A cool line-time after the dark day - orion

Inscription : 15/06/2016
Messages : 311
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Mer 10 Mai 2017 - 16:27

[i] Time-line : je viens de quitter le nouveau QG de la JLA où les pro Wallers et les Anti Waller se crachent dessus mutuellement. J'arrive par des chemins détournés en Crête, dans un petit village rendez-vous des touristes où je me cache derrière les fourneaux d'une auberge authentique.
Seul le Green-Lantern peut me contacter via une émission radio sur un canal bien spécifique inaudible par les humains et inutilisé par leurs engins car trop parasité par le chant des astres.
Si par hasard vous veniez ici, reconnaîtriez vous Orion dans ce grand gars dégingandé trimant dans sa cuisine, allant au marché local chercher ses matières premières ou savourant les bontés du climat et de la mer toute proche ?
Si c'était le cas, ouvrez un message pour décrire votre découverte exceptionnelle et ensuite y établir un chemin vers un rp plein de rebondissement sans doutes.
Sinon, inutile de poster ici, il y a les demandes de rp pour cela ^^
Par contre, si vous arrivez à m'envoyer un message au travers de l'éther comme le gars à l'anneau vert, postez ce message et indiquez moi le chemin, je viendrai sans faute y faire un passage ...
[i]


Crète, Restaurant Taverna Nida

Soucieux de garder secrète quelques temps ma destination finale, j'enchaîne les Boom-Tubes sur le globe, passant au travers des cavernes, sous les eaux et même par le manteau magmatique de la Terre afin de dérouter toute filature éventuelle. Finalement, mon dernier saut me conduit en pleine Méditerranée, au large d'une grande île nommée la Crète vers laquelle je nage tranquillement jusqu'à l'abord des côtes avant de faire disparaître mon armure dans les limbes.
Il fait nuit noire lorsque je marche enfin sur cette plage caillouteuse et que je grimpe jusqu'à rejoindre la seule route qui passe près de là. Je la suis, l'air chaud de la journée et frais de la nuit se disputant le plaisir de me sécher, et, après quelques heures d'un cheminement nonchalant, j'arrive enfin en vue de ma destination, la Taverna Nida, une gargote touristique perdue dans les contreforts du Sud-Est du mont Psiloritis.
Ce choix n'était pas celui du hasard, non, pas du tout. D'abord, dans les environs, on y trouvais deux sites important, l'Ekklisia Analipsi et surtout l'Ideon Andron que ceux qui en connaissent la légende sauront pourquoi j'y voyais un lien absolument évident avec ma propre personne.
Ensuite, le patron des lieux était une vieille connaissance, j'avais bourlingué avec son fils lors de mes tribulations d'Asie vers l'Europe en mon temps et nous étions passés par là quelques jours pour faire une étape avant de rallier la Grèce proprement dite puis l'Allemagne où nous nous sommes finalement quittés, moi pour y rester encore un peu, lui pour monter plus haut vers le Nord et les têtes blondes des Suédoises.
Depuis, plus de nouvelles, mais je comptais en avoir ici aujourd'hui, enfin dès que le jour se lèverait. Je m'installais donc sur le péron face à l'Est et attendis l'aube à contempler les étoiles et la nature du coin tout en pensant calmement à ces jours passés.

Je faisais partie de la JSA ainsi que de la JLA, enfin plus ou moins de l'une et de l'autre. Mais avec l'arrivée au pouvoir de cette femme, de cette Amanda Waller, je me demandais si j'en faisais encore bien partie. La JLA avait volé en éclats après la chute de Métropolis et la défection, ou plutôt l'allégeance des plus grosses pointures de l'équipe. Moi, l'électron libre du groupe et le presque tout dernier arrivé, je n'étais rien pour eux tous et comme de plus je n'étais virtuellement pas citoyen de ce pays ou même de cette planète, je n'avais aucune raison de me plier à une quelconque injonction, même sous la menace.

J'avais donc pris le parti de m'éclipser et de voir venir, opérant si je le devais ou le voulais suivant mes convictions et mes aspirations et éventuellement prêt à répondre à un appel de mes anciens partenaires pour peu que cela soit effectivement judicieux.

Ma vie devint donc d'une tranquillité divine entre ma cuisine, la montagne et la mer, ponctuée de l'écoute des nouvelles du monde et des Etats Unis ainsi que de quelques voyages incognito. J'attendais l'heure de me remettre au travail ou de décrasser mon A4.





Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/06/2016
Messages : 311
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Mer 24 Mai 2017 - 11:42

Pas de repos pour les braves ! Un appel de la Justice Ligue, enfin de ce qui en restait avec Hal le vert lanterneux en tête, et tous mes plans sont remis en question alors que j'ouvre un BoomTube vers la source de cette émission (ICI), ne sachant pas encore que mon cousin, Scott alias Mister Miracle, allait lui même me tirer de ma félicité un peu plus tard pour une destination bien plus lointaine (LA) ...


Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

A cool line-time after the dark day - orion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Legend of Zelda: Ocarina of Time Dark Link
» Les belles gurines de Cool-mini-or-not :
» The dark knight
» Tote-ally cool
» TNA IMPACT CROSS THE LINE (PSP & DS)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Europe-