchaîne de violents coups dans le ventre avec sa main libre.
Au-delà de sa conduite brutale, c’est bien son visage neutre, sans expression, sans vie qui est terrible ; toute sa bonté, sa joie de vivre, sa douceur semblent s’être envolées.

« Je sais que tu ne peux rien contre moi. »

Relevant sa main qui frappe, il profite de la faiblesse et de la surprise de Mantis pour le manipuler, le tourner à la verticale – et relever très violemment son genou, pour l’enfoncer dans son dos et sa colonne vertébrale.
Un cri d’horreur s’échappe de la gorge de sa victime… qu’il lâche, soudain et sans remords.
Mantis est rattrapé par la gravité, et ne tarde pas à s’écrouler brutalement et pathétiquement à l’intérieur d’Habitat – encore vivant, mais guère loin des portes de la Mort.

Lentement, théâtralement, Scot redescend des hauteurs pour arriver au niveau d’Orion qui a recueilli et bercé Izaya.
Si son cousin se lance de suite dans un exposé des mots du blessé, il se rend rapidement compte que son interlocuteur a changé – tant par ses actes, que physiquement. Télépathiquement lié à sa Boîte-Mère, Scot vient d’impulser une modification vestimentaire…
… arborant désormais non plus un costume joyeux, mais une armure aux allures sinistres.

« Il est à déterminer s’il s’agit bien d’Izaya – et s’il nous dit la vérité. Une confrontation avec le maître actuel de Néo-Génésis est fondamentale, mais ne pourra être organisée qu’au moment où cette version sera soignée. Nous ne pouvons le conserver sur Terre, car il sera poursuivi et tué.
Nous devons l’amener dans un endroit sûr, en effet. Et je sais exactement où. »


Sa voix est calme, sans vie, sans émotion – terrible.
Scot lève la main et fait apparaître un hologramme… révélant la silhouette d’Oa, la planète des Green Lantenrs, considérée comme l’endroit le plus sûr de l’Univers.

« Nous devons l’y mener dès maintenant… pour l’interroger, et en apprendre enfin plus sur tout cela. »

Chaque mot est prononcé en découpant les syllabes, en déshumanisant chaque parole.
La différence avec Mister Miracle est terrible… et terrifiante. Si la Guerre des Néo-Dieux a causé bien des torts à l’Univers – mais le pire aura été peut-être de transformer Scott Free en ce qu’il a fui toute son existence…

(HJ/ Je pense qu’on peut s’arrêter là ! J’ai vu avec Hal Jordan, Kyle Rayner et Jade qui sont intéressés pour un sujet sur Oa. Si tout te convient, soit tu postes ici ta conclusion, soit on enchaîne sur Oa… ou tu peux ouvrir ou je peux ouvrir ! Tiens-moi au courant par message privé, et encore merci et bravo pour tes messages, j’adore l’hypothèse de la Source que tu viens de lancer ! Smile /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

La convocation infinie [Orion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Orion 4 : les Oracles
» ORION Le Roi des Rois
» ParaBD autour d'Orion
» Orion 2 : Le Styx
» Lune avec la lunette Orion 80 ED

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-